L Italie: langue, culture et société

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Italie: langue, culture et société"

Transcription

1 S E S S I O N fo r m a t i o c o t i u e u i v e r s i t a i re L Italie: lague, culture et société février à mai 2017 Cycle de coféreces Arts, littérature et société Uité d italie Départemet des lagues et des littératures romaes FACULTÉ DES LETTRES

2 Directio Prof. Fracesca Serra, Uité d'italie, Départemet des lagues et des littératures romaes, Faculté des lettres, Uiversité de Geève Coordiatio Arts, littérature et société: Marco Sabbatii, Uité d'italie, Départemet des lagues et des littératures romaes, Faculté des lettres, Uiversité de Geève Lague: Federica Rossi, Istitut uiversitaire de formatio des eseigats, Uiversité de Geève Public Professioel exerçat das u cotexte écessitat des coaissaces de culture italiee das les différets domaies de l écoomie et du savoir (admiistratio publique, orgaisatios iteratioales, humaitaire, religio, audiovisuel, mode, tourisme, etc.) Persoe impliquée à titre professioel ou privé das des échages écoomiques, culturels, politiques avec l Italie et désirat acquérir des outils de réflexio pour mieux compredre la société italiee 2

3 Découvrir, acquérir, maîtriser la lague et la culture italiees: des atouts professioels et persoels à développer La culture italiee est l ue des plus riches du mode. L Italie, l u des membres fodateurs de l Uio européee, demeure u pays idustriellemet et culturellemet très dyamique. À l heure où les échages commerciaux s itesifiet etre l Europe et la Suisse, ue coaissace approfodie de la lague et de la culture italiees représete u atout o égligeable pour les professioels opérat das les différets secteurs de l écoomie et du savoir. Cette sessio pritaière, qui complète celle cosacrée à l appretissage de la lague (voir le programme de la sessio d autome 2016) propose 4 modules pricipaux cosacrés à différets aspects de la culture trasalpie, tels que les grads persoages et le ciéma de gere (Modules 3 et 4), les arts plastiques et les ouveaux écrivais (Modules 5 et 6). Objectifs Découvrir la diversité de la culture italiee à partir d'ue approche pluridiscipliaire (historique, politique, sociale, artistique) Obteir des clés de compréhesio de la société italiee à partir de so histoire, de sa lague et de sa culture S iitier, acquérir et se perfectioer e lague italiee 3

4 P ro g ra m m e c yc l e co fé re c e s Déroulemet 16 coféreces présetées e 5 modules thématiques. Les mardis, mercredis ou jeudis de 18h30 à 20h00 (32h au total). Les coféreces du module spécial ot lieu de 18h15 à 20h00. Module 3 Gradi persoaggi (3 coféreces) Mercredi 22 février Il feroce Ṣalāḥ al-dī e il obilissimo Saladio, Alessadro Collorà, Istitut Florimot Mercredi 1 mars Lucia e la moaca di Moza, Giovai Bardazzi, professeur hooraire, Uiversité de Geève Mardi 7 mars Buotaleti e Palladio: l'evoluzioe della scea teatrale italiaa el Ciqueceto, Sauro Giorali, Lycée Pareto; Letizia Pampaa, Cosulat d Italie et Uiversité de Geève Module 4 Tra giallo e b-movie: il ciema di geere (3 coféreces) Jeudi 16 mars Le charme vééeux du spaghetti thriller Recotre autour du spectacle Giallo oscuro aimée par Marco Sabbatii, Uiversité de Geève, avec la participatio des artistes (vers 21h30, à l'issue de la représetatio, Théâtre du Grütli, Salle du sous-sol) Mercredi 22 mars Tutti i colori del giallo, Marco Sabbatii Mercredi 29 mars Dal film horror al wester all italiaa, Marco Sabbatii 4

5 A r t, l i t t é r a t u r e e t s o c i é t é Module 5 Aatomia di u quadro (3 coféreces) Mercredi 4 avril Caravaggio a Napoli: Le sette opere di misericordia, Federica Rossi, Uiversité de Geève Mardi 11 avril Metamorfosi e ibridismo ell'opera di Roberto Cuoghi, Adrea Bellii, Direttore del Cetre d Art cotemporai Mercredi 3 mai Carol Rama, "L'isola degli occhi", 1967 Sophie Barth-Gros, DIP (coférece e fraçais) Module 6 Oggi i libreria (2 coféreces) Mercredi 10 mai Alcui scrittori di oggi portati sul grade schermo, Marco Dogliotti, Librairie Le Parasse Mercredi 17 mai Moache, ceeretole, beatrici ed amiche geiali ella letteratura degli ultimi vet ai, Federica Rossi Autres activités Mardi 10 javier 12h30-13h30 Visite du Cetre d Art cotemporai (e italie) Réservatios auprès de mai 2017 Voyage à Naples Pour tout reseigemet, s adresser à avat le 20 février

6 Module spécial Cotro la solitudie della letteratura (5 coféreces) Jeudi 2 mars Letteratura e ciema Massimo Fusillo, Uiversità dell Aquila Jeudi 16 mars Letteratura e storia Lisa Roscioi, Uiversità di Parma Jeudi 5 avril Letteratura e politica Stefao Jossa, Royal Holloway Uiversity of Lodo Jeudi 27 avril Letteratura e scieza Massimo Bucciatii, Uiversità di Siea Jeudi 18 mai Letteratura e filosofia Carola Barbero, Uiversità di Torio Lague italiee Les cours de lague italiee sot orgaisés pedat l aée et serot recoduits e Ils compreet différets iveaux et sot orgaisés e 2 modules: Module 1 Iitiatio à la lague italiee, des otios de base a l approfodissemet des coaissaces (3 cours) Module 2 Cours de perfectioemet iveau C2 et pour italophoes: aspects de la lague et de la vie italiees Exame CILS (Certificazioe italiao ligua straiera): 8 jui 2017 (pour iformatio ou 6

