entre [Nom du boursier] (ci après dénommé "le boursier établi [nom de l Etat et adresse complète]...(adresse complète en Europe)...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "entre [Nom du boursier] (ci après dénommé "le boursier établi [nom de l Etat et adresse complète]...(adresse complète en Europe)..."

Transcription

1 CONTRAT DE BOURSE JAPON N entre La Communauté européenne (ci après dénommé "la Communauté"), représentée par la Commission des Communautés européennes (ci après dénommée "la Commission"), elle-même représentée en vue de la signature du présent contrat par [M./Mme à compléter le Directeur Général de la [nom de la DG]...ou son représentant autorisé/légal/statutaire, d'une part et [Nom du boursier] (ci après dénommé "le boursier établi [nom de l Etat et adresse complète]...(adresse complète en Europe)..., d autre part Ci-après dénommés collectivement «les parties contractantes» SONT CONVENUS, d un projet à mener, dans le cadre du programme spécifique de recherche et de développement technologique «Affirmer le rôle international de la Recherche communautaire ( ) 1» (le programme spécifique ), selon les dispositions ci-après : Article premier Objet 1 Le présent contrat a pour objet la réalisation, par le boursier 2, de travaux de recherche dans un but de formation. Ce boursier et l institution d accueil sont mentionnés à l Annexe I. 2 A cette fin, le boursier s engage envers la Communauté à la bonne exécution du projet énoncé à l Annexe I (ci-après dénommé «le projet»), dans les conditions prévues par le présent contrat. Article 2 Durée 1 Le présent contrat entre en vigueur dès sa signature par les parties contractantes. 2 La durée du projet est fixée à 24 mois à compter de la prise de fonction du boursier, telle que constatée par la Délégation de la Commission Européenne au Japon. La Commission notifiera au boursier la date à laquelle il devra se présenter à la Délégation de la Commission Européenne au Japon. Le délais entre la date d entrée en vigueur et la prise de fonction du boursier ne pourra excéder six mois. La durée du projet n est susceptible d'aucune prolongation. Le projet peut cependant être supendu pour cause de force majeure ou pour absence de longue durée après accord de la Commission. 3 Le présent contrat s'achève à la date du versement du paiement final de la contribution financière de la Communauté. Toutefois, 1 J.O. L64 du , p.78 2 Les termes en italique sont utilisés selon la définition qui en est donnée à l Article premier de l Annexe II du présent contrat. Version 12/11/99

2 - les articles 5, 6 et 8 du présent contrat, - l article 2 paragraphe 1 points e) (α) et e) (β), l article 3 paragraphes 3 et 4, l article 4 paragraphe 5, l article 5, les articles 7 à 9 et l article 11 de l annexe II du présent contrat continuent à s'appliquer après cette date, dans les limites précisées, le cas échéant, auxdits articles. Article 3 - Contribution de la Communauté 1 La Communauté finance le projet à hauteur d'un montant maximal de EUR (CENT DEUX MILLE HUIT CENT euros). 2 La contribution financière de la Communauté au projet est versée comme suit et selon les modalités définies à l article 3 de l Annexe II du présent contrat : - un paiement d avance (incluant 50% de l indemnité forfaitaire pour frais de voyage, 100% de l indemnité d installation, 50% du montant maximal autorisé pour le cours de l école de langue et l allocation mensuelle correspondant aux 3 premiers mois (premier paiement périodique trimestriel); - des paiements périodiques payés trimestriellement par anticipation ; - la régularisation du coût de l école de langue, jusqu à 100% du coût réel dans la limite d un plafond de 6700 (six mille sept cent) euros, sera effectuée après réception par la Commission de la facture du cours de langue à envoyer par le boursier au plus tard à la fin de ce cours. La régularisation sera effectuée conjointement avec le paiement périodique trimestriel suivant la réception de cette facure ; - le solde de l indemnité pour frais de voyage après approbation du rapport final ; Article 4 - Eléments livrables du projet à remettre à la Commission 1 Les rapports et demandes trimestrielles de paiement requis au titre du présent contrat sont remis par le boursier respectivement en [nombre] exemplaires et en [nombre] exemplaires selon les modalités définies à l'article 4 de l Annexe II du présent contrat. Les rapports sont rédigés en [langue]. L annexe I détermine, le cas échéant, le nombre d exemplaires et la langue de rédaction des autres éléments livrables du projet. 2 Le rapport scientifique intermédiaire couvre une période de 12 mois à compter de la date de début du projet. 3 Les demandes de paiements trimestrielles intermédiaires sont signées par le boursier et transmises à la Commission via la Délégation de la Commission Européenne au Japon. 4 Le rapport final et la demande de paiement final couvrent la durée du projet. Lorsque la fin des travaux est antérieure à l expiration de la durée du projet, le rapport final couvre la période allant jusqu à cette date. 2

3 5 Le cas échéant, les autres éléments livrables du projet couvrent les périodes mentionnées à l Annexe I du présent contrat. Article 5 - Loi applicable et juridiction compétente 1 La loi de[loi de l ordonnateur] s'applique au présent contrat. 2 Le Tribunal de première instance des Communautés européennes et en cas de pourvoi, la Cour de Justice des Communautés européennes sont seuls compétents pour connaître des litiges entre la Communauté, d une part, et le boursier, d autre part, quant à la validité, l'application et l'interprétation du présent contrat. Article 6 Conditions spéciales [Aucune condition spéciale ne s applique au présent contrat] [Les conditions spéciales suivantes s appliquent au présent contrat] [Les conditions spéciales s appliquant au présent contrat sont énoncées en son Annexe III.] [Outre les conditions spéciales énoncées à l Annexe III, les conditions suivantes s appliquent au présent contrat : ] Article 7 - Modifications Le présent contrat, y compris ses annexes, ne peut être modifié que par écrit par voie d avenant conclu entre le représentant légal/autorisé/statutaire de la Communauté européenne et le boursier. Aucune entente verbale ne peut lier les parties contractantes à cet effet. Toute demande de modification doit parvenir à la Commission au moins deux mois avant l expiration de la durée du projet. Article 8 - Dispositions finales 1 Les annexes suivantes font partie intégrante du présent contrat : - Annexe I description du projet - Annexe II conditions générales [- Annexe III conditions spéciales] 2 En cas de conflit entre l'annexe I et toute autre disposition du présent contrat, cette dernière prévaut. [3 Les conditions spéciales énoncées [à l'article 6] [à l Annexe III] [à l Article 6 et à l Annexe III] du présent contrat priment sur toutes les autres dispositions.] Article 9 Signature et langue du contrat Le contrat est signé par les parties contractantes en [nombre (minimum deux)] exemplaires en [langue] et seule la version dans cette langue fait foi. Fait à Bruxelles Pour la Commission, 3

4 Signature : Fonction : Date : Pour le Boursier, Signature : Fonction : Date : 4

5 ANNEXE I DESCRIPTION DU PROJET INCO JAPON (Correspondant à la description du Projet qui figure dans la proposition n tel que sélectionné par la Commission le ) 1. OBJET DE LA RECHERCHE 2. BOURSIER : - nom : - nationalité : 3. DUREE DU PROJET : 24 mois 4. LIEU(X) D EXECUTION DU PROJET : - institution d accueil : - laboratoire (à préciser si établissement différent) : - responsable scientifique : 5. REPARTITION DE LA BOURSE EN EUROS AU BENEFICE DU BOURSIER : - allocation euros/ mois 3500 Total euros - indemnité pour frais de voyage : euros - indemnité d installation : 6500 euros - cours de langue : cout réel avec un maximum de 6700 euros 6. MONTANT TOTAL MAXIMUM DE LA BOURSE EN EUROS : euros... 5

6 ANNEXE II CONDITIONS GENERALES PARTIE A : EXECUTION DU PROJET Article 1 - Définitions Article 2 Gestion du projet et obligations du boursier Article 3 - Contribution financière de la Communauté Article 4 - Remise des éléments livrables Article 5 - Responsabilité Article 6 - Résiliation du contrat PARTIE B : REGLES RELATIVES A LA PROPRIETE INTELLECTUELLE ET INDUSTRIELLE, A LA PUBLICITE ET A LA CONFIDENTIALITE Article 7 : Propriété des connaissances Article 8 : Protection des connaissances Article 9 : Publicité et confidentialité PARTIE C : COUTS ARTICLE 10 Contribution allouée au boursier PARTIE D : CONTROLES Article 11 - Contrôle technique et audit PARTIE E : PARTIE E.1 : Demande de paiement d avance PARTIE E.2 : Demande de paiement intermédiaire PARTIE E.3 : Demande de paiement final 6

