Séminaire Mines en milieux fragiles mars 2009

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Séminaire Mines en milieux fragiles mars 2009"

Transcription

1 Séminaire Mines en milieux fragiles mars 2009 Activité IRD F. Colin représentant IRD Pacifique ( Toujours vivant!!)

2 Gt, Provinces, Congrès (CCR) NC La recherche en NC Contrat développement intercollectivités Etat 90% 1% du PIB local 40 millions d euros 400 ETP Partenaires organismes scientifiques: BRGM, CNRS*, CPS* IAC/CIRAD*, IFREMER*, IRD IP, météo-france*, UNC*: Entreprises

3 Des organismes en évolution Politique de site de l IRD : «Écosystèmes et ressources» «Aléas, risques naturels et changement climatique» Plan quadriennal de recherche de l Université «Pôle du vivant» «Pôle pluridisciplinaire de la matière» Stratégie de l IFREMER «De la crevetticulture à l environnement littoral

4 Projets Inter Organismes Plan pluri-formation UNC / IRD ( ) «Connaissance et gestion des écosystèmes littoraux» Plate-forme analytique du vivant (Organismes en NC) Grand Observatoire du Pacifique Sud (Org NC + Pacifique S)

5 Projets Multi-Partenaires ( ) Programme ZoNéCo Convention cadre IFREMER Aquaculteurs-Collectivités Institut Agronomique Néo-Calédonien (Syndicat Mixte ) CNRT-Nickel ( ) Inscription des lagons de Nouvelle-Calédonie. Conservatoire des espaces naturels ( GIP Environnement ) Pole de compétitivité Réseau de surveillance (OEIL) PACENET ( )

6 Thématique mines et environnement ( ) Stratégie IRD and Co 30 MILLIONS D ANNEES D HISTOIRE..

7 Environnement mineral Massifs ultrabasiques = 40% de la surface de la Grande Terre 20 % des ressources mondiales

8 Environnement naturel terrestre Hot spot mondial de la biodiversité Fort endémisme sur roches ultrabasiques et sur latérites Milieu fragile et sensible à la pression anthropique Maquis minier 80% d endémisme

9 Environnement naturel marin 1000 Km de récif barrière, de lagon, de récifs frangeants Biodiversité exceptionnelle Milieu fragile et sensible aux variations environnementales inscription UNESCO au patrimoine mondial

10 Le nickel en Nouvelle-Calédonie Un pays de mineurs Jules Garnier (1864) Usine SLN Doniambo > 100 ans Premières exploitations manuelles Nickel: la ressource essentielle du développement A terme au total en NC: t métal/an

11 SLN (PS) : extension à t Pyrométallurgie (garniérites >2,5 %) Mine Tiébaghi

12 Goro Nickel (PS) : t Hydrométallurgie (latérites 1,5-2%) Water Supply Feed Feed Prep Plant and Mine Preparation Industrial Area Plant Kwe West Residue Storage Facility Camp Base Camp Residue Storage Facility Mine Test Mine / Initial Pit Development Process Port Plant Process Plant Marine effluent pipe

13 Koniambo (PN) : t Pyrométallurgie ( garniérites > 2,5 %) sln koniambo sln + d autres projets comme Prony Ouest,

14 Questionnement des collectivités publiques, des opérateurs miniers et des communautés riveraines Comment accompagner une évolution économique tout en respectant l environnement dans un contexte de biodiversité exceptionnelle et sensible? (Schéma de mise en valeur des ressources minières acté juridiquement en 2008)

15 «Recherche et innovation doivent apporter leur concours à la préservation et à la mise en valeur de l environnement» (article 9 de la Charte sur l environnement, Constitution française)

16 Grandes étapes : UR103 (CAMELIA) Nouméa (Impact anthropique et terrigène sur le lagon) : Etude de faisabilité d un «pôle de recherche sur le nickel» et projets de création d un CNRT à la demande des ministres Recherche et OM, rapports F. Colin 2000 : Colloque SPERA sur les apports terrigènes dans le lagon de NC 2001 : UR037 Nouméa (géosciences environnement tropical) : Recherches menées en collaboration avec autres équipes scientifiques locales et internationales, en partenariat avec collectivités et opérateurs miniers 2003 : Colloque restauration écologique des milieux miniers: 400 participants, recommandations structurelles et scientifiques 2004 : Annonce officielle de la création du CNRT (mais réellement créé en 2007)

17 Grandes étapes : Proposition (Province Sud) réseau de surveillance de l impact du projet Goro-Ni : Etude de faisabilité d un observatoire 2007 : Proposition (gouvernement et état) de création d un pole de compétitivité : REVE: ressources valorisation et vulnérabilité des écosystèmes (y compris sur mines) 2009 : Création par la Province Sud de l ŒIL (Surveillance Goro-Ni) sur nos recommandations

18 Les recherches dans les écosystèmes latéritiques en régions minières Des massifs aux lagons: dimension régionale et amont-aval Du sommet de la canopée à la roche saine Interface lithosphère/hydrosphère/biosphere Approche multi échelle (Images satellite à l atome) et multidisciplinaire (Géologie, géochimie, géomorphologie, géophysique, biologie marine et terrestre, SHS, télédétection, informatique, pharmacologie, santé, etc)

19 Axes thématiques Altération et érosion des ultrabasiques Minerais nickélifères supergènes Fonctionnement bassins versants, mangrove et lagon Spéciation des métaux sols/plantes/eaux État de références (inventaires biodiversité terrestre et marine) Biogéochimie du lagon et impacts Ecotoxicologie, bioaccumulation des métaux et effet sur la santé Mines et foncier, évolution des usages Diffusion et Appropriation de la connaissance (sociétés) Base de métadonnées et interopérabilité

20 Bilan scientifique (5 dernières années) 80 publications internationales 20 doctorats 50 stages de formations Participation à la structuration locale de la recherche dans le domaine (CNRT, réseau, Plans Pluri-Formation, etc Trois colloques, 1 à venir

21 Applications de la Recherche Aide à la décision des collectivités s et opérateurs: Exploration Exploitation Etats de référence Impacts environnementaux (naturels et anthropique) Surveillance Restauration, préservation et Valorisation des écosystèmes et biodiversité

22 Faire ensemble

23 et voir plus loin Merci de votre attention et à demain peut-être pour les conclusions

On privilégie une étude de cas au choix qui prend ancrage dans le milieu local (café, nickel).

