CICA 2004 CHYPRE GESTION DU RISQUE DE MARCHE DES ENTREPRISES AGRICOLES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CICA 2004 CHYPRE GESTION DU RISQUE DE MARCHE DES ENTREPRISES AGRICOLES"

Transcription

1 CICA 2004 CHYPRE GESTION DU RISQUE DE MARCHE DES ENTREPRISES AGRICOLES

2 Contexte Européen Réforme de la PAC (Politique Agricole Commune) 1992 : Baisse des prix garantis ( 25 %), compensés par des aides pour les céréales et oléagineux : Baisse des prix garantis ( 25 %), partiellement compensés par des aides directes.

3 Identifier les risques RISQUES POUR L ENTREPRISE = Importante volatilité des prix & Marge commerciale réduite

4

5

6 Marchés à Terme Le CBOT: Créé en 1848, le Chicago Board Of Trade lance les premiers contrats à terme en Rôle du Marché à Terme: Protéger les intervenants contre le risque de fluctuations des prix. En Europe: MATIF (1986) EURONEXT, Les Bourses de Paris, Bruxelles, Amsterdam, Lisbonne, Londres (Liffe)

7 Contrats Futures Paris : Colza, Blé, Maïs Londres : Blé, Orge, Sucre,, Café, Cacao Hanovre : Porc vivant, Orge Brasserie New York : Sucre, Café, Cacao, Jus d Orange, Coton.. Chicago : Blé, Soja, Huile et Tourteaux Soja,, Maïs Kuala Lumpur : Huile de Palme. Dalian : Soja, Tourteaux Soja Zhengzhou : Blé

8 Historique Euronext Contrats Matières Premières : Colza depuis novembre Blé depuis avril Maïs depuis octobre Option Colza depuis juin Option Blé depuis 2002.

9 Principes de Base Caractéristiques du contrat à terme : Un contrat financier fongible et standardisé:. Un sous-jacent physique (matière première). Une quantité donnée (tonnage). Une échéance précise (période). Points de livraison physique et période de livraison connus

10 Opérations de couverture EFFICACITE FINANCIERE L efficacité d un instrument financier sur matière première tient à la corrélation du contrat financier avec les cours du marché physique.

11 Contrat Blé N 2 SOUS-JACENT: Blé tendre de toutes origines, de qualité saine, loyale et marchande dont les spécifications sont : - poids spécifique : 76 kg/hl - teneur en humidité : 15 % - grains brisés : 4 % - grains germés : 2 % - teneur en impuretés : 2 % NOMINAL: 50 tonnes métriques. ECHEANCES: Janvier, Mars, Mai, Juillet, Septembre, Novembre. Un horizon de cotation de 14 à 18 mois. LIVRAISON: Rendu silos port de Rouen.

12 Options Colza - Blé SOUS JACENT: Les contrat futures Blé Euronext. DEFINITION: L option est un contrat financier qui confère le droit et non l obligation d acheter (call option) ou de vendre (put option) une quantité donnée de contrat à terme à un prix déterminé à l avance, moyennant le paiement d une prime. INTERET DE L OPTION: - Bénéficier d une hausse des cours lorsqu ils ont vendu leur collecte. - Se protéger d une baisse des cours lorsqu ils n ont pas vendu leur collecte.

13 Les Intervenants NEGOCIANTS INTERNATIONAUX ORGANISME STOCKEUR COOPERATIVES INTERVENANTS FINANCIERS EURONEXT NEGOCE LOCAL TRITURATION MEUNERIE PRODUCTEURS ALIMENTATION DE BETAIL

14 Crédit Agricole UNE RELATION TRIPARTITE Intervenir sur les marchés à terme induit une relation bancaire, donc financière et commerciale, entre: - Les Clients du Groupe en France. - Les Caisses Régionales de Crédit Agricole. - Calyon Financial.

15 Crédit Agricole FORMATION AUX MARCHES A TERME dispensée par Agritel INFORMATIONS SUR LA FILIERE PHYSIQUE disponibles sur le site de Pleinchamp INTERVENTION SUR EURONEXT par l intermédiaire de Calyon Financial

16 Crédit Agricole LA FORMATION AU MARCHE A TERME avec AGRITEL (prestataire extérieur) - Module de Base - Module Expert - Module d Accompagnement

17 Crédit Agricole INFORMATIONS SUR LE MARCHE PHYSIQUE PLEINCHAMP Site communautaire des Experts Agricoles (information quotidienne) AGRITEL Lettres d information hebdomadaires

18 Crédit Agricole INTERVENTION SUR EURONEXT Calyon Financial, acteur majeur du courtage sur les marchés à terme de produits agricoles, propose: - Information en temps réel et conseil. - Négociation des contrats. - Compensation : tenue des comptes financiers des clients en qualité d adhérent d Euronext- Liffe..

