«QUELLES PRIORITES POUR L INSERTION SOCIOPROFESSIONNELLE SUR NOTRE TERRITOIRE?» SEMINAIRE 20 ET 21 OCTOBRE 2009 MOULIN DE LA HUNELLE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«QUELLES PRIORITES POUR L INSERTION SOCIOPROFESSIONNELLE SUR NOTRE TERRITOIRE?» SEMINAIRE 20 ET 21 OCTOBRE 2009 MOULIN DE LA HUNELLE"

Transcription

1 «QUELLES PRIORITES POUR L INSERTION SOCIOPROFESSIONNELLE SUR NOTRE TERRITOIRE?» SEMINAIRE 20 ET 21 OCTOBRE 2009 MOULIN DE LA HUNELLE Matinée de travail du 21 octobre - Recueil de l expression des acteurs de terrain : Atelier 2. animé par William Watelet (CSEF). Rapporteur : Christine Romanowicz (SRP) PREMIERE PARTIE : Insertion socioprofessionnelle : constats et enjeux sur la zone. Les constats sont ordonnés par thème pour faciliter la lecture. Cette catégorisation n a pas été réalisée par le groupe. Cadre légal : Constat 1 : changement : application du décret EFT-OISP Constat 2 : changement : logique d appel à projet qui implique d avantage de partenariat Constat 3 : changement : Augmentation des charges administratives Constat 4 : Inertie : charges administratives Constat 5 : Inertie : Critères liés aux publics trop restrictifs. Publics : Constat 6 : Changement : Evolution des profils des publics : davantage de difficultés psycho-sociale ; difficultés multiples, Constat 7 : Changement : Impact du Plan d accompagnement sur le profil du public (personnes qui agissent afin d éviter la sanction) Constat 8 : Pression de plus en plus forte sur les bénéficiaires (avec la logique work first) Relation inter opérateurs Constat 9 : Changement : Meilleure collaboration et connaissances interopérateurs et avec le Forem Constat 10 : Changement : Multiplication des collaborations inter-opérateurs (+Forem)

2 Constat 11 : Changement : Concurrence entre les opérateurs Constat 12 : Changement : Diversité des logiques, des modes de communication et du vocabulaire entre les opérateurs Constat 13 : Changement : Manque de communication entre les services de l insertion socioprofessionnelle dans le cadre des démarches concrètes d accompagnement (au niveau des «agents de première ligne») Marché : Constat 14 : Changement : Multiplicité de l offre de formation / insertion Constat 15 : Inertie : manque de clarté d l offre de formation/insertion Constat 16 : Inertie : Déficit d action et de communication entre l enseignement et le monde de la formation/insertion Constat 17 : Inertie : Manque de réactivité du Forem par rapport aux besoins du marché Constat 18 : Changement : Organisation des projets en fonction des ressources (dont capacité organisationnelle) et pas en en fonction des besoins du marché et des publics. Suivi individualisé : Constat 19 : Changement : Nécessité d un suivi individuel, y compris après la formation Constat 20 : Changement : Multiplicités des référents pour le bénéficiaire Constat 21 : Inertie : Manque d individualisation du parcours. Pression au travail : Constat 22 : Changement : Sentiment accru de «travail dans l urgence» Constat 23 : Changement : De plus en plus de pression sur les agents des organismes en termes de résultats quantitatifs (au dépend de la qualité?) Ambigüité entre sanction et accompagnement : Constat 24 : Changement : Impact du Plan d accompagnement sur la compréhension par le public des rôles de chacun (Forem / Onem) qui discerne mal le

3 rôle de sanction de celui de l accompagnement. Ambigüité par rapport au rôle du Forem et de l ONEM : qui a un rôle de sanction, qui a un rôle d accompagnement? Evaluation des échecs : Constat 25 : Inertie : difficulté d insertion en milieu professionnel en raison d abandons ou de ruptures d engagement (de la part d une partie ou d une autre) Constat 26 : Inertie : absence des outils d évaluation des échecs à l insertion DEUXIEME PARTIE : Insertion socioprofessionnelle priorités et pistes d actions sur la zone Remarque préalable : Suite au choix des participants de travailler sur une série de constats, 4 groupes de travail se sont penché sur 4 thèmes. Ces thèmes sont soit l un des constats pointés ci-dessus ou un thème englobant plusieurs constats. 1. Individualisation des parcours : les constats liés à ce thème (formulés comme «individualisation des processus», «suivi individualisé», «multiplication des référents», ) ont été ceux les plus choisis comme problème à travailler. 2. Communication inter-opérateurs : soit le constat relatif à la communication au quotidien entre agent de première ligne des différents organismes 3. Contrainte légale : sont regroupés sous ce thème les constats liés au décret EFT-OISP, à la détermination trop restrictive des publics, et aux charges administratives. 4. Clarification de l offre et de la demande de formation, comprenant les constats formulés comme suit : multiplication de l offre de formation, manque de réactivité du Forem au besoin du marché, manque de clarté/visibilité de l offre de formation. Proposition 1 (vote : 29 points) Constat travaillé : Individualisation des parcours. Il s agirait de désigner pour chaque demandeur d emploi un référent unique qui coordonnerait et évaluerait (dans un souci d efficacité et non de contrôle) les actions. Les actions menées seraient : 1. une orientation professionnelle plus individualisée, comprenant systématiquement un bilan de compétence 2. un coordination des différentes démarches et actions menées par le demandeur d emploi 3. un accompagnement vers une amélioration des compétences et/ou la mise à l emploi