On privilégie une étude de cas au choix qui prend ancrage dans le milieu local (café, nickel). PROGRAMME DE GÉOGRAPHIE DE 4 ème I - Des échanges à la dimension du monde Thème 1 - Les espaces majeurs de production et d échanges Thème 2 - Les échanges de marchandises On privilégie une étude de cas

Plus en détail

SCIENCES & TECHNOLOGIES - SANTÉ ET STAPS MASTER SCIENCES DE LA MER. FOGEM : Fonctionnement et Gestion des Ecosystèmes Marins. www.univ-littoral.

SCIENCES & TECHNOLOGIES - SANTÉ ET STAPS MASTER SCIENCES DE LA MER. FOGEM : Fonctionnement et Gestion des Ecosystèmes Marins. www.univ-littoral. SCIENCES & TECHNOLOGIES - SANTÉ ET STAPS MASTER SCIENCES DE LA MER FOGEM : Fonctionnement et Gestion des Ecosystèmes Marins www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION La gestion intégrée de la mer

Plus en détail

http://tee-unice.oca.eu/

http://tee-unice.oca.eu/ DEPARTEMENT TERRE -ENVIRONNEMENT -ESPACE http://tee-unice.oca.eu/ Directrice : Chrystèle VERATI Directeur Adjoint: Riad HASSANI Secrétariat : 0492076868 Pour la rentrée septembre : 2012 Changement de contrat

Plus en détail

NOTICE ANALYTIQUE Rapport de fin d étude M2 IDT Ingénierie du Développement Territorial

NOTICE ANALYTIQUE Rapport de fin d étude M2 IDT Ingénierie du Développement Territorial NOTICE ANALYTIQUE Rapport de fin d étude M2 IDT Ingénierie du Développement Territorial PARCOURS : aménagement géomatique ANNEE UNIVERSITAIRE : 2009/2010 OBSERVATIONS DU JURY A : Très bon rapport de fin

Plus en détail

ECOLE DOCTORALE DU PACIFIQUE. CONSEIL RESTREINT UNC Séance du 3 mars 2014

ECOLE DOCTORALE DU PACIFIQUE. CONSEIL RESTREINT UNC Séance du 3 mars 2014 ECOLE DOCTORALE DU PACIFIQUE CONSEIL RESTREINT UNC Séance du 3 mars 2014 Conseil élargi aux personnalités extérieures NC et organismes de recherche NC En PJ : liste des participants Préambule : Compte

Plus en détail

Les Parcs naturels régionaux

Les Parcs naturels régionaux Les Parcs naturels régionaux Des collectivités territoriales engagées pour la préservation de la biodiversité Thierry MOUGEY - Fédération des PNR de France DÉFINITION D UN PARC NATUREL RÉGIONAL Peut être

Plus en détail

PROGRAMME SYSMIN, 8 ème FED, 2004-2009 Appui au secteur minier du Gabon «Financement et structuration du programme» Présenté par

PROGRAMME SYSMIN, 8 ème FED, 2004-2009 Appui au secteur minier du Gabon «Financement et structuration du programme» Présenté par PROGRAMME SYSMIN, 8 ème FED, 2004-2009 Appui au secteur minier du Gabon «Financement et structuration du programme» Présenté par Séverin EMANE MBA Directeur Général des Mines et de la Géologie Ministère

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère des affaires étrangères PROJET DE LOI

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère des affaires étrangères PROJET DE LOI RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères PROJET DE LOI autorisant l approbation de l avenant à la convention entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement du Canada

Plus en détail

ValorIG 06 Intégration des données marines et SIG

ValorIG 06 Intégration des données marines et SIG ValorIG 06 Intégration des données marines et SIG Quelle place pour l Ifremer dans les initiatives de rationalisation de la gestion de données en France et en Europe? (Réseaux, Géo-Portails, ) G.Maudire

Plus en détail

La géomatique en Nouvelle-Calédonie usages professionnels et potentiels économiques

La géomatique en Nouvelle-Calédonie usages professionnels et potentiels économiques La géomatique en Nouvelle-Calédonie usages professionnels et potentiels économiques www.observatoire-numerique.nc Charlotte ULLMANN Direction Observatoire Numérique NC 1 > Filière numérique 2 > Valorisation

Plus en détail

Ça marche. Le Doctorat comment. Quelques pistes pour vous aider. Etudes doctorales - Montpellier SupAgro

Ça marche. Le Doctorat comment. Quelques pistes pour vous aider. Etudes doctorales - Montpellier SupAgro Le Doctorat comment Ça marche Quelques pistes pour vous aider 1 c est: environ 200 doctorants, rattachés à 4 Ecoles Doctorales accueillis dans 21 laboratoires de Recherche (UMR) Directeur scientifique

Plus en détail

Département Formation Continue

Département Formation Continue Département Formation Continue Statuts créés par le conseil d administration de l UNC du 23 juillet 2010 Formation continue = destinée aux personnes engagées ou non dans la vie active désireuses de compléter

Plus en détail

Mention SDUEE Sciences de l Univers, Environnement, Écologie www.master.sduee.upmc.fr

Mention SDUEE Sciences de l Univers, Environnement, Écologie www.master.sduee.upmc.fr Mention SDUEE Sciences de l Univers, Environnement, Écologie www.master.sduee.upmc.fr Disciplines très variées Étude de l environnement au sens large: -Espace (planétologie) - Terre Fluide: atmosphère,

