Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord. 19 octobre 2016

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord. 19 octobre 2016"

Transcription

1 Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord 19 octobre 216 1

2 Contenu Contexte mondial Conflits dans la région MOANAP Pays exportateurs de pétrole MOANAP Pays importateurs de pétrole MOANAP 2

3 La croissance mondiale reste médiocre Monde États-Unis Zone euro Pays émergents Chine Russie 215 3,2 2,6 2, 4, 6,9-3, ,1 1,6 1,7 4,2 6,6 -, ,4 2,2 1,5 4,6 6,

4 Les risques sont à la baisse plus prononcés concernant les politiques de repli sur soi et la stagnation séculaire, inférieurs concernant les pays émergents. 7 6 Croissance du PIB mondial (Variation en pourcentage) Risques mondiaux Pays émergents 5 4 Macroéconomiques Crédit 3 2 Intervalle de confiance 5 % 1 Intervalle de confiance 7 % Intervalle de confiance 9 % Conditions monétaires et financières Marché et liquidité Appétit pour le risque GFSR oct 216 GFSR avr 216 Source: Perspectives de l économie mondiale. Éloigné du centre = risques plus élevés, conditions monétaires ou financières plus souples, ou appétit plus élevé pour le risque. Source : GFSR, FMI. 4

5 Contenu Contexte mondial Conflits dans la région MOANAP Pays exportateurs de pétrole MOANAP Pays importateurs de pétrole MOANAP 5

6 Les conflits dans la région MOANAP ont entraîné une crise humanitaire majeure Personnes déplacées: réfugiés et personnes Réfugiés accueillis dans la région MOANAP déplacées dans leur propre pays (Millions) World MENAP Region Réfugiés recensés, éch. gauche Pourcentage population, éch. droite '93 '95 '97 '99 '1 '3 '5 '7 '9 '11 '13 '15 PAK LBN IRN JOR SDN IRQ YEM AFG EGY DZA MRT SYR DJI EU-28 6

7 Les conflits menacent la stabilité économique dans la région MOANAP MRT MAR Répercussions des conflits DZA Conflict Pays en countries conflit MENAP Pays MOANAP countries TUN LBY EUROPE WBG EGY SDN LBN SYR IRQ JOR DJI SAU YMN SOM IRN OMN AFG PAK KWT BHR QAT UAE Croissance globale du PIB réel (Pourcentage) -28 % Iraq Libye Yémen

8 Contenu Contexte mondial Conflits dans la région MOANAP Pays exportateurs de pétrole MOANAP Pays importateurs de pétrole MOANAP 8

9 Les prix du pétrole devraient rester bas Cours du Brent (Dollars/baril) Prix moyen du pétrole selon les PEM 216 : $ : $51 22 : $56 Production de pétrole brut (Variations par rapport à l année précédente, millions de barils/jour) Intervalle confiance 95%l Intervalle confiance 86% Intervalle confiance 68% Terme Contrat Brent à terme Sources: Bloomberg; IEA et estimations des services du FMI CCG + Algérie Iran Libye + Yémen Irak Iraq États-Unis Autres Total

10 1 Les pays exportateurs de pétrole avancent dans l ajustement de leur position budgétaire, mais il reste beaucoup à faire Solde budgétaire hors pétrole (Pourcentage du PIB non pétrolier) Hors CCG 15 Solde budgétaire global (Pourcentage du PIB) CCG 1 CCG Hors CCG

11 et les prochaines étapes seront plus difficiles, surtout étant donné la faiblesse de la croissance Budget : plans et rigidité Variation prévue du solde primaire hors pétrole, (En pourcentage du PIB hors pétrole) EAU 5 Trinité-et-Tobago Congo, Rép. Venezuela Qatar Algérie Oman Koweït Arabie Saoudite Iraq Gabon Iran Bahreïn Indonésie Yemen Soudan Masse salariale (Pourcentage du total des dépenses et prêts nets, moyenne) Note : Les lignes verticales et horizontales qui divisent le graphique en quadrants correspondent à la médiane des variables respectives. 11

12 25 Les financements devraient se faire par émissions de dettes plutôt que par liquidation des actifs les conditions du marchés restent favorables pour la plupart des pays Financement des déficits budgétaires (216, pourcentage du PIB) Rendements des obligations souveraines (Pourcentage) % % BHROMNQAT UAE SAU KWT ALG IRN IRQ LBY 2 Pays du CCG Ponction Liquidation des d actifs Accumulation de la dette intérieure Accumulation de la dette extérieure Déficit total Bahreïn (BB) Oman (BBB-) Qatar (AA) EAU (AA) EMBI 12

13 Il faut continuer de surveiller de près le secteur financier Croissance des dépôts CCG, (Variation annuelle en pourcentage) 15 Croissance du crédit au secteur privé CCG, (Variation annuelle en pourcentage) Dépôts non publics Dépôts (hors gouvernement) Dépôts publics Dépôts du gouvernement 13

14 La croissance hors pétrole se stabilise dans certains pays tandis que le frein budgétaire se relâche. Les perspectives à moyen terme restent moroses. Croissance du PIB réel non pétrolier (Pourcentage) Bahreïn Koweït Oman Qatar Arabie Saoudite EAU Algérie Iran

15 La mise en oeuvre des plans de diversification peut créer des emplois et faciliter l assainissement des finances publiques Transports et télécommunications Industrie manufacturière Capital humain Énergie Services Connaissances Logement et environnement Bahreïn Iran Iraq Koweït Oman Qatar Arabie Saoudite EAU 15

