4 ème édition du baromètre de l'abondement et des versements volontaires dans les plans d'épargne salariale (PEE et PERCO)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "4 ème édition du baromètre de l'abondement et des versements volontaires dans les plans d'épargne salariale (PEE et PERCO)"

Transcription

1 4 ème édition du baromètre de l'abondement et des versements volontaires dans les plans d'épargne salariale (PEE et PERCO) Premiers semestres 2007, 2008 et 2009 Natixis Interépargne Photo : Angelini Design

2 Le baromètre Contexte Une absence de statistiques fiables et récentes sur les montants versés et les abondements perçus par les salariés Un nouvel outil de benchmarking pour les entreprises Une analyse des comportements des salariés face à la crise boursière Objectifs du baromètre Analyser le comportement des entreprises et de leur salariés en matière de versement et d abondement sur le Plan d Epargne Entreprise (PEE) et le Plan d Epargne Retraite Collectif (PERCO); Nouveauté 2009 : analyse spécifique des versements de la participation dans le PEE et le PERCO Mesurer le niveau d utilisation des enveloppes d abondement; Permettre aux entreprises d affiner leur benchmarking en mettant à leur disposition des données sectorielles leur permettant d optimiser leurs négociations lors de la mise en place d un dispositif d épargne salariale. 2

3 Natixis Interépargne Photo : Angelini Design Un échantillon représentatif

4 La crise financière n a pas infléchi la tendance observée les années précédentes avec un maintien des tendances précédentes malgré la crise financière PEE Nombre d'entreprises Nombre d'épargnants ayant effectué un versement Premier semestre Premier semestre Premier semestre Evolution 3,6% -2,6% Année PERCO Nombre d'entreprises Nombre d'épargnants ayant effectué un versement Premier semestre Premier semestre Premier semestre Evolution 13,1% -37,5% Année PEE Nombre d'entreprises Nombre d'épargnants ayant investi la RSP Premier semestre PERCO Nombre d'entreprises Nombre d'épargnants ayant investi la RSP Premier semestre Nouveauté 2009 : analyse séparée des versements de la participation 4

5 Natixis Interépargne Photo : Angelini Design Principales informations du baromètre

6 PEE : érosion des versements et des abondements, notamment dans les grandes entreprises PEE 1S S 2008 % 1S 2007 Montant moyen versé par les salariés Dans entreprises de plus de 500 épargnants % % Montant moyen d abondement Dans entreprises de plus de 500 épargnants % % Pourcentage d abondement Dans entreprises de plus de 500 épargnants 103% 22% 103 % 23 % % 101 % 19 % 6

7 PERCO : hausse des versements mais érosion de l abondement versé par les entreprises PERCO 1S S 2008 % 1S 2007 Montant moyen versé par les salariés Dans entreprises de plus de 500 épargnants % % Montant moyen d abondement Dans entreprises de plus de 500 épargnants % -1.3 % Pourcentage d abondement Dans entreprises de plus de 500 épargnants 225 % 69% 239 % 77 % - 14 % - 8 % 240 % 71 % 7

8 Poursuite du mouvement déjà observé de réorientation des versements et des abondements vers le PERCO PEE 1S 2009 PERCO 1S 2009 Montant moyen versé par les salariés Montant moyen d abondement Pourcentage d abondement % 22% % 69% 8

9 Les PME ont davantage abondé la RSP dans le PEE que les grandes entreprises RSP investie dans le PEE Montant moyen versé par les salariés Montant moyen d abondement Pourcentage d abondement 1S % 2 % 1S 2009 (entreprises ayant abondé la RSP) % 36% 9

10 Abondement quasi systématique de la RSP dans le PERCO pour les grandes entreprises RSP investie dans le PERCO Montant moyen versé par les salariés Montant moyen d abondement Pourcentage d abondement 1S % 32 % 1S 2009 (entreprises ayant abondé la RSP) % 34% 10

11 Démarrage rapide de l abondement de la participation dans le PEE même de nombreuses entreprises n ont pas eu le temps ou le budget pour négocier Entreprises qui abondement la participation PEE 1S 2009 PERCO 1S 2009 Montant moyen versé par les salariés Montant moyen d abondement Pourcentage d abondement % 36% % 34% 11

12 Natixis Interépargne Photo : Angelini Design Utilisation des plafonds d abondement par les salariés

13 PEE : un outil de gestion patrimoniale et d optimisation fiscale pour les TPE Forte saisonnalité des versements au 2S + crise financière : 68% des salariés n ont utilisé qu un ¼ de leur plafond d abondement Attentisme ou épargne sur d autres supports? % d'abondement perçu par rapport au plafond % de 75% à 100% de 50% à 75% de 25% à 50% moins de 25% pas d'abondement Répartion des entreprises 2,8% 14,0% 15,1% 39,7% 25,7% 2,7% Répartition des épargnants 0,18% 5,16% 8,44% 17,80% 66,77% 1,65% Nombre moyen d'épargnants par entreprise 3,3 19,2 29,0 23,3 134,9 31,6 Montant moyen versé par épargnant Montant d'abondement moyen par salarié ayant versé en % d'abondement moyen 201% 134% 171% 178% 96% 0% Mode de lecture : 66,77% des épargnants, employés dans 25,7% des entreprises, ont bénéficié de moins de 25% de leur enveloppe d abondement. Ces épargnants sont dans des entreprises ayant en moyenne 134,9 épargnants. Ils ont versé 273, bénéficié de 261 d abondement, soit un pourcentage de 96% 13

14 PERCO : un outil de gestion patrimoniale et d optimisation fiscale pour les TPE Moindre effet de la crise boursière Le PERCO poursuit son développement % d'abondement perçu par rapport au plafond % de 75% à 100% de 50% à 75% de 25% à 50% moins de 25% pas d'abondement Répartion des entreprises 3,7% 6,8% 9,7% 30,5% 47,3% 2,0% Répartition des épargnants 0,35% 7,43% 4,98% 10,92% 69,86% 6,45% Nombre moyen d'épargnants par entreprise 1,3 15,0 7,0 4,9 20,2 44,5 Montant moyen versé par épargnant Montant d'abondement moyen par salarié ayant versé en % d'abondement moyen 251% 192% 227% 231% 175% 0% Mode de lecture : 69,86% des épargnants, employés dans 47,3% des entreprises, ont bénéficié de moins de 25% de leur enveloppe d abondement. Ces épargnants sont dans des entreprises ayant en moyenne 20,2 épargnants. Ils ont versé 236, bénéficié de 415 d abondement, soit un pourcentage de 175% 14

