Nombres complexes Forme polaire Algèbre linéaire I MATH 1057 F

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nombres complexes Forme polaire Algèbre linéaire I MATH 1057 F"

Transcription

1 Nombres complexes Forme polaire Algèbre linéaire I MATH 1057 F Julien Dompierre Département de mathématiques et d informatique Université Laurentienne Sudbury, 3 avril 2011

2 Forme polaire Le nombre complexe z = a + bi est représenté par un point dans le plan complexe. Ce point a (a,b) pour coordonnées cartésiennes. On peut aussi le donner par ses coordonnées polaires qui sont le module de z, r = z 0 et l argument de z, θ = arg(z). θ La représentation d un nombre complexe a par ses coordonnées polaires (r,θ) est appelée la forme polaire de ce nombre. Si la forme polaire (r,θ) d un nombre complexe est connue, sa forme cartésienne (a,b) est alors donnée par a = r cos θ, b = r sinθ. b I r z = a + bi R

3 Conventions pour les coordonnées polaires Si r > 0, l argument θ est unique modulo 2π ; ça signifie que deux valeurs de l argument qui diffèrent par un multiple entier de 2π sont considérés comme équivalents. Pour obtenir une représentation unique, la convention est de choisir θ dans l intervalle ] π,π], c est-à-dire π < θ π. Si r = 0, toute valeur de θ détermine le même nombre. Pour obtenir une représentation unique dans ce cas, la convention est de choisir arg(0) = 0.

4 Conversion de la forme polaire à la forme cartésienne Exemples : A) Quel est le nombre complexe qui a pour forme polaire (5, 0)? a = r cos θ = 5cos(0) = 5 z = a + bi = 5. b = r sinθ = 5sin(0) = 0 B) Quel est le nombre complexe qui a pour forme polaire 2,π/2? a = r cos θ = 2cos(π/2) = 0 z = a + bi = 2i. b = r sinθ = 2sin(π/2) = 2 C) Quel est le nombre complexe qui a pour forme polaire 6, π/4? a = r cos θ = 6cos( π/4) = 3 2 z = a + bi = i. b = r sinθ = 6sin( π/4) = 3 2

5 Ce qu il faut retenir en trigonométrie Angle sin cos 0 (0 ) 0 1 π/6 (30 ) 0.5 3/2 π/4 (45 ) 2/2 2/2 π/3 (60 ) 3/2 0.5 π/2 (90 ) 1 0 L unité utilisée en trigonométrie pour les angles est le radian (noté rad). πrad = 180.

6 Conversion de la forme cartésienne à la forme polaire On suppose connue la forme cartésienne (a,b) d un nombre complexe. Sa forme polaire (r,θ) est alors donnée par r = a 2 + b 2 arctan(b/a) si a > 0, arctan(b/a) + π si a < 0 et b 0, arctan(b/a) π si a < 0 et b < 0, θ = +π/2 si a = 0 et b > 0, π/2 si a = 0 et b < 0, 0 si a = 0 et b = 0. La formule précédente nécessite de distinguer plusieurs cas. Cependant, de nombreux langages de programmation fournissent une variante de la fonction arc tangente, qui est souvent appelée atan2(b,a), et qui traite les différents cas à l interne.

7 Ce qu il faut retenir en trigonométrie (suite) Angle tan 0 (0 ) 0 π/6 (30 ) 1/ 3 π/4 (45 ) 1 π/3 (60 ) 3 π/2 (90 ) + 2π/3 (120 ) 3 3π/4 (135 ) 1

8 Conversion de la forme cartésienne à la forme polaire Une formule utilisant la fonction arccos nécessite de distinguer moins de cas : + arccos(a/r) si b 0 et r 0, θ = arccos(a/r) si b < 0, 0 si r = 0.

9 Exemples de forme polaire 1) Soit z = 2+2i en forme cartésienne. Trouvez la forme polaire. Le rayon est donné par L angle est donné par r = θ = arctan ( 2) 2 + (2) 2 = 8. ( ) 2 + π = 3π 2 4 (= 135 ). 2) Soit z = 4i en forme cartésienne. Trouvez la forme polaire. Le rayon est donné par r = (0) 2 + ( 4) 2 = 4. On est dans le cas a = 0,b < 0 donc l angle est donné par θ = π 2 (= 90 ).

10 Notation de la forme polaire Quand la forme polaire est notée z = r (cos θ + i sinθ) on l appelle la forme trigonométrique. Il existe une autre forme, la forme exponentielle. Rappel sur les exponentiels : e x e y = e x+y e x = 1 e x e 0 = 1

11 Exponentielles complexes On peut prendre comme définition de l exponentiel complexe la formule d Euler (1748) e iθ = cos θ + i sinθ. Le nombre complexe dont la forme trigonométrique est z = r (cos θ + i sinθ) s écrit alors qui est la forme exponentielle. z = r e iθ,

12 Exemple de forme polaire 2) Soit z = 4i en forme cartésienne. Trouvez la forme polaire. Le rayon est donné par r = (0) 2 + ( 4) 2 = 4. On est dans le cas a = 0,b < 0 donc l angle est donné par θ = π 2 (= 90 ). La forme trigonométrique est ( z = 4 cos π ) π + i sin 2 2 et la forme exponentielle est z = 4e i π/2.

13 Exemple de forme cartésienne 3) Soit z = 2e i π/3 en forme polaire. Trouvez la forme cartésienne. On a que le rayon est r = 2 et que l angle est θ = π/3. La partie réelle a est donnée par a = r cos θ = 2cos π 3 = 21 2 = 1. La partie imaginaire b est donnée par La forme cartésienne est donc b = r sinθ = 2sin π 3 = = 3. z = i.