16 Les pays exportateurs de pétrole doivent accélérer la création d emplois privés pour une population en rapide croissance Projections d emploi dans les pays du CCG (Millions de personnes) Secteur public Secteur privé Sans emploi 16

17 Principales conclusions concernant les pays exportateurs de pétrole MOANAP Les pays exportateurs de pétrole de la région MOANAP restent confrontés à une conjoncture particulièrement délicate marquée par la persistance du faible cours du pétrole et des conflits. L assainissement budgétaire avance mais des progrès restent à faire pour placer les finances publiques sur des bases plus solides. Certains pays ont annoncé des plans visant à accélérer la diversification des activités économiques hors du secteur pétrolier. Ces plans doivent se traduire en réformes concrètes et être mis en œuvre rapidement. Des politiques en faveur des entreprises sont nécessaires pour créer les emplois qui permettront d absorber une main d'œuvre en rapide croissance. Les autorités doivent rester attentives aux risques pesant sur la stabilité financière, étant donné la raréfaction des liquidités et le risque de détérioration de la qualité des actifs bancaires. 17

18 Contenu Contexte mondial Conflits dans la région MOANAP Pays exportateurs de pétrole MOANAP Pays importateurs de pétrole MOANAP 18

19 La stabilisation macroéconomique a profité de politiques économiques saines et de la baisse des prix du pétrole Indicateurs de stabilité macroéconomique Inflation (Pourcentage) Notes de crédit liées à la Notes dette de souveraine crédit (attribuées par Moody s) Déficit (Pourcentage du PIB) Réserves officielles (Mois d importations) Variation de la dette publique (Pourcentage du PIB) Note : Un mouvement vers le centre indique une amélioration. Échelles : inflation entre % et 1 %; déficit et variations de la dette publique entre % et 1 % du PIB; réserves officielles entre mois et 12 mois d importations; notes de crédit liées à la dette souveraine entre C et Aaa. 19

20 La reprise est néanmoins faible et à moyen terme les pays importateurs de pétrole de la région MOANAP risquent de se retrouver dans un équilibre de faible croissance Croissance du PIB réel (Pourcentage) Pays importateurs de pétrole MOANAP Fourchette des taux de croissance DJI PAK MAR MRT EGY JOR TUN LBN Revenu par habitant (Milliers de dollars PPA, mêmes taux de croissance présumés pour et ) Pays émergents 235 Pays émergents

21 Pour réaliser une croissance plus élevée et plus inclusive, et créer davantage d emplois, il faut accélérer la croissance de la productivité et du capital Chômage (Derniers chiffres disponibles, en pourcentage) Taux de chômage des jeunes Europe et EGY Asie TUN centrale JOR Pays avancés d'europe SDN LBN MAR AFG AfSS Asie SudPAK ALC Monde Asie Est Taux de chômage 21

22 La poursuite de l assainissement budgétaire peut permettre d accroître l investissement propice à la croissance et les dépenses sociales tout en plaçant la dette sur une trajectoire viable Variations des recettes et des dépenses publiques (Pourcentage du PIB, variations par rapport à l année précédente) 1. 8 Dette publique brute (Pourcentage du PIB) Capital Subventions Autres dép. courantes Salaires Intérêt Recettes

23 Les réformes ont permis des avancées dans des domaines structurels essentiels Corruption Infrastructure Réglementation Éducation Finance Commerce Égypte Pakistan Maroc Tunisie Jordanie Relativement faibles (entre % et 1 %) Progrès depuis 27 : Importants (entre 1 % et 2 %) 23 Note en 216 : (sur 1) 1 Plus faible Plus élevée Sources : ICRG, PRS Group; Banque mondiale (seulement pour l indicateur «finances»); Forum économique mondial; calculs des services du FMI. Note : Les sources des indicateurs structurels ont été choisies en fonction de la disponibilité des données. Les résultats obtenus restent globalement identiques si d autres sources sont utilisées.

24 Les pays doivent accélérer leurs réformes pour rivaliser avec leurs pairs de par le monde et renforcer la croissance inclusive et l emploi Gain Classement relatif en matière de réformes structurelles (Les flèches indiquent la variation entre le classement de 27 et celui de 216) Corruption Infrastructure Réglementation Regulations Éducation Education Finance Trade MAR, JOR JOR, TUN JOR TUN MAR EGY PAK JOR JOR EGY EGY MAR PAK, TUN TUN TUN PAK Perte Sources : ICRG, PRS Group; Banque mondiale («finances» seulement); Forum économique mondial; calculs des services du FMI. Notes : 1. L'ordonnée indique le classement des résultats des pays par rapport aux pays comparables définis comme pays émergents et en développement (PED). La note 1 dénote le meilleur classement parmi les PED; un classement de 8 signifie qu un pays se situe parmi la tranche supérieure de 8 % des PED, et ainsi de suite. Les flèches dénotent les variations de classement qui résultent elles-mêmes de la variation des résultats des pays ou de la variation des résultats des pays de référence (PED). 2. Les pays dont le classement ne change pas sensiblement par rapport aux pays de référence ne sont pas indiqués. 3. Les sources pour les indicateurs structurels ont été choisies à partir des données disponibles. Les résultats obtenus restent globalement identiques si d autres sources sont utilisées. 24