15 Plafonds d abondement PEE grandes entreprises 10,73% des salariés ont bénéficié de plus de la ½ de leur enveloppe d abondement (niveau proche de 2007) % d'abondement perçu par rapport au plafond % de 75% à 100% de 50% à 75% de 25% à 50% moins de 25% pas d'abondement Répartion des entreprises 0,0% 13,0% 17,4% 28,3% 39,1% 2,2% Répartition des épargnants 0,00% 3,04% 7,69% 16,42% 71,68% 1,18% Nombre moyen d'épargnants par entreprise 1573,5 2985,5 3922, ,2 3655,0 Montant moyen versé par épargnant Montant d'abondement moyen par salarié ayant versé en % d'abondement moyen 134% 27% 31% 27% 0% Mode de lecture : 3,04% des épargnants, employés dans 13% des entreprises, ont bénéficié de plus de 75% de leur enveloppe d abondement. Ces épargnants sont dans des entreprises ayant en moyenne 1 573,5 épargnants. Ils ont versé 984, bénéficié de d abondement, soit un pourcentage de 134% 15

16 Un PERCO toujours plébiscité par les salariés des grandes entreprises Près de 9% des salariés ont déjà bénéficié de plus de la moitié de leur enveloppe d abondement, soit 1% de plus qu au 1S 2008 Près de 90% (comme au 1S 2008) ont utilisé moins de la ½ de leur enveloppe d abondement % d'abondement perçu par rapport au plafond % de 75% à 100% de 50% à 75% de 25% à 50% moins de 25% pas d'abondement Répartion des entreprises 0,0% 15,4% 7,7% 7,7% 61,5% 7,7% Répartition des épargnants 0,00% 6,57% 2,27% 3,95% 81,14% 6,07% Nombre moyen d'épargnants par entreprise 766,5 530,0 921,0 2365,3 1415,0 Montant moyen versé par épargnant Montant d'abondement moyen par salarié ayant versé en % d'abondement moyen 83% 58% 79% 63% 0% Mode de lecture : 6,57% des épargnants, employés dans 15,4% des entreprises, ont bénéficié entre 75 et 100% de leur enveloppe d abondement. Ces épargnants sont dans des entreprises ayant en moyenne 766,5 épargnants. Ils ont versé 1 372, bénéficié de d abondement, soit un pourcentage de 83% 16

17 Utilisation des plafonds d abondement avec la participation investie dans le PERCO Près de 86% des salariés ont bénéficié jusqu à 50% de leur enveloppe d abondement % d'abondement perçu par rapport au plafond % de 75% à 100% de 50% à 75% de 25% à 50% moins de 25% pas d'abondement Répartion des entreprises 0,0% 28,1% 18,8% 9,4% 21,9% 21,9% Répartition des épargnants 0,00% 3,63% 3,17% 42,07% 44,06% 7,07% Nombre moyen d'épargnants par entreprise 172,6 226,3 6000,7 2693,7 432,1 Montant moyen de RSP versé par épargnant Montant d'abondement moyen par salarié ayant versé en % d'abondement moyen 37% 33% 33% 28% 0% Mode de lecture : 42,07% des épargnants, employés dans 9,4% des entreprises, ont bénéficié entre 25 et 50% de leur enveloppe d abondement. Ces épargnants sont dans des entreprises ayant en moyenne 6000,7 épargnants. Ils ont versé 1 832, bénéficié de 599 d abondement, soit un pourcentage de 33% 17

18 Utilisation des plafonds d abondement avec la participation investie dans le PERCO dans les grandes entreprises Près de 90% des salariés ont bénéficié jusqu à 50% de leur enveloppe d abondement % d'abondement perçu par rapport au plafond % de 75% à 100% de 50% à 75% de 25% à 50% moins de 25% pas d'abondement Répartion des entreprises 0,0% 12,5% 12,5% 12,5% 50,0% 12,5% Répartition des épargnants 0,00% 1,28% 2,95% 44,15% 45,78% 5,84% Nombre moyen d'épargnants par entreprise 514,0 1180, ,0 4580,5 2336,0 Montant moyen de RSP versé par épargnant Montant d'abondement moyen par salarié ayant versé en % d'abondement moyen 88% 12% 51% 28% 0% Mode de lecture : 45,78% des épargnants, employés dans 50% des entreprises, ont bénéficié moins de 25 de leur enveloppe d abondement. Ces épargnants sont dans des entreprises ayant en moyenne 4 580,5 épargnants. Ils ont versé 1 434, bénéficié de 400 d abondement, soit un pourcentage de 28% 18

19 Natixis Interépargne Photo : Angelini Design Analyse sectorielle

20 Analyse sectorielle des versements PEE/PERCO pour l ensemble des entreprises PEE Montant moyen versé Abondement moyen % d'abondement Activités immobilières 836,32 829,43 99,2% Activités spécialisées, scientifiques et techniques et activités de services ad 913,77 789,74 86,4% Enseignement, santé humaine et action sociale 491,91 875,00 177,9% Agriculture, sylviculture et pêche 583, ,02 198,0% Autres activités de services 462,39 709,02 153,3% Commerce de gros et de détail, transports, hébergement et restauration 609,41 760,97 124,9% Construction 526,09 766,44 145,7% Industrie manufacturière, industries extractives et autres 881,53 576,22 65,4% Information et communication 990,71 854,35 86,2% PERCO Montant moyen versé Abondement moyen % d'abondement Activités immobilières 823, ,89 235,9% Activités spécialisées, scientifiques et techniques et activités de services ad 760, ,57 213,7% Enseignement, santé humaine et action sociale 712, ,73 260,2% Agriculture, sylviculture et pêche 890, ,49 247,7% Autres activités de services 464, ,23 220,7% Commerce de gros et de détail, transports, hébergement et restauration 547, ,79 228,8% Construction 507, ,14 227,0% Industrie manufacturière, industries extractives et autres 711, ,52 176,5% Information et communication 1 046, ,86 232,6% 20

