un opéra de Mozart > die Mozart-Oper > Pädagogische Hochschule Karlsruhe

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "un opéra de Mozart > die Mozart-Oper > Pädagogische Hochschule Karlsruhe"

Transcription

1 un opéra de Mozart > die Mozart-Oper > Pädagogische Hochschule Karlsruhe

2 C O S I F A N T U T T E W O L F G A N G AM A D E U S M O Z A R T l ivr et de L o r e n z o D a P o n t e a da p t a t i on, E n s e m b l e P h il id O r d après l effectif instrumental de la Gran Partita pour instruments à vent, KV 361 François Bazola, direction musicale Yves Beaunesne, metteur en scène Ensemble PhilidOr assistante à la mise en scène : Sophie Petit assistante à la mise en scène, administratrice de tournée, surtitrage: Marie-Edith Le Cacheux scénographie : Damien Caille-Perret création lumière : Joël Hourbeigt costumes : Patrice Cauchetier collaborateur à la mise en scène : Jean Gaudin maquillage : Catherine Saint-Sever conseillère linguistique : Susanna Poddighe construction du décor : Ateliers de la Maison de la Culture de Bourges Fiordiligi, Soula Parassidis, Magali de Prelle Dorabella, Amaya Domínguez Despina, Mélanie Gardyn Don Alfonso, Lionel Peintre, Matthieu Lécroart Ferrando, François-Nicolas Geslot Guglielmo, Marc Mauillon, Christophe Gay Flûtes : Jocelyn Daubigney et François Nicolet Hautbois : Emmanuel Laporte et Katy Elkin Clarinettes : Daniele Latini et François Gillardot Cors de basset : Danilo Zauli et Monica Arpino Cors : Florent Maupetit et Camille Leroy Bassons : François Charruyer et Giorgio Mandolesi Contrebasson : Alexandre Salles Contrebasse : Jean-Baptiste Sagnier Clavecin : Mathieu Dupouy production Maison de la Culture de Bourges/Scène Nationale en coproduction avec Le Volcan/Scène Nationale du Havre et l'ensemble PhilidOr. Avec l aide de l ARCAL (Compagnie Nationale de Théâtre Lyrique et Musical). Production réalisée grâce au soutien de la Région Centre. La SPEDIDAM (Société de Perception et de Distribution des Droits des Artistes- Interprètes de la Musique et de la Danse) est une société d artistes-interprètes qui gère les droits de l artiste-interprète (musicen, choriste ou danseur) en matière d enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées.

3 Così fan tutte Wolfgang Amadeus Mozart En deux mots Sont-elles, comme le dit le titre de l opéra, «toutes les mêmes»? La tentation est grande de répondre par le vieil adage «loin des yeux, loin du cœur». Ces messieurs, qui semblent mener le jeu, ne ressortiront pas indemnes de cette mise à l épreuve de la fi délité. «La constance des femmes Est comme le phénix d Arabie : Qu elle existe, chacun le dit ; où la trouver, personne ne le sait!» Così fan tutte, Don Alfonso, acte 1, scène 1.

4 L argument Acte I Dans un café napolitain, fin du XVIII e siècle Deux jeunes officiers, Ferrando et Guglielmo, discutent avec le vieux Don Alfonso qui leur soutient que leurs fiancées leur sont infidèles comme toutes les femmes. Il va leur prouver ses dires en une journée. À la demeure des deux sœurs, Fiordiligi et Dorabella Fiancées à Ferrando et Guglielmo, elles chantent leur amour pour leurs fiancés lorsque Don Alfonso apparaît. Ce dernier est, soi-disant, chargé de les avertir qu ils ont été appelés au service actif. Les deux hommes arrivent. C est la séparation douloureuse. Don Alfonso reste alors seul avec les deux femmes, à fomenter ses intrigues. Arrive Despina, la bonne. Ses maîtresses se lamentent. Elle les incite à prendre du bon temps, partant du principe qu eux n hésiteront pas à le faire. Les deux jeunes filles se retirent. Don Alfonso, de retour dans la place, va corrompre Despina et s en faire une alliée pour ses projets. Il fait entrer Ferrando et Guglielmo déguisés en Albanais qui vont entreprendre chacun la fiancée de l autre. Les deux jeunes femmes résistent vaillamment et clament leur amour pour les deux hommes partis à la guerre. Don Alfonso n en reste pas là. Il renvoie les Albanais chez ces dames et leur fait prétendre avoir de désespoir absorbé de l arsenic. Après avoir expliqué aux deux sœurs que les deux hommes mourront sans le secours d un docteur, Don Alfonso revient avec un docteur qui n est autre que Despina déguisée, qui les soigne. Revenant à eux, les deux hommes crient de nouveau leur amour mais les deux sœurs restent de marbre... enfin presque. Acte II Despina tente de convaincre ses maîtresses de s adonner au jeu de l amour. Fiordiligi et Dorabella acquiescent et vont entreprendre les deux Albanais transis. Dorabella choisit Guglielmo et Fiordiligi porte sa préférence sur Ferrando. Les couples se forment, aidés par Don Alfonso et Despina et chacun va son chemin dans le jardin. Dorabella cède vite, donnant à son amant une miniature offerte à son départ par son fiancé, alors que Fiordiligi revient seule, ayant refusé les avances du jeune Albanais. Lorsque les trois hommes se retrouvent, Guglielmo est triomphant et Ferrando désespéré. Voici les trois femmes ensemble : Despina félicite Dorabella qui a déjà succombé aux avances de son amant, Fiordiligi refuse toujours de se laisser tenter et s habille en soldat pour rejoindre son fiancé sur le front. Ferrando survient et la presse à tel point qu elle finit par céder. Guglielmo, qui observait la scène, caché avec Don Alfonso, est au désespoir. Ferrando est fier de lui. Don Alfonso leur conseille d épouser les deux jeunes filles. Despina annonce que ses maîtresses sont prêtes à épouser les Albanais. Le mariage s organise. Don Alfonso fait entrer le notaire, à nouveau Despina déguisée, pour dresser les contrats de mariage. À peine la cérémonie se termine-t-elle qu on entend au loin le chœur des soldats. Les deux jeunes femmes se cachent. Les deux hommes réaparaissent dans leurs habits de soldats. Don Alfonso sort devant Ferrando les contrats de mariage, obligeant Dorabella et Fiordiligi à avouer toute l affaire. Les amants se marient finalement, et les six héros terminent en choeur sur la morale suivante : «Heureux l homme qui sait accepter le bon comme le mauvais.»

5 Così : une histoire vraie? Così fan tutte fut commandé à Mozart par l empereur Joseph II. On raconte que l histoire est inspirée d un incident réel dont on parlait beaucoup à Vienne à l époque. Deux jeunes hommes, sûrs de la fidélité des deux sœurs à qui ils sont fiancés, font un pari avec un vieux célibataire de leurs amis qui ne donne pas cher de la fidélité féminine. Selon ses indications, ils se déguisent et font chacun la cour à la fiancée de l autre après s être assurés de la complicité de la soubrette Despina. Les deux sœurs ne résistent pas longtemps à leurs avances, mais au moment du mariage, les jeunes gens disparaissent pour aller revêtir leur uniforme et reviennent confondre les sœurs inconstantes... L intrigue est un peu mince, mais c est l une des plus nettes qu ait écrites Da Ponte. La symétrie de la distribution deux couples d amoureux et une paire de cyniques avisés alliée à la symétrie de la construction du livret a permis à Mozart de composer une partition incomparable. Il était alors au sommet de sa créativité. Même si l idée de départ est bien peu consistante, la musique qui l habille suggère bien plus que la comédie apparente sur laquelle repose l opéra : elle dévoile l amertume des cœurs au-delà de cette plaisanterie qui a été trop loin et prend parfois un tour sérieux. Huit mesures lentes introduisent la brève ouverture, avant l apparition du thème Così fan tutte. Le reste est rapide, jusqu à la reprise du motif central, juste avant la fin. Source : Opéra de Dijon Così proche de la Commedia dell Arte? Littéralement «Comédie de l Art», elle trouve ses origines au XVI e siècle. Jouée par les comédiens appelés «Comici dell Arte» (littéralement comédiens de l Art), ils constituent une troupe dans laquelle on retrouve les personnages spécifiques : Arlecchino, Colombina, Brighella, Pantalone, Il Dottor, Il Capitan, Méneghino, Scaramuccia, Tartaglia, Stenterello, Orazio et Léandro, et Pulcinella. À chaque personnage une personnalité propre, un costume et, pour la plupart, un masque spécifique. Le personnage d Arlequin Arlequin est certainement le plus célèbre. C est un serviteur qui se plait à inventer sans cesse des farces mais il cumule également fainéantise, vol, entêtement, et peut-être bien la bêtise. C est l amoureux attitré de Colombine, mais il est toujours prêt à d autres aventures. Son masque est celui d un chat à moustaches, son costume est composé d un assemblage hétéroclite de pièces de tissus de différentes couleurs et de Spatola, son légendaire bâton. Colombina est, comme Arlecchino, au service de Pantalone. Elle prend soin de sa fille Isabelle et de sa maison. Éternellement amoureuse d Arlecchino, elle se refuse néanmoins à lui. Pulcinella, en français Polichinelle, avec une bosse devant et une verrue sur le nez, mange ses spaghettis dans un pot de chambre et avec les mains. Il est fourbe,peureux, voleur et batailleur. Le vieux Pantalone est le grand patron : celui de Pulcinella, d Arlecchino et de Colombina. Le commerçant est avare et il peste contre tous et contre tout. Il tente en vain de se faire aimer par toutes les jouvencelles en se faisant passer pour plus jeune qu il est et de se faire reconnaître par toute la populace. Chacun tient ici son rôle précis et n en démord pas. Le tout est ponctué de bastonnades. Le bâton a lui aussi son rôle dans la Commedia. Le personnage de Pulcinella C est la politique ou un fait divers qui inspire les scènes de ce genre. La parole, la pantomime, les acrobaties et la chanson servent de support au jeu des comédiens. L improvisation et les échanges avec le public sont courants, l objectif étant d enrichir le divertissement. Ces troupes de comédiens parcoururent toute l Europe. Ils sont une source d inspiration pour de nombreux hommes de théâtre, dont Molière. Ils sont les ancêtres des clowns et ont certainement déteint sur le jeu de Charlie Chaplin

