EVALUATION DES ACHATS DE NOEL 2012 ET DES SOLDES 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EVALUATION DES ACHATS DE NOEL 2012 ET DES SOLDES 2013"

Transcription

1 EVALUATION DES ACHATS DE NOEL 2012 ET DES SOLDES commerçants installés sur les principales communes du département ont reçu le questionnaire sur les achats de noël 2013 et les soldes retours exploitables soit un taux de réponse de 12%. Profil des répondants : 46% de PAP, 16 % de chaussures, 11% d horlogerie bijouterie, 11% de parfumerie hygiène santé, 6% de meubles, 6% d électroménager et 7% art et déco. Les villes représentées : Dax 18%, Mont de Marsan 32%, St Paul les Dax 7%, Hossegor 12%, Aire sur l Adour et Biscarrosse 6%. Commune Nb d'envoi fait Retour questionnaires Taux de retour Poids réel des communes Poids retour des communes AIRE SUR L ADOUR % 4% 6% BISCARROSSE % 8% 6% CAPBRETON % 6% 3% DAX % 21% 18% HAGETMAU % 3% 3% MIMIZAN % 4% 2% MONT DE MARSAN % 21% 31% PARENTIS EN BORN % 1% 3% SOORTS HOSSEGOR % 13% 13% SOUSTONS % 3% 2% ST PAUL LES DAX % 7% 7% ST PIERRE DU MONT % 3% 0% ST SEVER % 2% 0% ST VINCENT DE TYROSSE % 2% 2% TARTAS % 1% 2% % 100% 100% 46% des commerçants adhèrent à une association. Comme pour les années passées, 2013 n est ni une année d embauche ni une année d investissement. 26% des commerçants ont embauché et 32% ont investi. CCI des Landes évaluation de traitement de dossiers mars

2 Avis sur les achats de Noël : «L insatisfaction prime» 55% des commerçants sont insatisfaits (45% «pas satisfaits» et 10% «pas du tout satisfaits»). Mais, on observe une baisse de l insatisfaction par rapport à 2012 ; 55% contre 60%. Cette insatisfaction s explique par la «morosité» des indicateurs comptables tels que le résultat et le chiffre d affaires. En effet, 52% des commerçants ont un résultat inférieur à celui de l an dernier, 27% un résultat équivalent et 21% un résultat meilleur. 52% des commerçants ont vu leur CA diminué, 27% leur CA stagné et 21% leur CA augmenté. Toutefois, les indicateurs s améliorent. 21% des commerçants ont vu leur CA et résultat augmentés alors qu ils étaient respectivement 18% et 19% en Les indicateurs «nombre de clients» et «nombre de visiteurs» sont également en baisse. - nombre de visiteurs : il baisse pour 58%, augmente pour 23% ou reste stable pour 19%. - nombre de clients : il baisse pour 52%, reste stable pour 26% ou augmente pour 22%. CCI des Landes évaluation de traitement de dossiers mars

3 De nombreux adjectifs qualificatifs ont été utilisés pour illustrer cette insatisfaction ; «décevant», «calme», «très calme», «moyen» et «terne». Quant aux commerçants satisfaits, on note de forts commentaires ; «intense», «surprenant», «incroyable». Si on ne sélectionne que les commerçants insatisfaits soit 55% de la population, on note qu ils sont principalement dans le PAP et les chaussures et que les taux en baisse du CA, du résultat, du nombre de visiteurs et de clients gravitent autour des 80% (respectivement 84%, 85%, 88% et 79%). Les commerçants semblent être déçus des animations de noël (estimations : 40% de non contre 34% de oui et 26% de pas non réponse). Les principales critiques sont les suivantes : «aucune animation», «inefficace», «pas d ambiance musicale» et «toujours pareil». Si on détaille ces résultats par zones géographiques, on note que les commerçants de Mont de Marsan sont les moins insatisfaits de la période et des animations organisées par la mairie. Pourtant leurs indicateurs suivent la même pente descendante que la tendance générale. Par contre, les commerçants de Dax semblent être très insatisfaits de la période de Noël. Landes Dax MDM Hors Dax & MDM Insatisfaction 55% 68% 49% 54% CA augmentation 21% 18% 24% 21% CA stabilité 27% 32% 21% 29% CA baisse 52% 50% 55% 50% clients augmentation 22% 27% 27% 18% clients stabilité 26% 5% 27% 34% clients baisse 52% 68% 46% 48% visiteurs augmentation 23% 29% 26% 20% visiteurs stabilité 19% 0% 26% 23% visiteurs baisse 58% 71% 48% 57% Résultat supérieur 21% 19% 20% 23% Résultat égal 27% 33% 22% 30% Résultat inférieur 52% 48% 58% 47% Animations (estimations) ~ 34% oui ~ 17% oui ~ 45% oui ~ 31% oui ~ 40% non ~ 57% non ~ 23% non ~ 47% non CCI des Landes évaluation de traitement de dossiers mars