Marchés à terme et marchés dérivés. Michel FERRET FranceAgriMer / MEP

Marchés à terme et marchés dérivés. Michel FERRET FranceAgriMer / MEP Marchés à terme et marchés dérivés Michel FERRET FranceAgriMer / MEP Partie I- Généralités Définitions Contexte général Evolutions Marchés dérivés : Définitions / Catégories (1) Ce sont tous les marchés

Plus en détail

II. LES MARCHES AGRICOLES ET LE RISQUE DE PRIX

II. LES MARCHES AGRICOLES ET LE RISQUE DE PRIX II. LES MARCHES AGRICOLES ET LE RISQUE DE PRIX Les marchés agricoles sont de plus en plus soumis à une volatilité des prix remettant en cause le revenu des agriculteurs. Les marchés à terme sont présentés

Plus en détail

II. CARACTERISTIQUES DES MARCHES A TERME

II. CARACTERISTIQUES DES MARCHES A TERME II. CARACTERISTIQUES DES MARCHES A TERME Le marché à terme définit un prix d'échange pour un produit donné et pour une date future. Ce prix formé par la libre confrontation de l'offre et la demande, sert

Plus en détail

Produits financiers dérivés. Octobre 2007

Produits financiers dérivés. Octobre 2007 Produits financiers dérivés Octobre 2007 Plan Généralités sur les produits dérivés Les contrats Forward Les contrats Futures Les swaps Les options «plain vanilla» Les options exotiques Page 2 Généralités

Plus en détail

Les marchés à terme agricoles, le blé Meunier

Les marchés à terme agricoles, le blé Meunier Les marchés à terme agricoles, le blé Meunier Rouen, 19 Novembre 2010 NYSE Euronext. All Rights Reserved. Mention légale NYSE Euronext se rapporte à NYSE Euronext et à toute filiale, et les références

Plus en détail

MERCANTILE EXCHANGE OF MADAGASCAR SA

MERCANTILE EXCHANGE OF MADAGASCAR SA MERCANTILE EXCHANGE OF MADAGASCAR SA www.mexmadagascar.com Mercantile Exchange of Madagascar, en tant que bourse de commerce, travaille dans la mise en place d une plateforme boursière sur laquelle s échangeront

Plus en détail

LES MARCHES CARACTERISES PAR LA VOLATILITE DES PRIX

LES MARCHES CARACTERISES PAR LA VOLATILITE DES PRIX DECOUVRIR le marché à terme céréales et oléagineux LA SECURISATION DES PRIX est un enjeu fort. Pourquoi? La décision de produire ne peut aujourd hui être indépendante de la capacité de vendre. Les produits

Plus en détail

Abstract. Ce document ne peut être analysé comme suffisant pour vous permettre de passer seul un ordre.

Abstract. Ce document ne peut être analysé comme suffisant pour vous permettre de passer seul un ordre. Abstract Ce document vous est proposé à titre d information sur la compréhension des méthodes de couverture sur contrats à terme étranger; et ne prétend pas être exact et exhaustif. Ce document ne peut

Plus en détail

Le commerce international des oléagineux et de l arachide- Place et enjeux pour la filière sénégalaise

Le commerce international des oléagineux et de l arachide- Place et enjeux pour la filière sénégalaise Le commerce international des oléagineux et de l arachide- Place et enjeux pour la filière sénégalaise Le contexte mondial des filières oléagineuses- Principales caractéristiques L analyse du secteur mondial

Plus en détail

Les marchés à terme et la gestion du risque agricole

Les marchés à terme et la gestion du risque agricole Les marchés à terme et la gestion du risque agricole par Monsieur Michel Portier directeur général Agritel et Monsieur Patrick Gentile consultant Agritel 89 SOMMAIRE DE L ARTICLE Introduction 1. Typologie

Plus en détail

VOUS SOUHAITEZ maîtriser

VOUS SOUHAITEZ maîtriser Agriculteurs assurance préviris VOUS SOUHAITEZ maîtriser VOS risques de prix, VOTRE BANQUE a la solution pour accéder aux marchés à terme. Préviris Blé, orge, colza ou maïs Dans un contexte d instabilité

Plus en détail

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext Brochure destinée aux investisseurs particuliers Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext p. 2 Index 1. Options call et put 3 2. Acheteur et vendeur 4 3. Standardisation 5 Valeur sous-jacente

Plus en détail

» Module : Les Marchés à terme (2 jours) / Programme ci-joint

» Module : Les Marchés à terme (2 jours) / Programme ci-joint BULLETIN D INSCRIPTION FORMATION : «LA GESTION DU RISQUE DE PRIX ET L USAGE DES MARCHES A TERME EN AGRICULTURE» Module : Les Marchés à terme (2 jours) / Programme ci-joint A renvoyer par fax au 01 53 05

Plus en détail

Chapitre 5 : produits dérivés

Chapitre 5 : produits dérivés Chapitre 5 : produits dérivés 11.11.2015 Plan du cours Options définition profil de gain à l échéance d une option déterminants du prix d une option Contrats à terme définition utilisation Bibliographie:

Plus en détail

B. Typologie des marchés Les marchés sont généralement regroupés en 3 familles : les marchés au comptant, les forward marchés (marchés à livraison

B. Typologie des marchés Les marchés sont généralement regroupés en 3 familles : les marchés au comptant, les forward marchés (marchés à livraison B. Typologie des marchés Les marchés sont généralement regroupés en 3 familles : les marchés au comptant, les forward marchés (marchés à livraison différée) et les marchés à terme. Il faut cependant ajouter

Plus en détail

La bourse de New York est la plus importante du monde. Elle représente à elle seule la moitié de la capitalisation boursière mondiale.