6 Le récitatif dans Così Le récitatif est le moment où, dans une partition, le texte prend le dessus sur la musique. L accompagnement est assez discret et le chanteur adopte une diction proche du langage parlé. Ce «recitar cantando» (réciter en chantant) est à l origine de l opéra. Il peut être accompagné par un continuo (clavecin avec ou sans violoncelle) appelé récitatif sec ou par tout l orchestre, c est le récitatif accompagné. En l occurrence, dans Così, il s agit de récitatifs secs, accompagnés au clavecin. À bien des égards, Così fan tutte pourrait être comparé à une pièce de Marivaux. En effet, comme souvent chez l auteur dramatique, l apparente légèreté de Così laisse peu à peu place à la gravité, et l insouciance des personnages se dissipe au fil des scènes. Comme avec Marivaux sont par ailleurs présents dans l opéra de Mozart les thèmes du travestissement, de la farce, de l inconstance et de la manipulation. Ainsi, dans Così, le sentimentalisme est vivement combattu, de même que dans les pièces de Marivaux, et ce qui peut à première vue passer pour une badinerie se révèle être une vision quelque peu désenchantée de l amour, Mozart et Da Ponte Wolfgang Amadeus Mozart Enfant prodige il commence à composer à l âge de six ans, Mozart fut, malgré sa brève existence, un des compositeurs les plus prolifiques de l histoire de la musique. Dans le domaine lyrique, après des œuvres de jeunesse (La Finta semplice, Mitridate re di Ponto, Lucio Silla, La Finta giardiniera, etc.), Mozart affirme véritablement sa personnalité avec Idomeneo (1781). L Enlèvement au sérail, l année suivante, marque l achèvement de son indépendance et le début des chefs-d œuvre de la maturité : Les Noces de Figaro en 1786, Così fan tutte en 1789, La Flûte enchantée et La Clémence de Titus en Lorenzo da Ponte Lorenzo Da Ponte a été le librettiste de Mozart pour Les Noces de Figaro, Don Giovanni et Così fan tutte. Après une jeunesse tumultueuse «donjuanesque», Lorenzo Da Ponte se réfugie à Vienne après avoir été chassé de Venise en 1779 pour adultère. En 1783, il est nommé poète officiel des théâtres impériaux, et se consacre à la poésie ainsi qu à la rédaction de livrets d opéras, pour Salieri et Martin Soler notamment. Son travail le fait voyager d une ville à l autre, dont Londres puis New York, dernière étape d une vie marquée par les scandales et les intrigues. Mozart et da Ponte : jamais deux sans trois Avec Così fan tutte, Mozart semble s adonner à un simple divertissement galant, reflet des scènes de genre fort prisées par la peinture et la littérature de l époque. Comment une musique aussi bouleversante a-t-elle pu jaillir d une trame en apparence aussi ténue? De fait, c est elle la véritable protagoniste de ce drame, c est elle qui dévoile dans la profondeur la vérité des cœurs que les paroles, souvent trompeuses, ne font pas même soupçonner. C est que l on se ment à soi-même en paroles comme l on ment aux autres. La musique, elle, dévoile une toute autre vérité Après les coups d éclat des Noces de Figaro et de Don Giovanni, Mozart et son génial librettiste Da Ponte se retrouvent pour une ultime collaboration.

7 Così fan tutte : l opéra où les émotions se vivent et se consument Au-delà de la plaisanterie, l amertume... L intrigue est un peu mince, mais c est l une des plus nettes qu ait écrites Da Ponte ; la symétrie de la distribution deux paires d amoureux et une paire de cyniques avisés alliée à la symétrie de la construction du livret a permis à Mozart de composer une partition incomparable. Il était alors au sommet de sa créativité. La musique suggère bien plus que la comédie apparente sur laquelle repose l opéra : elle dévoile l amertume des cœurs au-delà de cette plaisanterie qui a été trop loin et prend parfois un tour sérieux. Dramma giocoso comme Les Noces de Figaro, Così fan tutte est un opera buffa qui en respecte la loi (composition en deux actes, écriture à numéros musicaux séparés, airs, duos et ensembles, finales concertants écrits d un seul tenant). Mozart a composé une musique qui profile le socle cristallin sur lequel il édifiera un an plus tard La Flûte enchantée. Une des spécificités de Così est sa haute teneur en ensembles vocaux. Certes, la situation de ce huis clos à six personnages se prête à toutes les combinaisons, mais Mozart s est adonné à leur composition avec un plaisir non dissimulé : dans Così se succèdent avec bonheur des duos, trios, sextuors Ainsi, la quintessence de Così ne se trouve pas tant dans ses airs que dans ses ensembles : la séduction (n 23 : «Il core vi dono»), l amour (n 29 : «Fra gli amplessi»), l adieu (n 10 : «Soave sia il vento»), l oubli (quatuor du toast : «E nel moi, e nel tuo» du finale de l acte II), toutes les émotions que l opéra traverse s y vivent et s y consument. Un rébus jamais résolu On trouve dans Così l exigence habituelle de Mozart sur les qualités dramatiques de ses livrets, son goût pour le calembour et la transgression ; ce texte apparemment simple, amoureux bernés et manipulateurs complices, facilités apparentes et rebondissements invraisemblables, fournit justement une trame idéale au jeu mozartien. Il ne s agit pas de mettre un plein musical dans un vide littéraire très relatif, tant il est pensé pour la musique jusque dans ses rimes mais bien de rebondir sur une accumulation de conventions telle qu elle ne peut être innocente. Pour peu que l on veuille saisir au vol leurs clins d œil, Da Ponte et Mozart sont indissociables de la réussite de Così, le second assurant par sa verve musicale la consécration de la nature parodique et fantaisiste du texte du premier. Admis ce postulat, les occasions pour le spectateur de se rendre complice de Mozart sont nombreuses, évidentes ou plus secrètes, et suggèrent à l évidence des écoutes successives pour tenter d en épuiser les interprétations possibles. Comme un rébus jamais résolu. Così fan tutte est une parabole sur l illusion amoureuse d une construction rigoureuse : six personnages démontrent et démontent une hypothèse, dans un ordonnancement parfaitement symétrique, trois hommes, trois femmes, trois couples. Une symétrie que renforce la construction des deux actes, conformes au schéma de l opera buffa menée ici avec maestria. La volonté de symétrie y atteint des sommets : Despina déguisée en médecin (acte I) puis en notaire (acte II), annonce du départ (acte I) et du retour des deux amants (acte II), musique militaire en miroir, similitude des sentiments de surprise, de colère puis d affection. De couples au départ sans personnalité, ni individualité, ce qui permettra d autant mieux leur interversion, la musique précise des caractères de plus en plus tranchés, au fil d un opéra volontairement assez long pour rendre crédible sinon les péripéties, du moins l évolution psychologique. On ne sait rien d eux, seulement qu ils sont réunis là par le truchement d un jeu qui se révèlera moins anodin que prévu. De figures de convention, ils deviennent figures humaines, dont on ne déterminera jamais le degré réel de sincérité. Il n y a pas de vérité dans l existence, il n y a que d heureuses erreurs L attrait délicieux de Così est celui du non-dit, de l esquivé, de l à peine avoué sitôt repris. Sa musique en est à l unisson. Et le miracle est que ce constant double langage, réseau de finesses à débusquer avec délice, se fond dans une pureté, une limpidité sonore absolue, qui rend l ouvrage accessible à tous les niveaux de lecture. Une «école des amants» qui est aussi celle d un auditeur que Mozart mène à sa guise sur les chemins du doute et de la complicité. Toute l ambiguïté de Così pourrait se résumer dans cette impertinente révérence faite à l auteur dont les sentences hantaient alors l inconscient collectif et les débats de cour. Car Alfonso a raison, les événements le prouveront. Le «vieux sage» qui semble s être retiré de la comédie amoureuse, porte sur elle un regard aussi lucide que désabusé. Mais, avoir raison, à l aube du romantisme, ne peut servir de raison de vivre. Alfonso est certes dans le vrai, mais il est seul et il est vieux. Être jeune, être vivant, c est courir le risque de se tromper, semble dire da Ponte ; et si la vie n est qu illusion, vivre c est s illusionner. La leçon de Così serait alors la suivante : il n y a pas de vérité dans l existence, ni d éternité, d équité, d équilibre, de perfection absolue, il n y a que d heureuses erreurs