Plus en détail

Bilan premier semestre 2011

Bilan premier semestre 2011 Bilan premier semestre 211 DIMENC Mines/métallurgie - chiffres et faits marquants Numéro 1 1 Marché du nickel 1.1 - Cours et stocks En dépit d une progression de plus d un dollar en début d année, le premier

Plus en détail

LA GRANDE ÉCOLE EUROPÉENNE D INGÉNIEURS DANS LE DOMAINE DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT

LA GRANDE ÉCOLE EUROPÉENNE D INGÉNIEURS DANS LE DOMAINE DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT 2013 LA GRANDE ÉCOLE EUROPÉENNE D INGÉNIEURS DANS LE DOMAINE DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT INSTITUT DES SCIENCES ET INDUSTRIES DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT AgroParisTech s est donné deux missions

Plus en détail

Les systèmes d information géographique : SIG

Les systèmes d information géographique : SIG DEUST Géosciences Université de Nouvelle-Calédonie Les systèmes d information géographique : SIG Université de la Nouvelle-Calédonie M. Vendé-Leclerc Service Géologique de la Nouvelle-Calédonie DIMENC

Plus en détail

Fès. Licences Fondamentales. Filière SMC : Sciences de la Matière Chimie Coordonnateur : Pr. Mohammed KHALDI

Fès. Licences Fondamentales. Filière SMC : Sciences de la Matière Chimie Coordonnateur : Pr. Mohammed KHALDI Université Sidi Mohammed Ben Abdellah Faculté des Sciences Dhar El Mahraz Fès LICENCES FONDAMENTALES Licences Fondamentales Filière SMC : Sciences de la Matière Chimie Coordonnateur : Pr. Mohammed KHALDI

Plus en détail

Réseau de campus de l USTL

Réseau de campus de l USTL Réseau de campus de l USTL Le réseau de campus est commun aux 5 établissements du DUSVA (Domaine Universitaire Scientifique de Villeneuve d'ascq): - USTL - ENIC - ENSCL - EC-Lille - IEMN Quelques chiffres:

Plus en détail

L expertise scientifique au service des territoires littoraux et de l océanographie

L expertise scientifique au service des territoires littoraux et de l océanographie L expertise scientifique au service des territoires littoraux et de l océanographie 2 Aménagement et environnement littoral et marin Le développement des zones côtières connaît une expansion à travers

Plus en détail

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012 STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE Août 2012 Projet sectoriel Cadre réglementaire et orientations politiques Etat des lieux Amélioration de la connaissance Préservation de Valorisation de la

Plus en détail

CLUB DSI 10 JUIN 2010

CLUB DSI 10 JUIN 2010 PRESENTATION DE LA DSI SOFINOR CLUB DSI 10 JUIN 2010 SOFINOR Le Groupe SOFINOR est l un des plus importants groupes financiers de Nouvelle-Calédonie. Le statut juridique de la holding financière est celui

Plus en détail

Le Plan Stratégique pour l Economie Numérique

Le Plan Stratégique pour l Economie Numérique Le Plan Stratégique pour l Economie Numérique 1. Pourquoi un plan stratégique? 2. La construction du PSEN 3. Les orientations et actions du plan 4. La gouvernance (Conseil du numérique) Cellule Economie

Plus en détail

Communauté d Universités et Établissements. Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence. Université Côte d Azur (UCA) - page 1

Communauté d Universités et Établissements. Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence. Université Côte d Azur (UCA) - page 1 Communauté d Universités et Établissements Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence Université Côte d Azur (UCA) - page 1 En 2015 le paysage français de l Enseignement supérieur et de la Recherche

Plus en détail

Un littoral, des littoraux Le patrimoine naturel et culturel du littoral Du 7 au 9 octobre 2015

Un littoral, des littoraux Le patrimoine naturel et culturel du littoral Du 7 au 9 octobre 2015 Département des conservateurs Formation permanente Un littoral, des littoraux Le patrimoine naturel et culturel du littoral Du 7 au 9 octobre 2015 Crédit photographique : Laurent Mignaux / MEDDE-MLETR

Plus en détail

La nature, excellence et base économique de l agglomération

La nature, excellence et base économique de l agglomération 3491-INTERIEUR_ANGERS_thème 25/09/03 12:27 Page 14 Thème 1 La nature, excellence et base économique Thème 1 Le Projet d agglomération 2015 Angers, laboratoire de l économie du futur Les performances économiques

Plus en détail

MASTER (LMD) GESTION DE DONNEES ET SPATIALISATION EN ENVIRONNEMENT (GSE)

MASTER (LMD) GESTION DE DONNEES ET SPATIALISATION EN ENVIRONNEMENT (GSE) MASTER (LMD) GESTION DE DONNEES ET SPATIALISATION EN ENVIRONNEMENT (GSE) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : STIC POUR L'ECOLOGIE

Plus en détail

Université de Nouvelle-Calédonie Ecole Doctorale : Milieux Insulaires Ultra-Marins Laboratoire Insulaire du Vivant et de l Environnement.

