Centre Droite Vaudois Une vision de société pour priorités 51 idées - forces

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Centre Droite Vaudois Une vision de société pour 2012 2017 6 priorités 51 idées - forces"

Transcription

1 Centre Droite Vaudois Une vision de société pour priorités 51 idées - forces Centre Droite Vaudois : Une vision de société pour

2 Centre Droite vaudois : une vision de société Grâce à l action réussie et l excellent bilan d une majorité de Centre Droite au Gouvernement vaudois et au parlement, le canton de Vaud se trouve aujourd hui dans une situation favorable pour aborder les défis de demain. Il s agit, dans la continuité, de valoriser cet élan de dynamisme durable par de nouveaux projets et répondre aux besoins actuels de la population. C est ainsi que Pascal Broulis, Jacqueline de Quattro, Philippe Leuba et Claude-Alain Voiblet, tout comme leurs partis (PLR Libéraux Radicaux et UDC) proposent aux citoyens et citoyennes vaudois un programme de législature clair : une vision de société faisant la part belle à la liberté et la responsabilité de chacun tout en assurant une cohésion sociale de qualité, dans tous les domaines. C est ainsi que prioritairement l équipe unie du Centre Droite s engage à agir sur 6 points : Qualité de vie Logement Etat de droit Sécurité Asile Prospérité économique et Finances publiques saines Energie Institutions Ce programme se décline en 51 idées forces. Les voici dans le détail. Centre Droite Vaudois : Une vision de société pour

3 QUALITE DE VIE ET COHESION SOCIALE Famille 1. Faciliter la conciliation de la vie de famille et de la vie professionnelle (crèches et horaires continus). Consolider l accueil des enfants. 2. Encourager les entreprises à créer des structures d accueil par des mesures incitatives (PPP) 3. Prendre en compte les questions liées aux familles monoparentales et célibataires Soutien à la classe moyenne 4. Défiscalisations ciblées notamment des frais de garde (CHF 24'000.-) et des formations continues (CHF 10'000.-) 5. Elargir l offre de logements accessibles par des mesures incitatives diverses (voir point sur le logement) Réseau de soins et prise en charge des personnes âgées 6. Maîtriser les coûts de la santé : planification hospitalière, collaborations et synergies inter cantonale (notamment la création de l Hôpital du Chablais) tout en assurant des soins de qualité à coûts raisonnables sur l entier du territoire cantonal 7. Soutenir la création de lits en EMS par les acteurs privés 8. Favoriser l aide à la personne en créant des structures intermédiaires entre l aide à domicile et les EMS (micro-unités de logement) 9. Valoriser des soins de proximité (médecins généralistes de famille) Mobilité 10. Favoriser la mobilité en soutenant le développement d infrastructures routières, ferroviaires et aéroportuaires notamment les 3 ème voies (route et train) entre Lausanne et Genève, le RER, M3, une voie supplémentaire à la gare de Lausanne et un aménagement autoroutier à Morges 11. Soutenir et défendre la prise en compte des besoins de transports des communes dans le cadre des programmes de développement des infrastructures routières et de transport d agglomération Centre Droite Vaudois : Une vision de société pour

4 Formation 12. Revaloriser la formation professionnelle et renforcer l apprentissage en entreprise 13. Rendre aux enseignants la liberté et la responsabilité d enseigner 14. Continuer d intensifier les synergies avec les Universités et hautes écoles d autres cantons, avec l EPFL (notamment le projet Bluebrain) et participer à l essor des HES Culture et sport 15. Renforcer l identité et la créativité culturelles du Canton (notamment la réalisation du Musée cantonal des Beaux Arts) 16. Soutenir l éducation sportive dans les écoles et favoriser l enseignement sport études. 17. Valoriser l importance socio-économique du sport et des grands événements sportifs 18. Soutenir et valoriser la présence des fédérations sportives internationales dans le canton (Développer le Cluster du sport) LOGEMENT Etendre l offre de logement à tous (avec les communes et les privés) 19. Développer les pôles de logements bien desservis par les transports publics et éviter le mitage du territoire 20. Soutenir toutes mesures incitatives visant à encourager les investisseurs à offrir des logements à loyers abordables sur le marché locatif 21. Favoriser l offre de logements d entente avec les communes et partenaires privés (partenariat privé public - PPP) notamment en octroyant des droits de superficie 22. Favoriser la densification et la rénovation d immeubles 23. Alléger et simplifier les démarches et procédures administratives pour le logement locatif dans les zones constructibles par l attribution rapide de permis de construire Centre Droite Vaudois : Une vision de société pour

