Bilan social Direction des Ressources Humaines

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bilan social Direction des Ressources Humaines"

Transcription

1 Bilan social 2015 Direction des Ressources Humaines

2

3 SOMMAIRE I - EMPLOI 11 Effectif CDI/CDD Effectif total au 31 décembre Effectif en équivalence temps plein au 31 décembre Effectif annuel en équivalence temps plein Evolution de l effectif Comparatif logements gérés / effectif équivalent temps plein Répartition Hommes/Femmes au 31 décembre Taux d emploi Répartition par âge Répartition par ancienneté Travailleurs extérieurs Stagiaires Ecole Les mouvements du personnel Les Embauches Les Départs 9 14 Promotions Handicapés CDI/CDD 10 II - LES ABSENCES 21 - Répartition de l absentéisme Nombre d heures d absence Répartition de la maladie selon la durée de l absence Répartition de la maladie par catégorie socioprofessionnelle Répartition de la maladie par Direction 15

4 III - REMUNERATION ET CHARGES ACCESSOIRES 31 - Hiérarchie des rémunérations Montant des rémunérations Masse salariale annuelle brute mensualisée par catégorie socioprofessionnelle Charges et accessoires Charges salariales globales Intéressement des salariés à l Entreprise Montant global de l intéressement Montant moyen par salarié bénéficiaire Situation comparée Hommes/Femmes Situation comparée par catégorie socioprofessionnelle Comparaison de la rémunération mensuelle moyenne des hommes et des femmes par rapport à la moyenne de la classification Coût de la masse salariale Coût de la masse salariale ramené au nombre de logements gérés Coût de la masse salariale par Direction 24 IV - CONDITIONS D HYGIENE ET DE SECURITE 41 - Nombre d accidents de travail et de trajet Nombre de journées de travail perdues 26 V - AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL 51 - Durée et Aménagement du Temps de Travail Médecine du travail Nombre d examens cliniques Nombre d examens complémentaires 28

5 VI - LA FORMATION 61 - Formation Professionnelle Continue Pourcentage de la masse salariale brute consacré à la formation continue Montant consacré à la formation Détail du Plan de Formation Nombre de stagiaires Nombre d heures de formation Nombre d heures de formation par type de stage C.I.F Contrats par alternance/contrats aidés 31 VII - LES RELATIONS PROFESSIONNELLES 71 - Représentants du Personnel Participation aux dernières élections professionnelles Réunions avec les Représentants du Personnel 33 VIII - AUTRES CONDITIONS DE VIE RELEVANT DE L ENTREPRISE 81 - Répartition des dépenses de l Entreprise Autres charges sociales 35

6 I - EMPLOI 11 - Effectif CDD / CDI 12 - Travailleurs extérieurs 13 - Les mouvements du personnel 14 - Promotion CDI uniquement 15 - Handicapés CDI / CDD 11 - Effectif CDI / CDD 11.1 Effectif total au 31 décembre (en nombre) L effectif au 31 décembre 2015 est de 342 salariés contre 339 en L effectif mensuel moyen est passé de 341 en 2014 à 346 salariés en Immobilière Podeliha 1

7 11.2 Effectif en équivalence temps plein au 31 décembre (en nombre) Soit un effectif total de 331,44 salariés au 31/12/ Effectif annuel en équivalence temps plein (moyenne sur l année) Effectif en E.T.P Part des effectifs dont le salaire est récupérable Part des effectifs dont le salaire est non récupérable Ouvriers de Régie ,05 24,06 % 63,80 % 12,14 % ,04 22,40 % 66,05 % 11,56 % Le calcul des équivalences temps plein est réalisé à partir des heures payées, y compris les congés payés. Immobilière Podeliha 2

8 11.4 Evolution de l effectif (en nombre) 11.5 Comparatif logements gérés / effectif équivalent temps plein Nombre de logements gérés (hors foyers) Nombre de groupes gérés Nombre d administratifs (en E.T.P) 199,47 210,52 Ratio : Nombre de logements gérés Nombre d administratifs (Cadres, Agents de Maîtrise et Employés) 95,60 90,48 Immobilière Podeliha 3

9 11.6 Répartition Hommes/Femmes au 31 décembre (en nombre) 2014 Total salariés = Comme les années précédentes, le nombre de femmes est supérieur au nombre d hommes : 53,5 % en % en Total salariés = Taux d emploi (en %) Immobilière Podeliha 4

10 11.8 Répartition par âge - Répartition par catégorie pour 2015 Moyenne d âge : 2015 : 44 ans 2014 : 44 ans - Pyramide des âges Moyenne d âge par catégorie sur les deux dernières années Immobilière Podeliha 5

11 11.9 Répartition par ancienneté - Répartition par catégorie pour 2015 Moyenne d ancienneté : 2015 : 12 ans 2014 : 13 ans - Moyenne d ancienneté par catégorie sur les deux dernières années Immobilière Podeliha 6

12 12 - Travailleurs extérieurs 12.1 Stagiaires Ecole (en nombre d heures de stage) En 2015, l entreprise a accueilli 24 stagiaires Travail Intérimaire En 2015 : heures effectuées par du personnel en contrat de travail temporaire Ce qui représente 13,33 salariés en équivalence temps plein sur l année Immobilière Podeliha 7

13 13 - Les mouvements du personnel Les Embauches - En CDI Au cours de l année 2015, 17 salariés ont été embauchés en CDI. - En CDD Les Personnels de Proximité sont remplacés pendant les congés d été, ce qui explique le nombre important de CDD conclus (59 en 2015). - Proportion des moins de 25 ans sur les embauches (en nombre) Un même salarié qui effectue plusieurs remplacements en CDD est compté autant de fois que de contrats signés. Immobilière Podeliha 8

14 Les Départs - Fin de contrat CDI 2014 Total des départs = 18 salariés 2015 Total des départs = 23 salariés Rappel : Les Personnels de Proximité sont remplacés pendant les congés d été. - Fin de contrat CDD Total des départs : 129 salariés Immobilière Podeliha 9

15 14 - Promotions (CDI uniquement) Définition de la promotion (cf. R.S.E) : La promotion interne correspond à la mobilité d un collaborateur déjà présent dans l entreprise en CDI, sur un poste qui correspond à une évolution de l emploi, des responsabilités, un changement de classification et une évolution de la rémunération. Suite à la fusion, des salariés ont évolué sur un nouveau métier Handicapés CDI / CDD Effectif d'assujettissement Nombre de bénéficiaires dans l'année Nombre de bénéficiaires en équivalence temps plein 14,83 14,61 Contrats signés avec des entreprises adaptées 1,04 0,77 Majoration au titre de l'âge (+50 ans et - 26 ans) 3,5 4,5 Embauche de chômeurs longue durée 0 0 TOTAL 19,37 19,88 Montant de la contribution versée en 2015 : 0 Immobilière Podeliha 10

16 II LES ABSENCES 21 Répartition de l absentéisme 21 Répartition de l absentéisme Une hausse du taux d absentéisme (maladie, accident du travail et maladie professionnelle) est constatée en 2015 : 6,31 % pour 5,59 % en La durée moyenne des arrêts maladie est de 13,75 jours (13,5 en 2014), soit 2 semaines ½ en moyenne. Le total des heures d arrêt pour maladie, maternité, paternité, accidents et maladies professionnelles ( heures en 2015) correspond à jours d absence, soit environ 22,5 personnes sur la totalité de l année, en sachant qu un salarié est payé 261 jours par an (y compris les congés). Immobilière Podeliha 11

