Les moments de force. Ci-contre, un schéma du submersible MIR où l on voit les bras articulés pour la récolte d échantillons [ 1 ]

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les moments de force. Ci-contre, un schéma du submersible MIR où l on voit les bras articulés pour la récolte d échantillons [ 1 ]"

Transcription

1 Les moments de force Les submersibles Mir peuvent plonger à mètres, rester en immersion une vingtaine d heures et abriter 3 personnes (le pilote et deux observateurs), dans une sphère pressurisée de 2,10 mètres de diamètre. Conçue dans un mélange d acier et de nickel, cette sphère est équipée de trois hublots et est capable de résister à 600 fois la pression atmosphérique. Des bras mécaniques permettent de collecter des échantillons et de déployer des instruments [ 1 ] Ci-contre, un schéma du submersible MIR où l on voit les bras articulés pour la récolte d échantillons [ 1 ] le bras articulé du submersible Nereus en pleine collecte d échantillons [ 2 ] On peut récupérer des objets grâce à 2 bras robotisés, robustes et précis, qui sont équipés d une pince. Le mouvement du bras et la prise d objet peuvent déclencher une rotation du submersible qui risque de le déstabiliser. Pour garder la même assiette [ 3 ], le submersible MIR compense le déploiement des bras ou la récolte d échantillons par un déplacement de mercure. Le mouvement du mercure est là pour éviter cette déstabilisation. Cela joue sur les moments de force agissant sur le sous-marin. [1] Source : (site consulté le ) [2] Source : art2308.html (site consulté le ) [3] Assiette : quotient de la différence des tirants d eau arrière et avant d un navire par sa longueur. (L assiette traduit l inclinaison longitudinale du navire et conditionne sa bonne marche.) Les moments de force 1/6

2 Mais qu est-ce qu un moment de force? [ 4 ] Un moment de force (M) est la grandeur physique décrivant la capacité d une force à mettre en rotation un objet. Il est défini comme le produit de la force par le bras de levier : M = F d où F est la force (unité : Newton ; N) d le bras de levier (unité : mètre ; m) M le moment de force (unité : Newton mètre ; Nm) Il était communément admis qu Archimède fut le premier à utiliser la balance à contrepoids, car il était considéré comme impossible de la concevoir avant que le célèbre penseur ait élaboré la théorie du levier [ 4 ]. Mais c est Simon Stevin, qui, au XVI ème siècle, élabore la théorie des moments de force dans son ouvrage intitulé «la Statique ou l Art de peser» en Le bras de levier (d) est la perpendiculaire abaissée depuis le centre de rotation sur la droite d action de la force : Barre Bras de levier Centre de rotation d F Le bras de levier peut être déterminé connaissant : l la distance entre le point d application de la force et l axe de rotation. α l angle formé par la droite d action de la force et la droite passant par l axe de rotation et le point d application de la force. d = l sin(α) Droite action de la force Le pouvoir de «rotation» dépend donc de l intensité de la force, mais également de la position relative du point d application de la force et du centre de rotation considéré. Comment déterminer la valeur du bras de levier? On peut calculer cette valeur par la trigonométrie dans le triangle rectangle : l On a donc : M = F l sin(α) Si l angle formé est de 90, on a le sin(90 ) = 1. L expression est réduite alors à : M = F l Par convention, on donne un signe selon que la force met en rotation l objet dans le sens des aiguilles d une montre (négatif) ou dans le sens contraire (positif) : Détermination du bras de levier d α F Le sens de rotation Sens + Sens [4] Projet sur Archimède de Mark Schiefsky ; il se trouve sur : (site consulté le ) 2/6 Les moments de force

3 L équilibre est défini ainsi : un objet mobile autour d un axe est à l équilibre quand il est soumis à des moments dont la somme algébrique est nulle (autrement dit : la somme des moments qui font tourner dans un sens est égale à la somme des moments qui font tourner dans le sens opposé). Dans le cas de la récolte d échantillons par un submersible, la force exercée par l échantillon sur le sous-marin va créer un moment de force qu il va falloir compenser par un autre moment de force de sens opposé. Pour compenser le moment de force créé par la récolte d échantillons, le sous-marin MIR utilise du mercure qui peut se déplacer. À bord d un submersible comparable au MIR (le Nautile), il y a 180 kg de mercure, qui, sous pression d huile, peut être déplacé rapidement de l extrémité avant à l extrémité arrière [ 5 ]. Le déplacement du mercure permet de créer un moment de force qui compense celui apparaissant lors de la prise d échantillons. La récolte d échantillons et les moments de force Centre de gravité du submersible (qui est le centre de rotation) Bras de levier Force exercée par l échantillon (due à la pesanteur) A l Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), on forme des ingénieurs en physique à la Faculté des sciences de base (SB). Une des matières étudiées est la mécanique, mais les domaines étudiés sont très variés. Ce peut être aussi bien l astronomie, les particules (nucléaires), la physique du solide, l optique non-linéaire (les l.a.s.e.r.), la cristallographie que le magnétisme ou l électricité par exemple. Le but de la physique est d étudier les propriétés de la matière, de l espace et du temps et d établir les lois qui les décrivent. Les moments de force 3/6