4 Avis sur les soldes 2014 : «L insatisfaction prime» 64% des commerçants considèrent la période des soldes décevantes (13% «pas du tout satisfaits» et 51% «pas satisfaits»). Par rapport aux années passées, cette insatisfaction s est fortement aggravée. Ce constat se confirme au niveau national et notamment en région parisienne. En effet, une enquête menée par le CROCIS sur l ensemble des arrondissements parisiens parle de «rendez-vous manqué». En effet, les commerçants espéreraient beaucoup des soldes pour remonter leur CA de l hiver Mais la conjoncture économique, une météo clémente et la multiplication des promotions en tous genres tout au long de l année ont détourné les clients du traditionnels rendez-vous des soldes, malgré des rabais conséquents. 62% des commerçants se déclarent insatisfaits. Leur CA réalisé durant les soldes est inférieur à celui de l an dernier pour 63% d entre eux. A Bordeaux, on observe un bilan en demi-teinte ; les commerçants du centre ville semblent satisfaits des soldes d hiver à 57%. Cependant ils sont 47% à estimer leur résultat inférieur à celui de 2013 et 60% à remarquer une baisse de la fréquentation. Les résultats en baisse des indicateurs soulignent bien cet état d esprit ; - chiffre d affaires : il baisse pour 58 % ou reste stable pour 22% ou augmente pour 20%. - nombre de clients : il baisse pour 63% ou augmente pour 19% ou reste stable pour 18%. - nombre de visiteurs : il baisse pour 65% ou augmente pour 19% ou reste stable pour 16%. - résultat 2013/2012 : il est inférieur pour 61% ou supérieur pour 21% ou égal pour 18%. CCI des Landes évaluation de traitement de dossiers mars

5 Quatre principales remarques ont été faites sur cette période des soldes : - Est ce que ce mot «soldes» veut dire encore quelque chose quand on observe des promotions, des bas prix, des soldes flottantes etc. tout le long de l année? - Trop tôt la période des soldes. - La concurrence d internet, notamment des ventes privées - La clémence du temps Quant au pourcentage de remise le plus fort appliqué en première démarque, on trouve 50% pour 53% des commerçants, 40% pour 14%, 30% pour 12% et 70% pour 11%. % de remise le plus fort appliqué en 1 er démarque Proportion de commerçants Moins de 30% 2% [30% 40% [ 13% [40 %- 50 % [ 14% [50 % 60 % [ 53% Plus de 60% 17% Etre revenu aux dates nationales pour débuter la période des soldes semble avoir été une bonne idée (73 % d avis favorables). CCI des Landes évaluation de traitement de dossiers mars

6 Par zones géographiques, les résultats sont semblables excepté à Mont de Marsan où les commerçants jugent les soldes satisfaisantes à 55%. Les commerçants de Dax sont totalement insatisfaits. Landes Dax MDM Hors Dax & MDM Satisfaction 36% 5% 55% 35% Insatisfaction 64% 95% 45% 65% CA augmentation 20% 5% 39% 15% CA stabilité 22% 10% 16% 28% CA baisse 58% 85% 45% 57% clients augmentation 19% 5% 39% 14% clients stabilité 18% 5% 16% 25% clients baisse 63% 90% 45% 61% visiteurs augmentation 19% 0% 38% 16% visiteurs stabilité 16% 5% 17% 19% visiteurs baisse 65% 95% 45% 65% Résultat supérieur 21% 5% 39% 15% Résultat égal 18% 5% 16% 25% Résultat inférieur 61% 90% 45% 60% CCI des Landes évaluation de traitement de dossiers mars

Qu est-ce que l insertion par l activité économique?

Qu est-ce que l insertion par l activité économique? Qu est-ce que l insertion par l activité économique? Article L5132-1 du code du travail : «L insertion par l activité économique a pour objet de permettre à des personnes sans emploi, rencontrant des difficultés

Plus en détail

Etude sur Le service de restauration scolaire

Etude sur Le service de restauration scolaire Etude sur Le service de restauration scolaire En accord avec les objectifs de l Association des Parents d Elèves de Génération ECOLE, une enquête de satisfaction de la cantine scolaire a donné les résultats

Plus en détail

Liste des répar acteurs des Landes Réparer un des gestes simples pour réduire vos déchets!

Liste des répar acteurs des Landes Réparer un des gestes simples pour réduire vos déchets! Identification : CREACOUTURE Adresse : 39 IMPASSE DE LA PETITE LANDES LOT L ADOUE 40260 CASTETS Tél. : 0558894902 / Portable : 0688237685 Email : frederique.pougnas@wanadoo.fr Activité : ATELIER DE COUTURES

Plus en détail

ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013

ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013 ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013 Enquête réalisée par mail sur la période du 6 au 13 juin 2013 Préambule : Depuis fin 2011, la Chambre de métiers et de l artisanat réalise une enquête de conjoncture

Plus en détail

Crédit photo : FAIE MÉTIERS DE L ÉLECTRICITÉ

Crédit photo : FAIE MÉTIERS DE L ÉLECTRICITÉ ANALYSE PROSPECTI IVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Crédit photo : FAIE MÉTIERS DE L ÉLECTRICITÉ SEPTEMBRE 2014 1 1. L emploi 1 759 électriciens en 20 012 soit 7% des salariéss de la production

Plus en détail

La Présidente et les Membres du Bureau vous souhaitent la bienvenue à l Assemblée Générale du Comité d Action Sociale du Département des Landes.