La bourse de New York est la plus importante du monde. Elle représente à elle seule la moitié de la capitalisation boursière mondiale. 1 Séance 5 : La Bourse. La bourse est un marché dans lequel se rencontrent une ofre et une demande de capitaux et dont le support est représenté par une valeur mobilière (action ou obligation principalement).

Plus en détail

II. LE PRINCIPE DE LA BASE

II. LE PRINCIPE DE LA BASE II. LE PRINCIPE DE LA BASE Le comportement des opérateurs (position longue ou courte) prend généralement en compte l évolution du cours au comptant et celle du cours à terme. Bien qu ils n évoluent pas

Plus en détail

4. Les options Une option donne à son propriétaire le droit d acheter ou de vendre un contrat à terme à un prix et une échéance prédéterminés.

4. Les options Une option donne à son propriétaire le droit d acheter ou de vendre un contrat à terme à un prix et une échéance prédéterminés. 4. Les options Une option donne à son propriétaire le droit d acheter ou de vendre un contrat à terme à un prix et une échéance prédéterminés. C est un droit et non une obligation. L acheteur d une option

Plus en détail

Session de formation des 6 et 7 novembre 2014

Session de formation des 6 et 7 novembre 2014 BULLETIN D INSCRIPTION A renvoyer par fax au 01 53 05 96 71 et par courrier accompagné des arrhes à : Agritel Service Formation - 10 Avenue de la Grande Armée 75017 PARIS Session de formation des 6 et

Plus en détail

Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/14/2014 8:20 PM 2

Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/14/2014 8:20 PM 2 Fondements de Finance Chapitre 13. Introduction aux Forwards et au Futures Le risque de prix et des les futures Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/14/2014 8:20 PM 2 Le risque de prix et des les futures

Plus en détail

«Les marchés s des biocarburants» Quels impacts sur les marchés des matières premières agricoles? Quelles perspectives pour demain? VALBIOM : 3 éme Table Ronde Hélène MORIN 1 Plan de l interventionl Production

Plus en détail

0592 Les contrats à terme de taux d intérêt

0592 Les contrats à terme de taux d intérêt Le 12 avr. 2012 Les crises.fr - Des images pour comprendre 0592 Les contrats à terme de taux d intérêt Ce billet fait suite à celui présentant les produits dérivés. Les futures, sur taux d intérêt Les

Plus en détail

MATHEMATIQUES FINANCIERES SANS LARMES Nicolas Bouleau octobre 2005

MATHEMATIQUES FINANCIERES SANS LARMES Nicolas Bouleau octobre 2005 MATHEMATIQUES FINANCIERES SANS LARMES Nicolas Bouleau octobre 2005 L'engouement parmi les chercheurs et les jeunes scientifiques pour les mathématiques financières très excessif est-il un comportement

Plus en détail

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC Brochure destinée aux investisseurs particuliers p. 2 Index 1. Options call et put 3 2. Acheteur et vendeur 4 3. Standardisation 5 Valeur sous-jacente 5 Prix d exercice 5 Échéance 5 4. Possibilités pour

Plus en détail

Volatilité des matières premières de l alimentation animale

Volatilité des matières premières de l alimentation animale Volatilité des matières premières de l alimentation animale Baptiste Lelyon Institut de l Elevage - Département Economie Février 2011 2007 2010 : Bis Repetita Une situation en apparence identique Une explosion

Plus en détail

MATIF MARCHES A TERME : MODE D EMPLOI. Arnaud Diemer Université Blaise Pascal, Clermont Ferrand IHEDREA, Paris

MATIF MARCHES A TERME : MODE D EMPLOI. Arnaud Diemer Université Blaise Pascal, Clermont Ferrand IHEDREA, Paris MATIF MARCHES A TERME : MODE D EMPLOI Arnaud Diemer Université Blaise Pascal, Clermont Ferrand IHEDREA, Paris 1 PLAN I. PREAMBULE A. Fixation des marges B. Comprendre son environnement et les caractéristiques

Plus en détail

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE 1 Section 1. Les instruments dérivés de change négociés sur le marché interbancaire Section 2. Les instruments dérivés de change négociés sur les marchés boursiers organisés

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007-27

CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007-27 Tunis, le 18 décembre 2007 CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007-27 OBJET : Circulaire aux Intermédiaires Agréés n 2001-11 du 4 mai 2001 relative au Marché des changes et instruments de couverture

Plus en détail

NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE

NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE Avec le développement des produits dérivés, le marché des options de change exerce une influence croissante sur le marché du change au comptant. Cette étude,

