SQL SERVER 2008 Le 20/10/2010

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SQL SERVER 2008 Le 20/10/2010"

Transcription

1 Définitions SQL SERVER 2008 Le 20/10/2010 Une base de données est un objet particulièrement difficile à définir puisqu il est abordé en pratique selon différents points de vue : Pour un administrateur, une base de données est un ensemble fichiers contenant des données à sauvegarder et à sécuriser. Pour un utilisateur, une base de données est un espace où il peut enregistrer des informations, les retrouver et les faire traiter automatiquement par un ordinateur. Pour un développeur, une base de données est un ensemble de tables contenant des données, d'index permettant d'accélérer leur récupération et de procédures permettant d'y travailler de la manière la plus rapide et la plus sûre. Une base de données SQL est constituée d'au moins deux fichiers: 1. Un fichier de données, avec une extension.mdf ; 2. Un fichier de journal, avec une extension.ldf. Elle est composée de plusieurs familles d'objets: tables, vues, requêtes, procédures stockées, déclencheurs (triggers) Sur tout système SQL Server, on trouve quatre bases système, correspondant chacune à une fonction propre. master, contient toute les informations nécessaires au fonctionnement du serveur. model, contient plusieurs tables système, ces tables se trouvent dans toute les bases. msdb, est la base support de l'agent SQL Server, qui s'en sert pour connaître les tâches à automatiser, les évènements à traiter. tempdb, cette base sert seulement au stockage temporaire. Création d'une base de données. Pour créer une base de données SQL Server, il est possible d'utiliser soit SQL Server Management Studio, soit du code Transact SQL(T-SQL). Démarrez / Tous les programmes / Microsoft SQL Server 2008 R2 / SQL Server Management Studio et cliquer sur le bouton Se conn pour se connecter à une instance du moteur de base de données SQL Server. En utilisant SQL Server Management Studio 1. Dans l'explorateur d'objets, Cliquez avec le bouton droit sur Bases de données, puis cliquez sur Nouvelle base de données 2. Dans la fenêtre Nouvelle base de données, entrez le nom de la base de données. 3. Pour créer la base de données en acceptant toutes les valeurs par défaut, cliquez sur OK, sinon effectuez les étapes facultatives ci-après cliquez sur OK.

2 4. Pour modifier le nom du propriétaire, cliquez sur ( ) afin de sélectionner un autre propriétaire. Remarque: L'option Utiliser l'indexation de texte intégral est toujours activée et estompée, car toutes les bases de données utilisateur sont activées pour la recherche en texte intégral à partir de SQL Server Pour modifier les valeurs par défaut des données primaires et des fichiers journaux de transactions, dans la grille Fichiers de la base de données, cliquez sur la cellule appropriée, puis entrez la nouvelle valeur. En utilisant du code Transact SQL Comme de nombreuses instructions Transact-SQL, l'instruction CREATE DATABASE nécessite un paramètre obligatoire : le nom de la base de données. Au cours de la création d'une base de données avec le langage Transact SQL, il faut préciser : Le nom logique du fichier pour le manipuler avec le langage Transact SQL. Le nom physique pour préciser l emplacement du fichier. Une taille initiale. Une taille maximale. Un pas d incrémentation. Exemple1: CREATE DATABASE MaBase ON (NAME =MaBaseData, FILENAME= 'D:\MabaseData.mdf', SIZE = 20, MAXSIZE = 100, FILEGROWTH=1) LOG ON (NAME =MaBaseLog, FILENAME= 'D:\MabaseLog.ldf', SIZE = 10, MAXSIZE = 50, FILEGROWTH=1) GO NAME : Nom logique du fichier. FILENAME: Emplacement et nom physique du fichier. SIZE: Taille initiale du fichier en mégaoctets (MB). La taille par défaut est de 1 mégaoctet. MAXSIZE: Taille maximum du fichier indiquée en mégaoctets. Si aucune valeur n est précisée, alors la taille du fichier sera limitée par la place libre sur le disque. FILEGROWTH : Précise le pas d incrément pour la taille du fichier, qui ne pourra jamais dépasser la valeur maximale. Les extensions possèdent une taille de 64 Ko. C est donc la valeur minimale du pas d incrément qu il faut fixer. LOG ON : Emplacement du journal de transactions. Le journal de transactions stocke les modifications apportées aux données. À chaque INSERT, UPDATE ou DELETE, une écriture est faite dans le journal avant l écriture dans la base. La validation des transactions est également consignée dans le journal. Ce journal sert à la récupération des données en cas de panne.

