Enjeux climatiques & énergétiques en Poitou-Charentes. Journée des associations 26 octobre 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enjeux climatiques & énergétiques en Poitou-Charentes. Journée des associations 26 octobre 2012"

Transcription

1 Enjeux climatiques & énergétiques en Poitou-Charentes Journée des associations 26 octobre 2012

2

3 Concentration de CO 2 en ppmv Différentiel de température en C Évolution des concentrations de CO 2 au cours des temps géologiques 2011 : 390 ppm Source : C. Lorius, LGGG-CNRS

4 Les principaux gaz à effet de serre Deux paramètres à prendre en compte : - La durée de séjour dans l atmosphère, - La capacité à faire barrage au rayonnement infrarouge de la terre 4

5 Projection des variations de températures annuelles dans les différentes régions en 2050

6 Projection des changements de précipitations en 2050 Sous-titre Projection des changements annuels de precipitations par rapport à la situation actuelle pour un accroissement des concentrations de GES de 1% par an. - 6 sur n -

7 Quel impact sur les températures en région Poitou-Charentes? Une hausse des températures Moyenne annuelle: 0,8 et 1,4 C en 2030 selon les scénarios Plus marquée en été: 1,8 à 2 C dès 2030 et 5,5 C en 2080 Jusqu à +5,5 C de température moyenne estivale en 2080 selon le scénario A2 Source: Etude inter-régionale sur l adaptation au changement climatique MEDDTL/SOGREAH

8 Quel impact sur les précipitations en région Poitou-Charentes? Moyennes saisonnières des précipitations estivales (juin juillet ( aout De 15 à 65% de baisse des précipitations en moyenne à l horizon 2080 Source: Etude inter-régionale sur l adaptation au changement climatique MEDDTL/SOGREAH Une diminution des précipitations annuelles moyennes Avec des disparités territoriales (plus marquée dans l Ouest) et saisonnières (plus marquée en été) la pluviométrie ne représenterait plus que 80 à 65% de ce que l on observe sur la période de référence à l horizon 2080

9 Synthèse des évolutions climatiques et des enjeux associés Une hausse des températures Une sensibilité importante aux sécheresses Une hausse du nombre de jours de canicules Une augmentation du nombre de jours secs consécutifs Une diminution du nombre de jours de gel Une diminution des précipitations annuelles moyennes Une diminution du nombre de jours de pluie Une élévation du niveau de la mer Bâtiment Aménagement du territoire et cadre bâti : Confort d été Risque Retrait Gonflement des Argiles Agriculture, Conchyliculture, sylviculture, viticulture Ressource en eau Biodiversité Tourisme Risques submersion/immersion Infrastructures et transports

10 Approche territoire régional (CITEPA) EMISSIONS DIRECTES

11 Synthèse des émissions du territoire régional en kt eqco2 Emissions du territoire régional en 2008 Tertiaire Déchets 2% 5% 12% Résidentiel Industrie 18% 20% Transport de personnes Agriculture 28% 15% Transport de marchandises Source: AREC 11

12 Synthèse des émissions du territoire régional Emissions du territoire régional (en kt eqco2 ) Déchets Industrie -7% -13% Agriculture -15% Transport de marchandises +51% Transport de personnes Tertiaire +8% +32% 0 Résidentiel +23% Source: AREC 12

13 Synthèse des émissions du territoire régional Emissions du territoire régional (en kt eqco2 ) Déchets Industrie -7% -13% Agriculture -15% Transport de marchandises +51% Transport de personnes Tertiaire +8% +32% 0 Résidentiel +23% Source: AREC 13

14 Synthèse des émissions du territoire régional Emissions du territoire régional (en kt eqco2 ) Gaz fluorés N2O CH4 C Transports Résidentiel / Tertiaire Agriculture Industrie Gestion des déchets Source: AREC 14

15 Résidentiel 3 800kt eqco2 19% Evolution des facteurs de Kaya de 1990 à 2008 (avec correction climatique) 30,0% 20,0% taille des logements : 86 m² à 94 m² par logement +28% Nombre occupant par logement (inverse) taux d occupation des logements : 2,61 à 2,24 personnes par logement 10,0% Taille des logements +10% +9% -3% -20% 0,0% -10,0% Contenu en CO2 de l'énergie Performance énergétique du logement Surface par personne Population Performance énergétique : 243 kwh/m² à 194 kwh/m² Total -20,0% -30,0%

16 Transport de personnes 3 800kt eqco2 19% 20,0% 15,0% 10,0% 5,0% 0,0% -5,0% -10,0% Distance parcourue par véhicule : de km/an à km/an +1% Contenu en CO2 moyen des carburants* Distance par véhicule -17% Consommation moyenne de carburant par kilomètre +14 % Distance par personne Nombre de véhicule par personne +10 % Taille de la population Taux d équipement des ménages : de 0,48 à 0,51 voiture par personne +5% Total -15,0% -20,0% Performance énergétique des moteurs : consommation moyenne de 8,22 à 6,82 l/100km

17 Transport de marchandises 2900kt eqco2 15% Evolution des facteurs de Kaya de 1990 à % 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% -18% +18% +63% +58% 0% -10% -20% Contenu en CO2 de l'énergie* Performance énergétique des moteurs Chargement moyen des PL Distance parcourue annuellement Total -30% Sources: AREC, SOeS (bdd SitraM), observatoire des transports transpyrénéen, CETE Sud-ouest, ORT 17

18 Transport de marchandises 2900kt eqco2 15% Trafic des PL (en millions de kilomètres parcourus en Poitou-Charentes ) % % % % Sources: AREC, SOeS (bdd SitraM), observatoire des transports transpyrénéen, CETE Sud-ouest, ORT 18

19 Industrie kt eqco2 19% Emissions des industries (en kt eqco2 ) Gaz fluorés CO2 - hors PNAQ - Emissions énergétiques CO2 - PNAQ - Emissions énergétiques CO2 - PNAQ - Emission décarbonatation Sources: AREC, GEREP, SOeS (bdd Pégase), CITEPA 19

