Le ski alpin. participation masculine participation féminine

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le ski alpin. participation masculine participation féminine"

Transcription

1 Le ski alpin Participation - C'est la plus forte participation dans une discipline individuelle (seul le hockey sur glace, sport d'équipe, a un nombre d'athlètes plus important). C'est également là que l'on compte le plus grand nombre de CNO (5). Le ski alpin est la discipline phare des Jeux Olympiques d'hiver. - Les CNO européens sont très présents. - La parité homme-femme est relativement respectée dans la plupart des délégations importantes. La Suède et surtout l'allemagne se caractérisent par la faiblesse de leur équipe masculine. - Les petits CNO sont principalement composés d'hommes CNO participent chez les hommes et 39 chez les femmes. - Par rapport à 998, le nombre d'athlètes augmente de 0 % (pas de grande différence entre hommes et femmes), avec une stabilité dans le nombre de CNO (50 en 998). Quelques CNO ont une hausse importante de leur participation : l'australie (de à 0 athlètes) et la République Tchèque (de 2 à 9). nombre d'athlètes 22 9 source : CIO participation masculine participation féminine CNO participant aux épreuves de ski alpin Le ski alpin : la discipline qui attire le plus de CNO participants Résultats - Le nombre de CNO obtenant des médailles ou des finalistes est restreint (respectivement 0 et ). - Les pays Alpins et dans une moindre mesure les pays Scandinaves obtiennent l'essentiel des récompenses. - L'Autriche confirme sa suprématie actuelle sur la discipline (8 médailles et 5 places de finalistes), surtout chez les hommes.

2 nombre de finalistes 5 finaliste homme finaliste femme CNO avec au moins un finaliste (place de 4 à 8) en ski alpin CNO participant aux épreuves de ski alpin Les finalistes : le couple Europe alpine et nordique - Amérique du nord Les médaillés : l Autriche domine encore la spécialité nombre de médailles 8 médaille homme médaille femme CNO avec au moins une médaille en ski alpin CNO avec au moins un finaliste (place de 4 à 8) en ski alpin CNO participant aux épreuves de ski alpin 2

3 - La Suisse, décevante en nombre de médailles (une seule), se rattrape un peu avec 8 places de finalistes. Elle est tout de même très en retrait par rapport aux années 980 où elle dominait le ski mondial (avec par exemple médailles aux Jeux Olympiques de Calgary en 988). - La Norvège confirme son installation depuis le début des années 990 dans les grandes nations du ski alpin, mais toujours uniquement chez les hommes. - Les Etats-Unis, avec 2 médailles et deux places de finalistes, enregistrent un échec relatif, ils étaient annoncés comme beaucoup plus performants. - L'équipe italienne masculine ne compte qu'un seul finaliste. - La Croatie fait une entrée remarquable chez les femmes grâce à une athlète d'exception. - En revanche, la Slovénie ne récolte aucune récompense. - Par rapport à 998, le nombre de CNO médaillés et finalistes est à peu près équivalent. L'Autriche maintient son hégémonie, tandis que l'allemagne s'écroule (une seule médaille à Salt Lake City contre 6 à Nagano). Le ski artistique Participation - Les six principales délégations (Australie, Canada, Chine, Etats-Unis, Japon et Russie) ne concernent aucun pays alpin. L'Allemagne est absente et les effectifs de l'autriche et de l'italie sont très faibles (un seul participant). - La participation est équivalente entre hommes et femmes en nombre et en CNO (respectivement 8 et 7). - La plupart des délégations importantes sont mixtes. nombre d'athlètes 4 participation masculine participation féminine CNO participant aux épreuves de ski artistique source : CIO Le ski artistique : une faiblesse marquée des pays alpins dans cette discipline récente 3

4 nombre de finalistes 5 finaliste homme finaliste femme CNO avec au moins un finaliste (de 4 à 8) en ski artistique CNO participant aux épreuves de ski artistique Les finalistes : l Europe quasi absente Les médaillés : un succès très partagé nombre de médailles 3 médaille homme médaille femme CNO avec au moins une médaille en ski artistique CNO avec au moins un finaliste (place de 4 à 8) CNO participant aux épreuves de ski artistique 4

5 - Par rapport à 998, on enregistre une légère baisse de la participation (- 5 %) aussi bien chez les hommes que chez les femmes, ainsi qu'une diminution du nombre de CNO (2 à Salt Lake City, 25 à Nagano). Résultats - Il y a une très bonne distribution des récompenses puisque 9 CNO se partagent 2 médailles. Aucun CNO n'est vraiment dominateur dans cette discipline même si les Etats-Unis (trois médailles et quatre places de finalistes) et le Canada (deux médailles et cinq places de finalistes) sont les plus performants. - En 998, 9 CNO étaient également médaillés (l'australie, la République Tchèque et le Canada prenant à Salt Lake City la place de l'allemagne, de la Chine et de la Suisse). - Dix CNO obtiennent des places de finalistes en 2002 contre 2 en 998. On retrouve à peu près les mêmes CNO déjà couronnés à Nagano. - Discipline récente relativement ouverte, le ski artistique est accessible à des CNO ne possédant pas de grandes traditions dans le ski alpin comme l'australie, le Bélarus, la Chine, la Finlande, le Japon, la Russie, l'ukraine ou bien encore la République Tchèque. - Les grandes nations alpines sont absentes à l'exception de la France. Le snowboard Participation - La participation est principalement européenne (seulement quatre CNO non européens). nombre d'athlètes 4 participation masculine participation féminine CNO participant aux épreuves de snowboard source : CIO Le snowboard : une discipline très européenne 5