14 Multiplication utilisant la forme polaire La propriété des exponentielles e x e y = e x+y s étend au cas des exponentielles complexes. e iθ 1 e iθ 2 = e i(θ 1+θ 2 ) On peut le montrer avec la trigonométrie : e iθ 1 e iθ 2 = (cos θ 1 + i sinθ 1 )(cos θ 2 + i sinθ 2 ) = (cos θ 1 cos θ 2 sinθ 1 sinθ 2 ) + i(cos θ 1 sinθ 2 + sinθ 1 cos θ 2 ) = cos(θ 1 + θ 2 ) + i sin(θ 1 + θ 2 ) = e i(θ 1+θ 2 ) La multiplication de deux nombres complexes est plus facile en forme polaire qu en forme cartésienne : ( ) ( ) z 1 z 2 = r 1 e iθ 1 r 2 e iθ 2 = r 1 r 2 e i(θ 1+θ 2 ).

15 Exemple de multiplication en forme polaire 4) Multipliez z = 1 i et w = i en utilisant la forme polaire. On a que les formes polaires de z et w sont z = 2e i π/4 et w = 2e i π/3. Alors le produit de z par w est donné par zw = ( 2)(2)e i (( π/4)+(π/3)) = 2 2e i π/12.

16 Division utilisant la forme polaire Suivant la même idée que sur le transparent précédent, la division de deux nombres complexes est beaucoup plus facile en forme polaire qu en forme cartésienne : Notez aussi que z 1 z 2 = r 1 e iθ1 r 2 e iθ 2 = r 1 r 2 e i(θ 1 θ 2 ) z = a bi = re iθ. le conjugué est le complexe de même module, mais d argument opposé.

17 Exemple de division en forme polaire 5) Divisez z = 1 i par w = 1 + 3i en utilisant la forme polaire. On a que la forme polaire de z et w sont z = 2e i π/4 et w = 2e i π/3. Alors la division de z par w est donnée par z 2 2 w = 2 ei (( π/4) (π/3)) = 2 e i 7π/12.

18 Puissances utilisant la forme polaire La forme polaire facilite aussi le calcul des puissances entières selon la formule de De Moivre (1730), (cos θ + i sinθ) n = cos(nθ) + i sin(nθ). En notation exponentielle, c est plus évident ( e iθ) n = e i(nθ). Pour un complexe z = re iθ quelconque, on obtient z n = (r e iθ ) n = r n (e iθ ) n = r n e inθ

19 Exemple d une puissance en utilisant la forme polaire 6) Soit z = i. Trouvez z 12 = ( i) 12. La forme polaire de z est z = 2e i 2π/3. Alors z 12 = 2 12 e i (12)(2π/3) = 4096e i8π = 4096e i 0 = 4096.

20 Relation à la trigonométrie La formule d Euler procure un lien puissant entre l analyse et la trigonométrie, et permet d interpréter les fonctions sinus et cosinus comme des sommes pondérées de fonctions exponentielles. Si on additionne ou soustrait les formules d Euler : e iθ = cos θ + i sinθ, e iθ = cos θ i sinθ, et on résout soit le sinus, soit le cosinus, on obtient cos θ = eiθ + e iθ 2, sinθ = eiθ e iθ. 2i Ces relations peuvent même servir de définition aux fonctions trigonométriques avec un argument complexe θ. Par exemple, soit θ = iϕ, on a : cos(iϕ) = e ϕ + e ϕ 2 = cosh(ϕ), sin(iϕ) = e ϕ e ϕ = i sinh(ϕ). 2i

21 Identité d Euler e iπ + 1 = 0 L identité d Euler, e iπ + 1 = 0, est remarquable pour sa beauté mathématique. Trois fonctions arithmétiques de base sont présentes exactement une fois : addition, multiplication, et l exponentiation. Aussi, l identité relie cinq constantes mathématiques fondamentales : Le nombre 0. Le nombre 1. Le nombre π, qui est omniprésent en trigonométrie, en géométrie euclidienne et en analyse mathématique. Le nombre d Euler e, base des logarithmes népériens, qui apparaît souvent en analyse mathématique. Le nombre i, l unité imaginaire des nombres complexes. Un vote des lecteurs mené par Mathematical Intelligencer a nommé cette identité the most beautiful theorem in mathematics. Un autre vote mené par Physics World en 2004 l a nommé the greatest equation ever, à égalité avec les équations de Maxwell.

Représentation géométrique d un nombre complexe

Représentation géométrique d un nombre complexe CHAPITRE 1 NOMBRES COMPLEXES 1 Représentation géométrique d un nombre complexe 1. Ensemble des nombres complexes Soit i le nombre tel que i = 1 L ensemble des nombres complexes est l ensemble des nombres

Plus en détail

NOMBRES COMPLEXES. Exercice 1 :

NOMBRES COMPLEXES. Exercice 1 : Exercice 1 : NOMBRES COMPLEXES On donne θ 0 un réel tel que : cos(θ 0 ) 5 et sin(θ 0 ) 1 5. Calculer le module et l'argument de chacun des nombres complexes suivants (en fonction de θ 0 ) : a i( )( )(1

Plus en détail

Annexe D: Les nombres complexes

Annexe D: Les nombres complexes Annexe D: Les nombres complexes L'équation t + 1 = 0 n'a pas de solution dans les nombres réels. Pourtant, vous verrez lors de vos études qu'il est très pratique de pouvoir résoudre des équations de ce

Plus en détail

Cours de Mathématiques

Cours de Mathématiques Cours de Mathématiques MPSI-2 Lycée Fermat Alain Soyeur Table des matières 1 Raisonnement, ensembles 7 1.1 Logique................................................... 7 1.2 Ensembles.................................................

