entièrement assimilables macronutriments micronutriments. protéines lipides glucides. réserves énergétiques insolubles dans l eau

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "entièrement assimilables macronutriments micronutriments. protéines lipides glucides. réserves énergétiques insolubles dans l eau"

Transcription

1 Les nutriments sont des substances alimentaires entièrement assimilables par l organisme. Il existe 2 types nutriments : Les macronutriments et les micronutriments. Les fibres sont un groupes à part, en effet elles ne sont pas assimilables et ne sont pas à ce titre des nutriments. L objet des différents articles publiés ici est de connaître les macronutriments et leur utilité. Les macronutriments apportent de l énergie, c est ce qui les différencie des micronutriments. Ils sont donc indispensables au fonctionnement de notre organisme. Les macronutriments ce sont les protéines, les lipides et les glucides. Les lipides ou graisses ont différents rôles, ils interviennent par exemple dans l architecture des membranes de nos cellules et ils ont un rôle énergétique. En effet ils apportent 9 kcals pour 1 g. Mais ils ne sont pas utilisés en priorité dans le fonctionnement de l organisme, en fait ils constituent les réserves énergétiques de notre organisme. Autrement dit on les stocke. Ils sont utilisés comme énergie lors d un jeûne prolongé ou entre les repas. C est pourquoi lorsqu on entame un processus d amaigrissement on diminue l apport en lipides dans l alimentation et que l on conseille de pratiquer une activité physique régulière pour inciter notre corps à déstocker ses graisses. Cependant les lipides n ont pas qu un rôle énergétique, ils interviennent également nous l avons déjà évoqué dans la constitution des membranes cellulaires et en particulier de la gaine de myéline des cellules nerveuses, ils permettent le transport de certaines vitamines (les vitamines A, D, E, K, dites liposolubles). Ils interviennent dans la digestion en permettant l élaboration par notre organisme des sels biliaires et entrent dans la synthèse de certaines hormones et des prostaglandines qui ont un rôle anti-inflammatoire. Enfin, ils permettent la synthèse de la vitamine D par l intermédiaire de la peau. Chimiquement, les lipides constituent un large groupe de substances très hétérogènes ayant pour trait commun d être insolubles dans l eau. On

2 peut les classer en trois grands groupes : les lipides simples, les lipides complexes et les lipides dérivés Les lipides simples dans l alimentation et l organisme sont représentés essentiellement par les triglycérides et ils constituent les graisses de réserves Les lipides complexes sont des lipides structuraux que l on retrouve au niveau des membranes cellulaires. Ce sont les phospholipides, sphingolipides et glycolipides. Les lipides dérivés regroupent les acides gras, le cholestérol et ses dérivés les stéroïdes, les vitamines liposolubles et leurs dérivés. Nous nous intéresserons ici à 3 types de lipides : les acides gras, les triglycérides et le cholestérol. Ils sont les éléments constitutifs de base des lipides simples et complexes. Tous sont constitués d atomes de Carbone, d hydrogène et d oxygène agencés en chaine plus ou moins longues. Sans entrer dans des détails strictement biochimiques, ces atomes sont reliés les uns aux autres et ces liaisons peuvent êtres simples ou doubles. Quand un acide gras ne contient que des liaisons simples on parle d acide gras saturé, quand il contient une double liaison c est un acide gras monoinsaturé, quand il y a plusieurs double liaisons c est un acide gras polyinsaturé. Cette notion est importante car en fonction du degré de saturation des acides gras leur action au niveau de l organisme est différente notamment sur le système cardiovasculaire. C est ainsi que l on parle de bonnes ou mauvaises graisses. Pour être simple: Les acides gras saturés sont les mauvaises graisses Les acides gras mono et polyinsaturés représentent les bonnes graisses Les acides gras peuvent être synthétisés par notre organisme, mais pas tous. En particulier certains acides gras insaturés. C est ici qu intervient la notion des fameux omégas 3 et 6. Cette appellation correspond en fait à une classification biochimique qui permet de savoir où se trouve les doubles liaisons dans la molécule de l acide gras insaturé. Or, notre organisme est incapable de fabriquer ces doubles liaisons en position oméga 3 et 6, c est pourquoi ils sont dit acides gras essentiels. A partir de ces acides gras essentiels, par contre, l organisme peut synthétiser d autres acides gras insaturés qui resteront des omégas 3 ou 6. Etant donné les rôles structuraux, métaboliques et fonctionnels des lipides, il est indispensable de fournir à l organisme ces acides gras essentiels par l alimentation. Les acides gras essentiels sont :

3 L acide alpha-linoléique qui un oméga 3 et que l on retrouve dans les huiles de noix, soja, colza, germe de blé et les poissons gras L acide linoléique qui est un oméga 6 et que l on retrouve dans les huiles de tournesol, maïs, soja, pépin de raisin. Rôle des omégas 3 et 6 : Oméga 3 Omega 6 Développement et physiologie de la rétine et du système Evite la déshydratation de la peau nerveux Participent à la fonction Action antithrombotique : reproductrice évite la formation de caillot sanguin Participent à l action des plaquettes sanguine en Diminue les triglycérides sanguins : effet hypotriglycéridémiant favorisant leur agrégation : important dans le processus de coagulation sanguine lors Action anti-inflammatoire de coupure ou d hémorragie Diminue le cholestérol sanguin : effet hypocholestérolémiant Interviennent dans les réactions immunitaires et anti-inflammatoires Cependant les autres acides gras ne sont pas à négliger car ils influencent certains paramètres sanguins notamment notre taux de cholestérol. Les acides gras saturés augmentent le mauvais cholestérol et ont un effet négatif sur le système cardiovasculaire. En effet, ils sont responsables de dépôts de graisse dans nos artères, on dit qu ils sont athérogènes. De ce fait le sang circule mal et le cœur est mal irrigué ce qui peut provoquer par exemple des infarctus. On les retrouve principalement dans les graisses d origine animale comme par exemple le beurre et la crème. Les acides gras monoinsaturés (1 seule double liaison) ont un effet inverse à celui des saturés car ils diminuent le mauvais cholestérol et augmentent le bon cholestérol. Le plus connu est l acide oléique que l on trouve dans l huile d olive. Ils sont appelés ainsi car leur molécule contient 3 acides gras. On peut les retrouver sous différentes formes à température ambiante : liquides ou solides en fonction de leur composition en acide gras. Ce qu il faut retenir,

