1 er TEXTE : L air que nous respirons

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 er TEXTE : L air que nous respirons"

Transcription

1 1 er TEXTE : L air que nous respirons Par Gaston Cohen 2 e TEXTE : L atmosphère, composition physique Par André Berroir Lecture supplémentaire : Pollution au dioxyde de soufre dans les Bouches du Rhône Le Monde 16 septembre 2003 TEXTES et TESTS

2 2 DICTÉE : QUESTION L atome d oxygène est, cela est reconnu, particulièrement réactif. Il ne recule devant aucune occasion de s unir avec à peu près tous les atomes qu il lui est donné de rencontrer. Les exemples de ces unions sont innombrables: l eau H 2 O est le plus connu, mais on peut dire que la très grande majorité des roches et des minerais de l écorce terrestre sont, à quelque degré, des oxydes, à tel titre que l oxygène représente environ 46 pour 100 de la masse de la lithosphère. Pourquoi donc n y aurait-il pas union presque obligatoire, automatique, entre l oxygène et le carbone, ce dernier corps étant, lui aussi, particulièrement liant? Enoncer les phrases suivantes d une autre manière : - Les exemples de ces unions sont innombrables ; (vous pouvez changer innombrables) - Pourquoi n y aurait-il pas union entre l oxygène et le carbone? (vous pouvez éliminer l inversion verbe-sujet) - Ce dernier corps étant, lui aussi, particulièrement liant. (vous pouvez utiliser puisque)

3 3 1 er TEXTE TEST n 1 : L air que nous respirons 1 ) Compléter ce texte en choisissant le mot qui convient dans la liste suivante et en conjugant les verbes au temps indiqué : L air que nous respirons désormais a quelque chose d inhabituel, (1) il rappelle un peu celui des atmosphères confinées. Nous (2) même tentés de dire qu il est affreusement pollué. Affirmation que nous ne pouvons nous permettre, (3) enfin la pollution - on nous l a répété à maintes reprises - est un fait strictement moderne. Il n en est pas moins vrai que, (4) nos critères, l air des premiers âges (5) impur et n (6) vers la pureté qu à une époque relativement récente, géologiquement parlant. De cela, nous n avons aucune preuve absolue, bien sûr! Mais (7) de très fortes présomptions. La plus significative est fournie (8) les astronomes. (9), au spectroscope, les atmosphères de Mars et de Vénus, ils (10) ont vainement recherché les traces de l oxygène pur, alors que, sans la moindre hésitation, ils ont (11) déceler la présence du gaz carbonique. Même observation, toute récente, concernant la planète Mercure. Il (12) étrange, vraiment, que nos voisines se soient singularisées en possédant une atmosphère de CO 2, (13) ce gaz (14) existe dans notre air terrestre qu à des doses relativement faibles. Ne serait-ce pas plutôt la Terre qui s est singularisée après coup, en transformant le CO 2 en oxygène? D après : L air, un monde en péril, Gaston COHEN Liste : puisque / alors que / par / selon / y / bien que (1, 3, 4, 8, 10, 13) Verbes / conjugaisons : (2) être au conditionnel présent (5) être au passé-composé (6) évoluer au passé-composé (7) avoir forme impersonnelle (9) examiner au gérondif (11) pouvoir au participe passé (12) être au conditionnel présent (14) forme restrictive (du verbe exister)

4 4 2 ) Trouver une question pour chacune des phrases suivantes (cf. texte) (chacune de ces phrases étant la réponse à cette question) A) l air des premiers âges... impur ; B) (il)... vers la pureté qu à une époque relativement récente ; C) ils... ont vainement recherché les traces de l oxygène ; D) ils... déceler la présence de gaz carbonique. A) B) C) D)

5 5 Corrigé L air que nous respirons désormais a quelque chose d inhabituel, bien qu il rappelle un peu celui des atmosphères confinées. Nous serions même tentés de dire qu il est affreusement pollué. Affirmation que nous ne pouvons nous permettre, puisque enfin la pollution - on nous l a répété à maintes reprises - est un fait strictement moderne. Il n en est pas moins vrai que, selon nos critères, l air des premiers âges a été impur et n a évolué vers la pureté qu à une époque relativement récente, géologiquement parlant. De cela, nous n avons aucune preuve absolue, bien sûr! Mais il y a de très fortes présomptions. La plus significative est fournie par les astronomes. En examinant, au spectroscope, les atmosphères de Mars et de Vénus, ils y ont vainement recherché les traces de l oxygène pur, alors que, sans la moindre hésitation, ils ont pu déceler la présence du gaz carbonique. Même observation, toute récente, concernant la planète Mercure. Il serait étrange, vraiment, que nos voisines se soient singularisées en possédant une atmosphère de CO 2, alors que ce gaz n existe dans notre air terrestre qu à des doses relativement faibles. Ne serait-ce pas plutôt la Terre qui s est singularisée après coup, en transformant le CO 2 en oxygène? D après : L air, un monde en péril, Gaston COHEN

6 6 2 e TEXTE : L ATMOSPHÈRE Composition physique L atmosphère, couche gazeuse qui entoure notre planète, est constituée d une masse d air d environ kg, dont 80 % est contenue dans les dix premiers kilomètres d épaisseur. L air sec est un mélange de gaz dont la composition, déterminée pour la première fois par Lavoisier, est connue avec précision depuis les travaux de Lord Rayleigh et Ramsay et reste remarquablement constante jusque vers 80 km d altitude (tableau 1). Tableau 1. - Composition volumique de l air sec Composants % en volume % en masse Azote (N 2 ) 78,08 75,52 Oxygène (O 2 ) 20,94 23,14 Argon (Ar) 0,93 1,29 Gaz carbonique (CO 2 ) ~ 0,03 (variable) ~ 0,05 Néon 0,0018 0,0012 Hélium, krypton, hydrogène, méthane, ainsi que de nombreux autres gaz sont aussi présents, à l état de trace. Les seuls composants gazeux dont la teneur varie de façon notable dans l espace et le temps sont la vapeur d eau et, dans une moindre mesure, le gaz carbonique et l ozone. La teneur en vapeur d eau de l air atmosphérique peut varier de 0 à 7 %, ces fluctuations étant dues à la complexité du cycle hydrologique évaporation-condensation-précipitations; les variations de la concentration du gaz carbonique sont dues essentiellement aux processus de photosynthèse et de respiration dans la biomasse, à la combustion, aux émissions volcaniques, à l absorption et l émission par les océans. L ozone (O 3 ) bien qu en proportion faible (0,00006 % en volume) joue, à cause de sa capacité à absorber les rayonnements solaire et terrestre, un rôle important dans la tranche d atmosphère entre 15 et 50 km d altitude où elle est principalement localisée et où sa teneur peut atteindre 0,001 % en volume. L air atmosphérique contient aussi, en proportion variable mais toujours faible, des particules en suspension, ou aérosols, d origine naturelle ou produits par l activité humaine. Ces aérosols sont formés de sel marin, de poussières, de fines particules de sable, de fumées, de matières organiques. Dans les nuages et les précipitations, l eau est présente sous ses formes liquide ou solide. La météorologie, André Berroir (PUF, 1991)