6 nombre de finalistes 4 finaliste homme finaliste femme CNO avec au moins un finaliste (place de 4 à 8) CNO participant aux épreuves de snowboard Les finalistes : les CNO européens en majorité Les médaillés : un match France - Etats-Unis nombre de médailles 5 médaille homme médaille femme CNO avec au moins une médaille en snowboard CNO avec au moins un finaliste (place de 4 à 8) en snowboard CNO participant aux épreuves de snowboard 6

7 - Les fortes délégations se concentrent dans les pays alpins, en Scandinavie, en Amérique du Nord et au Japon. - Le nombre d'athlètes masculins est légèrement supérieur au nombre d'athlètes féminins (65 contre 53). Mais, et c'est la seule discipline dans ce cas, il y a davantage de CNO où les femmes sont présentes que pour les hommes (6 contre 5). Tous les CNO de plus d'un athlète sont mixtes exceptée la Slovénie. - Le Canada a une délégation à forte prédominance masculine, les autres sont plus partagés. - Par rapport à 998, la participation est en légère baisse (- 5,6 %, pas de différence entre hommes et femmes), de même que pour le nombre de CNO présents (22 en 998, 9 en 2002). - Les délégations les plus importantes à Salt Lake City étaient déjà les mêmes à Nagano. Résultats - Cinq CNO sont médaillés (le succès est plus concentré que pour le ski artistique avec le même nombre de médailles distribuées, 2). - Les Etats-Unis (en particulier chez les hommes) et la France (chez les femmes) apparaissent comme les deux nations phares de cette discipline (respectivement 5 et 3 médailles, 4 et 3 places de finalistes). - Les pays alpins sont cette fois bien présents, chez les médaillés comme chez les finalistes, à l'exception notoire de l'allemagne. - En 998, il y a eu davantage de CNO médaillés (8) et un nombre équivalent de CNO finalistes. - L'Allemagne (deux médailles en 998) et le Canada (une médaille et deux places de finalistes) disparaissent des nations lauréates en 2002, tandis que les Etats-Unis et la France confortent leur hégémonie. Le snowboard, grâce notamment à son professionnalisme et son succès auprès du public, semble avoir en peu de temps atteint une certaine maturité. Il est fort possible qu'il soit amené à être développé, en particulier aux Jeux Olympiques d'hiver avec l'ajout de nouvelles épreuves dans le programme. 7

les Jeux Olympiques!

les Jeux Olympiques! Tous les efforts déployés par le Comité International Olympique (CIO) au travers de la Solidarité Olympique dans la promotion et le développement du sport ont pour objectif le succès du plus grand festival

Plus en détail

PROGRAMMES MONDIAUX ATHLÈTES SUBVENTION POUR LES SPORTS D ÉQUIPE

PROGRAMMES MONDIAUX ATHLÈTES SUBVENTION POUR LES SPORTS D ÉQUIPE PROGRAMMES MONDIAUX ATHLÈTES SUBVENTION POUR LES SPORTS D ÉQUIPE Solidarité Olympique Programmes mondiaux 2013-2016 OBJECTIF Offrir une aide financière à une équipe nationale par Comité National Olympique

Plus en détail

AIR CANADA, TRANSPORTEUR OFFICIEL DES JEUX OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES D HIVER DE 2010

AIR CANADA, TRANSPORTEUR OFFICIEL DES JEUX OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES D HIVER DE 2010 AIR CANADA, TRANSPORTEUR OFFICIEL DES JEUX OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES D HIVER DE 2010 Air Canada est le transporteur officiel des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2010 à Vancouver, et le transporteur

Plus en détail

RÉSUMÉ Résumé PYEONGCHANG

RÉSUMÉ Résumé PYEONGCHANG RÉSUMÉ Résumé 57 Comme indiqué dans l introduction du présent rapport, la commission a été invitée à effectuer une évaluation technique des trois villes retenues comme candidates par la commission exécutive

Plus en détail

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises)

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises) 15/2015-21 janvier 2015 Enquête communautaire sur l innovation 2012 La proportion d entreprises innovantes est passée sous la barre des 50% dans l UE en 2010-2012 Les innovations liées à l organisation

Plus en détail

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T1 2014

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T1 2014 1 Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France 1 er trimestre 2014 2 Synthèse des données d activité Les éléments suivants ont été constitués sur la base des données transmises par les opérateurs

