Kit chromatographie sur couche mince de pigments chlorophylliens Réf. CCMPCH

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Kit chromatographie sur couche mince de pigments chlorophylliens Réf. CCMPCH"

Transcription

1 Page 1/6 Kit chromatographie sur couche mince de pigments chlorophylliens Réf. CCMPCH A RECEPTION DU COLIS : þ Vérifier la composition du colis indiquée cidessous þ Stocker les articles du colis dans les bonnes conditions : Les flacons notés «solvant d extraction» et «solvant d élution» sont à stocker dans une armoire pour produits chimiques inflammables et toxiques Le matériel, les plaques de silice et le sachet noté «poudre d extraction» sont à laisser! à température ambiante!et ne présentent pas de risque. þ Avant toute manipulation, étudier la fiche sécurité COMPOSITION (pour 12 binômes): 1 flacon noté «solvant d extraction» de 100 ml de solvant d extraction (Ethanol) 1 flacon noté «solvant d élution» de 150 ml de solvant d élution (mélange Ether de pétrole/acétone/cyclohéxane) 1 sachet noté «poudre facilitant l extraction» contenant 5 g de poudre pour extraction de chlorophylle (Carbonate de Potassium) 24 capillaires de dépôt 6 plaques de silice (90 x 45 mm) MATERIEL NECESSAIRE : Enceintes de chromatographie avec 6 bouchons pleins et 6 bouchons avec dispositifs d accrochage des bandes de silice Quelques pincées de sable Feuilles fraîches de couleurs différentes (rouges, vertes, jaunes ) Mortier et pilon Filtre Entonnoir en verre Bécher en verre de 50 ml ou moins Eprouvette en verre de 50 ml ou de 25 ml Papier aluminium Glace Cristallisoir Crayon à papier, ciseaux et perforatrice Gants Lunettes SORDALAB PARC SUDESSOR 15 Avenue des Grenots ETAMPES FRANCE Tél. : Fax : Mail :

2 Page 2/6 MATERIEL CONSEILLE : Hotte ou endroit bien ventilé OBJECTIFS COGNITIFS Cette manipulation sur la composition en pigments chlorophylliens de feuilles peut être complétée par des manipulations sur l effet de la longueur d onde sur l intensité de la photosynthèse et par un spectre d absorption avec spectrophotomètre. PREPARATION Stocker les 6 mortiers et pilons au réfrigérateur quelques heures avant le TP. Prévoir des éprouvettes de 100 ml et quelques pincées de sable. Préparer les enceintes de migration : Sous hotte ou dans un endroit ventilé, avec gants, blouse et lunettes, remplir les 6 enceintes avec 2025 ml de «solvant de migration» Fermer les enceintes avec le couvercle plein sans crochet Vérifier avec une feuille de papier coupée aux dimensions des plaques de chromatographie qu il n y a pas trop de solvant : la plaque doit tremper sur moins d un cm dans le solvant. Disposer des feuilles bien fraîches de différentes couleurs pour les élèves (6 types différents). Préparer de la glace pilée dans des cristallisoirs. MANIPULATION 1) PREPARATION DE LA PLAQUE DE CHROMATOGRAPHIE Vous disposez d une plaque de 9,5 x 4 cm pour réaliser 4 dépôts. Si vous êtes une classe de 12 binômes, vous disposez d une plaque pour 2 binômes. Utiliser un crayon à papier à mine tendre pour préparer les plaques Poser la plaque le côté de 4 cm vers vous Tracer un trait fin horizontal à 1 cm du bord inférieur Repérer 4 points sur cette ligne : le premier à 1 cm du bord, le second à 0,6 cm du premier, le troisième à 0,6 cm du second et le quatrième à 0,6 cm du troisième. Tracer un trait fort (appuyer assez fortement) horizontal à 1 cm du bord supérieur de la plaque A l aide d une paire de ciseaux, couper les deux bords inférieurs de la plaque en enlevant un triangle isocèle de 0,25 cm de côté Avec une perforatrice, réaliser un trou au milieu du bord supérieur de la plaque à environ 0,5 cm de ce bord SORDALAB PARC SUDESSOR 15 Avenue des Grenots ETAMPES FRANCE Tél. : Fax : Mail :

3 Page 3/6 Schéma représentant la plaque de chromatographie : "NB" : Les croix permettent de repérer l endroit des dépôts de suspensions de pigments Les deux coupures des coins de la plaque permettent au solvant de migrer par capillarité de façon plus régulière dans la plaque. Le trou dans la plaque permet d attacher la plaque au couvercle pour faciliter la manipulation et éviter les contacts avec le solvant de migration dangereux. Le trait fort en haut de la plaque permet de repérer le moment où il faut arrêter la migration (le front du solvant est ainsi noté) 2) PREPARATION DE LA SOLUTION DE CHLOROPHYLLE : Vous pouvez préparer 6 solutions de chlorophylle avec des feuilles de différents types de manière à pouvoir analyser diverses compositions en pigments. Si vous êtes 12 binômes, vous pouvez donc manipuler par groupe de deux binômes pour cette étape. Poser le mortier stocké au réfrigérateur sur la glace dans les cristallisoirs Prendre quelques feuilles de la même couleur et les poser dans le mortier Saupoudrer les feuilles d une bonne pincée de «poudre facilitant l extraction» de la chlorophylle ainsi que d une pincée de sable Broyer les feuilles avec le pilon en ajoutant progressivement 15 ml de «solvant d extraction» jusqu à ce que la suspension obtenue prenne une coloration suffisamment intense Laisser la suspension sur la glace 3) REALISATION DES DEPOTS SUR LA PLAQUE : Chaque binôme réalise deux dépôts consécutifs sur une plaque avec la même suspension de chlorophylle. Une plaque de chromatographie sert à deux binômes (il est préférable de déposer la solution de pigments de deux feuilles différentes sur la même plaque) Tremper les capillaires dans le mortier contenant la solution de pigments Laisser monter la solution colorée dans le capillaire Appliquer le capillaire sur la croix de la plaque de chromatographie de manière à former un dépôt de petite taille et bien rond SORDALAB PARC SUDESSOR 15 Avenue des Grenots ETAMPES FRANCE Tél. : Fax : Mail :