17 Nombre d heures d absence heures d absence (maladie, AT-MP, maternité, paternité) heures d absence (maladie, AT-MP, maternité, paternité) 34 déclarations pour accident du travail ont été enregistrées en 2015 (32 en 2014). De ces déclarations, 20 ont généré un arrêt de travail. Immobilière Podeliha 12

18 Répartition de la maladie selon la durée de l absence (hors congés maternité, paternité, accidents du travail/trajet et maladies professionnelles) 288 arrêts maladie, soit 19 de plus qu en 2014, enregistrés pour 165 collaborateurs, soit en moyenne 1,7 arrêt par personne, comme en Les 149 arrêts maladie d une durée inférieure ou égale à 3 jours concernent 103 collaborateurs. Taux d absentéisme par tranche d âge : de nombreux écarts par rapport à 2014 Pour les moins de 25 ans : de 2,58 Pour les ans : de 2,10 Pour les ans : de 1,40 Pour les ans : de 1,65 Pour les 55 ans et plus : de 1,72 Immobilière Podeliha 13

19 Répartition de la maladie par catégorie socioprofessionnelle (hors congés maternité, paternité, accidents du travail/trajet et maladies professionnelles) Immobilière Podeliha 14

20 Répartition de la maladie par Direction Directions Effectif au Heures absences (hors mat./pat.) Heures théoriques Taux absentéisme (hors maternité/paternité) Direction Générale / Secrétariat Général Direction des Ressources Humaines Direction des Ressources Financières Direction de la Clientèle et du Patrimoine Direction du Développement et de la Maîtrise d'ouvrage Direction de la Proximité et des Travaux ,92 1, ,35 6, ,93 0, ,26 3, ,37 2, ,70 10,49 TOTAUX ,59 6, heures par rapport à heures par rapport à 2014 Le taux d'absentéisme a augmenté de 0,72 points entre 2015 et 2014 SYNTHESE DE L ANNEE 2015 Une hausse du taux d absentéisme (maladie, accident du travail et maladie professionnelle) est constatée entre 2014 et heures d absence maladie, accident du travail et maladie professionnelle, contre heures en 2014, soit 14 % d augmentation. 165 collaborateurs ont eu un ou plusieurs arrêts de travail ou maladie, contre 158 en 2014, soit 48,2 % de l effectif présent au 31 décembre ,08 % des arrêts maladie ont une durée inférieure ou égale à 3 jours (délai de carence). Immobilière Podeliha 15

21 III REMUNERATION ET CHARGES ACCESSOIRES 31 - Hiérarchie des rémunérations 32 - Montant des rémunérations 33 - Charges et accessoires 34 - Charges salariales globales 35 - Intéressement des salariés à l Entreprise 36 - Situation comparée Hommes/Femmes 37 - Coût de la masse salariale 31 Hiérarchie des rémunérations (CDI uniquement) Rapport entre la moyenne des 10 rémunérations les plus élevées et la moyenne des 10 rémunérations les moins élevées (salaires bruts en équivalence temps plein des CDI uniquement, hors mandataire social) : 3, : 3,79 Immobilière Podeliha 16

22 32 Montant des rémunérations (CDI + CDD) 32.1 Masse salariale annuelle brute mensualisée par catégorie socioprofessionnelle Immobilière Podeliha 17

23 33 Charges et accessoires (CDI + CDD) Immobilière Podeliha 18

24 34 Charges salariales globales (CDI + CDD) Comparaison de la masse salariale par rapport au chiffre d'affaires (loyers uniquement*) : Masse salariale brute (brut + charges patronales) sur le chiffre d'affaires : 18,27 % en 2015 et 17,79 % en 2014 Masse salariale nette (brut + charges patronales - salaires récupérés) sur le chiffre d'affaires : 14,70 % en 2015 et 15,01 % en 2014 * * Loyers logements, garages, commerce, 35 Intéressement des salariés à l entreprise (CDI + CDD) 35.1 Montant global de l intéressement (brut) 35.2 Montant moyen par salarié bénéficiaire (brut) Montant moyen : 2014 : : Immobilière Podeliha 19

25 36 Situation comparée Hommes/Femmes (CDI + CDD) 36.1 Situation comparée par catégorie socioprofessionnelle Année Catégories professionnelles Sexe Effectif total au 31/12 Nombre d'embauches dans l'année Nombre moyen d'heures de formation / an / salarié sur l'année Type de contrat au 31/12 CDI CDD Nombre de promotions dans l'année Durée du travail - Nombre ETP sur l'année Temps complet Temps partiel Age moyen Ancienneté moyenne Rémunération (réf : sal. de base + AN lgt) Rémunérat moyenne Cadres F , , H , , , Agents de maîtrise F , ,18 2, H , , Employés administratifs F , ,79 5, H , , Personnel de proximité F , ,01 7, H , ,88 0, Ouvriers régie F , , H , , TOTAL ,79 16,24 S il apparait des écarts de salaire entre les hommes et les femmes pour un même statut (cf : tableau ci-dessus), une étude par métier devrait démontrer que la parité est respectée. Immobilière Podeliha 20

26 36.2 Comparaison de la rémunération mensuelle moyenne des hommes et des femmes par rapport à la moyenne de la classification Référence : salaire de base de décembre + avantage en nature FEMMES - 9,81 + 6,26-64,89-3,84-50,48-170,29-871,48 uniquement une femme uniquement une femme - 2,15-50,39 + 7,77-96,19 Employés G1 moyenne de la catégorie : 1 577,93 Employés G2 moyenne de la catégorie : 1 846,55 Agents de Maîtrise G3 moyenne de la catégorie : 2 110,83 Agents de Maîtrise G4 moyenne de la catégorie : 2 453,80 Cadres G5 moyenne de la catégorie : 3 339,66 Cadres G6 moyenne de la catégorie : 4 332,58 Cadre G8 moyenne de la catégorie : 5 981,20 Cadre G9 Employés d Immeubles EE Employés d Immeubles EQ moyenne de la catégorie : 1 518,04 Employés d Immeubles AQ moyenne de la catégorie : 1 660,08 Employés d Immeubles GQ moyenne de la catégorie : 1 650,22 Employés d Immeubles GHQ Ouvriers OQ1 Ouvriers OQ2 moyenne de la catégorie : 1 609,99 Ouvriers OHQ moyenne de la catégorie : 1 808,90 Ouvriers CE moyenne de la catégorie : 2 154,23 HOMMES + 42,49-19, ,44 + 5, , , , , ,39-1,19 uniquement un homme uniquement un homme uniquement des hommes + 6,63 uniquement des hommes Immobilière Podeliha 21

