Le recyclage du PET en Suisse Verein PRS PET-Recycling Schweiz

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le recyclage du PET en Suisse. 2008 Verein PRS PET-Recycling Schweiz"

Transcription

1 Le recyclage du PET en Suisse 2008 Verein PRS PET-Recycling Schweiz 1

2 Partenaires LPE / OEB PET-Recycling Schweiz Récupérateur Producteur Consommateur Commerce PET-Recycling Schweiz» Organisation PRS fondée en 1990» 98 pour cent des producteurs et importateurs suisses de boissons sont membres» problématique des «profiteurs» largement résolue» tous les acteurs sont dans le même bateau» solution volontaire d économie de marché 2

3 Ordonnance sur les emballages pour boissons Fixe quels matériaux peuvent être utilisés pour emballer les boissons Fixe les quotas de recyclage Verre - Aluminium - PET Taux minimal de retour de 75% Fixe les mesures en cas de taux de recyclage insuffisant Prélèvement d une consigne à fins de retours pour le recyclage Verein PRS PET-Recycling Schweiz

4 Flux des emballages de boissons en PET Marchés secondaires Producteurs de bouteilles/ ébauches Embouteilleurs / Importateurs Commerce Consommateur PET-RECYCLING SCHWEIZ Valorisateur Centres de tri Logistique Point de collecte Marchandise Argent 4

5 Assortiment de conteneurs 2008 Verein PRS PET-Recycling Schweiz 5

6 Centres de recyclage Centres de tri Centres de transbordement Partenaires de transport Centres de distribution Réseau logistique 6

7 Collecte Collecte tonnes» 112% de ce qui a été vendu» 6,2 millions de sacs/bigbags» poids-lourds chargés de sacs» poids-lourds chargés de bennes» poids-lourds chargés de ballots» 590 wagons de chemin de fer 7

8 Tri Tri tonnes» 99% de ce qui a été vendu» bouteilles triées par heure» kg de déchets et de matières valorisables/h 8

9 Tri 9

10 Recyclage du PET Circuit fermé du PET» Une nouvelle bouteille en PET contient en moyenne 35 pour cent de PET recyclé.» Le recyclage se déroule en Suisse à raison de 94 pour cent. Ceci permet d éviter de longs transports inutiles. 10

11 Valorisation (quantité/taux) '000 79% 82% 82% 82% 77% 76% 71% 78% 78% 79% 74% 75% 76% 83% 78% 85% 78% 90% 81% 90% 85% 80% 75% 70% 65% 30'000 60% 55% 50% 25'000 20'000 19'100 22'700 24'700 26'000 24'301 29'164 28'769 29'247 29'768 29'768 32'297 34'264 45% 40% 35% 30% 25% 20% 15% 15' % Collecte PRS Collecte autres Taux de recyclage PRS Taux de recyclage 11

12 Taux de valorisation Service Public» Grâce à l extension conséquente du réseau de collecte, un tiers du volume du PET est aujourd hui collecté dans des points de collecte volontaires.» La progression future des taux de collecte dépend absolument de l extension du réseau de collecte. 12

13 Usages multiples du PET recyclé Bouteilles en PET Fibres Textile Emballages KVA 13

14 Protection du climat Au total:» économie de tonnes de CO 2» Compte tenu de la quantité de granulés produits aujourd hui, cela représente une économie de 36 millions de litres de pétrole» Le système de collecte et de recyclage PRS contribue donc à la réduction de la charge environnementale de 50% 14

15 PET = PET?. PET PET!! Le PET-C (PET cristallin) est très résistant à la température et opaque, ce qui entraîne des inclusions indésirables lors du traitement de la matière, par exemple dans le circuit des bouteilles Le PET-G (PET modifié par glycol) a un point de fusion plus bas et entraîne également la formation d inclusions lors du traitement du PET- A Les gobelets sont souvent imprimés dans la masse, ce qui entraîne ici aussi des inclusions indésirables dans le circuit des bouteilles en PET-A 15

16 Donc Uniquements les bouteilles à boissons dans les Eaux plates Jus de fruits Boissons sucrées Sirops Etc Verein PRS PET-Recycling Schweiz Eaux gazeuses 16

17 Merci! Verein PRS PET-Recycling Schweiz

18 Le circuit fermé du PET 2 Collecte Les bouteilles en PET vides se déposent dans tous les points de vente des bouteilles en PET. Mais on trouve aussi des conteneurs de collecte dans les villes et les communes, dans les écoles et les hôpitaux, près de stations service, de gares ferroviaires, près des kiosques et dans les entreprises privées ainsi que lors de manifestations en plein air. Au total, plus de 30'000 points de collecte sont exploités dans toute la Suisse. 18

19 Le circuit fermé du PET 3 Retour PRS-Recycling Schweiz entretient et exploite un réseau logistique dense, couvrant l ensemble du pays, afin de ramasser toutes les bouteilles vides de manière efficace et de les transporter jusqu aux centres de tri. 19

20 Le circuit fermé du PET 4 Tri Les installations de tri traitent jusqu à bouteilles par heure. Elles éliminent les matières tierces et trient les bouteilles en PET selon la couleur et la qualité. 20

21 Le circuit fermé du PET 5 Récupération Les bouteilles en PET triées sont déchiquetées et ensuite séparées des autres composants des bouteilles (couvercle, étiquette). Le PET récupéré est par la suite traité au moyen d un processus de recyclage à plusieurs niveaux qui ménage les ressources. Seule la très grande qualité de pureté du PET permet de le réutiliser pour fabriquer de nouvelles bouteilles. Le recyclage s effectue à raison de 90 pour cent en Suisse. Ceci permet d éviter de longs transports. 21