4 c est que plus un corps gras est solide à température ambiante (beurre), plus il est riche en acide gras saturés donc en mauvaises graisses. C est pourquoi, dans le cadre de notre alimentation il est important de choisir judicieusement les matières grasses utilisées et nos aliments en général. Pour être simple : Les graisses d origine animale sont riches en acides gras saturés Les graisses d origines végétales sont riches en acides gras insaturés et donc en acides gras essentiels, les fameux omégas 3 et 6. Les triglycérides représentent de manière générale les réserves énergétiques des animaux et des végétaux. Chez l homme ils sont stockés dans le tissu adipeux qui est à l origine de la cellulite chez les femmes. Chimiquement il fait partie des stéroïdes. Il est apporté par les aliments d origine animale mais est aussi fabriqué par notre foie. Il joue plusieurs rôles dans notre organisme : Il est précurseur de la vitamine D Il entre dans la synthèse des sels biliaires et participe ainsi à la digestion et l absorption des lipides alimentaires Il participe à la constitution des membranes de nos cellules Il participe à la synthèse de nos hormones sexuelles On entend fréquemment parler de bon et de mauvais cholestérol. En réalité il n existe pas 2 types de cholestérol mais celui-ci peut être transporté dans le sang par des systèmes différents. Nous l avons vu plus haut, les lipides sont insolubles dans l eau, pour pouvoir être transporté par le sang pour aller jouer ses rôles le cholestérol doit être fixé sur des protéines qui vont le rendre «soluble». Ces protéines sont les lipoprotéines. Il existe, bien entendu différentes sortes de lipoprotéines (rien n est jamais simple dans le corps humain), pour les reconnaître on les classe en fonction de leur densité (autrement dit, de leur poids). Ainsi il existe des lipoprotéines de faible densité, ce sont les LDL et des lipoprotéines de haute densité, ce sont les HDL. Les LDL larguent le cholestérol sur les parois des artères ce qui aboutit à terme à la formation de véritable de graisse appelées plaque d athérome qui peuvent finir par les obstruer totalement. Ces plaques sont à l origine de maladies cardiovasculaire comme l angine de poitrine (ou angor) ou d infarctus. C est le mauvais cholestérol

5 Les HDL quant à elles ont en quelque sorte un rôle de nettoyeur. En effet, elles récupèrent le cholestérol en trop dans nos cellules et sur les parois des artères et le transportent au foie ou il sera détruit et éliminé. C est le bon cholestérol. Dans vos analyses biologiques vous pouvez retrouver les données suivantes : Cholestérol total : c est l addition du bon et du mauvais cholestérol HDL cholestérol : c est le dosage du bon cholestérol Le rapport cholestérol total / HDL cholestérol. Ce rapport permet d étudier votre risque cardiovasculaire. C'est-àdire vous dire si vous êtes ou non exposé à une maladie cardiovasculaire. S il est inférieur à 4,9 chez l homme et 4,4 chez la femme, le risque de contracter une maladie cardiovasculaire est très peu important. Comme vous pouvez le constater, s y retrouver dans les lipides n est pas chose aisée, en effet bien qu indispensables au bon fonctionnement de notre organisme, ils peuvent aussi avoir des effets néfastes sur celui-ci. Alors comment faire pour répondre à nos besoins en lipides tout en limitant les effets délétères de ceux-ci? La réponse bien que simple n est pas toujours facile à mettre en œuvre, cependant on peut dire que tout tient dans le choix et la quantité des matières grasses que nous ingérons. Pour simplifier, on peut dire qu il faut limiter les apports de lipides d origine animale et privilégier les apports de lipides d origine végétale. Autrement dit choisir plutôt les huiles que le beurre et la crème. Quant aux bonnes proportions nous y reviendrons plus tard.

Des lipides. synthèse de certaines hormones et de la vitamine D).

Des lipides. synthèse de certaines hormones et de la vitamine D). Pour ne pas constituer de réserves inutiles et entraîner un excès de poids, pour ne pas favoriser l hypertension artérielle et les troubles lipidiques du sang, les lipides doivent conserver une juste place

Plus en détail

ASPECTS NUTRITIONNELS

ASPECTS NUTRITIONNELS ASPECTS NUTRITIONNELS L équilibre énergétique Substrats + O 2 = énergie + Eau + C0 2 Substrats: glucides, lipides, protides Énergie: métabolisme basal, APS, thermorégulation De cet équilibre dépend le

Plus en détail

Biologie fondamentale

Biologie fondamentale Biologie fondamentale Les Molécules du vivant Première partie : de l atome à la molécule. Philippe Karoyan Deuxième partie : les biomolécules du compartiment sanguin A- L eau. Joëlle Masliah B- les ions

Plus en détail

I) CLASSIFICATION DES LIPIDES.

I) CLASSIFICATION DES LIPIDES. LES LIPIDES Introduction : Les lipides tirent leur nom du grec lipos qui signifie «graisse». Quels aliments sont source de lipides? Les lipides d origine animale : - ils existent sous forme de corps gras

Plus en détail

Alimentation du sportif: apports lipidiques

Alimentation du sportif: apports lipidiques Alimentation du sportif: apports lipidiques 1 25 à 30 % de la ration, ce qui est difficile à atteindre au quotidien aussi bien chez le sportif que le sédentaire. 1 gramme de lipides fournit 9 kcal. Rôle

Plus en détail

Partie I LE CHOLEstéROL : tour d'horizon

Partie I LE CHOLEstéROL : tour d'horizon Partie I LE Cholestérol : Tour d'horizon 14 - Je maîtrise mon cholestérol Le cholestérol, qu est-ce que c est? Le cholestérol est une graisse d origine animale qui nous est indispensable. Il n existe pas

