DROGUES ET LOI. Dr F. PAYSANT CHU GRENOBLE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DROGUES ET LOI. Dr F. PAYSANT CHU GRENOBLE"

Transcription

1 DROGUES ET LOI Dr F. PAYSANT CHU GRENOBLE

2 contexte Drogue licite (tabac, alcool, jeu, internet, ) Organisation, ou prise en compte des effets Drogue illicite (héroïne, cannabis, cocaine,.) Production, transport, détention, consommation Prise en compte des effets

3 Stupéfiants Définition : Art L du CSP Arrêté du 22 février 1990 fixant la liste des substances classées comme stupéfiants Cf site affsaps (env 170 produits) 70addb7436d d0490cfe9508a3.pdf

4 Cadre pénal Art du CP Le fait de diriger ou d'organiser un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, l'exportation, le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants est puni de la réclusion criminelle à perpétuité et de euros d'amende.

5 Stupéfiants Loi du 31/12/1970 Double rôle sanitaire et répressif Sanitaire art L CSP une personne usant de façon illicite de substance ou plante classées comme stupéfiants, est placée sous la surveillance de l autorité sanitaire Injonction de soins art L CSP

6 Stupéfiants Versant répressif : usage de stupéfiant 1 an et amende jusqu à 3750 Procureur opportunité des poursuites Injonctionart L à L Cure en établissement agréé Surveillance ambulatoire Placement familial Si acceptation ne sera pas condamné, Condamnation

7 Stupéfiants Dans le domaine de la condamnation Condamnation à l obligation de soins Suivi Procureur ou Juge d application des peines Information par le médecin des modalités de cure Stage de sensibilisation au frais du délinquant

8 Stupéfiants La garde à vue 96h Examen médical Le manque en GAV

9 Stupéfiants Les faits divers sous l emprise de stupéfiants Auteurs Victimes

10 Stupéfiants Cas particuliers Stupéfiants retrouvés sur un patient hospitalisé Pb du décès de patient toxico Pb du patient au travail Poste de sécurité : Dangereux pour lui ou pour les tiers

11 Stupéfiants Stupéfiants et conduite Dépistages dans les accidents mortels depuis 1999 Étendu au simple accident et au infraction (excès vitesse, port ceinture, ) Dépistage urinaire et dosage sanguin Conducteur usage de stupéfiants prouvé par l analyse sanguine 2 ans prison et 4500

12 LOI DU 3 FEVRIER 2003 (dite Loi MARILOU) Conduite sous l influence de substances ou plantes classées comme «stupéfiants», dont le cannabis: -) retrait de 6 points (permis de conduire). -) amende pouvant atteindre euros. -) 2 à 3 ans d emprisonnement. En cas d accident mortel ou occasionnant des blessures graves: -) amende pouvant atteindre euros. -) 10 ans d emprisonnement.

13 Stupéfiants Règles de prescription Règles de délivrance

14 Alcool

15 Dépistage et Dosage La clinique Les dépistages Les dosages Alcoolémie hospitalière Alcoolémie «légale» Air Sang

16 Alcool et justice Réquisition du vivant Examen clinique + prise de sang Post mortem Site de prélèvement Alcool post mortem

17 Alcool et Justice Calcul en retour 0.1 à 0.15 g/l/heure Prises itératives Calcul de la consommation Un verre = 10 g d alcool Le calcul : le volume (en cl) x d alcool(0.1) x 0.8 = g d OH Pic à 30 minutes

18 Formule de WIDMARK A (g/l) = M alcool ingéré (g) M corporelle (kg) x r A (g/l) = Alcoolémie estimée en gramme par litre r = coefficient distribution : 0,7 pour les hommes 0,6 pour les femmes

19 Le pic et la décroissance

20 Alcool et Justice Alcool : ivresse publique et manifeste (dégrisement) Alcool routier Alcool et droit commun Auteur alcoolisé Non contrôle de soi Victime alcoolisée Fragilité favorisant décès Comportement victime

21 Alcool et Permis de conduire Suspension Commission départementale Médecine du travail Examen médical Dépistage Secret vis-à-vis employeur

22 Alcool législation des débits de boissons Les licences les lieux d implantation alcool des mineurs la publicité sur l alcool le logo sur les bouteilles de vin

23 Expertise Daktarin 2% gel buccal Cela joue ou pas sur l alcoolémie?

24 Tabac Loi anti tabac Loi VEIL 1976 Loi EVIN 1991 Décret 15 novembre 2006 mise en application au 1 er janvier 2008

25 Addiction au jeux d argent Casino Interdiction mineurs Fichier des interdits de jeu Mesure de protection Mise sous curatelle Interdiction de jeu

26 Addiction et internet Internet et jeu d argent Internet et jeu video abusif aucune règle Internet et infraction pédopornographique Internet et accumulation fichiers patho psy (nature des fichiers Hadopi)

27 Dopage Des substances des procédés des évolutions les pratiques s adaptent à la réglementation, un retard réglementaire des lois depuis 1965 (Herrzog, Bambuck, Buffet, 3 juillet 2008)

28 Dopage Le sport c est international la réglementation c est national ratification de convention

29 Dopage Listes des produits et procédés dictions_ pdf nombre de produits sont thérapeutiques

30 Dopage Agence française de lutte contre le dopage Les fédérations sportives prévention contrôle livret individuel du sport haut niveau

31 Dopage Les antennes médicales : consult anonymes certif médical pour licence consult des médecins

32 Dopage Trafic de substances Procédure judiciaire procédure disciplinaire par les fédérations

33 Addiction prof med et pharmacien Armoire à pharmacie des services anesthésistes faute professionnelle faute pénale licenciement pour faute

Le trafic et la consommation des stupéfiants se trouvent classés dans le livre intitulé «Crimes et délits contre les personnes.

