Communiqué de presse Les traversées de voies en gare... 4

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Communiqué de presse Les traversées de voies en gare... 4"

Transcription

1 24 NOVEMBRE

2 Communiqué de presse... 3 Les traversées de voies en gare... 4 Les comportements à risques... 5 Comportement des publics en gare : une étude instructive... 5 Accidentologie... 6 Les règles de sécurité à respecter... 7 La campagne alsacienne «En gare, traversez aux passages autorisés.»... 8 Interventions en milieu scolaire (IMS) pour une éducation aux mobilités responsables...10 Une mobilisation continue pour plus de sécurité sur les voies et les quais...12 Annexe : Les consignes à respecter (flyer de la campagne)

3 Communiqué de presse 3

4 Il existe 3 aménagements différents pour la traversée des voies en gare : Passerelles Souterrains Traversée de voie à niveau par le public Une traversée de voie à niveau par le public (TVP) est un passage spécialement aménagé pour la traversée des voies par les piétons, à même les rails, pour changer de quai ou rejoindre la sortie. Ce type de passage existe dans les gares non-équipées de passages dénivelés (souterrains, passerelles). Cette traversée impose à l usager d emprunter exclusivement les passages balisés par des marquages au sol, accompagnés de panneaux de signalétique fixes et parfois complétés d un pictogramme lumineux. Le réseau ferré national compte 3100 points d arrêt dont 933 équipés d un dispositif permettant au public de traverser les voies à niveau. En Alsace, sur les 159 gares on dénombre : 41 traversées de voies à niveau par le public (TVP) dont : 10 traversées avec signalétique fixe, 31 traversées avec signaux lumineux (pictogramme piéton). Sur l ensemble de ces gares, 12 sont équipées de passerelle(s) et 52 de passage(s) souterrain(s). 4

5 De 2012 à 2014, une étude a été menée auprès de personnes fréquentant les gares en région Provence-Alpes-Côte d Azur (PACA). Les équipes de SNCF Réseau en ont tiré plusieurs enseignements : en gare, les voyageurs sont souvent pressés et peu attentifs aux annonces et affichages autres que ceux dédiés aux horaires. Très sollicités visuellement, ils ont du mal à faire le tri entre toutes les informations proposées ; sur les quais, une majorité de ceux qui attendent leur train ne respectent pas les distances de sécurité par rapport aux voies ; avant de franchir une TVP, la majorité des voyageurs regarde seulement à gauche. Quand les pictogrammes lumineux se déclenchent avant l arrivée d un train, une très grande partie des personnes a aussi tendance à traverser les voies en accélérant. Face à ces phénomènes, SNCF Réseau envisage notamment une révision de la signalétique (positionnement, couleur, etc.) (Ci-dessous). 5

6 Chaque année, des accidents mortels sont à déplorer envers des personnes heurtées sur les voies ou happées par l effet de souffle d un train sans arrêt passant en gare. Ces accidents sont majoritairement dus au non-respect des règles de sécurité par les personnes impliquées. Dans les gares non équipées de passages souterrains ou de passerelles, les TVP ont été spécialement conçues pour permettre la traversée en toute sécurité des voyageurs. En fonction de la vitesse de passage des trains, certains quais de gare sont marqués d une ligne jaune à ne pas franchir pour se prémunir du danger d effet de souffle. Même en l absence de ligne jaune, il est recommandé de toujours s écarter de la bordure du quai jusqu à l arrêt complet du train en gare. Les traversées des voies doivent donc absolument s effectuer sur les passages autorisés : Un train roule vite, jusqu à 160 km/h, même en ville, jusqu à 220 km/h entre Strasbourg et Mulhouse Il n a pas le temps de s arrêter, lorsqu il voit un obstacle. Il est très lourd, tonnes, voire plus. Ainsi, un train lancé à 100 km/h met 1000 mètres pour s arrêter tandis qu une voiture met 80 mètres. Ne pas respecter les règles de sécurité c est mettre sa vie en danger. En Alsace, de nombreux signalements de comportements à risques des usagers dans les environnements ferroviaires ont été remontés. Les plus fréquents : traversées de voies à des endroits non sécurisés, comportements non adaptés sur les quais (cyclistes sur vélo, enfants sans surveillance, port d écouteurs, etc ), non-respect de la signalétique de sécurité (notamment du pictogramme lumineux). En France en 2015, 8 personnes ont été blessées et 4 ont perdu la vie lors de traversées sauvages ou heurts en zone de quais. La même année, 4 accidents dont 3 mortels sont également survenus en traversant une TVP. Généralement, ce type d accident est lié à 60% des cas à de l inattention, le reste est lié à de l imprudence ou l incompréhension des pictogrammes TVP. En Alsace, 1 accident mortel est à déplorer. C était le 5 décembre 2015 à Lingolsheim, sur une TVP équipée de pictogrammes piétons. 6

7 Pour plus de sécurité sur les voies et sur les quais, SNCF a mis en place plusieurs consignes fondamentales à respecter pour assurer sa sécurité en gare : Restez éloigné du bord du quai que le train passant soit avec ou sans arrêt en gare, il faut toujours respecter une distance de sécurité sur le quai. Empruntez toujours le passage aménagé. Ne traversez jamais une voie en dehors du passage spécifiquement aménagé pour rejoindre votre quai ou la sortie de la gare. Cyclistes en gare et sur les quais, veuillez mettre pieds à terre. Restez attentif aux annonces sonores, enlevez vos écouteurs. Parents, tenez vos enfants par la main. S arrêtez avant de traverser. Traverser une voie n est jamais anodin, restez vigilant et ne traversez jamais avec précipitation Respectez la signalisation. Ne pas traverser si les signaux piétons sont allumés au rouge. Le pictogramme allumé signifie qu un train entre en gare, il est alors interdit de traverser la voie Regardez à droite et à gauche avant de traverser. Un train peut arriver en sens inverse sur l autre voie En dehors des gares : Ne marchez pas le long de la voie ferrée. Empruntez un chemin public pour accéder à votre gare En gare : vous encourez une contravention de 150 Euros (+ Frais de dossier = 50 Euros). En ligne / hors gare : C est assimilé à une pénétration illicite dans un lieu interdit au public = Délit. Ce délit peut faire l objet d une interpellation ou d une constatation par procès-verbal non tarifé. : 7

