Le système de l'enseignement supérieur agronomique au Maroc

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le système de l'enseignement supérieur agronomique au Maroc"

Transcription

1 Le système l'enseignement supérieur agronomique au Maroc Firdawcy L in Hervieu B (ed) La formation agronomique dans les pays du bassin méditerranéen Montpellier : CIHEAM Options Méditerranéennes : Série Etus n 1987II 1987 pages Article avaible on line / Article disponible en ligne l adresse : To cite this article / Pr citer c article Firdawcy L Le système l' enseignement supérieur agronomique au Maroc In : Hervieu B (ed) La formation agronomique dans les pays du bassin méditerranéen Montpellier : CIHEAM, 1987 p (Options Méditerranéennes : Série Etus n 1987II)

2 ~~ 95 Le système l'enseignement supérieur agronomique au Maroc Larbi FIRDAWCY Secrétaire Général l'institut National Agronomique Vétérinaire HASSAN II, Rabat étudiants marocains effectuaient s étus d'agronomie générale s spécialités dans plus uìngtneuf écoles appartenant neuf pays différents Cte situation présentait sérieux inconuénients : le premier, était le déracinement s étudianls pendant leur scorité le uxième, était préparer les futurs cadres dans un milieu naturel, économique humain radicalement différent celui dans lequel ils auraient exercer leurs fonctions abordaient 1 'agriculture marocaine dans quasi ignorance sa spécificité s ses problèmes le troisième, était lié h diversité s formations Supérieures Agronomiques Françaises Agricoles l d!horticulture Versailles 1963, est annoncée par Sa dans le discrs du Trône, création prochaine en' 1964, les disciplines particulières l'agriculture méditerranéenne, susceptible recevoir s élèves marocains étranger qui délivrera un diplôme rigreusement équivalent aux titres européens Le pluralisme formation, avantageux dans les activités recherche, intéressant pr le secteur privé, vient un inconvénient pr un jeune pays Agronomique intégration indépendant qui doit se doter d'une forte armature administratiue initier s programmes s csses préparatoires du ss forme d'un premier cycle se dérnt en dkveloppement rion avec Facullé s Sciences 1968, uerture 1 Dès 1962, s actions tendant réaliser Salé (décr du 16 cadres supérieurs l ont été entreprises : progressivement formation l'ensemble s d'étus, s élèves provenant uxième année l 20 juill 1970) recrutant, pr ux années

3 Ainsi se constituait un système national d'enseignement supérieur agronomique répondant aux besoins essentiels dupays Cependant, les responsables considéraient, d'une part qu'un certain nombre formations était encore dépendant l%tranger OU non usité (travaux ruraux, topographie, c) d'autre part, que multiplication d 'établissements autonomes indépendants les uns s autres pvait engendrer nombreuses difficultés, d bù: l'intégration formation vétérinaire auquel incombait dorénavant dhle mission former b) c) : d) conditions d'admission : d'enseignement QU QU développement 12 d'etat en Vétérinaire a) établissement : Vétérinaires Agronomique l'lnstitut b) diplômes : cycles l'verture d'une première année d'étus commune h l'ensemble s établissements préparant les cadres l'agriculture au niveau ingénieur création du Complexe Horticole d'agadir Au niveau l'enseignement technique, La réforme fonction publique intervenue en 1967 avec mise en pce d'un statut particulier, un corps interministériel s ingénieurs s adjoints techniques s administrations publiques a permis normaliser les fonctions attributions s différents niveaux cadres techniques conskquence quoi les écoles pratiques d'agriculture qui existaient puis le protectorat après llndépendance intervenue en 1956 ont été organisées en écoles formation d'adjoints techniques, d) conditions d'admission : + + Année e) échelle dans : échelle lngénieurs d'application a) établissement : b) diplômes : c) options : Technologie Ces s différents types formation supérieure au Complexe 1 niveaux formation 11 èssciences Agronomiques a) établissement : Ecole Nationale d'agriculture a)diplômes :

4 ~ ~ ~~ 97 b) options : Technique Elevage : 50n Agronomique Vétérinaire Salé a) diplômes: c) conditions d'admission : + + Année : 25 : 20 :l5 : 40 : 40 : 40 : 15 : 5 d) échelle dans : Echelle 10 Ecole Nationale d'agriculture 14 Techniciens Supérieurs Technique : 60 Elevage : 40 Section Technologique Alimentaire Ecole Salé, : 20 3 Adjoints techniques a) diplômes : option Chimie b) c) conditions d'admission : + d) échelle dans : Echelle 8 15 Contrôleurs Adjoints Propriété Foncière Adjoints écoles suivantes : Ecole Ecole : Ecole Ecole Chaia Ecole Tifl Ecole Ecole Ecole 9 a) diplbmes : b) : ux ans c) conditions d'admission : + : Echelle 8 2 Nombres diplômes annuels Ecole Ecole Salé Chacune ces écoles a une capacité 60 élèves objectifs formation : 1 débchés options

5 Offices Société d'etat : 2,0% : :&O% Office : 3,5% : 2,0% Enseignement : 1,5% :14,00/0 :28,0% : Enquête 1984 sur les profils s carrières professionnelles s uréats un dble défi : le du pays les Au début 1980, le?h 30,9 % en ,3 % en 1960 Les % 17?40 seulement 8 % a pas nécessité il n'y voit l'immédiat En les d'un contient bien ce qu'il ux occasions! n'y a il y a 1 : les les offices, les ce n'y a? Voil Si a dans l'ensemble augmenté dans les brs il a difficiles compte 1700 O00 exploitations 2 21 grans priorités complexe société auxquelles il même l'évolution sont 500 br 100 Ce qui est Au sa s'il est déj en contact s'il y a n'y a qui C'est seulement cte occasion que l'étudiant peut se quelle il va le l1 y a métho

6 22 une spécialisation? L'opposition spécialistes est un vieux débat qui agite l'lnstitut puis sa division d'une dispose où s le temps dans l'espace C'est un choix difficile qui va fois voeu d'une compétence pointue, Selon ne l'école A ce, il y a soient qu'ils n'ont pas 23 Les disciplines base biologiques les sciences exactes les sciences soli ngage dans s disciplines scientifiques base Le cycle ux ans où est dispensé c au sein été déja : pays, c'est le spécialisation objectifs : ci celui (mathématiques, physique, chimie, géologie, biologie) une initiation aux sciences humaines halieutique, c A ces zootechnie, milieu, gestion, développement, c vie active spécialisé du d'un défaut vocation choix Les disciplines base jant un pas même 24 Les méthos d'enseignement : chimie n'a est l'équipement, d'un bloc s bloc animales, d'un bloc s sciences humaines d'un bloc s stages options