4 4. accompagnement adapté aux besoins du demandeur d emploi et des entreprises 5. évaluation systématique du demandeur d emploi (pour mieux choisir les actions à poser et non pas dans une optique de sanction) 6. si besoin, ou si entrave à la mise à l emploi, accompagnement psychosocial Les acteurs seraient : 1 un CAP du Forem serait le référent qui coordonne 2 Partenaires pour l orientation ou la formation, ce qui nécessite une vision claire du marché de la formation. 3. jobcoach pour la mise à l emploi et l évaluation de l insertion 4. si nécessaire, des opérateurs de première ligne des CPAS, des mutuelles, centres de guidances, Les ressources : bilans de compétences, stages en entreprises qui permettent de tester les aptitudes réelles, évaluations, formations, essais métiers, entretiens qualitatifs, des techniques de recherche d emploi en comptant que l on alloue les moyens au Forem. Proposition 2 (vote : 22 points) Redéfinition des personnes éloignées de l emploi (autres critères que ceux du public DIISP actuellement), par le Conseiller en Accompagnement Professionnel ou l opérateur, au cas par cas. Donc, laisser le choix du candidat à l opérateur, et/ou au CAP, sur base d un bilan établi par écrit avec le candidat. Cela nécessite la reconnaissance par les instances des choix des opérateurs, reconnus eux-mêmes comme «service de sélection». Cette compétence de définition de bilan serait validée pour des «centres expérimentés». Ainsi une EFT ou un OISP serait reconnu pour cette action pendant une période déterminée. Proposition 3 (vote : 2 points) Harmoniser les statuts du stagiaire afin qu ils ne perdent pas d avantages en passant d une EFT à la promotion sociale par exemple. Proposition 4 (vote : 1 point)

5 Suivi du stagiaire par l opérateur pré-qualifiant dans le qualifiant pour donner un temps d adaptation. Proposition 5 (vote : 4 point) Constat travaillé : Clarification de l offre et de la demande de formation. Avoir un outil permettant une vision globale de l offre, un outil fiable, complet, actualisé et accessible par les opérateurs permettant d avoir une vision claire de l offre de prestation de la région (comme par exemple Formabanque ou Passeport pour l Emploi). Et par ailleurs recentrer le CEFO dans leur rôle de centre-ressources. Proposition 6 (vote : 1 points) Constat travaillé : Clarification de l offre et de la demande de formation. Distinguer FOREM, ONEM et CEFO d un point de vue organisationnel et géographique. Proposition 7 (vote : 6 points) Constat travaillé : Communication entre les différents opérateurs Intensifier l utilisation du document de demande d intervention. Proposition 8 (vote : 0 points) Constat travaillé : Communication entre les différents opérateurs Mettre en place ou intensifier des réunions de coordination sociale au niveau local, à savoir regroupant quelques entités aux problématiques communes, aux publics semblables. Les services se présenteraient aux autres de manière continue. Les agents de premières lignes des différents services/organismes (CPAS, Forem, MDE, EFT, ) s y retrouveraient. Ceux-ci seraient alors plus informés des missions de chacun, des aides, des suivis, Des sous-groupes pourraient concrétiser des projets.

Mobilité des demandeurs d emploi en région du Centre. Projet : «Promotion de la mobilité en région du Centre»

Mobilité des demandeurs d emploi en région du Centre. Projet : «Promotion de la mobilité en région du Centre» Mobilité des demandeurs d emploi en région du Centre Projet : «Promotion de la mobilité en région du Centre» 1 Constats - diagnostic Etude du CSEF sur la mobilité des demandeurs d emploi (2011) et données

Plus en détail

AVENIR jeunes : dispositif régional d insertion professionnelle des 16-25 ans. Participation au colloque du 7 avril 2011

AVENIR jeunes : dispositif régional d insertion professionnelle des 16-25 ans. Participation au colloque du 7 avril 2011 AVENIR jeunes : dispositif régional d insertion professionnelle des 16-25 ans Participation au colloque du 7 avril 2011 Le Service Public Régional d insertion et de Formation Professionnelles Les principes

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL APIRAF La mobilité DRH - Grand Lyon Irène GAZEL une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la