20 Agriculture 5 400kt eqco2 28% Emissions directes de GES de l agriculture en 2008 CO 2 Consommation d énergie - pêche CO 2 Consommation d énergie - agriculture 2% 12% N 2 O Sols agricoles 35% 21% CH 4 Fermentation entérique 16% 14% CH 4 / N 2 O Déjections animales (bâtiment, stockage et traitement) N 2 O Déjections animales (pâture ou épandage fertilisant) Sources: AREC, AGRESTE, CITEPA 20

21 Emissions directes: modèles et incertitudes Emissions directes activité = FA activité * FE activité Niveau d incertitude des principaux résultats des émissions directes Activité Incertitude sur le Facteur d activité Incertitude sur le Facteur d émission Incertitude totale Résidentiel 15% 10% 20% Transport de personne 20% 5% 20% Agriculture - Consommation d énergie 40% 5% 40% Agriculture - Fermentation entérique 10% 40% 40% Agriculture - Gestion des déjections animales 10% 50% 50% Agriculture - Sols agricoles 10% 200% 200% Industries 20% 10% 25% Tertiaire 20% 10% 25% Transport de marchandises 20% 5% 20% Gestion des déchets 10% 50% 50% Niveau d incertitude par gaz à effet de serre Type de gaz Part dans les émissions directes en 2008 Niveau d incertitude Dioxyde de carbone CO 2 71% 23% Méthane CH 4 10% 44% Protoxyde d azote N 2 O 17% 165% Gaz fluorés (HFC, PFC et SF 6 ) 2% inconnu 21

22 APPROCHE CONSOMMATION RÉGIONALE (NAMEA)

23 Consommation régionale Répartition des émissions de la consommation d un Picto-charentais 9% Services Autres services Activité culturelles et sportives Education Santé 16% Biens Autres biens Habillement Equipement Produits chimiques et pharmaceutiques 2% 2% 5% 7% 4% Administrations publiques 2% 2% 4% 2% 4% 19% 3% 5% 27% Transports Transport individuel énergie Transport individuel - autre Transports non individuel 21% Alimentation Hôtel, café, restaurant Alimentation domestique 3% 18% 4% 8% 12% 23% Logement Logement énergie Logement construction Logement autres Sources: AREC, SOeS, Eurostat, banque mondiale, INSEE, douanes 24

24 Consommation régionale Emissions induites des importations françaises par type de bien (en kt eqco2 ) Services Autres biens TIC Matériel de transport et équipements Machinerie et équipement (hors matériel de transport) Plastiques et autres produits minéraux non métallique Produits chimiques Métaux et produits métalliques Textile Hydrocarbures bruts et raffinés Produit alimentaires Emissions importations (hors importations ré-exportées) Sources: AREC, SOeS, Eurostat, banque mondiale, INSEE, douanes Emissions induites des importations françaises par pays d origine (en kt eqco2 ) Autres pays Pays importateurs d'hydrocarbures Japon Chine Etats-Unis Autres pays d'europe Pays-bas Royaume-Uni Espagne Italie Belgique Allemagne Emissions importations (hors importations ré-exportées) Sources: AREC, SOeS, Eurostat, banque mondiale, INSEE, douanes 25

25 Empreinte carbone régionale Emissions de la consommation régionale de 1990 à 2008 (en kt eqco2 ) Sources: AREC, SOeS, Eurostat, banque mondiale, INSEE, douanes 26

26 Empreinte carbone régionale Français 8.5 t eqco2 /an Picto-charentais 9.8 t eqco2 /an Français 10.6 t eqco2 /an Picto-charentais 10.6 t eqco2 /an Approche territoire 1 Approche consommation Sources: AREC, SOeS, Eurostat, banque mondiale, INSEE, douanes (1) CITEPA non corrigé (approche internationale pour permettre la comparaison) 27

27 CONSOMMATION ENERGETIQUE REGIONALE Consommation

28 Consommation énergétique par secteur En milliers de tep

29

30 Répartition de la consommation énergétique 2011 par secteur 21% 15% 22% 26% 5% 11%

31 PIB, Consommation et intensité énergétique finale base 100 en Consommation finale régionale Intensité énergétique en volume PIB en volume Objectif Loi POPE

32 Prix c TTC/kWh.PCI 14 Tarif des énergies en France (particuliers) en c courant TTC/kWh PCI Gaz de ville B1 Gaz bouteille ou citerne Fioul Chauffage urbain Bois bûche 50cm Electricité (6 kva)

33 Prix c TTC/kWh.PCI (Base 100 en 1990) Tarif des énergies en France (particuliers) en c constants TTC/kWh PCI - Base 100 en Gaz de ville B1 Gaz bouteille ou citerne Fioul Chauffage urbain Bois bûche 50cm Electricité (6 kva)

34 FACTURE ENERGETIQUE REGIONALE X = Conso Tarifs Facture

35 Consommation énergétique régionale par secteur x prix moyen de l énergie finale consommée TTC Hypothèses : - Utilisation des tarifs moyens des consommations par secteur. Source tarifaire : SOeS, Bilan énergétique France, Base Pégase

36 Facture énergétique par énergie En milliers d'euros courants Autres et autres EnR Chauffage urbain Bois énergie Electricité Gaz naturel Produits pétroliers Charbon Facture énergétique record en 2011 = 6,1 Md Soit / hab pour satisfaire tous les besoins (domestiques et productifs)

37 Facture énergétique par secteur En milliers d'euros courants Transport Agriculture Tertiaire Résidentiel Industrie -

38 250% Evolution de la composition de la facture énergétique du secteur Résidentiel-Tertiaire 227% 200% 150% 100% 89% 96% 89% 50% 0% -50% -7% -17% -100% Produits pétroliers Gaz naturel Electricité Bois énergie Chauffage urbain Global Evolution consommation Evolution tarifs Evolution facture

39 Facture énergétique des ménages par département Région Vienne Deux-Sèvres Charente-Maritime Charente - Facture (en ) Nbre de ménages

40 Facture énergétique des ménages par surface de chauffage Moins de 25 m² De 25 à moins de 40 m² De 40 à moins de 70 m² De 70 à moins de 100 m² De 100 à moins de 150 m² 150 m² ou plus - Facture (en ) Nbre de ménages