7 7 Transformer : TEST n 2. L air sec est un mélange de gaz dont la composition, déterminée pour la première fois par Lavoisier, est connue avec précision depuis les travaux de Lord Rayleigh et Ramsey. en écrivant 2 phrases et en éliminant DONT, et DEPUIS :. Les seuls composants gazeux dont la teneur varie de façon notable dans l espace et le temps sont la vapeur d eau et, dans une moindre mesure, le gaz carbonique et l ozone. en commençant par Le gaz carbonique et l ozone La teneur en vapeur d eau de l air atmosphérique peut varier de 0 à 7 %, ces fluctuations étant dues à la complexité du cycle hydrologique évaporation-condensationprécipitations;.. en transformant étant dues : L air atmosphérique contient aussi, en proportion variable mais toujours faible, des particules en suspension, ou aérosols, d origine naturelle ou produits par l activité humaine. en commençant par Des particules en suspension

8 8 Ecrire en toutes lettres : w = t2 = t1 t t1 y 1 = a cos (t - 3) Traduire de l italien au français : - un muro alto 9 metri : esso avrà tra i due mesi e mezzo e i tre mesi : ---

9 9 Lecture supplémentaire : Pollution au dioxyde de soufre dans les Bouches-du-Rhône AFP h24 Les Bouches-du-Rhône ont connu mardi un nouveau pic de pollution, par le dioxyde de soufre, dans la région très industrialisée de l'étang de Berre, selon les associations agréées de surveillance de la qualité de l'air. La région PACA a enregistré ainsi son 58ème jour de pollution, à l'ozone ou au dioxyde de soufre, depuis le début de l'année. Le premier niveau "d'information-recommandation" a été atteint mardi à Martigues car la concentration en dioxyde de soufre dans l'air a dépassé le seuil de recommandation à la population fixé à 300 microgrammes par mètre-cube d'air en moyenne sur une heure, à moins de trois heures d'intervalle, sur au moins deux capteurs de la zone. Le premier capteur a atteint 405 microgrammes, le second 346.Le dioxyde de soufre provient essentiellement de la combustion des fiouls et des charbons et de certains procédés industriels.

Composition de l'atmosphère

Composition de l'atmosphère Composition de l'atmosphère Mécanismes Fiche détaillée Niveau (A partir de la 4ème) I. Introduction Les constituants majeurs de l atmosphère sont l azote (~ 78 %) et l oxygène (~ 21 % par rapport à l air

Plus en détail

LES NOTIONS DE LA COMBUSTION

LES NOTIONS DE LA COMBUSTION Page 1 / 8 La combustion est une réaction chimique qui a lieu lors de la combinaison entre l oxygène (comburant) et une matière combustible (carburant). Cette réaction produit essentiellement un grand

Plus en détail

Chapitre 2 : L air qui nous entoure

Chapitre 2 : L air qui nous entoure Chapitre 2 : L air qui nous entoure 1/ Quelle est la composition de l air? Préambule : Vidéo : «Il était une fois les découvreurs : Lavoisier et la chimie» (voir physikos) 1/ A l époque, on pensait que

Plus en détail

Tableau 1.1 Composition de l atmosphère au niveau du sol (d après Junge, 1963; Andrews et al., 1966; rapport IPCC 2001).

Tableau 1.1 Composition de l atmosphère au niveau du sol (d après Junge, 1963; Andrews et al., 1966; rapport IPCC 2001). 1 L ATMOSPHERE 1.1 CONSTITUTION DE L ATMOSPHERE L enveloppe gazeuse de la terre, environnement dans lequel la vie subsiste, correspond à la sphère la plus dynamique et instable de cette planète. Ce milieu

Plus en détail

Astro-club ORION 2015/10/12. L atmosphère terrestre et celles des autres planètes

Astro-club ORION 2015/10/12. L atmosphère terrestre et celles des autres planètes Astro-club ORION 2015/10/12 L atmosphère terrestre et celles des autres planètes Atmosphères planétaires dans le système solaire La peau d un melon est plus épaisse par rapport au melon que notre atmosphère

Plus en détail

L air que nous respirons

L air que nous respirons L air que nous respirons L atmosphère terrestre vue depuis la station spatiale internationale (ISS) Jean Cassanet TIA, 11 décembre 2013 Atmosphère : «couche gazeuse constituant l enveloppe externe des

Plus en détail

L EFFET DE SERRE II. DEFINITION ET PRINCIPE GENERALE

L EFFET DE SERRE II. DEFINITION ET PRINCIPE GENERALE L EFFET DE SERRE I. INTRODUCTION L effet de serre est un phénomène naturel, il a un impact important sur les conditions de vie sur Terre. Le réchauffement global actuellement observé est seulement une

Plus en détail

Cours VET «Environnement atmosphérique et qualité de l air» Introduction

Cours VET «Environnement atmosphérique et qualité de l air» Introduction Cours VET «Environnement atmosphérique et qualité de l air» Introduction Christian Seigneur Cerea Objectif du cours Formation de base en pollution atmosphérique (processus physiques et chimiques, représentation

Plus en détail

Chapitre A1 l air, un mélange de gaz.

