Le 22ème RIC à Craonne

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le 22ème RIC à Craonne"

Transcription

1 Chapitre 3/3 Le «Chemin des Dames» Le 22ème RIC à Craonne Le 16 mai 1917, le général Nivelle est relevé de son commandement. Il est remplacé par le général Pétain. Il n'est plus question d'offensive. Le général Pétain «attend les Américains et les tanks». Le Congrès des Etats-Unis vota le 2 avril 1917 la déclaration de guerre aux Empires centraux. Les Etats-Unis, qui n'avaient qu'une faible armée permanente de hommes établirent la conscription dès le 18 mai. Une première division débarqua en France le 26 juin. A la fin de 1917, il y avait déjà en France Américains En complet accord avec lui, M. Painlevé, ministre de la guerre, «laisse mourir à petit feu les attaques du chemin des Dames, fait étudier l'aménagement des bases américaines, prépare le doublement de notre artillerie et de notre aviation met en commande petits chars Renault.» («Pétain». Gal Laure, page 153, Editions berger-levrault). Suivant le témoignage de M. Painlevé, le ministre de la guerre, le général Pétain a imposé contre l'avis de nombreux Le général Pétain prend toutes les mesures à même officiers d'état-major la commande de 3000 chars. C'est d'ailleurs de lui que le général Estienne, créateur des blindés, de juguler l'épuisement des unités et de rétablir leur sollicite l'avis et l'appui. L'opposition des officiers d'état-major à cette commande n'est pas étonnante. Il convient, en effet, à l'occasion, de noter que les Allemands ne croyaient pas alors aux chars et n'en construisirent pratiquement pas moral. durant le premier conflit mondial. Vingt ans plus tard, les uns en avaient tiré les enseignements, les autres...! Autant que faire se peut, les relèves sont rapides, les conditions de vie quotidiennes et le ravitaillement améliorés, les cantonnements éloignés de la zone des combats et les plus confortables possible, les permissions, dont la durée est augmentée, plus fréquentes et plus régulières. Dans sa directive n 1 du 19 mai 1917, le général Pétain va à l'encontre des idées reçues et préconise la guerre moderne : avant tout de l'artillerie, des chars et des avions et s'efforce de la Au comité de guerre du 8 octobre 1917, où sera mis en chantier un programme de avions, le général Pétain mettre en œuvre. Il convient de ménager les hommes et précise «La question de l'aviation domine la guerre et, avec la supériorité aérienne, on peut empêcher toute d'économiser leur sang et après avoir gagné une gloire si concentration des forces chez l'ennemi». Vingt ans plus tard, etc.! chèrement acquise, leur donner enfin, grâce au matériel, la possibilité d'une gloire moins coûteuse. Les troupes n'attaquent plus pendant quelques semaines et elles n'attaqueront plus que lorsque toutes les conditions du succès seront réunies. Les opérations sont préparées avec prudence et minutie et rien n'est entrepris sans s'être assuré d'une supériorité matérielle propre à écraser efficacement les défenses adverses. Les attaques sont partielles et leurs objectifs limités. Considérant que l'instruction des armées n'est pas ce qu'elle devrait être, surtout si on la compare à celle des Allemands «si étonnamment au point», dans sa directive n 2 du juin 1917, le général Pétain impose de multiplier les écoles et les centres d'instruction et d'utiliser à plein les camps où les

2 grandes unités devront passer pour s'entraîner à mettre en œuvre ses conceptions tactiques. Enfin, par sa directive n 3 du 4 juillet 1917, il prescrit notamment «d'augmenter le nombre des grandes unités en première ligne pour éviter que chacune d'elles ne soit pas trop «étalée» et permettre leur échelonnement en profondeur afin de se trouver dans les meilleures conditions pour résister à une attaque, pour ne pas s'user et pour permettre un roulement avantageux entre les éléments se trouvant en première lieu et ceux qui étant en deuxième ligne pourront goûter quelque repos, s'employer utilement â des travaux, entretenir leur instruction». Du 22 juillet au 12 octobre1917, dans la région de Craonne, le 1er CAC, la 2ème D1C et le 22.ème RIC opèrent conformément à la doctrine définie et mise désormais en œuvre par le général Pétain. Les opérations «secondaires» de juillet à la fin de 1917 Dans le domaine des opérations deux armées sont appelées à expérimenter les nouvelles instructions du commandement : la Ière armée dans les Flandres en liaison avec les Britanniques, à partir du 30 juillet, la IIème armée au nord de Verdun, le août. Les enseignements tirés de ces expérimentations sont mis en application au chemin des Dames au cours du mois d'octobre. Dans les Flandres. En Flandres, les actions sont menées méthodiquement «Elles sont puissantes et bien préparées par l'artillerie. Les assaillants ne devraient subir que peu de pertes, mais elles se prolongent trop longtemps parce que le commandement britannique veut à tout prix obtenir des résultats sensibles et, à la longue, on sort du cadre fixé par la directive n 1» («Pétain». Gal Laure, page 161, Editions Berger-Levrault). Il est vrai qu'épargnés par la crise du moral, les Britanniques y prennent à leur charge la plupart des opérations. Leur action la plus remarquable a lieu le novembre devant Cambrai, où, sur 10km, 381 chars précédèrent l'infanterie qui progresse de 4 lm. Au nord de Verdun. L'attaque de la 2ème armée du général Guillaumat, exécutée le août au nord de Verdun, est conçue et se déroule dans le cadre de la directive n 1. 0n y atteint, sans pertes, les objectifs fixés. Après une très puissante préparation d'artillerie, un canon par 7 m dc front, la cote 304 et le Mort-Homme, sur la rive gauche de la Meuse, et la cote 344, sur la rive droite, sont repris Allemands sont faits prisonniers. Au chemin des Dames. Le 23 octobre, par l'opération de la Malmaison, où se distingue le régiment d infanterie coloniale du Actuel régiment d infanterie et de chars de Marine. Maroc (RICM), le saillant de Laffaux est réduit. En quatre jours sur un front étroit de 12 km, soutenue Le régiment le plus décoré de l armée française. par 682 pièces d'artillerie lourde, des chars et de l'aviation, l avance est en certains points de 6 km. Le total des pertes françaises, tués, blessés et disparus n'atteint pas hommes et est, pour une fois, bien inférieur aux pertes allemandes. A la suite de cette action et constatant l'impossibilité de reconquérir le terrain perdu, les Allemands très éprouvés évacuent le chemin des Dames et se