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale Les huiles Morgane DANIEL Diététicienne-Nutritionniste Réseau Santé Diabète Thomas OVERBERGH Etudiant en diététique et stagiaire au RSD Epicerie sociale «CMFT-les capucines» Avril 2014 1 Présentation générale

Plus en détail

Caractères généraux des lipides. Structure des lipides. Propriétés physicochimiques. 2. Les acides gras. Structure des lipides

Caractères généraux des lipides. Structure des lipides. Propriétés physicochimiques. 2. Les acides gras. Structure des lipides Structure des lipides Caractères généraux des lipides. Caractères généraux des lipides. Acides gras. Triacylglycérols 4. Lipides complexes Substances hétérogènes sur le plan chimique qui exercent des rôles

Plus en détail

A. LES GLUCIDES... 2 B. LES PROTIDES... 3 C. LES LIPIDES... 3 D. LES VITAMINES... 4 E. LES ELEMENTS MINERAUX... 4 F. L EAU ET LES FIBRES...

A. LES GLUCIDES... 2 B. LES PROTIDES... 3 C. LES LIPIDES... 3 D. LES VITAMINES... 4 E. LES ELEMENTS MINERAUX... 4 F. L EAU ET LES FIBRES... A. LES GLUCIDES... 2 B. LES PROTIDES... 3 C. LES LIPIDES... 3 D. LES VITAMINES... 4 E. LES ELEMENTS MINERAUX... 4 F. L EAU ET LES FIBRES... 5 1. L EAU... 5 2. LES FIBRES... 5 G. LES GROUPES ALIMENTAIRES...

Plus en détail

Biologie Humaine RE Esteban Gonzalez

Biologie Humaine RE Esteban Gonzalez Biologie Humaine. 101-901-RE Esteban Gonzalez Mécanismes de rétro-inhibition Mécanismes de rétro-inhibition Caractéristiques ristiques du corps humain Grande longévité Capable de se réparer de lui-même

Plus en détail

Les molécules organiques

Les molécules organiques Les molécules organiques Une molécule organique se caractérise par la présence d atomes de carbone. Contrairement aux molécules inorganiques présentes dans le corps humain, les molécules organiques ont

Plus en détail

Alimentation. Remise à niveau / Biologie / Chapitre 1

Alimentation. Remise à niveau / Biologie / Chapitre 1 Alimentation Remise à niveau / Biologie / Chapitre 1 I) Nutrition et aliments A) Nutrition absorption de la nourriture transformation des aliments ingérés (digestion) assimilation des nutriments utilisation

Plus en détail

Les Biomolécules. L association des différents éléments chimiques, vont conduire à la formation de composés inorganiques et organiques.

Les Biomolécules. L association des différents éléments chimiques, vont conduire à la formation de composés inorganiques et organiques. Les Biomolécules Introduction Les composés minéraux, l eau et les sels minéraux, mais aussi les substances organiques (protides, lipides, glucides, acides nucléiques et vitamines) entrent dans la structure

Plus en détail

Partie 2 - Alimentation et environnement.

Partie 2 - Alimentation et environnement. Partie 2 - Alimentation et environnement. Chapitre 1 Comportement alimentaire et satisfaction des besoins. 1. Les aliments. Comme tous les animaux, l Homme se nourrit de matière issue d autres êtres vivants,

Plus en détail

Mieux informé sur le cholestérol et les autres graisses du sang

Mieux informé sur le cholestérol et les autres graisses du sang Information destinée aux patients Mieux informé sur le cholestérol et les autres graisses du sang Les médicaments à l arc-en-ciel Tous les guides de Mepha sont disponibles sur www.mepha.ch Pour pouvoir

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS 9. Chapitre 1 LIPIDES Les graisses dans notre alimentation 15

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS 9. Chapitre 1 LIPIDES Les graisses dans notre alimentation 15 001-320-BienManger-DER 23/10/07 13:42 Page 311 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS 9 Chapitre 1 LIPIDES Les graisses dans notre alimentation 15 INTRODUCTION 17 COMPRENDRE LE CONCEPT DE LIPIDE (GRAISSE/ACIDE

Plus en détail

Système d Information nutritionnelle Position sectorielle pour les huiles et margarines

Système d Information nutritionnelle Position sectorielle pour les huiles et margarines Système d Information nutritionnelle Position sectorielle pour les huiles et margarines Messages clefs Le secteur est favorable à une information nutritionnelle compréhensible pour le consommateur, qui

Plus en détail

Les lipides dans l alimentation. Session 5

Les lipides dans l alimentation. Session 5 Les lipides dans l alimentation Session 5 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine 2 Répartition de l énergie Dans le cadre d'un programme de contrôle de poids, il est recommandé d'augmenter

Plus en détail

LES BASES DE LA NUTRITION

LES BASES DE LA NUTRITION DIÉTÉTIQUE LES BASES DE LA NUTRITION Le rôle de la diététicienne ou du diététicien est : D assurer l'équilibre nutritionnel des sujets sains D établir des régimes alimentaires pour les patients qui ont

Plus en détail

CH 1 DE QUOI SONT FABRIQUÉS LES ÊTRES VIVANTS

CH 1 DE QUOI SONT FABRIQUÉS LES ÊTRES VIVANTS CH 1 DE QUOI SONT FABRIQUÉS LES ÊTRES VIVANTS cours 2 : les biomolécules Objectifs : approche des biomolécules à partir de la composition d'aliments connaître les monomères, dimères et polymères glucidiques

Plus en détail

Equilibre alimentaire. Equilibre alimentaire. Equilibre alimentaire. Définition. Equilibre alimentaire(définition) Equilibre alimentaire.

Equilibre alimentaire. Equilibre alimentaire. Equilibre alimentaire. Définition. Equilibre alimentaire(définition) Equilibre alimentaire. Diététique : science qui étudie l hygiène et la thérapeutique alimentaire; C est l ensemble des méthodes et de principe de réalisation des régimes alimentaires conçus pour les malades. C est l ensemble

Plus en détail

Sciences physiques - Bac Pro

Sciences physiques - Bac Pro Activité OBJECTIFS Connaître la formule chimique de quelques glucides Replacer ces glucides dans une classification Mettre en évidence quelques glucides par des tests colorés 1- Principaux glucides Exemple

Plus en détail

Chapitre Chimie N 2 : Les Esters (Partie 2 : D autres esters.)