Université de Nouvelle-Calédonie Ecole Doctorale : Milieux Insulaires Ultra-Marins Laboratoire Insulaire du Vivant et de l Environnement. Université de Nouvelle-Calédonie Ecole Doctorale : Milieux Insulaires Ultra-Marins Laboratoire Insulaire du Vivant et de l Environnement Thèse Présentée par Alexandre LAGRANGE Pour obtenir le grade de

Plus en détail

Cadre d Intervention Transversal 2013-2016

Cadre d Intervention Transversal 2013-2016 Cadre d Intervention Transversal 2013-2016 BIODIVERSITE Présentation aux parties prenantes françaises 10 juin 2013 Calendrier Elaboration inter services AFD Discussion avec les administrations françaises

Plus en détail

Le Parc naturel régional des SIG. Restructuration d un SIG et diffusion des données dans le cadre de la directive Inspire

Le Parc naturel régional des SIG. Restructuration d un SIG et diffusion des données dans le cadre de la directive Inspire SIG Restructuration d un SIG et diffusion des données dans le cadre de la directive Inspire Comment utiliser la directive Inspire à l échelle d un SIG historique pour en assurer la refonte? Claire Devaud

Plus en détail

Convention-cadre de partenariat entre

Convention-cadre de partenariat entre D O S S I E R D E P R E S S E Convention-cadre de partenariat entre le Syndicat intercommunal de rivière du Calavon-Coulon, le Conservatoire d espaces naturels de Provence-Alpes-Côte d Azur et le Parc

Plus en détail

GKR. Geological Knowledge Representation Base de connaissances métallogéniques

GKR. Geological Knowledge Representation Base de connaissances métallogéniques GKR Geological Knowledge Representation Base de connaissances métallogéniques Objets Organiser un ensemble d informations complexes et hétérogènes pour orienter l exploration minière aux échelles tactiques

Plus en détail

BACCALAURÉAT MAJEURE MINEURE BIOLOGIE

BACCALAURÉAT MAJEURE MINEURE BIOLOGIE BACCALAURÉAT MAJEURE MINEURE «PROGRAMME CAMPUS ADMISSION RÉGIME 1 Baccalauréat Rimouski automne hiver TC TP Majeure Rimouski automne hiver TC TP Mineure Rimouski automne hiver TC TP L UQAR offre un programme

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE)

MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE) MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : BIOLOGIE DES PLANTES

Plus en détail

préambule Chères doctorantes, chers doctorants,

préambule Chères doctorantes, chers doctorants, préambule Chères doctorantes, chers doctorants, Pour la 8 ème année, l Université de Nouvelle- Calédonie (UNC ) organise des doctoriales sur le campus de Nouville. Cette manifestation a pour vocation de

Plus en détail

L Initiative pour la Réduction de la Pauvreté et la Gestion de l Environnement (PREMI)

L Initiative pour la Réduction de la Pauvreté et la Gestion de l Environnement (PREMI) L Initiative pour la Réduction de la Pauvreté et la Gestion de l Environnement (PREMI) Un partenariat en appui aux politiques environnementales en Afrique de l Ouest PROGRAMME AFRIQUE CENTRALE ET OCCIDENTALE

Plus en détail

Africa GIS & SIGAFRIQUE network

Africa GIS & SIGAFRIQUE network Africa GIS & SIGAFRIQUE network Final meeting of the pilot phase (2003-2005): 2005): main results SIG Afrique & Réseau SIGAfrique Réunion finale de la phase pilote (2003-2005): 2005): principaux résultats

Plus en détail

Nouveaux entrants CNRS - Délégation Côte d'azur. Thématiques : www.cnrs.fr/cote-azur

Nouveaux entrants CNRS - Délégation Côte d'azur. Thématiques : www.cnrs.fr/cote-azur Nouveaux entrants Thématiques : Nouveaux entrants 20 /0/20 Programme de la journé ématiqus : Nouveaux entrants 20 Chiffres clés Le CNRS en Côte d Azur, c est : - 3 unités de recherche de recherche - 9

Plus en détail

LES INDUSTRIES EXTRACTIVES

LES INDUSTRIES EXTRACTIVES LES INDUSTRIES EXTRACTIVES 1. Les mesures pratiques qui ont été prises et les progrès réalisés dans leur mise en œuvre Depuis son accession à l indépendance, le Mali, à travers ses différents plans de

Plus en détail

Le C.I.A.C.T. du 6 mars 2006 a arrêté le principe d un diagnostic territorial préalable aux futurs CPER et aux programmes européens.

Le C.I.A.C.T. du 6 mars 2006 a arrêté le principe d un diagnostic territorial préalable aux futurs CPER et aux programmes européens. La présente circulaire a pour objet de préciser, à ce stade, les conditions d engagement de ces travaux, notamment en ce qui concerne l architecture des futurs contrats pour faciliter le travail de concertation

Plus en détail

Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique

Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique 1. Responsable du projet Le syndicat mixte du Parc naturel régional de Brière Centre administratif Ile de

Plus en détail

Les outils d aide à la connaissance et à la gestion des zones humides littorales via les Pôles relais zones humides

Les outils d aide à la connaissance et à la gestion des zones humides littorales via les Pôles relais zones humides Les outils d aide à la connaissance et à la gestion des zones humides littorales via les Pôles relais zones humides Connaissance et gestion des zones humides : Lagunes et marais Formation ATEN / Pôle lagunes

Plus en détail

DROIT DE L ENVIRONNEMENT LITTORAL ET MARIN

DROIT DE L ENVIRONNEMENT LITTORAL ET MARIN MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION DROIT DE L ENVIRONNEMENT LITTORAL ET MARIN www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION Apporter aux étudiants et professionnels de l environnement, de l aménagement et

Plus en détail

FORMATIONS OUVRANT DROIT AU VERSEMENT DE LA TAXE D'APPRENTISSAGE Année Universitaire 2011-2012

FORMATIONS OUVRANT DROIT AU VERSEMENT DE LA TAXE D'APPRENTISSAGE Année Universitaire 2011-2012 FORMATIONS OUVRANT DROIT AU VERSEMENT DE LA TAXE D'APPRENTISSAGE Année Universitaire 2011-2012 Organisme gestionnaire : UNIVERSITE LILLE 1 59655 Villeneuve d'ascq Cedex Siret : 19593559800019 Les DUT,

Plus en détail

Maîtrise universitaire ès Sciences en géosciences de l environnement. Master of Science (MSc) in Environmental Geosciences.

