L ENGAGEMENT BENEVOLE ET VOLONTAIRE CHEZ LES EEDF

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L ENGAGEMENT BENEVOLE ET VOLONTAIRE CHEZ LES EEDF"

Transcription

1 L ENGAGEMENT BENEVOLE ET VOLONTAIRE CHEZ LES EEDF Principes politiques portés par l association sur Les questions d engagement et de volontariat. Les EEDF sont une association de scoutisme laïque créée en C est un mouvement éducatif fondé sur l engagement et le bénévolat dans le cadre d un parcours qui s appuie sur les valeurs et la méthode scoute. La volonté du mouvement, telle que décrite dans son projet éducatif, est de permettre aux enfants et aux jeunes, à travers leur engagement au sein du collectif, de développer le sens de la responsabilité et du vivre ensemble, d acquérir des compétences, d avoir une progression personnelle et de savoir se situer dans la société en tant que citoyen. Structuration des EEDF : Les EEDF sont une association unique répartie sur tout le territoire qui rassemble près de 350 Structures Locales d Activité autour de 3 grands domaines : les activités du groupe local, l organisation des séjours adaptés et le fonctionnement des centres permanents. Les groupes locaux (coeur du projet EEDF) fonctionnent uniquement avec des bénévoles : équipe de groupe et encadrants. Les séjours adaptés et les centres permanents fonctionnent avec un comité de gestion bénévole, des salariés et des CEE. Combien de personnes s engagent dans l association pour porter des actions? Quelles formes d engagement (bénévole ou volontaire)? Nombres de salariés : 150 etp en moyenne sur le territoire (cdi / cdd) Nombre de Bénévoles : 3500 environ, principalement sur les activités de scoutisme et sur les instances politiques de l association Répartition des bénévoles Au niveau des groupes locaux Encadrants : animateurs / directeurs / formateur : 2000 personnes environ Membres d équipes de groupes : 1000 personnes Au niveau régional

2 Le territoire EEDF est découpé en 21 régions chacune pilotée par des équipes régionales bénévoles Equipes régionales : 170 personnes bénévoles en charge ou non d un domaine d intervention particulier. Présence salariée très différente d une région à l autre Au niveau national Le Comité directeur : 18 membres bénévoles (9 femmes/ 9 hommes) Les Commission spécifique (Observatoire de la laïcité, Commission administrative et financière, Commission des conflits, Archives...) : 40 bénévoles Les Equipes nationales thématiques (formation / international / pédagogie / communication / école) : 35 bénévoles Les comités de gestions des Centres Eclés 200 bénévoles Il faut noter que ces bénévoles sont parfois impliqués sur plusieurs fonctions.. L engagement des jeunes de 18 à 25 ans : Le programme JAE Le programme JAE créé en 2009, permet aux jeunes adultes Eclés de choisir leur (s) engagement (s) au travers de 4 propositions L animation, la direction, la formation Le service civique Les projets et initiatives de jeunes Les fonctions à mandat électif (équipe de groupe/ équipe régionale/comité directeur) Répartition Encadrants (animateurs/ directeurs/ formateurs) : 2000 jeunes Service civique : 70 volontaires pour un agrément de 93 en 2012 Elus : 25 à 30% des équipes régionales soit 51 jeunes en 2012 Projets de jeunes ; Nomades / Transhumances / EIS : 100 environ Quels sont les éléments qui favorisent l engagement bénévole des jeunes chez les Eclés? Plusieurs facteurs entrent en jeu La culture scoute. L engagement est un des sept éléments de la méthode scoute. Le mot lui-même fait partie intégrante du discours de présentation du scoutisme. Beaucoup de jeunes ont fait un parcours chez les Eclés depuis leur plus jeune âge. A travers les méthodes et les valeurs EEDF, ils entrent très tôt en contact avec les notions de responsabilité et d engagement. Au travers d une règle d or, dans le cadre de conseils d enfants ou de passage d une tranche d âge à une autre, les enfants et les jeunes sont invités à conscientiser et à énoncer leurs engagements. Le vocabulaire.

