DTZ Research. Investment Market Update France T Les régions et le commerce dynamisent le marché Hh. 27 Janvier Sommaire. Auteur.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DTZ Research. Investment Market Update France T4 2013 Les régions et le commerce dynamisent le marché Hh. 27 Janvier 2014. Sommaire. Auteur."

Transcription

1 Investment Market Update France T4 213 Les régions et le commerce dynamisent le marché Hh 27 Janvier 214 Sommaire Contexte économique 2 Le marché en France 3 Les investisseurs 7 Transactions significatives 9 Définitions 1 Auteur Delphine Mahé Responsable des Etudes France +33 () Contacts Magali Marton Head of EMEA Research +33 (1) Hans Vrensen Global Head of Research +44 () ,4 milliards d euros ont été investis en France en immobilier d entreprise banalisé au 4 ème trimestre 213, un volume légèrement inférieur aux performances traditionnellement observées en fin d année sur le marché français de l investissement. Ce chiffre porte la performance du marché français en 213 à 15 milliards d euros, un volume inférieur de 7% à celui enregistré un an plus tôt. Si tous les segments de marché ont vu leur performance reculer d une année sur l autre, la chute la plus marquée concerne les très grandes transactions, supérieures à 2 millions d euros, avec seulement 9 opérations en 213 contre 13 en 212 (-31%). Les opérations inférieures à 2 millions d euros, en net repli au trimestre précédent, se sont redressées en fin d année ; elles affichent ainsi, sur l ensemble de l année 213, un recul limité. Les transactions d un montant compris entre 2 et 5 millions sont, en revanche, davantage touchées, avec un nombre de transactions en baisse de 16% d une année sur l autre. Le marché de l investissement français continue de se concentrer sur la région francilienne avec plus de 11 milliards d euros d investissements en 213, soit près des ¾ des engagements, malgré un recul de 9% en un an. A l inverse, les marchés régionaux réalisent leur meilleure performance depuis 28 avec près de 3,5 milliards d euros investis sur l année écoulée grâce à plusieurs opérations d envergure réalisées sur des actifs commerciaux. On notera le dynamisme du 4 ème trimestre, avec plus d 1,4 milliard d euros d engagements. La préférence des investisseurs reste clairement centrée sur les bureaux avec 1,7 milliards d euros d acquisitions recensées en 213, soit 71% des investissements. Le segment «commerce» enregistre, lui, un recul de 8% par rapport à 212 pour totaliser 3,1 milliards d euros d engagements en 213 et une part de marché de 21%. Les centres commerciaux, dont la part de marché avait nettement chuté en 212 au profit des commerces de centre-ville, ont renoué avec le succès en 213 avec près d 1,1 milliard d euros engagés, soit un tiers des investissements effectués sur des actifs commerciaux. Avec près de 2 milliards d euros engagés ce trimestre, pour un volume total de 9 milliards d euros sur l ensemble de l année, les investisseurs français demeurent de loin les acteurs les plus actifs sur le marché français (63% du montant investi). Les investisseurs américains, moins présents depuis le début de la crise en 28, ont fait un retour en force en France en 213 avec pas moins d 1,2 milliard d euros d acquisitions. Les taux de rendement prime bureaux des principaux marchés français ont connu une nouvelle correction en 213. Ce taux se positionne ainsi à 4, % à Paris, à 5,9% à Lyon, et à 6,5% à Toulouse et Bordeaux. Ailleurs, les taux de rendement prime sont demeurés globalement stables d une année sur l autre. DTZ Research

2 Contexte économique La France à la traîne La reprise de l économie mondiale se confirme ; tous les pays n en profitent cependant pas dans les mêmes proportions. Avec une croissance de 7,7% en 213 et une prévision de 7,3% pour 214, la Chine demeurera la locomotive de l économie mondiale. Pour autant, ces prévisions, bien inférieures aux performances à deux chiffres enregistrées pendant 3 ans, confirment le ralentissement de l économie chinoise. Aux Etats-Unis, l économie, qui continuera de profiter de la baisse du chômage, de l amélioration du marché immobilier et de la révolution du gaz de schiste, devrait progresser de 2,7% en 214. Le Japon, confronté à des matières premières plus chères et une confiance des ménages au plus bas compte, quant à lui, sur une reprise des exportations, dopées par une demande mondiale qui se redresse. L économie nippone devrait ainsi progresser de 1,7% en 214. Dans la zone euro, en revanche, les économistes s accordent aujourd hui sur une croissance faible en 214, de l ordre de,9%. Si les pays particulièrement touchés par la crise vont mieux, à l instar de l Espagne ou l Irlande, le taux de chômage demeure à un niveau historiquement élevé, en particulier en France. L INSEE anticipe en effet une hausse du taux de chômage d ici à juin, pour atteindre 11% de la population active française, contre 1,9% aujourd hui. L ensemble des moteurs de l économie française sont grippés. La consommation des ménages ne décolle pas, le moral des ménages ne montre aucun signe d amélioration, évoluant, mois après mois, bien en-deçà de son niveau de longue période. Dans ce contexte, les prévisions de croissance pour la France en 214 ne dépassent pas,5% (graphique 1). Des conditions de financement toujours favorables. Les OAT se maintiennent, depuis la mi-octobre, sous la barre des 2,5%. Si la politique monétaire des Etats-Unis est susceptible d avoir une incidence à moyen terme sur les taux en Europe, aucun changement ne devrait s opérer dans les mois à venir. Les taux directeurs devraient donc rester bas encore quelques temps (graphique 2). Graphique 1 PIB en France, en Zone euro, aux Etats-Unis et en Chine 15% 12% 9% 6% 3% % -3% -6% Source: Oxford Economics Graphique 2 OAT 1 ans et taux de rendement prime bureaux QCA Source: Banque de France, DTZ Research Graphique 3 Taux EONIA, Euribor 3 mois et spread (en points de base) 2% 1 1% % Source: Banque de France France Zone euro Etats-Unis Chine 167 points de base OAT 1 ans Taux de rendement bureaux prime Paris QCA Taux interbancaire de l'argent au jour le jour (EONIA) Euribor 3 mois Spread entre le taux EONIA et l'euribor 3 mois Les conditions de financement demeurent favorables avec un spread entre l Euribor 3 mois et le taux EONIA représentant environ 11 points de base (graphique 3). Investment Market Update 2

3 Le marché en France Fin d année décevante 4,4 milliards d euros ont été investis en immobilier d entreprise en France au 4 ème trimestre 213, un volume légèrement inférieur aux performances traditionnellement observées en fin d année sur le marché français de l investissement (5 milliards d euros en moyenne sur les 1 dernières années). La performance du marché français s élève ainsi, pour l ensemble de l année 213, à 15 milliards d euros, un volume inférieur de 7% à celui enregistré un an plus tôt (16,2 milliards) (graphique 4). Chute des opérations supérieures à 2 millions d euros d une année sur l autre Tous les segments de marché ont vu leur performance reculer d une année sur l autre, à l exception des acquisitions d un montant unitaire compris entre 1 et 2 millions d euros qui, avec près de 4 milliards d euros d engagements via 28 transactions, progressent de 12% d une année sur l autre. La chute la plus marquée concerne les très grandes opérations, supérieures à 2 millions d euros, avec seulement 9 transactions en 213 contre 13 en 212 (-31%). Avec un total de 2,6 milliards d euros en 213, ces opérations ont représenté 18% des montants engagés au cours de l année, contre 23% en 212. Parmi les transactions récentes, on citera l acquisition, par MEYER BERGMAN et THOR EQUITIES, auprès d UBS, du avenue des Champs-Élysées à Paris 8 ème pour 25 millions d euros. Les opérations d un montant unitaire inférieur à 2 millions d euros, en net recul au trimestre précédent, se sont redressées en fin d année. Elles affichent ainsi, sur l ensemble de l année 213, des reculs limités, avec respectivement -6 % pour les opérations inférieures à 1 millions d euros et -7% pour les opérations d un montant compris entre 1 et 2 millions d euros. Les transactions d un montant compris entre 2 et 5 millions sont, en revanche, davantage touchées, avec un nombre de transactions en recul de 16% d une année sur l autre (graphique 5 et tableau 1). Le prix unitaire moyen des transactions est demeuré stable d une année sur l autre, à 22,7 millions d euros. Graphique 4 Montant des investissements en France, milliards d EUR Source : DTZ Research Graphique 5 Investissement en France par tranche de montant, taille moyenne des transactions en millions d EUR 1% 8% 6% 4% 2% % Source: DTZ Research Tableau 1 T1 T2 T3 T Moins de 1 millions De 2 à 5 millions De 1 à 2 millions Taille moyenne Nombre de transactions par tranche de montant Tranche de montant 213 Part De 1 à 2 millions De 5 à 1 millions Plus de 2 millions Evol. sur un an Moins de 1 M 43 61% -6% 1-2 M 82 12% -7% 2-5 M 9 14% -16% 5-1 M 51 8% M 28 4% +12% Plus de 2 M 9 1% -31% Total 663 1% -7% Source: DTZ Research Investment Market Update 3