27 Référence : salaire brut hors éléments exceptionnels et ponctuels (astreinte ) FEMMES - 8, ,92-98,62-81,33-41,73-106,34-68,01-98,29-192,27-944,10 uniquement une femme uniquement une femme + 2,01-54,95 + 8,07-166,87 Employés G1 moyenne de la catégorie : 1 842,25 Employés G2 moyenne de la catégorie : 2 151,42 Agents de Maîtrise G3 moyenne de la catégorie : - sans variable : 2 463,03 - avec variable : 2 506,34 Agents de Maîtrise G4 moyenne de la catégorie : - sans variable : 2 794,64 - avec variable : 2 867,93 Cadres G5 moyenne de la catégorie : - sans variable : 3 836,89 - avec variable : 3 939,40 Cadres G6 moyenne de la catégorie : 4 851,02 Cadre G8 moyenne de la catégorie : 6 546,14 Cadre G9 Employés d Immeubles EE Employés d Immeubles EQ moyenne de la catégorie : 1 815,18 Employés d Immeubles AQ moyenne de la catégorie : 1 943,66 Employés d Immeubles GQ moyenne de la catégorie : 1 941,56 Employés d Immeubles GHQ Ouvriers OQ1 Ouvriers OQ2 moyenne de la catégorie : 2 000,05 Ouvriers OHQ moyenne de la catégorie : 2 138,76 Ouvriers CE moyenne de la catégorie : 2 459,66 HOMMES + 37,82-52, , , , , , , , ,40-34, ,67-1,24 uniquement un homme uniquement un homme uniquement des hommes + 11,51 uniquement des hommes Immobilière Podeliha 22

28 37 Coût de la masse salariale (CDI + CDD) 37.1 Coût de la masse salariale ramené au nombre de logements gérés (coût = masse salariale / nombre de logements gérés) en K Coût aux lgts gérés (en ) en K Coût aux lgts gérés (en ) Personnel Administratif , ,96 Ouvriers de Régie , ,45 Personnel de Proximité , ,06 TOTAL , ,48 Logements gérés (y compris foyers) : en en 2015 Augmentation de 4,49 % de la masse salariale ramenée au nombre de logements gérés Le nombre de logements gérés a augmenté de 2,75 % en 2015 La masse salariale a augmenté de 6,36 % en 2015 L effectif a augmenté de 3,03 salariés en équivalence temps plein Immobilière Podeliha 23

29 37.2 Coût de la masse salariale par Direction Salaires bruts & ind. retraite Charges patronales Autres charges TOTAL effectif en ETP 2014 répartition effectif en ETP (*) répartition Direction Générale / Secrétariat Général ,29 7,28 22,41 8,23 8,12 Direction des Ressources Humaines ,42 2,47 5,84 2,55 3,01 Direction des Ressources Financières ,66 8,67 23,19 8,92 8,73 Direction de la Clientèle et du Patrimoine ,54 29,61 95,51 29,70 29,39 Direction de la Proximité et des Travaux ,97 38,94 144,34 37,84 37,79 Direction du Développement et de la Maîtrise d'ouvrage ,19 13,03 33,75 12,77 12,97 TOTAL SOCIETE , , (*) compris : charges patronales titres restaurant, provisions pour congés payés, indemnités licenciement, formation, pharmacie, pécules stagiaires, primes et médailles du travail, déduction faite des aides de l'etat pour les contrats d'avenir. Le coût de la masse salariale reste identique pour la Direction du Développement et de la Maîtrise d Ouvrage malgré un effectif plus important (indemnités de départ versées). Une légère augmentation pour les autres Directions. Un coût en baisse à la Direction de la Clientèle et du Patrimoine (-0,18 %) et à la Direction de la Proximité et des Travaux (-1,25 %) lié à une baisse d effectif sur l année. Immobilière Podeliha 24

30 IV CONDITIONS D HYGIENE ET DE SECURITE 41 Accidents de travail et de trajet 42 Nombre de journées de travail perdues 41 Nombre d accidents de travail et de trajet Le CHSCT s'est réuni 4 fois en 2015, comme en Dont accidents de trajet : 6 en en 2015 Immobilière Podeliha 25

31 42 Nombre de journées de travail perdues En 2015, aucun accident mortel n est à déplorer comme en 2014 Total des jours perdus : 524 jours en jours en 2015 Maladies professionnelles déclarées à la Sécurité Sociale : 4 en en 2015 Effectif formé à la Sécurité : 142 en en 2015 Immobilière Podeliha 26

32 V AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL 51 - Durée et Aménagement du Temps de Travail 52 - Médecine du travail 51 Durée et Aménagement du Temps de Travail Accord Temps de Travail signé le 24 mars 2015 Les Cadres au forfait jour bénéficient de 19 jours de repos supplémentaires par an. Le Personnel Administratif, soumis à l horaire variable, doit respecter des plages fixes (de 9h00 à 11h45 et de 14h00 à 16h30) et des plages variables (de 8h00 à 9h00, de 11h45 à 14h00 et de 16h30 à 19h00). La durée du travail doit être de 70 heures sur deux semaines, avec un crédit de 4 heures maximum. Les Personnels d Accueil physique et téléphonique sont soumis à un horaire fixe qui est fonction des horaires d ouverture de la société au public. Les Ouvriers de la Régie sont soumis à un horaire fixe, variable selon le corps de métier. La durée du travail doit être de 70 heures sur deux semaines. Le Personnel de Proximité est soumis à un horaire collectif qui fait l objet d un planning individualisé en fonction des sites. La durée du travail doit être de 70 heures sur deux semaines. 26 salariés travaillent à temps partiel au 31 décembre 2015, dont 2 hommes. Immobilière Podeliha 27

33 52 Médecine du travail 52.1 Nombre d examens cliniques 52.2 Nombre d examens complémentaires Immobilière Podeliha 28

34 VI LA FORMATION 61 - Formation Professionnelle Continue (Plan de Formation + CIF) 62 - Détail du Plan de Formation 63 CIF 64 Contrats par alternance 61 - Formation Professionnelle Continue (Plan de Formation + CIF) 61.1 Pourcentage de la masse salariale brute consacré à la formation continue Frais pédagogiques seuls (en %) Frais pédagogiques seuls (en valeur) Masse salariale brute (mandataire social inclus) Coûts pédagogiques + coûts salariaux + frais annexes + cotisations OPCA (en valeur) ,63% ,95% Montant consacré à la formation 2015 Versement direct auprès des organismes de formation Coûts salariaux Frais annexes TOTAL Subventions reçues par l'opca Détail Plan de Formation Contrats de Professionnalisation Immobilière Podeliha 29

35 62 Détail du Plan de Formation 62.1 Nombre de stagiaires (plusieurs formations pour un collaborateur = un stagiaire) 62.2 Nombre d heures de formation Total des heures de stage : heures en heures en 2015 Immobilière Podeliha 30

36 62.3 Nombre d heures de formation par type de stage 63 C.I.F. (conclus dans l année pour une durée de 1 ou 2 ans) En 2015 : Aucune demande de Congé Individuel de Formation n a été présentée à l OPCA Un salarié a bénéficié d'un Congé Individuel de Formation 64 Contrats par alternance/contrats aidés Nombre de contrats d apprentissage conclus en 2015 : 2 Nombre de contrats de professionnalisation conclus en 2015 : 3 Nombre de contrats d avenir conclus en 2015 : 0 Immobilière Podeliha 31

37 VII LES RELATIONS PROFESSIONNELLES 71 - Représentants du Personnel 71 - Représentants du Personnel 71.1 Participation aux dernières élections professionnelles Elections du 12 mars 2015 : Inscrits Votants Bulletins blancs ou nuls Suffrages valablement exprimés COMITE D ENTREPRISE Collège Cadres Collège Agents de Maîtrise Collège Employés DELEGUES DU PERSONNEL Collège Cadres / Agents de Maîtrise Collège Employés / Ouvriers Immobilière Podeliha 32

