Les conférences INERIS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les conférences INERIS"

Transcription

1 Les conférences INERIS Forum Risques & Management Environnemental Forum B (Déchets) Forum Industrie Durable Forum Qualité de l Air Forum Biogaz L INERIS vous accueille sur son stand - Hall 3 /F223

2 Mardi 2 décembre 11h20-12h05 - Forum Risques & Management Environnemental MODUL ERS : un outil de modélisation et de simulation pour évaluer les risques sanitaires Vincent GRAMMONT, Direction des Risques Chroniques, INERIS La prévention des risques qu un environnement dégradé peut créer pour la santé des populations est désormais prise en compte dans le cadre de l aménagement d un site pollué, de l implantation d une installation industrielle ou de son fontionnement régulier. Qu elle soit conduite dans le cadre d une Evaluation de Risques Sanitaires d une installation classée (ICPE) ou d une Analyse de Risques Résiduels d un site pollué, l étude de risque a comme enjeu premier d évaluer correctement les niveaux d exposition des populations à un ou plusieurs polluants. La qualité des études dépend de la pertinence de l outil de modélisation numérique utilisé pour évaluer l exposition de manière prospective, à partir des sources de pollution, des milieux concernés, des modes de transfert de polluants dans l environnement, des voies d exposition. Des travaux de comparaison ont montré que l estimation du niveau de risque peut varier de plusieurs ordres de grandeur en fonction des hypothèses choisies. Dans la perspective d améliorer les pratiques, l INERIS a développé une plateforme de modélisation et de simulation, MODUL ERS, qui est mise à la disposition des professionnels. L Institut présente les fonctionnalités de MODUL ERS, solution logicielle qui permet d estimer les concentrations dans les milieux, les niveaux d exposition et les niveaux de risques. 12h15-13h00 - Forum B (Déchets) Classification des déchets : proposition de méthode pour la propriété HP12 (émet un gaz dangereux) Pierre HENNEBERT, Direction des Risques Chroniques, INERIS L INERIS apporte son expertise aux pouvoirs publics et aux industriels sur l évaluation de la dangerosité des déchets, en particulier dans le cadre des évolutions réglementaires relatives à la Directive SEVESO et à la Directive Cadre Déchets. L Institut a ainsi publié en 2013 un guide méthodologique de classement des déchets selon leur dangerosité suivant la Directive SEVESO et le Code de l Environnement. Plus récemment, les experts de l INERIS se sont intéressés à la propriété de danger HP12 «Dégagement d un gaz à toxicité aiguë». En effet, les États Membres de l Union Européenne ont décidé, en juin 2014, d une définition de cette propriété de danger : «lorsqu un déchet contient une substance à laquelle est attribuée l une des informations additionnelles sur les dangers EUH029, EUH031 et EUH032, il est classé comme déchet dangereux de type HP12 conformément aux méthodes d essai ou aux lignes directrices». L Institut a travaillé sur une méthode d essais progressive, qui a été testée sur 49 échantillons de déchets. Les principes de la méthode ainsi que les résultats des ces tests seront présentés. 2

3 15h00-15h45 - Forum Risques & Management Environnemental Quelles solutions pour évaluer et maîtriser les risques potentiels associés aux nanomatériaux? Sophie KOWAL, Direction des Services aux entreprises et de la Certification, INERIS Le recours aux nanotechnologies est un des leviers de l innovation industrielle d aujourd hui. Toutefois, la mise en oeuvre de nanomatériaux présente des risques potentiels, qu il convient d évaluer et de maîtriser pour permettre l émergence et le déploiement de technologies durables qui les utiliseraient. L essor très rapide de ces technologies nécessite un effort important pour accroître les connaissances sur les risques engendrés et pour disposer des moyens capables de les évaluer, de les prévenir et de les maîtriser. Dans cette perspective, l INERIS développe depuis plusieurs années une expertise sur la nanosécurité. L Institut présente les compétences et les moyens qui sont mis au service des professionnels pour évaluer les risques nano sur l ensemble du cycle de vie d un produit et pour maîtriser le risque lié à l exposition des personnels au poste de travail. En particulier, l Institut vient de se doter d une halle d essais nano-sécurisée dédiée à la métrologie des nanomatériaux et à la caractérisation de leurs potentiels de danger, dans un cadre de sécurité des procédés industriels. L Institut fait également le point sur les dispositifs de soutien financier, plus spécifiquement dédiés aux PME et ETI, instaurés pour favoriser le développement de l innovation durable, qui permettent aux industriels de bénéficier de l expertise de l INERIS. 15h45-16h30 - Forum Qualité de l Air Caractérisation des micro et nanoparticules dans l air ambiant : les performances du MPS Olivier LE BIHAN, Direction des Risques Chroniques, INERIS Damien PELLETIER, EcoMesure Le MPS (Mini Particle Sampler) est un nouvel instrument de caractérisation des nano et microparticules dans l air ambiant, portatif, abordable et facile à utiliser, qui dispose d une remarquable efficacité de collecte. Il est utilisable pour effectuer des prélèvements dans les ambiances de travail pour assurer la sécurité des travailleur ; dans le cadre du contrôle des émissions industrielles ; pour la gestion de la pollution de l air intérieur et de la pollution atmosphérique. Cette méthode de prélèvement issue de travaux scientifiques est le fruit de la collaboration étroite entre l INERIS et ECOMESURE, qui a permis le transfert des résultats de la recherche vers des applications industrielles. Le MPS est aujourd hui commercialisé partout dans le monde (Amérique, Asie, Europe) L Institut et ECOMESURE présentent les principes de fonctionnement du MPS, ses avantages ainsi que les perspectives qu ouvrirait la qualification d un tel outil. 3