41 Facture énergétique des ménages par énergie principale de chauffage Bois Chauffage urbain Electricité Fioul (mazout) Gaz de ville ou de réseau Gaz en bouteilles ou citerne - Facture (en ) Nbre de ménages

42 Facture énergétique moyenne des ménages En euros 1629 ou plus de 1589 à moins de 1629 de 1549 à moins de 1589 de 1510 à moins de 1549 de 1461 à moins de 1510 de 1389 à moins de 1461 moins de 1389 Source : Insee - AREC IGN - Insee 2012

43 BALANCE COMMERCIALE ENERGETIQUE REGIONALE

44 Consommation énergétique régionale par énergie X Prix moyen de l énergie brute (importée ou exportée) Hypothèses : Dépendance extérieure à 100% Equilibre offre-demande régionale Prorata de l export national A partir du solde national d exportation d électricité, calcul de la part exportatrice régionale au prorata de la production nationale. Source tarifaire : SOeS, Bilan énergétique France, Base Pégase

45 Prix des énergies importées/exportées En cts courants / kwh Electricité exportée GN importé Charbon importé Produits pétroliers raffinés importés

46 2 000 Facture énergétique par type d'énergie En millions d'euros constants Gaz Pétrole Charbon Electricité Facture imports énergétiques 2011 = 1,86 Md vs Facture exports 2011 = 0,11 Md Evitement de facture due au bois : 0,2 Md Solde régional record en 2011 = -1,75 Md Contribution PC = 2,85% du déficit national Soit de déficit commercial énergétique par habitant

47 Merci de votre attention

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE EN STATION SAINT MARTIN DE BELLEVILLE (LES MENUIRES, VAL THORENS)

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE EN STATION SAINT MARTIN DE BELLEVILLE (LES MENUIRES, VAL THORENS) BILAN GAZ A EFFET DE SERRE EN STATION SAINT MARTIN DE BELLEVILLE (LES MENUIRES, VAL THORENS) Étude menée en partenariat avec : Agence De l Environnement et de la Maîtrise de l Energie (ADEME) Commune de

Plus en détail

Grand Paris Seine Ouest. Synthèse du diagnostic énergétique et gaz à effet de serre du territoire

Grand Paris Seine Ouest. Synthèse du diagnostic énergétique et gaz à effet de serre du territoire Grand Paris Seine Ouest Synthèse du diagnostic énergétique et gaz à effet de serre du territoire Novembre 2009 La communauté d agglomération Grand Paris Seine Ouest, issue de la fusion d Arc de Seine et

Plus en détail

Bienvenue dans Clim Way Paris!

Bienvenue dans Clim Way Paris! Quelques rappels scientifiques L effet de serre naturel En se réchauffant grâce au rayonnement solaire, la Terre émet de la chaleur vers l espace. Si toute cette chaleur s échappait il ferait environ 18

Plus en détail

BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 2004

BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 2004 BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 24 Rapport Final Novembre 26 Visa 5/489/NOLL pour le compte du Ministère de la Région Wallonne DGTRE BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 24 Rapport final Novembre

Plus en détail

LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE : UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE

LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE : UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE : UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE Bernard LAPONCHE 18 mai 2011 www.global-chance.org LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE UNE COMPARAISON

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Octobre 2013

Tendances conjoncturelles Octobre 2013 Tendances conjoncturelles Octobre 2013 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, automne 2013» Pour toute question

Plus en détail

Tableau de bord des émissions de gaz à effet de serre et de l énergie en Picardie

Tableau de bord des émissions de gaz à effet de serre et de l énergie en Picardie Tableau de bord des émissions de gaz à effet de serre et de l énergie en Picardie Synthèse Régionale Edition 2010 Chiffres 2007 Sommaire Le bilan global des émissions de gaz à effet de serre en Picardie...

Plus en détail

BILAN GES 2012 Centre Hospitalier Louis Giorgi

BILAN GES 2012 Centre Hospitalier Louis Giorgi BILAN GES 2012 Centre Hospitalier Louis Giorgi Réalisé le 25 Mars 2013 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 3 1.1 SYNTHESE DU BILAN GES DU CENTRE HOSPITALIER 3 1.2 ORGANISATION DU DOCUMENT 3 1.3 GLOSSAIRE 3 2 CONTEXTE

Plus en détail

12 318 km2, 2,3 % de l espace national 150 km de côtes

12 318 km2, 2,3 % de l espace national 150 km de côtes 12 318 km2, 2,3 % de l espace national 150 km de côtes 2 départements (Eure et Seine-Maritime) 1 419 communes, dont 82 % de communes rurales 6 communautés d agglomération, 64 communautés de communes Taux

Plus en détail

Base de données PEGASE www.industrie.gouv.fr/energie

Base de données PEGASE www.industrie.gouv.fr/energie Liberté Égalité Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L'ÉCONOMIE DES FINANCES ET DE L'INDUSTRIE 600 550 500 450 400 350 300 En euros constants indice base 100 en 1973 PRIX DES ÉNERGIES Prix du pétrole

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre SOMMAIRE 1 Contexte réglementaire 3 2 Description de la personne morale 4 3 Année de reporting de l exercice et l année de référence 6 4 Emissions directes de

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

Communauté Urbaine du Grand Toulouse. Profil énergie/climat du territoire Introduction et Synthèse

Communauté Urbaine du Grand Toulouse. Profil énergie/climat du territoire Introduction et Synthèse Communauté Urbaine du Grand Toulouse Profil énergie/climat du territoire Introduction et Synthèse Juin 2011 Table des matières 1 Introduction 3 1.1. Les défis énergétiques et climatiques 3 1.1.a. Les émissions

Plus en détail

Atelier sur les Inventaires de Gaz à Effet de Serre du GCE. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles

Atelier sur les Inventaires de Gaz à Effet de Serre du GCE. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles Atelier sur les Inventaires de Gaz à Effet de Serre du GCE Nom :. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles 1. Quels sont les gaz généralement inclus dans le secteur de l'énergie, conformément au