La Présidente et les Membres du Bureau vous souhaitent la bienvenue à l Assemblée Générale du Comité d Action Sociale du Département des Landes. La Présidente et les Membres du Bureau vous souhaitent la bienvenue à l Assemblée Générale du Comité d Action Sociale du Département des Landes. BUDGET DE L'EXERCICE 2011-2012 COMMISSION ACHATS COMMISSION

Plus en détail

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com pour Les Français et leur de santé Résultats détaillés Février 2010 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 Juillet 11 OBJECTIF DE L ENQUÊTE Tous les six mois, l Apec interroge un échantillon représentatif de 1 cadres du secteur privé

Plus en détail

Santé et relations humaines au travail Sommes-nous prêts à être plus performants?

Santé et relations humaines au travail Sommes-nous prêts à être plus performants? Santé et relations humaines au Sommes-nous prêts à être plus performants? Principaux enseignements de l enquête Mesure Management Santé chez les entrepreneurs de CroissancePlus Les traits d'identité constitutifs

Plus en détail

Profil des clientèles touristiques. séjournant sur le littoral landais

Profil des clientèles touristiques. séjournant sur le littoral landais séjournant sur le littoral landais Zoom sur les résultats de l enquête qualitative sur MACS. 2 zones d étude: -Zone nord: Moliets, Messanges, Vieux-Boucau, Soustons - Zone Sud: Capbreton, Hossegor, Seignosse,

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES RETRAITES DE L ARTISANAT ET DE LEURS CONJOINTS. Partenaire media

OBSERVATOIRE DES RETRAITES DE L ARTISANAT ET DE LEURS CONJOINTS. Partenaire media OBSERVATOIRE DES RETRAITES DE L ARTISANAT ET DE LEURS CONJOINTS Partenaire media 2 I. PRESENTATION DE L ETUDE Objectifs et méthodologie Objectifs Dans le cadre du partenariat noué entre la MNRA et la FENARA,

Plus en détail

Baromètre Eco Conso Métro/Codice Janvier 2010 - Vague n 3. réalisé par TNS Sofres / Logica

Baromètre Eco Conso Métro/Codice Janvier 2010 - Vague n 3. réalisé par TNS Sofres / Logica Baromètre Eco Conso Métro/Codice Janvier 10 - Vague n 3 réalisé par TNS Sofres / Logica Un sondage réalisé pour Échantillon Échantillon national de 1000 personnes représentatif de l ensemble de la population

Plus en détail

LA PRESSE. Rapport. Sondage : Ce que les femmes du Québec pensent du féminisme, de leur vie personnelle et professionnelle. 5 mars 2009.

LA PRESSE. Rapport. Sondage : Ce que les femmes du Québec pensent du féminisme, de leur vie personnelle et professionnelle. 5 mars 2009. LA PRESSE Rapport Sondage : Ce que les femmes du Québec pensent du féminisme, de leur vie personnelle et professionnelle 5 mars 2009 P a g e 1 TABLE DES MATIÈRES 1. MÉTHODOLOGIE... 3 2. FAITS SAILLANTS...

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Synthèse de l étude - 1 LES HABITUDES DE CONSOMMATION

Plus en détail

Analyse économique de la périurbanisation des villes. Jean Cavailhès A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T U R E E N V I R O N N E M E N T

Analyse économique de la périurbanisation des villes. Jean Cavailhès A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T U R E E N V I R O N N E M E N T Analyse économique de la périurbanisation des villes Jean Cavailhès L espace périurbain : de quoi parle-t-on? La définition statistique Pôle urbain = commune centre + banlieue Couronne périurbaine = =

Plus en détail

Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie

Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie 12 septembre 2011 Le sondage Le sondage effectué pour le compte de la Banque Manuvie du Canada a été mené auprès de 1 000 propriétaires canadiens âgés

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 12-16 janvier 2012 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 403 dirigeants d entreprise,

Plus en détail

regards sur les métiers des industries pharmaceutiques, cosmétiques & parfums

regards sur les métiers des industries pharmaceutiques, cosmétiques & parfums regards sur les métiers des industries pharmaceutiques, cosmétiques & parfums good to know you* Le centre expert des industries pharmaceutiques, cosmétiques & parfums, étudie les tendances de ces deux

Plus en détail

Créer un espace de travail stimulant

Créer un espace de travail stimulant Fiche 3 Créer un espace de travail stimulant Et les décors sont de L idée de personnaliser votre salle de cours n est absolument pas accessoire. Tout comme la façon dont vous vous habillez, dont vous parlez,

Plus en détail

ASSURANCE- SOLDE DE CARTE DE CRÉDIT. options de paiements

ASSURANCE- SOLDE DE CARTE DE CRÉDIT. options de paiements ASSURANCE- SOLDE DE CARTE DE CRÉDIT options de paiements À propos de l Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) À l aide de ses ressources éducatives et de ses outils interactifs,

Plus en détail

Qui sont les primo-accédants d aujourd hui et de demain?