7 1 Les blocs 25 formation permanente Les objectifs assignés l'adaptation s L'enseignement se chaque bloc mais avec une succession fondamentale, physiologie animale sont génétique s animaux l'alimentation animale dynamisme Le développement scientifique technique, le s connaissances aptitus dans un domaine donné fonction Les pédagogiques suivants : un l'échelon national, s a) b) le (15 où sont exploités les effectués le où (15 d) une session d'examen où l'enseignement s'est achevé (10 congé temps pendant le Une nvelle a celle actions mises en pce 9 a été tenu compte cte évaluation dans constitue une s difficultés 1'Education le C'est consultation dans s domaines d'etat l'échelon national intensifie les activités étus développement Le choix s sujs est d'accueil Offices, l'absence pédagogique Les sessions assimition s données acquises ainsi qu'une l mise l le

8 101 Le limité qui sont habitués l'analyse besoins Ce type stages dont le d'emploi commun bien spécifique, exemple : défense s sols A ces sessions s'ajtent : C'est pédagogique s'est développée Complexe l'intention s étudiants La pédagogique d'adjoints quelle on peut techniciens 700 : colloques où 1'Ecole mise en pce d'actions efficaces l'a pas tel est le cas 1'Ecole 1'Ecole d'elevage 1'Ecole Génie Les ces stages mise disposition s occasionnellement celle que spécialistes en pédagogiques c eff L'évaluation pédagogique l'échelon l'animation s exemple, les enseignants en C objectif dans son :

9 102 d'un avant tt enseignement envisage une pédagogique globale s établissements le développement a nécessité développement économique social du besoins s Ellfin, pose le dégagement s lignes d'évolution s difficultés fonctionnement En , en 1974, en , , a du 1 établissements économiques ont manifesté le mécine technologie confiées le a) s enseignants au maintien du débat pédagogique : centaine complexe aménagement s espaces ce unique a Cte discussions avec atteinte pédagogiques font le point smtent l'activité pédagogique Le l'ensemble pédagogie s stages Les 250 accepté % l'enseignement le s étudiants Si écoles ont pu logique d'ensemble spécifique, inévitablement shaitaient une pu en hommes en moyens ce qui est : avantages du économie d'échelle : un même ensemble moyens options

10 103 unité : non dont consensus au sein les conditions communes d'accès, sont définis : mission écoles complexe tt d'un un conseil pédagogie d'étus compétences d'une d'une d'une décennie d'étus Ce conseil doit aux besoins du pays s contacts les Ce institutions c fois vie conjointe confiées l'établissement : a globalement évolué l'enseignement est loin Ce type s finances y pays développés, l'ékdblissement splesse l l 2 programmes le ces "tutelles" ses enseignants, l'enseignement académique celui dispensé du 70

11 104 disciplines scientifiques le développement L'innovation pédagogique doit compte : Le choix s sujs est d'accueil qualité s étudiants habitués puis un offices Ces enseignant luimême en les 3 Organisation recherche dans les établissements formation bien délimités ' 31 Objectifs La complexité seize mois jusqu' s pns développement "faisables" 32 Financement s recherches Les l'enseignement : un ensemble moyens niveau dans une spécialisation avancée du au Le d'enquêtes ès documentation, communication dépcement, les moyens calcul sont mis disposition s étudiants qui sont initiés au Ces moyens bien insuffisants, d'où convention : 25 thèses ès 150 cycle 320 ce qui veut : ) définition du suj dans une s 70 disciplines collecte données stenance thèse dans s les options

12 105 (Office Société Semences, c) définition, fagon financement sont négociés établis commun 5 scientifiques Technique qui disposait d'un statut plus 1986 où le 6 technique 1984 cependant, du l'a global s l'étu d'enseignement Social constitue le se nos définition du contenu nos enseignements Au L'action déj ce même institution sans compétition scientifique en commun : 4 personnel enseignant 1 d'assistanat dans les établissements 2 les établissements d'enseignement effectifs Les :310 :50 :l20 3 définition s besoins annuels que les établissements d'enseignement se

13 1 sa ux les cinq l'obtention au thème enfin aux activités scientifiques : stenances thèses, c pédagogiques scientifiques 42 statut évoqué ts les établissement, faculté école La le A l'issue ce dans les assistant, en plus s activités pédagogiques sa ans en fonction discipline scientifique du suj choisi au définitivement l'un jeune fixé dans tte Fonction 60 ans n'est enseignant globalement 43 formation recrutement Une fois achevé le est smis du domaine 11, lequel au ès ux années au minimum dans où ils sont associés aux activités pédagogiques C'est a le dble avantage activités pédagogiques l'établissement sa csse, pbdagogique s La A l'issue activités sa

14 107 au minimum pendant conseil A choix, 5 étudiants Un : Connaissances s Aptitus Evaluation s : mécine technologie Les n'ont : inégalement : biologie les capacités d'un étudiant les suffisantes le "technologie même chimie technologie coefficient plus ne pas se l'aise dans où il a été affecté, qu'il pu une coefficients spécifique Les étudiants sont cssés chaque fois coefficients adaptée cte difficulté Compte choix dans l'économie du pays 1'Ecole 23 ans ne l'issue 40 % s choisi c'est ainsi que 80 s 600 étudiants sont admis s 20 % le Enfin, une possibilité est aux techniciens s étus examen du niveau options

15 1 6 Coûts s étus besoins le développement B celles déj existantes budg fonctionnement annuel qui a donné s coûts moyens : Cependant, qualité, 'Ecole d'adjoints Techniques science au sein l'association s Facultés étudiants) même d'une école (150 élèves) (300 techniciens complément Les quelle est aussi subventionnée qu'un pension, sociologie) connaissance dans l'alimentation vastes poputions l'économie pays du mon V grands problèmes débats L'UNESCO a d'étus Biosphere aucun politique qualité n'a 11 lear son activité, aux La dont le siège est Science Le débchés n'est pas spécifique Selon le système économique 1'Etat est pose Cte fondation sa 1984 ce

16 ~~ ~ 1 o9 FAO, un Le est appelé l'espace son d'actions options

CONSEILLERS PRINCIPAUX D'EDUCATION

CONSEILLERS PRINCIPAUX D'EDUCATION CONSEILLERS PRINCIPAUX D'EDUCATION Décret n 90-89 du 24 janvier 1990 relatif au statut particulier des conseillers principaux d'éducation des établissements d'enseignement agricole modifié par l'ordonnance

Plus en détail

Evaluation du PTEF (Projet de transformation de l Ecole supérieure d agriculture de Nabong en Faculté d agriculture et des forêts)

Evaluation du PTEF (Projet de transformation de l Ecole supérieure d agriculture de Nabong en Faculté d agriculture et des forêts) Sixièmes journées d études Les évaluations de projets internationaux de formation Evaluation du PTEF (Projet de transformation de l Ecole supérieure d agriculture de Nabong en Faculté d agriculture et

Plus en détail

DECRET Décret n 2006-8 du 4 janvier 2006 relatif au statut particulier du corps des ingénieurs de l'agriculture et de l'environnement.

