3.1 Grammaires de formes. Exemple. Chapitre III. Des grammaires de formes à la géométrie fractale. Des grammaires de formes à la géométrie fractale 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "3.1 Grammaires de formes. Exemple. Chapitre III. Des grammaires de formes à la géométrie fractale. Des grammaires de formes à la géométrie fractale 1"

Transcription

1 3.1 Grammaires de formes Chapitre III Des grammaires de formes à la géométrie fractale Définitions Exemples Conclusions Exemple Andrea PALLADIO Des grammaires de formes à la géométrie fractale 1

2 Grammaires de formes Grammaire (ensemble de règles) pour décrire les formes géométriques Vocabulaire formes terminales marqueur forme initiale Exemple: Règles et Programmes Règles de production Forme A Forme B Formes éventuellement marquées Les marqueurs permettent la répétition Programme Suite de règles Codage Forme terminale Marqueur Forme initiale Programme: {3, 3, 3, 4} Programme: {1, 1, 2, 2, 2, 4} Exemple de grammaire de formes Règle 1 Règle 2 Règle 3 Programme: {2,2, 2, 2, 2, 4} Exemples de formes générées par la grammaire précédente Règle 4 Des grammaires de formes à la géométrie fractale 2

3 Autre exemple Exemple avec deux marqueurs Règle 5 Règle 6 Damier Exemples de règles Changement de forme Règle 1 Répétition Changement de couleur Règle 2 Rotation Changement de taille Des grammaires de formes à la géométrie fractale 3

4 Exemples Exemples Construction Architecture Urbanisme Mosaïque Décoration, mobiliers Tartans Façades Des grammaires de formes à la géométrie fractale 4

5 Jardins Lotissement (terrace houses) Divers En électronique Des grammaires de formes à la géométrie fractale 5

6 Ice-ray grammar Autre Exemple Exemples Portail organisé en grammaire Des grammaires de formes à la géométrie fractale 6

7 Conclusions sur les grammaires de formes Beaucoup d objets fabriqués par l homme sont susceptibles d être (re)produits par des grammaires de formes Nombreux exemples en informatique "Portails bien pensés" 3.2 Introduction à la Géométrie Fractale Géométrie euclidienne/géométrie fractale Présentations d'objets fractals Fractales stochastiques Courbes de Peano Courbes de Julia Systèmes de Lindenmeyer Conclusions De la géométrie euclidienne à la géométrie fractale Présentation de quelques objets fractals Benoît Mandelbrot Formes récursives (autosimilarité) Définition Répétitions récursives Initiateur Répétiteur Des grammaires de formes à la géométrie fractale 7

8 Courbe de Koch : étapes initiales Le flocon de Koch Etape 1 : l 1 =3 Périmètre du flocon Etape 2 : l 2 =3 (4/3) = 4 Surface du flocon S 1 = 3/4 (posons α = 3/4 ) S 2 = 4 α /3 Etape n : l n =l n-1 (4/3) =3 (4/3) n Suite convergente 8 α 2 3 S = = 5 5 Des grammaires de formes à la géométrie fractale 8

9 Dimension fractale Dimension fractale (Hausdorff-Besicovitch) ln(n) D= ln( 1/r) D = dimension n = longueur du segment r = facteur d autosimilarité Dimension du flocon de Koch n = 4 D = r =1/3 D = ln(4)/ln(3)= ln(n) ln( 1/r) Courbe de Lévy Courbe du dragon d Heighway Des grammaires de formes à la géométrie fractale 9

10 Générateur d'îles Autres objets fractals initiateur répétiteur Poussière de Cantor Tapis de Sierpinski point de départ première étape seconde étape Poussière de Cantor et objets dérivés Tapis de Sierpinski, etc. Poussière de Cantor Peigne de Cantor Tapis de Sierpinski Dentelle de Sierpinski Collier de Cantor Ville de Cantor Octogone de Sierpinski Eponge de Menger Des grammaires de formes à la géométrie fractale 10

11 Fractales stochastiques Variations aléatoires Terrains Plantes etc. Déplacement aléatoire du milieu d'un segment Segment initial 1ère étape 2ème étape 3ème étape D 1.2 Australie fractale Méthode d'interpolation stochastique des terrains H A B Procédure E I F C D G Première étape Seconde étape Des grammaires de formes à la géométrie fractale 11

12 Formule de calcul Plusieurs étapes 1 z = ( z1 + z 2) + uσ 02 2 lh u : variable aléatoire : Loi(u)= Gauss(0,1) l : niveau de récursivité h : paramètre fractal : h=3-d σ 0 : variance initiale Pour terrain D 2.3 Dan Connelly Les courbes de Peano Définitions et propriétés élémentaires Courbe de Hilbert et courbe en N de Peano Codification des clés sur les courbes Remarque D = 2 Bijection surface / ligne Des grammaires de formes à la géométrie fractale 12

13 Etapes initiales de la courbe de Hilbert Premières étapes de la courbe en N de Peano Obtention des clés de Peano par entrelacement de bits Chiffres après virgule X = Y = X = Y = P = P = (x = 3) et (y = 2) => p = 14 (x = 1,5) et (y = 1,0) => p = 3,5 Des grammaires de formes à la géométrie fractale 13

14 Ordre en N de Peano Ordre de Hilbert Courbes de Julia Lapin de Julia et Ensemble de Mandelbrot Soit un nombre complexe z 0 de départ et une constante complexe c, z n+1 z n2 + c, Avec c, z [0..1] 2 Des grammaires de formes à la géométrie fractale 14