Plus en détail

BOURSES OLYMPIQUES POUR ATHLÈTES "RIO 2016"

BOURSES OLYMPIQUES POUR ATHLÈTES RIO 2016 BOURSES OLYMPIQUES POUR ATHLÈTES "RIO 2016" OBJECTIF Aider les athlètes d'élite sélectionnés et présentés par leurs Comités Nationaux Olympiques (CNO) respectifs dans leur préparation et leur qualification

Plus en détail

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres LE POINT SUR LES INÉGALITÉS DE REVENU Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres Résultats issus de la Base de données de l OCDE sur la distribution des revenus

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits Salariés FÉVRIER 2014 Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits B Les majorations de durée d assurance B Le congé parental B La majoration pour 3 enfants Vous avez eu ou élevé des enfants Vous avez

Plus en détail

Champion d Aquitaine Champion de France

Champion d Aquitaine Champion de France Champion d Aquitaine Champion de France «Abilympic» de Webdesign IA 2011 Euromove Association Thomas VEILLON - www.thomasveillon.com - Tél: 06 81 47 37 14 Qui suis je.. Charentais d'origine né à Paris

Plus en détail

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil Le

Plus en détail

Liste des saisines pour avis dont l'arjel a fait l'objet en application de l'article L. 333-1-2 du Code du Sport

Liste des saisines pour avis dont l'arjel a fait l'objet en application de l'article L. 333-1-2 du Code du Sport Liste des saisines pour avis dont l'arjel a fait l'objet en application de l'article L. 333-1-2 du Code du Sport Identité du demandeur Compétitions Date de réception de la saisine Date de l'avis Liste

Plus en détail

LUTTE CONTRE LE DOPAGE ET PROMOTION DE LA SANTÉ MISE À JOUR JANVIER 2010

LUTTE CONTRE LE DOPAGE ET PROMOTION DE LA SANTÉ MISE À JOUR JANVIER 2010 LUTTE CONTRE LE DOPAGE ET PROMOTION DE LA SANTÉ MISE À JOUR JANVIER 2010 1. LUTTE CONTRE LE DOPAGE La lutte contre le dopage est une priorité du CIO. Il s agit d une question d éthique et de santé, en

Plus en détail

N 1470 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 1470 ASSEMBLÉE NATIONALE N 1470 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 17 février 2009. RAPPORT FAIT AU NOM DE LA COMMISSION DES AFFAIRES

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

EGALITÉ ENTRE LES FEMMES

EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ÉGALITÉ CHERCHEUSE FEMME ENSEIGNEMENT HOMME ÉTUDIANTE RECHERCHE EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES Chiffres clés de la parité dans l enseignement supérieur et la recherche ÉGALITÉ entre les FEMMES

Plus en détail

TROUSSE D OUTILS DE LA JOURNÉE OLYMPIQUES 2012 JEU-QUESTIONNAIRE OLYMPIQUE. Bind along this line. www.olympicschool.ca/fr

TROUSSE D OUTILS DE LA JOURNÉE OLYMPIQUES 2012 JEU-QUESTIONNAIRE OLYMPIQUE. Bind along this line. www.olympicschool.ca/fr JEU-QUESTIONNAIRE OLYMPIQUE VOUS POUVEZ RÉALISER CETTE ACTIVITÉ AVEC DES PARTICIPANTS INDIVIDUELS OU AVEC DES ÉQUIPES. SI VOUS CHOISISSEZ DE PROCÉDER PAR ÉQUIPE, DÉTER- MINER QUI SERA L ANIMATEUR DU JEU.

Plus en détail

Transmission des taux de conversion, pour le 2 e trimestre 2015, des monnaies en application du règlement CEE n 574/72.

Transmission des taux de conversion, pour le 2 e trimestre 2015, des monnaies en application du règlement CEE n 574/72. CIRCULAIRE N 2015-07 DU 12 MARS 2015 Direction des Affaires Juridiques INSX004-ACE Titre Coordination des régimes d'indemnisation du chômage au sein de l'union européenne et des Etats parties à l'accord

Plus en détail

PRESENTATION. Objet : Règlement relatif à la classification d ensemble des diverses catégories de réunions convoquées par l UNESCO.

PRESENTATION. Objet : Règlement relatif à la classification d ensemble des diverses catégories de réunions convoquées par l UNESCO. U Conférence générale 32e session, Paris 2003 32 C 32 C/19 10 juillet 2003 Original français Point 6.1 de l'ordre du jour provisoire ADAPTATION AUX BESOINS DE L ORGANISATION DU "REGLEMENT RELATIF A LA

Plus en détail

Santé et secteur social Lettres, sciences humaines et arts Sciences sociales, commerce et droit. Nouvelle-Zélande. Danemark. Portugal.