4 Meilleure performance pour les régions depuis 28 Le marché de l investissement français continue de se concentrer sur la région francilienne avec plus de 11 milliards d euros d investissements en 213 (- 9% en un an), soit près des ¾ des engagements (graphique 6). Cependant, les marchés régionaux, qui ne représentaient que 2% des engagements à l échelle nationale depuis 2 ans, ont vu leur part de marché augmenter légèrement en 213, avec 23% des engagements. Avec près de 3,5 milliards d euros d investissements sur l année écoulée, ils réalisent leur meilleure performance depuis 28. On notera le dynamisme du marché régional au 4 ème trimestre, avec plus d 1,4 milliard d euros d engagements, soit plus de 4% du montant investi sur l ensemble de l année. Cette performance est principalement liée à de nombreuses acquisitions d actifs commerciaux, dont 5 pour des montants supérieurs à 5 millions d euros. Citons notamment le partenariat ALLIANZ/ALTAREA COGEDIM, avec la prise par ALLIANZ de 49% dans «Espace Gramont» à Toulouse, ou la cession par ICADE de 5% du centre commercial «Odysseum» à Montpellier. Les portefeuilles, qui ont concerné tous les types d actifs, reculent de 27% d une année sur l autre pour représenter près de 5 millions d euros. Fort succès de la région Rhône Alpes en 213 La région Rhône-Alpes arrive très largement en tête des marchés régionaux, avec plus d 1,2 milliard d euros engagés, soit 41% des investissements réalisés en régions en 213. Avec près de 786 millions d euros d investissement, le bureau a capté près des deux tiers de ces engagements. Les cessions des immeubles «Anthémis» par DEUTSCHE ASSET AND WEALTH MANAGEMENT (85 millions d euros) et «City One» par INVESCO constituent les opérations les plus significatives du 4 ème trimestre (graphique 7). Loin derrière, la région PACA arrive en 2 ème position avec 294 millions d euros investis, majoritairement sur des entrepôts (192 millions d euros). Malgré quelques opérations en fin d année, les montants investis sur des bureaux sont très faibles, avec seulement 26 millions d euros en 213 contre 173 millions en 212. Graphique 6 Répartition des investissements selon la localisation Source: Immostat, DTZ Research Graphique 7 Répartition des investissements en régions En 212 En 213 Source: DTZ Research Ile-de-France Province Portefeuilles nationaux Lorraine Autres 23% 4% Haute Normandie 4% Nord Pas de Calais 9% Aquitaine 11% Autres 17% Languedoc Roussillon 7% Aquitaine Rhône Alpes 36% Provence- Alpes-Côte d'azur 13% Rhône Alpes 41% 8% Nord Pas de Calais Provence- 8% Midi Alpes-Côte Pyrénées d'azur 9% 1% Suit, de près, la région Midi-Pyrénées, avec près de 27 millions d euros, contre seulement 94 millions en 212. Si le commerce a largement participé à cette performance grâce à l opération sur «Espace Gramont», le bureau n est pas en reste avec près de 11 millions d euros d engagements. Investment Market Update 4

5 Une répartition des allocations similaire à celle observée en 212 Comme à son habitude, le marché est resté dominé par les acquisitions de bureaux en 213, avec 1,7 milliards d euros (-7% en un an) soit 71% des engagements (graphique 8). Le segment «commerce» enregistre, lui, un recul de 8% par rapport à 212 pour totaliser 3,1 milliards d euros d engagements en 213 et une part de marché de 21%. Le commerce de centre-ville continue de concentrer l essentiel des investissements (42%) avec 1,3 milliard d euros engagés. Les centres commerciaux, dont la part de marché avait nettement chuté en 212, ont renoué avec le succès en 213 avec près d 1,1 milliard d euros engagés, soit un tiers des investissements effectués sur des actifs commerciaux. Les retail-parks réalisent, quant à eux, l une de leurs meilleures performances avec près de7 millions d euros investis. Après s être redressés en 212 pour dépasser 1 milliard d euros investis, les actifs logistiques ont finalement vu leur performance chuter de nouveau en 213 avec seulement 84 millions d euros (-21% en un an). Les opportunités d investissement restent rares sur ce segment. Seuls les locaux d activité ont vu leur performance progresser d une année sur l autre (+48%), après 2 années marquées par des niveaux d engagements particulièrement bas. Avec environ 4 millions d euros investis, ils conservent toutefois une part de marché particulièrement faible (3%). Nouvelle compression du taux de rendement prime bureau sur les principaux marchés en 213 Les taux de rendement prime bureaux des principaux marchés français ont connu une nouvelle correction en 213. Ce taux se positionne ainsi à 4, % à Paris Quartier Central des Affaires, à 5,9% à Lyon, et à 6,5% à Toulouse et Bordeaux. Ailleurs, les taux de rendement prime sont demeurés globalement stables d une année sur l autre (tableau 2 et graphique 9). Les taux de rendement des meilleurs emplacements commerciaux en centre-ville en régions ont également connu une correction en 213, de l ordre de 25 points de base, pour se fixer à 4,75% à Lyon et 5,% à Marseille. Graphique 8 Répartition des investissements selon le type de produits Source: Immostat, DTZ Research Tableau 2 Taux de rendement prime fin 213 Type d actif Ile-de-France Régions Bureaux 4,% 5,9 8,5% Commerces de centre-ville 4,% 4,75 5,% Logistique 7,35% 7,5% Source: Immostat, DTZ Research Graphique 9 Taux de rendement prime bureaux sur les principaux marchés français 1 1% % 6% 4% 2% % Source: DTZ Research Bureaux Commerces Entrepôts Locaux d'activité T4 213 Paris QCA Lyon Marseille Bordeaux Toulouse Concernant la logistique, seul le marché marseillais a vu son taux de rendement prime se corriger de 15 points de base pour se positionner à 7,5% fin 213. Ailleurs, les taux sont demeurés stables d une année sur l autre. Investment Market Update 5

