GUIDE D ACCOMPAGNEMENT POUR LA CONSTITUTION DE GROUPES DE COMPARAISON D INDICATEURS DE GESTION MUNICIPAUX

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE D ACCOMPAGNEMENT POUR LA CONSTITUTION DE GROUPES DE COMPARAISON D INDICATEURS DE GESTION MUNICIPAUX"

Transcription

1 GUIDE D ACCOMPAGNEMENT POUR LA CONSTITUTION DE GROUPES DE COMPARAISON D INDICATEURS DE GESTION MUNICIPAUX Rédaction : Yves Gagnon, FCGA, OMA Consultant en gestion municipale Décembre

2 TABLE DES MATIÈRES 1.- PRÉSENTATION OBJECTIFS DES GROUPES SÉLECTION DES MUNICIPALITÉS...4 A. CRITÈRES...4 B. CONDITIONS PRÉALABLES STRUCTURE D UN GROUPE...5 A. CONSTITUTION...5 B. PARTICIPATION ET ENGAGEMENT...5 C. ORGANISATION DES RENCONTRES FONCTIONNEMENT...6 A. PREMIÈRE RÉUNION...6 B. PLAN DE TRAVAIL...6 C. COMMENT ÊTRE EFFICACES OUTILS POUR SE COMPARER...7 A. TABLEAU EXCEL...7 B. OUTIL ÉLECTRONIQUE INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES IDENTIFICATION D INDICATEURS PERSONNALISÉS...8 2

3 GUIDE D ACCOMPAGNEMENT POUR LA CONSTITUTION DE GROUPES DE COMPARAISON D INDICATEURS DE GESTION MUNICIPAUX 1.- PRÉSENTATION Les évaluations et commentaires recueillis auprès des 185 gestionnaires municipaux réunis le 28 janvier 2010 lors de l évènement Les indicateurs de gestion : au centre de vos décisions ont confirmé l utilité et la nécessité des indicateurs de gestion municipaux implantés depuis Les présentations des expériences municipales et du regroupement de gestionnaires municipaux de la Montérégie ont fait ressortir par une majorité de participants le besoin de créer des groupes homogènes de villes pour comparer et comprendre les indicateurs de gestion. Ces groupes serviraient de forum d échange et de discussion pour l analyse et l interprétation des résultats et l adoption d indicateurs additionnels pour les municipalités participantes. Ce guide d accompagnement a donc été intégré au plan d action du Comité des partenaires des indicateurs de gestion municipaux comme moyen pour favoriser l émergence de nouveaux groupes dans le but d encourager l utilisation et l intégration des indicateurs. 2.- OBJECTIFS DES GROUPES Pourquoi se regrouper? Comparer les résultats des indicateurs de gestion compilés annuellement dans le rapport déposé au conseil; Comprendre et analyser les écarts entre les municipalités; Discuter sur les façons de comptabiliser et de répartir les dépenses de rémunération, les frais généraux et d administration, les dépenses communes à plus d une activité, l amortissement et autres; Échanger sur les expériences qui ont contribué à améliorer les résultats et la gestion; Identifier et développer d autres indicateurs spécifiques aux municipalités regroupées; Améliorer les connaissances et les moyens d utiliser les indicateurs de gestion; Soutenir le développement d un réseau de contacts entre gestionnaires vivant des réalités semblables. 3

4 3.- SÉLECTION DES MUNICIPALITÉS A. Critères Les municipalités qui désirent se regrouper ont tout d abord à convenir des critères qui déterminent leur homogénéité. Par exemple : Tailles de population : moins de 1 000, entre et 4 999, entre et ; Limites territoriales : à l intérieur d une communauté métropolitaine (CMM pour Montréal ou CMQ pour Québec), d une municipalité régionale de comté (MRC), d une des 17 régions administratives du Québec; Municipalités non desservies par un système de traitement et de distribution de l eau potable; Municipalités non desservies par un système de traitement des eaux usées et par un réseau d égout sanitaire; Municipalités desservies par des services d agglomération; Municipalités faisant partie d une agglomération de recensement ayant un noyau urbain d au moins habitants; Municipalités ayant un pôle urbain en milieu rural; Une combinaison de ces critères. B. Conditions préalables Les municipalités ont ensuite à prendre et à tenir certains engagements. Chaque municipalité participante s engage à : Désigner un gestionnaire pour assurer la coordination avec les gestionnaires de sa municipalité et avec le groupe de municipalités; Susciter l implication et la responsabilisation des gestionnaires de la municipalité sous la gouvernance du directeur général; Promouvoir les travaux du groupe dans la gestion courante des activités de la municipalité; Rendre disponibles les données des résultats des indicateurs pour le dernier exercice financier à la date convenue. Les données financières utilisées pour le calcul de certains indicateurs sont non consolidées et ne concernent que l administration municipale. Il n est pas nécessaire d attendre de finaliser le rapport financier consolidé pour traiter le rapport annuel des indicateurs de gestion municipaux; 4

5 Partager l information disponible et les expériences vécues pour une meilleure connaissance et utilisation des indicateurs municipaux; Permettre que les travaux du groupe soient consultés par d autres municipalités et que leurs expériences soient diffusées. 4.- STRUCTURE D UN GROUPE A. Constitution La constitution d un groupe de municipalités est initiée par un directeur général ou un trésorier qui est responsable du rapport annuel des indicateurs de gestion et qui est conscient des avantages d un tel regroupement. Souvent une municipalité effectue déjà des comparaisons de données financières avec d autres municipalités. C est le point de départ pour solliciter la participation de collègues et démarrer le processus. C est l initiateur de la démarche qui assure habituellement la coordination du groupe. Selon le nombre de municipalités souhaité pour le regroupement, il peut être intéressant de l amorcer avec quelques représentants de ces municipalités. B. Participation et engagement Le gestionnaire désigné pour chaque municipalité s engage à participer aux travaux et à toutes les rencontres du groupe. Il est responsable de communiquer dans son organisation la nature et les conclusions des travaux du groupe de même que l information disponible pour promouvoir la mise en application des indicateurs dans la gestion opérationnelle et décisionnelle. C. Organisation des rencontres Le coordonnateur du groupe convoque les municipalités participantes à une première rencontre de démarrage. Pour réaliser les objectifs du groupe, un minimum de trois réunions par année est souhaitable, du moins pour la première année de la création du groupe. Le calendrier de ces rencontres est déterminé en fonction de la date convenue au préalable entre les municipalités pour rendre disponibles les données des résultats des indicateurs pour le dernier exercice financier. La période de mai à septembre est la plus propice afin de maximiser l utilisation des travaux du groupe pour la préparation des budgets de fonctionnement et d investissement. 5

