Conférence de presse Vendredi 10 septembre 15h00. Parrainage 14 : Nouer une relation affective et durable avec un enfant

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conférence de presse Vendredi 10 septembre 15h00. Parrainage 14 : Nouer une relation affective et durable avec un enfant"

Transcription

1 Conférence de presse Vendredi 10 septembre 15h00 Parrainage 14 : Nouer une relation affective et durable avec un enfant Organisation Régionale de Concertation sur l Adoption en Normandie : Enfants grands, malades ou handicapés, fratries, pupilles de l Etat recherchent parents Marianne FRESNAIS Attachée de presse du Conseil général du Calvados

2 Sommaire Parrainage 14 : nouer une relation affective et durable avec un enfant, près de chez soi Qu est-ce que le parrainage de proximité? Un soutien différent à l éducation de l enfant et à la parentalité Des parrains aux profils très variés Une solution encore trop mal connue Procédure de mise en oeuvre p.3 Organisation Régionale de Concertation sur l Adoption en Normandie : enfants grands, malades ou handicapés, fratries, pupilles de l Etat recherchent parents Les enfants concernés Les familles candidates Rôle et interventions de l ORCAN p.6 2

3 Parrainage 14 : nouer une relation affective et durable avec un enfant près de chez soi Qu est ce que le parrainage de proximité? Le parrainage de proximité consiste en l accueil régulier, durable et bénévole par une famille d un enfant ou adolescent. C est une forme de solidarité intergénérationnelle permettant de tisser des liens affectifs et sociaux. Il participe à l ouverture de l enfant sur le monde. En week-end, le mercredi, pendant les vacances scolaires, un adulte lui donne une disponibilité, lui apporte un soutien moral, affectif en somme des repères stables participant à son épanouissement. Cela, dans le respect des familles. Car le parrainage ne peut être assimilé ni à une adoption, ni à un placement en famille d accueil. Le parrains n ont effectivement aucune responsabilité légale ni aucune autorité sur l enfant. Un soutien différent à l éducation de l enfant et à la parentalité Le parrainage s inscrit dans une démarche de prévention et de soutien aux parents. C est une aide idéale à la parentalité puisqu il constitue un lien complémentaire et non de substitution au lien parent-enfant. Les demandes de parrainage n émanent pas seulement des familles connues des services sociaux. Les parents peuvent directement en faire la demande. L accueil d un enfant peut, dans bien des cas, soulager une mère isolée qui a le sentiment d être dépassée. Il peut également s agir d enfants issus de familles démunies, isolées, ou en difficulté relationnelle (crise de couple, problèmes psychologiques des parents, deuil ). Dans ce cas, il représente une vraie mesure de prévention et une forme d entraide à destination de parents en difficulté ou qui, tout simplement, cherchent un tiers de confiance pour leur enfant et qui voient dans le parrainage une possibilité de soutien tant pour l enfant que pour euxmêmes. Reconnu comme une aide à la parentalité, le parrainage intervient parfois en complément de dispositifs d accompagnements professionnels aide à domicile, accompagnements sociaux, Action Educative en Milieu Ouvert (AEMO) qui permet à l enfant de continuer à vivre dans sa famille avec le soutien régulier d un éducateur ou d une assistante sociale. 3

4 Des parrains aux profils très variés Les parrains rencontrent régulièrement leur filleul lors de sorties ludiques ou culturelles, l aident dans sa scolarité ou encore l accueillent pour un week-end, un mercredi, pour des petites vacances. Le profil des parrains est très varié : marié ou non, vivant seul ou en couple, famille avec ou sans enfant, jeunes ou moins jeunes. Toutes les situations familiales, tous les âges et toutes les catégories socioprofessionnelles sont représentés. Une solution encore trop mal connue En France, le parrainage de proximité est une pratique encore peu connue, tant du grand public que des professionnels. Cette méconnaissance nuit à son développement et à sa reconnaissance comme outil de prévention. Environ 1000 enfants sont parrainés en France. Et beaucoup attendent On estime que, pour un parrain, il y a sept demandes. Le Calvados n échappe pas à ce constat puisque les enfants à parrainer sont plus nombreux que les candidats au parrainage. De plus les candidats sont souvent des personnes célibataires et les candidatures de couples restent rares. En 2009, cinq évaluations de candidats au parrainage ont été effectuées. Tous ces candidats étaient des femmes célibataires. Procédure de mise en oeuvre La mise en œuvre des parrainages est traditionnellement portée par des institutions chargées de la protection de l enfance ou des associations. Dans le Calvados c est le Conseil général, qui à travers son service «Parrainage 14», a initié et anime le dispositif. L équipe Parrainage 14 est composée de deux co-animateurs (assistante sociale et psychologue) et six travailleurs sociaux répartis sur l ensemble du territoire. Elle a notamment pour mission d informer sur le parrainage de proximité, d accueillir les demandes des parents, des enfants et des futurs parrains, de construire avec eux un projet en tenant compte de l expérience de chacun. Concrètement les référents parrainage réalisent l évaluation des candidats lors de visites à domicile. Ces derniers sont ensuite reçus par la psychologue de Parrainage 14. C est à la suite de ces entretiens que l autorisation de parrainer est accordée ou non. Cette période d évaluation est déterminante et concourt fortement à la réussite de la relation qui sera mise en place avec l enfant. 4

5 Une convention de parrainage reprenant les engagements de chacun (et notamment les dates de séjour de l enfant) est signée par l ensemble des parties : parent(s), enfant, parrain ou marraine et service Parrainage 14. Mais le rôle de Parrainage 14 ne s arrête pas à ce stade et il appartient également au service d entourer l enfant et les familles tout au long de l accueil et, particulièrement les premiers mois. Ce suivi est essentiel, notamment si des difficultés tendent à fragiliser la relation de parrainage. Le parrainage en quelques mots Il s agit simplement de l accueil bénévole à temps partiel d un enfant pour l aider à s épanouir hors de son cadre habituel, dans le respect de sa famille d origine. Cet engagement s inscrit dans la durée. L objectif est en effet de donner la possibilité à tout enfant quelque soit son âge- de bénéficier de liens privilégiés avec une famille, sur un temps suffisamment long pour permettre à une réelle relation affective de se nouer. 15 parrainages sont en cours dans le Calvados 5