6 Hôtellerie et Immobilier de Santé 2 milliards d euros investis en 213 La reprise du marché de l investissement depuis 29 s est accompagnée d une diversification vers l immobilier de services c est à dire l acquisition d actifs hôteliers ou de santé, EHPAD ou cliniques. Depuis 211, cet investissement alternatif représente plus de 1% du volume total investi en immobilier d entreprise et l année 213 confirme cette tendance avec près de 2 milliards d euros d acquisitions au cumul de ces deux classes d actif et 11% du volume total investi en France (17 milliards d euros). Selon le segment de marché étudié les ordres de grandeur sont bien sur différents. Les actifs hôteliers continuent de séduire les investisseurs et, après une année 212 record (2,2 milliards d euros engagés), les cessions/acquisitions d hôtel ont représenté 1,5 milliard d euros en 213. L année 213 aura vu la réalisation de 4 acquisitions d un montant unitaire supérieur à 1 millions d euros, à mettre essentiellement à l actif de fonds d investissement étrangers (MSREI, MOUNT KELLETT CAPITAL MANAGEMENT ; MANDARIN ORIENTAL HOTEL GROUP). Les volumes de cessions sont en baisse en immobilier de santé avec 5 millions d euros engagés en 213 contre 85 millions d euros investis en 212. Ce marché ouvre aujourd hui une nouvelle séquence dans son évolution : peu d acquisitions de portefeuilles mais plutôt des cessions d actifs unitaires, un marché animé par des ventes entre investisseurs et non plus majoritairement par des externalisations. L investissement sur des actifs immobiliers de santé achève donc sa maturation et s ancre durablement dans la stratégie des grands acteurs de l investissement, que ce soit des foncières ou des fonds. Leur appétit n a de limite que la disponibilité des actifs sur le marché. Les défis du secteur de la santé créent des opportunités pour les opérateurs du secteur et, in fine, les investisseurs. Des taux de rendement prime en-dessous de 6% La forte concurrence entre investisseurs sur fond de rareté des produits à l acquisition maintient une certaine pression sur les taux de rendement en immobilier de santé. Ils se distribuent entre 5,75% pour les EHPAD (Etablissement Hospitalier pour Personnes Agées et Dépendantes) et 6,5-6,75% pour les cliniques. Coté hôtellerie, les taux de rendement prime sont demeurés stables en 213, de 4,5% pour les établissements parisiens à 6,5% pour l hôtellerie économique située en périphérie des villes (graphique 12). Graphique 1 Investissement banalisé et alternatif en France, en milliard d euros Sources : Immostat, DTZ Research Graphique 11 Evolution des investissements alternatifs, en milliards d euros 2,5 2, 1,5 1,,5, Sources : Immostat, DTZ Research Graphique 12 Taux prime, hors actifs parisiens 8% 6% 4% 2% % Immobilier banalisé Hotellerie & Santé Source : DTZ Research Part Hotellerie & Santé Hôtellerie Immobilier de santé Hôtellerie EHPAD 2% 15% 1% 5% % Investment Market Update 6

7 Les investisseurs Année active pour les français et retour remarqué des américains Avec près de 2 milliards d euros engagés ce trimestre, pour un volume total de 9 milliards d euros sur l ensemble de l année, les investisseurs français demeurent de loin les acteurs les plus actifs sur le marché (63% du montant investi). Avec un volume de cessions de près de 7 milliards d euros, ils présentent un investissement net de 2 milliards d euros pour 213 (graphiques 13 et 14). Les investisseurs américains, moins présents depuis le début de la crise en 28, ont fait un retour en force en France en 213 avec pas moins d 1,2 milliard d euros investis. Leurs acquisitions ont concerné pour l essentiel des bureaux en Ile-de-France (8 millions d euros), type valueadded ou opportunistes pour l essentiel. Ils se sont également positionnés sur du commerce (135 millions d euros) avec un actif situé sur les Champs-Elysées. Avec 1,1 milliard d euros de cessions au cours de l année écoulée, ils font partie des rares pays à présenter un investissement net positif en France en 213 (69 millions d euros). Les derniers dans le peloton de tête des investisseurs net en France en 213 sont les investisseurs du Moyen-Orient avec, pour principale transaction cette année, l acquisition par ADIA (ABU DHABI INVESTMENT AUTHORITY) d un portefeuille d actifs situés en région parisienne et à Lyon pour un montant proche de 7 millions d euros. A l inverse, les investisseurs allemands auront été les plus vendeurs en 213, avec près d 1,4 milliard d euros de désengagements -après une année 212 déjà marquée par un volume important de cessions-, et seulement 815 millions d euros d acquisitions. Les ventes concernent pour l essentiel des bureaux franciliens, à l instar du «Technopole» à Meudon, vendu par COMMERZ GRUNDBESITZ INVEST à SMABTP pour un montant supérieur à 2 millions d euros, de la «Tour Mirabeau», cédée par DEGI à GECINA pour 198 millions d euros AEM ou encore du «Jade», à Saint-Denis, vendu par KAN AM à CARDIF. Côté acquisitions, les investisseurs allemands se sont majoritairement positionnés sur du commerce (59 millions d euros), en particulier sur des centres commerciaux (415 millions d euros). Concernant les bureaux, leurs acquisitions se sont portées exclusivement sur des actifs situés à Paris QCA ou Paris Centre Ouest. Graphique 13 Répartition des engagements en France selon la nationalité de l acquéreur 1% 8% 6% 4% 2% % Sources : Immostat / DTZ Research Graphique France Allemagne Fonds paneuropéens Moyen-Orient International Investissement net en France selon la nationalité de l acquéreur en 213, millions d euros Sources : Immostat / DTZ Research Solde négatif Etats-Unis Royaume-Uni Autres pays européens Asie Autres Solde positif Acquisitions Cessions Investissement net Investment Market Update 7

8 Les fonds d investissement reviennent sur le devant de la scène Après plusieurs années marquées par une prédominance des acquéreurs en fonds propres, tels que les compagnies d assurance ou les véhicules types OPCI/SCPI, les fonds d investissement reviennent sur le devant de la scène en 213. Avec près de 3,9 milliards d euros engagés, ils ont représenté un quart des investissements réalisés sur le territoire français en 213. On notera notamment le retour de quelques fonds américains, mais également luxembourgeois ou anglais. Avec, en parallèle, près de 3 milliards d euros de cessions en 213, les fonds d investissement présentent un investissement net de 925 millions d euros (graphique 15 et 16). Les OPCI/SCPI et fonds allemands sont ainsi relégués à la 2 ème place du classement, avec un niveau d engagements de 3,4 milliards d euros en 213. Leurs investissements se sont portés majoritairement sur du bureau (2,4 milliards d euros), sur des actifs d un montant généralement compris entre 2 et 1 millions d euros. Concernant le commerce, leur choix se porte plutôt vers des actifs d un montant inférieur à 1 millions d euros. Avec peu de cessions d actifs en 213, leur investissement net se porte à près d 1,9 milliard d euros cette année. Bien qu en 3 ème place, les compagnies d assurance auront réalisé 21% des acquisitions en France en 213, avec près de 3,2 milliards d euros engagés. Elles suivent ainsi les OPCI/SCPI et fonds allemands en termes d investissement net, avec plus d 1,3 milliard d euros de solde. Enfin, les foncières cotées, avec seulement 1,2 milliard d acquisitions (7% des investissements) mais près de 3,5 milliards de cessions, figurent parmi les investisseurs présentant un solde d investissement négatif (2,3 milliards d euros). Les désengagements ont concerné, pour l essentiel, des bureaux (64%), et des actifs commerciaux (28%). L évolution comparée des indices CAC 4 et IEIF SIIC France met en évidence une surperformance du compartiment immobilier depuis 23. Plus fortement impacté par la crise que l indice CAC 4, l indice IEIF SIIC France s est également redressé plus rapidement à partir de 29. Les deux indices ont évolué positivement en 213 pour se positionner, en moyenne sur l année, à 4 295,95 pour le CAC 4 et 2 82, 41 pour l indice IEIF SIIC France (graphique 17). Graphique 15 Répartition des engagements en France selon le type d acquéreur 1% 8% 6% 4% 2% % Sources : Immostat / DTZ Research Graphique 16 Investissement net en France en 213 selon le type d acquéreur, millions d euros Source : DTZ Research Graphique Compagnies d'assurance OPCI / SCPI / Fonds allemands ouverts Soc. d'invstt immobilier Foncières cotées Fonds d'investissement Investisseurs privés Evolution comparée des indices CAC 4 et IEIF SIIC France, base Solde négatif Solde positif Acquisitions Cessions Investissement net CAC 4 Euronext IEIF SIIC France Sources : IEIF, Wikipédia Investment Market Update 8