5 ETAT DE DROIT SECURITE - ASILE Renforcer la sécurité des personnes 24. Soutenir une action efficace et coordonnée de la police dans le terrain, en lui octroyant les ressources ciblées nécessaires notamment par la mise en place de caméras de surveillance, dans le respect de la sphère privée 25. Intensifier la lutte contre le trafic de drogue, la délinquance juvénile, la violence domestique et les incivilités 26. Appliquer de manière stricte les différentes lois fédérales et cantonales en vigueur. Lutter contre la mendicité dans les différentes villes du canton 27. Répondre aux nouvelles menaces notamment en matière de sécurité informatique 28. Mettre en application la réforme policière sur le territoire vaudois conformément au souhait du peuple vaudois 29. Equilibrer notre politique d asile en étant intransigeant avec les étrangers en situation irrégulière ayant commis des délits pénaux PROSPERITE ECONOMIQUE & FINANCES PUBLIQUES SAINES Développement et prospérité économiques : création d emplois 30. Renforcer les conditions cadres permettant aux PME locales de résister à la crise financière et de conserver leurs places de travail 31. Favoriser la création d emplois, notamment par l intensification des pôles de développement économiques 32. Poursuivre l implantation de nouvelles entreprises 33. Soutenir le transfert technologique des Hautes Ecoles aux PME 34. Investir avec ambition de manière anticyclique (santé, infrastructures, soutien aux entreprises, énergies renouvelables, logements, projets d agglomérations, etc) 35. Faire rayonner le canton et favoriser les synergies inter frontalières et inter cantonales 36. Encourager une agriculture vivrière, productrice et rémunératrice 37. Faciliter la diversification de l exploitation d anciens bâtiments situés en zone agricole Centre Droite Vaudois : Une vision de société pour

6 Gestion financière de l Etat 38. Garder la maîtrise des dépenses de l Etat et de la dette 39. Refuser toute hausse des impôts directs 40. Adapter la fiscalité des familles et des entreprises sur la base des réformes en cours 41. Consolider la prospérité économique du Canton par une croissance maîtrisée 42. Introduire une taxe selon le principe du pollueur-payeur et diminuer les impôts directs d autant 43. Poursuivre la modernisation de la perception fiscale (cyberperception) 44. Limiter l engagement de nouveaux collaborateurs aux besoins manifestes des citoyens 45. Faire preuve d une grande rigueur dans l attribution des aides sociales (lutte contre les abus) ENERGIE 46. Assurer l avenir énergétique du canton. Deux piliers : la sécurité de l approvisionnement et le développement des énergies renouvelables et propres 47. Soutenir et encourager des projets énergétiques (solaires, éoliens, thermiques, hydrauliques, ) afin de réduire notre dépendance aux énergies fossiles et de rejoindre les objectifs du développement durable. Synergie avec les Hautes écoles et les PME 48. Réussir la sortie du nucléaire 49. Soutenir les économies d énergie et l assainissement des bâtiments INSTITUTIONS 50. Défendre vigoureusement les compétences cantonales, gages de liberté et du rayonnement cantonal 51. Renforcer l autonomie communale garantissant des politiques publiques adaptées aux besoins des administrés Centre Droite Vaudois : Une vision de société pour

7 Lausanne, le 20 janvier 2012 Centre Droite Vaudois : Une vision de société pour

Six mois d action g o u v e r n e m e n t a l e Une priorité : l e m p l o i Un cap : la croissance sociale

Six mois d action g o u v e r n e m e n t a l e Une priorité : l e m p l o i Un cap : la croissance sociale Six mois d action g o u v e r n e m e n t a l e Une priorité : l e m p l o i Un cap : la croissance sociale PR EM I ER M INI ST R E Gagner la bataille pour l emploi Un nouveau contrat : le Contrat Nouvelles

Plus en détail

La Métropole lémanique: 2 e pôle économique de Suisse

La Métropole lémanique: 2 e pôle économique de Suisse La Métropole lémanique: 2 e pôle économique de Suisse Lausanne 10 avril 2014 Pascal Broulis, Conseiller d Etat (VD) Département des finances et des relations extérieures (DFIRE) La collaboration Vaud -

Plus en détail

PROGRAMME DE LÉGISLATURE

PROGRAMME DE LÉGISLATURE COMMUNE DE SAINT-SULPICE MUNICIPALITÉ PROGRAMME DE LÉGISLATURE 2011-2016 Saint-Sulpice, le 13 février 2012 - 2 - MUNICIPALITÉ DE SAINT-SULPICE PROGRAMME DE LÉGISLATURE 2011-2016 Préambule Conformément

Plus en détail

Présentation du contre-projet du Conseil d Etat à l initiative «Stop à la pénurie de logements» et des outils existants en faveur du logement

Présentation du contre-projet du Conseil d Etat à l initiative «Stop à la pénurie de logements» et des outils existants en faveur du logement Présentation du contre-projet du Conseil d Etat à l initiative «Stop à la pénurie de logements» et des outils existants en faveur du logement Département des institutions et de la sécurité Cuarnens, le

Plus en détail

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations DÉFIS Climat 1. Pensez-vous que ce soit utile de réduire nos déplacements afin de lutter contre les changements

Plus en détail

PDC NEUCHATELOIS Positionnement pour les Elections cantonales 2013

PDC NEUCHATELOIS Positionnement pour les Elections cantonales 2013 PDC NEUCHATELOIS Positionnement pour les Elections cantonales 2013 Domaine Objectifs Intentions du PDC Moyens politiques Résultats escomptés Asile Ecologie Sanctions envers les requérants d asile coupables