3 Le mot clé GO sépare les instructions si plus d'une instruction est envoyée dans un même traitement. GO est facultatif lorsque le traitement contient uniquement une seule instruction. Dans l'éditeur de requête, appuyez sur la touche F5 pour exécuter l'instruction et créer une base de données nommée MaBase Exemple2: Création d'une base de données sans paramètres: CREATE DATABASE MaBase Pour SQL Sever 2008 R2, La base de données ainsi crée se trouve par défaut dans: C:\Program Files\Microsoft SQL server\mssql10_50.mssqlserver\mssql\data. Remarque: Lorsque vous créez une base de données sans paramètres, SQL Server effectue une copie de la base de données model et remplace le nom de la copie par le nom de la base de données. Suppression d'une base de données. La suppression d'une base de données est une opération simple mais irréversible. En supprimant la base, vous supprimez en même temps tous les fichiers qui lui sont associées, sans les mettre dans la corbeille. Syntaxe DROP DATABASE MaBase Supprime la base de données MaBase. Remarque: Il n est pas possible de supprimer les bases système. Renommer une base de données. Il est possible de changer le nom d'une base de données sans risque pour les données qu'elle contient Syntaxe ALTER DATABASE Gestion MODIFY NAME = BaseGestion Renomme la base appelée Gestion en base appelée BaseGestion. Gestion des tables et index Pour créer une table, vous devez fournir un nom pour la table et les noms et les types de données de chaque colonne dans la table. Il est aussi recommandé d'indiquer si les valeurs Null sont autorisées dans chaque colonne. La plupart des tables possèdent une clé primaire constituée d'une ou plusieurs colonnes de la table. Une clé primaire est toujours unique. Le Moteur de base de données applique la restriction qui veut que les valeurs de clé primaire ne peuvent pas être répétées dans la table. Les types de données Lors de la définition d une colonne, on précisera le format d utilisation de la donnée ainsi que le mode de stockage par le type de la colonne. a. Types de données système Ces types sont disponibles pour toutes les bases de données en standard.

4 Caractères char[(n)] varchar(n max) nchar[(n)] nvarchar(n max) decimal[(p[,d])] numeric[(p[,d])] bigint int Chaîne de caractères de longueur fixe, de n caractères maximum. Par défaut 1, maximum 8000 caractères. Chaîne de caractères à longueur variable, de n caractères maximum. Par défaut 1, maximum 8000 caractères. En précisant max, la variable peut contenir des données de type texte allant jusqu à 231 caractères. Chaîne de caractères unicode, maximum 4000 caractères. Chaîne de caractères unicode, maximum En précisant max, la variable peut contenir des données de type texte allant jusqu à 2 31 octets. Numérique Numérique exact de précision p (nombre de chiffres total), avec d chiffres à droite de la virgule. p est compris entre 1 et 38, 18 par défaut. d est compris entre 1 et p, 0 par défaut. Exemple : pour décimal (8,3) l intervalle admis sera de ,999 à ,999. Les valeurs sont gérées de à Identique à decimal. Pour le type decimal, la précision pourra être parfois plus grande que celle requise. Type de données entier codé sur 8 octets. Les valeurs stockées avec ce type de données sont comprises entre ( ) et ( ). Nombre entier entre ( ) et ( ). Le type de données int est spécifique SQL Server et son synonyme integer est quant à lui compatible ISO. smallint Nombre entier entre (32768) et (+32767). tinyint Nombre entier positif entre 0 et 255. float[(n)] Numérique approché de n chiffres, n allant de 1 à 53. real money smallmoney Identique à float(24). Numérique au format monétaire compris entre , 5808 et , 5807 (8 octets). Numérique au format monétaire compris entre ,3648 et ,3647 (4 octets). Date

