DISTINGUER LES DIMENSIONS ARTISTIQUES ET HISTORIQUES DE L ŒUVRE : la représentation du processus d extermination

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DISTINGUER LES DIMENSIONS ARTISTIQUES ET HISTORIQUES DE L ŒUVRE : la représentation du processus d extermination"

Transcription

1 DISTINGUER LES DIMENSIONS ARTISTIQUES ET HISTORIQUES DE L ŒUVRE : la représentation du processus d extermination 2) Après avoir lu les documents historiques ci-dessous analysez les vignettes extraites de Maus et dégagez comment Art Speigelman explique la mise en place de l'extermination des juifs en Europe : Par une ordonnance du 7 décembre 1941 a été créé le système NN, Natcht und Nebel ("Nuit et Brouillard") pour certains résistants transférés sans jugement en Allemagne et destinés à disparaître "sans laisser de traces". Extrait de la conférence de Wannssee qui mit en place la solution finale : «Au cours de la solution finale, les Juifs de l'est devront être mobilisés pour le travail avec l'encadrement voulu. En grandes colonnes de travailleurs, séparés par sexe, les Juifs aptes au travail seront amenés à construire des routes dans ces territoires, ce qui sans doute permettra une diminution naturelle substantielle de leur nombre. Les Juifs évacués passeront d'abord, convoi par convoi, par des ghettos de transit, et de là seront transportés plus loin à l'est... Pour finir, il faudra appliquer un traitement approprié à la totalité de ceux qui resteront, car il s'agira évidemment des éléments les plus résistants, puisque issus d'une sélection naturelle, et qui seraient susceptibles d'être le germe d'une nouvelle souche juive Les camps de concentration sont des camps d'emprisonnement et de travail forcé pour les adversaires politiques du nazisme (communistes, syndicalistes, résistants) et pour les "asociaux" (criminels de droit commun, témoins de Jéhovah, homosexuels...). Les traitements infligés aux détenus sont très durs et les conduisent souvent rapidement à la mort. Dans certains camps de concentration, il y a des chambres à gaz, mais pas dans tous. Elles sont généralement de petite capacité. Les camps d'extermination sont destinés à détruire méthodiquement, industriellement les vies humaines, en particulier par des chambres à gaz de grande capacité. Ces camps n'emploient que peu de main d'oeuvre, juste ce qu'il faut pour récupérer les affaires des déportés exterminés et détruire les corps dans les fours crématoires. Maus II Et c'est là que mes ennuis ont commencé p. 9

2 Maus II Et c'est là que mes ennuis ont commenncé p. 25 Mau s I Mon père saigne l'histoire p. 159

3 Le camp d'auschwitz Maus II Et c'est là que mes ennuis ont commnencé p. 24 Le 27 avril 1940, Himmler donne l ordre d aménager un camp de concentration dans les anciennes casernes de l artillerie polonaise à Oswiecim, rebaptisé Auschwitz. Construit par des Juifs de la ville requis par les nazis, le camp d Auschwitz reçoit un premier transport de prisonniers polonais, le 14 juin Au printemps 1941, plusieurs Kommandos de prisonniers sont constitués en camps satellites dans des fermes pour des travaux agricoles, dans des usines, des fonderies, des mines. Le premier et le plus important de ces camps est celui de Buna-Monowitz autour d une usine de caoutchouc synthétique et d essence IG Farben. Le complexe d Auschwitz constitué de trois camps, le camp principal (Auschwitz I), Birkenau (Auschwitz II) et Monowitz (Auschwitz III), devient le plus vaste et le plus peuplé des camps de l univers concentrationnaire nazi. Le site est loin des capitales d Europe occidentale et l extermination pourra s y dérouler discrètement. De plus, il est desservi par un important réseau ferroviaire qui facilitera l acheminement des convois de déportés. Le camp d'auschwitz est un cas particulier, à la fois immense camp de concentration et camp d'extermination : Auschwitz était divisé en trois grandes sections. C'est dans le camp principal, Auschwitz I, que les Allemands tuèrent environ personnes, principalement des Polonais, mais aussi des Russes et des Juifs. Sur le portail qui conduisait à cette partie du camp étaient inscrits ces mots cyniques : "Arbeit macht frei" (le travail rend libre) : les prisonniers y travaillaient comme des esclaves pour des compagnies allemandes comme I.G Farben et Krupp. Quand les prisonniers n'étaient plus en mesure de travailler, ils étaient envoyés dans les chambres à gaz. Auschwitz se caractérisait aussi par la gestion industrielle des condamnés et des cadavres, par son système de convoyage à la chaîne, depuis le tri jusqu'aux fours crématoires, en passant par les quatre chambres à gaz. Après le gazage, les cadavres étaient traînés jusqu'aux fours crématoires par des prisonniers désignés de force, les membres du Sonderkommando, qui étaient abattus sur le champ s'ils refusaient d'obtempérer. Sources : Alan L. Berger. Le livre noir de l'humanité. Encyclopédie mondiale des génocides. Editions Privat Lire aussi votre manuel p.67

4 Maus II Et c'est là que mes ennuis ont commnencé p. 26

5 Maus II Et c'est là que mes ennuis ont commnencé p. 27

6 Maus II Et c'est là que mes ennuis ont commnencé p.32

7 Maus II Et c'est là que mes ennuis ont commnencé p.35

8 Maus II Et c'est là que mes ennuis ont commnencé p.49 Maus II Et c'est là que mes ennuis ont commnencé p.91

9 Maus II Et c'est là que mes ennuis ont commnencé p.50 Maus II Et c'est là que mes ennuis ont commnencé p.58

10 Maus II Et c'est là que mes ennuis ont commnencé p.59

11

12 Maus II Et c'est là que mes ennuis ont commnencé p

13 Maus II Et c'est là que mes ennuis ont commnencé p. 72

14 Maus II Et c'est là que mes ennuis ont commnencé p.69 Maus II Et c'est là que mes ennuis ont commnencé p.82

15 Maus II Et c'est là que mes ennuis ont commnencé p.106

Le bilan humain et politique de la seconde guerre mondiale.