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

AIMF 7 ème réunion de la Commission «Ville et développement durable»

AIMF 7 ème réunion de la Commission «Ville et développement durable» Direction des travaux - Service d urbanisme AIMF 7 ème réunion de la Commission «Ville et développement durable» Urbanisme durable et adapté. L exemple du projet urbain «Sévelin demain» (Lausanne) Claude

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du Le budget 2013 Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances Conseil Municipal du 8 février 2013 Les documents budgétaires : Le budget selon la nomenclature M14; Les documents annexes; Le budget

Plus en détail

élection présidentielle - 1 er tour le 22 avril 2012 Pour défendre le pouvoir d achat

élection présidentielle - 1 er tour le 22 avril 2012 Pour défendre le pouvoir d achat élection présidentielle - 1 er tour le 22 avril 2012 Pour défendre le pouvoir d achat Pour défendre le pouvoir d achat > revalorisation de + 25 % de l allocation de rentrée scolaire grâce à un quotient

Plus en détail

Concept énergétique communal. Exemple fictif d une commune de moins de 500 habitants

Concept énergétique communal. Exemple fictif d une commune de moins de 500 habitants Concept énergétique communal Exemple fictif d une commune de moins de 500 habitants Service de l environnement et de l énergie (SEVEN) Division énergie www.vd.ch/energie T 41 21 316 95 50 F 41 21 316 95

Plus en détail

Le canton de Berne va de l avant!

Le canton de Berne va de l avant! Le canton de Berne va de l avant! Le canton de Berne un site d implantation et un cadre de vie compétitifs «stratégie de croissance version 2007» www.be.ch/croissance III Le canton de Berne va de l avant

Plus en détail

Faciliter le développement de l énergie solaire

Faciliter le développement de l énergie solaire Faciliter le développement de l énergie solaire Conférence de presse du jeudi 20 février 2014 Pascal Broulis, chef du DFIRE en charge des constructions et du patrimoine Jacqueline de Quattro, cheffe du

Plus en détail

PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020

PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020 PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020 La Belgique joue actuellement un rôle de premier plan dans le déploiement de nouvelles technologies pour l internet à très haut débit. Les

Plus en détail

Plan de transport 2008

Plan de transport 2008 Plan de transport 2008 Montréal Une démarche de planification stratégique de transport durable Claude Carette et Gilles Lalonde - Ville de Montréal Préparé par : Service des infrastructures, transport

Plus en détail

Bilan de législature du groupe PDC Ville de Genève au Conseil municipal 2011-2015. Au centre l Humain. Résolument!

Bilan de législature du groupe PDC Ville de Genève au Conseil municipal 2011-2015. Au centre l Humain. Résolument! Bilan de législature du groupe PDC Ville de Genève au Conseil municipal 2011-2015 Au centre l Humain Résolument! Les élus du Conseil municipal à votre service Marie BARBEY-CHAPPUIS Conseillère municipale

Plus en détail

Présentation de la fondation. «Pour offrir du loyer accessible à la classe moyenne»

Présentation de la fondation. «Pour offrir du loyer accessible à la classe moyenne» Présentation de la fondation «Pour offrir du loyer accessible à la classe moyenne» Conseil des 50 - UCV - 26 novembre 2015 1 Sommaire Une solution innovante à un enjeu sociétal Un positionnement clair

Plus en détail

Conseil d Etat. Programme. de législature

Conseil d Etat. Programme. de législature Conseil d Etat Programme de législature 2012 2017 Le programme de législature Cadre institutionnel et finalité L article 119 de la Constitution vaudoise du 14 avril 2003 prévoit ce qui suit : 1 Dans les

Plus en détail

L Etat contient son budget et finance ses priorités

L Etat contient son budget et finance ses priorités L Etat contient son budget et finance ses priorités Projet de budget 2015, arrêté le 24 septembre 2014 Pascal Broulis, chef du Département des finances et des relations extérieures Conférence de presse

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

Halte de Prilly-Malley (HPM): demande de crédit d ouvrage

Halte de Prilly-Malley (HPM): demande de crédit d ouvrage Halte de Prilly-Malley (HPM): demande de crédit d ouvrage Conférence de presse du 3 juillet 2008 Présentation du conseiller d'etat François Marthaler, chef du Département des infrastructures Flash-back...

