Cette bibliographie a été élaborée dans le cadre du projet «Accompagner le deuil en milieu scolaire : des ressources pour les professionnels».

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cette bibliographie a été élaborée dans le cadre du projet «Accompagner le deuil en milieu scolaire : des ressources pour les professionnels»."

Transcription

1

2 Bonjour, Cette bibliographie a été élaborée dans le cadre du projet «Accompagner le deuil en milieu scolaire : des ressources pour les professionnels». Tous les ouvrages présentés ici ont été soigneusement sélectionnés par une psychologue et deux documentalistes afin que vous puissiez disposer de repères pour aborder la question de la perte d un enfant. Pour vous offrir une vue d ensemble du sujet, nous avons choisi de croiser le témoignage de parents artistes, écrivains, journalistes (P. Chesnay, P. Forest, G. Jurgensen, A.M. Revol), d une écrivain psychanalyste (M. Darrieussecq) et l expertise de deux psychanalystes (G. Raimbault, J. Gril). Pour vous guider dans votre choix de lecture, nous avons mis en avant les ouvrages (like) qui, d après notre expérience, semblent incontournables et plébiscités par les professionnels sur cette thématique. Nous espérons que cette bibliographie répondra à vos attentes et nous restons à votre disposition pour toutes vos questions ou vos remarques. L équipe projet Page 2

3 CHESNAIS, Patrick Il est où Ferdinand : journal d un père orphelin Michel Lafon, 2008, 261 p. ACCIDENT ; ADOLESCENT ; DEUIL ; ENFANT ; JOURNAL INTIME ; LITTÉRATURE ; MORT ; PÈRE ; TEMOIGNAGE Voici un livre poignant, écrit comme un journal intime par l acteur Patrick Chesnais sur son fils, Ferdinand, mort à vingt ans dans un accident de la route. DARRIEUSSECQ, Marie Tom est mort POL, 2007, 246 p. Disponible en e-book DEUIL ; ENFANT ; MERE ; MORT Voici dix ans que son fils est mort, il avait quatre ans et demi. Pour la première fois depuis ce jour, quelques moments passent sans qu elle pense à lui. Alors, pour empêcher l oubli, ou pour l accomplir, aussi bien, elle essaie d écrire l histoire de Tom, l histoire de la mort de Tom, elle essaie de s y retrouver. Tom qui est devenu mort, Tom à qui on ne pense plus qu en sachant qu il est mort. Elle raconte les premières heures, les premiers jours, et les heures et les jours d avant pareillement, comme s il fallait tout se remémorer, elle fouille sans relâche, elle veut décrire le plus précisément et le plus profondément possible, pas tant les circonstances de la mort de Tom que ce qui a précédé, que ce qui s en est suivi, la souffrance, le passage par la folie, et le fantôme de son enfant. Page 3

4 FOREST, Philippe L enfant éternel Gallimard, 1997, 369 p. Disponible en e-book ACCEPTATION ; CANCER ; CANCER OSSEUX ; DEUIL ; ENFANT ; HOPITAL ; MORT ; PARENT ; PERSONNEL SOIGNANT ; PERTE ; TEMOIGNAGE ; TRAVAIL DEUIL Dans «L enfant éternel», Philippe Forest évoque la mort de sa petite fille de trois ans, au terme d un éprouvant chemin de douleur. Pauline a présenté un ostéosarcome de l épaule et va en mourir en quelques mois : il se révolte contre la fatalité et son acceptation et veut se battre avec l aide des soignants de l hôpital, tout en protégeant le plus possible l enfant. Il constate son incapacité à entreprendre un quelconque travail de deuil. Ecrivain confirmé, la forme romanesque s était immédiatement imposée à lui, pour exprimer l ampleur de la perte au risque d entretenir l illusion consolatrice d un sens possible à la mort de Pauline. L ouvrage est une manière de faire survivre pour toujours l enfant disparue. GRIL, Josette ; FUGAIN, Stéphanie Vivre après la mort de sont enfant : des parents endeuillés témoignent Albin Michel, 2007, 301 p. Disponible en e-book ADOLESCENT ; DEUIL ; ENFANT ; MORT ; PARENT ; TEMOIGNAGE ; TRAVAIL DEUIL Josette Gril a perdu son fils aîné, Guilhem, alors âgé de 21 ans. A travers cet ouvrage, elle relate le difficile travail de deuil d un enfant et va à la rencontre de parents endeuillés. Elle essaie ainsi de répondre à la question : «Comment réussir à vivre après la mort de son enfant?». Dans une première partie, elle aborde les différentes étapes de la perte et du deuil d un enfant : l annonce, l accompagnement dans la maladie, l enterrement, les pensées suicidaires, la douleur, la colère, la culpabilité, l incompréhension, la souffrance du couple, l entourage, l absence, le travail de deuil, l aide psychologique, la place de la religion et les projets. La deuxième partie est consacrée à l analyse d une quinzaine de témoignages de parents endeuillés de tous âges et issus de tous horizons. Page 4