Chapitre Chimie N 2 : Les Esters (Partie 2 : D autres esters.) Chapitre Chimie N 2 : Les Esters (Partie 2 : D autres esters.) Les Triglycérides Les corps gras d origine animale ou végétale (beurre, huile arachide.) sont des triglycérides. Ils font parti de la famille

Plus en détail

Bioénergétique de l exercice musculaire

Bioénergétique de l exercice musculaire Bioénergétique de l exercice musculaire Introduction Analogie machine et corps humain Combustible = contient E Energie = ATP 75% E therm = chaleur Energie = charbon 75% chaleur 25% mouvement train 25%

Plus en détail

UNE ALIMENTATION SAINE. Mireille Moreau DtP, MSc Nutrition Humaine

UNE ALIMENTATION SAINE. Mireille Moreau DtP, MSc Nutrition Humaine UNE ALIMENTATION SAINE Mireille Moreau DtP, MSc Nutrition Humaine RECOMMANDATIONS ALIMENTAIRES Manger 3 repas/jour à des heures régulières Mangez lentement et choisissez des aliments nutritifs! Ne pas

Plus en détail

Maladies cardiovasculaires. mercredi 17 avril 2013

Maladies cardiovasculaires. mercredi 17 avril 2013 Maladies cardiovasculaires? Maladies cardiovasculaires et équilibre alimentaire Plan : Facteurs de risque Objectifs nutritionnels du PNNS en lien avec les MCV Contenu de la prévention nutritionnelle Hypertension

Plus en détail

PETITES MOLECULES ACIDES GRAS GLUCIDES ACIDES AMINES NUCLEOTIDES 05/08/2010

PETITES MOLECULES ACIDES GRAS GLUCIDES ACIDES AMINES NUCLEOTIDES 05/08/2010 PETITES MOLECULES ACIDES GRAS GLUCIDES ACIDES AMINES NUCLEOTIDES Chaque être vivant contient des milliers de molécules différentes. On peut regrouper la plupart de ces molécules en 4 grandes familles:

Plus en détail

Énergie et nutrition cours -03. Le corps humain et les risques du travail. 101-ZFA-JQ Esteban Gonzalez

Énergie et nutrition cours -03. Le corps humain et les risques du travail. 101-ZFA-JQ Esteban Gonzalez Énergie et nutrition cours -03 Le corps humain et les risques du travail. 101-ZFA-JQ Esteban Gonzalez Contraction musculaire Pourquoi étudier l alimentation dans ce cours? Bcp de maladies liées à notre

Plus en détail

coeur Quiz aux vrai pourquoi? comment? TOUT SAVOIR POUR PRENDRE SOIN DE SON COEUR

coeur Quiz aux vrai pourquoi? comment? TOUT SAVOIR POUR PRENDRE SOIN DE SON COEUR ? TOUT SAVOIR POUR PRENDRE SOIN DE SON COEUR coeur Quiz aux vrai? pourquoi? comment? Avec 180 000 décès par an, les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité en France. Les différentes

Plus en détail

Nutriments et métabolisme Marianne Zeller

Nutriments et métabolisme Marianne Zeller UE 2.2 Cycle de la vie et grandes fonctions Nutriments et métabolisme Marianne Zeller Nutriments et métabolisme - Nutriments = toute substance apportée par nos aliments - Assurent croissance, entretien,

Plus en détail

ESSENTIELS. acides gras

ESSENTIELS. acides gras acides gras ESSENTIELS Les acides gras essentiels (AGE) sont des gras qu il est impossible à l organisme de fabriquer et que nous devons nécessairement puiser de notre alimentation. Les AGE sont de «bons»

Plus en détail

5. LA BIOCHIMIE : LA COMPOSITION CHIMIQUE DE LA

5. LA BIOCHIMIE : LA COMPOSITION CHIMIQUE DE LA 5. LA BIOCHIMIE : LA COMPOSITION CHIMIQUE DE LA MATIÈRE Toutes les substances chimiques qui se trouvent dans l organisme entrent dans deux grandes classes de molécules : - les composés inorganiques - les

Plus en détail

COMPOSITION CHIMIQUE DE LA MATIERE VIVANTE

COMPOSITION CHIMIQUE DE LA MATIERE VIVANTE COMPOSITION CHIMIQUE DE LA MATIERE VIVANTE On distingue 2 grands groupes : Les substances organiques contiennent toutes du carbone. Les substances minérales sont composées surtout des autres éléments chimiques

Plus en détail

Flashback - La graisse, ce faux ennemi

Flashback - La graisse, ce faux ennemi Flashback - La graisse, ce faux ennemi (Source : Santé Nature Innovation) Si vous avez mal à la tête ou si vous n avez pas le temps, je vous conseille d archiver immédiatement mon message parce que je

Plus en détail

Cours Biochimie structurale Structure et propriétés des lipides

Cours Biochimie structurale Structure et propriétés des lipides Cours Biochimie structurale Structure et propriétés des lipides Année universitaire 2016/2017 O O O O O 2 N C C O O O N 2 N N O N N -O P O O O - Professeur : DAMANE El Montassir O Biochimie structurale

Plus en détail

Les lipides. Une famille hétérogène

Les lipides. Une famille hétérogène Les lipides Docteur Bernard LARDY Institut de Formation en Soins Infirmiers 1 ère Année Année universitaire 2014-2015 Une famille hétérogène 1 Définition Les lipides (du grec lipos, graisse, huile) sont

Plus en détail

3. Biomolécules : LIPIDES 1. PRESENTATION 11. IMPORTANCE EN BIOLOGIE Généralités Lipides et santé humaine. Cours

3. Biomolécules : LIPIDES 1. PRESENTATION 11. IMPORTANCE EN BIOLOGIE Généralités Lipides et santé humaine. Cours 1. PRESENTATION Les lipides sont les huiles et les graisses de la vie courante. Ils sont insolubles dans l eau. Pour les synthétiser, une réaction : l estérification. Pour les décomposer, une réaction,

Plus en détail

Gare aux gras! Et le cholestérol? UN MOT SUR...