9 Transactions significatives Tableau 3 Principales transactions du 4 ème trimestre 213 Type d actif Immeuble Ville Vendeur Acquéreur Prix (mn ) En Ile-de-France Bureaux 6-8 Haussmann Paris 9 UBS (LES DOCKS LYONNAIS) ADIA 33 (est.) Commerce Champs Elysées Paris 8 UBS MEYER BERGMAN / THOR EQUITIES Bureaux Le Capitole Nanterre UBS (LES DOCKS LYONNAIS) ADIA 224 (est.) En régions Commerce Commerce Portefeuilles Espace Gramont (5%) Odysseum (5%) Toulouse ALTAREA COGEDIM ALLIANZ REAL ESTATE 16 (est.) Montpellier ICADE KLEPIERRE 155 (est.) Commerce France Portefeuille NON COMMUNIQUE CILOGER 25 (est.) : Estimation Source: DTZ Research 26 Investment Market Update 9

10 Définitions Actif core Euribor LTV OAT 1 ans Opération en blanc Taux de rendement prime Taux EONIA (Euro OverNight Index Average) TESE VEFA Actif bénéficiant d'une localisation géographique attrayante et assurant des rendements locatifs sûrs en raison de la qualité des locataires, de la durée des baux, du faible taux de vacance et de peu de rotations Euro Interbank Offered Rate - Taux du marché monétaire européen. Il est égal à la moyenne des taux offerts sur le marché bancaire européen pour une échéance déterminée. Il correspond à la cotation fournie quotidiennement par un échantillon de 57 établissements bancaires européens Loan to value, ratio d endettement (montant du financement sur la valeur totale de l actif) Obligations Assimilables du Trésor - Fonds constituant le support de l'endettement à long terme de l'etat dont la maturité est de 1 ans Projet de construction commencé avant d avoir trouvé des acquéreurs où des locataires pour un actif immobilier Ratio entre les loyers hors charges et le prix d'acquisition AEM de l'actif. Rentabilité la plus basse observée au cours d'une période donnée, après élimination des valeurs aberrantes (occurrences inférieures à deux). Taux de rémunération des dépôts interbancaires au jour le jour du marché monétaire européen Taux Effectifs au Sens Etroit Vente en Etat Futur d Achèvement Investment Market Update 1

11 Les publications de DTZ Research L ensemble de nos études sont téléchargeables sur Vous y trouverez: Occupier Perspective Dernières informations sur le marché à destination des entreprises avec commentaires, analyses, graphiques et données. Global Occupancy Costs Offices Global Occupancy Costs Logistics Obligations of Occupation Americas Obligations of Occupation Asia Pacific Obligations of Occupation EMEA Global Office Review Regional Headquarters Asia Pacific- Novembre 213 Sweden - Computer Games developers Novembre 213 India Office Demand and Trends Survey Poland Banking Sector Janvier 213 Property Times Mises à jour périodiques à destination des investisseurs du marché des utilisateurs, avec commentaires, analyses, graphiques, données et prévisions. Nos publications couvrent : Asie Pacifique, Bangkok, Barcelone, Berlin, Brisbane, Bristol, Bruxelles, Budapest, Chengdu, Chongqing, Dalian, Edinbourg, l Europe, Francfort, Glasgow, Guangzhou, Hangzhou, Ho Chi Minh City, Hong Kong, Inde, Jakarta, Japon, Kuala Lumpur, Londres, Luxembourg, Madrid, Manchester, Melbourne, Milan, Nanjing, Newcastle, Paris, Pékin, Pologne, Prague, Qingdao, Rome, Séoul, Shanghai, Shenyang, Shenzhen, Singapour, Stockholm, Sydney, Taipei, Tianjin, Ukraine, Varsovie, Wuhan et Xian. Investment market update Mises à jour périodiques du marché de l investissement avec commentaires, principales transactions, graphiques, données et prévisions. Nos publications couvrent : Allemagne, Angleterre, Asie Pacifique, Asie du Sud-Est, Australie, Belgique, Chine Continentale, Espagne, Europe, France, Italie, Japon, République Tchèque et Suède. Money into Property Depuis 35 ans, cette étude phare analyse la valorisation du parc immobilier et les flux de capitaux en immobilier à travers le monde. Elle mesure la structure et les changements dans la valorisation du parc immobilier dans le Monde. Disponible pour Monde, Asie Pacifique, Europe et Angleterre. Foresight Analyse trimestrielle basée sur nos prévisions des grands indicateurs immobiliers incluant DTZ Fair Value Index. Disponible pour Monde, Asie Pacifique, Europe et Angleterre. Une étude annuelle sur nos prévisions est également disponible. Insight Etude thématique sur une problématique particulière liée aux marchés immobiliers. Net Debt Funding Gap - Novembre 213 UK secondary market pricing - Octobre 213 German Open Ended Funds - Octobre 213 Great Wall of Money - Octobre 213 Quantitative Easing - UK Regions - Septembre 213 Singapore Government Land Sales - Septembre 213 UK lending market -Septembre 213 Quantitative Easing - Août 213 Property Investment Guide Asia Pacific Singapore Insight Residential Juillet 213 China Insight - The Healthcare Sector - Avril 213 City of London occupier demand - Avril 213 DTZ Research Data services Pour plus d informations, vous pouvez contacter Graham Bruty Property Market Indicators Séries historiques d indicateurs des marchés en Asie Pacifique et en Europe. Forecasts immobiliers, incluant DTZ Fair Value Index TM Prévisions à 5 ans sur les principaux indicateurs de marché en Asie Pacifique, aux Etats-Unis et en Europe. Investment Transaction Database Données agrégées sur le marché de l investissement en Asie Pacifique et en Europe. Money into Property Données sur la valorisation du parc immobilier (taille, structure, propriété), les flux de capitaux et les résultats de nos enquêtes sur les intentions des investisseurs et des prêteurs. Investment Market Update 11

12 DTZ Research DTZ Research Contacts Global Head of Research Hans Vrensen Phone: +44 () Head of EMEA Research Magali Marton Phone: +33 () Head of France Research Delphine Mahé Phone: +33 () DTZ Business Contacts Chief Executive, EMEA John Forrester Phone: +44 () DTZ France Antoine Derville Phone: +33 () DTZ Agence Marc-Henri Bladier Phone: +33 () DTZ Agence Marc-Henri Bladier Phone: +33 () Corporate Solutions Philippe Méjean Phone: + 33() Expertise Jean-Philippe Carmarans Phone: +33 () Expertise Jean-Philippe Carmarans Phone: +33 () Investissement Nils Vinck Phone: + 33() Asset Management Alban Liss Phone: + 33() DISCLAIMER Il ne saurait être initié de transaction, basée sur le présent document, sans l appui d un avis professionnel spécifique et de qualité. Bien que les données aient été vérifiées de façon rigoureuse, la responsabilité de DTZ ne saurait être engagée en aucune manière en cas d erreur ou inexactitude figurant dans le présent document. Toute référence, reproduction ou diffusion, totale ou partielle, du présent document et des informations qui y figurent, est interdite sans accord préalable exprès de DTZ. En tout état de cause, toute référence, reproduction ou diffusion devra en mentionner la source. DTZ Janvier Investment Market Update 12

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013.