3 replient au nord de l Ailette au cours de la nuit du 1er au 2 novembre. Vestiges du fort de la Malmaison, militairement déclassé en 1886, en ruine au début de la grande guerre, repris lors de l offensive ordonnée par le général Pétain en octobre Allemands sont faits prisonniers Échelonnées en profondeur les formations du 1er CAC repoussent brillamment les tentatives d'attaques allemandes dont certaines sont importantes. Le 22ème RIC au sein du 1er corps d'armée coloniale Après quelques semaines de repos en Alsace, dans le Sundgau, dans la région d Altkirch (Haut-Rhin), le 1 er CAC regagne la région sud de CraonneHurtebise au cours de la seconde quinzaine de juillet, la 3ème DIC à l'ouest, la 2ème DIC à l'est Sans effectuer ou participer à des actions d'ensemble, il subit une lutte très dure sous forme d'opérations de détail, de coups de main, de bombardements, notamment par obus toxiques. Lorsque les Allemands se replient au nord de l'ailette au cours de la nuit du 1er au 2 novembre, le 1er CAC ne peut pousser au-delà. Dans le secteur, le front devient calme pour longtemps. Le 22ème RIC du 19 mai au 16 octobre Extraits du journal de marche et d'opération (JMO) du régiment. Quelques semaines de repos en Alsace, 17 et 18 mai 1917.

4 Il (le régiment) rejoint Longpont (à 14 km au sud sud-ouest de Soissons) à pied et s'embarque en chemin de fer pour la région de Vesoul. 19 mai Il prend ses cantonnements de repos dans la région de Vesoul. mai au 9 juin. Repos. 10 au 12 juin. Il fait mouvement vers l'est de Belfort juin. Il rentre en Alsace juin. L'amalgame tactique entre le régiment et le 28 ème BTS est réalisé par adjonction d'une compagnie du 28ème BTS au 2ème bataillon et au 3ème bataillon, de 2 compagnies «blanches» au 28 BTS : 1er Bton : sans changement ; 2ème Bton : 5ème, 6ème, 2ème CM, et 2ème Cie du 28ème BTS ; 3ème Bton : 9ème, 10ème, 3ème CM et 1ère Cie du 28ess BTS ; 4ème Bton : 3ème Cie du 28ème BTS, 7ème et 11ème Cie, CM du 28ème BTS 16 juin au 16 juillet Activités diverses de relève et de soutien dans le Haut-Rhin, à l'est de Masevaux et entre Masevaux et Thann (Carte Michelin n 66, pli 9). 16 et 17 juillet. Le régiment rejoint Eguenigue, Lacollonge, Phaffans, Bessoncourt et Denney (Au nord-est de Belfort [Carte Michelin n 66, pli 8]) 18 juillet. Il embarque par chemin de fer à Fontaine. Retour en Champagne et installation dans le secteur Craonne-Hurtebise. 19 juillet. Il débarque à Dormans (Entre Épernay et Château-Thierry, à 18km à l est de cette ville [Carte Michelin n 56, pli 15]). juillet. Il gagne à pied la zone Brécy, l'hermitage, Bézu Saint-Germain (à 12 km au nord de Château-Thierry [Carte Michelin n 56, pli 14]). 22 juillet.

5 Il est transporté par moyens automobiles à Romain et à Ventelay. Craonne 1913 Craonne 1914 Craonne début avril Bombardement d artillerie. Craonne en juin Paysage lunaire! Craonne après le 17 avril Encore, même très minimes, quelques traces! 24 juillet.

6 Il prend position au sud de Craonne : au Champ d'asile, l'em et la CRH ; au sud de Craonne et au Mont-Hermel, le 2ème Bton ; à Meurival, le 1er Bton, à Muscourt, le 4ème Bton et à Romain, le 3ème Bton. Craonnelle début 1917 Craonnelle après le 17 avril 1917 Vue aérienne (du sud vers le Nord). Au fond, «La Californie». On distingue les ruines de Craonnelle (au 1er plan) et de Craonne 25 et 26 juillet. Le 2ème bataillon est en 1ère ligne, le 4ème bataillon en réserve de secteur au Champ d'asile, le 1er bataillon en réserve de secteur et le 3ème au repos et à l'instruction. 4 au 22 août. Des tentatives d'attaque allemandes sont repoussées. Les pertes de cette période sont : tués, 10 hommes de troupe français et 4 sénégalais ; blessés : 1 officier, 57 hommes de troupe français et 45 sénégalais. Relève en ligne pour passer trois semaines au repos dans la région de Fère-en-Tardenois. 27 août. Reconstitution du régiment organique.

7 Retour dans le secteur sud de Craonne. 10 septembre. Transport du régiment par moyens automobiles à Romain d'où il reprend position dans le secteur qu'il a déjà occupé en juillet et août, notamment à Craonnelle. 11 septembre au 11 octobre. Activités diverses, notamment à Craonnelle. Pertes du 22ème RIC pendant la période. Tués Officiers H de troupe européens Sénégalais Totaux Blessés Disparus Totaux octobre. 16H45.Violente attaque allemande sur les positions tenues par la 10 ème Cie dont deux sections sont submergées et écrasées. Les contreattaques échouent. 13 octobre à 15 octobre. Bombardements extrêmement violents par obus toxiques. Pertes du 22ème RIC du 12 au 15 octobre Tués Officiers H de troupe européens Sénégalais Totaux Blessés Disparus Totaux octobre. Le régiment est relevé en même temps que la 2 ème DIC pour aller à Condé-en-Brie (Aisne) (A 12km au sud-est de Château-Thierry [carte Michelin n 56, pli 15]) en réserve d armée. Colonel (ER) Philippe Blanchet (15/12/14)

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique A l'est - En janvier 1944, débute l'offensive soviétique qui entraîne la retraite de la Wehrmarcht de ses alliés. En juillet 1944, l'armée rouge, désormais supérieure en effectifs et en armements, pénètre