8 / la vie et l œuvre de Mozart BIOGRAPHIE DE MOZART 1756 > Am 27. Januar wird Wolfgang Amadeus Mozart in Salzburg (Österreich) geboren > Mozart ist ein begabter Klavierspieler und beginnt seine ersten Stücke zu schreiben > Erste Kunstreise mit seinem Vater Leopold und seiner Schwester Nannerl > Reise nach England, wo er viele Konzerte gibt. Mozart schreibt seine erste Symphonie > Heimkehr nach Salzburg, Abreise mit dem Vater nach Italien zur ersten der drei großen Italienreisen. Dort macht er seine erste Bekannschaft mit der italienischen Musik > Zweite Reise nach Italien > Mozart begibt sich mit seinem Vater auf die dritte und letzte Italienreise > Nach Meinungsverschiedenheiten mit dem Fürst-Erzbischof verlässt Mozart seine Stelle am Hof. Umzug nach Wien > Erste Aufführung des Singspiels Die Entführung aus dem Serail (L enlèvement au sérail) am 16. Juli. Heirat am 4. August mit Konstanze Weber > Besuch Vater Leopolds in Wien. Mozart befreundet sich mit Joseph Haydn > Erstaufführung der Oper Die Hochzeit des Figaro (Les noces de Figaro) in Wien > Sein Vater Leopold stirbt in Salzburg. Er wird zum «Kaiserlichen Kammermusikus» ernannt. Am 10. August ist die Kleine Nachtmusik fertig gestellt. Am 29. Oktober wird Don Giovanni in Prag zum ersten Mal aufgeführt > Aufführung von Don Giovanni in Wien. In weniger als 10 Wochen hat Mozart 3 Symphonien komponiert > Die finanzielle Situation Mozarts verschlechtert sich > Komposition der Oper Così fan tutte, auf Anfrage des Kaisers, welche aber keinen Erfolg hat. Mozart geht nach Frankfurt wo er Emanuel Schikaneder (berühmter Schauspieler und Theaterdirektor) kennen lernt > Schikaneder erteilt Mozart den Auftrag zur Komposition der Oper Die Zauberflöte (La flûte enchantée). Im Juli erhält Mozart den Auftrag, ein Requiem zu schreiben. Dieses Werk ist Mozarts letzte (unvollendete) Komposition. Am 30. September wird Die Zauberflöte in Schikaneders Theater mit großem Erfolg aufgeführt. Der Erfolg steigert sich bei jeder Aufführung. Diese Oper hat dazu beigetragen, Mozarts Werke in der ganzen Welt bekannt zu machen. Mozart erkrankt schwer und stirbt am 5. Dezember. Er wird in einem Grab mit mehreren anderen Toten (Massengrab) beerdigt. Deshalb kann man seine letzte Ruhestätte nicht genau bestimmen.

9 / la vie et l œuvre de Mozart MOTS CROISÉS HORIZONTALEMENT 4- Dans quel pays Mozart est-il né? 5- Quel est le héros de l opéra créé en 1786? 7- À quel âge Mozart commença-t-il à composer? VERTICALEMENT 1- Comment s appelait la femme de Mozart? 2- Dans quelle ville Mozart est-il né? 3- Dans quel pays Mozart s est-il rendu à trois reprises? 6- De quel compositeur Mozart était-il l ami? SOLUTIONS À LA FIN DU FICHIER, page 72.

10 la vie et l œuvre de mozart / 41 la vie et l œuvre de Mozart L ŒUVRE DE MOZART L enlèvement au sérail Dans une Turquie imaginaire, le Pacha Selim, maître du Sérail, fait preuve d une bonté inattendue en rendant la liberté à deux couples prisonniers. Auparavant les deux femmes avaient pourtant refusé les avances de Selim et du gardien du Sérail Osmin, par fidélité à leurs fiancés, s exposant ainsi à de terribles vengeances... Les noces de Figaro Cette œuvre, issue de la première collaboration entre Mozart et Da Ponte, s inspire de la pièce de Beaumarchais, Le mariage de Figaro. Cet opéra repose sur une série de malentendus. Figaro, valet du comte Almavira, désire épouser Susanna, mais il est déjà engagé auprès de Marcellina. Comment résoudre le problème? Don Giovanni Don Juan, le personnage principal, est un coureur de jupons. Il se moque des bonnes manières et de la mort. Cet opéra raconte ses aventures. Così fan tutte Encouragés par le vieux Don Alfonso et pour tester la fidélité de leurs fiancées, Guglielmo et Ferrando leur tendent un piège et se déguisent, afin de reconquérir leurs amies. Vont-elles résister? SES SYMPHONIES LES PLUS CÉLÈBRES Symphonie N 25 en sol mineur. Symphonie N 39 en mi bémol majeur. Symphonie N 40 en sol mineur. Symphonie N 41 en do majeur. SES CONCERTOS Mozart a composé de nombreux concertos, la plupart pour piano mais également pour d autres instruments (flûte, hautbois, clarinette...). SES QUATUORS Les quatuors les plus connus sont dédiés à Haydn. SES SÉRÉNADES La plus connue est Une petite musique de nuit composée en Il s agit de l air le plus connu du répertoire de Mozart. SES SONATES La sonate N 11 en la majeur est sûrement la plus connue avec le mouvement La marche turque. SON REQUIEM Mozart n a écrit qu un seul requiem qu il n a pas achevé. Il s agit de son œuvre ultime. Après sa mort, son élève Franz Süssmayer terminera le chefd œuvre. Ce requiem répond à une commande du Comte Walsegg pour la mort de sa femme. La flûte enchantée Le jeune prince Tamino, accompagné par l oiseleur Papageno, doit délivrer Tamina, la fille de la reine de la nuit, des griffes de Sarastro.

11 / la vie et l œuvre de Mozart DE QUELLE ŒUVRE S AGIT-IL? Relie le titre correspondant au résumé. Don Juan, le personnage principal, est un séducteur 1. Il se moque des bonnes manières et de la mort. Cet opéra raconte ses aventures. Les noces de Figaro (1786) _ 1 > le séducteur / der Verführer Guglielmo et Ferrando veulent tester la fidélité 1 de leurs fiancées. Ils leur tendent un piège 2 en se déguisant afin de les séduire 3 à nouveau. Vont-elles résister? L enlèvement au sérail (1782) _ 1 > la fidélité / die Treue 2 > tendre un piège / eine Falle stellen 3 > séduire / verführen La flûte enchantée (1791) Così fan tutte (1789) Dans une Turquie imaginaire, le Pacha Selim, maître du sérail, fait preuve d une bonté inattendue en rendant la liberté à deux couples prisonniers. Auparavant les deux femmes avaient pourtant refusé les avances de Selim et du gardien du sérail Osmin, par fidélité à leurs fiancés, s exposant ainsi à de terribles vengeances... _ Le jeune prince Tamino, accompagné par l oiseleur 1 Papageno, doit délivrer 2 Tamina, la fille de la reine de la nuit, des griffes 3 de Sarastro. _ 1 > l oiseleur / der Vogelfänger 2 > délivrer / befreien 3 > une griffe / die Klaue, die Kralle Don Giovanni (1787) Cette œuvre 1, issue de 2 la première collaboration entre Mozart et Da Ponte, s inspire de la pièce de Beaumarchais, Le mariage de Figaro. Cet opéra repose sur une série de malentendus 3. Figaro, valet 4 du comte Almavira, veut épouser Susanna, mais il est déjà engagé auprès de Marcellina. Comment résoudre le problème? 1 > une œuvre / das Werk 2 > issue de / stammt aus 3 > un malentendu / ein Missverständnis / eine Verwechslung 4 > un valet / ein Diener

12 / la mise en scène TRAVAIL SUR LA MISE EN SCÈNE À partir de l extrait ci-dessous (fiche d activité A16), différents groupes d élèves proposent une saynète. L enseignant fait une mise en commun selon plusieurs fils directeurs : _Les élèves constatent des jeux de scène différents alors que le texte est le même. Ils critiquent la prestation : qu est-ce qui était bien, qu est-ce qui l était moins, comment justifier les choix et les modifier? _Prise de parole de chaque groupe acteur : quelles ont été les difficultés rencontrées? Comment a-t-on essayé d y remédier? Comment les décisions ont-elles été prises et par qui? Les remarques des élèves sont notées au tableau afin que le profil d un metteur en scène puisse être dessiné. DÉCOUVRIR LE RÔLE DU METTEUR EN SCÈNE Scène 6 de l Opéra Così fan tutte : Fiordiligi, Dorabella et Don Alfonso. Récitatif simple : DORABELLA (comme si elle se réveillait d un profond sommeil) «Où sont-ils?» DON ALFONSO «Ils sont partis.» FIORDILIGI «Ô départ Amer et des plus cruels!» DON ALFONSO «Courage, Très chères fillettes ;» (agitant son mouchoir au loin) «Regardez : de loin vos chers fiancés Vous font signe de la main.» FIORDILIGI (saluant) «Bon voyage, ma vie!» DORABELLA (saluant) «Bon voyage!» FIORDILIGI «Ô Dieux! Comme cette barque S en va vite! Déjà elle disparaît! Déjà on ne la voit plus! Oh, fasse le ciel Qu elle ait un cours prospère!» DORABELLA «Fasse le ciel qu elle rejoigne le champ de bataille Sous des auspices fortunés!» DON ALFONSO «Et qu il épargne à vous les amants et à moi les amis.» Lisez plusieurs fois le texte ci-dessus. Vous allez maintenant essayer de jouer ce texte. Répartissez-vous en groupes de 4 à 5 élèves. Vous l interprèterez à l ensemble de la classe.

13 / 60 la mise en scène LE MÉTIER DE METTEUR EN SCÈNE Découpe les étiquettes ci-dessous. Colle, sur la fiche d activité A19b, les étiquettes qui correspondent au métier du metteur en scène. Attention aux pièges! INVENTER LES DÉCORS INVENTER LES COSTUMES CHOISIR LES COSTUMES CHOISIR LES LUMIÈRES INVENTER LES MAQUILLAGES COUDRE LES COSTUMES CHANTER SEUL CHOISIR LES MAQUILLAGES CHOISIR LES DÉCORS DIRIGER LES ACTEURS

14 / 61 la mise en scène LE MÉTIER DE METTEUR EN SCÈNE METTEUR EN SCÈNE SOLUTIONS À LA FIN DU FICHIER, page 72.

