Choix des récipients/matériel : Prélèvements de microbiologie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Choix des récipients/matériel : Prélèvements de microbiologie"

Transcription

1 1. OBJET Cte fiche d'instruction est destinée aux préleveurs. Elle présente le matériel les récipients à utiliser en fonction des analyses demandées. 2. DOMAINE D'APPLICATION ET RESPONSABILITÉS Les prélèvements sont réalisés sous la responsabilité du biologiste sont pratiqués par le personnel autorisé. 3. RÉFÉRENCES Fiches techniques des réactifs Catalogue produit BD Vacutainer 4. MÉTHODOLOGIE Le tableau ci-après précise le type de récipients nécessaires à chaque analyse. 5. CLASSEMENT ET ARCHIVAGE DES ENREGISTREMENTS ASSOCIÉS Se référer à la procédure MU-QUAL-PRG004 «Maîtrise des enregistrements relatifs à la qualité».

2 3 ml Examen Cyto- Bactériologique des urines Cytologie urinaire : ECBU < 3 ml Tube boraté 4mL ou tube de purge 3mL 200μL Examen d'un 1er j urinaire Bactério standard (PU) Flacon stérile bouchon rouge tube CAT PCR chlamydiae/ gonocoque mycoplasmes /ou milieu mycoplasme /ou kit APTIMA urines Examen cytologique des urines : tube de purge 3mL Antigènes urinaires Légionelle /ou pneumocoque Recueil d'échantillon urinaire Chimie urinaire : Albumine, Acide urique, Amylase, Calcium, Créatinine, Glycosurie, Ionogramme, Magnésium, Phosphore, Protide, Urée. Recueil d'urines de 24h Chimie urinaire : Albumine 24h, Acide urique 24h, Amylase 24h, Calcium 24h, Créatinine 24h, Glycosurie 24h, Ionogramme 24h, Magnésium 24h, Phosphore 24h, Protide 24h, Urée 24h. Immuno-Fixation Urinaire Flacon urine 24H, canule

3 Compte d'addis (HLM) Flacon HLM, c anule de transfert tube de purge 3mL OU Recherche de Bilharziose urinaire 1) sur miction complète du matin ou après effort 2) urines de 24H Flacon HLM : miction complète Pot à urines de 24H : diurèse de 24H Recueil de selles Coproculture, Recherche de Rotavirus adénovirus, recherche de toxine de C.difficile Sang dans les selles ET Si copro, rota/adéno ou C. difficile toxinogène Si copro Kit selles : pot rouge stérile, E-swab vert * tube Sélénite * Faire autant d'e-swab verts que d'analyses : 3 si ROTA/ADENO, COPRO CLODIF 1 ml 100µL 200µL + + Spermoculture Flacon sperme, milieu mycoplasmes KIT Génitaux : Prélèvements génitaux : ET PV/PU standard Mycoplasmes Si PCR chlamydiae /ou gonocoque, tube CAT, écouvillon sec, milieu mycoplasme, kit APTIMA

4 - Prélèvement ORL (gorge, nez, oreille), OEIL - Prélèvements de pus superficiels (plaies, écouvillon de cathéter) - Prélèvements de nouveaux-nés : gastrique orifices Liquide gastrique : Mtre une fraction du liquide dans le tube en trempant l'écouvillon dans le flacon. KT, stéril, drain : Mtre l'extrémité du dispositif dans le tube Cathéter, stéril, redon, liquide de redon Liquide drain ou redon : Mtre une fraction du liquide dans le tube en trempant l'écouvillon dans le flacon ou la poche de collecte du liquide de drainage. Kit liquide de ponction : Liquide de ponction (articulaire, pleural, ascite, péricardique) : flacon pédiatrique,, tube citraté tube chimie urine beige Liquide céphalo-rachidien (LCR ) Tube BHI 3 tubes chimie urine beige 7mL Prélèvements d'un pus profond : liquide péritonéal, morsure, abcès profond, bile, pus sinusien, pus auriculaire, biopsie colique ou rectale, Placenta (écouvillonner la face amniotique la face maternelle avec 2 écouvillons distincts) tube THIOL (sauf biopsie colique ou rectale placenta) Prélèvements per-opératoires (écouvillonner les fragments d'échantillons solides recueillis à l'aide de l'écouvillon en nylon de l') Pot rouge stérile, tube THIOL

5 Prélèvements respiratoires : expectoration, aspirations endo-trachéales Pot rouge stérile, dispositif de transfert tube SL solution LBA : Mtre envrion 1mL du liquide dans le tube Prélèvements respiratoires : LBA PDP PDP : Mtre l'extrémité du dispositif dans le tube Recherche de - Streptocoque B ou E. coli K1 dans le vagin, staphylocoque doré dans le nez ou la gorge ou les aisselles ou l'aine... - Levures - BMR : BLSE (Entérobactéries BLSE), SARM (staphylocoque doré résistant à la méticilline), ERV (entérocoque résistant aux glycopeptides), EPC (entérobactéries productrices de carbapénémase) Hémocultures x2 flacon AEROBIE x2 ANAEROBIE ou Examen mycologique de la peau des phanères pour recherche de dermatophytes. Pot rouge stérile Scotch-Test anal ou - scotch transparent - lame recherche de Malassezia furfur (Pytiriasis) Recherche de Demodex gale (sarcoptes) - vaccinostyle - flacon stérile (+/- pince à épiler) Flacon pédiatrique

Guide fournisseur "CML" sur les conditions de transports des échantillons.