Qui sont les primo-accédants d aujourd hui et de demain? Qui sont les primo-accédants d aujourd hui et de demain? Etude de l Institut CSA pour Guy Hoquet L immobilier Mars 2015 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 2000 personnes

Plus en détail

FLASH INFO 40. Inondations de janvier/février 2014 dans les L andes :

FLASH INFO 40. Inondations de janvier/février 2014 dans les L andes : Préfet des Landes FLASH INFO 40 n 8 : Un événement remarquable L'événement qui a touché l'ensemble du bassin de l'adour a été remarquable par l'importance des niveaux atteints sur tous les cours d'eau,

Plus en détail

«La Génération Y face à l Entreprise»

«La Génération Y face à l Entreprise» «La Génération Y face à l Entreprise» Résultats Octobre 2010 15, Place de la République, 75003 Paris Tél. : 01 78 94 90 00 http://www.opinion-way.com Méthodologie Méthodologie Étude réalisée auprès d un

Plus en détail

Le massif des Landes de Gascogne en 2012

Le massif des Landes de Gascogne en 2012 Le massif des Landes de Gascogne en 2012 Pôle développement La forêt en 2012 État de la ressource en 2012 La dernière étude sur l état de la ressource à l automne 2011 par le FCBA, l IGN, le CRPF et l

Plus en détail

SERVICE DE LA MAIRIE DE ST

SERVICE DE LA MAIRIE DE ST Offres d emploi reçues à l Espace Saisonniers SERVICE DE LA MAIRIE DE ST Martin de Belleville Val 04-79-00-22-11 ou Les Menuires 04-79-00-23-20 Site Internet : http://emploi.mairie-smb.com Adresse mail

Plus en détail

La protection sociale du travailleur non salarié

La protection sociale du travailleur non salarié La protection sociale du travailleur non salarié MAJ janvier 2014 Le régime social des travailleurs indépendants Le RSI Le régime social des indépendants Vous êtes en : EI (Entreprise Individuelle), EURL

Plus en détail

Décision de radiodiffusion CRTC 2013-533

Décision de radiodiffusion CRTC 2013-533 Décision de radiodiffusion CRTC 2013-533 Version PDF Référence au processus : 2013-195 Ottawa, le 2 octobre 2013 Golden West Broadcasting Ltd. Portage La Prairie (Manitoba) Demande 2012-1616-9, reçue le

Plus en détail

Étude : Épargne nationale au Canada et aux États-Unis, 1926 à 2011 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le jeudi 26 juin 2014

Étude : Épargne nationale au Canada et aux États-Unis, 1926 à 2011 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le jeudi 26 juin 2014 Étude : Épargne nationale au Canada et aux États-Unis, 1926 à 11 Diffusé à 8 h 3, heure de l'est dans Le Quotidien, le jeudi 26 juin 14 Le taux d'épargne s'entend du rapport entre l'épargne brute et le

Plus en détail

COMPTE RENDU DU COMITE SYNDICAL DU SYNDICAT MIXTE ALPI EN DATE DU 19 AVRIL 2004

COMPTE RENDU DU COMITE SYNDICAL DU SYNDICAT MIXTE ALPI EN DATE DU 19 AVRIL 2004 COMPTE RENDU DU COMITE SYNDICAL DU SYNDICAT MIXTE ALPI EN DATE DU 19 AVRIL 2004 Concernant la réunion du comité syndical du 30 janvier 2004, le procès-verbal ne nécessite pas d approbation. Il a été transmis

Plus en détail

Observatoire. de la Responsabilité Sociétale de l Entreprise (RSE) EDITION 2012

Observatoire. de la Responsabilité Sociétale de l Entreprise (RSE) EDITION 2012 Observatoire de la Responsabilité Sociétale de l Entreprise (RSE) EDITION 2012 ÉDITORIAL En 1987, la commission Bruntland donne la définition du développement durable «le développement durable répondrait

Plus en détail

Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise

Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise Un sondage exclusif mené par l Ins6tut Think pour 29/01/13 - Sondage «Les Français & l esprit d entreprise» mené par l Institut Think pour l APCE

Plus en détail

Baromètre 2013 des relations entre associations et collectivités locales Résultats d étude. Pôle Marketing Collectivités Locales

Baromètre 2013 des relations entre associations et collectivités locales Résultats d étude. Pôle Marketing Collectivités Locales Baromètre 2013 des relations entre associations et collectivités locales Résultats d étude Pôle Marketing Locales 1 Sommaire Objectifs et Méthodologie p.3 Structure de l échantillon p.4 Synthèse p.5 Résultats

Plus en détail

Les Français sur les routes

Les Français sur les routes Les Français sur les routes Institut CSA pour RTL et Auto Plus Décembre 2013 Fiche technique Sondage exclusif Institut CSA / RTL / AUTO PLUS réalisé par Internet du 17 au 19 décembre 2013. Echantillon

Plus en détail

ENQUÊTE SUR L'IMPACT ECONOMIQUE DU FESTIVAL MONDIAL DES THEATRES DE MARIONNETTES ENQUÊTE CHALANDS

ENQUÊTE SUR L'IMPACT ECONOMIQUE DU FESTIVAL MONDIAL DES THEATRES DE MARIONNETTES ENQUÊTE CHALANDS Le 11 décembre 2006 ENQUÊTE SUR L'IMPACT ECONOMIQUE DU FESTIVAL MONDIAL DES THEATRES DE MARIONNETTES ENQUÊTE CHALANDS Enquête réalisée par questionnaire direct auprès des visiteurs pendant la période du