7 PARTIE A : EXECUTION DU PROJET Article premier Définitions 1. «décision» désigne la décision 1999/65/CE du Conseil, du 22 décembre 1998, relative aux règles de participation des entreprises, des centres de recherche et des universités et aux règles de diffusion des résultats de la recherche pour la mise en œuvre du cinquième programmecadre de la Communauté européenne ( ) 3 2. «règlement» désigne le règlement (CE) N 996/1999 de la Commission, du 11 mai 1999, arrêtant les modalités d application de la décision 1999/65/CE du Conseil relative aux règles de participation des entreprises, des centres de recherche et des universités et aux règles de diffusion des résultats de la recherche pour la mise en œuvre du cinquième programme-cadre de la Communauté européenne ( ) «parties contractantes» désigne la Communauté et le boursier. 4. «boursier» désigne une personne physique ayant été selectionnée conformément aux critères et dans le cadre du programme spécifique de recherche et de développement technologique «Affirmer le rôle international de la Recherche communautaire» et ayant à tel effet conclu le présent contrat avec la Communauté. 5. «projet» désigne l ensemble des travaux visés à l annexe I du présent contrat en ce compris la participation à un cours intensif de langue japonaise. 6. «date de début du projet» désigne la date visée à l article 2 paragraphe 1 du présent contrat. Elle correspond à la date de prise de fonction du boursier. 7. «durée du projet» désigne la période d exécution du projet visée à l article 2 paragraphe 1 du présent contrat. 8. «date d achèvement du contrat» désigne la date visée à l article 2 paragraphe 3 du présent contrat. 9. «éléments livrables du projet» désigne les rapports scientifiques, les demandes de paiement visés aux Articles 4 du présent contrat et de la présente Annexe et tout élément désigné comme tel à l Annexe I du présent contrat. 10. «force majeure» désigne tout événement imprévisible et insurmontable affectant la réalisation du projet. 11. les «intérêts de la Communauté» s apprécient en particulier au regard : - de l objectif de renforcement de la compétitivité internationale de l industrie de la Communauté, 3 J.O. L26 du 1er février 1999, p J.O. L122 du 12 mai 1999 p.9 7

8 - de l objectif de privilégier de manière adéquate le maintien et la création d emplois dans la Communauté, - de l objectif de promouvoir un développement durable et d améliorer la qualité de la vie dans la Communauté, - des nécessités d autres politiques communautaires, à l appui desquelles les actions indirectes de RDT sont menées, - de l existence d accords de coopération scientifique et technique conclus entre la Communauté et des Etats tiers ou des organisations internationales 12. «connaissances» désignent les résultats, y compris les informations, résultant de tout projet relevant de la décision n 182/1999/CE du Parlement et du Conseil, du 22 décembre 1998, relative au cinquième programme-cadre de la Communauté européenne pour des actions de recherche, de développement technologique et de démonstration ( ) 5 (ci-après le «cinquième programme-cadre»), ainsi que les droits d auteurs ou les droits attachés aux résultats par suite de la demande ou délivrance de brevets, de dessins et modèles, d obtentions végétales, de certificats complémentaires ou d autres formes de protection similaires. 13. «prise de fonction du boursier» désigne la date à laquelle le boursier s est présenté à la Délégation de la Commission Européenne à Tokyo et afin de prendre ses fonctions signe le document «assumption of duties». Article 2 - Gestion du projet et obligations du boursier 1. Le boursier est tenu : a) de participer, pendant les premiers quatre mois de la durée du projet et avant de débuter les travaux de recherche décrits dans le projet, à un cours à temps plein de langue japonaise ; en cas de constat de non suivi régulier du cours de langue par le boursier, ce dernier sera tenu de rembourser le montant alloué pour suivre le cours de langue ; le boursier fournira à la Commission, à l issue du cours de langue, une attestation de sa participation régulière au cours; b) de se consacrer à temps plein aux travaux de recherche décrits dans le projet dans les conditions du présent contrat ; c) de s acquitter, sous sa responsabilité exclusive, des obligations qui lui incombent en vertu de la législation applicable et, le cas échéant, en vertu des conventions bilatérales applicables ; d) de se conformer aux règles ou usages en vigueur au sein de son institut d accueil pour ce qui concerne l exécution de ses travaux de recherche ainsi qu en ce qui concerne les congés annuels; e) d informer la Commission sans délai de toute modification relative au contrat telle que : (α) tout événement susceptible de porter atteinte à la bonne exécution du projet ou à son achèvement correct ; 5 J.O. L26 du 1er février 1999, p. 1. 8

9 (β) toute modification relative aux informations ayant servi de base à l octroi de la bourse ; f) de participer aux réunions de contrôle, de suivi et d évaluation du projet qui le concerne ; g) d informer la Commission de la date effective de début des travaux. h) d attester de son affiliation à un régime de sécurité sociale, privé ou public, couvrant la maladie, les risques d accident, les cas d invalidité et de décès. Il lui appartient par ailleurs, sous sa propre responsabilité, de s affilier à un régime de pension. Les frais qui en découlent sont à la charge du boursier et réputés couverts par la contribution financière de la Communauté mentionnée à l article 3 du contrat. i) d autoriser la Commission ou tout représentant autorisé par elle, à vérifier l utilisation de la contribution financière de la Communauté dans les conditions précisées à l article 11 de la présente annexe et fournira à la Commission ou ses représentants autorisés une assistance appropriée en mettant notamment à sa disposition toutes les informations et documents nécessaires pour une telle vérification. 2. Le boursier ne sera pas autorisé : a) à percevoir une autre bourse ou un autre revenu, pour les travaux de recherche décrits dans le projet ; b) à confier l exécution de tout ou partie des travaux de recherche décrits dans le projet à un tiers. 3. La Commission : a) fournit au boursier, par l intermédiaire de la Délégation de la Commission Européenne au Japon, une assistance raisonnable dans toutes les démarches administratives exigées par les autorités du pays d'accueil ; b) assiste le boursier dans ses démarches en vue de participer au cours intensif de langue japonaise. c) suspend en cas de maternité l exécution du projet pour une période d une durée maximale de 120jours, sans incidence sur la durée du projet, et sur demande du boursier introduite au moins deux mois avant le début de ladite période. Pendant cette période, la Commission verse sa contribution en complément des indemnités perçues par le boursier au titre de son assurance, telle que visée au paragrahe 1 h) du présent article. Calculée sur une base mensuelle, la contribution n excède pas la différence entre les indemnités perçues et le montant de l allocation définie au point 5 de l Annexe I. A l issue de cette période, sous réserve des cas visés à l article 6, l exécution du projet est poursuivie jusqu à expiration de la durée du projet.. Par dérogation à l article 2 paragraphe 2 du contrat, le boursier peut demander au plus tard un mois avant l expiration de la durée du projet une prolongation de celle-ci équivalente à la suspension pour maternité dont il a bénéficié. La Commission statue endéans le mois sur cette demande en fonction de l'état d'avancement du projet et de l'intérêt de la prolongation 9

10 demandée sur celui-ci. En cas de réponse positive, un avenant au contrat fixe les modalités financières de cette prolongation. ARTICLE 3 - CONTRIBUTION FINANCIERE DE LA COMMUNAUTE 1. La contribution financière de la Communauté est versée selon les modalités suivantes : a) une avance est versée dans un délai maximum de 60 jours à compter de la date de la dernière signature des parties contractantes ; b) des paiements périodiques trimestriels par anticipation, à compter de la date de prise de fonction du boursier. Ces paiements seront effectués dans un délai maximum de 60 jours à compter soit de la date à laquelle la Commission à reçu la demande de paiement du boursier soit de la date correspondant à 60 jours avant le début de la période concernée, la plus tardive de ces deux dates étant prise en considération pour le paiement ; c) le paiement final de la contribution financière de la Communauté est versé dans un délai maximum de 60 jours calendrier à compter de la date à laquelle la Commission a approuvé ou est réputée avoir approuvé, conformément à l article 4 paragraphe 3 alinéa 3 de la présente annexe, le rapport final ou et la demande de paiement correspondante ou le dernier élément livrable du projet. Les versements visés au premier alinéa points a) à c) du présent paragraphe sont considérés comme effectués à la date à laquelle le compte bancaire de la Commission est débité. Le délai de 60 jours visé au point b) peut être suspendu par la Commission à tout moment par la notification au boursier de ce que la Commission estime nécessaire de procéder à des vérifications complémentaires. Le délai continue à courir dès que la Commission a achevé les vérifications complémentaires. A l expiration du délai prévu et sans préjudice du paragraphe précédent, le boursier peut demander, au plus tard dans les 2 mois de la réception du paiement tardif, à bénéficier d un intérêt de retard au taux appliqué par la Banque Centrale européenne pour ses opérations principales de refinancement au premier jour du mois durant lequel le délai a expiré, majoré d un point et demi. Les intérêts portent sur la période allant du lendemain du délai maximum de versement jusqu à la date du versement effectif. 2. La Commission peut, en cas de suspicion de fraude ou d irrégularité financière grave de la part du boursier, suspendre les versements au boursier et/ou s abstenir de tout versement à l égard du boursier. Le boursier demeure tenu de ses obligations contractuelles. 3. Les frais bancaires occasionnés par tout remboursement de sommes dues à la Communauté sont à la charge exclusive du boursier. L ordre de recouvrement concernant les versements effectués par la Commission, établi par celle-ci et transmis au boursier redevable d un montant à rembourser forme titre exécutoire au sens de l article 256 du Traité instituant la Communauté européenne. La Commission peut décider de procéder au remboursement des sommes dues à la Communauté par compensation avec des sommes dues au boursier à quelque titre que ce soit. 10

