Bilan social Direction des Ressources Humaines

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bilan social Direction des Ressources Humaines"

Transcription

1 Bilan social 2015 Direction des Ressources Humaines

2

3 SOMMAIRE I - EMPLOI 11 Effectif CDI/CDD Effectif total au 31 décembre Effectif en équivalence temps plein au 31 décembre Effectif annuel en équivalence temps plein Evolution de l effectif Comparatif logements gérés / effectif équivalent temps plein Répartition Hommes/Femmes au 31 décembre Taux d emploi Répartition par âge Répartition par ancienneté Travailleurs extérieurs Stagiaires Ecole Les mouvements du personnel Les Embauches Les Départs 9 14 Promotions Handicapés CDI/CDD 10 II - LES ABSENCES 21 - Répartition de l absentéisme Nombre d heures d absence Répartition de la maladie selon la durée de l absence Répartition de la maladie par catégorie socioprofessionnelle Répartition de la maladie par Direction 15

4 III - REMUNERATION ET CHARGES ACCESSOIRES 31 - Hiérarchie des rémunérations Montant des rémunérations Masse salariale annuelle brute mensualisée par catégorie socioprofessionnelle Charges et accessoires Charges salariales globales Intéressement des salariés à l Entreprise Montant global de l intéressement Montant moyen par salarié bénéficiaire Situation comparée Hommes/Femmes Situation comparée par catégorie socioprofessionnelle Comparaison de la rémunération mensuelle moyenne des hommes et des femmes par rapport à la moyenne de la classification Coût de la masse salariale Coût de la masse salariale ramené au nombre de logements gérés Coût de la masse salariale par Direction 24 IV - CONDITIONS D HYGIENE ET DE SECURITE 41 - Nombre d accidents de travail et de trajet Nombre de journées de travail perdues 26 V - AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL 51 - Durée et Aménagement du Temps de Travail Médecine du travail Nombre d examens cliniques Nombre d examens complémentaires 28

5 VI - LA FORMATION 61 - Formation Professionnelle Continue Pourcentage de la masse salariale brute consacré à la formation continue Montant consacré à la formation Détail du Plan de Formation Nombre de stagiaires Nombre d heures de formation Nombre d heures de formation par type de stage C.I.F Contrats par alternance/contrats aidés 31 VII - LES RELATIONS PROFESSIONNELLES 71 - Représentants du Personnel Participation aux dernières élections professionnelles Réunions avec les Représentants du Personnel 33 VIII - AUTRES CONDITIONS DE VIE RELEVANT DE L ENTREPRISE 81 - Répartition des dépenses de l Entreprise Autres charges sociales 35

6 I - EMPLOI 11 - Effectif CDD / CDI 12 - Travailleurs extérieurs 13 - Les mouvements du personnel 14 - Promotion CDI uniquement 15 - Handicapés CDI / CDD 11 - Effectif CDI / CDD 11.1 Effectif total au 31 décembre (en nombre) L effectif au 31 décembre 2015 est de 342 salariés contre 339 en L effectif mensuel moyen est passé de 341 en 2014 à 346 salariés en Immobilière Podeliha 1

7 11.2 Effectif en équivalence temps plein au 31 décembre (en nombre) Soit un effectif total de 331,44 salariés au 31/12/ Effectif annuel en équivalence temps plein (moyenne sur l année) Effectif en E.T.P Part des effectifs dont le salaire est récupérable Part des effectifs dont le salaire est non récupérable Ouvriers de Régie ,05 24,06 % 63,80 % 12,14 % ,04 22,40 % 66,05 % 11,56 % Le calcul des équivalences temps plein est réalisé à partir des heures payées, y compris les congés payés. Immobilière Podeliha 2

8 11.4 Evolution de l effectif (en nombre) 11.5 Comparatif logements gérés / effectif équivalent temps plein Nombre de logements gérés (hors foyers) Nombre de groupes gérés Nombre d administratifs (en E.T.P) 199,47 210,52 Ratio : Nombre de logements gérés Nombre d administratifs (Cadres, Agents de Maîtrise et Employés) 95,60 90,48 Immobilière Podeliha 3

9 11.6 Répartition Hommes/Femmes au 31 décembre (en nombre) 2014 Total salariés = Comme les années précédentes, le nombre de femmes est supérieur au nombre d hommes : 53,5 % en % en Total salariés = Taux d emploi (en %) Immobilière Podeliha 4

10 11.8 Répartition par âge - Répartition par catégorie pour 2015 Moyenne d âge : 2015 : 44 ans 2014 : 44 ans - Pyramide des âges Moyenne d âge par catégorie sur les deux dernières années Immobilière Podeliha 5

11 11.9 Répartition par ancienneté - Répartition par catégorie pour 2015 Moyenne d ancienneté : 2015 : 12 ans 2014 : 13 ans - Moyenne d ancienneté par catégorie sur les deux dernières années Immobilière Podeliha 6

12 12 - Travailleurs extérieurs 12.1 Stagiaires Ecole (en nombre d heures de stage) En 2015, l entreprise a accueilli 24 stagiaires Travail Intérimaire En 2015 : heures effectuées par du personnel en contrat de travail temporaire Ce qui représente 13,33 salariés en équivalence temps plein sur l année Immobilière Podeliha 7

13 13 - Les mouvements du personnel Les Embauches - En CDI Au cours de l année 2015, 17 salariés ont été embauchés en CDI. - En CDD Les Personnels de Proximité sont remplacés pendant les congés d été, ce qui explique le nombre important de CDD conclus (59 en 2015). - Proportion des moins de 25 ans sur les embauches (en nombre) Un même salarié qui effectue plusieurs remplacements en CDD est compté autant de fois que de contrats signés. Immobilière Podeliha 8

14 Les Départs - Fin de contrat CDI 2014 Total des départs = 18 salariés 2015 Total des départs = 23 salariés Rappel : Les Personnels de Proximité sont remplacés pendant les congés d été. - Fin de contrat CDD Total des départs : 129 salariés Immobilière Podeliha 9

15 14 - Promotions (CDI uniquement) Définition de la promotion (cf. R.S.E) : La promotion interne correspond à la mobilité d un collaborateur déjà présent dans l entreprise en CDI, sur un poste qui correspond à une évolution de l emploi, des responsabilités, un changement de classification et une évolution de la rémunération. Suite à la fusion, des salariés ont évolué sur un nouveau métier Handicapés CDI / CDD Effectif d'assujettissement Nombre de bénéficiaires dans l'année Nombre de bénéficiaires en équivalence temps plein 14,83 14,61 Contrats signés avec des entreprises adaptées 1,04 0,77 Majoration au titre de l'âge (+50 ans et - 26 ans) 3,5 4,5 Embauche de chômeurs longue durée 0 0 TOTAL 19,37 19,88 Montant de la contribution versée en 2015 : 0 Immobilière Podeliha 10

16 II LES ABSENCES 21 Répartition de l absentéisme 21 Répartition de l absentéisme Une hausse du taux d absentéisme (maladie, accident du travail et maladie professionnelle) est constatée en 2015 : 6,31 % pour 5,59 % en La durée moyenne des arrêts maladie est de 13,75 jours (13,5 en 2014), soit 2 semaines ½ en moyenne. Le total des heures d arrêt pour maladie, maternité, paternité, accidents et maladies professionnelles ( heures en 2015) correspond à jours d absence, soit environ 22,5 personnes sur la totalité de l année, en sachant qu un salarié est payé 261 jours par an (y compris les congés). Immobilière Podeliha 11

17 Nombre d heures d absence heures d absence (maladie, AT-MP, maternité, paternité) heures d absence (maladie, AT-MP, maternité, paternité) 34 déclarations pour accident du travail ont été enregistrées en 2015 (32 en 2014). De ces déclarations, 20 ont généré un arrêt de travail. Immobilière Podeliha 12