4 Questions I. Calculer les moments de force par rapport au point 0 dans les situations suivantes : a) 0 30 cm F = 100 N b) 0 30 cm c) 30 cm 0 α = 60 α = 60 F = 100 N F = 100 N II. Calculer le moment de force résultant par rapport à l axe de rotation situé au centre du disque. Ces disques sont-ils à l équilibre? Sinon, dans quel sens tourneront-ils? Le rayon du disque est de 10 cm a) b) 40 N c) 30 N 30 N 40 N 30 N 30 N d) e) f) 8 cm 5 cm 8 cm 5 cm 8 cm 5 cm N 30 N 30 N 30 N 48 N 48 N 4/6 Les moments de force

5 III. Un pont-levis pèse 2 tonnes et mesure 5 mètres de long. Il est maintenu en l air grâce à une corde et un contrepoids. Le pont forme un angle de 40 par rapport à l horizontale. Quelle est la masse du contrepoids? (on prend g = 9,81 N/kg) pont-levis contrepoids 40 centre de rotation IV. Une barre métallique de masse égale à 10 kg peut tourner autour de son extrémité O. B Une chaîne BC de masse négligeable la maintient horizontale. Calculer la tension de la chaîne quand on suspend un objet de 40 kg à l extrémité A de la barre. O 30 C A 1 m 0,5 m Les moments de force 5/6

6 Passons à la pratique : Mesurons la masse d une barre de métal sans balance Matériel nécessaire Une barre de métal Des masses étalonnées Une table Un double-mètre Marche à suivre 1) On choisit un contrepoids et on le fixe à une extrémité de la barre. 2) On pose la barre en équilibre sur la table. La barre doit être sur le point de basculer, mais toujours stable. 3) Le calcul des moments de forces s exerçant sur cette barre permet de déterminer la masse de la barre. 6/6 Les moments de force

GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces

GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces non parallèles Si un solide soumis à l'action de 3 forces A

Plus en détail

Problèmes sur le chapitre 5

Problèmes sur le chapitre 5 Problèmes sur le chapitre 5 (Version du 13 janvier 2015 (10h38)) 501 Le calcul des réactions d appui dans les problèmes schématisés ci-dessous est-il possible par les équations de la statique Si oui, écrire

Plus en détail

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof Une échelle est appuyée sur un mur. S il n y a que la friction statique avec le sol, quel est l angle minimum possible entre le sol et l échelle pour que l échelle ne glisse pas et tombe au sol? www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof

Plus en détail

LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE

LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE 2. L EFFET GYROSCOPIQUE Les lois physiques qui régissent le mouvement des véhicules terrestres sont des lois universelles qui s appliquent

Plus en détail

1 Définition. 2 Systèmes matériels et solides. 3 Les actions mécaniques. Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble..

1 Définition. 2 Systèmes matériels et solides. 3 Les actions mécaniques. Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble.. 1 Définition GÉNÉRALITÉS Statique 1 2 Systèmes matériels et solides Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble..une pièce mais aussi un liquide ou un gaz Le solide : Il est supposé

Plus en détail

Réponds. Réponds. questions. questions. détermine la relation entre le poids et la masse d un objet

Réponds. Réponds. questions. questions. détermine la relation entre le poids et la masse d un objet ( P P B P C bjectifs distinguer le poids et la masse d un objet utiliser la relation de proportionnalité entre le poids et la masse énoncer et utiliser la condition d équilibre d un solide soumis à deux

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 ère S - Livre du professeur Chapitre 15. Champs et forces. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 ère S - Livre du professeur Chapitre 15. Champs et forces. Exercices d application. 5 minutes chrono! Exercices Exercices d application 5 minutes chrono 1. Mots manquants a. scalaire b. aimants/courants c. aiguille aimantée d. électrostatique. e. uniforme/ parallèles. f. la verticale/la Terre g. gravitation/la

Plus en détail

Mécanique. 1 Forces. 1.1 Rappel. 1.2 Mesurer des forces. 3BC - AL Mécanique 1

Mécanique. 1 Forces. 1.1 Rappel. 1.2 Mesurer des forces. 3BC - AL Mécanique 1 3BC - AL Mécanique 1 Mécanique 1 Forces 1.1 Rappel Pour décrire les effets d une force, nous devons préciser toutes ses propriétés : son point d application ; sa droite d action, c est-à-dire sa direction

Plus en détail

Communauté française de Belgique ENSEIGNEMENT À DISTANCE. Cours 219 Série 9 PHYSIQUE C2D. Synthèse

Communauté française de Belgique ENSEIGNEMENT À DISTANCE. Cours 219 Série 9 PHYSIQUE C2D. Synthèse Cours 9 Communauté française de Belgique Série 9 ENSEIGNEMENT À DISTNCE PHYSIQUE CD Synthèse Cours 9 Série 9 Cours 9 - Physique Série 9 - Présentation Page Cours 9 - Physique Série 9 - Présentation Page

Plus en détail

Trépier avec règle, ressort à boudin, chronomètre, 5 masses de 50 g.

Trépier avec règle, ressort à boudin, chronomètre, 5 masses de 50 g. PHYSQ 130: Hooke 1 LOI DE HOOKE: CAS DU RESSORT 1 Introduction La loi de Hooke est fondamentale dans l étude du mouvement oscillatoire. Elle est utilisée, entre autres, dans les théories décrivant les

Plus en détail

Mathématiques (10 points)

Mathématiques (10 points) Mathématiques (10 points) Exercice 1 (3 points) Philippe achète 3 planches pour fabriquer une étagère. Le prix de chaque planche est de 5,40. 1. Calculer le prix total des 3 planches. 2. Il obtient une

Plus en détail

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation.