38 Elections du 13 novembre 2014 : Inscrits Votants Bulletins blancs ou nuls Suffrages valablement exprimés COMITE D ENTREPRISE Collège Cadres Collège Agents de Maîtrise Collège Employés DELEGUES DU PERSONNEL Collège Cadres / Agents de Maîtrise Collège Employés / Ouvriers Réunions avec les Représentants du Personnel COMITE D ENTREPRISE 8 13 DELEGUES DU PERSONNEL 8 12 En 2015 : Les derniers accords ou plans d action signés dans l entreprise : L Accord Temps de Travail L Accord d Intéressement pour les exercices 2015, 2016 et 2017 Avenant n 1 à l Accord d Intéressement signé le 29 juin 2015 Immobilière Podeliha 33

39 VIII AUTRES CONDITIONS DE VIE RELEVANT DE L ENTREPRISE 81 - Répartition des dépenses de l Entreprise 82 - Autres charges sociales 81 Répartition des dépenses de l Entreprise (Œuvres sociales) Répartition par année des dépenses de l entreprise : en en 2015 Immobilière Podeliha 34

40 82 Autres charges sociales Répartition par année des dépenses de l entreprise : en en 2015 Immobilière Podeliha 35

2012 DONNÉES CHIFFRÉES

2012 DONNÉES CHIFFRÉES DRHG DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 2012 DONNÉES CHIFFRÉES BILAN SOCIAL A travers le Bilan Social, Société Générale partage les indicateurs sociaux reflétant la dimension sociale de l entreprise, sur

Plus en détail

Information économique et sociale Création et répartition de la valeur créée

Information économique et sociale Création et répartition de la valeur créée Information économique et sociale Création et répartition de la valeur créée 16 septembre 2011 Identifier les flux de création et de répartition de la valeur Objectifs : Faire le lien entre la formation

Plus en détail

Procédure de passation d un marché de prestations d assistance à la gestion de la paie du Palais omnisports de Paris-Bercy.

Procédure de passation d un marché de prestations d assistance à la gestion de la paie du Palais omnisports de Paris-Bercy. Procédure de passation d un marché de prestations d assistance à la gestion de la paie du Palais omnisports de Paris-Bercy. REPONSES A DES DEMANDES DE RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES Question 1 Reprise

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2012 JCDECAUX SA

BILAN SOCIAL 2012 JCDECAUX SA BILAN SOCIAL JCDECAUX SA Faisant suite à la fusion des entités juridiques en France, l activité en France de JCDecaux est dorénavant portée par JCDecaux France ; JCDecaux SA regroupe les services supports

Plus en détail

Elaborer des Tableaux de Bord Ressources Humaines

Elaborer des Tableaux de Bord Ressources Humaines Elaborer des Tableaux de Bord Ressources Humaines Pré-requis à la mise en place d un tableau de bord des ressources humaines Le recueil de données a été le point de départ du diagnostic quantitatif des

Plus en détail

Analyse CFDT du BILAN SOCIAL 2013

Analyse CFDT du BILAN SOCIAL 2013 1 NOTE PRÉLIMINAIRE... 2 2 LE BILAN SOCIAL AU 31 DECEMBRE 2013... 3 2.1 EMPLOI... 3 2.2 RÉMUNÉRATIONS... 9 2.3 HYGIENE ET SÉCURITÉ... 13 2.4 AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL... 13 2.5 FORMATION... 14 2.6 RELATIONS

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2012. UES Crédit Agricole S.A.

BILAN SOCIAL 2012. UES Crédit Agricole S.A. BILAN SOCIAL UES Crédit Agricole S.A. BILAN SOCIAL UES Crédit Agricole S.A. GLOSSAIRE BILAN SOCIAL Légende SOMMAIRE BILAN SOCIAL XX* Nouveauté L astérisque précise que le total porte sur un périmètre différent

Plus en détail

CERTIFICATS DE CONGES : ELEMENTS DE REMUNERATION À INCLURE À EXCLURE.

CERTIFICATS DE CONGES : ELEMENTS DE REMUNERATION À INCLURE À EXCLURE. CERTIFICATS DE CONGES : ELEMENTS DE REMUNERATION À INCLURE À EXCLURE. Salaire total brut Total des salaires bruts, avant abattement, versés par l entreprise au cours de la période d emploi comprise entre

Plus en détail

Bilan social 2011. Agence régionale de santé Rhône-Alpes

Bilan social 2011. Agence régionale de santé Rhône-Alpes Bilan social 2011 Agence régionale de santé Rhône-Alpes Version modifiée au 05/07/2012 Avant Propos Le Bilan social apporte chaque année une vision globale et synthétique de l évolution de la politique

Plus en détail

PARTIE IV SALAIRES CONVENTIONNELS

PARTIE IV SALAIRES CONVENTIONNELS ENTREPRISES DE L ASSAINISSEMENT ET DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE PARTIE IV SALAIRES CONVENTIONNELS Avenants classés du plus récent au plus ancien IV. 2 IV. 3 ANNEE 2014 AVENANT N 27 REEVALUATION DES SALAIRES

Plus en détail

Emploi et relations employeur/employé

Emploi et relations employeur/employé RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL Emploi et relations employeur/employé La politique générale des Ressources Humaines au sein du Groupe Compagnie des Alpes vise à l amélioration de notre faculté collective

Plus en détail

RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL

RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL Emploi et relations employeurs/employés CDC Entreprises, en tant que société de gestion agréé AMF, est soumise au respect de la réglementation de l'autorité des Marchés

Plus en détail

CONVENTION D ENTREPRISE CSF

CONVENTION D ENTREPRISE CSF CONVENTION D ENTREPRISE CSF Mise à jour au 1er Juillet 2014 - 1er Juillet 2014 - PREAMBULE Suite à la fusion intervenue au cours du mois d août 1999 entre le Groupe PROMODES et le Groupe CARREFOUR, une

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises de courtage d'assurances et/ou de réassurance Commission paritaire nationale pour l'emploi 26 septembre 2013

Plus en détail

Sommaire détaillé 9 AR

Sommaire détaillé 9 AR Sommaire détaillé 1 CONTRÔLE DU TRAVAIL... 1.001 A - Ouverture d un établissement industriel et commercial... 1.101 1 - Déclaration nominative préalable à l embauche... 1.102 2 - Registre du commerce -

Plus en détail

Comment. construire ses indicateurs sociaux? Mode d emploi. Quel est cet outil? Quand utiliser l outil? Pourquoi cet outil? Qui l utilise?