18 Répartition de la maladie selon la durée de l absence (hors congés maternité, paternité, accidents du travail/trajet et maladies professionnelles) 288 arrêts maladie, soit 19 de plus qu en 2014, enregistrés pour 165 collaborateurs, soit en moyenne 1,7 arrêt par personne, comme en Les 149 arrêts maladie d une durée inférieure ou égale à 3 jours concernent 103 collaborateurs. Taux d absentéisme par tranche d âge : de nombreux écarts par rapport à 2014 Pour les moins de 25 ans : de 2,58 Pour les ans : de 2,10 Pour les ans : de 1,40 Pour les ans : de 1,65 Pour les 55 ans et plus : de 1,72 Immobilière Podeliha 13

19 Répartition de la maladie par catégorie socioprofessionnelle (hors congés maternité, paternité, accidents du travail/trajet et maladies professionnelles) Immobilière Podeliha 14

20 Répartition de la maladie par Direction Directions Effectif au Heures absences (hors mat./pat.) Heures théoriques Taux absentéisme (hors maternité/paternité) Direction Générale / Secrétariat Général Direction des Ressources Humaines Direction des Ressources Financières Direction de la Clientèle et du Patrimoine Direction du Développement et de la Maîtrise d'ouvrage Direction de la Proximité et des Travaux ,92 1, ,35 6, ,93 0, ,26 3, ,37 2, ,70 10,49 TOTAUX ,59 6, heures par rapport à heures par rapport à 2014 Le taux d'absentéisme a augmenté de 0,72 points entre 2015 et 2014 SYNTHESE DE L ANNEE 2015 Une hausse du taux d absentéisme (maladie, accident du travail et maladie professionnelle) est constatée entre 2014 et heures d absence maladie, accident du travail et maladie professionnelle, contre heures en 2014, soit 14 % d augmentation. 165 collaborateurs ont eu un ou plusieurs arrêts de travail ou maladie, contre 158 en 2014, soit 48,2 % de l effectif présent au 31 décembre ,08 % des arrêts maladie ont une durée inférieure ou égale à 3 jours (délai de carence). Immobilière Podeliha 15

21 III REMUNERATION ET CHARGES ACCESSOIRES 31 - Hiérarchie des rémunérations 32 - Montant des rémunérations 33 - Charges et accessoires 34 - Charges salariales globales 35 - Intéressement des salariés à l Entreprise 36 - Situation comparée Hommes/Femmes 37 - Coût de la masse salariale 31 Hiérarchie des rémunérations (CDI uniquement) Rapport entre la moyenne des 10 rémunérations les plus élevées et la moyenne des 10 rémunérations les moins élevées (salaires bruts en équivalence temps plein des CDI uniquement, hors mandataire social) : 3, : 3,79 Immobilière Podeliha 16

22 32 Montant des rémunérations (CDI + CDD) 32.1 Masse salariale annuelle brute mensualisée par catégorie socioprofessionnelle Immobilière Podeliha 17

23 33 Charges et accessoires (CDI + CDD) Immobilière Podeliha 18

24 34 Charges salariales globales (CDI + CDD) Comparaison de la masse salariale par rapport au chiffre d'affaires (loyers uniquement*) : Masse salariale brute (brut + charges patronales) sur le chiffre d'affaires : 18,27 % en 2015 et 17,79 % en 2014 Masse salariale nette (brut + charges patronales - salaires récupérés) sur le chiffre d'affaires : 14,70 % en 2015 et 15,01 % en 2014 * * Loyers logements, garages, commerce, 35 Intéressement des salariés à l entreprise (CDI + CDD) 35.1 Montant global de l intéressement (brut) 35.2 Montant moyen par salarié bénéficiaire (brut) Montant moyen : 2014 : : Immobilière Podeliha 19

25 36 Situation comparée Hommes/Femmes (CDI + CDD) 36.1 Situation comparée par catégorie socioprofessionnelle Année Catégories professionnelles Sexe Effectif total au 31/12 Nombre d'embauches dans l'année Nombre moyen d'heures de formation / an / salarié sur l'année Type de contrat au 31/12 CDI CDD Nombre de promotions dans l'année Durée du travail - Nombre ETP sur l'année Temps complet Temps partiel Age moyen Ancienneté moyenne Rémunération (réf : sal. de base + AN lgt) Rémunérat moyenne Cadres F , , H , , , Agents de maîtrise F , ,18 2, H , , Employés administratifs F , ,79 5, H , , Personnel de proximité F , ,01 7, H , ,88 0, Ouvriers régie F , , H , , TOTAL ,79 16,24 S il apparait des écarts de salaire entre les hommes et les femmes pour un même statut (cf : tableau ci-dessus), une étude par métier devrait démontrer que la parité est respectée. Immobilière Podeliha 20

26 36.2 Comparaison de la rémunération mensuelle moyenne des hommes et des femmes par rapport à la moyenne de la classification Référence : salaire de base de décembre + avantage en nature FEMMES - 9,81 + 6,26-64,89-3,84-50,48-170,29-871,48 uniquement une femme uniquement une femme - 2,15-50,39 + 7,77-96,19 Employés G1 moyenne de la catégorie : 1 577,93 Employés G2 moyenne de la catégorie : 1 846,55 Agents de Maîtrise G3 moyenne de la catégorie : 2 110,83 Agents de Maîtrise G4 moyenne de la catégorie : 2 453,80 Cadres G5 moyenne de la catégorie : 3 339,66 Cadres G6 moyenne de la catégorie : 4 332,58 Cadre G8 moyenne de la catégorie : 5 981,20 Cadre G9 Employés d Immeubles EE Employés d Immeubles EQ moyenne de la catégorie : 1 518,04 Employés d Immeubles AQ moyenne de la catégorie : 1 660,08 Employés d Immeubles GQ moyenne de la catégorie : 1 650,22 Employés d Immeubles GHQ Ouvriers OQ1 Ouvriers OQ2 moyenne de la catégorie : 1 609,99 Ouvriers OHQ moyenne de la catégorie : 1 808,90 Ouvriers CE moyenne de la catégorie : 2 154,23 HOMMES + 42,49-19, ,44 + 5, , , , , ,39-1,19 uniquement un homme uniquement un homme uniquement des hommes + 6,63 uniquement des hommes Immobilière Podeliha 21

27 Référence : salaire brut hors éléments exceptionnels et ponctuels (astreinte ) FEMMES - 8, ,92-98,62-81,33-41,73-106,34-68,01-98,29-192,27-944,10 uniquement une femme uniquement une femme + 2,01-54,95 + 8,07-166,87 Employés G1 moyenne de la catégorie : 1 842,25 Employés G2 moyenne de la catégorie : 2 151,42 Agents de Maîtrise G3 moyenne de la catégorie : - sans variable : 2 463,03 - avec variable : 2 506,34 Agents de Maîtrise G4 moyenne de la catégorie : - sans variable : 2 794,64 - avec variable : 2 867,93 Cadres G5 moyenne de la catégorie : - sans variable : 3 836,89 - avec variable : 3 939,40 Cadres G6 moyenne de la catégorie : 4 851,02 Cadre G8 moyenne de la catégorie : 6 546,14 Cadre G9 Employés d Immeubles EE Employés d Immeubles EQ moyenne de la catégorie : 1 815,18 Employés d Immeubles AQ moyenne de la catégorie : 1 943,66 Employés d Immeubles GQ moyenne de la catégorie : 1 941,56 Employés d Immeubles GHQ Ouvriers OQ1 Ouvriers OQ2 moyenne de la catégorie : 2 000,05 Ouvriers OHQ moyenne de la catégorie : 2 138,76 Ouvriers CE moyenne de la catégorie : 2 459,66 HOMMES + 37,82-52, , , , , , , , ,40-34, ,67-1,24 uniquement un homme uniquement un homme uniquement des hommes + 11,51 uniquement des hommes Immobilière Podeliha 22