4 Mercredi 3 décembre 12h15-13h00 - Forum Industrie Durable Conclusions sur les Meilleures Techniques Disponibles (MTD) : quelles évolutions dans les obligations des industriels vis-à-vis de la réduction des émissions? Benoît SCHNURIGER, Direction des Risques Chroniques, INERIS L Union européenne a adopté le 8 novembre 2010 la Directive 2010/75/UE (dite Directive «IED») sur les émissions industrielles. Le renforcement des obligations relatives à la mise en oeuvre des MTD constitue l une des évolutions les plus importantes par rapport à la directive sur la prévention et la réduction intégrées de la pollution (dite Directive «IPPC») de Plusieurs documents de référence des MTD (BREF) sont parus récemment : cela implique l obligation, pour les industriels concernés, de constituer un dossier de réexamen pouvant conduire, d une part, à une révision de leur autorisation d exploiter et d autre part, à des obligations de performance accrues. En appui technique au Ministère chargé de l écologie, l INERIS est un acteur au niveau européen de la révision des BREF. En parallèle, l Institut accompagne les industriels dans la réalisation des études réglementaires à fournir ou dans la prise en compte des MTD lors de modifications envisagées sur leur site. L INERIS présente un panorama des conclusions sur les MTD récentes avec une illustration sur les BREF de la chimie, de la production des panneaux de bois et des papeteries. La méthodologie de réalisation des dossiers de réexamen mise en œuvre par l INERIS pour des études en adéquation avec les attendus réglementaires sera également exposée. 14h05-14h50 - Forum Risques & Management Environnemental Sécurité des procédés : comment maîtriser le risque d emballement thermique? Wassila BENAISSA, Direction des Risques Accidentels, INERIS Le phénomène d emballement thermique peut entraîner une explosion dont les conséquences sont potentiellement graves. Connaître les paramètres susceptibles de provoquer un emballement thermique permet aux industriels de prévenir le risque en vérifiant la pertinence des systèmes de sécurité. L INERIS se propose de faire un rappel sur les paramètres à prendre en compte dans l évaluation des risques thermiques d un procédé chimique et fait le point sur les techniques aujourd hui disponibles pour le dimensionnement d évents de sécurité des réacteurs chimiques. L INERIS accompagne les industriels dans l évaluation de leurs installations afin de leur proposer des solutions adaptées pour prévenir le risque d emballement thermique et protéger les unités de fabrication lors des étapes de stockage, de transfert et/ou de réaction. Cette expertise s appuie sur des outils calorimétriques qui permettent notamment la caractérisation expérimentale de la stabilité thermique des substances et réactions. 4

5 Jeudi 4 décembre 13h45-14h30 Village Biogaz Sécurité de la filière biogaz : quelle certification pour les technologies de méthanisation agricole? Sébastien EVANNO, Direction des Risques Accidentels, INERIS Le développement maîtrisé de nouvelles filières technologiques, parmi lesquelles les éco-technologies comme la méthanisation, sont au cœur des enjeux de croissance et de protection de l environnement. L INERIS, qui a pour mission de veiller à une bonne prise en compte de la sécurité et de l environnement dans l innovation industrielle, mène depuis plusieurs années des travaux sur les risques sanitaires et accidentels liés à la production, au transport et à la valorisation de biogaz. Dans cette perspective, l Institut a participé en 2013 à des discussions européennes autour des technologies de méthanisation agricole. Ces échanges ont permis d initier une démarche collective, associant toutes les parties prenantes, de construction d un référentiel de certification volontaire. La certification volontaire est une forme structurée et transparente de validation, qui va plus loin que la validation par les pairs que connaît le monde de la recherche et qui anticipe la validation imposée par la réglementation. L Institut présente la démarche engagée et les principaux points du référentiel, qui doit permettre de garantir l hygiène, la sécurité et la protection de l environnement dans les unités de méthanisation agricole. 15h00-15h45 - Forum Risques & Management Environnemental La nouvelle Directive ATEX 2014/34/UE, mode d emploi Thierry HOUEIX, Direction des Services aux entreprises et de la Certification, INERIS Depuis le 1er juillet 2003, la réglementation ATEX (ATmosphères EXplosives) est appliquée sur l ensemble de la Communauté Européenne. Elle définit en particulier les exigences minimales à respecter par l employeur pour la sécurité des travailleurs amenés à intervenir dans des atmosphères explosives ; elle porte également sur la mise sur le marché des appareils et systèmes de protection destinés à être utilisés en atmosphères explosives. Dernière pierre à l édifice réglementaire, la Directive 2014/34/UE du 26 février 2014 est une révision de la directive ATEX 94/9/CE, du fait d un alignement de huit directives «nouvelle approche» suivant le nouveau cadre législatif européen. L INERIS, qui est notifié auprès de la commission européenne pour la certification réglementaire de conformité aux directives impliquant le marquage CE, dispose d une expertise sur l ensemble des qualifications requises dans le domaine ATEX. L Institut assure la présidence du CLATEX (Comité de Liaison des équipements ATEX) et la vice-présidence du groupe des organismes notifiés ExNB. L Institut présente les principales modifications introduites par la nouvelle Directive ATEX 2014/34/UE et l implication de ces modifications sur la conception, la fabrication et la mise sur le marché des appareils et des systèmes de protection destinés à être utilisés en atmosphères explosives. 5