3 Le vocabulaire éclé fait appel à des concepts en lien avec l engagement. La référence aux valeurs est constante. Les jeunes se positionnent fortement par rapport à ces valeurs. Le nom «JAE» créé en 2009 participe à la construction de nouveaux engagements pour les jeunes dans l association Le sentiment d appartenance et de solidarité. C est aussi un des facteurs qui favorise l engagement. Le vocabulaire commun, le port du foulard, l organisation régulière de grands rassemblements permet aux jeunes de s identifier et de sentir qu ils appartiennent à un mouvement dont ils doivent défendre les valeurs. Il devient «naturel» qu ayant profité de la pédagogie, dispensée par leurs ainés quand ils étaient enfants, ils s engagent à leur tour à animer les pus jeunes. La responsabilisation. Très jeunes les enfants sont en position de responsabilité et de réflexion sur leurs agissements. La pratique du «conseil» les amène à poser des mots et à construire le «vivre ensemble». Dès 11 ans ils peuvent organiser et participer à une exploration (activité en autonomie, sans encadrement, de 3 nuits maximum). Ils apprennent ainsi concrètement à s engager les uns vis-à-vis des autres. Un jeune peut ensuite engager sa formation d animateur scoutisme français dès 16 ans. La progression personnelle. La notion de parcours à l intérieur du mouvement, jalonné par des passages permet de se projeter et de fidéliser son engagement. Des outils de progression sont proposés aux jeunes, ils leur permettent d identifier les compétences acquises et celles qui restent à acquérir. Plus tard, les parcours de formation sont également accompagnés d outils de progression. La régularité des activités. La régularité des activités sur l année contribue aussi au fait que l engagement est constant. Quand on est impliqué sur un groupe on ne peut pas le «lâcher» facilement. Le laps de temps entre deux activités maintient une cadence de l engagement. La pédagogie du projet La réalisation du projet de l unité s organise démocratiquement en associant chaque enfant, chaque jeune aux enjeux de la réussite collective. Le projet propose une place à chacun et nécessite pour le réaliser, l engagement et la présence de chacun. Des terrains d expérience pour de vrai Les terrains d expérience confiés aux jeunes sont engageants en soi. On peut devenir très tôt directeur du scoutisme français (19 ans) et monter un projet pédagogique avec son équipe d année. Des projets vraiment intéressants sont de véritables challenges. Par exemple la construction par des 18/25 ans de l Université Festival d été «Transhumances» à destination de tous les adhérents permet et oblige les jeunes à s engager très profondément. Le droit de vote à 16 ans est aussi un élément qui vise à construire l engagement par l implication politique dans l association. De fait il reste encore du chemin à faire pour que les jeunes de 16 ans se saisissent vraiment de ces instances.

4 Quelle est la place du volontariat? Le volontariat se décline en deux domaines : le service civique et les contrats d engagement éducatif. Le volontariat associatif et le volontariat civique sont très peu utilisés dans l association Le service civique L association a fait le choix de s investir largement sur le service civique Nous avons un agrément national pour 93 volontaires en Actuellement 70 sont recrutés. L agrément comporte 8 missions : scoutisme en ville, à la campagne, auprès du public handicapé, communication, projets de jeunes, école de l aventure, évènementiel, cirque. Fonctionnement Une note de procédure annuelle est envoyée aux tuteurs potentiels qui font la demande de volontaires. Chaque tuteur envoie un projet d accueil par volontaire, qui est validé par l échelon national avant le recrutement. Des documents de suivi sont remis aux tuteurs (classeur/ guide administratif/ guide des tuteurs/ foire aux questions...) Formation des tuteurs Une rencontre nationale des tuteurs, est organisée chaque année. Elle propose des échanges d expérience, des objets de travail et la rencontre avec un ou plusieurs intervenant extérieur (Unicité en 2010 / Animafac 2011) Pour les volontaires Une formation territoriale sur chacun des 6 territoires organisés par l échelon national et les tuteurs locaux Une formation nationale aux valeurs civiques Une formation «retour à l emploi», ouverte mais non obligatoire Le Contrat d engagement éducatif Nombre de Contrats d engagement éducatifs : 2413 contrats. Ces contrats sont utilisés principalement par les services vacances dans l organisation des séjours à destination des publics en situation de handicap. Plusieurs contrats peuvent concerner la même personne. Valorisation de l engagement Quels sont les modes de valorisation du volontariat et ou du bénévolat? Quelles sont les règles en vigueur? Quelles sont les formes de valorisation existantes même si celles-ci s écartent des règles instituées? Nous avons réalisé en 2006, un passeport de l engagement, pour valoriser son expérience bénévole. En identifiant les compétences acquises dans le cadre de ses expériences En précisant l ensemble des diplômes et titres obtenus. Ce petit livret de capitalisation et de valorisation des expériences et des compétences a été remis à chaque nouveau responsable, dès sa prise de fonction. L association s est saisie plus globalement de la question de la valorisation, à travers une motion déposée à l'occasion de l'assemblée Générale de Lille, en mars Cette motion questionnait

5 explicitement la question de la rémunération financière des responsables, traditionnellement bénévoles. Un travail conduit par les salariés de l équipe nationale et par le comité directeur, et enrichi par chaque instance, a permis d aboutir à la validation d un texte de référence en Le cadre de référence de valorisation de l engagement reconnaît trois champs de valorisation : 1. La valorisation sociale Un accueil dans la fonction garanti et un engagement formalisé Un accompagnement de la prise de fonction et de la formation Des responsabilités et des misions claires et précises, un projet et un mandat définis Un engagement libre, souple, négocié et déculpabilisé La reconnaissance des compétences et expériences en direction de l externe à travers le passeport d engagement. 2. Le développement personnel L engagement propose un apprentissage personnel construit sur la mise en situation Le droit à la formation est octroyé dès l engagement dans la fonction Un dispositif d accompagnement et de suivi centré sur la personne, et non pas exclusivement sur la tâche. Un encouragement à poursuivre sa formation et sa progression personnelle Un encouragement à diversifier les expériences en termes de publics, contextes et cadre d action 3. La valorisation financière La moitié des frais de formation, au moins, est prise en charge Les repas, les frais d hébergement et de transport liés à l'engagement sont pris en charge Le programme JAE mis en application à partir de 2010, diversifie les modes d engagement. Cette nouvelle approche des propositions à destination des jeunes constitue un terrain de progression souvent associé à une forte valorisation Une commission de travail mise en place en 2011, réfléchit maintenant à la valorisation possible de l engagement et des compétences, dans le cadre du projet personnel du bénévole (pas seulement en lien avec la profession). Notre passeport d engagement n est pas vraiment utilisé, il faut réfléchir la conception d un nouvel outil, en interrogeant de nouvelles approches de la question. Claudie Delpey le 24 avril 2012

