CONNAÎTRE / Normes. Principales normes européennes (harmonisées CE) et françaises applicables aux appareils sanitaires

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONNAÎTRE / Normes. Principales normes européennes (harmonisées CE) et françaises applicables aux appareils sanitaires"

Transcription

1 CONNAÎTRE / Normes 12/01/2015 Principales normes européennes (harmonisées CE) et françaises applicables aux appareils sanitaires NF EN 31 + A1 Lavabos - Cotes de raccordement Normes produits Homologuée AFNOR [Octobre 2011] juin 2014 NF EN 31 :1999 NF EN 32 :1999 NF EN 111:2003 NF EN 32 Lavabos suspendus - Cotes de raccordement Homologuée AFNOR Octobre 1999 Annulée NF EN 33 NF EN 34 Cuvettes de W.-C. sur pied à chasse directe et réservoir attenant - Cotes de raccordement Cuvette de WC suspendue à chasse directe et réservoir attenant - Cotes de raccordement Homologuée AFNOR Octobre NF EN 34 :1992 NF EN 33 :2004 NF EN 37 :1999 NF EN 38 :1992 Annulée NF EN 35 Bidets sur pied à alimentation par surverse - Cotes de raccordement Homologuée AFNOR Janvier 2001 NF EN 36 Bidets suspendus à alimentation par surverse - Cotes de raccordement Homologuée AFNOR Octobre 1999 NF EN 37 Cuvettes de W.C. sur pied à chasse directe et alimentation indépendante - Cotes de raccordement Homologuée AFNOR Octobre 1999 Annulée NF EN 38 Cuvette de WC suspendue à chasse directe et alimentation indépendante - Cotes de raccordement 1992 Annulée NF EN 80 Urinoirs muraux Cotes de raccordement Homologuée AFNOR septembre 2001 NF EN 111 Lave-mains suspendus - Cotes de raccordement 2003 Annulée NF EN 198 Spécifications des baignoires finies à usage domestique en matières acryliques Homologuée AFNOR Octobre 2008 AFISB Page 1 de 7

2 NF EN 200 Robinetterie sanitaire Robinets simples et mélangeurs pour les systèmes d alimentation en eau des types 1 et 2 Spécifications techniques générales septembre 2008 NF EN 232 Baignoires - Cotes de raccordement Homologuée AFNOR Octobre 2003 Révision en cours, stade vote formel NF EN 246 Robinetterie sanitaire - Spécifications générales des régulateurs de jets Décembre 2003 NF EN 249 Appareils sanitaires - Receveurs de douche en matériau acrylique réticulé coulé Prescriptions et méthodes d'essai Homologuée AFNOR juin 2010 NF EN 251 Receveurs de douche - Cotes de raccordement Homologuée AFNOR Octobre 2003 NF EN NF EN NF EN 695 NF EN 816 NF EN 817 Dispositif de vidage des appareils sanitaires Partie 1 : exigences Dispositif de vidage des appareils sanitaires Partie 1 : contrôle de la qualité Eviers de cuisine - Cotes de raccordement Décembre 2002 Décembre Robinetterie sanitaire - Robinets à fermeture automatique (PN 10) Décembre 1996 Robinetterie sanitaire - Mitigeurs mécaniques PN 10 Spécifications techniques générales Août 2008 NF EN 997 Cuvettes de WC à siphon intégré Homologuée AFNOR Avril 2004 NF D Oui, arrêté du 8 août 2005 Mai 2012 NF D NF EN 997/A1 Cuvettes de WC à siphon intégré Homologuée AFNOR Avril 2007 Publié JOUE décembre 2007 NF EN 1286 NF EN 1287 NF EN 1489 NF EN 1491 NF EN 1717 NF EN Robinetterie sanitaire Mitigeurs mécaniques basse pression Spécifications techniques générales décembre 1999 Robinetterie sanitaire Mitigeurs thermostatiques basse pression Spécifications techniques générales décembre 1999 Robinetterie de bâtiment Soupape de sécurité Essais et prescriptions décembre 2000 Robinetterie de bâtiment soupapes d expansion Essais et prescriptions décembre 2000 Protection contre la pollution de l'eau potable dans les réseaux intérieurs et exigences générales des dispositifs Homologuée AFNOR Mars 2001 de protection contre la pollution par retour Robinetterie sanitaire robinets de chasse d eau et Mai 2003 d urinoirs à fermeture hydraulique automatique PN 10 Révision en cours, stade vote formel Modifie le marquage décrit dans EN 997 AFISB Page 2 de 7

3 NF EN A1 NF EN NF EN Appareils sanitaires Spécification relative aux baignoires avec système de brassage d eau Eviers de cuisine Prescriptions fonctionnelles et méthodes d essai Urinoirs muraux Prescriptions fonctionnelles et Homologuée AFNOR Mai 2008 NF D Oui, arrêté du 22 août Partiellement NF D Oui, arrêté du 2 juillet 2004 Révision en 2012 Homologuée AFNOR Janvier 2007 Oui, arrêté du 6 mars 2008 NF EN Réservoirs de chasse pour cuvettes de WC et urinoirs Homologuée AFNOR avril 2011 Oui, arrêté du 29 décembre 2011 NF EN NF EN Robinet pour remplissage de réservoir de chasse avec tropplein intérieur Appareils sanitaires Lavabos collectifs NF P ? Oui, arrêté du 24 avril 2006 NF EN A1 Parois de douche Prescriptions fonctionnelles et Homologuée AFNOR Avril 2008 XP D Oui, arrêté du 22 août 2005 Enquête publique NF EN A1 Baignoires à usage domestique Homologuée AFNOR Mai 2008 Oui, arrêté du 6 juin 2011 Amendement septembre 2010 NF EN A1 Receveurs de douche à usage domestique Homologuée AFNOR Mai 2008 Oui, arrêté du 6 juin 2011 Révision en 2012 Amendement septembre 2010 NF EN Bidets Prescriptions fonctionnelles et méthodes d essai Homologuée AFNOR Mai 2008 Partiellement NF D NF EN Appareils sanitaires - Lavabos Prescriptions fonctionnelles et Oui, arrêté du 6 mars 2008 sur la version 2005 Homologuée AFNOR Mai 2007 Partiellement D Oui, arrêté du 6 mars 2008 Révision en 2012 NF EN Appareils sanitaires - Cabines de douche multifonctions Homologuée AFNOR Avril 2008 NF EN Appareils sanitaires - Receveurs de douche en matériau acrylique extrudé modifié choc Prescriptions et Homologuée juin 2010 NF EN Appareils sanitaires Baignoires en matériau coextrudé ABS/PMMA modifié choc Prescriptions et méthodes Homologuée janvier 2010 d'essai NF EN Appareils sanitaires Receveurs de douche en matériau coextrudé ABS/PMMA modifié choc Prescriptions et Homologuée janvier 2010 NF D Lavabos en céramique sanitaire Homologuée AFNOR Mai 1987 NF D Bidets en céramique sanitaire Homologuée AFNOR Mai 1987 NF D Baignoires en matériaux émaillés Homologuée AFNOR Mai 1987 AFISB Page 3 de 7