Plus en détail

Plan d actions 2015 de la CSEF de Mons

Plan d actions 2015 de la CSEF de Mons Plan d actions 2015 de la CSEF de Mons Le plan d action 2015 a été réalisé dans un contexte particulier marqué par le basculement des C.S.E.F. vers les Instances Bassin Enseignement Qualifiant Formation

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

ATELIER 3 : Adéquation des formations aux besoins du marché Implication des Employeurs dans le DIISP

ATELIER 3 : Adéquation des formations aux besoins du marché Implication des Employeurs dans le DIISP ATELIER 3 : Adéquation des formations aux besoins du marché Implication des Employeurs dans le DIISP PRESIDENCE : Isabelle BAREZ, Représentante de la CSC à la C.C.S.R. RAPPORTEURS : José LECOCQ, (FOREM

Plus en détail

Glossaire GRH. Il vise à proposer un langage commun, et permet d éviter d éventuels risques de malentendus ou de confusions.

Glossaire GRH. Il vise à proposer un langage commun, et permet d éviter d éventuels risques de malentendus ou de confusions. Ce glossaire a été élaboré dans un souci de clarification des notions et concepts clés communément utilisés en Gestion des Ressources Humaines, et notamment dans le champ de la gestion prévisionnelle des

Plus en détail

Matinée rencontre entre opérateurs de formation/insertion et des employeurs du secteur de la santé et de l action sociale. 18 septembre 2008.

Matinée rencontre entre opérateurs de formation/insertion et des employeurs du secteur de la santé et de l action sociale. 18 septembre 2008. Matinée rencontre entre opérateurs de formation/insertion et des employeurs du secteur de la santé et de l action sociale. 18 septembre 2008. Dans le cadre des travaux de la Commission Consultative Sous-Régionale

Plus en détail

Thématique 1 : La Gouvernance du dispositif

Thématique 1 : La Gouvernance du dispositif Thématique 1 : La Gouvernance du dispositif Comment rendre le pilotage du dispositif de Formation Professionnelle Continue plus efficace, efficient, cohérent et performant pour répondre aux 3 enjeux que

Plus en détail

Commission Consultative Sous-Régionale du Dispositif Intégré d Insertion Socio- Professionnelle de Mons

Commission Consultative Sous-Régionale du Dispositif Intégré d Insertion Socio- Professionnelle de Mons Commission Consultative Sous-Régionale du Dispositif Intégré d Insertion Socio- Professionnelle de Mons Projet d action d animation visant à développer des pratiques collectives d écoute et de participation

Plus en détail

PLAN D AMELIORATION DE LA QUALITE DES PARCOURS DE FORMATION 2013 / 2015

PLAN D AMELIORATION DE LA QUALITE DES PARCOURS DE FORMATION 2013 / 2015 PLAN D AMELIORATION DE LA QUALITE DES PARCOURS DE FORMATION / 2015 Dans un contexte où la sécurisation des parcours professionnels est devenue une priorité absolue, la qualité de la formation apparaît

Plus en détail

Diagnostic individuel et prestations d accompagnement RH

Diagnostic individuel et prestations d accompagnement RH Partenaire du : Diagnostic individuel et prestations d accompagnement RH Entreprises de moins de 250 salariés merlane Diagnostic individuel Positionnement professionnel Accompagner individuellement vos

Plus en détail

Trouver un job, mode d emploi chapitre 6 Dès la fin de vos études, c est l univers du travail qui s ouvre à vous.

Trouver un job, mode d emploi chapitre 6 Dès la fin de vos études, c est l univers du travail qui s ouvre à vous. Trouver un job, mode d emploi chapitre 6 Dès la fin de vos études, c est l univers du travail qui s ouvre à vous. Si certains décrochent d emblée le job de leurs rêves, pour d autres le parcours vers l

Plus en détail

Mise en commun des outils mobilité des projets API «Mobilité et insertion» et «Mob'ISP»

Mise en commun des outils mobilité des projets API «Mobilité et insertion» et «Mob'ISP» Mise en commun des outils mobilité des projets API «Mobilité et insertion» et «Mob'ISP» 12 Juin 2012. Participants : Pascale de Prins (Créasol), Martin Donneaux (Mobitex), Beata Bichel (Coupole), Caroline

Plus en détail

évolution des politiques et pratiques

évolution des politiques et pratiques Parcours scolaires et parcours d insertion : évolution des politiques et pratiques Intervention à l ESEN Novembre 2009 Jean-Marie Lenzi 1- Orientation et insertion professionnelle Service public de l éducation

Plus en détail

Parcours de formation modulaire

Parcours de formation modulaire Parcours de formation modulaire CQPM 0264 : Coordinateur (trice) du développement des ressources humaines de l entreprise Public concerné Assistant(e) RH débutant dans le poste ou personne chargée de la

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUALISÉ ET COOPÉRATION POUR L INSERTION

ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUALISÉ ET COOPÉRATION POUR L INSERTION 1 Parties contractantes Entre l Institution publique Nom : L Office wallon de la Formation professionnelle et de l Emploi (Le Forem) Adresse : Boulevard Tirou 104-6000 CHARLEROI Représentée par : d une

Plus en détail

Coordination générale des soins. Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES

Coordination générale des soins. Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES Coordination générale des soins Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES Janvier 2010 PLAN 1. MISSIONS GENERALES 2. ACTIVITES 2.1 Politique générale du pôle 2.2 Coordination

Plus en détail

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES FPEGRH01 RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES Définir et mettre en œuvre la politique de ressources humaines d une administration ou d un établissement public de l État.