DECRET Décret n 2006-8 du 4 janvier 2006 relatif au statut particulier du corps des ingénieurs de l'agriculture et de l'environnement. DECRET Décret n 2006-8 du 4 janvier 2006 relatif au statut particulier du corps des ingénieurs de l'agriculture et de l'environnement. NOR: AGRS0502639D Version consolidée au 20 décembre 2013 Le Premier

Plus en détail

DECRET N 92-853 DU 28 AOUT 1992 PORTANT STATUT PARTICULIER DU CADRE D'EMPLOIS DES PSYCHOLOGUES TERRITORIAUX. classe.

DECRET N 92-853 DU 28 AOUT 1992 PORTANT STATUT PARTICULIER DU CADRE D'EMPLOIS DES PSYCHOLOGUES TERRITORIAUX. classe. DECRET N 92-853 DU 28 AOUT 1992 PORTANT STATUT PARTICULIER DU CADRE D'EMPLOIS DES PSYCHOLOGUES TERRITORIAUX (NOR : INTB9200397D) (J.O. du 30 août 1992) Modifié par : - Décret n 93-986 du 4 août 1993 (J.O.

Plus en détail

Autres bacs technologiques : STAV / STG

Autres bacs technologiques : STAV / STG Autres bacs technologiques : STAV / STG STAV Pour les élèves attirés par la biologie et l'écologie, l'agriculture et l'environnement, l'agroalimentaire Un module au choix parmi : production agricole transformation

Plus en détail

LICENCE GÉOGRAPHIE. Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE

LICENCE GÉOGRAPHIE. Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE LICENCE GÉOGRAPHIE Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE Présentation Etablissement Objectifs Offrir aux étudiants des

Plus en détail

Dans la fonction de maître de formation pratique. Dans la fonction de maître assistant

Dans la fonction de maître de formation pratique. Dans la fonction de maître assistant LA HAUTE ECOLE FRANCISCO FERRER porte à votre connaissance qu'une réserve de recrutement est constituée pr l'année académique 2015-2016. En cas d'engagement, et pr autant que le budget allé par la Communauté

Plus en détail

FACULTE D AGRONOMIE ET DES SCIENCES AGRICOLES (FASA) UNIVERSITE DE DSCHANG-CAMEROUN ETAT DE LA REFORME DES PROGRAMMES LMD

FACULTE D AGRONOMIE ET DES SCIENCES AGRICOLES (FASA) UNIVERSITE DE DSCHANG-CAMEROUN ETAT DE LA REFORME DES PROGRAMMES LMD FACULTE D AGRONOMIE ET DES SCIENCES AGRICOLES (FASA) UNIVERSITE DE DSCHANG-CAMEROUN ETAT DE LA REFORME DES PROGRAMMES LMD Pr. Manjeli Yacouba Doyen de la FASA PLAN 1. LA FASA EN QUELQUES LIGNES 2. LA FASA

Plus en détail

Lettre d'information semestrielle N 2

Lettre d'information semestrielle N 2 Groupe de travail Relations Académie/Enseignement Supérieur Agronomique Lettre d'information semestrielle N 2 Éditorial Dans le cadre de ses actions en direction des jeunes de l'enseignement supérieur

Plus en détail

Bien choisir son BTS... Et après?

Bien choisir son BTS... Et après? Bien choisir son BTS... Et après? DE 11 médecine spécialisée DE Projet de réforme pour les concours de l enseignement médecine spécialisée DE 10 Diplôme PRO médecine générale Diplôme d école IEP, Archi,

Plus en détail

CANDIDATURES EN 3 ème CYCLE D'ETUDIANTS ETRANGERS TITULAIRES DE DIPLÔMES FRANÇAIS OU ETRANGERS A L ENSA DE MONTPELLIER NOTICE D INFORMATION

CANDIDATURES EN 3 ème CYCLE D'ETUDIANTS ETRANGERS TITULAIRES DE DIPLÔMES FRANÇAIS OU ETRANGERS A L ENSA DE MONTPELLIER NOTICE D INFORMATION Direction de l'enseignement et de la Pédagogie CANDIDATURES EN 3 ème CYCLE D'ETUDIANTS ETRANGERS TITULAIRES DE DIPLÔMES FRANÇAIS OU ETRANGERS A L ENSA DE MONTPELLIER NOTICE D INFORMATION L AGRO Montpellier

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification 1 sur 5 04/03/2014 16:06 Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé MASTER : MASTER Master recherche et professionnel Sciences de la

Plus en détail

Le BTS Sciences et Technologies des Aliments (STA)

Le BTS Sciences et Technologies des Aliments (STA) BTS Le BTS Sciences et Technologies s Aliments (STA) Qu est ce que l agroalimentaire? Définition: L'agroalimentaire désigne l'ensemble s activités transformation s produits l'agriculture stinés à l'alimentation

Plus en détail

REFERENCE : B.O N 2832 DU 8/12/1967

REFERENCE : B.O N 2832 DU 8/12/1967 SONT ABROGES PAR DECRET N 2-06-620 DU 13/4/2007 B.O N 5524 DU 10/5/2007 LES DISPOSITIONS RELATIVES AUX ADJOINTS DE SANTE DIPLOMES D'ETAT ET AUX ADJOINTS DE SANTE BREVETES REFERENCE : B.O N 2832 DU 8/12/1967

Plus en détail

Vous pouvez télécharger le formulaire de demande de carte sur ce lien LISTE DES PIECES JUSTIFICATIVES

Vous pouvez télécharger le formulaire de demande de carte sur ce lien LISTE DES PIECES JUSTIFICATIVES Vs pvez télécharger le formulaire de demande de carte sur ce lien LISTE DES PIECES JUSTIFICATIVES CARTE PROFESSIONNELLE TRANSACTION SUR IMMEUBLES ET FONDS DE COMMERCE GESTION IMMOBILIERE - SYNDIC - MARCHAND

Plus en détail

RÉPUBLIQUE DU TCHAD BANQUE ISLAMIQUE DE DEVELOPPEMENT

RÉPUBLIQUE DU TCHAD BANQUE ISLAMIQUE DE DEVELOPPEMENT RÉPUBLIQUE DU TCHAD BANQUE ISLAMIQUE DE DEVELOPPEMENT ÉTUDE DE FAISABILITE POUR LA PROMOTION DE L ENSEIGNEMENT BILINGUE AU TCHAD RAPPORT FINAL N'Djaména, août 2003 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 RESSOURCES...