Santé et secteur social Lettres, sciences humaines et arts Sciences sociales, commerce et droit. Nouvelle-Zélande. Danemark. Portugal. Indicateur Quels sont les domaines d études les plus attractifs pour les étudiants? Les femmes sont majoritaires dans l effectif d étudiants et de diplômés dans la quasi-totalité des pays de l OCDE, et

Plus en détail

Erasmus+ Les actions internationales pour l'enseignement supérieur. Bruxelles, 28 novembre 2014 Réunion d'information Erasmus+ Vito Borrelli (DG EAC)

Erasmus+ Les actions internationales pour l'enseignement supérieur. Bruxelles, 28 novembre 2014 Réunion d'information Erasmus+ Vito Borrelli (DG EAC) Les actions internationales pour l'enseignement supérieur Bruxelles, 28 novembre 2014 Réunion d'information Vito Borrelli (DG EAC) 1 Qu'est-ce qu'? Programme de l'ue pour soutenir l'éducation, la formation

Plus en détail

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 Site de L'Ambassade Modalités d obtention d un visa Si vous êtes de nationalité française ou ressortissant

Plus en détail

Dossier de Sponsoring

Dossier de Sponsoring Dossier de Sponsoring 19 rue de la montagne des oliviers 35690 ACIGNE rennesfloorballclub@gmail.com http://www.rennesfloorballclub.fr/ 06 26 83 32 79 Sommaire du dossier 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 Le

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

Les marchés européens du crédit immobilier en 2013. Une étude du Crédit Foncier

Les marchés européens du crédit immobilier en 2013. Une étude du Crédit Foncier Les marchés européens du crédit immobilier en 2013 Une étude du Crédit Foncier rappel méthodologique Cette étude porte sur les marchés du crédit immobilier en au 31 décembre 2013. Pour faciliter la lecture

Plus en détail

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA Regards sur l éducation est un rapport annuel publié par l Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et portant sur

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION. Mondial ISF football 2013 Championnat du monde scolaire Bordeaux Du 14 au 22 avril

DOSSIER DE PRESENTATION. Mondial ISF football 2013 Championnat du monde scolaire Bordeaux Du 14 au 22 avril DOSSIER DE PRESENTATION Mondial ISF football 2013 Championnat du monde scolaire Bordeaux Du 14 au 22 avril L UNSS Plus d un million de Licenciés 400 000 filles licenciées 250 000manifestations par an 9

Plus en détail

Offre Entreprises. Colissimo. Solution d affranchissement en ligne. Tarifs applicables au 1 er mars 2012

Offre Entreprises. Colissimo. Solution d affranchissement en ligne. Tarifs applicables au 1 er mars 2012 Offre Entreprises Colissimo Solution d affranchissement en ligne s applicables au 1 er mars 2012 OFFRE Nationale Colissimo Access F Livraison en boîte à lettres* Colissimo Expert F Colissimo Services F

Plus en détail

FICHE TARIFAIRE JUIN 2013

FICHE TARIFAIRE JUIN 2013 FICHE TARIFAIRE JUIN 2013 Internet Très Haut Débit Télévision Numérique HD Téléphonie Fixe ZEOP SAS 39 rue Pierre Brossolette 97420 LE PORT - capital de 500 000 - RCS SAINT DENIS 531 379 295 Les prix sont

Plus en détail

FORMULAIRE COMPTE SOCIÉTÉ

FORMULAIRE COMPTE SOCIÉTÉ FORMULAIRE COMPTE SOCIÉTÉ CETTE DEMANDE DOIT ÊTRE DÛMENT COMPLÉTÉE ET SIGNÉE AFIN D OUVRIR UN COMPTE AVEC ACTIVTRADES. Pour toute demande veuillez nous contacter au +33 (0) 182 882 977 ou à frenchdesk@activtrades.com

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

FRANCE. PISA 2012 : Faits marquants. Performance en mathématiques. Performance en compréhension de l écrit et en sciences

FRANCE. PISA 2012 : Faits marquants. Performance en mathématiques. Performance en compréhension de l écrit et en sciences FRANCE PISA 2012 : Faits marquants Performance en mathématiques La performance des élèves de 15 ans en mathématiques se situe en France au niveau de la moyenne des pays de l OCDE, avec un score de 495

Plus en détail

Transmission des taux de conversion, pour le 2 ème trimestre 2014, des monnaies en application du règlement CEE n 574/72.