6 5.- FONCTIONNEMENT A. Première réunion Lors de la réunion de démarrage, le canevas proposé pour l ordre du jour est le suivant: Objectifs du groupe; Rôle et responsabilités de chaque représentant; Engagement de chaque municipalité; Critères d homogénéité du groupe et validation; Suggestions pour élaborer un plan de travail en fonction des attentes du groupe; Date pour rendre disponible le rapport annuel des indicateurs de gestion; Calendrier de rencontres. B. Plan de travail L élaboration du plan de travail est l une des pièces maîtresses du succès du regroupement. Cette planification des travaux du groupe peut s effectuer sur une période de quelques années. Un suivi du plan est à mettre à l ordre du jour de chaque rencontre. Il est essentiel que ce plan respecte les objectifs du regroupement et qu il concilie les attentes des municipalités. Des exemples d actions à intégrer au plan de travail sont : Avant la première rencontre annuelle, compiler les données, les résultats, leur évolution et les informations des indicateurs de gestion, calculer les moyennes du groupe et identifier les écarts importants; Réunir annuellement tous les directeurs généraux et des gestionnaires du groupe pour une rencontre de travail; Organiser des rencontres de travail avec les gestionnaires responsables d une activité spécifique liée aux résultats des indicateurs ou à leur développement; Tenir un recueil de façons de faire et d expériences de municipalités du groupe qui ont contribué à améliorer les résultats et la gestion; Identifier et développer des indicateurs spécifiques aux municipalités du groupe dans le but de les intégrer dans leur gestion courante; Développer des tableaux de bord. 6

7 C. Comment être efficaces Comme pour toute réunion de travail, le succès est dans la préparation. Chaque participant respecte l échéancier des travaux préparatoires auquel il s est engagé. Le coordonnateur du groupe communique l ordre du jour avant chaque rencontre accompagné des documents de support disponibles. 6.- OUTILS POUR SE COMPARER A. Tableau Excel Un modèle de chiffrier est disponible pour transcrire les données et les résultats des indicateurs de gestion des municipalités du groupe et produire des rapports. Ce document est déposé sur le site du ministère des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire (MAMROT) à l adresse suivante : B. Outil électronique Un outil est disponible sur le site Web du MAMROT, dans le Bureau municipal. Cet outil électronique permet aux municipalités, de façon simple et rapide, de suivre leur évolution et de situer le résultat de chacun de leurs indicateurs par rapport à un groupe de référence. Cet outil convivial permet de consulter les résultats des indicateurs obligatoires de la dernière année et des années antérieures. Un guide est disponible pour en faciliter l utilisation : INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES Pour comprendre et interpréter le résultat d un indicateur, il est très souvent nécessaire de décortiquer les données utilisées pour son calcul. Par exemple, pour les indicateurs de gestion en ressources humaines, une ventilation par catégorie d emploi est suggérée pour les cadres et contremaîtres, les professionnels, les cols blancs et les cols bleus, les policiers et les pompiers. Pour l indicateur du coût de l enlèvement de la neige par kilomètre de voie, connaître le coût du surtemps, de la rémunération excluant le surtemps, des contrats de déneigement, de la location de machinerie et véhicules, des dépenses de pierre, sable, sel et calcium ainsi que des dépenses communes donne des informations pour mettre en lumière les éléments distinctifs entre les résultats comparés. 7

8 En identifiant les éléments liés à chaque indicateur à analyser, les membres du groupe et les gestionnaires des municipalités participantes peuvent comprendre et expliquer les écarts et les particularités ainsi que les façons de faire. 8.- IDENTIFICATION D INDICATEURS PERSONNALISÉS Un autre logiciel de gestion des indicateurs est destiné aux organismes municipaux. Il leur permet de calculer les valeurs de tous les indicateurs développés pour faciliter leur gestion, soit plus de 120, y compris les indicateurs obligatoires et les indicateurs facultatifs. Le logiciel comprend notamment la définition des indicateurs et des données, la source des données, les facteurs qui peuvent influencer le résultat et le glossaire. Dans le cadre de ses travaux, le groupe peut choisir des indicateurs et les adapter à l aide de la liste des indicateurs déjà développés et disponibles sur ce logiciel. Il est également possible de définir de nouveaux indicateurs qui répondent aux préoccupations et aux besoins des municipalités. Le logiciel de calcul des indicateurs de gestion des organismes municipaux du Québec peut être téléchargé gratuitement à partir d'un serveur de HEC Montréal : nt_logiciel_idgmq.htm Pour les indicateurs de gestion développés en ressources humaines, il est également possible de consulter sur le site du MAMROT le Guide d utilisation des indicateurs de gestion municipaux en ressources humaines : 8

Guide pour réussir l implantation et l utilisation des indicateurs de gestion municipaux comme outil de prise de décision

Guide pour réussir l implantation et l utilisation des indicateurs de gestion municipaux comme outil de prise de décision Guide pour réussir l implantation et l utilisation des indicateurs de gestion municipaux comme outil de prise de décision Rédaction : Yves Gagnon, FCGA, OMA Consultant en gestion municipale Décembre 2008

Plus en détail

Document budgétaire de 2011

Document budgétaire de 2011 DIRECTION GÉNÉRALE DIRECTION DE LA PROPRETÉ ET DU DÉNEIGEMENT Document budgétaire de 2011 Présentation du budget de fonctionnement de Le 6 mai TABLE DES MATIÈRES Page I Informations budgétaires de de la

Plus en détail

Adopté Par le conseil municipal

Adopté Par le conseil municipal 12/12/2011 BUDGET 2012 DÉPENSES (02 ) ET REVENUS (01 ) Adopté Par le conseil municipal Le mercredi 12 décembre 2011 Résolution 185-2011 1 BUDGET 2012 DÉPENSES (02 ) ET REVENUS (01 ) P. BUDGÉTAIRE ADMINISTRATION

Plus en détail

Résultats du sondage sur l utilisation des indicateurs de gestion

Résultats du sondage sur l utilisation des indicateurs de gestion Résultats du sondage sur l utilisation des indicateurs de gestion Janvier 2010 Présentés au Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire (MAMROT) Par François Bellavance

Plus en détail

Service des affaires juridiques et de l évaluation foncière. Budget. + Programme triennal. d immobilisations 2011-2013

Service des affaires juridiques et de l évaluation foncière. Budget. + Programme triennal. d immobilisations 2011-2013 Service des affaires juridiques et de l évaluation foncière Budget 2011 + Programme triennal d immobilisations 2011-2013 Budget 2011 et PTI 2011-2013 Affaires juridiques et Évaluation foncière ORGANIGRAMME

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE #36 LÉGISLATION ET INTERVENANTS EN SANTÉ ET EN SÉCURITÉ DU TRAVAIL

FICHE TECHNIQUE #36 LÉGISLATION ET INTERVENANTS EN SANTÉ ET EN SÉCURITÉ DU TRAVAIL FICHE TECHNIQUE #36 LÉGISLATION ET INTERVENANTS EN SANTÉ ET EN SÉCURITÉ DU TRAVAIL DÉFINITIONS ET CHAMP D'APPLICATION La législation québécoise en matière de santé et de sécurité du travail est constituée

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE MONTCALM MUNICIPALITÉ DE SAINT-ALEXIS. M. le Conseiller Gaston Wolfe est absent à l ouverture de cette séance.