4 NF D Baignoires à usage domestique en matières acryliques Spécifications supplémentaires pour les plages destinées à recevoir la robinetterie 1988 NF D NF D Appareils sanitaires Receveurs de douche en matériaux émaillés Appareils sanitaires Produits en matériaux émaillés pour collectivités Homologuée AFNOR Août Révision publiée janvier 2011 NF D Équipement sanitaire Lavabos - Conditions de montage et d'installation pour l'insertion des personnes handicapées Homologuée AFNOR Révision publiée Mars 2011 NF D Cuvettes de WC en céramique sanitaire Homologuée AFNOR Mai 1987 Appareils sanitaires Réservoirs de chasse pour cuvette Expérimentale AFNOR Février NF D de WC 1994 NF D Appareils sanitaires Abattants de WC Homologuée AFNOR Juin 2011 Révision publiée en février 2012 NF D Appareils sanitaires Bâtis-supports Expérimentale AFNOR Février Homologation février 2012 Révision publiée en février 2012 NF D NF D NF D NF D D NF D Appareils sanitaires Vasques et plans de toilette en matériaux de synthèse Appareils Sanitaires Eviers en matériaux émaillés Robinetterie sanitaire robinet simple d appareils sanitaire Vocabulaire Robinetterie sanitaire Accessoires de douche Spécifications techniques générales Robinetterie sanitaire Dispositifs de raccordement et de fixation de la robinetterie d alimentation Ameublement Meubles prêts à monter soi-même - Exigences et préconisations Norme homologuée septembre Homologuée AFNOR septembre 2006 Juin 1965 Septembre 1989 Juin 1990 Homologuée AFNOR novembre 2012 Révision en 2012 NF P Robinetterie de bâtiment Robinet pour réservoir de chasse Spécifications techniques générales Homologuée AFNOR juin 1983 NF P Robinetterie de bâtiment Clapets de non-retour de classe A, contrôlables Spécifications techniques générales Septembre 1985 AFISB Page 4 de 7

5 NF EN 263 NF EN NF EN NF EN NF D NF D NF D NF EN Feuilles d'acrylique réticulées coulées pour baignoires et receveurs de douche à usage domestique Dispersion méthacrylique à taux de charge élevé Spécification des feuilles d'acrylique extrudées modifiées choc pour receveurs de douche à usage domestique Spécification des feuilles coextrudées ABS/acrylique pour baignoires et receveurs de douche à usage domestique Appareils sanitaires - Céramique sanitaire émaillée Spécifications générales Appareils sanitaires - Acier émaillé - Spécifications générales Appareils sanitaires - Fonte émaillée - Spécifications générales Dispositif de vidage des appareils sanitaires Partie 2 : méthodes d essai Normes matériaux Homologuée AFNOR Mai 2008 Homologuée AFNOR le 27 mars 2008 Homologuée AFNOR Mai 2004 Confirmée à l'examen des 5 ans Homologuée AFNOR Mai 2004 Révision en cours Normes d'essais Décembre 2002 Révision en 2012 Révision en 2012 Révision en 2012 NF EN Stratifiés décoratifs haute pression (HPL) - Plaques à base de résines thermodurcissables (communément appelées stratifiés) - Partie 2 : Détermination des caractéristiques Homologuée AFNOR Juillet 2005 NF EN ISO Acoustique - Mesurage en laboratoire du bruit émis par les robinetteries et les équipements hydrauliques utilisés dans les installations de distribution d eau Partie 2 : conditions de montage et de fonctionnement des robinets de puisage et des robinetteries. Septembre 1995 NF EN NF EN A02 NF EN Verre dans la construction Verre de silicate sodocalcique de sécurité trempé thermiquement Définition et description Textiles - Essais de solidité des teintures - Partie A02 : échelle de gris pour l'évaluation des dégradations Compatibilité électromagnétique Exigences pour les appareils électrodomestiques, outillages électriques et appareils analogues Partie 1 : Emission Homologuée AFNOR Juillet 2001 Oui Directive Compatibilité Elecromagnétique AFISB Page 5 de 7

6 NF EN NF EN NF EN NF EN NF EN NF EN NF EN /A1 NF EN Compatibilité électromagnétique - Exigences pour les appareils électrodomestiques, outillages électriques et appareils analogues - Partie 2 : immunité. Norme de famille de produits Appareils électro-domestiques et analogues Sécurité - Partie 1 : Prescriptions générales Sécurité des appareils électrodomestiques et analogues - Partie 2-60 : Règles particulières pour les baignoires à systèmes de brassage d'eau Sécurité des appareils électrodomestiques et analogues - Partie : Règles particulières pour les cabines de douche multifonctions Degrés de protection procurés par les enveloppes (code IP) Compatibilité électromagnétique (CEM) - Partie 3-2 : Limites pour les émissions de courant harmonique (courant appelé par les appareils inférieur ou égal à 16 A par phase) Compatibilité électromagnétique (CEM) Partie 3 : Limites Section 3 : Limites des fluctuations de tension et du flicker dans les réseaux basse tension pour les équipements ayant un courant appelé inférieur ou égal à 16 A Interrupteurs pour appareils - Partie 1 : Règles générales Homologuée AFNOR Août 1997 Homologuée AFNOR Mai Homologuée AFNOR Mai 2005 Homologuée AFNOR Octobre 1992 Homologuée AFNOR Mai Directive Compatibilité Elecromagnétique NF EN ISO 62 Plastiques - Détermination de l'absorption d'eau Homologuée AFNOR Mai 1999 NF EN ISO NF ISO 9227 NF D Plastiques - Méthodes d'exposition à des sources lumineuses de laboratoire - Partie 2 : sources à arc au xénon Essais de corrosion en atmosphères artificielles Essais aux brouillards salins à l'abrasion - Méthode d'essai Homologuée AFNOR Mai 2006 Homologuée AFNOR Mars 2007 NF D Appareils sanitaires Essai de résistance aux chocs Homologuée AFNOR Juin 1973 NF D aux chocs thermiques - Méthode d'essai NF D Appareils sanitaires - Résistance des appareils aux charges statiques - Méthode d'essai 1985 Annulée NF D Appareils sanitaires - Contrôle de l'aspect des surfaces émaillées - Méthode d'essai Homologuée AFNOR AFISB Page 6 de 7