15 Yves Beaunesne, metteur en scène Après une agrégation de droit et de lettres, il se forme à l INSAS de Bruxelles et au Conservatoire National Supérieur d Art Dramatique de Paris. Il signe, en novembre 1995, sa première mise en scène en créant, au Quartz de Brest, Un Mois à la campagne d Ivan Tourgueniev, repris au T.G.P. à Saint-Denis et en tournée en France et à l étranger jusqu en juin La pièce a été publiée aux Editions Actes Sud-Papiers dans une traduction et une adaptation qu il a cosignées avec Judith Depaule. Le spectacle a obtenu le Prix Georges Lerminier décerné par le Syndicat de la critique dramatique. Il a mis en scène, au Théâtre-Vidy E.T.E. à Lausanne, Il ne faut jurer de rien d Alfred de Musset, créé en novembre 1996, puis repris en tournée jusqu en avril En novembre 1997, il crée L Eveil du printemps de Frank Wedekind au T.N.P.-Villeurbanne, présenté ensuite au Théâtre de la Ville à Paris, puis en France et à l étranger jusqu en avril Cette pièce a été publiée aux Editions Actes Sud-Papiers dans une traduction et une adaptation qu il a cosignées avec Renée Wentzig. En novembre 1998, Yvonne, Princesse de Bourgogne de Witold Gombrowicz, publiée aux Editions Actes Sud-Papiers dans une traduction qu il a cosignée avec Renée Wentzig, a été créée au Quartz de Brest, puis présentée au Théâtre National de la Colline à Paris en novembre 1998 et en tournée en France et à l étranger jusqu en mai Il a créé La Fausse Suivante de Marivaux au Théâtre-Vidy E.T.E. à Lausanne le 2 novembre 1999, création reprise au Théâtre de la Ville à Paris, et en tournée en France jusqu en mai Il a mis en scène à l automne 2001 La Princesse Maleine de Maurice Maeterlinck qu il a créé avec l Atelier Théâtral Jean Vilarà Louvain-La-Neuve dans le cadre de la présidence belge de la Communauté Européenne. Il le présente ensuite au Théâtre National de la Colline à Paris et en tournée en France jusqu en avril Il a dirigé les élèves de l école de la Comédie de Saint-Etienne dans Ubu Roi de Alfred Jarry, spectacle créé au Théâtre du Parc à Andrézieux-Bouthéon. En janvier 2003, au Théâtre de l Union à Limoges, il crée un diptyque autour de deux pièces en un acte de Eugène Labiche : Edgard et sa bonne et Le Dossier de Rosafol. Le spectacle sera présenté ensuite en province, à Paris et à l étranger, et repris en Il crée le 23 mars 2004 Oncle Vania de Tchekhov au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines dans une nouvelle traduction qu il a cosignée avec Marion Bernède. La pièce est présentée en tournée jusqu en janvier 2005, après un passage au Théâtre National de la Colline à Paris. Il a monté avec Christiane Cohendy et Cyril Bourgois Conversation chez les Stein sur Monsieur de Goethe absent de Peter Hacks, au Théâtre de Nîmes puis est parti en tournée. La pièce a été présentée au Théâtre de la Commune - Centre dramatique national d Aubervilliers en avril Il a mis en scène Dommage qu elle soit une putain de John Ford, en janvier 2006 au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, en collaboration avec le Théâtre de la Place à Liège, dans une nouvelle traduction qu il cosigne avec Marion Bernède et qui est publiée aux Editions des Solitaires Intempestifs. Le spectacle a été accueilli, après une longue tournée, au Théâtre des Quartiers d Ivry, à l automne Il a mis en en scène, en mai 2006, pour l Opéra de Lille, Werther de Jules Massenet, avec Alain Altinoglu à la direction musicale. Il réalise en 2007 un diptyque sur Paul Claudel : il a créé au printemps Le Partage de midi à la Comédie-Française, et à l automne L Echange, en collaboration avec le Théâtre de la Place à Liège et le Théâtre National de la Colline. L Opéra de Lille l accueille à nouveau, au printemps 2008, pour une mise en scène de Rigoletto de Verdi, sous la direction musicale de Roberto Rizzi Brignoli. Au cours de la saison , il proposera, avec la collaboration des Gémeaux à Sceaux, une nouvelle version du Canard sauvage d Henrik Ibsen dans une traduction qu il cosignera avec Marion Bernède et qui sera publiée aux Editions Actes Sud-Papiers. Il fera découvrir avec l Ensemble PhilidOr en janvier 2009, à la Maison de la Culture de Bourges et en partenariat avec le Théâtre de l Athénée Louis-Jouvet, une version pour instruments à vents du Così fan tutte de Mozart. Le Festival d Aix-en-Provence l invite à présenter l été 2009 une nouvelle version d Orphée aux Enfers d Offenbach avec l'académie européenne de musique. Il retrouvera à cette occasion Alain Altinoglu à la direction musicale. Il a été nommé en juillet 2002 directeur-fondateur de la Manufacture-Haute Ecole de Théâtre de la Suisse romande dont le siège est à Lausanne, qui a ouvert ses portes en septembre 2003 et dont il a assumé la direction jusqu à la fin de l année Il enseigne au Conservatoire National Supérieur d Art Dramatique de Paris. Après avoir rédigé plusieurs scénarios primés lors de festivals, il a écrit, avec Marion Bernède et Christophe Le Masne, le scénario d un long-métrage, Le Jour où nous serons fauchés comme des rats d église. 10

16 L'orchestre de "Cosi" est l'apothéose des vents dans l'ensemble classique : leur chant (clarinette, hautbois), leur volubilité (flûtes, bassons), leur déploration (les deux cors obligés dans le rondo de Fiordiligi) en font, dans la pénombre de la fosse, des témoins et des acteurs passionnés Fiordiligi fait vibrer, en l'harmonisant à son univers, tout ce qu'elle touche, entourée des instruments à vents comme Orphée des ombres heureuses, et elle conduit son grand solo "Per pietà" jusqu'à la lumière de l'amour absolu. Jean Terrayre, musicologue. Nous montons donc Così fan tutte de Mozart! Mais cela sera un "Cosi" un peu particulier puisque la partition, outre les six chanteurs, sera réorchestrée, réinventée d après l'effectif instrumental de la Gran partita pour 12 instruments à vent et une contrebasse, KV 361. Ce réagencement de l'orchestre initial, qui permet par ailleurs à cette production, véritable opéra de chambre de forme beaucoup plus légère que l'original, d'être accueillie sur les plateaux les plus divers, fait avant tout et selon moi sens. Et nous ferons dans ce projet le même chemin que Mozart fit lorsqu'il transcrivit la sérénade pour instruments à vent en ut mineur, KV 388 pour créer le quintette à cordes, KV 406. Des vents aux cordes et des cordes aux vents Aussi, Mozart, dans ses lettres, lorsqu'il compose en 1789 cet opéra qui fait la part belle aux instruments à vent, véritables complices des chanteurs et de l'action scénique, fait souvent référence à cette Gran partita, autre chef d'œuvre, composé seulement quelques années plus tôt dans la même période viennoise du compositeur. D'où cette idée "nouvelle" et cette cohérence pour cet inédit projet. Nous aurons ainsi pour dessein, par la mise en fusion de ces deux ouvrages, de faire pénétrer le spectateur au cœur de l'œuvre, d imprégner l auditeur de son essence même en affirmant les sonorités si chères à Mozart, au Mozart intime, des instruments à vent tels qu'ils figurent par exemple dans le duo du second acte entre Ferrando et Guglielmo "Secondate, aurette amiche" - et en particulier des clarinettes et des cors de basset. J'ai souhaité confier la mise en scène à Yves Beaunesne pour son goût des recherches esthétiques, ses explorations sensibles des rapports humains et des passions incandescentes. Il s'entourera de ses habituels et talentueux collaborateurs. Ainsi, seront réunis Damien Caille-Perret pour la scénographie, Joël Hourbeigt pour la création lumière, Patrice Cauchetier pour les costumes Enfin, ce seront les instruments anciens de l'ensemble PhilidOr et le directeur artistique de cette formation François Bazola qui assumeront l'interprétation et l'adaptation de l'ouvrage. Pour mémoire, leur remarquable enregistrement de la Gran partita a obtenu un diapason d'or, entre autres récompenses. Pierre-François Roussillon Directeur de la Maison de la Culture de Bourges 4