22 Le circuit fermé du PET 6 Production des bouteilles Grâce au circuit fermé du PET, il est possible de produire de nouvelles bouteilles en PET avec des bouteilles vides. Par ailleurs, des fibres en PET recyclé servent aussi à fabriquer des équipements de sport et de loisirs, des duvets de rembourrage pour les vêtements d hiver et le mobilier, mais aussi des emballages tels que des gobelets de yoghourt, barquettes à margarine ou à beurre, sans oublier les bandes de cerclage. 22

23 Marché européen des matières synthétiques 2008 Verein PRS PET-Recycling Schweiz 23

24 Production mondiale de matières synthétiques Production de matières synthétiques» augmentation annuelle de plus de 9 pour cent depuis 1950 Includes Thermoplastics, Polyurethanes, Thermosets, Elastomers, Adhesives, Coatings and Sealants and PP- Fibers. Not included PET-, PA- and Polyacryl-Fibers Source: PlasticEurope Market Research Group (PEMRG) 2008 Verein PRS PET-Recycling Schweiz 24

25 Consommation de matières synthétiques en Europe Verein PRS PET-Recycling Schweiz 25

26 Flux des matières en Europe» 7% PET 2008 Verein PRS PET-Recycling Schweiz 26

27 Recyclage pour valorisation thermique 2008 Verein PRS PET-Recycling Schweiz 27

28 Evolution des prix du marché rpet >30% moins cher Matière PET recyclée Matière PET neuve 2008 Verein PRS PET-Recycling Schweiz 28

29 Coûts d élimination 1,8 centime de CRA» Suite à la réduction de la CRA, les dépenses ont été réduites de 25 pour cent» Possible grâce au renoncement des grossistes et des embouteilleurs» Recettes accrues du PET collecté permettant de dédommager plus de prestations» et économies dans le tri et la logistique. 29

30 Le circuit fermé du PET 1 Embouteillage et vente En Suisse, plus de 1,4 milliard de bouteilles en PET sont mises en circulation chaque année. La bouteille en PET est ainsi de loin l emballage de boissons le plus apprécié des Suisses Verein PRS PET-Recycling Schweiz 30

31 Ventes Ventes de tonnes» 1% de bouteilles en plus» 1% de PET en plus» depuis 2003 les ventes sont très largement stables *) Chiffres des membres à part entière de PRS, sans les acteurs qui valorisent euxmêmes leurs quantités collectées 31

32 Consommation Consommation 2009 par habitant» 186 bouteilles ou 6 kg de PET par habitant» 106 bouteilles pour la consommation domestique» 80 bouteilles pour la consommation itinérante 32

33 Points de collecte obligatoires Points de collecte obligatoires» points de collecte dans le commerce de détail, près des stations-service, des kiosques, des dépositaires, des centres commerciaux etc.» Potentiel pratiquement épuisé» 23% des points de collecte représentent 58%du taux de valorisation de 90% 33

34 Comparaison internationale Taux de Pays à consigne et la Suisse» 83% Suède» 81% Islande» 80% Allemagne» 78% Suisse» 74% Norvège» 72% Danemark» 36% Finlande Source: PCI for Petcore (2008) 34

35 Environnement et Protection du climat 35

36 Charge environnementale Charge environnementale» La charge environnementale de la collecte, de la mise en forme et de la production d une tonne d ébauches représente env. 2,5 millions d UCE» La charge environnementale totale pour 34'380 t d ébauches de PET représente environ 90 milliards d UCE» La production de gaz à effet de serre est de tonnes de CO 2 36

37 Ménagement des ressources L économie par kilo de granulé est de:» 3,3 kg CO 2» 1,3 litre de pétrole. Par mille kilos, cela représente 8 barils de 159 litres. 37

Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse

Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse Récapitulatif de l étude Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse réalisé par Dr. Fredy Dinkel Carbotech AG, Bâle par ordre de PRS - PET-Recycling Schweiz Contact PRS - PET-Recycling Schweiz Naglerwiesenstrasse

Plus en détail

Le recyclage des emballages au Luxembourg

Le recyclage des emballages au Luxembourg Le recyclage des emballages au Luxembourg Sommaire La responsabilité des producteurs page 4 VALORLUX, organisme agréé page 6 Le Point Vert page 9 La prévention des déchets d emballages page 10 La responsabilité

Plus en détail

Recyclage: cycle et chiffres de la Suisse par rapport à d autres pays européens / exercices de calcul

Recyclage: cycle et chiffres de la Suisse par rapport à d autres pays européens / exercices de calcul 06 Le verre Instruction de travail Tâche: Recyclage: cycle et chiffres de la Suisse par rapport à d autres pays européens / exercices de calcul Les élèves doivent compléter le schéma du cycle de recyclage.

Plus en détail

LE CYCLE DE VIE DU VERRE D EMBALLAGES ISSUS DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES. Jonathan DECOTTIGNIES

LE CYCLE DE VIE DU VERRE D EMBALLAGES ISSUS DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES. Jonathan DECOTTIGNIES LE CYCLE DE VIE DU VERRE D EMBALLAGES ISSUS DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES Jonathan DECOTTIGNIES Le Cercle National du Recyclage La nature association loi 1901 née en juin 1995 Paul DEFFONTAINE (Vice

Plus en détail

Le recyclage du verre. Les bonnes pratiques pour un recyclage réussi

Le recyclage du verre. Les bonnes pratiques pour un recyclage réussi Le recyclage du verre Les bonnes pratiques pour un recyclage réussi Novembre 2012 L INTÉRÊT DU RECYCLAGE DU VERRE Le recyclage des emballages en verre se fait en boucle fermée. Une bouteille redevient

Plus en détail

Analyse de cycle de vie

Analyse de cycle de vie Valorisation des déchets plastiques des ménages Analyse de cycle de vie Note de synthèse 17 mars 2014 1. Contexte de l étude La taxe sur les sacs à ordures ménagères (dite «taxe au sac») introduite dans

Plus en détail

Le recyclage chez Selecta. Chaque geste compte.