7 Reseigemets pratiques Iscriptio E lige (ou pdf à télécharger) sur Fiace d iscriptio Etrée libre, iscriptio obligatoire Délai d iscriptio Ue semaie au plus tard avat le début du module choisi. Les modules ot lieu sous réserve d u ombre suffisat de participats. Lague Les coféreces se déroulet e italie sauf celle du 3 mai, e fraçais. Lieu Uiversité de Geève Attestatio Ue attestatio de participatio est délivrée sur demade aux persoes ayat suivi au miimum 80% de la formatio. Iformatios géérales Uité d italie Départemet des lagues et des littératures romaes Faculté des lettres Place de l Uiversité Geève Tél: +41 (0)

8 Cetre pour la formatio cotiue et à distace CFCD U i v e r s i t é d e G e è v e C H G e è v e 4 Tél: +41 (0)

Les salaires équitables et la responsabilité sociale des entreprises

Les salaires équitables et la responsabilité sociale des entreprises C y c l e d e 7 c o f é r e c e s Les salaires équitables et la resposabilité sociale des etreprises 18 avril 20 jui 2012 Faculté des scieces écoomiques et sociales Départemets d écoomie de sociologie

Plus en détail

Questions Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1

Questions Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1 Questios Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1 Expliquer la otio de variable et défiir les différets types de variables Décrire les échelles de classificatio et trasformer les doées pour passer

Plus en détail

Parlez l anglais Tout simplement! Formations 2014/2015

Parlez l anglais Tout simplement! Formations 2014/2015 Parlez l aglais Tout simplemet! Formatios 2014/2015 sommaire L équipe.... 4 Modalités de suivi et évaluatio.... 4 Nos formules.... 6 Cours idividuels et cours collectifs....6 Speak Eglish Luch/Breakfast

Plus en détail

Bienvenue! Conditions d acces

Bienvenue! Conditions d acces Coditios d acces Bieveue! Etudiats et persoels de l ub : vous êtes iscrits automatiquemet pour l aée uiversitaire e cours. Votre carte multiservices vous sert de carte de bibliothèque. Autres lecteurs

Plus en détail

3 e Document de suivi du Vade-mecum. relatif à l usage de la langue française dans les organisations internationales

3 e Document de suivi du Vade-mecum. relatif à l usage de la langue française dans les organisations internationales 3 e Documet de suivi du Vade-mecum relatif à l usage de la lague fraçaise das les orgaisatios iteratioales Octobre 2012 Documet réalisé par l Observatoire de la lague fraçaise de la Directio de la lague

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

Rappels sur les calculs financiers. Bibliographie indicative. Bodie, Merton & Thibierge, 2002, Finance, Pearson education.

Rappels sur les calculs financiers. Bibliographie indicative. Bodie, Merton & Thibierge, 2002, Finance, Pearson education. Uiversité de Nice-Sophia Atipolis Istitut Uiversitaire de Techologie Nice-Côte d Azur Départemet Gestio des Etreprises et des Admiistratios Gestio Fiacière Les objectifs pricipaux Maîtriser les cocepts

Plus en détail

Régime d encouragement à l éducation permanente (REEP)

Régime d encouragement à l éducation permanente (REEP) Régime d ecouragemet à l éducatio permaete (REEP) RC4112(F) Rev. 01 Avat de commecer Ce guide s adresse-t-il à vous? Ce guide vous itéressera si vous voulez participer au Régime d ecouragemet à l éducatio

Plus en détail

Correction Bac ES France juin 2010

Correction Bac ES France juin 2010 Correctio Bac ES Frace jui 010 Exercice 1 (4 poits) (Commu à tous les cadidats) Pour ue meilleure compréhesio, les réposes serot justifiées das ce corrigé. Questio 1 Le ombre 3 est solutio de l équatio

Plus en détail

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers.

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers. Reseigemets et moitorig. Reseigemets commerciaux et de solvabilité sur les etreprises et les particuliers. ENSEMBLE CONTRE LES PERTES. Reseigemets Creditreform. Pour plus de trasparece. Etreteir des rapports

Plus en détail

Options Services policiers à Moncton Rapport de discussion

Options Services policiers à Moncton Rapport de discussion Optios Services policiers à Mocto Rapport de discussio Le 22 ovembre 2010 Also available i Eglish TABLE DES MATIÈRES Chapitre 1.0 Sommaire 3 Chapitre 2.0 Problématique 4 Chapitre 3.0 Cotexte 5 Chapitre

Plus en détail

ACTUalités. Agenda 10/02 Paris Les infirmiers et la recherche face au défi de la qualité www.ehesp.fr - www.anfh.fr

ACTUalités. Agenda 10/02 Paris Les infirmiers et la recherche face au défi de la qualité www.ehesp.fr - www.anfh.fr cotact : c.bohomme@fhf.fr Das u service hospitalier de éoatalogie, au Vietam. Ageda 10/02 Paris Les ifirmiers et la recherche face au défi de la qualité www.ehesp.fr - www.afh.fr 26-27/03 La Rochelle Le

Plus en détail

Se former, Progresser, Evoluer...