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL ET AU PARLEMENT EUROPEEN

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL ET AU PARLEMENT EUROPEEN COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 10.06.2004 COM(2004)415 final COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL ET AU PARLEMENT EUROPEEN Plan d'action européen en matière d'alimentation et

Plus en détail

Estimations des dépenses de recherche et développement (R-D) effectuées dans le secteur de l'enseignement supérieur

Estimations des dépenses de recherche et développement (R-D) effectuées dans le secteur de l'enseignement supérieur Définitions Sciences naturelles et génie Le domaine des sciences naturelles et génie (SNG) englobe les disciplines relevant de la compréhension, de l'exploration, de l'évolution ou de l'utilisation du

Plus en détail

D après le décret n 93/086 du 29 janvier 1993 n 1 p ortant organisation administrative et académique de l Université de Yaoundé I,

D après le décret n 93/086 du 29 janvier 1993 n 1 p ortant organisation administrative et académique de l Université de Yaoundé I, Introduction D après le décret n 93/086 du 29 janvier 1993 n 1 p ortant organisation administrative et académique de l Université de Yaoundé I, L Université de Yaoundé I a pour missions : - d élaborer

Plus en détail

La formation en éducation physique et sportive poursuit trois objectifs majeurs :

La formation en éducation physique et sportive poursuit trois objectifs majeurs : PROGRAMME D ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE EN CPGE Arrêté du 26-2-1998. JO du 6-3-1998 NOR : MENE9800318A RLR : 470-3 MEN - DESCO A3 - DES Vu D. n 94-1015 du 23-11-1994; A. du 10-2-1995; A. du 23-3-1995;

Plus en détail

SENAT PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT. relatif à l'enseignement. et à lu formation professionnelle agricoles.

SENAT PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT. relatif à l'enseignement. et à lu formation professionnelle agricoles. N 69 PROJET DE LOI adopte SENAT 2 SESSION ORDINAIRE DE 1 "» 1960 PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT relatif à l'enseignement et à lu formation professionnelle agricoles. suit Le Sénat a l'adopté le projet

Plus en détail

FORMATION DOCTORALE DE L UNIVERSITÉ D ANTANANARIVO UNIVERSITE D ANTANANARIVO PRÉSIDENT : Pr. ANDRIANTSIMAHAVANDY ABEL Campus Universitaire d

FORMATION DOCTORALE DE L UNIVERSITÉ D ANTANANARIVO UNIVERSITE D ANTANANARIVO PRÉSIDENT : Pr. ANDRIANTSIMAHAVANDY ABEL Campus Universitaire d FORMATION DOCTORALE DE L UNIVERSITÉ D ANTANANARIVO UNIVERSITE D ANTANANARIVO PRÉSIDENT : Pr. ANDRIANTSIMAHAVANDY ABEL Campus Universitaire d Ambohitsaina, BP 566, Antananarivo 101 MADAGASCAR presidence@univ-antananarivo.mg

Plus en détail

ANNEXE N 1 ADMINISTRATIONS ET SERVICES INTERVENANT DANS LE CONTROLE ALIMENTAIRE

ANNEXE N 1 ADMINISTRATIONS ET SERVICES INTERVENANT DANS LE CONTROLE ALIMENTAIRE ANNEXE N 1 ADMINISTRATIONS ET SERVICES INTERVENANT DANS LE CONTROLE ALIMENTAIRE Départements Ministère chargé de l'agriculture Ministère chargé du commerce et de l'industrie Ministère d'etat à l'intérieur

Plus en détail

Mobilité et flexibilité : Orientation progressive, restructuration des cursus etc... Semestrialisation et découpage en crédits capitalisables.

Mobilité et flexibilité : Orientation progressive, restructuration des cursus etc... Semestrialisation et découpage en crédits capitalisables. 1. Formation Que savez-vous sur le système «LMD» L offre de formation Formation à distance Formation continue 1. Formation Que savez-vous sur le système «LMD» 1- Présentation du nouveau régime LMD : A

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE METIERS DE LA PROMOTION DES PRODUITS DE SANTE

LICENCE PROFESSIONNELLE METIERS DE LA PROMOTION DES PRODUITS DE SANTE LICENCE PROFESSIONNELLE METIERS DE LA PROMOTION DES PRODUITS DE SANTE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence professionnelle Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Présentation Licence

Plus en détail

Licence STAPS - Spécialité éducation et motricité

Licence STAPS - Spécialité éducation et motricité Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 21/10/2015. Fiche formation Licence - STAPS (Sciences et techniques des activités physiques et sportives) - Spécialité éducation et motricité

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Riadh EL FERKTAJI

CURRICULUM VITAE. Riadh EL FERKTAJI CURRICULUM VITAE Riadh EL FERKTAJI Economiste, Maitre de Conférences à l Ecole Supérieure de Commerce de Tunis (ESCT). Spécialités : Macroéconomie, Economie du travail. Né le 03 janvier 1963 à Tunis Tunisien

Plus en détail

Formation agricole : production d effectifs et prise en charge des besoins réels

Formation agricole : production d effectifs et prise en charge des besoins réels 11 èmes Journées d études «Ingénierie des Dispositifs de Formation à l International» Communication présentée par : Monsieur Hassen BERRANEN Sous Directeur de la Formation MADR/DFRV, Algérie. Formation

Plus en détail

DECLARATION PREALABLE D ACTIVITE (ETABLISSEMENT ETABLI EN FRANCE)

DECLARATION PREALABLE D ACTIVITE (ETABLISSEMENT ETABLI EN FRANCE) LISTE DES PIECES JUSTIFICATIVES DECLARATION PREALABLE D ACTIVITE (ETABLISSEMENT ETABLI EN FRANCE) L imprimé de déclaration préalable d activité dument complété signé par le directeur de l établissement

Plus en détail

Master Economie de la santé et développement international

Master Economie de la santé et développement international Master Economie de la santé et développement international BAC+5 Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Analyse économique et développement international Organisation : Ecole d'economie Lieu de formation

Plus en détail

Notre métier : Vous accompagner dans votre Projet

Notre métier : Vous accompagner dans votre Projet Notre métier : Vous accompagner dans votre Projet Formation initiale en alternance (scolaire ou apprentissage) Formation continue FORMATION INITIALE > Bac Pro Bio Industries de Transformation Accéder x

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE GENEVE. langue et littérature italiennes italien 3 langue et littérature latines philosophie philosophie 3