25 6 Une plus grande participation des femmes à la population active, aujourd hui inférieure à celle des pays comparables, se traduirait par un gain de 1. milliards de dollars Écarts de participation à la population active entre hommes et femmes¹, ²,3 (Points de pourcentage, moyenne 25-14) EPMOANAP IPMOANAP ALC Asie émerg. et en dévpt. EE PA CAC AfSS 1 Taux de participation des hommes moins taux de participation des femmes. ²ALC: Amérique latine et Caraïbes; ;EE: pays émergents d Europe; PA: pays avancés; CAC: Caucase et Asie centrale; AfSS: Afrique subsaharienne. 3 Si l écart de participation ces dix dernières années avait été le double (et non le triple) de la moyenne des autres pays émergents et en développement, la région MOANAP aurait gagné 1. milliards de dollars de production en termes cumulés. 25

26 Principales conclusions pour les pays importateurs de pétrole de la région MOANAP La stabilisation macroéconomique progresse grâce aux récentes réformes, à des politiques saines et au faible niveau du cours du pétrole. Il existe néanmoins un risque réel que les pays ne soient figés dans un équilibre fragile caractérisé par une faible croissance et un chômage élevé sur fond de demande extérieure atone et de persistance des conflits régionaux. Une croissance plus forte et plus inclusive et la création d emplois dépendent d un relèvement de la productivité et des investissements. Des réformes budgétaires propices à la croissance également nécessaires pour la viabilité de la dette et une accélération des réformes structurelles sont essentielles pour y parvenir. 26

27 Perspectives globalement inchangées de la région MOANAP depuis avril dernier : une croissance timide en raison des bas prix du pétrole et des conflits Croissance du PIB réel, CCG et Algérie Iran Pays en conflit Importateurs pétrole MOANAP 215 3,4,4-5,7 3, , 4,5 7,3 3, ,4 4,1 3,5 4,2 Dénote une baisse des projections par rapport à la Mise à jour des PER d avril 216 Dénote une augmentation des projections par rapport à la Mise à jour des PER d avril

28

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Mise à jour - Janvier 2015 Giorgia Albertin Représentante Résidente pour la Tunisie Fonds Monétaire International Plan de l exposé

Plus en détail

Moyen-Orient et Afrique du Nord : définir la voie à suivre

Moyen-Orient et Afrique du Nord : définir la voie à suivre Moyen-Orient et Afrique du Nord : définir la voie à suivre Deux ans après le début du «Printemps arabe», de nombreux pays de la région MOANAP 1 endurent encore des transitions politiques, sociales et économiques

Plus en détail

Consolidation de la reprise

Consolidation de la reprise 2. Pays importateurs de pétrole de la région MOANAP : malgré une tendance à la hausse de la croissance, de nouvelles réformes s imposent pour créer des emplois La reprise s affirme dans la région grâce

Plus en détail

6. En quoi la baisse continue des prix du pétrole peut-elle affecter les systèmes bancaires des pays des régions MOAN et CAC?

6. En quoi la baisse continue des prix du pétrole peut-elle affecter les systèmes bancaires des pays des régions MOAN et CAC? 6. En quoi la baisse continue des prix du pétrole peut-elle affecter les systèmes bancaires des pays des régions MOAN et CAC? Du fait de ses répercussions défavorables sur les économies dépendantes du

Plus en détail

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés POUR DIFFUSION : À Washington : 9h00, le 9 juillet 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À DIFFUSION Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés La croissance

Plus en détail

AVERTISSEMENT : Les Notes de réflexion présentent des analyses et des études de politique générale réalisées par les services du FMI et sont publiées

AVERTISSEMENT : Les Notes de réflexion présentent des analyses et des études de politique générale réalisées par les services du FMI et sont publiées É AVERTISSEMENT : Les Notes de réflexion présentent des analyses et des études de politique générale réalisées par les services du FMI et sont publiées pour susciter des commentaires et promouvoir le débat.

Plus en détail

5. Répercussions économiques de l accord avec la République islamique d Iran

5. Répercussions économiques de l accord avec la République islamique d Iran . Répercussions économiques de l accord avec la République islamique d Iran L accord passé récemment entre les P+1 et l Iran 1 permet la levée de la plupart des sanctions économiques et une nette amélioration

Plus en détail

Perspectives économiques régionales Afrique subsaharienne. FMI Département Afrique Mai 2010

Perspectives économiques régionales Afrique subsaharienne. FMI Département Afrique Mai 2010 Perspectives économiques régionales Afrique subsaharienne FMI Département Afrique Mai 21 Introduction Avant la crise financière mondiale Vint la grande récession La riposte politique pendant le ralentissement

Plus en détail

À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 JUSQU À PUBLICATION. Courants contraires

À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 JUSQU À PUBLICATION. Courants contraires POUR DIFFUSION : À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À PUBLICATION Courants contraires La baisse

Plus en détail

SYNTHÈSE. Synthèse. xvii

SYNTHÈSE. Synthèse. xvii SYNTHÈSE En 2007, la région Moyen-Orient et Afrique du Nord 1 (MENA) a connu une croissance de 5,7 % en moyenne. Cette année 2007 a été la cinquième année consécutive où la région a connu une croissance

Plus en détail

Bulletin du FMI. France : de bons progrès mais il reste à consolider la crédibilité

Bulletin du FMI. France : de bons progrès mais il reste à consolider la crédibilité Bulletin du FMI BILAN DE SANTÉ ÉCONOMIQUE France : de bons progrès mais il reste à consolider la crédibilité Kevin C. Cheng et Erik de Vrijer Département Europe du FMI 27 juillet 2011 Vendanges dans le