11 4. Après la date d achèvement du contrat, la Commission peut réclamer au boursier, à la suite de fraudes ou d irrégularités financières graves constatées dans le cadre d un audit, le remboursement de l ensemble de la contribution communautaire qui lui a été versée. Des intérêts à un taux supérieur de 2 % au taux appliqué par la Banque Centrale européenne pour ces opérations principales de refinancement au premier jour du mois durant lequel les fonds ont été reçus par le boursier sont ajoutés au montant à rembourser. Les intérêts portent sur la période écoulée entre la réception des fonds et leur remboursement. ARTICLE 4 - REMISE DES ELEMENTS LIVRABLES DU PROJET 1. En ce qui concerne les rapports : a) Les rapports suivants sont soumis pour approbation à la Commission : (α) Un rapport scientifique périodique couvrant les travaux d une période de 12 mois à compter de la date de début du projet ; (β) Un rapport scientifique final couvrant tous les travaux, les objectifs, les résultats et les conclusions, y compris un résumé de tous ces éléments. b) La présentation des rapports est conforme aux règles communiquées par la Commission. La qualité des rapports publiables doit permettre une repoduction directe. 2. En ce qui concerne les demandes de paiement : a) les demandes de paiement sont en euros. Il n est pas tenu compte des gains ou pertes de change entre l établissement de la demande de paiement et la réception du versement correspondant ; b) le boursier remet les demandes de paiement dans le format précisé à la partie E ; 3. Les demandes de paiement trimestrielles sont soumises à la Commission deux mois avant le début de la période concernée.le rapport scientifique intermédiaire est soumis à la Commission dans les deux mois suivant l expiration des douze premiers mois du projet. Le rapport scientifique final ainsi que la demande de paiement correspondante sont soumis à la Commission dans les deux mois suivant l expiration de la durée du projet, telle que prévue à l article 2.1 du Contrat. Le cas échéant, les autres éléments livrables du projet sont soumis dans les délais figurant à l Annexe I du présent contrat. En l absence d observations de la Commission, le rapport scientifique est réputé approuvé dans les deux mois de sa réception. 4. La Commission se réserve le droit de retenir une partie et, dans des cas exceptionnels, l intégralité du versement de la contribution financière de la Communauté à défaut de remise, dans les délais prévus au paragraphe 3 du présent article, du rapport intermédiaire scientifique ou des demandes de paiement trimestrielles. La Commission peut décider de ne pas procéder au paiement final, à défaut d une remise, dans les délais prévus au paragraphe 3 du présent article, du rapport scientifique final ou de la demande de paiement correspondante, moyennant un préavis écrit d un mois dans lequel elle fait part de la non-réception dudit document. 11

12 5. Le Boursier doit fournir à la Commission toutes les informations détaillées demandées par la Commission aux fins de la bonne gestion du présent Contrat. Article 5 - Responsabilité 1. La responsabilité des parties contractantes entre elles en ce qui concerne les pertes, dommages ou préjudices de toute nature subis dans le cadre de l exécution du présent contrat est régie par la loi désignée en son article 5 paragraphe Les mesures à prendre en cas de force majeure sont convenues entre les parties contractantes. Les parties contractantes conviennent expressément de ce que tout défaut d un produit ou service utilisé aux fins de l exécution du présent contrat et affectant cette exécution, y compris notamment des anomalies dans le fonctionnement ou la performance dudit produit ou service résultant du, ou liées au passage à l an 2000, n est pas constitutif de force majeure. 3. Le boursier garantit intégralement la Communauté, et s engage à dédommager celle-ci, lors de toute action, réclamation ou procédure d un tiers à son encontre à la suite d un dommage causé, soit par tout acte ou manquement commis par le boursier lors de l exécution du présent contrat, soit par le fait des produits ou services éventuellement créés à partir de connaissances résultant du projet, dans la mesure où le boursier a contribué ou est tenu responsable de la perte ou du dommage concerné. 4. Lors de toute action intentée par un tiers contre la Communauté en relation avec l exécution du présent contrat, le boursier est tenu d assister celle-ci. Lors de toute action intentée par un tiers contre le boursier en relation avec l exécution du présent contrat, la Commission peut, sans préjudice du paragraphe 1 du présent article, prêter assistance à celui-ci sur demande écrite. Les frais exposés par la Commission à cette fin sont à la charge du boursier. Article 6 - Résiliation du contrat 1. La Commission peut mettre fin au contrat : a) lorsqu il est mis fin au projet par le boursier ou l institut d accueil ; b) pour des raisons techniques ou économiques majeures qui affectent le projet de manière substantielle (y compris lorsque la reprise de l exécution du projet, suite à sa suspension au titre de l article 2 paragraphe 2 ou de l article 2 paragraphe 3 c) de la présente annexe, s avère impossible), Elle fixe dans sa lettre recommandée avec accusé de réception le délai du préavis, lequel est d au maximum un mois à compter de la date de réception dudit courrier. 2. La Commission ne s'oppose pas à ce que le contrat soit résilié, à la demande écrite du boursier, pour les motifs figurant au paragraphe 1 a) et b) du présent article. La résiliation du contrat est effective : 12

13 - à la date de la lettre d acceptation par la Commission, notifiée par lettre recommandée avec accusé de réception, - au plus tard un mois après la réception de la notification par le boursier à défaut d observations écrites par la Commission dans ce délai. 3. La Commission peut immédiatement mettre fin au présent contrat à compter de la date de réception de la lettre recommandée avec accusé de réception : a) lorsque le projet n a pas effectivement débuté dans les six mois suivant l entrée en vigueur du contrat et que la nouvelle date proposée est jugée inacceptable par la Commission, b) dès lors que le boursier n a pas pleinement exécuté ses obligations, après que la Commission lui a demandé par écrit de remédier à la situation dans un délai d au maximum un mois, c) lorsque les conditions de participation au projet figurant aux articles 3 à 12 de la décision ne sont plus réunies ; 4. La Commission met immédiatement fin au présent contrat à compter de la date de réception de la lettre recommandée avec accusé de réception a) lorsque le boursier a fait des déclarations fausses dont il peut être tenu pour responsable, ou délibérément commis des omissions pour obtenir la contribution financière de la Communauté ou tout autre avantage prévu par le contrat. b) en présence d une irrégularité financière grave. 5. Le boursier prend les mesures appropriées pour annuler ou réduire ses engagements dès la réception de la lettre de la Commission lui notifiant la résiliation du contrat ou l envoi de sa demande de résiliation. En cas de résiliation du contrat, la Commission peut exiger le remboursement de tout ou partie de la contribution financière de la Communauté. A l exception d une résiliation effectuée au titre du paragraphe 4 du présent article, la Commission prend en considération l état d avancement du projet pour déterminer les sommes restant acquises par le boursier, au prorata du temps d exécution du projet et dans la limite des droits et des obligations du boursier au titre du présent contrat. Des intérêts à un taux supérieur de 2% au taux appliqué par la Banque Centrale européenne pour les opérations principales de refinancement au premier jour du mois durant lequel les fonds ont été reçus par le boursier sont ajoutés au montant à rembourser. Les intérêts portent sur la période écoulée entre la réception des fonds et leur remboursement. 6. Nonobstant la résiliation du contrat, les dispositions suivantes continuent de s'appliquer après cette date dans les limites qui y sont, le cas échéant, précisées : - les articles 5, 6 et 8 du présent contrat, - l article 2 paragraphe 1 points e) (α) et e) (β), l article 3 paragraphes 3 et 4, l article 4 paragraphe 5, l article 5, les articles 7 à 9 et l article 11 de l annexe II du présent contrat. Le boursier est tenu de remettre les éléments livrables du projet relatifs aux travaux effectués jusqu à la date de la résiliation du contrat. 13