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE 22 mai 2013 Préambule La fédération COORACE a pris connaissance du rapport IGAS-IGF relatif au financement du secteur de l insertion par

Plus en détail

La base de données Accueil Emploi, un système d information pour l emploi et la migration de main-d œuvre

La base de données Accueil Emploi, un système d information pour l emploi et la migration de main-d œuvre La base de données Accueil Emploi, un système d information pour l emploi et la migration de main-d œuvre Le Bureau international du Travail est la seule agence des Nations unies ayant un mandat clair

Plus en détail

Pour une meilleure reconnaissance, une plus grande insertion LE CHÈQUE FORMATION RÉUSSITE

Pour une meilleure reconnaissance, une plus grande insertion LE CHÈQUE FORMATION RÉUSSITE LA RÉUNION, TERRE D AVENIR www.regionreunion.com Pour une meilleure reconnaissance, une plus grande insertion LE CHÈQUE FORMATION RÉUSSITE 2 ème forum VAe (Validation des Acquis et de l expérience) DOSSIER

Plus en détail

«Accompagnement du recrutement et de l intégration de personnes en situation de handicap»

«Accompagnement du recrutement et de l intégration de personnes en situation de handicap» : Solutions stratégiques pour l emploi des publics sensibles : Solutions stratégiques pour l emploi des publics sensibles 1 CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE FORMATION «Accompagnement du recrutement

Plus en détail

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016 PLAN D ACTIONS - / Annexe I Chacune des 16 priorités retenues par Cap devant! dans son projet associatif est assortie d une série d objectifs opérationnels. Chaque objectif opérationnel vise un résultat

Plus en détail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail Services à la personne Agir pour améliorer les conditions de travail Expériences d entreprises de moins de 20 salariés Propositions d axes de travail Des problématiques des Des petites entités souvent

Plus en détail

ACTION POLYVALENTE CLARIFIER SON PROJET PROFESSIONNEL. 6 juillet au 4 décembre 2015

ACTION POLYVALENTE CLARIFIER SON PROJET PROFESSIONNEL. 6 juillet au 4 décembre 2015 Association pour la Formation Continue Route de la Pointe Blanche BP 4308 Saint-Pierre 41-02-10 / 41-50-19 afc.spm975@gmail.com www.afc-spm.com ACTION POLYVALENTE CLARIFIER SON PROJET PROFESSIONNEL 6 juillet

Plus en détail

Territoire, Bien-Etre et Inclusion Sociale Liège, le 20 octobre 2005

Territoire, Bien-Etre et Inclusion Sociale Liège, le 20 octobre 2005 Territoire, Bien-Etre et Inclusion Sociale Liège, le 20 octobre 2005 Les territoires opérationnels : «Intercommunalité et Partenariat» Christiane Rulot Somme Leuze Marche en Famenne Durbuy Hotton Erezée

Plus en détail

Profil de recrutement

Profil de recrutement Profil de recrutement Intitulé de la fonction Conseiller pédagogique Conditions d accès En tant que Conseiller pédagogique, vous êtes désigné comme «expert pédagogique et technique» dans une fonction enseignante

Plus en détail

Filière éducation et insertion

Filière éducation et insertion . Filière éducation et insertion La filière «Éducation et Insertion» rassemble les équipes de professionnels chargés de conduire les projets personnalisés dans leur triple dimension : éducative, thérapeutique

Plus en détail

CADRE SOCIO EDUCATIF

CADRE SOCIO EDUCATIF PAGE 1 SUR 7 Rédacteur Vérificateur(s) Approbateur(s) Nom Véronique MATHIEU Eric LE GOURIERES Michel SENIMON Fonction Cadre socio éducatif Coordonnateur Général des Activités de Soins Directeur du Personnel,

Plus en détail

Programme des experts associés des Nations Unies

Programme des experts associés des Nations Unies Programme des experts associés des Nations Unies Descriptif de poste Expert associé INT-150-13-P099-01-V I. Généralités Titre : Expert associé en ressources humaines Secteur d affectation : Service du

Plus en détail

Par conséquent, l année 2010 a été la dernière année d organisation du dispositif Accompagnement +.