6 Vendredi 5 décembre 10h25-11h10 - Forum Risques & Management Environnemental Action nationale RSDE sur les rejets de micropolluants dans l eau : où en est-on? Emmanuelle UGHETTO, Direction des Risques Chroniques, INERIS La directive Cadre sur l Eau 2000/60/CE exige «d obtenir un bon potentiel écologique et un bon état chimique des eaux de surface» et de «réduire progressivement la pollution due aux substances prioritaires et d arrêter ou de supprimer progressivement les émissions, les rejets et les pertes de substances dangereuses prioritaires». Depuis 2002, l action RSDE (Recherche de Substances Dangereuses dans l Eau) est déployée au niveau français pour contribuer à l atteinte des objectifs de cette directive. Dans le cadre de cette action, la phase de surveillance initiale consiste à réaliser des opérations de mesures et de quantification des flux de substances dangereuses dans les rejets aqueux des installations classées pour la protection de l environnement (ICPE). Cette surveillance initiale doit aboutir, pour certaines installations, à la mise en place d une surveillance pérenne, voire à l étude des solutions de réduction des rejets. L INERIS, qui apporte un appui technique au Ministère chargé de l écologie pour la mise en œuvre de cette action, expose les résultats intermédiaires de l analyse des données issues de la surveillance initiale. L Institut présente également les outils à la disposition des industriels pour mener leurs études de réduction des rejets de substances dangereuses dans l eau. L Institut National de l Environnement Industriel et des Risques a pour mission de contribuer à la prévention des risques que les activités économiques font peser sur la santé, la sécurité des personnes et des biens, et sur l environnement. Il mène des programmes de recherche visant à mieux comprendre les phénomènes susceptibles de conduire aux situations de risques ou d atteintes à l environnement et à la santé, et à développer sa capacité d expertise en matière de prévention. Ses compétences scientifiques et techniques sont mises à la disposition des pouvoirs publics, des entreprises et des collectivités locales afin de les aider à prendre les décisions les plus appropriées à une amélioration de la sécurité environnementale. Créé en 1990, l INERIS est un établissement public à caractère industriel et commercial, placé sous la tutelle du Ministère de l Écologie, du Développement Durable et de l Énergie. Il emploie 588 personnes, basées principalement à Verneuil-en-Halatte, dans l Oise. Contact : Aurélie Prévot

environnementaux (SPRE)

environnementaux (SPRE) Spécificités du Mastère spécialisé (MS) «Santé environnement : enjeux pour le territoire et l entreprise», de la formation d Ingénieur de l EHESP spécialité génie sanitaire (IGS) et du Master 2 santé publique

Plus en détail

d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N

d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N p r o x i m i t é d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é hseq sps audit - Conseil formation CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N Le management des risques professionnels HYGIÈNE

Plus en détail

Intitulé du stage. Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011

Intitulé du stage. Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011 Intitulé du stage Dates Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011 Recherche et réduction des rejets de Substances Dangereuses dans l'eau Mardi 20 septembre 2011 Mardi

Plus en détail

Domaines clés d expertise

Domaines clés d expertise Domaines clés d expertise Évaluation de l'impact sur l'environnement Évaluation de site Échantillonnage environnemental et travail analytique Durabilité Communications et gestion des liaisons avec des

Plus en détail

INGÉNIERIE : REFERENTIEL D ACTIVITES REFERENTIEL DE CERTIFICATION MASTERE SPECIALISE EN ECOCONCEPTION ET MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL

INGÉNIERIE : REFERENTIEL D ACTIVITES REFERENTIEL DE CERTIFICATION MASTERE SPECIALISE EN ECOCONCEPTION ET MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL INGÉNIERIE : RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION MASTERE SPECIALISE EN ECOCONCEPTION ET MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL REFERENTIEL D ACTIVITES ACTIVITE et TACHES A1 : Evaluation des risques

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA)

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- Le Conseil des Ministres REGLEMENT N 04/2007/CM/UEMOA PORTANT CREATION ET MODALITES DE FONCTIONNEMENT DU COMITE CONSULTATIF SUR L

Plus en détail

BILAN STAGE INGENIEUR MRIE 2006.

BILAN STAGE INGENIEUR MRIE 2006. BILAN STAGE INGENIEUR MRIE 2006. Ce bilan succinct tient compte des évaluations faites par les maîtres de stage sur les étudiants et leurs formations. Ce bilan a été dressé sur 12 élèves ingénieurs (les

Plus en détail

La gestion environnementale : levier de performance pour l'entreprise. Table des matières

La gestion environnementale : levier de performance pour l'entreprise. Table des matières La gestion environnementale : levier de performance pour l'entreprise Table des matières Préface Avant-propos PREMIERE PARTIE Le diagnostic des risques environnementaux Introduction _ Les risques industriels,

Plus en détail

Eco-conception Comment avoir une approche d écoconception pragmatique et à forte valeur ajoutée

Eco-conception Comment avoir une approche d écoconception pragmatique et à forte valeur ajoutée Page 1 Eco-conception Comment avoir une approche d écoconception pragmatique et à forte valeur ajoutée Mécatronique & Industrie économe (6 juin 2012) Outils d éco-conception Page 2 Sommaire - Contexte

Plus en détail

Principaux domaines d'expertise

Principaux domaines d'expertise Principaux domaines d'expertise Élaborer des stratégies, programmes, plans et indicateurs de durabilité Politiques, procédures et plans environnementaux et/ou de durabilité de la société Les règlements

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DES TECHNOLOGIES DE PRODUCTION PLUS PROPRE

CENTRE NATIONAL DES TECHNOLOGIES DE PRODUCTION PLUS PROPRE République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Aménagement du Territoire de l Environnement et du Tourisme CENTRE NATIONAL DES TECHNOLOGIES DE PRODUCTION PLUS PROPRE (C.N.T.P.P) Présentée