Plus en détail

NOTES ET ÉTUDES ÉCONOMIQUES Tiré à part

NOTES ET ÉTUDES ÉCONOMIQUES Tiré à part mars 2008 N 30 NOTES ET ÉTUDES ÉCONOMIQUES Tiré à part Marie-Alix Roussillon-Montfort Les marchés à terme agricoles en Europe et en France NEE n 30, mars 2008, pp. 99-124 Résumé Cet article étudie la possibilité

Plus en détail

Les marchés à terme, plus d une raison de s y intéresser

Les marchés à terme, plus d une raison de s y intéresser Les marchés à terme, plus d une raison de s y intéresser MICHEL MORIN, AGR. AGROÉCONOMISTE (CDPQ) COLLABORATEURS: STÉPHANE D AMATO, AGR., AXIS AGRICULTURE JEAN-DENIS LABRECQUE, CTA 2003 RÉJEAN LEBLANC,

Plus en détail

L ouverture des marchés àterme basés sur les matières premières agricoles en Europe

L ouverture des marchés àterme basés sur les matières premières agricoles en Europe L ouverture des marchés àterme basés sur les matières premières agricoles en Europe Les réformes successives de la PAC depuis 1992 ont induit une plus forte variabilitédes prix Baisse des prix institutionnels,

Plus en détail

A. La distinction entre marchés primaire et secondaire. 1. Le marché financier et ses deux compartiments : le marché primaire et le marché secondaire

A. La distinction entre marchés primaire et secondaire. 1. Le marché financier et ses deux compartiments : le marché primaire et le marché secondaire Chap 2 : Le marché financier et son rôle économique Les marchés de capitaux assurent le financement de l économie. Sur ces marchés se confrontent des agents à la recherche de financements et d autres à

Plus en détail

Gestion des risques liés aux prix des produits de base au moyen d opérations de couverture et d options P. Chessman

Gestion des risques liés aux prix des produits de base au moyen d opérations de couverture et d options P. Chessman Gestion des risques liés aux prix des produits de base au moyen d opérations de couverture et d options P. Chessman COMMANDE N O 08-054 AGDEX 840 OCTOBRE 2008 (En remplacement de la fiche technique n o

Plus en détail

Finance de marché Thèmes abordés Panorama des marches de capitaux Fonctionnement des marchés de capitaux Le marché des obligations Le marchés des

Finance de marché Thèmes abordés Panorama des marches de capitaux Fonctionnement des marchés de capitaux Le marché des obligations Le marchés des FINANCE DE MARCHE 1 Finance de marché Thèmes abordés Panorama des marches de capitaux Fonctionnement des marchés de capitaux Le marché des obligations Le marchés des actions Les marchés dérivés Les autres

Plus en détail

L'agriculteur et les marchés à terme des produits agricoles

L'agriculteur et les marchés à terme des produits agricoles 381.15 L'agriculteur et les marchés à terme des produits agricoles Ph. Burny Ph. Lebailly Faculté des Sciences Agronomiques Chaire d'economie rurale Passage des Déportés 2 B - 5800 Gembloux Pg 121 Revue

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

Dérivés Financiers Contrats à terme

Dérivés Financiers Contrats à terme Dérivés Financiers Contrats à terme Mécanique des marchés à terme 1) Supposons que vous prenez une position courte sur un contrat à terme, pour vendre de l argent en juillet à 10,20 par once, sur le New

Plus en détail

EURONEXT-NYSE MARCHES A TERME : MODE D EMPLOI. Arnaud Diemer, Université Blaise Pascal, Clermont Ferrand Janvier 2013 - VETAGRO

EURONEXT-NYSE MARCHES A TERME : MODE D EMPLOI. Arnaud Diemer, Université Blaise Pascal, Clermont Ferrand Janvier 2013 - VETAGRO EURONEXT-NYSE MARCHES A TERME : MODE D EMPLOI Arnaud Diemer, Université Blaise Pascal, Clermont Ferrand Janvier 2013 - VETAGRO 1 NYSE Liffe en quelques chiffres Au cours de l année 2011, l activité des

Plus en détail

Propositions de la Commission relatives à la révision de la Directive MIF (Marchés des instruments financiers) Directive 2004/39/CE

Propositions de la Commission relatives à la révision de la Directive MIF (Marchés des instruments financiers) Directive 2004/39/CE Propositions de la Commission relatives à la révision de la Directive MIF (Marchés des instruments financiers) Directive 2004/39/CE Partie I- Généralités Définitions Contexte général Evolutions Définitions

Plus en détail

Gestion économique du produit agricole, dossier 3, Arnaud Diemer, IHEDREA, MCF Clermont-Ferrand LES MARCHES A TERME

Gestion économique du produit agricole, dossier 3, Arnaud Diemer, IHEDREA, MCF Clermont-Ferrand LES MARCHES A TERME LES MARCHES A TERME Institut des Hautes Etudes en Droit Rural et Economie Agricole 1 PLAN I ) CARACTERISTIQUES DES MARCHES A ) Objectifs B ) Fonctions C ) Conditions d existence D ) Types d intervention

Plus en détail

Le présent document réunit les réponses des participants ayant donné leur accord pour la publication de leur contribution.