Guide fournisseur CML sur les conditions de transports des échantillons. 1. Objet et domaine d application Ce mode opératoire décrit comment sont effectués les prélèvements bactériologiques au sein du laboratoire. Il s applique à l ensemble des prélèvements bactériologiques

Plus en détail

2. Déroulement du prélèvement

2. Déroulement du prélèvement PRELEVEMENTS BACTERIOLOGIQUES 1. Le matériel utilisé Les références et fournisseurs du matériel utilisé sont représentés dans la base de données du laboratoire. Pot stérile pour coproculture Spéculum stérile

Plus en détail

Référentiel des analyses

Référentiel des analyses Laboratoire intz Référentiel des analyses VERION 3 NOVEMBRE 2012 Iso15189.5.4.B.029 Validé par M. INTZ Laboratoire INTZ IO15189.5.4.B.029 - Référentiel des analyses Version 3 UTILIATION DU PREENT REFERENTIEL

Plus en détail

RECOLTE ET TRANSPORT ECHANTILLONS BACTERIO (INTRANET)

RECOLTE ET TRANSPORT ECHANTILLONS BACTERIO (INTRANET) RECOLTE ET TRANSPORT ECHANTILLONS BACTERIO (INTRANET) Version 003 Date de validation 08/05/2013 Type de texte Document de Date de mise en application 08/05/2013 référence Visas Dates Auteur LALI Salah

Plus en détail

OFFRE D'EMPLOI 2 BIOLOGISTES «GENETIQUE/MOLECULAIRE» (H/F)

OFFRE D'EMPLOI 2 BIOLOGISTES «GENETIQUE/MOLECULAIRE» (H/F) OFFRE D'EMPLOI LABM CARAIBE est un laboratoire d'analyses médicales aux Antilles plus précisément à Saint Martin. 85 à 90% des tests sont effectués in situ. Ils gèrent de 70 à 90 dossiers par jour, ou

Plus en détail

Mycologie médicale. Intérêt et limites. Marie France Biava M.C.U. - P.H. C.H.U. - Nancy Service de Parasitologie et Mycologie

Mycologie médicale. Intérêt et limites. Marie France Biava M.C.U. - P.H. C.H.U. - Nancy Service de Parasitologie et Mycologie Mycologie médicale Intérêt et limites des méthodes m de diagnostic Marie France Biava M.C.U. - P.H. C.H.U. - Nancy Service de Parasitologie et Mycologie Introduction Evolution de la Mycologie médicalem

Plus en détail

C Recommandations pré analytiques générales

C Recommandations pré analytiques générales C Recommandations pré analytiques générales C.1 Liste des analyses à jeun Etat de jeûne L état de jeûne est un des éléments permettant la bonne exécution technique des analyses et une interprétation pertinente

Plus en détail

Les infections urinaires

Les infections urinaires Les infections urinaires Dr S. CHADAPAUD CH de Hyères Schémas de l'arbre urinaire L'arbre urinaire féminin L'arbre urinaire masculin 1 1 à 2 % des motifs de consultations d un généraliste Variation selon

Plus en détail

MANUEL DE PRELEVEMENT Version 2 Date d application : 01 10 2014

MANUEL DE PRELEVEMENT Version 2 Date d application : 01 10 2014 4. CONDITIONS DE PRELEVEMENT 4.1 Le consentement préalable du patient Les échantillons biologiques sont la propriété du patient. Dans ce cadre, la direction du laboratoire met en œuvre les moyens appropriés

Plus en détail

Conservation des échantillons biologiques

Conservation des échantillons biologiques 1. OBJET Cette fiche d instruction décrit les principes de conservation des échantillons en pré-analytique et post-analytique. Elle s applique à tous les échantillons traités et conservés par le laboratoire.

Plus en détail

Liste des analyses (Juin 2014)

Liste des analyses (Juin 2014) Liste des analyses (Juin 2014) BIOCHIMIE :CHEM 400 Acide lactique./st Acide VANILMANDELIQUE4vma /St Acide Urique Albumine Aldol ase Amylase Amoniemie BENCE JONES(proteine) Bilirubine Calcium Carbamazepine(tegretol)/st

Plus en détail

Tableau pour la conservation et le transport des spécimens à l externe

Tableau pour la conservation et le transport des spécimens à l externe 1. OBJECTIF : Ce document comprend un tableau indiquant les informations nécessaires la conservation des spécimens, à l externe. Il comprend aussi un tableau indiquant les informations nécessaires pour

Plus en détail

CONFORMITÉ DES SPÉCIMENS-INFORMATION OBLIGATOIRE. MPQ-LIS-GEV-001- V006 Page 1 sur 6 Section : Gestion des évènements Statut : APPROUVÉ

CONFORMITÉ DES SPÉCIMENS-INFORMATION OBLIGATOIRE. MPQ-LIS-GEV-001- V006 Page 1 sur 6 Section : Gestion des évènements Statut : APPROUVÉ V006 Page 1 sur 6 Préparé par : Luce Valois Approuvé par : Dre Danielle Talbot En vigueur le 2014-03-28 1. IDENTIFICATION DE LA REQUÊTE 1.1 Spécimens informatisés Double identification Nom, prénom, sexe

Plus en détail

GUIDE DE PRELEVEMENT

GUIDE DE PRELEVEMENT LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE MULTISITE LE CREUSOT-MONTCEAU Site de MONTCEAU 03.85.97.60.08 Site DU CREUSOT 03.85.77.23.78 GUIDE DE PRELEVEMENT BIOCHIMIE- HEMATOLOGIE BACTERIOLOGIE PARASITOLOGIE - MYCOLOGIE

Plus en détail

Intervalle de référence et grille des critères d alerte

Intervalle de référence et grille des critères d alerte IT A0 122 06 Intervalle de référence et grille des critères d alerte Les critères d alertes ne sont valables que pour une découverte de maladie, une absence d immunité ou un changement d état (grossesse).