Plus en détail

De l'implantation au rythme de croisière

De l'implantation au rythme de croisière De l'implantation au rythme de croisière Contexte recherché (entreprises et Etat) Conditions cadre ordinaires (sociétés) Octroi et portée des allégements fiscaux Cas des salariés Politique économique Que

Plus en détail

La Direction Départementale de la Cohésion Sociale de la Haute-Savoie

La Direction Départementale de la Cohésion Sociale de la Haute-Savoie La Direction Départementale de la Cohésion Sociale de la Haute-Savoie Ses missions et services Pôle Logement hébergement Marie-Antoinette FORAY, cheffe de pôle téléphone 04.50.88.48.72 télécopie 04.50.88.48.82

Plus en détail

Séance d information sur les finances communales de la ville de Gland 2 septembre 2015

Séance d information sur les finances communales de la ville de Gland 2 septembre 2015 Séance d information sur les finances communales de la ville de Gland 2 septembre 2015 Péréquation intercommunale Charges recettes affectées Charges fédérales cantonales intercommunales Recettes fiscales

Plus en détail

DA 449-14.03. Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux,

DA 449-14.03. Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux, DA 449-14.03 PROJET NOUVELLES LIBELLULES CRÉATION D UN CENTRE DE QUARTIER DANS L ÉDICULE N 6 ET TRANSFORMATION DU CENTRE DE QUARTIER EN RESTAURANT À VOCATION D INTÉGRATION PROFESSIONNELLE Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

Questionnaire Classement des communes

Questionnaire Classement des communes Questionnaire Classement des communes Commune 1. Envoi 2. Entretien 3. Procès-verbal Données de base Rue NPA Téléphone Courriel Lieu Interlocuteur Site Internet Contenu du questionnaire 1. Impôts et taxes

Plus en détail

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes :

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axes et priorités Les quatre enjeux deviennent les axes de développement à la base du plan d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axe 1 - Agir

Plus en détail

ACTION DE ETAT QUELQUES CHIFFRES «CLÉS» -GARONNE -ET-GAR ETAT. Quelques chif

ACTION DE ETAT QUELQUES CHIFFRES «CLÉS» -GARONNE -ET-GAR ETAT. Quelques chif 5 Quelques chif hiffr fres «clés» Les effectifs ectifs de l Etat au 31 décembre e 2013 7 467 193 4 825 473 159 80 37 24 Administration générale Education nationale (dont 3826 enseignants) Economie Finances

Plus en détail

la hiérarchisation des prestations catégorielles (art. 4) le revenu déterminant unifié (articles 6 à 8)

la hiérarchisation des prestations catégorielles (art. 4) le revenu déterminant unifié (articles 6 à 8) LOI 000 de loi sur l harmonisation et la coordination de l octroi des prestations sociales et d aide à la formation et au logement cantonales vaudoises (LHPS) du 9 novembre 00 LE GRAND CONSEIL DU CANTON

Plus en détail

PROPOSITIONS DE LA COMMISSION (Modifications en gras et soulignées)

PROPOSITIONS DE LA COMMISSION (Modifications en gras et soulignées) PROPOSITIONS DE LA COMMISSION (Modifications en gras et soulignées) Loi sur le sport du Le Grand Conseil du canton du Valais vu les articles 3 alinéa chiffre et 42 alinéa de la Constitution cantonale ;

Plus en détail

Il peut mettre en œuvre lui-même des mesures préventives. Art. 3 b) Etablissement de directives et recommandations

Il peut mettre en œuvre lui-même des mesures préventives. Art. 3 b) Etablissement de directives et recommandations 460. Règlement du 0 décembre 0 sur le sport (RSport) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du 6 juin 00 sur le sport (LSport) ; Sur la proposition de la Direction de l instruction publique,

Plus en détail

Congrès de l ASSASD 2010 «Aide & Soins à Domicile au cœur de l action»

Congrès de l ASSASD 2010 «Aide & Soins à Domicile au cœur de l action» Congrès de l ASSASD 2010 «Aide & Soins à Domicile au cœur de l action» 9 septembre 2010, Bienne Exposé initial: Positionnement de l aide et des soins à domicile du point de vue des cantons. Pierre-Yves

Plus en détail

Lignes stratégiques et actions pour 2012-2015 Pôle microtechnique et horloger

Lignes stratégiques et actions pour 2012-2015 Pôle microtechnique et horloger Association pour le développement des activités économiques de la Vallée de Joux Lignes stratégiques et actions pour 2012-2015 Pôle microtechnique et horloger Objectifs Axes prioritaires Programmes d'actions

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

SRCI : restitution matinée de travail du 20 juin

SRCI : restitution matinée de travail du 20 juin Sénart, le 1 er juillet 2015 SRCI : restitution matinée de travail du 20 juin Rappel de la démarche Sénart a acté le refus de la proposition du Préfet de Région d extension du périmètre intercommunal actuel

Plus en détail

Les perspectives économiques des différents analystes prévoient une faible croissance du PIB en

Les perspectives économiques des différents analystes prévoient une faible croissance du PIB en Relancer l investissement en France, un impératif pour la croissance. Les perspectives économiques des différents analystes prévoient une faible croissance du PIB en 2015 surement inférieur à 1%. Ce n

Plus en détail

LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES. Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo

LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES. Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo 1 Etat des lieux : les énergies renouvelables, une mine d activités en devenir Dans un contexte de lutte contre le changement climatique,

Plus en détail

Débat public 6 novembre 2014 Réunion d Achères

Débat public 6 novembre 2014 Réunion d Achères Débat public 6 novembre 2014 Réunion d Achères Ports de Paris : un acteur public du développement fluvial 2 Aménager dans la durée 200 salariés 4 agences territoriales Exploiter dans la proximité, l écoute