1 - Présentation des EEDF

1 - Présentation des EEDF 1 - Présentation des EEDF L association des Eclaireuses Et Eclaireurs De France Présents dans tous les départements français, les Eclaireuses Eclaireurs de France agissent dans la société comme acteurs

Plus en détail

LE SERVICE CIVIQUE CHEZ LES EEDF

LE SERVICE CIVIQUE CHEZ LES EEDF LE SERVICE CIVIQUE CHEZ LES EEDF A partir de quel âge peut-on recruter un volontaire chez les EEDF? Un volontaire peut être recruté de 18 à 26 ans moins un jour. La loi autorise l engagement d un volontaire

Plus en détail

KEEZAM ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS : ORGANISATION ET RÉGLEMENTATION. Fiche Animateurs

KEEZAM ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS : ORGANISATION ET RÉGLEMENTATION. Fiche Animateurs KEEZAM Simplifie l organisation des séjours enfants et ados. www.keezam.fr Fiche Animateurs Nombre de pages : 6 ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS : ORGANISATION ET RÉGLEMENTATION. Cette fiche est destinée aux

Plus en détail

La gestion d une association témoigne de son

La gestion d une association témoigne de son La gestion d une association témoigne de son activité, de ses choix stratégiques. Le bilan, le compte de résultat et le compte d emploi annuel des ressources en sont le reflet. Depuis plusieurs années,

Plus en détail

Journée de formation - Service Civique

Journée de formation - Service Civique Journée de formation - Service Civique Accueillir et accompagner un jeune en engagement de Service Civique «Le tuteur, un rôle fondamental pour le respect de l esprit du Service Civique, et la réussite

Plus en détail

Contacts presse : Cabinet de la ministre Anais Davezac 07 86 28 76 69 anais.davezac@education.gouv.fr Bureau de communication : Karine Marcot 01 40

Contacts presse : Cabinet de la ministre Anais Davezac 07 86 28 76 69 anais.davezac@education.gouv.fr Bureau de communication : Karine Marcot 01 40 Contacts presse : Cabinet de la ministre Anais Davezac 07 86 28 76 69 anais.davezac@education.gouv.fr Bureau de communication : Karine Marcot 01 40 45 99 68 karine.marcot@jeunesse-sports.gouv.fr 2011,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chargé d'affaires en contrôle des bâtiments de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019

Plus en détail

CHARGE DE MISSION PARTENARIAT MACHREQ (H/F)

CHARGE DE MISSION PARTENARIAT MACHREQ (H/F) CCFD-Terre Solidaire 4, rue Jean Lantier - 75001 PARIS Tél. : 01.44.82.80.00 - Fax : 01.44.82.81.43 DRH Fiche de poste 592 Le 17/11/2014 CHARGE DE MISSION PARTENARIAT MACHREQ (H/F) Un poste de chargé(e)

Plus en détail

Une association qui entreprend au service de l intérêt général

Une association qui entreprend au service de l intérêt général Une association qui entreprend au service de l intérêt général Des métiers au service du lien social L UFCV, UNE ASSOCIATION QUI ENTREPREND AU SERVICE DE L INTÉRÊT GÉNÉRAL 1907 Naissance de l Union Parisienne

Plus en détail

Protocole de préfiguration de la Convention de Mixité Sociale du Grand Dijon PROJET

Protocole de préfiguration de la Convention de Mixité Sociale du Grand Dijon PROJET Protocole de préfiguration de la Convention de Mixité Sociale du Grand Dijon PROJET Préambule La convention de mixité sociale est prévue à l article 8 de la loi de Programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences et techniques des activités physiques et sportives de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d

Plus en détail

L EMPLOI DANS LE SECTEUR ASSOCIATIF

L EMPLOI DANS LE SECTEUR ASSOCIATIF L EMPLOI DANS LE SECTEUR ASSOCIATIF 1. Pourquoi professionnaliser mon association/club? 2. Comment réduire le coût du poste : panorama des mesures d aides à l emploi 3. Comment pérenniser l emploi dans

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE PROGRAMMATION 2016 DOSSIER CERFA

CONTRAT DE VILLE PROGRAMMATION 2016 DOSSIER CERFA CONTRAT DE VILLE PROGRAMMATION 2016 DOSSIER CERFA Nom de la structure Intitulé de l action Action nouvelle ou action reconduite Nouvelle Reconduite L action peut-elle démarrer au 1 er Janvier 2016? Oui

Plus en détail

Suivi Post-Accompagnement DLA 37

Suivi Post-Accompagnement DLA 37 D Indre-et-Loire Suivi Post-Accompagnement DLA 37 STRUCTURE : XXXXX Diagnostic initial effectué le : 15/10/2004 Diagnostic de Suivi post Accompagnement effectué le : 10/04/2007 Etape 1 : Identification

Plus en détail

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Les soins palliatifs Contacts presse : Secrétariat d Etat chargée des Aînés Service

Plus en détail

- une caisse d allocations familiales.