6 Organisation Régionale de Concertation sur l Adoption en Normandie : enfants grands, malades ou handicapés, fratries, pupilles de l Etat recherchent parents Si les candidats à l adoption sont nombreux, rares sont ceux prêts à adopter un enfant, même pupille de l État, quant il est grand et/ou malade, handicapé. Trouver des familles prêtes à s engager dans l adoption dans ces circonstances, c est la mission de l ORCAN (Organisation Régionale de Concertation sur l Adoption en Normandie). Ce service spécialisé mis à la disposition des départements de Basse-Normandie est l une des deux structures de ce type en France. En Basse-Normandie, le dispositif, issu d une convention entre les départements du Calvados, de la Manche et de l Orne et le Ministère de la Famille et de l Enfance, fonctionne depuis le 1 avril L ORCAN est basée à Caen et se compose de trois personnes dont une psychologue. Quels sont les enfants concernés? Ce sont des enfants pupilles de l État (confiés par leurs parents, orphelins, déclarés abandonnés ou dont les parents se sont vu retirer totalement l autorité parentale) dont la situation nécessite une préparation et un accompagnement spécifique. Ce sont des enfants grands ayant souvent une histoire marquée par des traumatismes, des séparations, des enfants présentant un handicap ou des problèmes médicaux nécessitant un suivi important, des enfants présentant un retard du développement ou des troubles du comporte ment et/ou de la personnalité, des enfants en échec d adoption ou encore des fratries. Pour ces enfants, il est souvent difficile de trouver une possibilité d adoption dans leur département d origine. L aide de l ORCAN est alors sollicitée pour lui trouver une famille. Combien sont ils en France? Il y aurait environ 3000 pupilles de l État en France. Certains ne sont pas adoptables compte tenu de leur âge très avancé ou de problèmes médicaux ou psychologiques trop lourds. Mais il est vrai qu il y a parmi eux des enfants en attente qui ne trouvent pas de famille d adoption. Par ailleurs peut-être que dans certains départements l adoption d enfants dits à particularités est très peu pratiquée et que des projets ne sont pas pensés. 6

7 Quelles sont ou quelles peuvent être les familles candidates à l adoption d un enfant relevant de l ORCAN? Ces familles ne résident pas forcément dans l un des trois départements bas-normands. L ORCAN travaille et reçoit des candidatures de toute la France. Ce sont souvent (pas toujours) des couples qui ont déjà l expérience de la parentalité (biologique ou/et adoptive). Ces familles ont généralement, après un cheminement plus ou moins long, compris les enjeux de l adoption et les problématiques qui peuvent en découler. Ce sont des personnes qui savent faire preuve d ouverture et de tolérance et sont capables d accueillir et de respecter l enfant tel qu il est sans être dans une attente importante, et sans être dans l idéalisation. Rôle et intervention de l ORCAN L ORCAN a pour rôle principal de réaliser l adoption d enfants pupilles de l Etat dont le placement s avère difficile dans leur département de résidence. L ORCAN recherche donc des familles sur l ensemble du territoire français. Depuis sa création en avril 2004, l ORCAN a reçu 400 dossiers de candidature, 230 ont donné lieu à un premier rendez-vous. Les différentes étapes jusqu à l adoption - évaluer l adoptabilité de l enfant et le préparer au projet d adoption ; - élaborer le profil de la famille adoptante ; - accompagner les adoptants tout en préparant l enfant à la découverte de sa famille adoptive ; - assurer la mise en relation parents/enfant(s) ; - proposer un accompagnement post-adoption. En six années, l ORCAN a permis l adoption de 33 enfants ayant des besoins spécifiques 7

Nous vous rappelons dans le présent courrier, nos propositions de formation prévues au deuxième semestre 2013.

Nous vous rappelons dans le présent courrier, nos propositions de formation prévues au deuxième semestre 2013. A l attention de Mme et M. le Responsable - Services adoption des Conseils généraux - Directions départementales de la cohésion sociale - Directions régionales de la cohésion sociale - Unions départementales

Plus en détail

KEEZAM ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS : ORGANISATION ET RÉGLEMENTATION. Fiche Animateurs

KEEZAM ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS : ORGANISATION ET RÉGLEMENTATION. Fiche Animateurs KEEZAM Simplifie l organisation des séjours enfants et ados. www.keezam.fr Fiche Animateurs Nombre de pages : 6 ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS : ORGANISATION ET RÉGLEMENTATION. Cette fiche est destinée aux

Plus en détail

BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE

BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE PROTOCOLE D ACCORD ETAT- REGION BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE LE 20 MARS 2007 PROTOCOLE D ACCORD ETAT-

Plus en détail

La validation des acquis de l expérience (VAE) bénévole. et les associations

La validation des acquis de l expérience (VAE) bénévole. et les associations fonda 18, rue de Varenne 75007 Paris tel : 01 45 49 06 58 fax : 01 42 84 04 84 fonda@wanadoo.fr www.fonda.asso.fr La validation des acquis de l expérience (VAE) bénévole et les associations Présentation

Plus en détail

la maladie d Alzheimer

la maladie d Alzheimer Prévenir... les difficultés de vie avec un proche atteint de la maladie d Alzheimer 27 La maladie d Alzheimer n est pas la maladie d une seule personne 800 000 français sont atteints par la maladie d Alzheimer

Plus en détail

Qu est-ce que la maladie d Alzheimer? Repérer les premiers signes. Envisager ou établir un diagnostic. Comment évolue la maladie?