14 PARTIE B REGLES RELATIVES A LA PROPRIETE INTELLECTUELLLE ET INDUSTRIELLE, A LA PUBLICITE ET A LA CONFIDENTIALITE Article 7 - Propriété des connaissances 1. Les modalités d attribution et d exercice de la propriété des connaissances entre le boursier et l institut d accueil et résultant du projet réalisé par le boursier, sont déterminées par le boursier et son institut d accueil dans le respect du droit applicable. 2. En cas de propriété conjointe des connaissances résultant du projet, les propriétaires règlent entre eux l attribution et les modalités d exercice de cette propriété en conformité avec le présent contrat. 3. Lorsque le(s) propriétaire(s) des connaissances en vertu du paragraphe 1 du présent article cède(ent) la propriété de ces connaissances, il(s) prend(nent) les mesures ou conclut(ent) les accords propres à étendre au cessionnaire les obligations qui lui(leur) sont imposées par le présent contrat, en vue de tenir compte, notamment, des intérêts de la Communauté et dans le respect des accords internationaux conclus par la Communauté. Article 8 Protection des connaissances Le(s) propriétaire(s) des connaissances assure(nt) leur protection de manière appropriée dans le respect du droit applicable. Article 9 Publicité et confidentialité 1. Toutes les communications, publications ou diffusions quel qu en soit le support (y compris par l Internet), concernant l état d avancement du projet ou les connaissances, doivent mentionner de façon appropriée le programme dans le cadre duquel les travaux sont exécutés ou les connaissances obtenues, et le soutien apporté par la Communauté. Il y est précisé que le contenu communiqué, publié ou diffusé engage la seule responsabilité de son auteur et ne représente pas l opinion de la Communauté, et que la Communauté n est pas responsable de l usage qui pourrait être fait des données figurant dans cette communication, publication ou diffusion. Lorsque l utilisation de l emblème européen est envisagée, cette utilisation doit préalablement être agréée par la Commission. Les normes, notamment graphiques, en vigueur au sein de la Commission doivent être respectées. 2. La Commission peut diffuser, par toute voie appropriée et aussi longtemps que nécessaire, des données générales, notamment sur les objectifs, le coût total estimé et la contribution financière de la Communauté, la durée et l état d avancement du projet et les connaissances. La dénomination légale des participants et le nom des laboratoires qui exécutent les travaux sont aussi publiés, à moins que le boursier ou l institut d accueil ne s y soit préalablement opposé, en temps utile, pour des raisons impérieuses d ordre industriel ou commercial dûment justifiées. 3. Lorsque le présent contrat prévoit la communication de toute donnée ou connnaissance ou document visé au paragraphe 3 du présent Article, la Commission et le boursier s assurent au préalable que la partie recevant ces données, connaissances et documents préserve leur caractère confidentiel et ne l utilise que pour des fins ayant dicté sa communication. 14

15 PARTIE C : COUTS Article 10 Contribution allouée au boursier La Bourse, dont le montant est fixé à l article 3 du Contrat et qui est allouée exclusivement au bénéfice du Boursier, se répartit comme suit : a) Une allocation mensuelle, à l exclusion de tout autre type de contributions. b) Une indemnité forfaitaire pour frais de voyage. c) Une indemnité d installation, d) Un montant visant à couvrir le cout réel,endéans un montant maximal de 6700 euros,d un cours de langue japonaise à fréquentation obligatoire de quatre mois à Tokyo. PARTIE D - CONTROLES Article 11 Contrôle technique et audit 1. La Commission ou tout représentant autorisé par elle, peut commencer un contrôle technique et un audit du projet pendant le contrat et jusqu à cinq ans à partir de chaque versement de la contribution communautaire, afin de vérifier que le projet est ou a été, réalisé dans les conditions déclarées par le boursier. La procédure de vérification est réputée commencer à la date d envoi de la lettre y relative par la Commission. Elle s effectue sur une base confidentielle. 2. La Commission peut demander au boursier la remise de données dans une forme appropriée afin de s assurer notamment que l utilisation des montants de la contribution financière de la Communauté est en conformité avec l annexe I du contrat. La Commission prend les mesures appropriées pour assurer que ses représentants autorisés respectent la confidentialité des données auxquelles ils ont accès ou qui leur sont fournies. 3. Préalablement à la réalisation du contrôle technique et de l audit, la Commission communique au boursier l identité des représentants autorisés dont l intervention est prévue. Elle tient compte de ses objections dans la mesure où elles sont fondées sur des intérêts légitimes. 4. Le boursier fournit une assistance appropriée à la Commission ou à ses représentants autorisés. 5. Sur la base des constatations opérées lors de l audit, un rapport provisoire est établi. Il est communiqué par la Commission au boursier. Celui-ci dispose d un délai maximum d un mois à dater de sa réception pour émettre des observations. Le rapport final est transmis au boursier. Ce dernier peut communiquer ses observations à la Commission dans le mois de sa réception. La Commission peut décider de ne pas tenir compte des observations communiquées après l expiration de ce délai. 15

16 La Commission prend, sur base des conclusions de l audit, toute mesure appropriée qu elle considère comme nécessaire, y compris l émission d un ordre de recouvrement. 6. La Cour des comptes peut procéder à la vérification de l utilisation de la contribution financière de la Communauté dans le cadre du présent contrat, sur la base des modalités qui lui sont propres. 16

CONTRAT DERIVE. Séjours sur des sites de formation Marie Curie

CONTRAT DERIVE. Séjours sur des sites de formation Marie Curie CONTRAT DERIVE Séjours sur des sites de formation Marie Curie 1 CONTRAT N La [Communauté européenne][communauté européenne de l'énergie atomique] (ci-après dénommée «la Communauté»), représentée par la

Plus en détail

CONTRAT TYPE. Remboursement de coûts. pour des projets de recherche et de développement technologique

CONTRAT TYPE. Remboursement de coûts. pour des projets de recherche et de développement technologique CONTRAT TYPE Remboursement de coûts pour des projets de recherche et de développement technologique Contrat n La Communauté européenne (ci-après dénommée «la Communauté»), représentée par la Commission

Plus en détail

CONTRAT N. (Type d INSTRUMENT)

CONTRAT N. (Type d INSTRUMENT) The English version of the Decision C(2003)3834 adopted on 23 October 2003 modifying the model contract for FP6 adopted on 17 March 2003 and modifying the model contracts for human resources and mobility

Plus en détail

CONTRAT N. SONT CONVENUS des conditions suivantes énoncées dans le présent contrat et ses annexes (ciaprès dénommés le «contrat»).

CONTRAT N. SONT CONVENUS des conditions suivantes énoncées dans le présent contrat et ses annexes (ciaprès dénommés le «contrat»). The English version of the Decision C(2004)1565 adopted on 29 April 2004 modifying the model contract for human resources and mobility actions adopted on 15 December 2003 is the only valid and legally

Plus en détail

BOURSE INTERNATIONALE MARIE CURIE «SORTANTE» POUR L EVOLUTION DE CARRIERE

BOURSE INTERNATIONALE MARIE CURIE «SORTANTE» POUR L EVOLUTION DE CARRIERE ANNEXE III DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES BOURSE INTERNATIONALE MARIE CURIE «SORTANTE» POUR L EVOLUTION DE CARRIERE III. 1 Définitions Outre les définitions figurant à l article II.1, les définitions suivantes

Plus en détail

Conditions générales de livraison et de paiement des traductrices et interprètes membres de l Association Vertalersforum (Stichting Vertalersforum)

Conditions générales de livraison et de paiement des traductrices et interprètes membres de l Association Vertalersforum (Stichting Vertalersforum) Conditions générales de livraison et de paiement des traductrices et interprètes membres de l Association Vertalersforum (Stichting Vertalersforum) En cas de litige découlant de l'interprétation des présentes

Plus en détail

II CONDITIONS GENERALES

II CONDITIONS GENERALES COMMISSION EUROPEENNE DG Direction Unité II CONDITIONS GENERALES PARTIE A : DISPOSITIONS JURIDIQUES ET ADMINISTRATIVES ARTICLE II.1 RESPONSABILITE II.1.1 Le bénéficiaire est seul responsable du respect

Plus en détail

b) Et. Domicilié, éventuellement représenté par., ci-après dénommé «le Courtier», de seconde part,

b) Et. Domicilié, éventuellement représenté par., ci-après dénommé «le Courtier», de seconde part, CONVENTION D INTERMEDIAIRE D ASSURANCES. Entre les soussignés, ci-après dénommés «les Parties» : a) IBS Europe s.a. dont le siège social est situé au N 68 de la Route de Luxembourgà L-4972 DIPPACH (Grand

Plus en détail

Conditions générales de prestations de services

Conditions générales de prestations de services Conditions générales de prestations de services Article 1 Objet Les présentes conditions générales (ci-après les «Conditions Générales») ont pour objet de préciser les modalités d intervention de GEVERS

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ASSOCIATION VACO Marché professionnel

CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ASSOCIATION VACO Marché professionnel CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ASSOCIATION VACO Marché professionnel Article 1 Définitions / généralités a) Dans les conditions générales de l association VACO, on entendra par : - fournisseur de VACO : toute