Le bilan humain et politique de la seconde guerre mondiale. Le bilan humain et politique de la seconde guerre mondiale. Le bilan pour les Alliés et pour l'axe. Les archives de la Solution Finale: Des Ghettos à Auschwitz ou Treblinka. Des juifs envoyés sous escorte

Plus en détail

III. Comment les nazis ont-ils organisé ces deux génocides?

III. Comment les nazis ont-ils organisé ces deux génocides? III. Comment les nazis ont-ils organisé ces deux génocides? Dans les régions occupées par l URSS, des divisions SS les Einsatzgruppen) massacrent systématiquement les Juifs à partir de 1941. Ils sont gazés

Plus en détail

Auschwitz!... Que faire après?

Auschwitz!... Que faire après? Auschwitz!... Que faire après? L exposition «Auschwitz!... Que faire après?» n a pas pour objectif d expliquer le fonctionnement du système d extermination nazi mais de permettre une réflexion sur la mémoire

Plus en détail

I) La politique nazie d extermination

I) La politique nazie d extermination I) La politique nazie d extermination La Seconde guerre mondiale a été marquée par l extermination de 10 millions de personnes par les nazis. Les Juifs en particulier ont été les victimes d un génocide

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS. Prob: Comment l artiste, David Olère, a-t-il représenté l horreur des camps de la mort et la situation des femmes juives déportées?

HISTOIRE DES ARTS. Prob: Comment l artiste, David Olère, a-t-il représenté l horreur des camps de la mort et la situation des femmes juives déportées? HISTOIRE DES ARTS Prob: Comment l artiste, David Olère, a-t-il représenté l horreur des camps de la mort et la situation des femmes juives déportées? Etude du tableau de David Olère réalisé en 1950 : Les

Plus en détail

Les camps de concentration et d extermination nazis : quelle organisation spatiale? L exemple d Auschwitz. DIAPO I :

Les camps de concentration et d extermination nazis : quelle organisation spatiale? L exemple d Auschwitz. DIAPO I : Les camps de concentration et d extermination nazis : quelle organisation spatiale? L exemple d Auschwitz. DIAPO I : Les camps de concentration et d extermination nazis : quelle organisation spatiale?

Plus en détail

Introduction à la Shoah

Introduction à la Shoah Introduction à la Shoah Des Juifs de la Ruthénie subcarpatique sont soumis à une sélection sur l aire de transit à Auschwitz-Birkenau. (Photo : Musée du Mémorial de l Holocauste aux États-Unis, offerte

Plus en détail

La politique d'extermination nazie. Les ghettos

La politique d'extermination nazie. Les ghettos La politique d'extermination nazie Les ghettos Le regroupement des Juifs dans les ghettos (ici : le ghetto de Varsovie) Vivre dans le ghetto de Varsovie Les plus pauvres ne pouvaient se protéger du froid

Plus en détail

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chanson : Nuit et brouillard de Jean Ferrat http://www.youtube.com/watch?v=94yoxycqo6s

Plus en détail

MAUS par Art SPIEGELMAN

MAUS par Art SPIEGELMAN HISTOIRE DES ARTS MAUS par Art SPIEGELMAN I. IDENTIFIER ET PRESENTER L ŒUVRE L œuvre présentée ici est une bande-dessinée intitulée Maus, l intégrale, un survivant raconte réalisée par Art Spiegelman en

Plus en détail

Identifier l antisémitisme et le racisme

Identifier l antisémitisme et le racisme 47 29 ANNExE A2 Identifier l antisémitisme et le racisme Glossaire sur l Holocauste Exemple de représentation graphique Coupons de mots reliés à l Holocauste Glossaire de l élève Centre commémoratif de

Plus en détail

Brevet Blanc d'histoire Géographie Education Civique Mardi 17 Avril 2012

Brevet Blanc d'histoire Géographie Education Civique Mardi 17 Avril 2012 Brevet Blanc d'histoire Géographie Education Civique Mardi 17 Avril 2012 (Rappel : la maîtrise de la langue (orthographe et expression écrite) est notée sur 4 points) Pour la première partie, le candidat

Plus en détail

9, rue Littré, 24000 PÉRIGUEUX 05.53.03.33.33 cg24.educatif.archives@dordogne.fr Service éducatif des Archives départementales de la Dordogne 2009

9, rue Littré, 24000 PÉRIGUEUX 05.53.03.33.33 cg24.educatif.archives@dordogne.fr Service éducatif des Archives départementales de la Dordogne 2009 Service éducatif des Archives Départementales de la Dordogne. Livret pédagogique d accompagnement de l exposition «une famille juive dans la tourmente de Strasbourg à Périgueux 1939-1944» Cycle 3 9, rue

Plus en détail

IZIEU, LA MEMOIRE D UN GENOCIDE. EXPOSITION PRESENTEE PAR LES ELEVES DE 1 SMS B LYCEE GENEVIEVE DE GAULLE ANTHONIOZ.