Se former, Progresser, Evoluer... Se former, Progresser, Evoluer... CCI HAUTE-SAVOIE www.formatio-cci.fr Des formatios qui preet e compte les besois de chacu Deuxième orgaisme de formatio après l Educatio Natioale, les Chambres de Commerce

Plus en détail

Demandes de prêt REER FAQ

Demandes de prêt REER FAQ Demades de prêt REER FAQ Commet soumettre des demades de prêt REER e lige 1. Commet puis-je accéder à l outil e lige? Pour accéder à l outil e lige, redez-vous à l adresse mauvie.ca/pretreer. Etrez votre

Plus en détail

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l Écoomie sociale et solidaire? Coopératives Etreprises sociales Scop Fiaceurs sociaux Scic CAE Mutuelles Coopératives d etreprises

Plus en détail

AUX PROJETS. Soutenue par la Ville d'illkirch-graffenstaden. Service Jeunesse

AUX PROJETS. Soutenue par la Ville d'illkirch-graffenstaden. Service Jeunesse BOURSE Illkirch-Graffestade AUX PROJETS JEUNES Souteue par la Ville d'illkirch-graffestade Service Jeuesse 2 rue des Soeurs 67400 Illkirch-Graffestade Tél. 03 88 66 80 18 / 06 99 07 64 18 Cadre réservé

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices Chapitre 1 Déombremet 1.1 Eocés des exercices Exercice 1 L acie système d immatriculatio fraçais était le suivat : chaque plaque avait 4 chiffres, suivis de 2 lettres, puis des 2 uméros du départemet.

Plus en détail

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant GUIDE DU DÉBUTANT Compte Sélect Baque Mauvie Guide du débutat Besoi d aide? Preez quelques miutes pour lire attetivemet votre Guide du cliet. Le préset Guide du débutat vous facilitera l utilisatio de

Plus en détail

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC Kaize & Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club idustrielle AIAC Itroducti o Itroductio: vidéo Kai ze coclusio 1 Itroducti o Kai ze La méthode du coclusio 2 Itroducti o Kai ze A- Les types d étiquettes

Plus en détail

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe Cosolidatio La société THEOS, qui commercialise des vis, exerce so activité das trois villes : Paris, Nacy et Nice. Le directeur de la société souhaite cosolider les résultats de ses vetes par ville das

Plus en détail

Newsletter du Syndicat Intercommunal de Gestion Informatique www.sigi.lu. Edition Juillet-Août 2012

Newsletter du Syndicat Intercommunal de Gestion Informatique www.sigi.lu. Edition Juillet-Août 2012 Newsletter du Sydicat Itercommual de Gestio Iformatique www.sigi.lu Editio Juillet-Août 2012 VIEW «La formatio : pour ue admiistratio modere et efficace» Page 3 «Nouveaux services iteractifs grâce à la

Plus en détail

Extrait du Guide Pratique des Représentants du Personnel

Extrait du Guide Pratique des Représentants du Personnel Extrait du Guide Pratique des Représetats du Persoel Partie 5 - Moyes mis à dispositio des ititutios représetatives du persoel 5-4 Les heures de délégatio et la liberté de déplacemet A) Les heures de délégatio

Plus en détail

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS Les logiciels utilisés pour la gestio des stocks itègret de ombreuses foctios de calcul. L ue des plus importates est l exécutio des prévisios des cosommatios futures d

Plus en détail

CHARTE GRAPHIQUE POUR L UNIVERSITÉ P ARIS SORBONNE P ARIS IV

CHARTE GRAPHIQUE POUR L UNIVERSITÉ P ARIS SORBONNE P ARIS IV CHARTE GRAPHIQUE POUR L UNIVERSITÉ P ARIS SORBONNE P ARIS IV Charte réalisée par DAWANT PRODUCTION GRAPHIQUE 26, rue Marsoula - 75012 PARIS Tél : 01 44 75 85 85 - Fax : 01 44 75 01 11 - e-mail : dawat@microet.fr

Plus en détail

Gestion du Risque de Change

Gestion du Risque de Change A / Pratiques de cotatio Gestio du Risque de Chage - Moaies «i» : FRF, DEM «pré i» : GBP «out» : USD EONIA : Europea over ight idex average TEC : taux à échage costat Toute cotatio compred deux prix :

Plus en détail

Loi Chevènement du 12 juillet 1999. 1. Aspects institutionnels. 1.1. Contexte. 1.2 Les différentes structures et leurs compétences

Loi Chevènement du 12 juillet 1999. 1. Aspects institutionnels. 1.1. Contexte. 1.2 Les différentes structures et leurs compétences Loi Chevèemet du 12 juillet 1999 1. Aspects istitutioels 1.1. Cotexte 1.2 Les différetes structures et leurs compéteces 1.3 Les mécaismes de trasformatio et de créatio d u EPCI Vers ue ouvelle itercommualité

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES

GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES SOMMAIRE Les visites d etreprises : pourquoi ouvrir ses portes?.... 8 1.1 Des motivatios variées pour les etreprises... 8 1.2 Les freis à l ouverture

Plus en détail

Accueil chez l assistante maternelle

Accueil chez l assistante maternelle Accueil chez l assistate materelle 2 Ce livret a été réalisé par u groupe d assistates materelles idépedates qui se réuisset régulièremet pour réfléchir à leurs pratiques professioelles. Ce groupe est

Plus en détail

RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE

RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE Cetre de saté et de services sociaux des Pays-d e-haut 30 javier 2013 Table des matières 1. Présetatio du rapport... p.5 1.1. Cosidératios prélimiaires...