8 Le 24 novembre, SNCF organise une importante opération de sensibilisation en Alsace pour le rappel des règles de sécurité lors des traversées des voies en gare : De 6h30 à 9h, distribution de 5000 flyers de prévention aux voyageurs par les volontaires SNCF Organisation d un point presse pour présenter la campagne et diffuser des messages de prudence à un public plus large, par l intermédiaire des médias régionaux : en gare de la Wantzenau : à partir de 7h45 En parallèle, des affiches ont été installées dans toutes les gares de la région Alsace. Des courriers ont également été adressés à l ensemble des mairies des communes concernées afin de les inviter à participer à ces opérations mais également pour leur proposer un article à insérer dans leur bulletin municipal. En chiffre, l opération de sensibilisation en Alsace représente : 40 volontaires mobilisés 5000 flyers distribués 12 gares concernées Le listing des 12 gares où des agents SNCF rencontreront les voyageurs et usagers : Bas-Rhin : Duttlenheim, Molsheim, Mundolsheim, Strasbourg-Roethig, Strasbourg Ville, La Wantzenau, Weyersheim et Vendenheim, Haut-Rhin : Cernay, Rouffach, Illfurth et Mulhouse-Dornach. Les flyers de sensibilisation seront également distribués par les équipes de l Escale en gares de : Colmar, Haguenau, Molsheim, Mulhouse-Ville, Saint-Louis, Sarrebourg, Saverne et Sélestat la journée du 24 novembre. 8

9 9

10 Depuis plus de 20 ans, SNCF mène des actions de sensibilisation auprès des jeunes pour prévenir des risques d'accidents et inciter aux bons comportements. En 2006, une convention de partenariat a été signée avec le ministère de l'éducation nationale dans laquelle SNCF s'engage officiellement pour le "développement de l'éducation à la sécurité et à la citoyenneté dans les transports ferroviaires". Le programme "Voyageur et citoyen" utilisé dans le milieu scolaire, s'inscrit dans le cadre de cette convention. Lancé en 2011 et entièrement interactif, le programme de prévention «Voyageur et citoyen» utilisé lors des interventions en milieu scolaire SNCF permet d aborder les risques en milieu ferroviaire (pour prévenir les accidents liés aux traversées de voies, électrocutions ) et les comportements civiques à adopter dans les transports publics (respect des autres voyageurs, des matériels mis à disposition ). Fondées sur la pédagogie par l expérience, les animations placent l élève dans des situations concrètes : aux abords des voies, sur un quai ou dans un train. Elles sont d autant plus efficaces qu elles sont adaptées aux tranches d âge : Les écoliers identifient les règles à respecter via des dessins animés. Les collégiens doivent prendre des décisions qui influent sur le scénario de l animation. Les lycéens découvrent une scène après un évènement, doivent enquêter pour identifier les règles non respectées et comprendre ce qui s est passé. 10

11 Chaque année, ce sont 461 agents SNCF volontaires qui interviennent auprès de plus de jeunes dans le milieu scolaire. Ils sont conducteurs, contrôleurs, agents de maintenance et ont reçu une formation spécifique sur la prise de parole devant un jeune public, les messages de prévention à faire passer et la manipulation des outils multimédias. Encore en activité professionnelle, ils peuvent ainsi partager leur expérience avec les élèves et ancrer leur discours de prévention dans le réel. En Alsace, pour l année scolaire 2015 / 2016, les interventions en milieu scolaire en Alsace représentaient : 240 interventions jeunes sensibilisés 71 communes concernées Les élèves du primaire (CM1 et CM2 uniquement), dont l école est proche d emprises ferroviaires, est le cœur de cible des IMS. Cette tranche d âge mesure mal les risques ferroviaires, mais est appliquée et ouverte aux messages proposés. Les élèves de collèges, lycées, CFA et structures spécialisées, prioritairement desservis par une gare TER, sont également la cible des interventions. Ils empruntent en effet régulièrement le TER et il est important de leur rappeler les messages de prévention aux risques ferroviaires et de comportement citoyen à adopter. Au-delà des interventions, un centre de ressources pédagogiques est à la disposition des enseignants pour qu'ils puissent traiter en autonomie les thématiques de sécurité, de citoyenneté et d aménagement du territoire, et ainsi compléter la venue d un agent SNCF. 11

12 Cette opération de prévention s inscrit dans un ensemble de mesures mises en œuvre et financées par SNCF Réseau, afin d améliorer la sécurité des voyageurs. Ces mesures se manifestent par la création de passerelles et de passages souterrains, l amélioration de la signalétique «Sécurité», la suppression des traversées de voies à niveau par le public, etc. Cela représente près de 150 M depuis 10 ans sur le plan national, 150 autres M d ici Un programme dote peu à peu toutes les gares d équipements de traversée des voies, standardisés selon un référentiel précis. Pour chaque point d arrêt, le type d installation (passage planchéié, passerelle, passage souterrain) est choisi selon les spécificités du site (trafic, vitesse des trains, visibilité, etc.). En 2011, un nouveau plan d actions a aussi été initié pour stopper la création de nouvelles TVP et en supprimer certaines, également au profit de passages souterrains ou de passerelles. En outre, ce plan prévoit d installer ou modifier la signalétique liée aux traversées de voies, qui peut être fixe (affiches, bandes jaunes sur les quais) ou intermittente (pictogramme lumineux qui s allume à l approche d un train). En 2016, les investissements réalisés dans le Grand Est représentaient près de euros. Pour décider de la suppression d une TVP, le principal critère est la sécurité, qui varie naturellement selon la fréquentation de la gare et le nombre de trains. Des facteurs spécifiques peuvent également être pris en compte pour prendre des décisions d investissement : usagers majoritairement scolaires, visibilité réduite de l arrivée des trains, par exemple. L ambition est de supprimer les risques d accidents, et SNCF Réseau est mobilisé autour de cet objectif. A titre informatif, la suppression d une traversée des voies à niveau (par une passerelle ou un passage souterrain) coûte entre 1,5 et 3,5 millions d euros. Les importants investissements réalisés ces dernières années permettent à ce stade de disposer des équipements TVP en gares alsaciennes conformes aux critères de la règlementation en vigueur. 12