Transmission des taux de conversion, pour le 2 ème trimestre 2014, des monnaies en application du règlement CEE n 574/72. CIRCULAIRE N 2014-12 DU 9 AVRIL 2014 Direction des Affaires Juridiques INSW0014-JKR Titre Coordination des régimes d'indemnisation du chômage au sein de l'union européenne et des Etats parties à l'accord

Plus en détail

Des allocations de solidarité

Des allocations de solidarité Retraités juin 205 Des allocations de solidarité Aspa ASI Des allocations de solidarité Vous êtes retraité et vous avez de faibles revenus? Vous pouvez peut-être bénéficier de l allocation de solidarité

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail

Les Jeux Olympiques modernes

Les Jeux Olympiques modernes Les Jeux Olympiques modernes Généralités Événement sportif le plus important depuis plus d un siècle. Célébration des Jeux tous les quatre ans, dans un pays différent. Jeux de l Olympiade (Jeux d été),

Plus en détail

PARTIE III L espace mondial

PARTIE III L espace mondial PARTIE III L espace mondial SOUS-PARTIE I LE MONDE : LES GRANDES ZONES GÉOGRAPHIQUES 370 CHAPITRE 1 LES DÉPENSES DE R&D 371 CHAPITRE 2 LES COMPÉTENCES SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES 374 CHAPITRE 3 LA PRODUCTION

Plus en détail

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014 Réunion du Conseil au niveau des Ministres Paris, 6-7 mai 2014 DÉCLARATION RELATIVE À L ÉCHANGE AUTOMATIQUE DE RENSEIGNEMENTS EN MATIÈRE FISCALE Adoptée le 6 mai 2014 Déclaration relative à l Échange automatique

Plus en détail

FÉDÉRATION FRANCAISE DE FOOTBALL AMÉRICAIN PRÉSENTATION FFFA

FÉDÉRATION FRANCAISE DE FOOTBALL AMÉRICAIN PRÉSENTATION FFFA FÉDÉRATION FRANCAISE DE FOOTBALL AMÉRICAIN PRÉSENTATION FFFA Saison 2012/2013 Qui sommes-nous? Créée en 1983 et titulaire de la délégation ministérielle à la gestion de trois disciplines : Football Américain

Plus en détail

2.6. Comparaison internationale de la dynamique récente des dépenses de santé

2.6. Comparaison internationale de la dynamique récente des dépenses de santé 2.6. Comparaison internationale de la dynamique récente des dépenses de santé Si les dépenses de protection sociale pendant la crise ont joué globalement un rôle de stabilisateur automatique (cf. fiche

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

Guide d utilisateur rapide pour MO-Call Blackberry

Guide d utilisateur rapide pour MO-Call Blackberry Que dois-je faire pour commencer à faire des appels avec MO-Call? Avant de faire un appel vous aurez besoin des choses suivantes: Un compte MO-Call enregistré. Du crédit MO-Call dans votre compte. Le logiciel

Plus en détail

Critères sport-études 2013-2014

Critères sport-études 2013-2014 Service de l'éducation physique du sport CH- Critères sport-études 2013-2014 Disciplines Agrès filles Agrès garçons Athlétisme Aviron Badminton Baskball Canoë kayak Cyclisme Equitation Escrime Football

Plus en détail

FRANCE Note par pays Résultats du PISA 2012 en résolution de problèmes

FRANCE Note par pays Résultats du PISA 2012 en résolution de problèmes France Ces dernières décennies, on a constaté une forte augmentation du type d emplois requérant de solides compétences en résolution de problèmes. Les jeunes de 15 ans qui ne possèdent pas ces compétences

Plus en détail

FEDERATION FRANCAISE DE CYCLISME

FEDERATION FRANCAISE DE CYCLISME DANY BONNORONT FEDERATION FRANCAISE DE CYCLISME PROFESSEURE DE SPORT 9è ECHELON PLACEE AUPRÈS DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE CYCLISME ENTRAINEURE NATIONALE ROUTE POUR LES FÉMININES SOUS CONTRAT PO DU 1

Plus en détail

La publication, au second

La publication, au second Les entreprises industrielles françaises de plus en plus impliquées dans les NTIC Malgré l adoption accélérée des différents outils des nouvelles technologies de l information et de la communication (NTIC)

Plus en détail

INFORMATION PRESSE 1

INFORMATION PRESSE 1 1 CHAMPIONNAT DU MONDE FEMININ DE SPORT BOULES Du 8 au 11 Novembre 2014 Boulodrome Jean Ducloux à Mâcon Entrée gratuite En 2014, Mâcon continue de rayonner sur la scène sportive internationale en accueillant

Plus en détail

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.11 JUILLET En 27-28, 3,3 millions d étudiants suivent une formation hors de leur pays d origine dont 2,7 dans un pays de l OCDE. Leur nombre a quadruplé

Plus en détail

REGLEMENT TECHNIQUE DES JEUX DES PETITS ETATS D EUROPE

REGLEMENT TECHNIQUE DES JEUX DES PETITS ETATS D EUROPE REGLEMENT TECHNIQUE DES JEUX DES PETITS ETATS D EUROPE Article 1 DISPOSITIONS GENERALES Conformément à l article 11 des Statuts, les Jeux des Petits Etats d Europe sont célébrés tous les deux ans, à partir

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

Quels sont le taux d encadrement et la taille des classes?