Plus en détail

Les émissions de gaz carbonique (CO2)

Les émissions de gaz carbonique (CO2) Fiche 21 Les émissions de gaz carbonique (CO2) 1. Quelles émissions pour les différentes énergies fossiles? La quantité de CO2 produit par la combustion d une tep de combustible fossile dépend de sa composition

Plus en détail

Bilan GES réglementaire d Eovi Mutuelle en France. Olivier Laguitton

Bilan GES réglementaire d Eovi Mutuelle en France. Olivier Laguitton Bilan GES réglementaire d Eovi Mutuelle en France Olivier Laguitton Saint Etienne, le 18 février 2013 Contenu de la présentation Le contexte du développement durable Passage en revue de la législation

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011 Bilan des émissions de gaz à effet de serre 21-211 Méthode Bilan Carbone - Rapport final - février 212 II. DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE Page 6 Sommaire I. CONTEXTE III. ANNÉE DE REPORTING ET ANNÉE

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L ENERGIE. Chiffres clés 2010 60%

OBSERVATOIRE DE L ENERGIE. Chiffres clés 2010 60% OBSERVATOIRE DE L ENERGIE Chiffres clés 2010 20% 80% 60% 40% Service public fédéral Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie Rue du Progrès 50 1210 BRUXELLES N d entreprise : 0314.595.348 http://economie.fgov.be

Plus en détail

Bilan 2011 des émissions de gaz à effet de serre de l Université Joseph Fourier

Bilan 2011 des émissions de gaz à effet de serre de l Université Joseph Fourier 23/05/2013 Bilan 2011 des émissions de gaz à effet de serre de l Université Joseph Fourier L université Joseph Fourier s est engagée dans la réalisation de son propre Bilan des Emissions de Gaz à Effet

Plus en détail

Bilan Carbone Informatique CDC

Bilan Carbone Informatique CDC Bilan Carbone Informatique CDC Abdelfattah Bekkali Département Logistique Générale - Développement Durable Sommaire : I. BILAN CARBONE LES OBJECTIFS... 3 Pourquoi un bilan carbone à Informatique CDC...

Plus en détail

Les définitions utilisées par l'observatoire de l'énergie (DGEMP- Observatoire de l'énergie, septembre 2003)

Les définitions utilisées par l'observatoire de l'énergie (DGEMP- Observatoire de l'énergie, septembre 2003) Les définitions utilisées par l'observatoire de l'énergie (DGEMP- Observatoire de l'énergie, septembre 2003) Consommation Taux d'indépendance énergétique Energie Electricité Pouvoir calorifique Consommation

Plus en détail

OBSERVATOIRE BAS-NORMAND DE L ENERGIE ET DU CLIMAT - OBNEC

OBSERVATOIRE BAS-NORMAND DE L ENERGIE ET DU CLIMAT - OBNEC OBSERVATOIRE BAS-NORMAND DE L ENERGIE ET DU CLIMAT - OBNEC Production d énergie et consommations finales en Basse-Normandie Etat des lieux 2010 Evolution 2004-2010 Unité de méthanisation de Cavigny (50),

Plus en détail

COMPRENDRE LE CONTENU GAZ À EFFET DE SERRE DE L ÉLECTRICITÉ.

COMPRENDRE LE CONTENU GAZ À EFFET DE SERRE DE L ÉLECTRICITÉ. COMPRENDRE LE CONTENU GAZ À EFFET DE SERRE DE L ÉLECTRICITÉ. LE CO 2 AU CŒUR DE L ENVIRONNEMENT EDF est très impliqué dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre. EDF s engage à une communication

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Été 2015

Tendances conjoncturelles Été 2015 Tendances conjoncturelles Été 2015 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, été 2015» Pour toute question technique

Plus en détail

BILAN CARBONE FedEx Corp HUB de Roissy Charles-de-Gaulle

BILAN CARBONE FedEx Corp HUB de Roissy Charles-de-Gaulle BILAN CARBONE FedEx Corp HUB de Roissy Charles-de-Gaulle 1. Description de la personne morale concernée Raison Sociale : Fedex Corp Code NAF : 621Z Code Siren : 351 630 371 Code SIRET 351 630 371 000 42

Plus en détail

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Direction du patrimoine Le 12/12/2014 SNI - 125 avenue de Lodève - CS 70007-34074 Montpellier Cedex 3 Tél. : 04 67 75 96 40 - www.groupesni.fr Siège social

Plus en détail

IVRY-SUR-SEINE DIAGNOSTIC ÉNERGIE ET GAZ À EFFET DE SERRE Volet Territoire

IVRY-SUR-SEINE DIAGNOSTIC ÉNERGIE ET GAZ À EFFET DE SERRE Volet Territoire IVRY-SUR-SEINE DIAGNOSTIC ÉNERGIE ET GAZ À EFFET DE SERRE Volet Territoire Synthèse des principaux résultats Deux secteurs clés : le bâtiment et le transport de personnes 238 500 teq CO2 / an Le bâtiment

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four

Plus en détail

DIAGNOSTIC TERRITORIAL DES MONTS DU LYONNAIS

DIAGNOSTIC TERRITORIAL DES MONTS DU LYONNAIS DIAGNOSTIC TERRITORIAL DES MONTS DU LYONNAIS Profil énergie-climat Bilan énergétique Etude des potentiels d économie d énergie Energies renouvelables : état des lieux et étude des potentiels Etude de vulnérabilité

Plus en détail

BILAN CARBONE TM TRANSPORT JEUX OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES PELVOUX ECRINS 2018

BILAN CARBONE TM TRANSPORT JEUX OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES PELVOUX ECRINS 2018 BILAN CARBONE TM TRANSPORT JEUX OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES PELVOUX ECRINS 2018 Évaluation des émissions de gaz à effet de serre : En 2008 : Bilan Carbone TM Actuel Transports touristiques sur les sites

Plus en détail

Réunion de la formation Environnement du CNIS

Réunion de la formation Environnement du CNIS Réunion de la formation Environnement du CNIS «Travaux sur les Flux de matières et la productivité des ressources» Jeudi 7 juin 2007 Patrice GREGOIRE, Céline JAMET IFEN Page 1 Représentation des flux de