13 13

14 14

CITIZ ET SNCF LANCENT L OFFRE DE MOBILITÉ TER + AUTOPARTAGE EN ALSACE

CITIZ ET SNCF LANCENT L OFFRE DE MOBILITÉ TER + AUTOPARTAGE EN ALSACE DOSSIER DE PRESSE CITIZ ET SNCF LANCENT L OFFRE DE MOBILITÉ TER + AUTOPARTAGE EN ALSACE 14 octobre 2014 Contacts presse : SNCF : Anne Corbé : 03 88 75 40 07 anne.corbe@sncf.fr CITIZ : Jean-Baptiste Schmider

Plus en détail

Dossier de presse Maîtriser les signaux d alarme injustifiés, un impératif pour la régularité des trains en Ile-de-France

Dossier de presse Maîtriser les signaux d alarme injustifiés, un impératif pour la régularité des trains en Ile-de-France Dossier de presse Maîtriser les signaux d alarme injustifiés, un impératif pour la régularité des trains en Ile-de-France Le cas de la ligne J 1 er mars 2011 En bref Près de 9000 signaux d alarme tirés

Plus en détail

Éducation à la sécurité routière et préparation aux ASSR

Éducation à la sécurité routière et préparation aux ASSR Éducation à la sécurité routière et préparation aux ASSR Répertoire des connaissances et des comportements des usagers de l espace routier Éducation à la Sécurité Routière - Enjeux et perspectives Séminaire

Plus en détail

Schéma Directeur Accessibilité

Schéma Directeur Accessibilité Schéma Directeur Des services régionaux de transport de voyageurs - Deuxième concertation en Gironde - Contenu de la présentation Rappel des étapes antérieures sur le réseau ferroviaire (Maillage, référentiel

Plus en détail

CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES

CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES L UEL, en partenariat avec l Association d assurance accident et forte de la participation d acteurs nationaux, a lancé une nouvelle version de

Plus en détail

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret UNE VOIRIE POUR TOUS Se déplacer autrement dans les petites et moyennes agglomérations 15 novembre 2011 CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville

Plus en détail

> Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes

> Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes La signalisation /20 > Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes A / Accès interdit aux cyclistes... B / Débouché de cyclistes venant de gauche ou de droite... C / Piste

Plus en détail

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route L ASSR L'ASSR de premier niveau est obligatoire pour pouvoir conduire un cyclomoteur. Pour conduire un cyclomoteur, il faut en effet avoir quatorze ans et posséder le brevet de sécurité routière (BSR).

Plus en détail

03_L'ENVIRONNEMENT_A LA CAMPAGNE

03_L'ENVIRONNEMENT_A LA CAMPAGNE 03_L'ENVIRONNEMENT_A LA CAMPAGNE CE QUE L'ENFANT DOIT COMPRENDRE La circulation à la campagne présente des dangers spécifiques. La signalisation est moins importante. Les passages protégés pour les piétons

Plus en détail

Organiser l intermodalité autour des gares : l exemple de la politique d aménagement des gares de la Région Alsace

Organiser l intermodalité autour des gares : l exemple de la politique d aménagement des gares de la Région Alsace Organiser l intermodalité autour des gares : l exemple de la politique d aménagement des gares de la Région Alsace Lyon - 8 novembre 2013 Sommaire 1. Le TER en région Alsace 2. La politique d aménagement

Plus en détail

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Accessibilité > voirie et espaces publics Réglementation et mise en oeuvre Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Les références réglementaires Le cadre législatif Loi n 2005-102 du 11 février

Plus en détail

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 480 tests Code de la route Jean-Luc Millard Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 Codoroute - Tendance & Repères S é r i e N 1 À la sortie de ce carrefour, je vais emprunter la rue la plus à gauche,

Plus en détail

EN TOUTE SÉCURITÉ. fanion sonnette. arrière. éclairage arrière et réflecteurs rouges cadenas en U pneus bien gonflés. Éléments indispensables

EN TOUTE SÉCURITÉ. fanion sonnette. arrière. éclairage arrière et réflecteurs rouges cadenas en U pneus bien gonflés. Éléments indispensables Avant de partir, vérifie ton équipement et celui de ton vélo : fanion sonnette (petit drapeau) obligatoire conseillé frein arrière écarteur de danger éclairage avant et réflecteur blancs ou jaunes frein

Plus en détail

CODE DE LA ROUTE. Points particuliers à savoir / à retenir :

CODE DE LA ROUTE. Points particuliers à savoir / à retenir : CODE DE LA ROUTE Points particuliers à savoir / à retenir : - Distance écart avec un cycliste ou un piéton que l on double : 1,5 m en campagne, 1 m en ville. - Les lampes bleues dans un tunnel sont des

Plus en détail

6. CIRCULATION PARTAGE DE LA ROUTE

6. CIRCULATION PARTAGE DE LA ROUTE Par tage de la route 6 6. CIRCULATION PARTAGE DE LA ROUTE N oubliez pas que de nombreux usagers circulent dans nos rues et sur nos routes. Il incombe à chaque usager de tenir compte de la présence et des

Plus en détail

7 règles d or à respecter

7 règles d or à respecter 7 règles d or à respecter Plateforme réservée au tram La voie du tram est strictement réservée au tram. Elle est interdite à la circulation et au stationnement des autres véhicules. Signal de position

Plus en détail

Index. Introduction. Page. Règles fondamentales 3. De l égard pour les piétons 5. Les transports publics 7. La priorité de droite 9

Index. Introduction. Page. Règles fondamentales 3. De l égard pour les piétons 5. Les transports publics 7. La priorité de droite 9 La priorité et moi Index Page Règles fondamentales 3 De l égard pour les piétons 5 Les transports publics 7 La priorité de droite 9 Panneaux de signalisation 10 Signaux lumineux 12 Le trafic en sens inverse

Plus en détail

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute SECURITE ROUTIERE : QUELQUES ELEMENTS A RETENIR Pour réviser, vous pouvez vous entrainez sur le site : http://eduscol.education.fr/cid46889/preparation-auxepreuves-securite-routiere.html L ASSR est l attestation

Plus en détail

01_INTRODUCTION_LE CODE DE LA ROUTE

01_INTRODUCTION_LE CODE DE LA ROUTE 01_INTRODUCTION_LE CODE DE LA ROUTE CE QUE L'ENFANT DOIT COMPRENDRE Pourquoi il a fallu instaurer un code de la route. Les principaux panneaux et marquages au sol. OBJECTIFS DE LA LEÇON Éducation Civique.