Plus en détail

Le meilleur scénario pour votre investissement

Le meilleur scénario pour votre investissement ivestir Best Strategy 2012 Le meilleur scéario pour votre ivestissemet U ivestissemet diversifié U coupo uique de 0% à 50% brut* à l échéace Ue courte durée : 4 as et demi Votre capital garati à l échéace

Plus en détail

LES RÉSEAUX INSTITUTIONNELS DE LA FRANCOPHONIE

LES RÉSEAUX INSTITUTIONNELS DE LA FRANCOPHONIE DIRECTION DE LA PAIX, DE LA DÉMOCRATIE ET DES DROITS DE L HOMME LES RÉSEAUX INSTITUTIONNELS DE LA FRANCOPHONIE Vigies, leviers, viviers de la démocratie Produit par la Directio de la paix de la démocratie

Plus en détail

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil.

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil. Qu appelle-t-o éclipse? Éclipser sigifie «cacher». Vus depuis la Terre, deu corps célestes peuvet être éclipsés : la Lue et le Soleil. LES ÉCLIPSES Pour qu il ait éclipse, les cetres de la Terre, de la

Plus en détail

Les nouveaux relevés de compte

Les nouveaux relevés de compte Ifo CR Les ouveaux relevés de compte Les relevés de compte actuels du Crédit Agricole de Champage-Bourgoge sot issus de la migratio iformatique sur le GIE AMT e 2001 : petit format (mais A4 pour les Professioels),

Plus en détail

La maladie rénale chronique

La maladie rénale chronique La maladie réale chroique Qu est-ce que cela veut dire pour moi? Natioal Kidey Disease Educatio Program La maladie réale chroique: l essetiel Vous avez été iformé(e) que vous êtes atteit(e) de la maladie

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4 UNVERSTE MONTESQUEU BORDEAUX V Licece 3 ère aée Ecoomie - Gestio Aée uiversitaire 2006-2007 Semestre 2 Prévisios Fiacières Travaux Dirigés - Séaces 4 «Les Critères Complémetaires des Choix d vestissemet»

Plus en détail

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1)

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1) Corrigé ESSEC III 008 par Pierre Veuillez Das certaies situatios paris sportifs, ivestissemets fiaciers..., o est ameé à miser de l arget de faço répétée sur des paris à espérace favorable. O se propose

Plus en détail

REVISION EXPERTISE COMPTABLE GESTION ADMINISTRATIVE COMPTABLE ET FINANCIERE GESTION D ENTREPRISES FISCALITE DROIT

REVISION EXPERTISE COMPTABLE GESTION ADMINISTRATIVE COMPTABLE ET FINANCIERE GESTION D ENTREPRISES FISCALITE DROIT REVISION EXPERTISE COMPTABLE GESTION ADMINISTRATIVE COMPTABLE ET FINANCIERE GESTION D ENTREPRISES FISCALITE DROIT Créée e 1934, das le quartier de Sait-Gervais au cœur de la ville de Geève, la société

Plus en détail

Apprentissage numérique pour la recherche d informations en imagerie médicale : Modélisation des filtres de Gabor

Apprentissage numérique pour la recherche d informations en imagerie médicale : Modélisation des filtres de Gabor Appretissage umérique pour la recherche d iformatios e imagerie médicale : Modélisatio des filtres de Gabor Noureddie Bourkache, Sahbi Sidho Mourad Laghrouche To cite this versio: Noureddie Bourkache,

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DEPARTEMENTALES 2015

RECOMMANDATIONS DEPARTEMENTALES 2015 ACCUEILS COLLECTIFS DE MINEURS RECOMMANDATIONS DEPARTEMENTALES 2015 Directio départemetale de la cohésio sociale Service Sport, jeuesse, vie associative et politique de la ville 10 rue Claudius Buard-

Plus en détail

CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE. «Sport & Entreprises : un enjeu de performance économique et sociale»

CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE. «Sport & Entreprises : un enjeu de performance économique et sociale» CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE «Sport Etreprises : u ejeu de performace écoomique et sociale» LE COMITÉ NATIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS, ACTEUR RÉFÉRENT ET D AVANT-GARDE Le Comité Natioal Olympique

Plus en détail

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3...

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3... Applicatios des maths Algèbre fiacière 1. Itérêts composés O place u capital C 0 à u taux auel T a pedat aées. Quelle est la valeur fiale C de ce capital? aée capital e fi d'aée 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1

Plus en détail

MErKUr. JUiN 2012. 158 exposants 1.650 visiteurs 3.000 rendez-vous d affaires. www.cc.lu. international

MErKUr. JUiN 2012. 158 exposants 1.650 visiteurs 3.000 rendez-vous d affaires. www.cc.lu. international JUiN 2012 MErKUr de lëtzebuerger MErKUr BUllEtiN de la CHaMBrE de CoMMErCE du GraNd-dUCHÉ de luxembourg www.cc.lu 158 exposats 1.650 visiteurs 3.000 redez-vous d affaires FlaSH CC-tV: la Chambre de Commerce

Plus en détail

Recherche et innovation en France : les facteurs clefs de l'attractivité

Recherche et innovation en France : les facteurs clefs de l'attractivité 1/6 Recherche et iovatio e Frace : les facteurs clefs de l'attractivité La Frace se place aux tout premiers rags, e Europe et das le mode, e matière de recherche et d iovatio : > 2 ème rag europée, derrière

Plus en détail

Logiciel de synchronisation de flotte de baladeurs MP3 / MP4 ou tablettes Androïd

Logiciel de synchronisation de flotte de baladeurs MP3 / MP4 ou tablettes Androïd easylab Le logiciel de gestio de fichiers pour baladeurs et tablettes Visualisatio simplifiée de la flotte Gestio des baladeurs par idividus / classes / groupes / activités Activatio des foctios par simple