Plus en détail

BTS Métiers des Services à l Environnement

BTS Métiers des Services à l Environnement BTS Métiers des Services à l Environnement Programme de la formation Connaissance des milieux professionnels 1 - Définitions générales 2 - Organisation administrative de la France ; les pouvoirs publics

Plus en détail

QUALITE HYGIENE SECURITE ENVIRONNEMENT

QUALITE HYGIENE SECURITE ENVIRONNEMENT QUALITE HYGIENE SECURITE ENVIRONNEMENT Normes iso 9001-V 2008 Réaliser des audits qualité internes Sauveteurs Secouristes du Travail SST Recyclage SST CHSCT de 300 salariés Renouvellement CHSCT en intra

Plus en détail

«MÉMORANDUM DE CRACOVIE» d EUROSHNET La normalisation au service de produits sûrs

«MÉMORANDUM DE CRACOVIE» d EUROSHNET La normalisation au service de produits sûrs 3e Conférence européenne sur la normalisation, les essais et la certification Des produits plus sûrs pour des lieux de travail compétitifs Cracovie, Pologne, 11 12 septembre 2008 «MÉMORANDUM DE CRACOVIE»

Plus en détail

3. Point sur la réglementation ICPE :

3. Point sur la réglementation ICPE : 3. Point sur la réglementation ICPE : Quelques évolutions du cadre réglementaire ICPE pour les industries du bois Vincent QUINT Mail : vincent.quint@fcba.fr Tel : 01.40.19.48.25 FCBA Institut technologique

Plus en détail

nouvelles thématiques environnementales à un besoin sans cesse croissant et évolutif des entreprises. Ce souci permanent d adaptation

nouvelles thématiques environnementales à un besoin sans cesse croissant et évolutif des entreprises. Ce souci permanent d adaptation Des cadres pour les écoindustries et la fonction environnement L exemple de l école des Mines de Saint-Etienne Préparer les élèves ingénieurs aux métiers de l environnement industriel et territorial dans

Plus en détail

Séminaire marquage CE

Séminaire marquage CE Séminaire marquage CE 17 mai 2011 Caroline Mischler Chef du bureau de la libre circulation des produits Sous-direction de la qualité, de la normalisation, de la métrologie et de la propriété industrielle

Plus en détail

Les obligations règlementaires en matière d environnement pour les PME / PMI

Les obligations règlementaires en matière d environnement pour les PME / PMI Pôle PME - Zones d activités Réunion d information Les obligations règlementaires en matière d environnement pour les PME / PMI Jeudi 12 mai 2011 En partenariat avec Avec le soutien DIAGNOSTIC ENVIRONNEMENT

Plus en détail

GUIDE POUR L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

GUIDE POUR L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS GUIDE POUR L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS SANTE AU TRAVAIL ET MEDECINE DU TRAVAIL 41 Chemin de la Durance 13300 SALON DE PROVENCE 0 SOMMAIRE INTRODUCTION... 2 I. GENERALITES... 3 A. Définitions...

Plus en détail

L assistance sur mesure aux Installations Classées pour la Protection de l Environnement. Bureau d etudes - Ingenieurs Conseils

L assistance sur mesure aux Installations Classées pour la Protection de l Environnement. Bureau d etudes - Ingenieurs Conseils ,,, Bureau d etudes - Ingenieurs Conseils L assistance sur mesure aux Installations Classées pour la Protection de l Environnement Bureau d études certifié : N 2011082763 Savoir-faire : Réalisation de

Plus en détail

Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation

Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation Ingrid HERMITEAU Agence de l eau Loire-Bretagne Cap sur la révision du Sdage 1. Rappel : qu est-ce que le Sdage? 2. Les éléments de réflexion

Plus en détail

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un diagnostic? d- Comment appliquer la méthode Bilan Carbone?

Plus en détail

Les droits syndicaux en matière d environnement

Les droits syndicaux en matière d environnement Les droits syndicaux en matière d environnement 1. Introduction Le CPPT dispose de compétences par rapport à l environnement. Le CE n a, quant à lui, pas de compétence propre par rapport à l environnement

Plus en détail

Un nouveau programme nord-américain de gestion des produits chimiques

Un nouveau programme nord-américain de gestion des produits chimiques Distribution : Générale C/08-00/BACK/03 ORIGINAL : ANGLAIS Un nouveau programme nord-américain de gestion des produits chimiques Le Conseil de la Commission de coopération environnementale renouvelle aujourd

Plus en détail

Evolution de la politique wallonne de l environnement relative aux entreprises

Evolution de la politique wallonne de l environnement relative aux entreprises Evolution de la politique wallonne de l environnement relative aux entreprises Marianne PETITJEAN, Directrice Département des Permis et Autorisations Direction de Liège UWE - Namur, 2 décembre 2014 Contexte

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Anthropie Expert CHSCT. Exper&se CHSCT. Anthropie Tous droits réservés

Anthropie Expert CHSCT. Exper&se CHSCT. Anthropie Tous droits réservés Anthropie Expert CHSCT Exper&se CHSCT Notre expertise au service du CHSCT! Anthropie, cabinet de conseil en ergonomie, est agréé par le Ministère du Travail en tant qu expert CHSCT. Notre expertise nous

Plus en détail

REFONTE DE LA NOMENCLATURE ICPE EN 2015

REFONTE DE LA NOMENCLATURE ICPE EN 2015 REFONTE DE LA NOMENCLATURE ICPE EN 2015 LES RUBRIQUES 4000 À qui s adresse cette plaquette? À toute ICPE susceptible d utiliser, fabriquer ou stocker des produits dangereux ( substances, mélanges ou déchets