Plus en détail

Le marquage au sol. Le marquage au sol axial:

Le marquage au sol. Le marquage au sol axial: Le marquage au sol. Le marquage au sol permet au conducteur de se placer sur la chaussée. Il permet aussi de donner des indications, des interdictions et/ ou des obligations. Le marquage au sol axial:

Plus en détail

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements Journée COTITA du 21 juin 2011 Club déplacements intermodalité Planification des déplacements : où en sommes nous? 1 Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études

Plus en détail

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Concours Gastounet Morbihan 2007 1 La vitesse : 1 er facteur d accident et de gravité? la preuve : Evolution en France de 1970

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE L ÉQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER Arrêté du 15 janvier 2007 portant application du décret n o 2006-1658 du 21 décembre 2006

Plus en détail

Cormeilles redessine. son centre-ville 2014-2016 en aménageant un pôle gare 1 RE ÉTAPE

Cormeilles redessine. son centre-ville 2014-2016 en aménageant un pôle gare 1 RE ÉTAPE N Cormeilles redessine son centre-ville 04-06 en aménageant un pôle gare RE ÉTAPE Après les phases d études et le bouclage du financement, les travaux du pôle gare démarrent au mois de novembre 04, et

Plus en détail

levier d une mobilité combinée durable 23 septembre 2010 Les nouveaux services à la mobilité Paris

levier d une mobilité combinée durable 23 septembre 2010 Les nouveaux services à la mobilité Paris L AUTOPARTAGE LAUTOPARTAGE levier d une mobilité combinée durable 23 septembre 2010 Les nouveaux services à la mobilité Paris 1 Avoir une voiture sans avoir de voiture PROXIMITE. Une voiture près de chez

Plus en détail

Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport»

Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport» DOSSIER DE PRESSE 24 juin 2008 Tram-train Strasbourg-Bruche-Piémont des Vosges Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport» Strasbourg, le 24 juin 2008 Dossier de presse Tram-train Strasbourg-Bruche-Piémont

Plus en détail

Les règles de priorités:

Les règles de priorités: Les règles de priorités: Remarques générales Lors du franchissement d une intersection, l automobiliste doit : Ralentir en côntrôlant son rétroviseur intérieur. S assurer que la route est libre. Observer

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Opération de contrôles routiers alternatifs à la sanction. Lundi 20 octobre 2014 à 15h00 Sur la RD 1120 dans le sens Naves - Tulle

DOSSIER DE PRESSE. Opération de contrôles routiers alternatifs à la sanction. Lundi 20 octobre 2014 à 15h00 Sur la RD 1120 dans le sens Naves - Tulle Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 2 octobre 24 DOSSIER DE PRESSE Opération de contrôles routiers alternatifs à la sanction Lundi 2 octobre 24 à 5h Sur la RD

Plus en détail

Succession de virages dont le premier est à droite.

Succession de virages dont le premier est à droite. Indique la longueur de la section comprise entre le signal et le début du passage dangereux ou de la zone où s applique la réglementation, ou du point qui fait l objet de l indication. Indique la longueur

Plus en détail

Il est important d'assurer la continuité des accotements revêtus aux intersections (photos 1 et 2 ).

Il est important d'assurer la continuité des accotements revêtus aux intersections (photos 1 et 2 ). 1. Les aménagements type bandes : a) L'accotement revêtu L'accotement revêtu est une bande dite de refuge ou de récupération. Partie intégrante de la chaussée, de part et d'autre des voies de circulation

Plus en détail

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Lyon, 23/11/11 Education au Développement Durable Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Pierre SOULARD Responsable du service mobilité urbaine

Plus en détail

CASSETTES VIDEO. TITRE Éditeur THEME CONTENU Contact Max dans la rue

CASSETTES VIDEO. TITRE Éditeur THEME CONTENU Contact Max dans la rue CASSETTES VIDEO MATERNELLE : Max dans la rue Enfant piéton 35 épisodes sous forme de dessin animé mettant en scène Max et des enfants confrontés aux risques encourus dans la circulation. Léo et Margot

Plus en détail

Le VÉLO Á L ÉCOLE. Conseils et documentation à l usage des enseignantes et enseignants. Équipe E.P.S 34. Inspection académique de l HERAULT

Le VÉLO Á L ÉCOLE. Conseils et documentation à l usage des enseignantes et enseignants. Équipe E.P.S 34. Inspection académique de l HERAULT Le VÉLO Á L ÉCOLE Conseils et documentation à l usage des enseignantes et enseignants Équipe E.P.S 34 Inspection académique de l HERAULT Annexe 1 Procédures obligatoires BICYCLETTE SUR ROUTE ET SUR CHEMINS

Plus en détail

BILAN D ACTIVITES 2012

BILAN D ACTIVITES 2012 PDIE du Val de Saône BILAN D ACTIVITES 2012 Janvier 2013 Ils se sont engagés dans le Plan de Déplacements Inter Entreprises : Saint Germain au Mont d Or Auteur de ce rapport : Anne-Sophie PETITPREZ, conseillère

Plus en détail

Dossier de Presse. Auto trement devient Citiz. Citiz Alsace - Auto trement SCIC 5 rue Saint-Michel, 67000 Strasbourg 03 88 23 73 47

Dossier de Presse. Auto trement devient Citiz. Citiz Alsace - Auto trement SCIC 5 rue Saint-Michel, 67000 Strasbourg 03 88 23 73 47 Dossier de Presse Auto trement devient Citiz Citiz Alsace - Auto trement SCIC 5 rue Saint-Michel, 67000 Strasbourg 03 88 23 73 47 Site web : www.alsace.citiz;fr Courriel : alsace@citiz;fr Sommaire I -