5 JURGENSEN, Geneviève La disparition Poche, 1994, 127 p. DEUIL ; ENFANT ; MORT ; PARENT ; PERSONNEL SOIGNANT ; TEMOIGNAGE On dit que le temps efface tout. En treize ans, qu a-t-il effacé de la mort de deux petites filles, tuées dans un accident de la route? L auteur adresse des lettres à un ami où elle relate l implacable absence mêlée aux plus légères joies. Un destin marqué pour toujours par la disparition, mais néanmoins surmonté. RAIMBAULT, Ginette Lorsque l enfant disparaît Odile Jacob, 2011, 271 p. - (Poches Odile Jacob). ART THERAPIE ; CREATION ; DEUIL ; ENFANT ; PARENT ; TRAVAIL DEUIL L'auteure, psychanalyste, se penche sur le travail de deuil des parents qui ont perdu un enfant. Pour ce faire, elle s'appuie sur les témoignages de ceux qui ont eu recours à l'écriture pour «intégrer» leur deuil : Victor Hugo, Gustav Mahler, Isadora Duncan, Geneviève Jurgensen... Le travail de deuil peut prendre des formes variées, entre autres et c'est le cas ici, celle de la création artistique. A travers ces exemples, la question posée est universelle : qu'est-ce qu'un enfant pour ses parents? REVOL, Anne-Marie Nos étoiles ont filé J ai lu, 2011, 343 p. - (J ai lu Récit). MORT ; ENFANT ; ACCIDENT ; INCENDIE ; DEUIL ; PARENT ; TEMOIGNAGE ; TRAVAIL DEUIL ; MERE C est sous la forme de lettres adressées à ses deux petites filles, deux étoiles filantes, disparues dans un incendie, que nous suivons comment jour après jour leur maman journaliste essaye de continuer à vivre. Elle puise dans son amour pour ses filles, la solidité de son couple et l écriture des forces pour surmonter sa douleur, avec une élégance et un humour qui évite le pathos. Page 5

6 Equipe projet Cécile Séjourné (psychologue), Marina Rennesson puis Caroline Tête (documentalistes), Marie-Odile Frattini (directrice), Centre National de Ressources Soin Palliatif (CNDR SP) Sophie Lasserre (responsable de programme), Fondation de France Centre National de Ressources Soin Palliatif Information et Documentation Fondation Œuvre de la Croix Saint Simon Centre FXB 35 rue du Plateau CS Paris cedex 19 Téléphone : Messagerie :

Laurent Bérubé, S.C.

Laurent Bérubé, S.C. ANNEXE II La mission aujourd hui Chapitre provincial, 3 e session 18 avril 2009 L ADOLESCENCE Laurent Bérubé, S.C. I. Profil «Ce qu il y a d émouvant avec les adolescents, c est que tout ce qu ils font,

Plus en détail

Synopsis «Cent Jours»

Synopsis «Cent Jours» Synopsis «Cent Jours» Résumé Cette œuvre est un fidèle reflet de la réalité, puisqu il peut s assimiler à un journal intime, un polaroïd de ma réflexion de femme de 33 ans, mariée et enceinte de son troisième

Plus en détail

Quelques livres Pour des titres complémentaires, consultez les sites des associations

Quelques livres Pour des titres complémentaires, consultez les sites des associations Quelques livres Pour des titres complémentaires, consultez les sites des associations «Même pas grave! L échec scolaire, ça se soigne» Olivier REVOL, Josée Blanc LAPIERRE, Edition Lattès «Comprendre le

Plus en détail

ISBN-10: 2896190791 ISBN-13: 978-2896190799

ISBN-10: 2896190791 ISBN-13: 978-2896190799 LIVRES Dyspraxie Titre : S adapter en classe à tous les élèves dys Dyslexies, dyscalculies, dysphasies, dyspraxies, TDA/H... Auteur : Alain Pouhet Broché: 224 pags Editeur : CRDP de Poitou-Charentes (2011)

Plus en détail

Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015

Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015 Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015 Cette année, dans le cadre du concours Parole de Presse, la classe de CE2 de M. Sébastien Allaire de la Petite Ecole d Hydra d Alger (école d Entreprise du

Plus en détail

Dossier de presse LA FEMME AU CHAPEAU DE PAILLE

Dossier de presse LA FEMME AU CHAPEAU DE PAILLE Dossier de presse LA FEMME AU CHAPEAU DE PAILLE Premier roman de Nathalie Mazzini & Sabrina Passini-Faurite Un roman à quatre mains pour s échapper du quotidien. Deux femmes que tout oppose se réunissent

Plus en détail

Programmes d enseignement thérapeutique. Vous souffrez d obésité? Trouvons ensemble des solutions adaptées pour perdre du poids

Programmes d enseignement thérapeutique. Vous souffrez d obésité? Trouvons ensemble des solutions adaptées pour perdre du poids Programmes d enseignement thérapeutique Vous souffrez d obésité? Trouvons ensemble des solutions adaptées pour perdre du poids Pour qui? Quelles prestations? 3 Les programmes proposés par le service d

Plus en détail

Sélection d ouvrages sur les soins palliatifs et la fin de vie

Sélection d ouvrages sur les soins palliatifs et la fin de vie Centre National de Ressources Soin Palliatif Site internet www.soin-palliatif.org Tél 01 53 72 33 10 - Fax 01 53 72 33 01 35 rue du Plateau CS 20004 75958 Paris cedex 19 Sélection d ouvrages sur les soins

Plus en détail

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire?

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Entretien avec Philippe Meirieu réalisé pour l ARALD - Quel est votre sentiment sur la présence des écrivains dans les classes? Il me semble que ce n est pas

Plus en détail

Contenu de la trousse pédagogique 2 e cycle

Contenu de la trousse pédagogique 2 e cycle Fiches pédagogiques 2 e cycle Contenu de la trousse pédagogique 2 e cycle Fiche A* Animation du livre Fiche 2.1 Compréhension de texte Fiche 2.1 CORRIGÉ Fiche 2.2 Fiche «Éthique et culture religieuse»

Plus en détail

Il faut beaucoup de retenue et de pudeur pour parler de la souffrance, mais. aussi une bonne dose d humilité, et peut-être de courage, pour exposer la

Il faut beaucoup de retenue et de pudeur pour parler de la souffrance, mais. aussi une bonne dose d humilité, et peut-être de courage, pour exposer la 1 POSFACE du livre S affranchir du désespoir Il faut beaucoup de retenue et de pudeur pour parler de la souffrance, mais aussi une bonne dose d humilité, et peut-être de courage, pour exposer la sienne.