IZIEU, LA MEMOIRE D UN GENOCIDE. EXPOSITION PRESENTEE PAR LES ELEVES DE 1 SMS B LYCEE GENEVIEVE DE GAULLE ANTHONIOZ. IZIEU, LA MEMOIRE D UN GENOCIDE. EXPOSITION PRESENTEE PAR LES ELEVES DE 1 SMS B LYCEE GENEVIEVE DE GAULLE ANTHONIOZ. Projet et exposition réalisés avec la collaboration étroite de la Maison d Izieu, Mémorial

Plus en détail

Les phases de la Seconde Guerre mondiale

Les phases de la Seconde Guerre mondiale Les phases de la Seconde Guerre mondiale Les phases de la Seconde Guerre mondiale Les phases de la Seconde Guerre mondiale Les phases de la Seconde Guerre mondiale Le monde en 1942 La politique antisémite

Plus en détail

LE GHETTO DE VARSOVIE

LE GHETTO DE VARSOVIE LA SECONDE GUERRE MONDIALE LE GHETTO DE VARSOVIE Gaumont Pathé archives, collection Pathé Les documents d archives Pathé nous transportent dans une actualité devenue, aujourd hui, de l histoire. Ces fragments

Plus en détail

Dans nos classes. La Résistance et la Déportation dans les manuels. Classe de troisième. Les leçons : Collection. Auteurs (sous la direction de)

Dans nos classes. La Résistance et la Déportation dans les manuels. Classe de troisième. Les leçons : Collection. Auteurs (sous la direction de) Dans nos classes La Résistance et la Déportation dans les manuels Classe de troisième Les leçons : Belin, avril 2003. Eric Chaudron, Remy Knafou. Leçons La 2 guerre mondiale. * Les grandes phases de la

Plus en détail

27 J nvier 2009 : 64 ème,anniversaire de sa Hbéra ion. Sommaire:

27 J nvier 2009 : 64 ème,anniversaire de sa Hbéra ion. Sommaire: AACD/'T I\C Il le DA c 'f'c'rt::b.rt: T/)I IDA 1JlI CI ID 1 A I//)TC DIIDI r,,-,/ le /1 \//'i=c \ /1.' 27 J nvier 2009 : 64 ème,anniversaire de sa Hbéra ion Numéro spécial conçu par des élèves de 1 ère

Plus en détail

Le cahier de Susi Fiche pédagogique École CP CE1 CE2 CM1 CM2

Le cahier de Susi Fiche pédagogique École CP CE1 CE2 CM1 CM2 Supports Documentaire Le cahier de Susi, de Guillaume Ribot, en intégralité à l exception du prologue, et les documents d archives intégrés au DVD. Fac-similé du Cahier de Susi et présentation de Guillaume

Plus en détail

Correction brevet blanc n 2 Avril 2013

Correction brevet blanc n 2 Avril 2013 Correction brevet blanc n 2 Avril 2013 Première partie histoire 13 points 1.Questions 1. Quand et où sont apparues les premières civilisations? 1 point Les premières civilisation sont apparues : - En Mésopotamie

Plus en détail

Les étapes de l'extermination des Juifs et des Tziganes dans les camps d'extermination

Les étapes de l'extermination des Juifs et des Tziganes dans les camps d'extermination Les étapes de l'extermination des Juifs et des Tziganes dans les camps d'extermination Tâche complexe : à l aide du dossier et du site Internet proposé ci-dessous, présentez les étapes suivies par les

Plus en détail

TROISIEME PARTIE LA FRANCE DE 1945 A NOS JOURS. Bilan et mémoires de la seconde guerre mondiale

TROISIEME PARTIE LA FRANCE DE 1945 A NOS JOURS. Bilan et mémoires de la seconde guerre mondiale TROISIEME PARTIE LA FRANCE DE 1945 A NOS JOURS Bilan et mémoires de la seconde guerre mondiale Qu est-ce que ce film nous apprend sur l évolution de la mémoire de la Seconde Guerre mondiale en France?

Plus en détail

LA 2 GUERRE MONDIALE : UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT

LA 2 GUERRE MONDIALE : UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT LA 2 GUERRE MONDIALE : UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT Problématique Qu est- ce qui fait de la 2 Guerre mondiale une guerre d anéantissement? Plan I- Une guerre planétaire d anéantissement en 2 actes. II-

Plus en détail

La seconde guerre mondiale, une guerre d anéantissement

La seconde guerre mondiale, une guerre d anéantissement Première Sa Evaluation Histoire La seconde guerre mondiale, une guerre d anéantissement Sujet classique mais attention à ne pas tomber dans un récit chronologique du conflit, ce qui serait horssujet. Réfléchir

Plus en détail

Pour en savoir plus sur l histoire des Juifs de Vire, sur Lublin, Majdanek, Belzec, l Aktion Reinhard rdv sur www.memoire-viretuelle.fr.

Pour en savoir plus sur l histoire des Juifs de Vire, sur Lublin, Majdanek, Belzec, l Aktion Reinhard rdv sur www.memoire-viretuelle.fr. La «Shoah» qu est-ce que c est? Un génocide. Presque six millions de morts. Difficile de réaliser. Personne peut-être ne parvient à le faire Contre toute attente, la Shoah s est aussi passée à Vire. Vingt

Plus en détail

Chapitre 4 LA SECONDE GUERRE MONDIALE

Chapitre 4 LA SECONDE GUERRE MONDIALE Chapitre 4 LA SECONDE GUERRE MONDIALE Pourquoi la Seconde guerre mondiale est-elle une guerre d anéantissement? I. Un affrontement planétaire A. Les grandes phases de la guerre ...................... 1

Plus en détail

Corrigé du Brevet blanc janvier 2008. Partie histoire : La Shoah Etude de documents

Corrigé du Brevet blanc janvier 2008. Partie histoire : La Shoah Etude de documents Corrigé du Brevet blanc janvier 2008 Partie histoire : La Shoah Etude de documents Doc.1 : P.V de la conférence de Wannsee, tenue à Berlin en 1942, et réunissant secrètement la haute hiérarchie nazie.