Plus en détail

Sécurisation de l intersection RD1508 / RD8 et création d une zone de stationnement végétalisée

Sécurisation de l intersection RD1508 / RD8 et création d une zone de stationnement végétalisée Commune de Duingt Sécurisation de l intersection / RD8 et création d une zone de stationnement végétalisée Concertation préalable Dossier de concertation SOMMAIRE I. Introduction... 3 II. Contexte et objectifs

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE. Sommaire

SECURITE ROUTIERE. Sommaire SECURITE ROUTIERE Sommaire 1 BILAN DE L ACCIDENTOLOGIE 2 - ENGAGEMENT DES FORCES DE L ORDRE 3 LA PREVENTION ACCIDENTOLOGIE 30 tués (+2 par rapport à 2013) 119 accidents corporels 177 blessés dont 134 hospitalisés

Plus en détail

Bienvenue 23/10/2014. Réseau wifi public: t Godshuis

Bienvenue 23/10/2014. Réseau wifi public: t Godshuis Bienvenue 23/10/2014 Réseau wifi public: t Godshuis Filip Van Alboom Testez votre connaissance du Code de la route Responsable commercial auto-école VAB A. J ai priorité B. Je dois céder le passage Le

Plus en détail

Partez! c i r c u l e r... 5 Les risques courants Les différents aménagements cyclables Où louer un vélo à Bourges?

Partez! c i r c u l e r... 5 Les risques courants Les différents aménagements cyclables Où louer un vélo à Bourges? sommaire Édito Pa g e s 10 bonnes raisons d e p é da l e r a u quotidien... 2 À vos marques! b i e n s é q u i p e r... 3 Les équipements obligatoires Les équipements facultatifs Où faire réparer mon vélo

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Renouvellement de vingt aiguillages et de voies en Gare de Strasbourg du 21 septembre au 2 novembre

DOSSIER DE PRESSE. Renouvellement de vingt aiguillages et de voies en Gare de Strasbourg du 21 septembre au 2 novembre DOSSIER DE PRESSE Renouvellement de vingt aiguillages et de voies en Gare de Strasbourg du 21 septembre au 2 novembre Vendredi 18 septembre 2015 Strasbourg SOMMAIRE Relever le défi de la modernisation

Plus en détail

LES PASSAGES A NIVEAU EN BRETAGNE ET PAYS DE LA LOIRE

LES PASSAGES A NIVEAU EN BRETAGNE ET PAYS DE LA LOIRE LES PASSAGES A NIVEAU EN BRETAGNE ET PAYS DE LA LOIRE 1 LA REGLEMENTATION LA REGLEMENTATION 2 L arrêté ministériel du 18 mars 1991 modifié le 23 mai 2008 Le classement, la réglementation et l équipement

Plus en détail

Ce petit guide a été réalisé par le Conseil Municipal Enfants grâce aux informations trouvées sur le site internet de la sécurité routière.

Ce petit guide a été réalisé par le Conseil Municipal Enfants grâce aux informations trouvées sur le site internet de la sécurité routière. Page 2 : Sommaire Page 3 : Présentation du petit guide Page 4 et 5: Le petit guide des piétons Page 6 et 7 : Le petit guide du cyclisme Page 8 : Le petit guide des planches à rou lettes, patins et trottinettes

Plus en détail

PRÉSENTE. Alimentée par GUIDE DES CHAUFFEURS

PRÉSENTE. Alimentée par GUIDE DES CHAUFFEURS PRÉSENTE Alimentée par GUIDE DES CHAUFFEURS LA COURSE DU GRAND DÉFI PIERRE LAVOIE ÉDITION 2015 TABLE DES MATIÈRES Mission... 4 Contexte de l évènement... 4 Horaire... 5 La Course de nuit vendredi 8 mai...

Plus en détail

MUNICIPALITE DE GLAND

MUNICIPALITE DE GLAND MUNICIPALITE DE GLAND Préavis municipal no 94 relatif à l octroi d un crédit d investissement pour soutenir la mise en place du programme de réorganisation et de financement des transports publics régionaux

Plus en détail

COMITE DE LIGNE TER NORD - PAS DE CALAIS 12 «Dunkerque-Calais-Boulogne-Rang du Fliers» Samedi 30 mai 2015 A Calais

COMITE DE LIGNE TER NORD - PAS DE CALAIS 12 «Dunkerque-Calais-Boulogne-Rang du Fliers» Samedi 30 mai 2015 A Calais COMITE DE LIGNE TER NORD - PAS DE CALAIS 12 «Dunkerque-Calais-Boulogne-Rang du Fliers» Samedi 30 mai 2015 A Calais Cette 20ème réunion du Comité de Ligne n 12 s'est tenue le 30 mai 2015 de 10h à 12h sous

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ACADEMIE DE MONTPELLIER

MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ACADEMIE DE MONTPELLIER MINISTERE E L EUTION NTIONLE EMIE E MONTPELLIER ELEVE Nom :.. Prénom :.. ETLISSEMENT SOLIRE Nom : dresse : Préfecture de la Lozère irection des services départementaux de l éducation nationale - atégorie

Plus en détail

Sécurité Routière. réalisation programme

Sécurité Routière. réalisation programme Sécurité Routière réalisation programme 2014 2015 SÉCURITÉ ROUTIÈRE ÉDITO LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE, UN OUTIL DE RECONQUÊTE DE NOS RUES. La sécurité routière participe à notre volonté de reconquérir les rues.

Plus en détail

VELO AU CYCLE III. Bois de Boulogne, face au jardin d acclimatation. Dès le 12 octobre 2009

VELO AU CYCLE III. Bois de Boulogne, face au jardin d acclimatation. Dès le 12 octobre 2009 VELO AU CYCLE III L animation pédagogique : L animation est proposée à l ensemble des enseignants de Paris dans le cadre du Plan Académique de Formation 2009 / 2010. Le financement de l animation est pris

Plus en détail

LES OPERATIONS (outils pédagogiques, types d'interventions) Département du Morbihan

LES OPERATIONS (outils pédagogiques, types d'interventions) Département du Morbihan LES OPERATIONS (outils pédagogiques, types d'interventions) Durant l'année scolaire, l'éducation routière cycliste Dans les écoles : Chaque année, le comité intervient auprès des élèves de CM des écoles

Plus en détail

Pourquoi les zones 30?