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE MONTCALM MUNICIPALITÉ DE SAINT-ALEXIS. M. le Conseiller Gaston Wolfe est absent à l ouverture de cette séance. PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE MONTCALM MUNICIPALITÉ DE SAINT-ALEXIS Séance ordinaire du conseil municipal de la Municipalité de Saint-Alexis, tenue à la salle communautaire et convoquée pour 20 heures, ce

Plus en détail

VILLE DE BEAUPRÉ LE 2 MAI 2005

VILLE DE BEAUPRÉ LE 2 MAI 2005 VILLE DE BEAUPRÉ LE 2 MAI 2005 À une séance régulière du conseil municipal tenue au lieu habituel des délibérations, lundi, le 2 mai 2005 à 20h00, à laquelle sont présents: M. Serge Labonté, conseiller

Plus en détail

LES INDICATEURS DE GESTION MUNICIPAUX. Un regard neuf sur notre

LES INDICATEURS DE GESTION MUNICIPAUX. Un regard neuf sur notre LES INDICATEURS DE GESTION MUNICIPAUX Un regard neuf sur notre Gouvernement du Québec -- 2004 Dépôt légal -- Mai 2004 Bibliothèque nationale du Canada Bibliothèque nationale du Québec ISBN 2-550-42702-5

Plus en détail

BUDGET ESTIMATION BUDGET % / 2014 REVENUS 2014 31-12-2014 2015

BUDGET ESTIMATION BUDGET % / 2014 REVENUS 2014 31-12-2014 2015 PRÉVISION BUDGÉTAIRE 2015 BUDGET ESTIMATION BUDGET % / 2014 REVENUS TAXES SUR LA VALEUR FONCIÈRE Taxe foncière résiduelle 1 675 635 $ 1 691 372 $ 1 752 970 $ Taxe sur les immeubles non résidentiels 107

Plus en détail

Les partenariats au Québec : pour une meilleure sécurité routière en milieu municipal

Les partenariats au Québec : pour une meilleure sécurité routière en milieu municipal Les partenariats au Québec : pour une meilleure sécurité routière en milieu municipal Catherine Berthod, ingénieure et urbaniste Ministère des Transports du Québec Carole Leclerc, M. ATDR Ministère des

Plus en détail

SOMMAIRE C.1 PRINCIPES BUDGETAIRES... 2

SOMMAIRE C.1 PRINCIPES BUDGETAIRES... 2 C MODULE C PROCEDURES BUDGETAIRES & DE CONTROLE DE GESTION SOMMAIRE C MODULE C PROCEDURES BUDGETAIRES... 1 C.1 PRINCIPES BUDGETAIRES... 2 C.1.1 DEFINITIONS... 2 C.1.2 PRINCIPES... 2 C.2 ORGANES DE L ELABORATION

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE SAINT-GEORGES-DE-CLARENCEVILLE

MUNICIPALITÉ DE SAINT-GEORGES-DE-CLARENCEVILLE MUNICIPALITÉ DE SAINT-GEORGES-DE-CLARENCEVILLE ORDRE DU JOUR ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE 5 mars 2013 OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE ACCEPTATION DE L ORDRE DU JOUR ACCEPTATION DES PROCÈS-VERBAUX DU 5 ET 19 FÉVRIER

Plus en détail

Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale 2012-2015

Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale 2012-2015 Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale 2012-2015 Version Finale 4 juin 2012 1 MISE EN CONTEXTE ALLIANCES Le Plan d action gouvernemental pour la solidarité et l inclusion sociale 2010-2015

Plus en détail

PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES 2014 DATE: DU 01-01-2014 AU 31-12-2014

PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES 2014 DATE: DU 01-01-2014 AU 31-12-2014 DATE: DU 01-01- AU 31-12- 1 2 REVENUS 3 4 TAXES 5 TAXES GÉNÉRALES 6 TAXES GÉNÉRALES -888 002,00-914 512,00 7 (EVALUATION 130 644 600 $ * Taux / Rate,0070) 8 TAXE EMPRUNT - CAMION INCENDIE -18 000,00-18

Plus en détail

Jean François Lefebvre, M. Sc., Ph. D., Thèse sur les transports et l écofiscalité Chargé de cours, École des sciences de la gestion de l UQAM

Jean François Lefebvre, M. Sc., Ph. D., Thèse sur les transports et l écofiscalité Chargé de cours, École des sciences de la gestion de l UQAM Écofiscalité et prospérité pour le Québec 10 juin 2015 : «Mercredis de l AMT» Luc Gagnon, M. Sc., Ph.D. Chercheur associé au GRAME Chargé de cours, École de technologie supérieure Jean François Lefebvre,

Plus en détail

POLITIQUES Octobre 2007

POLITIQUES Octobre 2007 Octobre 2007 Page 1 sur 46 Sommaire Politique de fonctionnement des administratrices et administrateurs du conseil d administration de la CNPF... 3 Politique d élaboration, d adoption, d évaluation et

Plus en détail

Prévisions budgétaires 2014

Prévisions budgétaires 2014 Prévisions budgétaires 04 Eercice se terminant le décembre Nom : Saint-Césaire Code géographique : 550 Type d'organisme municipal : Municipalité locale TABLE DES MATIÈRES PAGE ATTESTATION DU TRÉSORIER

Plus en détail

Fiche de lecture du milieu Positionnement régional

Fiche de lecture du milieu Positionnement régional Fiche de lecture du milieu 20 mars 2015 Localisation de la ville de CONTEXTE Superficie : 70,8 km 2 Population (2015) : 41 466 Densité de population : 5,8 hab./ha Densité brute de logement : 13 log./ha