15 Jean-Pierre Loubet Systèmes de Lindenmeyer Inventés par Aristid Lindenmeyer Ensemble de règles de ré-écritures (grammaire) pour engendrer des formes : plantes fleurs etc. Définition Exemples Formellement, un L-system est composé de trois éléments : un alphabet un mot initial : w un ensemble de règles de productions : P F : Forward + : tourner d un certain angle fixé, - : tourner du même angle dans l autre sens 4 ème génération α = 22,5 Des grammaires de formes à la géométrie fractale 15

16 Itérations Epaisseur des branches Règle de Léonard de Vinci (pression de la sève) D 2 =Σ d i 2 Grammaire stochastique Exemple stochastique ω : F.33 p1 : F F[ + F] F[ F] F.33 p2 : F F[ + F] F.34 p3 : F F[ F] F Des grammaires de formes à la géométrie fractale 16

17 Paul Bourke Systèmes de Lindenmeyer Conclusions (fractales) Périmètre de la Corse? Embellissement cosmétique Réalité virtuelle 3.3 Conclusion finale Principes de base pour la génération des images Usage bases d'images bases de données géographiques bases d'objets tri-dimensionnels conception des portails visuels Des grammaires de formes à la géométrie fractale 17

Fractals et IFS. 1 Introduction. March 2, 2011

Fractals et IFS. 1 Introduction. March 2, 2011 Fractals et IFS March 2, 2011 1 Introduction Le mot fractal est une invention de Benoît MANDELBROT mathématicien Français et Américain d origine polonaise Cette invention est citée en 1975 dans son fameux

Plus en détail

Épreuve pratique de mathématiques Printemps 2009. Descriptifs. (Page vide)

Épreuve pratique de mathématiques Printemps 2009. Descriptifs. (Page vide) Épreuve pratique de mathématiques Printemps 2009 Descriptifs (Page vide) Sujet 001 Épreuve pratique de mathématiques Descriptif Étude d une fonction dépendant d un paramètre Étant donné une fonction dépendant

Plus en détail

Fractales : les limites du réel

Fractales : les limites du réel Fractales : les limites du réel Annick LESNE Laboratoire de Physique Théorique des Liquides, Université Pierre et Marie Curie, Case courrier 121, 4 Place Jussieu, 75252 Paris Cedex 05, France lesne@lptl.jussieu.fr

Plus en détail

Ecole Supérieure d Ingénieurs Léonard de Vinci

Ecole Supérieure d Ingénieurs Léonard de Vinci Ecole Supérieure d Ingénieurs Léonard de Vinci «Pricing d options Monte Carlo dans le modèle Black-Scholes» Etudiant : / Partie A : Prix de Call et Put Européens Partie B : Pricing par Monte Carlo et réduction

Plus en détail

Synthèse d images. (4) Modèles procéduraux

Synthèse d images. (4) Modèles procéduraux Synthèse d images (4) Modèles procéduraux Plan de l exposé 1- Formes naturelles 2- Récursivité 3- Hasard 4- Bibliographie ppmforge (John Walker) Le besoin : appréhender la complexité des formes naturelles

Plus en détail

Initiation à l algorithmique

Initiation à l algorithmique Informatique S1 Initiation à l algorithmique procédures et fonctions 2. Appel d une fonction Jacques TISSEAU Ecole Nationale d Ingénieurs de Brest Technopôle Brest-Iroise CS 73862-29238 Brest cedex 3 -

Plus en détail

DossierFractales. Qu ont en commun un flocon de neige, la structure des galaxies et un chou-fleur? La réponse réside dans leur forme géométrique.

DossierFractales. Qu ont en commun un flocon de neige, la structure des galaxies et un chou-fleur? La réponse réside dans leur forme géométrique. Qu ont en commun un flocon de neige, la structure des galaxies et un chou-fleur? La réponse réside dans leur forme géométrique. 24 Josiane Lajoie UQTR DossierFractales On ne peut pas décrire un chou-fleur,

Plus en détail

Introduction et définition

Introduction et définition Loi de puissance Introduction et définition Propriétés de la loi de puissance(ldp) LdP et loi probabilités LdP et loi d échelle LdP et graphes complexes LdP et SOC Exemples d applicabilité Economie Réseaux

Plus en détail

Géométrie discrète Chapitre V

Géométrie discrète Chapitre V Géométrie discrète Chapitre V Introduction au traitement d'images Géométrie euclidienne : espace continu Géométrie discrète (GD) : espace discrétisé notamment en grille de pixels GD définition des objets

Plus en détail

Concours de recrutement interne PLP 2009

Concours de recrutement interne PLP 2009 Concours de recrutement interne PLP 2009 Le sujet est constitué de quatre exercices indépendants. Le premier exercice, de nature pédagogique au niveau du baccalauréat professionnel, porte sur le flocon

Plus en détail

Modélisation stochastique des données à partir d essais sur matériaux. Pr. Denys Breysse Université Bordeaux 1

Modélisation stochastique des données à partir d essais sur matériaux. Pr. Denys Breysse Université Bordeaux 1 Modélisation stochastique des données à partir d essais sur matériaux Pr. Denys Breysse Université Bordeaux 1 Hasard cause fictive de ce qui arrive sans raison apparente ou explicable (Petit Robert). Ce