Pourquoi les zones 30? Introduction de la Sommaire Pourquoi les zones 30? 3 Distance de freinage réduite 4 Réduction du bruit 5 Perte de temps minimale 5 Prescriptions du Ministère du Développement durable et des Infrastructures

Plus en détail

RAPPORT AU CONSEIL COMMUNAL DE PULLY

RAPPORT AU CONSEIL COMMUNAL DE PULLY RAPPORT AU CONSEIL COMMUNAL DE PULLY La Commission des Pétitions s est réunie le jeudi 30 août à 17h45 à la Maison pulliérane, pour traiter de la Pétition : «Suite à la suppression le 29 mai 2012 des arrêts

Plus en détail

SCP d Architecture et d Aménagement du Territoire DESCOEUR F & C 49 rue des Salins, 63000 Clermont Fd. 7 juin 2010

SCP d Architecture et d Aménagement du Territoire DESCOEUR F & C 49 rue des Salins, 63000 Clermont Fd. 7 juin 2010 SCP d Architecture et d Aménagement du Territoire DESCOEUR F & C 49 rue des Salins, 63000 Clermont Fd Commune de Coulandon CONTRATT COMMUNAL D AMENAGEMENT DE BOURG FICHE ACTION 1 Aménagement de la route

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES

SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES Le comité de quartier Saint Pierre d Amiens se veut être un comité de quartier proche des citoyens. Le comité de quartier Saint Pierre d Amiens est assuré de l importance

Plus en détail

Commune X. Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007

Commune X. Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007 Commune X Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007 Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée Les cheminements

Plus en détail

Plan Pluriannuel Départemental de Sécurité Routière

Plan Pluriannuel Départemental de Sécurité Routière Plan Pluriannuel Départemental de Sécurité Routière Période 2012-2014 Direction Principale des Routes Sous Direction des Politiques de l Entretien et de la Sécurité Routière CG 77 - SDPESR -SCSR Service

Plus en détail

COMMISSION NATIONALE SECURITE

COMMISSION NATIONALE SECURITE LES AMENDES ENCOURUES PAR LES CYCLISTES COMMISSION NATIONALE SECURITE Fédération française de cyclotourisme Fédération française de cyclotourisme 12, rue Louis Bertrand 94207 Ivry-sur-Seine Cedex Tél.

Plus en détail

S ORIENTER DANS UNE GARE

S ORIENTER DANS UNE GARE S ORIENTER DANS UNE GARE SÉCURITÉ FERROVIAIRE Pistes d animation pour l enseignant Niveaux : École élémentaire / cycle 3 Durée : 1 à 2 séances Domaines transversaux : Maîtrise de la langue, culture humaniste

Plus en détail

bilan routier 2012 Département de police de laval

bilan routier 2012 Département de police de laval bilan routier 2012 Département de police de laval 1 2 2012 : UN BILAN ROUTIER STABLE Le volume de la circulation routière est en constante croissance à Laval. Le Département de police de Laval est soucieux

Plus en détail

Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids. Préavis No 15/2010 Au Conseil communal

Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids. Préavis No 15/2010 Au Conseil communal Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids Préavis No 15/2010 Au Conseil communal Demande d'un crédit d investissement de CHF 345'030.--, échelonné sur cinq ans, pour soutenir la mise en place du programme

Plus en détail

Conduire en Nouvelle-Zélande

Conduire en Nouvelle-Zélande Conduire en Nouvelle-Zélande FRANÇAIS Il y a un certain nombre de choses qui risquent de vous surprendre lorsque vous prendrez le volant en Nouvelle-Zélande. Par exemple : nous conduisons à gauche ; il

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012

CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012 N IDENTIFICATION : CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012 AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES DES TRAVAUX PUBLICS DE L'ETAT spécialité «routes, bases

Plus en détail

Jeu sur l écomobilité «JEU ME MEUS!»

Jeu sur l écomobilité «JEU ME MEUS!» Supports : Jeu sur l écomobilité «JEU ME MEUS!» 3 plateaux de jeu, disposés côte à côte, de gauche à droite pour les joueurs, et qui peuvent être joués indépendamment ou bien en 3 étapes successives en

Plus en détail

COIN GARAGE S'APPROPRIER LE LANGAGE

COIN GARAGE S'APPROPRIER LE LANGAGE COIN GARAGE Aménagement matériel (remarques spécifiques liées à cet espace): - des voitures, - un garage, - un tapis de sol représentant routes et chemins - d'autres types de véhicules, camion, remorques,

Plus en détail

PRESENTATION DU BILAN DE L EVOLUTION DE LA DELINQUANCE EN 2011 EN LOIRE-ATLANTIQUE

PRESENTATION DU BILAN DE L EVOLUTION DE LA DELINQUANCE EN 2011 EN LOIRE-ATLANTIQUE PREFECTURE DE LA LOIRE-ATLANTIQUE Le 17 janvier 2011 PRESENTATION DU BILAN DE L EVOLUTION DE LA DELINQUANCE EN 2011 EN LOIRE-ATLANTIQUE par Monsieur Jean DAUBIGNY, préfet de la région Pays de la Loire,

Plus en détail

01_INTRODUCTION_SE DÉPLACER SEUL EN TOUTE SÉCURITÉ

01_INTRODUCTION_SE DÉPLACER SEUL EN TOUTE SÉCURITÉ 01_INTRODUCTION_SE DÉPLACER SEUL EN TOUTE SÉCURITÉ CE QUE L'ENFANT DOIT COMPRENDRE La rue peut être un lieu dangereux. L enfant doit connaître les risques liés à sa petite taille pour agir en conséquence.

Plus en détail

Quartier Calmette Tilleuls. 6 Juin 2012

Quartier Calmette Tilleuls. 6 Juin 2012 Rendez-vous urbain Quartier Calmette Tilleuls 6 Juin 2012 le 6 Juin 2012 1. Parcours réalisé 1 2 Pour ce troisième rendez-vous urbain, seulement trois personnes étaient présentes sur les douze convoquées.