Chapitre A1 l air, un mélange de gaz. Chapitre A l air, un mélange de gaz. Savoir que l air est un mélange Connaître la composition de l air Mettre en évidence le caractère compressible de l air. I. l atmosphère.(fiche l atmosphère) Exemples

Plus en détail

Nom : Groupe : L EFFET DE SERRE : (Processus naturel par lequel une partie de la chaleur émise par le Soleil est conservée dans l atmosphère).

Nom : Groupe : L EFFET DE SERRE : (Processus naturel par lequel une partie de la chaleur émise par le Soleil est conservée dans l atmosphère). Nom : Groupe : Date : THÉORIE UNIVERS TERRE-ESPACE L ATMOSPHÈRE L air est un mélange homogène. Ce mélange est constitué de 78% de diazote (N 2 ), 21% de dioxygène (O 2 ) et les autres gaz 1% (Argon, Dioxyde

Plus en détail

Chapitre 1: La dynamique des conditions météorologiques

Chapitre 1: La dynamique des conditions météorologiques Chapitre 1: La dynamique des conditions météorologiques Situation: Tu es à la plage, installé sur une serviette de bain et tu décides d aller te baigner. Résultat? En marchant sur le sable, celui-ci brûle

Plus en détail

COMBUSTION. Le comburant est l air atmosphérique dont la composition est la suivante :

COMBUSTION. Le comburant est l air atmosphérique dont la composition est la suivante : Page 1 1. Définition La combustion peut être définie comme la réaction chimique qui a lieu lors de la combinaison entre l'oxygène et une matière combustible. Cette réaction est globalement exothermique,

Plus en détail

Mesures de la qualité de l air à Monaco. Année 2016

Mesures de la qualité de l air à Monaco. Année 2016 Mesures de la qualité de l air à Monaco Année 2016 Réseau de mesure Le réseau de mesure de la qualité de l air de Monaco est constitué par 6 stations de mesures des polluants : Quatre stations représentatives

Plus en détail

OTM L ATMOSPHÈRE ET LA COMPOSITION DE L AIR

OTM L ATMOSPHÈRE ET LA COMPOSITION DE L AIR OTM - 09 - L ATMOSPHÈRE ET LA COMPOSITION DE L AIR 1. Objectifs Savoir extraire d un document les informations relatives à la composition de l air et au rôle du dioxygène Savoir que l air que nous respirons

Plus en détail

Principes de la combustion du bois

Principes de la combustion du bois Colloque 12 juin 2008 (Caen) Le bois-énergie dans les agglomérations Principes de la combustion du bois Christophe HUON Préambule... La combustion est un phénomène complexe qui implique la transformation

Plus en détail

L air, quelle drôle de matière!

L air, quelle drôle de matière! L air, quelle drôle de matière! Ateliers expérimentaux autour de la matérialité et des propriétés de l air Séminaire EIST 2015 Mardi 19 mai, 10h30 12h30 1 Objectifs de l atelier Travailler en équipe de

Plus en détail

COMBUSTION. Le comburant est l air atmosphérique dont la composition est la suivante :

COMBUSTION. Le comburant est l air atmosphérique dont la composition est la suivante : Page 1 1. Définition La combustion peut être définie comme la qui a lieu lors de la combinaison entre et une matière... Cette réaction est globalement, c'est-à-dire qu'elle se produit avec un dégagement

Plus en détail

1-La Terre est une planète du système solaire.

1-La Terre est une planète du système solaire. Référentiel de notions La planète Terre et son environnement La Terre est l'un des corps du système solaire. L'énergie solaire reçue par la Terre conditionne les températures qui règnent à sa surface et

Plus en détail

Prétest. Forme A. Chimie-5041 ÉTUDE DES GAZ

Prétest. Forme A. Chimie-5041 ÉTUDE DES GAZ Chimie-5041 ÉTUDE DES GAZ Conception et rédaction : Lyne Desranleau, C.S. des Hautes-Rivières Modifié, mars 2004 : Lise Allard et Jean-Marie Simard CSCR Revu et corrigé par Sylvain Lavallée, 2010 Notes

Plus en détail

Le climat en général, la météorologie en particulier

Le climat en général, la météorologie en particulier Le climat en général, la météorologie en particulier Rappel 1 : problématique climatique Rappel 2 : température et histoire L impact anthropique Rappel 3 : l inclinaison de la Terre Rappel 4 : durée du

Plus en détail

Chapitre 1 Composition de l air

Chapitre 1 Composition de l air Chapitre 1 Composition de l air OBJECTIFS Savoir que l air est un mélange de gaz Connaître les proportions des différents gaz de l air Savoir que le dioxygène est un gaz indispensable à la vie Distinction

Plus en détail

de Production Thermique EDF d Aramon Résumé

de Production Thermique EDF d Aramon Résumé VALLEE DU RHONE / Environnement du Centre de Production Thermique EDF d Aramon BILAN DE LA SURVEILLANCE PERMANENTE Résumé Rédacteur : FB Date : 06/10/08 Pages : 6 I CONTEXTE ET OBJECTIF Dans le cadre de

Plus en détail

Solutionnaire. Forme A ÉTUDE DES GAZ

Solutionnaire. Forme A ÉTUDE DES GAZ Solutionnaire ÉTUDE DES GAZ Lyne Desranleau, C.S. des Hautes-Rivières oui 5. Ce phénomène s appelle la diffusion. Les molécules gazeuses sont indépendantes les unes des autres. Elles se répandent dans

Plus en détail

Dossier pédagogique : l air. Collège

Dossier pédagogique : l air. Collège Dossier pédagogique : l air Collège Département éducation formation Palais de la découverte Avenue Franklin D. Roosevelt 75008 Paris www.palais-decouverte.fr 2015 Sommaire I Fiche pédagogique 2 I.1 Prérequis