Plus en détail

FORMATION CONTINUE RÉPERTOIRE FORMATIONS ET SERVICES. Un monde de possibilités CENTRE DE SERVICES AUX ENTREPRISES CENTRE D ÉDUCATION MULTICULTUREL

FORMATION CONTINUE RÉPERTOIRE FORMATIONS ET SERVICES. Un monde de possibilités CENTRE DE SERVICES AUX ENTREPRISES CENTRE D ÉDUCATION MULTICULTUREL FORMATION CONTINUE RÉPERTOIRE FORMATIONS ET SERVICES U mode de possibilités ÉDUCATION PERMANENTE CENTRE D ÉDUCATION MULTICULTUREL CENTRE DE SERVICES AUX ENTREPRISES BUREAU DE LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS

Plus en détail

guide pédagogique projects

guide pédagogique projects guide pédagogique projects doig thigs with words Coordiatio pédagogique Juliette Ba-Larrosa et Jea-Louis Picot Agrégés de l uiversité Ispecteurs d Académie Ispecteurs Pédagogiques Régioaux Auteurs Sylvai

Plus en détail

LA NOUVELLE IDENTITÉ DE L AGESSS SE DÉVOILE!

LA NOUVELLE IDENTITÉ DE L AGESSS SE DÉVOILE! l itermédiaire Le joural de l Associatio des gestioaires des établissemets de saté et de services sociaux VOLUME 20, NUMÉRO 1 MAI 2011 LA NOUVELLE IDENTITÉ DE L AGESSS SE DÉVOILE! Fraçois Jea Présidet-directeur

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules est à dispositio olie et sera doé aux cadidats lors des exames oraux

Plus en détail

FORMALISME VECTORIEL. pour la COMMANDE des SYSTEMES ELECTROMECANIQUES à ENTREES MULTIPLES et DYNAMIQUES COUPLEES

FORMALISME VECTORIEL. pour la COMMANDE des SYSTEMES ELECTROMECANIQUES à ENTREES MULTIPLES et DYNAMIQUES COUPLEES Rapport de sythèse préseté à L Uiversité Lille1 Scieces et Techologies e vue d obteir L Habilitatio à Diriger des Recherches présetée et souteue publiquemet par KESTELYN Xavier le 05 Décembre 2012 FORMALISME

Plus en détail

La Journée de la Famille en Entreprise Son Guide Pratique

La Journée de la Famille en Entreprise Son Guide Pratique La Jourée de la Famille e Etreprise So Guide Pratique Le 7 mai 2009, sous le haut patroage et e présece de Nadie Morao, Secrétaire d Etat chargée de la Famille, Jérôme Ballari, Présidet de l Observatoire

Plus en détail

Guide pratique. d intégration de la santé en matière de reproduction et du VIH dans les propositions de subvention à adresser au Fonds mondial

Guide pratique. d intégration de la santé en matière de reproduction et du VIH dans les propositions de subvention à adresser au Fonds mondial Guide pratique d itégratio de la saté e matière de reproductio et du VIH das les propositios de subvetio à adresser au Fods modial Kare Hardee Jill Gay Elisha Du-Georgiou March 2010 Guide pratique d itégratio

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules sera mis à dispositio des cadidats, si écessaire. Etat au 1er mars

Plus en détail

Rêver, y croire, réussir! Un guide de planification d'études supérieures pour les apprenants de l anglais et leurs familles

Rêver, y croire, réussir! Un guide de planification d'études supérieures pour les apprenants de l anglais et leurs familles Rêver, y croire, réussir! U guide de plaificatio d'études supérieures pour les appreats de l aglais et leurs familles Notes Itroductio Itroductio 4 Iformatios pratiques permettat aux ELL de s'y retrouver

Plus en détail

Remise à Niveau Mathématiques

Remise à Niveau Mathématiques Mathématiques RAN - Calcul et raisoemet Remise à Niveau Mathématiques Première partie : Calcul et raisoemet Exercices Page sur 9 RAN Calcul et raisoemet Ex - Rev 04 Mathématiques RAN - Calcul et raisoemet

Plus en détail

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire HAPTRE térêt simple Sommaire A B D E F G H J K L Notio d itérêt Formule fodametale de l itérêt simple Durée de placemet exprimée e mois Durée de placemet exprimée e jours alculs sur la formule fodametale

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

Un système d enseignement supérieur de renommée internationale

Un système d enseignement supérieur de renommée internationale 1/6 Des uiversités et ue recherche plus fortes et plus attractives pour les étudiats et chercheurs étragers Attirer les compéteces et les talets étragers das os uiversités et os cetres de recherche costitue

Plus en détail

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en Le chef d etreprise développe les services fuéraires de l etreprise, e assurat lui-même tout ou partie des activités de vete et e ecadrat directemet le persoel techique et commercial et d exploitatio.