4 Page 4/6 Refaire cette opération plusieurs fois de manière à ce que le dépôt soit suffisamment coloré tout en veillant à ce qu il ne s étale pas trop ## ATTENTION ## : Utiliser un capillaire pour réaliser un dépôt et ne pas réaliser ce capillaire pour les dépôts suivant "NB" : il est important de réaliser deux dépôts identiques consécutifs sur une plaque de chromatographie de manière à vérifier que la migration des pigments est bien rectiligne. 4) MISE A MIGRER : Mettre des gants, des lunettes et une blouse et se placer dans un endroit aéré Accrocher la plaque sur le couvercle avec le crochet Ouvrir l enceinte contenant le solvant Fermer, avec le couvercle portant le crochet et la plaque, l enceinte contenant le solvant de migration en veillant à visser dans l axe pour que la plaque de chromatographie trempe dans le solvant de façon régulière sur un demicentimètre Laisser migrer jusqu à ce que le front du solvant arrive au niveau du trait du bord supérieur de la plaque Sortir la plaque de l enceinte en enlevant le couvercle Refermer l enceinte avec le couvercle plein (sans le crochet) Laisser sécher la plaque de chromatographie quelques instants Entourer les tâches de couleur avec un crayon de manière à bien les repérer Relever les distances entre le trait de dépôt et les tâches ainsi qu entre le trait de dépôt et le front de migration. Calculer les rapports de migration (Rf = distance dépôttâche / distance dépôtfront) permettant d identifier les pigments et les couleurs des tâches 5) COMPLEMENTS DE MANIPULATION : Réalisation possible d un spectre d absorption des pigments chlorophylliens au spectrophotomètre Réalisation possible d une manipulation sur l effet de la longueur d onde sur l intensité de la photosynthèse RESULTATS ET INTERPRETATIONS Résultats obtenus avec une feuille de pissenlit : Nom du pigment Couleur de la tâche obtenue Carotène Chlorophylle a Chlorophylle b Xanthophylles Jauneorangé Vert Vert kaki Jaune Rapport de migration au front du solvant : Rf 0,92 0,41 0,39 Deux taches comprises entre des Rf de0,28 à 0,37 SORDALAB PARC SUDESSOR 15 Avenue des Grenots ETAMPES FRANCE Tél. : Fax : Mail :

5 Page 5/6 FICHE SECURITE (guide non exhaustif) La «poudre facilitant l extraction» de la photosynthèse n est pas dangereuse. Le «solvant d extraction» contient de l éthanol. Le «solvant de migration» contient des composés organiques (éther de pétrole, acétone, cyclohexane) à manipuler avec gants, blouse et lunettes. Produit Risques normalisés Cyclohexane Facilement inflammable Irritant pour la peau Très toxique pour l environnement Nocif par ingestion (atteinte des poumons) et inhalation (somnolence et vertige) Ether de pétrole Facilement inflammable Irritant pour la peau Toxique pour l environnement Nocif par ingestion (atteinte des poumons et altération de la fertilité) et inhalation (somnolence et vertige) de contact avec la peau Laver immédiatement la peau avec une grande quantité d eau savonneuse 15 minutes. Laver les vêtements contaminés avant de les utiliser. Laver immédiatement la peau avec une grande quantité d eau savonneuse 15 minutes. Laver les vêtements contaminés avant de les utiliser. Actions à mener en cas d inhalation De projection dans les yeux Donner de l air Rincer frais. immédiatement les En cas yeux à grande eau d asphyxie, procéder à la 15 minutes en respiration séparant les artificielle. paupières. Donner de l air frais. En cas d asphyxie, procéder à la respiration artificielle. Rincer immédiatement les yeux à grande eau 15 minutes en séparant les paupières. SORDALAB PARC SUDESSOR 15 Avenue des Grenots ETAMPES FRANCE Tél. : Fax : Mail : d ingestion Ne pas donner à boire ni faire vomir en cas de perte de connaissance Eviter de vomir, utiliser de l huile de vaseline comme laxatif (3mL/kg). Ne pas donner à boire ni faire vomir en cas de perte de connaissance. Utiliser de l huile de vaseline comme laxatif (3mL/kg). Administrer une solution de charbon actif à usage médical. Ne pas boire de lait. Eviter le lavage d'estomac.

6 Page 6/6 Produit Risques normalisés Acétone Facilement inflammable Irritant pour les yeux et la peau (desséchement et gerçure) Nocif par inhalation (somnolence et vertige) Actions à mener en cas Laver immédiatement la peau avec une grande quantité d eau savonneuse 15 minutes. Laver les vêtements contaminés avant de les utiliser. Produit Donner de l air frais. En cas d asphyxie, procéder à la respiration artificielle. Risques normalisés Rincer immédiatement les yeux à grande eau 15 minutes en séparant les paupières. FICHE TRI ET RECUPERATION Le «solvant de migration» doit être récupéré dans les containers pour les solvants organiques. SORDALAB PARC SUDESSOR 15 Avenue des Grenots ETAMPES FRANCE Tél. : Fax : Mail : Actions à mener en cas Ne pas donner à boire ni faire vomir en cas de perte de connaissance. Eviter de vomir, boire beaucoup d eau (pas de lait) Administrer une solution de charbon actif à usage médical. Laxatifs: sulfate sodique (1 cuillerée à soupe dans 250 ml d'eau).

CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE

CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE I - PRINCIPE La chromatographie est une méthode physique de séparation de mélanges en leurs constituants; elle est basée sur les différences d affinité des substances à

Plus en détail

Les médicaments : un médicament générique et un médicament «princeps» contiennent un même principe actif mais se différencient par leur formulation.