Qu est-ce que la maladie d Alzheimer? Repérer les premiers signes. Envisager ou établir un diagnostic. Comment évolue la maladie? LA MALADIE D ALZHEIMER Que savons-nous en 2010? Dans le cadre de la XVIIème journée de mobilisation internationale organisée le 21 septembre, l Equipe Mobile d Intervention Gériatrique du Centre Hospitalier

Plus en détail

Les Métiers. de l Aide et des Soins à Domicile

Les Métiers. de l Aide et des Soins à Domicile Les Métiers de l Aide et des Soins à Domicile Le secteur du domicile vit de multiples changements et doit faire face à une évolution importante. Les besoins de la population française augmentent en terme

Plus en détail

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Rencontre presse Jeudi 12 septembre 2013 PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Plus de 4 millions de Français1

Plus en détail

Une nouvelle mission pour le Centre Local d Information et de Coordination (CLIC) du Pays de Châteaubriant

Une nouvelle mission pour le Centre Local d Information et de Coordination (CLIC) du Pays de Châteaubriant Une nouvelle mission pour le Centre Local d Information et de Coordination (CLIC) du Pays de Châteaubriant Présentation du PAP Plan d Actions Personnalisé pour les personnes âgées retraitées du régime

Plus en détail

Première année, 1 er semestre : 14 semaines Semestre commun avec la Licence fondamentale de psychologie 1

Première année, 1 er semestre : 14 semaines Semestre commun avec la Licence fondamentale de psychologie 1 Faculté des Sciences Humaines et Sociales de Tunis (9 avril Licence Appliquée en Psychomotricité (LAP) Domaine de formation : Sciences Humaines et sociales Mention : Psychomotricité / Parcours : Psychomotricité

Plus en détail

NOTE D'INFORMATION SUR L'ADOPTION

NOTE D'INFORMATION SUR L'ADOPTION DEPARTEMENT de la MANCHE DIRECTION de la SOLIDARITE DEPARTEMENTALE Aide Sociale à l'enfance NOTE D'INFORMATION SUR L'ADOPTION 1 PROCEDURE ADMINISTRATIVE D AGREMENT POUR LES CANDIDATS A L'ADOPTION d'un

Plus en détail

Appel à projets Eté 2015. «Vacances solidaires»

Appel à projets Eté 2015. «Vacances solidaires» Appel à projets Eté 2015 «Vacances solidaires» 1 Une action qui vise à rompre l isolement et à maintenir le lien social et ainsi favoriser le maintien à domicile Encourager le maintien à domicile est l

Plus en détail

FACILE A LIRE ET A COMPRENDRE

FACILE A LIRE ET A COMPRENDRE FACILE A LIRE ET A COMPRENDRE faci A propos de l Unapei L Unapei a été créée en 1960. L Unapei regroupe 600 associations en France. Ce sont des associations de parents et d amis de personnes handicapées

Plus en détail

TOURISME DES JEUNES ACCES AUX VACANCES DES ENFANTS D AGE SCOLAIRE

TOURISME DES JEUNES ACCES AUX VACANCES DES ENFANTS D AGE SCOLAIRE TOURISME DES JEUNES Le développement du tourisme des jeunes est l une des préoccupations majeures de la direction du Tourisme. L accès aux vacances participe à la formation et à la socialisation des jeunes

Plus en détail

GARANTIE D ASSISTANCE 2015

GARANTIE D ASSISTANCE 2015 GARANTIE D ASSISTANCE 2015 DOMAINE D APPLICATION 1. BENEFICIAIRES 2. PRISE D EFFET ET DUREE DES GARANTIES 3. COUVERTURE GEOGRAPHIQUE 4. FAITS GENERATEURS 5. MODALITES DE MISE EN OEUVRE POUR CONTACTER L

Plus en détail

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation Assistant socio-éducatif 4 diplôme d état d assistant de service social 4 formation diplômante sur 3 ans dont 12 mois de stages pratiques 4 accueil, écoute, évaluation, information, orientation des personnes

Plus en détail

Livret d accueil du bénévole

Livret d accueil du bénévole Livret d accueil du bénévole Fondation Maison des Champs - 16 rue du Général Brunet 75019 PARIS Tél. : 01.48.03.86.10 Fax : 01.42.38.16.29 www.fmdc.fr Le mot du Président et du DG Présentation de la Fondation

Plus en détail

de l élève Janvier 2014

de l élève Janvier 2014 Le uide de l élève Janvier 2014 Les cours, les horaires, la gestion du temps, la cote R, les cours d été, les dates butoirs, etc. C est beaucoup d informations nouvelles! Être bien informé sur les études

Plus en détail

Maison de l Enfance et de la Famille de Flandre Intérieure 340 E, Route de l Haeghe Doorne - 59270 Méteren Tél. 03.28.44.06.90 - Fax : 03.28.44.06.

Maison de l Enfance et de la Famille de Flandre Intérieure 340 E, Route de l Haeghe Doorne - 59270 Méteren Tél. 03.28.44.06.90 - Fax : 03.28.44.06. Maison de l Enfance et de la Famille de Flandre Intérieure 340 E, Route de l Haeghe Doorne - 59270 Méteren Tél. 03.28.44.06.90 - Fax : 03.28.44.06.91 flandre.interieure@epdsae.fr - www.epdsae.fr La Maison

Plus en détail

Que vous soyez célibataire (et âgé de plus de 28 ans) ou mariés (depuis plus de 2 ans ou âgés de plus de 28 ans), il vous est possible d'adopter.

Que vous soyez célibataire (et âgé de plus de 28 ans) ou mariés (depuis plus de 2 ans ou âgés de plus de 28 ans), il vous est possible d'adopter. Adoption : quelles démarches administratives? Pour adopter un enfant, qu il soit né en France ou à l'étranger : l obtention de l'agrément constitue la première étape obligatoire. Cet agrément est délivré

Plus en détail

Dép. 75 «Service d Accueil de Jour»

Dép. 75 «Service d Accueil de Jour» Dép. 75 «Service d Accueil de Jour» PRESENTATION DE L ACTION Intitulé, ancienneté et lieu d implantation Le Service d accueil de jour -SAJE- est implanté sur le 19 e arrondissement de Paris et accueille

Plus en détail

CAP PETITE ENFANCE Arrêté du 25 février 2005 portant création du CAP PE modifié par l arrêté du 22 novembre 2007 modifiant la réglementation d examen.