- une caisse d allocations familiales. Référentiel national de financement partenarial des services de médiation familiale Pour être éligible au conventionnement et au financement partenarial, le service de médiation familiale doit obligatoirement

Plus en détail

Association Familiale pour l Aide aux Enfants Déficients de l Agglomération Messine PROJET ASSOCIATIF. 2013 à 2018

Association Familiale pour l Aide aux Enfants Déficients de l Agglomération Messine PROJET ASSOCIATIF. 2013 à 2018 Association Familiale pour l Aide aux Enfants Déficients de l Agglomération Messine PROJET ASSOCIATIF 2013 à 2018 Sommaire Le mot du Président...3 L AFAEDAM, une histoire...4 L AFAEDAM, une identité...5

Plus en détail

autonome loi 1901 A. CREATION DE L ASSOCIATION Une Coopérative scolaire peut se constituer en Association autonome.

autonome loi 1901 A. CREATION DE L ASSOCIATION Une Coopérative scolaire peut se constituer en Association autonome. INFORMATIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES EN MATIERE DE FONCTIONNEMENT D'UNE COOPERATIVE SCOLAIRE SELON LA FORME JURIDIQUE (Circ. n 2008-095 du 23/07/2008) Association : ce que dit la loi 1901 La Constitution

Plus en détail

PRESENTATION DU LABEL FAMILLE PLUS AUX PRESTATAIRES D ACTIVITES

PRESENTATION DU LABEL FAMILLE PLUS AUX PRESTATAIRES D ACTIVITES PRESENTATION DU LABEL FAMILLE PLUS AUX PRESTATAIRES D ACTIVITES Présentation du label Le marché des familles comprend 8 000 000 de familles françaises auxquelles s ajouteraient 20 000 000 de familles étrangères

Plus en détail

Formations 2011 Fédération Familles Rurales Haute Savoie

Formations 2011 Fédération Familles Rurales Haute Savoie Formations 2011 Fédération Familles Rurales Haute Savoie Nos formations s adressent aux salariés et professionnels en activité mais également aux bénévoles. Elles ont pour objectif de contribuer à l acquisition

Plus en détail

Service Civique. Service civique. Esprit

Service Civique. Service civique. Esprit Service civique Esprit Contact : Nathalie Chaverot servicecivique@la-guilde.org Tel : 01 43 26 97 52 www.la-guilde.org www.service-civique.gouv.fr La loi du 10 mars 2010 a créé l engagement de Service

Plus en détail

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges.

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges. Projet Pédagogique La scolarité vise à aborder les apprentissages en prenant en compte les compétences de chacun afin de permettre l épanouissement de tous. La communauté éducative propose donc un enseignement

Plus en détail

Licence professionnelle Radioprotection, démantèlement et déchets nucléaires : chargé de projets

Licence professionnelle Radioprotection, démantèlement et déchets nucléaires : chargé de projets Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Radioprotection, démantèlement et déchets nucléaires : chargé de projets Université Claude Bernard Lyon 1 - UCBL Campagne d évaluation

Plus en détail

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DEES * DOSSIER DE PRÉSENTATION *Certification Professionnelle Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale Niveau I -enregistré au RNCP

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE Pour les cours des filières adultes, jeunes publics, les ateliers et les cours particuliers

CONDITIONS GENERALES DE VENTE Pour les cours des filières adultes, jeunes publics, les ateliers et les cours particuliers CONDITIONS GENERALES DE VENTE Pour les cours des filières adultes, jeunes publics, les ateliers et les cours particuliers 1- CONDITIONS D ADMISSION Pour être admis à l Alliance française de Pékin, l étudiant

Plus en détail

Convention-cadre nationale entre Pôle emploi et UNIFORMATION

Convention-cadre nationale entre Pôle emploi et UNIFORMATION CONVENTION Convention-cadre nationale entre Pôle emploi et UNIFORMATION POUR LE PLACEMENT, LE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES ET L ACCOMPAGNEMENT DES TRANSITIONS PROFESSIONNELLES DES DEMANDEURS D EMPLOI

Plus en détail

Je veux faire mon service civique au Conseil Général du Bas-Rhin

Je veux faire mon service civique au Conseil Général du Bas-Rhin Je veux faire mon service civique au Conseil Général du Bas-Rhin Le Conseil Général souhaite vous accorder une place importante dans la vie publique en encourageant vos capacités de responsabilité et d

Plus en détail

Commune de LUCEY DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

Commune de LUCEY DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Commune de LUCEY DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Nom de l association :... Année :... Veuillez cocher la case correspondant à votre situation pour une première demande pour le renouvellement d une demande