Plus en détail

F I L A M B U L E PROGRAMME COMPLET CONFÉRENCES / TABLES RONDES. De Fil en Soi : defilensoi@free.fr - Centre Fissiaux : sophie.guidet@if ac.asso.

F I L A M B U L E PROGRAMME COMPLET CONFÉRENCES / TABLES RONDES. De Fil en Soi : defilensoi@free.fr - Centre Fissiaux : sophie.guidet@if ac.asso. F I L A M B U L E PROGRAMME COMPLET CONFÉRENCES / TABLES RONDES CONFÉRENCE 1 11h/11h30 Médiateur : Patrick Korenblit, Président de APTE (Autisme piano et thérapie éducative) Conférencière : Virginie LIMOUSIN

Plus en détail

Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation. Appel à candidature

Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation. Appel à candidature Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation Appel à candidature Au printemps 2016, le département de la Sarthe et la Direction Régionale des Affaires culturelles des Pays de la Loire,

Plus en détail

L Association Ramses (association Loi 1901)

L Association Ramses (association Loi 1901) ANNUAIRE RAMSES L Association Ramses (association Loi 1901) En 1990, les professionnels des deux consultations médicopsychologiques spécialisées dans la prise en charge des enfants sourds, confrontés à

Plus en détail

Dix valeurs pour les soins infirmiers

Dix valeurs pour les soins infirmiers Dix valeurs pour les soins infirmiers La valeur n attendant pas le nombre des années, deux étudiantes en soins infirmiers se sont interrogées sur les valeurs dont l infirmière a besoin pour mieux adapter

Plus en détail

Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide?

Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide? Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide? Soutien après le suicide d un jeune À la mémoire de Adam Cashen Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide? Si une personne de votre entourage

Plus en détail

PARIS ILE DE FRANCE PROVINCE

PARIS ILE DE FRANCE PROVINCE Cliquez sur le département de votre choix : 3ÈME ARR. 6ÈME ARR. 7ÈME ARR. 11ÈME ARR. 14ÈME ARR. 18ÈME ARR. 19ÈME ARR. 78 YVELINES 91 ESSONNE 92 HAUTS-DE-SEINE 93 SEINE SAINT DENIS PARIS ILE DE FRANCE 20

Plus en détail

cüézütååx wx ÄË ä ÇxÅxÇà

cüézütååx wx ÄË ä ÇxÅxÇà Droits & Vie Du Corps mort cüézütååx wx ÄË ä ÇxÅxÇà "De ta plus belle écriture, note ce qu'il faudra qu'il advînt de mon corps, lorsque mon âme et lui ne seront plus d'accord, que sur un seul point: la

Plus en détail

«JEUX DANGEREUX ET PRATIQUES VIOLENTES»

«JEUX DANGEREUX ET PRATIQUES VIOLENTES» BIBLIOGRAPHIE «JEUX DANGEREUX ET PRATIQUES VIOLENTES» PRESENTATION Cette bibliographie thématique comporte aussi bien des documents apportant un regard d experts sur la problématique que des supports variés

Plus en détail

Analyse de contenu des échanges en ateliers. «Dépression et consommation chez les jeunes (15 à 30 ans) : mieux comprendre pour mieux agir»

Analyse de contenu des échanges en ateliers. «Dépression et consommation chez les jeunes (15 à 30 ans) : mieux comprendre pour mieux agir» Analyse de contenu des échanges en ateliers «Dépression et consommation chez les jeunes (15 à 30 ans) : mieux comprendre pour mieux agir» dans le cadre du Programme de formation croisée en santé mentale

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

Vous avez été victime de viol ou de tentative de viol

Vous avez été victime de viol ou de tentative de viol Vous avez été victime de viol ou de tentative de viol À donner à la victime Violences sexuelles Tout le monde peut être victime d une agression sexuelle n importe où. La violence sexuelle peut toucher

Plus en détail

Enjeux psychologiques de la greffe pour le donneur et le receveur

Enjeux psychologiques de la greffe pour le donneur et le receveur Enjeux psychologiques de la greffe pour le donneur et le receveur Jessica FRIPPIAT Psychologue clinicienne Service d Hémato-oncologie Unité de Psychologie Hôpital Universitaire des enfants Reine Fabiola

Plus en détail

Publications du REF. Consignes aux auteurs

Publications du REF. Consignes aux auteurs Publications du REF Consignes aux auteurs 1. Les ouvrages Les directeurs de la publication 1 doivent prévoir une introduction qui contextualise l ouvrage et présente sommairement l organisation du livre

Plus en détail

CONCOURS LE PETIT PRINCE PLANÈTE QUÉBEC

CONCOURS LE PETIT PRINCE PLANÈTE QUÉBEC CONCOURS LE PETIT PRINCE PLANÈTE QUÉBEC OBJECTIFS et CALENDRIER : p.1 et 2 HISTOIRE DU PETIT PRINCE : p.3 et 4 CONCOURS PHASE 1 (RÉSEAU SCOLAIRE PRIMAIRE automne 2013) : p.5 et 6 CONCOURS PHASE 2 (RÉSEAU

Plus en détail

séminaires de recherche

séminaires de recherche séminaires de recherche Théologie - philosophie Réservés à des doctorants, enseignants et chercheurs de Recherche Anthropologie et justice sociale (p33s) Cécile RENOUARD Lundi de 13h30 à 16h, les 13 octobre,