Le trafic et la consommation des stupéfiants se trouvent classés dans le livre intitulé «Crimes et délits contre les personnes. Drogues et loi Le trafic et la consommation des stupéfiants se trouvent classés dans le livre intitulé «Crimes et délits contre les personnes. Loi du 31 décembre 1970 Interdit et pénalise l usage de toute

Plus en détail

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits ou réglementés. Cela concerne toutes les drogues illégales,

Plus en détail

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits ou réglementés. On désigne par ce terme toutes les

Plus en détail

Charte. Relative à la prévention des conduites à risque liées à la consommation d alcool chez les étudiant(e)s en Picardie

Charte. Relative à la prévention des conduites à risque liées à la consommation d alcool chez les étudiant(e)s en Picardie Charte Relative à la prévention des conduites à risque liées à la consommation d alcool chez les étudiant(e)s en Picardie La consommation excessive d alcool et les conduites à risque associées sont des

Plus en détail

Dossier de Presse MISE EN PLACE D UN DÉPISTAGE SYSTÉMATIQUE DES STUPÉFIANTS POUR LES CONDUCTEURS IMPLIQUÉS DANS UN ACCIDENT MORTEL

Dossier de Presse MISE EN PLACE D UN DÉPISTAGE SYSTÉMATIQUE DES STUPÉFIANTS POUR LES CONDUCTEURS IMPLIQUÉS DANS UN ACCIDENT MORTEL Dossier de Presse MISE EN PLACE D UN DÉPISTAGE SYSTÉMATIQUE DES STUPÉFIANTS POUR LES CONDUCTEURS IMPLIQUÉS DANS UN ACCIDENT MORTEL Paris, le 28 août 2001 Quel est le contexte? - La France a enregistré

Plus en détail

Dossier de presse Sécurité routière Vendredi 13 novembre 2015

Dossier de presse Sécurité routière Vendredi 13 novembre 2015 Dossier de presse Sécurité routière Vendredi 13 novembre 2015 Contact presse Préfecture de l Isère - Service communication 04 76 60 48 05 communication@isere.pref.gouv.fr @Préfet38 L accidentologie en

Plus en détail

USAGE DE PRODUITS STUPEFIANTS - DES DEPISTAGES PLUS PERFORMANTS ET RAPIDES

USAGE DE PRODUITS STUPEFIANTS - DES DEPISTAGES PLUS PERFORMANTS ET RAPIDES Les conditions de dépistage de l alcoolémie par les différents corps de contrôle sont connues de tous. Rapides et sans équivoque, les dépistages permettent de constater rapidement si un conducteur est

Plus en détail

Séminaire «alcohol interlock» Mardi, le 19 mai 2015

Séminaire «alcohol interlock» Mardi, le 19 mai 2015 Séminaire «alcohol interlock» Mardi, le 19 mai 2015 9h45 10h00 Les «alcohol interlocks» dans le contexte de la lutte contre l insécurité routière au Luxembourg François BAUSCH Ministre du Développement

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Pour connaître le nombre de points sur votre permis, connectez-vous sur le site : www.interieur.gouv.fr les principales infractions au code de la route et leurs sanctions En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

Plus en détail

Prévention et lutte contre les addictions : La FNTV communique, informe, sensibilise, mobilise pour plus et mieux de sécurité dans les autocars.

Prévention et lutte contre les addictions : La FNTV communique, informe, sensibilise, mobilise pour plus et mieux de sécurité dans les autocars. Prévention et lutte contre les addictions : La FNTV communique, informe, sensibilise, mobilise pour plus et mieux de sécurité dans les autocars. ADDICTIONS = DEPENDANCE = DANGER : Nos entreprises assurent

Plus en détail

Les conduites addictives : cadre juridique

Les conduites addictives : cadre juridique Les conduites addictives : cadre juridique Cadre général législatif et réglementaire Le règlement intérieur et la détection d alcool/cas de contrôle de l état d alcoolémie La preuve de l état de l agent

Plus en détail

Quizz Sécurité Routière

Quizz Sécurité Routière Quizz Sécurité Routière Quizz Sécurité Routière 30 questions 20 secondes pour répondre Plusieurs réponses possibles Question N 1 Combien de personnes perdent la vie sur les routes de France chaque jour?

Plus en détail

Vous trouverez ci-dessous les résultats des réponses qui nous paraissent les plus intéressantes : Pour quelles raisons consommez-vous du cannabis?