Les médicaments : un médicament générique et un médicament «princeps» contiennent un même principe actif mais se différencient par leur formulation. Document du professeur 1/8 Niveau 2 nde THEME : LA SANTE Physique Chimie PRINCIPE DE LA CHROMATOGRAPHIE Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 LA SANTE NOTIONS ET CONTENUS COMPETENCES ATTENDUES Les médicaments

Plus en détail

LE SPECTRE D ABSORPTION DES PIGMENTS CHLOROPHYLLIENS

LE SPECTRE D ABSORPTION DES PIGMENTS CHLOROPHYLLIENS Fiche sujet-élève Les végétaux chlorophylliens collectent l énergie lumineuse grâce à différents pigments foliaires que l on peut classer en deux catégories : - les chlorophylles a et b d une part, - les

Plus en détail

Risques spécifiques Création : 17/03/1994. ocif

Risques spécifiques Création : 17/03/1994. ocif COMPAGNIE GENERALE DES INSECTICIDES 9 rue Louis Armand ST OUEN L'AUMONE 95315 CERGY PONTOISE Cedex Tél: 01.34.64.11.73 Fax: 01.30.37.15.90. FICHE DE DO EES SECURITE Réf. : GUEP2 Risques spécifiques Création

Plus en détail

Démonstration par l enseignante ou l enseignant/activité par les élèves Le chou rouge comme indicateur

Démonstration par l enseignante ou l enseignant/activité par les élèves Le chou rouge comme indicateur SNC2D/SNC2P Réactions chimiques/réactions chimiques Démonstration par l enseignante ou l enseignant/activité par les élèves Le chou rouge comme indicateur Sujets propriétés des acides et des bases échelle

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUESDE BIOCHIMIE L1

TRAVAUX PRATIQUESDE BIOCHIMIE L1 TRAVAUX PRATIQUESDE BICHIMIE L1 PRINTEMPS 2011 Les acides aminés : chromatographie sur couche mince courbe de titrage Etude d une enzyme : la phosphatase alcaline QUELQUES RECMMANDATINS IMPRTANTES Le port

Plus en détail

KIT ELISA dosage immunologique anti-bsa REF : ELISA A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en pages 1 et 2

KIT ELISA dosage immunologique anti-bsa REF : ELISA A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en pages 1 et 2 KIT ELISA dosage immunologique anti-bsa REF : ELISA : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : www.sordalab.com @ : sordalab@wanadoo.fr A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous

Plus en détail

Tableau d avancement

Tableau d avancement Terminale S - AP SPC 6 Tableau d avancement Objectifs : Savoir réaliser un bilan de matière initial, intermédiaire ou final grâce à un tableau d avancement. Une transformation chimique est l évolution

Plus en détail

Granulométrie, humidité résiduel et ph d un sol

Granulométrie, humidité résiduel et ph d un sol Granulométrie, humidité résiduel et ph d un sol ECHANTILLONNAGE ET ANALYSE Echantillonnage : Echantillonnage et préparation des échantillons de sol en vue de l analyse (Norme X 31-100 et Normes NF X 31-101

Plus en détail

Thème: La représentation visuelle. Chap. 2: Les paramètres physicochimiques

Thème: La représentation visuelle. Chap. 2: Les paramètres physicochimiques Thème: La représentation visuelle Chap. 2: Les paramètres physicochimiques de la couleur I- Pigments et colorants 3 origines différentes : 1. Utilisation de produits minéraux: Oxyde de fer = rouille (Terres

Plus en détail

TUTORIAL N 2 La Photodécoupe

TUTORIAL N 2 La Photodécoupe TUTORIAL N 2 La Photodécoupe Materiel nécessaire : - Eau oxygénée 130 vol. - Acide Chlorhydrique - Alcool à brûler - Acétone - 2 Bacs en plastique - 1 verre doseur en plastique ou verre - 1 fer à repasser

Plus en détail

TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR

TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR Ce TP s étale sur une séance de 2 heures (spectre visible), puis une séance d 1 heure (spectre infrarouge). Objectifs : - Identifier un colorant

Plus en détail

Mise en pratique : Etude de spectres

Mise en pratique : Etude de spectres Mise en pratique : Etude de spectres Introduction La nouvelle génération de spectromètre à détecteur CCD permet de réaliser n importe quel spectre en temps réel sur toute la gamme de longueur d onde. La

Plus en détail

TECHNIQUES: Principes de la chromatographie

TECHNIQUES: Principes de la chromatographie TECHNIQUES: Principes de la chromatographie 1 Définition La chromatographie est une méthode physique de séparation basée sur les différentes affinités d un ou plusieurs composés à l égard de deux phases

Plus en détail

Règlement de sécurité pour l utilisation des chapelles de chimie au CMI

Règlement de sécurité pour l utilisation des chapelles de chimie au CMI Règlement de sécurité pour l utilisation des chapelles de chimie au CMI Nocif Comburant Corrosif Toxique Inflammable CMI - 2008 Introduction Des produits chimiques de différents degrés de danger sont utilisés

Plus en détail

THEME : SANTE. Sujet N 6

THEME : SANTE. Sujet N 6 THEME : SANTE Sujet N 6 Exercice n 1 : Question de cours Qu'est ce que la période d'un phénomène périodique? Exercice n 2 : Manger le bon poisson Le chat aime le poisson mais préfère les rouges. S'il vise

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG Version 1.0 1 Avant-propos Ce guide de bonnes pratiques a été préparé pour fournir des informations concernant la collecte

Plus en détail

1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE

1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE FICHE DE DONNEES DE SECURITE ULTIMEG 2002T DATE DE RÉVISION : 03/02/2005 1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE NOM DE PRODUIT ULTIMEG 2002T NO DE PRODUIT : U2002T DISTRIBUTEUR