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION 2015 ASSOCIATION SOCIO-CULTURELLE SPORTIVE

DEMANDE DE SUBVENTION 2015 ASSOCIATION SOCIO-CULTURELLE SPORTIVE Direction Culture Sport Vie Associative Dossier suivi par Gaëlle Leray Tél. 02 99 35 36 21 gaelle.leray@st-jacques.fr Cadre réservé à l administration Demande reçue le par CDL par OJS Transmis à la DCSVA

Plus en détail

Synthèse des résultats

Synthèse des résultats Enquête de Satisfaction 2014 Synthèse des résultats Janvier 2015 Retour Enquête de Satisfaction 2014 Ce document vous présente la synthèse des résultats de l Enquête de Satisfaction menée entre décembre

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

Transmission / Reprise d entreprises et valorisation des savoir-faire. FISAC : Action n 4

Transmission / Reprise d entreprises et valorisation des savoir-faire. FISAC : Action n 4 Transmission / Reprise d entreprises et valorisation des savoir-faire FISAC : Action n 4 L Artisanat en Maurienne Quelques chiffres 1 152 entreprises artisanales (11,5% des entreprises artisanales de Savoie)

Plus en détail

à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011

à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011 observatoire régional #41 Synthèse régionale août 2014 à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011 2 899 diplômés de M2 professionnel

Plus en détail

SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE

SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE SEPTEMBRE 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 SONDAGE ET ÉCHANTILLONNAGE... 3 SONDAGE... 3 ÉCHANTILLONNAGE... 4 COMPILATION DES RÉSULTATS... 4

Plus en détail

Sondage de l Institut CSA pour Empruntis Septembre 2015

Sondage de l Institut CSA pour Empruntis Septembre 2015 Les Français et le budget de la rentrée Sondage de l Institut CSA pour Empruntis Septembre 2015 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 1008 personnes âgées de 18 ans et plus

Plus en détail

L INDUSTRIELLE ALLIANCE ANNONCE UNE AUGMENTATION DU BÉNÉFICE NET DE 29 % POUR LE PREMIER TRIMESTRE 2004

L INDUSTRIELLE ALLIANCE ANNONCE UNE AUGMENTATION DU BÉNÉFICE NET DE 29 % POUR LE PREMIER TRIMESTRE 2004 COMMUNIQUÉ L INDUSTRIELLE ALLIANCE ANNONCE UNE AUGMENTATION DU BÉNÉFICE NET DE 29 % POUR LE PREMIER TRIMESTRE 2004 Québec, le 12 mai 2004 L Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc.

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

Enquête déménagement auprès des salariés. CE Hatier

Enquête déménagement auprès des salariés. CE Hatier Enquête déménagement auprès des salariés CE Hatier Objectifs et méthodologie Objectifs Connaître le niveau d information et de satisfaction des salariés Hatier et Foucher suite à l annonce des déménagements

Plus en détail

Et si je me formais. Programme Automne 2015

Et si je me formais. Programme Automne 2015 Et si je me formais Programme Automne 2015 Pourquoi se former? Les évolutions du web sont rapides et aujourd hui la présence d un prestataire sur internet est incontournable. Cette présence pour se faire

Plus en détail

MEDECINS GENERALISTES AGREES

MEDECINS GENERALISTES AGREES Préfecture des Landes 26 juin 2015 Agence Régionale de Santé d'aquitaine Délégation Territoriale des Landes MEDECINS GENERALISTES AGREES ARRONDISSEMENT DE MONT DE MARSAN Canton d'aire sur l'adour (40800)

Plus en détail

C I R C U L A I R E 6.2012 - janvier 2012 PARTICIPATION AU FINANCEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE DES AGENTS

C I R C U L A I R E 6.2012 - janvier 2012 PARTICIPATION AU FINANCEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE DES AGENTS C I R C U L A I R E 6.2012 - janvier 2012 PARTICIPATION AU FINANCEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE DES AGENTS Références : - décret n 2011-1474 du 8 novembre 2011 relatif à la participation

Plus en détail

Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi. juin 2013. Regards croisés sur l intérim

Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi. juin 2013. Regards croisés sur l intérim Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi juin 2013 Regards croisés sur l intérim regards croisés sur l intérim L Observatoire des Métiers et de l Emploi s est vu confier, depuis 2008,

Plus en détail

PORTAIL AUTOMATISME CLOTURE

PORTAIL AUTOMATISME CLOTURE La qualité au meilleur prix PORTAIL AUTOMATISME CLOTURE 05 24 26 74 04 06 16 03 16 03 LANDES - CÔTE BASQUE SOMMAIRE Portail - Automatisme - Clôture Nous sommes spécialisés dans la fermeture et la sécurisation

Plus en détail

>> Baisse continue de l activité

>> Baisse continue de l activité 4 ème trimestre 20 Janvier 2013 - N 15 >> continue de l activité Dans les services comme dans l industrie, le climat des affaires reste dégradé au quatrième trimestre 20 et il s établit nettement en dessous

Plus en détail

Dossier de Demande de Subvention

Dossier de Demande de Subvention Dossier de Demande de Subvention De l Opération Collective de Modernisation Avec la participation de : Opération soutenue par l Etat FONDS d INTERVENTION POUR LES SERVICES, L ARTISANAT ET LE COMMERCE COMITE