Vous trouverez ci-dessous les résultats des réponses qui nous paraissent les plus intéressantes : Pour quelles raisons consommez-vous du cannabis? Nous sommes quatre élèves de Terminale STT en option Administration. Nous avons choisi comme projet pour notre baccalauréat de réaliser une réunion d information sur le cannabis. Pour cela, une classe

Plus en détail

Prévention des comportements à risques et des conduites addictives

Prévention des comportements à risques et des conduites addictives Prévention des comportements à risques et des conduites addictives Les substances psychoactives (alcool, cannabis, héroïne ) agissent sur le cerveau mais aussi sur les sensations du corps. Cela va avoir

Plus en détail

Conduites Professionnelles VIGILANCE et ADDICTION

Conduites Professionnelles VIGILANCE et ADDICTION Conduites Professionnelles VIGILANCE et ADDICTION Les Entreprises et Artisans partenaires de la Sécurité Routière. Conduite professionnelle et conduite addictive (1/3) La conduite professionnelle pourrait

Plus en détail

FORMATION AU PERMIS D EXPLOITATION DE LICENCES CHRD MODULE 2,5 JOURS ---------- * ---------- Arrêté d agrément du 07 Avril 2014 : NOR INTD1408248A

FORMATION AU PERMIS D EXPLOITATION DE LICENCES CHRD MODULE 2,5 JOURS ---------- * ---------- Arrêté d agrément du 07 Avril 2014 : NOR INTD1408248A CREER, ACCOMPAGNER, DEVELOPPER UN CAFE, HOTEL, RESTAURANT, DISCOTHEQUE FORMATION AU PERMIS D EXPLOITATION DE LICENCES CHRD MODULE 2,5 JOURS ---------- * ---------- Arrêté d agrément du 07 Avril 2014 :

Plus en détail

Quizz s é c u r i t é

Quizz s é c u r i t é Quizz s é c u r i t é r o u t i è r e Selon vous, le nombre de personnes tuées sur les routes dans le monde chaque année représente environ : A. La population de l Estonie B. C. Les populations des villes

Plus en détail

Prévention. conduites addictives. Guide d information et de prévention. Anticiper pour mieux vous protéger

Prévention. conduites addictives. Guide d information et de prévention. Anticiper pour mieux vous protéger Prévention conduites addictives Guide d information et de prévention Anticiper pour mieux vous protéger La prévention, un enjeu pour votre santé Tabac, alcool, drogues La dernière décennie a marqué une

Plus en détail

ALCOOL ET CONDUITE EN FRANCE Dr Charles MERCIER-GUYON Secrétaire du Conseil médical de l Association Prévention Routière Conduite alcoolisée en France (contrôles sans récidive ni accident) >0.5 g/l (sang)

Plus en détail

Alcool. Mémento législatif. Service Documentation A.N.P.A.A. Octobre 2011. Association Nationale de PRÉVENTION en ALCOOLOGIE et ADDICTOLOGIE

Alcool. Mémento législatif. Service Documentation A.N.P.A.A. Octobre 2011. Association Nationale de PRÉVENTION en ALCOOLOGIE et ADDICTOLOGIE Alcool Mémento législatif Service Documentation A.N.P.A.A. Octobre 2011 Association Nationale de PRÉVENTION en ALCOOLOGIE et ADDICTOLOGIE A.N.P.A.A. Alcool - Mémento législatif Octobre 2011 Travail Article

Plus en détail

Problèmes judiciaires. Problèmes judiciaires

Problèmes judiciaires. Problèmes judiciaires Problèmes judiciaires 61 62 63 Contrôles et délits routiers À partir de 0,5 g/l d alcool dans le sang, la conduite est interdite en France [Voir : Cadre légal en matière d alcool]. Par ailleurs, depuis

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2006/2/Rev.1 20 avril 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

L alcoolémie au volant (AAV) en Finlande. Paris 14 Septembre 2010 Matti Järvinen Liikenneturva

L alcoolémie au volant (AAV) en Finlande. Paris 14 Septembre 2010 Matti Järvinen Liikenneturva L alcoolémie au volant (AAV) en Finlande Paris 14 Septembre 2010 Matti Järvinen Liikenneturva Faits sur la Finlande 5,3 millions d habitants 2,5 millions de véhicules motorisés 300 morts sur la route 6,5

Plus en détail

S. Fantoni Praticien hospitalier, Docteur en droit, CHRU Lille, Université Nord de France CRDP

S. Fantoni Praticien hospitalier, Docteur en droit, CHRU Lille, Université Nord de France CRDP S. Fantoni Praticien hospitalier, Docteur en droit, CHRU Lille, Université Nord de France CRDP Responsabilité morale Responsabilité pénale : présence, usage ou trafic de produits stupéfiants au sein de

Plus en détail

SANCTIONS AUX INFRACTIONS ROUTIERES

SANCTIONS AUX INFRACTIONS ROUTIERES TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE CAYENNE COUR D APPEL DE CAYENNE FICHES JURIDIQUES SANCTIONS AUX INFRACTIONS ROUTIERES INFRACTIONS Les règles de circulation routière sont établies par le code de la route.

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Les infractions liées à l alcoolémie En 2009, 1 200 vies auraient pu être sauvées si tous les conducteurs avaient respecté la limite légale

Plus en détail

Sensibilisation à la Sécurité Routière

Sensibilisation à la Sécurité Routière 2 Sensibilisation à la Sécurité Routière 3 Historique Historique 1960-1972 : phase de détérioration (17.000 tués en 1972) 1979-1989 : phase de stabilisation (11.000 tués en 1989) 1989-2004 : de nombreuses

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Les infractions liées à l alcoolémie CONTRAVENTION Conduite avec une alcoolémie égale ou supérieure à 0,5 et inférieure à 0,8 g/ l de

Plus en détail

Les sanctions relatives au permis de conduire

Les sanctions relatives au permis de conduire Les sanctions relatives au permis de conduire 1- Présentation des sanctions relatives au permis de conduire : Les sanctions relatives au permis de conduire peuvent être de deux ordres : Administratives