Plus en détail

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Présentation à l Association des économistes québécois Le 19 mai 25 Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Kevin G. Lynch Administrateur Fonds

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

THE ISLAMIC CORPORATION FOR THE INSURANCE OF INVESTMENT AND EXPORT CREDIT

THE ISLAMIC CORPORATION FOR THE INSURANCE OF INVESTMENT AND EXPORT CREDIT 1 Agenda Présentation de l ICIEC Activités de l ICIEC Exemples d opérations de l ICIEC Exemples d opérations de l ICIEC en Afrique 2 Filales du Groupe BID 3 Présentation de l ICIEC Membre du Groupe de

Plus en détail

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc Note d information au public (NIP) n 08/91 POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Le 23 juillet 2008 Fonds monétaire international 700 19 e rue, NW Washington, D. C. 20431 USA Le FMI conclut les consultations de 2008

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

Les relations commerciales entre les pays méditerranéens

Les relations commerciales entre les pays méditerranéens Les relations commerciales entre les pays méditerranéens Giorgia Giovannetti Directrice du volet «Développement» du Programme de gouvernance mondiale Centre d études Robert Schuman Institut universitaire

Plus en détail

4. Ajustement budgétaire face à la baisse des cours du pétrole dans les pays exportateurs de pétrole des régions MOAN et CAC

4. Ajustement budgétaire face à la baisse des cours du pétrole dans les pays exportateurs de pétrole des régions MOAN et CAC 4. Ajustement budgétaire face à la baisse des cours du pétrole dans les pays exportateurs de pétrole des régions MOAN et CAC Confrontés à un repli prononcé et persistant des cours du pétrole, les pays

Plus en détail

BASE DE DONNÉES MONDE

BASE DE DONNÉES MONDE BASE DE DONNÉES MONDE 2013 SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 Mars 2015 1/12 D ANS une conjoncture internationale marquée par une reprise globale fragile, une divergence accrue de croissance

Plus en détail

Département Recherche & Analyses Mars 2014

Département Recherche & Analyses Mars 2014 Au Sommaire I. Contexte Économique International et National II. L activité bancaire en 2013 : Une résilience avérée des banques en dépit des chocs endogènes et exogènes III. Secteur Bancaire Tunisien

Plus en détail

Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc

Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc Note d information au public (NIP) n 10/19 (F) 16 février 2010 Les notes d'information au public (NIP) s inscrivent dans

Plus en détail

2014-2015. Perspectives économiques

2014-2015. Perspectives économiques 2014-2015 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

Le FMI et son rôle en Afrique

Le FMI et son rôle en Afrique Le FMI et son rôle en Afrique M a r k P l a n t, V a l e r i a F i c h e r a, N o r b e r t F u n k e D a k a r, l e 3 n o v e m b r e 2 0 1 0 Sommaire Comment fonctionne le FMI? Comment l Afrique a-t-elle

Plus en détail

Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? 3 juin 2014 KBC Groupe

Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? 3 juin 2014 KBC Groupe Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? juin KBC Groupe CONJONCTURE : situation internationale Retour de la confiance dans les pays développés, hésitations en Chine Indice de confiance de l industrie

Plus en détail

BASE DE DONNEES - MONDE

BASE DE DONNEES - MONDE BASE DE DONNEES - MONDE SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

Conjoncture économique et marchés financiers. Octobre 2015

Conjoncture économique et marchés financiers. Octobre 2015 Conjoncture économique et marchés financiers Octobre 215 Page 1 l 6/1/215 Une croissance mondiale pénalisée par les émergents Prévisions de croissance mondiale du FMI de 3,3% en 215 et 3,8% en 216 La croissance

Plus en détail

Fonds monétaire international Washington, D.C.

Fonds monétaire international Washington, D.C. 212 Fonds monétaire international Août 212 Rapport du FMI No. 12/239 July 28, 212 August 3, 212 July 6, 212 Maroc : Demande d un accord au titre de la Ligne de précaution et de liquidité Rapport des services

Plus en détail

BMCE Bank et son Environnement

BMCE Bank et son Environnement BMCE Bank et son Environnement Economie Mondiale 44 SORTIE DE CRISE ET REMISE EN QUESTION DES MODELES Depuis l éclatement de la bulle financière internationale en 2008, de plus en plus d économistes en

Plus en détail

Chapitre II ÉVOLUTION DU COMMERCE MONDIAL

Chapitre II ÉVOLUTION DU COMMERCE MONDIAL Chapitre II ÉVOLUTION DU COMMERCE MONDIAL Évolution du commerce mondial Principales caractéristiques Au cours de l année 2000, le commerce et la production au niveau mondial ont connu leur plus forte croissance

Plus en détail

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Budget 2015 Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Ordre du jour Le Canada et l économie mondiale L incertitude économique mondiale Les finances provinciales et la situation financière du Manitoba

Plus en détail

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013 LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES 1. Facteurs structurels du ralentissement de la croissance dans les BRIC 2. Interdépendances commerciales entre les BRIC et le reste du monde Françoise Lemoine, Deniz

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

Panorama de la RDC. La situation économique générale en RDC Les principaux indicateurs conjoncturels L activité bancaire

Panorama de la RDC. La situation économique générale en RDC Les principaux indicateurs conjoncturels L activité bancaire Panorama de la RDC La situation économique générale en RDC Les principaux indicateurs conjoncturels L activité bancaire La situation économique générale en RDC ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL SUR LE PLAN ÉCONOMIQUE