Plus en détail

LA SOUFFRANCE DU MALADE EN FIN DE VIE. LES COMPORTEMENTS FACE A LA PERTE : vécu de la mort

LA SOUFFRANCE DU MALADE EN FIN DE VIE. LES COMPORTEMENTS FACE A LA PERTE : vécu de la mort LA SOUFFRANCE DU MALADE EN FIN DE VIE LES COMPORTEMENTS FACE A LA PERTE : vécu de la mort relation SRLF Paris, 11-12-13 mai C.LE BRIS BENAHIM Psychothérapeute - Formatrice Quimper CHIC Comment le vécu

Plus en détail

Présentation du service. Betreit Wunnen fir Jonk Leit

Présentation du service. Betreit Wunnen fir Jonk Leit Présentation du Betreit Wunnen fir Jonk Leit Présentation du Organigramme de l institution Service Enfants et Jeunes de la Commune de Hesperange a.s.b.l. 474, route de Thionville L-5886 Hesperange Jugendtreff

Plus en détail

Victime D Anorexie, Elle A Failli Mourir

Victime D Anorexie, Elle A Failli Mourir VICTIME D ANOREXIE, Alors que le nombre de personnes souffrant d obésité ne cesse de croître dans la société nord-américaine, certaines personnes sont atteintes d un trouble alimentaire qui se situe à

Plus en détail

001_004_VIVRE.qxd 21/07/2008 15:35 Page 1 Vivre avec soi

001_004_VIVRE.qxd 21/07/2008 15:35 Page 1 Vivre avec soi Vivre avec soi Du même auteur aux Éditions J ai lu Papa, maman, écoutez-moi vraiment, J ai lu 7112 Apprivoiser la tendresse, J ai lu 7134 JACQUES SALOMÉ Vivre avec soi Chaque jour... la vie Les Éditions

Plus en détail

IDENTIFIER UNE OEUVRE

IDENTIFIER UNE OEUVRE 1 IDENTIFIER UNE OEUVRE Pour présenter une œuvre, il faut d abord l identifier, c est-à-dire trouver les éléments qui permettront à d autres personnes de trouver l ouvrage dont il est question. Pour cela,

Plus en détail

La Communication Intuitive appliquée aux chiens: et si nous parlions vraiment ensemble?

La Communication Intuitive appliquée aux chiens: et si nous parlions vraiment ensemble? La Communication Intuitive appliquée aux chiens: et si nous parlions vraiment ensemble? par Pauline Lalangue - 5 février 2015 publié sur www.guide-du-chien.com En tant qu amis des animaux, nous cherchons

Plus en détail

Animation pédagogique «carnet de voyage» Cycles 2 et 3. M-P. Gama CPD Arts G. Boiselet Formateur Tice D. Oury documentaliste CDDP E.

Animation pédagogique «carnet de voyage» Cycles 2 et 3. M-P. Gama CPD Arts G. Boiselet Formateur Tice D. Oury documentaliste CDDP E. Animation pédagogique «carnet de voyage» Cycles 2 et 3 M-P. Gama CPD Arts G. Boiselet Formateur Tice D. Oury documentaliste CDDP E. Foffano CPC 1 Programme Animation 1 : Une entrée plurisdisciplinaire

Plus en détail

Annuaire des Professionnels de Généapsy 2015

Annuaire des Professionnels de Généapsy 2015 Annuaire des Professionnels de Généapsy 2015 PARIS ILE DE FRANCE 2 6 ÈME ARR.... 2 7 ME ARR.... 2 10 ME ARR.... 3 11 ME ARR.... 3 14 ME ARR.... 4 18 ME ARR.... 4 19 ME ARR.... 4 20 ME ARR.... 5 78 YVELINES...

Plus en détail

Projet d éducation artistique et culturelle

Projet d éducation artistique et culturelle DOSSIER DE PRESSE Projet d éducation artistique et culturelle Année scolaire 2014-2015 «De la littérature à la scène musicale» avec Charles Pennequin & Mathieu Baudoin Projet porté par la Communauté d

Plus en détail

Les ateliers de mères

Les ateliers de mères Les ateliers de mères Des moments uniques d écoute et d échange de savoir-faire entre mères TABLE DES MATIERES o Pourquoi page 2 o Les parcours page 3 o Quelles spécificités page 4 et 5 o Quels bénéfices

Plus en détail

Perfectionnement au coaching Gestalt-coaching

Perfectionnement au coaching Gestalt-coaching VoieX (prononcer «voi-yé») a le plaisir d annoncer la formation : Perfectionnement au coaching Gestalt-coaching Jean-Paul Sauzède, Anne Sauzède-Lagarde et Catherine Deshays 10 jours en 2013-2014, à Lyon

Plus en détail

Pistes pédagogiques de travail en classe

Pistes pédagogiques de travail en classe Pistes pédagogiques de travail en classe Résumé du livre Depuis cette toute première nuit où je suis devenue une enfant des rues, j ai peur du noir et ne peux dormir sans lumière... J ai une mère, j ai

Plus en détail

3. Obsessionnelle 2. Possessive 1. Vigilance (Normale)

3. Obsessionnelle 2. Possessive 1. Vigilance (Normale) 3. Obsessionnelle 2. Possessive 1. Vigilance (Normale) Deux types de trahison: sexuelle et affective Première cause de violence chez les jeunes couples Danielle Bédard, sexologue, Cégep Marie-Victorin

Plus en détail

Programme détaillé Les enfants à besoins spécifiques dans les adoptions tardives

Programme détaillé Les enfants à besoins spécifiques dans les adoptions tardives Programme détaillé Les enfants à besoins spécifiques dans les adoptions tardives La formation continue du Centre d Ouverture Psychologique Et Sociale (Copes) s adresse à tous les acteurs du champ médical,