28 37 Coût de la masse salariale (CDI + CDD) 37.1 Coût de la masse salariale ramené au nombre de logements gérés (coût = masse salariale / nombre de logements gérés) en K Coût aux lgts gérés (en ) en K Coût aux lgts gérés (en ) Personnel Administratif , ,96 Ouvriers de Régie , ,45 Personnel de Proximité , ,06 TOTAL , ,48 Logements gérés (y compris foyers) : en en 2015 Augmentation de 4,49 % de la masse salariale ramenée au nombre de logements gérés Le nombre de logements gérés a augmenté de 2,75 % en 2015 La masse salariale a augmenté de 6,36 % en 2015 L effectif a augmenté de 3,03 salariés en équivalence temps plein Immobilière Podeliha 23

29 37.2 Coût de la masse salariale par Direction Salaires bruts & ind. retraite Charges patronales Autres charges TOTAL effectif en ETP 2014 répartition effectif en ETP (*) répartition Direction Générale / Secrétariat Général ,29 7,28 22,41 8,23 8,12 Direction des Ressources Humaines ,42 2,47 5,84 2,55 3,01 Direction des Ressources Financières ,66 8,67 23,19 8,92 8,73 Direction de la Clientèle et du Patrimoine ,54 29,61 95,51 29,70 29,39 Direction de la Proximité et des Travaux ,97 38,94 144,34 37,84 37,79 Direction du Développement et de la Maîtrise d'ouvrage ,19 13,03 33,75 12,77 12,97 TOTAL SOCIETE , , (*) compris : charges patronales titres restaurant, provisions pour congés payés, indemnités licenciement, formation, pharmacie, pécules stagiaires, primes et médailles du travail, déduction faite des aides de l'etat pour les contrats d'avenir. Le coût de la masse salariale reste identique pour la Direction du Développement et de la Maîtrise d Ouvrage malgré un effectif plus important (indemnités de départ versées). Une légère augmentation pour les autres Directions. Un coût en baisse à la Direction de la Clientèle et du Patrimoine (-0,18 %) et à la Direction de la Proximité et des Travaux (-1,25 %) lié à une baisse d effectif sur l année. Immobilière Podeliha 24

30 IV CONDITIONS D HYGIENE ET DE SECURITE 41 Accidents de travail et de trajet 42 Nombre de journées de travail perdues 41 Nombre d accidents de travail et de trajet Le CHSCT s'est réuni 4 fois en 2015, comme en Dont accidents de trajet : 6 en en 2015 Immobilière Podeliha 25

31 42 Nombre de journées de travail perdues En 2015, aucun accident mortel n est à déplorer comme en 2014 Total des jours perdus : 524 jours en jours en 2015 Maladies professionnelles déclarées à la Sécurité Sociale : 4 en en 2015 Effectif formé à la Sécurité : 142 en en 2015 Immobilière Podeliha 26

32 V AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL 51 - Durée et Aménagement du Temps de Travail 52 - Médecine du travail 51 Durée et Aménagement du Temps de Travail Accord Temps de Travail signé le 24 mars 2015 Les Cadres au forfait jour bénéficient de 19 jours de repos supplémentaires par an. Le Personnel Administratif, soumis à l horaire variable, doit respecter des plages fixes (de 9h00 à 11h45 et de 14h00 à 16h30) et des plages variables (de 8h00 à 9h00, de 11h45 à 14h00 et de 16h30 à 19h00). La durée du travail doit être de 70 heures sur deux semaines, avec un crédit de 4 heures maximum. Les Personnels d Accueil physique et téléphonique sont soumis à un horaire fixe qui est fonction des horaires d ouverture de la société au public. Les Ouvriers de la Régie sont soumis à un horaire fixe, variable selon le corps de métier. La durée du travail doit être de 70 heures sur deux semaines. Le Personnel de Proximité est soumis à un horaire collectif qui fait l objet d un planning individualisé en fonction des sites. La durée du travail doit être de 70 heures sur deux semaines. 26 salariés travaillent à temps partiel au 31 décembre 2015, dont 2 hommes. Immobilière Podeliha 27

33 52 Médecine du travail 52.1 Nombre d examens cliniques 52.2 Nombre d examens complémentaires Immobilière Podeliha 28

34 VI LA FORMATION 61 - Formation Professionnelle Continue (Plan de Formation + CIF) 62 - Détail du Plan de Formation 63 CIF 64 Contrats par alternance 61 - Formation Professionnelle Continue (Plan de Formation + CIF) 61.1 Pourcentage de la masse salariale brute consacré à la formation continue Frais pédagogiques seuls (en %) Frais pédagogiques seuls (en valeur) Masse salariale brute (mandataire social inclus) Coûts pédagogiques + coûts salariaux + frais annexes + cotisations OPCA (en valeur) ,63% ,95% Montant consacré à la formation 2015 Versement direct auprès des organismes de formation Coûts salariaux Frais annexes TOTAL Subventions reçues par l'opca Détail Plan de Formation Contrats de Professionnalisation Immobilière Podeliha 29

35 62 Détail du Plan de Formation 62.1 Nombre de stagiaires (plusieurs formations pour un collaborateur = un stagiaire) 62.2 Nombre d heures de formation Total des heures de stage : heures en heures en 2015 Immobilière Podeliha 30

36 62.3 Nombre d heures de formation par type de stage 63 C.I.F. (conclus dans l année pour une durée de 1 ou 2 ans) En 2015 : Aucune demande de Congé Individuel de Formation n a été présentée à l OPCA Un salarié a bénéficié d'un Congé Individuel de Formation 64 Contrats par alternance/contrats aidés Nombre de contrats d apprentissage conclus en 2015 : 2 Nombre de contrats de professionnalisation conclus en 2015 : 3 Nombre de contrats d avenir conclus en 2015 : 0 Immobilière Podeliha 31

37 VII LES RELATIONS PROFESSIONNELLES 71 - Représentants du Personnel 71 - Représentants du Personnel 71.1 Participation aux dernières élections professionnelles Elections du 12 mars 2015 : Inscrits Votants Bulletins blancs ou nuls Suffrages valablement exprimés COMITE D ENTREPRISE Collège Cadres Collège Agents de Maîtrise Collège Employés DELEGUES DU PERSONNEL Collège Cadres / Agents de Maîtrise Collège Employés / Ouvriers Immobilière Podeliha 32

38 Elections du 13 novembre 2014 : Inscrits Votants Bulletins blancs ou nuls Suffrages valablement exprimés COMITE D ENTREPRISE Collège Cadres Collège Agents de Maîtrise Collège Employés DELEGUES DU PERSONNEL Collège Cadres / Agents de Maîtrise Collège Employés / Ouvriers Réunions avec les Représentants du Personnel COMITE D ENTREPRISE 8 13 DELEGUES DU PERSONNEL 8 12 En 2015 : Les derniers accords ou plans d action signés dans l entreprise : L Accord Temps de Travail L Accord d Intéressement pour les exercices 2015, 2016 et 2017 Avenant n 1 à l Accord d Intéressement signé le 29 juin 2015 Immobilière Podeliha 33

39 VIII AUTRES CONDITIONS DE VIE RELEVANT DE L ENTREPRISE 81 - Répartition des dépenses de l Entreprise 82 - Autres charges sociales 81 Répartition des dépenses de l Entreprise (Œuvres sociales) Répartition par année des dépenses de l entreprise : en en 2015 Immobilière Podeliha 34

40 82 Autres charges sociales Répartition par année des dépenses de l entreprise : en en 2015 Immobilière Podeliha 35

SOMMAIRE. 1 - Les Emplois...page 1

SOMMAIRE. 1 - Les Emplois...page 1 SOMMAIRE 1 - Les Emplois......page 1 11 Effectif... page 1 11.1 - Effectif total au 31/12 11.2 - Effectif en équivalence temps plein au 31/12 11.3 - Effectif annuel en équivalence temps plein 11.4 - Comparatif