Plus en détail

Perspectives de l économie mondiale

Perspectives de l économie mondiale Études économiques et financières Perspectives de l économie mondiale Octobre 215 Distribution préliminaire Avant-propos, résumé analytique et chapitre 1 L ajustement au repli des prix des produits de

Plus en détail

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry *

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * 1) Base de données 2) Sources et définitions * Alix de Saint Vaulry est économiste au CEPII, responsable de la production de la base de données

Plus en détail

Simulation d impact de l augmentation des salaires du personnel de l administration publique et du SMIG et du SMAG dans le secteur privé

Simulation d impact de l augmentation des salaires du personnel de l administration publique et du SMIG et du SMAG dans le secteur privé Simulation d impact de l augmentation des salaires du personnel de l administration publique et du SMIG et du SMAG dans le secteur privé L augmentation des salaires du personnel de l administration publique

Plus en détail

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada Congrès annuel de l Association des économistes québécois Glen Hodgson Premier vice-président et économiste en chef Conference Board

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE FEVRIER 2015

NOTE DE CONJONCTURE DE FEVRIER 2015 NEWSLETTER FEVRIER 2015 NOTE DE CONJONCTURE DE FEVRIER 2015 Sommaire La problématique de la Grèce Page 1 Croissance économique mondiale Page 3 Conjoncture économique nationale Page 4 La problématique de

Plus en détail

Comité monétaire et financier international

Comité monétaire et financier international Comité monétaire et financier international Trente-et-unième réunion 18 avril 2015 Déclaration de Mr. Regis Immongault Ministre de l économie, de la promotion des investissements et de la prospective Gabon

Plus en détail

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES I. SECTEURS D ACTIVITES - Aéronautique - Agriculture - Assurances - Banques (épargne, office des chèques postaux) - Bâtiment et génie civil - Communications - Postes - Télécommunications

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

Se préparer au prochain choc

Se préparer au prochain choc Se préparer au prochain choc Thomas Baunsgaard Chef de division adjoint (F1), Département des finances publiques Forum fiscal africain 9 et 1 novembre 211 Le Cap 1 D où pourront provenir les prochains

Plus en détail

April 13, 2004 January 29, 2001 January 29, 2001 February 24, 2004 January 29, 2001 Algérie : Questions choisies

April 13, 2004 January 29, 2001 January 29, 2001 February 24, 2004 January 29, 2001 Algérie : Questions choisies 2007 Fonds monétaire international Février 2007 Rapport du FMI No. 07/61 April 13, 2004 January 29, 2001 January 29, 2001 February 24, 2004 January 29, 2001 Algérie : Questions choisies Le document intitulé

Plus en détail

20 Rapport Annuel 1428H. La liste des PMMA est fournie à la Section II du Chapitre III. 3

20 Rapport Annuel 1428H. La liste des PMMA est fournie à la Section II du Chapitre III. 3 PERFORMANCE ECONOMIQUE ET 1 PRINCIPALES PROBLEMATIQUES DE DEVELOPPEMENT L Economie mondiale L économie mondiale a enregistré une croissance durable de 4,9 pourcent en 2007. Les crises liées au crédit,

Plus en détail

Wali. Directeur général. commissaire Du gouvernement. conseil. M. Abdellatif JOUAHRI. M. Abdellatif FAOUZI. M. Le Wali. M. Le Directeur Général

Wali. Directeur général. commissaire Du gouvernement. conseil. M. Abdellatif JOUAHRI. M. Abdellatif FAOUZI. M. Le Wali. M. Le Directeur Général EXERCICE 2014 Wali M. Abdellatif JOUAHRI Directeur général M. Abdellatif FAOUZI commissaire Du gouvernement conseil M. Le Wali M. Le Directeur Général M. Abdellatif BELMADANI M. Mohammed BENAMOUR Mme

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

ExErcicE 2013 Numéro 1

ExErcicE 2013 Numéro 1 ExErcicE 2013 Numéro 1 Rapport sur la stabilité financière - Exercice 2013 Préface Tirant les enseignements de la dernière crise financière internationale, les décideurs du G20 se sont penchés sur la

Plus en détail

pays tributaires des exportations de minéraux

pays tributaires des exportations de minéraux La viabilité de la politique budgétaire dans les pays tributaires des exportations de minéraux Kirk Hamilton Groupe de recherche sur l économie du développement Banque mondiale Séminaire de haut niveau

Plus en détail

[ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE

[ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE [ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE NOUVELLES DONNÉES SOULIGNENT LES DÉFIS PERSISTANTS Cette fiche d information présente de nouvelles données relatives à l année scolaire qui s est achevée en sur le nombre d

Plus en détail

UN FONDS GÉNÉRAL QUI SERA MUTUALISÉ AVEC CELUI DE CARDIF ASSURANCE VIE EN 2011 DONNÉES AU 31 DÉCEMBRE 2010

UN FONDS GÉNÉRAL QUI SERA MUTUALISÉ AVEC CELUI DE CARDIF ASSURANCE VIE EN 2011 DONNÉES AU 31 DÉCEMBRE 2010 UN FONDS GÉNÉRAL QUI SERA MUTUALISÉ AVEC CELUI DE CARDIF ASSURANCE VIE EN 2011 DONNÉES AU 31 DÉCEMBRE 2010 La garantie d un groupe solide Antin Epargne Pension Compagnie d assurance vie créée en 2001,