Plus en détail

Point sur les travaux en cours en France en matière de structuration de la filière BRGM Orléans, 21 mai 2013

Point sur les travaux en cours en France en matière de structuration de la filière BRGM Orléans, 21 mai 2013 La géothermie, une énergie adaptée aux besoins des bâtiments Point sur les travaux en cours en France en matière de structuration de la filière BRGM Orléans, 21 mai 2013 Des approches interdépendantes

Plus en détail

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Service Développement Local et Appui aux Entreprises Industrielles 1 Chambre de Commerce et d Industrie de Moulins-Vichy Service Développement Local et

Plus en détail

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT Financement dans le cadre de la «Charte Agroalimentaire» et du programme «AGIR pour l AGROALIMENTAIRE» Le parcours proposé se découpe en 3 modules

Plus en détail

CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement

CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement Salariés ou futurs salariés des entreprises qui auront pour missions d animer et/ou participer à la mise en œuvre de la politique prévention, sécurité,

Plus en détail

Club Environnement CCI Jura. La gestion des eaux usées issues de l industrie

Club Environnement CCI Jura. La gestion des eaux usées issues de l industrie Club Environnement CCI Jura La gestion des eaux usées issues de l industrie Bertrand DEVILLERS Le 1 er juin 2015 Les catégories d eaux usées Trois catégories d eaux usées : Les eaux usées domestiques (eaux

Plus en détail

Prévention du Risque Chimique dans les TPE et PME. Programme

Prévention du Risque Chimique dans les TPE et PME. Programme Prévention du Risque Chimique dans les TPE et PME Programme SOMMAIRE 1. LES OBJECTIFS DE LA FORMATION 3 1.1. Objectif de formation 3 1.2. Objectifs pédagogiques 3 2. LE PROGRAMME DE FORMATION 4 2.1. Tronc

Plus en détail

RISQUES TECHNOLOGIQUES MANAGEMENT DES RISQUES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX. Formations

RISQUES TECHNOLOGIQUES MANAGEMENT DES RISQUES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX. Formations RISQUES TECHNOLOGIQUES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX MANAGEMENT DES RISQUES Formations 2015 SITES ET SOLS POLUÉS PAROLE D EXPERT La reconversion des sites pollués est une préoccupation actuelle qui conjugue

Plus en détail

OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT RISQUES PROFESSIONNELS RISQUES PSYCHOSOCIAUX ASSISTANCE IPRP FORMATION

OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT RISQUES PROFESSIONNELS RISQUES PSYCHOSOCIAUX ASSISTANCE IPRP FORMATION OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT PSYCHOSOCIAUX PROFESSIONNELS ASSISTANCE IPRP FORMATION Contact : (33) 6.18.70.97.50 iprp@praxidos.com www.praxidos.com OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT DE L EMPLOYEUR

Plus en détail

Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001?

Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001? Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001? Réduire le coût énergétique : outils et solutions pratiques AFQP 06 & CCI de Nice Côte d Azur le 13/01/2015 Théophile CARON - Chef de Projet

Plus en détail

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace Aller plus loin 8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace 8) Certification ISO 14 001 8 La norme ISO 14001 et la certification Cette norme internationale vise à établir dans l organisme

Plus en détail

Thèses INERIS. Guide pratique. Année universitaire 2015 / 2016. Modalités générales. Thèses INERIS Guide pratique 2015 / 2016 - Page 1

Thèses INERIS. Guide pratique. Année universitaire 2015 / 2016. Modalités générales. Thèses INERIS Guide pratique 2015 / 2016 - Page 1 Thèses INERIS Guide pratique Année universitaire 2015 / 2016 Modalités générales Thèses INERIS Guide pratique 2015 / 2016 - Page 1 Sommaire Informations générales page 3 Processus de recrutement page 4

Plus en détail

TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS?

TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS? TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS? INTRODUCTION Aujourd hui, dans un contexte de crises sanitaires et de concurrence internationale croissante au niveau du secteur

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

BATIMAT 2015. Le BIM par Bouygues Bâtiment Habitat Social. Le BIM par Bouygues Bâtiment - Habitat Social. 3 novembre 2015

BATIMAT 2015. Le BIM par Bouygues Bâtiment Habitat Social. Le BIM par Bouygues Bâtiment - Habitat Social. 3 novembre 2015 BATIMAT 2015 Le BIM par Bouygues Bâtiment Habitat Social 3 novembre 2015 Introduction Le BIM chez Bouygues Bâtiment Île-de-France Habitat Social Avant de parler de BIM, une très rapide présentation de

Plus en détail

Catalogue Formations 2015

Catalogue Formations 2015 Catalogue Formations 2015 Thème 1 La Comptabilité & Gestion des entreprises de l ESS Module 1 / session Les outils budgétaires appliqués aux associations Assurer le suivi et l analyse du budget Maîtriser

Plus en détail

Expertise et Gestion des Risques Industriels

Expertise et Gestion des Risques Industriels Expertise et Gestion des Risques Industriels Composé d une équipe de plus de 100 collaborateurs, le groupe NEODYME a su réunir, autour de valeurs communes, des compétences pluridisciplinaires, afin de

Plus en détail

Catalogue de formations professionnelles

Catalogue de formations professionnelles Institut Supérieur de l Environnement Catalogue de formations professionnelles Environnement Droit Santé Sécurité Système de management www.institut-superieur-environnement.com Les piliers de notre offre