21 Analyse sectorielle des versements PEE/PERCO pour les grandes entreprises PEE (entreprises de plus de 500 épargnants) Montant moyen versé Abondement moyen % d'abondement Activités immobilières Activités spécialisées, scientifiques et techniques et activités de services ad 1 619,90 312,11 19,3% Enseignement, santé humaine et action sociale Agriculture, sylviculture et pêche Autres activités de services 1 117,03 489,39 43,8% Commerce de gros et de détail, transports, hébergement et restauration 1 166,75 365,14 31,3% Construction Industrie manufacturière, industries extractives et autres 1 488,52 328,90 22,1% Information et communication 1 919,80 102,23 5,3% PERCO (entreprises de plus de 500 épargnants) Montant moyen versé Abondement moyen % d'abondement Activités immobilières 1 912, ,81 94,0% Activités spécialisées, scientifiques et techniques et activités de services ad 1 326,44 850,06 64,1% Enseignement, santé humaine et action sociale Agriculture, sylviculture et pêche Autres activités de services Commerce de gros et de détail, transports, hébergement et restauration 403,19 305,27 75,7% Construction Industrie manufacturière, industries extractives et autres 775,80 479,10 61,8% Information et communication 21

27 novembre 2012. Natixis Interépargne

27 novembre 2012. Natixis Interépargne 10 ème édition du baromètre de l'abondement et des versements dans les plans d'épargne salariale PEE et PERCO Analyse des versements des premiers semestres 2007 à 2012 Natixis Interépargne Un échantillon

Plus en détail

Épargne Salariale - Professions Libérales (ES-PL)

Épargne Salariale - Professions Libérales (ES-PL) Épargne Salariale - Professions Libérales (ES-PL) Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif. EN BREF Spécifiquement conçu pour les professionnels libéraux qui emploient

Plus en détail

Augmentez votre Epargne, Optimisez votre fiscalité Epargne salariale. 16 juin 2011

Augmentez votre Epargne, Optimisez votre fiscalité Epargne salariale. 16 juin 2011 Augmentez votre Epargne, Optimisez votre fiscalité Epargne salariale 1 16 juin 2011 En tant que professionnels, n avez-vous jamais pensé à Optimiser vos revenus, augmenter votre Epargne sans augmenter

Plus en détail

Vous (et vos salariés), constituez une épargne tout en souplesse avec :

Vous (et vos salariés), constituez une épargne tout en souplesse avec : Inter Épargne + Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif EN BREF Spécifiquement conçu pour les professionnels qui emploient au moins 1 salarié, «Inter Epargne

Plus en détail

EN BREF. Fructi Épargne + Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif

EN BREF. Fructi Épargne + Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif Fructi Épargne + Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif EN BREF Spécifiquement conçu pour les professionnels qui emploient au moins 1 salarié, «Fructi Epargne

Plus en détail

Fructi Épargne + EN BREF. Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif

Fructi Épargne + EN BREF. Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif Généré le: 08/08/2013 07:49:14 Fructi Épargne + Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif EN BREF Spécifiquement conçu pour les professionnels qui emploient au

Plus en détail

OPTIMISATIONS FISCALES ET SOCIALES DES REMUNERATIONS L EPARGNE SALARIALE

OPTIMISATIONS FISCALES ET SOCIALES DES REMUNERATIONS L EPARGNE SALARIALE OPTIMISATIONS FISCALES ET SOCIALES DES REMUNERATIONS L EPARGNE SALARIALE Mise à jour mars 2012 Contexte : généralités Pourquoi l épargne salariale? Historique des mesures incitatives : 1959, 1967, 2001,

Plus en détail

Les fiches thématiques Optimisation professionnelle Les mécanismes d épargne salariale

Les fiches thématiques Optimisation professionnelle Les mécanismes d épargne salariale Les fiches thématiques Optimisation professionnelle Les mécanismes d épargne salariale Il existe trois mécanismes d épargne salariale : La Participation : La participation des salariés aux résultats de

Plus en détail

Conférence de Presse Tendances Epargne & Retraite Entreprises

Conférence de Presse Tendances Epargne & Retraite Entreprises Conférence de Presse Tendances Epargne & Retraite Entreprises 20 septembre 2011 10 ANS Méthodologie! 10 ème édition du baromètre annuel Tendances Epargne et Retraite Entreprises (TE&RE), réalisé conjointement

Plus en détail

L Epargne Salariale en recul en 2005

L Epargne Salariale en recul en 2005 L Epargne Salariale en recul en 2005 > Une baisse qui concerne toutes les formes d épargne salariale. > Le PERCO fait aussi bien que le PPESV en seulement quelques mois d existence 30% des salariés du

Plus en détail

Natixis Interépargne 2007 - Photo : Angelini Design. Epargne Salariale du commerce de l Horlogerie-Bijouterie

Natixis Interépargne 2007 - Photo : Angelini Design. Epargne Salariale du commerce de l Horlogerie-Bijouterie Natixis Interépargne 2007 - Photo : Angelini Design Epargne Salariale du commerce de l Horlogerie-Bijouterie Un contexte en pleine actualité Comment payer moins d impôts? Comment payer moins de charges

Plus en détail

Les principaux produits d épargne retraite.

Les principaux produits d épargne retraite. 1 Les principaux produits d épargne retraite. 2 Contrats individuels Nom Type de contrat Public Fonctionnement Sortie Fiscalité Versement Nb de bénéficiaires / encours Loi Madelin PREFON CRH (CGOS), à

Plus en détail

Conférence de Presse

Conférence de Presse Conférence de Presse du Plan d Epargne Salariale Interentreprises de PARIS Mercredi 2 février 2005 Hôtel Intercontinental SOMMAIRE Les objectifs des signataires Des avantages partagés par l employeur et

Plus en détail

Epargne Salariale : Le dispositif de suivi statistique

Epargne Salariale : Le dispositif de suivi statistique Epargne Salariale : Le dispositif de suivi statistique Karl EVEN CNIS - 8 octobre 13 L épargne salariale Des instruments de rémunération des salariés liés aux bénéfices de l entreprise rémunération non

Plus en détail

Epargne salariale et actionnariat salarié

Epargne salariale et actionnariat salarié Epargne salariale et actionnariat salarié Quels dispositifs choisir pour motiver vos collaborateurs? PEOPLE BASE CBM Compensations & Benefits Management Epargne salariale et actionnariat salarié L épargne

Plus en détail

L ÉPARGNE SALARIALE DU CABINET MÉDICAL. «Comprendre & appliquer le mécanisme de l épargne salariale»