Plus en détail

Exercices - Nombres complexes : corrigé. Formes algébriques et trigonométriques, module et argument

Exercices - Nombres complexes : corrigé. Formes algébriques et trigonométriques, module et argument Formes algébriques et trigonométriques, module et argument Exercice - - L/Math Sup - On multiplie le dénominateur par sa quantité conjuguée, et on obtient : Z = 4 i 3 + i 3 i 3 = 4 i 3 + 3 = + i 3. Pour

Plus en détail

MPSI PCSI PTSI. Julien Freslon polytechnicien, professeur agrégé de mathématiques en classe préparatoire au lycée Dessaignes de Blois.

MPSI PCSI PTSI. Julien Freslon polytechnicien, professeur agrégé de mathématiques en classe préparatoire au lycée Dessaignes de Blois. Mathématiques Exercices incontournables MPSI PCSI PTSI Julien Freslon polytechnicien, professeur agrégé de mathématiques en classe préparatoire au lycée Dessaignes de Blois. Jérôme Poineau polytechnicien,

Plus en détail

Rappels et compléments, première partie : Nombres complexes et applications à la géométrie

Rappels et compléments, première partie : Nombres complexes et applications à la géométrie Rappels et compléments, première partie : Nombres complexes et applications à la géométrie 1 Définition des nombres complexes On définit sur les couples de réels une loi d addition comme suit : (x; y)

Plus en détail

Séquence 6. Ensemble des nombres complexes. Sommaire. Prérequis Définition Forme algébrique Forme trigonométrique Synthèse

Séquence 6. Ensemble des nombres complexes. Sommaire. Prérequis Définition Forme algébrique Forme trigonométrique Synthèse Séquence 6 Ensemble des nombres complexes Sommaire Prérequis Définition Forme algébrique Forme trigonométrique Synthèse Cette séquence est une brève introduction à un nouvel ensemble de nombres, ensemble

Plus en détail

Exercices - Polynômes : corrigé. Opérations sur les polynômes

Exercices - Polynômes : corrigé. Opérations sur les polynômes Opérations sur les polynômes Exercice 1 - Carré - L1/Math Sup - Si P = Q est le carré d un polynôme, alors Q est nécessairement de degré, et son coefficient dominant est égal à 1. On peut donc écrire Q(X)

Plus en détail

Mesure d angles et trigonométrie

Mesure d angles et trigonométrie Thierry Ciblac Mesure d angles et trigonométrie Mesure de l angle de deux axes (ou de deux demi-droites) de même origine. - Mesures en degrés : Divisons un cercle en 360 parties égales définissant ainsi

Plus en détail

4. NOMBRES COMPLEXES ET TRIGONOMÉTRIE

4. NOMBRES COMPLEXES ET TRIGONOMÉTRIE 4. NOMBRES COMPLEXES ET TRIGONOMÉTRIE 1 Introduction. 1. 1 Justication historique. La résolution de l'équation du degré (par la méthode de Cardan) amena les mathématiciens italiens du seizième 3ème siècle

Plus en détail

Cours arithmétique et groupes. Licence première année, premier semestre

Cours arithmétique et groupes. Licence première année, premier semestre Cours arithmétique et groupes. Licence première année, premier semestre Raphaël Danchin, Rejeb Hadiji, Stéphane Jaffard, Eva Löcherbach, Jacques Printems, Stéphane Seuret Année 2006-2007 2 Table des matières

Plus en détail

Cours de mathématiques Première année. Exo7

Cours de mathématiques Première année. Exo7 Cours de mathématiques Première année Eo7 2 Eo7 Sommaire Logique et raisonnements 9 Logique 9 2 Raisonnements 4 2 Ensembles et applications 9 Ensembles 20 2 Applications 23 3 Injection, surjection, bijection

Plus en détail

Angles orientés et fonctions circulaires ( En première S )

Angles orientés et fonctions circulaires ( En première S ) Angles orientés et fonctions circulaires ( En première S ) Dernière mise à jour : Jeudi 01 Septembre 010 Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble (Année 006-007) Lycée Stendhal, Grenoble

Plus en détail

Module et argument d un nombre complexe. Interprétation géométrique, lignes de niveau associées. Applications

Module et argument d un nombre complexe. Interprétation géométrique, lignes de niveau associées. Applications Module et argument d un nombre complexe. Interprétation géométrique, lignes de niveau associées. Applications Introduction : Cette leçon s inscrit dans la continuité de la précédente. On supposera connu

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours.

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours. Eo7 Fonctions de plusieurs variables Eercices de Jean-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-francefr * très facile ** facile *** difficulté moenne **** difficile ***** très difficile I

Plus en détail

Nombres complexes. cours, exercices corrigés, programmation

Nombres complexes. cours, exercices corrigés, programmation 1 Nombres complexes cours, exercices corrigés, programmation Nous allons partir des nombres réels pour définir les nombres complexes. Au cours de cette construction, les nombres complexes vont être munis

Plus en détail

Les travaux doivent être remis sous forme papier.

Les travaux doivent être remis sous forme papier. Physique mathématique II Calendrier: Date Pondération/note nale Matériel couvert ExercicesSérie 1 : 25 septembre 2014 5% RH&B: Ch. 3 ExercicesSérie 2 : 23 octobre 2014 5% RH&B: Ch. 12-13 Examen 1 : 24

Plus en détail

Introduction. Mathématiques Quantiques Discrètes

Introduction. Mathématiques Quantiques Discrètes Mathématiques Quantiques Discrètes Didier Robert Facultés des Sciences et Techniques Laboratoire de Mathématiques Jean Leray, Université de Nantes email: v-nantes.fr Commençons par expliquer le titre.