Plus en détail

Une France riche de tous ses habitants

Une France riche de tous ses habitants Ue Frace riche de tous ses habitats Cotre la fatalité, cotre la culpabilité et la stigmatisatio, cotre le gâchis humai que représetet la misère et la grade pauvreté das otre pays, ATD Quart Mode dresse

Plus en détail

relatif à la transmission d ordres par fax et téléphone

relatif à la transmission d ordres par fax et téléphone Règlemet Télé-Equity relatif à la trasmissio d ordres par fax et téléphoe (Cliets de détail) 02541 Pour des raisos d efficacité et de rapidité, le Cliet peut trasmettre ses ordres par fax et/ou téléphoe

Plus en détail

MErkur. Plan d'affaires Avancez plus facilement avec 1,2,3,GO. JuillEt/aoÛt 2009. www.cc.lu. XXX Editorial

MErkur. Plan d'affaires Avancez plus facilement avec 1,2,3,GO. JuillEt/aoÛt 2009. www.cc.lu. XXX Editorial MErkur de lëtzebuerger MErkur BullEtiN de la CHaMBrE de CoMMErCE du GraNd-duCHÉ de luxembourg www.cc.lu JuillEt/aoÛt 2009 Pla d'affaires Avacez plus facilemet avec 1,2,3,GO XXX Editorial XXX décisios de

Plus en détail

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met ,QIRUPDWLTXHQRUPHHWWHPSV,VDEHOOH%R\GHQV Présetatio par Marie-Ae Chabi Réuio PIN 15 javier 2004 /HVEDVHVGHGRQQpHVHPSLULTXHV Collectio fiie et structurée de doées codifiées, textuelles ou multimédia, destiées

Plus en détail

ISSN 1146-6766 N 209 juillet / août / septembre 2011. www.anaafa.fr L E M E N S U E L D E L A V O C A T. N 209 juillet / août / septembre 2011-1

ISSN 1146-6766 N 209 juillet / août / septembre 2011. www.anaafa.fr L E M E N S U E L D E L A V O C A T. N 209 juillet / août / septembre 2011-1 ISSN 1146-6766 N 209 juillet / août / septembre 2011 www.aaafa.fr L E M E N S U E L D E L A V O C A T N 209 juillet / août / septembre 2011-1 VOTRE GARDE...ROBE! ASSOCIATION NATIONALE D'ASSISTANCE ADMINISTRATIVE

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES Accès à l emploi Pour les personnes en situation de handicap,

RESSOURCES HUMAINES Accès à l emploi Pour les personnes en situation de handicap, CONTACT : C.BONHOMME@FHF.FR AGENDA 14-15-16/10 Arcacho Maager sereiemet quad tout bouge www.directeurdessois-afds.com 15-17/10 Aix-e-Provece Saté coectée GRAPH Méditerraée www.le-graph.com 15-16-17/10

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.communaute-urbaine-alencon.fr

GUIDE PRATIQUE. www.communaute-urbaine-alencon.fr GUIDE PRATIQUE XEDE SÉJOU TA R s r u e g r e b é h s e d à l attetio www.commuaute-urbaie-aleco.fr sommaire 1. Qu est-ce que la taxe de séjour? 3 2. Qui peut istaurer la taxe de séjour? 3 3. Quelle peut

Plus en détail

Comparaison des méthodes d indexation d images par le contenu dans les domaines de luminance et transformés

Comparaison des méthodes d indexation d images par le contenu dans les domaines de luminance et transformés MADA-ETI, ISSN 0-0673, Vol., 0 www.aarevues.gov.g Coparaiso es éthoes iexatio iages par le coteu as les oaies e luiace et trasforés Raafiarisoa M. H., Rakotoraia T. E., Rakotoiraho S. 3 Laboratoire e Télécouicatio,

Plus en détail

Bienvenue à notre deuxième édition des Systèmes de réussite de l année!

Bienvenue à notre deuxième édition des Systèmes de réussite de l année! BULLETIN DES SYSTEMES D AFFAIRES DE LA GISC 2 e uméro 2012 Mot du directeur de la rédactio Bieveue à otre deuxième éditio des Systèmes de réussite de l aée! des FSLD frachit des étapes importates 3 Tour

Plus en détail

Après les années MEP, les années mis. Pour ma mutuelle, je sais où je vais

Après les années MEP, les années mis. Pour ma mutuelle, je sais où je vais 2013 / 2014 Après les aées MEP, les aées mis Pour ma mutuelle, je sais où je vais Bieveue das vos aées mis Vos études sot termiées, il vous faut doc passer de votre mutuelle étudiate à ue mutuelle spécialisée

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX DU PATRIMOINE DES INSTITUTIONS MUSÉALES ET DES ARCHIVES. Les archives au Québec, des ressources documentaires à découvrir

ÉTAT DES LIEUX DU PATRIMOINE DES INSTITUTIONS MUSÉALES ET DES ARCHIVES. Les archives au Québec, des ressources documentaires à découvrir ÉTAT DES LIEUX DU PATRIMOINE DES INSTITUTIONS MUSÉALES ET DES ARCHIVES cahier 6 Les archives au Québec, des ressources documetaires à découvrir Pour tout reseigemet cocerat l'isq et les doées statistiques

Plus en détail

Comment les Canadiens classent-ils leur système de soins de santé?

Comment les Canadiens classent-ils leur système de soins de santé? Novembre Les sois de saté au Caada, c est capital bulleti o 4 Commet les Caadies classet-ils leur système de sois de saté? Résultats du sodage iteratioal du Fods du Commowealth sur les politiques de saté

Plus en détail

Extrait gratuit de «Droit du travail Métallurgie» : Fiche conseil

Extrait gratuit de «Droit du travail Métallurgie» : Fiche conseil Extrait gratuit de «Droit du travail Métallurgie» : Fiche coseil Rompre de maière aticipée, égocier et résoudre les litiges Négocier ue rupture covetioelle du CDI Référece Iteret Saisissez la Référece

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités coditioelles - Suites géométriques - foctios epoetielles Calculatrice autorisée Termiale ES123 Eercice 1 : 5 poits Partie A : Ue agece de locatio

Plus en détail

GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE DES SOCIÉTÉS D ÉTAT. Les devoirs et les responsabilités d un conseil d administration

GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE DES SOCIÉTÉS D ÉTAT. Les devoirs et les responsabilités d un conseil d administration GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE DES SOCIÉTÉS D ÉTAT Les devoirs et les resposabilités d u coseil d admiistratio RÉALISATION École atioale d admiistratio publique Jea Asseli, professeur

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce Aée Uiversitaire 2003 / 2004 Auditoire : Troisième Aée Études Supérieures Commerciales & Scieces Comptables DÉCISIONS FINANCIÈRES Note de cours N 3 Première

Plus en détail

Plan éducatif personnalisé. Guide d élaboration et de mise en œuvre d un PEP

Plan éducatif personnalisé. Guide d élaboration et de mise en œuvre d un PEP Pla éducatif persoalisé Guide d élaboratio et de mise e œuvre d u PEP P la éducatif Persoalisé Guide d élaboratio et de mise e œuvre d u PeP 2010 éducatio Maitoba Doées de catalogage avat publicatio Éducatio

Plus en détail

LA SOLUTION WMS/ TMS EXPERTE EN LOGISTIQUE DE DÉTAIL LOGISTICS MANAGER SUITE

LA SOLUTION WMS/ TMS EXPERTE EN LOGISTIQUE DE DÉTAIL LOGISTICS MANAGER SUITE LA SOLUTION WMS/ TMS EXERTE EN LOISTIQUE DE DÉTAIL LOISTIS MANAER SUITE QUELS SONT LES ENJEUX DE LA SULY HAIN? garatir la promesse cliet es derières aées, la distributio coaît ue véritable mutatio avec

Plus en détail

Evaluation de la Délivrance de Méthadone en Belgique

Evaluation de la Délivrance de Méthadone en Belgique 1 SERVICE PUBLIC FEDERAL DE PROGRAMMATIO POLITIQUE SCIETIFIQUE rue de la Sciece 8 B-1000 BRUXELLES Tél. 02 238 34 11 Fax 02 230 59 12 URL : www.belspo.be Evaluatio de la Délivrace de Méthadoe e Belgique

Plus en détail

www.editionsdidier.com

www.editionsdidier.com www.editiosdidier.com catalogue École 2012 À la Ue! le umérique pour aimer la classe Les CD-rom classe spécial ti (ou vidéoprojectio) HaPPY time! (voir aussi p. 4) Il cetralise le matériel et les supports

Plus en détail

1/ ETUDE ASYMPTOTIQUE D'UNE MARCHE ALEATOIRE ENTRE DEUX ETATS

1/ ETUDE ASYMPTOTIQUE D'UNE MARCHE ALEATOIRE ENTRE DEUX ETATS CHAPITRE 4 MATRICES ET SUITES 1/ ETUDE ASYMPTOTIQUE D'UNE MARCHE ALEATOIRE ENTRE DEUX ETATS 11/ Présetatio et modélisatio O cosidère u système ui peut se trouver soit das u état A, soit das u état, et

Plus en détail

ACTUalités. Comment transformer notre modèle? 29-30/08 Lille Comment réussir la mobilisation des professionnels? www.anap.fr

ACTUalités. Comment transformer notre modèle? 29-30/08 Lille Comment réussir la mobilisation des professionnels? www.anap.fr cotact : c.bohomme@fhf.fr Jourée d étude Ue stratégie de groupe pour la chirurgie ambulatoire La chirurgie ambulatoire progresse das les hôpitaux publics (cf. os précédetes éditios). Elle est aussi très

Plus en détail

Échantillonnage et estimation

Échantillonnage et estimation Stage «Nouveaux programmes de Termiale S» - Ho Chi Mih-Ville Novembre 202 Échatilloage et estimatio Partie C - Frédéric Barôme page Échatilloage et estimatio Partie C : Capacités et exercices-types. Rappelos

Plus en détail

ÉTUDE. SECTEUR Cadre de vie et technique GÉOMÈTRES-EXPERTS, TOPOGRAPHES, PHOTOGRAMMÈTRES, EXPERTS FONCIERS. Portrait statistique

ÉTUDE. SECTEUR Cadre de vie et technique GÉOMÈTRES-EXPERTS, TOPOGRAPHES, PHOTOGRAMMÈTRES, EXPERTS FONCIERS. Portrait statistique ÉTUDE SECTEUR Cadre de vie et techique GÉOMÈTRES-EXPERTS, TOPOGRAPHES, PHOTOGRAMMÈTRES, EXPERTS FONCIERS Portrait statistique 02 ÉTUDE - mai 2012 Sommaire 03 Pricipaux eseigemets 04 Sources mobilisées

Plus en détail

SUR LA DEMANDE D AUTORISATION DE CONSTRUCTION DU GRAND PROJET

SUR LA DEMANDE D AUTORISATION DE CONSTRUCTION DU GRAND PROJET ENQUÊTE PUBLIQUE SUR LA DEMANDE D AUTORISATION DE CONSTRUCTION DU GRAND PROJET DE PORT DE JARRY Qu est-ce que c est? L equête publique costitue le secod temps de cosultatio du public, après la cocertatio

Plus en détail

Le marché du café peut être segmenté en fonction de deux modes de production principaux : la torréfaction et la fabrication de café soluble.