Plus en détail

Sommaire. - Programmes 2008 et document d accompagnement. - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant

Sommaire. - Programmes 2008 et document d accompagnement. - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant Graphisme Ecriture - Bibliographie et sources Sommaire - Programmes 2008 et document d accompagnement - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant - Le graphisme : stades chez le jeune enfant,

Plus en détail

Collectif Vivre Son Deuil Bretagne

Collectif Vivre Son Deuil Bretagne Collectif Vivre Son Deuil Bretagne Le Collectif «Vivre Son Deuil Bretagne» est membre fondateur de la Fédération Européenne Vivre Son Deuil. Maison Associative de la Santé 36 bd Albert 1er - 35 200 RENNES

Plus en détail

Institut Chrétien de Formation des Media en Afrique FORMULAIRE D INSCRIPTION (2015)

Institut Chrétien de Formation des Media en Afrique FORMULAIRE D INSCRIPTION (2015) mediafrique 01 B.P. 252 Lomé, Togo info@mediafrique.org Téléphone / FAX: +228 20 25 04 67 Cel : +228 99 40 44 40 www.mediafrique.org Institut Chrétien de Formation des Media en Afrique FORMULAIRE D INSCRIPTION

Plus en détail

Décès et succession LE DECES

Décès et succession LE DECES Décès et succession Des Services ou organismes accompagnent les personnes et familles à vivre leur deuil. Ci-dessous, nous nous limiterons à présenter quelques conseils et informations pratiques concernant

Plus en détail

COMMENT VENIR A BOUT DES DIFFICULTES

COMMENT VENIR A BOUT DES DIFFICULTES APPENDICE COMMENT VENIR A BOUT DES DIFFICULTES Les difficultés créées par celui ou celle que l on souhaiterait conduire à Christ se révèlent sous forme de questions, d excuses, d objections et d arguments

Plus en détail

Cecile Meignant. Infographie - Illustration - photographie. 42 ans. cecile.meignant@wanadoo.fr 06 88 75 07 99

Cecile Meignant. Infographie - Illustration - photographie. 42 ans. cecile.meignant@wanadoo.fr 06 88 75 07 99 Formation a l ESAG (atelier Met de Penninghen), Paris en 5 ans Salariée en milieu associatif : responsable de communication et monteuse de projets culturels En Free lance depuis 7 ans Cecile Meignant 42

Plus en détail

Interview de Laurent Gaudé par les élèves des classes Littérature & Société et Première 102

Interview de Laurent Gaudé par les élèves des classes Littérature & Société et Première 102 Les rencontres du CDI Laurent Gaudé Novembre 2012 Interview de Laurent Gaudé par les élèves des classes Littérature & Société et Première 102 Pour commencer je voulais vous dire que j ai écrit ce livre

Plus en détail

Appel à candidature pour une résidence d auteur.

Appel à candidature pour une résidence d auteur. Appel à candidature pour une résidence d auteur. Edition 2015 - La Tour-d Aigues (84). Depuis 9 ans, Les Nouvelles Hybrides mènent, dans les villages du sud Luberon, des actions de valorisation de la littérature

Plus en détail

Biblio-Aidants. deuil. www.biblioaidants.com

Biblio-Aidants. deuil. www.biblioaidants.com Biblio-Aidants deuil DOCUMENTATION À L INTENTION DES AIDANTS NATURELS Ville de Charlemagne Bibliothèque Camille-Laurin 84, rue du Sacré-Cœur Tél. : 450 581-7243 biblio@ville.charlemagne.qc.ca Ville de

Plus en détail

Paye Bah. Ibrahim Touré

Paye Bah. Ibrahim Touré Mon pays est immense comme un continent A cause de la guerre, les gens sont mécontents. La guerre a tout détruit au nord Personne n ose sortir dehors Même les ampoules la nuit ne s allument plus Le jour

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

VOTRE PROCHE A FAIT DON DE SON CORPS. Ecole de Chirurgie ou Faculté de Médecine

VOTRE PROCHE A FAIT DON DE SON CORPS. Ecole de Chirurgie ou Faculté de Médecine VOTRE PROCHE A FAIT DON DE SON CORPS Ecole de Chirurgie ou Faculté de Médecine Que devient son corps? Quelle cérémonie envisager? Quel lieu de mémoire? Comment vivre ce deuil? Quels accompagnements sont

Plus en détail

L ANIMATEUR D ATELIER D ÉCRITURE DOIT S ASSUMER CRÉATEUR Par Michel DUCOM Conférence de Barcelone, 2008.

L ANIMATEUR D ATELIER D ÉCRITURE DOIT S ASSUMER CRÉATEUR Par Michel DUCOM Conférence de Barcelone, 2008. L ANIMATEUR D ATELIER D ÉCRITURE DOIT S ASSUMER CRÉATEUR Par Michel DUCOM Conférence de Barcelone, 2008. QUEL EST LE RÔLE DE L ANIMATEUR? L essentiel de son rôle a certes un aspect prosaïque : il s agit

Plus en détail

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici».

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». 1. Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». Près d un enfant sur cinq est victime de violence sexuelle, y compris d abus sexuels. Vous pouvez empêcher que cela arrive à votre enfant. Apprenez

Plus en détail

Oui, TENDRE L OREILLE, et être à l écoute de soi, de l autre, des murmures de la vie, car le partage est le seul cadeau qui ne peut nous être retiré!