Plus en détail

1. Sensibilisation et engagement de l autorité territoriale. Celui-ci doit être convaincu et porteur de ce projet.

1. Sensibilisation et engagement de l autorité territoriale. Celui-ci doit être convaincu et porteur de ce projet. Hygiène, Sécurité au Travail et Prévention L Alcool sur le lieu de travail Références Le code du Travail (Articles R4228-20, R4228-21, R3231-16 et R4225-4) et le code des débits de boissons (Articles L.13

Plus en détail

Les aspects législatifs

Les aspects législatifs Les aspects législatifs 9 pl. du Général Koenig, 35000 Rennes, 02.23.20.14.60 cirdd@cirdd-bretagne.fr Jeudi 12 mai 2011 DU Addictologie - Rennes DEFINITION DES DROGUES un historique international (1) Les

Plus en détail

RÉGLEMENTATION ET PRÉVENTION ALCOOL AU VOLANT

RÉGLEMENTATION ET PRÉVENTION ALCOOL AU VOLANT RÉGLEMENTATION ET PRÉVENTION ALCOOL AU VOLANT LA RÉGLEMENTATION L ALCOOLÉMIE Le Code de la route définit une concentration limite au-delà de laquelle un automobiliste n est plus autorisé à utiliser son

Plus en détail

Biologie. Objectif disciplinaire : objectif sécurité routière :

Biologie. Objectif disciplinaire : objectif sécurité routière : Biologie 47 L Alcool Objectif disciplinaire : absorption de l alcool par le corps humain action de l alcool sur la commande des mouvements comprendre le processus de l élimination de l alcool objectif

Plus en détail

Liste des délits et infractions Les plus importants : A apprendre!!

Liste des délits et infractions Les plus importants : A apprendre!! Liste des délits et infractions Les plus importants : A apprendre!! Les délits : Conduite en état d'ivresse manifeste ou sous l'empire d'un état alcoolique (>= 0.8 g/l de sang ou 0.4 mg/l d'air expiré)

Plus en détail

Art. L. 243-1. Les articles L.234-1 à L.234-11 sont applicables à la Nouvelle-Calédonie dans la rédaction suivante :

Art. L. 243-1. Les articles L.234-1 à L.234-11 sont applicables à la Nouvelle-Calédonie dans la rédaction suivante : 0BUCIRCULATION ROUTIERE Partie législative du code de la route métropolitain. 1BUCHAPITRE 3 3BUDISPOSITIONS APPLICABLES A LA NOUVELLE-CALEDONIE Art. L. 243-1. Les articles L.234-1 à L.234-11 sont applicables

Plus en détail

Liste des délits et infractions au code de la route.

Liste des délits et infractions au code de la route. Liste des délits et infractions au code de la route. Délits Conduite en état d'ivresse manifeste ou sous l'empire d'un état alcoolique (>= 0.8 g/l de sang ou 0.4 mg/l d'air expiré) CR: code de la route,

Plus en détail

Problèmes judiciaires

Problèmes judiciaires Problèmes judiciaires 5 5.1 Interpellations pour usage et trafic Ivana Obradovic 124 Drogues et addictions, données essentielles En France, la consommation de produits stupéfiants constitue un délit, quels

Plus en détail

LOI N 2002-30 PORTANT CODE DE LA ROUTE (PARTIE LEGISLATIVE) TITRE PREMIER INFRACTION AUX REGLES CONCERNANT LA CONDUITE DES VEHICULES

LOI N 2002-30 PORTANT CODE DE LA ROUTE (PARTIE LEGISLATIVE) TITRE PREMIER INFRACTION AUX REGLES CONCERNANT LA CONDUITE DES VEHICULES République du Sénégal Un Peuple - Un but - Une Foi LOI N 2002-30 PORTANT CODE DE LA ROUTE (PARTIE LEGISLATIVE) L Assemblée nationale a adopté, en sa séance du Jeudi 12 Décembre 2002 Le Président de la

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2006/3 5 janvier 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2006/3/Rev.1 20 avril 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

Alcool et conduites addictives au travail: Données légales en droit du travail et jurisprudences.

Alcool et conduites addictives au travail: Données légales en droit du travail et jurisprudences. Alcool et conduites addictives au travail: Données légales en droit du travail et jurisprudences. 1 Alcool et conduites addictives au travail La jurisprudence et les textes de loi encadrent strictement

Plus en détail

PUBLIC : CHEFS D ENTREPRISE, GÉRANTS, SALARIES DELEGATAIRES DE POUVOIRS

PUBLIC : CHEFS D ENTREPRISE, GÉRANTS, SALARIES DELEGATAIRES DE POUVOIRS CREER, ACCOMPAGNER, DEVELOPPER UN CAFE, HOTEL, RESTAURANT, DISCOTHEQUE PACK OUVERTURE PERMIS D EXPLOITATION DE LICENCES & HYGIENE ALIMENTAIRE EN RESTAURATION COMMERCIALE ---------- * ---------- Arrêté

Plus en détail

Les droits et devoirs des chefs d établissement

Les droits et devoirs des chefs d établissement Les droits et devoirs des chefs d établissement MODULE 1 Éléments de droit pénal général 1 re partie Cadre juridique et modalités d intervention du chef d établissement 2 e partie ÉLÉMENTS DE DROIT PÉNAL

Plus en détail

Alcool. Mémento législatif. Service Documentation A.N.P.A.A. Avril 2014. Association Nationale de PRÉVENTION en ALCOOLOGIE et ADDICTOLOGIE A.N.P.A.A.