Plus en détail

2 Nombres complexes. et trigonométrie CHAPITRE

2 Nombres complexes. et trigonométrie CHAPITRE CHAPITRE Nombres complexes et trigonométrie A Les nombres complexes 66 B Représentation géométrique Affixe Module Argument 67 1 Image d un complexe Affixe d un point, d un vecteur 67 Module 68 3 Nombres

Plus en détail

Prise en main du logiciel GeoGebra

Prise en main du logiciel GeoGebra Prise en main du logiciel GeoGebra 1 Introduction 1.1 Principes GeoGebra est un logiciel de géométrie dynamique permettant d effectuer des constructions de figures de façon purement géométrique mais également

Plus en détail

Les quatre opérations sur les nombres entiers Statistiques et probabilités I. Code Unités Devoirs Code Unités Devoirs

Les quatre opérations sur les nombres entiers Statistiques et probabilités I. Code Unités Devoirs Code Unités Devoirs 1 re secondaire 2 e secondaire Les quatre opérations sur les nombres entiers Statistiques et probabilités I MAT-1005-2 2 3 MAT-2008-2 2 3 (+, -, x, ) dans l ensemble des entiers Z. Ce premier cours portant

Plus en détail

Nombres complexes Forme trigonométrique d un complexe Exercices corrigés

Nombres complexes Forme trigonométrique d un complexe Exercices corrigés Nombres complexes Forme trigonométrique d un complexe Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : Exercice 1 : affixe d un point, représentation d un point-image dans le plan complexe, argument

Plus en détail

Cours d Analyse I et II

Cours d Analyse I et II ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE Cours d Analyse I et II Sections Microtechnique & Science et génie des matériaux Dr. Philippe Chabloz avril 23 Table des matières Sur les nombres. Les nombres

Plus en détail

LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S )

LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S ) LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S ) Dernière mise à jour : Jeudi 4 Janvier 007 Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble ( Année 006-007 ) 1 Table des matières 1 Grille d autoévaluation

Plus en détail

Baccalauréat S Nombres complexes Index des exercices sur les complexes de septembre 1999 à juin 2012 Tapuscrit : DENIS VERGÈS

Baccalauréat S Nombres complexes Index des exercices sur les complexes de septembre 1999 à juin 2012 Tapuscrit : DENIS VERGÈS Baccalauréat S Nombres complexes Index des exercices sur les complexes de septembre 1999 à juin 2012 Tapuscrit : DENIS VERGÈS N o Lieu et date Q.C.M. Algébrique Géométrie 1 Asie juin 2012 2 Métropole juin

Plus en détail

Exercice 1 Trouver l équation du plan tangent pour chaque surface ci-dessous, au point (x 0,y 0,z 0 ) donné :

Exercice 1 Trouver l équation du plan tangent pour chaque surface ci-dessous, au point (x 0,y 0,z 0 ) donné : Enoncés : Stephan de Bièvre Corrections : Johannes Huebschmann Exo7 Plans tangents à un graphe, différentiabilité Exercice 1 Trouver l équation du plan tangent pour chaque surface ci-dessous, au point

Plus en détail

- Module M2 - Fondamentaux d analyse

- Module M2 - Fondamentaux d analyse - Module M - Fondamentau d analyse Cléo BARAS, cleo.baras@ujf-grenoble.fr IUT - Grenoble Département Réseau et Télécommunications DUT - ère année Année universitaire 9- Web : http ://iut-tice.ujf-grenoble.fr/gtr/mathm/inde.asp

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable Eo7 Fonctions de plusieurs variables Eercices de Jean-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-francefr * très facile ** facile *** difficulté moenne **** difficile ***** très difficile I

Plus en détail

Université Joseph Fourier, Grenoble. Calcul Algébrique. Eric Dumas, Emmanuel Peyre, Bernard Ycart

Université Joseph Fourier, Grenoble. Calcul Algébrique. Eric Dumas, Emmanuel Peyre, Bernard Ycart Université Joseph Fourier, Grenoble Maths en Ligne Calcul Algébrique Eric Dumas, Emmanuel Peyre, Bernard Ycart Ce chapitre est consacré à la manipulation de formules algébriques, constituées de variables

Plus en détail

1 radian. De même, la longueur d un arc de cercle de rayon R et dont l angle au centre a pour mesure α radians est α R. R AB =R.

1 radian. De même, la longueur d un arc de cercle de rayon R et dont l angle au centre a pour mesure α radians est α R. R AB =R. Angles orientés Trigonométrie I. Préliminaires. Le radian Définition B R AB =R C O radian R A Soit C un cercle de centre O. Dire que l angle géométrique AOB a pour mesure radian signifie que la longueur

Plus en détail

Chapitre 3. Quelques fonctions usuelles. 1 Fonctions logarithme et exponentielle. 1.1 La fonction logarithme

Chapitre 3. Quelques fonctions usuelles. 1 Fonctions logarithme et exponentielle. 1.1 La fonction logarithme Chapitre 3 Quelques fonctions usuelles 1 Fonctions logarithme et eponentielle 1.1 La fonction logarithme Définition 1.1 La fonction 7! 1/ est continue sur ]0, +1[. Elle admet donc des primitives sur cet

Plus en détail

Analyse. Gaëtan Bisson. bisson@gaati.org

Analyse. Gaëtan Bisson. bisson@gaati.org Analyse Gaëtan Bisson bisson@gaati.org Table des matières Nombres réels 4. Construction........................................ 4. Densité et distance..................................... 6.3 Exercices...........................................