Le recyclage chez Selecta. Chaque geste compte. Le recyclage chez Selecta. Chaque geste compte. Verre PET Gobelets Alu Notre engagement pour préserver les ressources naturelles Thomas Nussbaumer, CEO Region Central L image que nous nous faisons d un

Plus en détail

L impact du cycle de vie des emballages plastiques sur la consommation d énergie et les émissions de Gaz à Effet de Serre en Europe

L impact du cycle de vie des emballages plastiques sur la consommation d énergie et les émissions de Gaz à Effet de Serre en Europe Durabilité des produits L impact du cycle de vie des emballages plastiques sur la consommation d énergie et les émissions de Gaz à Effet de Serre en Europe Rapport de synthèse Publié en Anglais en Juillet

Plus en détail

notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d abolition?

notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d abolition? 2 Saviez-vous que notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d abolition? L avenir de la consigne au Québec est présentement incertain. Au printemps 2015, le Ministère du Développement

Plus en détail

JECO. journée des éco-entreprises. L éco-conception expliquée. Présentation de l événement ATELIER AT02

JECO. journée des éco-entreprises. L éco-conception expliquée. Présentation de l événement ATELIER AT02 JECO ATELIER AT02 L éco-conception expliquée journée des éco-entreprises Présentation de l événement PRESENTATION Définition et principes de l écoconception (Stéphanie CAPDEVILLE - EcoConcevoir) Définition

Plus en détail

Capsule «Les déchets encombrants»

Capsule «Les déchets encombrants» Capsule «Les déchets encombrants» Vous sentez-vous encombrés par vos vieux objets périmés ou brisés? Les jeter aux ordures n est pas la solution. Appareils électriques, électroniques et mobilier de maison

Plus en détail

d eau TRI énergie Alimentation déplacements responsable des déchets Consommation d Consommation les fiches pratiques du développement durable

d eau TRI énergie Alimentation déplacements responsable des déchets Consommation d Consommation les fiches pratiques du développement durable les fiches pratiques du développement durable Petites infos et bons conseils pour mieux consommer et mieux vivre ensemble Consommation d eau Consommation d énergie Alimentation responsable déplacements

Plus en détail

SITA RECYCLING POLYMERS SOPAVE. 2 Unités de recyclage de Films PEBD Agricoles et industriels. Juin 2012

SITA RECYCLING POLYMERS SOPAVE. 2 Unités de recyclage de Films PEBD Agricoles et industriels. Juin 2012 SITA RECYCLING POLYMERS SOPAVE 2 Unités de recyclage de Films PEBD Agricoles et industriels SOMMAIRE Le recyclage et le recyclé en France SITA Recyclage, Producteur de Matières Premières Recyclées Focus

Plus en détail

Trier préserve l environnement et crée de l emploi

Trier préserve l environnement et crée de l emploi Proposition d articles (3 ème trimestre 2011) Trier préserve l environnement et crée de l emploi Chaque jour, grâce au tri et au recyclage des emballages ménagers, nous participons à la protection de l

Plus en détail

Expérimentation de l extension des consignes de tri des emballages ménagers en plastique

Expérimentation de l extension des consignes de tri des emballages ménagers en plastique DOSSIER DE PRESSE Expérimentation de l extension des consignes de tri des emballages ménagers en plastique Contact presse Corine BUSSON BENHAMMOU Responsable des relations presse Ville d Angers/Angers

Plus en détail

Département HSE EN FR NCE. Innov Days 03/07/2012 1

Département HSE EN FR NCE. Innov Days 03/07/2012 1 Département HSE LE RECYCL GE DES PL STIQUES EN FR NCE PEP Bellignat, le 3 juillet 2012 Innov Days 03/07/2012 1 > SOMMAIRE La Fédération de la Plasturgie Les chiffres du recyclage des plastiques en France

Plus en détail

Oh les Déchets : passons au vert! tri sélectif. Les déchets. ménagers

Oh les Déchets : passons au vert! tri sélectif. Les déchets. ménagers Oh les Déchets : passons au vert! tri sélectif Les déchets ménagers QUADRI QUADRI Qui sommes nous? Pourquoi recycler? Le pôle Environnement du Groupe des Eaux de Marseille s engage depuis 30 ans dans les

Plus en détail

Une nouvelle ambition pour le tri et le recyclage, un nouveau tarif Point Vert en 2012.

Une nouvelle ambition pour le tri et le recyclage, un nouveau tarif Point Vert en 2012. Une nouvelle ambition pour le tri et le recyclage, un nouveau tarif Point Vert en 2012. Eco-Emballages met en œuvre à partir du 1 er janvier 2012 un nouveau tarif Point Vert. Il vise à augmenter le recyclage

Plus en détail

Sommaire. 1. Paprec Group et le recyclage. 2. Des projets innovants

Sommaire. 1. Paprec Group et le recyclage. 2. Des projets innovants Sommaire 1. Paprec Group et le recyclage 2. Des projets innovants 2 Les chiffres du recyclage en France 900 millions de tonnes déchets produits en France! Agriculture: 40% BTP: 40% Industrie et distribution:

Plus en détail

RÉPUBLIQUE POUR LA PROMOTION. Semaine de la qualité du 23 au 26 Mars 2010

RÉPUBLIQUE POUR LA PROMOTION. Semaine de la qualité du 23 au 26 Mars 2010 Société Tunisienne de Boissons Gazeuses- STBG LAUREATE DU GRAND PRIX DU PRESIDENT DE LA RÉPUBLIQUE POUR LA PROMOTION DE LA QUALITE 2008 Semaine de la qualité du 23 au 26 Mars 2010 Présentation de l entreprise

Plus en détail

TEXAID SE PRESENTE: Marc Kuster Key Account Manager New Channels. Pascal Rhyner Responsable régional pour le recyclage des textiles