Plus en détail

DIAGNOSTIC GAZ A EFFET DE SERRE DE TERRITOIRE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PYRENEES ARIEGEOISES

DIAGNOSTIC GAZ A EFFET DE SERRE DE TERRITOIRE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PYRENEES ARIEGEOISES DIAGNOSTIC GAZ A EFFET DE SERRE DE TERRITOIRE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PYRENEES ARIEGEOISES Sommaire INTRODUCTION...5 I. CONSOMMATIONS ENERGETIQUES...6 Industrie...6 Agricole...7 Transports...7 Résidentiel

Plus en détail

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014 DE TABLEAU de bord l énergie en île-de-france Énergies renouvelables Superficie Produits pétroliers Habitat 78-yvelines 95-val-d oise Électricité 92-hauts-de-seine m 2 93-seine-saint-denis Tep 75-paris

Plus en détail

SUISSE: INVENTAIRE DU SOUTIEN PUBLIC ET DES DÉPENSES FISCALES ESTIMÉS POUR LES COMBUSTIBLES FOSSILES

SUISSE: INVENTAIRE DU SOUTIEN PUBLIC ET DES DÉPENSES FISCALES ESTIMÉS POUR LES COMBUSTIBLES FOSSILES SUISSE: INVENTAIRE DU SOUTIEN PUBLIC ET DES DÉPENSES FISCALES ESTIMÉS POUR LES COMBUSTIBLES FOSSILES Ressources énergétiques et structure du marché La Suisse ne produit aucun combustible fossile et compte

Plus en détail

Les chiffres clé de la région. Alsace. 1er trimestre 2013 résultats de mars. Données CAF/FAB hors matériel militaire en millions d'euros

Les chiffres clé de la région. Alsace. 1er trimestre 2013 résultats de mars. Données CAF/FAB hors matériel militaire en millions d'euros Les chiffres clé de la région http://lekiosque.finances.gouv.fr Alsace 1er trimestre 213 résultats de mars Réalisée chaque trimestre, la brochure régionale présente les données de cadrage du commerce extérieur

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre (BEGES)

Bilan des émissions de gaz à effet de serre (BEGES) Bilan des émissions de gaz à effet de serre (BEGES) BEGES TABLE DES MATIÈRES 1- INTRODUCTION 2 1-1 - OBJET 2 1-2 - LE CADRE REGLEMENTAIRE 2 1-3 - CONTENU DU RAPPORT 3 1-4 - DEFINITIONS 3 2- BILAN DES EMISSIONS

Plus en détail

AfricaSolar 2015 Le marché solaire en Afrique, atouts et faiblesses. du 25 au 27 Juin 2015 Ouagadougou Burkina Faso

AfricaSolar 2015 Le marché solaire en Afrique, atouts et faiblesses. du 25 au 27 Juin 2015 Ouagadougou Burkina Faso AfricaSolar 2015 Le marché solaire en Afrique, atouts et faiblesses du 25 au 27 Juin 2015 Ouagadougou Burkina Faso 1 l Efficacité Energétique & le Solaire pour un Développement Durable de l Afrique Tahar

Plus en détail

Atelier Bruxelles. Mise en œuvre d un système d inventaire des émissions de GES pérenne : Collecte des données et mise en œuvre des méthodes

Atelier Bruxelles. Mise en œuvre d un système d inventaire des émissions de GES pérenne : Collecte des données et mise en œuvre des méthodes Cluster Francophone partie prenante du Partenariat International sur l Atténuation et le MRV Atelier Bruxelles Jeudi 30 octobre 2014 Mise en œuvre d un système d inventaire des émissions de GES pérenne

Plus en détail

Module 1 Introduction générale g. à la PEB. Performance Energétique des Bâtiments. Formation conseiller PEB

Module 1 Introduction générale g. à la PEB. Performance Energétique des Bâtiments. Formation conseiller PEB Module 1 Introduction générale g à la PEB Performance Energétique des Bâtiments Introduction Contenu 1. Le contexte de la PEB L ordonnance Le conseiller 2. Environnement énergétique Accès et prix de l

Plus en détail

Performance Énergétique et Bâtiments Existants

Performance Énergétique et Bâtiments Existants Performance Énergétique et Bâtiments Existants LE CONSTAT??? IL EST FAIT!!! Enjeux Outils Concepts Méthodes Exemples LES SOLUTIONS??? ELLES EXISTENT!!! ALTERÉCO 1 Performance énergétique et patrimoine

Plus en détail

Président a.i. du Comité de direction Rue du Progrès, 50 1210 BRUXELLES

Président a.i. du Comité de direction Rue du Progrès, 50 1210 BRUXELLES Le marché de l énergie en 2009 Le marché de l énergie en 2009 2 Service public fédéral Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie Rue du Progrès, 50 1210 BRUXELLES N d entreprise : 0314.595.348 http://economie.fgov.be

Plus en détail

8. COUTS COLLECTIFS ENVIRONNEMENTAUX ET BILAN ENERGETIQUE

8. COUTS COLLECTIFS ENVIRONNEMENTAUX ET BILAN ENERGETIQUE 8. COUTS COLLECTIFS ENVIRONNEMENTAUX ET BILAN ENERGETIQUE 8.1 ANALYSE DES COUTS ENVIRONNEMENTAUX 8.1.3 Effet de serre 8.2 LE BILAN ENERGETIQUE 8.1.1 Contexte réglementaire La loi du 30 décembre 1982 d

Plus en détail

tél. 02 277 51 11 Pour les appels en provenance de l étranger : tél. + 32 2 277 51 11

tél. 02 277 51 11 Pour les appels en provenance de l étranger : tél. + 32 2 277 51 11 Le marché de l énergie en 2010 Service public fédéral Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie Rue du Progrès 50 1210 Bruxelles N d entreprise : 0314.595.348 http://economie.fgov.be tél. 02 277 51

Plus en détail

Gaz à effet de serre émis et consommations énergétiques inhérentes. à l habitation et aux déplacements d