Plus en détail

Prévisions budgétaires 2011

Prévisions budgétaires 2011 Prévisions budgétaires 0 Eercice se terminant le 1 décembre Nom : Saint-Bernard-de-Michaudville Code géographique : Type d'organisme municipal : Municipalité locale TABLE DES MATIÈRES PAGE RAPPORT DU TRÉSORIER

Plus en détail

Projet de loi n o 3 (2014, chapitre 15)

Projet de loi n o 3 (2014, chapitre 15) PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 3 (2014, chapitre 15) Loi favorisant la santé financière et la pérennité des régimes de retraite à prestations déterminées du secteur municipal

Plus en détail

Fonds ADMINISTRATION GL Budget courant

Fonds ADMINISTRATION GL Budget courant N Page 1 01-210-00-000 TAXES 01-211-00-000 -SUR LA VALEUR FONCIÈRE 01-211-11-130 TAXE FONCIÈRE GÉNÉRALE - 656 659.00-670 735.00 01-211-11-210 TAXE GÉNÉRALE SQ 0.00 0.00 01-211-11-320 TAXE GÉNÉRALE VOIRIE

Plus en détail

AVIS DU CONSEIL DES ENTREPRISES DE SERVICES ENVIRONNEMENTAUX (CESE) RELATIVEMENT AU

AVIS DU CONSEIL DES ENTREPRISES DE SERVICES ENVIRONNEMENTAUX (CESE) RELATIVEMENT AU AVIS DU CONSEIL DES ENTREPRISES DE SERVICES ENVIRONNEMENTAUX (CESE) RELATIVEMENT AU PROJET DE POLITIQUE DE PROTECTION DES SOLS ET DE RÉHABILITATIOIN DES TERRAINS CONTAMINÉS (PLAN D ACTION 2012-2016) PRÉPARER

Plus en détail

L expression. de la diversité. municipale au Québec. www.umq.qc.ca

L expression. de la diversité. municipale au Québec. www.umq.qc.ca L expression de la diversité municipale au Québec 1 2 3 4 5 6 7 8 3 4 1 2 3 4 5 8 9 1 2 3 4 5 1 2 3 0 0 2 1 2 1 2 1 6 1 9 2 8 3 7 4 6 5 www.umq.qc.ca Depuis sa fondation en 1919, l Union des municipalités

Plus en détail

Montréal Profil statistique. au Québec

Montréal Profil statistique. au Québec Montréal Profil statistique au Québec L habitation au Québec Profil statistique de l habitation Montréal Réalisé par la Société d habitation du Québec Les contenus de cette publication ont été mis au point

Plus en détail

SÉCURITÉ PUBLIQUE - POLICE. Document budgétaire complémentaire de 2006

SÉCURITÉ PUBLIQUE - POLICE. Document budgétaire complémentaire de 2006 SÉCURITÉ PUBLIQUE - POLICE Document budgétaire complémentaire de 2006 Présentation du budget de fonctionnement de 2006 à la Commission permanente du conseil sur la sécurité publique TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

DÉCRET DE POPULATION 2014 La croissance de la population de la région métropolitaine de Montréal se poursuit

DÉCRET DE POPULATION 2014 La croissance de la population de la région métropolitaine de Montréal se poursuit Veille stratégique métropolitaine DÉCRET DE POPULATION 2014 La croissance de la population de la région métropolitaine de Montréal se poursuit Jean-François Marchand, urbaniste Conseiller expert Le 31

Plus en détail

MUN. SAINT-MARCEL-DE-RICHELIEU

MUN. SAINT-MARCEL-DE-RICHELIEU 09:05:43 N Page 1 01-210-00 -TAXES 01-211-00 SUR LA VALEUR FONCIERE 01-211-10 TAXES GENERALES - 633 242.00-378 186.00 01-211-11 POLICE 0.00-80 679.00 01-211-12 TAXES VOIRIE MUNICIPALE 0.00-117 658.00 01-211-13

Plus en détail

Préavis municipal n 03/11 au Conseil communal de Cugy VD

Préavis municipal n 03/11 au Conseil communal de Cugy VD Préavis municipal n 03/11 au Conseil communal de Cugy VD Fixation des plafonds en matière d endettement et de risques pour cautionnement pour la législature 2011 / 2016 Monsieur le Président, Mesdames

Plus en détail

Cité dans : Profil socio-économique MRC Asbestos, par Développement des ressources humaines Canada, mise à jour décembre 1998, site Internet.

Cité dans : Profil socio-économique MRC Asbestos, par Développement des ressources humaines Canada, mise à jour décembre 1998, site Internet. Bibliographie 1 Les municipalités et les familles, par le Service de la formation municipale du ministère des Affaires municipales, p.13, et, Penser et agir famille, Guide à l'intention des intervenants

Plus en détail

PROJET LECTURE À DISTANCE - PHASE 1 SUIVI DE LA DÉCISION D-2012-127

PROJET LECTURE À DISTANCE - PHASE 1 SUIVI DE LA DÉCISION D-2012-127 Demande R--0 PROJET LECTURE À DISTANCE - PHASE SUIVI DE LA DÉCISION D-0- SUIVI TRIMESTRIEL AU MARS 0 Original : 0-0-0 HQD-, document En liasse SUIVI DU PROJET LECTURE À DISTANCE - PHASE AU MARS 0 Original

Plus en détail

Guide pour une demande de financement. 2012-2014 Fonds régional d investissement jeunesse (FRIJ) Projets locaux et régionaux

Guide pour une demande de financement. 2012-2014 Fonds régional d investissement jeunesse (FRIJ) Projets locaux et régionaux Guide pour une demande de financement 2012-2014 Fonds régional d investissement jeunesse (FRIJ) Projets locaux et régionaux Table des matières 1. PRÉSENTATION... 3 1.1 Le Forum jeunesse de la région de

Plus en détail

Province de Québec Municipalité Régionale de Comté des Sources Municipalité de la Paroisse de Saint-Joseph-de-Ham-Sud

Province de Québec Municipalité Régionale de Comté des Sources Municipalité de la Paroisse de Saint-Joseph-de-Ham-Sud Province de Québec Municipalité Régionale de Comté des Sources Municipalité de la Paroisse de Saint-Joseph-de-Ham-Sud Procès-verbal de la session extraordinaire du Conseil Municipal, tenue le jeudi, 10

Plus en détail

«Pour une ville attrayante et compétitive»

«Pour une ville attrayante et compétitive» DÉPÔT DU BUDGET D OPÉRATION 2015 ET DU PROGRAMME TRIENNAL D IMMOBILISATIONS 2015-2016-2017 Discours du maire «Pour une ville attrayante et compétitive» BUDGET D OPÉRATION Au nom des membres du conseil

Plus en détail

BUDGET 2013 ADOPTÉ LE 10 DÉCEMBRE 2012:

BUDGET 2013 ADOPTÉ LE 10 DÉCEMBRE 2012: Municipalité de Saint-Rémi-de-Tingwick 156, rue Principale, Saint-Rémi-de-Tingwick (Québec) J0A 1K0 (819) 359-2731 BUDGET 2013 ADOPTÉ LE 10 DÉCEMBRE 2012: BUDGET DESCRIPTION 2013 TAXES GÉNÉRALES -226 364

Plus en détail

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE Des règles différentes peuvent s appliquer dans le cas d un commerce. Informez-vous

Plus en détail

Le chlore gazeux. Le raccordement des contenants et les fuites que faire?