Plus en détail

11. TRANSPORTS. CLASSEUR LEGISLATION A.E.P. et Temps-Forts D. Règles communes

11. TRANSPORTS. CLASSEUR LEGISLATION A.E.P. et Temps-Forts D. Règles communes Avec une compagnie de transport Se conformer à la législation en vigueur. S assurer que le véhicule est en état de rouler et que le ou les chauffeurs sont en état de conduire. Faire, au préalable, un contrat

Plus en détail

QUELS RÉFLEXES ADOPTER EN VILLE?

QUELS RÉFLEXES ADOPTER EN VILLE? QUESTIONS DE CONDUITE PIÉTONS, CYCLISTES, CONDUCTEURS QUELS RÉFLEXES ADOPTER EN VILLE? Les assureurs avec vous Pourquoi ce guide? En ville, les accidents de circulation sont spécifiques. Du fait de vitesses

Plus en détail

Ligne 067 000 de Lunéville à Saint-Dié-des- Vosges

Ligne 067 000 de Lunéville à Saint-Dié-des- Vosges Ligne 067 000 de Lunéville à Saint-Dié-des- Vosges CONVENTION DE FINANCEMENT DES ETUDES AVANT-PROJET/PROJET DE LIBERATION D EMPRISES FERROVIAIRES EN GARE DE SAINT-DIE-DES-VOSGES CDF n 1400179 SPIRE n 402

Plus en détail

Fiches d exercices : Circuler à bicyclette. Thème : Ne pas gêner et ne pas être gêné

Fiches d exercices : Circuler à bicyclette. Thème : Ne pas gêner et ne pas être gêné Fiches d exercices : Circuler à bicyclette Thème : Ne pas gêner et ne pas être gêné Cette fiche comprend cinq exercices : - Exercice 1 : Rouler à la bonne place - Exercice 2 : Rouler en groupe - Exercice

Plus en détail

LÀ OÙ LE STATIONNEMENT EST INTERDIT

LÀ OÙ LE STATIONNEMENT EST INTERDIT 26. - ARRÊT ET STATIONNEMENT (2) LÀ OÙ LE STATIONNEMENT EST INTERDIT LÀ OÙ VOUS NE POUVEZ PAS STATIONNER SUR LA CHAUSSÉE MAIS VOUS POUVEZ VOUS ARRÊTER 1. Un mètre d espace.. s il n y a pas assez de place

Plus en détail

Organisation de l intermodalité et du Stationnement - gare de Voiron

Organisation de l intermodalité et du Stationnement - gare de Voiron Organisation de l intermodalité et du Stationnement - gare de Voiron Olivier Finet VP déplacement - Pays Voironnais Jérôme Marcuccini Adjoint en charge des Déplacements, Stationnement, qualité de l air

Plus en détail

Accidents à un seul véhicule sans piéton

Accidents à un seul véhicule sans piéton Accidents à un seul véhicule sans piéton Synthèse Les données utilisées pour cette fiche sont plus particulièrement issues de l Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR) dont

Plus en détail

Regroupement des écoles de l Envolée et Jacques- Hétu. Commission scolaire du Chemin-du-Roy Trois-Rivières Mauricie 2012-2013

Regroupement des écoles de l Envolée et Jacques- Hétu. Commission scolaire du Chemin-du-Roy Trois-Rivières Mauricie 2012-2013 Regroupement des écoles de l Envolée et Jacques- Hétu. Commission scolaire du Chemin-du-Roy Trois-Rivières Mauricie 2012-2013 Remerciements Vélo Québec tient à remercier ses nombreux partenaires pour leur

Plus en détail

fiches techniques juin 2006 Les chemins ruraux Un nouveau statut pour une meilleure cohabitation dans nos campagnes

fiches techniques juin 2006 Les chemins ruraux Un nouveau statut pour une meilleure cohabitation dans nos campagnes 3 fiches techniques juin 2006 Les chemins ruraux Un nouveau statut pour une meilleure cohabitation dans nos campagnes Les chemins ruraux 2 Or, ces chemins présentent souvent de mauvaises conditions de

Plus en détail

Inventons de nouveaux chemins vers l'école

Inventons de nouveaux chemins vers l'école Inventons de nouveaux chemins vers l'école Le Piedibus, mais qu'est-ce que c'est? Le Piedibus est un bus à pied. Des parents volontaires accompagnent à tour de rôle des enfants à pied à l'école. Comme

Plus en détail

La mobilité en toute sécurité.

La mobilité en toute sécurité. La mobilité en toute sécurité. Mobilité, rapidité, confort et sécurité. Les CFF transportent environ un million de passagers, jour après jour. Car le train est fiable. Car voyager en train, c est pratique

Plus en détail

Les audits énergétiques pour les bâtiments

Les audits énergétiques pour les bâtiments > collectivités Les audits énergétiques pour les bâtiments > des collectivités > des associations > des bailleurs sociaux pour en savoir plus : www.energivie.fr Vous avez dit audit énergétique? Dans le

Plus en détail

Le printemps de la sécurité routière dans la Somme

Le printemps de la sécurité routière dans la Somme Invitation presse Amiens, le 5 avril 2013 Le printemps de la sécurité routière dans la Somme Du samedi 6 au samedi 13 avril 2013 Conférence de presse du préfet le mardi 9 avril à Amiens M. Jean-François

Plus en détail

Réunion La Teste ( 08/03/10 )

Réunion La Teste ( 08/03/10 ) Réunion La Teste ( 08/03/10 ) Dès le début notre association a œuvré pour la création d un véritable réseau de transport en commun sur l ensemble du pays du Bassin d Arcachon en prônant le développement

Plus en détail

Les Cheminements piétons

Les Cheminements piétons Les Cheminements piétons 2 Les cheminements Le cheminement usuel doit être le plus court possible. Il lie entre eux tous les maillons de la vie sociale. Domicile Services publics Écoles Transports Travail

Plus en détail

Enquête de satisfaction 2015 réalisée du 8 au 22 avril 2015. À votre écoute pour progresser!