17 Così fan tutte ou l insurrection du possible contre le réel. Mozart composa Così fan tutte, commande de cour pour le Burgtheater de Vienne, durant l automne 1789, époque troublée sur le plan politique bien sûr, mais aussi personnel : son père adoré et plusieurs de ses amis viennent de mourir, ses finances sont au plus mal, sa femme, enceinte, est malade et souvent absente et sa propre santé précaire. Mais ce sont particulièrement les questions d amour, de mariage et de fidélité qui le hantent. Sortira de ses préoccupations et angoisses un opéra que Beethoven et Wagner trouvaient grivois si ce n est immoral, d autres invraisemblable ou purement bouffon quand, plus tard, Richard Strauss puis Mahler, Beecham ou Bruno Walther plaidèrent les premiers pour une œuvre à double fond, une œuvre qui se dérobe et laisse un goût de cendres. On est ainsi passé d une vision de l œuvre la réduisant à "une longue journée d été passée dans un pays sans nuage sur un rivage du Sud" à une découverte grandissante des ambiguïtés de toutes sortes de l opéra, de sa dimension "marivaldienne", des questions qu elle pose sur la proximité infernale entre le sentiment feint et le sentiment réel, sur le trouble et la sincérité. La contradiction que semble offrir la musique abyssale face au livret un peu schématique ainsi que l absence de repère métronométrique authentique dans laquelle baignent la plupart des chefs-d œuvre classiques ne font que rajouter à la perte de repères où nous sommes face à Così, car dans cette musique personne ne ment ni ne rit, et si l on sourit, c est dans les larmes. Il y a dans cette musique du Don Giovanni, de l Idomeneo, de l Ave Verum et même une cantate maçonnique. L opéra concentre l action : tout se passe entre un petit déjeuner tardif et un souper à l italienne, c est dire si le temps donné est déjà un songe : foin de la pseudo vraisemblance psychologique ou du prétendu réalisme dramatique. Il s agit, sous la baguette d un vieux philosophe plus cruel que tendre, de plonger deux couples de fiancés dans le jeu de la tentation. Il est intéressant de noter que le sujet de Così repose sur l accord que donnent deux jeunes fiancés à un pari apparemment stupide : séduire la promise de l autre Il est tout aussi intéressant de noter que ce sujet provoque invariablement la curiosité irrépressible du spectateur. Le pari n est donc pas aussi ridicule qu il ne paraît, et le sujet de l opéra a quelque chose d assez excitant pour tout un chacun. En résulte une expérience diabolique menée en huis clos dont le comique ne fait qu en accentuer la violence, un rébus infernal basé sur des données mathématiques et dont la fin, sans cris, sans pathétique, laisse les cœurs broyés, les âmes révélées. C est là que l hypnose souterraine de Mozart commence à faire son œuvre. Mozart et Da Ponte font ici la guerre à l amour utopique et au sentimentalisme : le sentimentalisme consistant à nier l ambivalence de la vie, il établit une émotion fausse, un partage au mauvais endroit, c est-à-dire entre celui qui est sauvé et celui qui ne l est pas. On ne peut pas aimer et sentimentaliser en même temps : l amour, semble nous dire Mozart, c est être aux côtés de quelqu un qui est hors de soi. Si on sentimentalise l autre, on le réduit à une projection de ce qui est en soi, on ne peut plus vraiment le voir. Mozart part de ce qu il connaît : sa faiblesse humaine, son désir que l amour demeure, son refus de l illusion narcissique, sa quête du don et du pardon : il faut avoir fait l expérience de sa propre fragilité et de celle de l être aimé pour avancer vers l amour fidèle. Depuis longtemps, il ne croit plus qu un homme puisse comprendre un autre homme sans avoir connu les mêmes souffrances. S il y a masque ou déguisement, ce n est jamais que pour les faire tomber et montrer, derrière le tout blanc ou le tout noir, derrière le tout bon ou le tout mauvais, le spectre de l âme humaine. L activité est un masque que nous utilisons pour recouvrir le vide. Mais c est ce vide qui est intéressant, c est dans les temps morts que l on découvre son identité. Et le poids de la musique, qui donne la vérité intérieure, contredit à chaque note l apparence de divertissement. On comprend mieux le sous-titre de l œuvre : L Ecole des amants. Le réel, c est l illusion de la pure vertu, le possible, c est que le bonheur est à portée de la main pour peu qu on y mette le prix fort. Il faudra, particulièrement avec les jeunes chanteurs, faire un effort pour s approcher de la ligne frontière que le secret le plus intime trace autour de nous et la violer équivaudrait à une autodestruction. Il faudra une tentative pour que cette ligne frontière ne concerne que le secret le plus intime, tous les autres secrets qui entourent ce noyau et qui se rattachent partiellement à lui n étant souvent que des embarras, des manquements difficilement avouables, il faudra peu à peu les libérer du verdict de l inexprimable. Il ne s agit donc pas de mettre en œuvre une autodestruction mais une autolibération. "L homme qui n a pas été éprouvé n est pas un homme sûr" (Saint Dorothée de Gaza). Il faudra, avec Mozart, être intimiste en public. Mais le souvenir, pour servir, doit être refondu, et la vérité déformée. Ne chante que parce que sinon tu serais mort étouffé de ne t être pas délivré de la parole d un tel génie, un génie qui parle pour toi. 5 Yves Beaunesne Metteur en scène

18 Così fan tutte ou la fusion des souffles Lorsque l'on porte un œil attentif à la partition de cette sublime architecture musicale, on perçoit immédiatement la richesse inhabituelle, pour un ouvrage lyrique, des parties confiées aux instruments à vent. Bien évidemment, notre passion pour les couleurs propres aux instruments anciens en général, et aux vents en particulier, n'a pu être que stimulée par la proposition de Pierre-François Roussillon de présenter aux mélomanes un C o s ì dans lequel l'accompagnement instrumental serait confié à une formation très proche de celle de la magnifique Gran Partita Kv 361 pour 13 instruments à vent composée en 1781, très proche de ces merveilleuses pages qui ont si souvent été parcourues par notre ensemble. Quelques neuf années séparent ces deux œuvres mais l'on connaît l'attachement profond et constant de Mozart pour les instruments à vent : ceux des nombreux Divertimenti et Serenade, ceux encore des accompagnements obligés des nombreux airs de concerts, ou ceux enfin des concerti inspirés par ses amis Ignaz Leitgab (corniste) et bien sûr Anton Stadler (clarinettiste et virtuose du cor de basset). Donner à entendre une palette aussi riche d'instruments à vent "classiques" (et non baroques ou romantiques) nous permettra de mettre en valeur les caractéristiques de leurs timbres à la fois tendres et cuivrés, moelleux ou boisés, chaleureux ou narquois, tout emplis d'une rondeur joviale et d'une alerte bonhommie. Voix et vents vont donc se trouver réunis pour servir une partition beaucoup plus subtile et inventive que l'on a bien voulu le laisser trop longtemps croire. Les souffles qui animent et unissent ces instruments "cousins" souligneront admirablement l'amitié presque fraternelle de Guglielmo et Ferrando soutenus par un octuor à vent (duetto "secondate aurette amiche"), la complicité enjouée de Fiordiligi et Dorabella enveloppées dans les douces volutes des clarinettes et des bassons sur de suaves tenues des cors (duetto "Ah guarda sorella"), ou encore la piquante ironie de Despina dépeignant la faiblesse des hommes, aiguillionée par un bourdon de flûtes et de hautbois ( aria "I uomini"). Les lignes confiées aux cors de basset (apparus pour la première fois chez Mozart dans la Gran Partita) épouseront tout aussi bien les contours sinueux des âmes en errance des quatre fiancés que les traits acerbes du regard désabusé porté par Don Alfonso sur la condition humaine. Dans cette œuvre à la fois intime (car si proche des passions humaines les plus secrètes) et exubérante (car marquée au travers de ces si nombreux et merveilleux ensembles du sceau d'un désir de folie et d'extravagance), nous nous laisserons guider par le désir farouche "d'exister" et de donner à aimer tel que Mozart n'aura eu de cesse de l'exprimer à travers son ineffable musique. Enfin, tout en paraphrasant l'incipit du sublime trio chanté par Fiordiligi, Dorabella et Don Alfonso "soave sia il vento", qu'il nous soit ici permis d'affirmer que "soavi sono i fiati"! François Bazola Directeur musical et directeur artistique de l Ensemble PhilidOr 6

19 PhilidOr ou "Le Souffle des Lumières" Fondé en 1992, l Ensemble PhilidOr prend modèle sur la tradition des ensembles d instruments à vent des époques baroque et classique. Soucieux de rendre à la musique ses couleurs et ses saveurs originelles, l'ensemble PhilidOr défend les nouveaux répertoires des musiques anciennes par des programmations originales et variées en direction de publics toujours plus curieux. De Dreux à Versailles, de la Cour au Concert Spirituel, instrumentistes à vent, copistes ou bibliothécaires, la dynastie PhilidOr a traversé les 17ème et 18ème siècles au service de la musique vocale et instrumentale, portée par le souffle des Lumières, témoignant ainsi avec force de la vitalité artistique et intellectuelle en France et en Europe. Depuis mai 2007, François Bazola assure la direction artistique de l'ensemble PhilidOr. Son activité dans le domaine de la voix tant comme chanteur que comme chef, et sa passion pour les musiques "rares" se trouvent stimulées par cette nouvelle étape de son parcours de musicien. Il souhaite développer et élargir les horizons artistiques qui sont ceux de l'ensemble depuis plusieurs années. Des liens très forts unissent l'ensemble PhilidOr avec la musique de Mozart. Au cours de ces dernières années, plusieurs enregistrements ont été chaleureusement salué par la critique : Sérénades KV 375 & KV 388 (Diapason d or juin 2001), Divertimenti de Salzbourg pour sextuor à vent (5 Diapasons/5 de Classica), et enfin la Gran Partita pour treize instruments (Diapason d Or du Mois, avril 2002-Diapason d or de l Année 2002). Parmi les programmes consacrés à Mozart par l'ensemble, notons Aux portes de la nuit autour des Notturni et Divertimenti (trois chanteurs et trio de cors de basset) et Mozart fraternel présentant cantates maçonniques et extraits de La Flûte Enchantée (ensemble instrumental et voix d'hommes). A noter parmi les projets de PhilidOr une création pour octuor à vent autour de la symphonie classique (Mozart, Haydn et Beethoven) ou encore une commande au compositeur Daniel D'Adamo pour l'effectif instrumental de la Gran Partita de Mozart. Afin de contribuer de façon toujours plus novatrice au rayonnement de la musique et au dialogue nécessaire des cultures, l'ensemble PhilidOr participe à un programme de coopération culturelle décentralisée soutenu par la Région Centre en Mauritanie. 7

20 Maquette du décor conçu par Damien Caille-Perret Le décor est réalisé par les Ateliers de la Maison de la Culture de Bourges. 8

21 A 18 / NOTICE DE FABRICATION POUR UNE MAQUETTE DE L OPÉRA Il faut : Un grand carton avec couvercle (environ 21 cm de profondeur, 31 cm de largeur et 24 cm de hauteur). De la peinture. Des pinceaux. Du papier cartonné. Des personnages «jouets». Des ciseaux. 1 Découper un rectangle de 15,5 cm x 17 cm dans le carton au milieu d un des plus longs côtés. 2 Peindre l extérieur du carton. Peindre le fond de la scène en noir. 3 Fabriquer des panneaux du décor (7 cm x 15 cm). Les décorer. Pour les faire tenir, fabriquer un renfort à coller au dos du panneau. 59 la mise en scène 4 Mettre en place d après ses propres idées. Pour représenter les personnages, utiliser par exemple des personnages «jouets». Éclairer la scène avec des lampes de poche.