5 datetime Smalldatetime datetime2 Datetimeoffset Date time Permet de stocker une date et une heure sur 8 octets. 4 pour un nombre de jours par rapport au 1er janvier 1900, 4 pour un nombre de millisecondes après minuit. Les dates sont gérées du 1er janvier 1753 au 31 décembre Les heures sont gérées avec une précision de 3,33 millisecondes. Permet de stocker une date et une heure sur 4 octets. Les dates sont gérées du 1er janvier 1900 au 6 juin 2079, à la minute près. Plus précis que le type datetime, il permet de stocker une donnée de type date et heure comprise entre le 01/01/0001 et le 31/12/9999 avec une précision de 100 nanosecondes. Permet de stocker une donnée de type date et heure comprise entre le 01/01/0001 et le 31/12/9999 avec une précision de 100 nanosecondes. Les informations horaires sont stockées au format UTC et le décalage horaire est conservé afin de retrouver l heure locale renseignée initialement. Permet de stocker une date comprise entre le 01/01/0001 et le 31/12/9999 avec une précision d une journée. Permet de stocker une donnée positive de type heure inférieure à 24h00 avec une précision de 100 nanosecondes Types de données définis par l utilisateur Il est possible de définir ses propres types de données, soit par l intermédiaire de Management Studio, soit par la commande CREATE TYPE. Syntaxe (création) CREATE TYPE nomtype {FROM typedebase [ ( longueur [, precision ] ) ] [ NULL NOT NULL ] } Exemples: Création d un type MyType pour les colonnes telles que nom client, nom fournisseur etc. : CREATE TYPE MyType FROM VARCHAR(30) NULL Création d un type MyNum pour des valeurs numériques entre -999 et +999 : CREATE TYPE MyNum FROM numeric(3) NOT NULL Demander la création d un nouveau type de données depuis SQL Server Management Studio : Lancez SQL Server Management Studio. Développez votre base de données/ Programmabilité/ Types puis faites un clic-droit sur Types de données définis par l'utilisateur et choisir Nouveau type de données défini par l'utilisateur. Saisissez par exemple Montant dans la zone Nom. Et sélectionnez decimal comme type de données. Donnez 8 à la zone Précision et 2 pour Echelle. Validez par OK. Vous verrez votre type qui figure dans le groupetypes de données définis par l'utilisateur. Pour supprimer un type défini par l'utilisateur, il suffit d'y faire un clic droit et sélectionner Supprimer.

6 Syntaxe (suppression) DROP TYPE [ schema_name. ] type_name [ ; ] Un type ne pourra pas être supprimé s il est utilisé dans une table de la base où il a été créé. Exemple: le code suivant supprime le type MyType DROP TYPE MyType Créer une table Dans une fenêtre Éditeur de requêtes, tapez et exécutez le code suivant pour créer une simple table nommée Produits. Les colonnes de la table sont nommées IDProduit, NomProduit, Prix, et DescriptionProduit. La colonne IDProduit est la clé primaire de la table. int, varchar(25), money, et text sont les types de données de ces colonnes. Seules les colonnes Prix et DescriptionProduit peuvent n'avoir aucune donnée lors de l'insertion ou de la modification d'une ligne. Cette instruction contient un élément facultatif (dbo.) appelé un schéma. Le schéma est l'objet de base de données qui est propriétaire de la table. Si vous êtes administrateur, dbo est le schéma par défaut. dbo représente le propriétaire de la base de données. Syntaxe: CREATE TABLE [dbo.]produits (IDProduit int PRIMARY KEY NOT NULL, NomProduit varchar(25) NOT NULL, Prix money NULL, DescriptionProduit text NULL) GO Pour afficher les informations sur la table Produits, on utilise la procédure stockée sp_help comme suit EXEC sp_help Produits. On peut créer des colonnes virtuelles calculées: par exemple, le calcul d'un prix TTC, à partir du prix HT et du taux de TVA. Dans l'instruction CREATE TABLE, il suffit de définir la colonne par la clause PrixTTC AS (PrixHT*(1 + TVA)). Les valeurs de cette colonne ne sont pas stockées dans la table, mais recalculées à la demande. Il n'est pas possible de créer des colonnes calculées à partir de l'interface de SQL Server Management Studio.

2011 Hakim Benameurlaine 1

2011 Hakim Benameurlaine 1 Table des matières 1 CRÉATION DES OBJETS DE BASES DE DONNÉES... 2 1.1 Architecture d une base de données... 2 1.1.1 Niveau logique... 2 1.1.2 Niveau physique... 3 1.2 Gestion d une base de données... 3

Plus en détail

2011 Hakim Benameurlaine 1

2011 Hakim Benameurlaine 1 Table des matières 1 PRÉSENTATION DE TSQL... 2 1.1 Historique... 2 1.2 Les différents types d instructions... 2 1.2.1 Langage de Définition des Données... 2 1.2.2 Langage de Manipulation des Données...