Le présent document réunit les réponses des participants ayant donné leur accord pour la publication de leur contribution. Réponses à la consultation publique de l AMF sur les modifications de son règlement général concernant les positions sur des instruments financiers dont le sous-jacent est une matière première agricole

Plus en détail

Le marché des céréales

Le marché des céréales Le marché des céréales Les fondamentaux Le MArché physique Le MArché à TerMe Le risque De prix deuxième édition Un grand merci aux partenaires qui nous ont aidés à rédiger l ensemble de ces articles :

Plus en détail

Pourquoi est-il important pour une banque de sécuriser le chiffre d affaires des entreprises agricoles?

Pourquoi est-il important pour une banque de sécuriser le chiffre d affaires des entreprises agricoles? Pourquoi est-il important pour une banque de sécuriser le chiffre d affaires des entreprises agricoles? Pourquoi est-il important pour une banque de sécuriser le chiffre d affaires des entreprises agricoles?

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les Futures Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou ultérieurement.

La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou ultérieurement. Umbruch franz. 30.8.2006 16:06 Uhr Seite 183 Instruments financiers dérivés La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou

Plus en détail

Marchés agricoles : la fin du choc?

Marchés agricoles : la fin du choc? Marchés agricoles : la fin du choc? Professeur Philippe Chalmin philippe.chalmin@cercle-cyclope.com Cyclope European leading research Institute on commodity markets Décembre 2013 La rechute économique

Plus en détail

Matières premières agricoles (1 re partie) : nouvelle donne planétaire et volatilité accrue des prix

Matières premières agricoles (1 re partie) : nouvelle donne planétaire et volatilité accrue des prix Eclairages Direction des Études Économiques Mensuel - N 124 Juillet 28 Matières premières agricoles (1 re partie) : nouvelle donne planétaire et volatilité accrue des prix Matières premières agricoles

Plus en détail

Performance creates trust

Performance creates trust Performance creates trust Vontobel Mini Futures Futures Investissement minimum, rendement maximum Vontobel Investment Banking Vontobel Mini Futures Investir un minimum pour un maximum de rendement Avec

Plus en détail

EB 3839/03. 15 janvier 2003 Original : français. Étude. Comité exécutif 251 e réunion 30-31 janvier 2003 Londres, Angleterre

EB 3839/03. 15 janvier 2003 Original : français. Étude. Comité exécutif 251 e réunion 30-31 janvier 2003 Londres, Angleterre EB 3839/03 International Coffee Organization Organización Internacional del Café Organização Internacional do Café Organisation Internationale du Café 15 janvier 2003 Original : français Étude F Comité

Plus en détail

SECTION 5 : OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES

SECTION 5 : OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES SECTION 5 : OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES 1 - DEFINITION DES PRODUITS DERIVES 2 - DEFINITIONS DES MARCHES 3 - USAGE DES CONTRATS 4 - COMPTABILISATION DES OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES 51 SECTION 5

Plus en détail

Décision du 7 juin 2011 relative aux modifications du Livre II des règles locales d'euronext Paris

Décision du 7 juin 2011 relative aux modifications du Livre II des règles locales d'euronext Paris Décision du 7 juin 2011 relative aux modifications du Livre II des règles locales d'euronext Paris L Autorité des marchés financiers ; Vu le code monétaire et financier, et notamment son article L 621-7

Plus en détail

Qu'est-ce qu'un fonds à formule? Document non contractuel

Qu'est-ce qu'un fonds à formule? Document non contractuel Qu'est-ce qu'un fonds à formule? THESAURUS 2013 Tous droits de CONFIDENTIEL reproduction réservés Obligation Options 100% Capital garanti Performance 1- Qu est-ce qu un fonds à formule «Un fonds à formule

Plus en détail

INANCEMENT À TRAVERS LES SYSTÈMES DE ÉCÉPISSÉS D ENTREPÔT EXPÉRIENCE DE LA HOUSING FINANCE BANK EN OUGANDA

INANCEMENT À TRAVERS LES SYSTÈMES DE ÉCÉPISSÉS D ENTREPÔT EXPÉRIENCE DE LA HOUSING FINANCE BANK EN OUGANDA INANCEMENT À TRAVERS LES SYSTÈMES DE ÉCÉPISSÉS D ENTREPÔT EXPÉRIENCE DE LA HOUSING FINANCE BANK EN OUGANDA FORUM SUR LE FINANCEMENT DE L AGRICULTURE Du 28 au 30 mars 2012 Kampala, Ouganda HOUSING FINANCE

Plus en détail

NYSE EURONEXT LES OPTIONS : MODE D EMPLOI

NYSE EURONEXT LES OPTIONS : MODE D EMPLOI NYSE EURONEXT LES OPTIONS : MODE D EMPLOI A propos de NYSE Euronext NYSE Euronext (NYX) est l un des principaux opérateurs de marchés financiers et fournisseurs de technologies de négociation innovantes.