Le chlore gazeux. Le raccordement des contenants et les fuites que faire? Le chlore gazeux Le raccordement des contenants et les fuites que faire? Élaine Guénette Salon des TEQ à Québec, le 2 avril 2008 Plan de la présentation L APSAM Les outils développés Les principaux éléments

Plus en détail

La diffusion des résultats statistiques du recensement de la population

La diffusion des résultats statistiques du recensement de la population La diffusion des résultats statistiques du recensement de la population Le cadre juridique La diffusion des résultats statistiques est encadrée par l arrêté du 19 juillet 2007 mis au point en liaison avec

Plus en détail

Guide d initiation au LACEL (Logement au Canada en ligne)

Guide d initiation au LACEL (Logement au Canada en ligne) Guide d initiation au LACEL (Logement au Canada en ligne) Table des matières Chapitre un Introduction a) Qu est-ce que le Logement au Canada en ligne (LACEL)? b) Qu est-ce que le Web Data Server (WDS)?

Plus en détail

Inventaire des logiciels de gestion des infrastructures municipales et RTU pour les petites municipalités et les villes moyennes et grandes

Inventaire des logiciels de gestion des infrastructures municipales et RTU pour les petites municipalités et les villes moyennes et grandes Inventaire des logiciels de gestion des infrastructures municipales et RTU pour les petites municipalités et les villes moyennes et grandes Centre d expertise et de recherche en infrastructures urbaines

Plus en détail

PRÉVISIONS BUDGÉTAIRE 2015

PRÉVISIONS BUDGÉTAIRE 2015 DATE: Du 01-01- au 31-12- 1 2 REVENUS 3 4 TAXES 5 TAXES GÉNÉRALES 6 TAXES GÉNÉRALES 133,156,500 $ (Taux,72) -914 512.00-958 726.00 7 TAXE EMPRUNT - CAMION INCENDIE (Taux,0152) -18 029.00-20 400.00 8 TAXE

Plus en détail

Choix du site La limite d une carrière de sable ou de gravier ne doit pas être située à l intérieur des marges de retrait indiquées ci-après.

Choix du site La limite d une carrière de sable ou de gravier ne doit pas être située à l intérieur des marges de retrait indiquées ci-après. Ministère de l Environnement et des Gouvernements locaux Directive pour les carrières de sable et de gravier OBJECTIF L objectif du présent document est de fournir de l information et des directives aux

Plus en détail

BUDGET 2015. Présenté le 8 décembre 2014 BUDGET 2015 2

BUDGET 2015. Présenté le 8 décembre 2014 BUDGET 2015 2 BUDGET 2015 BUDGET 2015 Présenté le 8 décembre 2014 BUDGET 2015 2 La préparation d un budget municipal LE PROCESSUS Conseil municipal : Orientations et directives CADRE BUDGÉTAIRE 2015 Budget base zéro

Plus en détail

SITE WEB INTERACTIF DES INDICATEURS DE PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ RAPPORT SUR LA CONSULTATION PUBLIQUE

SITE WEB INTERACTIF DES INDICATEURS DE PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ RAPPORT SUR LA CONSULTATION PUBLIQUE SITE WEB INTERACTIF DES INDICATEURS DE PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ RAPPORT SUR LA CONSULTATION PUBLIQUE PAGES TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 1 CONSULTATION EN LIGNE ET EN PERSONNE : PRINCIPALES CONSTATATIONS

Plus en détail

Procès verbal de la session régulière du conseil de la Municipalité de Sainte-Félicité tenue le mardi 2 avril 2013 au lieu habituel des sessions.

Procès verbal de la session régulière du conseil de la Municipalité de Sainte-Félicité tenue le mardi 2 avril 2013 au lieu habituel des sessions. PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINTE-FÉLICITÉ Procès verbal de la session régulière du conseil de la Municipalité de Sainte-Félicité tenue le mardi 2 avril 2013 au lieu habituel des sessions. À l

Plus en détail

ÉTAIENT PRÉSENTS : Madame Louise Forest et messieurs Stéphan Hébert, Réjean Rajotte, Michel Brouillard et madame Hélène Dufault formant le quorum.

ÉTAIENT PRÉSENTS : Madame Louise Forest et messieurs Stéphan Hébert, Réjean Rajotte, Michel Brouillard et madame Hélène Dufault formant le quorum. PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINTE-HÉLÈNE-DE-BAGOT, dûment convoquée et tenue le 8 juillet 2014 à 19h30, à l endroit habituel des séances du conseil sous la présidence de

Plus en détail

Programme pilote. Tisser des liens artistiques pour faire rayonner la Communauté métropolitaine de Montréal

Programme pilote. Tisser des liens artistiques pour faire rayonner la Communauté métropolitaine de Montréal Programme pilote Tisser des liens artistiques pour faire rayonner la Communauté métropolitaine de Montréal Une initiative du Conseil des arts de Montréal et de Culture Montréal en collaboration avec le

Plus en détail

JE SOUSSIGNEE, SONIA MARCOTTE, PRESIDENTE-DIRECTRICE

JE SOUSSIGNEE, SONIA MARCOTTE, PRESIDENTE-DIRECTRICE CANADA PROVINCE DE QUEBEC DISTRICT DE MONTREAL REGIE DE L'ENERGIE : R-3597-2006 Audience sur les couts d' exploitation que doit supporter un detailant en essence ou en carburant diesel (ar. 59 de la Loi

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION CDC MRC DE L ASSOMPTION

POLITIQUE DE COMMUNICATION CDC MRC DE L ASSOMPTION 1 Politique de communication Corporation de développement communautaire MRC de L Assomption Introduction Mise en contexte Issue de la Table de concertation des organismes communautaires MRC de L Assomption,