Plus en détail

LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015

LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015 LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015 LES ÉTABLISSEMENTS 31 748 COMMERCES EN REGION LE COMMERCE DE DÉTAIL, REPRÉSENTE 1/3 DES ÉTABLISSEMENTS DE LA RÉGION

Plus en détail

Accompagner. nos aînés et leurs familles. édition 2013. Les Actions Solidaires

Accompagner. nos aînés et leurs familles. édition 2013. Les Actions Solidaires Accompagner nos aînés et leurs familles édition 2013 Les Actions Solidaires édito Le Conseil général des Landes mène une politique dynamique et originale au service des personnes âgées. C est l une des

Plus en détail

Satisfaction des stagiaires de BRUXELLES FORMATION Résultats 2013

Satisfaction des stagiaires de BRUXELLES FORMATION Résultats 2013 Satisfaction des stagiaires de BRUXELLES FORMATION Résultats 2013 Cahier méthodologique, tableau récapitulatif 2009-2013 et Matrices importance/performance Mars 2014 Service Études et Statistiques Table

Plus en détail

Frédéric PERES responsable mission «Performance Numérique» CCI BAYONNE PAYS BASQUE LE DIGITAL A BOULEVERSÉ LES RÈGLES DU BUSINESS

Frédéric PERES responsable mission «Performance Numérique» CCI BAYONNE PAYS BASQUE LE DIGITAL A BOULEVERSÉ LES RÈGLES DU BUSINESS 1 Frédéric PERES responsable mission «Performance Numérique» CCI BAYONNE PAYS BASQUE LE DIGITAL A BOULEVERSÉ LES RÈGLES DU BUSINESS 1 2 ET LE CABINET DANS TOUT ÇA? LE MONDE A CHANGÉ LES ENTREPRISES SE

Plus en détail

Stratégie simple et efficace pour augmenter officieusement le taux de vos livrets d épargne défiscalisés

Stratégie simple et efficace pour augmenter officieusement le taux de vos livrets d épargne défiscalisés Stratégie simple et efficace pour augmenter officieusement le taux de vos livrets d épargne défiscalisés Mieux épargner : Livret A LDD Livret Bleu LEP Livret Jeune Oubliez les taux bas du moment! G u i

Plus en détail

Toujours pas de reprise

Toujours pas de reprise 2 ème TRIMESTRE JUILLET 2015 CHIFFRE D AFFAIRES 2 ème TRIM 2015 Toujours pas de reprise La conjoncture est encore une fois perçue par près de 80 % de nos dirigeants comme défavorable voire très défavorable.

Plus en détail

FM N 110529 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour

FM N 110529 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour FM N 110529 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les Français et les points de vente connectés Les principaux enseignements Octobre 2012 Sommaire - 1 - La

Plus en détail

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise Frédéric ALBERT f.albert@institut-think www.institut-think.com

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION DES ASSOCIATIONS 2 0 1 5

DEMANDE DE SUBVENTION DES ASSOCIATIONS 2 0 1 5 Exemplaire pour la Vie associative, Démocratie et Animation locale DEMANDE DE SUBVENTION DES ASSOCIATIONS 2 0 1 5 RENSEIGNEMENTS Nom de l association :... Adresse du siège :...Ville ::... N siret/pref/rna

Plus en détail

FORMULAIRE DE DÉCLARATION DE PATRIMOINE

FORMULAIRE DE DÉCLARATION DE PATRIMOINE FORMULAIRE DE DÉCLARATION DE PATRIMOINE TYPE DE DÉCLARATION: Entrée en Fonction Référence : Loi du 20 Février 2008 et Moniteur No. 17 Sortie de Fonction Titre de la Fonction Date de la déclaration../ /.

Plus en détail

MegaStore Manager ... Simulation de gestion d un hypermarché. Manuel du Participant

MegaStore Manager ... Simulation de gestion d un hypermarché. Manuel du Participant MegaStore Manager Simulation de gestion d un hypermarché.......... Manuel du Participant 1. Introduction 1.1. La simulation de gestion Vous allez participer à une simulation de gestion. Cette activité

Plus en détail

Les Français et l utilisation de leurs véhicules

Les Français et l utilisation de leurs véhicules Les Français et l utilisation de leurs véhicules Sondage de l Institut CSA pour France Nature Environnement Etude N 1300411 Mars 2013 Titre du projet Sommaire 1. 2. Fiche technique du sondage Les principaux

Plus en détail

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Méthodologie Ce Baromètre est mis en place par la Chambre Régionale de Commerce et d Industrie de Bourgogne,

Plus en détail

UNION SPORTIVE D IVRY Section Randonnée Pédestre

UNION SPORTIVE D IVRY Section Randonnée Pédestre UNION SPORTIVE D IVRY Section Randonnée Pédestre Pour l'assemblée générale, le quorum est de 20 % des adhérents. Ayant 39 adhérents, l assemblée peut se tenir dés le 8 émet adhérent. 19 adhérents étant

Plus en détail

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques - Juillet 2010 Méthodologie Méthodologie : Cette étude a été menée dans le cadre de l'omcapi, l'enquête périodique multi-clients de l'ifop, réalisée

Plus en détail

RENCONTRES DU TOURISME

RENCONTRES DU TOURISME RENCONTRES DU TOURISME SAINT ANTONIN NOBLE VAL VENDREDI 21 NOVEMBRE 2014 L OFFICE DE TOURISME DE ST ANTONIN Association Loi 1901 Avec une Convention d Objectifs avec la Mairie (2014-2017) Composée d un

