Renforcement bâtiment bureaux par voiles extérieurs et précontrainte additionnelle

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Renforcement bâtiment bureaux par voiles extérieurs et précontrainte additionnelle"

Transcription

1 Renforcement bâtiment bureaux par voiles extérieurs et précontrainte additionnelle

2 A B C D

3 12,00 D1 C1 D2 34,76 C2 34,76 12,00 N 34,76 A2 34,76 12,00 A1 B1 12,00 B2 Corbeau + appui néoprène Parking D C

4

5

6

7

8

9 Jonction poutres-poteaux en façades

10 Jonction poutres-poteaux en façades Dessin projet

11 Dessin projet à l échelle Jonction poutres-poteaux en façades

12

13

14

15

16

17

18

19 25 mm

20 34,76 12,00 Contreventement par voiles disposés aux quatre angles du bâtiment

21 ENTREE 34,76 12,00 Contreventement par voiles disposés aux trois angles du bâtiment

22 à Détail d un angle du bâtiment

23 34,76 0,70 10,78 0,50 0,50 10,78 0, , ,77 3, ,32 3,45 10, ,49 3,83 X Contreventement par voiles disposés aux quatre angles du bâtiment

24 34,76 2,00 Tirants précontraints 3,83 3,45 10,70 3,42 Articulation Tirant au niveau de la semelle 3,00 X Modèle de calcul du contreventement par voiles avec les poteaux considérés comme bi-articulés et précontrainte extérieure : façades

25 10,70 m M = 590 tm Environ : 12,00 à 16,00 m Micro-pieux Elévation du voile de contreventement

26 12,00 2,00 Tirants précontraints 3,83 3,45 10,70 3,42 Articulation 3,00 Y Tirant au niveau de la semelle Modèle de calcul du contreventement par voiles avec les poteaux considérés comme bi-articulés et précontrainte extérieure : pignons

27 34,76 12,00 Contreventement (3+1) par voiles disposés aux quatre angles du bâtiment dont un angle disposé en pignon-façade

28 34,76 0,70 10,78 0,50 0,50 10,78 0, , ,77 3, ,32 3,45 10, ,49 3,83 X Contreventement par voiles disposés aux quatre angles du bâtiment : 1 angle dans l emprise du bâtiment 3 angles à l extérieur de l emprise

29 34,76 0,70 10,78 0,50 0,50 10,78 0, , ,77 3, ,32 3,45 10, ,49 3,83 X Contreventement par portiques

30 5,00 à 2,50 34,76 0,70 10,78 0,50 0,50 10,78 0,70 Contreventement par voiles disposés aux deux angles du bâtiment et contre-voiles en pignons

31 34,76 0,70 10,78 0,50 0,50 10,78 0, , ,77 3, ,32 3,45 10, ,49 3,83 X Contreventement par voiles disposés aux deux angles du bâtiment et contre-voiles en pignons

32 12,00 Tirants précontraints 3,83 3,45 10,70 3,42 Y Contreventement par voiles disposés aux deux angles du bâtiment et contre-voiles en pignons

33 5,00 à 2,50 34,76 0,70 10,78 0,50 0,50 10,78 0,70 Contreventement transversal par contrevoiles disposés en pignons et poteaux renforcés par TFC

34 34,76 12,00 Détail du contreventement par voiles disposés aux trois angles du bâtiment

35

36 12,00 Tirants précontraints 3,83 3,45 10,70 3,42 Y Contreventement par contrevoiles en pignon

37 758 kn 34,76 12, kn Passerelle Contreventement par 2 voiles disposés dans chaque direction

38

39 150 variable R x85ht P3 2 18x85ht P2 3 18x85ht 7 18x85ht 8 18x70ht 9 18x85ht 10 18x85ht 11 18x70ht 12 18x85ht ntrevoile B.A. épr. 30cm ton B30 age des ns 4T15 age des ns 4T15 P4 P8 Talon 20x20ht Talon 20x20ht Talon 20x20ht Torons 4T15 Torons 4T15 PLANCHER ALVEOLAIRE Epr. 32cm Torons 4T15 Torons 4T15 Talon 20x20ht Talon 20x20ht Talon 20x20ht 4 18x85ht P7 5 18x85ht P6 6 18x85ht Ancrage des Torons 4T15 Ancrage des Torons 4T15 P1 P Plat carbone Plat carbone Plat carbone Plat carbone Plat carbone Plat carbone