L ÉPARGNE SALARIALE DU CABINET MÉDICAL. «Comprendre & appliquer le mécanisme de l épargne salariale» L ÉPARGNE SALARIALE DU CABINET MÉDICAL «Comprendre & appliquer le mécanisme de l épargne salariale» SOMMAIRE Préambule Le PEE Le PERCO L intéressement La participation Les dernières informations Autres

Plus en détail

LIVRET D EPARGNE SALARIALE, Livret individuel à l entrée dans l entreprise

LIVRET D EPARGNE SALARIALE, Livret individuel à l entrée dans l entreprise LIVRET D EPARGNE SALARIALE, Livret individuel à l entrée dans l entreprise ARTICLE L.3341-6 DU CODE DU TRAVAIL Conformément à l'article L. 3341-6 du Code du travail «Tout salarié d'une entreprise proposant

Plus en détail

Le PEE (Plan d Epargne Entreprise) : des avantages accessibles aux TPE. Animé par : Margaret GAUTIER

Le PEE (Plan d Epargne Entreprise) : des avantages accessibles aux TPE. Animé par : Margaret GAUTIER Le (Plan d Epargne Entreprise) : des avantages accessibles aux TPE Animé par : Margaret GAUTIER Qui sommes-nous? Un acteur majeur en Epargne Entreprise 1 er Soci é t é de gestion Encours sous gestion 37.46

Plus en détail

LES PEE ET PERCO AG2R LA MONDIALE

LES PEE ET PERCO AG2R LA MONDIALE LES PEE ET PERCO AG2R LA MONDIALE sont accessibles à tous les salariés L épargne salariale offre à toutes les entreprises l opportunité de motiver et fidéliser leurs collaborateurs avec des dispositifs

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS

ACCORD RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS ACCORD RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS Entre la Direction Générale de la société Herakles, représentée par Philippe BOULAN, en sa qualité de Directeur des Ressources Humaines, D une part, Et les organisations

Plus en détail

Epargne Retraite Entreprise (Recherche du type de produit le mieux adapté)

Epargne Retraite Entreprise (Recherche du type de produit le mieux adapté) Epargne Retraite Entreprise (Recherche du type de produit le mieux adapté) 1-Objectifdelasimulation Lorsqu'elle met en place une stratégie de rémunération qui ne se limite pas à la seule augmentation de

Plus en détail

LA PARTICIPATION DES SALARIES AUX RESULTATS & L INTERESSEMENT

LA PARTICIPATION DES SALARIES AUX RESULTATS & L INTERESSEMENT LA PARTICIPATION DES SALARIES AUX RESULTATS & L INTERESSEMENT Objectif(s) : o Evaluation et traitements comptables de la participation, o Affectation des fonds, o Provision pour investissement. Pré-requis

Plus en détail

Tour d horizon sur l Epargne Salariale dans les I.E.G. Version 2012

Tour d horizon sur l Epargne Salariale dans les I.E.G. Version 2012 Tour d horizon sur l Epargne Salariale dans les I.E.G. Version 2012 Janvier 2012 L EPARGNE SALARIALE DANS LES I.E.G. Définition : L épargne salariale est, dans le droit français, un ensemble de dispositifs

Plus en détail

EPARGNE SALARIALE : PEE PERCO

EPARGNE SALARIALE : PEE PERCO EPARGNE SALARIALE : FICHE CONSEIL Nom du Document : EPARGNE SALARIALE Page : 1/7 EPARGNE SALARIALE : Le plan d épargne salariale est un système d'épargne collectif ouvrant au personnel de l'entreprise

Plus en détail

Epargne salariale et Retraites supplémentaires

Epargne salariale et Retraites supplémentaires PEE PERCO Art.83 Epargne salariale et Retraites supplémentaires Information de dernière minute par la Direction de Siemens France : L intéressement, prochainement versé, devrait être abondé à hauteur de

Plus en détail

En collaboration avec GROUPE ACTICONSEIL. Epargne salariale, assurances, retraite collective Quelles opportunités pour votre activité?

En collaboration avec GROUPE ACTICONSEIL. Epargne salariale, assurances, retraite collective Quelles opportunités pour votre activité? HSBC Intervention du 18 janvier 2011 En collaboration avec GROUPE ACTICONSEIL Epargne salariale, assurances, retraite collective Quelles opportunités pour votre activité? Les enjeux sociaux et patrimoniaux

Plus en détail

EPARGNE SALARIALE : PEE PERCO FICHE CONSEIL

EPARGNE SALARIALE : PEE PERCO FICHE CONSEIL EPARGNE SALARIALE : FICHE CONSEIL EPARGNE SALARIALE : Le plan d épargne salariale est un système d'épargne collectif ouvrant au personnel de l'entreprise la faculté de participer, avec l'aide de celle-ci,

Plus en détail

L épargne salariale face à la réforme des retraites A quelles conditions la réforme des retraites peut elle dynamiser l épargne salariale?

L épargne salariale face à la réforme des retraites A quelles conditions la réforme des retraites peut elle dynamiser l épargne salariale? L épargne salariale face à la réforme des retraites A quelles conditions la réforme des retraites peut elle dynamiser l épargne salariale? DII 27 novembre 2003 Laure DELAHOUSSE, Dir. Epargne salariale

Plus en détail

Epargne salariale : l'essentiel du projet de loi Macron (4/5)

Epargne salariale : l'essentiel du projet de loi Macron (4/5) Epargne salariale : l'essentiel du projet de loi Macron (4/5) 22/07/2015 Suite de notre série de synthèses sur le projet de loi Macron. Aujourd'hui : l'épargne salariale. Le texte modifie certaines règles

Plus en détail

Bienvenue au Petit Déjeuner débat. Avenir de l Epargne Salariale Le PERCO, quels avantages, quelles évolutions? 20 juin 2013

Bienvenue au Petit Déjeuner débat. Avenir de l Epargne Salariale Le PERCO, quels avantages, quelles évolutions? 20 juin 2013 Bienvenue au Petit Déjeuner débat Avenir de l Epargne Salariale Le PERCO, quels avantages, quelles évolutions? 20 juin 2013 Les intervenants Izabela Sula Gonzalez Consultante Paye et RH - Bureau Social

Plus en détail

Avenant n 120 du 15/09/2008 relatif au CET

Avenant n 120 du 15/09/2008 relatif au CET Avenant n 120 du 15/09/2008 relatif au CET Article 1 : Il est créé un chapitre 10 dans la convention collective de l animation intitulé compte épargne temps dont les dispositions sont les suivantes : Préambule