22

23

24

25 / l orchestre L ORCHESTRE Les orchestres qui jouent pour accompagner les opéras peuvent se composer de 10 à 120 musiciens, selon les époques d écriture de l œuvre et les intentions ou habitudes du compositeur. Les instruments de l orchestre sont divisés en trois familles : 1 > la famille des cordes divisée en deux voix _les violons, les altos ; _les violoncelles et les contrebasses ; 2 > la famille des vents qui regroupe _les bois : flûtes, hautbois, clarinettes, bassons ; _les cuivres : trompettes, cors, trombones et tubas... 3 > la famille des percussions _timbales, xylophones, cymbales... Fréquemment, d autres instruments sont utilisés dans les orchestres : une harpe, un piano ou un saxophone. Les compositeurs font aussi appel de temps en temps à des instruments encore plus originaux. Avant l orchestre tel qu on le connaît aujourd hui étaient utilisés des instruments comme le luth ou le clavecin. Les orchestres qui se produisent dans les grandes maisons d Opéra sont des orchestres professionnels, de très haut niveau : jouer au sein de l orchestre est le métier des musiciens. LE CHEF D ORCHESTRE Il dirige les musiciens mais aussi les chanteurs qui sont sur la scène. De la main droite, il bat la mesure à l aide d une baguette. De la main gauche, il donne ses consignes d interprétation, de nuances, fait signe aux chanteurs ou aux musiciens quand ils doivent jouer. Le chef d orchestre est présent à toutes les répétitions de l opéra pour que le résultat musical soit le meilleur possible. QU ENTENDS-TU? Tu viens d écouter l ouverture de Così fan tutte. Entoure les mots qui te font penser à ce que tu as entendu. AIGU TRISTE FORT GRAVE DOUX PEUR JOYEUX RIRE ÉMOTION

6000 hors taxe + transport, repas, hébergement (si province) pour 13 personnes

6000 hors taxe + transport, repas, hébergement (si province) pour 13 personnes L Italienne à Alger Opéra de Gioacchino Rossini et livret d'angelo Anneli L Opéra De Quartier Le chef d œuvre de Rossini en "opéra de poche» pour 10 chanteurs et 3 musiciens. Nous proposons une forme légère

Plus en détail

QUELQUES PROPOSITIONS POUR EVALUER LES PRATIQUES MUSICALES AU CYCLE 3. Didier Louchet CPEM

QUELQUES PROPOSITIONS POUR EVALUER LES PRATIQUES MUSICALES AU CYCLE 3. Didier Louchet CPEM QUELQUES PROPOSITIONS POUR EVALUER LES PRATIQUES MUSICALES AU CYCLE 3 Didier Louchet CPEM Les textes officiels L éducation musicale s appuie sur des pratiques concernant la voix et l écoute : jeux vocaux,

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

L Illusion comique. De Corneille. L œuvre à l examen oral. Par Alain Migé. Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille

L Illusion comique. De Corneille. L œuvre à l examen oral. Par Alain Migé. Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille L Illusion comique De Corneille L œuvre à l examen oral Par Alain Migé Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille PREMIÈRE QUESTION : L ÊTRE ET LE PARAÎTRE Le titre même de L illusion

Plus en détail

Les étapes traditionnelles de la réalisation d un opéra

Les étapes traditionnelles de la réalisation d un opéra Les étapes traditionnelles de la réalisation d un opéra Dossier pédagogique Département jeune public En deux mots Combien de temps faut-il pour monter un opéra? Quels types de métiers interviennent lors

Plus en détail

écriture composition, arrangement, orchestration

écriture composition, arrangement, orchestration écriture composition, arrangement, orchestration objectifs Le CNSMD de Lyon est un lieu de formation pour les jeunes artistes se destinant aux métiers référencés de la musique et de la danse. En ce qui

Plus en détail

sites.csdraveurs.qc.ca/musique/

sites.csdraveurs.qc.ca/musique/ Guide du chef de choeur THÈME : La bonne chanson «au cœur de notre culture» Le thème des Choralies 2014 vous invite à mettre en valeur un répertoire riche et varié. Plusieurs chants qui nous semblent si

Plus en détail

Petite forme avec une Viole de Gambe. Viole : Bruno Angé

Petite forme avec une Viole de Gambe. Viole : Bruno Angé Petite forme avec une Viole de Gambe Jeune Public Pièces musicales contées La Bataille Le roi Louis XIV Sainte colombe Viole : Bruno Angé Contact CADENZA Bruno Angé 09 54 73 86 66 / 06 33 17 71 64 Adresse

Plus en détail

A.Gt 16-09-2002 M.B. 13-11-2002. Le Gouvernement de la Communauté française,

A.Gt 16-09-2002 M.B. 13-11-2002. Le Gouvernement de la Communauté française, Lois 27136 p.1 Arrêté du Gouvernement de la Communauté française portant application de l'article 29 du décret du 17 mai 1999 relatif à l'enseignement supérieur artistique A.Gt 16-09-2002 M.B. 13-11-2002

Plus en détail

J'aime pas du tout comment tu chantes

J'aime pas du tout comment tu chantes Lulu Berlue Duo J'aime pas du tout comment tu chantes Contact pour ce spectacle Lucie Prod'homme luluberlueduo@yahoo.fr http://www.luluberlue.eu/ L'équipe artistique Lucie Prod'homme : Paroles, textes

Plus en détail

Compétences souhaitées à la fin des trois cycles de l enseignement spécialisé (musique)

Compétences souhaitées à la fin des trois cycles de l enseignement spécialisé (musique) Compétences souhaitées à la fin des trois cycles de l enseignement spécialisé (musique) Ipmc Institut de pédagogie musicale et chorégraphique Avril 1993 1 Avant-propos 1. Ce texte a été rédigé tout d abord

Plus en détail

En UEL uniquement. Jour/ horaire. Programme. Découverte du langage musical autour du piano. Musique à l école. Création sonore et radiophonique

En UEL uniquement. Jour/ horaire. Programme. Découverte du langage musical autour du piano. Musique à l école. Création sonore et radiophonique En UEL uniquement Découverte du langage musical autour du piano Musique à l école Création sonore et radiophonique Grand débutant Acquisition des notions de base de la musique autour d un piano. Ce cours

Plus en détail

Musique imprimée & PCDM4 (version février 2008) 1.3 AUT 1.3 AUT 04 3 COM 05M 2 AUT 11/1R 6.11 AUT

Musique imprimée & PCDM4 (version février 2008) 1.3 AUT 1.3 AUT 04 3 COM 05M 2 AUT 11/1R 6.11 AUT usique imprimée & PCD4 (version février 008) T ongbooks éthodes générales usique imprimée ciences musicales, apprentissage et enseignement, méthodes générales T1 Théorie de la musique T olfèges T Dictées

Plus en détail

Hugues REINER. Chef d Orchestre. Musical Team Building

Hugues REINER. Chef d Orchestre. Musical Team Building Hugues REINER Chef d Orchestre 3 Propositions à choisir pour vos séminaires. Après les succès extraordinaires régulièrement obtenus dans les entreprises suivantes Musical Team Building Nous avons pensé

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

Correction sujet type bac p224

Correction sujet type bac p224 Correction sujet type bac p224 Tragique : ne peut pas échapper à son destin. Pathétique : inspire la compassion, la pitié du lecteur envers le personnage. Poignant. Méthode : Pour la question, être synthétique,

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

Île de créations 2016 Règlement du concours

Île de créations 2016 Règlement du concours Île de créations 2016 Règlement du concours Préambule La présence de la création musicale contemporaine est une ligne directrice permanente dans l activité de l Orchestre national d Île-de-France. Il développe

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

Repères historiques MUSIQUE ET VARIATION. Objectifs. Léonard de Vinci W.A.Mozart G.Bizet

Repères historiques MUSIQUE ET VARIATION. Objectifs. Léonard de Vinci W.A.Mozart G.Bizet MUSIQUE ET VARIATION Objectifs A être auditeur, interprète et créateur. A décrire, identifier et caractériser les éléments constitutifs du phénomène musical. A écouter sa production pour la corriger et

Plus en détail

CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com

CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com présente CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com Le spectacle CorVest est un personnage nature. Plein de bonne volonté, il doit tout gérer, seul, et tente de s en accommoder.

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : ----------------------------------------------------------------------------- L ATELIER du COQUELICOT 1 «Spectacle marionnettes», juillet 2015 TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) Personnages : - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Dossier de presse. Les Créatures

Dossier de presse. Les Créatures Dossier de presse Les Créatures Spectacle hommage à Félix Leclerc Par Hélène MAURICE, Isabelle BAZIN et Marie MAZILLE www.facebook.com/mauricehelenemusic MAJ Mars 2012 1 Une œuvre qui résiste à l épreuve

Plus en détail

01 - BRIGITTE, Battez-vous

01 - BRIGITTE, Battez-vous Paroles et musique : Aurélie Maggiori, Sylvie Hoarau 3eme Bureau Copyright Control PAROLES Faites-vous la guerre pour me faire la cour* Soyez gangsters, soyez voyous 1 Toi mon tout, mon loubard 2 Tu serais

Plus en détail

... soutient ... met tout en oeuvre ... met en place ... s engage à

... soutient ... met tout en oeuvre ... met en place ... s engage à ... soutient la création, l adaptation et la gestion de toutes formes de créations artistiques liées au spectacle vivant, aux arts plastiques, à l audiovisuel et au multimédia.... met tout en oeuvre pour

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

LA COMPAGNIE BLEU COMME...