Gare aux gras! Et le cholestérol? UN MOT SUR... UN MOT SUR... Gare aux gras! 1QUE SONT LES GRAS? Les matières grasses, huiles ou graisses, sont composées de molécules de la famille des lipides qui comptent de petites unités appelées acides gras. Ceux-ci

Plus en détail

L adaptation de l organisme à la vie quotidienne et à l effort

L adaptation de l organisme à la vie quotidienne et à l effort 1 L adaptation de l organisme à la vie quotidienne et à l effort Plan 1- La mesure de l énergie page 1 2- Énergie fournie par quelques produits alimentaires page 2 3- Observations lorsque l organisme est

Plus en détail

Ce qui importe est le bon déroulement de cet instant de vie à deux, où les besoins quantitatifs et l exigence qualitative sont augmentés.

Ce qui importe est le bon déroulement de cet instant de vie à deux, où les besoins quantitatifs et l exigence qualitative sont augmentés. FUTURES [ MAMANS ] Ce qui importe est le bon déroulement de cet instant de vie à deux, où les besoins quantitatifs et l exigence qualitative sont augmentés. Les enjeux nutritionnels concernent la transmission

Plus en détail

Alimentation et performance

Alimentation et performance Rôle des vitamines 1 L ensemble des études montrent que les personnes physiquement activent ou à la recherche de la performance n ont pas besoin de recourir aux suppléments nutritifs si leur alimentations

Plus en détail

Conseils diététiques en cas de dyslipidémies

Conseils diététiques en cas de dyslipidémies Sommaire Conseils diététiques en cas de dyslipidémies Maaike Kruseman Colloque au SMPR, janvier 2008 Quels aliments / nutriments affectent la lipidémie? Quelles sont les matières grasses recommandées?

Plus en détail

Alimentation, le petit déjeuner

Alimentation, le petit déjeuner Alimentation, le petit déjeuner Action d éducation et de prévention Séance avec les Secondes SEN Groupe EIE et ASI Généralités sur l alimentation I-LES NUTRIMENTS Les Protéines ==> Nutriments qui composent

Plus en détail

Hans Selye est un des premiers chercheurs à s'être intéressé au stress dès le Début du 20 ème siècle. Il a déterminé plusieurs états de stress.

Hans Selye est un des premiers chercheurs à s'être intéressé au stress dès le Début du 20 ème siècle. Il a déterminé plusieurs états de stress. Présentation Hans Selye est un des premiers chercheurs à s'être intéressé au stress dès le Début du 20 ème siècle. Il a déterminé plusieurs états de stress. Eu stress (stress physiologique) Dy stress

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 48 SOMMAIRE Les hommes actifs Les chiffres clés Les habitudes alimentaires des hommes Les recommandations Les alternatives Herbalife Les compléments Herbalife

Plus en détail

L ALIMENTATION DE L ENFANT ET ADOLESCENT SPORTIF. le 29/03/08 WIECZOREK Valérie 1

L ALIMENTATION DE L ENFANT ET ADOLESCENT SPORTIF. le 29/03/08 WIECZOREK Valérie 1 L ALIMENTATION DE L ENFANT ET ADOLESCENT SPORTIF le 29/03/08 WIECZOREK Valérie 1 PLAN LES NUTRIMENTS MACRONUTRIMENTS MICRONUTRIMENTS HYDRATATION LA JOURNEE ALIMENTAIRE DU JEUNE SPORTIF DEPISTAGE DES TCA

Plus en détail

3.3 LES LIPIDES. AUTEUR Thérésa LEBACQ

3.3 LES LIPIDES. AUTEUR Thérésa LEBACQ 3.3 LES LIPIDES AUTEUR Thérésa LEBACQ Remerciements Ce travail n aurait pas pu être réalisé sans la collaboration de nombreuses personnes. Des remerciements particuliers sont adressés : Aux participants

Plus en détail

Vie de la structure - Alimentation et conseils diététiques

Vie de la structure - Alimentation et conseils diététiques Vie de la structure - Alimentation et conseils diététiques Les nutriments sont les constituants essentiels des aliments. Seuls ces nutriments, issus de la digestion, sont utilisables par l'organisme pour

Plus en détail

La seule huile adaptée à la grossesse et l allaitement. Rapport

La seule huile adaptée à la grossesse et l allaitement. Rapport La seule huile adaptée à la grossesse et l allaitement Ce qui importe est le bon déroulement de cet instant de vie à deux, où les besoins quantitatifs et l exigence qualitative sont augmentés. Les enjeux

Plus en détail

Santé et nutrition, Qualité de la viande bovine

Santé et nutrition, Qualité de la viande bovine Santé et nutrition, Qualité de la viande bovine Comice de la Semois Le 16/01/2013 Dr Anne Boucquiau Nutrition et santé publique Valeur nutritionnelle de la viande bovine Protéines Les acides aminés essentiels

Plus en détail

Quelques éléments de nutrition

Quelques éléments de nutrition Quelques éléments de nutrition Cette fiche un peu plus longue que les autres nous permettra d aller à la découverte de quelques bases de la science de la nutrition. Car pour mettre en pratique les recommandations

Plus en détail

II. Les Glucides III. Les Acides Gras et les Lipides. IV. Les acides aminés et les protides. V. Nucléotides et acides nucléiques VI.

II. Les Glucides III. Les Acides Gras et les Lipides. IV. Les acides aminés et les protides. V. Nucléotides et acides nucléiques VI. LES MOLÉCULES ORGANIQUES DU VIVANT Les molécules organiques du vivant I. Le Carbone I. Le Carbone II. Les Glucides III. Les Acides Gras et les Lipides 1. Les acides gras 2. Les lipides complexes IV. Les

Plus en détail

Équilibre alimentaire et. Dr jm Lagarde octobre santé

Équilibre alimentaire et. Dr jm Lagarde octobre santé 2015 Équilibre alimentaire et Dr jm Lagarde octobre 2015 santé POURQUOI CET EXPOSE CHANGEMENT ALIMENTATION DIMINUTION DES DEPENSES CALORIQUES MODIFICATION DES ALIMENTS INTOLERANCE LAIT GLUTEN PERTE DES

Plus en détail

OMEGA-life : 1 par jour pour la vie.