TEXAID SE PRESENTE: Marc Kuster Key Account Manager New Channels. Pascal Rhyner Responsable régional pour le recyclage des textiles TEXAID SE PRESENTE: Marc Kuster Key Account Manager New Channels Pascal Rhyner Responsable régional pour le recyclage des textiles T r i p ô l e L histoire de TEXAID TEXAID a été fondé en 1978 par des

Plus en détail

Verre Avenir Chiffres, enjeux et missions

Verre Avenir Chiffres, enjeux et missions d o s s i e r d e p r e s s e 1 / 2 Verre Avenir Chiffres, enjeux et missions Verre Avenir Verre Avenir l organisme en charge de la promotion du verre d emballage «En 2010, les ventes de bouteilles se

Plus en détail

«FAIRE NOTRE MAXIMUM EST NOTRE LOT QUOTIDIEN.» Roland Müller, directeur commercial, sacs taxés

«FAIRE NOTRE MAXIMUM EST NOTRE LOT QUOTIDIEN.» Roland Müller, directeur commercial, sacs taxés 1 «FAIRE NOTRE MAXIMUM EST NOTRE LOT QUOTIDIEN.» Roland Müller, directeur commercial, sacs taxés L AVENIR APPARTIENT À CEUX QUI ONT DES IDÉES NEUVES. Notre montagne de déchets ne cesse de croître. PetroplastVinora

Plus en détail

RESPONSABILITÉ ÉLARGIE DES PRODUCTEURS POUR LES EMBALLAGES MÉNAGERS

RESPONSABILITÉ ÉLARGIE DES PRODUCTEURS POUR LES EMBALLAGES MÉNAGERS VOTRE RESPONSABILITÉ ET VOTRE OBLIGATION LÉGALE RESPONSABILITÉ ÉLARGIE DES PRODUCTEURS POUR LES EMBALLAGES MÉNAGERS Eco-Emballages vous accompagne VOS EMBALLAGES IMPLIQUENT VOTRE RESPONSABILITÉ ET ENGENDRENT

Plus en détail

Manifestations propres en Ville de Fribourg

Manifestations propres en Ville de Fribourg Manifestations propres en Ville de Fribourg Guide pour les organisateurs Direction de l Edilité/Secteur de la Voirie/déc. 2012 Fribourg - Ville culturelle et sportive Nouvelle directive à partir du 1 er

Plus en détail

Écoconception d une PLV Fiche pratique

Écoconception d une PLV Fiche pratique Lorsqu une Mise en place PLV d un outil est de veille conçue, basé sur des les mots différents clés à sélectionner acteurs Eco-conception du : circuit doivent prendre en compte Rédaction plusieurs de recommandations

Plus en détail

Évènements sportifs et développement durable : Nathalie FRELIER Déléguée Régionale Adjointe

Évènements sportifs et développement durable : Nathalie FRELIER Déléguée Régionale Adjointe Évènements sportifs et développement durable : gadget ou impératif tif? Nathalie FRELIER Déléguée Régionale Adjointe ADEME Rhône Alpes L ADEME Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Énergie Établissement

Plus en détail

LES CONTENANTS DE BOISSONS

LES CONTENANTS DE BOISSONS LES CONTENANTS DE BOISSONS La vente de boissons Plus de 4,7 milliards de contenants de boissons ont été vendus au Québec en 2005 1. Les boissons mises en marché au Québec se présentent sous des formats

Plus en détail

responsabilité élargie des producteurs pour les emballages ménagers Votre responsabilité, votre obligation légale, notre accompagnement

responsabilité élargie des producteurs pour les emballages ménagers Votre responsabilité, votre obligation légale, notre accompagnement responsabilité élargie des producteurs pour les emballages ménagers Votre responsabilité, votre obligation légale, notre accompagnement Vos emballages impliquent votre Responsabilité et engendrent des

Plus en détail

Le 12.01.2011. Les différents types de plastiques

Le 12.01.2011. Les différents types de plastiques Le 12.01.2011 Sommaire I. Introduction II. Fabrication des matières plastiques 1. Les matières premières 2. Le raffinage du pétrole 3. Le vapocraquage III. Polymérisation 1. Les thermodurcissables 2. Les

Plus en détail

Quels emballages exactement?

Quels emballages exactement? Quels emballages exactement? Pour les bouteilles et les flacons en plastique Sont autorisés Les bouteilles de boissons transparentes ou opaques Les flacons de produits d entretien Les flacons de lessive

Plus en détail

Le verre, toujours fidèle à lui-même

Le verre, toujours fidèle à lui-même Le verre, toujours fidèle à lui-même Recyclage du verre chez Vetropack. Le verre est durable, inerte, hygiénique, malléable, esthétique et naturel. Pour cette raison il demeure incontournable comme matériau

Plus en détail

COLLECTE DES PAPIERS DE BUREAU

COLLECTE DES PAPIERS DE BUREAU COLLECTE DES PAPIERS DE BUREAU Un partenaire SOLIDAIRE Régie de quartier RESPIRE, créée en 1993 Membre du CNLRQ Nous employons 45 personnes en moyenne dont 30 personnes en insertion Un engagement DURABLE

Plus en détail

École de technologie supérieure

École de technologie supérieure École de technologie supérieure Colloque AGPI 2013 1 er octobre 2013 1 ère partie : La génération de matières résiduelles en milieu hospitalier Présenté par Sylvain Gigliesi 2 e partie : Implantation d

Plus en détail

La collecte des papiers de bureau

La collecte des papiers de bureau Développement durable La collecte des papiers de bureau 1 LE SIVOM DU BAS-BUGEY Compétences La collecte des ordures ménagères La collecte sélective 3 déchetteries : Belley, Culoz et Virieu le Grand Quai

Plus en détail

Ensemble, gérons mieux nos déchets : La Commune de Pont-à-Celles aura recours aux poubelles à puce à partir du 7 janvier 2014.