Plus en détail

Glossaire 3 : 3 Ressources :

Glossaire 3 : 3 Ressources : Le vocabulaire concernant l extermination des Juifs d Europe par les nazis Le régime nazi a, de 1941 à 1945, mis en œuvre sa décision planifiée de destruction des populations juives d Europe. L objectif

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION Ministère d État Centre de documentation et de recherche sur l Enrôlement forcé

DOSSIER DE PRESENTATION Ministère d État Centre de documentation et de recherche sur l Enrôlement forcé DOSSIER DE PRESENTATION Ministère d État Centre de documentation et de recherche sur l Enrôlement forcé 1 www.secondeguerremondiale.public.lu 1. Comment l exposition est-elle née? Au début il y eut 18

Plus en détail

VOYAGE CICAD 2010 Auschwitz-Birkenau Mercredi 24 novembre 2010. 1 - Les participants

VOYAGE CICAD 2010 Auschwitz-Birkenau Mercredi 24 novembre 2010. 1 - Les participants Décembre 2010 VOYAGE CICAD 2010 Auschwitz-Birkenau Mercredi 24 novembre 2010 «Que ce lieu où les nazis ont assassiné un million et demi d hommes, de femmes et d enfants, en majorité des Juifs de divers

Plus en détail

L'Holocauste. Table des matières. L Holocauste : aperçu

L'Holocauste. Table des matières. L Holocauste : aperçu L'Holocauste Table des matières The Holocaust: Theme Overview 1 Objets personnels Helena Zaleska 2 Auschwitz-Birkenau, 1944 3 Étoile de David 4 Gobelet de métal 5 Chaussure d enfant 6 L Holocauste : aperçu

Plus en détail

La IIe Guerre mondiale, une guerre d anéantissement et génocides Introduction : «radicalisation de la violence» une guerre d anéantissement

La IIe Guerre mondiale, une guerre d anéantissement et génocides Introduction : «radicalisation de la violence» une guerre d anéantissement H2.1 : Guerres mondiales et espoirs de paix. La II e Guerre mondiale, une guerre d anéantissement et génocides. Introduction : Si la 1 ère guerre mondiale fut la première guerre totale, la 2 ème GM, par

Plus en détail

Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945)

Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945) Proposition de mise en œuvre des nouveaux programmes d histoire-géographie en 3 ème 2 ème partie : guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945) Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre

Plus en détail

Vers une nouvelle catégorisation?

Vers une nouvelle catégorisation? Vers une nouvelle catégorisation? Selon Jean-Michel Chaumont, expert sur la question des génocides, il faut donc repenser le concept de génocide, en faisant particulièrement la différence entre ethnocide

Plus en détail

LE GENOCIDE EXTREME : L EXTERMINATION DES JUIFS D EUROPE

LE GENOCIDE EXTREME : L EXTERMINATION DES JUIFS D EUROPE Lycée cantonal de Porrentruy Examens de baccalauréat 2005 Option complémentaire HISTOIRE Examen écrit : Étude de documents LE GENOCIDE EXTREME : L EXTERMINATION DES JUIFS D EUROPE Consignes - Analysez,

Plus en détail

DISCOURS MADAME SIMONE VEIL. Présidente de la FONDATION POUR LA MEMOIRE DE LA SHOAH

DISCOURS MADAME SIMONE VEIL. Présidente de la FONDATION POUR LA MEMOIRE DE LA SHOAH DISCOURS DE MADAME SIMONE VEIL Présidente de la FONDATION POUR LA MEMOIRE DE LA SHOAH Athènes, le 30 janvier 2006 Journée nationale à la mémoire des héros et des martyrs de l Holocauste en Grèce Monsieur

Plus en détail

La Seconde Guerre mondiale : guerre d anéantissement et génocide des Juifs et des Tziganes.

La Seconde Guerre mondiale : guerre d anéantissement et génocide des Juifs et des Tziganes. Première S, histoire LMA, 2011-2012 Thème 2 La guerre au XXe siècle Question 1 Guerres mondiales et espoirs de paix Cours 2 La Seconde Guerre mondiale : guerre d anéantissement et génocide des Juifs et

Plus en détail

Films à la Fiche. NUIT ET BROUILLARD Un dispositif d alerte NUIT ET BROUILLARD

Films à la Fiche. NUIT ET BROUILLARD Un dispositif d alerte NUIT ET BROUILLARD Films à la Fiche NUIT ET BROUILLARD Un dispositif d alerte TH6790 Présentation Musique de l allemand Eisler, commentaire écrit par l ex-déporté Jean Cayrol et lu par Michel Bouquet, ce court métrage «de

Plus en détail

27 Janvier : Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'holocauste

27 Janvier : Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'holocauste 27 Janvier : Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'holocauste "Le bourreau tue toujours deux fois, la seconde fois par l'oubli" (Elie Wiesel) Quand ils ont arrêté les communistes,

Plus en détail

Faire en CM2 la leçon sur «l'extermination des juifs et des tsiganes: un crime contre l'humanité» (fiche pédagogique)

Faire en CM2 la leçon sur «l'extermination des juifs et des tsiganes: un crime contre l'humanité» (fiche pédagogique) Faire en CM2 la leçon sur «l'extermination des juifs et des tsiganes: un crime contre l'humanité» (fiche pédagogique) Cette fiche est à destination des enseignant(e)s. Elle souhaite les aider à concevoir

Plus en détail

Les chambres à gaz. 1. Introduction. 2. Les chambres à gaz américaines 5. Mélanie Berger. 2.1. Description du gazage

Les chambres à gaz. 1. Introduction. 2. Les chambres à gaz américaines 5. Mélanie Berger. 2.1. Description du gazage Les chambres à gaz Mélanie Berger 1. Introduction L'objectif des négationnistes est de nous amener à croire qu'il n'y a jamais eu d'extermination volontaire des juifs pendant la période de la seconde guerre

Plus en détail

MÉMOIRES TSIGANES, L AUTRE GÉNOCIDE

MÉMOIRES TSIGANES, L AUTRE GÉNOCIDE films en classe documentaire H I S T O I R E MÉMOIRES TSIGANES, L AUTRE GÉNOCIDE Les Tsiganes dans l Europe de la Seconde Guerre mondiale films en classe HISTOIRE Sommaire Présentation du documentaire...