Plus en détail

LILIANE MAURY PASQUIER et ROBERT CRAMER. Conférence de presse jeudi 29 septembre à 15h. Bilan de la députation genevoise au Conseil des Etats

LILIANE MAURY PASQUIER et ROBERT CRAMER. Conférence de presse jeudi 29 septembre à 15h. Bilan de la députation genevoise au Conseil des Etats LILIANE MAURY PASQUIER et ROBERT CRAMER Conférence de presse jeudi 29 septembre à 15h Bilan de la députation genevoise au Conseil des Etats 1 L élection au Conseil des Etats Le système majoritaire favorise

Plus en détail

L innovation au service du développement durable : les écoquartiers de la Pointe-aux-Lièvres et de la Pointe-D Estimauville

L innovation au service du développement durable : les écoquartiers de la Pointe-aux-Lièvres et de la Pointe-D Estimauville L innovation au service du développement durable : les écoquartiers de la Pointe-aux-Lièvres et de la Pointe-D Estimauville Charles Marceau Coordonnateur aux grands projets économiques Des écoquartiers,

Plus en détail

Rapport : Sur mandat de Promotion Santé Suisse Avenue de la Gare 52, 1003 Lausanne

Rapport : Sur mandat de Promotion Santé Suisse Avenue de la Gare 52, 1003 Lausanne Croix-Rouge suisse Département santé et intégration Service santé Werkstr. 18 3086 Wabern Rapport : Examen et ajustement des politiques cantonales dans le cadre du programme «Poids corporel sain» sous

Plus en détail

Coordination générale des soins. Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES

Coordination générale des soins. Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES Coordination générale des soins Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES Janvier 2010 PLAN 1. MISSIONS GENERALES 2. ACTIVITES 2.1 Politique générale du pôle 2.2 Coordination

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2012-2015

Plan d action de développement durable 2012-2015 Plan d action de développement durable 2012-2015 1 contexte Avec l adoption de sa Politique de développement durable par le Conseil d administration le 15 mai 2008, l École de technologie supérieure (ÉTS)

Plus en détail

Notre ambition, «400 000 licenciés aux côtés d une équipe de France performante à Rio»

Notre ambition, «400 000 licenciés aux côtés d une équipe de France performante à Rio» Fédération française d athlétisme PROJET FEDERAL 2013-2016 1 Notre ambition, «400 000 licenciés aux côtés d une équipe de France performante à Rio» Une olympiade historique Depuis plusieurs années, et

Plus en détail

Le Canada rural, ça compte

Le Canada rural, ça compte Le Canada rural, ça compte 1 Le Canada rural, ça compte Le Canada rural, ça compte Les régions rurales du Canada sont importantes pour la santé et la prospérité du pays. Malheureusement, les habitants

Plus en détail

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable Contrat de territoire2007 203 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour le logement et lutter globalement contre la vacance FICHE

Plus en détail

Les documents soumis à consultation eu auxquels nous nous référons dans ce courrier sont les suivants :

Les documents soumis à consultation eu auxquels nous nous référons dans ce courrier sont les suivants : CONSEIL D ETAT Château cantonal 1014 Lausanne Unité de stratégie informatique de la Confédération (USIC) Domaine de la cyberadministration Friedheimweg 14 3003 Berne Réf. : PM/14013575 Lausanne, le 22

Plus en détail

4.5 Les nuisances. bruit des aéroports civils.

4.5 Les nuisances. bruit des aéroports civils. 4.5 Les nuisances Le bruit La lutte contre les nuisances sonores est régie par l Ordonnance fédérale sur la protection contre le bruit (OPB), du 1 er avril 1987. Celle-ci donne aux cantons la compétence

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

FICHE II. 6 Aménagement d un espace de détente et de convivialité dans le jardin du presbytère à La Bruyère

FICHE II. 6 Aménagement d un espace de détente et de convivialité dans le jardin du presbytère à La Bruyère DESCRIPTION DU PROJET Le jardin de la cure, planté de quelques très beaux arbres remarquables, témoigne de l élégance discrète des propriétés de notables d autrefois. La commune a le souhait de préserver

Plus en détail

les VERts Vous inspirent

les VERts Vous inspirent les VERts Vous inspirent Votons la liste les Verts - alternatives! Le 13 mars à Aigle www.verts-vd.ch Nos candidats à la Municipalité Nos candidats à la Municipalité Maurice REYMOND 1947, deux enfants

Plus en détail

DES ENTREPRENEURS ENGAGÉS

DES ENTREPRENEURS ENGAGÉS 2875, boulevard Laurier, bureau 570 Québec (Qc) G1V 2M2 T. 418.780.1360 F. 418.780.1362 DES ENTREPRENEURS ENGAGÉS POUR L AVENIR DE NOS RÉGIONS Qu est-ce que l AETSQ? L AETSQ est une association à but non