Ensemble, gérons mieux nos déchets : La Commune de Pont-à-Celles aura recours aux poubelles à puce à partir du 7 janvier 2014. Ensemble, gérons mieux nos déchets : La Commune de Pont-à-Celles aura recours aux poubelles à puce à partir du 7 janvier 2014. Pourquoi? Savez-vous qu en moyenne chaque citoyen de la zone ICDI produit

Plus en détail

Vues de l administration fédérale de l environnement

Vues de l administration fédérale de l environnement 1 Les défis du recyclage des plastiques Vues de l administration fédérale de l environnement Denis Pohl Conseiller Politique de Produits 2 Défis des ressources Taux de régénération des ressources < taux

Plus en détail

BARÈME CONTRIBUTIF 2015 APPLICABLE POUR LA DÉCLARATION 2015

BARÈME CONTRIBUTIF 2015 APPLICABLE POUR LA DÉCLARATION 2015 BARÈME CONTRIBUTIF 2015 APPLICABLE POUR LA DÉCLARATION 2015 JUIN 2014 Barème contributif 2015 applicable pour la déclaration 2015 Le barème contributif est constitué d une contribution au poids par matériau

Plus en détail

OUATE DE CELLULOSE CONSTRUIRE UNE FILIERE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON

OUATE DE CELLULOSE CONSTRUIRE UNE FILIERE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON OUATE DE CELLULOSE CONSTRUIRE UNE FILIERE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON Le journal d aujourdhui. pour l isolant de demain 26/10/11 1) LE PRODUIT Composition 90% déchet papier journal 10% sels minéraux Fabrication

Plus en détail

ECO.COLLECTOOR. La Collecte et le Recyclage des déchets COMPASS GROUP FRANCE MAI 2010

ECO.COLLECTOOR. La Collecte et le Recyclage des déchets COMPASS GROUP FRANCE MAI 2010 ECO.COLLECTOOR La Collecte et le Recyclage des déchets COMPASS GROUP FRANCE MAI 2010 Pour contribuer à préserver l environnement, Eco.Collectoor a développé une solution de collecte et de recyclage des

Plus en détail

POUR UN FUTUR DURABLE COMMANDEZ ET COLLECTEZ SANS ATTENDRE!

POUR UN FUTUR DURABLE COMMANDEZ ET COLLECTEZ SANS ATTENDRE! Conteneurs de collecte POUR UN FUTUR DURABLE COMMANDEZ ET COLLECTEZ SANS ATTENDRE! Collecter l aluminium est à la mode. D année en année, les volumes collectés augmentent et de plus en plus d emballages

Plus en détail

La canet te : L'emballage durable de choix

La canet te : L'emballage durable de choix La canet te : L'emballage durable de choix La canette : L'emballage durable de choix La canette est l'emballage boisson qui offre un impact moindre sur l'environnement La canette : durablement actuelle

Plus en détail

Les 4èmes Journées Packaging 2010 - Du 01 au 04 décembre 2010

Les 4èmes Journées Packaging 2010 - Du 01 au 04 décembre 2010 Les 4èmes - Du 01 au 04 décembre Un aperçu sur la SOTUVER Effectif Total Tx Encadrement Capacité de production annuelle Créée par l Etat en 1963. Privatisée en 1996 (Groupe CHAHED) Introduite en Bourse

Plus en détail

CHAPITRE 3.6 SOURCES ET VOIES D ACHAT. Objectif : Vous connaîtrez les diverses sources d achat.

CHAPITRE 3.6 SOURCES ET VOIES D ACHAT. Objectif : Vous connaîtrez les diverses sources d achat. CHAPITRE 3.6 SOURCES ET VOIES D ACHAT Objectif : Vous connaîtrez les diverses sources d achat. CAS PRATIQUE : Vous êtes responsable d une boutique de textile mode. Vous devez vous approvisionner en textile

Plus en détail

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets 1 Centre Formation Acteurs Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets Locaux Ouagadougou g Ouagadougou du 26 au 30 Octobre 2009 2 Problématique déchets Augmentation des

Plus en détail

Fiche 23 D où viennent les produits de mon petit déjeuner?

Fiche 23 D où viennent les produits de mon petit déjeuner? Fiche 23 D où viennent les produits de mon petit déjeuner? Au fur et à mesure de l histoire de l alimentation, la provenance des produits que nous mangeons s est diversifiée. Aujourd hui, nous mangeons

Plus en détail

Le service aux habitants

Le service aux habitants Le service aux habitants La collecte sélective des emballages ménagers a été lancée dans notre collectivité en 2003. 100% de la population de la collectivité est desservie par la collecte sélective : Quasi-totalité

Plus en détail

(Mém. A - 94 du 9 novembre 1998, p. 2348; dir. 94/62) Texte coordonné au 4 novembre 2013 Version applicable à partir du 8 novembre 2013 ANNEXE I

(Mém. A - 94 du 9 novembre 1998, p. 2348; dir. 94/62) Texte coordonné au 4 novembre 2013 Version applicable à partir du 8 novembre 2013 ANNEXE I DÉCHETS 1. Dispositions générales 1 Règlement grand-ducal du 31 octobre 1998 portant application de la directive 94/62/CE du Parlement européen et du Conseil du 20 décembre 1994 relative aux emballages

Plus en détail

Les produits à base de bois dans la lutte contre le changement climatique. Utiliser davantage de bois pour sauver la planète

Les produits à base de bois dans la lutte contre le changement climatique. Utiliser davantage de bois pour sauver la planète Les produits à base de bois dans la lutte contre le changement climatique Utiliser davantage de bois pour sauver la planète Les responsables politiques cherchent à réduire les émissions de gaz à effet

Plus en détail

Les plastiques : bousculons nos idées reçues. Il y a des choses tellement familières qu on ne les voit plus.