Plus en détail

ACCORD AU TITRE DU PACTE DE RESPONSABILITE

ACCORD AU TITRE DU PACTE DE RESPONSABILITE ACCORD AU TITRE DU PACTE DE RESPONSABILITE Dans un contexte économique général difficile caractérisé, notamment, par une croissance faible, les entreprises de la restauration rapide sont confrontées à

Plus en détail

ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES D ASSURANCES

ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES D ASSURANCES ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES D ASSURANCES ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR FOYER D ACCUEIL MEDICALISE 23340 GENTIOUX-PIGEROLLES

CONTRAT DE SEJOUR FOYER D ACCUEIL MEDICALISE 23340 GENTIOUX-PIGEROLLES FOYER D ACCUEIL MEDICALISE 23340 GENTIOUX-PIGEROLLES 2010 CONTRAT DE SEJOUR FAM GENTIOUX Téléphone : 05 55 67 91 09 01/01/2010 Courriel : famgentioux@orange.fr 26/08/2010 0 SOMMAIRE I) Document cadre 2

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

AVENIR jeunes : dispositif régional d insertion professionnelle des 16-25 ans. Participation au colloque du 7 avril 2011

AVENIR jeunes : dispositif régional d insertion professionnelle des 16-25 ans. Participation au colloque du 7 avril 2011 AVENIR jeunes : dispositif régional d insertion professionnelle des 16-25 ans Participation au colloque du 7 avril 2011 Le Service Public Régional d insertion et de Formation Professionnelles Les principes

Plus en détail

FICHE DE FONCTION - 04

FICHE DE FONCTION - 04 FICHE DE FONCTION - 04 ANIMATEUR/EDUCATEUR de classe 1 INTITULE DE LA FONCTION : animateur/éducateur RELATIONS HIERARCHIQUES L animateur/éducateur de classe 1 exerce ses fonctions sous la responsabilité

Plus en détail

PROGRAMME DE SOUTIEN AU DÉVELOPPEMENT. de l engagement bénévole. en loisir et en sport

PROGRAMME DE SOUTIEN AU DÉVELOPPEMENT. de l engagement bénévole. en loisir et en sport PROGRAMME DE SOUTIEN AU DÉVELOPPEMENT de l engagement bénévole en loisir et en sport Plan de présentation 1. La description du programme o Les acteurs et partenaires ciblés et les objectifs o La logistique

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion technique des interventions en énergie nucléaire

Licence professionnelle Gestion technique des interventions en énergie nucléaire Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion technique des interventions en énergie nucléaire Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention Les transformations sociales, la territorialisation et la complexité croissante des dispositifs liés aux

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 CCAS DE BESANCON 9 rue Picasso BP 2039 25050 Besançon Cedex Tél. : 03 81 41 21 21 Fax : 03 81 52 92 56 Référent Administration Générale Tél : 03 81 41 21 21 - poste

Plus en détail

La validation des acquis de l expérience (VAE) bénévole. et les associations

La validation des acquis de l expérience (VAE) bénévole. et les associations fonda 18, rue de Varenne 75007 Paris tel : 01 45 49 06 58 fax : 01 42 84 04 84 fonda@wanadoo.fr www.fonda.asso.fr La validation des acquis de l expérience (VAE) bénévole et les associations Présentation

Plus en détail

L Entreprise Adaptée au service de la performance. par l objet

L Entreprise Adaptée au service de la performance. par l objet L Entreprise Adaptée au service de la performance un regard nouveau sur la communication par l objet Une approche innovante 2 En 20 ans, AFSO est devenu l un des leaders français de la communication par

Plus en détail

Processus de décision interne : Quoi? Qui? Quand? Comment?

Processus de décision interne : Quoi? Qui? Quand? Comment? REGLEMENT INTERIEUR de la Fédération Nationale des Organismes de Formation Professionnelle à l Éco construction ECOCONSTRUIRE Mise à jour le 02/07/2014 A GOUVERNANCE 1 Président et vice présidents a. Le

Plus en détail

Les compétences des permanents face à la nouvelle activité que constitue le recrutement en CDI et en CDD. Référentiel des compétences.

Les compétences des permanents face à la nouvelle activité que constitue le recrutement en CDI et en CDD. Référentiel des compétences. Les compétences des permanents face à la nouvelle activité que constitue le recrutement en CDI et en CDD Référentiel des compétences du recruteur 1 Connaissance de l environnement Veille sur l environnement

Plus en détail

Commune de COLLOBRIERES Demande de subvention communale Année 2015

Commune de COLLOBRIERES Demande de subvention communale Année 2015 I / Commune de COLLOBRIERES Demande de subvention communale Année 2015 Nom de l association: Activité :... Adresse du siège social :...... Adresse où doit être envoyé le courrier :... Tel Mail. II / Date

Plus en détail

Ce guide répond à l ambition de la Ligue de l enseignement, qui promeut et soutient

Ce guide répond à l ambition de la Ligue de l enseignement, qui promeut et soutient ÉDITION 2014-2015 Ce guide répond à l ambition de la Ligue de l enseignement, qui promeut et soutient l engagement et le volontariat, instruments d une citoyenneté active des jeunes. Réalisé à l initiative