Plus en détail

Optimisez la passerelle

Optimisez la passerelle www.ca-els.com Optimisez la passerelle de l épargne temps vers le PERCO La loi du 9 novembre 2010 vous offre une opportunité fiscale et sociale Un cadre fiscal et social attractif... La loi n 2010-1330

Plus en détail

Toute modification de l accord de Participation doit faire l objet d un avenant à l accord initial conclu selon les mêmes modalités et d un dépôt à

Toute modification de l accord de Participation doit faire l objet d un avenant à l accord initial conclu selon les mêmes modalités et d un dépôt à La Participation Dispositif d épargne collectif obligatoire dans les entreprises de 50 salariés qui consiste à distribuer une partie des bénéfices annuels. 1 Champ d application La participation est obligatoire

Plus en détail

AIDE EN LIGNE ESPACE EPARGNANTS

AIDE EN LIGNE ESPACE EPARGNANTS Bienvenue sur votre aide en ligne. Cette aide vise à vous présenter les différentes fonctionnalités de votre espace personnalisé. En cliquant sur une des rubriques ci-dessous, vous découvrirez les réponses

Plus en détail

Laure DELAHOUSSE Directrice Epargne Retraite. Epargne Retraite, l heure des choix FIER Paris avril 2012

Laure DELAHOUSSE Directrice Epargne Retraite. Epargne Retraite, l heure des choix FIER Paris avril 2012 Laure DELAHOUSSE Directrice Epargne Retraite Epargne Retraite, l heure des choix FIER Paris avril 2012 Epargne retraite, l heure des choix > L épargne retraite en France : l histoire d un non choix l exception

Plus en détail

Optimisez la passerelle

Optimisez la passerelle Optimisez la passerelle de l épargne temps vers le PERCO La loi du 9 novembre 2010 vous offre une opportunité fiscale et sociale Un cadre fiscal et social attractif... La loi n 2010-1330 du 9 novembre

Plus en détail

AVENANT n 18 du 2014. au règlement du Plan d'epargne Groupe (PEG) d Orange signé le 8 septembre 2000

AVENANT n 18 du 2014. au règlement du Plan d'epargne Groupe (PEG) d Orange signé le 8 septembre 2000 AVENANT n 18 du 2014 au règlement du Plan d'epargne Groupe (PEG) d Orange signé le 8 septembre 2000 Orange souhaite continuer à faire progresser la part du capital détenue actuellement par les personnels,

Plus en détail

Négociations Annuelles Obligatoires 2007-2008 DOSSIER EPARGNE SALARIALE

Négociations Annuelles Obligatoires 2007-2008 DOSSIER EPARGNE SALARIALE Négociations Annuelles Obligatoires 2007-2008 DOSSIER EPARGNE SALARIALE RAPPEL DE LA SITUATION DES RETRAITES page 1 à 3 REFORMULATION 2008 page 4 REUNION DU 29 JANVIER 2008 page 5 EPILOGUE page 5 NAO_Sna.Unsa

Plus en détail

LP COMMERCIALISATION DES PRODUITS ET SERVICES FINANCIERS CONTRAT APPRENTISSAGE

LP COMMERCIALISATION DES PRODUITS ET SERVICES FINANCIERS CONTRAT APPRENTISSAGE LP COMMERCIALISATION DES PRODUITS ET SERVICES FINANCIERS CONTRAT APPRENTISSAGE Entre décembre 2014 et fin mars 2015, les diplômés 2012 ont été invités à répondre à une enquête d'insertion professionnelle

Plus en détail

L épargne salariale du cabinet médical

L épargne salariale du cabinet médical L épargne salariale du cabinet médical «Comprendre & appliquer le mécanisme de l épargne salariale» 1 Présentation Madame TARDIEUSylvie **** Monsieur Jacques DELESTRE Cabinet JD CONSULTANT 25, avenue de

Plus en détail

Tour d horizon sur l Épargne Salariale dans les I.E.G. En 2013

Tour d horizon sur l Épargne Salariale dans les I.E.G. En 2013 Tour d horizon sur l Épargne Salariale dans les I.E.G. En 2013 Septembre 2013 L EPARGNE SALARIALE DANS LES I.E.G. Définition : L épargne salariale est, en droit français, un ensemble de dispositifs permettant

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CADRE FISCAL ET SOCIAL DE L ÉPARGNE SALARIALE

TOUT SAVOIR SUR LE CADRE FISCAL ET SOCIAL DE L ÉPARGNE SALARIALE Crédit Photo : FANCY/Jupiterimages Septembre 2007 TOUT SAVOIR SUR LE CADRE FISCAL ET SOCIAL DE L ÉPARGNE SALARIALE 1. En un coup d œil... À l entrée, sur les versements de l entreprise À LA CHARGE DU BÉNÉFICIAIRE

Plus en détail

Deuxième loi de finances rectificative pour 2012 N 2012-958 du 16/08/2012 (JO 17/08/2012)

Deuxième loi de finances rectificative pour 2012 N 2012-958 du 16/08/2012 (JO 17/08/2012) Deuxième loi de finances rectificative pour 2012 N 2012-958 du 16/08/2012 (JO 17/08/2012) Déclarée Déclarée conforme conforme àla la Constitution Constitution (décision (décision n 2012-654 n 2012-654

Plus en détail

La Fiscalité de l Épargne Salariale

La Fiscalité de l Épargne Salariale FISCALITÉ La Fiscalité de l Épargne Salariale Le cadre fiscal et social pour l entreprise A - Les versements dans les dispositifs Pour l entreprise Nature du versement Charges sociales et taxes patronales

Plus en détail

Baromètre 2013 du Club de l Épargne Salariale Octobre 2013. Baromètre 2013. Club de l Epargne Salariale / Harris interactive. Harris Interactive

Baromètre 2013 du Club de l Épargne Salariale Octobre 2013. Baromètre 2013. Club de l Epargne Salariale / Harris interactive. Harris Interactive Baromètre 2013 Club de l Epargne Salariale / Harris interactive Toute diffusion de résultats tirés de cette étude doit être accompagnée de la mention suivante : "Baromètre 2013 du Club de l'epargne Salariale

Plus en détail

Epargne salariale et Epargne retraite

Epargne salariale et Epargne retraite Epargne salariale et Epargne retraite GERER S2E SOLUTIONS D EPARGNE ENTREPRISES PEE PERCOI EASY PACK RETRAITE Les avantages des Plans d Epargne salariale PEE (1) + PERCO(I) (2) PEE + PERCO(I) Le PEE et

Plus en détail

CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS)

CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS) CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS) La Contribution Sociale Généralisée (CSG) sur les revenus d'activité et de remplacement a été instituée par

Plus en détail

P2C10 La participation, l'inte ressement et l'e pargne salariale

P2C10 La participation, l'inte ressement et l'e pargne salariale P2C10 La participation, l'inte ressement et l'e pargne salariale Dispositifs permettant d accorder des revenus supplémentaires aux salariés et de bénéficier d avantages sociaux et fiscaux. Permet aussi

Plus en détail

ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI?

ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI? ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI? Depuis deux décennies, la question des retraites occupe régulièrement le devant de la scène publique. Or, aujourd hui, face à l ampleur des

Plus en détail

Dares. Analyses PARTICIPATION, INTÉRESSEMENT ET ÉPARGNE SALARIALE EN 2008 : une baisse de près de 7 % des montants distribués

Dares. Analyses PARTICIPATION, INTÉRESSEMENT ET ÉPARGNE SALARIALE EN 2008 : une baisse de près de 7 % des montants distribués Dares Analyses Octobre 2 010 N 071 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques PARTICIPATION, INTÉRESSEMENT ET ÉPARGNE SALARIALE EN 2008 : une baisse de près

Plus en détail

ESPACE ESPACE FINANCE ASSURANCE & EPARGNE CONSEIL EN INVESTISSMENTS FINANCIERS EPARGNE SALARIALE ET RETRAITE

ESPACE ESPACE FINANCE ASSURANCE & EPARGNE CONSEIL EN INVESTISSMENTS FINANCIERS EPARGNE SALARIALE ET RETRAITE ESPACE ESPACE FINANCE ASSURANCE CONSEIL EN INVESTISSMENTS FINANCIERS 18 Bd Montmartre 75009 Paris & EPARGNE EPARGNE SALARIALE ET RETRAITE 01 42 68 86 00 www.sinfoni.net A PROPOS Créée en 2006, Sinfoni

Plus en détail

Société FORVAL GLE. Votre épargne salariale Guide de présentation

Société FORVAL GLE. Votre épargne salariale Guide de présentation Société FORVAL GLE Votre épargne salariale Guide de présentation Madame, Monsieur, Un dispositif d épargne salariale a été mis en place dans votre entreprise. Il vous permet de vous constituer une épargne

Plus en détail

EPARGNE SALARIALE OBJECTIFS PRÉ-REQUIS PROGRAMME ORGANISATION VALIDATION. Durée : 2 jours. Date : Lieu : Marseille. Coût : 1 150 euros HT

EPARGNE SALARIALE OBJECTIFS PRÉ-REQUIS PROGRAMME ORGANISATION VALIDATION. Durée : 2 jours. Date : Lieu : Marseille. Coût : 1 150 euros HT EPARGNE SALARIALE Durée : 2 jours 24 et 25 Mars 6 et 7 juin Coût : 1 150 euros HT Etablissement non soumis - Comprendre et acquérir les notions de bases de l Epargne Salariale - Maîtriser le fonctionnement

Plus en détail

Les Matinales de l Entreprise Jeudi 17 novembre 2011

Les Matinales de l Entreprise Jeudi 17 novembre 2011 Les Matinales de l Entreprise Jeudi 17 novembre 2011 Pôle Formation CCI COLMAR SOGEX Thème du jour animé par Giovanni TERRANA Consultant en droit social Associé INTRODUCTION Présentation du cabinet SOGEX:

Plus en détail

Thèmes et situations : Personnel et législation sociale dans l entreprise. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Personnel et législation sociale dans l entreprise. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : DFA1 Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Personnel et législation sociale

Plus en détail

BAROMÈTRE 2015 BNP PARIBAS ÉPARGNE & RETRAITE ENTREPRISES. Reflet d une société en mutation. Conférence de Presse

BAROMÈTRE 2015 BNP PARIBAS ÉPARGNE & RETRAITE ENTREPRISES. Reflet d une société en mutation. Conférence de Presse BAROMÈTRE 2015 BNP PARIBAS ÉPARGNE & RETRAITE ENTREPRISES Reflet d une société en mutation Conférence de Presse 31 MARS 2015 Partie 1 ÉTAT DES LIEUX Partie 1 - état des lieux DES DISPOSITIFS D ENTREPRISES

Plus en détail

Les mutations de l offre Epargne Retraite

Les mutations de l offre Epargne Retraite Les mutations de l offre Epargne Retraite Forum International de Paris sur la Gestion de l Epargne Retraite Monique TEZENAS du MONTCEL 10 Avril 2012 BANQUE - FINANCE - ASSURANCE PROTECTION SOCIALE 10,

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > Le forfait social

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > Le forfait social Le forfait social Textes de référence : Articles L137-15 à L. 137-17 du Code de la Sécurité sociale créés par l article 13 de la loi n 2008-1330 du 17 décembre 2008 de financement de la sécurité sociale

Plus en détail

AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010

AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010 AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010 Résultats de l étude TNS Sofres / Présentation Frédéric Chassagne 7 juin 2010 FICHE TECHNIQUE Étude barométrique réalisée pour AMUNDI Échantillon

Plus en détail

Livret d Epargne Salariale

Livret d Epargne Salariale Livret d Epargne Salariale Octobre 2012 BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / épargne / services financiers spécialisés Livret d Épargne Salariale Pour savoir l essentiel sur l épargne salariale Il existe différents

Plus en détail

Epargne longue : la nouvelle donne

Epargne longue : la nouvelle donne Epargne longue : la nouvelle donne Septembre 2008 Etude disponible le 1 er septembre 2008 Les objectifs Traiter les questions de fond -réglementation, fiscalité, taille et segmentation du marché, etc.-

Plus en détail

les projets d aménagement en 2009 des contributions «Epargne-Retraite par capitalisation» des salariés «de l UES» de CARLSON WAGONLIT TRAVEL FRANCE

les projets d aménagement en 2009 des contributions «Epargne-Retraite par capitalisation» des salariés «de l UES» de CARLSON WAGONLIT TRAVEL FRANCE les projets d aménagement en 2009 des contributions «Epargne-Retraite par capitalisation» des salariés «de l UES» de CARLSON WAGONLIT TRAVEL FRANCE les projets d aménagement!! les deux composantes du projet