Plus en détail

Mathématiques. Résumé du cours en fiches. MPsi MP. Daniel Fredon. Ancien maître de conférences à l université de Limoges

Mathématiques. Résumé du cours en fiches. MPsi MP. Daniel Fredon. Ancien maître de conférences à l université de Limoges Mathématiques Résumé du cours en fiches MPsi MP Daniel Fredon Ancien maître de conférences à l université de Limoges Dunod, Paris, 2010. ISBN 978-2-10-055590-1 Table des matières Partie 1 Analyse dans

Plus en détail

Introduction à Sage-Python

Introduction à Sage-Python Introduction à Sage-Python Aurélien Greuet Université de Versailles http://lmv.math.cnrs.fr/annuaire/aurelien-greuet/ 1 Python? Sage?! Calcul formel?!? 1.1 Python Python est un langage de programmation

Plus en détail

Correction du Baccalauréat S Amérique du Nord mai 2007

Correction du Baccalauréat S Amérique du Nord mai 2007 Correction du Baccalauréat S Amérique du Nord mai 7 EXERCICE points. Le plan (P) a une pour équation cartésienne : x+y z+ =. Les coordonnées de H vérifient cette équation donc H appartient à (P) et A n

Plus en détail

Annexe 1 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles

Annexe 1 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Annexe 1 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Filière : scientifique Voie : Mathématiques, physique et sciences de l'ingénieur (MPSI) Discipline : Mathématiques Première année Classe

Plus en détail

Synthèse de trigonométrie. Yvan Haine - Pierre Joris

Synthèse de trigonométrie. Yvan Haine - Pierre Joris Synthèse de trigonométrie Yvan Haine - Pierre Joris Août 01 Cette synthèse de trigonométrie a été rédigée suite à une suggestion de M. le Professeur E. Delhez. Elle est destinée à aider les étudiants à

Plus en détail

Fonctions analytiques

Fonctions analytiques CHAPITRE Fonctions analytiques Les principaux résultats à retenir : soit U un ouvert de C et f : U C. f est analytique sur U si et seulement si f est développable en série entière au voisinage de chaque

Plus en détail

Mathématiques Algèbre et géométrie

Mathématiques Algèbre et géométrie Daniel FREDON Myriam MAUMY-BERTRAND Frédéric BERTRAND Mathématiques Algèbre et géométrie en 30 fiches Daniel FREDON Myriam MAUMY-BERTRAND Frédéric BERTRAND Mathématiques Algèbre et géométrie en 30 fiches

Plus en détail

Chapitre 0 Introduction à la cinématique

Chapitre 0 Introduction à la cinématique Chapitre 0 Introduction à la cinématique Plan Vitesse, accélération Coordonnées polaires Exercices corrigés Vitesse, Accélération La cinématique est l étude du mouvement Elle suppose donc l existence à

Plus en détail

PROGRAMME DE I. NOMBRES COMPLEXES ET GÉOMÉTRIE ÉLÉMENTAIRE CLASSE DE PREMIÈRE ANNÉE MPSI

PROGRAMME DE I. NOMBRES COMPLEXES ET GÉOMÉTRIE ÉLÉMENTAIRE CLASSE DE PREMIÈRE ANNÉE MPSI CLASSE DE PREMIÈRE ANNÉE MPSI Le programme de première année MPSI est organisé en trois parties. Dans une première partie figurent les notions et les objets qui doivent être étudiés dès le début de l année

Plus en détail

ELECTROSTATIQUE - 2. 1. Rappels. 2. Outils mathématiques. 3. Distribution de charges. 4. Exemples de calculs de champ électrique

ELECTROSTATIQUE - 2. 1. Rappels. 2. Outils mathématiques. 3. Distribution de charges. 4. Exemples de calculs de champ électrique ELECTROTATIQUE - 2 1. Rappels 2. Outils mathématiques 2.1. ystèmes classiques de coordonnées 2.2. Volume élémentaire dans chaque système de coordonnées 2.3. Intégrales des fonctions de points 2.4. Circulation

Plus en détail

Chapitre 6. Fonction réelle d une variable réelle

Chapitre 6. Fonction réelle d une variable réelle Chapitre 6 Fonction réelle d une variable réelle 6. Généralités et plan d étude Une application de I dans R est une correspondance entre les éléments de I et ceu de R telle que tout élément de I admette

Plus en détail

Premiers pas avec Mathematica

Premiers pas avec Mathematica Premiers pas avec Mathematica LP206 : Mathématiques pour physiciens I Année 2010/2011 1 Introduction Mathematica est un logiciel de calcul formel qui permet de manipuler des expressions mathématiques symboliques.

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Module : Analyse 03 Chapitre 00 : Fonctions de plusieurs variables Généralités et Rappels des notions topologiques dans : Qu est- ce que?: Mathématiquement, n étant un entier non nul, on définit comme

Plus en détail

Mathématiques mise à niveau - 521

Mathématiques mise à niveau - 521 Mathématiques mise à niveau - 521 Ces trois modules de mathématiques 521 ont été conçus pour préparer le PR1 de l activité SES option Informatique (EV7). Cette formation est néanmoins ouverte aux agents

Plus en détail

Sites web éducatifs et ressources en mathématiques

Sites web éducatifs et ressources en mathématiques Sites web éducatifs et ressources en mathématiques Exercices en ligne pour le primaire Calcul mental élémentaire : http://www.csaffluents.qc.ca/wlamen/tables-sous.html Problèmes de soustraction/addition

Plus en détail

Programme de la classe de première année MPSI

Programme de la classe de première année MPSI Objectifs Programme de la classe de première année MPSI I - Introduction à l analyse L objectif de cette partie est d amener les étudiants vers des problèmes effectifs d analyse élémentaire, d introduire

Plus en détail

F411 - Courbes Paramétrées, Polaires

F411 - Courbes Paramétrées, Polaires 1/43 Courbes Paramétrées Courbes polaires Longueur d un arc, Courbure F411 - Courbes Paramétrées, Polaires Michel Fournié michel.fournie@iut-tlse3.fr http://www.math.univ-toulouse.fr/ fournie/ Année 2012/2013