Plus en détail

CONVENTION APPEL A PROJETS RECHERCHE 2012 PROJET

CONVENTION APPEL A PROJETS RECHERCHE 2012 PROJET Convention n : CONVENTION APPEL A PROJETS RECHERCHE 2012 PROJET Entre L Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM), 143-147, boulevard Anatole France - 93285 SAINT-DENIS

Plus en détail

JORF n 0149 du 29 juin 2011. Texte n 33

JORF n 0149 du 29 juin 2011. Texte n 33 JORF n 0149 du 29 juin 2011 Texte n 33 ARRETE Arrêté du 28 juin 2011 portant approbation des modifications apportées aux statuts du régime invalidité-décès des agents généraux d assurance NOR: ETSS1117752A

Plus en détail

MODÈLE DE CONTRAT POUR LES INTERMÉDIAIRES

MODÈLE DE CONTRAT POUR LES INTERMÉDIAIRES MODÈLE DE CONTRAT PR LES INTERMÉDIAIRES (mars 2014) 1 LE PRÉSENT CONTRAT est conclu ENTRE : La Cour pénale internationale, organisation internationale permanente ayant son siège à l adresse suivante :

Plus en détail

Mise en contexte PAR CONSÉQUENT, IL EST CONVENU CE QUI SUIT : 1. Objet

Mise en contexte PAR CONSÉQUENT, IL EST CONVENU CE QUI SUIT : 1. Objet TERMES ET CONDITIONS OUVERTURE DE COMPTE-CLIENT PRÉVOYANT L UTILISATION D UN TRANSPONDEUR, DESTINÉ AU PÉAGE DU PONT SERGE-MARCIL, VÉHICULES DE CATÉGORIE 1 ET 2 Mise en contexte Ces modalités contractuelles

Plus en détail

LICENCE D UTILISATION DE LA DO NOT CALL ME LIST : CONDITIONS GENERALES

LICENCE D UTILISATION DE LA DO NOT CALL ME LIST : CONDITIONS GENERALES LICENCE D UTILISATION DE LA DO NOT CALL ME LIST : CONDITIONS GENERALES Introduction Dans les présentes conditions, l'on entend par : - Abonné : toute personne physique ou morale qui utilise un service

Plus en détail

Accord de sécurité sociale entre le Japon et le Canada. DÉSIREUX de réglementer leurs rapports mutuels dans le domaine de la sécurité sociale,

Accord de sécurité sociale entre le Japon et le Canada. DÉSIREUX de réglementer leurs rapports mutuels dans le domaine de la sécurité sociale, Accord de sécurité sociale entre le Japon et le Canada Le JAPON et le CANADA, DÉSIREUX de réglementer leurs rapports mutuels dans le domaine de la sécurité sociale, SONT CONVENUS DES DISPOSITIONS SUIVANTES:

Plus en détail

LE CHAMP D APPLICATION

LE CHAMP D APPLICATION LES TEXTES Loi n 2001-420 du 15 mai 2001 relative aux nouvelles régulations économiques (art. 54 et 55) Décret n 2002-231 du 21 février 2002 modifiant le décret du 7 mars 2001 portant code des marchés

Plus en détail

CONTRAT D ACHEMINEMENT SUR LE RESEAU DE GRTGAZ

CONTRAT D ACHEMINEMENT SUR LE RESEAU DE GRTGAZ Page 1 sur 10 CONTRAT D ACHEMINEMENT SUR LE RESEAU DE GRTGAZ ANNEXE A3 MODELE DE CONVENTION DE PREUVE Page 2 sur 10 ENTRE : GRTgaz, Société anonyme au capital de 536 920 790 euros, immatriculée au RCS

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE REALISATION DE SITE INTERNET ET DE SERVICES CONNEXES

CONDITIONS GENERALES DE REALISATION DE SITE INTERNET ET DE SERVICES CONNEXES 1/7 CONDITIONS GENERALES DE REALISATION DE SITE INTERNET ET DE SERVICES CONNEXES 1. ACCEPTATION DES CGV / PROCESSUS DE COMMANDE Les présentes conditions générales de vente (ci-après les «CGV») s appliquent

Plus en détail

Conditions générales de Ventes

Conditions générales de Ventes CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE LA SOCIETE RELATIA DEFINITIONS : Pour la bonne compréhension des présentes, il est convenu des définitions suivantes : «Le Client» : toute société qui contracte en vue

Plus en détail

956.121 Ordonnance sur le personnel de l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers

956.121 Ordonnance sur le personnel de l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers Ordonnance sur le personnel de l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Ordonnance sur le personnel FINMA) du 11 août 2008 (Etat le 1 er janvier 2009) Approuvée par le Conseil fédéral

Plus en détail

Conditions Particulières relatives ā l usage du Service PCbanking

Conditions Particulières relatives ā l usage du Service PCbanking Conditions Particulières relatives ā l usage du Service PCbanking Article 1. Stipulation générale Les Conditions Générales Bancaires de bpost banque régissent le Service PCbanking. Les présentes Conditions

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATION DE SERVICES DE NETTOYAGE DES AUTORAILS CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

MARCHE DE PRESTATION DE SERVICES DE NETTOYAGE DES AUTORAILS CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Société Anonyme d Economie Mixte Locale BP 237 20294 BASTIA : 04.95.32.80.55 : 04.95.34.01.14 MARCHE DE PRESTATION DE SERVICES DE NETTOYAGE DES AUTORAILS CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

Plus en détail

CONDITIONS SPÉCIALES

CONDITIONS SPÉCIALES ASSURANCE-CRÉDIT POLICE INDIVIDUELLE D ASSURANCE-CRÉDIT CONDITIONS SPÉCIALES ETABLISSEMENTS DE CREDIT Garantie d un crédit acheteur - DGP 507 A - SOMMAIRE Article 1 Prise d effet de la garantie 5 Article

Plus en détail

Convention de Designer

Convention de Designer http://www.droitbelge.net infos@droitbelge.net Convention de Designer Auteur: Me Frédéric Dechamps, avocat AVERTISSEMENT Ce document est une version d évaluation du contrat. Il a pour seul objectif de

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE 1. Objet Champ d application Hungry Minds Un pas plus loin SA offre à ses clients un éventail complet de services en matière de communication (stratégie conseil création production).

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente applicables au 1er janvier 2015 : Article 1 DISPOSITIONS GENERALES 1.1 - Les présentes Conditions Générales de Vente, ci-après dénommées «CGV»

Plus en détail

Conditions générales de vente Anne Cauvel

Conditions générales de vente Anne Cauvel Conditions générales de vente Anne Cauvel Définitions Est appelé Anne Cauvel, nous, l auteur Anne Cauvel de Beauvillé, sise 74, rue Lévis, 75017 Paris, France. Est appelé Client la personne physique ou

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE ARCHIVES DEPARTEMENTALES

DÉPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE ARCHIVES DEPARTEMENTALES DÉPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE ARCHIVES DEPARTEMENTALES Réutilisation des informations publiques produites et reçues par les Archives départementales de Tarn-et- Garonne PRÉAMBULE RÈGLEMENT approuvé par

Plus en détail

CONVENTION-TYPE. le Groupement d intérêt public «Agence nationale de la recherche» (ci-après l ANR), situé 1 rue Descartes, Paris (75005) ;

CONVENTION-TYPE. le Groupement d intérêt public «Agence nationale de la recherche» (ci-après l ANR), situé 1 rue Descartes, Paris (75005) ; CONVENTION-TYPE Entre le Groupement d intérêt public «Agence nationale de la recherche» (ci-après l ANR), situé 1 rue Descartes, Paris (75005) ; et le Titulaire «Dénomination sociale» «Forme juridique»

Plus en détail

MARGE GARANTIES DE CAUTIONNEMENTS BANCAIRES CONDITIONS GÉNÉRALES

MARGE GARANTIES DE CAUTIONNEMENTS BANCAIRES CONDITIONS GÉNÉRALES MARGE GARANTIES DE CAUTIONNEMENTS BANCAIRES CONDITIONS GÉNÉRALES DÉFINITIONS Définitions 1. Aux fins de la présente Marge Garanties de cautionnements bancaires («Marge PSG») et de tout amendement ou tableau

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE D INSERTION PROFESSIONNELLE EN FRANCE

CONVENTION DE STAGE D INSERTION PROFESSIONNELLE EN FRANCE CONVENTION DE STAGE D INSERTION PROFESSIONNELLE EN FRANCE Entre : L Université Jean Moulin Lyon 3, Etablissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, Représentée par son Président,

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTES

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTES SIAPV Service Image Aérienne Photos Vidéos AUBERTIN Christophe 11, rue du Milieu 55230 ARRANCY-SUR-CRUSNE Tél. : +33(0)630204998 Email : contact@siapv.fr Site internet : www.siapv.fr SIREN : 532 843 653