Plus en détail

Passer le relais au sein de son association. Création- Fonctionnement STRUCTURER

Passer le relais au sein de son association. Création- Fonctionnement STRUCTURER Création- Fonctionnement Passer le relais au sein de son association Une association est une organisation. Et comme toute organisation humaine, elle est soumise au cours de son existence à des changements

Plus en détail

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF CHARTE BUDGET PARTICIPATIF PREAMBULE Depuis 2001, la Ville de Paris a associé les Parisiens de façon accrue à la politique municipale, en s appuyant notamment sur les conseils de quartier, les comptes

Plus en détail

Demande de subvention Vie Associative

Demande de subvention Vie Associative Demande de subvention Vie Associative ANNÉE : 20 SECTEUR DE LA DEMANDE Agriculture Art & Culture Economie Enseignement Environnement Relations Internationales SEEUR DE LA DEMANDE Logement Patrimoine Social

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes internationales de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

1 Nom association : ------------------------------------ Discipline : ------------------------------- Page N Nous sommes là pour vous aider

1 Nom association : ------------------------------------ Discipline : ------------------------------- Page N Nous sommes là pour vous aider 1 Nom association : ------------------------------------ Discipline : ------------------------------- Page N Nous sommes là pour vous aider A ssociation Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

Recommandations pour développer une communauté locale participative Recueil de bonnes pratiques Sens et Autonomie (France) CIGL Esch-Sur-Alzette, Kalendula (Luxembourg) CRIE d Anlier (Belgique) Le contenu

Plus en détail

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES 1 ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES Vus La Loi n 2009-1437 du 24 novembre 2009 La Loi n 2010-1657 du 29 décembre 2010 Le Décret n 2010-1780 du 31 décembre

Plus en détail

INFORMATIONS SUR L INTERMEDIATION

INFORMATIONS SUR L INTERMEDIATION Organisation Non Gouvernementale (ONG) créée en 1967, reconnue d utilité publique depuis 1981. Volontariat de Solidarité Internationale : INFORMATIONS SUR L INTERMEDIATION 1 SOMMAIRE LA GUILDE... 3 QU

Plus en détail

VILLE DE BOUXWILLER. aux

VILLE DE BOUXWILLER. aux VILLE DE BOUXWILLER Bouxwiller, le 5 février 2015 L Adjointe Déléguée aux Associations de Bouxwiller & des communes associées Dossier suivi par : Véronique LAPORTE Objet : Dossier de demandes de subvention,

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

La formation professionnelle continue en 2013

La formation professionnelle continue en 2013 La formation professionnelle continue en 2013 UNIFORMATION : OPCA de l économie sociale La contribution «Formation» Les dispositifs de la formation professionnelle continue : Financement du plan de formation

Plus en détail

La Mutualité Française

La Mutualité Française La Mutualité Française en Pays de la Loire Un mouvement pour une santé solidaire en région en Pays de la Loire : une représentation régionale pour défendre l accès à la santé pour tous Les mutuelles Premier

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chef de projet de communication de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional. Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france

Rapport pour la commission permanente du conseil régional. Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france CP 12-003 Rapport pour la commission permanente du conseil régional JANVIER 2012 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france AFFECTATIONS PROVISIONNELLES

Plus en détail

Guide du volontaire. Effectuer un Service Civique au sein du réseau Animafac

Guide du volontaire. Effectuer un Service Civique au sein du réseau Animafac Guide du volontaire Effectuer un Service Civique au sein du réseau Animafac Le service civique s affiche au Festival Silhouette Sommaire Le Service Civique au sein d Animafac...P.4 Le statut de Service

Plus en détail

Assistant Manager. Vendeur spécialisé BTS Management des Unités Commerciales

Assistant Manager. Vendeur spécialisé BTS Management des Unités Commerciales Les offres d emploi décrites ci-dessous vous permettent de suivre une formation en alternance dans le cadre du contrat de professionnalisation. Vous pouvez ainsi acquérir de l expérience professionnelle

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management de l'évènementiel de l Université de Lille1 - Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Dossier de demande de subvention 2016

Dossier de demande de subvention 2016 Nous sommes là pour vous aider D après CERFA N 12156*03 Association Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention 2016 Associations sportives NOM DE L ASSOCIATION

Plus en détail

L éducation populaire en Alsace

L éducation populaire en Alsace L éducation populaire en Alsace Actions et partenariats (avec les collectivités L ÉTÉ DE L ÉDUCATION POPULAIRE 1 L éducation populaire en Alsace ( Sommaire Édito de Philippe Richert, Président du Conseil

Plus en détail

ANALYSE DONNÉES 2012 DES CENTRES SOCIAUX. senacs SYSTÈME D ÉCHANGES NATIONAL. les centres sociaux. Allier