Plus en détail

ANNEXE 3 EXEMPLES DE CONSEILS DE PRUDENCE ET PICTOGRAMMES

ANNEXE 3 EXEMPLES DE CONSEILS DE PRUDENCE ET PICTOGRAMMES ANNEXE 3 EXEMPLES DE CONSEILS DE PRUDENCE ET PICTOGRAMMES - 297 - Annexe 3 EXEMPLES DE CONSEILS DE PRUDENCE ET PICTOGRAMMES La présente annexe dresse la liste des conseils de prudence les plus fréquemment

Plus en détail

NETTOYAGE ET CONDITIONNEMENT DU MATERIEL DE SOINS EN VUE DE LA STERILISATION

NETTOYAGE ET CONDITIONNEMENT DU MATERIEL DE SOINS EN VUE DE LA STERILISATION NETTOYAGE ET CONDITIONNEMENT DU MATERIEL DE SOINS EN VUE DE LA STERILISATION OBJECTIFS SPECIFIQUES : ENUMERER SANS ERREUR LES ELEMENTS QUI COMPOSENT LE MATERIEL COURANT DE SOINS EXPLIQUER CHACUNE DES TECHNIQUES

Plus en détail

01601 EPAC 2408 -------------------- FICHE DE DONNEES DE SECURITE Conforme à 2001/58/CE et à NF ISO 11014-1

01601 EPAC 2408 -------------------- FICHE DE DONNEES DE SECURITE Conforme à 2001/58/CE et à NF ISO 11014-1 01601 EPAC 2408 -------------------- FICHE DE DONNEES DE SECURITE Conforme à 2001/58/CE et à NF ISO 11014-1 EPAC1 / LV Création : 20/02/08 Edition n 01 du 20/02/08 1. IDENTIFICATION 1.1 Désignation Nom

Plus en détail

TP ENZYMES DE RESTRICTION, OUTILS DE LA BIOLOGIE MOLECULAIRE

TP ENZYMES DE RESTRICTION, OUTILS DE LA BIOLOGIE MOLECULAIRE THÈME : Des débuts de la génétique aux enjeux actuels des biotechnologies Niveau : Spécialité terminale S TP ENZYMES DE RESTRICTION, OUTILS DE LA BIOLOGIE MOLECULAIRE EXTRAIT DU BO: Notions et contenus

Plus en détail

Suivi d une réaction lente par chromatographie

Suivi d une réaction lente par chromatographie TS Activité Chapitre 8 Cinétique chimique Suivi d une réaction lente par chromatographie Objectifs : Analyser un protocole expérimental de synthèse chimique Analyser un chromatogramme pour mettre en évidence

Plus en détail

Test d immunofluorescence (IF)

Test d immunofluorescence (IF) Test d immunofluorescence (IF) 1.1 Prélèvement du cerveau et échantillonnage Avant toute manipulation, il est fondamental de s assurer que tout le personnel en contact avec un échantillon suspect soit

Plus en détail

Transport sur la route

Transport sur la route Transport sur la route Dans un camion ou un fourgon, il faut garder le poisson et les produits du poisson au froid et éviter la contamination, pendant toute la période de la livraison aux clients. Suivez

Plus en détail

TP 3 diffusion à travers une membrane

TP 3 diffusion à travers une membrane TP 3 diffusion à travers une membrane CONSIGNES DE SÉCURITÉ Ce TP nécessite la manipulation de liquides pouvant tacher les vêtements. Le port de la blouse est fortement conseillé. Les essuie tout en papier

Plus en détail

TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie

TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie Nom : Prénom: n groupe: TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie Consignes de sécurité de base: Porter une blouse en coton, pas de nu-pieds Porter des lunettes, des gants (en fonction des espèces

Plus en détail

Document de travail. La serre de VeRT-SeRRe ANNEXES

Document de travail. La serre de VeRT-SeRRe ANNEXES Documentdetravail La serre de VeRT-SeRRe ANNEXES 2010-2011 Ste Thérèse,le8octobre2010 Objet: Appeld offres Nousfaisonsappelàvosservicesafinquevousétablissiezunelistederecommandations dontnousdevronstenircomptelorsdelacréationdenosnouvellesserres.

Plus en détail

Marquage laser des métaux

Marquage laser des métaux 62 Colorer Marquage laser des métaux TherMark Produit à base aqueuse pour un nettoyage rapide. Appliquer une fine couche de produit sur le métal, laisser sécher moins de 2 minutes et graver au laser. L

Plus en détail

Comment suivre l évolution d une transformation chimique? + S 2 O 8 = I 2 + 2 SO 4

Comment suivre l évolution d une transformation chimique? + S 2 O 8 = I 2 + 2 SO 4 Afin d optimiser leurs procédés, les industries chimiques doivent contrôler le bon déroulement de la réaction de synthèse menant aux espèces voulues. Comment suivre l évolution d une transformation chimique?

Plus en détail

BRICOLAGE. Les précautions à prendre

BRICOLAGE. Les précautions à prendre BRICOLAGE Les précautions à prendre Chaque année, près de 300 000 personnes arrivent aux Urgences à la suite d un accident de bricolage et/ou de jardinage. Respecter quelques règles simples de prévention

Plus en détail

S3.4 La prévention des risques professionnels

S3.4 La prévention des risques professionnels CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNEL RÉPARATION DES CARROSSERIES Classe de seconde Document professeur SAVOIRS ASSOCIÉS DÉVELOPPÉS Savoirs S3.4.1 Les enjeux sociaux des accidents du travail. S3.4.2 Le processus

Plus en détail

RAID PIEGES ANTI-FOURMIS x 2 1/5 Date de création/révision: 25/10/1998 FICHE DE DONNEES DE SECURITE NON CLASSE

RAID PIEGES ANTI-FOURMIS x 2 1/5 Date de création/révision: 25/10/1998 FICHE DE DONNEES DE SECURITE NON CLASSE RAID PIEGES ANTI-FOURMIS x 2 1/5 RAISON SOCIALE JOHNSONDIVERSEY FICHE DE DONNEES DE SECURITE RISQUES SPECIFIQUES NON CLASSE 1 IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE - NOM DU PRODUIT RAID PIEGES ANTI-FOURMIS