LA COMPAGNIE BLEU COMME... LA COMPAGNIE BLEU COMME... La compagnie Bleu Comme a été créée en 1997. De 1998 à 2004, la compagnie se consacre à différentes créations et productions de spectacles notamment la comédie policière «Opération

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation du projet 2015. Programmation 3 ème édition. Le Mot du Producteur. Informations pratiques. Demande d accréditation

SOMMAIRE. Présentation du projet 2015. Programmation 3 ème édition. Le Mot du Producteur. Informations pratiques. Demande d accréditation SOMMAIRE Présentation du projet 2015 Programmation 3 ème édition Le Mot du Producteur Informations pratiques Demande d accréditation Cher média, L Association Les Brumes, la ville de Sainte-Sigolène, Produc

Plus en détail

Sommaire DITES-MOI UN PEU

Sommaire DITES-MOI UN PEU 168 Sommaire L amour....................................page 5 Les superstitions...............................page 13 La gastronomie...............................page 23 L argent....................................page

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Les 100 plus belles façons. François Gagol

Les 100 plus belles façons. François Gagol Les 100 plus belles façons d'aimer François Gagol Les 100 plus belles façons d Aimer François Gagol François Gagol, 2003. Toute reproduction ou publication, même partielle, de cet ouvrage est interdite

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

EN 2015, CRÉEZ L ÉVÉNEMENT

EN 2015, CRÉEZ L ÉVÉNEMENT EN 2015, CRÉEZ L ÉVÉNEMENT La Philharmonie de Paris vue du parc de la Villette Philharmonie de Paris - Ateliers Jean Nouvel - Jean Nouvel LA PHILHARMONIE DE PARIS UN PROJET FÉDÉRATEUR L année 2015 sera

Plus en détail

Une fantaisie comique pour femme seule en scène de et avec Maria Lerate Miss Bazooka Cherche l Amour cherche Processus Artistique

Une fantaisie comique pour femme seule en scène de et avec Maria Lerate Miss Bazooka Cherche l Amour cherche Processus Artistique Une fantaisie comique pour femme seule en scène de et avec Maria Lerate Miss Bazooka Cherche l Amour cherche Processus Artistique Naissance du personnage Miss Bazooka a fait ses premiers pas à l'école

Plus en détail

CONSERVATOIRE DE MUSIQUE DE LA GARENNE-COLOMBES PROGRAMME PÉDAGOGIQUE - Département Piano -

CONSERVATOIRE DE MUSIQUE DE LA GARENNE-COLOMBES PROGRAMME PÉDAGOGIQUE - Département Piano - CONSERVATOIRE DE MUSIQUE DE LA GARENNE-COLOMBES PROGRAMME PÉDAGOGIQUE - Département Piano - Initiation : pour les enfants âgés entre 5 et 7 ans. Cycle I (C1) : l apprentissage : Débutant 1, Débutant 2,

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES THE ARTIST CINE-CONCERT LIVE

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES THE ARTIST CINE-CONCERT LIVE Voici les conditions standards pour les projections du film The Artist avec orchestre live (complet). Cette liste n est pas limitée ni exclusive et peut être sujette à des modifications en fonction de

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

MATA GANGA ORCHESTRA. Conférence de presse. lundi 18 février à 11h

MATA GANGA ORCHESTRA. Conférence de presse. lundi 18 février à 11h Conférence de presse lundi 18 février à 11h Grand Cahors - 72, rue Wilson, 46000 Cahors - www.grandcahors.fr Service Communication - tel : + 33 (0)5 65 20 89 45 - fax : +33 (0)5 65 20 89 01 - acastelgay@grandcahors.fr

Plus en détail

Lekol mizik Dessaix-Baptiste ap bouje!

Lekol mizik Dessaix-Baptiste ap bouje! N E W S L E T T E R DE L E C O L E D E M U S I Q U E DE J A C M E L M A I S E P T E M B R E 2 0 1 4 / Nº S P E C I A L. Lekol mizik Dessaix-Baptiste ap bouje! SOMMAIRE Brèves de l école Dessaix-Baptiste

Plus en détail

Occupe-toi d Amélie! Comédie en 3 actes de Georges Feydeau Mis en scène par Olivier Albasini

Occupe-toi d Amélie! Comédie en 3 actes de Georges Feydeau Mis en scène par Olivier Albasini Occupe-toi d Amélie! Comédie en 3 actes de Georges Feydeau Mis en scène par Olivier Albasini Par Troupe de théâtre de Grimisuat, membre de l ASTAV et de la FSSTA Contexte de création Après 26 ans d existence

Plus en détail

LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR

LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR Schéma d'orientation pédagogique de la musique avril 2008 FICHE PÉDAGOGIQUE A3 LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR Sommaire Introduction I Différents profils d élèves pour différentes situations

Plus en détail

L auteure. L illustrateur

L auteure. L illustrateur Nouveauté jeunesse L histoire Dans le centre historique de Milan, Emma, dix ans, habite avec ses parents et son chat dans un immeuble ancien qui renferme un jardin secret. Son souhait le plus cher est

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

$?;./$/-$.08-/$N$G"O"/2$P;"-0;:11:

$?;./$/-$.08-/$N$GO/2$P;-0;:11: On est dans un tout autre registre avec le Candide de Rafael Bianciotto au Théâtre de Ménilmontant (01.46.36.98.60). Est-on à la commedia dell arte, au cirque, au théâtre de marionnettes? On ne sait. C

Plus en détail

Semaine du 21 avril 2012 LILLE-NAPLOUSE-SAFED MUSIC & PEACE. [Projet Lille-Naplouse-Safed 2012] Music & Peace

Semaine du 21 avril 2012 LILLE-NAPLOUSE-SAFED MUSIC & PEACE. [Projet Lille-Naplouse-Safed 2012] Music & Peace Semaine du 21 avril 2012 MUSIC & PEACE LILLE-NAPLOUSE-SAFED [Projet Lille-Naplouse-Safed 2012] Music & Peace Contact Music & Peace Adresse: Mme Lecocq, présidente de l association Music and Peace 5, rue

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 1. La fête de la musique Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Murielle Bidault, CAVILAM

Plus en détail

DOSSIERS D INSCRIPTION AUX AUDITIONS DE RECRUTEMENT DU CHŒUR DE L ORCHESTRE DE PARIS

DOSSIERS D INSCRIPTION AUX AUDITIONS DE RECRUTEMENT DU CHŒUR DE L ORCHESTRE DE PARIS DOSSIERS D INSCRIPTION AUX AUDITIONS DE RECRUTEMENT DU CHŒUR DE L ORCHESTRE DE PARIS Chœur d enfants pp. 2-3 Chœur d adultes pp. 4-10 1 Chœur d enfants de l Orchestre de Paris 191 boulevard Sérurier, 75935

Plus en détail

- Je m appelle le Docteur - Docteur qui? - Juste le Docteur. Biographe

- Je m appelle le Docteur - Docteur qui? - Juste le Docteur. Biographe - Je m appelle le Docteur - Docteur qui? - Juste le Docteur Biographe Le Docteur une personne énigmatique à bien des égards. Peu de personne ont pu le voir, l approcher ou même voyager avec lui. Et s il

Plus en détail

5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano

5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano 5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano Ce guide peut être librement imprimé et redistribué gratuitement. Vous pouvez pouvez l'offrir ou le faire suivre à vos amis musiciens. En revanche,

Plus en détail

5 à 8 ans. N oublie pas de te laver les dents! de Philippe Corentin. Amorce

5 à 8 ans. N oublie pas de te laver les dents! de Philippe Corentin. Amorce 5 à 8 ans Amorce «Ça a quel goût, une petite fille? demande le bébé crocodile. Écœurant et sucré», lui répond son papa Pour en être certain, bébé croco part en expédition chez sa jeune voisine. Elle est

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

La politique éducative et culturelle de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon

La politique éducative et culturelle de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon Dispositifs d actions proposés en 2014-2015 L action choisie dans les dispositifs d actions proposés par l opéra, est développée

Plus en détail

La Princesse et le Plombier

La Princesse et le Plombier La Compagnie Antre-Nous présente La Princesse et le Plombier (un spectacle pour enfants à partir de 3 ans) Une comédie sur la tolérance, l amour et les contes de fée... Dans un pays de la taille d un petit

Plus en détail

RENCONTRES DEPARTEMENTALES

RENCONTRES DEPARTEMENTALES RENCONTRES DEPARTEMENTALES 2014/2015 DANSE A EPINAY 20 classes Document à l attention des enseignants Jeudi 02 avril 2015 En ligne sur le site de la DSDEN du 93, dans la rubrique EPS : Livrets de compétences

Plus en détail

L écoute ritualisée au cycle 3

L écoute ritualisée au cycle 3 L écoute ritualisée au cycle 3 Documents d application des programmes La sensibilité, l imagination, la création Éducation artistique école élémentaire Ministère de la Jeunesse, de l Éducation nationale

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

PLAN D ÉTUDES DU PIANO

PLAN D ÉTUDES DU PIANO PLAN D ÉTUDES DU PIANO INTRODUCTION La formation permet aux élèves d acquérir progressivement une autonomie musicale et instrumentale liée au développement artistique de leur personnalité à travers la

Plus en détail

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman Les genres littéraires d un texte (1) Rappels Les genres littéraires sont une classifi cation qui permet de distinguer les textes en fonction de certaines caractéristiques d écriture. Voici les principaux

Plus en détail

Tombez en amour avec Charlie Brown et les

Tombez en amour avec Charlie Brown et les Tombez en amour avec Charlie Brown et les! Chère enseignante/cher enseignant, Vous connaissez et aimez fort probablement déjà les personnages intemporels de la bande de Peanuts. La bande dessinée la plus

Plus en détail

LE SPECTACLE. Cosas ricas Des choses délicieuses!