ANALYSE DONNÉES 2012 DES CENTRES SOCIAUX. senacs SYSTÈME D ÉCHANGES NATIONAL. les centres sociaux. Allier Allier ÉDITO 1 CE QU EST UN CENTRE SOCIAL 2 CARTE DE L ALLIER 3 PROJET 4 DYNAMIQUES LOCALES 10 VITALITÉ DÉMOCRATIQUE ET GOUVERNANCE 11 RESSOURCES HUMAINES 12 FINANCES 14 FICHE DÉPARTEMENTALE 15 Édito C

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets en Communication Titre Bac+4 certifié niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 320

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets en Communication Titre Bac+4 certifié niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 320 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets en Communication Titre Bac+4 certifié niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 320 Groupe ISEE 1 CHEF(FE) DE PROJETS EN COMMUNICATION TITRE CERTIFIE AU RNCP SOUS LE N 320

Plus en détail

Préparer une sortie scolaire avec nuitées Le projet pédagogique. Circonscription de Bourgoin-Jallieu 2

Préparer une sortie scolaire avec nuitées Le projet pédagogique. Circonscription de Bourgoin-Jallieu 2 Préparer une sortie scolaire avec nuitées Le projet pédagogique. 1 Circonscription de Bourgoin-Jallieu 2 Préparer une sortie scolaire avec nuitées Le projet pédagogique «L'école est le lieu d'acquisition

Plus en détail

Rapport d'activités 2011

Rapport d'activités 2011 Rapport d'activités 2011 SOMMAIRE 1 - Animation éditoriale du site www.alpesolidaires.org 1.1 : Animer la participation des acteurs ESS et politique de la ville Des contributions en hausse Une fréquentation

Plus en détail

Le Formateur en Institut de Formation en Soins Infirmiers

Le Formateur en Institut de Formation en Soins Infirmiers INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS Mission du formateur I.F.S.I. REDACTEUR : Christine BELOEIL : Directeur IFSI DATE : le 21 JANVIER 2005 MIS A JOUR LE 15 SEPTEMBRE 2005 MIS A JOUR LE 31 AOUT 2007

Plus en détail

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances RAPPORT COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL GENERAL DU 26 MARS 2013 Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances Conformément aux textes en vigueur

Plus en détail

Badge de Bois, Niveau I pour la troupe. Module 2: Administrer la troupe

Badge de Bois, Niveau I pour la troupe. Module 2: Administrer la troupe Badge de Bois, Niveau I pour la troupe Module 2: Administrer la troupe Formulaire d'inscription du participant au programme (jeunes) www.scouts.ca/elearn_resources Formulaire d'inscription du participant

Plus en détail

Avenant Avenant du 28 avril 2014 à l accord du 6 juillet 2010 relatif aux certificats de qualification professionnelle

Avenant Avenant du 28 avril 2014 à l accord du 6 juillet 2010 relatif aux certificats de qualification professionnelle Le 24 juillet 2015 Avenant Avenant du 28 avril 2014 à l accord du 6 juillet 2010 relatif aux certificats de qualification professionnelle Article 1er L article 5 du chapitre II, titre Ier, relatif à la

Plus en détail

Le Parrainage à la Croisée des Chemins Lundi 30 janvier 2012

Le Parrainage à la Croisée des Chemins Lundi 30 janvier 2012 Le Parrainage à la Croisée des Chemins Lundi 30 janvier 2012 Unapp - Apei de Lens et environs (www.apei-lens.org) L Apei de Lens et environs «Le Parrainage est une aventure humaine et une expérience unique»

Plus en détail

STATUTS POUR ASSOCIATION AFFILIEE A UNION DEPARTEMENTALE FEDEREE

STATUTS POUR ASSOCIATION AFFILIEE A UNION DEPARTEMENTALE FEDEREE STATUTS POUR ASSOCIATION AFFILIEE A UNION DEPARTEMENTALE FEDEREE Affiliée à la F.F.D.S.B. Reconnue d Utilité Publique ASSOCIATION POUR LE DON DU SANG ARTICLE I. CONSTITUTION Une association pour le Don

Plus en détail

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014 LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE Réunion du 28 mars 2014 SOMMAIRE PARTIE 1 : Le Cadre de travail Pourquoi réaliser un Projet d Etablissement? Qu est-ce qu un Projet d Etablissement? Un

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Création et administration de SIG de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012

Plus en détail

POUR RAPPEL. L'ACEGAA recrute

POUR RAPPEL. L'ACEGAA recrute 1 sur 10 31/07/2015 13:57 Vous recevez cette Newsletter suite à votre inscription sur notre site acegaa.org, ou une publication au Journal Officiel. Plus intéressé? Désinscription instantanée. Dans cette

Plus en détail

Échange de volontaires en service civique

Échange de volontaires en service civique Échange de volontaires en service civique BOURGOGNE / CAP OCCIDENTAL / MAULE Informations générales destinées aux candidats Table des matières Table des matières... 1 L échange de volontaires... 2 Pourquoi

Plus en détail

LE PROJET D ANIMATION UC1- UC2 UC3 UC4

LE PROJET D ANIMATION UC1- UC2 UC3 UC4 LE PROJET D ANIMATION UC1 UC2 UC3 UC4 Ceci est un document de travail, un outil qui doit vous aider dans la construction de votre réflexion et de votre analyse de l environnement professionnel, en vue