Plus en détail

Conditions générales de vente Drone Experience

Conditions générales de vente Drone Experience Conditions générales de vente Drone Experience La signature du devis, l'envoi d'un bon de commande ou tout autre support faisant état d'une commande auprès de Drone Experience vaut acceptation des conditions

Plus en détail

CONVENTION D ACCUEIL

CONVENTION D ACCUEIL CONVENTION D ACCUEIL ENTRE L'UNIVERSITE PIERRE ET MARIE CURIE Etablissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel 4 Place Jussieu 75252 PARIS Cedex 05 représentée par son Président,

Plus en détail

LE PRESENT CONTRAT DE PRESTATION DE SERVICES DE DECLARATION DELEGUEE (le «Contrat»)

LE PRESENT CONTRAT DE PRESTATION DE SERVICES DE DECLARATION DELEGUEE (le «Contrat») LE PRESENT CONTRAT DE PRESTATION DE SERVICES DE DECLARATION DELEGUEE (le «Contrat») ENTRE : (1) (le «Client») et (2) ING Belgique SA (la «Banque») INTRODUCTION (A) (B) (C) Le Client et la Banque ont conclu

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES MINISTERE DE L INTERIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET DE L'IMMIGRATION MINISTERE CHARGE DE L OUTRE-MER Représenté par son Délégué en exercice CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

Plus en détail

CONTRAT-CADRE DE LOCATION DE VEHICULE EQUIPE EN TAXI

CONTRAT-CADRE DE LOCATION DE VEHICULE EQUIPE EN TAXI CONTRAT-CADRE DE LOCATION DE VEHICULE EQUIPE EN TAXI Il est conclu entre : XX XX ci-après dénommé «le loueur», d une part, ET XX XX ci-après dénommé "le locataire" d autre part, PREAMBULE XX et XX appelés

Plus en détail

Arrangement administratif relatif à l application de la Convention sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et le Monténégro

Arrangement administratif relatif à l application de la Convention sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et le Monténégro 1 Arrangement administratif relatif à l application de la Convention sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et le Monténégro (Entré en vigueur le 01-06-2014, publié dans le MB du 23-06-2014)

Plus en détail

Conditions générales Prévoyance

Conditions générales Prévoyance Conditions générales Prévoyance Edition juin 2014 Convention collective nationale des entreprises d architecture Garanties de prévoyance conventionnel Garantie maintien de salaire Référencées CG-architectes-maintien

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières COMMUNE DU MONETIER LES BAINS ETUDE SUR LA POSE DES COMPTEURS INDIVIDUELS SUR LA COMMUNE DE MONETIER LES BAINS Cahier des Clauses Administratives Particulières Nº du CCAP : 2015-002 Page 1 sur 8 2015-002

Plus en détail

Entre: la société à responsabilité limitée A s.à r.l., établie et ayant son siège social à L-, représentée par son gérant actuellement en fonctions,

Entre: la société à responsabilité limitée A s.à r.l., établie et ayant son siège social à L-, représentée par son gérant actuellement en fonctions, Exempt appel en matière de droit du travail Audience publique du huit octobre deux mille neuf. Numéro 33834 du rôle. Composition: Monique BETZ, président de chambre; Astrid MAAS, conseiller; Roger LINDEN,

Plus en détail

Contrat d achat d investissement N [référence de la SOCIETE]

Contrat d achat d investissement N [référence de la SOCIETE] Contrat d achat d investissement N [référence de la SOCIETE] Entre.... représentée par les personnes dûment autorisées telles que désignées sur la page de signature du présent CONTRAT, Ci-après dénommée

Plus en détail

Décision de la Cour de justice. du 2 juillet 2003

Décision de la Cour de justice. du 2 juillet 2003 VERSION CONSOLIDÉE Décision de la Cour de justice du 2 juillet 2003 établissant le régime applicable aux experts nationaux détachés (telle que modifiée par les décisions de la Cour de justice du 24 septembre

Plus en détail

Conditions Générales de Vente Service Dolead Campaign Manager Contrat de Mandat

Conditions Générales de Vente Service Dolead Campaign Manager Contrat de Mandat Conditions Générales de Vente Service Dolead Campaign Manager Contrat de Mandat de DOLEAD, SAS au capital de 120.840, dont le siège social se situe au 14 boulevard Poissonnière, 75009 Paris, RCS PARIS

Plus en détail

PARTIE E INSCRIPTIONS AU REGISTRE SECTION 3 LA MARQUE COMMUNAUTAIRE EN TANT QU OBJET DE PROPRIÉTÉ CHAPITRE 2 LICENCES

PARTIE E INSCRIPTIONS AU REGISTRE SECTION 3 LA MARQUE COMMUNAUTAIRE EN TANT QU OBJET DE PROPRIÉTÉ CHAPITRE 2 LICENCES DIRECTIVES RELATIVES À L'EXAMEN PRATIQUÉ À L'OFFICE DE L HARMONISATION DANS LE MARCHÉ INTÉRIEUR (MARQUES, DESSINS ET MODÈLES) SUR LES MARQUES COMMUNAUTAIRES PARTIE E INSCRIPTIONS AU REGISTRE SECTION 3

Plus en détail

Contrat d abonnement mensuel au site extranet SMS FUTUROSOFT Postage

Contrat d abonnement mensuel au site extranet SMS FUTUROSOFT Postage Contrat d abonnement mensuel au site extranet SMS FUTUROSOFT Postage Coordonnées FUTUROSOFT Coordonnées CLIENT Raison Social : FUTUROSOFT Société à responsabilité limitée au capital de 109.763 Euros 8-10

Plus en détail

LA MISE A DISPOSITION DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX

LA MISE A DISPOSITION DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX Réf. : CDG-INFO2008-18/CDE Personnes à contacter : Christine DEUDON - Sylvie TURPAIN PLAN DE CLASSEMENT : 1-25-20 : 03.59.56.88.48/58 Date : le 17 juillet 2008 MISE A JOUR DU 27 MARS 2012 Suite à la parution

Plus en détail

Guide de la pratique sur les réserves aux traités 2011

Guide de la pratique sur les réserves aux traités 2011 Guide de la pratique sur les réserves aux traités 2011 Texte adopté par la Commission du droit international à sa soixante-troisième session, en 2011, et soumis à l Assemblée générale dans le cadre de

Plus en détail

CONTRAT. PARTICIPANT, personne morale légalement constituée sous le régime des lois du Canada, ayant un établissement au (Québec),

CONTRAT. PARTICIPANT, personne morale légalement constituée sous le régime des lois du Canada, ayant un établissement au (Québec), CONTRAT ENTRE : PARTICIPANT, personne morale légalement constituée sous le régime des lois du Canada, ayant un établissement au (Québec), ci-après nommée le «Participant», ET : HYDRO-QUÉBEC, personne morale

Plus en détail

Projet de loi n o 60 (2009, chapitre 51) Loi modifiant la Loi sur la protection du consommateur et d autres dispositions législatives

Projet de loi n o 60 (2009, chapitre 51) Loi modifiant la Loi sur la protection du consommateur et d autres dispositions législatives PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 60 (2009, chapitre 51) Loi modifiant la Loi sur la protection du consommateur et d autres dispositions législatives Présenté le 16 juin 2009

Plus en détail

Multirisque Professionnelle

Multirisque Professionnelle Multirisque Professionnelle Dispositions Générales DG 2012 Des Intermédiaires en Assurances Des Intermédiaires en Opérations de Banque & Services de Paiement Des Démarcheurs Bancaires et Financiers Des

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ASSOCIATION NÉERLANDAISE DES TRADUCTEURS ET INTERPRÈTES (NGTV) POUR LA TRADUCTION DE DOCUMENTS ET FICHIERS

CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ASSOCIATION NÉERLANDAISE DES TRADUCTEURS ET INTERPRÈTES (NGTV) POUR LA TRADUCTION DE DOCUMENTS ET FICHIERS CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ASSOCIATION NÉERLANDAISE DES TRADUCTEURS ET INTERPRÈTES (NGTV) POUR LA TRADUCTION DE DOCUMENTS ET FICHIERS Version : mars 2013 Définitions Client 1) La personne physique ou morale

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES PRESTATIONS DE SERVICES

CONDITIONS GENERALES PRESTATIONS DE SERVICES http://www.droitbelge.net infos@droitbelge.net CONDITIONS GENERALES PRESTATIONS DE SERVICES Auteur: Me Marie Dupont, avocat AVERTISSEMENT Ce document est une version d évaluation du contrat. Il a pour

Plus en détail

SAICA GROUP. Conditions Générales d Achat - France

SAICA GROUP. Conditions Générales d Achat - France SAICA GROUP Conditions Générales d Achat - France 1. Domaine d application 1.1. A titre de conditions déterminantes du consentement et sauf exception expresse faisant l objet de conditions particulières