Enquête de satisfaction 2015 réalisée du 8 au 22 avril 2015. À votre écoute pour progresser! Enquête de 2015 réalisée du 8 au 22 avril 2015 PREFECTURE DES DEUX-SEVRES 302 questionnaires collectés / 39 questions Résultats en % des exprimés À votre écoute pour progresser! 1. Le contexte de l étude

Plus en détail

Campagne de sensibilisation aux principales causes d'accidents en milieu urbain

Campagne de sensibilisation aux principales causes d'accidents en milieu urbain Nom de l entité déposante : La Cub agence X annonceur Nom de l agence conseil : direction de la communication de La Cub/ Le Big Campagne de sensibilisation aux principales causes d'accidents en milieu

Plus en détail

Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement

Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement COMPTE RENDU DE L ATELIER DE CONCERTATION: TRANSPORT ET DEPLACEMENTS 15 JUIN 2010 Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement Agenda 21 de la ville de Poussan Zammit Sarah, chargée de mission Tél.

Plus en détail

PARIS VELOTOUR 12 JUILLET 2015

PARIS VELOTOUR 12 JUILLET 2015 1 PARIS VELOTOUR 12 JUILLET 2015 BALADE INSOLITE A VELO DOSSIER DE PRESSE 1 SOMMAIRE 2 PARIS VELOTOUR 1 ERE EDITION! 2 3 PARCOURS DE L EVENEMENT EN INFOGRAPHIE 4 4 PARIS VELOTOUR 1 ERE EDITION // 10 ANS

Plus en détail

CARNET PRATIQUE DU CAMPING-CARISTE

CARNET PRATIQUE DU CAMPING-CARISTE 2013-2014 CARNET PRATIQUE DU CAMPING-CARISTE MULHOUSE Stationnement Campings Accès aux musées Toutes les informations pratiques à l usage des camping-caristes sur Mulhouse et sa région Se rendre à Mulhouse...

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI)

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) AIX-EN-PROVENCE LILLE LYON ORSAY POITIERS RENNES SÉLESTAT TOULOUSE TOURS CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) la reconnaissance du musicien intervenant par

Plus en détail

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012 J. 121300 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 16 mai 2012 Question 1 Le fait pour un conducteur

Plus en détail

Note à l'attention des candidats CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie

Note à l'attention des candidats CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie Note à l'attention des candidats CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie (Modalités : Epreuves Ponctuelles Terminales) SESSION 2014 Cette note concerne les candidats suivants : CANDIDAT RELEVANT D UN ETABLISSEMENT

Plus en détail

Première mise en route des GPS

Première mise en route des GPS 1. Première mise en route page 2 2. Utilisation du GPS page 3 3. Récupérer un tracé page 5 4. Création d une route sur le GPS page 7 5. Création d une route sur PC et transfert sur GPS page 9 6. Naviguer

Plus en détail

www.wattmobile.fr L opérateur intermodal qui développe les infrastructures et les services de déplacement en véhicules électriques en milieu urbain

www.wattmobile.fr L opérateur intermodal qui développe les infrastructures et les services de déplacement en véhicules électriques en milieu urbain L opérateur intermodal qui développe les infrastructures et les services de déplacement en véhicules électriques en milieu urbain www.wattmobile.fr Dossier de presse Wattmobile 1 1. Vision et Missions

Plus en détail

Le Bas-Rhin, locomotive de la région ALCA*?

Le Bas-Rhin, locomotive de la région ALCA*? Le, locomotive de la région ALCA*? * Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine Sources : Insee Pôle emploi-dares (STMT) Urssaf-Acoss A l échelle de la France métropolitaine, la region ALCA représente : 10,6

Plus en détail

Prix «Non au harcèlement» - règlement 3 ème édition 2015-2016

Prix «Non au harcèlement» - règlement 3 ème édition 2015-2016 Prix «Non au harcèlement» - règlement 3 ème édition 2015-2016 1 Préambule Dans le cadre de la politique conduite pour diminuer le harcèlement en milieu scolaire, le ministère de l Education nationale,

Plus en détail

Quelques éléments pour réviser l ASSR

Quelques éléments pour réviser l ASSR Quelques éléments pour réviser l ASSR En 2007, en moyenne, chaque jour en France, plus de 13 personnes sont décédées des suites d un accident de la route. Si l on prend uniquement en considération le nombre

Plus en détail

Présentation des équipements d accessibilité dans les gares et les trains

Présentation des équipements d accessibilité dans les gares et les trains Présentation des équipements d accessibilité dans les gares et les trains Octobre 2010 Accessibilité : une démarche «associée» 3 Les solutions d accessibilités mises en place dans les gares et les trains

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PAISES

DOSSIER DE PRESSE PAISES DOSSIER DE PRESSE PAISES Mercredi 13 mai 2009 Qu est ce que PAISES? Le projet PAISES est une Plateforme d Accompagnement, d Information et de Sensibilisation sur les Echanges Solidaires. C est un centre

Plus en détail

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité Introduction: Être responsable de ses actes Vivre en société exige l existence et le respect de règles visant à garantir la liberté des individus qui la composent, 2 mais aussi à les protéger sur les plans

Plus en détail

Dossier de presse. Création de l observatoire sanef 1 ère étude scientifique des comportements au volant sur autoroute JUILLET 2012

Dossier de presse. Création de l observatoire sanef 1 ère étude scientifique des comportements au volant sur autoroute JUILLET 2012 Dossier de presse SOMMAIRE Présentation...3 Une étude scientifique pour dresser un état des lieux des comportements sur autoroute...4 L occupation des voies : des résultats venant confirmer l importance

Plus en détail

SECURITE - Quelques règles - Ce document est vivant, chacun peut proposer des améliorations en accord avec le Road Marshal. Doc001-3A Page 1/16

SECURITE - Quelques règles - Ce document est vivant, chacun peut proposer des améliorations en accord avec le Road Marshal. Doc001-3A Page 1/16 SECURITE - Quelques règles - Ce document est vivant, chacun peut proposer des améliorations en accord avec le Road Marshal. Doc001-3A Page 1/16 La rubrique des Safety Officers Les signes à connaître Le

Plus en détail