Les plastiques : bousculons nos idées reçues. Il y a des choses tellement familières qu on ne les voit plus. Il y a des choses tellement familières qu on ne les voit plus. 1 Des sujets tellement communs qu on croit bien les connaître. 2 Les plastiques, qu en savons-nous? 3 Les plastiques au quotidien 4 Saviez-vous

Plus en détail

Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation

Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation Le Centre de Formation de la Plasturgie organise 6 rencontres thématiques

Plus en détail

La Commune de Pont-à-Celles a recours aux poubelles à puce depuis le mois de janvier 2014.

La Commune de Pont-à-Celles a recours aux poubelles à puce depuis le mois de janvier 2014. Ensemble, gérons mieux nos déchets : La Commune de Pont-à-Celles a recours aux poubelles à puce depuis le mois de janvier 2014. Pourquoi? Savez-vous qu en moyenne chaque citoyen de la zone ICDI produit

Plus en détail

Pourquoi faire moins de déchets?

Pourquoi faire moins de déchets? ANNEXE 1 a Pourquoi faire moins de déchets? 1. Parce qu il y en a trop! En Wallonie, la production annuelle de déchets ménagers a atteint un peu moins de 2 millions de tonnes (1 819 452T) en 2008 + ratio

Plus en détail

D3-MATIÈRES PLASTIQUES

D3-MATIÈRES PLASTIQUES D3-MATIÈRES PLASTIQUES EN RAISON DE LEURS NOMBREUSES PROPRIÉTÉS, ON RETROUVE DES MATIÈRES PLASTIQUES DANS UNE TRÈS VASTE GAMME D ARTICLES. CES MATIÈRES SYNTHÉTIQUES PEUVENT ENTRAÎNER DES IMPACTS SUR LA

Plus en détail

Fost+ fait ses comptes, IEW aussi!

Fost+ fait ses comptes, IEW aussi! Fost+ fait ses comptes, IEW aussi! Juillet 2006 Avis d IEW quand aux déclarations de FOST+ (Rapport annuel 2005) Table des matières 0. Introduction... 1 1. Cadre légal... 2 2. Qui est FOST+?... 3 3. Objectifs

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

Ces trente dernières années, on a dilapidé 30% des ressources naturelles du globe.

Ces trente dernières années, on a dilapidé 30% des ressources naturelles du globe. Pourquoi trier? Le geste de tri permet de réaliser un coup double : réaliser des économies d énergie considérables et par la même occasion, préserver des ressources naturelles précieuses. Effet de serre,

Plus en détail

Transport et mobilité

Transport et mobilité Transport et mobilité Migros attache une grande importance à la protection environnementale et climatique sur le plan du transport des marchandises. En 215, elle a intensifié la transition du transport

Plus en détail

À la maison. - Des achats responsables. J'évite le jetable

À la maison. - Des achats responsables. J'évite le jetable À la maison - Des achats responsables J'évite le jetable Eviter le papier essuie-tout et les lingettes à usage unique. Même si les lingettes de nettoyage ménager permettent de faire des économies d'eau

Plus en détail

Si le compte est bon...

Si le compte est bon... la gestion des déchets ménagers: Si le compte est bon... 577 Chaque français produit en moyenne de déchets par an d ordures ménagères résiduelles de verre de recyclables de biodéchets & déchets verts d

Plus en détail

RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR DES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT

RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR DES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT Imprimé sur papier composé de 60 % de fibres recyclées, 40 % de fibres vierge RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR DES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT AU CŒUR DES VILLES, UN CHAUFFAGE ÉCOLOGIQUE À PARTIR DU RÉSEAU D ASSAINISSEMENT,

Plus en détail

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons S ( implifiezletri vous GUIDE DU TRI Ville de Bondy Quelle poubelle choisir? Les autres déchets Vos équipements Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux, magazines

Plus en détail

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC 3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC Principe des 3RV Privilégier dans l ordre : La réduction à la source Le réemploi Le recyclage La valorisation (biologique

Plus en détail

CHECKLIST MANIFESTATION DURABLE

CHECKLIST MANIFESTATION DURABLE CHECKLIST MANIFESTATION DURABLE 1. Préserver les ressources Déchets Réduire la production de déchets Utiliser de la vaisselle réutilisable (gobelets, assiettes, couverts) Consigner le PET (ex. demander

Plus en détail

Coûtset prestationsde la gestion communale des déchets

Coûtset prestationsde la gestion communale des déchets Coûtset prestationsde la gestion communale des déchets Synthèse de l enquête 2009 et acualités 2013 Alexandre Bukowiecki Gerber Directeur Organisation Contenu Motivation Participation Coûtsglobauxet taxes

Plus en détail

Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET?

Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET? Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET? Décembre 2010 En 2009, Eco-Emballages, ELIPSO et Valorplast se sont associés pour conduire une étude d évaluation des impacts environnementaux

Plus en détail

Plan individuel de prévention et de gestion des déchets pour les déchets d équipements électriques et électroniques

Plan individuel de prévention et de gestion des déchets pour les déchets d équipements électriques et électroniques Plan individuel de prévention et de gestion des déchets pour les déchets d équipements électriques et électroniques Le plan doit être introduit en langue française ou néerlandaise. Les données sont reprises

Plus en détail

Quelle est l utilité du tri des déchets au quotidien? - L empreinte écologique - Connaître nos déchets - Les solutions - Le tri sélectif

Quelle est l utilité du tri des déchets au quotidien? - L empreinte écologique - Connaître nos déchets - Les solutions - Le tri sélectif Le tri des déchets Quelle est l utilité du tri des déchets au quotidien? - L empreinte écologique - Connaître nos déchets - Les solutions - Le tri sélectif Qu est-ce que l empreinte écologique? a) La production

Plus en détail

DES MATIÈRES RÉSIDUELLES AU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DURABLE

DES MATIÈRES RÉSIDUELLES AU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DURABLE DES MATIÈRES RÉSIDUELLES AU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DURABLE Plan de la présentation Mise en contexte de la Ville de Victoriaville ; Gestion des matières résiduelles ; Des projets des résultats ; Des