7 NF D aux acides à température ambiante - Méthode d'essai conventionnel NF D aux alcalins à chaud - Méthode d'essai conventionnel NF D NF D NF D NF D aux agents chimiques domestiques et aux taches - méthode d'essai Appareils sanitaires - Contrôle de la continuité de la couche d'émail - Méthodes d'essai Appareils sanitaires - Contrôle dimensionnel Méthode d'essai Appareils sanitaires - Contrôle de l'étanchéité et de la masse d'eau absorbée par la céramique sanitaire - Méthodes d'essai 1985 Révision en 2012 AFISB Page 7 de 7

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

DESSIN D1 Séquence 17

DESSIN D1 Séquence 17 Consignes Après lecture du descriptif plomberie (pages 2 et 3), étude du plan (page 4), et des règles d implantation des appareils sanitaires (page 5): 1 : sur la page 7 (vue en plan de la cuisine à l

Plus en détail

Le chauffe eau à accumulation électrique

Le chauffe eau à accumulation électrique Le chauffe eau à accumulation électrique I) Composition d un chauffe eau électrique Leurs constitutions sont sensiblement les mêmes entre chaque fabriquant : Habillage Départ eau chaude Isolant Cuve Anode

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

A.E.B. Livret d'apprentissage. 3 Plomberie Sanitaire. 4 Finitions Décoration. 1 Aménagement 2 Electricité

A.E.B. Livret d'apprentissage. 3 Plomberie Sanitaire. 4 Finitions Décoration. 1 Aménagement 2 Electricité Livret d'apprentissage A.E.B. 1 Aménagement 2 Electricité 3 Plomberie Sanitaire 4 Finitions Décoration 31 - Créer un réseau d évacuation eaux usées et eaux vannes 32 - Créer un réseau d alimentation 33

Plus en détail

Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire

Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire Les marchés publics écologiques (MPE) constituent un instrument non contraignant. Le présent document récapitule les critères MPE de l UE mis au point

Plus en détail

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire Sommaire 1. Généralités 7 2. Réseaux d alimentation d eau dans les bâtiments 8 2.1 Généralités 8 2.2 Dimensionnement du réseau d alimentation - Méthode générale 8 2.2.1 Principes généraux 8 2.2.2 Données

Plus en détail

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer construction d'une maison d'habitation impasse de la Vague 85340 Olonne-sur-Mer MAITRE D'OUVRAGE Allain Stéphane M. et Mme impasse des Vagues 85340 Olonne-sur-Mer ARCHITECTE : Deschamp Frédéric 9 Quai

Plus en détail

Salle de bains FICHE TECHNIQUE

Salle de bains FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Salle de bains 2 4 7 CONNAÎTRE > Une pièce humide > Les équipements > Production d eau chaude sanitaire > Les revêtements du sol et des murs > L installation électrique > Les réseaux d

Plus en détail

Table des matières générale 1)

Table des matières générale 1) 1) page 1 1) 0 CLAUSES COMMUNES Chap. 1 Clauses communes à tous les lots 1/1 Définition de l opération Réglementations Lots 1/2 Spécifications communes à tous les lots 1 PLOMBERIE INSTALLATIONS SANITAIRES

Plus en détail

Hôpitaux, cliniques, maisons de retraite. Enseignement secondaire, universités. Monuments, cinémas, théâtres, musées

Hôpitaux, cliniques, maisons de retraite. Enseignement secondaire, universités. Monuments, cinémas, théâtres, musées CHAMPS D APPLICATION : PRESTO Santé est une offre complète de solutions d accessibilité parfaitement adaptées aux besoins des personnes à mobilité réduite Personnes en fauteuil roulant, personnes agées

Plus en détail

Installations de plomberie

Installations de plomberie Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Installations de plomberie Guide à l intention des propriétaires pour l interprétation des règlements municipaux de la ville de Winnipeg concernant

Plus en détail

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES BEG ROHU 56510 SAINT PIERRE QUIBERON RENOVATION DES VESTIAIRES-SANITAIRES CADRE DE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE C.D.P.G.F. LOT N 7 PLOMBERIE

Plus en détail

Plomberie. Chauffe eau Chauffe eau 15L sur évier Code Désignation Photo. Pièces détachées SAV-002-I 1/10. Chauffe eau électrique 15 L Sous évier

Plomberie. Chauffe eau Chauffe eau 15L sur évier Code Désignation Photo. Pièces détachées SAV-002-I 1/10. Chauffe eau électrique 15 L Sous évier 1/10 Chauffe eau Chauffe eau 15L sur évier PL06-0023 Chauffe eau électrique 15 L Sur évier PL06-0051 Support chauffe eaux 15 L Chauffe eau 15L sous évier PL06-0036 Chauffe eau électrique 15 L Sous évier

Plus en détail

Bien concevoir son projet de SALLE DE BAINS

Bien concevoir son projet de SALLE DE BAINS Bien concevoir son projet de SALLE DE BAINS Une salle de bains bien pensée...... Lapeyre vous aide à la réaliser Un projet bien préparé, c est la clé de la réussite. Avant de rencontrer un conseiller LAPEYRE,

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Fiche pratique Personnes âgées Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Accéder à son logement - utiliser les escaliers - prendre l ascenseur - accéder aux équipements Profiter de son

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY CONSTRUCTION D UN GROUPE SCOLAIRE A PROVENCHERES SUR MEUSE DECOMPOSITION GLOBALE ET FORFAITAIRE LOT N 9 : «PLOMBERIE SANITAIRE» MAITRE D ŒUVRE S.I.C.A.H.R DE L AUBE BUREAU

Plus en détail

Carnet Entreprise. Chantier M Martin. ENTREPRISE : Untel. Chantier de Mme Emery et M Besnard - - 17/01/2015