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDES AU TOURISME ET AU THERMALISME

REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDES AU TOURISME ET AU THERMALISME REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDES AU TOURISME ET AU THERMALISME I - DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er : Dispositions générales Article 2 : Conditions générales d éligibilité Article 3 : Zones littorales

Plus en détail

REEL D'IMPOSITION I. LE REGIME DU REEL NORMAL II. LE REGIME DU REEL SIMPLIFIE

REEL D'IMPOSITION I. LE REGIME DU REEL NORMAL II. LE REGIME DU REEL SIMPLIFIE REEL D'IMPOSITION 02/08/2012 Il existe aujourd hui trois modes d imposition des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) qui sont fonction du volume d affaires de l entreprise : le régime du bénéfice

Plus en détail

ANALY ANAL S Y E S PR

ANALY ANAL S Y E S PR ANALYSE PROSPECTI IVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS AUDA BATIMENT MÉTIERS DE LA PLOMBERIE NOVEMBRE 2014 1 1. L emploi 1 086 plombiers en 20122 soit 4% des salariéss de la production du

Plus en détail

RÉUSSIR SA 1 ÈRE CAMPAGNE ADWORDS

RÉUSSIR SA 1 ÈRE CAMPAGNE ADWORDS RÉUSSIR SA 1 ÈRE CAMPAGNE ADWORDS Sommaire 1. Quels sont les avantages? 2. Bien démarrer sur AdWords + AdWords Express vs AdWords + Estimer la rentabilité avant de se lancer 3. Les premiers pas pour une

Plus en détail

Les Services de Soins et d Accompagnement Mutualistes

Les Services de Soins et d Accompagnement Mutualistes Les Services de Soins et d Accompagnement Mutualistes Mise à jour : Mars 2014 DORDOGNE BERGERAC 4 rue du Colonel de Chadois 05 53 23 20 34 NONTRON 18 bis avenue Yvon Delbos 05 53 56 03 45 PERIGUEUX 9 rue

Plus en détail

Les Français et le Tour de France 2015

Les Français et le Tour de France 2015 Les Français et le Tour de France 2015 Juillet 2015 Sondage réalisé par pour et LEVEE D EMBARGO : SAMEDI 4 JUILLET A 18H Diffusion et levée d embargo Ce sondage est réalisé pour et o Diffusé samedi à 18h00

Plus en détail

ASSURANCE- SOLDE DE CARTE DE CRÉDIT OPTIONS DE PAIEMENTS

ASSURANCE- SOLDE DE CARTE DE CRÉDIT OPTIONS DE PAIEMENTS ASSURANCE- SOLDE DE CARTE DE CRÉDIT OPTIONS DE PAIEMENTS À propos de l Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) À l aide de ses ressources éducatives et de ses outils interactifs,

Plus en détail

Participation aux cours prénataux

Participation aux cours prénataux Éducation prénatale en Ontario Participation aux cours prénataux L éducation prénatale vise à fournir aux participants les connaissances et les compétences dont ils ont besoin pour améliorer l issue de

Plus en détail

«Je vais chez le dentiste»

«Je vais chez le dentiste» Rapport d étude du livret : «Je vais chez le dentiste» Service Marketing Communication SOMMAIRE I - Objectifs et méthodologie de l étude II - Résultats détaillés de l étude III - Synthèse Service Marketing

Plus en détail

Programme d octobre 2015 à janvier 2016

Programme d octobre 2015 à janvier 2016 Une case pour noter nos rendez-vous! Week-end des 3 et 4 octobre Dimanche 11 octobre Dimanche 18 octobre Week-end des 24 et 25 octobre Du 26 au 30 octobre Dimanche 1 er novembre Week-end du samedi 7 novembre

Plus en détail

CONTRAT COLLECTIF OBLIGATOIRE

CONTRAT COLLECTIF OBLIGATOIRE Salarié-es de droit privé CONTRAT COLLECTIF OBLIGATOIRE Complémentaire : frais de santé invalidité/arrêt de travail décès Sommaire Page 2-3 : présentation de l accord Page 4-5 : arrêt maladie/invalidité

Plus en détail

1. Satisfaction Satisfaction Globale

1. Satisfaction Satisfaction Globale Evaluation de la Rencontre Régionale Appui à l émergence et la structuration d une dynamique associative de développement local et régional Quelles perspectives communes de travail? Le 28 février 09 -

Plus en détail

Étude sur la compétitivité des administrations cantonales

Étude sur la compétitivité des administrations cantonales Étude sur la compétitivité des administrations cantonales réalisée pour les Chambres de commerce latines Avril 2015 2 1. Descriptif de la recherche Contexte et méthodologie 3 La 7 ème vague de l étude

Plus en détail

Propriété de la CNET - Reproduction interdite. Année de référence 2009

Propriété de la CNET - Reproduction interdite. Année de référence 2009 Année de référence 2009 L Observatoire L Observatoire est un outil de la CNET qui permet aux chefs d entreprise de : Avoir une vision claire et précise du marché; Comparer quelques éléments clé de leur