Plus en détail

KORIAN SA. Bilan Social. Année 2015 DRH KORIAN

KORIAN SA. Bilan Social. Année 2015 DRH KORIAN KORIAN SA Bilan Social Année DRH KORIAN SOMMAIRE PARTIE I : L'EMPLOI PARTIE II - REMUNERATION ET CHARGES ACCESSOIRES PARTIE III - CONDITIONS D'HYGIENE ET DE SECURITE PARTIE IV - AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL

Plus en détail

BOLLORÉ BILAN SOCIAL 2015

BOLLORÉ BILAN SOCIAL 2015 BOLLORÉ BILAN SOCIAL 2015 CHAPITRE I EMPLOI Indicateur : 11 EFFECTIFS Données des indicateurs au 31/12/2015 1.1.1 - EFFECTIF PRESENT 1.1.2 - EFFECTIF PERMANENT 1.1.3 - NOMBRE DE SALARIES LIES PAR UN CDD

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS Groupe Caisse des Dépôts

CHIFFRES CLÉS Groupe Caisse des Dépôts CHIFFRES CLÉS DU Bilan social Groupe Caisse des Dépôts Emploi Effectif total du Groupe 22 44 salariés au 31/12/ Effectif Effectif total 2012 2013 Évolution / 2013 Caisse des Dépôts 55 44 490 0,4 % Entités

Plus en détail

Bilan social du CNES. Année Direction des Ressources Humaines, des relations Sociales et de la Communication Interne

Bilan social du CNES. Année Direction des Ressources Humaines, des relations Sociales et de la Communication Interne Bilan social du CNES Année 2014 Direction des Ressources Humaines, des relations Sociales et de la Communication Interne Page 2 sur 60 SOMMAIRE... 1 1 EMPLOI... 7 1.1 EFFECTIFS... 7 1.1.1 Effectifs au

Plus en détail

1 VF Bilan Social 2008:Bilan Social BNP P /04/09 16:28 Page Bilan social

1 VF Bilan Social 2008:Bilan Social BNP P /04/09 16:28 Page Bilan social Bilan social 2008 Sommaire I EMPLOI 11 - Effectifs 12 - Personnel extérieur 13 - Embauches au cours de l'année considérée 13 - Embauches par catégorie hiérarchique et par sexe 14 - Départs 14 - Départs

Plus en détail

II RÉMUNÉRATIONS ET CHARGES ACCESSOIRES

II RÉMUNÉRATIONS ET CHARGES ACCESSOIRES Sommaire I EMPLOI 11 - Effectifs 12 - Personnel extérieur 13 - Embauches au cours de l'année considérée 13 - Embauches par catégorie hiérarchique et par genre 14 - Départs 14 - Départs par catégorie hiérarchique

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL UNIQUE. Situation au 31 décembre 2013

RAPPORT ANNUEL UNIQUE. Situation au 31 décembre 2013 RAPPORT ANNUEL UNIQUE Situation au 31 décembre 2013 ACTIVITE et SITUATION FINANCIERE Bénéfices ou pertes constatées au cours de l exercice : Air Rhône-Alpes a dégagé un bénéfice net de 580 208 dont un

Plus en détail

Bilan social 2010 UES Crédit Agricole S.A. Ressources Humaines Groupe

Bilan social 2010 UES Crédit Agricole S.A. Ressources Humaines Groupe Bilan social 2010 UES Crédit Agricole S.A. Ressources Humaines Groupe Bilan social 2010 UES Crédit Agricole S.A. Ressources Humaines Groupe 4 bilan SOCIAL 2010 Sommaire 1 Emploi P/09 2 Rémunérations P/25

Plus en détail

Analyse des bilans sociaux des établissements publics de santé. au 31 décembre 2014

Analyse des bilans sociaux des établissements publics de santé. au 31 décembre 2014 Analyse des bilans sociaux des établissements publics de santé au 31 décembre 2014 2 Ce rapport a été élaboré à partir des informations 2014 remontées dans le cadre de l enquête «Bilan Social» pour les

Plus en détail

Aide mémoire des cotisations sociales 2011 pour les entreprises du BTP

Aide mémoire des cotisations sociales 2011 pour les entreprises du BTP Dossier de synthèse Janvier 2011 Aide mémoire des cotisations sociales 2011 pour les entreprises du BTP Livre blanc Auteur : Audrey Debonnel www.editions-tissot.fr Editions Tissot - 1 - Aide mémoire des

Plus en détail

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES. Bilan social 2011

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES. Bilan social 2011 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Juin 2012 L'emploi... p. 3 Rémunérations et charges accessoires... p. 24 Conditions d'hygiène et de sécurité... p. 29 Autres conditions de travail... p. 33 Formation...

Plus en détail

QUELLES COTISATIONS? QUI EST CONCERNÉ?

QUELLES COTISATIONS? QUI EST CONCERNÉ? Loi n 2003-47 du 17 janvier 2003 Décret 2003-487 du 11 juin 2003 Loi n 2004-1484 du 30 décembre 2004 Décret 2007-968 du 15 mai 2007 Décret n 2007-1380 du 24 septembre 2007 Loi n 2010-1594 du 20 décembre

Plus en détail

Analyse des bilans sociaux des établissements publics de santé

Analyse des bilans sociaux des établissements publics de santé Analyse des bilans sociaux des établissements publics de santé au 31 décembre 2014 Ce rapport a été élaboré à partir des informations 2014 remontées dans le cadre de l enquête «Bilan Social» pour les

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2007 VERSION PROJET

BILAN SOCIAL 2007 VERSION PROJET BILAN SOCIAL 2007 1 DEFINITIONS Bilan Social : Il récapitule en un document unique les principales données chiffrées permettant d apprécier la situation de l entreprise dans le domaine social, d enregistrer

Plus en détail

Le profil des salariés en CDI au 31/12/2014

Le profil des salariés en CDI au 31/12/2014 1 2.2.2. Le profil des salariés en CDI au 31/12/2014 Répartition des salariés en CDI au 31/12/2014 selon le sexe 19% 7.949 salariés 81% Homme Femme 33.244 salariés Estimation croisée = Rapports de branches

Plus en détail

Rappel : le Plafond annuel de la Sécurité sociale (PSS) 2015 est de

Rappel : le Plafond annuel de la Sécurité sociale (PSS) 2015 est de QUELS SONT LES TAUX DE COTISATIONS? Les cotisations contractuelles sont appelées à 125 % de leur montant. Cette contribution supplémentaire est destinée à financer l équilibre des régimes. Elle n ouvre

Plus en détail

Bilan Social Données du 01/01/2013 au 31/12/2013 BILAN SOCIAL

Bilan Social Données du 01/01/2013 au 31/12/2013 BILAN SOCIAL Bilan Social 2014 Données du 01/01/2013 au 31/12/2013 BILAN SOCIAL 2014 1 Introduction Le bilan social existe depuis 1992. il constitue la source d information statistique reconnue par les partenaires

Plus en détail

TABLEAU DES ASSIETTES DE COTISATIONS

TABLEAU DES ASSIETTES DE COTISATIONS 268 Boulevard Clemenceau Sac postal 23 59708 Marcq en Baroeul Cedex Mél : contact@cibtp-nord.fr Tél : 03 20 66 89 20 Fax : 03 20 66 89 22 TABLEAU DES ASSIETTES DE COTISATIONS TAUX : Congés Payés 20,70%

Plus en détail

Bilan social Cegid

Bilan social Cegid 2014-2015 Cegid - Généralités - volumétrie et qualité - généralités - résultats - contenu du Bilan Social 2014-2015 - I emplois - II rémunérations et avancement - III indicateurs des différents type d

Plus en détail

Septembre Les inégalités entre hommes et femmes en terme d emploi et de formation

Septembre Les inégalités entre hommes et femmes en terme d emploi et de formation Septembre 2006 Les inégalités entre hommes et femmes en terme d emploi et de formation I- La population active française Les résultats qui suivent sont issus d une étude du CEREQ (Hommes et femmes salariés

Plus en détail

MODELE DE TABLEAUX DE BORD Objectif : élaborer un diagnostic préalable à un accord ou en plan d action «contrat de génération»