Gaz à effet de serre émis et consommations énergétiques inhérentes. à l habitation et aux déplacements d Gaz à effet de serre émis et consommations énergétiques inhérentes à l habitation et aux déplacements d des ménagesm Exemple d un ménage de 3 personnes habitant un logement de 100m² à Lille Métropole Mars

Plus en détail

République Gabonaise. Contribution de la République Gabonaise

République Gabonaise. Contribution de la République Gabonaise Contribution prévue déterminée au niveau national Conférence des Parties 21 31 mars 215 Contribution de la République Gabonaise Conformément aux décisions 1/CP.19 et 1/CP.2 et à son plan stratégique de

Plus en détail

Réalisation. Diffusion

Réalisation. Diffusion Édition 2004 Édition 2004 Réalisation Cette publication a été préparée par la Direction des politiques et des technologies de l énergie, Secteur de l énergie et des changements climatiques, ministère

Plus en détail

Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière

Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière L'impact des biocarburants sur l'effet de serre Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière Auteur(s) : Etienne POITRAT, ADEME (Agence de l'environnement

Plus en détail

Enjeux énergétiques et environnementaux

Enjeux énergétiques et environnementaux e_réglementaire.doc La réglementation chauffage PEB Contenu technique à l attention des organismes de formation Enjeux énergétiques et environnementaux Pour professionnels du chauffage: chauffagistes agréés,

Plus en détail

Surdose de CO 2 : Nos villes sont-elles prêtes? Agence Locale de l Energie et du Climat de Plaine Commune

Surdose de CO 2 : Nos villes sont-elles prêtes? Agence Locale de l Energie et du Climat de Plaine Commune Agence Locale de l Energie et du Climat de Plaine Commune Surdose de CO 2 : Nos villes sont-elles prêtes? Bouleversements climatiques : nous n avons pas d ours polaire, mais nous sommes concernés. En 2013,

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L ENERGIE. Chiffres clés 2012 20% 80% 60% 40%

OBSERVATOIRE DE L ENERGIE. Chiffres clés 2012 20% 80% 60% 40% OBSERVATOIRE DE L ENERGIE Chiffres clés 2012 20% 80% 60% 40% Cette brochure est publiée dans le but de diffuser des informations objectives en matière de prix, de politique énergétique, d innovation et

Plus en détail

la Contribution Climat Energie

la Contribution Climat Energie Paris le 05/09/2009 la Contribution Climat Energie 1. Quelle assiette aura la CCE? a. Assiette : La CCE serait une contribution additionnelle aux taxes intérieures (TIPP, TICGN, TICC), assise sur l ensemble

Plus en détail

Bilan Carbone. P. Faucher. Sept. 2009

Bilan Carbone. P. Faucher. Sept. 2009 Bilan Carbone P. Faucher Sept. 2009 / La méthode Bilan Carbone, Plan Climat et Agenda 21 >Des démarches complémentaires Le Bilan Carbone permet de faire un diagnostic des émissions de gaz de serre Le Plan

Plus en détail

Quelles perspectives énergétiques pour la Belgique?

Quelles perspectives énergétiques pour la Belgique? Conférence «L actualité 214 des énergies renouvelables & du stockage énergétique» 26 mars 214 Quelles perspectives énergétiques pour la Belgique? Dominique Gusbin Equipe Energie-Transport Bureau fédéral

Plus en détail

10 raisons d investir en France Juillet 2012

10 raisons d investir en France Juillet 2012 10 raisons d investir en France Juillet 2012 1 La France : Une puissance économique de rang mondial 2 ème puissance économique de l Union européenne. Source : FMI, 2012 6 ème exportateur mondial de biens

Plus en détail

La voiture électrique, zéro g CO2 / km???

La voiture électrique, zéro g CO2 / km??? La voiture électrique, zéro g CO2 / km??? - Approche du véritable Bilan Carbone de la voiture électrique Conférence du 29 janvier 213, Paris - Laurent CASTAIGNEDE - www.bco2.fr - Laurent CASTAIGNEDE 1

Plus en détail

ENQUETE NATIONALE RESEAUX DE CHALEUR ET DE FROID. Rapport 2014 ILE-DE-FRANCE

ENQUETE NATIONALE RESEAUX DE CHALEUR ET DE FROID. Rapport 2014 ILE-DE-FRANCE ENQUETE NATIONALE SUR LES RESEAUX DE CHALEUR ET DE FROID Rapport 2014 Restitution régionale des statistiques ILE-DE-FRANCE Syndicat national du chauffage urbain et de la climatisation urbaine 28 rue de

Plus en détail

Le solde commercial de la France, qui était

Le solde commercial de la France, qui était 3.1 Échanges extérieurs Le solde commercial de la France, qui était positif au début des années 2, redevient négatif à partir de 25. Le solde des produits manufacturés devient alors déficitaire et va ensuite

Plus en détail

Quelques chiffres clés de l énergie et de l environnement

Quelques chiffres clés de l énergie et de l environnement Quelques chiffres clés de l énergie et de l environnement GSE 2011-2012 I.1 Que représente : - 1 kcal en kj? : 1 kcal = 4,187 kj - 1 frigorie (fg) en kcal? : 1 fg = 1 kcal - 1 thermie (th) en kcal? : 1

Plus en détail

Pointe et chauffage électrique

Pointe et chauffage électrique Pointe et chauffage électrique Enquête et décryptage sur une bien curieuse singularité française Association négawatt 1 er déc 2009 011209e Pour commencer, un petit lexique Pour caractériser la puissance,

Plus en détail

édito Empreinte Carbone : en 20 ans, les Français ont pris du poids! Comment a été calculée l empreinte carbone du Français?