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions 7 Janvier 2014 Données Ile-de-France T4 2013 : Demande placée : 1 844 500 m² Loyer moyen de première main : 443 Loyer moyen de seconde

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Paris QCA T4 2013 Bonne résistance du QCA. 9 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times Paris QCA T4 2013 Bonne résistance du QCA. 9 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times Paris QCA T4 2013 Bonne résistance du QCA 9 Janvier 2014 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Massinissa Fedala Chargé d études

Plus en détail

Siège à Paris effectifs en périphérie 4 Décembre 2013 Sommaire Auteurs Massinissa Fedala Magali Marton Contacts Delphine Mahé

Siège à Paris effectifs en périphérie 4 Décembre 2013 Sommaire Auteurs Massinissa Fedala Magali Marton Contacts Delphine Mahé DTZ Occupier perspective CAC 4 & Marché francilien des bureaux Siège à Paris effectifs en périphérie 4 Décembre 213 Sommaire Les entreprises du CAC 4 et leur immobilier 2 Les grands mouvements du CAC 4

Plus en détail

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions Fort recul des grandes transactions 5 juillet 2012 Contents Executive summary 1 Carte de synthèse 2 Demande placée et taux de rotation 3 Offre immédiate et taux de vacance 4 Loyers moyens 5 Définitions

Plus en détail

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 LE MARCHE DES BUREAUX EN ILE DE FRANCE Évolution annuelle de la demande placée 2 200 000 m 2 placés en 2005, soit une progression

Plus en détail

DTZ Research. Property Times La Défense T4 2013 Triste record pour l offre. 9 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times La Défense T4 2013 Triste record pour l offre. 9 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times La Défense T4 2013 Triste record pour l offre immédiate 9 Janvier 2014 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Nora Jacintho Chargée

Plus en détail

Démarrage en trombe. DTZ Research INVESTMENT MARKET UPDATE. France T1 2015. Sommaire. Auteur

Démarrage en trombe. DTZ Research INVESTMENT MARKET UPDATE. France T1 2015. Sommaire. Auteur DTZ Research INVESTMENT MARKET UPDATE Démarrage en trombe France T1 27 Avril Sommaire Le marché de l investissement démarre l année en trombe, avec près de 5,6 milliards d euros enregistrés au cours du

Plus en détail

DTZ Research. Investment Market Update France T3 2014 Le marché garde le cap malgré un été calme. 21 Octobre 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Investment Market Update France T3 2014 Le marché garde le cap malgré un été calme. 21 Octobre 2014. Sommaire. Auteur. Investment Market Update France T3 Le marché garde le cap malgré un été calme 21 Octobre Sommaire Contexte économique 2 Le marché en France 3 Les investisseurs 6 Transactions significatives 8 Définitions

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Paris T4 2013 Un marché de petites transactions. 13 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times Paris T4 2013 Un marché de petites transactions. 13 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times Paris T4 213 Un marché de petites transactions 13 Janvier 214 Sommaire Contexte économique 2 Synthèse Paris 3 Paris QCA 4 Paris Nord-Est 6 Paris Sud 8 Définitions 1 Auteur Massinissa Fedala

Plus en détail

En attendant la vraie reprise

En attendant la vraie reprise DTZ Research INVESTMENT MARKET UPDATE En attendant la vraie reprise France Régions T4 214 9 Mars 21 Sommaire Contexte économique 2 Investissement en Régions 3 Données générales 3 Par type d actif 4 Par

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Marseille Bureaux T3 2014 Un léger mieux. 28 Octobre 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times Marseille Bureaux T3 2014 Un léger mieux. 28 Octobre 2014. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times Marseille Bureaux T3 2014 Un léger mieux 28 Octobre 2014 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Hélène Boreau Chargée d études

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France 2013 Les acquisitions se recentrent sur la capitale Hh. 30 Janvier 2014.

DTZ Research. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France 2013 Les acquisitions se recentrent sur la capitale Hh. 30 Janvier 2014. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France 213 Les acquisitions se recentrent sur la capitale Hh 3 Janvier 214 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs à l acquisition 5 Offre et

Plus en détail

Summer break. DTZ Research INVESTMENT MARKET UPDATE. France T2 2015. Sommaire. Auteurs

Summer break. DTZ Research INVESTMENT MARKET UPDATE. France T2 2015. Sommaire. Auteurs DTZ Research INVESTMENT MARKET UPDATE Summer break France T2 2015 23 Juillet 2015 Sommaire Contexte économique 2 Investissement en France 3 Type d actifs et localisations 4 Investissement en Ile-de- France

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives CB Richard Ellis 16 septembre 2008 Contexte économique Environnement international o L économie mondiale tourne au ralenti (incertitudes financières, inflation,

Plus en détail

ETUDE DE MARCHÉ T3 2014

ETUDE DE MARCHÉ T3 2014 ETUDE DE MARCHÉ T3 2014 LES TENDANCES DU MARCHÉ DONNÉES DE MARCHÉ Evolution du PIB depuis 2007 6 Transaction annuelles en Ile de France Global 7 Transactions en Ile-de-France T3 8 Offre disponible à un

Plus en détail

DTZ Research. DTZ Insight France : Coût des bureaux - 2012 Attractivité des marchés régionaux. 18 Décembre 2012. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. DTZ Insight France : Coût des bureaux - 2012 Attractivité des marchés régionaux. 18 Décembre 2012. Sommaire. Auteur. DTZ Insight France : Coût des bureaux - 2012 Attractivité des marchés régionaux 18 Décembre 2012 Sommaire Coûts d occupation globaux 2 Coûts au poste de travail 3 Loyers de bureaux 4 Charges des immeubles

Plus en détail

DTZ Research. Investment Market Update France T1 2013 Un début d année encourageant Hh. 17 Avril 2013. Sommaire. Auteurs. Contacts

DTZ Research. Investment Market Update France T1 2013 Un début d année encourageant Hh. 17 Avril 2013. Sommaire. Auteurs. Contacts Investment Market Update France T1 213 Un début d année encourageant Hh 17 Avril 213 Sommaire Contexte économique 2 Le marché en France 4 Le marché en Ile-de-France 6 Le marché en régions 8 Perspectives

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Toulouse Bureaux T2 2014 Un clé en main d envergure dope le marché. 4 Septembre 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Property Times Toulouse Bureaux T2 2014 Un clé en main d envergure dope le marché. 4 Septembre 2014. Sommaire. Auteur. Property Times Toulouse Bureaux T2 2014 Un clé en main d envergure dope le marché 4 Septembre 2014 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre immédiate et future 4 Définitions

Plus en détail

Panorama des financements. On Point Bilan 2015 et Perspectives 2016

Panorama des financements. On Point Bilan 2015 et Perspectives 2016 Panorama des financements On Point Bilan 2015 et Perspectives 2016 Les prêteurs reprennent goût au risque pour redresser les marges. En 2015, l afflux de liquidités et la relative pénurie de produits «Core»

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France S1 2014 Fort rebond des ventes de bureaux Hh. 25 Septembre 2014. Sommaire.