40 Contrevoile B.A. épr. 30cm Béton B ngf ngf Contrevoile B.A. épr. 30cm Béton B30 Fondations existantes conservées Ancrage des Torons 4T15 Ancrage des Torons 4T Ancrage des Torons 4T Fondations existantes conservées ngf ngf ngf Micropieux Ø18 Micropieux Ø

41 ngf ngf Structure existante ngf ngf Fondation existante conservée (à démolir au droit des massifs) Voile B30 Voile B.A. B Ancrage des Torons 4T Contrevoile B.A. épr. 30cm Béton B30 Ancrage des Torons 4T15 Longrine 50x100ht 6 Micropieux Ø18 par massif lg 15m ( à confirmer par les hypothèses du rapport de sol) Massifs d'appuis 120x200x100ht

42 CRINOLINE : Diametre 0.80 m ACCES TOITURE Contrevoile B.A. épr. 30cm Béton B ngf ngf Ancrage des Torons 4T Ancrage des Torons 4T Ancrage des Torons 4T ngf ngf ngf 32 Fondations existantes conservées Fondations existantes conservées Micropieux Ø18 Micropieux Ø

43 Simulations infographiques

44

45

46 Coût de la construction Renforcement par l extérieur Renforcement par l intérieur

47

Chapitre 12. Bâtiments à ossature mixte en zone sismique.

Chapitre 12. Bâtiments à ossature mixte en zone sismique. 12.1 Chapitre 12. Bâtiments à ossature mixte en zone sismique. 12.1. Introduction. Il existe des solutions mixtes acier-béton très diverses dans le domaine du bâtiment. A côté des classiques ossatures

Plus en détail

TABLES DES MATIÈRES DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES DU GROUPE COMMERCE ET SERVICE (C)

TABLES DES MATIÈRES DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES DU GROUPE COMMERCE ET SERVICE (C) TABLES DES MATIÈRES CHAPITRE VI DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES DU GROUPE COMMERCE ET SERVICE (C) Section I Usages et bâtiments principaux...5 158. Domaine d application...5 159. Nombre de bâtiments

Plus en détail

ISOLATION EN SOUS FACE DES PLANCHERS BAS

ISOLATION EN SOUS FACE DES PLANCHERS BAS P R O G R A M M E D A C C O M P A G N E M E N T D E S P R O F E S S I O N N E L S www.reglesdelart-grenelle-environnement-2012.fr RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES ISOLATION EN SOUS FACE DES PLANCHERS BAS

Plus en détail

"Guide CP-MI Antilles"

Guide CP-MI Antilles Construction parasismique des maisons individuelles aux Antilles "" RECOMMANDATIONS AFPS TOME IV NOUVELLE ÉDITION 004 ASSOCIATION FRANCAISE DU GÉNIE PARASISMIQUE 8 rue des Saint-Pères 75343 Paris Cedex

Plus en détail

Avis Technique 20/10-201

Avis Technique 20/10-201 Avis Technique 20/10-201 Annule et remplace l'avis Technique 20/08-124*V2 Rupteur de pont thermique Thermal breaks Tragende Wärmedämmelemente Rupteurs Thermiques Schöck Rutherma Titulaire : Schöck Bauteile

Plus en détail

REGLES TH-U POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS

REGLES TH-U POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS REGLES TH-U POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS ENTERINE PAR LA COMMISSION Th-Bât le 28/03/2008 RT existant Page 1/2 Règles Th-U Ex Fascicule 1/5 : Coefficient U bât Version entérinée RT existant Page 2/2 Table

Plus en détail

Avis Technique 20/10-188 Annule et remplace l Avis Technique 20/09-151 VARIO TOITURE

Avis Technique 20/10-188 Annule et remplace l Avis Technique 20/09-151 VARIO TOITURE Avis Technique 20/10-188 Annule et remplace l Avis Technique 20/09-151 Système d isolation thermique de combles et d étanchéité à l air System of thermal insulation and airtightness for roofs and attics

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/12-2304 Annule et remplace l Avis Technique 5/09-2066 Système d isolation composée (EPS + MW) non porteur support d étanchéité Isolant thermique