Comment. construire ses indicateurs sociaux? Mode d emploi. Quel est cet outil? Quand utiliser l outil? Pourquoi cet outil? Qui l utilise? Comment construire ses indicateurs sociaux? Mode d emploi Quel est cet outil? Cet outil propose d établir des indicateurs concernant des problématiques sociales que vous rencontrez couramment et certaines

Plus en détail

Notice : Cotisations cabinets d économistes de la construction métreurs-vérificateurs

Notice : Cotisations cabinets d économistes de la construction métreurs-vérificateurs Notice : Cotisations cabinets d économistes de la construction métreurs-vérificateurs Quels sont les employeurs concernés par ces cotisations? Seuls, les employeurs de métropole et des départements d outre-mer

Plus en détail

Législation sociale. Certificat de Maîtrise de Compétence

Législation sociale. Certificat de Maîtrise de Compétence Certificat de Maîtrise de Compétence Législation sociale Le Certificat de Maîtrise de Compétence : un parcours intensif de formation pour accroître son degré d expertise et de performance dans un domaine

Plus en détail

Le financement de la formation

Le financement de la formation Le financement de la formation Définition, dispositifs, organismes Ecoles-entreprises.com, un site de : Le financement de la formation continue Le taux de participation varie selon la taille et la nature

Plus en détail

Bilan Social 2012 Document édité par la Direction Générale Ressources Humaines - DP.ET Toute reproduction même partielle est interdite Juin 2013

Bilan Social 2012 Document édité par la Direction Générale Ressources Humaines - DP.ET Toute reproduction même partielle est interdite Juin 2013 Bilan Social 2012 Sommaire 1 - EMPLOI 11 - Effectifs Page 1 111 - Effectif total au 31 décembre 1111 - Personnel expatrié Page 2 1112 - Personnel local 1113 - Médecins d'entreprise et du travail 112 -

Plus en détail

Organismes Professionnels Agricoles

Organismes Professionnels Agricoles SMIC HORAIRE 9.61 Cotisations Légales de bases de Sécurité Sociale MINIMUM GARANTI 3.52 SMIC MENSUEL 1 457.52 PLAFOND SECURITE SOCIALE MENSUEL 3 170.00 Maladie, Maternité, Invalidité, Décès Totale 12.80

Plus en détail

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires Les obligations légales et réglementaires 1. Gestion des documents de l entreprise A. Les affichages obligatoires L affichage est un élément essentiel de la communication dans l entreprise et cela peut

Plus en détail

Fiche 17 Les indicateurs sociaux

Fiche 17 Les indicateurs sociaux Les indicateurs sociaux sont des outils de mesure des phénomènes sociaux dans l entreprise : l effectif, la masse salariale, le budget formation, le nombre d accidents du travail, la durée du travail,

Plus en détail

FORMATION DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CHSCT 5 JOURS

FORMATION DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CHSCT 5 JOURS FORMATION DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CHSCT 5 JOURS Durée : Participants : Public : Pré-requis : 5 jours (effectif > 300 pers) 4 à 9 personnes Membres du CHSCT Délégués du personnel investis des

Plus en détail

Sommaire. Rémunération et charges accessoires. Conditions d hygiène, de sécurité et de travail. Autres conditions de travail

Sommaire. Rémunération et charges accessoires. Conditions d hygiène, de sécurité et de travail. Autres conditions de travail Bilan social 2012 Sommaire Les données chiffrées 2010 / 2011 / 2012 Emploi 3 Rémunération et charges accessoires 19 Conditions d hygiène, de sécurité et de travail 25 Autres conditions de travail 33 Formation

Plus en détail

EMPLOI, RELATIONS SOCIALES ET TRAVAIL DÉCENT

EMPLOI, RELATIONS SOCIALES ET TRAVAIL DÉCENT EMPLOI, RELATIONS SOCIALES ET TRAVAIL DÉCENT Volet : Emploi La politique sociale est axée principalement sur : L emploi stable et la fidélisation salariés ; Le respect diversités ; La sécurité conditions

Plus en détail

268 Boulevard Clemenceau Sac postal 23 59708 Marcq en Baroeul Cedex. Mél : contact@cibtp-nord.fr Tél : 03 20 66 89 20 Fax : 03 20 66 89 22

268 Boulevard Clemenceau Sac postal 23 59708 Marcq en Baroeul Cedex. Mél : contact@cibtp-nord.fr Tél : 03 20 66 89 20 Fax : 03 20 66 89 22 268 Boulevard Clemenceau Sac postal 23 59708 Marcq en Baroeul Cedex Mél : contact@cibtp-nord.fr Tél : 03 20 66 89 20 Fax : 03 20 66 89 22 Tableau des assiettes des cotisations dans le secteur du BTP AVRIL

Plus en détail

Resp employeur 30.11.09 CDOS 57 LA FORMATION PROFESSIONNELLE. Chapitre 8 de la CCNS

Resp employeur 30.11.09 CDOS 57 LA FORMATION PROFESSIONNELLE. Chapitre 8 de la CCNS LA FORMATION PROFESSIONNELLE Chapitre 8 de la CCNS PART DES COTISATIONS «FORMATION» DANS LES CHARGES PATRONALES ( STRUCTURE DE MOINS DE 10 SALARIÉS) TYPE POURCENTAGE DE LA MASSE SALARIALE Organisme Paritaire

Plus en détail

www.jpad.fr.st JPAD portage - portage 1/5 Pour qui? Comment? Les avantages Portage - Pour qui?

www.jpad.fr.st JPAD portage - portage 1/5 Pour qui? Comment? Les avantages Portage - Pour qui? JPAD portage - portage 1/5 Pour qui? Comment? Les avantages Portage - Pour qui? Une nouvelle façon de travailler : le portage permet à des consultants (experts ou formateurs) d'être salariés pour une mission

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/11/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/11/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/11/2014 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Novembre 2014 Sommaire 1. MISE A JOUR NOVEMBRE 2014... 4 Eléments nationaux...

Plus en détail

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Si vous vous posez des questions en matière de PROCESSUS DE FORMATION, voyez les rubriques

Plus en détail

Notice : Cotisations cabinets médicaux

Notice : Cotisations cabinets médicaux Notice : Cotisations cabinets médicaux Quels sont les employeurs concernés par ces cotisations? Seuls, les employeurs des cabinets médicaux sont concernés par ces cotisations. Réglez vos cotisations à

Plus en détail

Les employeurs dont les salariés entrent dans le champ de l'assurance chômage. A NOTER :

Les employeurs dont les salariés entrent dans le champ de l'assurance chômage. A NOTER : Loi n 2003-47 du 17 janvier 2003 Décret 2003-487 du 11 juin 2003 Loi n 2004-1484 du 30 décembre 2004 Décret 2007-968 du 15 mai 2007 Décret n 2007-1380 du 24 septembre 2007 Loi n 2010-1594 du 20 décembre

Plus en détail

Les indicateurs RH et d'activité

Les indicateurs RH et d'activité Les indicateurs RH et d'activité Boîte à outils Les indicateurs RH et tableaux de bord d'activité Pourquoi travailler sur les indicateurs? Mieux suivre et anticiper la situation sociale de votre structure

Plus en détail

Section 1 La primauté de la règle internationale et ses principes conventionnels... 14

Section 1 La primauté de la règle internationale et ses principes conventionnels... 14 Liste des abréviations... 7 Introduction générale... 13 La primauté de la règle internationale et ses principes conventionnels... 14 1 Les normes universelles de l OIT... 14 2 Les normes régionales européennes...