Carnet Entreprise. Chantier M Martin. ENTREPRISE : Untel. Chantier de Mme Emery et M Besnard - - 17/01/2015 Carnet Entreprise ENTREPRISE : Untel Chantier de Mme Emery et M Besnard - - 17/01/2015 instant t architectes 26 allée du Luxembourg 93320 Les Pavillons sous Bois 17/01/2015 16:04 www.instant-t.fr 1 23

Plus en détail

CATALOGUE DE VENTE 2014-2015 SOLUTIONS DE REGULATION ET CHAUFFAGE SOL

CATALOGUE DE VENTE 2014-2015 SOLUTIONS DE REGULATION ET CHAUFFAGE SOL CATALOGUE DE VENTE 2014-2015 SOLUTIONS DE REGULATION ET CHAUFFAGE SOL Robinetterie de sécurité Sécurité et économies d eau COMAP offre une gamme d équipements de sécurité et de protection de la distribution

Plus en détail

LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 ÉTENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS NORMES... 3

Plus en détail

Prestations Plomberie Sanitaires

Prestations Plomberie Sanitaires Entretien et maintenance des installations techniques de l Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Prestations Plomberie Sanitaires Sommaire 1. OBJET ET ÉTENDUE... 2 1.1 Nature des prestations...

Plus en détail

VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE

VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE G U I D E VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE SICAE Une réduction d'impôts peut être obtenue (sous certaines conditions) lors du remplacement de votre chauffe-eau électrique. Renseignez-vous auprès du Centre des

Plus en détail

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal La plomberie La maison du sol au plafond J installe Je pose Je change Je répare Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de

Plus en détail

REHABILITATION DES LOGEMENTS DE LA CITE BAD A ABIDJAN - COCODY

REHABILITATION DES LOGEMENTS DE LA CITE BAD A ABIDJAN - COCODY REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE ----------- BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT ---------- REHABILITATION DES LOGEMENTS DE LA CITE BAD A ABIDJAN - COCODY DESCRIPTIF LOT 07 : PLOMBERIE SANITAIRE MODE D'EXECUTION

Plus en détail

L ALIMENTATION EN EAU ET LES ÉQUIPEMENTS SANITAIRES

L ALIMENTATION EN EAU ET LES ÉQUIPEMENTS SANITAIRES La distribution en eau Seuls les équipements relatifs à la production d eau chaude sanitaire indépendants des systèmes de chauffage sont décrits ciaprès. Se reporter au chapitre nº 17 pour la description

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 09 Plomberie sanitaire Maîtrise

Plus en détail

«La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON. Descriptif commercial sommaire

«La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON. Descriptif commercial sommaire «La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON Descriptif commercial sommaire A) CARACTERISTIQUES GENERALES 1. Gros Œuvre Infrastructure : - Implantation. - Fouilles en rigoles pour fondations.

Plus en détail

RESIDENCE «QUINT & SENS»

RESIDENCE «QUINT & SENS» NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE RESIDENCE «QUINT & SENS» MONTPELLIER ZAC Parc Marianne Avenue Nina Simone ACCESSION LIBRE LOGEMENTS PREMIUM Création Septembre 2015 Maître d ouvrage : FDI PROMOTION Mise à jour

Plus en détail

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières solutions ciblées pour des espaces toujours aux normes LYCÉE JEAN MOULIN Réfection des toilettes de l'internat Bât C CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n MAÎTRE D'OUVRAGE LYCÉE JEAN MOULIN

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE MARINADOUR 25 Allées Marines 64100 BAYONNE NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Bâtiment B2 Edition du 27/06/2013 Page 1 sur 9 A/ APPARTEMENTS Gros œuvre : 1) Démolition, nettoyage du terrain. 2) Fondations des

Plus en détail

DESCRIPTIF DE VENTE. LES BUISSONNETS rue de l'eglise 36 - Rixensart

DESCRIPTIF DE VENTE. LES BUISSONNETS rue de l'eglise 36 - Rixensart DESCRIPTIF DE VENTE LES BUISSONNETS rue de l'eglise 36 - Rixensart La société Osmosis Development S.A. vous propose une résidence de charme de 4 logements neufs :! A côté du Château de Rixensart! Construction

Plus en détail

SITUATION GEOGRAPHIQUE:

SITUATION GEOGRAPHIQUE: RESUME : C'est une superbe et attrayante maison spacieuse, à deux étages sur un terrain généreux de 122 toises (463.4m 2 ), construit en 2005. Situé 6 minutes (à pied) de mer, le terminus d'autobus d'albion,

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DU BATIMENT Organisme certificateur mandaté par AFNOR Certification 84, avenue Jean Jaurès Champs sur Marne F - 77447 MARNE LA VALLEE Cedex 2 www.cstb.fr REFERENTIEL DE

Plus en détail

LOT N 14 - PLOMBERIE

LOT N 14 - PLOMBERIE LOT N 14 - PLOMBERIE 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - les réseaux d'alimentation et de distribution eau froide

Plus en détail

Procédure adaptée article 28 et suivants du Code des Marchés Publics.

Procédure adaptée article 28 et suivants du Code des Marchés Publics. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE. PERSONNE PUBLIQUE : MAIRIE D HAILLICOURT OBJET DU MARCHE : Rénovation Plomberie/Sanitaire/Chauffage au Presbytère. PROCEDURE

Plus en détail

SCCV BRETAGNE HABITAT. 93 rue de Lorient CS 66432 35064 RENNES CEDEX Tel : 02 99 65 41 65 Fax : 02 99 30 94 40 CÔTE VILLE

SCCV BRETAGNE HABITAT. 93 rue de Lorient CS 66432 35064 RENNES CEDEX Tel : 02 99 65 41 65 Fax : 02 99 30 94 40 CÔTE VILLE SCCV BRETAGNE HABITAT 93 rue de Lorient CS 66432 35064 RENNES CEDEX Tel : 02 99 65 41 65 Fax : 02 99 30 94 40 CÔTE VILLE Rue de la Poterie et Av. Du Général De Gaulle CHARTRES DE BRETAGNE DESCRIPTIF SOMMAIRE

Plus en détail

Lieu-dit Pernicaggio - SARROLA-CARCOPINO. Bâtiment J DESCRIPTIF SOMMAIRE. Ce programme est réalisé en BBC