Plus en détail

CARACTERISTIQUE DU JEU BENJAMIN(E)S

CARACTERISTIQUE DU JEU BENJAMIN(E)S CARACTERISTIQUE DU JEU BENJAMIN(E)S - LES REGLES DU JEU - Les règles du jeu en 6X6 s appliquent au jeu en 4X4, sauf pour les points suivants : 7M Terrain : 7 x 14 mètres / Filet à2m10 La ligne arrière

Plus en détail

Dossier de Presse 5 juin 2008 20. L Oeuvre de Vauban à Besançon

Dossier de Presse 5 juin 2008 20. L Oeuvre de Vauban à Besançon Dossier de Presse 5 juin 2008 20 L Oeuvre de Vauban à Besançon Dossier de Presse 5 juin 2008 21 Besançon : des défenses façonnées par un méandre dominé > 21 27 La citadelle Historique La position stratégique

Plus en détail

La Théorie des Contraintes Appliquée à la Première Guerre Mondiale. Yves REHBY, CFPIM, CIRM

La Théorie des Contraintes Appliquée à la Première Guerre Mondiale. Yves REHBY, CFPIM, CIRM La Théorie des Contraintes Appliquée à la Première Guerre Mondiale Yves REHBY, CFPIM, CIRM Rappel Historique La Bataille de Verdun Phase 1: 21 février 30 Avril Commandant en chef : Pétain un défenseur

Plus en détail

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis Introduction L ensemble ensemble documentaire qui suit est complémentaire compl mentaire des dossiers réalisés r dans le cadre du Concours national de la Résistance R sistance et de la Déportation, D notamment

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret UNE VOIRIE POUR TOUS Se déplacer autrement dans les petites et moyennes agglomérations 15 novembre 2011 CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville

Plus en détail

90 rue Jean-Jaurès Creil Dossier IA60001641 réalisé en 2006

90 rue Jean-Jaurès Creil Dossier IA60001641 réalisé en 2006 Ancienne fonderie de zinc Allary, puis usine de serrurerie (usine de coffres-forts) Fichet, puis garage de réparation automobile, puis dépôt d'autobus, puis entrepôt commercial 90 rue Jean-Jaurès Creil

Plus en détail

FDP. Haute-Marne, un patrimoine remarquable Livret des élèves

FDP. Haute-Marne, un patrimoine remarquable Livret des élèves FDP Haute-Marne, un patrimoine remarquable Livret des élèves Carte des projets présentés dans l'exposition J'entoure le nom des villes les plus proches de mon école : Pour m'aider, je scanne ce code :

Plus en détail

LISTE DES CENTRES D ARCHIVES CHARGES DE L ADMINISTRATION DES ARCHIVES MILITAIRES DEPARTEMENTS ET TERRITOIRES D'OUTRE MER

LISTE DES CENTRES D ARCHIVES CHARGES DE L ADMINISTRATION DES ARCHIVES MILITAIRES DEPARTEMENTS ET TERRITOIRES D'OUTRE MER MINISTÈRE DE LA DÉFENSE DIRECTION DE LA MÉMOIRE, DU PATRIMOINE ET DES ARCHIVES SERVICE HISTORIQUE DE LA DÉFENSE Centre des archives du personnel militaire LISTE DES CENTRES D ARCHIVES CHARGES DE L ADMINISTRATION

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 45 du 8 octobre 2015. PARTIE PERMANENTE État-Major des Armées (EMA) Texte 3

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 45 du 8 octobre 2015. PARTIE PERMANENTE État-Major des Armées (EMA) Texte 3 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 45 du 8 octobre 2015 PARTIE PERMANENTE État-Major des Armées (EMA) Texte 3 DÉCISION N 515615/DEF/DCSSA/PC/ORG portant réorganisation du centre médical

Plus en détail

Comment des hommes se sont-ils enrichis dans le commerce triangulaire?

Comment des hommes se sont-ils enrichis dans le commerce triangulaire? Programme de seconde Bac Pro Sujets d étude Une situation au moins Orientations et mots-clés 3- Le premier empire colonial français XVIè- XVIIIè siècles - La compagnie des Indes Orientales - Nantes ou

Plus en détail

Carnet de Guerre de Rob Roy, 1939 à 1944. Dossier de presse

Carnet de Guerre de Rob Roy, 1939 à 1944. Dossier de presse Dossier de presse 1 Présentation Né à Mont-de Marsan dans la Landes, le 3 octobre 1909, Robert de la Rivière (1909-1992) dit Rob Roy fut dès sa jeunesse un amoureux fou de l automobile et du dessin. Il

Plus en détail

FRIOUL SORTIE ŒUVRE NOTRE DAME DE LA JEUNESSE

FRIOUL SORTIE ŒUVRE NOTRE DAME DE LA JEUNESSE A V R I L 2 0 1 4 À la découverte du FRIOUL SORTIE ŒUVRE NOTRE DAME DE LA JEUNESSE DÉPART À 08H15 Le car part de l œuvre à 8h15. Direction le vieux port. Prévoir : une bonne paire de baskets, sac à dos,

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

nos clients dans l exploitation de nos solutions technologiques sont nos deux engagements les plus forts. Raphaël Gorgé Président du Groupe ECA

nos clients dans l exploitation de nos solutions technologiques sont nos deux engagements les plus forts. Raphaël Gorgé Président du Groupe ECA Depuis 1936, le Groupe ECA produit des solutions technologiques pour la sécurité des hommes et des biens. Diffusées dans le monde entier, ces solutions sont destinées aux secteurs de la défense, de l industrie,

Plus en détail

Enquête sur l activité de l industrie parapétrolière et paragazière française Résultats pour la période 2013-2014. Thierry Rouaud GEP-AFTP

Enquête sur l activité de l industrie parapétrolière et paragazière française Résultats pour la période 2013-2014. Thierry Rouaud GEP-AFTP Enquête sur l activité de l industrie parapétrolière et paragazière française Résultats pour la période 2013- Thierry Rouaud GEP-AFTP L industrie parapétrolière et paragazière française Quel poids économique?