Par conséquent, l année 2010 a été la dernière année d organisation du dispositif Accompagnement +. CIRCULAIRE Agirc 2011-04- DAS Objet : Nouveau partenariat Apec - Agirc Madame, Monsieur le directeur, Depuis 2003, le partenariat Apec - Agirc avait pour objet la mise en place de sessions d accompagnement

Plus en détail

Club FACE Sénior FACE Lille métropole

Club FACE Sénior FACE Lille métropole Club FACE Sénior FACE Lille métropole 17 mai 2013 Objectifs : Présenter FACE Lille métropole Présenter le Club FACE Sénior, ses objectifs, ses valeurs ajoutées, les engagements demandés et les résultats

Plus en détail

Cahier des charges des Missions locales Coordination de filière de formation innovante 1 er semestre 2004

Cahier des charges des Missions locales Coordination de filière de formation innovante 1 er semestre 2004 Cahier des charges des Missions locales Coordination de filière de formation innovante 1 er semestre 2004 I. Contexte général du dispositif d insertion socioprofessionnelle I.1 Le cadre législatif Le présent

Plus en détail

1. Contexte de l élaboration de l outil. 3. Formes de l outil : «Un arc à trois flèches»

1. Contexte de l élaboration de l outil. 3. Formes de l outil : «Un arc à trois flèches» Plan de l exposé «Solutions de mobilité en Brabant wallon» 1. Contexte de l élaboration de l outil 2. Objectifs de l outil 3. Formes de l outil : «Un arc à trois flèches» Contexte de l élaboration de l

Plus en détail

Accord cadre pour le développement de la Formation en Alternance

Accord cadre pour le développement de la Formation en Alternance Accord cadre pour le développement de la Formation en Alternance ARTICLE I. OBJECTIFS GENERAUX Le présent accord-cadre poursuit les objectifs généraux suivants : 1. Accroître quantitativement et qualitativement

Plus en détail

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS Référentiel d activités Le référentiel d activités décline les activités rattachées aux six fonctions exercées par l encadrement

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

Soutenir les transitions de l école vers le monde du travail:

Soutenir les transitions de l école vers le monde du travail: www.oecd.org/employment/youth/forum Soutenir les transitions de l école vers le monde du travail: Le dispositif JOBTONIC: accompagnement renforcé destiné aux jeunes vers le marché de l emploi. Le Forem

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Sélection des experts de l'aeres

Sélection des experts de l'aeres Sélection des experts de l'aeres Les missions dévolues à l AERES par le législateur requièrent l intervention de très nombreux experts, de formation, de culture et de nationalité différentes. Cette diversité

Plus en détail

ACTIVITES PROFESSIONNELLES DE FORMATION : BACHELIER EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

ACTIVITES PROFESSIONNELLES DE FORMATION : BACHELIER EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ACTIVITES

Plus en détail

Au service de toutes celles et ceux qui ont envie d entreprendre

Au service de toutes celles et ceux qui ont envie d entreprendre Au service de toutes celles et ceux qui ont envie d entreprendre Business plan Formation Financement BPE Création Finances Commerce Édito Com des images / Région Picardie Les efforts réalisés depuis plusieurs

Plus en détail

PREALABLE : ARCHITECTURE DE LA FORMATION : RESPIRE

PREALABLE : ARCHITECTURE DE LA FORMATION : RESPIRE DE JEPS Animation socio éducative ou culturelle Développement de s, territoires et réseaux Blois 2014 2016 PREALABLE : Cette formation concerne principalement des professionnels occupant des postes de

Plus en détail

Service Public Régional de l Orientation :

Service Public Régional de l Orientation : Service Public Régional de l Orientation : Signature de la convention de coordination tripartite entre l État, l'académie de Montpellier, et la Région Languedoc-Roussillon -Jeudi 2 juillet 2015- Espace

Plus en détail

Une formation en maraîchage biologique à Bruxelles - Pour qui? Pour quoi? Missions locales d Ixelles et d Etterbeek

Une formation en maraîchage biologique à Bruxelles - Pour qui? Pour quoi? Missions locales d Ixelles et d Etterbeek Une formation en maraîchage biologique à Bruxelles - Pour qui? Pour quoi? Missions locales d Ixelles et d Etterbeek Les Missions locales Organismes d Insertion SocioProfessionnelle (ISP) Asbl Actions au

Plus en détail

AVIS A.1223 SUR L AVANT- PROJET DE DECRET MODIFIANT LE DECRET DU 6 MAI 1999 RELATIF A L OFFICE WALLON DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L EMPLOI

AVIS A.1223 SUR L AVANT- PROJET DE DECRET MODIFIANT LE DECRET DU 6 MAI 1999 RELATIF A L OFFICE WALLON DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L EMPLOI AVIS A.1223 SUR L AVANT- PROJET DE DECRET MODIFIANT LE DECRET DU 6 MAI 1999 RELATIF A L OFFICE WALLON DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L EMPLOI ADOPTE PAR LE BUREAU LE 29 JUIN 2015 INTRODUCTION Le

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion

Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion Léopold GILLES Directeur du Département «Evaluation des politiques sociales» - CREDOC SOMMAIRE RAPPEL : entreprises solidaires