Plus en détail

3 / Nom, fonction et coordonnées de la personne qui a rempli le questionnaire que la fédération pourra contacter pour des précisions :

3 / Nom, fonction et coordonnées de la personne qui a rempli le questionnaire que la fédération pourra contacter pour des précisions : Date : SE PREPARER A APPLIQUER LA CONVENTION COLLECTIVE DE LA BRANCHE DE L AIDE, DE L ACCOMPAGNEMENT, DES SOINS ET DES SERVICES A DOMICILE (BAD) Le guide d auto questionnement a pour finalité de permettre

Plus en détail

La loi du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du travail

La loi du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du travail Le point sur ALLER PLUS LOIN DANS VOTRE ACTUALITÉ SOCIALE SOCIAL Juillet 2008 La loi du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du travail Les partenaires sociaux ont signé un accord national interprofessionnel

Plus en détail

Le financement des formations 2012 pour le secteur des Services à la personne

Le financement des formations 2012 pour le secteur des Services à la personne Le financement des formations 2012 pour le secteur des Services à la personne Une mobilisation autour de la professionnalisation des salariés des Services à la Personne Réunion d information UNIFORMATION

Plus en détail

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 L Icam en Bref De 1898 à nos jours 1898 : création de l Institut Catholique des Arts et Métiers à Lille 1903 : création de la formation professionnelle

Plus en détail

Notice : Cotisations greffes des tribunaux de commerce

Notice : Cotisations greffes des tribunaux de commerce Notice : Cotisations greffes des tribunaux de commerce Quels sont les employeurs concernés par ces cotisations? Seuls les employeurs de métropole des greffes des Tribunaux de Commerce (à l exclusion des

Plus en détail

ANNEXE 1: BILAN SOCIAL DES ENTREPRISES

ANNEXE 1: BILAN SOCIAL DES ENTREPRISES ANNEXE 1: BILAN SOCIAL DES ENTREPRISES MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL DE L EMPLOI ET DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES Direction du Travail et de la Sécurité Sociale SERVICE DES STATISTIQUES

Plus en détail

PERSONNEL EN CDI SMN AGDE 5901 ANNEE 2014

PERSONNEL EN CDI SMN AGDE 5901 ANNEE 2014 PERSONNEL EN CDI SMN AGDE 5901 ANNEE 2014 PAYES SUR 26 JOURS DU LUNDI AU SAMEDI DE 05 H 00 A 10 H 50 TOUTE L ANNEE SOIT 5 H 50 /JOUR POUR 35 H00/SEMAINE. PRIMES JOURNALIERES EN BAS NON SOUMISES A COTISATIONS

Plus en détail

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014)

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) CATEGORIE AIDE CONDITIONS/MODALITES/FORMALITES EXONERATION/REDUCTION DE COTISATIONS SOCIALES Réduction générale de cotisations dite «FILLON» Réduction

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/03/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/03/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/03/2014 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Mars 2014 Sommaire 1. MISE A JOUR DE MARS 2014... 4 Eléments nationaux...

Plus en détail

Aide au calcul de votre contribution formation 2014 (exercice 2013)

Aide au calcul de votre contribution formation 2014 (exercice 2013) Aide au calcul de votre contribution formation 2014 (exercice 2013) I. Calcul de l effectif Salariés pris en compte dans l effectif Est considérée comme salariée, toute personne ayant reçu une rémunération,

Plus en détail

FICHE PRATIQUE Le point sur les contrats aidés

FICHE PRATIQUE Le point sur les contrats aidés FICHE PRATIQUE Le point sur les contrats aidés Les employeurs peuvent conclure sous certaines conditions des contrats aidés pour lesquels l embauche et l accompagnement sont encadrés et appuyés financièrement

Plus en détail

CONSULTATION DU COMITÉ D ENTREPRISE ET DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL

CONSULTATION DU COMITÉ D ENTREPRISE ET DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL LES OBLIGATIONS VIS-À-VIS DU CE OU DES DP LES S SUR LES ORIENTATIONS Pour les délégués du personnel Toutes les ETT ayant atteint un effectif d au moins 11 salariés pendant 12 mois, consécutifs ou non,

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/01/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/01/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/01/2014 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Janvier 2014 Sommaire 1. NOUVELLES VALEURS... 4 Eléments nationaux... 4

Plus en détail

Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir. 12 février 2013

Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir. 12 février 2013 Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir 12 février 2013 1 LE CONTRAT UNIQUE D INSERTION Simplification et rationalisation des contrats du plan de cohésion sociale depuis le 1

Plus en détail

ACCORD RELATIF A LA PREVOYANCE COMPLEMENTAIRE SANTE AU SEIN DE LA CAISSE REGIONALE DU LANGUEDOC

ACCORD RELATIF A LA PREVOYANCE COMPLEMENTAIRE SANTE AU SEIN DE LA CAISSE REGIONALE DU LANGUEDOC ACCORD RELATIF A LA PREVOYANCE COMPLEMENTAIRE SANTE AU SEIN DE LA CAISSE REGIONALE DU LANGUEDOC Entre les soussignés : La Caisse Régionale de CREDIT AGRICOLE DU LANGUEDOC, dont le Siège Social est à MAURIN,

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DE LA METALLURGIE DE L OISE

CONVENTION COLLECTIVE DE LA METALLURGIE DE L OISE CONVENTION COLLECTIVE DE LA METALLURGIE DE L OISE AVENANT «MENSUELS» ARTICLE 1 : CHAMP D APPLICATION Le présent avenant règle les rapports entre les ouvriers, employés, techniciens et agents de maîtrise

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE GUIDE

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE GUIDE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE GUIDE Toutes les informations essentielles pour préparer son alternance à l IAE Toulouse Aspects juridiques Aspects pédagogiques Aspects financiers Aspects administratifs

Plus en détail

TESA Notice additive générale

TESA Notice additive générale TESA Notice additive générale EMPLOYEUR Recto TAUX GLOBAUX DE PART SALARIALE UTILISÉS DANS LE TESA MONTANT DU SMIC OU DU SALAIRE CONVENTIONNEL Verso TAUX DÉTAILLÉS DES PARTS SALARIALE ET PATRONALE (EXEMPLE)

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE PRISE EN CHARGE ET RÈGLES DE FONCTIONNEMENT DU COMPTE DE GROUPE 2011

CONDITIONS GÉNÉRALES DE PRISE EN CHARGE ET RÈGLES DE FONCTIONNEMENT DU COMPTE DE GROUPE 2011 Préambule Les règles et les conditions générales présentées ci-après sont annuelles. Elles sont établies chaque année par la CPNEF. Elles sont communiquées aux adhérents avec l imprimé Plan de formation.

Plus en détail

FORMATION INTERNE DÉPENSES IMPUTABLES

FORMATION INTERNE DÉPENSES IMPUTABLES La formation est dite «interne» lorsqu elle est conçue et réalisée par une entreprise pour son personnel, avec ses propres ressources en personnel et en logistique, son matériel, ses moyens pédagogiques.

Plus en détail

La gestion des intervenants sportifs

La gestion des intervenants sportifs La gestion des intervenants sportifs Ligue de Judo Date : 28 septembre 2013 Intervenant : Maxime QUEVAL Maxime.queval@lrset.org Introduction Le secteur associatif se professionnalise de manière croissante.

Plus en détail

CONVENTION DE PORTAGE

CONVENTION DE PORTAGE S.A.R.L. au capital de 9 000 - SIRET : 505 565 568 00018 RCS Toulouse Siège social : 9 les hauts de Cante 31380 Montastruc la Conseillère code NAF : 741G Tél. : 0971 333 814 Fax : 05 34 26 19 34 Courriel

Plus en détail

BTS MUC Management des Unités Commerciales MODALITES & AVANTAGES BUSINESS PROGRAMME / ALTERNANCE

BTS MUC Management des Unités Commerciales MODALITES & AVANTAGES BUSINESS PROGRAMME / ALTERNANCE BTS MUC Management des Unités Commerciales MODALITES & AVANTAGES BTS MUC Management des Unités Commerciales OBJECTIFS Le titulaire du BTS Management des Unités Commerciales a pour perspective de prendre

Plus en détail

Les autres obligations :

Les autres obligations : COMITE D ENTREPRISE OBLIGATIONS liées à la CONSULTATION du COMITE D ENTREPRISE 2012 Les autres obligations : E g a l i t é p r o f e s s i o n n e l l e H a n d i c a p S é n i o r P é n i b i l i t é

Plus en détail

Quels sont les bénéficiaires de ce contrat?