MODELE DE TABLEAUX DE BORD Objectif : élaborer un diagnostic préalable à un accord ou en plan d action «contrat de génération» MODELE DE TABLEAUX DE BORD Objectif : élaborer un diagnostic préalable à un accord ou en plan d action «contrat de génération» 1/ LES PYRAMIDES DES AGES A/ définition des tranches d âge âges < 20 20-25

Plus en détail

TRANSPORTS URBAINS Bilan social Convention Collective Nationale des réseaux de transports publics urbains de voyageurs

TRANSPORTS URBAINS Bilan social Convention Collective Nationale des réseaux de transports publics urbains de voyageurs TRANSPORTS URBAINS Bilan social 2015 Convention Collective Nationale des réseaux de transports publics urbains de voyageurs Édition 2016 www.utp.fr SOMMAIRE Avant-propos...4 Principales données du bilan

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L EMPLOI ET DES QUALIFICATIONS

OBSERVATOIRE DE L EMPLOI ET DES QUALIFICATIONS OBSERVATOIRE DE L EMPLOI ET DES QUALIFICATIONS CPNE DU 16 MARS 2017 ~ 1 ~ [Introduction : méthodologie] Les statistiques de ce rapport permettent d illustrer les données de l Observatoire des métiers,

Plus en détail

Analyse des Bilans sociaux des établissements publics de santé à fin 2013

Analyse des Bilans sociaux des établissements publics de santé à fin 2013 Service Information sur la Performance des établissements de santé (IP) Pôle Analyse des Données et Indicateurs (ADI) Mars 2015 Analyse des Bilans sociaux des établissements publics de santé à fin 2013

Plus en détail

Partie I : Etat et analyse des données sociales de l établissement pour les personnels médicaux et non médicaux

Partie I : Etat et analyse des données sociales de l établissement pour les personnels médicaux et non médicaux Partie I : Etat et analyse des données sociales de l établissement pour les personnels médicaux et non médicaux I. Evolution des effectifs et de la masse salariale... p 6 Indicateur n 1 : Effectifs ETPR...

Plus en détail

ANNEXE : EXEMPLES DE CALCUL. A. Salariés relevant du régime général

ANNEXE : EXEMPLES DE CALCUL. A. Salariés relevant du régime général ANNEXE : EXEMPLES DE CALCUL A. Salariés relevant du régime général 1. Cas général Exemple 1 : un salarié de 23 ans est rémunéré à hauteur de 70% du SMIC. Il travaille 35 heures par semaine, durée de travail

Plus en détail

BILAN SOCIAL Version imprimable

BILAN SOCIAL Version imprimable BILAN SOCIAL Version Édito Édito Chiffres clés Emploi Rémunérations et charges accessoires Conditions d hygiène et de sécurité Autres conditions de travail Formation Relations Autres conditions de vie

Plus en détail

L Air Liquide S.A. Direction des Relations et du Développement social BILAN SOCIAL. Creative Oxygen : De l oxygène naît l inspiration.

L Air Liquide S.A. Direction des Relations et du Développement social BILAN SOCIAL. Creative Oxygen : De l oxygène naît l inspiration. L Air Liquide S.A. Direction des Relations et du Développement social BILAN SOCIAL Creative Oxygen : De l oxygène naît l inspiration. Sommaire 1 2 4 Bilan social 1 1. Emploi 1 2. Sécurité 1. Organisation

Plus en détail

LES CONTRATS EN ALTERNANCE POUR PERSONNES HANDICAPEES

LES CONTRATS EN ALTERNANCE POUR PERSONNES HANDICAPEES LES CONTRATS EN ALTERNANCE POUR PERSONNES HANDICAPEES AVANTAGES ACCORDES AUX ENTREPRISES QUI RECRUTENT EN CONTRAT D APPRENTISSAGE 1 / Exonération des cotisations sociales (charges sociales) L effectif

Plus en détail

Les Aides à l'embauche

Les Aides à l'embauche Les Aides à l'embauche Contrat d apprentissage Contrat de professionnalisation jeune Public Contrat Formation Jeunes de 16 à moins de 26 ans Jeunes de 16 à moins de 26 ans Contrat de travail particulier

Plus en détail

AIDE A L EMBAUCHE POUR LES MOINS DE 26 ANS DANS LES TPE

AIDE A L EMBAUCHE POUR LES MOINS DE 26 ANS DANS LES TPE N 48 - SOCIAL n 17 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 06 mars 2012. ISSN 1769-4000 AIDE A L EMBAUCHE POUR LES MOINS DE 26 ANS DANS LES TPE L essentiel Conformément aux annonces du Président

Plus en détail

RAPPORT DE BRANCHE 2015 : BRANCHE COIFFURE A retourner avant le 25 novembre 2016

RAPPORT DE BRANCHE 2015 : BRANCHE COIFFURE A retourner avant le 25 novembre 2016 RAPPORT DE BRANCHE 2015 : BRANCHE COIFFURE A retourner avant le 25 novembre 2016 A Ingrid GRATZER - INSTITUT I+C - 3 avenue du Général Galliéni 92000 NANTERRE E-mail : ingrid.gratzer@iplusc.com.fr Tél

Plus en détail

GRILLE DE LECTURE DES INDICATEURS SOCIAUX DE LA MGEN

GRILLE DE LECTURE DES INDICATEURS SOCIAUX DE LA MGEN NOVEMBRE 2013 GRILLE DE LECTURE DES INDICATEURS SOCIAUX DE LA MGEN version 1 SOMMAIRE LA STRUCTURE DES EFFECTIFS L ÉVOLUTION DES EMPLOIS LA FORMATION ET LES COMPÉTENCES LA RÉMUNÉRATION GLOBALE LES CONDITIONS

Plus en détail

EXONÉRATIONS DE COTISATIONS LIMITÉES À UNE ZONE GÉOGRAPHIQUE

EXONÉRATIONS DE COTISATIONS LIMITÉES À UNE ZONE GÉOGRAPHIQUE Annexe : éléments à joindre à une demande de rescrit social en fonction du domaine concerné. EXONÉRATIONS DE COTISATIONS LIMITÉES À UNE ZONE GÉOGRAPHIQUE Informations nécessaires pour appliquer l exonération

Plus en détail

Sommaire. I - Emploi. Page 3. Page 37. II - Rémunérations et charges. III - Autres conditions de travail. Page 49. IV - Formation.

Sommaire. I - Emploi. Page 3. Page 37. II - Rémunérations et charges. III - Autres conditions de travail. Page 49. IV - Formation. Sommaire I - Emploi I.1 - Effectifs I.2 - Travailleurs temporaires I.3 - Mouvements de personnel I.4 - Absentéisme II - Rémunérations et charges II.1 - Charge salariale globale II.2 - Rémunérations II.3

Plus en détail

Base de Données Economiques et Sociales Documentation

Base de Données Economiques et Sociales Documentation Ce document a pour objectif de donner quelques clés de lecture sur des indicateurs qui peuvent apparaître dans la BDES. Situation de l établissement Indicateurs économiques Ratios N-2 N-1 N Résultat financier

Plus en détail

Les Aides à l'embauche

Les Aides à l'embauche Les Aides à l'embauche Mise à jour : novembre 2015 Contrat d apprentissage Contrat de professionnalisation jeune Jeunes de 16 à moins de 26 ans Jeunes de 16 à moins de 26 ans Contrat de travail particulier

Plus en détail

CE QU IL FAUT DÉCLARER

CE QU IL FAUT DÉCLARER CE QU IL FAUT DÉCLARER POUR LES PRINCIPALES REMUNERATIONS, INDEMNITES ET ALLOCATIONS, CE QUI EST A DECLARER, CE QUI N EST PAS A DECLARER Salaires des apprentis munis d un contrat Sommes perçues dans le

Plus en détail

Bilan Social Les organismes non-adhérents à l UGEM sont concernés par les pages : 1, 2 (points 2.1 et 2.2), 5 et 18 à 20 du questionnaire.