Lieu-dit Pernicaggio - SARROLA-CARCOPINO. Bâtiment J DESCRIPTIF SOMMAIRE. Ce programme est réalisé en BBC Lieu-dit Pernicaggio - SARROLA-CARCOPINO Bâtiment J DESCRIPTIF SOMMAIRE Ce programme est réalisé en BBC Les prestations sont définies en qualité, dimensionnement et positionnement pour l'obtention du label

Plus en détail

LOT N 4 - CHAUFFAGE - PLOMBERIE

LOT N 4 - CHAUFFAGE - PLOMBERIE SELARL D'ARCHITECTURE AGENCE JP ESNAULT 49 RUE GAMBETTA - BP 80218 28203 CHATEAUDUN CEDEX Tél. : 0237453604 Fax. : 0237459652 Dossier n 132012 GITE DE GROUPE DE LA VALLEE DE L'AIGRE 31, Rue Porte Dunoise

Plus en détail

N O T I C E D E S C R I P T I V E LOGEMENTS Mise à jour le 08/09/2015

N O T I C E D E S C R I P T I V E LOGEMENTS Mise à jour le 08/09/2015 CONSTRUCTION D UN IMMEUBLE DE BUREAUX & LOGEMENTS Boulevard Baron du Marais - 42300 - ROANNE N O T I C E D E S C R I P T I V E LOGEMENTS Mise à jour le 08/09/2015 DESCRIPTION DU PROGRAMME S T R U C T U

Plus en détail

Résidence LES MAGNOLIAS

Résidence LES MAGNOLIAS Résidence LES MAGNOLIAS NOTICE DESCRIPTIF SOMMAIRE -2- DESIGNATION DE L OPERATION La résidence LES MAGNOLIAS est construite sur une parcelle de terrain située à l angle de l avenue R. Bergougnan et de

Plus en détail

ANNEXE 1 - LISTE DES PRESTATIONS

ANNEXE 1 - LISTE DES PRESTATIONS ANNEE 1 - NETTOYAGE COURANT VIDAGE ET ESSUYAGE HUMIDE DES CORBEILLES ESSUYAGE DES BUREAU ET TABLES ESSUYAGE DES OBJETS MEUBLANTS ESSUYAGE DES OBJETS MEUBLANTS DANS PC SECURITE DANS SAS ACCES A COUR ESSUYAGE

Plus en détail

Le Domaine D Althaïs. Notice Descriptive Sommaire - 1 -

Le Domaine D Althaïs. Notice Descriptive Sommaire - 1 - Le Domaine D Althaïs Notice Descriptive Sommaire - 1 - PRESENTATION TECHNIQUE GROS ŒUVRE Fondations en béton armé suivant étude de sol, prescriptions et calculs du bureau d étude structure et règlement

Plus en détail

Notice descriptive sommaire

Notice descriptive sommaire Notice descriptive sommaire PRÉSENTATION TECHNIQUE GROS ŒUVRE Fondations en béton armé suivant étude de sol, prescriptions et calculs du bureau d étude de structure et règlement sismique en vigueur. Planchers

Plus en détail

Le Hameau de l Ille. Maisons Individuelles ACCESSION LIBRE La Basse Renaudais II - BETTON NOTICE DESCRIPTIVE. Maître d ouvrage.

Le Hameau de l Ille. Maisons Individuelles ACCESSION LIBRE La Basse Renaudais II - BETTON NOTICE DESCRIPTIVE. Maître d ouvrage. Le Hameau de l Ille Maisons Individuelles ACCESSION LIBRE La Basse Renaudais II - BETTON NOTICE DESCRIPTIVE Maître d ouvrage 93 rue de Lorient CS 66432 35064 RENNES CEDEX 02 99 65 41 65 02 99 30 94 40

Plus en détail

Lot n 08 PLOMBERIE / SANITAIRES

Lot n 08 PLOMBERIE / SANITAIRES Lot n 08 PLOMBERIE / SANITAIRES 08.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX... 2 08.2 TEXTES ET REGLEMENTS... 2 08.3 PRESCRIPTIONS GÉNÉRALES... 2 08.4 PRESCRIPTIONS PARTICULIÈRES... 3 08.4.1 GENERALITES... 3 08.4.2 PLOMBERIE...

Plus en détail

Tourisme - Capacité des communes en hébergement touristique au 1er janvier 2010 Documentation des indicateurs

Tourisme - Capacité des communes en hébergement touristique au 1er janvier 2010 Documentation des indicateurs Tourisme - Capacité des communes en hébergement touristique au 1er janvier 2010 Documentation des indicateurs Retour liste com PSDC99 Pop_mun_20cc RSECbb CPGaa CPGEaa CPGELaa CPGEOaa HCaa HCCHaa HNCaa

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION VOTRE PROJET ÉTAPE PAR ÉTAPE

GUIDE D INSTALLATION VOTRE PROJET ÉTAPE PAR ÉTAPE GUIDE D INSTALLATION VOTRE PROJET ÉTAPE PAR ÉTAPE Vous avez pu découvrir en première partie de ce catalogue la gamme Daikin Altherma dans sa totalité : ses produits phares, ses innovations, toutes les

Plus en détail

Travaux d adaptation du logement pour les personnes handicapées moteur

Travaux d adaptation du logement pour les personnes handicapées moteur Fiche pratique Handicap moteur Travaux d adaptation du logement pour les personnes handicapées moteur Profiter de son logement - accéder - cheminer - voir - utiliser les équipements Faire sa toilette -

Plus en détail

Information technique

Information technique Das Qualitätsmanagementsystem von Oventrop ist gemäß DIN-EN- ISO 001 zertifiziert. Descriptif du cahier des charges: Robinet thermostatique Oventrop «Aquastrom T plus» à préréglage pour conduites de circulation

Plus en détail

Des produits pour la salle de bains, pour plus de confort. L AFISB labélise les produits selon des critères techniques précis.