Plus en détail

chapitre 4 : Composition de l'air

chapitre 4 : Composition de l'air chapitre 4 : Composition de l'air I L'air dans l'atmosphère Classe de 4ème/ Cours Mme Facon 1 Classe de 4ème/ Cours Mme Facon 2 Classe de 4ème/ Cours Mme Facon 3 Classe de 4ème/ Cours Mme Facon 4 Classe

Plus en détail

La structures internes de la Terre. Biosphère. L atmosphère. L hydrosphère. La lithosphère

La structures internes de la Terre. Biosphère. L atmosphère. L hydrosphère. La lithosphère La structures internes de la Terre Biosphère L atmosphère L hydrosphère La lithosphère La croute (Écorce) Solide Epaisseur variée Entre 5km et 10km sous les océans Entre 30km et 65km sous les continents

Plus en détail

GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL

GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL Deuxième partie : La Terre anthropisée II-4 Le changement climatique Hubert Bril, Université de Limoges 1 Le changement climatique aujourd hui à toutes les sauces est invoqué

Plus en détail

WEISS FRANCE CHAUDIERES BOIS ET BIOMASSE

WEISS FRANCE CHAUDIERES BOIS ET BIOMASSE 1 WEISS FRANCE CHAUDIERES BOIS ET PRESENTATION WEISS FRANCE PEB INNOVATION BOIS ENERGIE FORESTIERS "Principes de la combustion, technologies, focus sur l'analyse des fumées pour optimiser la performance

Plus en détail

17- L AIR. Rapport de présentation / Diagnostic Dossier de PLU Décembre

17- L AIR. Rapport de présentation / Diagnostic Dossier de PLU Décembre 17- L AIR Rapport de présentation / Diagnostic Dossier de PLU Décembre 2015 245 La qualité de l air est mesurée et surveillée par le réseau des stations de mesure de AIRPARIF. Les données qui vont suivre

Plus en détail

UE libre UBO CLIMAT : Passé, présent, futur

UE libre UBO CLIMAT : Passé, présent, futur UE libre UBO CLIMAT : Passé, présent, futur Nous avons vu que: Le système climatique terrestre est composé de plusieurs sous-systèmes qui interagissent entre eux. Le Soleil est la source d énergie primordiale

Plus en détail

Planète Vénus. Atmosphère

Planète Vénus. Atmosphère Planète Vénus. Atmosphère Élément ou molécule Pourcentage dans la basse atmosphère (en dessous des nuages) Dioxyde de carbone 96.5 Diazote

Plus en détail

Les verbes en -ier, -uer,-ouer : Les nuages et les volcans in Système Terre, Ichtiaque Rasool (Flammarion, 1993) pp

Les verbes en -ier, -uer,-ouer : Les nuages et les volcans in Système Terre, Ichtiaque Rasool (Flammarion, 1993) pp Les verbes en -ier, -uer,-ouer : Les nuages et les volcans in Système Terre, Ichtiaque Rasool (Flammarion, 1993) pp. 47-65 2 écrivez, lorsque cela est indiqué, l infinitif de chaque verbe en caractères

Plus en détail

Densité Distance au soleil (en million de km)

Densité Distance au soleil (en million de km) Atmosphères d autres planètes : Mercure Mercure, observée par la sonde Mariner-10 en 1974 et 1975, n'a ni atmosphère ni eau, sa pression au sol est quasi nulle ( 10-11 Pa). Cette composition montre qu'elle

Plus en détail

PHOTOMETRIE COLORIMETRIE Polycopié n 1 Licence Pro IOVIS

PHOTOMETRIE COLORIMETRIE Polycopié n 1 Licence Pro IOVIS PHOTOMETRIE COLORIMETRIE Polycopié n 1 Licence Pro IOVIS 2009-2010 Jean-Marc Frigerio UPMC Introduction - L optique instrumentale intervient dans des applications ou l observateur humain n est plus directement

Plus en détail

PARTIE 2 : LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT. Chapitre 3 : DES INTERRACTIONS ENTRE LES ENVELOPPES DE LA TERRE

PARTIE 2 : LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT. Chapitre 3 : DES INTERRACTIONS ENTRE LES ENVELOPPES DE LA TERRE PARTIE 2 : LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT Chapitre 3 : DES INTERRACTIONS ENTRE LES ENVELOPPES DE LA TERRE Le globe terrestre est formé de différentes enveloppes : - L atmosphère - L hydrosphère

Plus en détail

La Météo. 5eme année

La Météo. 5eme année La Météo 5eme année Les nuages Les nuages sont constitués de millions de gouttelettes microscopiques d eau qui se forment lorsque la vapeur dans l air se condense sur les particules microscopique de poussière,

Plus en détail

Notez sur votre cours tout ce qui est inscrit en lettres droites. Ne rien inscrire sur ce document!

Notez sur votre cours tout ce qui est inscrit en lettres droites. Ne rien inscrire sur ce document! Pression dans les gaz Notez sur votre cours tout ce qui est inscrit en lettres droites. Ne rien inscrire sur ce document! 1. Le monde qui nous entoure est formé de solides, de liquides et de gaz. Nous

Plus en détail

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT IV LE COUPLAGE DES ENVELOPPES TERRESTRES Introduction La Terre est une planète originale de part la présence : - D une enveloppe gazeuse, l atmosphère

Plus en détail

1. atome et la molécule

1. atome et la molécule 1. atome et la molécule Pages 39 à 45 Atome (2x) Atomes (2x) Chimique Composé Composée Créés Dalton Détruits Différents Diviser Divisés Electrons Fondements Formule chimique Identiques Indice Microscope

Plus en détail

SEMAINE 2 : CAUSES ET ENJEUX DU CHANGEMENT CLIMATIQUE

SEMAINE 2 : CAUSES ET ENJEUX DU CHANGEMENT CLIMATIQUE SEMAINE 2 : CAUSES ET ENJEUX DU CHANGEMENT CLIMATIQUE Ce document contient les transcriptions textuelles des vidéos proposées dans la partie «Introduction sur les gaz à effets de serre» de la semaine 2

Plus en détail

Surveillance de la qualité de l air, place Arson et quartier du port de Nice

Surveillance de la qualité de l air, place Arson et quartier du port de Nice Surveillance de la qualité de l air, place Arson et quartier du port de Nice Station de mesure Arson à Nice : La station de mesure sur la place Arson est une station qualifiée «d urbaine», c est-à-dire