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation. Comment régler la vitesse d un moteur électrique?. Comment régler la vitesse d un moteur à courant continu? Capacités Connaissances Exemples d activités Connaître le modèle équivalent simplifié de l induit

Plus en détail

Sous pression fiche guide

Sous pression fiche guide Sous pression fiche guide Notions abordées Physique Mathématiques - Pression dans les liquides - Équilibre des forces - Résoudre des équations - Établir un graphique - Étude d une fonction linéaire concrète

Plus en détail

TP vélocimétrie. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser

TP vélocimétrie. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser TP vélocimétrie Laser, Matériaux, Milieux Biologiques Sécurité ATTENTION : le faisceau du Hélium-Néon utilisé dans cette salle est puissant (supérieur à 15 mw). Il est dangereux et peuvent provoquer des

Plus en détail

1 Définition. 2 Modélisation des actions mécaniques. On appelle action mécanique toute cause susceptible de : - maintenir un corps au repos

1 Définition. 2 Modélisation des actions mécaniques. On appelle action mécanique toute cause susceptible de : - maintenir un corps au repos 1 Définition On appelle action mécanique toute cause susceptible de : - maintenir un corps au repos - créer ou modifier un mouvement - déformer un corps odélisation des actions mécaniques.1. Notion de

Plus en détail

Forces et Interactions

Forces et Interactions Février 2013 Cours de physique sur les Forces et les Interactions page 1 1 Objectifs Forces et Interactions Le but de ce cours est d'introduire la notion de force et d'étudier la statique, c'est-à-dire

Plus en détail

Mesures et incertitudes

Mesures et incertitudes En physique et en chimie, toute grandeur, mesurée ou calculée, est entachée d erreur, ce qui ne l empêche pas d être exploitée pour prendre des décisions. Aujourd hui, la notion d erreur a son vocabulaire

Plus en détail

6. LE MOMENT D UNE FORCE I. Mécanique

6. LE MOMENT D UNE FORCE I. Mécanique 6 Le moment d une force 6.1 Sens de rotation En physique, pour indiquer le sens de rotation d un corps, on utilise le sens trigonométrique (encore appelé sens géométrique). + - Figure I.22 Sens de rotation

Plus en détail

Initiation à la Mécanique des Fluides. Mr. Zoubir HAMIDI

Initiation à la Mécanique des Fluides. Mr. Zoubir HAMIDI Initiation à la Mécanique des Fluides Mr. Zoubir HAMIDI Chapitre I : Introduction à la mécanique des fluides 1 Introduction La mécanique des fluides(mdf) a pour objet l étude du comportement des fluides

Plus en détail

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE Abscisse : dans un graphique, l abscisse est l axe parallèle au bord inférieur de la feuille ou au horizontal au tableau. On représente généralement le temps sur l abscisse. Air : l air est un mélange

Plus en détail

Exprime sur ce document, toutes les idées qui te passent par la tête lorsque tu entends le mot force.

Exprime sur ce document, toutes les idées qui te passent par la tête lorsque tu entends le mot force. Chapitre 1 : Rappel sur la notion de force 1) Mes représentations Exprime sur ce document, toutes les idées qui te passent par la tête lorsque tu entends le mot force. Constatation La perception du mot

Plus en détail

UNIVERSITÉE KASDI MERBAH OUARGLA

UNIVERSITÉE KASDI MERBAH OUARGLA UNIVERSITÉE KASDI MERBAH OUARGLA FACULTE DES SCIENCES APPLIQUÉES Département de Génie des Procédés Phénomènes de transferts Travaux pratiques de mécanique des fluides CHAOUCH Noura et SAIFI Nadia 2013

Plus en détail

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert DISQUE DUR Le sujet est composé de 8 pages et d une feuille format A3 de dessins de détails, la réponse à toutes les questions sera rédigée sur les feuilles de réponses jointes au sujet. Toutes les questions

Plus en détail

L expérience de Cavendish

L expérience de Cavendish L expérience de Cavendish II- Les expériences de Henry Cavendish et de Sir Charles Vernon Boys. Marie-Laurence Spagnol Observatoire de Lyon Résumé : Suite au premier article paru dans les cahiers Clairaut

Plus en détail

SYSTEME DE PARTICULES. DYNAMIQUE DU SOLIDE (suite) Table des matières

SYSTEME DE PARTICULES. DYNAMIQUE DU SOLIDE (suite) Table des matières Physique Générale SYSTEME DE PARTICULES DYNAMIQUE DU SOLIDE (suite) TRAN Minh Tâm Table des matières Applications de la loi de Newton pour la rotation 93 Le gyroscope........................ 93 L orbite

Plus en détail

Chapitre 5 : Le travail d une force :

Chapitre 5 : Le travail d une force : Classe de 1èreS Chapitre 5 Physique Chapitre 5 : Le travail d une force : Introduction : fiche élève Considérons des objets qui subissent des forces dont le point d application se déplace : Par exemple

Plus en détail

M6 MOMENT CINÉTIQUE D UN POINT MATÉRIEL

M6 MOMENT CINÉTIQUE D UN POINT MATÉRIEL M6 MOMENT CINÉTIQUE D UN POINT MATÉRIEL OBJECTIFS Jusqu à présent, nous avons rencontré deux méthodes pour obtenir l équation du mouvement d un point matériel : - l utilisation du P.F.D. - et celle du