Plus en détail

Fractals, autosimilarité et combinatoire

Fractals, autosimilarité et combinatoire Fractals, autosimilarité et combinatoire Anne Siegel (Irisa, CNRS, Rennes) Neuchâtel, Janvier 2006 Fractals? Tout et n importe quoi... Fractals? A fractal is a geometric object which is rough or irregular

Plus en détail

Projet informatique «Voyageur de commerce» Résolution approchée par algorithme génétique du problème du voyageur de commerce

Projet informatique «Voyageur de commerce» Résolution approchée par algorithme génétique du problème du voyageur de commerce Année 2007-2008 Projet informatique «Voyageur de commerce» Résolution approchée par algorithme génétique du problème du voyageur de commerce B. Monsuez Projet informatique «Voyageur de commerce» Résolution

Plus en détail

Intégrale stochastique

Intégrale stochastique Intégrale stochastique Plan L intégrale stochastique générale Intégrale de Wiener Exemples Processus d Itô Formule d Itô Formule de Black & Scholes Le processus B est un mouvement Brownien et { Ft B,t

Plus en détail

EXERCICES DE REVISIONS MATHEMATIQUES CM2

EXERCICES DE REVISIONS MATHEMATIQUES CM2 EXERCICES DE REVISIONS MATHEMATIQUES CM2 NOMBRES ET CALCUL Exercices FRACTIONS Nommer les fractions simples et décimales en utilisant le vocabulaire : 3 R1 demi, tiers, quart, dixième, centième. Utiliser

Plus en détail

Mathématiques mise à niveau - 521

Mathématiques mise à niveau - 521 Mathématiques mise à niveau - 521 Ces trois modules de mathématiques 521 ont été conçus pour préparer le PR1 de l activité SES option Informatique (EV7). Cette formation est néanmoins ouverte aux agents

Plus en détail

Algorithmes - Solutions

Algorithmes - Solutions Algorithmes - Solutions I Algorithmes liés au programme de la classe de première Du fait de l importance du travail d arithmétique en terminale, les algorithmes plus directement liés à la classe de première

Plus en détail

Probabilités III Introduction à l évaluation d options

Probabilités III Introduction à l évaluation d options Probabilités III Introduction à l évaluation d options Jacques Printems Promotion 2012 2013 1 Modèle à temps discret 2 Introduction aux modèles en temps continu Limite du modèle binomial lorsque N + Un

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 MATHÉMATIQUES Série S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à la

Plus en détail

ALEATOIRE - Les enjeux du cours de Probabilités en première année de l Ecole Polytechnique

ALEATOIRE - Les enjeux du cours de Probabilités en première année de l Ecole Polytechnique ALEATOIRE - Les enjeux du cours de Probabilités en première année de l Ecole Polytechnique Télécom ParisTech, 09 mai 2012 http://www.mathematiquesappliquees.polytechnique.edu/ accueil/programmes/cycle-polytechnicien/annee-1/

Plus en détail

Résumé du document «Programmes des classes préparatoires aux Grandes Écoles ; Discipline : Informatique ; Première et seconde années - 2013»

Résumé du document «Programmes des classes préparatoires aux Grandes Écoles ; Discipline : Informatique ; Première et seconde années - 2013» Résumé du document «Programmes des classes préparatoires aux Grandes Écoles ; Discipline : Informatique ; Première et seconde années - 2013» I Objectifs Niveau fondamental : «on se fixe pour objectif la

Plus en détail

Production de données et échelles temporelles de l évaluation du risque en finance. Deuxième partie (séance 2)

Production de données et échelles temporelles de l évaluation du risque en finance. Deuxième partie (séance 2) Séminaire d enseignement M2 Production de données et échelles temporelles de l évaluation du risque en finance Deuxième partie (séance 2) Séminaire M2 2015-2016 page 1 Plan 1. Les échelles de temps 2.

Plus en détail

La métaphore de l ordinateur estelle appropriée pour décrire les organismes vivants?

La métaphore de l ordinateur estelle appropriée pour décrire les organismes vivants? La métaphore de l ordinateur estelle appropriée pour décrire les organismes vivants? (Stabilisation fonctionnelle sélective) Originalité de la vie Physique: matière, énergie, temps Biologie: Physique +

Plus en détail

Master ISIFAR 2ème année Exercices pour le cours Mathématiques Financières

Master ISIFAR 2ème année Exercices pour le cours Mathématiques Financières Master ISIFAR 2ème année Exercices pour le cours Mathématiques Financières Chapitre 1 Exercice 1. * Calculer le prix à terme d échéance T d une obligation de nominal N, qui verse un coupon C à la date

Plus en détail

UEO11 COURS/TD 1. nombres entiers et réels codés en mémoire centrale. Caractères alphabétiques et caractères spéciaux.

UEO11 COURS/TD 1. nombres entiers et réels codés en mémoire centrale. Caractères alphabétiques et caractères spéciaux. UEO11 COURS/TD 1 Contenu du semestre Cours et TDs sont intégrés L objectif de ce cours équivalent a 6h de cours, 10h de TD et 8h de TP est le suivant : - initiation à l algorithmique - notions de bases

Plus en détail

Conception d une base de problèmes en ligne pour le Baccalauréat Professionnel. Marie-Pierre Lebaud

Conception d une base de problèmes en ligne pour le Baccalauréat Professionnel. Marie-Pierre Lebaud Conception d une base de problèmes en ligne pour le Baccalauréat Professionnel Marie-Pierre Lebaud Le Baccalauréat Professionnel en France après la 3 e : seconde professionnelle, puis première et terminale

Plus en détail

Institut d Informatique & d Initiative Sociale

Institut d Informatique & d Initiative Sociale Institut d Informatique & d Initiative Sociale 89, Bd Aristide Briand 13300 Salon de Provence Tél : 04 90 56 18 31 Fax : 04 90 56 91 66 e-mail : contact@3is-formation.eu 3IS Centre de formation agréé code

Plus en détail

Bases d algorithmique

Bases d algorithmique Bases d algorithmique Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2015/2016 Table des matières 1 Un peu de vocabulaire 2 1.1 Qu est-ce qu un algorithme?....................................... 2 1.2 Variable, affectation...........................................