Plus en détail

Que faire? Conseils et Précautions. Optimisations patrimoniales et fiscales. Jeudi 1 er Novembre 2012

Que faire? Conseils et Précautions. Optimisations patrimoniales et fiscales. Jeudi 1 er Novembre 2012 Que faire? Conseils et Précautions Optimisations patrimoniales et fiscales Jeudi 1 er Novembre 2012 Plan I. Réduire la base imposable II. Réduire l impôt III. Conclusion : Conseils et précautions L épargne

Plus en détail

LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI RELATIVE À LA

LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI RELATIVE À LA LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI RELATIVE À LA FORMATION PROFESSIONNELLE À L EMPLOI ET LA DÉMOCRATIE SOCIALE IMPACTANT LES MISSIONS SOCIALES DES CABINETS Nicolas GALLISSOT Responsable social Infodoc-Experts

Plus en détail

Le compte épargne-temps (CET)

Le compte épargne-temps (CET) Le compte épargne-temps (CET) Comment mettre en place le compte épargne-temps? Le compte épargne temps est mis en place par convention ou accord collectif de branche, de groupe, d'entreprise ou d'établissement

Plus en détail

L actualité financière Les performances nettes de vos supports d investissement au 30/08/2013

L actualité financière Les performances nettes de vos supports d investissement au 30/08/2013 La Lettre Epargne et Retraite en Entreprise L actualité financière Les performances nettes de vos supports d investissement au 30/08/2013 Septembre 2013 Les chiffres cités ont trait aux années écoulées.

Plus en détail

Mise en place de solutions individuelles et collectivespour

Mise en place de solutions individuelles et collectivespour Mise en place de solutions individuelles et collectivespour un TNS dans une TPE/PME Le paysage des solutions de retraite Produits individuels PERP Sortie en capital MADELIN Sortie en rente PEE PERCO Produits

Plus en détail

Informations importantes

Informations importantes Mise en œuvre de la Loi de Finances 2014 Informations importantes Loi de Finances 2014 Suite à la parution de la Loi de Finances 2014, l article 5 modifie l imposition des cotisations de frais de santé,

Plus en détail

Diane Patrimoine. L épargne salariale : outil d optimisation et de défiscalisation de la rémunération. Diane Patrimoine 1

Diane Patrimoine. L épargne salariale : outil d optimisation et de défiscalisation de la rémunération. Diane Patrimoine 1 Diane Patrimoine L épargne salariale : outil d optimisation et de défiscalisation de la rémunération Diane Patrimoine 1 Sommaire : Les dispositifs d épargne salariale et leurs principaux avantages Une

Plus en détail

Le compte épargne temps

Le compte épargne temps Le compte épargne temps La loi n 2008 789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail procède à une profonde clarification des modalités de mise en place

Plus en détail

Pensez à votre épargne

Pensez à votre épargne Avis d option Participation / Intéressement Pensez à votre épargne L activité de l année écoulée a permis à votre entreprise de pouvoir dégager des sommes au titre de la Participation et/ou au titre de

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PÊCHE, DE LA RURALITÉ ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PÊCHE, DE LA RURALITÉ ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PÊCHE, DE LA RURALITÉ ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif national COMPTE ÉPARGNE-TEMPS DANS LES EXPLOITATIONS

Plus en détail

Baromètre 2014 Club de l Epargne Salariale - Harris Interactive

Baromètre 2014 Club de l Epargne Salariale - Harris Interactive Baromètre 2014 Club de l Epargne Salariale - Harris Interactive La perception des salariés sur l épargne salariale Toute diffusion de résultats tirés de cette étude doit être accompagnée de la mention

Plus en détail

Réintégration sociale des retraites et prévoyances

Réintégration sociale des retraites et prévoyances Pégase 3 Réintégration sociale des retraites et prévoyances Dernière révision le 18/06/2012 http://www.adpmicromegas.fr 1 / 27 Sommaire 1 Principe... 4 1.1 La réintégration en résumé... 5 1.2 Le régime

Plus en détail

Bilan Protection Sociale & Rémunération. Etude réalisée pour Monsieur DUPONT. Le 25/04/2008

Bilan Protection Sociale & Rémunération. Etude réalisée pour Monsieur DUPONT. Le 25/04/2008 Bilan Protection Sociale & Rémunération Etude réalisée pour Monsieur DUPONT Le 25/04/2008 Contact : Madame MARTIN Casagande & Associés, Membre de PRAGMA 1 LES OBJECTIFS DE L ETUDE Votre système de rémunération

Plus en détail

La CFDT vous informe sur l accord de mise en place de «L Article 83» au sein de votre établissement

La CFDT vous informe sur l accord de mise en place de «L Article 83» au sein de votre établissement La CFDT vous informe sur l accord de mise en place de «L Article 83» au sein de votre établissement 1- Définition 2- Le coût du système - cotisations obligatoires - versements exceptionnels 3- Les différents

Plus en détail

Guide de la retraite. Comprendre la retraite pour mieux la préparer

Guide de la retraite. Comprendre la retraite pour mieux la préparer Guide de la retraite Comprendre la retraite pour mieux la préparer BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE ET ASSURANCE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS Comprendre la retraite pour mieux la préparer Comment

Plus en détail

Informations clés pour l'investisseur

Informations clés pour l'investisseur Informations clés pour l'investisseur Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de ce fonds d'épargne salariale. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations

Plus en détail

Créations et disparitions des entreprises en France

Créations et disparitions des entreprises en France Créations et disparitions des entreprises en France Octobre 2012 L observatoire des entreprises www.cofaceservices.fr La croissance du tissu économique de moins en moins dynamique 8,6 millions de sièges

Plus en détail

FICHE PRATIQUE N 4. Plan d Epargne pour la Retraite COllective (PERCO)

FICHE PRATIQUE N 4. Plan d Epargne pour la Retraite COllective (PERCO) FICHE PRATIQUE N 4 Plan d Epargne pour la Retraite COllective (PERCO) Principes Grâce à l adhésion à un dispositif facultatif, le PERCO offre la possibilité aux salariés de Thales de se constituer un capital

Plus en détail

COUR DES COMPTES SÉCURITÉ SOCIALE

COUR DES COMPTES SÉCURITÉ SOCIALE COUR DES COMPTES LA SÉCURITÉ SOCIALE SEPTEMBRE 2007 137 Chapitre VI L assiette des prélèvements sociaux finançant le régime général 144 COUR DES COMPTES social de l épargne salariale et s est substitué

Plus en détail

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant Janvier 2015 Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant France métropolitaine et D.O.M. (hors Mayotte) BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE ET ASSURANCE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS

Plus en détail

M. BONUS Louis. mercredi 15 octobre 2014. Le 10/11/2014

M. BONUS Louis. mercredi 15 octobre 2014. Le 10/11/2014 M. BONUS Louis mercredi 15 octobre 2014 1 Sommaire Sommaire... 2 La méthode de raisonnement... 3 Le graphique... 4 Le tableau de synthèse... 4 Les données saisies... 19 Les tableaux intermédiaires de calcul...