CAP PETITE ENFANCE Arrêté du 25 février 2005 portant création du CAP PE modifié par l arrêté du 22 novembre 2007 modifiant la réglementation d examen. CAP PETITE ENFANCE Arrêté du 25 février 2005 portant création du CAP PE modifié par l arrêté du 22 novembre 2007 modifiant la réglementation d examen. SOMMAIRE La finalité Compétence globale du CAP petite

Plus en détail

Le Parrainage à la Croisée des Chemins Lundi 30 janvier 2012

Le Parrainage à la Croisée des Chemins Lundi 30 janvier 2012 Le Parrainage à la Croisée des Chemins Lundi 30 janvier 2012 Unapp - Apei de Lens et environs (www.apei-lens.org) L Apei de Lens et environs «Le Parrainage est une aventure humaine et une expérience unique»

Plus en détail

Préparation au concours d aide-soignant

Préparation au concours d aide-soignant Préparation au concours d aide-soignant Le métier Il contribue à une prise en charge globale des personnes en liaison avec les autres intervenants au sein d une équipe pluridisciplinaire, en milieu hospitalier

Plus en détail

Appels à projets, prix et bourses 2013, appel à candidature. Financements privés

Appels à projets, prix et bourses 2013, appel à candidature. Financements privés Juin 2013 Appels à projets, prix et bourses 2013, appel à candidature Financements privés Le récapitulatif des appels à projets que nous vous proposons est le résultat de la veille quotidienne réalisée

Plus en détail

POLE DE LA SOLIDARITE DEPARTEMENTALE

POLE DE LA SOLIDARITE DEPARTEMENTALE POLE DE LA SOLIDARITE DEPARTEMENTALE Guide de l adoption dans le département du CANTAL A l usage des futurs adoptants Décembre 2013 SOMMAIRE Préambule... p. 1 Qu est-ce que l adoption?... p. 2 Qui peut

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Le 24 février 2014 Le 5 juillet 2013, Valérie FOURNEYRON, Ministre chargée des Sports, de la Jeunesse, de l Education Populaire

Plus en détail

Institut Médico-Educatif La Roseraie 5, rue du Capitaine Michel - 59000 Lille Tél. 03.20.52.24.06 - Fax : 03.20.53.34.17 - ime@epdsae.

Institut Médico-Educatif La Roseraie 5, rue du Capitaine Michel - 59000 Lille Tél. 03.20.52.24.06 - Fax : 03.20.53.34.17 - ime@epdsae. Institut Médico-Educatif La Roseraie 5, rue du Capitaine Michel - 59000 Lille Tél. 03.20.52.24.06 - Fax : 03.20.53.34.17 - ime@epdsae.fr www.epdsae.fr L Institut Médico-Educatif La Roseraie est un établissement

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

REGLEMENT DE SELECTION D ENTREE EN FORMATION D AIDE MEDICO PSYCHOLOGIQUE

REGLEMENT DE SELECTION D ENTREE EN FORMATION D AIDE MEDICO PSYCHOLOGIQUE REGLEMENT DE SELECTION D ENTREE EN FORMATION D AIDE MEDICO PSYCHOLOGIQUE La formation et la sélection sont réglementées : par l arrêté du 11 avril 2006 du Ministère de l emploi, de la cohésion sociale

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement enracinées dans le contexte

Plus en détail

NOTE DE METHODOLOGIE 1 CONDUIRE UNE FORMATION REPERES CONJUGUER L HISTOIRE DE L EUROPE AVEC L HISTOIRE DE L EUROPEEN

NOTE DE METHODOLOGIE 1 CONDUIRE UNE FORMATION REPERES CONJUGUER L HISTOIRE DE L EUROPE AVEC L HISTOIRE DE L EUROPEEN NOTE DE METHODOLOGIE 1 CONDUIRE UNE FORMATION REPERES CONJUGUER L HISTOIRE DE L EUROPE AVEC L HISTOIRE DE L EUROPEEN Cette note propose une division conventionnelle en trois parties et examine les questions

Plus en détail

Le Salaire-Jeunesse. A partir de 12 ans: le salaire-jeunesse, la meilleure alternative à l argent de poche K I N R - C A S D E

Le Salaire-Jeunesse. A partir de 12 ans: le salaire-jeunesse, la meilleure alternative à l argent de poche K I N R - C A S D E D E Le Salaire-Jeunesse pour les enfants K I N R - C A S H A partir de 12 ans: le salaire-jeunesse, la meilleure alternative à l argent de poche Apprendre à gérer l argent doit être intégré dans l apprentissage

Plus en détail

DIRECTION DU DEVELOPPEMENT SOCIAL SERVICE ENFANCE - FAMILLE DEVENIR ASSISTANT FAMILIAL

DIRECTION DU DEVELOPPEMENT SOCIAL SERVICE ENFANCE - FAMILLE DEVENIR ASSISTANT FAMILIAL DIRECTION DU DEVELOPPEMENT SOCIAL SERVICE ENFANCE - FAMILLE DEVENIR ASSISTANT FAMILIAL 2011 La profession d assistant familial est définie par l article L.421-2 du Code de l action sociale et des familles

Plus en détail

JEJC.2008.23 4 A - DESCRIPTION DE L INITIATIVE

JEJC.2008.23 4 A - DESCRIPTION DE L INITIATIVE 4 A - DESCRIPTION DE L INITIATIVE Afin de contribuer de manière efficace et concrète à l Accès au Droit et à la Justice des plus démunis, le Barreau de Paris a développé, depuis de nombreuses années, des