Plus en détail

CHAPITRE 2 La Seconde Guerre mondiale : Guerre d anéantissement et génocide des juifs et des Tziganes.

CHAPITRE 2 La Seconde Guerre mondiale : Guerre d anéantissement et génocide des juifs et des Tziganes. CHAPITRE 2 La Seconde Guerre mondiale : Guerre d anéantissement et génocide des juifs et des Tziganes. INTRODUCTION ET RAPPELS Comme la Première Guerre mondiale, la seconde est une Guerre Totale qui implique

Plus en détail

Révision de l ombudsman du texte sur le camp d extermination nazi de Sobibor en Pologne, diffusé au Téléjournal le 30 novembre 2009.

Révision de l ombudsman du texte sur le camp d extermination nazi de Sobibor en Pologne, diffusé au Téléjournal le 30 novembre 2009. Révision de l ombudsman du texte sur le camp d extermination nazi de Sobibor en Pologne, diffusé au Téléjournal le 30 novembre 2009. SOMMAIRE Un plaignant estime que le Téléjournal du 30 novembre a commis

Plus en détail

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important?

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important? Pages 77-78. Passage en italique. «Je crois devoir attirer votre attention sur le fait qu en exécution des ordres reçus du commandeur des SS, les arrestations ont été opérées uniquement par la police française

Plus en détail

Exposition Camps d internement du Limousin (1940-1944)

Exposition Camps d internement du Limousin (1940-1944) COMMUNIQUE DE PRESSE Exposition Camps d internement du Limousin (1940-1944) Du 11 mars au 20 avril 2013 au musée Edmond-Michelet Destinés à l origine à regrouper les étrangers «indésirables», les camps

Plus en détail

Sommaire. Présentation de l exposition et informations pratiques...3. Contenu de l exposition. 4

Sommaire. Présentation de l exposition et informations pratiques...3. Contenu de l exposition. 4 Exposition «Les Juifs de Corrèze dans la Shoah» Dossier pédagogique Sommaire Présentation de l exposition et informations pratiques....3 Contenu de l exposition. 4 Les Juifs en Corrèze pendant la Seconde

Plus en détail

Une Journée à Auschwitz

Une Journée à Auschwitz Une Journée à Auschwitz V,oyage du 12 Décembre 2007 au Camp d'auschwitz-birkenau de la Classe de TMVM2 du Lycée Professionnel Guynemer Sommaire L'enrichissement personnel, Jérémy Piérard-Casier La création

Plus en détail

L antisémitisme et les premières actions contre les juifs

L antisémitisme et les premières actions contre les juifs L idéologie nazie Basée sur l idée d une race aryenne supérieure, l idéologie nazie s imposera à tous les niveaux dans l état allemand. Le parti nazi se base sur toute une série de principes. L ensemble

Plus en détail

Ancienne gare de déportation de Bobigny. Rencontre avec les enseignants de Bobigny Connaître les ressources locales 05.12.2012

Ancienne gare de déportation de Bobigny. Rencontre avec les enseignants de Bobigny Connaître les ressources locales 05.12.2012 Ancienne gare de déportation de Bobigny Rencontre avec les enseignants de Bobigny Connaître les ressources locales 05.12.2012 Sommaire : 1. Bobigny, une gare entre Drancy et Auschwitz 2. Après la guerre,

Plus en détail

Le zyklon B. Avant-propos. 1. Introduction. 2. Le Zyklon B. Pauline Chatagny

Le zyklon B. Avant-propos. 1. Introduction. 2. Le Zyklon B. Pauline Chatagny Le zyklon B Pauline Chatagny Avant-propos La seconde Guerre Mondiale est une des périodes historiques qui m intéresse le plus. Notre tuteur, M. Jean-Benoît Clerc, nous a fait découvrir le négationnisme

Plus en détail

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Roger Charland

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Roger Charland Compte rendu Ouvrage recensé : Devant l histoire. Les documents de la controverse sur la singularité de l extermination des Juifs par le régime nazi. coll. «Passages», Les Éditions du CERF, Paris, 1988,

Plus en détail

Voyage de mémoire. La Pologne. Du 2 au 7 mars 2014

Voyage de mémoire. La Pologne. Du 2 au 7 mars 2014 Voyage de mémoire La Pologne Du 2 au 7 mars 2014 Table des matières AVANT-PROPOS 3 LE PROGRAMME DU VOYAGE 4 LA SHOAH EN POLOGNE 5 CARTE DE LA POLOGNE 6 CRACOVIE 7 LE QUARTIER JUIF (CASIMIR) 7 8 L ANCIEN

Plus en détail

La vie et ses évènements traumatiques. La part d humanité rescapée de la masse

La vie et ses évènements traumatiques. La part d humanité rescapée de la masse 1 La vie et ses évènements traumatiques 17 septembre 2015 / Auditori CaixaForum / Barcelona L évènement traumatique et sa transmission Journée en hommage à Neus Català Organisée par la Fundació Cassià

Plus en détail

CORRECTION BREVET BLANC 2

CORRECTION BREVET BLANC 2 CORRECTION BREVET BLANC 2 PARTIE 1: Histoire Question 1: Expliquer les repères qui correspondent aux dates suivantes: 622 / 1598. 622: l'hégire, Mahomet et ses compagnons quittent La Mecque pour Médine,