Plus en détail

Université Joseph Fourier, Grenoble I Mathématiques, Informatique et Mathématiques Appliquées Licence Sciences et Technologies 2e année

Université Joseph Fourier, Grenoble I Mathématiques, Informatique et Mathématiques Appliquées Licence Sciences et Technologies 2e année Université Joseph Fourier, Grenoble I Mathématiques, Informatique et Mathématiques Appliquées Licence Sciences et Technologies 2e année Courbes et surfaces Boris Thibert Les courbes et les surfaces interviennent

Plus en détail

La fonction zêta de Riemann

La fonction zêta de Riemann Sébastien Godillon Les nombres premiers Problème de répartition Arithmétique des entiers naturels 2 + 5 = 7 7 6 = 42 Les nombres premiers Problème de répartition Arithmétique des entiers naturels 7 6 =

Plus en détail

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat S ntilles-guyane 11 septembre 14 Corrigé EXERCICE 1 6 points Commun à tous les candidats Une entreprise de jouets en peluche souhaite commercialiser un nouveau produit et à cette fin, effectue

Plus en détail

Angles orientés et trigonométrie

Angles orientés et trigonométrie Chapitre Angles orientés et trigonométrie Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Trigonométrie Cercle trigonométrique. Radian. Mesure d un angle orienté, mesure principale.

Plus en détail

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES Théorème - Définition Soit un cercle (O,R) et un point. Une droite passant par coupe le cercle en deux points A et

Plus en détail

Courbes paramétrées. 1 ère étude

Courbes paramétrées. 1 ère étude Courbes paramétrées. ère étude Dans le programme de maths sup, l étude des courbes paramétrées est prévue en début d année à un moment où l on manque d outils en analyse. Le présent chapitre se place dans

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2009 COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES. (Classe terminale S)

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2009 COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES. (Classe terminale S) MA 09 CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 009 COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES (Classe terminale S) DURÉE : 5 heures La calculatrice de poche est autorisée, conformément à la réglementation. La clarté et

Plus en détail

Exercices d algèbre 1

Exercices d algèbre 1 Université Paris-Dauphine DUMI2E, Algèbre 1, 2010-2011 Exercices d algèbre 1 Mode d emploi : - bon nombre d exercices ne seront pas traités en TD. - les exercices précédés de "Tous TD" ou "Cours" doivent

Plus en détail

Problèmes de Mathématiques MPSI. Erwan Biland

Problèmes de Mathématiques MPSI. Erwan Biland Problèmes de Mathématiques MPSI Erwan Biland Lycée Stanislas, classe de MPSI 1, 2009/2010 Ce recueil réunit une partie des problèmes posés aux élèves de PCSI 1 puis MPSI 1, en temps libre ou en temps limité,

Plus en détail

Maple: premiers calculs et premières applications

Maple: premiers calculs et premières applications TP Maple: premiers calculs et premières applications Maple: un logiciel de calcul formel Le logiciel Maple est un système de calcul formel. Alors que la plupart des logiciels de mathématiques utilisent

Plus en détail

Introduction à l étude des Corps Finis

Introduction à l étude des Corps Finis Introduction à l étude des Corps Finis Robert Rolland (Résumé) 1 Introduction La structure de corps fini intervient dans divers domaines des mathématiques, en particulier dans la théorie de Galois sur

Plus en détail

OBJECTIFS DE FORMATION ET PROGRAMME DE MATHÉMATIQUES

OBJECTIFS DE FORMATION ET PROGRAMME DE MATHÉMATIQUES CLASSE PRÉPARATOIRE ATS OBJECTIFS DE FORMATION ET PROGRAMME DE MATHÉMATIQUES I. OBJECTIFS DE FORMATION 1- Mission de la filière et acquis des étudiants Les classes préparatoires ATS sont destinées aux

Plus en détail

Continuité d une fonction de plusieurs variables

Continuité d une fonction de plusieurs variables Chapitre 2 Continuité d une fonction de plusieurs variables Maintenant qu on a défini la notion de limite pour des suites dans R n, la notion de continuité s étend sans problème à des fonctions de plusieurs

Plus en détail

X-ENS PSI - 2009 Un corrigé

X-ENS PSI - 2009 Un corrigé X-ENS PSI - 009 Un corrigé Première partie.. Des calculs élémentaires donnent χ A(α) = χ B(α) = X X + et χ A(α)+B(α) = X X + 4α + 4 On en déduit que Sp(A(α)) = Sp(B(α)) = {j, j } où j = e iπ 3 Sp(A(α)

Plus en détail

CHAPITRE 10. Jacobien, changement de coordonnées.

CHAPITRE 10. Jacobien, changement de coordonnées. CHAPITRE 10 Jacobien, changement de coordonnées ans ce chapitre, nous allons premièrement rappeler la définition du déterminant d une matrice Nous nous limiterons au cas des matrices d ordre 2 2et3 3,

Plus en détail

Repérage d un point - Vitesse et

Repérage d un point - Vitesse et PSI - écanique I - Repérage d un point - Vitesse et accélération page 1/6 Repérage d un point - Vitesse et accélération Table des matières 1 Espace et temps - Référentiel d observation 1 2 Coordonnées

Plus en détail

Python - introduction à la programmation et calcul scientifique

Python - introduction à la programmation et calcul scientifique Université de Strasbourg Environnements Informatique Python - introduction à la programmation et calcul scientifique Feuille de TP 1 Avant de commencer Le but de ce TP est de vous montrer les bases de

Plus en détail

Applications des nombres complexes à la géométrie

Applications des nombres complexes à la géométrie Chapitre 6 Applications des nombres complexes à la géométrie 6.1 Le plan complexe Le corps C des nombres complexes est un espace vectoriel de dimension 2 sur R. Il est donc muni d une structure naturelle