UNIVERSITÉ DE GENEVE. langue et littérature italiennes italien 3 langue et littérature latines philosophie philosophie 3 Enseignement secondaire II postobligatoire REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique, de la culture et du sport Enseignement obligatoire CO et enseignement secondaire II Services

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDPOFE/N2013-2111 Date: 20 août 2013

NOTE DE SERVICE DGER/SDPOFE/N2013-2111 Date: 20 août 2013 MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Direction Générale de l'enseignement et de la Recherche Service de l enseignement technique Sous-direction des politiques de formation et

Plus en détail

Les débouchés des diplômés de L LMD Sciences de la Nature et de la Vie

Les débouchés des diplômés de L LMD Sciences de la Nature et de la Vie Les débouchés des diplômés de L LMD Sciences de la Nature et de la Vie Pour quel métier vous êtes fait? Des doutes sur ta formation actuelle : faut-il poursuivre? Vous avez une idée de métier mais est-ce

Plus en détail

GÉNIE BIOLOGIQUE. Parcours à partir du Bac +2

GÉNIE BIOLOGIQUE. Parcours à partir du Bac +2 GÉNIE BIOLOGIQUE Parcours à partir du Bac +2 Formations diplômantes : Titre RNCP Responsable en Production Industrielle Spécialité CASE - Parcours Génie Biologique (Bac + 4)... p 1 Diplôme d Ingénieur

Plus en détail

L Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires

L Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires L Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires Un dispositif institutionnel pour un contrôle intégré et moderne des produits alimentaires 2015 Qui sommes nous? L Office National de

Plus en détail

Exposé des motifs. Vu la loi du 10 août 2005 portant création d un lycée technique pour professions éducatives et sociales;

Exposé des motifs. Vu la loi du 10 août 2005 portant création d un lycée technique pour professions éducatives et sociales; Projet de règlement grand-ducal déterminant les modalités des épreuves de l examen de fin d études du régime technique et de l examen de fin d études de la formation de technicien. Exposé des motifs Le

Plus en détail

L'agriculture biologique : des atouts à cultiver «

L'agriculture biologique : des atouts à cultiver « 2 Stéphane Le Foll Ministre de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt. L'agriculture biologique : des atouts à cultiver «L agriculture biologique et les produits qui en sont issus représentent

Plus en détail

L'orientation Après La Seconde Générale et Technologique

L'orientation Après La Seconde Générale et Technologique L'orientation Après La Seconde Générale et Technologique Pour un adolescent, se projeter dans l avenir nécessite de : Se sentir bien au présent, être soutenu et encouragé dans son investissement scolaire.

Plus en détail

éducation et formation à l'environnement dans l'enseignement technique agricole

éducation et formation à l'environnement dans l'enseignement technique agricole Courrier de la Cellule Environnement de l'inra n' 15 25 éducation et formation à l'environnement dans l'enseignement technique agricole par R. Mabit Commissariat général au Plan (service des Affaires sociales)

Plus en détail

Chapitre Ier : Qualifications.

Chapitre Ier : Qualifications. G / Vte fds comm forma Décret n 98-246 du 2 avril 1998 relatif à la qualification professionnelle exigée pour l'exercice des activités prévues à l'article 16 de la loi n 96-603 du 5 juillet 1996 relative

Plus en détail

École du Paysage et de l'horticulture

École du Paysage et de l'horticulture Convention de stage École du Paysage et de l'horticulture 14480 Saint Gabriel Brécy Concernant l'élève : Nom : Prénom : Date de naissance : En classe de : CAPA Seconde BAC Pro Dans l'option : Productions

Plus en détail

COMMUNIQUE RADIO-PRESSE. Le Recteur de 1 'Université de Dschang communique :

COMMUNIQUE RADIO-PRESSE. Le Recteur de 1 'Université de Dschang communique : UNIVERSITE DE DSCHANC RECTORAT REPUBLIQUE DU CAMERO UN Paix - Travail - Patrie Vice Recteur Chargé des Enseignements. de la Professionnalisation et du Développement des Technologies de l'information e

Plus en détail

BREVET D'APTITUDE à la FORMATION des MONITEURS (BAFM) Session 2015/2016

BREVET D'APTITUDE à la FORMATION des MONITEURS (BAFM) Session 2015/2016 BREVET D'APTITUDE à la FORMATION des MONITEURS (BAFM) Session 2015/2016 Dates prévisionnelles Date de clôture des inscriptions : le 22 juin 2015 Dates des épreuves : - épreuves d'admissibilité : 23 septembre

Plus en détail

CONGES ET AUTORISATIONS D'ABSENCE EN

CONGES ET AUTORISATIONS D'ABSENCE EN CONGES ET AUTORISATIONS D'ABSENCE EN FAVEUR DES REPRESENTANTS DES PARENTS D'ELEVES NOVEMBRE 2005 I. LE CONGE DE REPRESENTATION Ce congé concerne les salariés du secteur privé et du secteur agricole, ainsi

Plus en détail

SUPPLÉMENT AU DIPLÔME D ETUDES FONDAMENTALES VETERINAIRES Supplément n 2012-01 Délivré par l INP-Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse

SUPPLÉMENT AU DIPLÔME D ETUDES FONDAMENTALES VETERINAIRES Supplément n 2012-01 Délivré par l INP-Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse SUPPLÉMENT AU DIPLÔME D ETUDES FONDAMENTALES VETERINAIRES Supplément n 2012-01 Délivré par l INP-Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse Le présent supplément au diplôme suit le modèle élaboré par la Commission

Plus en détail

MFC CREATION D ENTREPRISE

MFC CREATION D ENTREPRISE MFC CREATION D ENTREPRISE MFC A5 0 - GENERALITES MFC A5 1 - STATUTS DES ENTREPRISES MFC A5 2 - ASSOCIATIONS MFC A5 3 - ACHAT, CESSION, FUSION MFC A5 4 - ETUDES DE CAS BSI - Plan de classement / Section

Plus en détail

LICENCE ACADEMIQUE EN CHIMIE FONDAMENTALE

LICENCE ACADEMIQUE EN CHIMIE FONDAMENTALE LICENCE ACADEMIQUE EN CHIMIE FONDAMENTALE Domaine : Sciences de la Matière -SM- (D02) Filière : Chimie Option : Chimie Rattachement Administratif Faculté : Faculté des Sciences Département : Département

Plus en détail

CONDITIONS DE PRISE EN CHARGE PAR LA REGION ALSACE DES FORMATIONS MENANT AUX DIPLOMES D ETAT D'AIDE-SOIGNANT ET D'AUXILIAIRE DE PUERICULTURE