OMEGA-life : 1 par jour pour la vie. OMEGA-life : 1 par jour pour la vie. Acides gras oméga-3 hautement concentrés issus de la mer. Disponible en pharmacie et droguerie. 2 Acides gras oméga-3 des graisses indispensables Des études montrent

Plus en détail

LES 7 GROUPES ALIMENTAIRES. Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation

LES 7 GROUPES ALIMENTAIRES. Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation LES 7 GROUPES ALIMENTAIRES Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation Les groupes d'aliments Aucun aliment n est complet aucun des aliments que nous mangeons ne nous apporte

Plus en détail

Les bases de la nutrition dans le sport / hockey

Les bases de la nutrition dans le sport / hockey Les bases de la nutrition dans le sport / hockey 16.8.11 19.00, Poya Kaserne Alain Blanc Who am I Alain Blanc Master en sciences du Sport Travail de master: Performances de coordination visuomotrice chez

Plus en détail

Introduction aux Acides Gras. Marie-Ange CARSOL

Introduction aux Acides Gras. Marie-Ange CARSOL Introduction aux Acides Gras Marie-Ange CARSOL 1 Qu est ce qu un acide gras? AG = Acide carboxylique à longue chaîne hydrocarbonée CH 3 COOH Enchaînement d atomes d Hydrogène et de Carbone Groupement CH

Plus en détail

MOLECULES 1 LES LIPIDES

MOLECULES 1 LES LIPIDES MOLECULES 1 LES LIPIDES INTRODUCTION Les lipides sont des graisses. Dans leurs propriétés, on notera que, par nature, ils sont hydrophobes. On peut notamment extraire ces lipides par des solvants apolaires.

Plus en détail

3.4 Comment se situe la population française ou les jeunes? 3.4.1 Exemple de résultats en France

3.4 Comment se situe la population française ou les jeunes? 3.4.1 Exemple de résultats en France 3.4 Comment se situe la population française ou les jeunes? 3.4.1 Exemple de résultats en France Etude conduite chez des étudiants dans 3 villes (Montpellier, Bordeaux, Grenoble) Age : 19 à 26 ans Année

Plus en détail

La Nutrition. Les aliments et leurs fonctions

La Nutrition. Les aliments et leurs fonctions La Nutrition Les aliments et leurs fonctions Les aliments Les constituants alimentaires Les besoins alimentaires La valeur énergétique des aliments La valeur nutritive des aliments Les constituants aliments

Plus en détail

Les stérides sont formés par l association d une molécule de stérol (le cholestérol) avec des acides gras.

Les stérides sont formés par l association d une molécule de stérol (le cholestérol) avec des acides gras. LES LIPIDES 1. Introduction Les lipides tirent leur nom du grec lipos qui signifie «graisse». Constituants majeurs des matières grasses comme les huiles, les margarines, le beurre, les graisses animales,

Plus en détail

J'apprends à lire les étiquettes pour mieux choisir mes produits alimentaires

J'apprends à lire les étiquettes pour mieux choisir mes produits alimentaires J'apprends à lire les étiquettes pour mieux choisir mes produits alimentaires Service des Maladies Infectieuses et Tropicales Adresse du site : www.docvadis.fr/malinf.sat.paris Validé par le Comité Scientifique

Plus en détail

Les lipides, les protéines et les acides nucléiques

Les lipides, les protéines et les acides nucléiques Les lipides, les protéines et les acides nucléiques Les lipides Les lipides sont, dans le langage commun, des gras. Mais le monde de la graisse est beaucoup plus complexe qu on peut se l imaginer. Tout

Plus en détail

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain A) Les composants d une boisson énergisante populaire : Composition (par canette) : taurine (1000 mg), caféine (80 mg) sucre

Plus en détail

Activité 17 : La production agricole animale. Compétences travaillées

Activité 17 : La production agricole animale. Compétences travaillées Thème 2B Activité 17 : La production agricole animale Notions à construire Dans un écosystème naturel, la circulation de matière et d énergie peut être décrite par la notion de pyramide de productivité.

Plus en détail

CH3- (CH2)4- CH=CH-CH2-CH=CH(CH2)7-COOH

CH3- (CH2)4- CH=CH-CH2-CH=CH(CH2)7-COOH PREMIÈRE PARTIE (10POINTS) QCM (7.5 POINTS) Pour chacun des items de 1 à 15, il peut y avoir une ou deux réponse(s) exacte(s). Sur votre copie, reportez le numéro de chaque item et indiquez dans chaque

Plus en détail

COMPRENDRE ET VIVRE SON CHOLESTEROL

COMPRENDRE ET VIVRE SON CHOLESTEROL COMPRENDRE ET VIVRE SON CHOLESTEROL Intérêt : En France, un adulte sur deux a un taux de cholestérol supérieur à la normale (2,2 g/l), et 76 % des français ne connaissent pas leur propre taux Pourtant

Plus en détail

ALIMENTATION EQUILIBRÉE. - IFSI Étudiants 1ère année

ALIMENTATION EQUILIBRÉE. - IFSI Étudiants 1ère année ALIMENTATION EQUILIBRÉE - IFSI Étudiants 1ère année 1 Rôle de l IDE Extrait du référentiel d activités: Observation et recueil de données cliniques Mesure des paramètres corporels Recueil de données portant

Plus en détail

1. Selon les enquêtes canadiennes de santé du cœur, quel pourcentage de Québécois pourrait présenter un risque d hypercholestérolémie?

1. Selon les enquêtes canadiennes de santé du cœur, quel pourcentage de Québécois pourrait présenter un risque d hypercholestérolémie? CLSC Ahuntsic Mini-quiz Questionnaire sur l hypercholestérolémie Statistiques 1. Selon les enquêtes canadiennes de santé du cœur, quel pourcentage de Québécois pourrait présenter un risque d hypercholestérolémie?