Plus en détail

Soldat de métier au Détachement de reconnaissance de l armée 10

Soldat de métier au Détachement de reconnaissance de l armée 10 Soldat de métier au Détachement de reconnaissance de l armée 10 1 2 3 4 5 6 7 8 Engagement & mission I Processus de sélection & profil exigé I Instruction I Vie quotidienne au travail I Contact Le détachement

Plus en détail

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Septembre 1939 : début de la deuxième guerre mondiale Anschluss : annexion

Plus en détail

Le Scanner 3D Dynamique

Le Scanner 3D Dynamique Le Scanner 3D Dynamique Présentation & Références 2015 Page 1 / 9 1. Présentation Techniques Topo, est une société de Géomètres Experts créée en 1964 comptant aujourd hui près de 120 collaborateurs répartis

Plus en détail

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12,999,976 km 9,136,765 km 1,276,765 km 499,892 km 245,066 km 112,907 km 36,765 km 24,159 km 7899 km 2408 km 76 km 12 14 16 1 12 7 3 1 6 2 5 4 3 11 9 10 8 18 20 21 22 23 24 26 28 30

Plus en détail

JEU D ALQUERQUE. (Antiquité et Moyen-âge)

JEU D ALQUERQUE. (Antiquité et Moyen-âge) JEU D ALQUERQUE (Antiquité et Moyen-âge) Le premier exemple d un plateau qui pourrait être celui d un alquerque sculptée a été trouvé sur le toit du temple de Kurna à Thèbes en Egypte et datant de 1400

Plus en détail

L Allemagne déclare la guerre à la France. L Allemagne déclare la guerre à la Belgique qui a rejeté l ultimatum de la veille.

L Allemagne déclare la guerre à la France. L Allemagne déclare la guerre à la Belgique qui a rejeté l ultimatum de la veille. 1914 28 juin : L archiduc héritier du trône d Autriche-Hongrie, François Ferdinand, et son épouse, sont assassinés à Sarajevo (Bosnie-Herzégovine) par Gavrilo Prinzip. Cet événement sert de prétexte à

Plus en détail

2- Design graphique La signalétique

2- Design graphique La signalétique 2- Design graphique La signalétique Les guides Le Guide Michelin est conçu, dès le départ, pour faciliter les voyages. Il s'agit de donner les renseignements utiles et pratiques au cycliste ou à l'automobiliste

Plus en détail

Les élections législatives en Ukraine Le checkpoint de Tulkarem : reflet d une relation israélo-palestinienne tendue Yarmouk.

Les élections législatives en Ukraine Le checkpoint de Tulkarem : reflet d une relation israélo-palestinienne tendue Yarmouk. SO M M A I R E A C TU A LI TÉ I N TE R N A TI O N A LE Les élections législatives en Ukraine Le checkpoint de Tulkarem : reflet d une relation israélo-palestinienne tendue Yarmouk. É C LA I R A G E DOSSIER

Plus en détail

Leçon n 5 : «La sûreté : un droit de l Homme»

Leçon n 5 : «La sûreté : un droit de l Homme» Leçon n 5 : «La sûreté : un droit de l Homme» Introduction : Longtemps la sûreté n a pas été garantie équitablement aux français. Mais c est aujourd hui un des droits de l Homme qui permet l exercice de

Plus en détail

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise :

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise : Fichier enseignant Dans le programme d histoire du cycle 3 au chapitre le 20 ème siècle et notre époque les deux conflits mondiaux sont abordés. L accent est mis sur ce qui fit basculer l humanité dans

Plus en détail

Dossier de presse. Création de l observatoire sanef 1 ère étude scientifique des comportements au volant sur autoroute JUILLET 2012

Dossier de presse. Création de l observatoire sanef 1 ère étude scientifique des comportements au volant sur autoroute JUILLET 2012 Dossier de presse SOMMAIRE Présentation...3 Une étude scientifique pour dresser un état des lieux des comportements sur autoroute...4 L occupation des voies : des résultats venant confirmer l importance

Plus en détail

Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction

Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction GENERALITES Maisons de villégiature Maisons de bourg Le centre village s est construit par étapes successives autour de

Plus en détail

LE LION DE BARTHOLDI. Guide complet pour mieux connaître le monument emblématique du Territoire de Belfort

LE LION DE BARTHOLDI. Guide complet pour mieux connaître le monument emblématique du Territoire de Belfort LE LION DE BARTHOLDI Guide complet pour mieux connaître le monument emblématique du Territoire de Belfort INCONTOURNABLE : LE LION DE BARTHOLDI Son histoire : Au terme de 103 jours de sièges (3 novembre

Plus en détail

La Libération du Nord-Pas de Calais

La Libération du Nord-Pas de Calais La Libération du Nord-Pas de Calais I Une Libération éclair : 1 er au 5 septembre 1944 A La libération de la région et de la Belgique en 5 jours, du 1 er au 5 septembre : une ruée fulgurante des Alliés,

Plus en détail

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense. Discours pour les vingt ans du lancement du satellite Hélios IA

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense. Discours pour les vingt ans du lancement du satellite Hélios IA MINISTÈRE DE LA DÉFENSE M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense Discours pour les vingt ans du lancement du satellite Hélios IA A Toulouse, le 9 juillet 2015 Seul le prononcé fait foi Page 1 sur

Plus en détail

BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE

BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE PROTOCOLE D ACCORD ETAT- REGION BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE LE 20 MARS 2007 PROTOCOLE D ACCORD ETAT-

Plus en détail

lj~ion DE L'EUROPE_OCCIDENT ALE Plate-forme sur les interets europeens en matiere de securite La Haye, 27 octobre 1987

lj~ion DE L'EUROPE_OCCIDENT ALE Plate-forme sur les interets europeens en matiere de securite La Haye, 27 octobre 1987 lj~ion DE L'EUROPE_OCCIDENT ALE Plate-forme sur les interets europeens en matiere de securite La Haye, 27 octobre 1987 I. Soulignant I'attachement de nos pays aux principes qui fondent nos democraties

Plus en détail

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chanson : Nuit et brouillard de Jean Ferrat http://www.youtube.com/watch?v=94yoxycqo6s

Plus en détail

DU ROLE D UN BUREAU MILITAIRE AU SEIN D UNE MISSION PERMANENTE

DU ROLE D UN BUREAU MILITAIRE AU SEIN D UNE MISSION PERMANENTE DU ROLE D UN BUREAU MILITAIRE AU SEIN D UNE MISSION PERMANENTE Capitaine de vaisseau Ndome Faye, Conseiller Militaire à la Mission Permanente du Sénégal auprès des Nations unies à New York Dans certains