Alcool. Mémento législatif. Service Documentation A.N.P.A.A. Avril 2014. Association Nationale de PRÉVENTION en ALCOOLOGIE et ADDICTOLOGIE A.N.P.A.A. Alcool Mémento législatif Service Documentation A.N.P.A.A. Avril 2014 Association Nationale de PRÉVENTION en ALCOOLOGIE et ADDICTOLOGIE A.N.P.A.A. Alcool - Mémento législatif Avril 2014 Travail Article

Plus en détail

Évolution des contrôles routiers et des infractions

Évolution des contrôles routiers et des infractions Le point sur la recherche en cours La réponse pénale à la conduite sous influence (alcool et stupéfiants) tendances Décembre 213 1 Ivana Obradovic Dans un contexte général de hausse des condamnations judiciaires

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2011-204 QPC du 9 décembre 2011. M. Jérémy M. (Conduite après usage de stupéfiants)

Commentaire. Décision n 2011-204 QPC du 9 décembre 2011. M. Jérémy M. (Conduite après usage de stupéfiants) Commentaire Décision n 2011-204 QPC du 9 décembre 2011 M. Jérémy M. (Conduite après usage de stupéfiants) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 6 octobre 2011 par la Cour de cassation (chambre criminelle,

Plus en détail

Cadre légal et orientations de la politique publique. Cadre légal et orientations de la politique publique

Cadre légal et orientations de la politique publique. Cadre légal et orientations de la politique publique 133 Cadre légal et orientations de la politique publique 134 135 Cadre légal en matière d alcool celui collecté. Par contre, le cannabis et l alcool sont consommés en même temps que l ecstasy par 7 consommateurs

Plus en détail

Table des matières. Sommaire 7 Titre I La police de la circulation routière 9

Table des matières. Sommaire 7 Titre I La police de la circulation routière 9 Table des matières Sommaire 7 Titre I La police de la circulation routière 9 Chapitre 1 La police de la circulation routière, les infractions et les procès-verbaux 9 Section 1 Introduction 9 Section 2

Plus en détail

Chapitre 3 : Environnement juridique des professions de santé. Docteur François PAYSANT

Chapitre 3 : Environnement juridique des professions de santé. Docteur François PAYSANT UE7 - Santé Société Humanité Société, droit et vieillissement Chapitre 3 : Environnement juridique des professions de santé Docteur François PAYSANT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier

Plus en détail

Suspension 3 ans (sans sursis) Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans

Suspension 3 ans (sans sursis) Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans Conduite en état d'ivresse ou sous l'emprise d'un état alcoolique (de 0,8 g/l de sang ou 0,4 mg/l d'air expiré Refus de se soumettre au contrôle d'alcoolémie ou de produits stupéfiants. Conduite sous l'influence

Plus en détail

ALCOOL TABAC PRODUITS ILLICITES. Quelle législation et quelle prévention pour les jeunes?

ALCOOL TABAC PRODUITS ILLICITES. Quelle législation et quelle prévention pour les jeunes? ALCOOL TABAC PRODUITS ILLICITES Quelle législation et quelle prévention pour les jeunes? Le plan gouvernemental 2008/2011 et la Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie (MILDT)

Plus en détail

LES MOYENS DE CONTROLE

LES MOYENS DE CONTROLE 2 SOMMAIRE LE CONTEXTE L ALCOOL AU VOLANT LES MOYENS DE CONTROLE LE PROMOTEUR LA CAMPAGNE DANS LE MONDE Nombre important de décès enregistré chaque année sur les routes européennes (41000 dont 15000 en

Plus en détail

Dr E. Rebeschini, Médecin du Travail Service de Santé au Travail du Bâtiment et des Travaux Publics des Bouches du Rhône

Dr E. Rebeschini, Médecin du Travail Service de Santé au Travail du Bâtiment et des Travaux Publics des Bouches du Rhône Le positionnement de l AST BTP13 sur la thématique «Drogues au Travail» Société de Médecine du travail 25 septembre 2012, Médecin du Travail Service de Santé au Travail du Bâtiment et des Travaux Publics

Plus en détail

Attention: nouvelle réglementation routière

Attention: nouvelle réglementation routière 12 Service public fédéral Mobilité et Transports www.mobilit.fgov.be E.R..: C. Van Den Meersschaut, Chaussée de Haecht 1405, 1130 Bruxelles D/2004/0779/10 Attention: nouvelle réglementation routière Infractions

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE. Sommaire

SECURITE ROUTIERE. Sommaire SECURITE ROUTIERE Sommaire 1 BILAN DE L ACCIDENTOLOGIE 2 - ENGAGEMENT DES FORCES DE L ORDRE 3 LA PREVENTION ACCIDENTOLOGIE 30 tués (+2 par rapport à 2013) 119 accidents corporels 177 blessés dont 134 hospitalisés

Plus en détail

FACULTÉS AFFAIBLIES NE CONDUISEZ PAS! Alcool Drogues Médicaments

FACULTÉS AFFAIBLIES NE CONDUISEZ PAS! Alcool Drogues Médicaments FACULTÉS AFFAIBLIES Alcool Drogues Médicaments NE CONDUISEZ PAS! L alcool, les drogues et certains médicaments affectent votre capacité de conduire. Si vous conduisez avec les facultés affaiblies, vous

Plus en détail

ALCOOL ET JUSTICE. Dr B. Mordellet Service de Médecine Légale et Pénitentiaire CHU Pontchaillou. le 18 décembre 2008