Plus en détail

Réforme de la Formation Professionnelle 2014 Les nouveautés

Réforme de la Formation Professionnelle 2014 Les nouveautés Réforme de la Formation Professionnelle 2014 Les nouveautés 1. Le compte personnel de formation 2. L'entretien professionnel 3. Le nouveau financement de la formation 4. Autres nouveautés 1. Le Compte

Plus en détail

Régime social et fiscal des primes d intéressement

Régime social et fiscal des primes d intéressement Régime social et fiscal des primes d intéressement Les primes d intéressement constituent pour le salarié un complément de rémunération. Cependant, afin de favoriser la mise en place d un régime d intéressement

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 31 mars 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Synthèse du Baromètre 2015 BNP Paribas Epargne & Retraite Entreprises Reflet d une société en mutation Le projet de loi pour la croissance et l activité du Ministre

Plus en détail

La réforme des retraites

La réforme des retraites Corporation des Métiers du Métal Etablissement public de droit local 6 rue Georges Cuvier BP 1 67610 LA WANTZENAU Tél. : 03 88 10 37 07 Fax : 03 88 10 37 00 La Wantzenau, juin 2011 Domaine : SOCIAL Secteur

Plus en détail

solutions d assurances

solutions d assurances GENERALI GENERALI, solutions d assurances En Europe, 1 er assureur en assurance de personnes En France, 6 millions de clients particuliers et entreprises Un réseau de spécialistes Un réseau de spécialistes

Plus en détail

Garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises

Garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises Département Évaluation des Politiques Sociales Garanties et services : les attentes des et des entreprises Mars 2014 Synthèse des résultats du 10 ème Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour

Plus en détail

Communs de Placement de l Epargne salariale (FCPE) (27 & 28 mars 2012)

Communs de Placement de l Epargne salariale (FCPE) (27 & 28 mars 2012) Assemblée Conseils de Surveillance (CS) Fonds Communs de Placement de l Epargne salariale (FCPE) (27 & 28 mars 2012) Groupe SAFRAN Conformément à la législation, les salariés du groupe SAFRAN disposent

Plus en détail

www.economie.gouv.fr Paris, le 26 août 2013

www.economie.gouv.fr Paris, le 26 août 2013 PIERRE MOSCOVICI MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES www.economie.gouv.fr Paris, le 26 août 2013 Discours de Pierre MOSCOVICI, Ministre de l Economie et des Finances *** Déplacement à Lannion - Conférence

Plus en détail

Groupe Crédit-Mutuel CIC

Groupe Crédit-Mutuel CIC ATELIER SOLUTION L ingénierie sociale au service des entreprises de leurs dirigeants de l expert- comptable Groupe Crédit-Mutuel CIC P.1 L ingénierie sociale au service des entreprises, de leurs dirigeants,

Plus en détail

Une Structure d Accompagnement à l Auto-Création

Une Structure d Accompagnement à l Auto-Création JOB IN Une Structure d Accompagnement à l Auto-Création d Emploi i(saace) S.A.A.C.E.) Dominique Delvaux Maître chocolatier Grand Prix de la TPE 2005 Emmanuel Navet Perruquier médical Prix Alfer 2008 Laurence

Plus en détail

PROVISION POUR INVESTISSEMENT

PROVISION POUR INVESTISSEMENT PROVISION POUR INVESTISSEMENT SOMMAIRE : Constitution de la provision Comptabilisation de la provision Sort de la provision Constitution de la provision La provision pour investissement peut être constatée

Plus en détail

Dirigeants : quelles solutions de retraite, après la réforme, pour vous et vos salariés?

Dirigeants : quelles solutions de retraite, après la réforme, pour vous et vos salariés? Dirigeants : quelles solutions de retraite, après la réforme, pour vous et vos salariés? La réforme des retraites, au delà de la problématique du financement, consacre un titre entier à l'épargne retraite

Plus en détail

CDC Entreprises présente son étude annuelle : Le capital investissement dans les PME en France

CDC Entreprises présente son étude annuelle : Le capital investissement dans les PME en France CDC Entreprises présente son étude annuelle : Le capital investissement dans les PME en France Communiqué de presse Paris, le 20 novembre 2012 CDC Entreprises, filiale de la Caisse des Dépôts, gère dans

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3244 Convention collective nationale IDCC : 1505. COMMERCE DE DÉTAIL DES FRUITS ET LÉGUMES, ÉPICERIE ET

Plus en détail

9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale

9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Assemblée Nationale 9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale 7 Novembre 2011 9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Assemblée Nationale 7 Novembre 2011 Assemblée Nationale 9 èmes Rencontres de l Épargne

Plus en détail

LES RÉPONSES AUX QUESTIONS LES PLUS FRÉQUEMMENT POSÉES

LES RÉPONSES AUX QUESTIONS LES PLUS FRÉQUEMMENT POSÉES LES RÉPONSES AUX QUESTIONS LES PLUS FRÉQUEMMENT POSÉES LE PEI PERCOI...2 BENEFICIAIRES... 2 DEBLOCAGES ANTICIPES... 2 DISPONIBILITE... 2 FISCALITE... 2 MISE EN PLACE... 3 PLAFONDS LEGAUX... 4 VERSEMENTS...

Plus en détail

Une gestion de contenu pour fidéliser sa relation avec le Dirigeant. Novaxel / Martine Joulia KapSolution / Jean-Christophe Havas

Une gestion de contenu pour fidéliser sa relation avec le Dirigeant. Novaxel / Martine Joulia KapSolution / Jean-Christophe Havas Une gestion de contenu pour fidéliser sa relation avec le Dirigeant Novaxel / Martine Joulia KapSolution / Jean-Christophe Havas L expert-comptable, l interlocuteur privilégié de l entreprise. Vous accompagnez

Plus en détail