Quels sont les bénéficiaires de ce contrat? Quels sont les bénéficiaires de ce contrat? Quelles employeurs peuvent bénéficier de ce dispositif? Forme et contenu du contrat Rémunération minimale du salarié Formation Avantages pour l'employeur Comment

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/03/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/03/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/03/2014 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Mars 2014 Sommaire 1. MISE A JOUR DE MARS 2014... 4 Eléments nationaux...

Plus en détail

La formation professionnelle continue en 2013

La formation professionnelle continue en 2013 La formation professionnelle continue en 2013 UNIFORMATION : OPCA de l économie sociale La contribution «Formation» Les dispositifs de la formation professionnelle continue : Financement du plan de formation

Plus en détail

exemple cfdt à adapter, par la négociation, aux spécificités de chaque entreprise

exemple cfdt à adapter, par la négociation, aux spécificités de chaque entreprise exemple cfdt de BDU à adapter, par la négociation, aux spécificités de chaque entreprise Selon la CFDT, cet exemple de Base de données unique (BDU) peut convenir aux entreprises d au moins 300 salariés

Plus en détail

ACCORD SUR LE TELE TRAVAIL. Préambule : Page 2. Article 1 : Principes généraux Page 3. Article 2 : Critères d éligilibilité Page 3

ACCORD SUR LE TELE TRAVAIL. Préambule : Page 2. Article 1 : Principes généraux Page 3. Article 2 : Critères d éligilibilité Page 3 ACCORD SUR LE TELE TRAVAIL Préambule : Page 2 Article 1 : Principes généraux Page 3 Article 2 : Critères d éligilibilité Page 3 Article 3 : Mise en œuvre du télétravail Page 4 - Article 3.1 : formulation

Plus en détail

Vos obligations liées à la consultation du Comité d entreprise

Vos obligations liées à la consultation du Comité d entreprise Des services qui changent la formation Vos obligations liées à la consultation du Comité d entreprise fiches pratiques Sommaire 1/ Formation professionnelle et apprentissage 2/ Égalité professionnelle

Plus en détail

bilan social 2013 assurer tous les avenirs

bilan social 2013 assurer tous les avenirs bilan social assurer tous les avenirs SOMMAIRE I - EMPLOI I.1 - Effectifs I.2 - Travailleurs temporaires I.3 - Mouvements de personnel I.4 - Absentéisme II - REMUNERATIONS ET CHARGES II.1 - Charge salariale

Plus en détail

Accord sur l'égalité professionnelle hommes / femmes au sein du Crédit Mutuel de Loire-Atlantique et du Centre Ouest

Accord sur l'égalité professionnelle hommes / femmes au sein du Crédit Mutuel de Loire-Atlantique et du Centre Ouest CREDIT MUTUEL DE LOIRE-ATLANTIQUE ET DU CENTRE-OUEST 46, rue du Port Boyer - 44300 Nantes Accord sur l'égalité professionnelle hommes / femmes au sein du Crédit Mutuel de Loire-Atlantique et du Centre

Plus en détail

LE FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Article 8-6 de la CCNS

LE FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Article 8-6 de la CCNS LE FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Article 8-6 de la CCNS Toute entreprise doit participer au financement de la formation professionnelle des salariés. La CCNS prévoit une répartition des sommes

Plus en détail

Note à l attention des OPCA relative aux incitations financières en contrat de professionnalisation

Note à l attention des OPCA relative aux incitations financières en contrat de professionnalisation Note à l attention des OPCA relative aux incitations financières en contrat de professionnalisation Depuis la parution de la circulaire du 23 juillet 2007, le paysage des incitations financières a fortement

Plus en détail

Suggestion d ordre du jour de Janvier

Suggestion d ordre du jour de Janvier Suggestion d ordre du jour de Janvier Entreprise de moins de 300 salariés * Commandes, situation financière et exécution des programmes de production Information trimestrielle portant sur : - l évolution

Plus en détail

ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE

ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Etude ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Le contrat d apprentissage offre l opportunité à l entreprise de transmettre ses savoirs et former les générations futures tout en bénéficiant d un encadrement législatif

Plus en détail

Siège national. L'UNSA et internet. Les délégués du personnel. UNSA 21, rue Jules Ferry 93177 Bagnolet Cedex Tél : 01 48 18 88 00 Fax : 01 48 18 88 99

Siège national. L'UNSA et internet. Les délégués du personnel. UNSA 21, rue Jules Ferry 93177 Bagnolet Cedex Tél : 01 48 18 88 00 Fax : 01 48 18 88 99 Siège national UNSA 21, rue Jules Ferry 93177 Bagnolet Cedex Tél : 01 48 18 88 00 Fax : 01 48 18 88 99 L'UNSA et internet Le site web www.unsa.org Le courriel unsa@unsa.org page 2 les délégués du personnel

Plus en détail

Pour Information à : A l'attention de : Les Chefs d Etablissements transmettront une photocopie de cette note aux différents intéressés

Pour Information à : A l'attention de : Les Chefs d Etablissements transmettront une photocopie de cette note aux différents intéressés Arradon, le 20 janvier 2012 N 088 / UDOGEC Pour Information à : A l'attention de : Mr le Directeur Diocésain Mmes et Mrs les Présidents d'ogec Mmes et Mrs Les Membres du C.A S/C de leur Chef d'etablissement

Plus en détail

Heures supplémentaires

Heures supplémentaires Heures supplémentaires Présentation et évolutions des allégements Tepa La loi du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat a créé au 1er octobre 2007, une exonération d impôt

Plus en détail

Petit déjeuner nouveautés sociales 15/04/2015 NOUVEAUX CONTRATS DE TRAVAIL PERIODES D ESSAI CONVENTIONNELLES

Petit déjeuner nouveautés sociales 15/04/2015 NOUVEAUX CONTRATS DE TRAVAIL PERIODES D ESSAI CONVENTIONNELLES Petit déjeuner nouveautés sociales 15/04/2015 TEMPS PARTIEL NOUVEAUX CONTRATS DE TRAVAIL PERIODES D ESSAI CONVENTIONNELLES 1 Temps partiel Durée minimale La loi relative à la sécurisation de l emploi du

Plus en détail

Adhérez et déclarez vos salariés. sur www.cea.urssaf.fr. Mode d emploi

Adhérez et déclarez vos salariés. sur www.cea.urssaf.fr. Mode d emploi Adhérez et déclarez vos salariés sur www.cea.urssaf.fr @ Mode d emploi Sommaire Page d accueil 3 Accès à la demande d adhésion 3 Création adhésion 4 Association employeur 4 Autorisation de prélèvement

Plus en détail

Présentation de la Convention Collective Nationale du Sport (CCNS)

Présentation de la Convention Collective Nationale du Sport (CCNS) Fiche actualisée le 27/02/2015 Présentation de la Convention Collective Nationale du Sport (CCNS) Définition Une convention collective est un accord conclu entre un employeur ou un groupement d employeurs,

Plus en détail

Contrats aidés : Bénéficiaires, rémunérations, cotisations

Contrats aidés : Bénéficiaires, rémunérations, cotisations Fiche pratique RCAA 26, complète Rédacteurs : Laurence Nicolas, Betty Sanchez Contrats aidés : Bénéficiaires, rémunérations, cotisations La présente fiche pratique a pour objet de faire le point, sous