ALCOOL ET JUSTICE. Dr B. Mordellet Service de Médecine Légale et Pénitentiaire CHU Pontchaillou. le 18 décembre 2008 ALCOOL ET JUSTICE Dr B. Mordellet Service de Médecine Légale et Pénitentiaire CHU Pontchaillou le 18 décembre 2008 ALCOOL ET JUSTICE : introduction Consommation d alcool [OH] modifications des fonctions

Plus en détail

LA LÉGISLATION ROUTIÈRE

LA LÉGISLATION ROUTIÈRE LA LÉGISLATION ROUTIÈRE LES RÈGLES À APPLIQUER ET LEURS SANCTIONS ALCOOL CONTRAVENTION Conduite avec une alcoolémie comprise entre 0,5 et 0,8 g / litre de sang (0,25 et 0,4 mg/ litre d air expiré) Amende

Plus en détail

non. VENTE D ALCOOL AUX MINEURS Que dit la loi? Comment dire non?

non. VENTE D ALCOOL AUX MINEURS Que dit la loi? Comment dire non? non. VENTE D ALCOOL AUX MINEURS Que dit la loi? Comment dire non? Ce que dit la loi Avant, il était possible de vendre aux mineurs de plus de 16 ans, des boissons alcoolisées du 2 e groupe : vins, bières,

Plus en détail

Alcool, stupéfiants et sécurité routière

Alcool, stupéfiants et sécurité routière L organisation de manifestations sur le territoire de la commune Vinça 13 décembre 2012 Alcool, stupéfiants et sécurité routière Didier DELAITRE Médecin enquêteur - BEA et Colonel Bruno MERCIER Médecin

Plus en détail

Charte Relative à la prévention des conduites à risque liées à la consommation d alcool chez les étudiant(e)s en Picardie à destination des étudiants

Charte Relative à la prévention des conduites à risque liées à la consommation d alcool chez les étudiant(e)s en Picardie à destination des étudiants Charte Relative à la prévention des conduites à risque liées à la consommation d alcool chez les étudiant(e)s en Picardie à destination des étudiants La consommation excessive d alcool et les conduites

Plus en détail

Le portail automobile de référence!

Le portail automobile de référence! Article 83 (Modifié par la loi n 2009-66 du 12 août 2009). Les infractions aux dispositions du présent Code et à celles de ses textes d application se divisent en trois classes : - contraventions - délits

Plus en détail

Alcool au volant. Pour rouler sereinement vers votre avenir. bpa Bureau de prévention des accidents

Alcool au volant. Pour rouler sereinement vers votre avenir. bpa Bureau de prévention des accidents Alcool au volant Pour rouler sereinement vers votre avenir bpa Bureau de prévention des accidents A votre santé! Dans la circulation routière, de nombreux accidents sont causés par des conducteurs alcoolisés.

Plus en détail

S. Fantoni Praticien hospitalier, Chercheur en droit au GIP-CERESTE, Lille2

S. Fantoni Praticien hospitalier, Chercheur en droit au GIP-CERESTE, Lille2 S. Fantoni Praticien hospitalier, Chercheur en droit au GIP-CERESTE, Lille2 Un café tabac où le patron tolérait la consommation de cannabis d un de ses employés en soirée Complicité de trafic de stupéfiants,

Plus en détail

NOVEMBRE 2012 PLAN : INFORMER SENSIBILISER AGIR 2012/2016 TABAC, ALCOOL ET AUTRES DROGUES EN NOUVELLE-CALÉDONIE. PLAN : Informer Sensibiliser Agir

NOVEMBRE 2012 PLAN : INFORMER SENSIBILISER AGIR 2012/2016 TABAC, ALCOOL ET AUTRES DROGUES EN NOUVELLE-CALÉDONIE. PLAN : Informer Sensibiliser Agir PLAN 2012/2016 NOVEMBRE 2012 PLAN : INFORMER 2012/2016 SENSIBILISER AGIR TABAC, ALCOOL ET AUTRES DROGUES EN NOUVELLE-CALÉDONIE PLAN 2012/2016 Ce plan a été commandé par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 -

SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 - SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 - DOSSIER DE PRESSE Les actions de la Nouvelle-Calédonie pour lutter contre l insécurité routière La lutte contre

Plus en détail

PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE

PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE ROUTIERE ACCIDENTOLOGIE Selon les statistiques de la prévention routière, 3645 personnes ont été tuées sur les routes en 2012 contre 3963 en 2011 L année 2012 marque le

Plus en détail

Les produits psychoactifs. Prev. Prévention des. 2 r Risques Routiers. Modèle déposé Prev2r Copyrigth 2014 - reproduction interdite

Les produits psychoactifs. Prev. Prévention des. 2 r Risques Routiers. Modèle déposé Prev2r Copyrigth 2014 - reproduction interdite Les produits psychoactifs Prev Prévention des 2 r Risques Routiers Les produits psychoactifs L alcool Les contrôles préventifs, Les contrôles lors des accidents corporels, Les contrôles lors des accidents

Plus en détail

LIVRET. La prévention des risques routiers professionnels pour les dirigeants des PME-TPE

LIVRET. La prévention des risques routiers professionnels pour les dirigeants des PME-TPE LIVRET La prévention des risques routiers professionnels pour les dirigeants des PME-TPE Club Entreprises Sécurité routière du Rhône Mail : contact@clubesr69.fr www.clubesr69.com FICHE 1 ASPECTS HUMAINS

Plus en détail

Dispositif relatif à la consommation d alcool et à l usage de stupéfiants sur le lieu de travail