Plus en détail

Mesure de la dépense énergétique

Mesure de la dépense énergétique Mesure de la dépense énergétique Bioénergétique L énergie existe sous différentes formes : calorifique, mécanique, électrique, chimique, rayonnante, nucléaire. La bioénergétique est la branche de la biologie

Plus en détail

Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique

Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique Durée : 45 minutes Objectifs Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique Projection de forces. Calcul de durée d'accélération / décélération ou d'accélération / décélération ou de

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - 70 Chapitre 8 : Champ de gravitation - Satellites I. Loi de gravitation universelle : (

Plus en détail

Utilisation des symboles de dangers sur les fiches des portes

Utilisation des symboles de dangers sur les fiches des portes FACULTE DES SCIENCES DE BASE SERVICE SECURITE ET SANTE AU TRAVAIL EPFL SB-SST Bât CH Station nº 6 CH-1015 Lausanne Site web : http://sb-sst.epfl.ch/ Utilisation des symboles de dangers sur les fiches des

Plus en détail

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide I Rappels : Référentiel : Le mouvement d un corps est décris par rapport à un corps de référence et dépend du choix de ce corps. Ce corps de référence

Plus en détail

Induction électromagnétique

Induction électromagnétique Induction électromagnétique Sommaire I) Théorie de l induction électromagnétique..2 A. Introduction 2 B. Notion de force électromotrice 3 C. Loi de Faraday..5 D. Quelques applications.7 Spire circulaire

Plus en détail

Ques%on #1. Distances: Masses:

Ques%on #1. Distances: Masses: Ques%on #1 Le Comité Interna%onal Olympique a mandaté le comité organisateur des jeux d été de Tokyo 00 d ajouter une nouvelle épreuve de force. Dans le cadre de cege épreuve, l athlète doit soutenir une

Plus en détail

LE MAGNETISME DES AIMANTS ET DES COURANTS

LE MAGNETISME DES AIMANTS ET DES COURANTS LE MAGNETISME DES AIMANTS ET DES COURANTS 1. Les aimants Un aimant comporte toujours deux pôles appelés le pôle nord (N) et le pôle sud (S) situés, en général, à deux extrémités. Un aimant exerce une action

Plus en détail

Nom : Groupe : Date : 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie?

Nom : Groupe : Date : 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie? Nom : Groupe : Date : Verdict Chapitre 11 1 La communication graphique Pages 336 et 337 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie? Les dessins de fabrication. Les schémas.

Plus en détail

La pression. 1. Trois personnes qui ont le même poids, marchent sur une couche de neige fraîchement tombée

La pression. 1. Trois personnes qui ont le même poids, marchent sur une couche de neige fraîchement tombée Unité 3 LA PREION Un corps peut se déformer s il est soumis à une force pressante, c est-à-dire, une action de contact répartie sur sa surface. Ainsi, si on fixe une affiche sur un mur à l aide d une punaise,

Plus en détail

LA PUISSANCE DES MOTEURS. Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile?

LA PUISSANCE DES MOTEURS. Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile? LA PUISSANCE DES MOTEURS Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile? Chaque modèle y est décliné en plusieurs versions, les différences portant essentiellement sur la puissance

Plus en détail

GRANDEURS ET MESURES (Partie 1)

GRANDEURS ET MESURES (Partie 1) 1 GRANDEURS ET MESURES (Partie 1) I. Les unités Tableaux interactifs : http://instrumenpoche.sesamath.net/img/tableaux.html 1) Masse a) Exemple La masse d une tablette de chocolat est 100g. La masse est

Plus en détail

Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé.

Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé. Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé. I- ACTIVITES NUMERIQUES (12 points) Exercice 1 (3 points) On considère

Plus en détail

Brevet des collèges, correction, Métropole, 28 juin 2011

Brevet des collèges, correction, Métropole, 28 juin 2011 Brevet des collèges, correction, Métropole, 28 juin 2011 Activités numériques 12 points Exercice 1 Un dé cubique a 6 faces peintes : une en bleu, une en rouge, une en jaune, une en vert et deux en noir.

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires IMPORTANT : L objectif de la présente note technique n est pas de se substituer à l ouvrage «Alimentation électrique de sites isolés» mais de fournir des

Plus en détail

STATIQUE GRAPHIQUE ET STATIQUE ANALYTIQUE

STATIQUE GRAPHIQUE ET STATIQUE ANALYTIQUE ÉCOLE D'INGÉNIEURS DE FRIBOURG (E.I.F.) SECTION DE MÉCANIQUE G.R. Nicolet, revu en 2006 STATIQUE GRAPHIQUE ET STATIQUE ANALYTIQUE Eléments de calcul vectoriel Opérations avec les forces Equilibre du point

Plus en détail

La mécanique sous le capot

La mécanique sous le capot La mécanique sous le capot L ergonomie Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs Pourquoi vos articulations vous font-elles souffrir? De nombreux travailleurs souffrent de troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

association adilca www.adilca.com LE COUPLE MOTEUR

association adilca www.adilca.com LE COUPLE MOTEUR LE COUPLE MOTEUR Quelles sont les caractéristiques essentielles d un véhicule à moteur? Les services marketing le savent, c est la puissance et la vitesse maximale qui, au premier abord, focalisent l attention

Plus en détail

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté Chapitre 4 Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté 4.1 Introduction Les systèmes qui nécessitent deux coordonnées indépendantes pour spécifier leurs positions sont appelés systèmes à