Plus en détail

Unix/Linux I. 1 ere année DUT. Université marne la vallée

Unix/Linux I. 1 ere année DUT. Université marne la vallée Unix/Linux I 1 ere année DUT Université marne la vallée 1 Introduction 2 Fonctions et spécifité d Unix Architecture 3 4 5 Fichier Unix Arborescence de fichiers Quelques commandes sur les fichiers Chemins

Plus en détail

Corrigé des TD 1 à 5

Corrigé des TD 1 à 5 Corrigé des TD 1 à 5 1 Premier Contact 1.1 Somme des n premiers entiers 1 (* Somme des n premiers entiers *) 2 program somme_entiers; n, i, somme: integer; 8 (* saisie du nombre n *) write( Saisissez un

Plus en détail

Modèles et Méthodes de Réservation

Modèles et Méthodes de Réservation Modèles et Méthodes de Réservation Petit Cours donné à l Université de Strasbourg en Mai 2003 par Klaus D Schmidt Lehrstuhl für Versicherungsmathematik Technische Universität Dresden D 01062 Dresden E

Plus en détail

Arithmétique binaire. Chapitre. 5.1 Notions. 5.1.1 Bit. 5.1.2 Mot

Arithmétique binaire. Chapitre. 5.1 Notions. 5.1.1 Bit. 5.1.2 Mot Chapitre 5 Arithmétique binaire L es codes sont manipulés au quotidien sans qu on s en rende compte, et leur compréhension est quasi instinctive. Le seul fait de lire fait appel au codage alphabétique,

Plus en détail

Application des Ondelettes aux Signaux Fractales. Andrei Doncescu LAAS-CNRS

Application des Ondelettes aux Signaux Fractales. Andrei Doncescu LAAS-CNRS Application des Ondelettes aux Signaux Fractales Andrei Doncescu LAAS-CNRS Les Fractales n Définition Inachevée des fractales Fractal, ale, als : adj.

Plus en détail

INTRODUCTION. 1 k 2. k=1

INTRODUCTION. 1 k 2. k=1 Capes externe de mathématiques : session 7 Première composition INTRODUCTION L objet du problème est l étude de la suite (s n n définie par : n, s n = Dans une première partie, nous nous attacherons à

Plus en détail

Modélisation de systèmes complexes et éléments de finance computationnelle

Modélisation de systèmes complexes et éléments de finance computationnelle Professeur Olivier BRANDOUY Modélisation de systèmes complexes et éléments de finance computationnelle Master Recherche \(Séance 2\) 2009-2010 Olivier Brandouy - 2009/10-1 «More is different!» Olivier

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

SQL Server 2014 Implémentation d'une solution de Business Intelligence (Sql Server, Analysis Services, Power BI...)

SQL Server 2014 Implémentation d'une solution de Business Intelligence (Sql Server, Analysis Services, Power BI...) Avant-propos 1. À qui s'adresse ce livre? 15 2. Pré-requis 15 3. Objectifs du livre 16 4. Notations 17 Introduction à la Business Intelligence 1. Du transactionnel au décisionnel 19 2. Business Intelligence

Plus en détail

UEO11 Cours/TDn 2 Algorithmique : bases - 2007-2008. 3- Algorithmique...1 3.1 Définition : algorithmique...1. Critère algorithmique élémentaire

UEO11 Cours/TDn 2 Algorithmique : bases - 2007-2008. 3- Algorithmique...1 3.1 Définition : algorithmique...1. Critère algorithmique élémentaire UEO11 Cours/TDn 2 Algorithmique : bases - 2007-2008 Table des matières 3- Algorithmique...1 3.1 Définition : algorithmique...1 Critère algorithmique élémentaire...1 3.2 De l algorithme au programme...2

Plus en détail

EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats)

EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats) EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats) On cherche à modéliser de deux façons différentes l évolution du nombre, exprimé en millions, de foyers français possédant un téléviseur à écran plat

Plus en détail

ENSIL Troisième Année ELT

ENSIL Troisième Année ELT IFORMATIQUE APPLIQUEE TD1 Dans le cadre de ces TD, nous procédons à la simulation d'un système de télécommunication numérique. Cette opération va nous permettre d'étudier la performance du système sous

Plus en détail

CCP PSI - 2010 Mathématiques 1 : un corrigé

CCP PSI - 2010 Mathématiques 1 : un corrigé CCP PSI - 00 Mathématiques : un corrigé Première partie. Définition d une structure euclidienne sur R n [X]... B est clairement symétrique et linéaire par rapport à sa seconde variable. De plus B(P, P

Plus en détail

Problèmes et TICE au lycée

Problèmes et TICE au lycée DGEE 5 mai 2015 Inspection pédagogique régionale de mathématiques Sommaire du stage Introduction Avec quels logiciels Quelques exemples... Sommaire du stage Introduction Avec quels logiciels Quelques exemples...