Plus en détail

RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE

RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE 29 SEPTEMBRE 2015 RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE DE LA JEUNESSE TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... i PRÉSENTATION DE L UNION DES MUNICIPALITÉS DU QUÉBEC (UMQ)... 1 INTRODUCTION... 2 1

Plus en détail

PRÉSENTATION BUDGET 2014. www.lancienne-lorette.org

PRÉSENTATION BUDGET 2014. www.lancienne-lorette.org PRÉSENTATION BUDGET www.lancienne-lorette.org Données ayant un impact sur le budget Revenus Dépenses Nouvelle présentation : - Subvention en capital gouvernement du Québec (n apparaît plus ni comme revenu

Plus en détail

Guide du requérant et du mandataire

Guide du requérant et du mandataire Guide du requérant et du mandataire Service en ligne du programme de la taxe sur l essence et de la contribution du Québec volet Reddition de comptes 00- Novembre 0 Direction générale des infrastructures

Plus en détail

Référence Titre duree_jours public 1 EXPERT-COMPTABLE MAITRISER 10EXP110 L'EXPERT-COMPTABLE FACE AUX INFRACTIONS FINANCIERES ET AU BLANCHIMENT

Référence Titre duree_jours public 1 EXPERT-COMPTABLE MAITRISER 10EXP110 L'EXPERT-COMPTABLE FACE AUX INFRACTIONS FINANCIERES ET AU BLANCHIMENT THEMES HOMOLOGUES Référence Titre duree_jours public EXPERTISE COMPTABLE EXERCICE PROFESSIONNEL 10EXP107 L OBLIGATION DE CONSEIL DU CABINET : 15-20 QUESTIONS A MAITRISER 10EXP110 L'EXPERT-COMPTABLE FACE

Plus en détail

Faire une demande de service

Faire une demande de service Faire une demande de service Alimentation de nouvelles unités Nouveaux besoins sur une ligne existante Enfouissement d une ligne existante à la demande d une municipalité Guide pratique à l usag e des

Plus en détail

Document d information

Document d information Document d information Direction des finances municipales Janvier 2008 ISBN 978-2-550-51851-8 (PDF seulement) (3 e édition) ISBN 978-2-550-49637-3 (PDF seulement) (1 re édition) La consolidation des états

Plus en détail

BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL

BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL A. PRÉSENTATION : BEST ENTREPRISE SARL est une société de droit sénégalais qui intervient dans les Bâtiments/Travaux Publics, le

Plus en détail

Élections municipales 2013 Pour le droit au logement dans Côte-des-Neiges

Élections municipales 2013 Pour le droit au logement dans Côte-des-Neiges Élections municipales 2013 Pour le droit au logement dans Côte-des-Neiges Survol des enjeux principaux et propositions pour améliorer les conditions de logement dans le quartier Côte-des-Neiges La CDC

Plus en détail

Planification intégrée des projets et gestion des impacts des travaux

Planification intégrée des projets et gestion des impacts des travaux Interventions dans la rue Planification intégrée des projets et gestion des impacts des travaux Présentation au Comité exécutif Par Claude Carette et Valérie Gagnon Direction des transports SITE 8 janvier

Plus en détail

Traitement comptable du périmètre comptable municipal

Traitement comptable du périmètre comptable municipal Traitement comptable du périmètre comptable municipal NOVEMBRE 2007 Table des matières 1- Contexte...1 2- Objet et but du document...2 3- Notions générales sur le périmètre comptable et la consolidation...3

Plus en détail

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL N 35/6.13 DEMANDE D'UN CREDIT DE CHF 35'000.00 POUR LA MISE EN PLACE DU LOGICIEL DE RESER- VATION DE SALLES, DE CHF 34'000.00 POUR LA MISE EN PLACE DU LOGICIEL

Plus en détail

RAPPORT DU MAIRE SUR LA SITUATION FINANCIÈRE 2009

RAPPORT DU MAIRE SUR LA SITUATION FINANCIÈRE 2009 RAPPORT DU MAIRE SUR LA SITUATION FINANCIÈRE 2009 ÉTATS FINANCIERS 2008 ET PROGRAMME TRIENNAL D IMMOBILISATIONS, INDICATIONS PRÉLIMINAIRES DE L ANNÉE EN COURS ET ORIENTATIONS GÉNÉRALES DU PROCHAIN BUDGET

Plus en détail

La validation des acquis de l expérience (VAE) bénévole. et les associations

La validation des acquis de l expérience (VAE) bénévole. et les associations fonda 18, rue de Varenne 75007 Paris tel : 01 45 49 06 58 fax : 01 42 84 04 84 fonda@wanadoo.fr www.fonda.asso.fr La validation des acquis de l expérience (VAE) bénévole et les associations Présentation

Plus en détail

L EXCLUSION D UN LOT DE LA ZONE AGRICOLE : LES MEILLEURES PRATIQUES

L EXCLUSION D UN LOT DE LA ZONE AGRICOLE : LES MEILLEURES PRATIQUES L EXCLUSION D UN LOT DE LA ZONE AGRICOLE : 23 avril 2015 Par : François Montfils, associé! INTRODUCTION! HISTORIQUE ET DÉFINITION! Bref historique de la LPTAA et des dispositions portant sur l exclusion!

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE LOTBINIÈRE MUNICIPALITÉ DE DOSQUET. Les conseillères et les conseillers :

PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE LOTBINIÈRE MUNICIPALITÉ DE DOSQUET. Les conseillères et les conseillers : PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE LOTBINIÈRE MUNICIPALITÉ DE DOSQUET Séance ordinaire du conseil de cette municipalité tenue le mardi, 14 janvier 2014, au local de la salle arrière de l église à 20h00, conformément

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. D ARTHABASKA. Procès-verbal des Délibérations du Conseil de la Municipalité de Sainte-Hélène-de-Chester

PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. D ARTHABASKA. Procès-verbal des Délibérations du Conseil de la Municipalité de Sainte-Hélène-de-Chester Séance Ordinaire du 8 septembre 2009 À une séance ordinaire et mensuelle du conseil municipal de la Municipalité de Sainte- Hélène-de-Chester, tenue le 8 septembre 2009 à 20h00 en la salle ordinaire des

Plus en détail

Consultation générale sur le Plan métropolitain d aménagement et de développement du Grand Montréal (PMAD)

Consultation générale sur le Plan métropolitain d aménagement et de développement du Grand Montréal (PMAD) Consultation générale sur le Plan métropolitain d aménagement et de développement du Grand Montréal (PMAD) Mémoire présenté à la Communauté métropolitaine de Montréal Septembre 2011 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