DTZ Research. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France S1 2014 Fort rebond des ventes de bureaux Hh. 25 Septembre 2014. Sommaire. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France S1 214 Fort rebond des ventes de bureaux Hh 25 Septembre 214 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs à l acquisition 5 Offre et demande

Plus en détail

L actualité en 12 graphiques

L actualité en 12 graphiques Point de conjoncture de la Région Ile-de-France L actualité en 12 graphiques Unité La croissance de la zone euro devrait accélérer progressivement en 2015 et s affermir en 2016 sous l effet de la baisse

Plus en détail

Communiqué de presse 24 avril 2014

Communiqué de presse 24 avril 2014 Communiqué de presse 24 avril 2014 Activité au 31 mars 2014 Hausse du taux d occupation moyen du Groupe à 96.9% contre 95.5% fin 2013 Loyers en hausse de +3.5% à périmètre homogène Gecina maintient sa

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Deuxième Couronne T4 2013. 14 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times Deuxième Couronne T4 2013. 14 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times Deuxième Couronne T4 213 Tumultueuse ultueuse année 14 Janvier 214 Sommaire Contexte économique 2 Deuxième Couronne 3 Deuxième Couronne Sud 5 Pôle de Roissy 7 Marne-la-Vallée 9 Saint-Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015

QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015 QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015 A INTERVENANTS Nicolas Bouzou Directeur fondateur d Asterès Hervé Hatt Président de Meilleurtaux.com I NOTRE DÉMARCHE II LES PLACEMENTS ÉTUDIÉS III

Plus en détail

L évolution du marché des Fonds à fin Janvier

L évolution du marché des Fonds à fin Janvier L évolution du marché des Fonds à fin Janvier Le marché des fonds de droit français débute cette nouvelle année sur une formidable progression de +4,6% de son niveau d encours, l équivalent de 35,7 milliards

Plus en détail

#Club Pierre. Marché des bureaux en Ile-de-France. 9 Juillet 2015 DTZ Research

#Club Pierre. Marché des bureaux en Ile-de-France. 9 Juillet 2015 DTZ Research #Club Pierre Marché des bureaux en Ile-de-France 9 Juillet 2015 DTZ Research Un 2 ème trimestre meilleur que le 1 er.. Demande placée de bureaux en Ile-de-France, en milliers de m² 3 000 2 500 2 000 1

Plus en détail

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9%

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Paris, le 3 mai 2012. Prix de vente : +2,4%, avec une contribution positive de tous les

Plus en détail

Total Passif 316,0 310,6

Total Passif 316,0 310,6 Acanthe Développement RESULTATS ANNUELS 2014 Faits Marquants Paris, le 24 Avril 2015 Patrimoine Immobilier 295 Millions d euros Résultat net consolidé (part du groupe) 1.533 K ANR 1,2882 / action Cours

Plus en détail

Paris Centre Ouest. Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008

Paris Centre Ouest. Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008 Paris Centre Ouest Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008 Chiffres clés et marché de l'investissement Le marché de Paris Centre Ouest au 1er semestre 2008 : Paris Centre Ouest dont QCA

Plus en détail

Marché immobilier en Ile-de-France

Marché immobilier en Ile-de-France Marché immobilier en Ile-de-France Contexte des marchés locatifs et de l investissement Virginie Houzé Directeur Etudes et Recherche France 18 juin 2015 Paris? Liquidité & Risque Liquidité & risque 10

Plus en détail

Analyse du marché de l investissement des commerces en France. commerces. 3 ème trimestre 2012

Analyse du marché de l investissement des commerces en France. commerces. 3 ème trimestre 2012 Analyse du marché de l investissement des commerces en France commerces 3 ème trimestre 2012 L essentiel du marché 1 Ce qu il faut retenir Après un début d année relativement calme, le marché de l investissement

Plus en détail

Crédit hypothécaire : croissance durable

Crédit hypothécaire : croissance durable Union Professionnelle du Crédit Communiqué de presse Crédit hypothécaire : croissance durable Bruxelles, le 6 mai 2011 Au cours du premier trimestre de 2011, 24 % de crédits hypothécaires de plus ont été

Plus en détail

SCPI Fructipierre EN BREF

SCPI Fructipierre EN BREF SCPI Fructipierre Investissez indirectement dans l immobilier d entreprise et diversifiez votre patrimoine EN BREF FRUCTIPIERRE est une SCPI de taille importante détenant des actifs immobiliers représentant

Plus en détail

Panorama du marché hôtelier parisien

Panorama du marché hôtelier parisien OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS, AOUT 215 1 Sommaire Introduction..... 3 1. Evolution du nombre d hôtels à Paris par catégorie depuis 199.. 4 Un besoin de chambres supplémentaires en 22...5

Plus en détail

Foncière des Régions : un 1 er trimestre 2011 dynamique

Foncière des Régions : un 1 er trimestre 2011 dynamique Communiqué de presse Paris, le 12 mai 2011 Foncière des Régions : un 1 er trimestre 2011 dynamique Le chiffre d affaires consolidé à fin mars 2011 est en progression de + 3,3% à 209,4 M, tandis que le

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T4 2013 L exception dans un marché dépressif. 15 janvier 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T4 2013 L exception dans un marché dépressif. 15 janvier 2014. Sommaire. Auteur. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T4 213 L exception dans un marché dépressif 15 janvier 214 Sommaire Contexte économique 2 Croissant Ouest 3 Boucle Sud 5 Boucle Nord 7 Neuilly-Levallois 9 Péri

Plus en détail

Point marché SCPI de rendement 2 e trimestre 2015

Point marché SCPI de rendement 2 e trimestre 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Mardi 1er septembre 2015 Point marché SCPI de rendement 2 e trimestre 2015 Le dynamisme affiché par les SCPI de rendement au 1er trimestre 2015 s est poursuivi au cours deuxième trimestre.

Plus en détail

Analyse du marché de l investissement en immobilier commercial

Analyse du marché de l investissement en immobilier commercial Paris, 31 juillet 2014 - Note de conjoncture - Analyse du marché de l investissement en immobilier commercial Porté par deux transactions d importance majeure en centres commerciaux, le marché de l immobilier

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 L ASF (Association Française des Sociétés Financières) regroupe l ensemble des établissements de crédit spécialisés :

Plus en détail

Rapport financier semestriel

Rapport financier semestriel Le 1 er juin 2012 Rapport financier semestriel Au cours du premier semestre 2012, le Groupe a enregistré une forte croissance de son activité (+8,1%), notamment liée à une période de soldes hiver favorables,

Plus en détail

DTZ Research. DTZ Research. Property Times La Défense T3 2014 Trimestre difficile, le marché garde le cap. 8 Octobre 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. DTZ Research. Property Times La Défense T3 2014 Trimestre difficile, le marché garde le cap. 8 Octobre 2014. Sommaire. Auteur. Property Times La Défense T3 2014 Trimestre difficile, le marché garde le cap 8 Octobre 2014 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Nora Jacintho

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Sauf mention contraire, les données «France» concernent la France métropolitaine et les Départements d outre-mer hors Mayotte. Les sites internet www.insee.fr et http://epp.eurostat.ec.europa.eu

Plus en détail

Avec près de 8,3 milliards d investis, le marché de l investissement dépasse les anticipations!