Bilan Social Les organismes non-adhérents à l UGEM sont concernés par les pages : 1, 2 (points 2.1 et 2.2), 5 et 18 à 20 du questionnaire. Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité Bilan Social 2007 Le Bilan Social permet à l OEMM de donner une description précise du champ de la Mutualité. L ensemble des organismes appliquant le

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS 2 TOUT SAVOIR SUR LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN

Plus en détail

BILAN SOCIAL UES Nexity Promotion Construction. Dossier pour avis du Comité d'entreprise. Direction des Ressources Humaines

BILAN SOCIAL UES Nexity Promotion Construction. Dossier pour avis du Comité d'entreprise. Direction des Ressources Humaines BILAN SOCIAL UES Nexity Promotion Construction Dossier pour avis du Comité d'entreprise Direction des Ressources Humaines Bilan Social - UES Nexity Promotion Construction - Document strictement confidentiel

Plus en détail

Les informations sont présentées dans quatre parties :

Les informations sont présentées dans quatre parties : A l occasion de l harmonisation des Statuts Collectifs liée à la fusion avec Pharmacia, un nouvel accord cadre et un accord de modalités d application de nos Statuts Collectifs ont été conclus. Vous trouverez

Plus en détail

LA BASE DE DONNÉES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES (BDES)

LA BASE DE DONNÉES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES (BDES) Groupement des Métiers de l Imprimerie ---------------------------------------------------------------------------------------------------- JUILLET/AOÛT 2016 NOTE N 38 LA BASE DE DONNÉES ÉCONOMIQUES ET

Plus en détail

Compte CCCc rendu de la Commission Nationale Carrefour Egalité Hommes/Femmes du Mardi 04 Octobre 2011

Compte CCCc rendu de la Commission Nationale Carrefour Egalité Hommes/Femmes du Mardi 04 Octobre 2011 Compte CCCc rendu de la Commission Nationale Carrefour Egalité Hommes/Femmes du Mardi 04 Octobre 2011 La rédaction de ce compte rendu a été réalisée par les membres de la commission : Isabelle Sabard-(FO)-Angers

Plus en détail

Annexe 5-1. Relatif au stage en exploitation agricole Obligations du Maître exploitant et du stagiaire SUR LE PLAN SOCIAL

Annexe 5-1. Relatif au stage en exploitation agricole Obligations du Maître exploitant et du stagiaire SUR LE PLAN SOCIAL Annexe 5-1 DISPOSITIF D'ACCOMPAGNEMENT A L'INSTALLATION EN AGRICULTURE Décret n 2009-28 du 09 janvier 2009 Obligations du Maître exploitant et du stagiaire SUR LE PLAN SOCIAL MAITRE-EXPLOITANT Vos obligations

Plus en détail

La base de données sociales

La base de données sociales Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque La base de données sociales 2014 Données statistiques à fin 2013 Recueil statistique

Plus en détail

ENCADREMENT DE L ACTIVITE DE PORTAGE SALARIAL

ENCADREMENT DE L ACTIVITE DE PORTAGE SALARIAL N 112 - SOCIAL n 43 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 10 septembre 2010 ISSN 1769-4000 ENCADREMENT DE L ACTIVITE DE PORTAGE SALARIAL L essentiel L article L1251-64 du code du travail définit

Plus en détail

LES UNIVERSITES DE LA FEDE 20 et 21mars 2012

LES UNIVERSITES DE LA FEDE 20 et 21mars 2012 ACTUALITES SOCIALES 2012 LES UNIVERSITES DE LA FEDE 20 et 21mars 2012 Martine BARBIER-GOURVES Docteur en droit Consultant en droit social Rappel : ACTUALITES DE LA CONVENTION COLLECTIVE DE L HPA Le salaire

Plus en détail

«Article 2 Période d essai

«Article 2 Période d essai MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3126 Convention collective régionale IDCC : 54. INDUSTRIES MÉTALLURGIQUES (OETAM)

Plus en détail

Contact : Nathalie COUDERETTE - Mail : - Tél. :

Contact : Nathalie COUDERETTE - Mail : - Tél. : N 128 - SOCIAL n 43 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 06 septembre 2011 ISSN 1769-4000 L essentiel NOUVELLE LOI POUR LE DEVELOPPEMENT DE L ALTERNANCE ET LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS

Plus en détail

1 Contrat de Professionnalisation : Caractéristiques

1 Contrat de Professionnalisation : Caractéristiques 1 Contrat de Professionnalisation : Caractéristiques Son objectif est de permettre à des employés ou à des jeunes d acquérir une qualification professionnelle et de favoriser leur insertion ou réinsertion

Plus en détail

Annexe aux fiches 2 et 4 Exemples de calcul

Annexe aux fiches 2 et 4 Exemples de calcul Annexe aux fiches 2 et 4 Exemples de calcul Les exemples ci-dessous illustrent les modalités de calcul de la réduction générale dégressive sur les bas et moyens salaires (art. L. 241-13 du code de la sécurité

Plus en détail

Apprentissage : Taux et assiettes des charges sociales au 1 er janvier 2016

Apprentissage : Taux et assiettes des charges sociales au 1 er janvier 2016 les infos DAS n 015 19 janvier 2016 Apprentissage : Taux et assiettes des charges sociales au 1 er janvier 2016 Il convient de rappeler qu un arrêté du 3 août 2011 (JO du 6 septembre 2011) a modifié l

Plus en détail

PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016

PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Infos flash PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Le plafond de sécurité sociale applicable aux rémunérations versées du 1 er janvier au 31 décembre 2016 a été fixé par l arrêté du 17 décembre

Plus en détail

LES 2 BUDGETS DES COMITES D ENTREPRISES Le budget des Activités Sociales et Culturelles Le budget de fonctionnement Rappel historique LE CADRE LEGISLATIF L art L. 2323-86 du Code du Travail précise que

Plus en détail

Votre équipe pour gagner!

Votre équipe pour gagner! SPORT Votre équipe pour gagner! SOMMAIRE Le salaire P.3 La fiche de paie P.6 Le temps de travail P.8 Les congés P.10 Que faire en cas de maladie, d accident? P.11 2 Le salaire La CFDT défend l unicité

Plus en détail

Charges sociales obligatoires sur les salaires

Charges sociales obligatoires sur les salaires Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 04.16 Du 22/01/2016 Charges sociales obligatoires sur les salaires Taux au 1 er janvier 2016 Vous trouverez ci-dessous le tableau des charges

Plus en détail

BILAN SOCIAL D ENTREPRISE

BILAN SOCIAL D ENTREPRISE DIRECTION DES RESSOURCES ET RELATIONS HUMAINES BILAN SOCIAL D ENTREPRISE 2000 JUIN 2001 BILAN SOCIAL EXERCICE 2000 SOMMAIRE EMPLOI 2 REMUNERATIONS ET CHARGES ACCESSOIRES 9 CONDITIONS D'HYGIENE ET DE SECURITE

Plus en détail

Conséquences du franchissement du seuil des 20 salariés

Conséquences du franchissement du seuil des 20 salariés Mise à jour du 22 novembre 2010 Conséquences du franchissement du seuil des 20 salariés Mise en garde : ce mémo présente les règles légales applicables à la date de mise à jour inscrite ci-dessus, cependant,

Plus en détail

AVENANT DU 10 AVRIL 2009 SUR LES TAUX GARANTIS ANNUELS ET LES SALAIRES MINIMAUX HIERARCHIQUES POUR L ANNÉE 2009

AVENANT DU 10 AVRIL 2009 SUR LES TAUX GARANTIS ANNUELS ET LES SALAIRES MINIMAUX HIERARCHIQUES POUR L ANNÉE 2009 AVENANT DU 10 AVRIL 2009 SUR LES TAUX GARANTIS ANNUELS ET LES SALAIRES MINIMAUX HIERARCHIQUES POUR L ANNÉE 2009 RÉSUMÉ 4 MAI 2009 A n 2401 T 385 Un avenant du 10 avril 2009, conclu entre le GIM et la CFE-CGC,