Plus en détail

S'informer sur l'adoption. Le Conseil général et vous. p3 L'adoption dans l'aube en 2000. p4 Deux modes d'adoption : simple ou plénière

S'informer sur l'adoption. Le Conseil général et vous. p3 L'adoption dans l'aube en 2000. p4 Deux modes d'adoption : simple ou plénière Sommaire p1 p2 p3 S'informer sur l'adoption Le Conseil général et vous L'adoption en France p3 L'adoption dans l'aube en 2000 p4 Deux modes d'adoption : simple ou plénière p5 Qui peut demander à adopter

Plus en détail

Présentation du service. Betreit Wunnen fir Jonk Leit

Présentation du service. Betreit Wunnen fir Jonk Leit Présentation du Betreit Wunnen fir Jonk Leit Présentation du Organigramme de l institution Service Enfants et Jeunes de la Commune de Hesperange a.s.b.l. 474, route de Thionville L-5886 Hesperange Jugendtreff

Plus en détail

Les actions éducatives familiales (AEF) Enjeux et perspectives

Les actions éducatives familiales (AEF) Enjeux et perspectives Les actions éducatives familiales (AEF) Enjeux et perspectives Novembre 2013 1. Qu est-ce qu une AEF? Une action éducative familiale est une action menée avec des adultes qui sont aussi parents et pour

Plus en détail

Épreuve d expression orale (tâche 2)

Épreuve d expression orale (tâche 2) Je dirige une association qui aide les personnes en difficulté. Posez-moi des questions pour savoir comment fonctionne cette association (actions, adhérents, financements, etc.). 5/9 Vous cherchez des

Plus en détail

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Les soins palliatifs Contacts presse : Secrétariat d Etat chargée des Aînés Service

Plus en détail

Info Parcours psy EDITO. N 4 2 août 2013. Le mot de Francis JAN Pilote associé. Francis JAN, Co-Pilote du parcours

Info Parcours psy EDITO. N 4 2 août 2013. Le mot de Francis JAN Pilote associé. Francis JAN, Co-Pilote du parcours EDITO Un point fort et original de la démarche du parcours des personnes en situation de handicap psychique est la place faite aux regards et aux questions des familles et des personnes concernées par

Plus en détail

Service juridique. Annexe 47 à la C.O. 949. Annule et remplace l'annexe 47 du 25.05.1999 à la CO 949

Service juridique. Annexe 47 à la C.O. 949. Annule et remplace l'annexe 47 du 25.05.1999 à la CO 949 Rue de Trèves 70 B-1000 Bruxelles Service juridique date 23.02.2005 votre réf. Annexe 47 à la C.O. 949 contact Marthe Didier attaché téléphone 02-237 20 97 02-237 21 12 Annule et remplace l'annexe 47 du

Plus en détail

L enfant patient et sa famille: s agit-il d un ou de plusieurs «diagnostics éducatifs» partagés?

L enfant patient et sa famille: s agit-il d un ou de plusieurs «diagnostics éducatifs» partagés? L enfant patient et sa famille: s agit-il d un ou de plusieurs «diagnostics éducatifs» partagés? Pilar Léger, psychologue au CRCM pédiatrique de Nantes 4èmes rencontres ETP, Lyon 14 Novembre 2014 Définition

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Route Internationale en France 1 août ~ 9 août 2014 (départ apres le petit déjeuner le 10 août) Compagnons de Saint François.

Route Internationale en France 1 août ~ 9 août 2014 (départ apres le petit déjeuner le 10 août) Compagnons de Saint François. Route Internationale en France 1 août ~ 9 août 2014 (départ apres le petit déjeuner le 10 août) Compagnons de Saint François. Les Compagnons de St François sont un mouvement œcuménique chrétien avec des

Plus en détail

C est la première étape d une procédure qui peut vous permettre de devenir parent d un enfant qui a connu l épreuve douloureuse de l abandon.

C est la première étape d une procédure qui peut vous permettre de devenir parent d un enfant qui a connu l épreuve douloureuse de l abandon. Vous avez souhaité vous engager dans une démarche d adoption. C est la première étape d une procédure qui peut vous permettre de devenir parent d un enfant qui a connu l épreuve douloureuse de l abandon.

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ENTREPRISE

QUESTIONNAIRE ENTREPRISE ENQUETE CREATION CRECHE INTERENTREPRISES QUESTIONNAIRE ENTREPRISE 1. Votre entreprise Nom... Commune :... Nom, coordonnées et fonction de la personne répondant au questionnaire : Secteur d activité :...

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

INSPECTION ACADEMIQUE. Photo de. L élève DOSSIER DE CANDIDATURE SESSION N... DECISION DE LA COMMISSION D ADMISSION

INSPECTION ACADEMIQUE. Photo de. L élève DOSSIER DE CANDIDATURE SESSION N... DECISION DE LA COMMISSION D ADMISSION INSPECTION ACADEMIQUE DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE CLASSE RELAIS de adresse tel. fax mail COORDONNATEUR.. DOSSIER DE CANDIDATURE ANNEE SCOLAIRE SESSION N... Photo de l élève Début de session. Fin de

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

Groupe de travail d enseignants SEGPA : LA GESTION DES ELEVES DIFFICILES

Groupe de travail d enseignants SEGPA : LA GESTION DES ELEVES DIFFICILES Groupe de travail d enseignants SEGPA : LA GESTION DES ELEVES DIFFICILES Année scolaire 2005-06 Coordinateurs : Jean Luc Bourdeau CP AIS, Stéphane André secrétaire CCSD et Christian Gazzano, enseignant

Plus en détail

Accompagner les apprentissages d un l élève handicapé scolarisé individuellement dans une classe «ordinaire» 2013 ASH 06 1