Avec près de 8,3 milliards d investis, le marché de l investissement dépasse les anticipations! L investissement immobilier en Ile-de-France 4 ème trimestre 2010 Avec près de 8,3 milliards d investis, le marché de l investissement dépasse les anticipations! L essentiel Les volumes d investissement

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF. L activité des établissements spécialisés en 2014

TABLEAU DE BORD ASF. L activité des établissements spécialisés en 2014 TABLEAU DE BORD ASF L activité des établissements spécialisés en 2014 Février 2015 Le financement des investissements des entreprises et des professionnels Le financement des investissements d équipement

Plus en détail

1 er trimestre 2016 : un démarrage dynamique et maitrisé

1 er trimestre 2016 : un démarrage dynamique et maitrisé COMMUNIQUE DE PRESSE Mardi 31 mai 2016 1 er trimestre 2016 : un démarrage dynamique et maitrisé 2015 a été une année record pour la SCPI (société civile de placement immobilier), et 2016 poursuit sur cette

Plus en détail

Synthèse des premières données export 2013 Avec au global 62 776 hl AOP vins secs et VDN

Synthèse des premières données export 2013 Avec au global 62 776 hl AOP vins secs et VDN Synthèse des premières données export 2013 Au niveau national et à fin 2013, les exportations d AOP sont stables tant en volume qu en valeur et dans un contexte régional où les volumes globaux de vin AOP

Plus en détail

Oddo Avenir, 20 ans de performances 1992-2012 : +1080%, soit une performance annualisée de +13.2% depuis sa création*

Oddo Avenir, 20 ans de performances 1992-2012 : +1080%, soit une performance annualisée de +13.2% depuis sa création* COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 29 août 2012 Oddo Avenir, 20 ans de performances 1992-2012 : +1080%, soit une performance annualisée de +13.2% depuis sa création* Créé en septembre 1992, Oddo Avenir, fonds

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 214 Accelerating success. perspectives Entre prudence et opportunisme > Après un premier semestre actif, la demande placée de bureaux a

Plus en détail

Züblin Immobilière France - Restructuration du portefeuille conforme au calendrier

Züblin Immobilière France - Restructuration du portefeuille conforme au calendrier Communiqué de presse Paris, 15 novembre 2012 Züblin Immobilière France - Restructuration du portefeuille conforme au calendrier Loyers nets : 3,2 M Résultat net consolidé négatif ANR par action EPRA :

Plus en détail

septembre 2015 L Indice Mid-Market de la zone euro Réalisé par Argos Soditic & Epsilon Research

septembre 2015 L Indice Mid-Market de la zone euro Réalisé par Argos Soditic & Epsilon Research septembre 2015 L Indice Mid-Market de la zone euro Réalisé par Argos Soditic & Epsilon Research Sommaire page 3 Méthodologie page 4 Évolution de l Indice page 5 Capital-transmission vs acquéreurs stratégiques

Plus en détail

Placements sur longue période à fin 2011

Placements sur longue période à fin 2011 Les analyses MARS 2012 Placements sur longue période à fin 2011 Une année 2011 particulièrement favorable aux «valeurs refuges», mais la suprématie des actifs risqués reste entière sur longue période.

Plus en détail

Le baromètre. Dauphine-Crédit Foncier. de l immobilier résidentiel. Tendance globale

Le baromètre. Dauphine-Crédit Foncier. de l immobilier résidentiel. Tendance globale Le baromètre Dauphine-Crédit Foncier de l immobilier résidentiel Tendance globale N. 3 Juin 2011 Kevin Beaubrun-Diant, co-responsable de la chaire «Ville et Immobilier», Université Paris-Dauphine. Cette

Plus en détail

Fonds d investissement non monétaires français Faits saillants pour l année 2014 et le premier trimestre 2015

Fonds d investissement non monétaires français Faits saillants pour l année 2014 et le premier trimestre 2015 Fonds d investissement non monétaires français Faits saillants pour l année 4 et le premier trimestre Gisèle FOUREL et Vincent POTIER Direction des Statistiques monétaires et financières Service de l Épargne

Plus en détail

Résultats semestriels 2015

Résultats semestriels 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 30 juillet 2015 Résultats semestriels 2015 Résilience du chiffre d affaires et du patrimoine sous gestion Progression de 4,2% de l ANR EPRA (1) Amélioration du ratio Loan

Plus en détail

L évolution du marché des OPCVM à fin novembre

L évolution du marché des OPCVM à fin novembre L évolution du marché des OPCVM à fin novembre Après avoir enregistré une belle progression en octobre, le marché des fonds de droit français voit son encours se replier de -0,2%, l équivalent de 1,6 milliard

Plus en détail

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon Les résultats du mois de janvier 2015 L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon GRAND LYON, les performances de janvier 2015

Plus en détail

Effet «La Marseillaise»

Effet «La Marseillaise» DTZ Research PROPERTY TIMES Effet «La Marseillaise» Marseille Bureaux T4 214 1 Février 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Le marché marseillais

Plus en détail

Restructuration continue

Restructuration continue DTZ Research PROPERTY TIMES Restructuration continue Genève Bureaux 215 15 Avril 215 Sommaire Demande placée & Loyer prime 2 Offre immédiate 4 Taux de vacance 5 Projets de développement 5 Définitions 6

Plus en détail

Croissance soutenue du chiffre d affaires au 1 er trimestre 2011

Croissance soutenue du chiffre d affaires au 1 er trimestre 2011 Communiqué de presse Information trimestrielle Paris, le 20 avril 2011 Croissance soutenue du chiffre d affaires au 1 er trimestre 2011 Progression de +5,8% du chiffre d affaires en données publiées et

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Région Lyonnaise T3 2012 La baisse se confirme hh. 31 Octobre 2012. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times Région Lyonnaise T3 2012 La baisse se confirme hh. 31 Octobre 2012. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times Région Lyonnaise T3 212 La baisse se confirme hh 31 Octobre 212 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Offre immédiate et taux de vacance 4 Offre future 5 Valeurs à la location

Plus en détail

Immobilier et Assurance Vie

Immobilier et Assurance Vie Immobilier et Assurance Vie GRESHAM, une marque APICIL Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Sommaire Le fonctionnement des SCPI au sein de l'assurance Vie...p3 Pourquoi la SCPI Primopierre?...p4

Plus en détail

Pour la quatrième année consécutive, la SICAV Uni-Hoche reçoit une récompense au Morningstar Award.

Pour la quatrième année consécutive, la SICAV Uni-Hoche reçoit une récompense au Morningstar Award. Pour la quatrième année consécutive, la SICAV Uni-Hoche reçoit une récompense au Morningstar Award. Paris, le 21 mars 2013 La SICAV Uni-Hoche de Palatine Asset Management, filiale de gestion d actifs de

Plus en détail

IMMOBEL annonce de solides résultats principalement générés par la réalisation d un projet-phare.

IMMOBEL annonce de solides résultats principalement générés par la réalisation d un projet-phare. Bruxelles, le 27 août 2010 17h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2010 IMMOBEL annonce de solides résultats principalement générés par la réalisation d un projet-phare.

Plus en détail

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012 Résumé L investissement direct étranger à Taïwan en 212 L Union Européenne est le premier investisseur étranger à Taïwan (31,9 Mds USD en 212). Dans l autre sens, Taïwan est à l origine d environ 226 Mds

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL

AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL La Ministre Conseillère pour les Affaires Economiques Berlin, le 31 octobre 2014 Dossier suivi par Lucie Petit Relu par Nicolas Studer NOTE

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Résumé L excédent commercial suisse affiche un nouveau record en 2013, à 26,6 Mds CHF (environ 4,5% du PIB). Recevant près de 55% des exportations suisses, l

Plus en détail

3. Pourquoi investir dans une SCPI via un contrat d assurance vie?

3. Pourquoi investir dans une SCPI via un contrat d assurance vie? Sommaire 1. Qu est-ce qu une SCPI? 1.1 Définition 1.2 Fonctionnement d une SCPI 2. Le marché des SCPI 3. Pourquoi investir dans une SCPI via un contrat d assurance vie? 3.1 Avantages et risques liés à

Plus en détail

SCPI FONCIA PIERRE RENDEMENT

SCPI FONCIA PIERRE RENDEMENT CONSEIL EN GESTION DE PATRIMOINE INDEPENDANT Bordeaux, le 21 Mars 2013 SCPI FONCIA PIERRE RENDEMENT 9 è m e AUGMENTATION DE CAPITAL Nous avons une nouvelle fois l opportunité de vous proposer de participer

Plus en détail

Les arrivées en provenance de 11 marchés lointains via les GDS à l aéroport de Bordeaux en 2014

Les arrivées en provenance de 11 marchés lointains via les GDS à l aéroport de Bordeaux en 2014 Les arrivées en provenance de 11 marchés lointains via les GDS à l aéroport de Bordeaux en 2014 Méthodologie - Partenariat Les GDS (global distribution system) sont des plates-formes technologiques de