édito Empreinte Carbone : en 20 ans, les Français ont pris du poids! Comment a été calculée l empreinte carbone du Français? édito Empreinte Carbone : en 2 ans, les Français ont pris du poids! Combien un Français émet-il de gaz à effet de serre? La réponse semble simple : on prend les émissions directes du pays, on les divise

Plus en détail

Fiche-guide de TD sur le calcul des émissions de CO2 dans les cycles à combustion

Fiche-guide de TD sur le calcul des émissions de CO2 dans les cycles à combustion Fiche-guide de TD sur le calcul des émissions de CO2 dans les cycles à combustion 1) Objectifs du TD L'objectif de cette fiche-guide est d'expliquer comment calculer les émissions de gaz à effet de serre

Plus en détail

Plan Climat Energie Territorial Conseil Général de Moselle

Plan Climat Energie Territorial Conseil Général de Moselle Plan Climat Energie Territorial Conseil Général de Moselle Bilan GES Patrimoine et Services Mars 2013 19 avril 2013 Sommaire 1 Introduction 4 1.1. Effet de serre et enjeux du réchauffement climatique 4

Plus en détail

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages François MOISAN Directeur exécutif de la stratégie et de la recherche Directeur scientifique ADEME Agence de l environnement

Plus en détail

Bilan Carbone appliqué à une infrastructure

Bilan Carbone appliqué à une infrastructure Infrastructures et changement climatique, Journée technique interrégionale du 15 mai 2009 Bilan Carbone appliqué à une infrastructure Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr

Plus en détail

Base de données Air / Climat / Energie 2004 2007 2010 Note méthodologique

Base de données Air / Climat / Energie 2004 2007 2010 Note méthodologique Base de données Air / Climat / Energie 2004 2007 2010 Note méthodologique 2013 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 1 Présentation... 3 1.1 Objectifs... 3 1.2 Caractéristiques de l inventaire... 3 1.3 Etendue du domaine...

Plus en détail

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1 Affaires étrangè et Commerce International Canada Le Bureau de l économiste en chef Série de papiers analytiques L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada

Plus en détail

Le développement des technologies propres et économes ; La lutte contre les nuisances sonores.

Le développement des technologies propres et économes ; La lutte contre les nuisances sonores. CHIFFRES CLÉS www.ademe.fr Dans le cadre de la politique définie par le gouvernement, l ADEME a pour mission de susciter, animer, coordonner, faciliter et, le cas échéant, réaliser toutes opérations ayant

Plus en détail

Épreuve collaborative

Épreuve collaborative Épreuve collaborative Épreuve collaborative 1. Faire une présentation de quelqu idé fort relativ au mix énergétique (ou bouquet énergétique). (Exposé de 5 minut maximum) 2. Faut-il encore brûler le charbon?

Plus en détail

Production d énergie et environnement

Production d énergie et environnement SESSION 4 Production d énergie et environnement par Philippe Delaisse 1 SOMMAIRE Source d énergie renouvelable (SER) et Changement climatique Biomasse et commerce de quotas d émission Q/R 2 www.ef4.be

Plus en détail

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ 1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT NOR : SOCU 00611881A ARRÊTÉ relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments existants proposés à

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

Atelier prospectif. Florent Chomel Ingénieur Efficacité Énergétique GrDF Ouest florent.chomel@grdf.fr 06 98 42 37 62

Atelier prospectif. Florent Chomel Ingénieur Efficacité Énergétique GrDF Ouest florent.chomel@grdf.fr 06 98 42 37 62 Atelier prospectif Florent Chomel Ingénieur Efficacité Énergétique GrDF Ouest florent.chomel@grdf.fr 06 98 42 37 62 Pour mettre un pied de page, cliquez sur l onglet «Insertion» GrDF, distributeur de gaz

Plus en détail

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Plan d actions Bilan Carbone Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Patrimoine et services communaux Territoire d Uccle 1) Energie 8 2) Déplacements de personnes 5 3) Transport de marchandise

Plus en détail

Principaux résultats

Principaux résultats L environnement, une opportunité Etat, perspectives et enjeux du marché des engrais Principaux résultats Lundi 28 juin 2010 Pierre Cazeneuve, Directeur GCL DD p.cazeneuve@gcl.tm.fr CONTEXTE GENERAL DE

Plus en détail

Pourtant, les économies pourraient représenter le quart de la demande actuelle en eau

Pourtant, les économies pourraient représenter le quart de la demande actuelle en eau Eau et énergie Énergie et CO2 PLAN Changement climatique Un scénario alternatif est possible L Union Pour la Méditerranée Le Plan Solaire pour la Méditerranée IMEDER Beyrouth, Forum de l Energie, 30 septembre-1

Plus en détail

Outils & méthodes pour l élaboration de Plans d Actions en faveur de l Energie Durable (PAED)

Outils & méthodes pour l élaboration de Plans d Actions en faveur de l Energie Durable (PAED) Outils & méthodes pour l élaboration de Plans d Actions en faveur de l Energie Durable (PAED) APERe Depuis 1991, actions de conseil et d éducation pour un développement harmonieux des EnR Téléchargez notre

Plus en détail

Prix de l énergie dans l habitat

Prix de l énergie dans l habitat Prix de l énergie dans l habitat Mise à jour février 2013 Fiche réalisée par l ALE de l agglomération lyonnaise - TD Introduction Le prix des énergies n a cessé d augmenter depuis la fin du 20ème siècle.

Plus en détail

Qu'est-ce que la biométhanisation?

Qu'est-ce que la biométhanisation? Qu'est-ce que la biométhanisation? La biométhanisation consiste en une série d'opérations de dégradations biologiques de matières organiques qui se produisent en l'absence d'oxygène. Les produits résultants

Plus en détail

L industrie. Panorama des pressions industrielles

L industrie. Panorama des pressions industrielles RéférenceS juin 2010 L'environnement en France L industrie L ensemble des pressions directes exercées par l industrie sur l environnement a diminué ces dernières années. Cependant, certaines demeurent

Plus en détail

Le bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre NTN-SNR ROULEMENTS

Le bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre NTN-SNR ROULEMENTS Le bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre NTN-SNR ROULEMENTS L article 75 de la loi du 12 juillet 21 rend obligatoire la réalisation d un bilan des émissions des gaz à effet de serre

Plus en détail

Présentation par. Nicole Fontaine ministre déléguée à l Industrie

Présentation par. Nicole Fontaine ministre déléguée à l Industrie Présentation par Nicole Fontaine ministre déléguée à l Industrie 7 N O V E M B R E 2 0 0 3 9 LA DEMANDE D ENERGIE Sur la période 1973-2002, la consommation finale énergétique de l ensemble des secteurs