Le marché du café peut être segmenté en fonction de deux modes de production principaux : la torréfaction et la fabrication de café soluble. II LE MARCHE DU CAFE 1 L attractivité La segmetatio selo le mode de productio Le marché du café peut être segmeté e foctio de deux modes de productio pricipaux : la torréfactio et la fabricatio de café

Plus en détail

Modes propres de vibration ; interprétation ondulatoire

Modes propres de vibration ; interprétation ondulatoire SPECIALITE TS ( PHYSIQUE ) : FICHE CURS 6 1/5 MDES PRPRES DE IBRATI Ce qu'il faut reteir Modes propres de vibratio ; iterprétatio odulatoire 1. Productio d u so à l aide d u istrumet de musique U istrumet

Plus en détail

Dares Analyses. Plus d un tiers des CDI sont rompus avant un an

Dares Analyses. Plus d un tiers des CDI sont rompus avant un an Dares Aalyses javier 2015 N 005 publicatio de la directio de l'aimatio de la recherche, des études et des statistiques Plus d u tiers des CDI sot rompus avat u a Le cotrat de travail à durée idétermiée

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

Inner Wheel F.A.M.A.T.

Inner Wheel F.A.M.A.T. N 1 - Octobre 2014 I t e r a t i o a l Ier Wheel F.A.M.A.T. F R A N C E - A N D O R R E - M A R O C - A L G É R I E - T U N I S I E le mag Les grads esprits discutet des idées. Les esprits moyes discutet

Plus en détail

TARIFS BANCAIRES. Opérations bancaires avec l étranger Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2014. Opérations à destination de l étranger

TARIFS BANCAIRES. Opérations bancaires avec l étranger Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2014. Opérations à destination de l étranger Opératios bacaires avec l étrager Extrait des coditios bacaires au 1 er juillet Opératios à destiatio de l étrager Viremets émis vers l étrager : Frais d émissio de viremets e euros (3) vers l Espace écoomique

Plus en détail

Pourquoi une réforme de la protection des données dans l Union est-elle nécessaire?

Pourquoi une réforme de la protection des données dans l Union est-elle nécessaire? Pourquoi ue réforme de la protectio des doées das l Uio est-elle écessaire? La directive européee de 1995 relative à la protectio des doées a marqué u jalo das l histoire de la protectio des doées à caractère

Plus en détail

Comment se positionner face à la concurrence : la prochaine transformation des services informatiques

Comment se positionner face à la concurrence : la prochaine transformation des services informatiques 8 LA TRANSFORMATION DES DÉPARTEMENTS INFORMATIQUES Commet se positioer face à la cocurrece : la prochaie trasformatio des services iformatiques I. RÉSUMÉ ANALYTIQUE Depuis plusieurs aées, les experts e

Plus en détail

La Journée de l Innovation Collaborative

La Journée de l Innovation Collaborative Dossier de Presse 2013 La Jourée de l Iovatio Collaborative 28 mars 2013 Avec le soutie d Quaero - L iovatio collaborative Iover, ue écessité autat qu u ivestissemet d aveir! 2 Etamée das les aées 1950-1960

Plus en détail

Directeur Supply Chain 2013. 3 e Conférence Annuelle

Directeur Supply Chain 2013. 3 e Conférence Annuelle 3 e Coférece Auelle Directeur Supply Chai 2013 Sales ad Operatios Plaig, e-logistique, empreite carboe : les leviers pour relever le défi de la value chai Le 15 ovembre 2012, Hôtel du Louvre, Paris E parteariat

Plus en détail

d s Maire Bulletin MAI 2014 Actualités Info Services Fiches techniques Questions/Réponses Communiqué www.adm52.fr 4-9 Charles Guené Président

d s Maire Bulletin MAI 2014 Actualités Info Services Fiches techniques Questions/Réponses Communiqué www.adm52.fr 4-9 Charles Guené Président MAI 2014 124 d s Maire de Mai Mair Ma M Maires aire ire ir rees es Bulleti Bul BBu uulllleti leti let le eti eet ti des w www.adm52.fr w w. a d m 5 2. fr sommaire Actualités Rappel : Retour du questioaire

Plus en détail

Anglais juridique 2014-2015. Résultat Unité 9 7.2 0 1 3 0 5.1 0 6 7.2 0 8 8.7 0 7.95 0 10.5 7.85 0 7 9 0 8.42 0 12.5 12.5 12.5 12.5 12.

Anglais juridique 2014-2015. Résultat Unité 9 7.2 0 1 3 0 5.1 0 6 7.2 0 8 8.7 0 7.95 0 10.5 7.85 0 7 9 0 8.42 0 12.5 12.5 12.5 12.5 12. UIVERSITE DE JEDOUBA ISTITUT SUPERIEUR DES ETUDES APPLIQUEES E HUMAITES DU KEF SPECIME : Procès verbal détaillé des résultats LES UE OBLIGATOIRES : Semestre 2 du iveau 3 : Groupe d'enseignement 3 AGLAIS

Plus en détail

Économie sociale Pour des communautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF

Économie sociale Pour des communautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF Écoomie sociale Pour des commuautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF Ce documet a été réalisé par le miistère des Affaires muicipales et des Régios (MAMR) e

Plus en détail

Le Manuel de Gouvernance d Entreprise et de Gestion des Risques pour les Institutions de Microfinance dans le Monde Arabe

Le Manuel de Gouvernance d Entreprise et de Gestion des Risques pour les Institutions de Microfinance dans le Monde Arabe GJ_userMaual_Frech_Layout 1 4/6/11 10:05 PM Page 1 Le Mauel de Gouverace d Etreprise et de Gestio des Risques pour les Istitutios de Microfiace das le Mode Arabe GJ_userMaual_Frech_Layout 1 4/6/11 10:06

Plus en détail

Divorce et séparation

Divorce et séparation Coup d oeil sur Divorce et séparatio Être attetif aux besois de votre efat Divorce et séparatio «Les premiers mois suivat u divorce ou ue séparatio sot très stressats. Votre patiece, votre cohérece et

Plus en détail