Plus en détail

L Air et Moi : Module 1. L importance de l air

L Air et Moi : Module 1. L importance de l air L Air et Moi : Module 1 L importance de l air A1 Qu est-ce que l air? A2 Quels sont les besoins essentiels à la vie? rbmdfa- A3 Quels sont les besoins essentiels à la vie? RESPIRER BOIRE MANGER Et d autres

Plus en détail

DE MESURES TEMPORAIRES

DE MESURES TEMPORAIRES CAMPAGNE DE MESURES TEMPORAIRES Du 18 septembre au 12 octobre 2001 MONT VENTOUX Date de publication : novembre 2003 Référence dossier : DR/YCM/RA/03.11/02 Surveillance de la qualité de l air de l Est des

Plus en détail

DOCUMENT ATMOSF air BOURGOGNE Rapport n Mesures de proximité à une chaufferie collective au bois Commune de Tramayes Saône et Loire

DOCUMENT ATMOSF air BOURGOGNE Rapport n Mesures de proximité à une chaufferie collective au bois Commune de Tramayes Saône et Loire DOCUMENT ATMOSF air BOURGOGNE Rapport n 62 27 Mesures de proximité à une chaufferie collective au bois Commune de Tramayes Saône et Loire I. INTRODUCTION... 2 II. LOCALISATION... 2 III. CONDITION DE LA

Plus en détail

5 km. 125 µg/m 3. (pas plus de 24 dépassements par an) (pas plus de 18 dépassements par an) Valeur limite journalière

5 km. 125 µg/m 3. (pas plus de 24 dépassements par an) (pas plus de 18 dépassements par an) Valeur limite journalière ENVIRONNEMENT DU CENTRE DE PRODUCTION THERMIQUE (CPT) EDF d ARAMON Surveillance permanente de la qualité de l air Bilan 2011 1 - CONTEXTE Dans le cadre de la convention passée avec EDF le 17 février 2005,

Plus en détail

L Air et Moi : Module 1. L importance de l air

L Air et Moi : Module 1. L importance de l air L Air et Moi : Module 1 L importance de l air A1 Qu est-ce que l air? A2 Quels sont les besoins essentiels à la vie? rbmdfa- A3 Quels sont les besoins essentiels à la vie? RESPIRER BOIRE MANGER Et d autres

Plus en détail

Mélanges et solutions

Mélanges et solutions Mélanges et solutions Remise à niveau / Sciences / Chapitre 2 I) Définitions Substance : un mélange si elle est constituée de 2 corps différents = 2 types de molécules Corps pur : constitué d'un seul type

Plus en détail

C0V COV. Les composés organiques volatils POLLUANT ATMOSPHÉRIQUE SURVEILLÉ EN NOUVELLE-CALÉDONIE : ORIGINES, IMPACTS ET SURVEILLANCE

C0V COV. Les composés organiques volatils POLLUANT ATMOSPHÉRIQUE SURVEILLÉ EN NOUVELLE-CALÉDONIE : ORIGINES, IMPACTS ET SURVEILLANCE C0V Les composés organiques volatils POLLUANT ATMOSPHÉRIQUE SURVEILLÉ EN NOUVELLE-CALÉDONIE : ORIGINES, IMPACTS ET SURVEILLANCE Mesurer - Surveiller - Informer Origines Les Composés Organiques Volatils

Plus en détail

Thème 1 : La planète Terre Chapitre 5 : Vivre ailleurs que sur Terre e sur Terre?

Thème 1 : La planète Terre Chapitre 5 : Vivre ailleurs que sur Terre e sur Terre? Chapitre 5 : Vivre ailleurs que sur Terre e sur Terre? Programme La Terre est une planète rocheuse du système solaire. Les conditions physico-chimiques qui y règnent permettent l existence d eau liquide

Plus en détail

Sommaire. Séquence 1. L air qui nous entoure. Séance 2. Séance 3 L air est-il pesant? Séance 4 Je fais le point sur la séquence 1

Sommaire. Séquence 1. L air qui nous entoure. Séance 2. Séance 3 L air est-il pesant? Séance 4 Je fais le point sur la séquence 1 Sommaire L air qui nous entoure Séance 1 L atmosphère terrestre Séance 2 L air est constitué de molécules Séance 3 L air est-il pesant? Séance 4 Je fais le point sur la séquence 1 6 Cned, Physique - Chimie

Plus en détail

Sujet 4 - Formation des nuages et des précipitations

Sujet 4 - Formation des nuages et des précipitations Sujet 4 - Formation des nuages et des précipitations 1 - Généralités Les processus impliqués dans la formation et l organisation des nuages et de la précipitation varient des processus dynamiques associés

Plus en détail

Les changements physiques

Les changements physiques 1 Les changements physiques Pages 9 à 11 Un changement physique est une transformation qui ne change ni la nature ni les propriétés caractéristiques de la matière. Aucune nouvelle substance n est produite.

Plus en détail

La matière. La matière est constituée d un ensemble de molécules qui sont elles-mêmes formées d atomes.

La matière. La matière est constituée d un ensemble de molécules qui sont elles-mêmes formées d atomes. La matière La matière est tout ce qui possède une masse et occupe un espace. Tous les objets, l air, l eau, l huile sont de la matière, ce sont des corps. Ces corps peuvent exister sous différents aspects

Plus en détail

ATTENTION Ne JAMAIS regarder le Soleil directement même avec des lunettes de soleil et encore moins avec des jumelles sinon on peut devenir aveugle!!!