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

Fiche de sécurité : Solution Bleu d Evans

Fiche de sécurité : Solution Bleu d Evans Le Système Qualité prévoit la gestion de la signature électronique pour la délivrance des documents avec un mot de passe Date d émission rév. 0: voir en-tête 1 IDENTIFICATION DE LA PRÉPARATION ET DE LA

Plus en détail

Manuel d instructions

Manuel d instructions Manuel d instructions Utilisation: Les liquides DD Bio Z zero sont destinés à la coloration de restaurations en zircone préfrittée fabriquées dans des blocs DD Bio Z-, pour la fabrication de prothèses

Plus en détail

RAID DIFFUSEUR ANTI-MOUSTIQUES 45 NUITS 1/5 Date de création/révision: 25/10/1998 FICHE DE DONNEES DE SECURITE NON CLASSE

RAID DIFFUSEUR ANTI-MOUSTIQUES 45 NUITS 1/5 Date de création/révision: 25/10/1998 FICHE DE DONNEES DE SECURITE NON CLASSE RAID DIFFUSEUR ANTI-MOUSTIQUES 45 NUITS 1/5 RAISON SOCIALE JOHNSONDIVERSEY FICHE DE DONNEES DE SECURITE RISQUES SPECIFIQUES NON CLASSE 1 IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE - NOM DU PRODUIT RAID

Plus en détail

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION)

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Terminale S CHIMIE TP n 2b (correction) 1 SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Objectifs : Déterminer l évolution de la vitesse de réaction par une méthode physique. Relier l absorbance

Plus en détail

FICHE PRATIQUE N 9 LES EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE EN CHIMIE

FICHE PRATIQUE N 9 LES EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE EN CHIMIE FICHE PRATIQUE N 9 LES EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE EN CHIMIE Pensez à vérifier la date de validité des cartouches filtrantes NF EN 511 (froid) Les équipements de protection individuelle contre

Plus en détail

SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement. L Epoxy facile

SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement. L Epoxy facile SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement L Epoxy facile DOMAINES D EMPLOI Recommandé pour salle de bain, douche, plan de travail cuisine, piscine, bassins thermaux,

Plus en détail

Service Consommateurs 5, rue René Panhard 72021 LE MANS Cédex 02 Tél : (+33) 02 43 83 83 00 - p.ball@colart.fr

Service Consommateurs 5, rue René Panhard 72021 LE MANS Cédex 02 Tél : (+33) 02 43 83 83 00 - p.ball@colart.fr Service Consommateurs 5, rue René Panhard 72021 LE MANS Cédex 02 Tél : (+33) 02 43 83 83 00 - p.ball@colart.fr La peinture acrylique est un moyen d expression permettant des écritures et des effets picturaux

Plus en détail

Bleu comme un Schtroumpf Démarche d investigation

Bleu comme un Schtroumpf Démarche d investigation TP Bleu comme un Schtroumpf Démarche d investigation Règles de sécurité Blouse, lunettes de protection, pas de lentilles de contact, cheveux longs attachés. Toutes les solutions aqueuses seront jetées

Plus en détail

ENTRETIEN DE LA SURFACE DE FINITION

ENTRETIEN DE LA SURFACE DE FINITION ENTRETIEN DE LA SURFACE DE FINITION ENTRETIEN DE LA SURFACE DE FINITION Lumec recommande fortement que vous fassiez l entretien de vos luminaires deux fois par année pour prolonger la beauté de leur surface

Plus en détail

Elaboration conforme à l arrêté du 5 janvier 1993 modifié transposant la directive 91/155/CEE et au règlement REACH

Elaboration conforme à l arrêté du 5 janvier 1993 modifié transposant la directive 91/155/CEE et au règlement REACH Elaboration conforme à l arrêté du 5 janvier 1993 modifié transposant la directive 91/155/CEE et au règlement REACH 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIÉTÉ Identification du produit : Utilisation

Plus en détail

ColorWright Phosphate Buffer Solution, ph 7,2

ColorWright Phosphate Buffer Solution, ph 7,2 Fiche de données de sécurité (FDS) Conformément aux règlements (CE) 1907/2006 (REACH) et 1272/2008 (CLP) et SGH 1. Identification de la substance 1.1 Identificateur du produit Nom commercial : 1.2 Utilisations

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Nr. Article- Produit : 1694902039 Page: Page 1 En cas d urgence appeler le Centre Suisse d information toxicologique, Freiestr. 16, 8032 Zürich; Tél. des Urgences: ( jour et nuit) 145 ou +41 (0)44 251

Plus en détail

(aq) sont colorées et donnent à la solution cette teinte violette, assimilable au magenta.»

(aq) sont colorées et donnent à la solution cette teinte violette, assimilable au magenta.» Chapitre 5 / TP 1 : Contrôle qualité de l'eau de Dakin par dosage par étalonnage à l'aide d'un spectrophotomètre Objectif : Vous devez vérifier la concentration massique d'un désinfectant, l'eau de Dakin.

Plus en détail

10. Instruments optiques et Microscopes Photomètre/Cuve

10. Instruments optiques et Microscopes Photomètre/Cuve 0. Instruments s et Microscopes GENERAL CATALOGUE 00/ Cuve à usage unique pour spectrophotomètre Cuve jetable, moulée en et en pour UV. Avec parois traitées Kartell ment pour une transparence optimale

Plus en détail

Préparation du matériel propre pour les pièces d hébergement

Préparation du matériel propre pour les pièces d hébergement Livret Animalier 1 Préparation du matériel propre pour les pièces d hébergement Réception du matériel sale : Cages : - vider et rincer les cages sales et les disposer dans la machine à laver - sortir les

Plus en détail

Exemples d ingrédients de Base et de logos «label bio ménage»

Exemples d ingrédients de Base et de logos «label bio ménage» Exemples d ingrédients de Base et de logos «label bio ménage» Exemples d utilisation Avantage des produits «BIO» et des ECOLABEL 1) Caractéristiques certifiées (label européen): les liquides vaisselles