Des produits pour la salle de bains, pour plus de confort. L AFISB labélise les produits selon des critères techniques précis. Des produits pour la salle de bains, pour plus de confort. L AFISB labélise les produits selon des critères techniques précis. L ASSOCIATION FRANÇAISE DES INDUSTRIES DE LA SALLE DE BAINS C EST : Un regroupement

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE SOMMAIRE DE VENTE. Le Clos Vergniaud 59000 LILLE

NOTICE TECHNIQUE SOMMAIRE DE VENTE. Le Clos Vergniaud 59000 LILLE NOTICE TECHNIQUE SOMMAIRE DE VENTE Le Clos Vergniaud 59000 LILLE LOGEMENTS & STATIONNEMENT Gros-Œuvre Infrastructure : Fondations selon étude de sol Sous sol Parking : Mise hors d eau par tapis drainant

Plus en détail

ETAPE 4. PlAge. LES MODES DE PRODUCTIONS D'EAU CHAUDE SANITAIRE: on distingue deux grandes familles :

ETAPE 4. PlAge. LES MODES DE PRODUCTIONS D'EAU CHAUDE SANITAIRE: on distingue deux grandes familles : FORMATION I.T.S 1 SEANCE 45 PlAge G La production d'eau chaude sanitaire. Le confort des logements actuels se traduit par la présence de salles de bains confortables, équipées de douches ou de baignoires.

Plus en détail

Instructions de montage. Instructions de montage

Instructions de montage. Instructions de montage Instructions de montage Instructions de montage 1 Raccord-S Silicone (sans acide acétique!) 2 3 Français Attention! La robinetterie doit être installée, rincée et contrôlée conformément aux normes valables!

Plus en détail

Ce préparateur est équipé d une protection de cuve

Ce préparateur est équipé d une protection de cuve A T T E N T I O N Ce préparateur est équipé d une protection de cuve Pour que cette protection soit active, il est impératif de raccorder le câble d alimentation de l ACI, fourni avec tous les ballons,

Plus en détail

BORDEREAU DE PRIX lot : A Définir

BORDEREAU DE PRIX lot : A Définir Affaire : A définir Déboursé de l'étude de prix effectué par : Taux de marge (ratios sur les prix de vente) Coefficients majorateurs - F.G. 15,00% N 1,2658 - Bénéfice 2,00% - e 1 1,20 1 - B.E tech. 1,00%

Plus en détail

ETAT DESCRIPTIF ET CONDITIONS DE LOCATION

ETAT DESCRIPTIF ET CONDITIONS DE LOCATION ETAT DESCRIPTIF ET CONDITIONS DE LOCATION Conformément à l arrêté du 16 mai 1967, vous trouverez ci-après un état descriptif type et les conditions de location de nos appartements classés en catégorie

Plus en détail

Notice descriptive sommaire Le 4 septembre 2015

Notice descriptive sommaire Le 4 septembre 2015 Notice descriptive sommaire Le 4 septembre 2015 Un programme immobilier de la société PRESENTATION DU PROGRAMME Située sur la commune de GRENOBLE, à proximité immédiate du centre ville, la Résidence «RENAISSANCE»

Plus en détail

JRG Robinetterie/JRGUMAT. Station compacte d'eau mitigée à désinfection thermique JRGUMAT

JRG Robinetterie/JRGUMAT. Station compacte d'eau mitigée à désinfection thermique JRGUMAT JRG Robinetterie/JRGUMAT Mitigeur JRGUMAT Station compacte d'eau mitigée à désinfection thermique JRGUMAT 3400 3590 3500 3510 Mitigeur JRGUMAT Avantages Procure de l'eau mitigée à température constante

Plus en détail

SNC KAUFMAN ET BROAD PROMOTION VAUX - FRANKLIN. Village Park. 32 logements sur 1 niveau de sous-sol. 17 bis rue Franklin 69 120 Vaulx en Velin

SNC KAUFMAN ET BROAD PROMOTION VAUX - FRANKLIN. Village Park. 32 logements sur 1 niveau de sous-sol. 17 bis rue Franklin 69 120 Vaulx en Velin SNC KAUFMAN ET BROAD PROMOTION VAUX - FRANKLIN Village Park 32 logements sur 1 niveau de sous-sol 17 bis rue Franklin 69 120 Vaulx en Velin NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE (document non contractuel remis à

Plus en détail

Le Domaine des Marronniers

Le Domaine des Marronniers Le Domaine des Marronniers L I M E I L B R E V A N N E S Réalisation : cefimmo.com Du studio au 3 pièces Services & Loisirs PRÉSENTATION DE LA VILLE Limeil Brévannes compte aujourd hui environ 20 000 habitants,

Plus en détail

BAREME DE REPARATIONS LOCATIVES. dernière mise à jour le 13/05/2015

BAREME DE REPARATIONS LOCATIVES. dernière mise à jour le 13/05/2015 PLOMBERIE les prestations figurant sur des lignes grisées ne sont pas à prendre en compte si vous bénéficiez d'un marché d'entretien de robinetterie Remplacement de l'évier Inox u 235 235 235 235 235 235

Plus en détail

Quelques chiffres sur l'eau

Quelques chiffres sur l'eau Les ECONOMIEs D'EAU Dans nos pays dits «développés», l accès à la ressource en eau semble d une déconcertante facilité. Il suffit de tourner le robinet et l eau coule à flots. Au fil du temps, en la maîtrisant,

Plus en détail

SÉCURITÉ SANITAIRES DES RÉSEAUX

SÉCURITÉ SANITAIRES DES RÉSEAUX SÉCURITÉ DES RÉSEAUX SANITAIRES Sécurité... 10 Groupes de Vases d'expansion sanitaire Mitigeurs...16 Domestiques Collectifs Équilibrage des boucles Réducteurs de pression...149 Accessoires sanitaires...15

Plus en détail

55% de déchets. Alimentation discontinue Moteur à aimant permanent à haute vitesse

55% de déchets. Alimentation discontinue Moteur à aimant permanent à haute vitesse 55% Broyeur de déchets 3/4 HP MYTHOS Évier en granite Crépine de 3 1/2 en inox GabariT de découpe inclus 80 % de granite naturel Alimentation discontinue Moteur à aimant permanent à haute vitesse Évier

Plus en détail

ECOoptimal Groupe Ecomodula

ECOoptimal Groupe Ecomodula MAISONS ECOoptimal Groupe Ecomodula Catalogue des ÉQUIPEMENTS & ACCESSOIRES Intérieur CONSTRUCTIONS ÉCOLOGIQUES & ÉCONOMES Ecomodula s.r.o. - Za Pazdernou 1498-397 01 Pisek - CZ -www.ecomodula.com - tel.