Plus en détail

Quartier Jeunes. 16h-18h. Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND

Quartier Jeunes. 16h-18h. Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND Quartier Jeunes 16h-18h Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND Le GIP Auvergne Le porteur Le porteur Le GIP FCIP Auvergne a pour vocation de

Plus en détail

Ecoute et Participation 2013

Ecoute et Participation 2013 Ecoute et Participation 2013 Présentation des guides d animation collective 25 septembre 2014 Jennifer Dewilde Chargée de mission CSEF de Mons Plan 1. Quatre thèmes 2. Déroulement 3. 1 ère séance: briser

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

1 CONTEXTE ET DEFINITION

1 CONTEXTE ET DEFINITION Consultation des cabinets conseils référencés «Diagnostic RH et Formation PME 2015» en Languedoc Roussillon pour la réalisation de prestations d Evaluation de dispositifs de formation interne Cahier des

Plus en détail

Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise»

Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise» Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise» Entité : CARINNA (Agence pour la Recherche et l Innovation en Champagne-Ardenne) Contact : Katia JOSEPH Chargée de mission «Gestion

Plus en détail

Parcours de formation modulaire

Parcours de formation modulaire Parcours de formation modulaire CQPM 0264 : Coordinateur (trice) du développement des ressources humaines de l entreprise Public concerné Assistant(e) RH débutant dans le poste ou personne chargée de la

Plus en détail

Bassins Enseignement qualifiant Formation Emploi. Bassin EFE Hainaut-Centre Avril 2015

Bassins Enseignement qualifiant Formation Emploi. Bassin EFE Hainaut-Centre Avril 2015 Bassins Enseignement qualifiant Formation Emploi Bassin EFE Hainaut-Centre Avril 2015 1.Bases Juridiques 2.Définition 3.Structures et Fonctionnement 4.Missions 1.Les Bases Juridiques Accord de coopération

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

Glossaire SAO. Processus d entrée en formation. Voici les différentes étapes pour entrer en formation. Primo accueil :

Glossaire SAO. Processus d entrée en formation. Voici les différentes étapes pour entrer en formation. Primo accueil : Glossaire SAO Processus d entrée en formation Voici les différentes étapes pour entrer en formation Primo accueil : Il peut être effectué au sein d une structure d insertion et d emploi, d un organisme

Plus en détail

19 mai Reims 27 mai Nancy 28 mai Epinal / Troyes 4 juin Chaumont 11 juin Charleville

19 mai Reims 27 mai Nancy 28 mai Epinal / Troyes 4 juin Chaumont 11 juin Charleville Matin de la prévention Programme TMS Pros Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques 19 mai Reims 27 mai Nancy 28 mai Epinal / Troyes 4 juin Chaumont 11 juin Charleville Programme de la réunion 1 -

Plus en détail

HANDICAP ET RECRUTEMENT. «Comment diversifier et adapter ses méthodes?»

HANDICAP ET RECRUTEMENT. «Comment diversifier et adapter ses méthodes?» COMPTE RENDU DES HANDI RENCONTRES EN ESSONNE HANDICAP ET RECRUTEMENT «Comment diversifier et adapter ses méthodes?» Le, 18 personnes ont répondu présentes à l invitation lancée par Opcalia Ile de France,

Plus en détail

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France Refondation de l Ecole De la République Contribution des CCI de France Octobre 2012 Etablissements publics dirigés par des chefs d entreprises élus par leurs pairs, les CCI de France assurent globalement

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE STRATÉGIE DE SURVEILLANCE Décembre 2013 SOMMAIRE OBJET page 3 OBJECTIFS DE LA SURVEILLANCE page 3 PRINCIPES D ÉLABORATION DU PROGRAMME page 4 PROGRAMME 2014 page 5 RESSOURCES page 6 PERSPECTIVES 2015/2016

Plus en détail

FICHE DE FONCTION - 04

FICHE DE FONCTION - 04 FICHE DE FONCTION - 04 ANIMATEUR/EDUCATEUR de classe 1 INTITULE DE LA FONCTION : animateur/éducateur RELATIONS HIERARCHIQUES L animateur/éducateur de classe 1 exerce ses fonctions sous la responsabilité

Plus en détail

Associer nos savoir-faire

Associer nos savoir-faire MAC-ERCI International, cabinet spécialisé en recrutement, évaluation et gestion des compétences, a été créé début 2007. En croissance depuis notre création, nous n avons de cesse de nous remettre en question

Plus en détail

ANALYSE DANS LE CADRE DE LA CARTOGRAPHIE DES OPERATEURS DE FORMATION ET D INSERTION DU CSEF DE LIEGE

ANALYSE DANS LE CADRE DE LA CARTOGRAPHIE DES OPERATEURS DE FORMATION ET D INSERTION DU CSEF DE LIEGE ANALYSE DANS LE CADRE DE LA CARTOGRAPHIE DES OPERATEURS DE FORMATION ET D INSERTION DU CSEF DE LIEGE Contexte A la demande des partenaires sociaux du CSEF, état des lieux des différentes formations, analyse