Plus en détail

Rapport sur le travail dans le monde 2012

Rapport sur le travail dans le monde 2012 Rapport sur le travail dans le monde 2012 De meilleurs emplois pour une économie meilleure Résumé ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL INSTITUT INTERNATIONAL D ÉTUDES SOCIALES Comment sortir du piège

Plus en détail

L'émission d'obligations souveraines internationales : défis et nouvelles perspectives pour l Afrique subsaharienne

L'émission d'obligations souveraines internationales : défis et nouvelles perspectives pour l Afrique subsaharienne L'émission d'obligations souveraines internationales : défis et nouvelles perspectives pour l Afrique subsaharienne Perspectives économiques régionales de l Afrique subsaharienne FMI, Département Afrique

Plus en détail

REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE, MONETAIRE ET FINANCIERE

REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE, MONETAIRE ET FINANCIERE REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE, MONETAIRE ET FINANCIERE Octobre 2 Le présent document a été préparé sur la base des données statistiques arrêtées le 7 octobre 2 Table des matières Vue d ensemble...5

Plus en détail

Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015

Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015 Septembre 2015 Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015 L objet de cette revue est de présenter les principaux éléments qui caractérisent l évolution de la situation de la position

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015 Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 215 Banque Centrale de Tunisie Mars 215 1- ENVIRONMENT INTERNATIONAL - L environnement économique international a été marquée, ces derniers

Plus en détail

Présentation au Cercle finance du Québec

Présentation au Cercle finance du Québec PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Québec, 19 janvier 1 Présentation au Cercle finance du Québec François Dupuis Vice-président et économiste en chef Mouvement des caisses Desjardins Matières premières

Plus en détail

Institut National de la Statistique - Annuaire Statistique du Cameroun 2010. Chapitre 26 : LE CAMEROUN DANS LA ZONE CEMAC

Institut National de la Statistique - Annuaire Statistique du Cameroun 2010. Chapitre 26 : LE CAMEROUN DANS LA ZONE CEMAC Institut National de la Statistique - Annuaire Statistique du Cameroun 2010 Chapitre 26 : LE CAMEROUN DANS LA ZONE CEMAC 1. Présentation... 328 2. Méthodologie... 328 3. Définitions... 328 4. Sources de

Plus en détail

Comité monétaire et financier international

Comité monétaire et financier international Comité monétaire et financier international Vingt-neuvième réunion Le 12 avril 2014 Déclaration de M. Akagha-Mba, Ministre de l Économie et de la Prospective, Gabon Représentant les pays suivants : Bénin,

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain

Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain Présenté par Caroline Charest Économiste / directrice principale KPMG-SECOR Une accélération de la croissance mondiale

Plus en détail

11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA CHINE

11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA CHINE 11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE L ÉCONOMIE CHINOISE Chine Principaux indicateurs, 2014 Population (en millions) 1 367,8 PIB (en G$ US courants) 10 380,4 PIB par habitant (en $ US courants) 7 589,0

Plus en détail

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef.

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef Groupe de la Banque africaine de développement BAfD Septembre 2011 1 Plan de la

Plus en détail

La politique monétaire de la Banque du Canada

La politique monétaire de la Banque du Canada La politique monétaire de la Banque du Canada Conférence «Conjoncture et perspectives économiques 2011» Montréal, 9 décembre 2010 Laurent Martin Économiste et représentant principal Bureau du Québec, Banque

Plus en détail

REVUE BANCAIRE. ...E pur si muove! Département Recherches & Analyses. ...Et pourtant elles tournent MAXULA BOURSE. Décembre 2012

REVUE BANCAIRE. ...E pur si muove! Département Recherches & Analyses. ...Et pourtant elles tournent MAXULA BOURSE. Décembre 2012 Département Recherches & Analyses REVUE BANCAIRE...E pur si muove!...et pourtant elles tournent Décembre 2012 MAXULA BOURSE Rue du lac Leman, Centre Nawrez 1053 Les Berges du Lac Tel: (+216 71) 960 530

Plus en détail

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES Voici trois tableaux présentant la concurrence sur les ARV dans les pays pauvres : Tableau 1 : Ratio et taux de concurrence

Plus en détail

11 AOÛT 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LE MEXIQUE

11 AOÛT 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LE MEXIQUE 11 AOÛT 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE L ÉCONOMIE MEXICAINE Mexique Principaux indicateurs, 2014 Population (en millions) 119,7 PIB (en G$ US courants) 1 282,7 PIB par habitant (en $ US courants) 10 714,8 Taux

Plus en détail

La finance internationale : quel impact sur l'économie marocaine? 20 Novembre 2012

La finance internationale : quel impact sur l'économie marocaine? 20 Novembre 2012 La finance internationale : quel impact sur l'économie marocaine? 20 Novembre 2012 Sommaire I - Le rôle prépondérant des marchés financiers I.1 - Financiarisation de l'économie mondiale I.2 Lien avec l'entreprise

Plus en détail

Fiche récapitulative 2013/14 Sommaire des réformes Doing Business au Moyen-Orient et en Afrique du Nord 1

Fiche récapitulative 2013/14 Sommaire des réformes Doing Business au Moyen-Orient et en Afrique du Nord 1 Faits marquants Doing Business 2015 : Moyen-Orient et Afrique du Nord Entre le 1 ier Juin 2013 et le 1 ier Juin 2014, onze des 20 économies du Moyen-Orient et Afrique du Nord ont entrepris au moins une