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Version du: 02/03/05

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Version du: 02/03/05 FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Version du: 02/03/05 1. Identification du produit et de la société Identification du produit Code produit: P24611 ID No.: 1038700 Nom du produit: n-hexane Utilisation de la

Plus en détail

PRÉCAUTIONS D'UTILISATION ET DE MANIPULATION DES PESTICIDES ET DES RÉACTIFS CHIMIQUES

PRÉCAUTIONS D'UTILISATION ET DE MANIPULATION DES PESTICIDES ET DES RÉACTIFS CHIMIQUES PRÉCAUTIONS D'UTILISATION ET DE MANIPULATION DES PESTICIDES ET DES RÉACTIFS CHIMIQUES 3 John R. Cox 1 Natural Resources Institute, University of Greenwich at Medway, Central Avenue, Chatham Maritime, Kent

Plus en détail

«Porte de l Ambière» PREMIER BRASSAGE BIERE & MOI. Méthode par Bière & Moi

«Porte de l Ambière» PREMIER BRASSAGE BIERE & MOI. Méthode par Bière & Moi «Porte de l Ambière» PREMIER BRASSAGE BIERE & MOI Méthode par Bière & Moi MATÉRIEL Matériel et ingrédients de base du kit x Seau de fermentation avec robinet et barboteur (gradué en litre et en degré Celcius)

Plus en détail

MÉMO SANTÉ RISQUES CHIMIQUES PEINTURE VITRERIE REVÊTEMENTS

MÉMO SANTÉ RISQUES CHIMIQUES PEINTURE VITRERIE REVÊTEMENTS MÉMO SANTÉ PEINTURE VITRERIE REVÊTEMENTS RISQUES CHIMIQUES Poussières, produits chimiques,... Le travail sur chantier vous expose à des risques qu il ne faut pas négliger. Pour protéger votre santé, adoptez

Plus en détail

Un plan départemental de prévention des déchets

Un plan départemental de prévention des déchets Un plan départemental de prévention des déchets Le Conseil Général s est engagé, accompagné de l Agence De l Environnement et de la Maîtrise de l Energie (ADEME), dans une démarche de réduction de la production

Plus en détail

Référence nr 92526 Date d édition 16/02/11. Edition nr 1 Date de modification 29/10/10

Référence nr 92526 Date d édition 16/02/11. Edition nr 1 Date de modification 29/10/10 Page 1 de 7 1. Identification de la préparation et de l entreprise. 1.1. Identification de la préparation : Ref : 92526 1.2. Utilisation de la préparation : Efficacité immédiate et de longue durée contre

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ 1. Identification de la substance / préparation et de la société / entreprise Identification du produit Code produit : 20063 Nom du produit : Acétone ID No : P2006300 Identification

Plus en détail

Planches pour le Diagnostic microscopique du paludisme

Planches pour le Diagnostic microscopique du paludisme République Démocratique du Congo Ministère de la Santé Programme National de Lutte Contre le Paludisme Planches pour le Diagnostic microscopique du paludisme Ces planches visent à améliorer le diagnostic

Plus en détail

33-Dosage des composés phénoliques

33-Dosage des composés phénoliques 33-Dosage des composés phénoliques Attention : cette manip a été utilisée et mise au point pour un diplôme (Kayumba A., 2001) et n a plus été utilisée depuis au sein du labo. I. Principes Les composés

Plus en détail

Table basse avec tablette encastrée

Table basse avec tablette encastrée Table basse avec tablette encastrée A table! Table basse avec tablette encastrée Cette table-basse à tablette encastrée permet d offrir à vos invités plein de friandises. 1 Introduction Offrez à vos invités

Plus en détail

500 ml. BASF Agro S.A.S. 21, chemin de la Sauvegarde 69134 ECULLY cedex Tél. 04 72 32 45 45

500 ml. BASF Agro S.A.S. 21, chemin de la Sauvegarde 69134 ECULLY cedex Tél. 04 72 32 45 45 MYTHIC 10 SC Préparation biocide (TP18) pour lutter contre les fourmis et les punaises des lits Suspension concentrée (SC) contenant : 106 g/l de chlorfenapyr (N CAS : 122453-73-0) MYTHIC 10 SC - (chlorfénapyr

Plus en détail

Foyer 800 CHAUDIERE Référence 6281 44

Foyer 800 CHAUDIERE Référence 6281 44 Foyer 800 CHAUDIERE Référence 6281 44 LC 2/06/2008 Fiche technique AD628144 page 1/6 540 575 1044.5 Fiche technique AD 6281 44 Foyer 800 CHAUDIERE Référence : 6281 44 Notice particulière d utilisation

Plus en détail

Fiche de données de Sécurité

Fiche de données de Sécurité Page: 1/5 1 - IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE - NOM DU PRODUIT : Mr PROPRE Professional Nettoyant Multi-Usages (5 variantes) - REFERENCE : 120 - FOURNISSEUR : PROCTER & GAMBLE France SAS Division

Plus en détail

/ kit camping-car - modèle avec un panneau

/ kit camping-car - modèle avec un panneau / En quelques mots / Exemple de composition de kit (130W - 12V) : Merci pour l achat de ce kit solaire pour camping-car. Ce kit est composé de : -1 panneau solaire -1 régulateur solaire surveillant la

Plus en détail

Huile Essentielle LITSEA CUBEBA Code article : 6633MP

Huile Essentielle LITSEA CUBEBA Code article : 6633MP Page : 1 /5 01. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Libellé Produit : Huile Essentielle de Litsea Cubeba Application(s) et/ou usage(s) normaux : Responsable de mise sur le marché : Adresse : Téléphone

Plus en détail

/ kit camping-car - modèle avec 2 panneaux

/ kit camping-car - modèle avec 2 panneaux / En quelques mots / Exemple de composition de kit (100W) : Merci pour l achat de ce kit solaire pour camping-car. Ce kit est composé de : -2 panneaux solaires -1 régulateur solaire surveillant la charge