Plus en détail

Baignoire médicalisées et matériel d hygiène Baignoire Classic Line

Baignoire médicalisées et matériel d hygiène Baignoire Classic Line Baignoire médicalisées et matériel d hygiène Baignoire Classic Line 146 839 B 146 840 K 146 841 H 141 985 J Fiche technique Les baignoires à hauteur variable Classic Line Efficacité et sécurité Hauteur

Plus en détail

Le Lys Martagon. Notice descriptive sommaire Logements collectifs BBC 2005. Libre interprétation de l artiste. Dessin d ambiance non contractuel

Le Lys Martagon. Notice descriptive sommaire Logements collectifs BBC 2005. Libre interprétation de l artiste. Dessin d ambiance non contractuel Le Lys Martagon L Notice descriptive sommaire Logements collectifs BBC 2005 Libre interprétation de l artiste. Dessin d ambiance non contractuel Un programme signé PRÉSENTATION TECHNIQUE GROS ŒUVRE Fondations

Plus en détail

Equipement sanitaire adapté aux enfants. Découvrir le côté ludique de l hygiène

Equipement sanitaire adapté aux enfants. Découvrir le côté ludique de l hygiène Equipement sanitaire adapté aux enfants Découvrir le côté ludique de l hygiène Lavabo pour enfants GAMBA avec bloc robinet asymétrique en forme de crevette géante GAMBA et LUNA des lavabos qui «grandissent»

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CONSTRUCTION D UN ATELIER LOCATIF Bâtiment B2 Zone d Activités de Varenne et Scie 76590 CRIQUETOT SUR LONGUEVILLE DOSSIER D APPEL D OFFRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Lot n 07 PLOMBERIE

Plus en détail

Robinets efficaces. Solutions durables pour espaces sanitaires en deux variantes

Robinets efficaces. Solutions durables pour espaces sanitaires en deux variantes Robinets efficaces Solutions durables pour espaces sanitaires en deux variantes - Qu'il s'agisse de l'exécution «C» pour «Classic» ou «S» pour Style dans les locaux sanitaires fréquemment utilisés, les

Plus en détail

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE LA RESIDENCE ET EQUIPEMENT DES APPARTEMENTS

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE LA RESIDENCE ET EQUIPEMENT DES APPARTEMENTS 53 CHEMIN SALINIE 31100 TULOUSE CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE LA RESIDENCE ET EQUIPEMENT DES APPARTEMENTS Le mode constructif a été défini sous le contrôle d un bureau de vérification technique

Plus en détail

SQUARE 52 13/02/2015 1/14

SQUARE 52 13/02/2015 1/14 13/02/2015 1/14 Construction de 12 logements SQUARE 52 52, Allée du Square de Lausanne 01 220 DIVONNE LES BAINS NOTICE DESCRIPTIVE Nom du Client :... Adresse du Client :...... 13/02/2015 2/14 SQUARE 52

Plus en détail

PAFELSON-IMMO. Faire de votre Rêve une Réalité. Pour tout contact: 06 665 07 32 Mr Rist PAFELSON Mail: contact@pafelson.com

PAFELSON-IMMO. Faire de votre Rêve une Réalité. Pour tout contact: 06 665 07 32 Mr Rist PAFELSON Mail: contact@pafelson.com PAFELSON-IMMO Adresse : 586 rue Madzia Brazzaville République du Congo- Inscrite au Registre du commerce et crédit mobilier de Brazzaville sous le N RCCM 08/A/7523 Pour tout contact: 06 665 07 32 Mr Rist

Plus en détail

Prescription Accessibilité Logement Collectivité Économie d eau

Prescription Accessibilité Logement Collectivité Économie d eau Prescription Accessibilité Logement Collectivité Économie d eau Jacob Delafon, partenaire privilégié des professionnels Jacob Delafon a bâti son nom sur son savoir-faire éprouvé : Maîtrise reconnue de

Plus en détail

Résidence étudiante «Bassins à flots»

Résidence étudiante «Bassins à flots» Résidence étudiante «Bassins à flots» BORDEAUX Quai Hubert Prom NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE A/ CHAMBRES ETUDIANTE Gros œuvre : 1) Démolition, nettoyage du terrain. 2) Fondations des bâtiments suivant étude

Plus en détail

UNE REALISATION ILIADE PROMOTION

UNE REALISATION ILIADE PROMOTION RESIDENCE LE CLOS PENELOPE SAINT DENIS UNE REALISATION ILIADE PROMOTION NOTICE DESCRIPTIVE I INFRASTRUCTURE Fondations : Le système de fondations sera déterminé par le Maître d œuvre, l Ingénieur BA et

Plus en détail

Table des matières générale 1

Table des matières générale 1 Table des matières générale page 1 Table des matières générale 1 0 - Clauses communes Chap. 1 - Clauses générales pour opérations à lot unique 1/1 Définition de l opération Réglementations Lots 1/2 Spécifications

Plus en détail

RESIDENCE «CARRE SINGULIER» SETE 20, QUAI D ALGER

RESIDENCE «CARRE SINGULIER» SETE 20, QUAI D ALGER NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE RESIDENCE «CARRE SINGULIER» SETE 20, QUAI D ALGER ACCESSION LIBRE 8 logements collectifs Création Octobre 2014 Maître d ouvrage : Maître d œuvre : SCP CLAIR ARCHITECTES Résidence

Plus en détail

CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE D APPARTEMENT

CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE D APPARTEMENT CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE D APPARTEMENT CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE D APPARTEMENT Vous avez rendez-vous avec une agence ou avec le propriétaire pour une visite d appartement à vendre

Plus en détail

DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES

DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES DEFINITIONS DISPOSITIONS GENERALES SCHEMA DE RACCORDEMENT DIMENSIONNEMENT DES RACCORDEMENTS D APPAREILS 1 Les eaux usées sont d une manière générale les eaux qui, ayant

Plus en détail

LOT N 8 - CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE

LOT N 8 - CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE LOT N 8 - CHAUFFAGE-VENTILATION-PLOMBERIE 1 LOT N 8 - CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE 8-3 - CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE 1 DEPOSE - Dépose et neutralisation des réseaux de chauffage,

Plus en détail

SANIBROYEUR, SANICOMPACT ET SANIPOMPE SILENCIEUX. pour créer des sanitaires partout dans la maison 50 ANS D INNOVATIONS!