Plus en détail

Théorie des graphes. Introduction. Programme de Terminale ES Spécialité. Résolution de problèmes à l aide de graphes. Préparation CAPES UCBL

Théorie des graphes. Introduction. Programme de Terminale ES Spécialité. Résolution de problèmes à l aide de graphes. Préparation CAPES UCBL Introduction Ces quelques pages ont pour objectif de vous initier aux notions de théorie des graphes enseignées en Terminale ES. Le programme de Terminale (voir ci-après) est construit sur la résolution

Plus en détail

Rapport Final. Etude Action «Illettrisme en entreprise, les salariés de bas niveau de qualification»

Rapport Final. Etude Action «Illettrisme en entreprise, les salariés de bas niveau de qualification» Rapport Final Etude Action «Illettrisme en entreprise, les salariés de bas niveau de qualification» Février 2001 Note méthodologique Rappel des objectifs Nous devons au terme de cette étude avoir : Cerné

Plus en détail

Capacité d un canal Second Théorème de Shannon. Théorie de l information 1/34

Capacité d un canal Second Théorème de Shannon. Théorie de l information 1/34 Capacité d un canal Second Théorème de Shannon Théorie de l information 1/34 Plan du cours 1. Canaux discrets sans mémoire, exemples ; 2. Capacité ; 3. Canaux symétriques ; 4. Codage de canal ; 5. Second

Plus en détail

Paris, 7 & 8 septembre 2015

Paris, 7 & 8 septembre 2015 Formation Marketing et merchandising d'une boutique de site culturel ou touristique Paris, 7 & 8 septembre 2015 Présentation générale de la formation Valoriser une boutique de site culturel et créer une

Plus en détail

Calcul stochastique appliqué à la finance. Volatilités stochastique, locale et implicite

Calcul stochastique appliqué à la finance. Volatilités stochastique, locale et implicite Calcul stochastique appliqué à la finance Ioane Muni Toke Draft version Ce document rassemble de brèves notes de cours. Les résultats sont proposés sans démonstration, les preuves ayant été données en

Plus en détail

Utiliser les propriétés Savoir réduire un radical savoir +,-,x,: Utiliser les propriétés des puissances Calculer avec des puissances

Utiliser les propriétés Savoir réduire un radical savoir +,-,x,: Utiliser les propriétés des puissances Calculer avec des puissances ARITHMETIQUE 1 C B A Numération Ecrire en lettres et en chiffres Poser des questions fermées autour d un document simple (message, consigne, planning ) Connaître le système décimal Déterminer la position

Plus en détail

Assurance Vie SENSIBILITE DES ENGAGEMENTS

Assurance Vie SENSIBILITE DES ENGAGEMENTS Journées d études 2011 Assurance Vie SENSIBILITE DES ENGAGEMENTS FRACTALES 0 Journées d études 2011 Sommaire Projet SIGMA 1 ère partie 1. Durée, duration, sensibilité 2. Sensibilité locale du BE Applications

Plus en détail

«Défaire» un nombre entier pour en faire une liste dont les éléments sont les chiffres de ce nombre. Deux applications.

«Défaire» un nombre entier pour en faire une liste dont les éléments sont les chiffres de ce nombre. Deux applications. «Défaire» un nombre entier pour en faire une liste dont les éléments sont les chiffres de ce nombre. Deux applications. En fait, ce sont les applications en question qui posent le problème du titre : Première

Plus en détail

NOTIONS DE GEOMETRIE FRACTALE. Evelyne LUTTON Jacques LÉVY VÉHEL. Objets Mathématiques

NOTIONS DE GEOMETRIE FRACTALE. Evelyne LUTTON Jacques LÉVY VÉHEL. Objets Mathématiques NOTIONS DE GEOMETRIE FRACTALE Objets Mathématiques 2 Evelyne LUTTON Jacques LÉVY VÉHEL Equipe APIS - INRIA Saclay - Ile-de-France - Evelyne.Lutton@inria.fr http ://complex.inria.fr/ Objets Mathématiques

Plus en détail

Proposition d activité utilisant l application. Tripatouille. (http://www.malgouyres.fr/tripatouille/)

Proposition d activité utilisant l application. Tripatouille. (http://www.malgouyres.fr/tripatouille/) IREM Clermont-Ferrand Algorithmique au lycée Malika More malika.more@u-clermont1.fr 28 janvier 2011 Proposition d activité utilisant l application Tripatouille (http://www.malgouyres.fr/tripatouille/)

Plus en détail

TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires

TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires I ) Ecrire l'expression analytique des signaux représentés sur les figures suivantes à l'aide de signaux particuliers. Dans le cas du signal y(t) trouver

Plus en détail

HAUTE PERFORMANCE DE CALCUL

HAUTE PERFORMANCE DE CALCUL Journées d études 2010 Modélisation actif-passif & HAUTE PERFORMANCE DE CALCUL FRACTALES 0 Journées d études 2010 Sommaire Projet SIGMA 1 ère partie 1.! Le printemps des modèles Applications Haute Performance

Plus en détail

THÉORIE DE L'INFORMATION : RAPPELS

THÉORIE DE L'INFORMATION : RAPPELS THÉORIE DE L'INFORMATION : RAPPELS 1920 : premières tentatives de définition de mesure de l'information à partir de 1948 : travaux de Shannon Théorie de l'information discipline fondamentale qui s'applique

Plus en détail

Définitions. Numéro à préciser. (Durée : )

Définitions. Numéro à préciser. (Durée : ) Numéro à préciser (Durée : ) On étudie dans ce problème l ordre lexicographique pour les mots sur un alphabet fini et plusieurs constructions des cycles de De Bruijn. Les trois parties sont largement indépendantes.