Plus en détail

Concours national de la Résistance et de la Déportation (2014-2015) Des adolescents revenus de l enfer : Henri Borlant, Simone Jacob et Thomas Geve

Concours national de la Résistance et de la Déportation (2014-2015) Des adolescents revenus de l enfer : Henri Borlant, Simone Jacob et Thomas Geve Concours national de la Résistance et de la Déportation (2014-2015) Des adolescents revenus de l enfer : Henri Borlant, Simone Jacob et Thomas Geve «La libération des camps nazis, le retour et l accueil

Plus en détail

Journée de la mémoire de l Holocauste et de la prévention des crimes contre l Humanité

Journée de la mémoire de l Holocauste et de la prévention des crimes contre l Humanité Journée de la mémoire de l Holocauste et de la prévention des crimes contre l Humanité Lycée Français de Varsovie Dossier réalisé par A. Léonard, professeur d Histoire-Géographie. I. Quelques données générales

Plus en détail

Journée de la mémoire de l Holocauste et de la prévention des crimes contre l Humanité

Journée de la mémoire de l Holocauste et de la prévention des crimes contre l Humanité Journée de la mémoire de l Holocauste et de la prévention des crimes contre l Humanité Lycée Français de Varsovie Dossier réalisé par A. Léonard, professeur d Histoire-Géographie. «Il y a soixante ans,

Plus en détail

De la discrimination à l extermination

De la discrimination à l extermination De la discrimination à l extermination La crise des années trente a réveillé en France l antisémitisme qui sommeillait depuis l affaire Dreyfus. Les groupes d extrême-droite mènent des campagnes dont la

Plus en détail

Dossier de presse. Exposition «Les Juifs de Corrèze dans la Shoah»

Dossier de presse. Exposition «Les Juifs de Corrèze dans la Shoah» Exposition «Les Juifs de Corrèze dans la Shoah» Dossier de presse Reprenant et complétant l exposition «Les Juifs de France dans la Shoah», réalisée en 2012 par l ONAC et le Mémorial de la Shoah, cette

Plus en détail

Chronologie comparée de la Shoah

Chronologie comparée de la Shoah Chronologie comparée de la Shoah Cadre général Le sort des Juifs en Europe En France 1933 1933 1933 30 janvier : Adolf Hitler chancelier 1 avril : journée de boycott des magasins juifs 7 avril : révocation

Plus en détail

ENSEIGNER LA DEPORTATION ET L EXTERMINATION

ENSEIGNER LA DEPORTATION ET L EXTERMINATION ENSEIGNER LA DEPORTATION ET L EXTERMINATION Enseigner la déportation n est pas une tâche facile et ce pour différentes raisons. Mais deux approches sont fondamentales et complémentaires pour faire en sorte

Plus en détail

Les dernières lettres de Marie Jelen

Les dernières lettres de Marie Jelen Les dernières lettres de Jelen Histoire de Jelen Jelen a dix ans lorsqu elle est arrêtée avec sa mère, le 16 juillet 1942, lors de la rafle du Vel d Hiv. Sa famille était juive, d origine polonaise. Elle

Plus en détail

De la Shoah à Douadic

De la Shoah à Douadic 1/7 De la Shoah à Douadic Introduction : les équivoques du vocabulaire Shoah est un terme hébreu signifiant «catastrophe». Il s'est imposé pour qualifier l'extermination des Juifs d'europe par les Nazis

Plus en détail

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Septembre 1939 : début de la deuxième guerre mondiale Anschluss : annexion

Plus en détail

COMPTE RENDU DU STAGE ACADEMIQUE AU MEMORIAL DE LA SHOAH A PARIS ET A CRACOVIE (I)

COMPTE RENDU DU STAGE ACADEMIQUE AU MEMORIAL DE LA SHOAH A PARIS ET A CRACOVIE (I) COMPTE RENDU DU STAGE ACADEMIQUE AU MEMORIAL DE LA SHOAH A PARIS ET A CRACOVIE (I) du 11 au 14 février 2010 G. Sabatier, Lycée Claude Fauriel et IUFM de Saint-Etienne (42) L objectif de ce compte-rendu

Plus en détail

Chronologie du système concentrationnaire nazi (1933-1945)

Chronologie du système concentrationnaire nazi (1933-1945) LES MESURES ANTI-JUIVES. LE GÉNOCIDE Le sort des juifs de France «Les négociations avec le gouvernement français ont donné les résultats suivants. L ensemble des Juifs de France sont tenus prêts à notre

Plus en détail

L'EXPERTISE DE VIENNE

L'EXPERTISE DE VIENNE L'EXPERTISE DE VIENNE («DES DOUTES SUBSTANTIELS») Catherine Paulet L'Autriche est, avec l'allemagne et la Suède, le pays où le révisionnisme historique accomplit depuis quelques années le plus de progrès.

Plus en détail

«LES PROTOCOLES D'AUSCHWITZ»

«LES PROTOCOLES D'AUSCHWITZ» «Les Protocoles d'auschwitz» 171 «LES PROTOCOLES D'AUSCHWITZ» LOS «PROTOCOLOS DE AUSCHWITZ» : UNA FUENTE HISTORICA [Les «Protocoles d'auschwitz» : une source historique?] par Enrique AYNAT, Ediciones de

Plus en détail

Les jeunes contre l oubli

Les jeunes contre l oubli Ici, il y a des gens qui : Fabriquent de faux-papiers, Tout en restant discrets ; Aident des enfants, Même pas pour un franc. Ils sont cachés dans les maisons, Au lieu d être dans les camps de concentration.