Quels sont le taux d encadrement et la taille des classes? Quels sont le taux d encadrement et la taille des classes? Indicateur Dans l enseignement primaire, on compte plus de 21 élèves par classe, en moyenne, dans les pays de l OCDE. La taille des classes varie

Plus en détail

Tarifs. 1. Paiements transfrontaliers. Champ d'application

Tarifs. 1. Paiements transfrontaliers. Champ d'application Tarifs Conditions générales et tarifs des paiements internationaux et encaissement de chèques étrangers et de chèques en devises. Tarifs en vigueur au 01/01/2015 Remarque: une T.V.A. (au taux de 21%) est

Plus en détail

Echange de permis de conduire étranger

Echange de permis de conduire étranger Echange de permis de conduire étranger 1. Documents exigés 1.1 Formulaire «demande d un permis de conduire sur la base d un permis de conduire étranger» ; 1.2 attestation d un opticien agréé ou d un médecin

Plus en détail

En termes de taille relative, le Canada occupe la 15 ème place parmi les économies mondiales

En termes de taille relative, le Canada occupe la 15 ème place parmi les économies mondiales Le Programme de comparaison internationale de la Banque mondiale du pouvoir d'achat : classement général des pays, 2011 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le vendredi 9 mai 2014 Le 30

Plus en détail

La zone euro et la crise des dettes publiques

La zone euro et la crise des dettes publiques La zone euro et la crise des dettes publiques Charles Wyplosz Institut de Hautes Etudes Internationales et du Développement, Genève Conférence SYZQUANT Genève le 23 novembre 2010 Dettes en 2010 (% PIB)

Plus en détail

FEUILLE D INFORMATION

FEUILLE D INFORMATION FEUILLE D INFORMATION LE MOUVEMENT OLYMPIQUE MISE Á JOUR AVRIL 2015 ORIGINE Le Comité International Olympique (CIO) et le Mouvement olympique furent institués par le Français Pierre de Coubertin le 23

Plus en détail

Le programme Erasmus + à Sciences Po. La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages

Le programme Erasmus + à Sciences Po. La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages Le programme Erasmus + à Sciences Po La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages Qu est ce que le programme Erasmus +? Erasmus + est un programme de la Commission Européenne destiné à encourager

Plus en détail

Rapport final sur la révision de la programmation sportive de SIC Approuvé par le conseil d administration le 17 janvier 2005

Rapport final sur la révision de la programmation sportive de SIC Approuvé par le conseil d administration le 17 janvier 2005 Rapport final sur la révision de la programmation sportive de Approuvé par le conseil d administration le 17 janvier 2005 Sommaire du rapport est fier d annoncer, qu à compter de 2006-2007, seize championnats

Plus en détail

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013 R EGARD SUR... Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 24 et 213 (application des règlements (CEE) n 148/71 puis (CE) n 883/24) Chaque année, les paiements effectués par la France en application

Plus en détail

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense. Discours pour la signature de l accord-cadre Défense / Sport

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense. Discours pour la signature de l accord-cadre Défense / Sport MINISTÈRE DE LA DÉFENSE M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense Discours pour la signature de l accord-cadre Défense / Sport A Paris, mardi 04 mars 2014 [validé] Seul le prononcé fait foi Page 1

Plus en détail

Thème 1: l environnement pédagogique et scolaire dans le primaire et le secondaire

Thème 1: l environnement pédagogique et scolaire dans le primaire et le secondaire FRANCE Cette note sur la France se focalise sur trois grands thèmes que l on retrouve dans cette édition de Regards sur l éducation et qui concernent plus particulièrement la France. Il s agit de l environnement

Plus en détail

PROGRAMME ERASMUS+ Toute mobilité Erasmus+, financée ou non par la bourse, doit faire l objet de justification sur la base des documents suivants

PROGRAMME ERASMUS+ Toute mobilité Erasmus+, financée ou non par la bourse, doit faire l objet de justification sur la base des documents suivants PROGRAMME ERASMUS+ Le programme Erasmus+ concerne les mobilités réalisées dans le cadre d un des accords Erasmus de Sciences Po Grenoble dans les pays suivants : 27 Etats membres de l Union Européenne

Plus en détail

L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes pour l entreprise et les salariés Conférence

L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes pour l entreprise et les salariés Conférence L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes Conférence INTERVENANTS Laurence LUENGAS Directeur des Ressources Humaines de la société PARADIGM Evelyne PICHOT Commission

Plus en détail

COMMISSION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS DE L OCEAN INDIEN

COMMISSION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS DE L OCEAN INDIEN COMMISSION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS DE L OCEAN INDIEN 9 EMES JEUX DE LA CJSOI REGLEMENT TECHNIQUE TENNIS DE TABLE «Masculin et Feminin» 17 AU 24 JANVIER 2014 DJIBOUTI 1 1.0 DATE ET LIEU DES COMPETITIONS

Plus en détail

Le marché du vin : évolutions et tendances. Mai 2014

Le marché du vin : évolutions et tendances. Mai 2014 Le marché du vin : évolutions et tendances Mai 2014 1 Sommaire 1. LA CONSOMMATION DE VIN 3 2. TENDANCES DU COMMERCE MONDIAL DU VIN EN 2013 6 3. LES PRINCIPAUX EXPORTATEURS DE VIN EN 2013 8 4. LES PRINCIPAUX

Plus en détail

Votre conseiller est là pour vous accompagner à chaque étape de votre vie. N'hésitez pas à le contacter.