Plus en détail

LES LEVIERS - La théorie -

LES LEVIERS - La théorie - centre de développement pédagogique Pour la formation générale en science et technologie LES LEVIERS - La théorie - Mai 2005 SECTION A LE CONCEPT DE LEVIER Ce laboratoire de travaux pratiques vise à amener

Plus en détail

Défauts dan les sachets souples état date stérilisables en autoclave nouveau 31/05/2002 Caractérisation et classification

Défauts dan les sachets souples état date stérilisables en autoclave nouveau 31/05/2002 Caractérisation et classification 4 1 CHAPITRE 4 MÉTHODES D EXAMEN ET D ÉVALUATION Il existe un certain nombre d essais d intégrité du contenant qui peuvent être effectués sur les sachets stérilisables en autoclave. Il convient de demander

Plus en détail

Mathématiques et petites voitures

Mathématiques et petites voitures Mathématiques et petites voitures Thomas Lefebvre 10 avril 2015 Résumé Ce document présente diérentes applications des mathématiques dans le domaine du slot-racing. Table des matières 1 Périmètre et circuit

Plus en détail

PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F)

PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F) PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F) LIGNES DIRECTRICES POUR LE PARCOURS À OBSTACLES VERSION 4.1 CANADIENNE-FRANÇAISE Les activités d entraînement et d évaluation du WSP-F 4.1 peuvent se dérouler

Plus en détail

MOTO ELECTRIQUE. CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur TD06_08 Moto électrique DIAGRAMME DES INTER-ACTEURS UTILISATEUR ENVIRONNEMENT HUMAIN

MOTO ELECTRIQUE. CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur TD06_08 Moto électrique DIAGRAMME DES INTER-ACTEURS UTILISATEUR ENVIRONNEMENT HUMAIN MOTO ELECTRIQUE MISE EN SITUATION La moto électrique STRADA EVO 1 est fabriquée par une société SUISSE, située à LUGANO. Moyen de transport alternatif, peut-être la solution pour concilier contraintes

Plus en détail

EXAMEN #1 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 20% de la note finale

EXAMEN #1 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 20% de la note finale EXAMEN #1 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 20% de la note finale Hiver 2009 Nom : Chaque question à choix multiples vaut 3 points 1. Dans quelle direction est le potentiel au centre du carré dans la figure suivante?

Plus en détail

Proposition pour une sculpture monumentale : des pierres défiant les lois de la gravité

Proposition pour une sculpture monumentale : des pierres défiant les lois de la gravité Les égyptiens ont inventés de savantes méthodes pour élever un obélisque. Allongé, le bloc de pierre est soulevé à la verticale et maintenu dans ce nouvel état d équilibre. Le but des architectes égyptiens

Plus en détail

Technologie du Bâtiment Second œuvre

Technologie du Bâtiment Second œuvre Menuiseries intérieures/extérieures 8. Convention de représentation Sur la figure 5 ci-dessous, on convient d une notation conventionnelle de représentation sur les plans des principaux types de portes

Plus en détail

MINISTERE DE L INTERIEUR PREFECTURE DE LA ZONE DE DEFENSE ET DE SECURITE NORD !!!

MINISTERE DE L INTERIEUR PREFECTURE DE LA ZONE DE DEFENSE ET DE SECURITE NORD !!! S.G.A.P de LILLE Direction des ressources humaines Bureau du recrutement MINISTERE DE L INTERIEUR PREFECTURE DE LA ZONE DE DEFENSE ET DE SECURITE NORD Concours déconcentré d Agent Spécialisé de Police

Plus en détail

Mesure d angles et trigonométrie

Mesure d angles et trigonométrie Thierry Ciblac Mesure d angles et trigonométrie Mesure de l angle de deux axes (ou de deux demi-droites) de même origine. - Mesures en degrés : Divisons un cercle en 360 parties égales définissant ainsi

Plus en détail

Elaboration de Fer à Béton

Elaboration de Fer à Béton Elaboration de Fer à Béton Cisailles électriques Combinées (cisailles-cintreuses) Cintreuses électriques Cintreuses à étriers électriques Cisailles électro-hydrauliques manuelles et lieuse de barres d

Plus en détail

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE 1. RAPPEL: L ATOME CONSTITUANT DE LA MATIERE Toute la matière de l univers, toute substance, vivante ou inerte, est constituée à partir de particules

Plus en détail

C est un mouvement plan dont la trajectoire est un cercle ou une portion de cercle. Le module du vecteur position OM est constant et il est égal au

C est un mouvement plan dont la trajectoire est un cercle ou une portion de cercle. Le module du vecteur position OM est constant et il est égal au 1 2 C est un mouvement plan dont la trajectoire est un cercle ou une portion de cercle. Le module du vecteur position est constant et il est égal au rayon du cercle. = 3 A- ouvement circulaire non uniforme

Plus en détail

ENERGETIQUE. Référence au programme S.T.I Référence au module 4- Energétique et dynamique. Module 14 15 : :Energétique 4-1 Energétique

ENERGETIQUE. Référence au programme S.T.I Référence au module 4- Energétique et dynamique. Module 14 15 : :Energétique 4-1 Energétique ENERGETIQUE ET DYNAMIQUE ENERGETIQUE Mécanique Référence au programme S.T.I Référence au module 4- Energétique et dynamique. Module 14 15 : :Energétique 4-1 Energétique 1- Objectifs de la séquence : Calculer

Plus en détail

9. Connaître les caractéristiques du poids. Cette image représente un fil à plomb. 1.Qu elle est la direction du fil à plomb?