Plus en détail

De l enlèvement des déchets à la gestion des déchets

De l enlèvement des déchets à la gestion des déchets De l enlèvement des déchets à la gestion des déchets Les déchets commerciaux enlevés sont déchargés pour le traitement à l usine de séparation Nehlsen est une société avec une pensée avancée ayant une

Plus en détail

au transport aérien. Réponse 1 Question suivante >

au transport aérien. Réponse 1 Question suivante > -> Question 1 Au niveau mondial, la filière électronique émet une quantité globale de gaz à effet de serre comparable : 1 A la grande distribution 2 A l industrie papetière 3 Au transport aérien 4 Aux

Plus en détail

À recycler ou pas? Guide pratique du tri

À recycler ou pas? Guide pratique du tri À recycler ou pas? Guide pratique du tri Pour trier, quels sont vos équipements? Pour les bouteilles et flacons en plastique, les emballages métalliques, les cartonnettes et les briques alimentaires Pour

Plus en détail

FAVRE Roger ECTI Belgrade 17-18/06/2009. La Propreté au Grand Lyon

FAVRE Roger ECTI Belgrade 17-18/06/2009. La Propreté au Grand Lyon La Propreté au Grand Lyon Le Grand Lyon : un territoire, une communauté! 57 communes! 1 200 000 habitants La collecte et le traitement des déchets ménagers. Le Chiffre : = 1,2 kg/ jour / habitant soit

Plus en détail

Valorisation des plastiques: faut-il plus d alternatives à l incinération?

Valorisation des plastiques: faut-il plus d alternatives à l incinération? Septembre 2012/ Nº 92 Éditorial L OFEV indique qu'en 2010 la Suisse a consommé une moyenne de 125 kg de matières plastiques par personne. Avec une augmentation annuelle de 4 % (tendance réaliste), les

Plus en détail

Le recyclage, ou la. deuxième vie des emballages.

Le recyclage, ou la. deuxième vie des emballages. Le recyclage, ou la deuxième vie des emballages. 19 avenue Joseph Reinach 04 000 DIGNE LES BAINS sydevom-com@wanadoo.fr Tel : 04 92 36 08 52 Fax : 04 92 36 07 03 www.sydevom04.fr Sommaire Je trie, donc

Plus en détail

Quels emplois verts en Indre et Loire?

Quels emplois verts en Indre et Loire? Un réseau de partenaires publics pour une information territoriale partagée Forum Développement Durable et RSE Quels emplois verts en Indre et oire? e 11 avril 2011 ESCEM - Tours aure HUGUENIN 1 Economie

Plus en détail

CIRCONSCRIPTION DU MARIGOT ZEP NORD-EST

CIRCONSCRIPTION DU MARIGOT ZEP NORD-EST EVALUATION CYCLE III EDUCATION AU TRI ET A LA VALORISATION DES DECHETS 1 1. Réaliser un tri sélectif. 10 Voici les déchets générés par les activités de la maison, écris sous chaque déchet la lettre correspondant

Plus en détail

Jeu des 7 familles de déchets

Jeu des 7 familles de déchets Jeu des 7 familles de déchets + Toi aussi deviens un super-héros de l environnement! Ensemble Trions bien Recyclons mieux Découvre en t amusant les gestes simples du tri et du recyclage et deviens, toi

Plus en détail

Consommation. Les émissions de gaz à effet de serre (dont l augmentation. Quels impacts sur le climat? De quoi parle-t-on?

Consommation. Les émissions de gaz à effet de serre (dont l augmentation. Quels impacts sur le climat? De quoi parle-t-on? Consommation Quels impacts sur le climat? De quoi parle-t-on? Depuis la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (adoptée en 1992), le monde industriel et économique a profondément

Plus en détail

LE REEMPLOI DE POTS D EMBALLAGE EN VERRE DANS L ARCHITECTURE

LE REEMPLOI DE POTS D EMBALLAGE EN VERRE DANS L ARCHITECTURE Aurelia LOUVEL & Ghita BOUSHABI 2014/2015 LE REEMPLOI DE POTS D EMBALLAGE EN VERRE DANS L ARCHITECTURE À la fin des années 2000, le volume mondial des ressources extraites équivalait à 60 milliards de

Plus en détail

«Oum Azza de l enfouissement à la valorisation»

«Oum Azza de l enfouissement à la valorisation» (CET) d Oum Azza «Oum Azza de l enfouissement à la valorisation» 24 Décembre 2013 Programme National de traitement des Déchets Ménagers (PNDM) 2012-2016 Quantités réceptionnées 2007-2012 Le PNDM, s inscrit

Plus en détail

Plastiques biosourcés, plastiques recyclés : état des lieux et perspectives

Plastiques biosourcés, plastiques recyclés : état des lieux et perspectives Plastiques biosourcés, plastiques recyclés : état des lieux et perspectives Vincent Colard Chargé de mission environnement ELIPSO 1 Les chiffres clés de l industrie de l emballage plastique et souple -

Plus en détail

Centre de recyclage des bouteilles PET. Société APPE. Menegaldo Guillaume. Lopez Pablo. Qu Wencong

Centre de recyclage des bouteilles PET. Société APPE. Menegaldo Guillaume. Lopez Pablo. Qu Wencong Centre de recyclage des bouteilles PET Société APPE Menegaldo Guillaume Lopez Pablo Qu Wencong Introduction Dans le cadre de l option S8 Conception d un emballage responsable, une visite de la société

Plus en détail

en plein air Cahier de jeux sur le recyclage

en plein air Cahier de jeux sur le recyclage en plein air Cahier de jeux sur le recyclage Bonjour! Le labyrinthe Retrouve le chemin qui mène au bac et à la gobeuse Nous te souhaitons la bienvenue dans notre belle aventure de la récupération et du