Plus en détail

CATALOGUE D'ESSAIS INTERLABORATOIRES AGLAE 2015 BIOLOGIE MEDICALE

CATALOGUE D'ESSAIS INTERLABORATOIRES AGLAE 2015 BIOLOGIE MEDICALE Ensemble pour s'améliorer CATALOGUE D'ESSAIS INTERLABORATOIRES AGLAE 2015 BIOLOGIE MEDICALE Association AGLAE Parc des Pyramides 427 rue des Bourreliers 59320 Hallennes lez Haubourdin +33 (0)3 20 16 91

Plus en détail

CENTRE PASTEUR DU CAMEROUN Laboratoire d analyses Médicales Laboratoire d Anatomie Pathologique Vaccinations

CENTRE PASTEUR DU CAMEROUN Laboratoire d analyses Médicales Laboratoire d Anatomie Pathologique Vaccinations CENTRE PASTEUR DU CAMEROUN Laboratoire d analyses Médicales Laboratoire d Anatomie Pathologique Vaccinations Centre Pasteur du Cameroun BP 1274 Yaoundé Tél. : 22 23 18 03 Fax : 22 23 15 64 cpc@pasteur-yaounde.org

Plus en détail

Examen Cytobactériologique des Urines E.C.B.U

Examen Cytobactériologique des Urines E.C.B.U U.E 2.5 Processus Inflammatoires & Infectieux Examen Cytobactériologique des Urines E.C.B.U ESI 2 ème année Groupe 5 Le 07/10/2013 Présentation du Groupe 5 Mario BLANDY Manuela GAMARRA Cécile COQUET Christelle

Plus en détail

Hygiène des mains : pourquoi, comment et quand

Hygiène des mains : pourquoi, comment et quand Hygiène des mains : pourquoi, comment et quand POURQUOI? Des milliers de personnes meurent chaque jour des suites d infections acquises au cours des procédures de soins. Les germes sont principalement

Plus en détail

Unité d hygiène et de lutte contre les Infections nosocomiales, Hôpital Bichat-Claude Bernard, Paris. 2

Unité d hygiène et de lutte contre les Infections nosocomiales, Hôpital Bichat-Claude Bernard, Paris. 2 Suspicions de portage de bactéries multi ou hautement résistantes (BMR/BHR) aux antibiotiques chez des patients rapatriés ou ayant été hospitalisés à l étranger M. Lepainteur 1, G. Birgand 1,3, I. Lolom

Plus en détail

LE MANUEL DE PRELEVEMENT DES LABORATOIRES QUALI-BIO UNILABS

LE MANUEL DE PRELEVEMENT DES LABORATOIRES QUALI-BIO UNILABS LE MANUEL DE PRELEVEMENT DES LABORATOIRES QUALI-BIO UNILABS Plan d échantillonnage simplifié Analyses sérologie sur 1 tube sec rouge prostate + 1 tube gel Analyses chimie sur 1 tube héparine vert PSA et

Plus en détail

PHOTOCOPIE INTERDITE SANS AUTORISATION

PHOTOCOPIE INTERDITE SANS AUTORISATION Laboratoire de Biologie Médicale MEDIBIO N document : PG-MU0-057-05 M A N U E L DE P R É L È V E M E N T DOCUMENT A DIFFUSION MAITRISEE Remis le :./.../... à...(nom du receveur) par...(nom du donneur)

Plus en détail

7.00 SOMMAIRE Page : 7.00

7.00 SOMMAIRE Page : 7.00 Besançon SURVEILLANCE ET PREVENTION DU RISQUE INFECTIEUX Codification : SPI UGA 7.00 UTILISATION ET GESTION DES ANTISEPTIQUES Version 1 Date : mars 2003 7.00 SOMMAIRE Page : 7.00 7.00 UTILISATION ET GESTION

Plus en détail

Catalogue des prestations analytiques santé animale 2013

Catalogue des prestations analytiques santé animale 2013 Catalogue des prestations analytiques santé animale 2013 Les analyses ne figurant pas dans ce catalogue sont expédiées à un laboratoire compétent aux frais du client (frais de conditionnement de 9,23 HT).

Plus en détail

Manuel de prélèvement

Manuel de prélèvement Manuel de prélèvement SELAS LABOMAINE Laboratoire de Biologie Médicale édition 2015-2016 GUIDE A L'USAGE DES PRELEVEURS SELAS Labomaine Réf. MU-5.4-IT-174-03 2 / 119 Sommaire I. Présentation du laboratoire....

Plus en détail

IADE IATROCONAZOLE IBODE ICALIN ICATB ICSHA IDE IDENTIFICATION ANTIFONGIGRAMME ANTIVIROGRAMME BIOLOGIE MOLECULAIRE SEROTYPIE IDMIN IDR IMAGERIE

IADE IATROCONAZOLE IBODE ICALIN ICATB ICSHA IDE IDENTIFICATION ANTIFONGIGRAMME ANTIVIROGRAMME BIOLOGIE MOLECULAIRE SEROTYPIE IDMIN IDR IMAGERIE I IADE ANESTHESISTE IATROCONAZOLE AZOLE IBODE ICALIN ICATB ICSHA IDE DE BLOC OPERATOIRE INDICATEUR INDICATEUR INDICATEUR IDENTIFICATION ANALYSE MICROBIOLOGIQUE PRELEVEMENT ANTIBIOTYPIE ANTIFONGIGRAMME

Plus en détail

Participation infirmière lors de : LA PONCTION PLEURALE et LA BIOPSIE PLEURALE

Participation infirmière lors de : LA PONCTION PLEURALE et LA BIOPSIE PLEURALE Participation infirmière lors de : LA PONCTION PLEURALE et LA BIOPSIE PLEURALE DEFINITION La ponction pleurale est un acte médicochirurgical consistant à introduire une aiguille dans la cavité pleurale,

Plus en détail

Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU

Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU + Hôpital de Soultz N S PT.S.036.1 Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 5 : CLASSEUR

Plus en détail

LES ANTISEPTIQUES. B. JOLIBOIS (Praticien Hygiéniste CH Compiègne Noyon) S. IZOARD (Interne) Formations des référents en hygiène - Juin 2014

LES ANTISEPTIQUES. B. JOLIBOIS (Praticien Hygiéniste CH Compiègne Noyon) S. IZOARD (Interne) Formations des référents en hygiène - Juin 2014 LES ANTISEPTIQUES B. JOLIBOIS (Praticien Hygiéniste CH Compiègne Noyon) S. IZOARD (Interne) Formations des référents en hygiène - Juin 2014 Plan I. Définitions II. Mécanismes d action III. Règles de gestion

Plus en détail

En annexe, des références ont été misent pour chaque indicateur afin de faciliter la recherche de l information par l infirmière.