Dispositif relatif à la consommation d alcool et à l usage de stupéfiants sur le lieu de travail Dispositif relatif à la consommation d alcool et à l usage de stupéfiants sur le lieu de travail Le présent document a pour objet de rappeler les dispositions du Code du Travail relatives à l usage de

Plus en détail

Contribution du ministère de la Justice et des Libertés au bilan annuel de la sécurité routière

Contribution du ministère de la Justice et des Libertés au bilan annuel de la sécurité routière Contribution du ministère de la Justice et des Libertés au bilan annuel de la sécurité routière Condamnations et sanctions prononcées en matière de sécurité routière Année 2011 Les condamnations pour infraction

Plus en détail

CLASSIFICATION DES INFRACTIONS / ALCOOL, DROGUES ET MEDICAMENTS 14

CLASSIFICATION DES INFRACTIONS / ALCOOL, DROGUES ET MEDICAMENTS 14 CLASSIFICATION DES INFRACTIONS / ALCOOL, DROGUES ET MEDICAMENTS 14 Classification des infractions 14.1 La loi sur la circulation prévoit une catégorisation des infractions en quatre degrés, des moins graves

Plus en détail

Incapacité de conduire et sanctions

Incapacité de conduire et sanctions Incapacité de conduire et sanctions Nouvelles réglementations légales au 1er janvier 2005 Conférence de presse du 23 novembre 2004 «0,5 pour mille dès 05» M. Rudolf Dieterle, Directeur Office fédéral des

Plus en détail

Actualités de la législation relative aux chiens dangereux

Actualités de la législation relative aux chiens dangereux Actualités de la législation relative aux chiens dangereux Jean-Michel MICHAUX Thibaut LANCHAIS Actualités de la législation relative aux chiens dangereux Modification de la législation relative aux chiens

Plus en détail

CODE DE LA ROUTE. Article L121-1

CODE DE LA ROUTE. Article L121-1 CODE DE LA ROUTE Responsabilité du conducteur Article L121-1 Le conducteur d'un véhicule est responsable pénalement des infractions commises par lui dans la conduite dudit véhicule. Toutefois, lorsque

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 378 rectifié bis SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2007-2008 Annexe au procès-verbal de la séance du 10 juin 2008 PROPOSITION DE LOI tendant à assurer une plus grande équité dans notre politique de sécurité

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR Alcool et Travail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR Alcool et Travail DRH / Pôle Santé Sécurité au Travail et Actions Sociales RÈGLEMENT INTÉRIEUR Alcool et Travail Le présent règlement intérieur a pour objet d informer les agents, de les protéger et de prévenir les situations

Plus en détail

Bilan des actions août 2015

Bilan des actions août 2015 Ministère de l Intérieur Le 13 août 2015 Sécurité routière : 26 mesures pour une nouvelle mobilisation Présentées le 26 janvier 2015 par Bernard CAZENEUVE, ministre de l Intérieur. Bilan des actions août

Plus en détail

Il n existe pas de société sans addiction

Il n existe pas de société sans addiction CADRE ETHIQUE d intervention en entreprise Il n existe pas de société sans addiction l addiction est inévitable. A partir de quand l addiction devient insupportable pour la société et son modèle réduit

Plus en détail

PRÉVENTION, SANTÉ, ENVİRONNEMENT. SESSION 2014. DUREE : 1 H 00 maximum COEFFICIENT : 1

PRÉVENTION, SANTÉ, ENVİRONNEMENT. SESSION 2014. DUREE : 1 H 00 maximum COEFFICIENT : 1 DANS CE CADRE NE RIEN ÉCRIRE Académie : Session : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms :

Plus en détail

Cannabis: Cannabis indica

Cannabis: Cannabis indica Cannabis: Cannabis indica Classification CERTIFIED Risque Risque élevé = Risque moyen = Risque faible = Produits Alcool, Benzodiazépines; Cannabis + Alcool Cocaïne; Cannabis, Amphétamines; Opiacés, Méthadone,

Plus en détail

Et si on en parlait...

Et si on en parlait... plaq alcool 220312:Mise en page 1 30/03/2012 14:55 Page 1 Alcool Et si on en parlait... Ce document vise à informer les usagers des risques qui sont associés à la consommation d alcool plaq alcool 220312:Mise

Plus en détail

PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT. relatif à diverses dispositions en matière de sécurité routière. et en matière de contraventions.

PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT. relatif à diverses dispositions en matière de sécurité routière. et en matière de contraventions. PROJET DE LOI adopté le 15 juin 1989 N 99 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1988-1989 PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT relatif à diverses dispositions en matière de sécurité routière et en matière de

Plus en détail

EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Session du 5 septembre 2007

EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Session du 5 septembre 2007 MINISTERE DE L ECOLOGIE, J. 7001249 DU DEVELOPPEMENT ET DE L AMENAGEMENT DURABLES BEPECASER : EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Session du 5 septembre 2007 Question n 1 Parmi les organes du véhicule

Plus en détail

Mémento législatif. En 1916, l absinthe est interdite.

Mémento législatif. En 1916, l absinthe est interdite. Mémento législatif Juillet 2003 La législation antialcoolique a commencé à s esquisser au 19 ème siècle avec deux dispositions fondamentales : la loi de 1838 sur l internement des aliénés, et la loi de

Plus en détail

L ESSENTIEL SUR LE CANNABIS QU EST-CE QUE C EST?