ATTENTION Ne JAMAIS regarder le Soleil directement même avec des lunettes de soleil et encore moins avec des jumelles sinon on peut devenir aveugle!!! Le Soleil ATTENTION Ne JAMAIS regarder le Soleil directement même avec des lunettes de soleil et encore moins avec des jumelles sinon on peut devenir aveugle!!! Les astronomes qui observent régulièrement

Plus en détail

Qualité de l Air en Montpelliérain. Comité de suivi du PPA Février 2012

Qualité de l Air en Montpelliérain. Comité de suivi du PPA Février 2012 Qualité de l Air en Montpelliérain Comité de suivi du PPA Février 2012 Surveillance qualité de l air dispositifs de mesure (permanent et temporaire), 3 «outils» complémentaires : modélisation / prévision

Plus en détail

Cours VET «Environnement atmosphérique et qualité de l air» Introduction

Cours VET «Environnement atmosphérique et qualité de l air» Introduction Cours VET «Environnement atmosphérique et qualité de l air» Introduction Christian Seigneur Cerea Qu est ce que la pollution atmosphérique? Changement climatique Diminution de la couche d ozone Impacts

Plus en détail

Utilisation des ressources énergétiques disponibles Chapitre n 8 UTILISATION DES RESSOURCES ÉNERGÉTIQUES DISPONIBLES

Utilisation des ressources énergétiques disponibles Chapitre n 8 UTILISATION DES RESSOURCES ÉNERGÉTIQUES DISPONIBLES Chapitre n 8 UTILISATION DES RESSOURCES ÉNERGÉTIQUES DISPONIBLES I- Ressources énergétiques renouvelables ou non? 1 ) Définition Une ressource est qualifiée de renouvelable si sa vitesse de consommation

Plus en détail

Vibration. Forces d attraction Grandes Petites Nulles Masse volumique Très grande Grande Petite Compressibilité Non Non Oui

Vibration. Forces d attraction Grandes Petites Nulles Masse volumique Très grande Grande Petite Compressibilité Non Non Oui CHIMIE Manuel de l élève Exercices : corrigé Chapitre 1 Les propriétés physiques des gaz 1.1 Les gaz dans notre quotidien 1. a) Le dioxygène. b) La vapeur d eau. c) Le méthane. d) Le dioxyde de carbone.

Plus en détail

Océan : Pompe biologique

Océan : Pompe biologique Océan : Pompe biologique Juin-Juillet-Aout L ensemble de la biosphè biosphère terrestre Décembre-Janvier-Février Septembre-Octobre-Novembre Mars-April-Mai Production primaire océanique (4 saisons) (Phytoplancton,

Plus en détail

Les émissions d origine industrielle

Les émissions d origine industrielle Les émissions d origine industrielle Pour chacun des principaux polluants : caractéristiques physico-chimiques effets sur l homme et l environnement principales activités industrielles émettrices part

Plus en détail

MODULE METEO #2 Nuages & météores

MODULE METEO #2 Nuages & météores CLUB AERONAUTIQUE DU BUGEY BREVET D INITIATION AERONAUTIQUE SUPPORT DE COURS MODULE METEO #2 Nuages & météores P. LE ROULLEY Version 1 Janvier 2012 SOMMAIRE 1 COUPE DE L ATMOSPHERE...3 2 3 QU EST-CE QU

Plus en détail

DOCUMENTS RESSOURCES POUR LE METIER DE L INGENIEUR

DOCUMENTS RESSOURCES POUR LE METIER DE L INGENIEUR DOCUMENTS RESSOURCES POUR LE METIER DE L INGENIEUR Document ressource1 : La cyb Air lettre du Centre Bulletin n 70 JUILLET & AOÛT 2011 ( Source : Lig Air ) Document ressource 2 : Évaluation de l indice

Plus en détail

CHAPITRE I STRUCTURE DE L ATOME ET DES CORPS PURS

CHAPITRE I STRUCTURE DE L ATOME ET DES CORPS PURS CHAPITRE I STRUCTURE DE L ATOME ET DES CORPS PURS 1 RAPPELS SUR LES ESPECES CHIMIQUES 1.1 Les divers états de la matière Etat solide Etat liquide Etat gazeux Les transformations physiques d un état à l

Plus en détail

Physique de l'atmosphère : Thermodynamique. Système thermodynamique

Physique de l'atmosphère : Thermodynamique. Système thermodynamique Thermo-1.1 Physique de l'atmosphère : Thermodynamique Révision des concepts de base Système thermodynamique Thermo-1.2 Système: Toute quantité de matière confinée dans un volume défini par une surface

Plus en détail

Bilan 2015 de la qualité de l air en Alsace

Bilan 2015 de la qualité de l air en Alsace Bilan 2015 de la qualité de l air en Alsace 2015, des fluctuations cycliques qui restent à surveiller Les évolutions des niveaux de polluants sont dues à la fois aux variations des conditions météorologiques

Plus en détail

FORMATION PROTECTION RESPIRATOIRE. Société Médecine du Travail PACA Marseille, le 4 octobre Gilles CHRISTOPHE PSM Respiratory France Est

FORMATION PROTECTION RESPIRATOIRE. Société Médecine du Travail PACA Marseille, le 4 octobre Gilles CHRISTOPHE PSM Respiratory France Est FORMATION PROTECTION The POWER of ONE TEAM RESPIRATOIRE Société Médecine du Travail PACA Marseille, le 4 octobre 2011 Gilles CHRISTOPHE PSM Respiratory France Est gchristophe@sperian.com +33 6 87 60 72

Plus en détail

PRESENTATION DE L ÉTUDE

PRESENTATION DE L ÉTUDE PRESENTATION DE L ÉTUDE Afin de répondre aux obligations européennes en matière de surveillance de la qualité de l air et conformément à notre PSQA (Plan de Surveillance de la Qualité de l Air), notre

Plus en détail

LES ATOMES ET LA TRANSFORMATION CHIMIQUE

LES ATOMES ET LA TRANSFORMATION CHIMIQUE LES ATOMES ET LA TRANSFORMATION CHIMIQUE CORRIGES DES EXERCICES Exercice n 1 page 68 Modèle moléculaire 1 : 1 atome de carbone et 4 atomes d hydrogène. Modèle moléculaire 2 : 2 atomes d oxygène. Modèle

Plus en détail

suivi de la qualité de l air à Nantes

suivi de la qualité de l air à Nantes suivi de la qualité de l air à Nantes bilan annuel 2017 synthèse Suite à la mise en service des stations de surveillance de la qualité de l air à Trentemoult et aux Couëts le 2 mars 2017, Air Pays de la

Plus en détail

SÉQUENCE 1 : Composition de l atmosphère et mesures de bases.