Plus en détail

Square Roosevelt 6 B-7000 Mons Tél. : 065/40 93 36 Fax : 065/31 12 02

Square Roosevelt 6 B-7000 Mons Tél. : 065/40 93 36 Fax : 065/31 12 02 Fax : 065/3 0 TABLE DES MATIERES. Contexte... 4. Photographie 0 du secteur de l alpha sur Mons-Borinage... 5. Recueil des données... 5.. Qui sont les acteurs interrogés? 5.. Parler le même langage... 5..3

Plus en détail

«Mettre en Synergie nos compétences pour faire émerger vos projets»

«Mettre en Synergie nos compétences pour faire émerger vos projets» «Mettre en Synergie nos compétences pour faire émerger vos projets» Santé et bien- être au travail Risques psychosociaux du travail- Handicap- Gestion des âges Diversité. SynergenceA propose aux entreprises

Plus en détail

Formation Diplômante ASSISTANTE RESSSOURCES HUMAINES OPTION ANGLAIS NIVEAU III

Formation Diplômante ASSISTANTE RESSSOURCES HUMAINES OPTION ANGLAIS NIVEAU III Formation Diplômante ASSISTANTE RESSSOURCES HUMAINES OPTION ANGLAIS NIVEAU III Un métier en évolution Aujourd hui les métiers des ressources humaines doivent répondre à de nouvelles attentes. Du fait de

Plus en détail

Pôle emploi met à disposition des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers politique de la ville l offre de service «généraliste».

Pôle emploi met à disposition des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers politique de la ville l offre de service «généraliste». CONTRIBUTION DE POLE EMPLOI Contrat de ville 2015-2020 Métropole Rouen Normandie Contribution écrite de Pôle emploi Pôle emploi met à disposition des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers

Plus en détail

CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE EDUCATEUR DE VIE SCOLAIRE

CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE EDUCATEUR DE VIE SCOLAIRE EDUCATEUR DE VIE SCOLAIRE Le Certificat de Qualification Professionnelle Educateurs de Vie Scolaire a pour objectif de proposer une certification pour les personnels qui ont une activité spécifique dans

Plus en détail

Mobil Esem. 29 février 2012

Mobil Esem. 29 février 2012 Mobil Esem 29 février 2012 Historique Mobil Esem Public visé par l asbl Les projets déjà en place Les projets en étude 1. Historique Participation à la semaine de la mobilité Projet permis de conduire

Plus en détail

Les Rendez-vous de l UD 92

Les Rendez-vous de l UD 92 Les Rendez-vous de l UD 92 12 e édition - Mardi 3 décembre 2013 La Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences En partenariat avec : La FROTSI Lorraine Intervention de : Anne-Karine Bentz-Ivanov

Plus en détail

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur L Outplacement Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode d emploi pratique et opérationnel sur l Outplacement

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives De l écriture à la réalisation d un film documentaire Ce master professionnel, qui

Plus en détail

Démarche qualité en éducation pour la santé

Démarche qualité en éducation pour la santé Démarche qualité en éducation pour la santé Vers une amélioration des pratiques professionnelles dans les comités d éducation pour la santé Linda CAMBON Coordinatrice CRES Lorraine et coanimatrice du groupe

Plus en détail

LES UCS AU COEUR DE LA RÉFORME DU SYSTÈME DE SANTÉ

LES UCS AU COEUR DE LA RÉFORME DU SYSTÈME DE SANTÉ LES UCS AU COEUR DE LA RÉFORME DU SYSTÈME DE SANTÉ POURQUOI UNE RÉFORME? Améliorer l État de santé de la population Plus d Équité, Une meilleure couverture, Et La maîtrise des coûts! THÈMES PRIORITAIRES

Plus en détail

Formation Chargé de développement de l alternance

Formation Chargé de développement de l alternance Formation Chargé de développement de l alternance En Ile de France GROUPE OMENDO Conseil et Formation 129 rue de Turenne - 75003 Paris 01 44 61 37 37 8 chemin du Pré Carré - Inovallée - 38240 Meylan 04

Plus en détail

Programme Régional de Professionnalisation des acteurs sur le handicap - 2015 -

Programme Régional de Professionnalisation des acteurs sur le handicap - 2015 - Programme Régional de Professionnalisation des acteurs sur le handicap - 2015 - Un nouveau programme régional de professionnalisation des acteurs de la formation et de l insertion sur le handicap vous

Plus en détail

Un chantier d intervention dans deux quartiers défavorisés de Sherbrooke

Un chantier d intervention dans deux quartiers défavorisés de Sherbrooke Un chantier d intervention dans deux quartiers défavorisés de Sherbrooke Vendredi, le 12 mars 2010 13 e Journées annuelles de santé publique Intervention de proximité : développement des personnes et des