Plus en détail

GUIDE D INSTRUCTION. Montage Entretien

GUIDE D INSTRUCTION. Montage Entretien GUIDE D INSTRUCTION Montage Entretien INSTRUCTIONS PARTICULIÈRES Dès réception des marchandises, veuillez vérifier le bon état de l'emballage. Veuillez mentionner tout dégât éventuel de transport sur le

Plus en détail

SCHÉMA COMPARATIF DE RÉSISTANCES

SCHÉMA COMPARATIF DE RÉSISTANCES TROIS ÉTAPES POUR OBTENIR LA MEILLEURE PROTECTION ET FINITION DE SOLS 1º- DÉFINIR LE BESOIN CONCRET DE CHAQUE SURFACE Ce graphique montre très simplement dans quels cas est le mieux indiqué l emploi d

Plus en détail

«Devenir éco-citoyen, ça part de trois fois rien!!»

«Devenir éco-citoyen, ça part de trois fois rien!!» SMICTOM du Pays de Fougères ZA l Aumaillerie, Allée Eugène Freyssinet 35 133 Javené Tel : 02 99 94 34 58 Zéro produit chimique! Pour l entretien de la maison Livret de recettes à base de produits naturels

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Produit 2T QUAD R BIODEGRADABLE Page 1/5 Etiquette du produit ETIQUETAGE (d usage ou CE) Phrases de risque Conseils de prudence ETIQUETAGE TRANSPORT Non concerné Néant Néant Non concerné 1. IDENTIFICATION

Plus en détail

LES SUCRES. Exemple : Représentation du glycéraldéhyde (2, 3 dihydroxypropanal)

LES SUCRES. Exemple : Représentation du glycéraldéhyde (2, 3 dihydroxypropanal) LES SUCRES I ) Compléments de Stéréochimie 1) Représentation de Fischer Pour les sucres et les acides aminés, on utilise une autre représentation des molécules dans l'espace : la représentation de Fischer.

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ conformément au Règlement (CE) nº1907/2006 REACH Nom : KR-G KR-G

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ conformément au Règlement (CE) nº1907/2006 REACH Nom : KR-G KR-G KR-G Page 1 de 5 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE 1.1 Identificateur de produit : Nom du produit : KR-G 1.2 Utilisations identifiées pertinentes de la substance

Plus en détail

FICHE DE SECURITE FUMESAAT 500 SC

FICHE DE SECURITE FUMESAAT 500 SC 1/5 FICHE DE SECURITE FUMESAAT 500 SC Identification de la préparation 1. Identification de la préparation de l entreprise Nom commercial: FUMESAAT 500 SC Identification Produit : éthofumésate 500 SC Substance

Plus en détail

VENTOUSES AUTO-FIXANTES

VENTOUSES AUTO-FIXANTES SOLEYMIEUX, F 69590 LARAJASSE, Tél. : +33 (0)4 78 44 46 83 Fax : +33 (0) 4 78 48 17 02 E mail : info@interactfrance.net www.ventouses.soufflets.com Informations utiles sur www.ventouses.info VENTOUSES

Plus en détail

Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F)

Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) Dès que le poisson entre dans votre usine, vous

Plus en détail

Crème d injection à base de silane pour le traitement des remontées d humidité dans les murs

Crème d injection à base de silane pour le traitement des remontées d humidité dans les murs Notice produit Edition mai 2012 Numéro 3158 Version n 2012-118 Crème d injection à base de silane pour le traitement des remontées d humidité dans les murs Construction Produit Description Domaines d application

Plus en détail

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Auteur : Renate Schemp Box 90612 Luanshya Zambie Traduction : SECAAR Service Chrétien d Appui à l Animation Rurale 06 BP 2037 Abidjan 06 Côte d Ivoire

Plus en détail

A chaque couleur dans l'air correspond une longueur d'onde.

A chaque couleur dans l'air correspond une longueur d'onde. CC4 LA SPECTROPHOTOMÉTRIE I) POURQUOI UNE SUBSTANCE EST -ELLE COLORÉE? 1 ) La lumière blanche 2 ) Solutions colorées II)LE SPECTROPHOTOMÈTRE 1 ) Le spectrophotomètre 2 ) Facteurs dont dépend l'absorbance

Plus en détail

ALIMENTAIRE : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS

ALIMENTAIRE : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS Service : Microbiologie Méthode technique ALIMENTAIRE : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS Mise en service de la première version : Mise en application de cette version : Rédaction

Plus en détail

1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise

1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation Art.-No.: 593 0704, 593 0711, 593 0728, 593 0735, 593 0742 Utilisation de la

Plus en détail

PLATRIER - PLAQUISTE

PLATRIER - PLAQUISTE SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Mail : secretariat@mof.fr

Plus en détail

La spectrophotométrie permet l'étude de solutions colorées dans l'infrarouge (1 100 nm au maximum), dans le visible et dans l'ultraviolet (190 nm).

La spectrophotométrie permet l'étude de solutions colorées dans l'infrarouge (1 100 nm au maximum), dans le visible et dans l'ultraviolet (190 nm). Spectrophotométrie Spectrophotométrie La spectrophotométrie permet l'étude de solutions colorées dans l'infrarouge (1 100 nm au maximum), dans le visible et dans l'ultraviolet (190 nm). Spectre d'absorption

Plus en détail

pka D UN INDICATEUR COLORE

pka D UN INDICATEUR COLORE TP SPETROPHOTOMETRIE Lycée F.BUISSON PTSI pka D UN INDIATEUR OLORE ) Principes de la spectrophotométrie La spectrophotométrie est une technique d analyse qualitative et quantitative, de substances absorbant

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES

GUIDE DE BONNES PRATIQUES Janvier 2013 GUIDE DE BONNES PRATIQUES Pour la valorisation des produits du karité Manuel N 3 La fabrication du savon au beurre de karité SNV BURKINA FASO Bureau de Ouagadougou / Direction nationale 01