Plus en détail

POUR LES PRINCIPALES REMUNERATIONS, INDEMNITES ET ALLOCATIONS, CE QUI EST A DECLARER, CE QUI N EST PAS A DECLARER

POUR LES PRINCIPALES REMUNERATIONS, INDEMNITES ET ALLOCATIONS, CE QUI EST A DECLARER, CE QUI N EST PAS A DECLARER Salaires des apprentis munis d un contrat Sommes perçues dans le cadre des aides à l emploi et de la formation professionnelle Sommes perçues par des étudiants Ce qu il faut déclarer POUR LES PRINCIPALES

Plus en détail

Rapport annuel 2010 sur la situation comparée des femmes et des hommes dans l association L Envol Apei du Mantois Article L du Code du Travail

Rapport annuel 2010 sur la situation comparée des femmes et des hommes dans l association L Envol Apei du Mantois Article L du Code du Travail Rapport annuel 2010 sur la situation comparée des femmes et des hommes dans l association L Envol Apei du Mantois Article L.2323-57 du Code du Travail Rapport annuel sur la situation comparée des hommes

Plus en détail

Bilan social. et Rapport égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

Bilan social. et Rapport égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Bilan social et Rapport égalité professionnelle entre les femmes et les hommes 2005 Sommaire I EMPLOI 11 - Effectifs 12 - Personnel extérieur 13 - Embauches au cours de l'année considérée 13 - Embauches

Plus en détail

Fidulane. Comprendre les mécanismes de la paie PREMIERE PARTIE. Droit du travail et paie

Fidulane. Comprendre les mécanismes de la paie PREMIERE PARTIE. Droit du travail et paie Fidulane Comprendre les mécanismes de la paie PREMIERE PARTIE Droit du travail et paie LES CONDITIONS GENERALES DE LA PAIE TRAVAILLEURS SALARIES ET TRAVAILLEURS NON SALARIES SOURCES JURIDIQUES DE LA PAIE

Plus en détail

PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2011 ET CHARGES SOCIALES 2011 L essentiel

PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2011 ET CHARGES SOCIALES 2011 L essentiel N 01 SOCIAL n 01 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 7 janvier 2011 ISSN 1769-4000 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2011 ET CHARGES SOCIALES 2011 L essentiel Un arrêté du 26 novembre 2010,

Plus en détail

2015 BILAN SOCIAL VOIR PLUS LOIN. L Air Liquide S.A. Direction des Relations et du Développement social

2015 BILAN SOCIAL VOIR PLUS LOIN. L Air Liquide S.A. Direction des Relations et du Développement social 2015 BILAN SOCIAL L Air Liquide S.A. Direction des Relations et du Développement social VOIR PLUS LOIN Creative Oxygen : De l oxygène naît l inspiration. 1 2 4 Bilan social 2015 1 1. Emploi 1 2. Sécurité

Plus en détail

Accords Temps de travail Présentation 22 avril 2 juin 2010

Accords Temps de travail Présentation 22 avril 2 juin 2010 Accords Temps de travail Présentation 22 avril 2 juin 2010 Présentation des accords L accord relatif au temps de travail Objectifs de l accord temps de travail Les durées du travail Les jours RTT Les horaires

Plus en détail

1) Le plafond de Sécurité Sociale : 4) L exonération des titres restaurant :

1) Le plafond de Sécurité Sociale : 4) L exonération des titres restaurant : Note Sociale 16 janvier 2015 1) Le plafond de Sécurité Sociale : Pour les rémunérations versées à compter du 1 er plafond de la sécurité sociale sont les suivantes : janvier 2015, les valeurs du VALEURS

Plus en détail

Liste des documents demandés par la CGT pour les NAO 2012/2013

Liste des documents demandés par la CGT pour les NAO 2012/2013 Nous vous remercions de fournir les documents et au format "PDF" (pour faire foi), et au format Excel (afin de permettre d'effectuer des analyses). Il a été convenu pendant la réunion NAO du 18 décembre

Plus en détail

La rémunération et le Smic

La rémunération et le Smic C HAPITRE 1 La rémunération et le Smic Distinguer les différentes formes de la rémunération Pour rémunérer les salariés, il existe plusieurs modes de rémunération qui sont fonction soit de la catégorie

Plus en détail

BILAN SOCIAL Adapei de Haute-Saône - Bilan Social Version définitive

BILAN SOCIAL Adapei de Haute-Saône - Bilan Social Version définitive BILAN SOCIAL 2015 Préambule Le Bilan Social est élaboré dans un esprit d aide au dialogue social, de planification dans le domaine social, de meilleure visibilité et d information. Au-delà d une simple

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ETAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Arrêté du 23 décembre 2013 fixant la liste des indicateurs contenus dans

Plus en détail

1 er mars 2012 Intervenant : Thierry SANCHEZ

1 er mars 2012 Intervenant : Thierry SANCHEZ 1 er mars 2012 Intervenant : Thierry SANCHEZ Définition générale art 10 Ancienneté licenciement Avenant du 21 juin 2010 ANCIENNETE Convention Collective Champs d application S applique à la prime d ancienneté,

Plus en détail

GUIDE D AIDE A LA REALISATION DE LA DECLARATION 2483

GUIDE D AIDE A LA REALISATION DE LA DECLARATION 2483 GUIDE D AIDE A LA REALISATION DE LA DECLARATION 2483 au développement de la formation professionnelle continue des entreprises de 10 salariés et plus Pour les entreprises de Bâtiment et de Travaux Publics

Plus en détail

Les actions de formation liées à l évolution des emplois ou celles qui participent au maintien dans l emploi.

Les actions de formation liées à l évolution des emplois ou celles qui participent au maintien dans l emploi. DIF et CIF DIF : développement des compétences des salariés dans le cadre du droit individuel à la formation (DIF) dont tout salarié bénéficie chaque année, CIF : de l'accès, à l'initiative du salarié,

Plus en détail

EVOLUTIONS SOCIALES POUR 2011

EVOLUTIONS SOCIALES POUR 2011 LE PARTENAIRE INFORMATIQUE DU MAINTIEN A DOMICILE INFOLOGIS 10 rue Just Veillat 36000 Châteauroux tél. 02.54.08.70.80 fax 02.54.08.70.89 Email : infologis@orange.fr Date : 14 décembre 2010 EVOLUTIONS SOCIALES

Plus en détail

LA NEGOCIATION ANNUELLE OBLIGATOIRE (NAO)

LA NEGOCIATION ANNUELLE OBLIGATOIRE (NAO) Fiche Express LA NEGOCIATION ANNUELLE OBLIGATOIRE (NAO) Fiche express L'info pratique en droit du travail. AVERTISSEMENT : Ce document ne dispense en rien de consulter un spécialiste pour adapter au besoin

Plus en détail

Mise en œuvre au sein de la CEPAL des dispositions des articles 3.2 et 4.5 de l accord Groupe GPEC du 20 janvier 2015

Mise en œuvre au sein de la CEPAL des dispositions des articles 3.2 et 4.5 de l accord Groupe GPEC du 20 janvier 2015 Mise en œuvre au sein de la CEPAL des dispositions des articles 3.2 et 4.5 de l accord Groupe GPEC du 20 janvier 2015 Période du 1 er janvier 2015 au 31 décembre 2017 La CEPAL met en œuvre les engagements

Plus en détail

ENQUETE DE BRANCHE Sûreté aérienne et aéroportuaire

ENQUETE DE BRANCHE Sûreté aérienne et aéroportuaire Observatoire des Métiers de la Prévention et de la Sécurité ENQUETE DE BRANCHE Sûreté aérienne et aéroportuaire Données 2014 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33

Plus en détail

La ventilation hommes-femmes dans le bilan social

La ventilation hommes-femmes dans le bilan social La ventilation hommes-femmes dans le bilan social Colloque du 12 février 2015 Comment lutter contre l écart salarial entre hommes et femmes? Pierrette Heuse Service Analyse micro-économique Structure de