Plus en détail

Mathématiques I Section Architecture, EPFL

Mathématiques I Section Architecture, EPFL Examen, semestre d hiver 2011 2012 Mathématiques I Section Architecture, EPFL Chargé de cours: Gavin Seal Instructions: Mettez votre nom et votre numéro Sciper sur chaque page de l examen. Faites de même

Plus en détail

Annexe 1 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles

Annexe 1 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Annexe 1 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Filière : scientifique Voie : Physique, chimie et sciences de l ingénieur (PCSI) Discipline : Mathématiques Première année Classe préparatoire

Plus en détail

Michel Henry Nicolas Delorme

Michel Henry Nicolas Delorme Michel Henry Nicolas Delorme Mécanique du point Cours + Exos Michel Henry Maître de conférences à l IUFM des Pays de Loire (Le Mans) Agrégé de physique Nicolas Delorme Maître de conférences à l université

Plus en détail

INF 321 : mémento de la syntaxe de Java

INF 321 : mémento de la syntaxe de Java INF 321 : mémento de la syntaxe de Java Table des matières 1 La structure générale d un programme 3 2 Les composants élémentaires de Java 3 2.1 Les identificateurs.................................. 3 2.2

Plus en détail

Programme de mathématiques TSI1

Programme de mathématiques TSI1 Programme de mathématiques TSI1 1. PROGRAMME DE DÉBUT D ANNÉE I. Nombres complexes et géométrie élémentaire 1. Nombres complexes 1 2. Géométrie élémentaire du plan 3 3. Géométrie élémentaire de l espace

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables, intégrales multiples, et intégrales dépendant d un paramètre

Fonctions de plusieurs variables, intégrales multiples, et intégrales dépendant d un paramètre IUFM du Limousin 2009-10 PLC1 Mathématiques S. Vinatier Rappels de cours Fonctions de plusieurs variables, intégrales multiples, et intégrales dépendant d un paramètre 1 Fonctions de plusieurs variables

Plus en détail

Formation des images dans les conditions de Gauss

Formation des images dans les conditions de Gauss ormation des images dans les conditions de Gauss Table des matières 1 Définitions 3 1.1 Système optique............................... 3 1.2 Objet-Image................................. 3 1.2.1 Objet................................

Plus en détail

Fonctions Analytiques

Fonctions Analytiques 5 Chapitre Fonctions Analytiques. Le plan complexe.. Rappels Soit z C, alors!(x,y) IR 2 tel que z = x + iy. On définit le module de z comme z = x 2 + y 2. On peut aussi repérer z par des coordonnées polaires,

Plus en détail

Fonctions de deux variables. Mai 2011

Fonctions de deux variables. Mai 2011 Fonctions de deux variables Dédou Mai 2011 D une à deux variables Les fonctions modèlisent de l information dépendant d un paramètre. On a aussi besoin de modéliser de l information dépendant de plusieurs

Plus en détail

Algorithmes et mathématiques. 1. Premiers pas avec Python. Exo7. 1.1. Hello world!

Algorithmes et mathématiques. 1. Premiers pas avec Python. Exo7. 1.1. Hello world! Exo7 Algorithmes et mathématiques Vidéo partie 1. Premiers pas avec Python Vidéo partie 2. Ecriture des entiers Vidéo partie 3. Calculs de sinus, cosinus, tangente Vidéo partie 4. Les réels Vidéo partie

Plus en détail

Quelques tests de primalité

Quelques tests de primalité Quelques tests de primalité J.-M. Couveignes (merci à T. Ezome et R. Lercier) Institut de Mathématiques de Bordeaux & INRIA Bordeaux Sud-Ouest Jean-Marc.Couveignes@u-bordeaux.fr École de printemps C2 Mars

Plus en détail

FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES (Outils Mathématiques 4)

FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES (Outils Mathématiques 4) FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES (Outils Mathématiques 4) Bernard Le Stum Université de Rennes 1 Version du 13 mars 2009 Table des matières 1 Fonctions partielles, courbes de niveau 1 2 Limites et continuité

Plus en détail

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide I Rappels : Référentiel : Le mouvement d un corps est décris par rapport à un corps de référence et dépend du choix de ce corps. Ce corps de référence

Plus en détail

Correction du baccalauréat S Liban juin 2007

Correction du baccalauréat S Liban juin 2007 Correction du baccalauréat S Liban juin 07 Exercice. a. Signe de lnx lnx) : on fait un tableau de signes : x 0 e + ln x 0 + + lnx + + 0 lnx lnx) 0 + 0 b. On afx) gx) lnx lnx) lnx lnx). On déduit du tableau

Plus en détail

MATLAB : COMMANDES DE BASE. Note : lorsqu applicable, l équivalent en langage C est indiqué entre les délimiteurs /* */.

MATLAB : COMMANDES DE BASE. Note : lorsqu applicable, l équivalent en langage C est indiqué entre les délimiteurs /* */. Page 1 de 9 MATLAB : COMMANDES DE BASE Note : lorsqu applicable, l équivalent en langage C est indiqué entre les délimiteurs /* */. Aide help, help nom_de_commande Fenêtre de travail (Command Window) Ligne

Plus en détail

TP1 : PREMIERS PAS EN MAPLE

TP1 : PREMIERS PAS EN MAPLE Université Paris 7 CF2 - Calcul Formel TP1 : PREMIERS PAS EN MAPLE Qu'est-ce que Maple? Maple est un logiciel de calcul formel : il est capable de manipuler des nombres, ou des objets mathématiques plus

Plus en détail

Calculatrice Scientifique HP 6S

Calculatrice Scientifique HP 6S Calculatrice Scientifique HP 6S 1 LIMITES DE RESPONSABILITE Ce mode d emploi et tous les exemples qu il contient sont pourvus tels quels et peuvent faire l'objet de modifications sans préavis. La compagnie

Plus en détail

Correction. Mathématique Élémentaire. Test n 5 (14 octobre 2013) Question 1. Soit n N \ {0}. Prouvez par récurrence que

Correction. Mathématique Élémentaire. Test n 5 (14 octobre 2013) Question 1. Soit n N \ {0}. Prouvez par récurrence que Test n 5 (1 octobre 1 Question 1. Soit n N \ {}. Prouvez par récurrence que ( n x 1 x ( x n x (x n x n. Voir Test 5, 17 octobre 11, question. Question. (a On dit que A R n n est une matrice antisymétrique

Plus en détail

ANALYSE IV 29-06-2009. Informations. (5) Pour rendre l examen il faut signer une feuille de présence disponible avec les assistants responsables.