CONDITIONS DE PRISE EN CHARGE PAR LA REGION ALSACE DES FORMATIONS MENANT AUX DIPLOMES D ETAT D'AIDE-SOIGNANT ET D'AUXILIAIRE DE PUERICULTURE CONDITIONS DE PRISE EN CHARGE PAR LA REGION ALSACE DES FORMATIONS MENANT AUX DIPLOMES D ETAT D'AIDE-SOIGNANT ET D'AUXILIAIRE DE PUERICULTURE applicables à compter de la rentrée 2013/2014 conformément à

Plus en détail

Modalités des épreuves. Les avis de la Chambre des Métiers

Modalités des épreuves. Les avis de la Chambre des Métiers Les avis de la Chambre des Métiers Modalités des épreuves de l'examen de fin d'études secondaires techniques du régime technique et du régime de la formation de technicien - ancien régime CdM/27/06/13/13-43

Plus en détail

VISA du C.F. Le Ministre des Enseignements secondaire et supérieur, ARRETE

VISA du C.F. Le Ministre des Enseignements secondaire et supérieur, ARRETE PM/KK MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRE ET SUPERIEUR --------o------- SECRETARIAT GENERAL ---------o--------- DIRECTION GENERALE DES INSPECTIONS ET DE LA FORMATION DES PERSONNELS DE L EDUCATION ---------o---------

Plus en détail

VAE TITRES ET DIPLOMES DE L'ENSEIGNEMENT AGRICOLE

VAE TITRES ET DIPLOMES DE L'ENSEIGNEMENT AGRICOLE VAE TITRES ET DIPLOMES DE L'ENSEIGNEMENT AGRICOLE Les titres et diplômes accessibles par cette voie englobent les familles de métiers des huit secteurs professionnels suivants : Productions agricoles Équipement

Plus en détail

Présentation des modalités d application de la Loi n 28-07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires -------- Rabat, le 17 juin 2010

Présentation des modalités d application de la Loi n 28-07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires -------- Rabat, le 17 juin 2010 Office National de Sécurité Sanitaire desproduitsalimentaires Présentation des modalités d application de la Loi n 28-07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires -------- Séminaire National

Plus en détail

Supérieur non universitaire Lois 13905 p.1

Supérieur non universitaire Lois 13905 p.1 Lois 13905 p.1 Arrêté royal fixant les notions "d'étudiant régulièrement inscrit" et "d'étudiant entrant en ligne de compte pour le financement" dans l'enseignement supérieur de plein exercice, à l'exception

Plus en détail

Licence STAPS - Spécialité activités physiques adaptées et santé

Licence STAPS - Spécialité activités physiques adaptées et santé Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 21/10/2015. Fiche formation Licence - STAPS (Sciences et techniques des activités physiques et sportives) - Spécialité activités physiques

Plus en détail

Liste des matières enseignées

Liste des matières enseignées Liste des matières enseignées Domaine : Sciences de la Nature et de la Vie Filière : Biologie Parcours : Tronc Commun Semestre1 VHG Coefficient Cours TD/TP Crédits/s. unité crédits U.E fondamental : 13

Plus en détail

au CNPR Informations générales Niveau 4

au CNPR Informations générales Niveau 4 Le baccalauréat professionnel au CNPR Informations générales Pour plus de renseignements, contactez nos responsables de formation au 04 73 83 36 00 La préparation est organisée pour les options suivantes

Plus en détail

BOURSES DOCTORALES DE RECHERCHE

BOURSES DOCTORALES DE RECHERCHE BOURSES DOCTORALES DE RECHERCHE APPEL A CANDIDATURES 2005 BOURSES DOCTORALES COFINANCEES AVEC DES ENTREPRISES BOURSES DOCTORALES COFINANCEES AVEC DES ORGANISMES DE RECHERCHE BOURSES DOCTORALES REGIONALES

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 53

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 53 17 Ramadhan 1429 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 53 5 Décret exécutif n 08-286 du 17 Ramadhan 1429 correspondant au portant statut particulier des fonctionnaires appartenant aux corps spécifiques

Plus en détail

Présentation de la structure

Présentation de la structure 1 Présentation de la structure Année scolaire 2013-2014 2 Les grands chiffres > 3 grosses structures (collège, lycée, prépa) > 2000 élèves (500 au collège, 500 au lycée, 1000 en prépa) > 250 personnes

Plus en détail

CATÉGORIE 3 - Personnel de bureau, techniciens et professionnels de l'administration

CATÉGORIE 3 - Personnel de bureau, techniciens et professionnels de l'administration TABLEAU DES EXIGENCES ET DES EXAMENS PR L'ACCESSIBILITÉ AUX DIFFÉRENTS TITRES D'EMPLOI DU CHU DE QUÉBEC-UNIVERSITÉ LAVAL TITRE D'EMPLOI #T.E. SCOLARITÉ MINIMALE EXPÉRIENCE PRÉQUALIFICATION PR CERTAINS

Plus en détail

École du Paysage et de l'horticulture

École du Paysage et de l'horticulture Convention de stage École du Paysage et de l'horticulture 14480 Saint Gabriel Brécy Concernant l'élève : Nom : Prénom : Date de naissance : En classe de : CAPA Seconde BAC Pro Dans l'option : Productions

Plus en détail

Les formations interuniversitaires de l Ipst-Cnam

Les formations interuniversitaires de l Ipst-Cnam Les formations interuniversitaires de l Ipst-Cnam Des formations universitaires diplômantes dispensées en cours du soir et par l enseignement à distance L Ipst-Cnam et les universités toulousaines proposent,

Plus en détail

LUNDI DE LA SORBONNE : 22 novembre 2010 LES DOUBLES CURSUS : QUELS OBJECTIFS, QUELS ENJEUX?