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Version du: 01/05/07

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Version du: 01/05/07 FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Version du: 01/05/07 1. Identification du produit et de la société Identification du produit Code produit: 28302 ID No.: 1010600 Nom du produit: Ethanol 90% (rectified spirit)

Plus en détail

BALAIS Moteur (charbons)

BALAIS Moteur (charbons) BALAIS Moteur (charbons) 1/ Rôle a) Pour les machines électriques comportant des bagues (alternateur moteur asynchrone) : moteur universel Les balais doivent maintenir un contact constant avec la bague

Plus en détail

Fiche de données de sécurité Selon l Ochim (ordonn. produits chim.) du18.05.2005, paragr.3

Fiche de données de sécurité Selon l Ochim (ordonn. produits chim.) du18.05.2005, paragr.3 Nom commercial : GESAL PROTECT SPRAY ANTI-FOURMIS ET Date: 13.0.2010 Nr. Article- Produit : 49142 Page: Page 1 sur En cas d urgence appeler le Centre Suisse d information toxicologique, Freiestr. 16, 8032

Plus en détail

Fiche documentaire FAIRE LES PRODUITS D USAGE DOMESTIQUE SANS DANGER POUR L AIR

Fiche documentaire FAIRE LES PRODUITS D USAGE DOMESTIQUE SANS DANGER POUR L AIR Fiche documentaire FAIRE LES PRODUITS D USAGE DOMESTIQUE SANS DANGER POUR L AIR Les produits d usage domestique comprennent les produits de nettoyage (p. ex., les nettoie-vitres et les produits de nettoyage

Plus en détail

Les codes H / mentions de danger selon le système GHS européen en français (les codes P se trouvent à partir de la page 5)

Les codes H / mentions de danger selon le système GHS européen en français (les codes P se trouvent à partir de la page 5) REACH Compliance Sàrl Route des Chevallets 7 CH-1658 Rossinière Suisse Conseils d'entreprises en Sécurité chimique et Protection au travail Tél. 026 924 32 10 Fax 026 924 32 11 info@reach-compliance.ch

Plus en détail

I- SUIVI SPECTROPHOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION

I- SUIVI SPECTROPHOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION CORRECTION DS n 8 Cinétique et chimie organique I- SUIVI SPECTROPOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION On se propose d étudier la cinétique de la réaction totale entre les ions dichromate Cr 2 O 7 2-

Plus en détail

Fusion Nipponne (01) 1. Composition. Mode opératoire. 2. Caramel. Mode opératoire. 3. Ganache Chocolate. Mode opératoire. Finition

Fusion Nipponne (01) 1. Composition. Mode opératoire. 2. Caramel. Mode opératoire. 3. Ganache Chocolate. Mode opératoire. Finition Fusion Nipponne (01) 1. Composition - Beurre 225 g - Sucre glace 140 g - Oeufs 65 g - Patisfrance Amande Blanchies râpées 60 g - Farine 375 g - Poudre à lever 2 g Fondre le beurre et incorporer le sucre

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Conformément aux règlements REACH 1907/2006/CE et CLP 1272/2008/CE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Conformément aux règlements REACH 1907/2006/CE et CLP 1272/2008/CE 1- IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE / DU MELANGE ET DE LA SOCIETE / DE L ENTREPRISE 1.1- Identificateur de produit Désignation : CHLORHEXIDINE DIGLUCONATE 20% (solution aqueuse à 20% m/m) Nom chimique usuel

Plus en détail

Foyer 1100 Double ouverture

Foyer 1100 Double ouverture Foyer 1100 Double ouverture Référence 6811 44 LC 27/01/2010 page 1/6 580 949 1158 Foyer 1100 DO AD681144 Notice particulière d utilisation et d installation Consulter attentivement ce complément notice

Plus en détail

Foyer 900 Double ouverture

Foyer 900 Double ouverture Foyer 900 Double ouverture Référence 6890 LC 26/01/2010 page 1/6 580 1158 Foyer 900 Double ouverture Notice particulière d utilisation et d installation AD6890 Consulter attentivement ce complément notice

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Suivant norme NF ISO 11014-1

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Suivant norme NF ISO 11014-1 Réf. Doc. FA 1070 Page : 1/6 1 IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE FICHE DE DONNEES DE SECURITE Nom du produit : INSECTICE POUR INSECTES RAMPANTS Code du produit : A 890 Conditionnement : Carton

Plus en détail

Réalisez votre tirage Noir & Blanc

Réalisez votre tirage Noir & Blanc Réalisez votre tirage Noir & Blanc Une fois le négatif développé, il est temps de passer au tirage. Cette opération consiste à exposer et développer une feuille de papier photographique afin d obtenir

Plus en détail

VHT - 1/16. Mai 2015 GAZ RARES VGX PRESENTATION

VHT - 1/16. Mai 2015 GAZ RARES VGX PRESENTATION VHT - 1/16 PRESENTATION Les différents gaz rares sont fournis sous haute pression (150 bars) dans des bouteilles métalliques. Les gaz les plus généralement utilisés sont le néon pur et l'argon en mélange

Plus en détail

Fiche de données de sécurité Selon l Ochim (ordonn. produits chim.) du18.05.2005, paragr.3

Fiche de données de sécurité Selon l Ochim (ordonn. produits chim.) du18.05.2005, paragr.3 Nr. Article- Produit : 48785 Page: Page 1 En cas d urgence appeler le Centre Suisse d information toxicologique, Freiestr. 16, 8032 Zürich; Tél. des Urgences: ( jour et nuit) 145 ou +41 (0)44 251 51 51.

Plus en détail

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 MON VISAGE A LA MANIERE DE JEAN DUBUFFET OBJECTIFS - utiliser son expérience sensorielle visuelle pour produire une œuvre picturale. - réaliser une œuvre s'inspirant

Plus en détail

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE Page : 1/8 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE Identification de la préparation Utilisation de la préparation Identification de la Société / Entreprise Adresse : Eosine

Plus en détail