SÉQUENCE 1 : Composition de l atmosphère et mesures de bases. SÉQUENCE 1 : Composition de l atmosphère et mesures de bases. OBJECTIFS : * Savoir que la vapeur d eau est invisible et les paramètres permettant d effectuer les changements d état. Humidité/Condensation.

Plus en détail

SURVEILLANCE TEMPORAIRE DE LA QUALITE DE L AIR A MARIGNANE

SURVEILLANCE TEMPORAIRE DE LA QUALITE DE L AIR A MARIGNANE SEPTEMBRE 29 SURVEILLANCE TEMPORAIRE DE LA QUALITE DE L AIR A MARIGNANE Rue Auguste RENOIR (Février Juin 29) Contexte Suite à la sollicitation du CIQ Cézanne-Boucher-Renoir concernant la pollution rencontrée

Plus en détail

Diagnostic de la qualité de l air sur la commune de Nanterre (92)

Diagnostic de la qualité de l air sur la commune de Nanterre (92) Diagnostic de la qualité de l air sur la commune de Nanterre (92) AIRPARIF - Surveillance de la Qualité de l'air en Île-de-France 7 rue Crillon 75004 PARIS Téléphone 01.44.59.47.64 Site www.airparif.asso.fr

Plus en détail

Bilan incident. Saint-Clair-du-Rhône 24/10/ ) Description de l incident

Bilan incident. Saint-Clair-du-Rhône 24/10/ ) Description de l incident Bilan incident Saint-Clair-du-Rhône 1) Description de l incident Le 24 octobre 2009 entre 16h et 17h, plusieurs habitants d un lotissement au droit du site chimique des Roches de Condrieu sur la commune

Plus en détail

Pollution de l air en 2007

Pollution de l air en 2007 Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l'environnement OFEV Division Protection de l'air et RNI, section Qualité de l air Berne,

Plus en détail

II Composition chimique des éléments de combustions

II Composition chimique des éléments de combustions 1/6 I Généralités L objectif de toute installation est de produire de la chaleur et de transférer cette énergie au milieu à chauffer. Le rôle du brûleur est de produire cette chaleur. Cette production

Plus en détail

LES GAZ A EFFET DE SERRE, ROLE ET TEMPS DE RESIDENCE DANS L ATMOSPHERE

LES GAZ A EFFET DE SERRE, ROLE ET TEMPS DE RESIDENCE DANS L ATMOSPHERE LES GAZ A EFFET DE SERRE, ROLE ET TEMPS DE RESIDENCE DANS L ATMOSPHERE SOMMAIRE 1 Qu est-ce que l effet de serre? 2 Qu est-ce que les gaz à effet de serre? Quels sont-ils? Quels sont leurs effets? 3 Quel

Plus en détail

Effet de serre. Lumière du Soleil

Effet de serre. Lumière du Soleil Effet de serre Lumière du Soleil Tout corps émet un rayonnement infrarouge qui augmente avec la température. Le rayonnement infrarouge est piégé dans la serre. 1 Effet de serre dans l atmosphère Est naturel

Plus en détail

ETUDE DE LA QUALITE DE L AIR DANS LA Z.I. COLLERY

ETUDE DE LA QUALITE DE L AIR DANS LA Z.I. COLLERY 2011 ETUDE DE LA QUALITE DE L AIR DANS LA Z.I. COLLERY 17/03/2011 SOMMAIRE Indice de la Les résultats par polluants - Dioxyde d azote (NO 2 ) - Dioxyde de soufre (SO 2 ) - Ozone (O 3 ) - Particules en

Plus en détail

MARSEILLE SAINTE MARTHE

MARSEILLE SAINTE MARTHE CAMPAGNE DE MESURES TEMPORAIRES Du 13 novembre au 13 décembre 2000 MARSEILLE SAINTE MARTHE Date de publication : mai 2001 Référence dossier : PGR/YCM/RA/00.00/00 Surveillance de la qualité de l air de

Plus en détail

Planètes et Lunes du système Solaire. Leur atmosphère

Planètes et Lunes du système Solaire. Leur atmosphère Planètes et Lunes du système Solaire Leur atmosphère Dans le système solaire nous avons 8 planètes, plusieurs planètes naines et leurs satellites. Parmi tous ces éléments plusieurs ont des atmosphères

Plus en détail

Nom : Groupe : LA RELATION ENTRE LA PRESSION ET LA TEMPÉRATURE ABSOLUE (K)

Nom : Groupe : LA RELATION ENTRE LA PRESSION ET LA TEMPÉRATURE ABSOLUE (K) Nom : Groupe : Date : CHIMIE 5 e secondaire THÉORIE PORTANT SUR LES GAZ LA RELATION ENTRE LA PRESSION ET LA TEMPÉRATURE ABSOLUE (K) La loi de Gay-Lussac : À volume constant, la pression d une quantité

Plus en détail

BILAN EPISODE DE POLLUTION RHÔNE-ALPES JANVIER 2009

BILAN EPISODE DE POLLUTION RHÔNE-ALPES JANVIER 2009 BILAN EPISODE DE POLLUTION RHÔNE-ALPES JANVIER 2009 Dès le jeudi 8 janvier 2009, un dispositif préfectoral d information en région Rhône-Alpes était activé en raison d une probable élévation des taux de

Plus en détail

Oxyde d'azote en équivalent NO2. 4 P >10 MW Gaz naturel (1) Gaz de P >10 MW P= 10 MW P >4 MW 170 (6) 200 (2)

Oxyde d'azote en équivalent NO2. 4 P >10 MW Gaz naturel (1) Gaz de P >10 MW P= 10 MW P >4 MW 170 (6) 200 (2) Arrêté du 02/12/08 modifiant l'arrêté du 25 juillet 1997 relatif aux prescriptions générales applicables aux installations classées pour la protection de l'environnement soumises à déclaration sous la