Oui, TENDRE L OREILLE, et être à l écoute de soi, de l autre, des murmures de la vie, car le partage est le seul cadeau qui ne peut nous être retiré! Oui, TENDRE L OREILLE, et être à l écoute de soi, de l autre, des murmures de la vie, car le partage est le seul cadeau qui ne peut nous être retiré! Oser ne plus vivre sur la planète TAIRE et partager

Plus en détail

Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire

Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire «Les ateliers d écriture», Expérimentation d un outil en Education pour la Santé Patrick Berry sociologue chargé de mission IREPS

Plus en détail

COMMENT CITER OU PARAPHRASER UN EXTRAIT DE DOCUMENT SELON INFOSPHÈRE

COMMENT CITER OU PARAPHRASER UN EXTRAIT DE DOCUMENT SELON INFOSPHÈRE COMMENT CITER OU PARAPHRASER UN EXTRAIT DE DOCUMENT SELON INFOSPHÈRE Pourquoi et quand citer ses sources? Ajouter une valeur à son travail de recherche tout en respectant le droit d'auteur En se référant

Plus en détail

COMPLÉMENT DE PROGRAMME

COMPLÉMENT DE PROGRAMME COMPLÉMENT DE PROGRAMME DANSE-TOI DE D LÀ! Jean et Geneviève pratiquent la danse contemporaine avec poésie et inspiration. Encouragée par son chum et agent Fred, Marie-Claire anime des bingos avec ses

Plus en détail

Le rôle de l éducateur

Le rôle de l éducateur Le rôle de l éducateur en Maison d Enfant à Caractère Sociale Joël FISCHER Juillet 2008 L éducateur L'éducateur spécialisé intervient auprès d'enfants ou d'adolescents souffrant de problèmes familiaux,

Plus en détail

Comprendre un texte fictionnel au cycle 3 : quelques remarques

Comprendre un texte fictionnel au cycle 3 : quelques remarques Contribution aux travaux des groupes d élaboration des projets de programmes C 2, C3 et C4 Anne Leclaire-Halté, Professeure d université, Université de Lorraine/ESPÉ Comprendre un texte fictionnel au cycle

Plus en détail

Pré-programme Matin : Séance plénière. Matinée animée par Bruno Rougier, journaliste santé France Info.

Pré-programme Matin : Séance plénière. Matinée animée par Bruno Rougier, journaliste santé France Info. Matin : Séance plénière Matinée animée par Bruno Rougier, journaliste santé France Info. 9h30 à 10h mot d accueil Marie-Odile Desana, présidente de Introduction Etude nationale sur les thérapies non médicamenteuses

Plus en détail

Introduction à l'informatique

Introduction à l'informatique Introduction à l'informatique Objectifs de la formation - savoir ce qu'est un ordinateur - connaître les différentes parties d'un ordinateur (clavier, souris ) - comprendre les utilisations d'un ordinateur

Plus en détail

PREMIERE DEMANDE D UNE CARTE NATIONALE D IDENTITE

PREMIERE DEMANDE D UNE CARTE NATIONALE D IDENTITE PREMIERE DEMANDE 1 ER CAS : VOUS ETES DANS L INCAPACITE DE PRESENTER UN AUTRE TITRE (SECURISE OU NON) 2 E CAS : VOUS ETES EN MESURE DE PRESENTER UN PASSEPORT ELECTRONIQUE OU BIOMETRIQUE La photocopie du

Plus en détail

Echange de pratiques ACTIONS DE PRÉVENTION AUPRÈS DES QUELLES SPÉCIFICITÉS DANS LES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP?

Echange de pratiques ACTIONS DE PRÉVENTION AUPRÈS DES QUELLES SPÉCIFICITÉS DANS LES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP? Echange de pratiques QUELLES SPÉCIFICITÉS DANS LES ACTIONS DE PRÉVENTION AUPRÈS DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP? 16 octobre 2014, 9h/17h Salle Camille Claudel, Dijon Source images : La santé de

Plus en détail

FORMATIONS. Claire BAUDIN Psychothérapies. Danse-thérapies Formations en Relation d Aide.

FORMATIONS. Claire BAUDIN Psychothérapies. Danse-thérapies Formations en Relation d Aide. FORMATIONS POUR PRENDRE SOIN DE Claire BAUDIN Psychothérapies. Danse-thérapies Formations en Relation d Aide. Siret N 434 282 000 0034 APE 8690F 06.88.09.23.81 http://www.psycho-ressources.com/claire-baudin.html

Plus en détail

Combien cela coûte-t-il?

Combien cela coûte-t-il? Combien cela coûte-t-il? Vous êtes membre d une Mutualité Libre? Vous bénéficiez d une réduction sur les tarifs. Pour connaître le prix exact, contactez le service social de votre mutualité. Vous n êtes

Plus en détail

PASS sports vacances. Sommaire

PASS sports vacances. Sommaire PASS sports vacances Sommaire PREAMBULE Article 1 : Modalités d inscription Article 2 : Modalités de fonctionnement Article 3 : Les infrastructures Article 4 : Tarification Article 5 : Sécurité et secours

Plus en détail

Films disponibles au Bureau national

Films disponibles au Bureau national Films disponibles au Bureau national Pour vous procurer les films stockés au bureau national, vous pouvez contacter Sacha, le responsable de l ISP au bureau national (01 45 88 37 00 ou communication@genepi.fr),

Plus en détail

Témoignages de Anne-Marie Benoit et Martine Boudreault. Première partie

Témoignages de Anne-Marie Benoit et Martine Boudreault. Première partie Témoignages de Anne-Marie Benoit et Martine Boudreault Première partie Pour débuter et afin de vous mettre en contexte je vais vous expliquer comment la maladie mentale et l Islam se sont installés dans

Plus en détail

Communication IV ème Congrès de l AFS Grenoble 5-8 juillet 2011 Réseau thématique 20 Méthodes