Plus en détail

Conditions générales de vente (version 2014.01)

Conditions générales de vente (version 2014.01) Conditions générales de vente (version 2014.01) 1. Champ d application 1.1. Les conditions suivantes (dénommées ci-après Conditions Générales ) s appliquent tant aux contrats de vente qu aux contrats d

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente PREAMBULE Le client souhaite se doter d un site internet Il a lancé une consultation préalable, qui a été communiquée à Nexus Création et a permis d élaborer une proposition

Plus en détail

Conditions générales vente en ligne

Conditions générales vente en ligne Page 1 de 6 Conditions générales vente en ligne Article 1 Introduction 1.1. D une part, les présentes conditions générales règlent l utilisation du site de vente ayant pour url www.jungheinrich.be/webshop

Plus en détail

Avons ordonné et ordonnons:

Avons ordonné et ordonnons: Doc. parl. 3671 Loi du 3 juin 1994 portant organisation des relations entre les agents commerciaux indépendants et leurs commettants et portant transposition de la directive du Conseil 86/653/CEE du 18

Plus en détail

PROTOCOLE RELATIF À L ARRANGEMENT DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES

PROTOCOLE RELATIF À L ARRANGEMENT DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES PROTOCOLE RELATIF À L ARRANGEMENT DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES adopté à Madrid le 27 juin 1989, modifié le 3 octobre 2006 et le 12 novembre 2007 Liste des articles du

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières ( CCAP )

Cahier des Clauses Administratives Particulières ( CCAP ) PREFET DE LA REGION D ILE-DE-FRANCE, PREFET DE PARIS Direction de la Modernisation et de l Administration Mission des moyens généraux Bureau des marchés et de la logistique, 75911 PARIS CEDEX 15 pref-marches75@paris.gouv.fr

Plus en détail

ANNEXE 10 CONTRAT TYPE D UN CHARGÉ DE PROJET

ANNEXE 10 CONTRAT TYPE D UN CHARGÉ DE PROJET ANNEXE 10 CONTRAT TYPE D UN CHARGÉ DE PROJET CONTRAT DE SERVICE CHARGÉ DE PROJET Entente entre le centre de la petite enfance [nom du CPE] [adresse] et [Nom de la personne assumant les responsabilités

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE 1- ACCEPTATION DES CONDITIONS GENERALES DE VENTE La souscription d un ordre d insertion de publicité par un Annonceur ou par un mandataire agissant pour son compte implique

Plus en détail

Contrat de création d un site web

Contrat de création d un site web http://www.droitbelge.net infos@droitbelge.net Contrat de création d un site web Auteur: Me Frédéric Dechamps, avocat AVERTISSEMENT Ce document est une version d évaluation du contrat. Il a pour seul objectif

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DES CONTRATS DE LOCATION ET DE PRESTATION DE SERVICES CREATIVE TECHNOLOGY SPAIN, S.L.U.

CONDITIONS GÉNÉRALES DES CONTRATS DE LOCATION ET DE PRESTATION DE SERVICES CREATIVE TECHNOLOGY SPAIN, S.L.U. CONDITIONS GÉNÉRALES DES CONTRATS DE LOCATION ET DE PRESTATION DE SERVICES CREATIVE TECHNOLOGY SPAIN, S.L.U. 0.- DÉFINITIONS. Dans le cadre des présentes conditions générales, les termes ci-dessous ont

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE. Règles Générales

REGLEMENT MUTUALISTE. Règles Générales REGLEMENT MUTUALISTE Le présent règlement mutualiste est régi par le nouveau Code de la mutualité tel qu institué par l ordonnance N 2001-350 du 19/04/2001, complétée par les directives communautaires

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE DU REGIME FRAIS MEDICAUX ET CHIRURGICAUX. (Complémentaire santé)

REGLEMENT MUTUALISTE DU REGIME FRAIS MEDICAUX ET CHIRURGICAUX. (Complémentaire santé) MUTUELLE SOUMISE AUX DISPOSITIONS DU LIVRE II DU CODE DE LA MUTUALITE REGLEMENT MUTUALISTE DU REGIME FRAIS MEDICAUX ET CHIRURGICAUX (Complémentaire santé) OPERATIONS INDIVIDUELLES (COMPLÉMENTAIRE SANTÉ

Plus en détail

CIRCULAIRE N 01/02 (annule et remplace la circulaire n 01/00)

CIRCULAIRE N 01/02 (annule et remplace la circulaire n 01/00) Rabat, le 11 mars 2002 CIRCULAIRE N 01/02 (annule et remplace la circulaire n 01/00) RELATIVE A LA RELATION ENTRE LES SOCIETES DE BOURSE ET LEUR CLIENTELE DANS LE CADRE DE L ACTIVITE D INTERMEDIATION Aux

Plus en détail

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Article 1 : Objet Les présentes conditions générales de vente ont pour objet de définir les conditions de mise à disposition par Free au profit d un annonceur

Plus en détail

CONVENTION de co-maîtrise d Ouvrage

CONVENTION de co-maîtrise d Ouvrage CONVENTION de co-maîtrise d Ouvrage Article 2.II de la loi n 85-704 du 12 juillet 1985 Entre : La Fédération Départementale d Energie du Pas-de-Calais, collectivité territoriale, sise 39 rue d Amiens 62000

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE OBLIGATOIRE EN FRANCE

CONVENTION DE STAGE OBLIGATOIRE EN FRANCE CONVENTION DE STAGE OBLIGATOIRE EN FRANCE Entre : L Université Jean Moulin Lyon 3, Etablissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, Représentée par son Président,Monsieur Jacques

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES ET TECHNIQUES PARTICULIERES

MARCHÉ PUBLIC DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES ET TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHÉ PUBLIC DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES ET TECHNIQUES PARTICULIERES Service de conseil juridique pour l analyse de la situation fiscale d AGROCAMPUS OUEST PROCEDURE ADAPTEE (Article

Plus en détail

MEMORIAL MEMORIAL. Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg. Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION

MEMORIAL MEMORIAL. Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg. Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 2837 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 171 29 septembre 2010 S o m m a i r e Caisse nationale de Santé Statuts...............................................

Plus en détail

Conditions Générales de Vente Service Dolead Campaign Manager Contrat de Mandat

Conditions Générales de Vente Service Dolead Campaign Manager Contrat de Mandat Conditions Générales de Vente Service Dolead Campaign Manager Contrat de Mandat de DOLEAD, SAS au capital de 120.840, dont le siège social se situe au 14 boulevard Poissonnière, 75009 Paris, RCS PARIS

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D INSCRIPTIONS GROUPES

CONDITIONS GENERALES D INSCRIPTIONS GROUPES CONDITIONS GENERALES D INSCRIPTIONS GROUPES Par «Colloquium», on entend la société en charge de l organisation de l Evènement, dans la cadre d un mandat préalable consenti par son mandant ou donneur, en

Plus en détail

CONTRAT DE CONSEILLER MAESTRIA, un concept d IBS Europe s.a.

CONTRAT DE CONSEILLER MAESTRIA, un concept d IBS Europe s.a. CONTRAT DE CONSEILLER MAESTRIA, un concept d IBS Europe s.a. ENTRE : IBS Europe s.a., ayant son siège social au N 68 de la Route de Luxembourg à L-4972 Dippach, au Grand Duché de Luxembourg, ci-après désigné

Plus en détail

Projet de raccordement au réseau de transport de gaz naturel CONVENTION D ETUDES DE RACCORDEMENT. DISTRIBUTEUR : Commune :.. (dpt)

Projet de raccordement au réseau de transport de gaz naturel CONVENTION D ETUDES DE RACCORDEMENT. DISTRIBUTEUR : Commune :.. (dpt) Projet de raccordement au réseau de transport de gaz naturel CONVENTION D ETUDES DE RACCORDEMENT Référence : REG.DIS.SITE.CER.XX DISTRIBUTEUR : Document type : Convention d études de raccordement DISTRIBUTEUR

Plus en détail

Convention relative à la délégation de gestion administrative et financière du fonds de Solidarité pour le Logement

Convention relative à la délégation de gestion administrative et financière du fonds de Solidarité pour le Logement ANNEXE FSL N 1 : Convention de la gestion du fonds à la CAF des Vosges Convention relative à la délégation de gestion administrative et financière du fonds de Solidarité pour le Logement Entre d une part,

Plus en détail

Convention relative aux transactions électroniques Terravis egvt (instituts de crédit)

Convention relative aux transactions électroniques Terravis egvt (instituts de crédit) Convention relative aux transactions électroniques Terravis egvt (instituts de crédit) entre SIX Terravis SA, Brandschenkestrasse 47, case postale 1758, 8021 Zurich (ci-après SIX Terravis) et Institut