En annexe, des références ont été misent pour chaque indicateur afin de faciliter la recherche de l information par l infirmière. Ce document énonce une liste d éléments que l infirmière devrait connaître ou maîtriser avant le début de l orientation aux soins critiques. La liste n est pas exhaustive, il s agit d indicateurs pour

Plus en détail

REGLES DE BON USAGE DES ANTISEPTIQUES

REGLES DE BON USAGE DES ANTISEPTIQUES 1. OBJECTIFS Harmoniser les pratiques d utilisation des antiseptiques afin d éviter la survenue d infections liées aux soins. Prévenir les risques liés à la gestion des antiseptiques. 2. DOMAINE D APPLICATION

Plus en détail

LE RECUEIL DES EXPECTORATIONS

LE RECUEIL DES EXPECTORATIONS LE RECUEIL DES EXPECTORATIONS C. HALLER - IFSI CHU DE NICE - 09 07 OBJECTIF DE LA SEQUENCE Connaître et appliquer les différentes méthodes de recueil des expectorations en respectant les critères res d

Plus en détail

Pourquoi draine t-on?

Pourquoi draine t-on? Les drainages simples Promotion 2010/2013 SG Pourquoi draine t-on?- Pour évacuer une collection de liquide qui peut être : Du liquide péritonp ritonéal en excès Du pus Du sang Des sérosits rosités, s,

Plus en détail

Quelle politique de dépistage des BMR au sein des établissements de santé?

Quelle politique de dépistage des BMR au sein des établissements de santé? Quelle politique de dépistage des BMR au sein des établissements de santé? Journée Régionale des CLIN et EOH de Haute Normandie Mardi 20 avril 2010 Dr Sophie Boyer Laboratoire de Microbiologie Nouvelles

Plus en détail

L infection urinaire en bactériologie et l ECBU (Examen Cyto-Bactériologique des Urines) Hélène Guillon-Petitprez 23 Octobre 2013

L infection urinaire en bactériologie et l ECBU (Examen Cyto-Bactériologique des Urines) Hélène Guillon-Petitprez 23 Octobre 2013 L infection urinaire en bactériologie et l ECBU (Examen Cyto-Bactériologique des Urines) Hélène Guillon-Petitprez 23 Octobre 2013 Epidémiologie Prévalence +++ chez la femme : au début de la vie sexuelle

Plus en détail

MANUEL DE PRELEVEMENT

MANUEL DE PRELEVEMENT IPG - LBM 23 AVENUE PASTEUR BP6010 97306 CAYENNE CEDE Manuel de prélèvement Ref : LBM-COMM-C2-EN-004 Version : 02 Applicable le : 12-01-2015 Institut Pasteur de la Guyane Laboratoire de biologie médicale

Plus en détail

BANQUE D ITEMS DE LA PHASE PRE-ANALYTIQUE

BANQUE D ITEMS DE LA PHASE PRE-ANALYTIQUE DIRECTION GENERALE DE LA SANTE 8 avenue de Ségur 75350 07 SP PARIS COMMISSION du CONTROLE DE QUALITE DES ANALYSES DE BIOLOGIE MEDICALE DOCUMENT DE TRAVAIL : BANQUE D ITEMS DE LA PHASE PRE-ANALYTIQUE La

Plus en détail

BMR et personnel soignant

BMR et personnel soignant BMR et personnel soignant Dr. ML. LEPORI Service de Santé au Travail CHU BRABOIS NANCY Rappels On appelle infection nosocomiale ou infection hospitalière toute maladie contractée à l hôpital due à des

Plus en détail

FORMATION DE TECHNICIEN EN ANALYSES BIOMEDICALES

FORMATION DE TECHNICIEN EN ANALYSES BIOMEDICALES FORMATION DE TECHNICIEN EN ANALYSES BIOMEDICALES Contrôle continu 1 ère ère année Contrôle continu C:\Documents and Settings\demoulfr\Mes documents\site INTERNET\2009\1 année.doc Théorie : 310 h Pratique

Plus en détail

Manuel de prélèvement des échantillons biologiques

Manuel de prélèvement des échantillons biologiques Laboratoire de Biologie Médicale Manuel de prélèvement des échantillons biologiques Rédaction Validation du contenu Approbation de la forme Nom(s) et Fonction(s) Date de signature G. SALAMA (Biologiste)

Plus en détail

LABORATOIRE BIO-SANTÉ

LABORATOIRE BIO-SANTÉ LABORATOIRE BIO-SANTÉ MANUEL DE PRÉLÈVEMENT 2014/2015 1/30 2/30 Le laboratoire vous propose ce guide dans lequel vous trouverez toutes les informations utiles concernant les analyses effectuées au sein

Plus en détail

Item 158 (Item 89) Infections génitales de l homme. Écoulement urétral EVALUATIONS

Item 158 (Item 89) Infections génitales de l homme. Écoulement urétral EVALUATIONS Item 158 (Item 89) Infections génitales de l homme. Écoulement urétral EVALUATIONS 2014 1 QUESTION 1/5 : Concernant l orchi-épididymite : A - C est une affection souvent sexuellement transmissible chez

Plus en détail

LES CANDIDOSES et levuroses diverses. Marie Machouart Service de Parasitologie-mycologie CHU Brabois

LES CANDIDOSES et levuroses diverses. Marie Machouart Service de Parasitologie-mycologie CHU Brabois LES CANDIDOSES et levuroses diverses Marie Machouart Service de Parasitologie-mycologie CHU Brabois depuis 25 ans : modifications des pratiques médicales (immunodépressions induites, greffes d organes,