Plus en détail

Le rapport des femmes à la beauté

Le rapport des femmes à la beauté 1 Le rapport des femmes à la beauté Etude CSA pour Madame Figaro Rapport d étude octobre 2014 Julie GAILLOT, Directrice de clientèle julie.gaillot@csa.eu / 01 57 00 59 06 Marek KUBISTA Chargé d études

Plus en détail

Référentiel d activités et de compétences

Référentiel d activités et de compétences Branche professionnelle des commerces et services de l Audiovisuel, de l Electronique et de l Equipement Ménager CQP «Vendeur(se) - conseil en téléphonie et/ou électroménager et/ou multimédia» Référentiel

Plus en détail

Etude Assureurs Prévention - Les Français au volant

Etude Assureurs Prévention - Les Français au volant Etude Assureurs Prévention - Les Français au volant Juillet 2014 Date : juillet 2014 Etude Assureurs Prévention réalisée par OpinionWay Le contexte et les objectifs de l étude Contexte et objectifs Assureurs

Plus en détail

Etude de Satisfaction auprès des acquéreurs & vendeurs des réseaux adhérents Février 2013

Etude de Satisfaction auprès des acquéreurs & vendeurs des réseaux adhérents Février 2013 Etude de Satisfaction auprès des acquéreurs & vendeurs des réseaux adhérents Février 2013 Contacts BVA Xavier PACILLY Emilie CHARASSON Contacts SYREMI Jean LAVAUPOT Gabriel PACHECO Introduction 2 Contexte

Plus en détail

Lignes directrices pour la tarification financière de l assurance-vie

Lignes directrices pour la tarification financière de l assurance-vie Lignes directrices pour la tarification financière de l assurance-vie Assurance personnelle Remplacement du revenu Préservation du patrimoine Le maximum d assurance personnelle offert, basé sur le revenu

Plus en détail

Le regard des Français sur des mesures contre les discriminations

Le regard des Français sur des mesures contre les discriminations Le regard des Français sur des mesures contre les discriminations Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Marion Desreumaux, Chef de groupe au Département Politique

Plus en détail

MSC VOYAGERS CLUB : INFORMATIONS GÉNÉRALES.

MSC VOYAGERS CLUB : INFORMATIONS GÉNÉRALES. MSC VOYAGERS CLUB : INFORMATIONS GÉNÉRALES. Qu est-ce que le MSC Voyagers Club? Le MSC Voyagers Club est le programme de fidélité réservé aux hôtes de MSC Croisières qui récompense les clients voyageant

Plus en détail

UN REGAIN D OPTIMISME

UN REGAIN D OPTIMISME 2015 UN REGAIN D OPTIMISME Activité : reprise en pente douce Emploi : renforcement des effectifs Comme pressenti en novembre dernier, les chefs d entreprise de la région Rhône- Alpes anticipent un développement

Plus en détail

Enquête de satisfaction clients 2012. Rapport Associé

Enquête de satisfaction clients 2012. Rapport Associé Enquête de satisfaction clients 2012 Rapport Associé Mars 2012 Objectifs Améliorer la qualité de services Faire le point et mesurer les évolutions Animer la prise en compte de la satisfaction des clients

Plus en détail

UNE ÉVALUATION Une évaluation c est quoi, çà sert à quoi? Evaluer mon projet et son plan d action pour le faire durer

UNE ÉVALUATION Une évaluation c est quoi, çà sert à quoi? Evaluer mon projet et son plan d action pour le faire durer MODULE ÉVALUER SON PROJET COMPRENDRE UNE ÉVALUATION Une évaluation c est quoi, çà sert à quoi? Evaluer mon projet et son plan d action pour le faire durer L ÉVALUATION DE L IMPACT SOCIAL L Impact Social

Plus en détail

Des études pour un emploi

Des études pour un emploi Consultation «Universités entreprises» http://www.universites-entreprises.com Des études pour un emploi Premiers résultats filière par filière Mai 6 Union nationale interuniversitaire 8 rue de Musset 7516

Plus en détail

Accès au financement des entreprises artisanales en Haute-Normandie

Accès au financement des entreprises artisanales en Haute-Normandie Décembre 2012 Accès au financement des entreprises artisanales en Haute-Normandie La situation financière des entreprises artisanales et le recours aux banques Région Haute-Normandie Depuis novembre 2011,

Plus en détail

Consultation des avocats de Paris

Consultation des avocats de Paris Consultation des avocats de Paris Sondage Ifop pour l Ordre des avocats de Paris Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail

Les Français et le transport partagé

Les Français et le transport partagé Les Français et le transport partagé Institut CSA pour Uber Novembre 2014 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 1000 personnes âgées de 18 ans et plus Constitution de l échantillon

Plus en détail

au stage d information professionnelle

au stage d information professionnelle Service de l orientation professionnelle et de la formation des adultes SOPFA Amt für Berufsberatung und Erwachsenenbildung BEA Nom, prénom :... Classe :... Document de préparation au stage d information

Plus en détail

Analyse Des Besoins Financiers. Informations Financières

Analyse Des Besoins Financiers. Informations Financières Analyse Des Besoins Financiers Informations Financières Client (e) : Date : Préparé par : Altitude Plus inc Version 08/2014 1 1. Objectifs et Priorités Financières Réalité et Engagement Qu est-ce qui est

Plus en détail