Plus en détail

Formation ESSEC Gestion de patrimoine

Formation ESSEC Gestion de patrimoine Formation ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Les options Plan Les options standards (options de 1 ère génération) Les produits de base: calls

Plus en détail

Chapitre III : Le marché des commodities «matières premières et énergie»

Chapitre III : Le marché des commodities «matières premières et énergie» Chapitre III : Le marché des commodities «matières premières et énergie» Master II Politique Négociation et Commerce International FASEG UCAD CREA Dr Babacar SENE Introduction Quelques rappels sur la définition

Plus en détail

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie!

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie! LES TURBOS INFINIS Investir avec un levier adapté à votre stratégie! Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Émetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance

Plus en détail

Enjeux et perspectives des industries agroalimentaires face à la volatilité du prix des matières premières. Janvier 2013

Enjeux et perspectives des industries agroalimentaires face à la volatilité du prix des matières premières. Janvier 2013 Enjeux et perspectives des industries agroalimentaires face à la volatilité du prix des matières premières Janvier 2013 Contexte et objectif Contexte Les industries agroalimentaires sont un secteur essentiel

Plus en détail

Réunion d information activité céréales. SCA DE MILLY 21 octobre 2014

Réunion d information activité céréales. SCA DE MILLY 21 octobre 2014 Réunion d information activité céréales SCA DE MILLY 21 octobre 2014 ORDRE DU JOUR Bilan collecte moisson 2014 Marché céréalier au 20 octobre 2014 Normes de réception des blés moisson 2014 Rémunération

Plus en détail

Les groupements de producteurs de porcs en France : une organisation originale. Dr. Christine ROGUET Pôle Economie IFIP institut du porc

Les groupements de producteurs de porcs en France : une organisation originale. Dr. Christine ROGUET Pôle Economie IFIP institut du porc Les groupements de producteurs de porcs en France : une organisation originale Dr. Christine ROGUET Pôle Economie IFIP institut du porc Plan de la présentation Organisation générale de la filière porcine

Plus en détail

CARACTERISTIQUES ET EVALUATION DES CONTRATS D OPTION. Finance internationale, 9ème éd. Y. Simon & D. Lautier

CARACTERISTIQUES ET EVALUATION DES CONTRATS D OPTION. Finance internationale, 9ème éd. Y. Simon & D. Lautier CARACTERISTIQUES ET EVALUATION DES CONTRATS D OPTION 1 Section 1. La définition et les caractéristiques d une option Section 2. Les déterminants de la valeur d une option Section 3. Les quatre opérations

Plus en détail

Certificats TURBO. Bénéficiez d un effet de levier en investissant sur l indice CAC 40! Produits non garantis en capital.

Certificats TURBO. Bénéficiez d un effet de levier en investissant sur l indice CAC 40! Produits non garantis en capital. Certificats TURBO Bénéficiez d un effet de levier en investissant sur l indice CAC 40! Produits non garantis en capital. www.produitsdebourse.bnpparibas.com Les Certificats Turbo Le Certificat Turbo est

Plus en détail

PRODUITS DÉRIVÉS LES CONTRATS À TERME : MODE D EMPLOI

PRODUITS DÉRIVÉS LES CONTRATS À TERME : MODE D EMPLOI PRODUITS DÉRIVÉS LES CONTRATS À TERME : MODE D EMPLOI About NYSE Euronext NYSE Euronext (NYX) est l un des principaux opérateurs de marchés financiers et fournisseurs de technologies de négociation innovantes.

Plus en détail

certificats 100% sur matières premières

certificats 100% sur matières premières certificats 100% sur matières premières investir sur les matières premières en toute simplicité PRODUITS À Capital non garanti Les matières premières un actif financier avant tout physique Issues de la

Plus en détail

LES TURBOS. Investir avec du levier sur les indices et les actions!

LES TURBOS. Investir avec du levier sur les indices et les actions! LES TURBOS Investir avec du levier sur les indices et les actions! Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Émetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V.

Plus en détail

DEFINEO JANVIER 2016. Conjuguez diversification et potentiel de performance pour votre épargne. www.groupama.fr. Document à caractère promotionnel

DEFINEO JANVIER 2016. Conjuguez diversification et potentiel de performance pour votre épargne. www.groupama.fr. Document à caractère promotionnel DEFINEO JANVIER 2016 Support en unités de compte dans le cadre d un contrat d assurance vie ou de capitalisation, d une durée de 8 ans. Conjuguez diversification et potentiel de performance pour votre

Plus en détail

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Pierre Andreoletti pierre.andreoletti@univ-orleans.fr Bureau E15 1 / 20 Objectifs du cours Définition

Plus en détail

Présentation. Commercialisation et Gestion des Risques de Prix du Coton. INDICE A de COTLOOK OFFRE & DEMANDE MONDIALES RENDEMENT FIBRE

Présentation. Commercialisation et Gestion des Risques de Prix du Coton. INDICE A de COTLOOK OFFRE & DEMANDE MONDIALES RENDEMENT FIBRE Présentation Commercialisation et Gestion des Risques de Prix du Coton Séminaire introductif Gérald Estur, ICAC Cotonou, 12 avril 25 Volatilité et imprévisibilité des prix du coton Stratégies de vente