Plus en détail

Méthodes Numériques et Informatiques (MP050) Examen de TP du 23 juin 2010

Méthodes Numériques et Informatiques (MP050) Examen de TP du 23 juin 2010 Méthodes Numériques et Informatiques () Examen de TP du 23 juin 2010 Calculatrices et documents autorisés Les deux parties sont indépendantes. Les questions indépendantes sont signalées par le symbole

Plus en détail

Programme de mathématiques TSI1

Programme de mathématiques TSI1 Programme de mathématiques TSI1 1. PROGRAMME DE DÉBUT D ANNÉE I. Nombres complexes et géométrie élémentaire 1. Nombres complexes 1 2. Géométrie élémentaire du plan 3 3. Géométrie élémentaire de l espace

Plus en détail

1 comptables Principes de base du modèle Ressource «mécanismes comptables fondamentaux» 2

1 comptables Principes de base du modèle Ressource «mécanismes comptables fondamentaux» 2 Semestre Niveau de connaissance : : connaître, culture générale : savoir appliquer 3 : maîtriser ressources IUT en ligne : se connecter à http://www.iutenligne.net/etudiants_log.php identifiant : qlio0

Plus en détail

Loi binomiale Lois normales

Loi binomiale Lois normales Loi binomiale Lois normales Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 204/205 Table des matières Rappels sur la loi binomiale 2. Loi de Bernoulli............................................ 2.2 Schéma de Bernoulli

Plus en détail

Les mathématiques du XXe siècle

Les mathématiques du XXe siècle Itinéraire de visite Les mathématiques du XXe siècle Tous publics de culture scientifique et technique à partir des classes de 1ères Temps de visite : 1 heure 30 Cet itinéraire de visite dans l exposition

Plus en détail

Théorie de l information et codage pour les canaux de Rayleigh MIMO

Théorie de l information et codage pour les canaux de Rayleigh MIMO Théorie de l information et codage pour les canaux de Rayleigh MIMO Philippe Ciblat École Nationale Supérieure des Télécommunications, Paris, France Plan 1 Canal de Rayleigh Modèle Diversité Système MIMO

Plus en détail

Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. Université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou

Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. Université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou Faculté de Génie Electrique et Informatique Département Automatique MEMOIRE DE MAGISTER En

Plus en détail

Que faire en algorithmique en classe de seconde? ElHassan FADILI Lycée Salvador Allende

Que faire en algorithmique en classe de seconde? ElHassan FADILI Lycée Salvador Allende Que faire en algorithmique en classe de seconde? BEGIN Que dit le programme? Algorithmique (objectifs pour le lycée) La démarche algorithmique est, depuis les origines, une composante essentielle de l

Plus en détail

P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S

P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S POUR L ENSEIGNEMENT DE L INFORMATIQUE MPSI première année I. Objectifs de la formation II-1 Développement de compétences et d aptitudes

Plus en détail

Maple: premiers calculs et premières applications

Maple: premiers calculs et premières applications TP Maple: premiers calculs et premières applications Maple: un logiciel de calcul formel Le logiciel Maple est un système de calcul formel. Alors que la plupart des logiciels de mathématiques utilisent

Plus en détail

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat S ntilles-guyane 11 septembre 14 Corrigé EXERCICE 1 6 points Commun à tous les candidats Une entreprise de jouets en peluche souhaite commercialiser un nouveau produit et à cette fin, effectue

Plus en détail

SQL Server 2012 Implémentation d'une solution de Business Intelligence (Sql Server, Analysis Services...)

SQL Server 2012 Implémentation d'une solution de Business Intelligence (Sql Server, Analysis Services...) Avant-propos 1. À qui s'adresse ce livre? 15 2. Pré-requis 15 3. Objectifs du livre 16 4. Notations 17 Introduction à la Business Intelligence 1. Du transactionnel au décisionnel 19 2. Business Intelligence

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

Programmation avec Python - Automne 2015 Bruno Martin & Jean-Paul Roy L1-Sciences. Cours n 4. http://deptinfo.unice.fr/~roy.

Programmation avec Python - Automne 2015 Bruno Martin & Jean-Paul Roy L1-Sciences. Cours n 4. http://deptinfo.unice.fr/~roy. Programmation avec Python - Automne 2015 Bruno Martin & Jean-Paul Roy L1-Sciences Cours n 4 http://deptinfo.unice.fr/~roy La Tortue 1 Les deux types de graphisme dans le plan Il y a deux types de graphisme

Plus en détail

III Caractérisation d'image binaire

III Caractérisation d'image binaire III Caractérisation d'image binaire 1. Généralités Les images binaires codent l'information sur deux valeurs. Rarement le résultat direct d'un capteur, mais facilement obtenues par seuillage dans certains

Plus en détail

MATHS FINANCIERES. Mireille.Bossy@sophia.inria.fr. Projet OMEGA

MATHS FINANCIERES. Mireille.Bossy@sophia.inria.fr. Projet OMEGA MATHS FINANCIERES Mireille.Bossy@sophia.inria.fr Projet OMEGA Sophia Antipolis, septembre 2004 1. Introduction : la valorisation de contrats optionnels Options d achat et de vente : Call et Put Une option

Plus en détail

ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE D ALGER

ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE D ALGER MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE D ALGER PROGRAMME DE LICENCE EN SCIENCES COMMERCIALES ET FINANCIERES OPTION : FINANCE ( applicable à partir

Plus en détail

O, i, ) ln x. (ln x)2

O, i, ) ln x. (ln x)2 EXERCICE 5 points Commun à tous les candidats Le plan complee est muni d un repère orthonormal O, i, j Étude d une fonction f On considère la fonction f définie sur l intervalle ]0; + [ par : f = ln On

Plus en détail

La théorie du chaos. Ce n'est réellement que depuis environ un siècle que la notion de "chaos" évolua et fut redéfinie.