Plus en détail

CORRECTION BREVET PONDICHERY 2014

CORRECTION BREVET PONDICHERY 2014 CORRECTION BREVET PONDICHERY 2014 PREMIERE PARTIE : HISTOIRE (13 POINTS) 1. Questions (6 points) 1. A quels siècles correspond l «âge des églises gothiques»? (1 point) L «âge des églises gothiques» va

Plus en détail

Liste des fiches au format Liste.

Liste des fiches au format Liste. Le : 28/06/2010 Liste des fiches au format Liste. Amicale d'oranienburg-sachsenhausen. Sachso : au coeur du système concentrationnaire nazi Plon, 1982. 617 p. ; 21 cm. TERRE HUMAINE. ISBN 2.259.00894.1

Plus en détail

Carrière des Fusillés Musée de la Résistance de Châteaubriant

Carrière des Fusillés Musée de la Résistance de Châteaubriant INFORMATIONS Carrière des Fusillés Musée de la Résistance de Châteaubriant Le musée est situé route de Laval, à 2 km environ du centre de Châteaubriant (44), à la Sablière, carrière des fusillés. Horaires

Plus en détail

Dr Marcel Tenenbaum rescapé de la Shoah

Dr Marcel Tenenbaum rescapé de la Shoah D ix questions à Dr Marcel Tenenbaum rescapé de la Shoah La Caserne Dossin en bref... La Caserne Dossin est située à Malines en Belgique. C est à cet endroit que l on regroupa les Juifs de ce pays avant

Plus en détail

LE CŒUR D AUSCHWITZ 3E CYCLE DU PRIMAIRE

LE CŒUR D AUSCHWITZ 3E CYCLE DU PRIMAIRE LE CŒUR D AUSCHWITZ 3E CYCLE DU PRIMAIRE 1/23 ISBN : 978-2-9810648-1-3 (version imprimée) ISBN : 978-2-9810648-2-0 (version électronique) Dépôt légal - Bibliothèque et archives Canada, 2010 Dépôt légal

Plus en détail

III) La Seconde Guerre mondiale (5)

III) La Seconde Guerre mondiale (5) III) La Seconde Guerre mondiale (5) 1) La Seconde Guerre Mondiale : une radicalisation de la guerre totale? (3) 1.1) les grandes phases de la guerre a) les victoires de l'axe (1939-1942) b) le reflux de

Plus en détail

Juifs de Salonique en 1917

Juifs de Salonique en 1917 Témoignage de Mada adame ATTAS-DECALO Nous avons rencontré Madame Estelle DECALO, Estelle ATTAS de son nom de jeune fille, à son domicile de la rue de Grézan à Nîmes, le 9 juin 2009. Âgée de 88 ans, Madame

Plus en détail

Cimetière du Père-Lachaise

Cimetière du Père-Lachaise Cimetière du Père-Lachaise MAIRIE DE PARIS MUSÉE DE LA RÉSISTANCE NATIONALE (CHAMPIGNY) MÉMORIAL LECLERC ET DE LA LIBÉRATION DE PARIS MUSÉE JEAN MOULIN (VILLE DE PARIS) Henri Garat - Mairie de Paris Préface

Plus en détail

Il est de notre devoir de rappeler ce que fut l une des plus effroyables et honteuses pages de notre Histoire. La

Il est de notre devoir de rappeler ce que fut l une des plus effroyables et honteuses pages de notre Histoire. La Discours de Frédérik BERNARD, Maire de Poissy Journée nationale du souvenir des victimes et héros de la déportation - dimanche 24 avril 2011 - Monsieur le Député (présence non confirmée), Monsieur le Vice-Président

Plus en détail

Alliés Antisémitisme Aryanisation Auschwitz-Birkenau Belzec Bergen Belsen Blocus britannique

Alliés Antisémitisme Aryanisation Auschwitz-Birkenau Belzec Bergen Belsen Blocus britannique Glossaire Alliés Nations qui ont collaboré par les armes pour combattre l'allemagne nazie, l'italie fasciste et le Japon pendant la seconde guerre mondiale. Les principaux pays alliés furent la Grande

Plus en détail

spécifique lié aux notions étudiées.

spécifique lié aux notions étudiées. Compétences du socle commun : Programmes de 2008 : Identifier les principales périodes de l histoire en les situant dans l ordre chronologique et en les caractérisant simplement, par le recours à des récits

Plus en détail

Un violon dans la nuit

Un violon dans la nuit Un violon dans la nuit Présentation de l ouvrage Titre : Un violon dans la nuit Auteur : Didier Daeninckx Illustrateur : Pef Editeur : Rue du monde Genre : Album historique Résumé : Un matin, Alexandra

Plus en détail

CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE

CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE 1/ en 1804 2/ le second empire 3/JULES FERRY 4/régime de Vichy : 1940/1944 La collaboration caractérise ce régime. Par exemple, la milice française

Plus en détail

Mémoire et ressentiment ALAIN FINKIELKRAUT

Mémoire et ressentiment ALAIN FINKIELKRAUT Mémoire et ressentiment ALAIN FINKIELKRAUT Depuis 1945, l Europe a peur de ses propres fantômes. Les habitants de ce continent hanté ont d ailleurs de bonnes raisons pour cela et leur inquiétude est justifiée.

Plus en détail

Le procès de Nuremberg et les autres procès des camps de concentration d Allemagne de l ouest

Le procès de Nuremberg et les autres procès des camps de concentration d Allemagne de l ouest Le procès de Nuremberg et les autres procès des camps de concentration d Allemagne de l ouest Stéphanie Schlüchter Avant-propos Ayant toujours été intéressée à la deuxième guerre mondiale et à la Shoah

Plus en détail

Documents et pistes d utilisation sur le thème «les mémoires de la Seconde Guerre Mondiale.