9. Connaître les caractéristiques du poids. Cette image représente un fil à plomb. 1.Qu elle est la direction du fil à plomb? 9. Connaître les caractéristiques du poids. Cette image représente un fil à plomb. 1.Qu elle est la direction du fil à plomb? G La verticale est la direction du fil à plomb. 2.Justifier cette position.

Plus en détail

Brevet Amérique du sud novembre 2011

Brevet Amérique du sud novembre 2011 ACTIVITÉS NUMÉRIQUES (12 POINTS) Exercice 1 Cet exercice est un exercice à choix multiples (QCM). Pour chaque question, une seule réponse est exacte. Une réponse correcte rapportera 1 point. L absence

Plus en détail

Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques

Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques Descriptif du support pédagogique Le banc d essais des structures permet de réaliser des essais et des études

Plus en détail

AC AB. A B C x 1. x + 1. d où. Avec un calcul vu au lycée, on démontre que cette solution admet deux solutions dont une seule nous intéresse : x =

AC AB. A B C x 1. x + 1. d où. Avec un calcul vu au lycée, on démontre que cette solution admet deux solutions dont une seule nous intéresse : x = LE NOMBRE D OR Présentation et calcul du nombre d or Euclide avait trouvé un moyen de partager en deu un segment selon en «etrême et moyenne raison» Soit un segment [AB]. Le partage d Euclide consiste

Plus en détail

LA FORCE DE FREINAGE ou les lois physiques du freinage

LA FORCE DE FREINAGE ou les lois physiques du freinage LA FORCE DE FREINAGE ou les lois physiques du freinage Du point de vue de la conduite automobile, le freinage d urgence est sans doute le geste technique le plus difficile à réaliser. C est pourtant un

Plus en détail

Mécanique. Figure 2 Bille en acier et aimant

Mécanique. Figure 2 Bille en acier et aimant 4 e - AL Mécanique 1 Mécanique 1 Forces 1.1 Effets de forces Expérience 1.1 Une voiture jouet est au repos. Lorsqu on lui donne un petit coup (figure 1), elle se met en mouvement. En fait, en lui donnant

Plus en détail

MESURE ET PRECISION. Il est clair que si le voltmètre mesure bien la tension U aux bornes de R, l ampèremètre, lui, mesure. R mes. mes. .

MESURE ET PRECISION. Il est clair que si le voltmètre mesure bien la tension U aux bornes de R, l ampèremètre, lui, mesure. R mes. mes. . MESURE ET PRECISIO La détermination de la valeur d une grandeur G à partir des mesures expérimentales de grandeurs a et b dont elle dépend n a vraiment de sens que si elle est accompagnée de la précision

Plus en détail

Objectifs : Notion de rendement. 1 ère GMB Technologie Les performances moteur 1 / 14

Objectifs : Notion de rendement. 1 ère GMB Technologie Les performances moteur 1 / 14 1 ère GMB Technologie Les performances moteur 1 / 14 Les performances moteur Objectifs : L élève devra être capable de : Définir et calculer un rendement global du moteur ; Citer les paramètres influents

Plus en détail

TP 03 B : Mesure d une vitesse par effet Doppler

TP 03 B : Mesure d une vitesse par effet Doppler TP 03 B : Mesure d une vitesse par effet Doppler Compétences exigibles : - Mettre en œuvre une démarche expérimentale pour mesurer une vitesse en utilisant l effet Doppler. - Exploiter l expression du

Plus en détail

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples.

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples. Référentiel CAP Sciences Physiques Page 1/9 SCIENCES PHYSIQUES CERTIFICATS D APTITUDES PROFESSIONNELLES Le référentiel de sciences donne pour les différentes parties du programme de formation la liste

Plus en détail

TESTEUR DE BRASABILITE MENISCO ST78

TESTEUR DE BRASABILITE MENISCO ST78 4 / 6 avenue Eiffel 78420 Carrieres sur seine Tél : 01 30 15 20 00 Fax : 01 30 15 20 01 www.metronelec.com TESTEUR DE BRASABILITE MENISCO ST78 Utilisable avec tous types d alliage (avec ou sans plomb)

Plus en détail

Communauté française de Belgique. Cours 219 Série 2 ENSEIGNEMENT À DISTANCE PHYSIQUE C2D. Mécanique. Notions de base. Cours 219.

Communauté française de Belgique. Cours 219 Série 2 ENSEIGNEMENT À DISTANCE PHYSIQUE C2D. Mécanique. Notions de base. Cours 219. Cours 219 Communauté française de Belgique Série 2 ENSEIGNEMENT À DISTANCE PHYSIQUE C2D Mécanique Notions de base Cours 219 Série 2 Cours 219 - Physique Série 2 - Présentation Page 2 Cours 219 - Physique

Plus en détail

EXAMEN : CAP ADAL SESSION 2011 N du sujet : 02.11 SPECIALITE : CEB - GEPER SUJET SECTEUR : FOLIO : 1/6 EPREUVE : EG2 (MATH-SCIENCES)

EXAMEN : CAP ADAL SESSION 2011 N du sujet : 02.11 SPECIALITE : CEB - GEPER SUJET SECTEUR : FOLIO : 1/6 EPREUVE : EG2 (MATH-SCIENCES) EXAMEN : CAP ADAL SESSION 20 N du sujet : 02. FOLIO : /6 Rédiger les réponses sur ce document qui sera intégralement remis à la fin de l épreuve. L usage de la calculatrice est autorisé. Exercice : (7