Communication IV ème Congrès de l AFS Grenoble 5-8 juillet 2011 Réseau thématique 20 Méthodes Communication IV ème Congrès de l AFS Grenoble 5-8 juillet 2011 Réseau thématique 20 Méthodes «Une association de l analyse des réseaux sociaux à une perspective clinique des histoires et du contexte de

Plus en détail

Séparation mais pas de rupture définitive

Séparation mais pas de rupture définitive COUPLE EXEMPLES DE CONSULTATIONS ET REPONSES Séparation mais pas de rupture définitive Ma femme m'a trompée, puis quittée. Sans doute parce qu'elle ne pouvait plus me supporter. Je dois admettre ne pas

Plus en détail

palliatifs accompagnement

palliatifs accompagnement palliatifs & accompagnement Sommaire PAGE 4 PAGE 5 PAGE 8 PAGE 11 PAGE 12 Définition des soins palliatifs En pratique, que sont les soins palliatifs? À qui s adressent les soins palliatifs? Quelles aides

Plus en détail

Groupe de travail d enseignants SEGPA : LA GESTION DES ELEVES DIFFICILES

Groupe de travail d enseignants SEGPA : LA GESTION DES ELEVES DIFFICILES Groupe de travail d enseignants SEGPA : LA GESTION DES ELEVES DIFFICILES Année scolaire 2005-06 Coordinateurs : Jean Luc Bourdeau CP AIS, Stéphane André secrétaire CCSD et Christian Gazzano, enseignant

Plus en détail

INTRODUCTION. Moi aussi, j'aurais voulu être quelqu'un d'autre, j'aurais voulu être moimême

INTRODUCTION. Moi aussi, j'aurais voulu être quelqu'un d'autre, j'aurais voulu être moimême INTRODUCTION Moi aussi, j'aurais voulu être quelqu'un d'autre, j'aurais voulu être moimême 1. Un bel après-midi ensoleillé de l'été, un quartier où rien ne bouge, Virginie est assise depuis des heures

Plus en détail

Utiliser un tableau à double entrée «Question de caractère»

Utiliser un tableau à double entrée «Question de caractère» «Question de caractère» 16-31 Niveau 3 Entraînement 1 Objectifs Applications (eemples) Matériel Consignes Remarques Transferts possibles (eemples) Individualisation Oui. S'entraîner à se repérer et à prendre

Plus en détail

Programmation. Hiver-Printemps 2015. www.autismemonteregie.org

Programmation. Hiver-Printemps 2015. www.autismemonteregie.org Programmation Hiver-Printemps 2015 www.autismemonteregie.org Mission Autisme Montérégie est la seule association spécialisée en troubles du spectre de l autisme mandatée par l Agence de la santé et des

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

Face au cancer et à la maladie grave, partager, s entraider, s embellir. Mécénat. Soutenir une association d accompagnement de malades

Face au cancer et à la maladie grave, partager, s entraider, s embellir. Mécénat. Soutenir une association d accompagnement de malades Les Enchanteuses Face au cancer et à la maladie grave, partager, s entraider, s embellir Mécénat Soutenir une association d accompagnement de malades Michèle Dupuy, Présidente de l association Les Enchanteuses

Plus en détail

Parents séparés et l école, 2 e partie : Quelle communication?

Parents séparés et l école, 2 e partie : Quelle communication? Union des Fédérations des Associations de Parents de l'enseignement Catholique Avenue des Combattants, 24-1340 Ottignies 010.42.00.50 010.42.00.59 Siège social : rue Belliard, 23A - 1040 Bruxelles Compte

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. PENTA Editions Des livres qui résonnent

DOSSIER DE PRESSE. PENTA Editions Des livres qui résonnent DOSSIER DE PRESSE En couverture : Ludwig van Beethoven, impression couleur d après une peinture de Johann Baptist Reiter Beethoven-Haus Bonn Partie de violon de quatuor à cordes op. 135 de Ludwig van Beethoven,

Plus en détail

La communication interpersonnelle

La communication interpersonnelle 2010/2011 notice descriptive à conserver La communication interpersonnelle Objectifs Comprendre les relations interpersonnelles - Apporter des grilles d'analyse permettant de comprendre les interactions

Plus en détail

Courant d air? Des pistes aériennes Printemps de l écriture. Rappel

Courant d air? Des pistes aériennes Printemps de l écriture. Rappel Courant d air? Des pistes aériennes Printemps de l écriture Rappel Les pistes proposées ci dessous interviennent à différents niveaux : 1. Les inducteurs d écriture Ils peuvent être à l origine des écrits.

Plus en détail

Pour le parent à la recherche de son enfant enlevé par l autre parent

Pour le parent à la recherche de son enfant enlevé par l autre parent enfant enlevé par l autre parent En cas d urgence, COMPOSEZ LE 911. Premières étapes à faire immédiatement Cette liste de contrôle vous aidera à rassembler toute l information utile aux corps policiers.

Plus en détail

L ENFANT EN DEUIL Conseils aux parents et à l entourage

L ENFANT EN DEUIL Conseils aux parents et à l entourage LES ACCOMPAGNEMENTS PROPOSÉS As trame propose différentes formes de soutien aux familles concernées par une situation de deuil. Pour les enfants et les adolescents : suivis en groupe, en individuel, en

Plus en détail

Souvenir de la nuit du 4 1

Souvenir de la nuit du 4 1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : SOUVENIR DE LA NUIT DU 4 1 / 5 Souvenir de la nuit du 4 1 Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges [...] Est-ce que ce n est pas

Plus en détail

Assises Nationales du Maintien à Domicile 14 17 juin 2000 La douleur Les soins palliatifs. EXPERIENCE DE SOINS D'UNE EQUIPE A DOMICILE Dr AVEROUS

Assises Nationales du Maintien à Domicile 14 17 juin 2000 La douleur Les soins palliatifs. EXPERIENCE DE SOINS D'UNE EQUIPE A DOMICILE Dr AVEROUS EXPERIENCE DE SOINS D'UNE EQUIPE A DOMICILE Dr AVEROUS INTRODUCTION (Présentation de l'association François-Xavier Bagnoud) L'Association L'association qui porte le nom de François-Xavier Bagnoud est une

Plus en détail

Fruit de la perception, il notera l'émotion. Ce qui n'est pas si facile en photographie où tout le contexte est saisi uniformément.