Documents et pistes d utilisation sur le thème «les mémoires de la Seconde Guerre Mondiale. Documents et pistes d utilisation sur le thème «les mémoires de la Seconde Guerre Mondiale. Approfondissement en accompagnement personnalisé T L / ES. Il s agit de deux journaux de la Résistance et d un

Plus en détail

Timothy Snyder La réalité ignorée de l'extermination des juifs

Timothy Snyder La réalité ignorée de l'extermination des juifs Timothy Snyder La réalité ignorée de l'extermination des juifs À nous focaliser sur Auschwitz et le goulag généralement considérés comme les symboles adéquats, voire ultimes, du fléau des massacres collectifs,

Plus en détail

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème LE NAZISME (1933-1945) DU TRAITE DE VERSAILLES A L ARRIVEE D HITLER AU POUVOIR PAGES 4-5 Comment Mussolini, nouveau dirigeant de l Italie est-il mis en valeur

Plus en détail

AVERTISSEMENT AU LECTEUR (1)

AVERTISSEMENT AU LECTEUR (1) AVERTISSEMENT AU LECTEUR (1) La présente édition de «Mein Kampf» est une édition intégrale ne comportant ni choix ni coupures pouvant masquer certains aspects de l' œuvre de Hitler et en altérer la portée

Plus en détail

H 6. La Seconde Guerre Mondiale (1939-1945)

H 6. La Seconde Guerre Mondiale (1939-1945) H 6. La Seconde Guerre Mondiale (1939-1945) En 1939, débute le conflit le plus meurtrier de l'histoire, la 2 nde Guerre Mondiale. Ce fut une vraie guerre mondiale et idéologique qui mobilisa l'ensemble

Plus en détail

Partenariat entre le Conseil Régional d Ile-de-France et le Mémorial de la Shoah

Partenariat entre le Conseil Régional d Ile-de-France et le Mémorial de la Shoah PROGRAMME DE SENSIBILISATION ET D INFORMATION DES ETABLISSEMENTS SUR L HISTOIRE DE LA SHOAH Actions 1 & 2 : Sensibilisation des professeur-e-s/formateurs-trices et documentalistes Le Mémorial de la Shoah

Plus en détail

Partenariat entre le Conseil Régional d Ile-de-France et le Mémorial de la Shoah

Partenariat entre le Conseil Régional d Ile-de-France et le Mémorial de la Shoah PROGRAMME DE SENSIBILISATION ET D INFORMATION DES ETABLISSEMENTS SUR L HISTOIRE DE LA SHOAH Actions 1 & 2 : Sensibilisation des professeur-e-s/formateurs-trices et documentalistes Le Mémorial de la Shoah

Plus en détail

RAPPORT (1) SUR LE NEGATIONNISME DU GENOCIDE DES ARMENIENS

RAPPORT (1) SUR LE NEGATIONNISME DU GENOCIDE DES ARMENIENS RAPPORT (1) SUR LE NEGATIONNISME DU GENOCIDE DES ARMENIENS Le Mercredi 24 Mai 2006 1/ QU EST-CE QU UN GENOCIDE? Par Arménag APRAHAMIAN Membre du Conseil National Arménien L'accusation de génocide a fait

Plus en détail

V o y a g e d é t u d e. Auschwitz. L i v r e t d a c c o m p a g n e m e n t A d u l t e s

V o y a g e d é t u d e. Auschwitz. L i v r e t d a c c o m p a g n e m e n t A d u l t e s V o y a g e d é t u d e Auschwitz L i v r e t d a c c o m p a g n e m e n t A d u l t e s 1 SOMMAIRE I/ La Shoah : l extermination des Juifs d Europe...Page 2 Exclure : les persécutions antisémites en

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 41 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1992-1993 Annexe au prunes verbal Je la séance du 10 novembre 1992. PROPOSITION DE LOI relative à la reconnaissance des crimes contre I'humanité commis par le régime

Plus en détail

Communiqué de presse. Les Voies de la Liberté. Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc

Communiqué de presse. Les Voies de la Liberté. Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc Les Voies de la Liberté Du 15 septembre 2015 au 28 mai 2016 Communiqué de presse Mémorial de la Shoah, CDLV82017 Le Mémorial En 2009,

Plus en détail

LA RESISTANCE DANS LES CAMPS DE CONCENTRATION ET D EXTERMINATION. Il ne faut pas mourir ( ) chaque mort est une victoire du SS. Robert Antelme 81 474

LA RESISTANCE DANS LES CAMPS DE CONCENTRATION ET D EXTERMINATION. Il ne faut pas mourir ( ) chaque mort est une victoire du SS. Robert Antelme 81 474 LA RESISTANCE DANS LES CAMPS DE CONCENTRATION ET D EXTERMINATION Il ne faut pas mourir ( ) chaque mort est une victoire du SS. Robert Antelme 81 474 Buchenwald Dans tous les camps, y compris les centres

Plus en détail

CHAP. I : LA PREMIÈRE GUERE MONDIALE, VERS UNE GUERRE TOTALE (1914-1918)

CHAP. I : LA PREMIÈRE GUERE MONDIALE, VERS UNE GUERRE TOTALE (1914-1918) FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON PARTIE I : GUERRES MONDIALES ET RÉGIMES TOTALITAIRES CHAP. I : LA PREMIÈRE GUERE MONDIALE, VERS UNE GUERRE TOTALE (1914-1918) Pourquoi dit-on de la Première Guerre mondiale

Plus en détail

Grand-Père. Présentation de l ouvrage

Grand-Père. Présentation de l ouvrage Présentation de l ouvrage Grand-Père Titre : Grand-père Auteur : Gilles Rapaport Illustrateur : Gilles Rapaport Editeur : Circonflexe Genre : Album historique Résumé : Avant de mourir, un grand-père, Juif

Plus en détail