Plus en détail

Le second nuage : questions autour de la lumière

Le second nuage : questions autour de la lumière Le second nuage : questions autour de la lumière Quelle vitesse? infinie ou pas? cf débats autour de la réfraction (Newton : la lumière va + vite dans l eau) mesures astronomiques (Rœmer, Bradley) : grande

Plus en détail

Présentation du programme. de physique-chimie. de Terminale S. applicable en septembre 2012

Présentation du programme. de physique-chimie. de Terminale S. applicable en septembre 2012 Présentation du programme de physique-chimie de Terminale S applicable en septembre 2012 Nicolas Coppens nicolas.coppens@iufm.unistra.fr Comme en Seconde et en Première, le programme mélange la physique

Plus en détail

1) Mesure de température :

1) Mesure de température : PAGE : ) Mesure de température : Elément sensible Les mesureurs de température analogiques transforment la température d un fluide ou d une enceinte en un signal 0/0V, 4-0mA Doigt de gant Fixation Ils

Plus en détail

INTRODUCTION À LA THÉORIE DE STABILITÉ DES SYSTÈMES CONSERVATIFS

INTRODUCTION À LA THÉORIE DE STABILITÉ DES SYSTÈMES CONSERVATIFS INTRODUCTION À LA THÉORIE DE STABILITÉ DES SYSTÈMES CONSERVATIFS David Ryckelynck Centre des Matériaux, Mines ParisTech David.Ryckelynck@mines-paristech.fr Bibliographie : Stabilité et mécanique non linéaire,

Plus en détail

Items étudiés dans le CHAPITRE N5. 7 et 9 p 129 D14 Déterminer par le calcul l'antécédent d'un nombre par une fonction linéaire

Items étudiés dans le CHAPITRE N5. 7 et 9 p 129 D14 Déterminer par le calcul l'antécédent d'un nombre par une fonction linéaire CHAPITRE N5 FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION Code item D0 D2 N30[S] Items étudiés dans le CHAPITRE N5 Déterminer l'image

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - 1 Suite énoncé des exos du Chapitre 14 : Noyaux-masse-énergie I. Fission nucléaire induite (provoquée)

Plus en détail

Gamme Emballage DESCRIPTIF TECHNIQUE

Gamme Emballage DESCRIPTIF TECHNIQUE Gamme Emballage DESCRIPTIF TECHNIQUE COMBINAISON DE TABLES DE CONDITIONNEMENT Table de conditionnement de base tabli avec tablette TTPH 718 Tablette inférieure TAT 180 TTPH Porte-outils TPPH TXL Cache-cbles

Plus en détail

LA MESURE AU SERVICE DE L INDUSTRIE,

LA MESURE AU SERVICE DE L INDUSTRIE, M é t r o l o g i e É TALONNAGE V É RIFICATION CERTIFICATION FORMATION LA MESURE AU SERVICE DE L INDUSTRIE, DE LA RECHERCHE & DE LA SÉCURITÉ LE PROGRÈS, UNE PASSION À PARTAGER Des ré ponses pour l industrie

Plus en détail

OHANA-SPE-ALAR. OHANA : Spécifications Système d'alignement Automatique de la Ligne à Retard. Version 1.0

OHANA-SPE-ALAR. OHANA : Spécifications Système d'alignement Automatique de la Ligne à Retard. Version 1.0 -SPE-ALAR : Spécifications Système d'alignement Automatique de la Ligne à Retard Version 1.0 Observatoire de Paris 61, avenue de l Observatoire 75014 Paris France tél 33 (0)1 40 51 21 58 fax 33 (0)1 43

Plus en détail

TP 7 : oscillateur de torsion

TP 7 : oscillateur de torsion TP 7 : oscillateur de torsion Objectif : étude des oscillations libres et forcées d un pendule de torsion 1 Principe général 1.1 Définition Un pendule de torsion est constitué par un fil large (métallique)

Plus en détail

PHYSIQUE Discipline fondamentale

PHYSIQUE Discipline fondamentale Examen suisse de maturité Directives 2003-2006 DS.11 Physique DF PHYSIQUE Discipline fondamentale Par l'étude de la physique en discipline fondamentale, le candidat comprend des phénomènes naturels et

Plus en détail

Systèmes du Monde. licence sciences et humanités. LA MESURE cours et énnoncés de travaux pratiques

Systèmes du Monde. licence sciences et humanités. LA MESURE cours et énnoncés de travaux pratiques Université d Aix-Marseille - Faculté des sciences Site St Charles Systèmes du Monde licence sciences et humanités LA MESURE cours et énnoncés de travaux pratiques Année universitaire 2012 2013 Enseignante

Plus en détail

La détermination de l accélération d une sphère métallique à l aide de 21 mesures pendant un parcours dans le plan incliné enregistré par le MOTU 828

La détermination de l accélération d une sphère métallique à l aide de 21 mesures pendant un parcours dans le plan incliné enregistré par le MOTU 828 La détermination de l accélération d une sphère métallique à l aide de 21 mesures pendant un parcours dans le plan incliné enregistré par le MOTU 828 de Dr Franz Raemy septembre 2010 Introduction de l

Plus en détail

Cercle trigonométrique et mesures d angles

Cercle trigonométrique et mesures d angles Cercle trigonométrique et mesures d angles I) Le cercle trigonométrique Définition : Le cercle trigonométrique de centre O est un cercle qui a pour rayon 1 et qui est muni d un sens direct : le sens inverse