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion juridique des contrats d assurance de l Université Panthéon-Assas Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

LE NOM, LA CONSTITUTION, LA COMPOSITION, LA MISSION, LE SIEGE, LA DUREE et L ADHESION

LE NOM, LA CONSTITUTION, LA COMPOSITION, LA MISSION, LE SIEGE, LA DUREE et L ADHESION TITRE I LE NOM, LA CONSTITUTION, LA COMPOSITION, LA MISSION, LE SIEGE, LA DUREE et L ADHESION ARTICLE 1 La Fédération Tunisienne de Basket- Ball est une Association sportive régie par : - La loi organique

Plus en détail

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 Définir une stratégie de communication Définir et partager une politique de communication Cerner les enjeux de la communication publique territoriale...2662 Établir

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Génie logiciel, système d'information de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Validation des acquis de l expérience pour l obtention du titre MUSICIEN INTERPRÈTE DES MUSIQUES ACTUELLES

Validation des acquis de l expérience pour l obtention du titre MUSICIEN INTERPRÈTE DES MUSIQUES ACTUELLES Validation des acquis de l expérience pour l obtention du titre MUSICIEN INTERPRÈTE DES MUSIQUES ACTUELLES Titre de niveau IV, Nomenclature des niveaux de formation (1969) NSF133g, Enregistré au Répertoire

Plus en détail

L aide au maintien et au développement des manifestations festives françaises

L aide au maintien et au développement des manifestations festives françaises e s s e e Pr d r e i oss D L aide au maintien et au développement des manifestations festives françaises CONTEXTE I./ L organisation des manifestations festives et culturelles en France Des manifestations

Plus en détail

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX ANALYSE des BESOINS SOCIAUX d.soufflard-antony@laposte.net Commune de ROUSSET (13) Présentation aux Elus 29 septembre 2011 Préalable la commune de ROUSSET (13) 2 Diplômes Master² en Consultation des Organisations

Plus en détail

R È G L E M E N T I N T E R I E U R

R È G L E M E N T I N T E R I E U R R È G L E M E N T I N T E R I E U R modifié le 16 mai 2009 SOMMAIRE (Chapitre I des statuts ; préambule et articles 1 à 6) CHAPITRE I BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION... 2 SECTION 1.1 LES SCOUTS ET

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Administration système et réseaux et applications à base de logiciels libres de l Université de Lorraine Vague

Plus en détail

Offre d emploi. Un(e) orthophoniste en CDD de 12 mois à temps partiel (0.3 ETP soit 3 demi-journées)

Offre d emploi. Un(e) orthophoniste en CDD de 12 mois à temps partiel (0.3 ETP soit 3 demi-journées) recru+e Offre d emploi L Institut MGEN de La Verrière (dans les Yvelines) oriente son projet médical autour de 4 pôles (Médecine-SSR-USP/ EHPAD / Psychiatrie Adulte / Psychiatrie jeune adulte et adolescent)

Plus en détail

FORMATION DU PERSONNEL. Année. Plan prévisionnel 2015 des actions de formation du personnel de l Université du Havre

FORMATION DU PERSONNEL. Année. Plan prévisionnel 2015 des actions de formation du personnel de l Université du Havre DU PERSONNEL Année Plan prévisionnel 2015 des actions de formation du personnel de l Université du Havre 1. LE PLAN DE. L élaboration du plan de formation. La direction des ressources humaines est chargée

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES IDCC : 438. ÉCHELONS INTERMÉDIAIRES DES SERVICES EXTÉRIEURS DE PRODUCTION DES SOCIÉTÉS D

Plus en détail

Représenter son Unité à l'assemblée Générale du Mouvement

Représenter son Unité à l'assemblée Générale du Mouvement Publications SGP SGP - P904006 - P904074 Mensuel - Mensuel - Numero - Numéro Spécial Spécial - N 157 - N - Août 157 2009 - Août (Ne 2009 paraît (Ne pas paraît en juillet) pas en - Ed. juillet) resp. -

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Coordinateur-trice du personnel de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

FESTIVAL DU SCOUTISME. 1 er JUILLET Place Broglie STRASBOURG

FESTIVAL DU SCOUTISME. 1 er JUILLET Place Broglie STRASBOURG FESTIVAL DU SCOUTISME 1 er JUILLET Place Broglie STRASBOURG Dossier de partenariat Qu est ce que le scoutisme page 2 La manifestation du 1 er Juillet page 3 Pourquoi s engager avec le scoutisme page 4

Plus en détail

Contrat de génération: Comment l articuler avec les dispositifs emploi/formation

Contrat de génération: Comment l articuler avec les dispositifs emploi/formation Contrat de génération: Comment l articuler avec les dispositifs emploi/formation Valérie Blanchard Coordinatrice Régionale de la Formation Professionnelle 21/2013 1 Le contrat de génération Un engagement

Plus en détail

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles Bénévolat Portefeuille de compétences Liste des compétences Pour tous les bénévoles 1. S engager, prendre position 2. Travailler en équipe 3. Communiquer 4. Organiser 5. Être force de proposition Selon

Plus en détail