Votre conseiller est là pour vous accompagner à chaque étape de votre vie. N'hésitez pas à le contacter. l autre CARTE Avant que votre carte l autre carte n arrive à expiration, vous serez informé qu une nouvelle carte est mise à votre disposition. Vous pouvez résilier votre contrat à tout moment par écrit,

Plus en détail

LIBEREZ VOTRE CREATIVITE CONTRE LA PAUVRETE

LIBEREZ VOTRE CREATIVITE CONTRE LA PAUVRETE LIBEREZ VOTRE CREATIVITE CONTRE LA PAUVRETE La participation au concours et l utilisation du site Web www.wecanendpoverty.eu constituent un accord avec les termes et conditions suivantes. UN APPEL À LA

Plus en détail

I N F O R M A T I O N P R E S S E

I N F O R M A T I O N P R E S S E I N F O R M A T I O N P R E S S E ANNECY, LE MARDI 5 OCTOBRE 2010 UNE NOUVELLE DYNAMIQUE POUR ANNECY 2018 Un concept ultra-compact, entre Annecy et Chamonix Mont-Blanc Le projet d Annecy 2018 s articule

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

AUGMENTATION DE CAPITAL 2014 RESERVEE AUX ADHERENTS DU PLAN D EPARGNE DU GROUPE SAINT-GOBAIN

AUGMENTATION DE CAPITAL 2014 RESERVEE AUX ADHERENTS DU PLAN D EPARGNE DU GROUPE SAINT-GOBAIN Compagnie de Saint-Gobain Les Miroirs 18, avenue d'alsace (92400) Courbevoie France S.A. au capital de 2 220 707 160 542 039 532 R.C.S. Nanterre Le 21 mars 2014 Communiqué AUGMENTATION DE CAPITAL 2014

Plus en détail

Tourisme en Flandre. Nombre de nuitées et arrivées en Belgique (2010)

Tourisme en Flandre. Nombre de nuitées et arrivées en Belgique (2010) Les chiffres clés du tourisme 2010 Tourisme en Flandre Nombre de nuitées et arrivées en Belgique (2010) nuitées % arrivées % Durée moyenne du séjour (nuits) Région Flamande 23.087.944 66% 7.660.540 57%

Plus en détail

! " en bref. Statistiques. Indicateurs du processus de libéralisation du marché européen de l'électricité 2004 2005. Contenu.

!  en bref. Statistiques. Indicateurs du processus de libéralisation du marché européen de l'électricité 2004 2005. Contenu. Statistiques en bref ENVIRONNEMENT ET ENERGIE Energie 6/2006 Auteurs John GOERTEN Emmanuel CLEMENT Contenu Faits marquants... 1 Introduction... 2 Nombre d entreprises et leur importance relative... 2 Puissance

Plus en détail

DÉCISION D EXÉCUTION DE LA COMMISSION. du 26.3.2013

DÉCISION D EXÉCUTION DE LA COMMISSION. du 26.3.2013 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 26.3.2013 C(2013) 1725 final DÉCISION D EXÉCUTION DE LA COMMISSION du 26.3.2013 établissant les listes des documents justificatifs devant être fournis par les demandeurs

Plus en détail

Le dernier rapport sur les prix des véhicules automobiles montre que la nouvelle exemption par catégories ne produit pas encore d'effets positifs

Le dernier rapport sur les prix des véhicules automobiles montre que la nouvelle exemption par catégories ne produit pas encore d'effets positifs IP/03/1117 Bruxelles, le 25 juillet 2003 Le dernier rapport sur les prix des véhicules automobiles montre que la nouvelle exemption par catégories ne produit pas encore d'effets positifs Le dernier rapport

Plus en détail

45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin

45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin L OIV: Etats membres 45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin MEMBRES: Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Argentine, ARY Macédoine, Australie, Autriche, Belgique, Bosnie-et-Herzégovine,

Plus en détail

Le défi numérique et les enjeux du e-learning Comment renforcer la compétitivité?