Plus en détail

RESTAURATION COLLECTIVE

RESTAURATION COLLECTIVE RESTAURATION COLLECTIVE Convention collective nationale N 3225 20 juin 1983 IDCC 1266 CONVENTION COLLECTIVE LES 10 POINTS ESSENTIELS Mai 2013 SOMMAIRE 1 Le champ d application 4 2 Le salaire 5 3 Les classifications

Plus en détail

Annexe I : Modèles de bulletins de paie

Annexe I : Modèles de bulletins de paie Annexe I : Modèles de bulletins de paie A3 1 - Bulletin de paie simplifié n 3-1... A3.102 - Horaire collectif de travail de 35 heures - Paiement sous forme monétaire des heures supplémentaires accomplies

Plus en détail

Avenant n 65 du 30 décembre 2014 à la Convention Collective Nationale du Golf du 13 Juillet 1998

Avenant n 65 du 30 décembre 2014 à la Convention Collective Nationale du Golf du 13 Juillet 1998 Avenant n 65 du 30 décembre 2014 à la Convention Collective Nationale du Golf du 13 Juillet 1998 Avenant n 65 du 30 décembre 2014 portant modification de l article 11.2 «Prévoyance des salariés cadres»

Plus en détail

Recommandation patronale du 04 septembre 2012. Fiche n 1 : Nature juridique de la recommandation patronale p.5

Recommandation patronale du 04 septembre 2012. Fiche n 1 : Nature juridique de la recommandation patronale p.5 N 223 juillet - août 2012 N 2012/008 Du 1 er octobre 2012 SOMMAIRE Recommandation patronale du 04 septembre 2012 Fiche n 1 : Nature juridique de la recommandation patronale p.5 Fiche n 2 : Notion d avantage

Plus en détail

Agenda annuel des informations / consultations du CE

Agenda annuel des informations / consultations du CE La question du DRH Agenda annuel des informations / consultations du CE Un certain nombre d informations et/ou consultations annuelles ou trimestrielles obligatoires doivent être mises en œuvre par l employeur,

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/02/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/02/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/02/2014 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Février 2014 Sommaire 1. NOUVELLES VALEURS... 4 Eléments nationaux... 4

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE»

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE» GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier MISSION FORMATION CONTINUE ET APPRENTISSAGE «POLE ALTERNANCE» LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

GUIDE MOBILITÉ DÉPARTEMENTAL. FIGEAC et GOURDON. Territoires des Maisons Communes Emploi Formation. www.mcef.midipyrenees.fr

GUIDE MOBILITÉ DÉPARTEMENTAL. FIGEAC et GOURDON. Territoires des Maisons Communes Emploi Formation. www.mcef.midipyrenees.fr GUIDE MOBILITÉ DÉPARTEMENTAL Territoires des Maisons Communes Emploi Formation FIGEAC et GOURDON www.mcef.midipyrenees.fr Pourquoi ce guide? Ce guide (non exhaustif) a été conçu pour faciliter et améliorer

Plus en détail

Domaine 1. «Conduite de la définition et de la mise en œuvre du projet d établissement ou de service»

Domaine 1. «Conduite de la définition et de la mise en œuvre du projet d établissement ou de service» Domaine 1. «Conduite de la définition et de la mise en œuvre du projet d établissement ou de service» DANS LE RESPECT DU PROJET ET DU FONCTIONNEMENT DE LA PERSONNE MORALE, EN CONFORMITE AVEC LA LEGISLATION

Plus en détail

Le Bulletin de salaire

Le Bulletin de salaire Le Bulletin de salaire Mentions obligatoires : Le bulletin de salaire doit mentionner les éléments suivants : - Les coordonnés du Syndicat de copropriétaires dont dépend le salarié - Le numéro de SIRET

Plus en détail

PERFECTIONNEMENT ENTRETIEN COMMERCIAL : INTEGRER LA PRESTATION SERVICES RH A SON ARGUMENTAIRE

PERFECTIONNEMENT ENTRETIEN COMMERCIAL : INTEGRER LA PRESTATION SERVICES RH A SON ARGUMENTAIRE 312-PERFENCORH-v280213 PERFECTIONNEMENT ENTRETIEN COMMERCIAL : INTEGRER LA PRESTATION SERVICES RH A SON ARGUMENTAIRE OBJECTIF FINAL Se positionner en tant que partenaire RH auprès de ses clients OBJECTIFS

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective nationale IDCC : 3017. PORTS ET MANUTENTION (15 avril 2011) AVENANT

Plus en détail

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir Définition Champ d application Conclusion du contrat Formalités Durée du contrat et conditions d emploi Rémunération Aides et avantages sociaux particuliers Contrat de professionnalisation Contrat de formation

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

ACCORD DE REACTUALISATION DU 1er JUILLET 2014 CC INDUSTRIES DU BOIS DE PIN MARITIME EN FORET DE GASCOGNEE (CC 172)

ACCORD DE REACTUALISATION DU 1er JUILLET 2014 CC INDUSTRIES DU BOIS DE PIN MARITIME EN FORET DE GASCOGNEE (CC 172) ACCORD DE REACTUALISATION DU 1er JUILLET 2014 CC INDUSTRIES DU BOIS DE PIN MARITIME EN FORET DE GASCOGNEE (CC 172) SOMMAIRE PREAMBULE ARTICLE A : DISPOSITIONS ANNULEES ET REMPLACEES PAGES 2 ARTICLE B :

Plus en détail

Loi relative à la Sécurisation de l emploi

Loi relative à la Sécurisation de l emploi Synthèse Loi relative à la Sécurisation de l emploi 1 Santé et prévoyance (incapacité de travail, invalidité, décès) => Généralisation de la couverture complémentaire santé => Généralisation de la couverture

Plus en détail

LE CONGE POUR FORMATION ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET SYNDICALE

LE CONGE POUR FORMATION ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET SYNDICALE LE CONGE POUR FORMATION ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET SYNDICALE SECTEUR PRIVE Le congé de formation économique, sociale et syndicale (Article L.451-1 du code du travail) jours : chaque salarié peut bénéficier

Plus en détail

Réforme de la formation professionnelle

Réforme de la formation professionnelle MEDEF Social mars 2015 Réforme de la formation professionnelle Compétitivité Mobilité Employabilité Edito En 2030, près de 30 % de nos métiers auront évolué. Pour relever ce défi, la formation des femmes

Plus en détail

GESTION DU PERSONNEL et ressources humaines

GESTION DU PERSONNEL et ressources humaines www.cterrier.com 1/7 29/09/2008 GESTION DU PERSONNEL et ressources humaines Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs

Plus en détail

l Essentiel du Contrat de Professionnalisation Guide Pratique

l Essentiel du Contrat de Professionnalisation Guide Pratique SOFIP - SERVICE OFFRE DE FORMATION ET INSERTION PROFESSIONNELLE Relations Université-Entreprises l Essentiel du Contrat de Professionnalisation Guide Pratique Ce guide est destiné à la communauté universitaire

Plus en détail

Assistant(e) des Ressources Humaines

Assistant(e) des Ressources Humaines Assistant(e) des Ressources Humaines SESSION septembre 2015 1 - Objectifs : L objectif de la formation est d apporter aux participants des solutions opérationnelles dans les domaines du droit du travail,

Plus en détail