Plus en détail

REDUCTION FILLON Réduction des cotisations patronales sur les bas salaires

REDUCTION FILLON Réduction des cotisations patronales sur les bas salaires Titre Classement Rédacteur Allégement Fillon Boîte à outils Valérie PAU Date de rédaction 05/02/2015 Dernière mise à jour 05/02/2015 Document en accès libre Document en accès réservé REDUCTION FILLON Réduction

Plus en détail

ETUDE DES DEBOURSES HORAIRES DE MAIN D'OEUVRE

ETUDE DES DEBOURSES HORAIRES DE MAIN D'OEUVRE ETUDE DES DEBOURSES HORAIRES DE MAIN D'OEUVRE TERMINOLOGIE: D.H. = Montant global déboursé sur une période donnée Nombre d heures productives correspondantes D.H. par catégorie Ex. : DH d OE, d OP, de

Plus en détail

Indicateur n 13 : Évolution des dépenses et des effectifs de personnel des établissements de santé

Indicateur n 13 : Évolution des dépenses et des effectifs de personnel des établissements de santé Indicateur n 13 : Évolution des dépenses et des effectifs de personnel des établissements de santé Sous-indicateur n 13-1 : Évolution des dépenses de personnel 140 Évolution des dépenses de personnel des

Plus en détail

Le Cahier de Résultats

Le Cahier de Résultats BOURGOGNE, FRANCHE-COMTE - 2 677 salariés Le Cahier de Résultats Comparaison (données au 31/12/2015) 1/15 Avertissement Le cahier de résultats a comme objectif de permettre aux entreprises qui ont répondu

Plus en détail

THÈME Comprendre et gérer les charges de personnel SÉQUENCE Analyser et présenter les documents de paie... 3

THÈME Comprendre et gérer les charges de personnel SÉQUENCE Analyser et présenter les documents de paie... 3 Unité 2 Thème 5 Unité 2 COURS Thème 5 THÈME 5... 2 Comprendre et gérer les charges de personnel... 2 SÉQUENCE 1... 3 Analyser et présenter les documents de paie... 3 Thème 5 > Séquence 1 > Étape 1... 3

Plus en détail

Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi

Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi Service Etudes Statistiques Evaluation Documentation L O E L OBLIGATION D EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS

Plus en détail

CHARGES SOCIALES 2007 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE 2007

CHARGES SOCIALES 2007 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE 2007 CHARGES SOCIALES 2007 N 5 - SOCIAL n 4 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 9 janvier 2007 ISSN 1769-4000 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE 2007 L essentiel (Pour Rappel Information diffusée dans

Plus en détail

ACCORD DU 30 JUIN 2009

ACCORD DU 30 JUIN 2009 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 1564. INDUSTRIES DE LA MÉTALLURGIE (SAÔNE-ET-LOIRE) (23

Plus en détail

BORDEREAU ANNUEL DE COTISATIONS POUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES SALARIES A RETOURNER AVANT LE 31 JANVIER 2014

BORDEREAU ANNUEL DE COTISATIONS POUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES SALARIES A RETOURNER AVANT LE 31 JANVIER 2014 CABINETS DE 1 A 9 SALARIES selon effectif mensuel moyen au 31/12/ Si vous avez cessé votre activité, précisez la date Cotisation PERSONNEL NON AVOCAT PROFESSIONNALISATION / DIF / PLAN M1 X 0,90% R, Cotisation

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE (données 2011)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE (données 2011) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE 2012 (données 2011) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 4 Données sociales

Plus en détail

VOTRE ENTREPRISE A DIX SALARIES OU PLUS

VOTRE ENTREPRISE A DIX SALARIES OU PLUS VOTRE ENTREPRISE A DIX SALARIES OU PLUS Depuis l ordonnance du 2 août 2005 la participation dans les entreprises de plus de 10 salariés se subdivise en deux catégories : - les entreprises de 10 à 19 salariés

Plus en détail

QUINCAILLERIE. Convention collective nationale CONVENTION COLLECTIVE LES POINTS ESSENTIELS. N juillet 1973 IDCC 731

QUINCAILLERIE. Convention collective nationale CONVENTION COLLECTIVE LES POINTS ESSENTIELS. N juillet 1973 IDCC 731 QUINCAILLERIE Convention collective nationale N 3311 13 juillet 1973 IDCC 731 CONVENTION COLLECTIVE LES 10 POINTS ESSENTIELS Mai 2013 SOMMAIRE 1 Le champ d application 4 2 Le salaire 5-6 3 Les classifications

Plus en détail

Charges sociales sur les salaires ,84 0,75 13,59 12,84 2,25 15,09. -plafonnée 8,55 6,90 15,45 A de 0 à 3218

Charges sociales sur les salaires ,84 0,75 13,59 12,84 2,25 15,09. -plafonnée 8,55 6,90 15,45 A de 0 à 3218 2015 N 5 Charges sociales sur les salaires 2016 Charges sociales Taux au 1 er janvier 2016 (en %) Assiette mensuelle de cotisations pour 2016 (en ) Employeur Salarié Total Tranche Montant Cotisations de

Plus en détail

SPORT Votre équipe pour gagner!

SPORT Votre équipe pour gagner! SPORT Votre équipe pour gagner! Le salaire SOMMAIRE : Le salaire P.3 La fiche de paie P.6 La CFDT défend l unicité du sport et considère que tous les salariés de la branche doivent être regardés dans leur

Plus en détail

Le BTP actualise ses forfaits jours.

Le BTP actualise ses forfaits jours. Le BTP actualise ses forfaits jours. La pratique des «forfaits jours» pour les salariés ETAM à partir du niveau F et Cadres qui disposent d une large autonomie dans l organisation de leur emploi du temps

Plus en détail

RAPPORT EGALITE DU TRANSPORT DONNEES AÉRIEN PERSONNEL AU SOL.

RAPPORT EGALITE DU TRANSPORT DONNEES AÉRIEN PERSONNEL AU SOL. RAPPORT EGALITE DU TRANSPORT DONNEES AÉRIEN PERSONNEL AU SOL 2012 www.observatoire-metiers-aerien.fr QUELQUES PRINCIPES MÉTHODOLOGIQUES Accord relatif à l égalité professionnelle entre les Femmes et les

Plus en détail

COMMERCE DES ARTICLES DE SPORTS ET EQUIPEMENT DE LOISIRS

COMMERCE DES ARTICLES DE SPORTS ET EQUIPEMENT DE LOISIRS COMMERCE DES ARTICLES DE SPORTS ET EQUIPEMENT DE LOISIRS Convention collective nationale CONVENTION COLLECTIVE N 3049 12 juillet 1989 IDCC 1557 LES 10 POINTS ESSENTIELS Mai 2013 SOMMAIRE 1 Le champ d

Plus en détail

Le secteur d activité des paysagistes est en croissance d emploi depuis plusieurs années, qu il s agisse d emplois salariés ou non salariés.

Le secteur d activité des paysagistes est en croissance d emploi depuis plusieurs années, qu il s agisse d emplois salariés ou non salariés. Synthèses Novembre 2012 L Observatoire Economique et Social L activité des entrepreneurs paysagistes poursuit sa croissance en 2011 L activité des paysagistes s est accrue entre l année 2010 et 2011. Cette

Plus en détail

AVENANT A L ARTICLE 37 DE LA CONVENTION COLLECTIVE DE L IMMOBILIER CONCERNANT LES SALAIRES MINIMA. Préambule

AVENANT A L ARTICLE 37 DE LA CONVENTION COLLECTIVE DE L IMMOBILIER CONCERNANT LES SALAIRES MINIMA. Préambule 09/10/07 AVENANT A L ARTICLE 37 DE LA CONVENTION COLLECTIVE DE L IMMOBILIER CONCERNANT LES SALAIRES MINIMA Préambule Les représentants des organisations syndicales d employeurs et de salariés se sont efforcés,

Plus en détail