Plus en détail

BAD. D o c u m e n t d e t r a v a i l. Série sur les notes de politiques en Afrique du Nord

BAD. D o c u m e n t d e t r a v a i l. Série sur les notes de politiques en Afrique du Nord BAD 2015 www.afdb.org D o c u m e n t d e t r a v a i l CONTENU 1 Introduction p.2 Volume du commerce et croissance économique dans la région MENA : biens ou services? 2 Faits stylisés p.5 3- Méthodologie

Plus en détail

- Article R.314-3 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre 1968 modifié

- Article R.314-3 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre 1968 modifié F.17 Carte de Résident Renouvellement - Article R.314-3 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre 1968 modifié Démarche La demande doit être déposée au Service Etrangers de la Préfecture situé au

Plus en détail

TENDANCES DANS LE COMMERCE DE MARCHANDISES INTERNATIONAL : UN EXAMEN DES PAYS MEMBRES DE L'OCI

TENDANCES DANS LE COMMERCE DE MARCHANDISES INTERNATIONAL : UN EXAMEN DES PAYS MEMBRES DE L'OCI ORGANISATION DE LA CONFÉRENCE ISLAMIQUE CENTRE DE RECHERCHES STATISTIQUES, ÉCONOMIQUES ET SOCIALES ET DE FORMATION POUR LES PAYS ISLAMIQUES PERSPECTIVES DE L'OCI Juin 8 TENDANCES DANS LE COMMERCE DE MARCHANDISES

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

Sommaire INVESTIR AU MAROC

Sommaire INVESTIR AU MAROC INVESTIR AU MAROC Sommaire Profil du pays 3 Économie du Maroc 3 Infrastructures 4 Axes de développement majeurs du Maroc 6 Avantages comparatifs du Maroc 6 Incitations pour les investisseurs étrangers

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER BOURSES SCOLAIRES au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER ÉTABLISSEMENT PUBLIC NATIONAL À CARACTÈRE ADMINISTRATIF SOUS

Plus en détail

1- La politique monétaire et de change dans la phase de construction du système financier moderne

1- La politique monétaire et de change dans la phase de construction du système financier moderne LA POLITIQUE MONETAIRE ET DE CHANGE DE LA BCRG, FONDEMENTS ET OBJECTIFS 1- La politique monétaire et de change dans la phase de construction du système financier moderne La politique monétaire et de change

Plus en détail

Les stratégies de sortie de crise. Isabelle Job-Bazille Directeur des Etudes Economiques Septembre 2013

Les stratégies de sortie de crise. Isabelle Job-Bazille Directeur des Etudes Economiques Septembre 2013 Les stratégies de sortie de crise Isabelle Job-Bazille Directeur des Etudes Economiques Septembre 213 S endetter est facile se désendetter devient un jour, obligatoire et risqué Page 2-22/7/211 ECO/EIS

Plus en détail

FINANCEMENT DU DEFICIT BUDGETAIRE AU MAROC

FINANCEMENT DU DEFICIT BUDGETAIRE AU MAROC FINANCEMENT DU DEFICIT BUDGETAIRE AU MAROC Rabat, 19 octobre 21 M. Ahmed HAJOUB Adjoint au Directeur du Trésor et des Finances Extérieures chargé du pôle macroéconomie I- Consolidation budgétaire: expérience

Plus en détail

Extrait d'acte de naissance de moins de trois mois traduit en français. Si marié : carte nationale d'identité ou passeport de votre conjoint.

Extrait d'acte de naissance de moins de trois mois traduit en français. Si marié : carte nationale d'identité ou passeport de votre conjoint. F.23 Carte de Séjour Temporaire «Vie Privée et Familiale» ------- Rente d'accident du travail ou de maladie professionnelle -articles L.313-11 al.9 & R.313-20 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre

Plus en détail

Les nouvelles tendances dans les strategies d investissement des fonds souverains:

Les nouvelles tendances dans les strategies d investissement des fonds souverains: IFRI - OCP Policy Center Joint Seminar series Les nouvelles tendances dans les strategies d investissement des fonds souverains: Quelles consequences sur la gestion de la rente pétrolière et gazière Marie-Claire

Plus en détail

Table des matières. Principaux indicateurs macro-économiques. 1

Table des matières. Principaux indicateurs macro-économiques. 1 Tableau de bord des indicateurs macro-économiques mai 2015 Table des matières Présentation générale Principaux indicateurs macro-économiques. 1 Comptes et agrégats de la nation.... 2 Valeur ajoutée réelle

Plus en détail

Analyse de la notation du Maroc par rapport à un échantillon de pays émergents d'octobre 2002 à octobre 2003

Analyse de la notation du Maroc par rapport à un échantillon de pays émergents d'octobre 2002 à octobre 2003 Royaume du Maroc Constituant une sélection mensuelle des travaux menés par les cadres de la Direction de la Politique Economique Générale, les documents de travail engagent cependant la responsabilité

Plus en détail

La crise des dettes souveraines*

La crise des dettes souveraines* La crise des dettes souveraines* ANTON BRENDER, FLORENCE PISANI & EMILE GAGNA (*) La découverte 1. Table des matières I Dette souveraine, dette privée II D une crise à l autre III Le piège japonais IV

Plus en détail

Extrait d'acte de naissance de moins de trois mois traduit en français.