Plus en détail

Un budget 2015 équilibré avec une reprise en main du patrimoine immobilier, mais un avenir suspendu au programme d assainissement de l Etat

Un budget 2015 équilibré avec une reprise en main du patrimoine immobilier, mais un avenir suspendu au programme d assainissement de l Etat COMMUNE DE VAL-DE-RUZ Information aux médias Un budget 2015 équilibré avec une reprise en main du patrimoine immobilier, mais un Le compte de résultat du budget 2015 de la Commune de Val-de-Ruz boucle

Plus en détail

Déclaration de Politique Générale. Ville de Herve 2012-2018

Déclaration de Politique Générale. Ville de Herve 2012-2018 Déclaration de Politique Générale - Ville de Herve. 2012-2018 Un contexte général difficile Une gestion des pouvoirs locaux de plus en plus complexe Un environnement socio-économique très difficile Faillites,

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Adoptées par la présidence du PDC suisse le 25 juillet 2014 à Berne

Adoptées par la présidence du PDC suisse le 25 juillet 2014 à Berne Des logements équitables pour tous Positions sur la politique du logement en Suisse Adoptées par la présidence du PDC suisse le 25 juillet 2014 à Berne Introduction La population des villes et des agglomérations

Plus en détail

FICHE n II.01. Reconvertir l ancienne maison communale en maison multiservices

FICHE n II.01. Reconvertir l ancienne maison communale en maison multiservices FICHE n II.01. Reconvertir l ancienne maison communale en maison multiservices DESCRIPTION DU PROJET Le projet vise le réaménagement de l ancienne maison communale lorsque les services de l administration

Plus en détail

1. Problématique. 2. Principes. Buts de la politique du canton. Voir aussi:

1. Problématique. 2. Principes. Buts de la politique du canton. Voir aussi: Voir aussi: Urbanisation et gestion de la zone à bâtir à l échelle locale; Implantation d installations touristiques; Domaine skiable; Sites construits à protéger; Immeubles à protéger; Archéologie; chemins

Plus en détail

Un Grand Paris ambitieux et partagé

Un Grand Paris ambitieux et partagé Un Grand Paris ambitieux et partagé Le lien fort entre les composantes d une métropole et ses habitants est la clef de son existence durable. Elle suppose une grande ambition: le partage d une identité

Plus en détail

CLÉS. pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche

CLÉS. pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche E 7 CLÉS pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche 1 Défi nir «votre» localisation géographique idéale Choisir un emplacement adapté, c est tout d abord définir le barycentre de votre future

Plus en détail

Plus de logements abordables, c'est possible!

Plus de logements abordables, c'est possible! Plus de logements abordables, c'est possible! Grandson _ 25 novembre 2015 Xavier Fischer et Filip Uffer Plus de logements abordables, c est possible! GRANDSON 25.11.2015 1 Trouver un logement, la galère!

Plus en détail

Fonds de développement des territoires 2015-2016. Politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie

Fonds de développement des territoires 2015-2016. Politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie Fonds de développement des territoires 2015-2016 Politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie Fonds de développement des territoires - Soutien aux projets structurants

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

z ei hw c ld S tbi Luf

z ei hw c ld S tbi Luf Luftbild Schweiz Présentation générale 2012 2 Entre Suisse et France (Rhône-Alpes) La Région Rhône-Alpes et la Suisse : deux territoires de poids comparables Suisse : Superficie : 41'284 km² Population

Plus en détail

1143 Apples, le 30 novembre 2015. Apples Bussy-Ch. Clarmont Cottens Pampigny Reverolle Sévery

1143 Apples, le 30 novembre 2015. Apples Bussy-Ch. Clarmont Cottens Pampigny Reverolle Sévery M U N I C I P A L I T E APPLES 1143 Apples, le 30 novembre 2015 Préavis N 01/2016 de la Municipalité au Conseil communal concernant l étude d un projet de fusion entre les communes d Apples, Bussy-Chardonney,

Plus en détail

La vidéosurveillance par les communes

La vidéosurveillance par les communes La vidéosurveillance par les communes Préposée à la protection des données et à l information La vidéosurveillance concerne la protection des données personnelles 2 Types de vidéosurveillance d observation

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2010-2016 PROJET D AMENDEMENT AUX INDICATEURS ET AUX RÉSULTATS ATTENDUS 2013

PLAN STRATÉGIQUE 2010-2016 PROJET D AMENDEMENT AUX INDICATEURS ET AUX RÉSULTATS ATTENDUS 2013 PLAN STRATÉGIQUE 2010-2016 PROJET D AMENDEMENT AUX INDICATEURS ET AUX RÉSULTATS ATTENDUS 2013 PREMIÈRE ORIENTATION Plan d aide à la réussite Mettre en œuvre un plan en six objectifs stratégiques en vue

Plus en détail

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement 2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Rabat, le 25 février 2015 Messieurs les Ministres, Monsieur le

Plus en détail

Formulaire concernant la mise en consultation de la loi sur les bourses et prêts d études