LUNDI DE LA SORBONNE : 22 novembre 2010 LES DOUBLES CURSUS : QUELS OBJECTIFS, QUELS ENJEUX? LUNDI DE LA SORBONNE : 22 novembre 2010 LES DOUBLES CURSUS : QUELS OBJECTIFS, QUELS ENJEUX? 1) MASS Paris I/IEP : Pascal Goudrel (Paris I Panthéon Sorbonne), directeur de recherche. Mathématiques appliquées

Plus en détail

Le Parlement de la République et Canton du Jura,

Le Parlement de la République et Canton du Jura, Décret concernant le financement de la formation professionnelle en agriculture et en économie familiale (version en vigueur du 1 er janvier 2008 au 31 décembre 2014) du 19 mai 2004 Le Parlement de la

Plus en détail

Sciences-technologies-santé. Protection de l environnement TRAITEMENT DES EAUX ET DES DÉCHETS

Sciences-technologies-santé. Protection de l environnement TRAITEMENT DES EAUX ET DES DÉCHETS 01-016 Niveau : LICENCE PROFESSIONNELLE eme année Domaine : Mention : Spécialité : Sciences-technologies-santé Protection de l environnement TRAITEMENT DES EAUX ET DES DÉCHETS LP 180 ES Volume horaire

Plus en détail

Parcours en formation continue du master MEEF mention 2 nd degré

Parcours en formation continue du master MEEF mention 2 nd degré Parcours en formation continue du master MEEF mention 2 nd degré Responsable : Grégoire COCHETEL, directeur adjoint à l administrateur provisoire chargé de la formation continue Tél : 04 73 31 71 87 ESPE

Plus en détail

CATÉGORIE 3 - Personnel de bureau, techniciens et professionnels de l'administration

CATÉGORIE 3 - Personnel de bureau, techniciens et professionnels de l'administration TABLEAU DES EXIGENCES ET DES EXAMENS PR L'ACCESSIBILITÉ AUX DIFFÉRENTS TITRES D'EMPLOI DU CHU DE QUÉBEC-UNIVERSITÉ LAVAL TITRE D'EMPLOI #T.E. SCOLARITÉ MINIMALE EXPÉRIENCE PR CERTAINS SECTEURS CATÉGORIE

Plus en détail

Charte des Thèses. Préambule

Charte des Thèses. Préambule Charte des Thèses Préambule Le cycle du doctorat est organisé au sein des centres d'études doctorales accrédités dans les établissements de l'université Moulay Ismaïl conformément à la loi 01-00 et aux

Plus en détail

Tableau: Offres de formations professionnelles et doctorales de l'uac

Tableau: Offres de formations professionnelles et doctorales de l'uac Tableau: Offres de formations professionnelles et doctorales de l'uac ETABLISSEMENTS, TYPES DE FORMATION ET FILIERES CEFORP Populations et Dynamique Urbaines CEFRI Technologie de l'information pour la

Plus en détail

Règlement d'études et d'examens du Bachelor of Science en sciences économiques

Règlement d'études et d'examens du Bachelor of Science en sciences économiques 9 mai 01 Règlement d'études et d'examens du Bachelor of Science en sciences économiques Le Conseil de faculté de la faculté des sciences économiques, vu les articles 6, al., lettre c et 70, al., de la

Plus en détail

ECTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS

ECTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS ECTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS SOMMAIRE CHAPITRES PAGES A- DEFINITION 2 B- DEBOUCHES 2 C- LES UNITES 2 1- LES UNITES OBLIGATOIRES 2 2- UNITES FACULTATIVES 5 3- UNITES COMMUNES A PLUSIEURS

Plus en détail

La voie professionnelle

La voie professionnelle CIO Lyon Page 1 14/10/2014 La voie professionnelle - Acquérir des connaissances et des savoir-faire dans un domaine professionnel - Un enseignement concret - Des stages en entreprises - En lycée professionnel

Plus en détail

Sommaire. ICS Bégué. ICS-Bégué : le chemin de plus court vers les métiers du Management Studyrama.Com - 18/02/2015

Sommaire. ICS Bégué. ICS-Bégué : le chemin de plus court vers les métiers du Management Studyrama.Com - 18/02/2015 jeudi 19 février 2015 Sommaire ICS Bégué ICS-Bégué : le chemin de plus court vers les métiers du Management Studyrama.Com - 18/02/2015 4 ICS Bégué URL : http://www.studyrama.com/ PAYS : France TYPE : Web

Plus en détail

Annexe 2 241. Vu la loi spéciale du 12 janvier 1989 relative aux Institutions bruxelloises, notament les articles 42 et 63;

Annexe 2 241. Vu la loi spéciale du 12 janvier 1989 relative aux Institutions bruxelloises, notament les articles 42 et 63; Annexe 2 241 Annexe 2 Accord de coopération entre l'etat fédéral, les Communautés et les Régions relatif à la continuité de la politique en matière de pauvreté L'accord de coopération entre l'etat fédéral,

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de la réforme de l État, de la décentralisation et de la fonction publique

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de la réforme de l État, de la décentralisation et de la fonction publique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la réforme de l État, de la décentralisation et de la fonction publique Décret n [xxx] du [xxx] modifiant le décret n 82-453 du 28 mai 1982 relatif à l'hygiène et à la

Plus en détail

L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR EN FRANCE

L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR EN FRANCE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR EN FRANCE Christian BOUVIER Careers Advisor 1 er Cycle : générales Dès la 1 ère année : professionnalisées 2 ème Cycle : professionnalisées C T O R A T MEDECINE PHARMA CHIRURGI

Plus en détail

Objectif de l'action de formation : Former des cadres pour les secteurs des Productions Végétales et/ou des Industries Agroalimentaires.

Objectif de l'action de formation : Former des cadres pour les secteurs des Productions Végétales et/ou des Industries Agroalimentaires. Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 09/10/2015. Fiche formation Master - EAAD - Spécialité productions végétales et industries agroalimentaires (PVIA) - 1ère et 2ème année

Plus en détail

Baccalauréat technologique

Baccalauréat technologique Baccalauréat technologique Épreuve relative aux enseignements technologiques transversaux, épreuve de projet en enseignement spécifique à la spécialité et épreuve d'enseignement technologique en langue

Plus en détail

ENQUÊTE SUR L ADÉQUATION

ENQUÊTE SUR L ADÉQUATION PROSPECTS S.A.R.L. Counselling and Consultancy, Research,Training and Surveys PROSPECTS S.A.R.L ENQUÊTE SUR L ADÉQUATION FORMATION - EMPLOI «GÉNÉRATION 2000» 4. VIE PROFESSIONNELLE 4.5 Compétences non

Plus en détail

Loi du 11 floréal an X (1 e mai 1802)

Loi du 11 floréal an X (1 e mai 1802) Loi du 11 floréal an X (1 e mai 1802) La loi du 11 floréal an X spécifie que l'enseignement comporte trois degrés : primaire, secondaire, spécial et qu'il est dispensé dans quatre catégories d'établissements

Plus en détail

MEEF CPE. Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 15/10/2015.