Plus en détail

Mélanie Kfoury, Associée KPMG-SECOR. Faire évoluer la collecte sélective

Mélanie Kfoury, Associée KPMG-SECOR. Faire évoluer la collecte sélective Mélanie Kfoury, Associée KPMG-SECOR Faire évoluer la collecte sélective 5 décembre 2014 Le meilleur moyen de prédire l avenir, c est de le créer. Peter Drucker La collecte sélective au Québec : une industrie

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Participez au mouvement! Service de Presse EcoTLC :

DOSSIER DE PRESSE. Participez au mouvement! Service de Presse EcoTLC : DOSSIER DE PRESSE Eco TLC met en ligne la première carte de France des points d apport de Textiles, Linge de maison et Chaussures (TLC) usagés sur le site : www.ecotlc.fr Participez au mouvement! Service

Plus en détail

Emballages industriels, commerciaux et ménagers. Collection Repères. Données

Emballages industriels, commerciaux et ménagers. Collection Repères. Données Réglementation Organisation Marché Collecte Traitement Comparaison Perspectives européenne Données 212 Emballages industriels, commerciaux et ménagers Collection Repères Pour les emballages, il existe

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets

DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets 28.09.11 : Signature des conventions avec l ADEME Le meilleur déchet

Plus en détail

PRESERVER LES ECOSYSTEMES ET LA BIODIVERSITE Action 1 : Sélection de filières respectueuses de l environnement et de la biodiversité

PRESERVER LES ECOSYSTEMES ET LA BIODIVERSITE Action 1 : Sélection de filières respectueuses de l environnement et de la biodiversité Jean-Marie DESOINDRE Responsable SE 05 55 08 30 03 Je soussigné, J-Marie DESOINDRE, autorise les Fabricants de Biscuits et Gâteaux de France à utiliser sur le site Internet www.biscuitsgateaux.com les

Plus en détail

L'EMBALLAGE. 1/ L'emballage protège ce qu'il vend. 2/ L'emballage regroupe les produits

L'EMBALLAGE. 1/ L'emballage protège ce qu'il vend. 2/ L'emballage regroupe les produits L'EMBALLAGE Nous allons poursuivre l'étude du thermomètre électronique, en nous intéressant à son emballage. Dans un premier temps, nous allons nous intéresser aux emballages en général, pour pouvoir ensuite

Plus en détail

canibal PITCH SYNTHETIQUE

canibal PITCH SYNTHETIQUE canibal LE FAIRE RECYCLAGE DES DECHETS UNE LUDIQUE RESSOURCE PITCH SYNTHETIQUE La première solution «Smartwaste» Plateforme intelligente et globale permettant la collecte et la gestion de déchets qui échappent

Plus en détail

TNKID. Code: FTS 1007 026 Description: siège opérationnel de tout usage

TNKID. Code: FTS 1007 026 Description: siège opérationnel de tout usage Code: Description: siège opérationnel de tout usage PIEDS DESCRIPTION Dossier en resille en Polypropylène (P.P.) et 0 % de fibre de verre injecté avec une épaisseur entre mm minimum et de 0 maximum sur

Plus en détail

Déclarations CONTRIBUTION TOTALE DE L UNITE D EMBALLAGE = (CONTRIBUTION AU POIDS (1) + CONTRIBUTION A L UNITE (2) ) X BONUS-MALUS (3)

Déclarations CONTRIBUTION TOTALE DE L UNITE D EMBALLAGE = (CONTRIBUTION AU POIDS (1) + CONTRIBUTION A L UNITE (2) ) X BONUS-MALUS (3) THEME Eco-Emballages DATE 16/02/15 Déclarations DECLARATION DETAILLEE Pour la déclaration 2014 (à souscrire début d année 2015, avant le 28 février sauf changement de date), la contribution est calculée

Plus en détail

Ce qu il faut savoir pour faire une bonne gestion des matières résiduelles dans les ICI de la Mauricie

Ce qu il faut savoir pour faire une bonne gestion des matières résiduelles dans les ICI de la Mauricie Ce qu il faut savoir pour faire une bonne gestion des matières résiduelles dans les ICI de la Mauricie Les objectifs d ici 2015 : Ramener à 700 kg par habitant la quantité de matières résiduelles éliminées

Plus en détail

emballages des Le recyclage, vie ou la deuxième u Je trie mes emballages u Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens

emballages des Le recyclage, vie ou la deuxième u Je trie mes emballages u Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens Crédits photo : Photothèques Eco-Emballages, Tony Stone/Davies and Starr, Stock image, Getty images, Peugeot Document imprimé sur papier recyclé. Août 2006 Le recyclage, vie ou la deuxième des emballages

Plus en détail

Foire aux questions de la filière REP Papiers. Les questions

Foire aux questions de la filière REP Papiers. Les questions Foire aux questions de la filière REP Papiers Les questions Que fait EcoFolio, l éco-organisme des papiers, pour inciter les entreprises à éco-concevoir leurs produits? Conformément au cahier des charges

Plus en détail

CHARVET et l Environnement

CHARVET et l Environnement CHARVET et l Environnement L entreprise Charvet est située au bord du lac de Paladru, à deux pas du massif de la Chartreuse. Dans un territoire protégé, au milieu d une commune rurale, Charvet a depuis

Plus en détail

Collecter et recycler les emballages métalliques. pour un avenir durable

Collecter et recycler les emballages métalliques. pour un avenir durable Collecter et recycler les emballages métalliques pour un avenir durable Table des matières 3 IGORA et Ferro Recycling: des spécialistes de la collecte d emballages métalliques 4 Prestations de services

Plus en détail

Projet pilote de camion au gaz naturel liquifié. Les technologies émergentes en transport

Projet pilote de camion au gaz naturel liquifié. Les technologies émergentes en transport Projet pilote de camion au gaz naturel liquifié Les technologies émergentes en transport La gestion de notre efficacité énergétique Une préoccupation constante depuis la fin des années 90 C est une question

Plus en détail