Plus en détail

dans le chapitre : Nuages et volcans in Système Terre de Ichtiaque RASOOL

dans le chapitre : Nuages et volcans in Système Terre de Ichtiaque RASOOL Désinences -ant / -ant(e)(s) le son [α ~ ] dans le chapitre : Nuages et volcans in Système Terre de Ichtiaque RASOOL 2 n 1 page. 1 2 la température baisse d autant plus que le gaz est moins dense. 2 Et

Plus en détail

Visite de station INDY - 14 et 16 mai

Visite de station INDY - 14 et 16 mai Visite de station mobile 14 et 16 mai Observatoire Régional de l'air de Guyane Page 1/1 Visite de station INDY - 14 et 16 mai Evénement satellite de la Greenweek 2013 - Année européenne de l air Ecole

Plus en détail

Diagnostic de la qualité de l air sur la commune de L Haÿ-les-Roses (94)

Diagnostic de la qualité de l air sur la commune de L Haÿ-les-Roses (94) Diagnostic de la qualité de l air sur la commune de L Haÿ-les-Roses (94) -2017- AIRPARIF - Surveillance de la Qualité de l'air en Île-de-France 7 rue Crillon 75004 PARIS - Téléphone 01.44.59.47.64 - Site

Plus en détail

Les changements climatiques

Les changements climatiques Les changements climatiques Avec la participation de Philippe Marbaix du Centre de Recherche sur la Terre et le Climat Georges Lemaître de l UCL LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES - 2 Introduction 3. LES CHANGEMENTS

Plus en détail

Qualité de l air ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE. Bilanannuel.

Qualité de l air ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE. Bilanannuel. Qualité de l air ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE Bilanannuel 2011 www.airpaca.org TABLE DES MATIERES 1. DESCRIPTIF DU TERRITOIRE... 5 2. STRATEGIE DE SURVEILLANCE... 6 3. LA POLLUTION PHOTOCHIMIQUE... 7 4. ETUDES

Plus en détail

1- Qu est ce que le système solaire?

1- Qu est ce que le système solaire? Le système solaire Le sommaire 1 - Qu est ce que le système solaire 2 Comment est-t-il né? : le Big Bang 3 Le soleil 4 Les planètes internes : Mercure, Venus, Terre et Mars 5 Les planètes externes : Jupiter,

Plus en détail

LE CLIMAT CHANGE... Conception et réalisation: Pascal Descamps animateur sciences

LE CLIMAT CHANGE... Conception et réalisation: Pascal Descamps animateur sciences LE CLIMAT CHANGE... 1 Conception et réalisation: Pascal Descamps animateur sciences Sur la Terre, le climat a toujours évolué... LES VARIATIONS DU CLIMAT La dernière glaciation a eu lieu il y a 20 000

Plus en détail

Surveillance de la qualité de l'air à l'aéroport de Beauvais - Tillé Bilan 2015

Surveillance de la qualité de l'air à l'aéroport de Beauvais - Tillé Bilan 2015 N FVEN001/006/2016/R Surveillance de la qualité de l'air à l'aéroport de Beauvais - Tillé Bilan 2015 Atmo Picardie (Association pour la Surveillance de la Qualité de l'air en Picardie) 1/13 PRÉSENTATION

Plus en détail

La Terre est le seul objet du système solaire à posséder de l eau liquide. Elle est également la seule planète du système solaire à abriter la vie.

La Terre est le seul objet du système solaire à posséder de l eau liquide. Elle est également la seule planète du système solaire à abriter la vie. L eau liquide : condition de la vie sur Terre Correction La Terre est le seul objet du système solaire à posséder de l eau liquide. Elle est également la seule planète du système solaire à abriter la vie.

Plus en détail

La qualité de l air dans une ville en relation avec les conditions atmosphériques.

La qualité de l air dans une ville en relation avec les conditions atmosphériques. Maeva (2 nd 1) La qualité de l air dans une ville en relation avec les conditions atmosphériques. Comment la qualité de l air et les conditions atmosphériques sont-elles liées? I) La pollution atmosphérique.

Plus en détail

1 bar = 10 5 Pa Cela correspond à un poids de kg sur une surface de 1m² ou à un poids de 1kg sur une surface de 1cm².

1 bar = 10 5 Pa Cela correspond à un poids de kg sur une surface de 1m² ou à un poids de 1kg sur une surface de 1cm². 1 bar = 10 5 Pa Cela correspond à un poids de 10 000kg sur une surface de 1m² ou à un poids de 1kg sur une surface de 1cm². 1. Pression et volume On est dans un volume fermé. Si le volume diminue alors

Plus en détail

Chap2 L'air un mélange de molécules.

Chap2 L'air un mélange de molécules. Chap2 L'air un mélange de molécules. Items Connaissances Acquis Composition de l air Le dioxygène est nécessaire à la vie. Distinction entre un gaz et une fumée. Appareil de mesure de la pression. L'unité

Plus en détail

Composition de l air. Dissolution des gaz. Appareil ventilatoire. Le 23 mars 2015

Composition de l air. Dissolution des gaz. Appareil ventilatoire. Le 23 mars 2015 Composition de l air. Dissolution des gaz. Appareil ventilatoire. Le 23 mars 2015 Emmanuel PETIT MF1 n 22358 Introduction Sujets : la composition de l air et la dissolution des gaz. La découverte de l

Plus en détail

STATION DE LA SEYNE SUR MER

STATION DE LA SEYNE SUR MER STATION DE LA SEYNE SUR MER PRESENTATION DES PREMIERES MESURES DU 20/08/2009 AU 20/05/2010 Date de publication : 05/2010 PRESENTATION DE LA STATION La nouvelle station de mesure de la qualité de l air

Plus en détail

Partie 2 : Organisation et transformation de la matière. Rappel 5eme Chapitre 1 : Les états de la matière

Partie 2 : Organisation et transformation de la matière. Rappel 5eme Chapitre 1 : Les états de la matière Partie 2 : Organisation et transformation de la matière Rappel 5eme Chapitre 1 : Les états de la matière Introduction : l air et l atmosphère Sciences pour tous Questions p 14 à p 19 Mots croisé 1. Le

Plus en détail