Plus en détail

ASSISTANCE SUR SITE ENVIRONNE- MENT HYGIÈNE & SÉCURITÉ

ASSISTANCE SUR SITE ENVIRONNE- MENT HYGIÈNE & SÉCURITÉ CONSEIL APPLICATIONS WEB ASSISTANCE SUR SITE VEILLE ET CONFORMITÉ RÉGLEMEN- TAIRE FORMATIONS ENVIRONNE- MENT ÉNERGIE RISQUES QUALITÉ HYGIÈNE & SÉCURITÉ Sommaire CONSEIL ET ASSISTANCE RÉGLEMENTAIRE SITE

Plus en détail

Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir

Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir Audits énergétiques et management de l énergie AFNOR Energies catherine.moutet@afnor.org Tél : 01 41 62 86 55 SOMMAIRE Panorama de la normalisation

Plus en détail

Densité d établissements industriels à risque

Densité d établissements industriels à risque Thème : Santé publique, prévention et gestion des risques Orientation : Prévenir et gérer les risques majeurs et chroniques, technologiques et naturels Densité d établissements industriels à risque par

Plus en détail

La Présidence luxembourgeoise

La Présidence luxembourgeoise La Présidence luxembourgeoise Outre la conférence du 2 mai 2005, la Direction de la Consommation a assuré la présidence du groupe Conseil Protection et Information du consommateur dont les dossiers ont

Plus en détail

2008-2010. S engager vers une démarche ISO 14 001. Maîtriser ses risques au travail. Bénéficier d un réseau régional environnement et sécurité

2008-2010. S engager vers une démarche ISO 14 001. Maîtriser ses risques au travail. Bénéficier d un réseau régional environnement et sécurité 008-010 S engager vers une démarche ISO 14 001 Maîtriser ses risques au travail Bénéficier d un réseau régional environnement et sécurité Un accompagnement pour vous et votre entreprise Une équipe dynamique

Plus en détail

Offre de services spéciale bureaux d études

Offre de services spéciale bureaux d études Offre de services spéciale bureaux d études Analyses et diagnostics multirisques Gestion de crise Cartographie SIG Outils de communication Information préventive Réseau de spécialistes pluridisciplinaires

Plus en détail

Qualité Sécurité Environnement

Qualité Sécurité Environnement Qualité Sécurité Environnement FORMATION AUDIT CONSEIL EXPERTISE >> Catalogue 2014 Nos innovations: e-learning, évaluation des compétences personnalisation Formation Hygiène Alimentaire ISO 9001 : 2008...

Plus en détail

PERFORMANCE INDUSTRIELLE

PERFORMANCE INDUSTRIELLE PERFORMANCE INDUSTRIELLE 1 1. Améliorer l efficacité énergétique d un site industriel Donner des outils et des méthodes pour améliorer en interne l efficacité énergétique d un site industriel. Préparer

Plus en détail

Déchets dangereux dans l entreprise

Déchets dangereux dans l entreprise Déchets dangereux dans l entreprise Pe! é t i r u c é s z e s n Déchets dangereux Les déchets dangereux sont présents dans toutes les activités industrielles! Chaque année, les entreprises industrielles,

Plus en détail

formation professionnelle continue : des organismes et des actions de qualité

formation professionnelle continue : des organismes et des actions de qualité formation professionnelle continue : des organismes et des actions de qualité Le contexte réglementaire de la formation professionnelle évolue et prévoit que les organismes paritaires s assurent, lorsqu

Plus en détail

La démarche ISO 14001 au CEA-Marcoule. Journée fournisseurs du 30 mars 2006 DEN/VALRHO/CSNSQ- 1

La démarche ISO 14001 au CEA-Marcoule. Journée fournisseurs du 30 mars 2006 DEN/VALRHO/CSNSQ- 1 La démarche ISO 14001 au CEA-Marcoule Journée fournisseurs du 30 mars 2006 DEN/VALRHO/CSNSQ- 1 1 La norme ISO 14001 Norme internationale publiée en 1996, révisée en 2004, prescrivant les exigences relatives

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE

FORMATION PROFESSIONNELLE FORMATION PROFESSIONNELLE SYSTÈMES DE MANAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE Actualisez vos compétences! Contribuer au dévéloppement durable par son système de management Anticiper les évolutions des normes

Plus en détail

- MANAGER HSE- FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 4

- MANAGER HSE- FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 4 FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 4 - MANAGER HSE- 1-OBJECTIFS A l issue de la formation, les Managers deviennent un moteur dans le déploiement de la politique HSE de l entreprise. Contribuer à définir la

Plus en détail

Qualité, Sécurité, Environnement

Qualité, Sécurité, Environnement Qualité, Sécurité, Environnement Santé, Sécurité, Hygiène au travail Déployer un Système de Management SST efficient (OHSAS 18001) Mettre un place une démarche «M.A.S.E.» Mettre en œuvre et optimiser l

Plus en détail

Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001

Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001 Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001 Journées Qualité et Chimie A. Rivet ANF Autrans, 2011 Normes et Qualité Introduction : les enjeux de la démarche qualité La qualité : notions La norme ISO 9001 :

Plus en détail

RECONNAISSANCES OFFICIELLES DE L'INERIS

RECONNAISSANCES OFFICIELLES DE L'INERIS RECONNAISSANCES OFFICIELLES DE L'INERIS L UNION EUROPEENNE L INERIS est organisme notifié auprès de l'union européenne par différents ministères, au titre de plusieurs directives : 1 PAR LE MINISTERE CHARGE

Plus en détail

QUALITE, ENVIRONNEMENT, SECURITE Vers un système de management global

QUALITE, ENVIRONNEMENT, SECURITE Vers un système de management global QUALITE, ENVIRONNEMENT, SECURITE Vers un système de management global SISQUAL, le 20 novembre 2003 Christophe GASQUET Responsable d Audit Directeur Formation PRESENTATION/QSE/SISQUAL-2003 28/10/2003 page