Extrait d'acte de naissance de moins de trois mois traduit en français. F.35 Carte de Séjour Temporaire «Vie Privée et Familiale» «Conjoint de Scientifique» -articles L.121-1, L.121-3 et L.313-8 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre 1968 modifié Démarche La demande

Plus en détail

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D BULLETIN D'INFORMATION DE L'ISU DECEMBRE 2012, N 22 Ce bulletin d information présente les dernières données de l ISU sur la science et la technologie disponibles en octobre

Plus en détail

PLF 2016 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS

PLF 2016 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS PLF 2016 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS Version du 06/10/2015 à 11:27:48 PROGRAMME 852 : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS POUR CONSOLIDATION DE DETTES ENVERS LA FRANCE

Plus en détail

Célibataire : extrait de naissance récent (moins de trois mois) traduit en français.

Célibataire : extrait de naissance récent (moins de trois mois) traduit en français. F.32 CHANGEMENT DE STATUT «ETUDIANT EN SALARIE» Démarche La demande doit être déposée au Service Etrangers de la Préfecture situé au 19, avenue Feuchères à Nîmes, après avoir impérativement pris rendez-vous.

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. iii

TABLE DES MATIERES. iii RAPPORT DU COMITE DE POLITIQUE MONETAIRE N 1/2014 ii TABLE DES MATIERES LISTE DES ACRONYMES... iv RESUME ANALYTIQUE... v 1. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL... 1 1.1. Croissance du PIB mondial...

Plus en détail

10 QUESTIONS AUTOUR DE LA CRISE DE LA DETTE DANS LA ZONE EURO

10 QUESTIONS AUTOUR DE LA CRISE DE LA DETTE DANS LA ZONE EURO 10 QUESTIONS AUTOUR DE LA CRISE DE LA DETTE DANS LA ZONE EURO 1) Qu est ce qu une dette souveraine? A) A l origine de la dette: les déficits publics B) Quelle dette prendre en compte: la dette brute ou

Plus en détail

Royaume du Maroc. Direction des Etudes et des Prévisions Financières

Royaume du Maroc. Direction des Etudes et des Prévisions Financières Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions Financières Tableau de bord des indicateurs macro-économiques mai 2011 Table des matières Présentation générale Principaux indicateurs macro-économiques.

Plus en détail

Dîner Maroc Entrepreneurs

Dîner Maroc Entrepreneurs Entrepreneurs Conseil Dîner Maroc Entrepreneurs Enjeux et tendances des investissements directs étrangers au Maroc 19 avril 2004 1 Sommaire 1. Synthèse des enjeux et des tendances 2. Chiffres clefs Importations

Plus en détail

Arrivées hôtelières : 22,4 millions (-1,4(

Arrivées hôtelières : 22,4 millions (-1,4( Selon MKG Hospitality, le taux d occupation des hôtels du grand Paris à la fin du mois de janvier était de 65,4 %, soit un léger recul de 1,1 pt par rapport à. Le prix moyen est resté stable à 125,4 tandis

Plus en détail

RAPPORT DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL. Rapport de convergence 2013 relatif à la Lettonie

RAPPORT DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL. Rapport de convergence 2013 relatif à la Lettonie COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 5.6.2013 COM(2013) 341 final RAPPORT DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL Rapport de convergence 2013 relatif à la Lettonie (élaboré conformément à l

Plus en détail

La crise des dettes souveraines en Europe

La crise des dettes souveraines en Europe La crise des dettes souveraines en Europe Renaud Fillieule (Université Lille 1) Université d automne en économie autrichienne ESC Troyes, septembre 2012 La zone euro Allemagne Autriche Belgique Chypre

Plus en détail

1ère demande. La demande doit être déposée au Service Etrangers de la Préfecture.

1ère demande. La demande doit être déposée au Service Etrangers de la Préfecture. F.13B Carte de Séjour Temporaire «Vie Privée et Familiale» Liens personnels et familiaux 1ère demande Article L.313-14 du CESEDA Admission exceptionnelle au séjour Démarche La demande doit être déposée

Plus en détail

Réunion des Partenaires Financiers pour Le Dixième Plan de Développement Tunis, le 2 juillet 2002

Réunion des Partenaires Financiers pour Le Dixième Plan de Développement Tunis, le 2 juillet 2002 Réunion des Partenaires Financiers pour Le Dixième Plan de Développement Tunis, le 2 juillet 2002 Evolution du rôle du secteur public dans le développement de la Tunisie Jean-Louis Sarbib Vice-Président

Plus en détail

Colonisation/colonialisme: variables coloniales dans l économie internationale

Colonisation/colonialisme: variables coloniales dans l économie internationale Colonisation/colonialisme: variables coloniales dans l économie internationale Présentation de David Cobham Heriot-Watt University, Edinburgh 1 Esquisse: Les variables coloniales dans les modèles de gravité

Plus en détail

ACCORDS MONÉTAIRES INTERNATIONAUX

ACCORDS MONÉTAIRES INTERNATIONAUX INTERNATIONAUX 1 ANALYSES DE L EXECUTION DU BUDGET DE L ETAT PAR MISSIONS ET PROGRAMMES EXERCICE 2011 COMPTE DE CONCOURS FINANCIERS ACCORDS MONÉTAIRES INTERNATIONAUX MAI 2012 INTERNATIONAUX 3 Compte de

Plus en détail

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1.

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale et pays dont les ressortissants en sont exemptés A. Liste des pays tiers dont les ressortissants

Plus en détail