Formulaire concernant la mise en consultation de la loi sur les bourses et prêts d études Direction de l'instruction publique, de la culture et du sport Direktion für Erziehung, Kultur und Sport CANTON DE FRIBOURG / KANTON FREIBURG Formulaire concernant la mise en consultation de la loi sur

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du date Ville

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du date Ville Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du date Ville 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national : début de reprise économique, mais chômage encore trop fort Dans notre région, une problématique

Plus en détail

REGLEMENT COMMUNAL SUR LES EMPLACEMENTS POUR VEHICULES ET LES PLACES DE JEUX EXIGIBLES SUR FONDS PRIVE (du 25 juin 1968) (en révision)

REGLEMENT COMMUNAL SUR LES EMPLACEMENTS POUR VEHICULES ET LES PLACES DE JEUX EXIGIBLES SUR FONDS PRIVE (du 25 juin 1968) (en révision) REGLEMENT COMMUNAL SUR LES EMPLACEMENTS POUR VEHICULES ET LES PLACES DE JEUX EXIGIBLES SUR FONDS PRIVE (du 25 juin 1968) (en révision) LE CONSEIL COMMUNAL DE LA VILLE DE FRIBOURG dans le but de faciliter

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS

PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS Pour notre programme complet des élections fédérales 2015, veuillez consulter la Feuille de route pour

Plus en détail

«Les entreprises en soutien d une candidature française aux JO d été»

«Les entreprises en soutien d une candidature française aux JO d été» ETUDE D OPINION SPORSORA «Les entreprises en soutien d une candidature française aux JO d été» Réalisée par KANTARSPORT 15 mai 2014 OBJECTIFS ET MÉTHODOLOGIE Objectifs et méthodologie Objet de l étude

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok OUTIL DE RÉFÉRENCE LA CHARTE D OTTAWA (1986) Une contribution à la réalisation de l objectif de la santé pour

Plus en détail

Question Hugo Raemy No 570.02 concernant l intégration des technologies de l information et de la communication dans l enseignement

Question Hugo Raemy No 570.02 concernant l intégration des technologies de l information et de la communication dans l enseignement Question Hugo Raemy No 570.02 concernant l intégration des technologies de l information et de la communication dans l enseignement Question Le Grand Conseil a adopté une conception générale de l intégration

Plus en détail

Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013

Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013 Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013 Mobile en ville! Faire le bon pas! Aujourd hui 2020: Convention des Maires 2050: société à 2000W 1 Mobile en ville! Le casse-tête des

Plus en détail

Prêts hypothécaires résidentiels BSI. Solutions flexibles et avantageuses réservées à nos clients

Prêts hypothécaires résidentiels BSI. Solutions flexibles et avantageuses réservées à nos clients Prêts hypothécaires résidentiels BSI Solutions flexibles et avantageuses réservées à nos clients 3 BSI, VOTRE PARTENAIRE DE CONFIANCE Depuis plus d un siècle, BSI met un point d honneur à proposer à ses

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

Investissements socialement responsables à Retraites Populaires, un axe majeur de la politique de développement durable de l entreprise

Investissements socialement responsables à Retraites Populaires, un axe majeur de la politique de développement durable de l entreprise Investissements socialement responsables à Retraites Populaires, un axe majeur de la politique de développement durable de l entreprise Perry Fleury, responsable RH et DD Forum durable Suisse romande 2

Plus en détail

Département de l économie Rue Caroline 11 1014 Lausanne

Département de l économie Rue Caroline 11 1014 Lausanne Département de l économie Rue Caroline 11 1014 Lausanne MISE EN ŒUVRE DE LA LOI FEDERALE DU 6 OCTOBRE 2006 SUR LA POLITIQUE REGIONALE (LPR) PROGRAMME INTERCANTONAL POUR DES ESPACES GEOGRAPHIQUES DE PROXIMITE

Plus en détail

Une solution durable pour le stockage de l électricité

Une solution durable pour le stockage de l électricité Une solution durable pour le stockage de l électricité Un projet soutenu dans le cadre du programme «100 millions pour les énergies renouvelables et l efficacité énergétique» Philippe Gillet, EPFL, vice-président

Plus en détail

LE NOUVEAU PDM DE LISBONNE ET SON EXÉCUTION

LE NOUVEAU PDM DE LISBONNE ET SON EXÉCUTION LE NOUVEAU PDM DE LISBONNE ET SON EXÉCUTION Lisboa / Área metropolitana Lisboa (1) Madrid (2) Barcelona (3) Paris (4) Bruxelles (5) Elements Estatistiques Superficie (Km²) Populacion Ville 85 564.657 Région

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact DOSSIER DE PRESSE Dispositif d aide à l investissement locatif Paris, le 30 décembre 2012 Contact Service de presse du ministère de l Égalité des territoires et du Logement 72, rue de Varenne, 75007 Paris

Plus en détail

Programme Stratégique Transversal

Programme Stratégique Transversal Programme Stratégique Transversal 2013-2018 Avant-propos Gérer, c est prévoir! Prévoir, c est se fixer des objectifs à atteindre bien évidemment avec les moyens mis à notre disposition! En effet, la crise