Plus en détail

EXEMPLE DE C.C.T.P. PROTECTIONS BAS DE PENTE RIVES TOITURES TERRASSES -

EXEMPLE DE C.C.T.P. PROTECTIONS BAS DE PENTE RIVES TOITURES TERRASSES - EXEMPLE DE C.C.T.P. PROTECTIONS BAS DE PENTE RIVES TOITURES TERRASSES - Ce CCTP peut être adapté aux particularités du chantier. Pour faciliter son utilisation, les éléments à compléter ou relevant de

Plus en détail

Conception d un vélodrome. Guide destiné aux maîtres d'ouvrage et architectes

Conception d un vélodrome. Guide destiné aux maîtres d'ouvrage et architectes Conception d un vélodrome Guide destiné aux maîtres d'ouvrage et architectes Mars 2013 2013 Table des matières Edito de David LAPPARTIENT, Président de la FFC... 2 Contexte historique... 3 Pourquoi construire

Plus en détail

Système de ponts modulaires Make-A-Bridge. Catalogue 2015

Système de ponts modulaires Make-A-Bridge. Catalogue 2015 Système de ponts modulaires Make-A-Bridge Catalogue 2015 02 MAADI Group, Inc. se réserve le droit d apporter en tout temps et sans préavis des changements aux spécifications, au contenu ou aux descriptions

Plus en détail

Guide pour la planification d escaliers mécaniques et de trottoirs roulants Conséquent vers la solution optimale

Guide pour la planification d escaliers mécaniques et de trottoirs roulants Conséquent vers la solution optimale Guide pour la planification d escaliers mécaniques et de trottoirs roulants Conséquent vers la solution optimale 2 Contenu Introduction Trois situations, une solution Espaces commerciaux Espaces publics

Plus en détail

Isolation Thermique par l Extérieur

Isolation Thermique par l Extérieur Isolation Thermique par l Extérieur Les solutions polystyrène Placo Édito Dans le contexte du Grenelle de l Environnement, la France s est fixée comme objectif de réduire de 40 % les émissions de gaz à

Plus en détail

DUBROVNIK. Hors les murs - un paysage en echo avec la ville - DOCUMENT SOUMIS AU DROIT D'AUTEUR

DUBROVNIK. Hors les murs - un paysage en echo avec la ville - DOCUMENT SOUMIS AU DROIT D'AUTEUR La ville de Dubrovnik prend part à l Europan 11 pour questionner la manière d inplanter un parking conséquent voué à subvenir aux nécéssités d accueil générées par une ville classée au patrimoine mondiale

Plus en détail

technique & détails Prescriptions de mise en œuvre STEICOflex isoler mieux, naturellement Isolants naturels écologiques à base de fibres de bois

technique & détails Prescriptions de mise en œuvre STEICOflex isoler mieux, naturellement Isolants naturels écologiques à base de fibres de bois Prescriptions de mise en œuvre Isolants naturels écologiques à base de fibres de bois technique & détails SOMMAIRE Produit p. 03 Propriétés caractéristiques p. 04 Physique du bâtiment p. 05 Découpe et

Plus en détail

Avis Technique 2/12-1513

Avis Technique 2/12-1513 Avis Technique 2/12-1513 Annule et remplace l Avis Technique 2/09-1380 Stratifié HPL Bardage rapporté / Vêtage Built-up cladding Vorgehängte hinterlüftete Fassadenbekleidung Max Exterior fixations invisibles

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE Épreuve de sciences de l ingénieur Session 2013 Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient 4,5 pour les candidats ayant choisi un enseignement de spécialité autre

Plus en détail

CONSTRUIRE OU RÉNOVER SA MAISON soi-même

CONSTRUIRE OU RÉNOVER SA MAISON soi-même CONSTRUIRE OU RÉNOVER SA MAISON soi-même Comment s y prendre en étapes 1 la faisabilité du projet les choix constructifs les formalités administratives le budget et le planning Cahier spécial 8PAGES le

Plus en détail

La mise en œuvre. 1 - Introduction. 4 - Réalisation d un revêtement en béton dense. 6 - Réalisation d un revêtement en béton drainant

La mise en œuvre. 1 - Introduction. 4 - Réalisation d un revêtement en béton dense. 6 - Réalisation d un revêtement en béton drainant Chapitre6 La mise en œuvre 1 - Introduction 2 - Réalisation : les différentes phases 3 - Réalisation d une couche d assises en GNTP 4 - Réalisation d un revêtement en béton dense 5 - Réalisation d une