Plus en détail

LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOIRE présente. 1914, cent ans après. Livret de l enseignant

LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOIRE présente. 1914, cent ans après. Livret de l enseignant LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOIRE présente 1914, cent ans après Livret de l enseignant Une action des Archives départementales de la Loire Le projet 1914, cent ans après est organisé par le Conseil général

Plus en détail

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans été 1914 Nancy et la Lorraine dans la guerre exposition 15/02-21/09/2014 au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans 1 3 2 4 5 6 7 9 8 1870-1914 : une guerre attendue? Août 1914 : partis pour un été

Plus en détail

G.#Buatois,#Lycée#Charlemagne,#Pointe#Noire,#Congo,#2013/2014#

G.#Buatois,#Lycée#Charlemagne,#Pointe#Noire,#Congo,#2013/2014# G.Buatois,LycéeCharlemagne,PointeNoire,Congo,2013/2014 Lescheminsdelapuissance: LesEtatsUnisetlemonde(depuisles14pointsduprésidentWilson): Introduction: Définitiondestermes: Les enjeux géopolitiques du

Plus en détail

Carport Evolution 1 Voiture Adossant - 710470 -

Carport Evolution 1 Voiture Adossant - 710470 - Carport Evolution 1 Voiture Adossant - 710470-1 N O T I C E D E M O N T A G E du Carport Evolution 1 Voiture Adossant Après l ouverture du colis de votre Carport, n exposez pas les panneaux au rayonnement

Plus en détail

Si Vous avez le droit de travailler

Si Vous avez le droit de travailler Département US de la Justice Division des Droits civils Bureau du conseiller spécial aux méthodes d emploi inéquitables liées à l immigration Si Vous avez le droit de travailler Ne laissez personne vous

Plus en détail

Parc d activités économiques de la Houpette

Parc d activités économiques de la Houpette 1. Sommaire. Composition du dossier 2. Schéma directeur routier national. 3. Approche routière. 4. Plan de zone. 5. l échangeur et la co-visibilité zone-rn. 6. Vues perspectives. 7. Réseaux et aménagements.

Plus en détail

SOMMAIRE. Frais de nourriture... 5 TRANSPORTS... 6

SOMMAIRE. Frais de nourriture... 5 TRANSPORTS... 6 SOMMAIRE +... 1 SOMMAIRE... 2 OBJET... 3 DOCUMENTS LEGISLATIFS DE REFERENCE... 3 PREAMBULE... 3 REGIME DES GRANDS DEPLACEMENTS... 5 REGIME DES PETITS DEPLACEMENTS... 5 Frais de nourriture... 5 TRANSPORTS...

Plus en détail

Les Hauts-de-Seine et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919)

Les Hauts-de-Seine et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919) Les Hauts-de-Seine et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919) Les archives de la SPCA sur les Hauts-de-Seine Nombre de reportages : 75 Nombre

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE A LA DESTRUCTION D UN NID DE FRELON ASIATIQUE

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE A LA DESTRUCTION D UN NID DE FRELON ASIATIQUE DOSSIER DE DEMANDE D AIDE A LA DESTRUCTION D UN NID DE FRELON ASIATIQUE Dans le cadre de son Agenda 21, la Ville d Anglet propose une politique volontaire de gestion de l espèce frelon asiatique Vespa

Plus en détail

Voici, ci dessous les 4 nations qui composent le Royaume Uni.. C est l union des drapeaux de 3 nations qui compose le drapeau du Royaume Uni.

Voici, ci dessous les 4 nations qui composent le Royaume Uni.. C est l union des drapeaux de 3 nations qui compose le drapeau du Royaume Uni. Voici, ci dessous les 4 nations qui composent le Royaume Uni.. C est l union des drapeaux de 3 nations qui compose le drapeau du Royaume Uni. Le Royaume Uni est un archipel (un ensemble d iles). Il est

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

Ces efforts ont déjà contribué significativement à l atteinte des objectifs de l OTAN depuis 2014.

Ces efforts ont déjà contribué significativement à l atteinte des objectifs de l OTAN depuis 2014. Dès le début de la crise ukrainienne et compte tenu de la menace potentielle perçue par ses alliés d Europe centrale et du Nord à leurs frontières, l OTAN a pris un ensemble de mesures politiques et militaires

Plus en détail

Présentation générale de l agence OTAN de soutien

Présentation générale de l agence OTAN de soutien Présentation générale de l agence OTAN de soutien PRÉPARÉ POUR : Journée des industriels Bruxelles, le PRÉSENTÉ PAR : Responsable principal de la planification bertrand.potierdecourcy @nspa.nato.int www.nspa.nato.int

Plus en détail

FORMULAIRE D AUTO-EVALUATION POUR PATIENTS SLA

FORMULAIRE D AUTO-EVALUATION POUR PATIENTS SLA 1 FORMULAIRE D AUTO-EVALUATION POUR PATIENTS SLA Afin de donner un bon aperçu de mes possibilités et mes limitations à la DG Personnes handicapés, je coche ce que je peux faire ou ne plus faire. Ci-dessous

Plus en détail

1-1. La constitution des «BLOCS». Un monde bipolaire.

1-1. La constitution des «BLOCS». Un monde bipolaire. 1-De la guerre froide au monde d aujourd hui 1-1. La constitution des «BLOCS». Un monde bipolaire. Un monde bipolaire Le bloc de l ouest Le bloc de l est Grande puissance, chef de file du bloc Les Etats

Plus en détail

Le bridge c'est quoi? Laval Du Breuil École de bridge Picatou, Québec picatou@picatou.com

Le bridge c'est quoi? Laval Du Breuil École de bridge Picatou, Québec picatou@picatou.com Le bridge c'est quoi? Laval Du Breuil École de bridge Picatou, Québec picatou@picatou.com 1. Historique Le bridge moderne fait partie de la famille du Whist, popularisé au XIX e siècle par Edmond Hoyle

Plus en détail

LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE

LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE Au I er siècle après Jésus-Christ, la ville romaine d Arles (photo ci-dessous) est entourée de remparts. Elle comporte de grandes rues principales appelées Cardo et Decumanus.