Plus en détail

Infections nosocomiales

Infections nosocomiales Infections nosocomiales NOUVELLES RECOMMANDATIONS 2001-2002 NORD-AMÉRICAINES CONCERNANT LA PRÉVENTION DES INFECTIONS SUR CATHÉTER Aux États-Unis, environ 145 millions de cathéters périphériques et 5 millions

Plus en détail

SOINS INFIRMIERS EN HEMODIALYSE

SOINS INFIRMIERS EN HEMODIALYSE SOINS INFIRMIERS EN HEMODIALYSE PLAN I) Rappels d anatomie physiologie II) IRC: Définition Traitement: hémodialyse, dérivation péritonéale, greffe III) Hémodialyse Définition Principes Législation IV)

Plus en détail

Ministère de la santé, de la jeunesse et des sports. Comité technique des infections nosocomiales et des infections liées aux soins

Ministère de la santé, de la jeunesse et des sports. Comité technique des infections nosocomiales et des infections liées aux soins Ministère de la santé, de la jeunesse et des sports. DIRECTION GENERALE DE LA SANTE DIRECTION DE L HOSPITALISATION ET DE L ORGANISATION DES SOINS Comité technique des infections nosocomiales et des infections

Plus en détail

patient porteur de BHR en SSR

patient porteur de BHR en SSR Gestion d un d patient porteur de BHR en SSR Centre Mutualiste de RééR ééducation et Réadaptation R Fonctionnelles de Kerpape D. HELGUEN-E. LE CAIGNEC EOHH Journée régionale de formation en hygiène hospitalière

Plus en détail

CATALOGUE DES EXAMENS DE BIOLOGIE MEDICALE DE BIO PARIS OUEST. Référence : PRA_INS012 Version : 06 Page 1 sur 50

CATALOGUE DES EXAMENS DE BIOLOGIE MEDICALE DE BIO PARIS OUEST. Référence : PRA_INS012 Version : 06 Page 1 sur 50 CATALOGUE DES EXAMENS DE BIOLOGIE MEDICALE DE BIO PARIS OUEST Référence : PRA_INS012 Version : 06 Page 1 sur 50 COORDONNEES ET HORAIRES D'OUVERTURE DES SITES DU LABORATOIRE Disponible sur le site Internet

Plus en détail

Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH)

Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH) Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH) * Qu est ce qu une IST? Infection Sexuellement Transmissible

Plus en détail

CATALOGUE DES EXAMENS DE BIOLOGIE MEDICALE

CATALOGUE DES EXAMENS DE BIOLOGIE MEDICALE CATALOGUE DES EXAMENS DE BIOLOGIE MEDICALE 2014 DE BIO PARIS OUEST Référence : PRA_INS012 Version : 05 Page 1 sur 50 COORDONNEES ET HORAIRES D'OUVERTURE DES SITES DU LABORATOIRE Disponible sur le site

Plus en détail

La version électronique fait foi

La version électronique fait foi Page 1/6 Localisation : Classeur VERT Disponible sur Intranet A revoir : 10/2015 Objet : La présente procédure a pour objet de décrire les responsabilités et les principes pour la réalisation des prélèvements.

Plus en détail

Bactéries Hautement Résistantes BHRe

Bactéries Hautement Résistantes BHRe Bactéries Hautement Résistantes BHRe Des recommandations adaptées à des BMR particulières Entérocoques résistants aux glycopeptides (ERG) Dès 2005 (avis CTINILS puis fiches techniques) Rapport HCSP 2010

Plus en détail

MANUEL DE PRELEVEMENT DES ECHANTILLONS PRIMAIRES

MANUEL DE PRELEVEMENT DES ECHANTILLONS PRIMAIRES C-INS0-0 V3 C-INS0-0 V3 MANUEL DE PRELEVEMENT DES ECHANTILLONS PRIMAIRES LABORATOIRE NOVELAB Sept laboratoires à votre service Novelab LVA 690 Belleville sur Saône Tél : 04 74 07 7 90 Novelab Lartaud 690

Plus en détail

Existe t il des effets pervers à l identification du portage de BMR?

Existe t il des effets pervers à l identification du portage de BMR? Existe t il des effets pervers à l identification du portage de BMR? J P Bedos, Réanimation, Hôpital Mignot Journée Antibio Résistance et Infections, 5 décembre 2013 Effets pervers des Conflits d intérêt

Plus en détail

DIAGNOSTIC BACTERIOLOGIQUE DIRECT D UNE INFECTION

DIAGNOSTIC BACTERIOLOGIQUE DIRECT D UNE INFECTION DIAGNOSTIC BACTERIOLOGIQUE DIRECT D UNE INFECTION Les prélèvements, principales bactéries en cause, interprétation. Maryse ARCHAMBAUD Danielle CLAVE DCEM 1 Laboratoire de Bactériologie-Hygiène Faculté

Plus en détail

Validation de méthodes de l automate Urised pour la cytologie urinaire

Validation de méthodes de l automate Urised pour la cytologie urinaire 2012-2013 DUT Génie Biologique Option ABB Validation de méthodes de l automate Urised pour la cytologie urinaire MENISSIER Louise Centre Hospitalier du Mans Pôle Biologie Pathologie Unité Fonctionnelle

Plus en détail

Risques infectieux et protection de l organisme.