La théorie du chaos. Ce n'est réellement que depuis environ un siècle que la notion de chaos évolua et fut redéfinie. La théorie du chaos Le monde est un chaos, et son désordre excède tout ce qu'on y voudrait apporter de remède. Pierre Corneille Le chaos n'est qu'un principe méconnu de l'ordre. Anonyme L'art est l'antithèse

Plus en détail

Annexe 1 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles

Annexe 1 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Annexe 1 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Filière : économique et commerciale Option : Economique (ECE) Discipline : Mathématiques- Informatique Première année Ministère de l enseignement

Plus en détail

Images numériques matricielles "Bit Map"

Images numériques matricielles Bit Map Images numériques matricielles "Bit Map" Codage informatique: Qu'est-ce que l image, sur support argentique (photo) ou sur support numérique? De l information! Alors qu en photo la qualité de l information

Plus en détail

Plan. Codes Correcteurs d Erreurs Les codes cycliques. Division Euclidienne. Définition. Exercice. Marc Chaumont. Exercice.

Plan. Codes Correcteurs d Erreurs Les codes cycliques. Division Euclidienne. Définition. Exercice. Marc Chaumont. Exercice. Plan Codes Correcteurs d Erreurs Les codes cycliques November 12, 2008 1 2 Définition Division Euclidienne Un polynôme à coefficients dans F 2 est une fonction de la forme P(X ) = a 0 + a 1 X + a 2 X 2

Plus en détail

Forum TER@TEC, 16 juin 2010

Forum TER@TEC, 16 juin 2010 Patrimoine et contenu Numérique TerraNumerica Numérisation des territoires et de leurs ressources et accès au contenu géolocalisé Un investissement Budget : 12,4 M TerraNumerica en chiffres Un consortium

Plus en détail

Cours 1 : La compilation

Cours 1 : La compilation /38 Interprétation des programmes Cours 1 : La compilation Yann Régis-Gianas yrg@pps.univ-paris-diderot.fr PPS - Université Denis Diderot Paris 7 2/38 Qu est-ce que la compilation? Vous avez tous déjà

Plus en détail

Modélisation de systèmes complexes et éléments de finance computationnelle

Modélisation de systèmes complexes et éléments de finance computationnelle Professeur Olivier BRANDOUY Modélisation de systèmes complexes et éléments de finance computationnelle Master Recherche (séance 6) 2009-2010 Olivier Brandouy - 2009/10-1 Plan de la séance 1. Faits stylisés,

Plus en détail

LE POINT SUR LES MATHÉMATIQUES DANS LES BTS RENTRÉE 2003

LE POINT SUR LES MATHÉMATIQUES DANS LES BTS RENTRÉE 2003 LE POINT SUR LES MATHÉMATIQUES DANS LES BTS RENTRÉE 00 ) LES PROGRAMMES a) Le cadre général L arrêté du 8 juin 00 comporte trois annexes, notamment l annexe donnant l intégralité des modules permettant

Plus en détail

CODAGE D UN NOMBRE SYSTEME DE NUMERATION

CODAGE D UN NOMBRE SYSTEME DE NUMERATION 1. Base d un système de numération 1.1 Système décimal. C est le système de base 10 que nous utilisons tous les jours. Il comprend dix symboles différents :... Exemple du nombre 2356 de ce système : nous

Plus en détail

Chapitre 1 : Présentation des concepts réseau... 5 161. Chapitre 2 : Normalisation des protocoles... 33 215

Chapitre 1 : Présentation des concepts réseau... 5 161. Chapitre 2 : Normalisation des protocoles... 33 215 Les réseaux - Administration d'un réseau LES TP INFORMATIQUES 3 Énoncés Corrigés Chapitre 1 : Présentation des concepts réseau........ 5 161 Chapitre 2 : Normalisation des protocoles........... 33 215

Plus en détail

EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE CORRIGE

EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE CORRIGE EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE CORRIGE QCM Remarque : - A une question correspond au moins 1 réponse juste - Cocher la ou les bonnes réponses Barème : - Une bonne réponse = +1 - Pas de réponse = 0

Plus en détail

Évaluation des risques de la réplique d une option asiatique en temps discret

Évaluation des risques de la réplique d une option asiatique en temps discret COLLECTION FEUILLE D ARGENT TRAVAUX DE RECHERCHE 2004-001 Évaluation des risques de la réplique d une option asiatique en temps discret Olivier Lussier Jean-Pierre Paré ÉVALUATION DES RISQUES DE LA RÉPLIQUE

Plus en détail

Michel STOCKHEM, Directeur ARTS² BACHELIER 1 Représentant du Pouvoir organisateur

Michel STOCKHEM, Directeur ARTS² BACHELIER 1 Représentant du Pouvoir organisateur Option : ARCHITECTURE D'INTÉRIEUR ARCHITECTURE D'INTÉRIEUR ATELIER 180 13 4 180 15 5 ARCHITECTURE D'INTÉRIEUR CROQUIS 60 4 2 60 4 2 COULEUR PRATIQUE DE LA COULEUR 30 2 1 DESIGN DE L'OBJET ATELIER 60 4

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA VOIX SUR IP?