Plus en détail

1er sept. 1939 Les troupes allemandes... C'est le début de la Seconde Guerre mondiale.

1er sept. 1939 Les troupes allemandes... C'est le début de la Seconde Guerre mondiale. Le contexte historique : la France pendant la Seconde Guerre mondiale Complétez la chronologie suivante. Vous pouvez vous référer au site http://www.e-chronologie.org/monde/ww2.php 1er sept. 1939 Les troupes

Plus en détail

Bataille de la Somme Ressources: Documents de source primaire

Bataille de la Somme Ressources: Documents de source primaire Tués au combat dans la Somme Liste des 118 soldats tués au combat avec le 38 e bataillon, unité levée à Ottawa, pendant l attaque contre la tranchée Desire et Grandcourt, dans la Somme, le 18 novembre

Plus en détail

Comment choisir son matelas?

Comment choisir son matelas? Comment choisir son matelas? Astuce 1 : Astuce pour savoir quand changer de matelas En principe, on dit qu'il faut changer de matelas tous les dix ans. Mais il ne s'agit là que d'une moyenne : en fonction

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA DÉFENSE DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 17 janvier 2014

MINISTÈRE DE LA DÉFENSE DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 17 janvier 2014 MINISTÈRE DE LA DÉFENSE DOSSIER DE PRESSE Cérémonie au drapeau et visite du chantier du ministère de la Défense à Balard par le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian Vendredi 17 janvier 2014 Contact

Plus en détail

Centre aéré (ancien moulin de Lavray)

Centre aéré (ancien moulin de Lavray) Centre aéré (ancien moulin de Lavray) ancien chemin de Saint-Jorioz à Saint-Eustache Lavray Saint-Eustache Dossier IA74001642 réalisé en 2011 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire

Plus en détail

digitalisiert durch IDS Basel/Bern, im Auftrag der Schweizerischen Nationalbibliothek CONTROLE DE PERSONNES / APPREHENSION

digitalisiert durch IDS Basel/Bern, im Auftrag der Schweizerischen Nationalbibliothek CONTROLE DE PERSONNES / APPREHENSION p CHAPITRE 1 CHAPITRE 2 CHAPITRE 3 CHAPITRE 4 INTRODUCTION / BASES LEGALES CONTROLE DE PERSONNES / APPREHENSION CONTROLE DE VEHICULES BARRAGES ROUTIERS CHAPITRE 5 TACTIQUE - PROCESSUS CHAPITRE 6 AUTRES

Plus en détail

Division Espace et Programmes Interarméeses. État tat-major des armées

Division Espace et Programmes Interarméeses. État tat-major des armées Division Espace et Programmes Interarméeses LE MINDEF en quelques mots 295 000 personnes, militaires et civils. 7000 personnes engagées en opérations extérieures, 80% au sein d une coalition internationale

Plus en détail

BAC PROFESSIONNEL SESSION 2012 CORRECTION DE L EPREUVE E1 HISTOIRE- GEOGRAPHIE

BAC PROFESSIONNEL SESSION 2012 CORRECTION DE L EPREUVE E1 HISTOIRE- GEOGRAPHIE BAC PROFESSIONNEL SESSION 2012 CORRECTION DE L EPREUVE E1 HISTOIRE- GEOGRAPHIE Ce corrigé a été réalisé dans les conditions de l examen en dehors du temps de mise en page. Il vous permet de vous situer

Plus en détail

LA PREVENTION TECHNIQUE DE LA MALVEILLANCE LES COMMERCES

LA PREVENTION TECHNIQUE DE LA MALVEILLANCE LES COMMERCES LA PREVENTION TECHNIQUE DE LA MALVEILLANCE LES COMMERCES DEFINITION «La prévention technique de la malveillance recouvre l'ensemble des mesures d'urbanisme, d'architecture ou techniques visant à prévenir

Plus en détail

Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945)

Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945) Proposition de mise en œuvre des nouveaux programmes d histoire-géographie en 3 ème 2 ème partie : guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945) Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre

Plus en détail

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE ANNEE 2009 BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE Présent pour l avenir Ministère de l Écologie, de l Énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et des Négociations

Plus en détail

Baromètre mensuel janvier 2015

Baromètre mensuel janvier 2015 SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES Meurthe-et-Moselle Observatoire Départemental de la Sécurité Routière Baromètre mensuel janvier 2015 www.meurthe-et-moselle.gouv.fr DONNÉES DÉPARTEMENTALES Bilan de

Plus en détail

Immeuble, Le Square Duvernay

Immeuble, Le Square Duvernay Immeuble, Le Square Duvernay rue Duvernay rue Comte-de-Loche Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73002041 réalisé en 2012 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du

Plus en détail

PME, le retour en ville Quel avenir pour les locaux d'activité en zone dense francilienne? Décembre 2012

PME, le retour en ville Quel avenir pour les locaux d'activité en zone dense francilienne? Décembre 2012 Décembre 2012 PME, le retour en ville Quel avenir pour les locaux d'activité en zone dense francilienne? Equipe Projet Romain Dailly Stéphane Krysinski Tristan Landré Anna Lochard Yao Wu Directeurs d'études

Plus en détail

r è g l e s d u j e u Jolly Roger Games / Matagot

r è g l e s d u j e u Jolly Roger Games / Matagot Jolly Roger Games / Matagot r è g l e s d u j e u 1 Réfléchissez et pesez le pour et le contre aant d agir. Bu t d u j e u Le jeu se déroule en 9 tours maximum. Le but est de parenir au maximum de la piste

Plus en détail

Le Scanner 3D Dynamique Présentation & Références Récentes

Le Scanner 3D Dynamique Présentation & Références Récentes Le Scanner 3D Dynamique Présentation & Références Récentes Page 1 / 8 1. Présentation TECHNIQUES TOPO est investi depuis 2007 dans la technologie du SCANNER 3D. Nous avons formé plusieurs équipes spécifiques

Plus en détail

«OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» REGLEMENT DE CONSULTATION

«OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» REGLEMENT DE CONSULTATION «OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» REGLEMENT DE CONSULTATION 1 / 8 SOMMAIRE ARTICLE 1 - OBJET DE L APPEL D OFFRES 3 ARTICLE 2 - CONDITIONS DE L APPEL D OFFRES 3 ARTICLE 3 - PRESENTATION DES