LE SPECTACLE. Cosas ricas Des choses délicieuses! LE SPECTACLE Dolores Dulce, une vieille dame venue d'un pays lointain d'amérique latine, Cuba, parcourt le monde avec son chariot porteur de friandises et d'histoires. Au passage, elle partage son univers

Plus en détail

Histoires de pauv filles et drôles de dames

Histoires de pauv filles et drôles de dames Histoires de pauv filles et drôles de dames Les Dieselles Comédie LES DIESELLES Né en 2006 de la rencontre de deux comédiennes autour de la découverte de textes d auteurs contemporains, le duo professionnel

Plus en détail

Scènes du Répertoire

Scènes du Répertoire Ateliers artistiques de la Francophonie 2015 - Dinard du 24 au 29 août 2015 au Château Hébert Comédienne intervenante : Marie Frémont productions du dauphin Scènes du répertoire Ce stage sera l occasion

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ----------

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Cher David Lasfargue, Mesdames, Messieurs, C est toujours un honneur et un plaisir pour un Ambassadeur

Plus en détail

A.C.T.E Sud présente: BERANGER. Nouvel album

A.C.T.E Sud présente: BERANGER. Nouvel album A.C.T.E Sud présente: BERANGER Nouvel album Dossier de presse Olivier Béranger BERANGER : BIOGRAPHIE Auteur, compositeur, interprète, Béranger a longtemps écrit dans l ombre (de Christophe Maé à Tina Arena

Plus en détail

plus de 150 ans après Hector BERLIOZ, plus de 50 ans après Charles KOECHLIN ou Nikolaï RIMSKI-KORSAKOV, et quelques années après un long travail,

plus de 150 ans après Hector BERLIOZ, plus de 50 ans après Charles KOECHLIN ou Nikolaï RIMSKI-KORSAKOV, et quelques années après un long travail, plus de 150 ans après Hector BERLIOZ, plus de 50 ans après Charles KOECHLIN ou Nikolaï RIMSKI-KORSAKOV, et quelques années après un long travail, Les éditions ont le plaisir de vous présenter, enfin en

Plus en détail

Rencontre avec un singe remarquable

Rencontre avec un singe remarquable Rencontre avec un singe remarquable Ce spectacle, inspiré du Kathakali, est une invitation au voyage, à la découverte d une culture aux multiples couleurs pour un récit plein de rêve et de magie Spectacle

Plus en détail

DOSSIER Pédagogique. Semaine 21. Compagnie tartine reverdy. C est très bien!

DOSSIER Pédagogique. Semaine 21. Compagnie tartine reverdy. C est très bien! DOSSIER Pédagogique Semaine 21 Compagnie tartine reverdy C est très bien! 1 Sommaire Distribution istribution,, résumé,, a propos du spectacle 3 EXTRAIT 4 La compagnie 4 Biographie 4 Pistes de travail

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

LES JEUNES AU CŒUR DU GRAND THÉÂTRE PROGRAMME PÉDAGOGIQUE

LES JEUNES AU CŒUR DU GRAND THÉÂTRE PROGRAMME PÉDAGOGIQUE SAISON1516 LES JEUNES AU CŒUR DU GRAND THÉÂTRE PROGRAMME PÉDAGOGIQUE Programme pédagogique réalisé grâce au soutien de la Fondation de bienfaisance du groupe Pictet et en collaboration avec le département

Plus en détail

La musique et le cinéma

La musique et le cinéma Fiche d écoute n La musique et le cinéma Quelques notions de vocabulaire Avant de réaliser un film, il faut écrire l histoire : Le synopsis est le résumé de l histoire. Le scénario (écrit par le scénariste)

Plus en détail

1.2.3. en scène festival jeune public. Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse

1.2.3. en scène festival jeune public. Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse Les contes du mercredi Pour cette nouvelle saison le Centre Animation Soupetard propose GRATUITEMENT pour les tout- petits

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Ouvrages de références et objectifs

Ouvrages de références et objectifs Valise pédagogique Ouvrages de références et objectifs MESSAGE IMPORTANT: Prendre le temps de bien lire les histoires et d explorer la valise, ses activités et ce guide. Ouvrages de références Activités

Plus en détail

LA princesse aux petits prouts

LA princesse aux petits prouts Communiqué de presse présente LA princesse aux petits prouts de Leïla Brient illustré par Claire Gaudriot Le résumé LA princesse aux petits prouts, un joli conte décalé qui séduira les enfants autant que

Plus en détail

Il manque quelque chose! (L histoire du film 1re partie)

Il manque quelque chose! (L histoire du film 1re partie) Il manque quelque chose! (L histoire du film 1re partie) Raconté par Lisa Ann Marsoli Illustrations de Mario Cortes, Valeria Turati et des Disney Storybook Artists Jean-Christophe a une chambre remplie

Plus en détail

LEVER DE RIDEAU À L OPÉRA COMIQUE

LEVER DE RIDEAU À L OPÉRA COMIQUE LEVER DE RIDEAU À L OPÉRA COMIQUE Bonjour! Je suis Belcanto, le merle chanteur du théâtre de l Opéra Comique. Je vais t accompagner durant ta visite et je te livrerai tous les secrets de cette grande maison!

Plus en détail

Théâtre - Production théâtrale Description de cours

Théâtre - Production théâtrale Description de cours Théâtre - Production théâtrale Description de cours SESSION 1 (TRONC COMMUN) Histoire de l'architecture L objectif du cours est de cerner les principaux styles de l histoire de l architecture. Le contenu

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

Les musiciens : Frédérique REZZE Clarinette. Véronique SOUBRE-LANABERE Violon et chant. Pascale PAULY Accordéon, piano et chant

Les musiciens : Frédérique REZZE Clarinette. Véronique SOUBRE-LANABERE Violon et chant. Pascale PAULY Accordéon, piano et chant Les musiciens : Frédérique REZZE Clarinette Véronique SOUBRE-LANABERE Violon et chant Pascale PAULY Accordéon, piano et chant Bruno PAULY Guitare et piano Spectacle «traces» Myspace yiddishka.htm Création

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

Nous nous adaptons à votre image, votre secteur d activité, vos souhaits spécifiques, ainsi qu aux lieux des évènements.

Nous nous adaptons à votre image, votre secteur d activité, vos souhaits spécifiques, ainsi qu aux lieux des évènements. Nous nous adaptons à votre image, votre secteur d activité, vos souhaits spécifiques, ainsi qu aux lieux des évènements. Fêtes d'entreprises, vernissages, portes ouvertes, dîners de gala, réceptions, cocktails,

Plus en détail

L accompagnement pour piano

L accompagnement pour piano L accompagnement pour piano L'harmonisation polyphonique d'une mélodie, telle que vous l'avez pratiquée jusqu'à présent, demande quelques modifications de conception dès lors que l'on veut la transformer

Plus en détail

Va, pensiero. Ces chansons qui font l histoire Auteur : Sophie Junien-Lavillauroy Décembre 2013. Fiche pédagogique. Place dans les programmes

Va, pensiero. Ces chansons qui font l histoire Auteur : Sophie Junien-Lavillauroy Décembre 2013. Fiche pédagogique. Place dans les programmes Va, pensiero Ces chansons qui font l histoire Auteur : Sophie Junien-Lavillauroy Décembre 2013 01 Fiche pédagogique Place dans les programmes Collège - 4 e L étude de Va, pensiero s inscrit dans la troisième

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal Chanson Alex Beaupain Plus de peur que de mal Au premier toboggan 1 Déjà tu savais bien Les risques que l on prend Les paris 2 que l on tient Voler chez le marchand À vélo sans les mains Tirer 3 sur cette

Plus en détail

Règlement d études et d examens concernant la formation de musiciens et musiciennes d Eglise non professionnels

Règlement d études et d examens concernant la formation de musiciens et musiciennes d Eglise non professionnels Règlement d études et d examens concernant la formation de musiciens et musiciennes d Eglise non professionnels du 23 novembre 2005 La commission d examens de musique d Eglise et la direction de l Ecole

Plus en détail

À l école pour développer des compétences

À l école pour développer des compétences _x áxüä vx wxá ÜxááÉâÜvxá wâvtà äxá tâå }xâçxá 2007-2008 2008 À l école pour développer des compétences -au préscolaire- - 1 - - 2 - Mot de présentation Votre enfant entre à la maternelle cette année.

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Education Artistique. et culturelle 59_

Education Artistique. et culturelle 59_ Education Artistique et culturelle 59_ conférences et rencontres les mardis culturels Rencontres autour des spectacles En savoir plus sur les spectacles présentés cette saison? Préparez votre venue, grâce

Plus en détail

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance.

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance. Recommandez Sunrise Un partenaire de confiance. Soins de longue durée et soins pour personnes semi-autonomes Soins pour personnes souffrant de l Alzheimer ou éprouvant des troubles de la mémoire Soins

Plus en détail

Chœur de l Orchestre de Paris 191 boulevard Sérurier, 75935 Paris Cedex 19

Chœur de l Orchestre de Paris 191 boulevard Sérurier, 75935 Paris Cedex 19 Chœur de l Orchestre de Paris 191 boulevard Sérurier, 75935 Paris Cedex 19 Téléphone : 01-56-35-12-15 Mail : chœur@orchestredeparis.com Merci de vous intéresser à nos activités! Le Chœur d adultes de l

Plus en détail

French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25%

French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25% French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25% Tâche 1 5 Vous allez entendre deux fois une série d annonces. Examinez les séries d images cidessous, puis, écoutez bien. Choisissez l image de

Plus en détail

Ecoute. par Isabelle Philippe et Alain Davignon. Mise en scène : Catherine Vion. Lumières : Michel Wermester. Son : Philippe Fournel Olivier Lecoeur

Ecoute. par Isabelle Philippe et Alain Davignon. Mise en scène : Catherine Vion. Lumières : Michel Wermester. Son : Philippe Fournel Olivier Lecoeur Ecoute par Isabelle Philippe et Alain Davignon Mise en scène : Catherine Vion Lumières : Michel Wermester Son : Philippe Fournel Olivier Lecoeur L une chante, l autre aussi. Elle écrit, il compose, des

Plus en détail