Plus en détail

Terminale S Chapitre 1 Observer : ondes et matière. Le disque dur

Terminale S Chapitre 1 Observer : ondes et matière. Le disque dur Le disque dur L un des organes centraux de l ordinateur est son disque dur, dont le rôle est de stocker les données et de les conserver une fois l alimentation coupée (on parle de mémoire morte, volatile

Plus en détail

Mouvement et vitesse . A A B

Mouvement et vitesse . A A B Chapitre 1 Mouvement et vitesse I/ Caractère relatif d'un mouvement Le mouvement d'un objet est décrit par rapport à un autre objet qui sert de référence ( le référentiel) exemple : assis dans une voiture

Plus en détail

FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LE CYCLE DU JOUR ET DE LA NUIT (CYCLE DIURNE)

FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LE CYCLE DU JOUR ET DE LA NUIT (CYCLE DIURNE) FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LE CYCLE DU JOUR ET DE LA NUIT (CYCLE DIURNE) Pierre Chastenay astronome Planétarium de Montréal Source : nia.ecsu.edu/onr/ocean/teampages/rs/daynight.jpg

Plus en détail

Outillage d atelier. Consommables

Outillage d atelier. Consommables Outillage d atelier Consommables Equiper son atelier pour la climatisation Détection de fuite par rayon UV Coffret Lampe ultraviolet sans fil Ref : 420A58 Kit de détection de fuites air conditionné véhicule.

Plus en détail

EXERCICES DE REVISIONS MATHEMATIQUES CM2

EXERCICES DE REVISIONS MATHEMATIQUES CM2 EXERCICES DE REVISIONS MATHEMATIQUES CM2 NOMBRES ET CALCUL Exercices FRACTIONS Nommer les fractions simples et décimales en utilisant le vocabulaire : 3 R1 demi, tiers, quart, dixième, centième. Utiliser

Plus en détail

Utiliser les propriétés Savoir réduire un radical savoir +,-,x,: Utiliser les propriétés des puissances Calculer avec des puissances

Utiliser les propriétés Savoir réduire un radical savoir +,-,x,: Utiliser les propriétés des puissances Calculer avec des puissances ARITHMETIQUE 1 C B A Numération Ecrire en lettres et en chiffres Poser des questions fermées autour d un document simple (message, consigne, planning ) Connaître le système décimal Déterminer la position

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR POUR LE BREVET

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR POUR LE BREVET TOUT E QU IL FUT SVOIR POUR LE REVET NUMERIQUE / FONTIONS eci n est qu un rappel de tout ce qu il faut savoir en maths pour le brevet. I- Opérations sur les nombres et les fractions : Les priorités par

Plus en détail

La charge électrique C6. La charge électrique

La charge électrique C6. La charge électrique Fiche ACTIVIT UM 8. / UM 8. / 8. La charge électrique 8. La charge électrique C6 Manuel, p. 74 à 79 Manuel, p. 74 à 79 Synergie UM S8 Corrigé Démonstration La charge par induction. Comment un électroscope

Plus en détail

Si un quadrilatère a. Si un quadrilatère a. Si un quadrilatère a. Si un quadrilatère a. ses côtés opposés. ses côtés opposés de. deux côtés opposés

Si un quadrilatère a. Si un quadrilatère a. Si un quadrilatère a. Si un quadrilatère a. ses côtés opposés. ses côtés opposés de. deux côtés opposés P1 P2 P3 P4 a a a a ses côtés opposés ses côtés opposés de deux côtés opposés ses diagonales qui se parallèles, alors c est même longueur alors parallèles et de même coupent en leur un c est un longueur

Plus en détail

CODE 5 CODE NORMALISÉ DE L OCDE POUR LA MESURE OFFICIELLE DU BRUIT AU(X) POSTE(S) DE CONDUITE DES TRACTEURS AGRICOLES ET FORESTIERS CODE 5 - MARS 2005

CODE 5 CODE NORMALISÉ DE L OCDE POUR LA MESURE OFFICIELLE DU BRUIT AU(X) POSTE(S) DE CONDUITE DES TRACTEURS AGRICOLES ET FORESTIERS CODE 5 - MARS 2005 CODE 5 CODE NORMALISÉ DE L OCDE POUR LA MESURE OFFICIELLE DU BRUIT AU(X) POSTE(S) DE CONDUITE DES TRACTEURS AGRICOLES ET FORESTIERS 5-1 TABLE DES MATIÈRES 1. DÉFINITIONS... 5-3 1.1 Tracteurs agricoles

Plus en détail

Comment démontrer que deux droites sont perpendiculaires?

Comment démontrer que deux droites sont perpendiculaires? omment démontrer que deux droites sont perpendiculaires? Utilisons On sait que (hypothèses) or...(propriété, définition) donc...(conclusion) Réciproque de Pythagore,5 1,5 = + Si dans un triangle le carré

Plus en détail

Exercices - Nombres complexes : corrigé. Formes algébriques et trigonométriques, module et argument

Exercices - Nombres complexes : corrigé. Formes algébriques et trigonométriques, module et argument Formes algébriques et trigonométriques, module et argument Exercice - - L/Math Sup - On multiplie le dénominateur par sa quantité conjuguée, et on obtient : Z = 4 i 3 + i 3 i 3 = 4 i 3 + 3 = + i 3. Pour

Plus en détail