Plus en détail

VILLE DE GASPÉ RÈGLEMENT RELATIF À LA GESTION DES RÈGLEMENTS D URBANISME N O 1170-12

VILLE DE GASPÉ RÈGLEMENT RELATIF À LA GESTION DES RÈGLEMENTS D URBANISME N O 1170-12 RÈGLEMENT RELATIF À LA GESTION DES RÈGLEMENTS D URBANISME N O 1170-12 SERVICE DE L URBANISME, DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE L ENVIRONNEMENT CHAPITRE 1 TABLE DES MATIÈRES DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES

Plus en détail

LA TRAME VERTE ET BLEUE DU NORD-PAS DE CALAIS

LA TRAME VERTE ET BLEUE DU NORD-PAS DE CALAIS LA TRAME VERTE ET BLEUE DU NORD-PAS DE CALAIS 1 Les objectifs opérationnels de la Trame Verte et Bleue Connaître Observer Evaluer Restaurer, préserver et gérer les cœurs de nature La Trame Verte et Bleue,

Plus en détail

DISPOSITIONS GÉNÉRALES

DISPOSITIONS GÉNÉRALES DISPOSITIONS GÉNÉRALES ÉTAIEMENT 2 MANUTENTION La manutention manuelle est aisée en raison de la légèreté des poutrelles FILIGRANE. Toutefois, en cas de manutention par grue avec élingues ou palonnier,

Plus en détail

LUT QU EST-CE QUE C EST? Version 1.0 Mars 2010

LUT QU EST-CE QUE C EST? Version 1.0 Mars 2010 A1 BOX DOCUMENT TECHNIQUE LUT QU EST-CE QUE C EST? Version 1.0 Mars 2010 LUT veut dire Look Up Table, en francisant, table de conversion. Il en existe de différents degrés de complexité, dont les deux

Plus en détail

BÂTIMENTS BAS BÂTIMENTS MOYENS BÂTIMENTS ÉLEVÉS

BÂTIMENTS BAS BÂTIMENTS MOYENS BÂTIMENTS ÉLEVÉS 0 GÉNÉRALITÉS 0.1 Objet. Le présent règlement de base fixe les conditions minimales auxquelles doivent répondre la conception, la construction et l'aménagement des bâtiments bas (BB) afin de : Le présent

Plus en détail

Cloisons FERMACELL. Prescription et mise en œuvre

Cloisons FERMACELL. Prescription et mise en œuvre Cloisons FERMACELL Prescription et mise en œuvre Sommaire Introduction...3 La plaque FERMACELL d un seul coup d œil..3 1 Plaques de plâtre FERMACELL renforce par fibres de cellulose...4 1.1 Propriétés

Plus en détail

Bien construire sa maison

Bien construire sa maison Bien construire sa maison Henri RENAUD Groupe Eyrolles, 2011, ISBN : 978-2-212-13229-8 1 Chapitre Terrain et avant-projet de construction 1. Choix du terrain pour bâtir 2. Critères de choix relatifs au

Plus en détail

1/4 N 13824*03. N de l autorisation. Le cas échéant, n de la déclaration préalable 1 effectuée au titre du code de l urbanisme :

1/4 N 13824*03. N de l autorisation. Le cas échéant, n de la déclaration préalable 1 effectuée au titre du code de l urbanisme : MINISTÈRE CHARGÉ DE LA CONSTRUCTION Demande d autorisation de construire, d aménager ou de modifier un établissement recevant du public (ERP) Cette demande vaut également demande d approbation d un Agenda

Plus en détail

CTC POSTE DE TRANSFORMATION COMPACT BAS DE POTEAU

CTC POSTE DE TRANSFORMATION COMPACT BAS DE POTEAU IG-086-FR Instructions Générales CTC POSTE DE TRANSFORMATION COMPACT LIB Postes de Transformation Appareillage Distribution Primaire Appareillage Distribution Secondaire Protection et Automatisation Transformateurs

Plus en détail

Dossier de presse. Cour des Comptes Paris. Restructuration du bâtiment d archives

Dossier de presse. Cour des Comptes Paris. Restructuration du bâtiment d archives Dossier de presse Contact presse I P C Dominique du Jonchay 01 47 53 93 70 dduj@ipconseil.com Restructuration du bâtiment d archives de la Cour des Comptes Daufresne, Le Garrec & Associés architecte mandataire

Plus en détail

MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort

MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort www.monier.be MONIER systèmes d isolation de toiture à l extérieur Savez-vous que

Plus en détail