Accompagner les apprentissages d un l élève handicapé scolarisé individuellement dans une classe «ordinaire» 2013 ASH 06 1 Accompagner les apprentissages d un l élève handicapé scolarisé individuellement dans une classe «ordinaire» 2013 ASH 06 1 Critères efficaces dans la relation d aide «Empathie, disponible, attentif, attentionné,

Plus en détail

Éducateur spécialisé. Les métiers et les formations du travail social

Éducateur spécialisé. Les métiers et les formations du travail social Les métiers et les formations du travail social Éducateur spécialisé L éducateur spécialisé concourt à l éducation d enfants et d adolescents ou au soutien d adultes présentant un handicap, des troubles

Plus en détail

Les métiers et formations du secteur social et médico-social. Jeudi 20 mai 2010 IRTS/ERREFOM

Les métiers et formations du secteur social et médico-social. Jeudi 20 mai 2010 IRTS/ERREFOM Les métiers et formations du secteur social et médico-social Jeudi 20 mai 2010 IRTS/ERREFOM 1 SOMMAIRE Le secteur social et médico-social en France - Les chiffres clés - Les établissements et services

Plus en détail

L adoption dans le Finistère

L adoption dans le Finistère ODPE du Finistère L adoption d le Finistère L adoption est la rencontre entre un enfant qui n a pas de famille susceptible de le prendre en charge et, des adoptants qui expriment leur désir d être parents.

Plus en détail

www.saint-quentin-en-yvelines.fr

www.saint-quentin-en-yvelines.fr IPS - 3, place de la Mairie 78190 Trappes-en-Yvelines Tél. : 01 30 16 17 80 www.saint-quentin-en-yvelines.fr Un Institut au cœur des problématiques de santé créé par l agglomération de Saint- Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

solos parents aujourd hui Dossier de presse Enquête 2012 de l Observatoire de la vie familiale de l Isère aire l autruche et se dire «je regarde les

solos parents aujourd hui Dossier de presse Enquête 2012 de l Observatoire de la vie familiale de l Isère aire l autruche et se dire «je regarde les ruche et se dire je regarde les face, j ai des difficultés mais je vais Il y a des priorités, on ne part pas u bout d un moment il faut arrêter de ire l autruche et se dire je regarde les hoses s. t d

Plus en détail

développe les solidarités le guide de l adoption

développe les solidarités le guide de l adoption développe les solidarités le guide de l adoption Sommaire LA PROCéDURE D AGRéMENT 4 La demande d agrément 4 La réunion d information 4 La confirmation avec renvoi du questionnaire 5 Les investigations

Plus en détail

LA DEPENSE LOGEMENT ET SA SOLVABILISATION. Impact sur le budget des ménages

LA DEPENSE LOGEMENT ET SA SOLVABILISATION. Impact sur le budget des ménages LA DEPENSE LOGEMENT ET SA SOLVABILISATION Impact sur le budget des ménages 1 I - LA SOLVABILISATION DES MENAGES PAR DES PRESTATIONS LEGALES A - LES AIDES AU LOGEMENT 1. Un grand nombre de bénéficiaires

Plus en détail

Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance

Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance FONDATION NATIONALE DE GERONTOLOGIE Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance La vieillesse est une étape de l existence pendant laquelle chacun poursuit

Plus en détail

"Allô Parents Marseille" Parents d adolescents, Des professionnels à votre écoute.

Allô Parents Marseille Parents d adolescents, Des professionnels à votre écoute. "Allô Parents Marseille" Parents d adolescents, Des professionnels à votre écoute. QuickTime et un décompresseur TIFF (non compressé) sont requis pour visionner cette image. " Mieux faire connaître ce

Plus en détail

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Québec (CRDI de Québec) 7843, rue des Santolines Québec (Québec) G1G 0G3 Téléphone : 418 683-2511 Télécopieur : 418 683-9735 www.crdiq.qc.ca Fiche

Plus en détail

Famille, enfance et société Famille, enfance et société Famille, enfance et société. Enfance. arrainage. Guide du parrainage d enfants

Famille, enfance et société Famille, enfance et société Famille, enfance et société. Enfance. arrainage. Guide du parrainage d enfants Famille, enfance et société Famille, enfance et société Famille, enfance et société Enfance G u i d e arrainage Guide du parrainage d enfants Comité national du parrainage Direction générale de l action

Plus en détail

Mutuelle Petite Enfance Lafayette

Mutuelle Petite Enfance Lafayette Mutuelle Petite Enfance Lafayette Page 1 sur 8 1 PRESENTATION Le relais d assistantes maternelles «Canne à Sucre» se situe au 197 cours Lafayette 69006 LYON. Le relais assistantes maternelles «Canne à

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ENFANCE - FAMILLES

QUESTIONNAIRE ENFANCE - FAMILLES QUESTIONNAIRE ENFANCE - FAMILLES La nouvelle Communauté de communes du Sud Artois souhaite mieux connaître vos besoins et vos habitudes en matière d accueil et de loisirs pour vos enfants de 0 à 13 ans,

Plus en détail

Accompagnement de fin de vie des enfants et adolescents polyhandicapés en établissements et services médico-sociaux

Accompagnement de fin de vie des enfants et adolescents polyhandicapés en établissements et services médico-sociaux Accompagnement de fin de vie des enfants et adolescents polyhandicapés en établissements et services médico-sociaux Cette enquête est réalisée en partenariat avec le Groupe Polyhandicap France (GPF) et

Plus en détail

Quel mode de garde pour mon bébé?