Fruit de la perception, il notera l'émotion. Ce qui n'est pas si facile en photographie où tout le contexte est saisi uniformément. Le haïku de voyage Serge Tomé Présentation à Baie Comeau 2007 Le haïku : un outil pour noter Caractéristiques utiles du haïku Le haïku est un petit objet qui peut servir à noter l'essentiel de ce qui est

Plus en détail

FICHE PÉDAGOGIQUE. Orage sur le Tanganyika MONDES EN VF. Tâche : Dans la peau d un médecin sans frontières Raconter des impressions de voyage

FICHE PÉDAGOGIQUE. Orage sur le Tanganyika MONDES EN VF. Tâche : Dans la peau d un médecin sans frontières Raconter des impressions de voyage Orage sur le Tanganyika À partir du niveau B1 Tâche : Dans la peau d un médecin sans frontières Cette fiche pédagogique permet de mettre en place un atelier d écriture de 30 minutes avant ou après la lecture

Plus en détail

Le calendrier de votre grossesse

Le calendrier de votre grossesse Le calendrier de votre grossesse Béatrice Knoepfler Avec la participation du Dr Jean-Philippe Bault, 2010 ISBN : 978-2-212-54524-1 Sommaire Préface Remerciements Introduction Calculez la date de votre

Plus en détail

Le Théâtre des Travaux et des Jours présente un spectacle tout public à partir de 16 ans :

Le Théâtre des Travaux et des Jours présente un spectacle tout public à partir de 16 ans : Le Théâtre des Travaux et des Jours présente un spectacle tout public à partir de 16 ans : Vieille route de Marenne, 2 6990 Bourdon 084/31.19.46 bureau@theatredestravauxetdesjours.be www.theatredestravauxetdesjours.be

Plus en détail

Pour JANVIER 2010 : EPREUVE ECRITE du DF1 :

Pour JANVIER 2010 : EPREUVE ECRITE du DF1 : Pour JANVIER 2010 : EPREUVE ECRITE du DF1 : DUREE 1H30 - Notation sur 20 (18 pts pour les questions et 2 pts pour la forme) ATTENTION : 4 questions sont proposées, vous ne devez traiter que 3 questions

Plus en détail

FORUMS PREMIERES. Janvier 2015 Annexe 3

FORUMS PREMIERES. Janvier 2015 Annexe 3 Janvier 2015 Annexe 3 FORUMS PREMIERES Pour renforcer le continuum des formations Bac-3/Bac+3, la politique d orientation des lycéens vers l enseignement supérieur s appuie sur le conseil en orientation

Plus en détail

Origines possibles et solutions

Origines possibles et solutions Ne plus avoir peur de vieillir «Prends soin de ton corps comme si tu allais vivre éternellement, Prends soin de ton âme comme si tu allais mourir demain.» Introduction Ce petit document est la résultante

Plus en détail

Association pour l accompagnement des femmes migrantes 1994-2014. Promofemmes a. 20 ans! Toute une histoire...

Association pour l accompagnement des femmes migrantes 1994-2014. Promofemmes a. 20 ans! Toute une histoire... Association pour l accompagnement des femmes migrantes 1994-2014 Promofemmes a 20 ans! Toute une histoire... Nous écrivions en 2004, à l occasion du 10 e anniversaire : «Il nous semble pouvoir dire que

Plus en détail

éléments de comptage des incendies volontaires de véhicules en 2012

éléments de comptage des incendies volontaires de véhicules en 2012 Fiche thématique n 23 2 éléments de comptage des incendies volontaires de véhicules en 2012 Devant l ineistence d une source statistique permettant un décompte national et ehaustif du nombre d incendies

Plus en détail

CONCLUSION. Echanges I QU EST II - EXISTE-T-IL IL UN ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF JUSTE FAVORISANT LE DEVELOPPEMENT DE L ENFANT L L ADOLESCENT?

CONCLUSION. Echanges I QU EST II - EXISTE-T-IL IL UN ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF JUSTE FAVORISANT LE DEVELOPPEMENT DE L ENFANT L L ADOLESCENT? I QU EST EST-CE QUI NOUS ATTIRE VERS LES «ECRANS»? II - EXISTE-T-IL IL UN ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF JUSTE FAVORISANT LE DEVELOPPEMENT DE L ENFANT L ET DE L ADOLESCENT? III - QUELS SONT LES DANGERS POTENTIELS?

Plus en détail

Une pièce de Lilian Lloyd Mise en scène par Louise Huriet

Une pièce de Lilian Lloyd Mise en scène par Louise Huriet Une pièce de Lilian Lloyd Mise en scène par Louise Huriet étreignez les étoiles une pièce de Lilian Lloyd mise en scène par louise huriet rencontres avec l'auteur le vendredi 21 février - à 16h, à la BIBLIOTHÈQUE

Plus en détail

Outil d informations à destination des femmes victimes de violences

Outil d informations à destination des femmes victimes de violences Outil d informations à destination des femmes victimes de violences Outil d informations à destination des femmes victimes de violences I Historique du projet II Choix de la forme III Organisation et construction

Plus en détail

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Les soins palliatifs Contacts presse : Secrétariat d Etat chargée des Aînés Service

Plus en détail