Plus en détail

POLICE D ASSURANCE DU PROGRAMME DES CADETS DE L ARMÉE

POLICE D ASSURANCE DU PROGRAMME DES CADETS DE L ARMÉE LIGUE DES CADETS DE L ARMÉE DU CANADA POLITIQUE NO. 4 LIGUE DES CADETS DE L ARMÉE DU CANADA POLICE D ASSURANCE DU PROGRAMME DES CADETS DE L ARMÉE dern. rév. mai 2008 LIGUE DES CADETS DE L ARMÉE DU CANADA

Plus en détail

Convention de partenariat entre la zone de défense et de sécurité Ouest et le Mouvement des Entreprises de France de la région Bretagne

Convention de partenariat entre la zone de défense et de sécurité Ouest et le Mouvement des Entreprises de France de la région Bretagne Convention de partenariat entre la zone de défense et de sécurité Ouest et le Mouvement des Entreprises de France de la région Bretagne entre l Etat, Ministère de la défense représenté par Monsieur le

Plus en détail

DECLARATION DES PERFORMANCES N 1

DECLARATION DES PERFORMANCES N 1 DECLARATION DES PERFORMANCES N 1 Résistance mécanique C18 EN 1912 : 2012 + EN 338 :2009 DECLARATION DES PERFORMANCES N 2 Résistance mécanique C24 EN 1912 : 2012 + EN 338 :2009 DECLARATION DES PERFORMANCES

Plus en détail

Le premier site de téléphonie mobile à l énergie solaire pour le nord de la France à Veuilly la Poterie (Aisne)

Le premier site de téléphonie mobile à l énergie solaire pour le nord de la France à Veuilly la Poterie (Aisne) Le premier site de téléphonie mobile à l énergie solaire pour le nord de la France à Veuilly la Poterie (Aisne) Sommaire : > Communiqué de presse > Site pilote aux énergies renouvelables > Intégré dans

Plus en détail

RECOURS CONTRE LE DECRET GARDE A VUE. Note pour ceux désirant former une intervention volontaire

RECOURS CONTRE LE DECRET GARDE A VUE. Note pour ceux désirant former une intervention volontaire RECOURS CONTRE LE DECRET GARDE A VUE Note pour ceux désirant former une intervention volontaire La SELARL ACACCIA a engagé un recours contre le décret garde à vue (texte en annexe) en critiquant le principe

Plus en détail

Un jeu de Dominique Ehrhardt - Illustrations de D. Ehrhardt - Couverture : Arnaud Demaegd

Un jeu de Dominique Ehrhardt - Illustrations de D. Ehrhardt - Couverture : Arnaud Demaegd Un jeu de Dominique Ehrhardt - Illustrations de D. Ehrhardt - Couverture : Arnaud Demaegd Règles du jeu A la tête d une puissante nation, prenez le contrôle de la Méditerranée du 15ème siècle. Envoyez

Plus en détail

Dossier. de presse. Inauguration du parcours vidéoguidé. «Noyon et la Grande Guerre» Musée Territoire 14-18. octobre 2013

Dossier. de presse. Inauguration du parcours vidéoguidé. «Noyon et la Grande Guerre» Musée Territoire 14-18. octobre 2013 Dossier Communauté de Communes du Pays Noyonnais INOVIA 1435 boulevard Cambronne 60400 NOYON tél 03 44 09 60 40 www.paysnoyonnais.fr de presse Inauguration du parcours vidéoguidé «Noyon et la Grande Guerre»

Plus en détail

Sur les traces d un Poilu de ma commune L exemple du caporal Henri BOUIN (1886-1917)

Sur les traces d un Poilu de ma commune L exemple du caporal Henri BOUIN (1886-1917) 1 Sur les traces d un Poilu de ma commune L exemple du caporal Henri BOUIN (1886-1917) Affiche et carte postale : Arch. dép. d Eure-et-Loir, 26 Fi NC 18 et 9 Fi NC Jouy. Carte postale 102 e Régiment d

Plus en détail

Devoir du 06.06.2011 / 5 ème A / Histoire, les grandes découvertes

Devoir du 06.06.2011 / 5 ème A / Histoire, les grandes découvertes Devoir du 06.06.2011 / 5 ème A / Histoire, les grandes découvertes Prénom : Nom : I. Deux grandes voyages, se repérer. 7 /7 Points 1. Comment appelle-t-on les deux lieux géographiques représentés sur la

Plus en détail

COMPRENDRE CE QU EST L OTAN

COMPRENDRE CE QU EST L OTAN COMPRENDRE CE QU EST L OTAN LES ORIGINES DE L ALLIANCE Au lendemain de la seconde guerre mondiale, l Europe de l Est et l Europe de l Ouest se sont trouvées séparées par les divisions idéologiques et politiques

Plus en détail

Conception : F. Deglave, conseiller pédagogique, pour Mobiclic n 137

Conception : F. Deglave, conseiller pédagogique, pour Mobiclic n 137 N 137 NOVEMBRE 2011 LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE HISTOIRE ET TUIC SÉANCES D APPRENTISSAGE nombre de séances 5 durée de l activité 4h30 Séance 1 : le départ des soldats à la guerre en 1914 (durée : 1 heure)

Plus en détail

STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9. Madame, Monsieur,

STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9. Madame, Monsieur, STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9 2015-006/GD/GL/CL Créteil, le 8 janvier 2015 Département Projets de territoire et collectivités Affaire suivie par Catherine LAINE et Raphaël

Plus en détail

SYSTÈMES DE ROQUETTES À INDUCTION Lance-roquettes Roquettes. www.tda-armements.com

SYSTÈMES DE ROQUETTES À INDUCTION Lance-roquettes Roquettes. www.tda-armements.com SYSTÈMES DE ROQUETTES À INDUCTION Lance-roquettes Roquettes www.tda-armements.com Intégration : un précieux savoir-faire Dialogue avec les roquettes Conforme à toutes les normes OTAN Intégré sur LH10 ELLIPSE