Quel mode de garde pour mon bébé? Quel mode de garde pour mon bébé? Vous devez reprendre le travail dans quelques mois et vous stressez à l idée de faire garder votre bébé. C est certain, il n est rien de plus essentiel que savoir son

Plus en détail

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014 L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS Juin 2014 Contacts BVA : Céline BRACQ Directrice BVA Opinion Lilas BRISAC Chargée d études 01 71 16 88 00

Plus en détail

le guide de l adoption

le guide de l adoption développe les solidarités www.gard.fr le guide de l adoption Sommaire LA PROCéDURE D AGRéMENT 4 La demande d agrément 4 La réunion d information 4 La confirmation avec renvoi du questionnaire 5 Les investigations

Plus en détail

Pôle Aide à la Personne Direction de l Enfance et de la Famille Service de Protection de l Enfance Equipe Adoption Appui à l accompagnement

Pôle Aide à la Personne Direction de l Enfance et de la Famille Service de Protection de l Enfance Equipe Adoption Appui à l accompagnement Pôle Aide à la Personne Direction de l Enfance et de la Famille Service de Protection de l Enfance Equipe Adoption Appui à l accompagnement 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 AGREMENTS

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU RELAIS

REGLEMENT INTERIEUR DU RELAIS REGLEMENT INTERIEUR DU RELAIS PRESENTATION DU RELAIS Le Relais est un équipement municipal s inscrivant dans les projets du Contrat Enfance et Jeunesse signé avec la CAF de Lyon. Il s adresse aux professionnel(le)s

Plus en détail

ASSISTANT DE SOINS EN GÉRONTOLOGIE

ASSISTANT DE SOINS EN GÉRONTOLOGIE Place du Marché Couvert, BP 414, 24104 BERGERAC CEDEX Tél 05 53 22 23 00 - Fax 05 53 23 93 05 cef@johnbost.fr - www.cef-bergerac.org SIRET 781 669 601 00051 - APE 8542Z - n déclaration d activité 72 24

Plus en détail

L aide aux aidants. Psychologue clinicienne. Capacité de gériatrie mars 2009

L aide aux aidants. Psychologue clinicienne. Capacité de gériatrie mars 2009 L aide aux aidants Aude Comberieu Psychologue clinicienne Hôpital Émile Roux Capacité de gériatrie mars 2009 Définition L aidant naturel L aidant non professionnel L aidant familial «L aidant familial

Plus en détail

Foyer d Accueil Médicalisé Les 4 jardins pour adultes handicapés par une épilepsie sévère

Foyer d Accueil Médicalisé Les 4 jardins pour adultes handicapés par une épilepsie sévère Foyer d Accueil Médicalisé Les 4 jardins pour adultes handicapés par une épilepsie sévère Pourquoi un Foyer d Accueil Médicalisé pour adultes handicapés par une épilepsie sévère? F.Thomas-Vialettes 12

Plus en détail

POLITIQUES Octobre 2007

POLITIQUES Octobre 2007 Octobre 2007 Page 1 sur 46 Sommaire Politique de fonctionnement des administratrices et administrateurs du conseil d administration de la CNPF... 3 Politique d élaboration, d adoption, d évaluation et

Plus en détail

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX ANALYSE des BESOINS SOCIAUX d.soufflard-antony@laposte.net Commune de ROUSSET (13) Présentation aux Elus 29 septembre 2011 Préalable la commune de ROUSSET (13) 2 Diplômes Master² en Consultation des Organisations

Plus en détail

TIC et Education : l apprentissage de l écriture. Conf Lunch IRISA, vendredi 2 juillet 2010

TIC et Education : l apprentissage de l écriture. Conf Lunch IRISA, vendredi 2 juillet 2010 TIC et Education : l apprentissage de l écriture Conf Lunch IRISA, vendredi 2 juillet 2010 Agenda TIC et Education : l apprentissage de l écriture Comment réconcilier les enfants avec l écriture? Comment

Plus en détail

Service de Service de soins infirmiers A Domicile LE CONTRAT DE PRISE EN CHARGE

Service de Service de soins infirmiers A Domicile LE CONTRAT DE PRISE EN CHARGE Résidence BouicManoury 373, rue Charles de Gaulle 76640 FAUVILLEENCAUX TEL : 02.35.96.18.64/02.35.96.77.11 FAX : 02.35.56.80.94 Service de Service de soins infirmiers A Domicile LE CONTRAT DE PRISE EN

Plus en détail

R R. Bienvenue au SESSAD. L Oiseau Bleu. SESSAD L oiseau bleu 92 rue Molière 72000 LE MANS Tel 02.43.50.32.55 Fax 02.43.50.32.49

R R. Bienvenue au SESSAD. L Oiseau Bleu. SESSAD L oiseau bleu 92 rue Molière 72000 LE MANS Tel 02.43.50.32.55 Fax 02.43.50.32.49 Bienvenue au SESSAD L Oiseau Bleu R R SESSAD L oiseau bleu 92 rue Molière 72000 LE MANS Tel 02.43.50.32.55 Fax 02.43.50.32.49 G ssociation d Hygiène Sociale de la Sarthe Votre enfant est admis au SESSAD

Plus en détail

LE REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE A L ENFANCE

LE REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE A L ENFANCE LE REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE A L ENFANCE Le règlement départemental d aide sociale à l enfance a été approuvé en Assemblée départementale le 02.12.2003. Des modifications ont été approuvées

Plus en détail

Pour mon logement, mon boulot, ma santé ou mes projets, la MSA peut m aider!

Pour mon logement, mon boulot, ma santé ou mes projets, la MSA peut m aider! vous guider Pour mon logement, mon boulot, ma santé ou mes projets, peut m aider! Les aides de pour les jeunes www.msalorraine.fr facebook.com/mymsa MA SANTÉ Ma santé, on en parle? Instants Santé Dès

Plus en détail

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes.

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. 2 Protection de l enfance et droit de la famille FR 002 LE DROIT DE LA FAMILLE ET LES FEMMES EN ONTARIO Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. Renseignez-vous sur vos droits. Protection de

Plus en détail

LA SCLEROSE EN PLAQUES

LA SCLEROSE EN PLAQUES Fiche 4 LA SCLEROSE EN PLAQUES PRESENTATION Quelques généralités La sclérose en plaques (SEP) est une maladie qui se caractérise par l apparition dans le système nerveux central de petites lésions disséminées,

Plus en détail

CONCLUSION. Echanges I QU EST II - EXISTE-T-IL IL UN ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF JUSTE FAVORISANT LE DEVELOPPEMENT DE L ENFANT L L ADOLESCENT?