La sécurité civile, une responsabilité partagée

La sécurité civile, une responsabilité partagée La sécurité civile, une responsabilité partagée Mme Christine Savard, directrice régionale Direction régionale de la sécurité civile et de la sécurité incendie de la Montérégie et de l Estrie 26 septembre

Plus en détail

On s active pour un Québec sans pétrole

On s active pour un Québec sans pétrole On s active pour un Québec sans pétrole Le pétrole est une énergie non-renouvelable, polluante et de plus en plus chère. Pourtant notre mode de vie en est totalement dépendant. C est une réalité qui n

Plus en détail

Mémoire pour les consultations de la Communauté métropolitaine de transport sur le financement du transport collectif

Mémoire pour les consultations de la Communauté métropolitaine de transport sur le financement du transport collectif Mémoire pour les consultations de la Communauté métropolitaine de transport sur le financement du transport collectif Présenté à la Commission du transport de la CMM Mercredi 9 mai 2012 Soumis par: Charles

Plus en détail

Les investissements municipaux au titre de la culture de cinq grandes villes du Canada : Sommaire

Les investissements municipaux au titre de la culture de cinq grandes villes du Canada : Sommaire Les investissements municipaux au titre de la culture de cinq grandes villes du Canada : Sommaire Étude préparée pour les villes de Vancouver, Calgary, Toronto, Ottawa et Montréal Par Kelly Hill, Hill

Plus en détail

Politique de gestion de la dette

Politique de gestion de la dette SERVICE DES FINANCES Division du budget et de la planification financière Date d approbation : N o de résolution : 2011-12-06 CA-2011-0482 Date de modification : N o de résolution : Date d abrogation :

Plus en détail

Guide du budget 2014 à l intention des offices d habitation (OH)

Guide du budget 2014 à l intention des offices d habitation (OH) 1. INTRODUCTION Guide du budget 2014 à l intention des offices d habitation (OH) Le budget qui vous est envoyé a déjà été approuvé par la Société d habitation du Québec (SHQ). Si votre budget de Remplacement,

Plus en détail

POUR QUE LES JEUNES. adoptent les modes de transport actif

POUR QUE LES JEUNES. adoptent les modes de transport actif POUR QUE LES JEUNES adoptent les modes de transport actif 1 L activité physique Le saviez-vous? Un mode de vie physiquement actif, c est une manière d être, une façon de vivre où l activité physique, sous

Plus en détail

La directrice générale et secrétaire-trésorière est également présente.

La directrice générale et secrétaire-trésorière est également présente. PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINTE -HÉLÈNE-DE-BAGOT, dûment convoquée et tenue le 1 er avril 2014 à 19h30, à l endroit habituel des séances du conseil, sous la présidence

Plus en détail

SÉANCE SPÉCIALE DU 27 NOVEMBRE 2006. Me Danielle Lord, greffière est également présente. "AVIS DE CONVOCATION À UNE SÉANCE SPÉCIALE

SÉANCE SPÉCIALE DU 27 NOVEMBRE 2006. Me Danielle Lord, greffière est également présente. AVIS DE CONVOCATION À UNE SÉANCE SPÉCIALE SÉANCE SPÉCIALE DU 27 NOVEMBRE 2006 SÉANCE SPÉCIALE du conseil municipal de la ville de Mascouche, tenue le 27 novembre 2006, à 19 h 00 au 3038, chemin Sainte-Marie à Mascouche, Québec, lieu ordinaire

Plus en détail

1 Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal

1 Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal 1 LES CHANGEMENTS SOCIODÉMOGRAPHIQUES DE MONTRÉAL Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal Au cours des dernières décennies, la population montréalaise a subi d importantes transformations.

Plus en détail

Séance spéciale du 26 mars 2002

Séance spéciale du 26 mars 2002 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE BOISBRIAND Séance spéciale du 26 mars 2002 Séance spéciale du Conseil de la Ville de Boisbriand tenue le 26 mars 2002 à 20 h dans la salle des délibérations du conseil située

Plus en détail

Ville de Trois-Rivières

Ville de Trois-Rivières Ville de Trois-Rivières Compilation administrative en vigueur depuis le 21 mai 2014 Règlement établissant un programme de revitalisation de certains secteurs (2007, chapitre 162) CHAPITRE I DÉFINITIONS

Plus en détail

Cadre légal des CLD. Au Canada le développement socioéconomique relève de la juridiction des provinces

Cadre légal des CLD. Au Canada le développement socioéconomique relève de la juridiction des provinces Banque de terres Simon Ouellet Agent de développement rural Un outil pour le développement territorial CLD des Collines-de-l Outaouais Emmanuel Roy Agent de développement écologique Cadre légal des CLD

Plus en détail

Prévisions budgétaires 2012

Prévisions budgétaires 2012 Prévisions budgétaires 01 Eercice se terminant le 1 décembre Nom : Upton Code géographique : 808 Type d'organisme municipal : Municipalité locale TABLE DES MATIÈRES PAGE RAPPORT DU TRÉSORIER OU DU SECRÉTAIRE-TRÉSORIER

Plus en détail

Prévisions budgétaires 2010

Prévisions budgétaires 2010 Prévisions budgétaires 00 Eercice se terminant le décembre Nom : Sutton Code géographique : 0 Code : 0 Type d'organisme municipal : Municipalité locale TABLE DES MATIÈRES PAGE RAPPORT DU TRÉSORIER OU DU

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE LA MRC DE LA CÔTE-DE-BEAUPRÉ

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE LA MRC DE LA CÔTE-DE-BEAUPRÉ PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE LA MRC DE LA CÔTE-DE-BEAUPRÉ Procès-verbal de la séance ordinaire du Conseil de la Municipalité régionale de comté de La Côte-de-Beaupré, tenue le

Plus en détail

TROUSSE D INFORMATION À L INTENTION DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE Comment faire affaire avec les organismes municipaux

TROUSSE D INFORMATION À L INTENTION DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE Comment faire affaire avec les organismes municipaux TROUSSE D INFORMATION À L INTENTION DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE Comment faire affaire avec les organismes municipaux 1 Ce document a été réalisé par la Direction du développement régional, rural

Plus en détail

MOBILITE EN COTENTIN

MOBILITE EN COTENTIN MOBILITE EN COTENTIN PLAN D ACTIONS 2011-2014 Version Date de la version Commentaires V0 16/01/2012 Document présenté en comité de pilotage le 20/01/2012 V1 20/01/2012 Prise en compte des remarques lors

Plus en détail

Régimes de retraite des fonctionnaires municipaux de la Ville de Montréal et de la Communauté urbaine de Montréal

Régimes de retraite des fonctionnaires municipaux de la Ville de Montréal et de la Communauté urbaine de Montréal Régimes de retraite des fonctionnaires municipaux de la Ville de Montréal et de la Communauté urbaine de Montréal Brochure à l intention des membres préparée par le Syndicat des fonctionnaires municipaux

Plus en détail

Portrait de la Montérégie Est Une région concertée et engagée! Portrait économique Une économie diversifiée et positionnée!