Plus en détail

les chiffres clés de l énergie en Guadeloupe Publication 2014

les chiffres clés de l énergie en Guadeloupe Publication 2014 OBSERVATOIRE régional de l énergie et du climat Publication 2014 les chiffres clés de l énergie en Guadeloupe bilan 2013 En Bref La stabilisation des consommations d'énergie depuis 2010 se confirme en

Plus en détail

Evolution de la fiscalité des carburants

Evolution de la fiscalité des carburants Evolution de la fiscalité des carburants Comité pour la fiscalité écologique 16 mai 2013 Scénarios étudiés Scénario 1 : alignement complet de la TICPE gazole sur le super (18 c /l) sur 9 ans (2 c /l/an),

Plus en détail

Les émissions de gaz à effet de serre des transports

Les émissions de gaz à effet de serre des transports Les émissions de gaz à effet de serre des transports Le secteur des transports se développe rapidement. Nous en apprécions les avantages : rapidité et accessibilité géographique à tous les points du globe

Plus en détail

1- Depuis la reprise amorcée en 2010, le commerce bilatéral progresse à un rythme relativement soutenu

1- Depuis la reprise amorcée en 2010, le commerce bilatéral progresse à un rythme relativement soutenu Mexique : 2013, année record pour le commerce francomexicain DG Trésor Février 2014 En 2013, le montant des échanges commerciaux entre la France et le Mexique, bien qu encore relativement modeste, a atteint

Plus en détail

Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles

Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre Secteur de l'energie Combustion de Combustibles Version du

Plus en détail

Véhicules de transport routier et gaz à effet de serre en Midi-Pyrénées

Véhicules de transport routier et gaz à effet de serre en Midi-Pyrénées Véhicules de transport routier et gaz à effet de serre en Midi-Pyrénées Mai 2009 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement Midi-Pyrénées Ministère de l'écologie, de l'énergie,

Plus en détail

OBSERVATOIRE BAS-NORMAND DE L ENERGIE ET DU CLIMAT - OBNEC

OBSERVATOIRE BAS-NORMAND DE L ENERGIE ET DU CLIMAT - OBNEC OBSERVATOIRE BAS-NORMAND DE L ENERGIE ET DU CLIMAT - OBNEC Production d énergie et consommations finales en Basse-Normandie Etat des lieux 2011 Evolution 2008-2011 Unité de méthanisation de Cavigny (50),

Plus en détail

Exercice d entraînement

Exercice d entraînement Exercice d entraînement En cas de difficulté, ne restez pas bloqué. Gérez votre temps. Plus de 5 min sur une question, c est du temps perdu et un stress qui s installe et qui vous fera perdre des moyens

Plus en détail

Le Bilan réglementaire des Emissions de GES Au titre de l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010

Le Bilan réglementaire des Emissions de GES Au titre de l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Le Bilan réglementaire des Emissions de GES Au titre de l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Schneider Electric Energy France Publication Décembre 2012 Emissions de l année fiscale 2011

Plus en détail

Chiffres & statistiques

Chiffres & statistiques COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE Chiffres & statistiques n 547 Août 2014 Objectifs énergétiques Europe 2020 : la doit poursuivre ses efforts pour les énergies renouvelables observation et

Plus en détail

5. Consommations d énergie et émissions de gaz à effet de serre

5. Consommations d énergie et émissions de gaz à effet de serre 5. Consommations d énergie et émissions de gaz à effet de serre En 2020, la Belgique devra satisfaire à une série d objectifs fixés par l Europe dans le cadre du paquet Climat- Énergie. Selon les présentes

Plus en détail

Les biocarburants chez TOTAL. Olivier Alexandre Directeur Recherche

Les biocarburants chez TOTAL. Olivier Alexandre Directeur Recherche Les biocarburants chez TOTAL Olivier Alexandre Directeur Recherche IFP, Panorama - 8 février 2007 2 IFP, Panorama Le contexte actuel Une demande européenne gravement déséquilibrée Doublement de la consommation

Plus en détail

PLAN CLIMAT-éNERGIE TERRITORIAL de Chartres métropole

PLAN CLIMAT-éNERGIE TERRITORIAL de Chartres métropole PLAN CLIMAT-éNERGIE TERRITORIAL de Chartres métropole SOMMAIRE 1. POURQUOI REALISER UN PLAN CLIMAT-ÉNERGIE TERRITORIAL? La lutte contre le changement climatique Qu est ce qu un Plan Climat? Les objectifs

Plus en détail

La France I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : France. Capitale : Paris. Chef de l état : Nicolas Sarkozi. Premier ministre : François Fillon

La France I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : France. Capitale : Paris. Chef de l état : Nicolas Sarkozi. Premier ministre : François Fillon La France I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : France Capitale : Paris Chef de l état : Nicolas Sarkozi Premier ministre : François Fillon Superficie : 551 500 km² Population : 62 616 400 habitants Croissance

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Résumé L excédent commercial suisse affiche un nouveau record en 2013, à 26,6 Mds CHF (environ 4,5% du PIB). Recevant près de 55% des exportations suisses, l

Plus en détail

1- A partir des informations données ci-dessus et de vos connaissances, compléter le tableau suivant :

1- A partir des informations données ci-dessus et de vos connaissances, compléter le tableau suivant : THEME ENJEUX ENERGETIQUES CH 1 : BESOINS EN ENERGIE 1. NOS DIFFERENTES SOURCES ET FORMES D ENERGIE 1.1. «Différence entre source d énergie et forme d énergie» Le travail de l homme qui veut pouvoir utiliser

Plus en détail

Bilan Carbone de la commune d UCCLE

Bilan Carbone de la commune d UCCLE 14 Octobre 2008 Bilan Carbone de la commune d UCCLE Les résultats Récolte des données : conclusions Patrimoine & Services Patrimoine & Services Résultats Globaux, par compétence 30.000 Patrimoine & Services

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Nouvel internat Lumière livré en 214 : Alexa Brunet Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année

Plus en détail