Plus en détail

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n P r é s e n t a t i o n Séminaire RDI 2015 Séminaire RDI2015 La politique RDI au service de la gestion de l eau et des milieux aquatiques : point d étape et perspectives Les finalités opérationnelles des

Plus en détail

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Technicien d intervention ouvrages gaz Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des fonctions en lien avec la qualification Le CQP est en lien

Plus en détail

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement Roche Diagnostics France Manuel Qualité Sécurité Environnement «Notre stratégie place le patient au cœur de nos préoccupations, avec l ambition d améliorer sa santé et sa qualité de vie. Inscrite dans

Plus en détail

Réunion du CLIC Simafex jeudi 30 juin 2011

Réunion du CLIC Simafex jeudi 30 juin 2011 Réunion du CLIC Simafex jeudi 30 juin 2011 Bilan annuel 2010-2011 Chiffres clés 2010 de Simafex Article D125-34 du Code de l Environnement : Le bilan annuel présenté par l exploitant comporte : Les actions

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL MANAGEMENT SYSTÈMES

FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL MANAGEMENT SYSTÈMES FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL MANAGEMENT SYSTÈMES FORVALYS - RCS TOULOUSE 510 274 137 - APE 7490 B - N organisme de formation : 73 31 05415 31-20 impasse Camille Langlade

Plus en détail

CATALOGUE. Services Formation. Première Consulting sarl, Siége Social: 73 Ter, Avenue Habib Bourguiba, 2010 -Manouba-Tunis

CATALOGUE. Services Formation. Première Consulting sarl, Siége Social: 73 Ter, Avenue Habib Bourguiba, 2010 -Manouba-Tunis Services Formation 015 Première Consulting sarl, Siége Social: 73 Ter, Avenue Habib Bourguiba, 010 -Manouba-Tunis Téléphone : (16) 71 60 67 1, Fax : (16) 71 60 73 61, E-mail : contact@premiere-consulting.net

Plus en détail

Protocole d identification, d enquête et de gestion des risques pour la santé

Protocole d identification, d enquête et de gestion des risques pour la santé Protocole d identification, d enquête et de gestion des risques pour la santé Préambule Les Normes de santé publique de l Ontario (normes) sont publiées par le ministère de la Santé et des Soins de longue

Plus en détail

Opter pour un agréé de l AQVE, c est choisir la compétence

Opter pour un agréé de l AQVE, c est choisir la compétence Opter pour un agréé de l AQVE, c est choisir la compétence Vérification environnementale Association Québécoise de Vérification Environnementale CONTEXTE ET ENJEU La préservation de l environnement devient

Plus en détail

Autorisation et Convention

Autorisation et Convention Autorisation et Convention Déversement d eaux usées non domestiques dans les réseaux publics de collecte Entreprises et Collectivités : procédures pour être en conformité avec la loi Crédit photo CA Évry

Plus en détail

Qualité Sécurité Environnement

Qualité Sécurité Environnement CATALOGUE 2015 Formation Audit Assistance technique Qualité Sécurité Environnement www.cebios.fr www.cebios-veille.fr www.cebios-formation.fr Sommaire Formation Page 4 Audit Page 5 Assistance technique

Plus en détail

CQPI Technicien qualité industriel

CQPI Technicien qualité industriel CQPI Technicien qualité industriel Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou

Plus en détail

Retour d expérience de l INERIS sur la gestion des déchets post-accidentels

Retour d expérience de l INERIS sur la gestion des déchets post-accidentels Retour d expérience de l INERIS sur la gestion des déchets post-accidentels Jérémie DOMAS Institut National de l Environnement Industriel et des Risques Direction des Risques Chroniques Unité Déchets et

Plus en détail

ECOLE CONDUITE DE PROJET Présenter un dossier compétitif auprès d une agence

ECOLE CONDUITE DE PROJET Présenter un dossier compétitif auprès d une agence ECOLE CONDUITE DE PROJET Présenter un dossier compétitif auprès d une agence Paris, le 10-03-2010 Le Plan Qualité et le montage de projet Corinne JUFFROY Ecole Conduite de Projet - Paris - 10 mars 2010

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR ASSURER LA SALUBRITÉ DES ALIMENTS AU CANADA. Renforcer notre système de la salubrité des aliments de renommée internationale

PLAN D ACTION POUR ASSURER LA SALUBRITÉ DES ALIMENTS AU CANADA. Renforcer notre système de la salubrité des aliments de renommée internationale PLAN D ACTION POUR ASSURER LA SALUBRITÉ DES ALIMENTS AU CANADA Renforcer notre système de la salubrité des aliments de renommée internationale www.inspection.gc.ca/alimentssalubres Balayer le code de réponse

Plus en détail

Page 1 Innover en mécanique niq

Page 1 Innover en mécanique niq Page 1 Innover en mécanique Page 2 L efficacité énergétique des produits et procédés de l industrie mécanique Présentation de la vision et des projets suivis par le Cetim Thierry Ameye Contenu de la présentation

Plus en détail

Plaquette de présentation Comité Innovation Routes et Rues(CIRR) 2014-2015. 1. L actualisation du principal outil de soutien à l innovation routière

Plaquette de présentation Comité Innovation Routes et Rues(CIRR) 2014-2015. 1. L actualisation du principal outil de soutien à l innovation routière Plaquette de présentation Comité Innovation Routes et Rues(CIRR) 2014-2015 1. L actualisation du principal outil de soutien à l innovation routière 1.1 Le Comité d Innovation Routes et Rues (CIRR) est

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main Le développement durable au cœur de la stratégie d Assa Abloy 2 de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification ISO 50001 Le cadre réglementaire évolue incitant aujourd hui les Grandes Entreprises à s engager vers une meilleure efficience énergétique.