Plus en détail

OBJET : Fonds interministériel de prévention de la délinquance Vidéoprotection 2015

OBJET : Fonds interministériel de prévention de la délinquance Vidéoprotection 2015 PREFET DU LOIRET Préfecture Bureau du cabinet Pôle de sécurité intérieure AFFAIRE SUIVIE PAR : M. MATTHIEU LEDORÉ TÉLÉPHONE : 02.38.81.40.23 COURRIEL : PREF-CABINET@LOIRET.GOUV.FR LE PRÉFET DU LOIRET à

Plus en détail

Projet de territoire du Pays d Ancenis

Projet de territoire du Pays d Ancenis Communauté de Communes du Pays Projet de territoire du Pays KPMG Secteur public Réalisé avec le soutien financier de la Région des Pays de la Loire une entité de droit suisse. Tous droits réservés. Imprimé

Plus en détail

Plan. Dynamique territoriale de la région urbaine de Neuchâtel. 1.Tendances de l urbanisation. 1.Tendances de l urbanisation

Plan. Dynamique territoriale de la région urbaine de Neuchâtel. 1.Tendances de l urbanisation. 1.Tendances de l urbanisation Dynamique territoriale de la région Plan 1. Tendances actuelles de l urbanisation 2. Objectifs et méthodologie Patrick Rérat Institut de géographie Université de Neuchâtel Patrick.rerat@unine.ch www.unine.ch/geographie

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme Prenant la suite du Plan d Occupation des Sols (POS) actuel, le Plan Local d Urbanisme (PLU) formalise les intentions d aménagement de la ville de Villiers-sur-Marne pour les 10-15

Plus en détail

Royaume du Maroc DIRECTION DU BUDGET

Royaume du Maroc DIRECTION DU BUDGET Royaume du Maroc DIRECTION DU BUDGET Dialogue économique avec les Conseillers Économiques près des Ambassades des pays partenaires et les bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux 1 SOMMAIRE I RENFORCEMENT

Plus en détail

Formation professionnelle: réflexions de base

Formation professionnelle: réflexions de base Formation professionnelle: réflexions de base Édition 2015 PAGE 2 DOCUMENT DE POSITION La formation professionnelle est une clé essentielle du développement qualitatif de l accueil extrafamilial. En sa

Plus en détail

signature de l Opération Campus entre la République française et la Banque européenne d investissement

signature de l Opération Campus entre la République française et la Banque européenne d investissement signature de l Opération Campus entre la République française et la Banque européenne d investissement 3 Février 2014 Pierre Moscovici, ministre de l économie et des finances «Avec le Pacte européen pour

Plus en détail

La Pala 2020: une architecture innovante

La Pala 2020: une architecture innovante La Pala 2020: une architecture innovante Pascal Broulis, chef du Département des finances et relations extérieures Anne-Catherine Lyon, cheffe du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture

Plus en détail

2.4 Des secteurs d emplois dynamiques, accessibles

2.4 Des secteurs d emplois dynamiques, accessibles 2.4 page 95 2.4 Des secteurs d emplois dynamiques, accessibles et diversifiés La Ville se dote d un positionnement et des leviers nécessaires pour soutenir l adaptation de l économie montréalaise en vue

Plus en détail

Synthèse programme PS / Enseignement

Synthèse programme PS / Enseignement Synthèse programme PS / Enseignement L école reste un des principaux leviers pour assurer le bien-être des citoyens. Elle doit permettre de développer des compétences qui permettront à chacun de s épanouir

Plus en détail

PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE

PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE VERSION FINALE COMITÉ LOCAL DE REVITALISATION INTÉGRÉE DU QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY (RUI 2) 1 TABLE DES MATIÈRE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CONVENTION INTERNATIONALE DES METIERS DU SPORT 7-8 MAI 2014 BEAULIEU LAUSANNE

DOSSIER DE PRESSE CONVENTION INTERNATIONALE DES METIERS DU SPORT 7-8 MAI 2014 BEAULIEU LAUSANNE DOSSIER DE PRESSE CONVENTION INTERNATIONALE DES METIERS DU SPORT BEAULIEU LAUSANNE TABLE DES MATIÈRES 1. MISSION & OBJECTIFS 2. CIBLES 3. PARTENAIRES 4. WISE EN BREF 5. EXPOSANTS 6. COMITE DE PILOTAGE

Plus en détail

Préavis pour l'octroi d'un crédit d'étude en vue de la révision du plan général d'affectation (PGA) Commune de LAVEY-MORCLES

Préavis pour l'octroi d'un crédit d'étude en vue de la révision du plan général d'affectation (PGA) Commune de LAVEY-MORCLES Commune de LAVEY-MORCLES Préavis de la Municipalité au Conseil communal N 09/2015 Préavis pour l'octroi d'un crédit d'étude en vue de la révision du plan général d'affectation (PGA) Lavey, le 30 juillet

Plus en détail