Risques infectieux et protection de l organisme. Risques infectieux et protection de l organisme. L œil humain ne peut pas voir les objets dont la taille est inférieure à 0.1 mm Tous ces êtres vivants dont taille est inférieure à 0.1 mm sont appelés

Plus en détail

MANUEL DES PRELEVEMENTS

MANUEL DES PRELEVEMENTS Ref : 35-SEL-PRE-7IT-026-07 Version : 07 Applicable le : 31-08-2015 MANUEL DES PRELEVEMENTS Cet exemplaire a été remis au personnel Pour application en diffusion contrôlée Cet exemplaire a été remis à

Plus en détail

Techniques émergentes en microbiologie clinique: conséquences sur l organisation des laboratoires

Techniques émergentes en microbiologie clinique: conséquences sur l organisation des laboratoires Techniques émergentes en microbiologie clinique: conséquences sur l organisation des laboratoires Alain Bonnin, Frédéric Dalle, Coralie L Ollivier - Laboratoire de Parasitologie-Mycologie, CHU de Dijon

Plus en détail

Contexte de l étude réalisée sur 10 semaines

Contexte de l étude réalisée sur 10 semaines Réalisation d un examen cytobactériologique des urines dans le service des maladies infectieuses et tropicales du CHU de Rouen : vers un résultat fiable à 100% A. Deperrois-Lefebvre, A. Le Gouas, F. Boissaud,

Plus en détail

Prophylaxie infectieuse après exposition professionnelle

Prophylaxie infectieuse après exposition professionnelle 1 Prophylaxie infectieuse après exposition professionnelle Introduction Le personnel soignant est régulièrement confronté au risque de contamination par le virus de l immunodéficience humaine (VIH) mais

Plus en détail

Répertoire des valeurs de référence des principales analyses de laboratoire

Répertoire des valeurs de référence des principales analyses de laboratoire 1. OBJECTIF : Cette liste énumère les valeurs de référence des analyses de biochimie et d hématologie fréquemment demandées. Cette liste est liée à la Politique sur les procédures analytiques POL-L-5.05.03-ANALY.

Plus en détail

SOINS DE PRATIQUE COURANTE. Prélèvement aseptique cutané ou de sécrétions muqueuses, prélèvement de selles

SOINS DE PRATIQUE COURANTE. Prélèvement aseptique cutané ou de sécrétions muqueuses, prélèvement de selles NOMENCLATURE GENERALE DES ACTES PROFESSIONNELS INFIRMIERS (Arrêté du 25 mars 1993) (Arrêté du 21 avril 1994) (Arrêté du 1er mars 1999) (Arrêté du 8 Décembre 1999) (Arrêté du 12 Octobre 2000) (Arrêté du

Plus en détail

ETUDE BACTERIOLOGIQUE DES INFECTIONS URINAIRES A BAMAKO : ORIENTATION PRATIQUE

ETUDE BACTERIOLOGIQUE DES INFECTIONS URINAIRES A BAMAKO : ORIENTATION PRATIQUE ETUDE BACTERIOLOGIQUE DES INFECTIONS URINAIRES A BAMAKO : ORIENTATION PRATIQUE G.H. SOULA*, E. PICHARD**, G.G. SOULA***, A. KODIO* RESUME A partir de l'examen cytobactériologique de 2 000 prélèvements

Plus en détail

LABORATOIRE D ANALYSES MEDICALES 9 BOULEVARD DE STRASBOURG 83000 TOULON

LABORATOIRE D ANALYSES MEDICALES 9 BOULEVARD DE STRASBOURG 83000 TOULON 1 CATALOGUE DES ANALYSES VETERINAIRES 2012 LABORATOIRE D ANALYSES MEDICALES 9 BOULEVARD DE STRASBOURG 83000 TOULON Pour nous joindre 2 Laboratoire d analyses médicales SELAS BILLIEMAZ 9, Bd de Strasbourg

Plus en détail

PROTEINE URINE (URP) DIMENSIONS KIT REF 39064 F360 Analyseur F560 Analyseur R1 3x100 ml Σ R1 3x100 ml Σ CAL 1x5 ml.

PROTEINE URINE (URP) DIMENSIONS KIT REF 39064 F360 Analyseur F560 Analyseur R1 3x100 ml Σ R1 3x100 ml Σ CAL 1x5 ml. PROTEINE URINE (URP) USAGE PREVU Pour la détermination quantitative in vitro des Protéines Totales dans l urine et le liquide cérébrospinal (CSF). Ce produit est destiné à l utilisation sur les instruments.

Plus en détail

LISTE DES ANALYSES. Liste des analyses dont le prélèvement doit être obligatoirement réalisé au Laboratoire

LISTE DES ANALYSES. Liste des analyses dont le prélèvement doit être obligatoirement réalisé au Laboratoire LISTE DES ANALYSES - Acide lactique - ACTH - Agglutinines froides (identification) - Ammoniémie - Calcitonine - Calcium ionisé - Cryoglobuline - Gazométrie artérielle - Hydroxyproline sanguine - NSE -

Plus en détail

Évaluation des compétences de l infirmière auxiliaire Aire ambulatoire / urgence. Pour vous, pour la vie

Évaluation des compétences de l infirmière auxiliaire Aire ambulatoire / urgence. Pour vous, pour la vie Évaluation des compétences de l infirmière auxiliaire Aire ambulatoire / urgence Pour vous, pour la vie Techniques de soins # Titre des techniques Réussi À améliorer 1.1 Signes neurologiques 2.2 Glycémie

Plus en détail

NOMENCLATURE DES ACTES D'ANALYSES DE BIOLOGIE MEDICALE www.pharmacies.ma 1- Examens sanguins

NOMENCLATURE DES ACTES D'ANALYSES DE BIOLOGIE MEDICALE www.pharmacies.ma 1- Examens sanguins NOMENCLATURE DES ACTES D'ANALYSES DE BIOLOGIE MEDICALE 1- Examens sanguins Chimie courante Acide urique 30 40,2 Albuminémie (Méthode immunologique) 60 80,4 Ammoniémie 100 134 Bilirubine (Totale Directe

Plus en détail

MANUEL DE PRELEVEMENT

MANUEL DE PRELEVEMENT 1 MANUEL DE Groupe Hospitalier Public du Sud de l Oise Site de Senlis O Exemplaire soumis à mise à jour : Exemplaire non soumis à mise à jour : O G-D-425-10 Version 3.0 1 Partie du manuel Référence gesqual