Plus en détail

dominique manotti Le Rêve de Madoff Éditions allia 16, rue charlemagne, paris iv e

dominique manotti Le Rêve de Madoff Éditions allia 16, rue charlemagne, paris iv e Le Rêve de Madoff dominique manotti Le Rêve de Madoff Éditions allia 16, rue charlemagne, paris iv e 2013 Éditions Allia, Paris, 2013. i je suis assis sur un banc en pierre, en plein soleil. Un beau jour

Plus en détail

La directrice des ressources humaines

La directrice des ressources humaines Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Ministère des sports, de la jeunesse, de l'éducation populaire et

Plus en détail

Le Sentier des Bunkers

Le Sentier des Bunkers Le Sentier des Bunkers Burnhaupt-le-Bas Terre d Histoire... Terre de Mémoire... Le Sentier des Bunkers DESCRIPTIF Longueur : 8,6 km - Départ place de l Eglise, suivez l anneau rouge Durée de marche : 3

Plus en détail

H 6. La Seconde Guerre Mondiale (1939-1945)

H 6. La Seconde Guerre Mondiale (1939-1945) H 6. La Seconde Guerre Mondiale (1939-1945) En 1939, débute le conflit le plus meurtrier de l'histoire, la 2 nde Guerre Mondiale. Ce fut une vraie guerre mondiale et idéologique qui mobilisa l'ensemble

Plus en détail

REGLEMENT SPECIFIQUE FUTSAL UNSS

REGLEMENT SPECIFIQUE FUTSAL UNSS REGLEMENT SPECIFIQUE FUTSAL UNSS Année 2014-2015 UNSS - Direction Nationale 13 rue Saint Lazare 75009 Paris Mise à Jour : Septembre 2014 Sommaire 1. LE TERRAIN DE JEU 2. LE NOMBRE DE JOUEURS 3. L EQUIPEMENT

Plus en détail

C.C.T.P. MARCHE N 2009-13 LOT UNIQUE SERRURERIE : REHAUSSE DE PORTAILS EXISTANTS ET CLOTURE

C.C.T.P. MARCHE N 2009-13 LOT UNIQUE SERRURERIE : REHAUSSE DE PORTAILS EXISTANTS ET CLOTURE CENTRE HOSPITALIER DU GERS CCTP S.TECHNIQUE AOUT 09 1/9 CENTRE HOSPITALIER DU GERS Services Techniques BP 70363 10, rue Michelet 32008 AUCH Cedex Tél 05 62 60 65 91 - Fax 05 62 60 65 90 C.C.T.P. TRAVAUX

Plus en détail

Retrouver l état signalétique ou le passé militaire d un combattant des armées françaises nés en France

Retrouver l état signalétique ou le passé militaire d un combattant des armées françaises nés en France Retrouver l état signalétique ou le passé militaire d un combattant des armées françaises nés en France Origine, composition des fonds d archives C est la loi Jourdan du 15 septembre 1798 qui substitue

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE PORTANT SUR LA DUREE EFFECTIVE, L ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL ET LES CONGES

ACCORD D ENTREPRISE PORTANT SUR LA DUREE EFFECTIVE, L ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL ET LES CONGES ACCORD D ENTREPRISE PORTANT SUR LA DUREE EFFECTIVE, L ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL ET LES CONGES PREAMBULE Dans un contexte commercial et économique difficile, qui se traduit en cette fin d année 2011,

Plus en détail

INFORMATIONS GENERALES

INFORMATIONS GENERALES ALSH Intercommunal (Accueil de Loisirs Sans Hébergement) Livret d inscription De Septembre 2015 À Juin 2016 Saiint Martiin lle Beau (Mercrediis et vacances) La Croiix en Touraiine (Mercrediis) INFORMATIONS

Plus en détail

ÉQUIPEMENT DE CHANTIER ET D'ATELIER

ÉQUIPEMENT DE CHANTIER ET D'ATELIER Échelle transformable 3 éléments SOLIDE D ÉQUIPEMENT DE CHANTIER ET D'ATELIER Coulissante, séparable et transformable en échelle double. Certifiée VGS, conforme au «Warenwet NEN 2484» et aux normes EN

Plus en détail

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU SECONDAIRE

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU SECONDAIRE LE MUR DE L ATLANTIQUE PAGES 4-5 Le Mur était constitué de blockhaus de toutes sortes : des batteries d artillerie équipées de canons, des radars, des obstacles pour défendre les plages Reportez, pour

Plus en détail

Découpe de la première tôle du Tonnerre

Découpe de la première tôle du Tonnerre Communiqué de presse Découpe de la première tôle du Tonnerre Brest, 13 décembre 2002 Le vendredi 13 décembre 2002, DCN a procédé, à Brest, à la découpe de la première tôle du second Bâtiment de Projection

Plus en détail

FctsAffines.nb 1. Mathématiques, 1-ère année Edition 2007-2008. Fonctions affines

FctsAffines.nb 1. Mathématiques, 1-ère année Edition 2007-2008. Fonctions affines FctsAffines.nb 1 Mathématiques, 1-ère année Edition 2007-2008 Fonctions affines Supports de cours de mathématiques de degré secondaire II, lien hpertete vers la page mère http://www.deleze.name/marcel/sec2/inde.html

Plus en détail

CETE. centre d Études techniques de l Équipement. de l Est CETE DE L EST PROJETS D AMÉNAGEMENT QUALITÉ DE L AIR ET SANTÉ PUBLIQUE

CETE. centre d Études techniques de l Équipement. de l Est CETE DE L EST PROJETS D AMÉNAGEMENT QUALITÉ DE L AIR ET SANTÉ PUBLIQUE CETE de l Est centre d Études techniques de l Équipement CETE DE L EST PROJETS D AMÉNAGEMENT QUALITÉ DE L AIR ET SANTÉ PUBLIQUE LES OBLIGATIONS RÉGLEMENTAIRES La qualité de l air et son incidence sur la

Plus en détail

Groupe de pilotage de la scolarisation des enfants de moins de trois ans - Département de l Yonne

Groupe de pilotage de la scolarisation des enfants de moins de trois ans - Département de l Yonne Groupe de pilotage de la scolarisation des enfants de moins de trois ans - Département de l Yonne Ce document a pour vocation de permettre aux écoles qui souhaitent accueillir l un des dispositifs de scolarisation

Plus en détail