Maîtrise universitaire ès Sciences en géosciences de l environnement. Master of Science (MSc) in Environmental Geosciences. Maîtrise universitaire ès Sciences en géosciences de l environnement Faculté des géosciences et de l environnement Université de Lausanne Plan d études Entrée en vigueur I 14 septembre 2009 Faculté des

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION Axe Objectif thématique (art. 9 Règ. Généralet Règ. FEDER) Objectif Spécifique Priorité d'investissement (art. 5 Règ. FEDER) 5 - Accentuer l'engagement de La Réunion dans un développement durable OT 6

Plus en détail

De GenoSol à GenoBiome, mise en place d une structure analytique pour évaluer l état biologique du sol

De GenoSol à GenoBiome, mise en place d une structure analytique pour évaluer l état biologique du sol De GenoSol à GenoBiome, mise en place d une structure analytique pour évaluer l état biologique du sol Lionel RANJARD, Samuel Dequiedt, Pierre-Alain Maron, Anne-Laure Blieux. UMR Agroécologie-plateforme

Plus en détail

Explorons pour l avenir

Explorons pour l avenir Explorons pour l avenir SERVICES A L EXPLORATION MINERALE Espace Vaucanson 82 rue Anatole France F 38100 Grenoble T : +336 95 52 13 66 contact@gexplore.fr www.gexplore.fr Ce que nous sommes GexplOre est

Plus en détail

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12,999,976 km 9,136,765 km 1,276,765 km 499,892 km 245,066 km 112,907 km 36,765 km 24,159 km 7899 km 2408 km 76 km 12 14 16 1 12 7 3 1 6 2 5 4 3 11 9 10 8 18 20 21 22 23 24 26 28 30

Plus en détail

Expérience du Réseau CREF et FODI au Nord-Kivu, RDC

Expérience du Réseau CREF et FODI au Nord-Kivu, RDC CARTOGRAPHIE PARTICIPATIVE ET MICROZONAGE Expérience du Réseau CREF et FODI au Nord-Kivu, RDC Plan de la présentation Réseau CREF et FODI Motivation de la cartographie participative Etapes déjà franchies

Plus en détail

LA VALEUR DE LA FORÊT: INDICATIONS FOURNIES PAR L IPV

LA VALEUR DE LA FORÊT: INDICATIONS FOURNIES PAR L IPV LA VALEUR DE LA FORÊT: INDICATIONS FOURNIES PAR L IPV PRÉSENTATION LORS D UN ATELIER DE L ORDRE DES INGÉNIEURS FORESTIERS DU QUÉBEC QUÉBEC LE 20 MARS 2013 HARVEY L. MEAD harveymead.org La forêt, pour construire

Plus en détail

AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. CREATION D UNE BANQUE DE DONNEES DONNEES GEOSPATIALES NATIONALE

AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. CREATION D UNE BANQUE DE DONNEES DONNEES GEOSPATIALES NATIONALE AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. CREATION D UNE BANQUE DE DONNEES GEOSPATIALE CREATION A D UNE L ECHELLE BANQUE NATIONAL DE DONNEES GEOSPATIALES NATIONALE 1 AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. P O Box 3463

Plus en détail

Schéma directeur V1.1

Schéma directeur V1.1 Schéma directeur V1.1 Ce document reprend les éléments issus du projet e-biogenouest identifiés comme permettant de piloter et de mettre en cohérence les demandes budgétaires auprès de différentes tutelles

Plus en détail

SITE OFFICIEL DU CONGRES

SITE OFFICIEL DU CONGRES http://congress ise2012.agropolis.fr/ SITE OFFICIEL DU CONGRES 31/05/2012 Page 1 ACADEMIE DE MONTPELLIER http://lhgmontpellier.fr/downloads/accueil/news/2011/courrier%20aux%20 quipes%20disciplinaires.pdf

Plus en détail

MASTER (LMD) BIODIVERSITE, EVOLUTION

MASTER (LMD) BIODIVERSITE, EVOLUTION MASTER (LMD) BIODIVERSITE, EVOLUTION RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : ECOLOGIE, BIODIVERSITE Spécialité : FORMATION A

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE 2013/2014

RAPPORT D ACTIVITE 2013/2014 RAPPORT D ACTIVITE 2013/2014 1 Table des matières 1. LA GESTION DE L OBSERVATOIRE LORS DE CETTE PREMIERE ANNEE 2013/2014 :...3 1.1 ANIMATION...3 1.2 COMMUNICATION...4 2. LES TRAVAUX DE L OBSERVATOIRE :

Plus en détail

Gestion de la donnée au BRGM des grandes banques nationales aux simples résultats d'études. Journée BDD OSUC 15/01/2014

Gestion de la donnée au BRGM des grandes banques nationales aux simples résultats d'études. Journée BDD OSUC 15/01/2014 Gestion de la donnée au BRGM des grandes banques nationales aux simples résultats d'études Journée BDD OSUC 15/01/2014 Contexte de la présentation Gestion de banques de données de référence Expertise Conduite

Plus en détail

NOT AN OFFICIAL UNCTAD RECORD REPUBLIQUE DU MALI. Ministère des Mines DIRECTION NATIONALE DE LA GEOLOGIE ET DES MINES

NOT AN OFFICIAL UNCTAD RECORD REPUBLIQUE DU MALI. Ministère des Mines DIRECTION NATIONALE DE LA GEOLOGIE ET DES MINES NOT AN OFFICIAL UNCTAD RECORD REPUBLIQUE DU MALI Ministère des Mines DIRECTION NATIONALE DE LA GEOLOGIE ET DES MINES NOVEMBRE 2009 13 ème Conférence et Exposition sur le Négoce et le Financement du Pétrole,

Plus en détail

PREMIER MINISTRE. relative à l'observation du niveau de la mer et à la gestion et la diffusion des données en résultant

PREMIER MINISTRE. relative à l'observation du niveau de la mer et à la gestion et la diffusion des données en résultant Liberté' Égalité' Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE PREMIER MINISTRE Secrétariat Général de la Mer Le Secrétaire général Paris, le 20 avril 2010 N 863/SGMER Instruction relative à l'observation du niveau

Plus en détail

On the spot. Ecocertification et images satellites. Exploitation forestière tropicale au Cameroun

On the spot. Ecocertification et images satellites. Exploitation forestière tropicale au Cameroun On the spot Ecocertification et images satellites Exploitation forestière tropicale au Cameroun Exploitation forestière tropicale au Cameroun Un nombre croissant d opérateurs forestiers s engagent dans

Plus en détail

Rapport d étape. Alliance nationale de recherche pour l Environnement

Rapport d étape. Alliance nationale de recherche pour l Environnement 2 0 1 0 p o u r d e m a i n Rapport d étape Alliance nationale de recherche pour l Environnement Les 12 membres fondateurs de l Alliance nationale de recherche pour l Environnement sommaire 4 Pourquoi?