L ESSENTIEL SUR LE CANNABIS QU EST-CE QUE C EST? L ESSENTIEL SUR LE CANNABIS QU EST-CE QUE C EST? Le cannabis est une plante aux usages multiples (textiles, industriels ). Il est consommé, à des fins récréatives ou thérapeuthiques, sous trois formes

Plus en détail

Prévention des pratiques addictives au travail: une démarche collective Les addictions et le monde du travail Toxicomanies Hépatites Sida 2013

Prévention des pratiques addictives au travail: une démarche collective Les addictions et le monde du travail Toxicomanies Hépatites Sida 2013 9 octobre 2013 Prévention des pratiques addictives au travail: une démarche collective Les addictions et le monde du travail Toxicomanies Hépatites Sida 2013 1 INRS Présentation Association loi 1901 créée

Plus en détail

L intérêt de l analyse des cheveux

L intérêt de l analyse des cheveux L intérêt de l analyse des cheveux ChemTox est un laboratoire pionnier des investigations toxicologiques et plus particulièrement des analyses de cheveux. Son expertise, basée sur près de 20 années d expérience,

Plus en détail

Alcool au volant. Responsable sur les routes. bpa Bureau de prévention des accidents

Alcool au volant. Responsable sur les routes. bpa Bureau de prévention des accidents Alcool au volant Responsable sur les routes bpa Bureau de prévention des accidents Conduire requiert de bonnes facultés de concentration et de réaction. Il suffit de peu d alcool pour entraver ces facultés.

Plus en détail

LOIS. LOI n o 2008-582 du 20 juin 2008 renforçant les mesures de prévention et de protection des personnes contre les chiens dangereux (1)

LOIS. LOI n o 2008-582 du 20 juin 2008 renforçant les mesures de prévention et de protection des personnes contre les chiens dangereux (1) LOIS LOI n o 2008-582 du 20 juin 2008 renforçant les mesures de prévention et de protection des personnes contre les chiens dangereux (1) NOR : IOCX0766959L L Assemblée nationale et le Sénat ont adopté,

Plus en détail

Les dangers de l alcool et la conduite

Les dangers de l alcool et la conduite Les dangers de l alcool et la conduite Sciences de la vie et de la Terre 4e - 3e Compétences du Répertoire des connaissances et des comportements des usagers de l espace routier Connaître les risques.

Plus en détail

Le code de la route. Ce qui a changé. Délégation Santé Sécurité Service Maîtrise des Risques au Travail

Le code de la route. Ce qui a changé. Délégation Santé Sécurité Service Maîtrise des Risques au Travail Le code de la route Ce qui a changé MAJ octobre 2007 La vitesse, en agglomération, est toujours limitée à 50 Km/h Vrai 50 Faux 70 Le maire peut créer des zones à 30 et à 70 km/h 30 30 Le maire peut créer

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 29/07/09 N Juridique : 43.09 Loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires Par circulaire

Plus en détail

Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest!

Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest! Communiqué de presse Juin 2009 Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest! AlcooTel, le test d alcoolémie pour mobile le plus performant du marché, simple ergonomique et gratuit est désormais

Plus en détail

PARTIE VII. Responsabilités et assurances 7. 1

PARTIE VII. Responsabilités et assurances 7. 1 PARTIE VII Responsabilités et assurances 7. 1 A. ASSURANCE EN RESPONSABILITE CIVILE Le code de l action sociale et des familles (art R 227-27 à R 227-30) institue l obligation d assurance en responsabilité

Plus en détail

Continuité d activité. Enjeux juridiques et responsabilités

Continuité d activité. Enjeux juridiques et responsabilités Continuité d activité Enjeux juridiques et responsabilités Introduction Pourquoi le droit? - Contrainte - Outil de gestion Droit et management de la continuité d activité : 3 niveaux d intervention Dans

Plus en détail

TEST D'ACCÈS AU DALF CO. SESSION DE JANVIER 2004. Sécurité routière : les Français amorcent un virage

TEST D'ACCÈS AU DALF CO. SESSION DE JANVIER 2004. Sécurité routière : les Français amorcent un virage TEST D'ACCÈS AU DALF CO. ÉPREUVE ÉCRITE 1 : COMPRÉHENSION ÉCRITE Lisez attentivement le document ci-dessous, puis répondez aux questions : Sécurité routière : les Français amorcent un virage Systématisation

Plus en détail

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité Introduction: Être responsable de ses actes Vivre en société exige l existence et le respect de règles visant à garantir la liberté des individus qui la composent, 2 mais aussi à les protéger sur les plans

Plus en détail

Table des matières. Abréviations... 7 Préface... 9. Titre I Le permis de conduire dans son cadre juridique. A. La législation routière...

Table des matières. Abréviations... 7 Préface... 9. Titre I Le permis de conduire dans son cadre juridique. A. La législation routière... Abréviations... 7 Préface... 9 Titre I Le permis de conduire dans son cadre juridique A. La législation routière... 12 1) Quelques mots d histoire... 12 2) Législation actuelle... 18 a) Législation nationale...

Plus en détail

Conférence de presse du 12 mai 2015. Permis à points - Nouveau barème à partir du 1 er juin 2015

Conférence de presse du 12 mai 2015. Permis à points - Nouveau barème à partir du 1 er juin 2015 Conférence de presse du 12 mai 2015 Permis à points - Nouveau barème à partir du 1 er juin 2015 Nouveau barème du permis à points à partir du 1 er juin 2015 Contexte politique gouvernementale en matière

Plus en détail