QU EST-CE QUE LA VOIX SUR IP? QU EST-CE QUE LA VOIX SUR IP? Lorraine A côté du réseau téléphonique traditionnel et des réseaux de téléphonie mobile (GSM, GPRS, UMTS, EDGE ), il existe, depuis quelques années, une troisième possibilité

Plus en détail

Quantification Scalaire et Prédictive

Quantification Scalaire et Prédictive Quantification Scalaire et Prédictive Marco Cagnazzo Département Traitement du Signal et des Images TELECOM ParisTech 7 Décembre 2012 M. Cagnazzo Quantification Scalaire et Prédictive 1/64 Plan Introduction

Plus en détail

L'informatique au lycée. Dans le domaine des arts, c'est l'artiste néerlandais Maurits Cornelis Escher qui fait le plus grand usage de la récursivité.

L'informatique au lycée. Dans le domaine des arts, c'est l'artiste néerlandais Maurits Cornelis Escher qui fait le plus grand usage de la récursivité. L'informatique au lycée http://ow.ly/mkyxl 7.1. La récursivité En mathématiques, en informatique, en biologie, mais aussi dans notre quotidien, nous faisons souvent face à des situations où un problème

Plus en détail

MPSI FORMULAIRE LIONEL PORCHERON DANIEL PORCHERON MAGALI DÉCOMBE VASSET. Le Formulaire MPSI

MPSI FORMULAIRE LIONEL PORCHERON DANIEL PORCHERON MAGALI DÉCOMBE VASSET. Le Formulaire MPSI MPSI FORMULAIRE LIONEL PORCHERON DANIEL PORCHERON MAGALI DÉCOMBE VASSET Le Formulaire MPSI Conception et création de couverture : Atelier 3+ Collaboration technique : Thomas Fredon, ingénieur Télécom Bretagne

Plus en détail

Projet de Machines Virtuelles

Projet de Machines Virtuelles Projet de Machines Virtuelles Gabriel Kerneis Vendredi 11 mars 2011 1 Introduction Le but de ce sujet est d implémenter la MARS (Memory Array Redcode Simulator), une machine virtuelle utilisée dans le

Plus en détail

CHAPITRE 1. Michel LUBRANO using lecture notes by Luc Bauwens. Avril 2011. 1 Introduction 2

CHAPITRE 1. Michel LUBRANO using lecture notes by Luc Bauwens. Avril 2011. 1 Introduction 2 CHAPITRE 1 Volatilité et risques financiers Michel LUBRANO using lecture notes by Luc Bauwens Avril 2011 Contents 1 Introduction 2 2 Rendements et volatilité 2 2.1 Rendements..................................

Plus en détail

Demande de modification de branchements individuels, suite à division ou regroupement de lots dans un immeuble existant

Demande de modification de branchements individuels, suite à division ou regroupement de lots dans un immeuble existant Direction Raccordements Demande de modification de branchements individuels, suite à division ou regroupement de lots dans un immeuble existant Identification : ERDF-FOR-RAC_10E Version : V.1.0 de pages

Plus en détail

Elec II Le courant alternatif et la tension alternative

Elec II Le courant alternatif et la tension alternative Elec II Le courant alternatif et la tension alternative 1-Deux types de courant -Schéma de l expérience : G -Observations : Avec une pile pour G (courant continu noté ): seule la DEL dans le sens passant

Plus en détail

Représentation des Nombres

Représentation des Nombres Chapitre 5 Représentation des Nombres 5. Representation des entiers 5.. Principe des représentations en base b Base L entier écrit 344 correspond a 3 mille + 4 cent + dix + 4. Plus généralement a n a n...

Plus en détail

Plan. Codage d information d Codage de l informationl. Les informations traitées par les ordinateurs sont de différentes natures :

Plan. Codage d information d Codage de l informationl. Les informations traitées par les ordinateurs sont de différentes natures : Plan Introduction Systèmes de numération et représentation des nombres Systèmes de numération Système de numération décimaled Représentation dans une base b Représentation binaire, Octale et Hexadécimale

Plus en détail

Michel STOCKHEM, Directeur ARTS² BACHELIER 1 Représentant du Pouvoir organisateur

Michel STOCKHEM, Directeur ARTS² BACHELIER 1 Représentant du Pouvoir organisateur Option : ARCHITECTURE D'INTÉRIEUR ARCHITECTURE D'INTÉRIEUR ATELIER 180 13 4 180 15 5 ARCHITECTURE D'INTÉRIEUR CROQUIS 60 4 2 60 4 2 COULEUR PRATIQUE DE LA COULEUR 30 2 1 DESIGN DE L'OBJET ATELIER 60 4

Plus en détail

NOUVELLES MESURES DE DÉPENDANCE POUR

NOUVELLES MESURES DE DÉPENDANCE POUR NOUVELLES MESURES DE DÉPENDANCE POUR UNE MODÉLISATION ALPHA-STABLE. Bernard GAREL & Bernédy KODIA Institut de Mathématiques de Toulouse et INPT-ENSEEIHT Xèmmes Journées de Méthodologie Statistique de l

Plus en détail