Plus en détail

Alimentation et santé cardiovasculaire. Brochure informative. Centre Hospitalier Regional de Verviers

Alimentation et santé cardiovasculaire. Brochure informative. Centre Hospitalier Regional de Verviers Alimentation et santé cardiovasculaire Brochure informative Centre Hospitalier Regional de Verviers Conseils généraux : REDUIRE LA CONSOMMATION D ALIMENTS D ORIGINE ANIMALE AUGMENTER LA CONSOMMATION D

Plus en détail

PASSEPORT SANTÉ RISQUES CARDIO-VASCULAIRES

PASSEPORT SANTÉ RISQUES CARDIO-VASCULAIRES PASSEPORT SANTÉ RISQUES CARDIO-VASCULAIRES NOM :.................................................................................... Prénom :.................................................................................

Plus en détail

Introduction + Molécules du vivant

Introduction + Molécules du vivant 101-NE1 Physiologie du vivant Introduction + Molécules du vivant Julie Lavoie, C. Lionel-Groulx 1 Niveaux d organisation structurale des êtres vivants Comment, de quoi est fait un être vivant? 2 Niveaux

Plus en détail

Métabolisme du cholestérol Destinée métabolique

Métabolisme du cholestérol Destinée métabolique Université de MOSTAGANEM Faculté de médecine Département de médecine Biochimie métabolique Métabolisme du cholestérol Destinée métabolique Plan du cours Introduction I. Destinées du cholestérol II. Catabolisme

Plus en détail

Que l on soit grand ou petit L équilibre alimentaire, c est facile!

Que l on soit grand ou petit L équilibre alimentaire, c est facile! Que l on soit grand ou petit L équilibre alimentaire, c est facile! Notre corps a besoin: de lipides qui apportent de l énergie et permettent la croissance des cellules, de glucides qui donnent de l'énergie,

Plus en détail

Amicale des Donneurs de Sang Bénévoles du Parisis. Section de Montigny-lès-Cormeilles DON DE SANG

Amicale des Donneurs de Sang Bénévoles du Parisis. Section de Montigny-lès-Cormeilles DON DE SANG Amicale des Donneurs de Sang Bénévoles du Parisis Section de Montigny-lès-Cormeilles DON DE SANG 1 Le Sang Les cellules sanguines sont produites par la moelle osseuse située dans les os. Le sang apporte,

Plus en détail

APPROCHE DIETETIQUE. 1. Les glucides ou hydrates de carbones ou sucres lents

APPROCHE DIETETIQUE. 1. Les glucides ou hydrates de carbones ou sucres lents APPROCHE DIETETIQUE L équilibre alimentaire au quotidien fait partie des règles de base de la pratique d un sport. Il est important d avoir une alimentation naturelle, équilibrée, et variée. Le poids doit

Plus en détail

Les acides gras et lipides

Les acides gras et lipides 2011-2012 Les acides gras et lipides Christophe Morin Claire Lacombe Mail: ch.morin@u-pec.fr 1 Définition Biochimie structurale -Un lipide est une biomolécule dérivée d acide gras et d alcool avec des

Plus en détail

Différentes catégories d aliments.

Différentes catégories d aliments. Différentes catégories d aliments. 1 Les aliments prtéïques Groupe I : Viandes, Poissons, OEufs Ces produits ont l intérêt d'un apport protéique important. Ils sont riches en fer et pauvres en calcium.

Plus en détail

Pour mieux comprendre...

Pour mieux comprendre... Pour mieux comprendre... Vous trouverez dans ce document quelques définitions de termes scientifiques utilisés dans la rubrique pour vous permettre de mieux comprendre le contenu des articles et la base

Plus en détail

Notions De Base En Nutrition. Dr Decline

Notions De Base En Nutrition. Dr Decline Notions De Base En Nutrition Dr Decline 14/12/2016 Composition Du Repas Répartitions Lipides : 25 à 30 % Glucides : 50 à 55 % Protides : 25 a 30 % Répartition des principaux Nutriments Lipides Glucides

Plus en détail

Pourquoi mangeons nous?

Pourquoi mangeons nous? Samedi 19 février 2011 Lycée de Chamalières BIEN MANGER POUR BIEN SE PORTER Pourquoi mangeons nous? Pour vivre en apportant à notre organisme tous les nutriments nécessaires à son fonctionnement. Pour

Plus en détail

Les appareils du corps humain

Les appareils du corps humain Les appareils du corps humain Les appareils ou systèmes Les systèmes ou appareils sont formés de parties qui interagissent pour former un tout. 2 Caractéristiques des systèmes Un système est composé de

Plus en détail

Les molécules et les ions du corps

Les molécules et les ions du corps SBI3U Les molécules et les ions du corps Le cytoplasme constitue 27 à 30 L de liquide. Le volume de liquide entre les cellules = 11 à 13 L Le volume du liquide dans le plasma du sang = 3 à 3,5L Ce volume

Plus en détail

INTRODUCTION ÊTRE HUMAIN. I)Les niveaux d'organisation structurale du corps humain. Niveaux d organisation structurale du corps humain

INTRODUCTION ÊTRE HUMAIN. I)Les niveaux d'organisation structurale du corps humain. Niveaux d organisation structurale du corps humain UE 2.1-Biologie Fondamentale INTRODUCTION ÊTRE HUMAIN I)Les niveaux d'organisation structurale du corps humain 1) L'atome Niveaux d organisation structurale du corps humain C'est le plus petit composant

Plus en détail

Les lipides et dérivés Partie 2 : Les lipides simples Les acylglycérides - Les cérides - Les stérides

Les lipides et dérivés Partie 2 : Les lipides simples Les acylglycérides - Les cérides - Les stérides UE1 : Biochimie Les lipides et dérivés Partie 2 : Les lipides simples Les acylglycérides - Les cérides - Les stérides Isabelle ininger-favier Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de

Plus en détail

La nutrition. Aliments et nutriments. La valeur énergétique des nutriments.