Plus en détail

TELA BOTANICA Le réseau des botanistes francophones. Daniel MATHIEU, président dmathieu@tela-botanica.org Montpellier, FRANCE

TELA BOTANICA Le réseau des botanistes francophones. Daniel MATHIEU, président dmathieu@tela-botanica.org Montpellier, FRANCE Daniel MATHIEU, président dmathieu@tela-botanica.org Montpellier, FRANCE Mettre les botanistes en réseau autour de projets concrêts Objectifs Collecter données et connaissances Sensibiliser et former Tela

Plus en détail

Programme MASTERE 1 ère Année PTP A- Enseignement théorique : (200 heures)

Programme MASTERE 1 ère Année PTP A- Enseignement théorique : (200 heures) Programme MASTERE 1 ère Année PTP A- Enseignement théorique : (200 heures) Module 1- Paysage, art et culture (25 heures) - Evolution de la pensée dans la vie en société (espace urbain, espace rural) -

Plus en détail

Les bases de données de propriétés des pesticides

Les bases de données de propriétés des pesticides Les bases de données de propriétés des pesticides Ohri YAMADA 1 Françoise BOUNEB 2, Laurent CHAVANE 3, Béatrice CHION 1, Jean-Luc DUPUPET 4, Josette FOURNIER 5, Sonia GRIMBUHLER 6, Alexandre NOUGADERE

Plus en détail

CENTRE DE DOCUMENTATION OUTIL DE RECHERCHE MER/LITTORAL/ENVIRONNEMENT

CENTRE DE DOCUMENTATION OUTIL DE RECHERCHE MER/LITTORAL/ENVIRONNEMENT CENTRE DE DOCUMENTATION OUTIL DE RECHERCHE MER/LITTORAL/ENVIRONNEMENT ORGANISMES PUBLIQUES ET PRIVES SITES INTERNET (consultation informations/documentations et catalogues des ouvrages) ACCES MINITEL (catalogues

Plus en détail

sciences_developpement 2006/3/3 10:38 page xvii #17 Rapport Science et Technologie Composition du Comité RST Composition du groupe de travail

sciences_developpement 2006/3/3 10:38 page xvii #17 Rapport Science et Technologie Composition du Comité RST Composition du groupe de travail sciences_developpement 2006/3/3 10:38 page xvii #17 TABLE DES MATIÈRES Rapport Science et Technologie Composition du Comité RST Avant-propos Composition du groupe de travail Introduction Vue d ensemble

Plus en détail

Sextant Panorama des projets et des données

Sextant Panorama des projets et des données Sextant - Infrastructure de données géographiques marines et littorales Sextant Panorama des projets et des données J. Meillon, E. Quimbert, C. Satra-Le Bris, M. Treguer Centre de Bretagne 29280 Plouzané

Plus en détail

Les lisières urbaines à la Réunion Approche des lisières sur le TCO et autres expériences sur le territoire

Les lisières urbaines à la Réunion Approche des lisières sur le TCO et autres expériences sur le territoire Les lisières urbaines à la Réunion Approche des lisières sur le TCO et autres expériences sur le territoire CAUE 23/05/14 Présentation Agence zone UP Laurence BREGENT Clémence LECAPLAIN Caue 1 Définition

Plus en détail

25/02/2013. Le SIBV de la Seiche. Commission Professionnelle Agricole (CPA) Réunion n 1 22 février 2013 Piré-sur-Seiche

25/02/2013. Le SIBV de la Seiche. Commission Professionnelle Agricole (CPA) Réunion n 1 22 février 2013 Piré-sur-Seiche Le SIBV de la Seiche Commission Professionnelle Agricole (CPA) Réunion n 1 22 février 2013 Piré-sur-Seiche 1 PROGRAMME D ACTIONS Collectivités Particuliers Gestion des eaux pluviales Actions Industriels,

Plus en détail

Le monde évolue, l Afrique se transforme, 2iE accompagne cet élan

Le monde évolue, l Afrique se transforme, 2iE accompagne cet élan Le monde évolue, l Afrique se transforme, 2iE accompagne cet élan FORMATIONS EAU & ASSAINISSEMENT ÉNERGIE & ELECTRICITÉ ENVIRONNEMENT & DÉVELOPPEMENT DURABLE GÉNIE CIVIL & MINES MANAGEMENT & ENTREPRENEURIAT

Plus en détail

Point de Contact National. Assurer l approvisionnement en matières premières non énergétiques et non agricoles

Point de Contact National. Assurer l approvisionnement en matières premières non énergétiques et non agricoles Point de Contact National Assurer l approvisionnement en matières premières non énergétiques et non agricoles Répartition du sujet selon les thématiques 1 Calls Waste Water Inno. Low carbon, ressource

Plus en détail

CAMPAGNE D EMPLOIS ENSEIGNANTS 2012

CAMPAGNE D EMPLOIS ENSEIGNANTS 2012 CAMPAGNE D EMPLOIS ENSEIGNANTS 2012 ETABLISSEMENT : UM2 COMPOSANTE : Faculté des Sciences SITE : Campus Triolet IDENTIFICATION DU POSTE : N : Corps : Section CNU : 67 Nature demandée : Maître de Conférence