Plus en détail

Formation pour les représentants d usagers Sablé sur Sarthe mai 2010

Formation pour les représentants d usagers Sablé sur Sarthe mai 2010 Basse-Normandie Bretagne Centre Pays de la Loire Formation pour les représentants d usagers Sablé sur Sarthe mai 2010 CCLIN Ouest Antenne Régionale Pays de la Loire Visibles au microscope optique (de

Plus en détail

LA CHAINE EPIDEMIOLOGIQUE

LA CHAINE EPIDEMIOLOGIQUE LA CHAINE EPIDEMIOLOGIQUE Epidémiologie Discipline scientifique qui étudie les facteurs intervenant dans l apparition des maladies au sein d une population ou de groupes de personnes. Fréquence Mode de

Plus en détail

Institut Pasteur de Madagascar BP 1274 Antananarivo 101. Manuel de prélèvement des échantillons primaires. Centre de Biologie Clinique

Institut Pasteur de Madagascar BP 1274 Antananarivo 101. Manuel de prélèvement des échantillons primaires. Centre de Biologie Clinique Institut Pasteur de Madagascar BP 1274 Antananarivo 101 Manuel de prélèvement des échantillons primaires Centre de Biologie Clinique INSTITUT PASTEUR DE MADAGASCAR CENTRE DE BIOLOGIE CLINIQUE Introduction

Plus en détail

Dépose du matériel de curiethérapie utilisé dans les cancers gynécologiques : Prévention et amélioration de la prise en charge de la douleur

Dépose du matériel de curiethérapie utilisé dans les cancers gynécologiques : Prévention et amélioration de la prise en charge de la douleur Dépose du matériel de curiethérapie utilisé dans les cancers gynécologiques : Prévention et amélioration de la prise en charge de la Mme C. Toulouse, Centre Huguenin- St Cloud 1. Présentation du geste

Plus en détail

Manuel de prélèvement

Manuel de prélèvement 2014 Manuel de prélèvement LBM ANABIOQUAL MANUEL DE PRELEVEMENT Document Révision : 0 Page 2 sur 45 Code : PR1-DOC-TOUS-02 Version : 1.2 Date d application : 13/01/14 TABLE DES MATIERES INTRODUCTION 3

Plus en détail

Effets des hormones sur la glycémie du rat

Effets des hormones sur la glycémie du rat UNIVERSITE MONTPELLIER II Sciences & Techniques du Languedoc Licence Biologie des Organismes Travaux Pratiques de Physiologie Animale : Effets des hormones sur la glycémie du rat . La glycémie est une

Plus en détail

Bactéries Multi-résistantes (BMR)

Bactéries Multi-résistantes (BMR) L information biomédicale des Laboratoires Oriade - Janvier 2014 Bactéries Multi-résistantes (BMR) Isolées en ville Devant l émergence des bactéries multirésistantes (BMR) isolées en ville, les biologistes

Plus en détail

LAB MTH 001 Version 2 Manuel de prélèvement du laboratoire Centre Hospitalier Mémorial France Etats-Unis de Saint Lô

LAB MTH 001 Version 2 Manuel de prélèvement du laboratoire Centre Hospitalier Mémorial France Etats-Unis de Saint Lô LAB MTH 001 Version 2 Manuel de prélèvement du laboratoire Centre Hospitalier Mémorial France Etats-Unis de Saint Lô - 1 - Introduction Le laboratoire de biologie médicale du CH Mémorial France Etats-Unis

Plus en détail

POURQUOI L HYGIENE HYGIENE = PROPRETE HYGIENE = PREVENTION DES INFECTIONS COMMUNAUTAIRES ET DES INFECTIONS ASSOCIEES AUX SOINS

POURQUOI L HYGIENE HYGIENE = PROPRETE HYGIENE = PREVENTION DES INFECTIONS COMMUNAUTAIRES ET DES INFECTIONS ASSOCIEES AUX SOINS Prise en charge d un «résident septique» en Etablissements Médico Sociaux PRÉVENTION DES RISQUES INFECTIEUX EN ETABLISSEMENTS MÉDICO SOCIAUX INFECTIONS NOSOCOMIALES ET COMMUNAUTAIRES ASSOCIÉES AUX SOINS

Plus en détail

Perfusion Bonnes pratiques. IFSI - CH Roubaix

Perfusion Bonnes pratiques. IFSI - CH Roubaix Perfusion Bonnes pratiques IFSI - CH Roubaix Marion Coussemacq - 2012 Généralités Définition : Acte infirmier sur prescription médicale consistant à administrer par voie parentérale une préparation injectable

Plus en détail

Les prélèvements pour expertise toxicologique Docteur E. Saussereau Expert près la Cour d Appel de Rouen Laboratoire de Toxicologie Groupe Hospitalier du Havre Introduction Toxicologie médico-légale Examen

Plus en détail

le profil épidémiologique des infections urinaires au CHR de Tétouan en 2014

le profil épidémiologique des infections urinaires au CHR de Tétouan en 2014 le profil épidémiologique des infections urinaires au CHR de Tétouan en 2014 Dr Saad AJBAR médecin interne du CHR de Tétouan Association des médecins de la santé publique de Tétouan 7éme journée scientifique

Plus en détail

Nomenclature des Actes de Biologie Médicale

Nomenclature des Actes de Biologie Médicale Nomenclature des Actes de Biologie Médicale I) ANALYSES BIOCHIMIQUES 1 - Examens sanguins: a - Chimie courante B B Acide urique B101 Albuminémie (Méthode immunologique) 60 B102 Ammoniémie B103 Bilirubine

Plus en détail

PRÉCAUTIONS COMPLÉMENTAIRES :

PRÉCAUTIONS COMPLÉMENTAIRES : 1 PRÉCAUTIONS COMPLÉMENTAIRES : AUDIT DU GREPHH: PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DU RÉSEAU D HYGIÈNE CHOLETAIS-SAUMUROIS Murielle Chapu & Agnès Petiteau, IDE Hygiènistes Audit National 2 Audit proposé sur 3