Plus en détail

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Répartition des actifs des fonds de pension et

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE CA T3 2011

COMMUNIQUE DE PRESSE CA T3 2011 COMMUNIQUE DE PRESSE CA T3 2011 - Le chiffre d affaires du 3 ème trimestre 2011 s inscrit à 249,2 millions d euros, en hausse de +8,3 1 % - Le chiffre d affaires des neufs premiers mois s établit à 689,5

Plus en détail

Indice sage de confiance des entreprises

Indice sage de confiance des entreprises Indice sage de confiance des entreprises Tendances mondiales L indice Sage de confiance des entreprises est une mesure annuelle effectuée auprès des PME dans le monde, afin de présenter une image claire

Plus en détail

STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE

STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE L indice des caisses de pension suisses affiche un rendement en baisse de 8,79

Plus en détail

Note de conjoncture Brevets Bilan 1996

Note de conjoncture Brevets Bilan 1996 INSTITUT DE RECHERCHE EN PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE HENRI-DESBOIS Le 29 mai 1997 Note de conjoncture Brevets Bilan 1996 En bref 1 Nombre de demandes de brevets désignant la France toutes voies confondues

Plus en détail

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014 LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie DONNÉES au 30 juin 2014 La garantie d un groupe solide AEP - Assurance épargne Pension AEP - Assurance épargne Pension, marque commerciale de BNP Paribas Cardif,

Plus en détail

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique Trimestriel 27 Janvier 214 nº2 Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 213 Tendances > Progressif redémarrage de l activité attendue au 4 e trimestre 213, mais l évolution du PIB devrait rester

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Bordeaux T3 2014 Un très bon trimestre vous. 2 Décembre 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times Bordeaux T3 2014 Un très bon trimestre vous. 2 Décembre 2014. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times Bordeaux T3 2014 Un très bon trimestre vous 2 Décembre 2014 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre immédiate et future 4 Définitions 5 Auteur Hélène Boreau

Plus en détail

Notice prévue à l article 422-8 du règlement général de l Autorité des marchés financiers publiée au BALO n 101 le 22 août 2012.

Notice prévue à l article 422-8 du règlement général de l Autorité des marchés financiers publiée au BALO n 101 le 22 août 2012. SCPI Fructirégions Investissez indirectement dans l immobilier d entreprise et diversifiez votre patrimoine EN BREF FRUCTIREGIONS est une SCPI régionale détenant des actifs immobiliers représentant une

Plus en détail

Responsable grands comptes / comptes clés

Responsable grands comptes / comptes clés Responsable grands comptes / comptes clés DEFINITION DE FONCTION ET ETUDE DE REMUNERATIONS Le responsable grands comptes assure le suivi commercial des comptes clients ayant une importance stratégique

Plus en détail

Bon départ. Toulouse Bureaux T1 2015. DTZ Research PROPERTY TIMES. Sommaire. Auteur. Contacts

Bon départ. Toulouse Bureaux T1 2015. DTZ Research PROPERTY TIMES. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Bon départ Toulouse Bureaux T1 215 29 Avril 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre immédiate et future 4 Définitions 5 Après une année

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

Tableau de Bord Agglomération Strasbourgeoise BILAN 2012. Accelerating success.

Tableau de Bord Agglomération Strasbourgeoise BILAN 2012. Accelerating success. Tableau de Bord Agglomération Strasbourgeoise BILAN 212 Accelerating success. 212 TABLEAU DE BORD STRASBOURG SOMMAIRE CHIFFRES-CLÉS Chiffres-clés et Tendances p. 2 Parc de Bureaux 3 millions de m² Demande

Plus en détail

Compétitivité des entreprises françaises

Compétitivité des entreprises françaises Compétitivité des entreprises françaises La compétitivité dépend en premier lieu de l évolution des coûts unitaires de production et des prix relatifs des biens exposés à la concurrence internationale.

Plus en détail

Informations Rapides ISSN 0151-1475 11 février 2009 - n 44 INSEE 2009

Informations Rapides ISSN 0151-1475 11 février 2009 - n 44 INSEE 2009 INSEE CONJONCTURE Informations Rapides ISSN 151-14 11 février 9 - n 44 INSEE 9 Enquêtes européennes trimestrielles de conjoncture* Janvier 9 Thème «International» DANS L'INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE** Au quatrième

Plus en détail

STRICTEMENT CONFIDENTIEL

STRICTEMENT CONFIDENTIEL STRICTEMENT CONFIDENTIEL Tableau de bord de l Epargne en Europe Septembre 2007 Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droits,

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

MulteamScope 2014. Janvier 2015

MulteamScope 2014. Janvier 2015 Janvier 2015 MulteamScope 2014 Depuis plusieurs années, Multeam suit régulièrement les levées de fonds de premier tour et tours suivants en capital risque et édite cette information au travers du MulteamScope.

Plus en détail

Bilan de l activité touristique 2015. Résultats du 1 er semestre et de l été

Bilan de l activité touristique 2015. Résultats du 1 er semestre et de l été Bilan de l activité touristique 2015 Résultats du 1 er semestre et de l été Analyse de la conjoncture économique Contexte international En raison d un ralentissement de l activité au cours du 1 er trimestre

Plus en détail

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses Global Custody Solutions Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses Performance des caisses de pension suisses au 31 mars 2010 Résultats positifs pour le quatrième trimestre consécutif Rendement

Plus en détail

Lente amélioration de la conjoncture

Lente amélioration de la conjoncture Conjoncture économique - 1 e trimestre 214 USA JPN EUR PIB PIB et Baromètre PIB Baromètre conjoncturel Marche des affaires Perspectives - NE Emploi Entrée de commandes Production Exportations Chômage Lente

Plus en détail

II. Commerce des marchandise

II. Commerce des marchandise II. Commerce des marchandise En, le commerce des marchandises a augmenté de 14 pour cent en volume. Parmi les grands groupes recensés, ce sont les produits manufacturés qui affichent la croissance la plus

Plus en détail

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2008-6 Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important En 2007,

Plus en détail

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 3 e trimestre 2013

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 3 e trimestre 2013 Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 2013 (à ce jour): 4,14% : 1,63% Bonne performance en juillet et en septembre Nouvelle augmentation des liquidités Progression de la quote-part du franc

Plus en détail

esynthèse Études & Recherche Le marché de l Investissement en France Juillet 2007 Un premier semestre toujours très dynamique

esynthèse Études & Recherche Le marché de l Investissement en France Juillet 2007 Un premier semestre toujours très dynamique esynthèse Le marché de l Investissement en France Juillet 2007 Un premier semestre toujours très dynamique Le marché de l investissement en immobilier d entreprise en France a enregistré un volume semestriel

Plus en détail

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr En 2008, la baisse du nombre d exportateurs engagée depuis 2003 s accentue (-3,1 %), quelle que soit

Plus en détail

RÉUNION ANALYSTES LOCINDUS. Salle Tuileries (2274) Crédit Foncier 27 avril 2011

RÉUNION ANALYSTES LOCINDUS. Salle Tuileries (2274) Crédit Foncier 27 avril 2011 RÉUNION ANALYSTES LOCINDUS Salle Tuileries (2274) Crédit Foncier 27 avril 2011 SOMMAIRE Faits marquants de l année 2010 Le marché Activité commerciale 2010 Résultat annuel 2010 Evolution du cours de bourse

Plus en détail

Fiche relative au taux d intérêt

Fiche relative au taux d intérêt Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Fiche relative au taux d intérêt Juillet 1999 Document de travail n L une des priorités du Gouvernement est de hisser l économie marocaine

Plus en détail