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Profession : Géologue, spécialiste en pédologie appliquée et assainissement-dépollution des sols

CURRICULUM VITAE. Profession : Géologue, spécialiste en pédologie appliquée et assainissement-dépollution des sols CURRICULUM VITAE Nom : NYAMA ATIBAGOUA Bienvenu Employeur actuel : Depuis août 2002 à ce jour, MINRESI / Institut de Recherches Géologiques et Minières (IRGM) / Centre de Recherches Géologiques et Minières

Plus en détail

COMMENT CONCILIER LES EXTREMES Développement, Mise en oeuvre, et Intégration plus large des stratégies sur les Aires protégées MADAGASCAR

COMMENT CONCILIER LES EXTREMES Développement, Mise en oeuvre, et Intégration plus large des stratégies sur les Aires protégées MADAGASCAR COMMENT CONCILIER LES EXTREMES Développement, Mise en oeuvre, et Intégration plus large des stratégies sur les Aires protégées MADAGASCAR RANDRIAMAHALEO Sahoby Ministère de l Environnement et des Forêts

Plus en détail

Avancées et reculs des mangroves guyanaises: bilan par analyse spatiale sur plusieurs décennies

Avancées et reculs des mangroves guyanaises: bilan par analyse spatiale sur plusieurs décennies Oral Master 2, Fonctionnement des Ecosystèmes Naturels et cultivés, 10 juin 2009 Avancées et reculs des mangroves guyanaises: bilan par analyse spatiale sur plusieurs décennies Elodie Blanchard Encadrant:

Plus en détail

FORMATIONS OUVRANT DROIT AU VERSEMENT DE LA TAXE D'APPRENTISSAGE Année Universitaire 2014-2015

FORMATIONS OUVRANT DROIT AU VERSEMENT DE LA TAXE D'APPRENTISSAGE Année Universitaire 2014-2015 FORMATIONS OUVRANT DROIT AU VERSEMENT DE LA TAXE D'APPRENTISSAGE Année Universitaire 2014-2015 Organisme gestionnaire : UNIVERSITE LILLE 1 59655 Villeneuve d'ascq Cedex Siret : 19593559800019 Tél 03 20

Plus en détail

Nous vivons une période d extinction massive, in Allez Savoir! N 19, Février 2001.

Nous vivons une période d extinction massive, in Allez Savoir! N 19, Février 2001. RÉFÉRENCES de L EXPOSITION Biodiversité & Enjeux Nous vivons une période d extinction massive, in Allez Savoir! N 19, Février 2001. Mounolou J-C., 2002, La biodiversité in Université de tous les savoirs.

Plus en détail

Kit de présentation du SRCE Consultation. Schéma régional de cohérence écologique

Kit de présentation du SRCE Consultation. Schéma régional de cohérence écologique Kit de présentation du SRCE Consultation Schéma régional de cohérence écologique Définition du SRCE Trame Verte et Bleue (lois Grenelle) Schéma Régional de Cohérence Ecologique Elaboration Etat / Région

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification 1 sur 5 04/03/2014 16:06 Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé MASTER : MASTER Master recherche et professionnel Sciences de la

Plus en détail

Les Relations avec des Pays Hôtes et les Communautés impactées par les grands projets

Les Relations avec des Pays Hôtes et les Communautés impactées par les grands projets Les Relations avec des Pays Hôtes et les Communautés impactées par les grands projets Yves Roussel Directeur-Général Délégué Goro Nickel FEDEM 23 Octobre Constatations Les évolutions au cours des dernières

Plus en détail

MASTER. Major en gestion de la forêt et du paysage. MSc in Environmental Sciences

MASTER. Major en gestion de la forêt et du paysage. MSc in Environmental Sciences MASTER MSc in Environmental Sciences Major en gestion de la forêt et du paysage Département des sciences de l environnement Departement Umweltwissenschaften Master en sciences naturelles de l environnement

Plus en détail

L AFD EN NOUVELLE-CALÉDONIE. Un partenariat renouvelé pour un développement durable

L AFD EN NOUVELLE-CALÉDONIE. Un partenariat renouvelé pour un développement durable L AFD EN NOUVELLE-CALÉDONIE Un partenariat renouvelé pour un développement durable L AGENCE FRANÇAISE DE DEVELOPPEMENT (AFD) intervient, via son agence régionale de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, au Vanuatu

Plus en détail

La Nouvelle-Calédonie va-t-elle devenir un état indépendant? Si oui, à quelle échéance? Si non, pourquoi? Pourquoi la France conserverait-elle une

La Nouvelle-Calédonie va-t-elle devenir un état indépendant? Si oui, à quelle échéance? Si non, pourquoi? Pourquoi la France conserverait-elle une Nouvelle Calédonie La Nouvelle-Calédonie va-t-elle devenir un état indépendant? Si oui, à quelle échéance? Si non, pourquoi? Pourquoi la France conserverait-elle une souveraineté sur un territoire si loin

Plus en détail

FICHE DESCRIPTIVE DE STAGE N 17023 Direction/secteur : DM/MBTM

FICHE DESCRIPTIVE DE STAGE N 17023 Direction/secteur : DM/MBTM FICHE DESCRIPTIVE DE STAGE N 17023 Direction/secteur : DM/MBTM Intitulé du sujet : Démarche WCM- Management de la performance Le centre SLN Tiébaghi s engage dans une démarche WCM (Word Class Management)

Plus en détail

VII RÉUNION DES MINISTRES DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM DÉCLARATIONS FINALES

VII RÉUNION DES MINISTRES DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM DÉCLARATIONS FINALES VII RÉUNION DES MINISTRES DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM DÉCLARATIONS FINALES 1. L agriculture et la pêche sont des secteurs essentiels pour le développement social et économique