MEEF CPE. Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 15/10/2015. Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 15/10/2015. Fiche formation Master - Métiers de l'éducation, de l'enseignement et de la formation - Conseiller principal d'éducation

Plus en détail

Faculté des Sciences Mathématiques, Physiques et Naturelles de Tunis

Faculté des Sciences Mathématiques, Physiques et Naturelles de Tunis UNIVERSITE TUNIS EL MANAR Faculté des Sciences Mathématiques, Physiques et Naturelles de Tunis Campus Universitaire-2092-EL MANAR2 Tél: 71 872 600 Fax: 71 885 350 Site web: www.fst.rnu.tn Présentation

Plus en détail

Note de Service spéciale "Les modalités d'inspection des enseignants" Année 2014-2015. Classes Nom et émargement Classes Nom et émargement

Note de Service spéciale Les modalités d'inspection des enseignants Année 2014-2015. Classes Nom et émargement Classes Nom et émargement Note de Service spéciale "Les modalités d'inspection des enseignants" Année 2014-2015 Tableau d'émargement Classes Nom et émargement Classes Nom et émargement 1 8 2 9 3 10 4 11 5 12 6 13 7 14 Je demande

Plus en détail

DIPLOME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE, OPTION GÉNIE BIOLOGIQUE

DIPLOME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE, OPTION GÉNIE BIOLOGIQUE DIPLOME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE, OPTION GÉNIE BIOLOGIQUE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : DUT Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Présentation Formation universitaire professionnalisante

Plus en détail

CREDIT D'IMPOT RECHERCHE MODELE DE DEMANDE D'AVIS PREALABLE

CREDIT D'IMPOT RECHERCHE MODELE DE DEMANDE D'AVIS PREALABLE CREDIT D'IMPOT RECHERCHE MODELE DE DEMANDE D'AVIS PREALABLE QUESTIONNAIRE RELATIF A LA MISE EN ŒUVRE DE LA GARANTIE PREVUE AU 3 DE L'ARTICLE L 80 B DU LIVRE DES PROCEDURES FISCALES Vous voudrez bien apporter

Plus en détail

BANQUE AGRO-VETO. BILAN GÉNÉRAL DES CONCOURS A - filière BCPST. Session 2012

BANQUE AGRO-VETO. BILAN GÉNÉRAL DES CONCOURS A - filière BCPST. Session 2012 BANQUE AGRO-VETO BILAN GÉNÉRAL DES CONCOURS A - filière BCPST Session 2012 1 - PRÉSENTATION... 2 1.1. Ecoles recrutant sur les concours A filière BCPST... 2 1.2. Les épreuves... 3 2 - PROFILS DES INSCRIPTIONS...

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE OFFICE NATIONAL DES STATISTIQUES

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE OFFICE NATIONAL DES STATISTIQUES REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE OFFICE NATIONAL DES STATISTIQUES QUATRIEME RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITAT CODE DES DIPLOMES JUILLET 1998 Introduction: Le présent document

Plus en détail

Les grands axes du Programme National pour l Alimentation

Les grands axes du Programme National pour l Alimentation Les grands axes du Programme National pour l Alimentation Une politique publique de l'alimentation Art.L.230-1. du code rural : La politique publique de l'alimentation vise à assurer à la population l'accès,

Plus en détail

Journal Officiel de la République Tunisienne 30 juin 1998

Journal Officiel de la République Tunisienne 30 juin 1998 Vu le décret n 89-1939 du 14 décembre 1989, portant organisation des universités et des établissements d'enseignement supérieur et de recherche scientifique, tel que modifié par le décret n 93-423 du 17

Plus en détail

Maîtrise universitaire (master) bi-disciplinaire

Maîtrise universitaire (master) bi-disciplinaire Maîtrise universitaire (master) bi-disciplinaire CONDITIONS GENERALES Art. B 15 Maîtrise universitaire bi-disciplinaire 1. La Faculté décerne une maîtrise universitaire bi-disciplinaire (master), second

Plus en détail

A.Gt 17-03-2011 M.B. 22-04-2011

A.Gt 17-03-2011 M.B. 22-04-2011 Lois 36482 p.1 Arrêté du Gouvernement de la Communauté française relatif aux grilles de cours dans l'enseignement supérieur artistique A.Gt 17-03-2011 M.B. 22-04-2011 Le Gouvernement de la Communauté française,

Plus en détail

Le bac littéraire. Français et littérature Philosophie Littérature Littérature en langue étrangère Histoire et géographie LV1 LV2 Sciences EPS TPE

Le bac littéraire. Français et littérature Philosophie Littérature Littérature en langue étrangère Histoire et géographie LV1 LV2 Sciences EPS TPE L APRES SECONDE LES BAC GENERAUX L enseignement y est théorique Une large place est accordée à l expression écrite Ils préparent à la poursuite d études supérieures longues Le bac littéraire Français et

Plus en détail

Carrière des enseignants des universités Enquête

Carrière des enseignants des universités Enquête Carrière des enseignants des universités Enquête PAYS : STATUT 1. Statut des enseignants des universités CONTRACTUEL Employeur / Commentaires Pour la catégorie d'enseignant, quel est l'employeur : l'etat

Plus en détail

l Intervention sociale spécialité coordonnateur d'équipes, de projets et de services gérontologiques

l Intervention sociale spécialité coordonnateur d'équipes, de projets et de services gérontologiques INDEX l Intervention sociale spécialité coordonnateur d'équipes, de projets et de services gérontologiques l Maintenance des systèmes pluritechniques spécialité mesure et contrôle pour l'instrumentation

Plus en détail

Les métiers de l agroalimentaire : bac et études supérieures

Les métiers de l agroalimentaire : bac et études supérieures 2.152 Les métiers de l agroalimentaire : bac et études supérieures Complément régional au dossier Actuel CIDJ n 2.152 «Les métiers de l agroalimentaire : bac et études supérieures» Actuel Basse-Normandie

Plus en détail

Quelle année de Licence Sciences Economiques et de Gestion intégrer (sous réserve d acceptation du dossier)?

Quelle année de Licence Sciences Economiques et de Gestion intégrer (sous réserve d acceptation du dossier)? F A C U L T É DEMANDE D ACCES Fonctionnement de la Commission pédagogique La Commission Pédagogique est composée d enseignants de la formation visée par le candidat. La Commission Pédagogique prend en

Plus en détail

N 23 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1982-1983 PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT. (Urgence déclarée.)

N 23 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1982-1983 PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT. (Urgence déclarée.) PROJET DE LOI adopté le 27 octobre 1982 N 23 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1982-1983 PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT relatif aux études médicales et pharmaceutiques. (Urgence déclarée.) Le Sénat

Plus en détail

COLLÈGES - ENSEIGNANTS

COLLÈGES - ENSEIGNANTS COLLÈGES - ENSEIGNANTS C305 ENSEIGNANTE OU ENSEIGNANT À L'ENSEIGNEMENT RÉGULIER (FNEEQ) C307 ENSEIGNANTE OU ENSEIGNANT À L'ENSEIGNEMENT RÉGULIER (FEC) C309 ENSEIGNANTE OU ENSEIGNANT À LA FORMATION CONTINUE

Plus en détail