Le défi numérique et les enjeux du e-learning Comment renforcer la compétitivité? Le défi numérique et les enjeux du e-learning Comment renforcer la compétitivité? Rhena TIC DAYS Mulhouse 2011 Le défi numérique : Le développement des téléphones mobiles, d Internet et des technologies

Plus en détail

Taux de risque de pauvreté ou d exclusion sociale le plus élevé en Bulgarie, le plus faible en République tchèque

Taux de risque de pauvreté ou d exclusion sociale le plus élevé en Bulgarie, le plus faible en République tchèque 168/2014-4 Novembre 2014 Risque de pauvreté ou d'exclusion sociale dans l'ue28 Plus de 120 millions de personnes menacées de pauvreté ou d exclusion sociale en 2013 Soit près d une personne sur quatre

Plus en détail

Coût des systèmes de santé

Coût des systèmes de santé santé publique Santé publique Comparaison internationale et positionnement de la Suisse Coût des systèmes de santé Depuis plus de quarante ans, l Organisation de coopération et de développement économiques

Plus en détail

Anciens plans tarifaires

Anciens plans tarifaires Anciens plans tarifaires Bizz Flex et Bizz Flex+ Bizz Fusion Bizz Happy Work en Max Bizz Mobile et Bizz Mobile+ Bizz Mobile No Limit Bizz Mobile Team et Bizz Mobile Team+ Bizz Pack Fusion Bizz Smart, Bizz

Plus en détail

POLITIQUES GÉNÉRALES PROGRAMME DE HAUTE PERFORMANCE

POLITIQUES GÉNÉRALES PROGRAMME DE HAUTE PERFORMANCE POLITIQUES GÉNÉRALES PROGRAMME DE HAUTE PERFORMANCE Ratifié le 30 janvier 2008 En date du 8 avril 2009 Mandat et motifs 1. Le Programme de haute performance est un programme autorisé par le conseil d administration

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

SYSTÈME DE QUALIFICATION JEUX DE LA XXXI E OLYMPIADE RIO 2016 PLACES DE QUALIFICATION. 3. Mode d'attribution des places :

SYSTÈME DE QUALIFICATION JEUX DE LA XXXI E OLYMPIADE RIO 2016 PLACES DE QUALIFICATION. 3. Mode d'attribution des places : FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE CANOË Course en ligne A. ÉPREUVES (12) ÉPREUVES MASCULINES (8) ÉPREUVES FEMININES (4) Kayak monoplace (K1) 200 m Kayak monoplace (K1) 1000 m Kayak biplace (K2) 200 m Kayak

Plus en détail

Pour un sport sain et propre La Convention contre le dopage

Pour un sport sain et propre La Convention contre le dopage Pour un sport sain et propre La Convention contre le dopage Pourquoi une Convention contre le dopage sous l égide du Conseil de l Europe? Pour le Conseil de l Europe, le sport est une force d intégration

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

Portrait du conférencier

Portrait du conférencier Portrait du conférencier Stéphane Paquin est professeur titulaire à l École nationale d administration publique. Il est également le titulaire de la Chaire de recherche du Canada en économie politique

Plus en détail

Le 23 mai 2000 marque le début d une nouvelle période dans la coopération continentale

Le 23 mai 2000 marque le début d une nouvelle période dans la coopération continentale Les nouvelles opportunités d Interreg III A Coopération transfrontalière Provinces, départements et cantons dans les zones de frontière contiguës Création de pôles socio-écomiques transfrontaliers Italie

Plus en détail

Le Québec et le commerce international

Le Québec et le commerce international Le Québec et le commerce international Stéphane Paquin, Ph.D Professeur ENAP Chaire de recherche du Canada en économie politique internationale et comparée Qui gagne quand tout le monde perd? Mme Alena

Plus en détail

Transmission des taux de conversion, pour le 3 ème trimestre 2013, des monnaies en application du règlement CEE n 574/72.

Transmission des taux de conversion, pour le 3 ème trimestre 2013, des monnaies en application du règlement CEE n 574/72. CIRCULAIRE N 2013-16 DU 25 JUILLET 2013 Direction des Affaires Juridiques INSV0016-ACE Titre Coordination des régimes d'indemnisation du chômage au sein de l'union européenne et des Etats parties à l'accord

Plus en détail

Madame et Messieurs les préfets de région DAF 1

Madame et Messieurs les préfets de région DAF 1 Paris, le 9 Novembre 1998 LE MINISTRE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS A Madame et Messieurs les préfets de région DAF 1 Affaire suivie par : Directions régionales et Martine Radisson départementales de la

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France 1 er trimestre 2013 2 Synthèse des données d activité Les éléments suivants ont été constitués sur la base des données transmises par les opérateurs

Plus en détail

Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi

Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi Congrès Mondial de l AMSEP Istanbul, 6 mai 2015 Sylvain Giguère, Directeur de la division LEED, OCDE Pourquoi

Plus en détail

ANNEXE 2 COMMISSIONS NATIONALES

ANNEXE 2 COMMISSIONS NATIONALES ANNEXE 2 COMMISSIONS NATIONALES 1- LA COMMISSION SPORTIVE Article 1.1 Rôle La Commission Sportive veille à la bonne mise en œuvre de la politique sportive du projet fédéral. A ce titre, elle est chargée

Plus en détail

Pension AOW pour les assurés hors des Pays-Bas

Pension AOW pour les assurés hors des Pays-Bas Pension AOW pour les assurés hors des Pays-Bas Sommaire Qu est-ce que la pension AOW? 2 A qui est destinée la pension AOW? 2 Quand aurez-vous droit à la pension AOW? 4 Résider dans un pays et travailler

Plus en détail