Portrait de la Montérégie Est Une région concertée et engagée! Portrait économique Une économie diversifiée et positionnée! 1 Portrait de la Montérégie Est Une région concertée et engagée! La région de la Montérégie Est est bordée au nord par le fleuve St-Laurent, au sud par les États de New York et du Vermont, à l est par

Plus en détail

RÈGLEMENT N o 2011-382

RÈGLEMENT N o 2011-382 Canada Province de Québec M.R.C. Lac St-Jean-Est Municipalité de L Ascension de Notre-Seigneur RÈGLEMENT N o 2011-382 Ayant pour objet d adopter le budget de la Municipalité de L Ascension de Notre- Seigneur

Plus en détail

94 Service Internet avec ordinateurs

94 Service Internet avec ordinateurs NNOOUUVVEELLLLEESS TTEECCHHNNOOLLOOGGI IIEESS DDEE LL I IINNFFOORRMAATTI IIOONN EETT DDEESS CCOOMMUUNNI IICCAATT IIOONNSS I Organisme porteur et statut légal Ville de La Tuque Objectifs 94 Service Internet

Plus en détail

SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION DE PLANS ET DEVIS ET LA SURVEILLANCE DES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D UN GARAGE MUNICIPAL - PHASE II

SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION DE PLANS ET DEVIS ET LA SURVEILLANCE DES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D UN GARAGE MUNICIPAL - PHASE II SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION DE PLANS ET DEVIS ET LA SURVEILLANCE DES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D UN GARAGE MUNICIPAL - PHASE II SP-11-24A La Ville de Châteauguay demande des soumissions pour

Plus en détail

S O M M A I R E PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES - ANNÉE 2014 BUDGET 2013

S O M M A I R E PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES - ANNÉE 2014 BUDGET 2013 / 1 PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES - ANNÉE 214 214 HAUSSE BAISSE $ % - Administration générale 413 326 384 12-29 224-7,1 - Sécurité publique 178 375 18 547 + 2 172 + 1,22 - Transport 34 29 26 28-44 82-14,5 - Hygiène

Plus en détail

Procès-verbal de l assemblée tenue le 12 janvier 2010 à la Salle du conseil de l Hôtel de Ville au 2 ième étage du 869 boul. Saint-Jean-Baptiste.

Procès-verbal de l assemblée tenue le 12 janvier 2010 à la Salle du conseil de l Hôtel de Ville au 2 ième étage du 869 boul. Saint-Jean-Baptiste. Assemblée régulière du 12 janvier 2010 Procès-verbal de l assemblée tenue le 12 janvier 2010 à la Salle du conseil de l Hôtel de Ville au 2 ième étage du 869 boul. Saint-Jean-Baptiste. SONT PRÉSENTS :

Plus en détail

1. DURATION MAXIMALE 2. CONFORT THERMIQUE ET ACOUSTIQUE

1. DURATION MAXIMALE 2. CONFORT THERMIQUE ET ACOUSTIQUE Exportation PRINCIPALES AVANTAGES 1. DURATION MAXIMALE La construction modulaire est d une estructure plus légère et tous les paramètres verticaux sont tous de mure de charge, se pourquoi il est extradionairement

Plus en détail

Plan de travail 2014-2019

Plan de travail 2014-2019 MRC Dates de limites Maria-Chapdelaine d appels projets : 15 mars et 15 octobre. 3 février 2015 Page 1 Table des matières MISSION... 3 ENJEUX, AXES DE DÉVELOPPEMENT ET GROUPES PARTICULIERS... 3 POLITIQUE

Plus en détail

GALA CGA. Gala 2011. en photos

GALA CGA. Gala 2011. en photos Gala 2011 en photos GALA CGA C est dans le magnifique décor du Hilton Lac-Leamy qu a eu lieu l édition 2011 du Gala de l Ordre des CGA. Danse, musique et délicieux repas ont fait de cette soirée un moment

Plus en détail

1-OUVERTURE DE LA SÉANCE La séance est ouverte à 19h30. 2- LECTURE ET ADOPTION DE L ORDRE DU JOUR

1-OUVERTURE DE LA SÉANCE La séance est ouverte à 19h30. 2- LECTURE ET ADOPTION DE L ORDRE DU JOUR CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-ULRIC Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Saint-Ulric tenue le 5 décembre 2011 à 19 h 30 min au 130, avenue Ulric-Tessier

Plus en détail

L avis d évaluation foncière Payer sa juste part

L avis d évaluation foncière Payer sa juste part L avis d évaluation foncière Payer sa juste part Pierre Chauvette, avocat Décembre 2013 Québec Trois-Rivières Montréal Affiliations internationales Pannone Law Group Lawyers Associated Worldwide jolicoeurlacasse.com

Plus en détail

GUIDE DE GESTION DE LA PERFORMANCE DES CADRES

GUIDE DE GESTION DE LA PERFORMANCE DES CADRES Service des ressources humaines 2015 GUIDE DE GESTION DE LA PERFORMANCE DES CADRES ORIENTER MOBILISER ÉVALUER 1 TABLE DES MATIÈRES Ce guide vise à familiariser tous les employés cadres de la Ville de Montréal

Plus en détail

212, rue Dupont Pont-Rouge (Québec) G3H 1A1. Téléphone : 418 873-4481 Télécopie : 418 873-3494 Courriel : info@ville.pontrouge.qc.

212, rue Dupont Pont-Rouge (Québec) G3H 1A1. Téléphone : 418 873-4481 Télécopie : 418 873-3494 Courriel : info@ville.pontrouge.qc. 212, rue Dupont Pont-Rouge (Québec) G3H 1A1 Téléphone : 418 873-4481 Télécopie : 418 873-3494 Courriel : info@ville.pontrouge.qc.ca B UD GE T 2013 POINTS SAILLANTS DU BUDGET DE 2013 Conformément aux dispositions

Plus en détail

Déclaration de services aux citoyens

Déclaration de services aux citoyens Déclaration de services aux citoyens Commission de protection du territoire agricole du Québec Votr e dr oit à un se r vice de qua lité Avant-propos C est avec fierté que la Commission de protection du

Plus en détail