Plus en détail

Comment la MNT s engage dans la réduction des risques professionnels avec les employeurs publics?

Comment la MNT s engage dans la réduction des risques professionnels avec les employeurs publics? Comment la MNT s engage dans la réduction des risques professionnels avec les employeurs publics? Julie BURSON-Pôle Prévention et Action Sociale LA MNT 1ère mutuelle de la fonction publique territoriale

Plus en détail

- Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD -

- Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD - - Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD - 1 . Comment à son niveau et avec ses moyens peut-on initier et contribuer à une gestion de l

Plus en détail

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Prospective des dispositifs médicauxm : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Dominique Carlac h - Directrice Générale D&C LYON 19 Bd Deruelle 69 003 Lyon Tél :

Plus en détail

CEMAFROID FORMATION. Bilan thermique et dimensionnement des installations frigorifiques et climatiques

CEMAFROID FORMATION. Bilan thermique et dimensionnement des installations frigorifiques et climatiques Bilan thermique et dimensionnement des installations frigorifiques et climatiques Le 05/03/2015 Objectifs : Acquérir les notions de bases permettant d appréhender les réglementations thermiques dans les

Plus en détail

La gestion des risques au Maroc

La gestion des risques au Maroc La gestion des risques au Maroc Laila EL FOUNTI, Maroc Key words: RÉSUMÉ La croissance des risques naturels et technologiques est un phénomène mondial préoccupant qui résulte notamment de l industrialisation

Plus en détail

www.pwc.lu/secteur-public Gestion des risques, contrôle interne et audit interne

www.pwc.lu/secteur-public Gestion des risques, contrôle interne et audit interne www.pwc.lu/secteur-public Gestion des risques, contrôle interne et audit interne Contexte Depuis plusieurs années, les institutions publiques doivent faire face à de nouveaux défis pour améliorer leurs

Plus en détail

Comment passer efficacement de la recherche technologique au marché?

Comment passer efficacement de la recherche technologique au marché? Comment passer efficacement de la recherche technologique au marché? 3 Principaux objectifs de l atelier Partager les ambitions de l axe Innovation technologique, transfert et KET de la SRI SI visant à

Plus en détail

Droits et Devoirs des différents acteurs

Droits et Devoirs des différents acteurs Droits et Devoirs des différents acteurs Mardi 28 Mai 2013 Centre technique municipal de Besançon Stéphanie LARDET Chargée de mission Environnement ASCOMADE www.ascomade.org Contenu 1. Ce que dit la réglementation

Plus en détail

Qualité-Sécurité-Environnement

Qualité-Sécurité-Environnement AUDITEUR INTERNE QUALITE INTRODUCTION ET RAPPELS L AUDIT - Qualité, assurance qualité, management qualité - Norme ISO 9001 v2008 - Norme ISO 19011 relatives à l audit des systèmes qualité - Définition,

Plus en détail

Révision de la nomenclature. des installations classées. du secteur du traitement des déchets. Eric GAUCHER

Révision de la nomenclature. des installations classées. du secteur du traitement des déchets. Eric GAUCHER Révision de la nomenclature des installations classées du secteur du traitement des déchets Eric GAUCHER Direction générale de la prévention des risques Service de la prévention des nuisances et de la

Plus en détail

Conférence Carsat Rhône-Alpes Nanoparticules Lyon, 26 novembre 2013

Conférence Carsat Rhône-Alpes Nanoparticules Lyon, 26 novembre 2013 Conférence Carsat Rhône-Alpes Nanoparticules Lyon, Témoignage STMicroelectronics Site de Crolles Michel Masselot Agenda 2 Agenda A propos de ST Crolles Démarche nano Etapes clés Méthode spécifique au premier

Plus en détail

Pour un management innovant et performant : le rôle des normes ISO et AFNOR Stéphane MATHIEU, Directeur du Réseau Régional Groupe AFNOR

Pour un management innovant et performant : le rôle des normes ISO et AFNOR Stéphane MATHIEU, Directeur du Réseau Régional Groupe AFNOR Bordeaux, le 10 février 2015 Pour un management innovant et performant : le rôle des normes ISO et AFNOR Stéphane MATHIEU, Directeur du Réseau Régional Groupe AFNOR afnor GROUPe QUI ESTAFNOR? Pour un management

Plus en détail

La démarche qualité dans l entreprise MANTAL

La démarche qualité dans l entreprise MANTAL La démarche qualité dans l entreprise MANTAL Abdelkrim YAHIA BERROUIGUET Faculté des Sciences Economiques et de Gestion Université Aboubekr Belkaid Tlemcen,Algérie ab_berrouiguet@yahoo.fr Résumé Aujourd

Plus en détail

TRAVAIL de l OCDE sur les pesticides et la lutte durable contre les ravageurs. Vision stratégique

TRAVAIL de l OCDE sur les pesticides et la lutte durable contre les ravageurs. Vision stratégique TRAVAIL de l OCDE sur les pesticides et la lutte durable contre les ravageurs Une approche coopérative globale de la réglementation des pesticides agricoles et de la lutte contre les ravageurs compatible

Plus en détail

Référentiel Bases Essentielles en Santé et Sécurité au Travail (BES&ST)

Référentiel Bases Essentielles en Santé et Sécurité au Travail (BES&ST) Document élaboré par la Commission Enseignement Supérieur du CNESST. Référentiel Bases Essentielles en Santé et Sécurité au Travail (BES&ST) Ce référentiel rassemble des compétences de base en santé et

Plus en détail