Plus en détail

Evaluation du Dispositif intégré d insertion socioprofessionnelle

Evaluation du Dispositif intégré d insertion socioprofessionnelle Evaluation du Dispositif intégré d insertion socioprofessionnelle Rapport de synthèse - avril 2008 Béatrice Van Haeperen Coordinatrice scientifique Page 1 of 25 1. Introduction...4 2. Le DIISP : acteurs

Plus en détail

Eric CIOTTI Président du Conseil général des Alpes-Maritimes

Eric CIOTTI Président du Conseil général des Alpes-Maritimes A sa création, en 2005, la FORCE 06, rattachée à l ONF, constituait une unité de forestiers-sapeurs dédiée aux travaux d entretien des infrastructures de Défense des Forêts Contre l Incendie (DFCI) et

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

FORMATION PARCOURS CERTIFIANT RH CHARGE DE DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES

FORMATION PARCOURS CERTIFIANT RH CHARGE DE DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Durée : 11 jours (soit 77h00) FORMATION PARCOURS CERTIFIANT RH CHARGE DE DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Le public : Nouveau manager d unité technique, commerciale, ou administrative ou manager d

Plus en détail

International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France. Audit Expertise comptable Conseil

International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France. Audit Expertise comptable Conseil International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France International business Services Une ligne dédiée Barrières de la langue, environnement règlementaire complexe et évolutif,

Plus en détail

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n P r é s e n t a t i o n Séminaire RDI 2015 Séminaire RDI2015 La politique RDI au service de la gestion de l eau et des milieux aquatiques : point d étape et perspectives Catherine BOUTIN, Irstea, Lyon

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

Comment se traduisent nos valeurs dans le projet de l association? Intervention de Patrick Stelandre Directeur Idée 53. Les jeudis de l hémicycle

Comment se traduisent nos valeurs dans le projet de l association? Intervention de Patrick Stelandre Directeur Idée 53. Les jeudis de l hémicycle Comment se traduisent nos valeurs dans le projet de l association? Intervention de Patrick Stelandre Directeur Idée 53 Les jeudis de l hémicycle Parlement Francophone Bruxellois Le 29 novembre 2012 1 Deux

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch Le projet QualiCarte a été initié par la Conférence suisse de la formation professionnelle en collaboration avec des organisations suisses du monde du travail, et plus particulièrement l Union suisse des

Plus en détail

ICESC. Instance de Concertation de l Espace Scolaire de Charleroi. Des projets novateurs et inter-réseaux pour l enseignement qualifiant à Charleroi

ICESC. Instance de Concertation de l Espace Scolaire de Charleroi. Des projets novateurs et inter-réseaux pour l enseignement qualifiant à Charleroi ICESC Instance de Concertation de l Espace Scolaire de Charleroi Des projets novateurs et inter-réseaux pour l enseignement qualifiant à Charleroi Acquis et avenir de l ICESC L ICESC : les origines et

Plus en détail

D. I.U. Gestionnaire de cas 1 er avril 2015

D. I.U. Gestionnaire de cas 1 er avril 2015 D. I.U. Gestionnaire de cas 1 er avril 2015 Claire ASTIER Pilote MAIA Paris Est 1 En2009,MAIAinitiéedansle PlannationalAlzheimer:unemaladiequitouche toutes les dimensions de la «santé» (OMS) où les réponses

Plus en détail

Retour questionnaire État des lieux et besoins d appui. Constat quantitatif. Le contenu du questionnaire

Retour questionnaire État des lieux et besoins d appui. Constat quantitatif. Le contenu du questionnaire Retour questionnaire État des lieux et besoins d appui ATELIERS REGIONAUX DE L ORIENTATION Atelier 6 : Diagnostic et GPEC sur l espace territorial 23 NOVEMBRE 2010 Constat quantitatif 10 réponses sur 42

Plus en détail

Formation : Métier RH Responsable des Ressources Humaines en PME

Formation : Métier RH Responsable des Ressources Humaines en PME INTER - ENTREPRISES Formation : Métier RH Responsable des Ressources Humaines en PME Votre interlocuteur : Lionel DELERIS Responsable Service Formation Entreprise Tél direct : 05 65 75 56 99 mail : l.deleris@aveyron.cci.fr

Plus en détail

1ere partie : Présentation de la démarche PPE sur le département du Finistère

1ere partie : Présentation de la démarche PPE sur le département du Finistère Sommaire 1ere partie : Présentation de la démarche PPE sur le département du Finistère 1. Contexte et enjeux du PPE 1.1 Une loi et des orientations départementales 1.2 Les enjeux du PPE 2. La démarche

Plus en détail

Coordinateur Finances et Ressources Humaines

Coordinateur Finances et Ressources Humaines Coordinateur Finances et Ressources Humaines L ASSOCIATION ALIMA L association ALIMA (The Alliance for International Medical Action) a été créée en juin 2009 avec pour objectif de produire des secours

Plus en détail