CONCLUSION. Echanges I QU EST II - EXISTE-T-IL IL UN ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF JUSTE FAVORISANT LE DEVELOPPEMENT DE L ENFANT L L ADOLESCENT? I QU EST EST-CE QUI NOUS ATTIRE VERS LES «ECRANS»? II - EXISTE-T-IL IL UN ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF JUSTE FAVORISANT LE DEVELOPPEMENT DE L ENFANT L ET DE L ADOLESCENT? III - QUELS SONT LES DANGERS POTENTIELS?

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE. Etude 2014 LES BESOINS DES PROFESSIONNELS EXERCANT AUPRES DES JEUNES ENFANTS EN ILLE ET VILAINE

RAPPORT D ANALYSE. Etude 2014 LES BESOINS DES PROFESSIONNELS EXERCANT AUPRES DES JEUNES ENFANTS EN ILLE ET VILAINE RAPPORT D ANALYSE Etude 2014 LES BESOINS DES PROFESSIONNELS EXERCANT AUPRES DES JEUNES ENFANTS EN ILLE ET VILAINE contact@merlinpinpin.com 06.8000.51.93 Septembre 2014 contact@merlinpinpin.com 06.8000.51.93

Plus en détail

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE «BOURSE AU PERMIS DE CONDUIRE»

DOSSIER DE CANDIDATURE «BOURSE AU PERMIS DE CONDUIRE» PHOTO Direction en charge du suivi du dossier : Pôle développement durable / Service Politique de la Ville 05 56 75 69 85 DOSSIER DE CANDIDATURE «BOURSE AU PERMIS DE CONDUIRE» Notice de présentation BOURSE

Plus en détail

Dossier de presse LA FEMME AU CHAPEAU DE PAILLE

Dossier de presse LA FEMME AU CHAPEAU DE PAILLE Dossier de presse LA FEMME AU CHAPEAU DE PAILLE Premier roman de Nathalie Mazzini & Sabrina Passini-Faurite Un roman à quatre mains pour s échapper du quotidien. Deux femmes que tout oppose se réunissent

Plus en détail

Classifier le handicap épileptique avec ou sans autres déficiences associées. Réponses médico-sociales.

Classifier le handicap épileptique avec ou sans autres déficiences associées. Réponses médico-sociales. Classifier le handicap épileptique avec ou sans autres déficiences associées. Réponses médico-sociales. 1 Les outils de mesure existants et description du handicap épileptique Il ne s agit pas ici de mesurer

Plus en détail

Nous sommes solidaires. Un témoignage de votre générosité

Nous sommes solidaires. Un témoignage de votre générosité Nous sommes solidaires Un témoignage de votre générosité aux côtés des pauvres Message du Président Chacun de nous s efforce, tout au long de son existence, de réussir sa vie, de lui donner un sens, d

Plus en détail

- La Maison de l Enfance - Projet de mise en œuvre d un orphelinat RAPPORT INTERMEDIARE

- La Maison de l Enfance - Projet de mise en œuvre d un orphelinat RAPPORT INTERMEDIARE - La Maison de l Enfance - Projet de mise en œuvre d un orphelinat RAPPORT INTERMEDIARE Rapport d avancée des travaux Juin 2011 infos@transmad.org En France Siège 4, rue du Pâtureau Le Boistuaud 44260

Plus en détail

RENDEZ-VOUS D AUTOMNE DE L ADRECA. 17 novembre 2003

RENDEZ-VOUS D AUTOMNE DE L ADRECA. 17 novembre 2003 RENDEZ-VOUS D AUTOMNE DE L ADRECA 17 novembre 2003 Pascal PICHON LES ASSUREURS RC ONT-ILS PEUR DES RISQUES EMERGEANTS? INTRODUCTION LA RC EN CRISE DEPUIS PLUSIEURS ANNEES HAUSSES TARIFAIRES NOUVELLES POLITIQUES

Plus en détail

POUR ADOPTER UN ENFANT

POUR ADOPTER UN ENFANT POUR ADOPTER UN ENFANT VOTRE INFORMATION 2 SOMMAIRE I : PROCEDURE ADMINISTRATIVE D ADOPTION II : LE TUTEUR ET LE CONSEIL DE FAMILLE DES PUPILLES DE L ETAT III : PROCEDURE JUDICIAIRE D ADOPTION IV : ADOPTION

Plus en détail

Epilepsies : Parents, enseignants, comment accompagner l enfant pour éviter l échec scolaire?

Epilepsies : Parents, enseignants, comment accompagner l enfant pour éviter l échec scolaire? Epilepsies : Parents, enseignants, comment accompagner l enfant pour éviter l échec scolaire? L épilepsie concerne plus de 500 000 personnes en France, dont la moitié sont des enfants ou des adolescents.

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale 1. Historique. Kegel (1949). Bourcier (1970). 1985 : reconnaissance officielle d acte de MK. Développement de la MK périnéale : facteur éco/p sociale

Plus en détail

Projet Pédagogique du Valdocco

Projet Pédagogique du Valdocco Projet Pédagogique du Valdocco 1. Descriptif : Le Valdocco est une association loi 1901, qui a pour mission de prendre en charge les jeunes de 13 à 25 ans sur leurs temps de loisirs. Pour cela, elle a

Plus en détail

Collectif Vivre Son Deuil Bretagne

Collectif Vivre Son Deuil Bretagne Collectif Vivre Son Deuil Bretagne Le Collectif «Vivre Son Deuil Bretagne» est membre fondateur de la Fédération Européenne Vivre Son Deuil. Maison Associative de la Santé 36 bd Albert 1er - 35 200 RENNES

Plus en détail

Définition, finalités et organisation

Définition, finalités et organisation RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Définition, finalités et organisation Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à présenter à l ensemble des professionnels de santé, aux patients

Plus en détail