ANALYSE IV 29-06-2009. Informations. (5) Pour rendre l examen il faut signer une feuille de présence disponible avec les assistants responsables. EXAMEN CORRIGE ANALYSE IV 9-6-9 informations: http://cag.epfl.ch sections IN + SC Prénom : Nom : Sciper : Section : Informations () L épreuve a une durée de 3 heures et 45 minutes. () Les feuilles jaunes

Plus en détail

Surface sphérique : Miroir, dioptre et lentille. Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V

Surface sphérique : Miroir, dioptre et lentille. Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V Surface sphérique : Miroir, dioptre et lentille Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V Définition : Les miroirs sphériques Un miroir sphérique est une

Plus en détail

8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles. f : R 2 R (x, y) 1 x 2 y 2

8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles. f : R 2 R (x, y) 1 x 2 y 2 Chapitre 8 Fonctions de plusieurs variables 8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles Définition. Une fonction réelle de n variables réelles est une application d une partie de R

Plus en détail

Développements limités

Développements limités Université Joseph Fourier, Grenoble Maths en Ligne Développements limités Bernard Ycart Les développements limités sont l outil principal d approximation locale des fonctions. L objectif de ce chapitre

Plus en détail

Courbes paramétriques et équations différentielles pour la physique (Mat237)

Courbes paramétriques et équations différentielles pour la physique (Mat237) Courbes paramétriques et équations différentielles pour la physique (Mat237) Bernard.Parisse@ujf-grenoble.fr 2015 Remarque : dans la version PDF de ce cours, le lecteur pourra s étonner de ne voir aucune

Plus en détail

A propos du calcul des rentabilités des actions et des rentabilités moyennes

A propos du calcul des rentabilités des actions et des rentabilités moyennes A propos du calcul des rentabilités des actions et des rentabilités moyennes On peut calculer les rentabilités de différentes façons, sous différentes hypothèses. Cette note n a d autre prétention que

Plus en détail

Correction de l examen de la première session

Correction de l examen de la première session de l examen de la première session Julian Tugaut, Franck Licini, Didier Vincent Si vous trouvez des erreurs de Français ou de mathématiques ou bien si vous avez des questions et/ou des suggestions, envoyez-moi

Plus en détail

Nathalie Barbary SANSTABOO. Excel 2010. expert. Fonctions, simulations, Groupe Eyrolles, 2011, ISBN : 978-2-212-12761-4

Nathalie Barbary SANSTABOO. Excel 2010. expert. Fonctions, simulations, Groupe Eyrolles, 2011, ISBN : 978-2-212-12761-4 Nathalie Barbary Nathalie Barbary SANSTABOO Excel 2010 Fonctions, simulations, bases bases de de données expert Groupe Eyrolles, 2011, ISBN : 978-2-212-12761-4 Du côté des mathématiciens 14 Il n est pas

Plus en détail

Quelques contrôle de Première S

Quelques contrôle de Première S Quelques contrôle de Première S Gilles Auriol auriolg@free.fr http ://auriolg.free.fr Voici l énoncé de 7 devoirs de Première S, intégralement corrigés. Malgré tout les devoirs et 5 nécessitent l usage

Plus en détail

ANNEXE 1 BTS AGENCEMENT DE L'ENVIRONNEMENT ARCHITECTURAL Programme de mathématiques

ANNEXE 1 BTS AGENCEMENT DE L'ENVIRONNEMENT ARCHITECTURAL Programme de mathématiques ANNEXE BTS AGENCEMENT DE L'ENVIRONNEMENT ARCHITECTURAL Programme de mathématiques L'enseignement des mathématiques dans les sections de techniciens supérieurs Agencement de l'environnement architectural

Plus en détail

Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé.

Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé. Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé. I- ACTIVITES NUMERIQUES (12 points) Exercice 1 (3 points) On considère

Plus en détail

I. Polynômes de Tchebychev

I. Polynômes de Tchebychev Première épreuve CCP filière MP I. Polynômes de Tchebychev ( ) 1.a) Tout réel θ vérifie cos(nθ) = Re ((cos θ + i sin θ) n ) = Re Cn k (cos θ) n k i k (sin θ) k Or i k est réel quand k est pair et imaginaire

Plus en détail

Ch. 1 : Bases de programmation en Visual Basic

Ch. 1 : Bases de programmation en Visual Basic Ch. 1 : Bases de programmation en Visual Basic 1 1 Variables 1.1 Définition Les variables permettent de stocker en mémoire des données. Elles sont représentées par des lettres ou des groupements de lettres

Plus en détail

Comparaison de fonctions Développements limités. Chapitre 10

Comparaison de fonctions Développements limités. Chapitre 10 PCSI - 4/5 www.ericreynaud.fr Chapitre Points importants 3 Questions de cours 6 Eercices corrigés Plan du cours 4 Eercices types 7 Devoir maison 5 Eercices Chap Et s il ne fallait retenir que si points?

Plus en détail