Plus en détail

Kalideos : des images pour la science. Observatoire et aide à la modélisation

Kalideos : des images pour la science. Observatoire et aide à la modélisation Interactions Nature-Société, analyse et modèles. UMR6554 LETG, La Baule 2006 1 Kalideos : des images pour la science. Observatoire et aide à la modélisation AURELIE SAND*, HELENE DE BOISSEZON *, ERWANN

Plus en détail

L Ecole et observatoire des sciences de la Terre

L Ecole et observatoire des sciences de la Terre L Ecole et observatoire des sciences de la Terre Michel GRANET LabEx G-EAU-THERMIE PROFONDE JOURNÉE DE LANCEMENT 14 Juin 2012 Un peu d histoire des sciences de la Terre à Strasbourg Quelques dates clés

Plus en détail

LA TRAME VERTE ET BLEUE DU NORD-PAS DE CALAIS

LA TRAME VERTE ET BLEUE DU NORD-PAS DE CALAIS LA TRAME VERTE ET BLEUE DU NORD-PAS DE CALAIS 1 Les objectifs opérationnels de la Trame Verte et Bleue Connaître Observer Evaluer Restaurer, préserver et gérer les cœurs de nature La Trame Verte et Bleue,

Plus en détail

École doctorale n 341 Evolution, Ecosystèmes, Microbiologie, Modélisation (E2M2)

École doctorale n 341 Evolution, Ecosystèmes, Microbiologie, Modélisation (E2M2) Formations et diplômes Rapport d'évaluation École doctorale n 341 Evolution, Ecosystèmes, Microbiologie, Modélisation (E2M2) Université Claude Bernard Lyon 1 UCB Institut national des sciences appliquées

Plus en détail

MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013

MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013 MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013 Le Master 2 Paysage et Aménagement est une spécialité du Master Urbanisme et Aménagement. Celui-ci est

Plus en détail

Formations à l Information Scientifique et Technique

Formations à l Information Scientifique et Technique Invitation à participer aux Formations à l Information Scientifique et Technique Bibliothèque universitaire Du lundi 17 au jeudi 27 novembre 2014 Organisées par la Bibliothèque de l Université de la Nouvelle

Plus en détail

Table ronde n 2. «Infrastructures, systèmes d observa6on et services d informa6on environnementale et clima6que»

Table ronde n 2. «Infrastructures, systèmes d observa6on et services d informa6on environnementale et clima6que» Table ronde n 2 Les bases de données sont u2lisées par la communauté scien2fique dans le cadre de ses recherches. Ce

Plus en détail

REVÉGÉTALISATION DE SITES MINIERS ET VALORISATION DE BOUES DE STATIONS D ÉPURATION : CAS DE LA NOUVELLE-CALÉDONIE. Par Olivier LAROCHE

REVÉGÉTALISATION DE SITES MINIERS ET VALORISATION DE BOUES DE STATIONS D ÉPURATION : CAS DE LA NOUVELLE-CALÉDONIE. Par Olivier LAROCHE REVÉGÉTALISATION DE SITES MINIERS ET VALORISATION DE BOUES DE STATIONS D ÉPURATION : CAS DE LA NOUVELLE-CALÉDONIE Par Olivier LAROCHE Essai présenté au Centre Universitaire de Formation en Environnement

Plus en détail

Science de la biodiversité: ce que nous savons sur la biodiversité et une idée de ce que nous ne savons pas

Science de la biodiversité: ce que nous savons sur la biodiversité et une idée de ce que nous ne savons pas Science de la biodiversité: ce que nous savons sur la biodiversité et une idée de ce que nous ne savons pas Andrew Gonzalez Québec Centre for Biodiversity Science http://qcbs.ca Un message inquiétant Ces

Plus en détail

Orientations stratégiques en matière de développement minier

Orientations stratégiques en matière de développement minier Ministère de l Energie et des Mines Orientations stratégiques en matière de développement minier Journées Nationales de l Industrie Minérale Marrakech, 23-25 novembre 2005 1 Plan de l exposé Place de l

Plus en détail

Hiérarchisation des enjeux et cadrage des objectifs par les élus

Hiérarchisation des enjeux et cadrage des objectifs par les élus Aider les maîtres d ouvrages et leurs techniciens à réviser leur programme pluriannuel de gestion des cours d eau en prenant en compte l hydromorphologie et les objectifs du SDAGE 2010-2015. Ce document

Plus en détail

L offre de formation du CUFR. Suivre vos études supérieures à Mayotte

L offre de formation du CUFR. Suivre vos études supérieures à Mayotte L offre de formation du CUFR Suivre vos études supérieures à Mayotte Présentation Le Centre Universitaire de Mayotte a été créé en 2011. Il a pour mission d assurer des formations supérieures, sous forme

Plus en détail

Organisation du travail en équipe autour d un plan de gestion d un espace naturel

Organisation du travail en équipe autour d un plan de gestion d un espace naturel Organisation du travail en équipe autour d un plan de gestion d un espace naturel Exemple de la Réserve Naturelle des îlet de Petite Terre Formation «structuration de la gestion des sites du conservatoire

Plus en détail

Retour sur les déploiements eduroam et Fédération Éducation/Recherche

Retour sur les déploiements eduroam et Fédération Éducation/Recherche Séminaire Aristote Sécurité et Mobilité Retour sur les déploiements eduroam et Fédération Éducation/Recherche 7 février2013 Agenda La communauté RENATER L offre de service La mobilité numérique avec la

Plus en détail

Présentation des études menées par le BRGM, relatives aux TSUNAMIS et réalisées dans le cadre du Plan Séisme

Présentation des études menées par le BRGM, relatives aux TSUNAMIS et réalisées dans le cadre du Plan Séisme Présentation des études menées par le BRGM, relatives aux TSUNAMIS et réalisées dans le cadre du Plan Séisme Base de données TSUNAMIS Étude préliminaire de l aléa tsunamis en MEDITERRANEE et aux ANTILLES

Plus en détail