SANIBROYEUR, SANICOMPACT ET SANIPOMPE SILENCIEUX. pour créer des sanitaires partout dans la maison 50 ANS D INNOVATIONS! 2008 50 ANS D INNOVATIONS! WC SALLE DE BAINS CUISINE BUANDERIE CHAUDIÈRE CLIMATISEUR SANIBROYEUR, SANICOMPACT ET SANIPOMPE SILENCIEUX pour créer des sanitaires partout dans la maison SFA c est facile pour

Plus en détail

Robinetterie «haut de gamme» + Systèmes Robinetterie pour installations d eau potable «Aquastrom T plus» «Aquastrom C» «Aquastrom P»

Robinetterie «haut de gamme» + Systèmes Robinetterie pour installations d eau potable «Aquastrom T plus» «Aquastrom C» «Aquastrom P» Innovation + Qualité Robinetterie «haut de gamme» + Systèmes Robinetterie pour installations d eau potable «Aquastrom T plus» «Aquastrom C» «Aquastrom P» Gamme de produits Conditions générales et directives

Plus en détail

Tourisme - Capacité des communes en hébergement touristique

Tourisme - Capacité des communes en hébergement touristique Tourisme - Capacité des communes en hébergement touristique PSDC99 NSEC99 CPGaa CPGEaa CPGELaa CPGEOaa HCaa HCCHaa CPG1aa CPGE1aa CPGEL1aa CPGEO1aa HC0aa HCCH0aa CPG2aa CPGE2aa CPGEL2aa CPGEO2aa HC1aa

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Juillet 2012

DOSSIER DE PRESSE Juillet 2012 DOSSIER DE PRESSE Juillet 2012 esthétique pour toutes les salles Pionnier de l'aménagement de la salle de bains pour les personnes en perte d'autonomie, CEDEO lance la nouvelle édition de Facility, son

Plus en détail

L «original» avec le raccord de coin. Systèmes de cloison avec TECEprofil

L «original» avec le raccord de coin. Systèmes de cloison avec TECEprofil L «original» avec le raccord de coin Systèmes de cloison avec TECEprofil Sommaire TECEprofil, avantages du système Pages 4 5 TECEprofil : la technique invisible mais indispensable! TECEprofil, pour salles

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

Inspection des systèmes de plomberie et de chauffage

Inspection des systèmes de plomberie et de chauffage Inspection des systèmes de plomberie et de chauffage Présentation à la 44 ième rencontre du RTHQ Mai 2011 Sommaire Codes applicables Produits approuvés Évacuation Ventilation Alimentation en eau potable

Plus en détail

Principes constructifs pour l accessibilité des salles d eau privatives en locaux d habitation

Principes constructifs pour l accessibilité des salles d eau privatives en locaux d habitation Principes constructifs pour l accessibilité des salles d eau privatives en locaux d habitation AVERTISSEMENT Ce document présente un certain nombre de dispositions constructives ainsi que d orientations

Plus en détail

Le guide de la. plomberie. éditions

Le guide de la. plomberie. éditions Le guide de la plomberie éditions Le guide de la plomberie Mieux comprendre pour bien choisir! éditions Dans la même collection ππmaison et Travaux Le guide du parquet Le guide de la désinsectisation ππargent

Plus en détail

Guide d installation Salle de bains

Guide d installation Salle de bains Guide d installation Salle de bains Bathroom_Install_FR.indd 1 16/08/2010 13:17:16 Installation pas à pas des armoires de salle de bains Nous avons fait un important travail de préparation pour vous faciliter

Plus en détail

PIERRE ASSELIN LES INSTALLATIONS DE PLOMBERIE SANITAIRE MISE EN ŒUVRE

PIERRE ASSELIN LES INSTALLATIONS DE PLOMBERIE SANITAIRE MISE EN ŒUVRE PIERRE ASSELIN LES INSTALLATIONS DE PLOMBERIE SANITAIRE MISE EN ŒUVRE SOMMAIRE 1 AVANT-PROPOS 17 2 LES RESPONSABILITÉS ET ASSURANCES 19 2.1 Domaines traditionnel et non traditionnel 20 2.2 Techniques courantes

Plus en détail

Batibouw 2014 Pré-dossier sanitaire

Batibouw 2014 Pré-dossier sanitaire Batibouw 2014 Pré-dossier sanitaire Van Marcke Meubles La collection Origine est née de l exigence visant à donner une vision nouvelle et plus émouvante de la salle de bains dans un style contemporain.

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1922*V1 DISTRITUB

Avis Technique 14/13-1922*V1 DISTRITUB Avis Technique 14/13-1922*V1 Annule et remplace l Avis Technique 14/13-1922 Tubes en PE-Xc Système de canalisations en PEX PEX piping system PEX Rohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique

Plus en détail

INSTALLATION DU SYSTÈME DE DISTRIBUTION D EAU FROIDE ET D EAU CHAUDE MODULE 8

INSTALLATION DU SYSTÈME DE DISTRIBUTION D EAU FROIDE ET D EAU CHAUDE MODULE 8 INSTALLATION DU SYSTÈME DE DISTRIBUTION D EAU FROIDE ET D EAU CHAUDE MODULE 8 LES PRÉCISIONS D ÉLEMENTS DE A. Prendre connaissance du travail à faire et effectuer la planification d un système de distribution

Plus en détail

SCCV LES VILLAS DE JADE NOTICE DESCRIPTIVE

SCCV LES VILLAS DE JADE NOTICE DESCRIPTIVE SCCV LES VILLAS DE JADE NOTICE DESCRIPTIVE INFRASTRUCTURE Fondations : Le système de fondations sera déterminé par le Maître d œuvre, l ingénieur BA de contrôle suivant la nature du sol. Semelle filante,

Plus en détail

ADDUCTION D EAU; ÉVACUATION DES EAUX

ADDUCTION D EAU; ÉVACUATION DES EAUX XXXX E03 ADDUCTION D EAU; ÉVACUATION DES EAUX XXXX INSTALLATIONS OU PROCÉDÉS POUR OBTENIR, RECUEILLIR OU DISTRIBUER L EAU (forage de puits, obtention de fluides en général à partir de puits E21B; systèmes

Plus en détail

Classement des locaux en fonction de l exposition à l humidité des parois et nomenclature des supports pour revêtements muraux intérieurs

Classement des locaux en fonction de l exposition à l humidité des parois et nomenclature des supports pour revêtements muraux intérieurs Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe spécialisé n 9 Groupe spécialisé n 12 Groupe spécialisé n 13 Cloisons et contre-murs en plâtre Revêtements de sol et produits connexes Revêtements

Plus en détail