La nutrition. Aliments et nutriments. La valeur énergétique des nutriments. Aliments et nutriments. La nutrition. La nutrition est une science qui étudie les multiples relations de l être humain avec la nourriture. Elle concerne de nombreuses disciplines scientifiques et s intéresse

Plus en détail

Besoins nutritionnels et énergétiques

Besoins nutritionnels et énergétiques et énergétiques 1 Les besoins nutritionnels d'un individu correspondent à la quantité moyenne de nutriments nécessaire quotidiennement pour assurer: - le développement de l'organisme - le renouvellement

Plus en détail

Jean-Luc Darrigol. Les oméga-3. Les meilleurs amis de notre cœur et de notre cerveau

Jean-Luc Darrigol. Les oméga-3. Les meilleurs amis de notre cœur et de notre cerveau Jean-Luc Darrigol Les oméga-3 Les meilleurs amis de notre cœur et de notre cerveau Que sont les oméga-3? Les oméga-3 appartiennent à la famille des acides gras qui sont les composants des lipides, lesquels,

Plus en détail

LES GROUPES ALIMENTAIRES

LES GROUPES ALIMENTAIRES LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 16 HERBANEWS SOMMAIRE LES GROUPES ALIMENTAIRES chiffres clefs Présentation de chaque groupe conseils dans le cadre d'un contrôle de poids Contexte A retenir

Plus en détail

Louis MONNIER : Nous avons vu le problème des régimes hypocaloriques qui sont destinés essentiellement au traitement de l obésité ; l obésité peut

Louis MONNIER : Nous avons vu le problème des régimes hypocaloriques qui sont destinés essentiellement au traitement de l obésité ; l obésité peut Nous avons vu le problème des régimes hypocaloriques qui sont destinés essentiellement au traitement de l obésité ; l obésité peut être associée à d autres pathologies pour lesquelles il faut prescrire

Plus en détail

LA NUTRITION Tirée du S. Volodalen L'EQUIPE PREPAR

LA NUTRITION Tirée du S. Volodalen L'EQUIPE PREPAR LA NUTRITION Tirée du S. Volodalen L'EQUIPE PREPAR .A quoi sert l alimentation? 1. Besoin d énergie destinée à permettre la réalisation des fonctions de l organisme 2. Besoin de substances (vitamines,minéraux,

Plus en détail

A3 Tu prends soin de ton corps

A3 Tu prends soin de ton corps A3 Tu prends soin de ton corps Tu trouves dans cette partie des informations sur l alimentation et sur les étirements. A3.1 L équilibre nutritionnel On parle de ce que l on mange de deux manières différentes

Plus en détail

VALEUR NUTRITIONNELLE ET QUALITE DU PATE HENAFF

VALEUR NUTRITIONNELLE ET QUALITE DU PATE HENAFF VALEUR NUTRITIONNELLE ET QUALITE DU PATE HENAFF La prise de conscience de la notion de santé parmi les préoccupations des Français vis à vis de l alimentation fait de la charcuterie un des tabous les plus

Plus en détail

Lipoprotéines, cholestérol et dyslipidémies L2-UE

Lipoprotéines, cholestérol et dyslipidémies L2-UE Lipoprotéines, cholestérol et dyslipidémies L2-UE8 2016-2017 Jacqueline Lehmann-Che Service de Biochimie Hôpital St Louis jacqueline.lehmann-che@sls.aphp.fr 1 Sommaire Rappel des lipides Le métabolisme

Plus en détail

LES LIPIDES LES ACIDES GRAS

LES LIPIDES LES ACIDES GRAS LES LIPIDES I Définition Ce sont des molécules organiques insolubles dans l eau (lipos) et solubles dans les solvants organiques apolaires comme benzène, chloroforme, éther, Ils sont caractérisés par la

Plus en détail

L ALIMENTATION SANTÉ JEUDI 23 OCTOBRE LES HALLES SOLANID - LODÈVE

L ALIMENTATION SANTÉ JEUDI 23 OCTOBRE LES HALLES SOLANID - LODÈVE L ALIMENTATION SANTÉ JEUDI 23 OCTOBRE 2014 - LES HALLES SOLANID - LODÈVE LA CHARTE DES HALLES SOLANID Une origine des produits : frais, de saison, à maturité, prioritairement locaux, de bonnes filières

Plus en détail

- pellicule de fruits qui a un rôle de prévention contre l'évaporation, le développement de moisissures et l'infection par des parasites

- pellicule de fruits qui a un rôle de prévention contre l'évaporation, le développement de moisissures et l'infection par des parasites LES LIPIDES Quelles Sont les Idées Clés? Les lipides sont les huiles et les graisses de la vie courante. Ils sont insolubles dans l eau. Pour les synthétiser, une réaction : l Estérification. Pour les

Plus en détail

de l organisme 1. La diversité des constituants Chapitre Questions

de l organisme 1. La diversité des constituants Chapitre Questions Chapitre Les constituants de l organisme L organisme est constitué d eau, d éléments minéraux et de matière organique. Différentes molécules permettent la construction et le renouvellement des cellules.

Plus en détail

CORRIGÉ DU DS n 1. 1b) L étude vise à montrer l influence des Ciliés sur la nutrition azotée et permet de préciser la relation avec les bactéries.

CORRIGÉ DU DS n 1. 1b) L étude vise à montrer l influence des Ciliés sur la nutrition azotée et permet de préciser la relation avec les bactéries. CORRIGÉ DU DS n 1 THÈME 1 1a) L étude a pour but de comprendre l importance des Ciliés dans le rumen et ses relations avec les bactéries. L agent défaunant a diminué de façon radicale le nombre de Ciliés.

Plus en détail

Les molécules organiques. Notez que plusieurs diapositives proviennent de Bourbonnais, CEGEP Ste-Foy

Les molécules organiques. Notez que plusieurs diapositives proviennent de Bourbonnais, CEGEP Ste-Foy Les molécules organiques Notez que plusieurs diapositives proviennent de Bourbonnais, CEGEP Ste-Foy Les composés organiques Objectif 3.2.1 Distinguer les composés organiques et les composés inorganiques.

Plus en détail