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE DU CONTRAT A TERME BLE DE MEUNERIE N 2

FICHE TECHNIQUE DU CONTRAT A TERME BLE DE MEUNERIE N 2 INSTRUCTION N 05-02 du 11 avril 2005 Annule et remplace l instruction N 03-11 du 06 mai 2003 FICHE TECHNIQUE DU CONTRAT A TERME BLE DE MEUNERIE N 2 Article 1 : PRÉLIMINAIRE La présente fiche technique

Plus en détail

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS L objet de ce document est de vous présenter un panorama des principaux instruments financiers utilisés par CPR AM dans le cadre de la fourniture d un service

Plus en détail

ENVIRONNEMENT FINANCIER DE L ENTREPRISE

ENVIRONNEMENT FINANCIER DE L ENTREPRISE ENVIRONNEMENT FINANCIER DE L ENTREPRISE Deux niveaux : niveau mondial : - désintermédiation - décloisonnement - déréglementation niveau européen = intégration européenne Union Européenne, Euro, Banque

Plus en détail

MARCHES DES MATIERES PREMIERES

MARCHES DES MATIERES PREMIERES MARCHES DES MATIERES PREMIERES Juin 2013 Sommaire Introduction 4 I. Introduction aux marchés des matières premières 7 1. Origines 7 2. Principaux marchés des matières premières 8 3. Acteurs des marchés

Plus en détail

Les Warrants ABN AMRO

Les Warrants ABN AMRO Les Warrants ABN AMRO Donner de nouveaux horizons à ses stratégies * le meilleur du possible Making more possible* Gagner en performance avec les Warrants Les Warrants permettent de développer de multiples

Plus en détail

Stratégies d options Guide pratique

Stratégies d options Guide pratique Stratégies d options Guide pratique L OIC fournit cette publication à titre indicatif seulement. Aucun énoncé dans cette publication ne doit être interprété comme étant une recommandation, un conseil,

Plus en détail

GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3

GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3 GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3 1) Couvertures parfaites A) Le 14 octobre de l année N une entreprise sait qu elle devra acheter 1000 onces d or en avril de l année

Plus en détail

PARTIE III : LES MARCHES A TERME

PARTIE III : LES MARCHES A TERME PARTIE III : LES MARCHES A TERME Les marchés agricoles sont de plus en plus soumis à une volatilité des prix remettant en cause le revenu des agriculteurs. Les marchés à terme sont présentés comme des

Plus en détail

Table des matières. La monnaie, de l historique aux formes et fonctions actuelles. Première partie. Avant-propos Introduction

Table des matières. La monnaie, de l historique aux formes et fonctions actuelles. Première partie. Avant-propos Introduction Table des matières Avant-propos Introduction IX XIII Première partie La monnaie, de l historique aux formes et fonctions actuelles Dunod. La photocopie non autorisée est un délit. Chapitre 1. Les raisons

Plus en détail

CERTIFICATS TURBOS INFINIS BEST Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004

CERTIFICATS TURBOS INFINIS BEST Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 CERTIFICATS TURBOS INFINIS BEST Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 Emetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V. Garant du remboursement : BNP Paribas S.A. POURQUOI

Plus en détail

MATIF MARCHES A TERME : MODE D EMPLOI. Arnaud Diemer Université Blaise Pascal, Clermont Ferrand IHEDREA, Paris

MATIF MARCHES A TERME : MODE D EMPLOI. Arnaud Diemer Université Blaise Pascal, Clermont Ferrand IHEDREA, Paris MATIF MARCHES A TERME : MODE D EMPLOI Arnaud Diemer Université Blaise Pascal, Clermont Ferrand IHEDREA, Paris 1 PLAN I. PREAMBULE A. Fixation des marges B. Comprendre son environnement et les caractéristiques

Plus en détail

RÈGLES DE TRANSACTIONS SUR OPTIONS (EURONEXT, EUREX ET OPTIONS US) à partir du 01/04/2016

RÈGLES DE TRANSACTIONS SUR OPTIONS (EURONEXT, EUREX ET OPTIONS US) à partir du 01/04/2016 RÈGLES DE TRANSACTIONS SUR OPTIONS (EURONEXT, EUREX ET OPTIONS US) à partir du 01/04/2016 0073/F01/04/2016 TABLE DES MATIÈRES 1. TYPES DE PRODUITS...3 2. HORAIRES...3 3. TYPES DE TRANSACTIONS SUR OPTIONS...3

Plus en détail

Les options :: Mode d emploi

Les options :: Mode d emploi 1 Les options :: Mode d emploi 2 Achevé de rédiger le 01 mars 2010. Les informations figurant dans ce document proviennent de sources dignes de foi, mais aucune attestation ou garantie, expresse ou tacite,

Plus en détail

catalogue Formation 1 / Catalogue Formation

catalogue Formation 1 / Catalogue Formation catalogue Formation 201 1 2012 1 / Catalogue Formation Edito Sommaire Depuis 1997 et avec la libéralisation des marchés, Offre & Demande Agricole accompagne la filière agricole et agro-alimentaire dans

Plus en détail

Chapitre 1 Les instruments fermes

Chapitre 1 Les instruments fermes UV2 LES INSTRUMENTS FINANCIERS Rappel de comptes : 52 Instrument financier 476 Ecart de conversion actif 477 Ecart de conversion passif 4786 Compensation des pertes latentes sur profits 8091/801 Engagements

Plus en détail

TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300!

TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300! TURBOS Jour TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300! PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRéSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL Société Générale propose une nouvelle génération de Turbos,

Plus en détail

Avantages et inconvénients d un marché à terme

Avantages et inconvénients d un marché à terme Avantages et inconvénients d un marché à terme AVANTAGES Marché complémentaire du marché physique Marché transparent Sécurisation précoce du prix (au moment même des semis, voir des choix d investissements)

Plus en détail

Les options : mode d emploi

Les options : mode d emploi Les options : mode d emploi Euronext se rapporte à Euronext NV et toute autre filiale à au moins 50% d'euronext NV et les références à Euronext contenues dans cette publication comprennent toute société

Plus en détail

Le Crédit Agricole et le Financement de l Agriculture

Le Crédit Agricole et le Financement de l Agriculture Le Crédit Agricole et le Financement de l Agriculture Jean-Marie Sander, Président de la Fédération Nationale du Crédit Agricole (France) Day 2 - Session I Agricultural finance : institutional issues 1

Plus en détail

Formation ESSEC Gestion de patrimoine

Formation ESSEC Gestion de patrimoine Formation ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Pr oduits str uctur és : méthode optionnelle (OBPI) Plan Produits structurés : la méthode optionnelle

Plus en détail

Produits Cash. Euronext

Produits Cash. Euronext CONTACT Media : +31.20.550.4488 (Amsterdam), +32.2.509.1392 (Bruxelles) +351.217.900.029 (Lisbonne), +44.20.7379.2789 (Londres) +1.212.656.2411 (New York), +33.1.49.27.11.33 (Paris) CONTACT Relations Investisseurs

Plus en détail

SPREAD (CYLINDRE) CONSTRUCTION DE DEUX OPTIONS

SPREAD (CYLINDRE) CONSTRUCTION DE DEUX OPTIONS Dans un contrat d'option, le détenteur acquiert un droit, l'émetteur contracte une obligation. Un prix doit être payé par le détenteur à l'émetteur : c'est la prime (premium). LE CALCUL DU MONTANT DE LA

Plus en détail

Valorisation d es des options Novembre 2007

Valorisation d es des options Novembre 2007 Valorisation des options Novembre 2007 Plan Rappels Relations de prix Le modèle binomial Le modèle de Black-Scholes Les grecques Page 2 Rappels (1) Définition Une option est un contrat financier qui confère

Plus en détail

Brochure d'information sur les options

Brochure d'information sur les options Brochure d'information sur les options Introduction La présente brochure explique succinctement le fonctionnement des options et se penche sur les risques éventuels liés au négoce d options. Le glossaire

Plus en détail

Le MARCHE A TERME des CEREALES

Le MARCHE A TERME des CEREALES Le MARCHE A TERME des CEREALES Le 22 janvier 2013 Jean WART 1 Le MARCHE A TERME des Céréales Outil de sécurisation pour le producteur 2 1 Le MARCHE à TERME des CEREALES Outil de sécurisation pour le producteur

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les positions vendeuses sur les options, ou vente d options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document

Plus en détail

SOLUTION WEB MODULE E-COMMERCE SPECIFIQUE AUX METIERS DES GRAINS. Les points forts. Publics concernés. RÉACTIVITÉ : un prix temps réel

SOLUTION WEB MODULE E-COMMERCE SPECIFIQUE AUX METIERS DES GRAINS. Les points forts. Publics concernés. RÉACTIVITÉ : un prix temps réel SOLUTION WEB SPECIFIQUE AUX METIERS DES GRAINS MODULE E-COMMERCE Le module e-commerce est une plateforme web qui permet la contractualisation entre un Organisme Stockeur et ses agriculteurs Les points

Plus en détail

1- PRINCIPES DE GESTION DES RISQUES

1- PRINCIPES DE GESTION DES RISQUES 1- PRINCIPES DE GESTION DES RISQUES Objectifs du chapitre : à la fin de ce chapitre, vous devrez savoir... expliquer ce qu est un «risque» différencier les techniques fondamentales (éviter/prévenir/absorber/transférer)

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU MARCHE A TERME INTERNATIONAL DE FRANCE 5 PREMIERE PARTIE : PRESENTATION DES INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME DU MATIF 8

PRESENTATION GENERALE DU MARCHE A TERME INTERNATIONAL DE FRANCE 5 PREMIERE PARTIE : PRESENTATION DES INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME DU MATIF 8 N O T E D I N F O R M A T I O N D U M A T I F Visa COB n 00-1226 du 4 juillet 2000 SOMMAIRE INTRODUCTION I - PRESENTATION GENERALE DU MARCHE A TERME INTERNATIONAL DE FRANCE 5 II - LES INSTITUTIONS ET LE

Plus en détail