Plus en détail

Antibiothérapie des Infections urinaires de l enfant

Antibiothérapie des Infections urinaires de l enfant Antibiothérapie des Infections urinaires de l enfant Christine Pietrement 28 mai 2009 Particularités des infections urinaires de l enfant Grande fréquence : < 3mois + fièvre : IU 13% filles, IU 19% garçon

Plus en détail

Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE

Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE e Au XVII siècle, l invention du microscope a permis d observer des êtres vivants de toute petite taille: les micro-organismes (ou microbes). Comment les microbes déclenchent-ils

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires. Textes généraux. Ministère de la santé et de la protection sociale

Décrets, arrêtés, circulaires. Textes généraux. Ministère de la santé et de la protection sociale J.O n 183 du 8 août 2004 page 37087 texte n 37086 Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de la santé et de la protection sociale Décret n 2004-802 du 29 juillet 2004 relatif aux parties

Plus en détail

DURISGuillaume@Fotolia.com PARTIE 1. Biologie appliquée

DURISGuillaume@Fotolia.com PARTIE 1. Biologie appliquée DURISGuillaume@Fotolia.com 1 Biologie appliquée Glycémie TD 1 OBJECTIFS 1 Définitions Définir la glycémie et la glycosurie. Indiquer les variations de la glycémie au cours de la journée (glycémie à jeun

Plus en détail

Les Infections Associées aux Soins

Les Infections Associées aux Soins Les Infections Associées aux Soins Dr Catherine Sartor EOH Conception Assistance Publique Hôpitaux de Marseille Ecole IFSI, Marseille, 12 septembre 2014 Définitions 2007 Infection Nosocomiale (IN) 1999

Plus en détail

SURVEILLANCE PROVINCIALE DES INFECTIONS NOSOCOMIALES

SURVEILLANCE PROVINCIALE DES INFECTIONS NOSOCOMIALES SURVEILLANCE PROVINCIALE DES INFECTIONS NOSOCOMIALES Guide de l utilisateur du système d information pour la surveillance provinciale des infections nosocomiales (SI-SPIN) INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE

Plus en détail

Les infections urinaires bactériennes

Les infections urinaires bactériennes Mise au point Les infections urinaires bactériennes N. Faucher, T. Cudennec Hôpital Sainte Périne, Paris Les infections urinaires sont les infections bactériennes les plus fréquemment rencontrées chez

Plus en détail

NEISSERIA MENINGITIDIS (INFECTIONS INVASIVES A MENINGOCOQUE = IIM)

NEISSERIA MENINGITIDIS (INFECTIONS INVASIVES A MENINGOCOQUE = IIM) Page 1/9 NEISSERIA MENINGITIDIS (INFECTIONS INVASIVES A MENINGOCOQUE = IIM) CE DOCUMENT CONCERNE L'EVALUATION DES RISQUES BIOLOGIQUE EN MILIEU DE SOINS. IL EST COMPLEMENTAIRE DU GUIDE EFICATT DE L'INRS

Plus en détail

Catalogue des analyses LABIO

Catalogue des analyses LABIO ACE ACE 3 < 5,8 24 S P Acétonurie ACET Absence Bandelette réactive 24 Urine 500 µl Acide urique AU H : 35 85 F : 25 62 mg/l Colorimétrique 24 S P Acide urique des 24 heures AU24 250 750 mg/24h Colorimétrique

Plus en détail

Speedy Breedy Appareil portable polyvalent pour l analyse de contaminations microbiennes. BACTEST Ltd

Speedy Breedy Appareil portable polyvalent pour l analyse de contaminations microbiennes. BACTEST Ltd PRESENTATION BACTEST Ltd La société BACTEST, née en 2009 à Cambridge (UK), a développé un respiromètre microbien pour détecter et surveiller l'activité microbienne dans les liquides et les macérations

Plus en détail

1. QUESTIONNAIRE DÉMOGRAPHIQUE (remplir un questionnaire par établissement / par site pour les hôpitaux multisites) Année 20

1. QUESTIONNAIRE DÉMOGRAPHIQUE (remplir un questionnaire par établissement / par site pour les hôpitaux multisites) Année 20 Surveillances BMR, bactériémies, infections en hémodialyse Hôpitaux, Clinques, CTR, services/centres d hémodialyse Données de surveillance, démographiques et de laboratoire 1. QUESTIONNAIRE DÉMOGRAPHIQUE

Plus en détail

Définition. L infection nosocomiale : IN. à l admission,, qui se. d incubation. , sous 1 mois pour les ISO et sous 1 an pour les prothèses.

Définition. L infection nosocomiale : IN. à l admission,, qui se. d incubation. , sous 1 mois pour les ISO et sous 1 an pour les prothèses. Définition L infection nosocomiale : IN Infection acquise à l hôpital, non présente à l admission,, qui se déclare après 48h d hospitalisation ou après s un délai d supérieur à la période p d incubation,

Plus en détail

Manuel de prélèvement. 2 ème édition DOC 1.2 002/01 T V4

Manuel de prélèvement. 2 ème édition DOC 1.2 002/01 T V4 Manuel de prélèvement 2 ème édition DOC 1.2 002/01 T V4 1 Sommaire Vos laboratoires, vos contacts p.4 Prise en main du Manuel p.8 Matériels de prélèvements : tubes et contenants p.9 Mémo du préleveur Le

Plus en détail

Gestion d un patient ayant été hospitalisé à l étranger

Gestion d un patient ayant été hospitalisé à l étranger Gestion d un patient ayant été hospitalisé à l étranger Dr Cécile MOURLAN Pharmacien hygieniste ARLIN Languedoc Roussillon Pourquoi se méfier des patients ayant été hospitalisés à l étranger BHRe? Bactérie

Plus en détail