Plus en détail

LA DÉCISION D'URGENCE PROPOS INTRODUCTIFS

LA DÉCISION D'URGENCE PROPOS INTRODUCTIFS LA DÉCISION D'URGENCE PROPOS INTRODUCTIFS L exécution d un chantier ou d une prestation de service sur une période relativement longue conduit quasi-inévitablement à des divergences de points de vue entre

Plus en détail

REUTILISATION D INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DE LA VILLE DE SCEAUX REGLEMENT GENERAL

REUTILISATION D INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DE LA VILLE DE SCEAUX REGLEMENT GENERAL REUTILISATION D INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DE LA VILLE DE SCEAUX REGLEMENT GENERAL Préambule La réutilisation des informations publiques est définie comme une utilisation à d autres

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES

CONDITIONS GENERALES CONDITIONS GENERALES 1. Sauf stipulation contraire écrite, toutes offres et toutes conventions (même celles à venir) sont régies par les présentes conditions, lesquelles en font partie intégrante et priment

Plus en détail

Conditions particulières de vente

Conditions particulières de vente Conditions particulières de vente Article 1 KOKAPAT RANDO est conçu pour assurer la réservation et la vente de prestations de loisirs, principalement la randonnée pédestre en espace rural. KOKAPAT RANDO

Plus en détail

COMMISSION DE CONCILIATION REGLEMENT DE PROCEDURE DE LA COMMISSION DE CONCILIATION CONSTRUCTION

COMMISSION DE CONCILIATION REGLEMENT DE PROCEDURE DE LA COMMISSION DE CONCILIATION CONSTRUCTION COMMISSION DE CONCILIATION BOUWUNIE CONFEDERATION CONSTRUCTION FAB NAV TEST-ACHATS REGLEMENT DE PROCEDURE DE LA COMMISSION DE CONCILIATION CONSTRUCTION 1. Dispositions générales Article 1 La Commission

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES DE L APPEL D OFFRES N 02/13 RELATIF A LA COUVERTURE DE L EACCE EN MATIERE D ASSURANCES

CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES DE L APPEL D OFFRES N 02/13 RELATIF A LA COUVERTURE DE L EACCE EN MATIERE D ASSURANCES - CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES DE L APPEL D OFFRES N 02/13 RELATIF A LA COUVERTURE DE L EACCE EN MATIERE D ASSURANCES ARTICLE 1 : OBJET Le présent appel d offres a pour objet la couverture de l EACCE

Plus en détail

Conditions générales de partenariat

Conditions générales de partenariat Conditions générales de partenariat 1. Cadre de la collaboration La société ROCOLUC S.A. est titulaire de licences B+ délivrées par la Commission des Jeux de Hasard belge. Ces licences lui permettent d

Plus en détail

Conditions Générales de vente NBN

Conditions Générales de vente NBN Conditions Générales de vente NBN Version 2015-02-25 Conditions Générales Article 1 : Champ d application 1.1. Par loi relative à la normalisation du 3.4.2003 (M.B. 27.5.2003), le NBN (Bureau de Normalisation)

Plus en détail

CONVENTION DE PRESTATIONS

CONVENTION DE PRESTATIONS ACCOMPAGNEMENT A LA REORGANISATION DU SERVICE GESTION RECOUVREMENT CONTENTIEUX ET DU SERVICE COMPTABILITE CONVENTION DE PRESTATIONS Page n 1/5 CONTRACTANTS Entre d'une part, CILGERE - Association régie

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D OCTROI ET DE SUIVI DES CONVENTIONS INDUSTRIELLES DE FORMATION PAR LA RECHERCHE - CIFRE -

CONDITIONS GENERALES D OCTROI ET DE SUIVI DES CONVENTIONS INDUSTRIELLES DE FORMATION PAR LA RECHERCHE - CIFRE - CONDITIONS GENERALES D OCTROI ET DE SUIVI DES CONVENTIONS INDUSTRIELLES DE FORMATION PAR LA RECHERCHE - CIFRE - Le ministère chargé de la recherche conduit une politique de rapprochement du système de

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE L ASSISTANCE JURIDIQUE LEGILOCAL

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE L ASSISTANCE JURIDIQUE LEGILOCAL CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE L ASSISTANCE JURIDIQUE LEGILOCAL ARTICLE 1 : SERVICE PROPOSE PAR VICTOIRES SA VICTOIRES SA met à la disposition du Client un service personnalisé et externalisé d information,

Plus en détail

Arrangement concernant les services de paiement de la poste

Arrangement concernant les services de paiement de la poste Arrangement concernant les services de paiement de la poste Les soussignés, Plénipotentiaires des Gouvernements des Pays-membres de l Union, vu l article 22.4, de la Constitution de l Union postale universelle

Plus en détail

Loi n 24-01 relatives aux opérations de pension.

Loi n 24-01 relatives aux opérations de pension. Loi n 24-01 relatives aux opérations de pension. Bourse de Casablanca Sommaire CHAPITRE PREMIER- DISPOSITIONS GENERALES...3 CHAPITRE II - DES MODALITES DE CONCLUSION DES OPERATIONS DE PENSION...3 CHAPITRE

Plus en détail

Conditions générales de partenariat

Conditions générales de partenariat Conditions générales de partenariat 1. Cadre de la collaboration L opérateur est titulaire de licences B+ délivrées par la Commission des Jeux de Hasard belge. Ces licences lui permettent d exploiter,

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES SICTOM PEZENAS-AGDE - Service Finances et Marchés Publics 27 avenue de Pézenas BP 112 34120 NEZIGNAN L EVÊQUE Tél: 04 67 98 58 05 ASSISTANCE A MAITRE D OUVRAGE

Plus en détail

Infiniment web CONDITIONS GENERALES DE VENTE

Infiniment web CONDITIONS GENERALES DE VENTE Infiniment web CONDITIONS GENERALES DE VENTE ARTICLE 1 OBJET DU CONTRAT Le présent contrat et ses annexes ont pour objet de définir les conditions dans lesquelles le Concepteur, Infiniment Web, à la demande

Plus en détail

DEFENSE PENALE ET RECOURS

DEFENSE PENALE ET RECOURS DEFINITIONS On entend par : > Assuré : Toute personne réputée assurée au présent contrat, c est-à-dire : Le souscripteur du contrat : personne morale régulièrement déclarée auprès des autorités préfectorales

Plus en détail

CONVENTION D UNIDROIT SUR LE CREDIT-BAIL INTERNATIONAL (Ottawa, le 28 mai 1988)

CONVENTION D UNIDROIT SUR LE CREDIT-BAIL INTERNATIONAL (Ottawa, le 28 mai 1988) CONVENTION D UNIDROIT SUR LE CREDIT-BAIL INTERNATIONAL (Ottawa, le 28 mai 1988) LES ETATS PARTIES A LA PRESENTE CONVENTION, RECONNAISSANT l importance d éliminer certains obstacles juridiques au crédit-bail

Plus en détail

CONTRAT DE CESSION DE DROITS D AUTEUR

CONTRAT DE CESSION DE DROITS D AUTEUR CONTRAT DE CESSION DE DROITS D AUTEUR CE DOCUMENT EST IMPORTANT, IL CONTIENT PLUSIEURS DISPOSITIONS IMPORTANTES PORTANT SUR VOS DROITS ET OBLIGATIONS. EN COCHANT LA CASE ACCEPTATION DE CE CONTRAT (CI-APRÈS

Plus en détail

EDITION 2010. PROVITA Conditions générales d assurance (CGA) de l assurance obligatoire des soins selon la LAMal POUR LA MEILLEURE DES MÉDECINES.

EDITION 2010. PROVITA Conditions générales d assurance (CGA) de l assurance obligatoire des soins selon la LAMal POUR LA MEILLEURE DES MÉDECINES. EDITION 2010 PROVITA Conditions générales d assurance (CGA) de l assurance obligatoire des soins selon la LAMal POUR LA MEILLEURE DES MÉDECINES. Sommaire Page I Généralités Art. 1 Contenu 3 Art. 2 Base

Plus en détail

GS1 Data Excellence, INC. CONDITIONS DU CONTRAT DE PARTICIPATION DES PARTENAIRES COMMERCIAUX HORS DES ÉTATS-UNIS

GS1 Data Excellence, INC. CONDITIONS DU CONTRAT DE PARTICIPATION DES PARTENAIRES COMMERCIAUX HORS DES ÉTATS-UNIS GS1 Data Excellence, INC. CONDITIONS DU CONTRAT DE PARTICIPATION DES PARTENAIRES COMMERCIAUX HORS DES ÉTATS-UNIS Les conditions du présent Contrat de participation (le «Contrat de participation») de GS1

Plus en détail