Plus en détail

Création et Gestion des tables

Création et Gestion des tables Création et Gestion des tables Version 1.0 Z Grégory CASANOVA 2 Sommaire 1 Introduction... 3 2 Pré-requis... 4 3 Les tables... 5 3.1 Les types de données... 5 3.1.1 Les types de données Sql Server... 5

Plus en détail

1 introduction : SQL server

1 introduction : SQL server Lycée lissan eddine ibn_elkhatib laayoune SGBDR 1 Pr H.LAARAJ 2015/2016 2 1 introduction : SQL server 1 3 SQL server SQL-Server est un SGBDR Client-Serveur qui utilise TRANSACT-SQL dans ses transactions.

Plus en détail

Procédures Stockées WAVESOFT... 12 ws_sp_getidtable... 12. Exemple :... 12. ws_sp_getnextsouche... 12. Exemple :... 12

Procédures Stockées WAVESOFT... 12 ws_sp_getidtable... 12. Exemple :... 12. ws_sp_getnextsouche... 12. Exemple :... 12 Table des matières Les Triggers... 2 Syntaxe... 2 Explications... 2 Les évènements déclencheurs des triggers... 3 Les modes de comportements des triggers... 4 Les pseudo tables... 5 Exemple... 6 Les procédures

Plus en détail

UTILISER LE SERVEUR MYSQL...

UTILISER LE SERVEUR MYSQL... MySQL (pour Windows 9x) UTILISER LE SERVEUR MYSQL... 2 LANCER LE SERVEUR MYSQL... 2 ARRETER LE SERVEUR MYSQL... 3 TRAVAIL AVEC LA CONSOLE MYSQL... 3 CREATION / SUPPRESSION D'UN BASE... 3 UTILISER UN BASE...

Plus en détail

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Plan Généralités Langage de Définition des (LDD) Langage de Manipulation

Plus en détail

1/28. I Utiliser à bon escient les types de données proposés par SQL, ou. Introduction 3/28

1/28. I Utiliser à bon escient les types de données proposés par SQL, ou. Introduction 3/28 Introduction 1/28 2/28 Anne-Cécile Caron Licence MIAGE - BDD 2015-2016 Objectifs Après ce cours, les TD et TP correspondants, vous devez être capables de I Créer des tables à partir d un modèle I Utiliser

Plus en détail

1/ Présentation de SQL Server :

1/ Présentation de SQL Server : Chapitre II I Vue d ensemble de Microsoft SQL Server Chapitre I : Vue d ensemble de Microsoft SQL Server Module: SQL server Semestre 3 Année: 2010/2011 Sommaire 1/ Présentation de SQL Server 2/ Architerture

Plus en détail

2011 Hakim Benameurlaine 1

2011 Hakim Benameurlaine 1 Table des matières 1 UTILISATION DES OUTILS DE REQUÊTES... 2 1.1 Bases de données SQL Server... 2 1.2 Éditions de SQL Server... 3 1.3 Les outils de SQL Server... 4 2011 Hakim Benameurlaine 1 1 UTILISATION

Plus en détail

Encryptions, compression et partitionnement des données

Encryptions, compression et partitionnement des données Encryptions, compression et partitionnement des données Version 1.0 Grégory CASANOVA 2 Compression, encryption et partitionnement des données Sommaire 1 Introduction... 3 2 Encryption transparente des

Plus en détail

SQL - Server. Le Langage SQL Transact-Sql. Michel Tuffery

SQL - Server. Le Langage SQL Transact-Sql. Michel Tuffery SQL - Server Le Langage SQL Transact-Sql Michel Tuffery Notion de Base SQL 7 Logique Physique Nom Base Nom logique Nom logique Nom logique Fichier primaire.mdf Fichier secondaire.mdf Fichier journal.ldf

Plus en détail

Le Langage De Description De Données(LDD)

Le Langage De Description De Données(LDD) Base de données Le Langage De Description De Données(LDD) Créer des tables Décrire les différents types de données utilisables pour les définitions de colonne Modifier la définition des tables Supprimer,

Plus en détail

Cours n 6 SQL : Langage de définition des données (LDD)

Cours n 6 SQL : Langage de définition des données (LDD) Cours n 6 SQL : Langage de définition des données (LDD) Chantal Reynaud Université Paris X - Nanterre UFR SEGMI - IUP MIAGE Cours de Systèmes de Gestion de Données Licence MIAGE 2003/2004 1 Plan I. Langage

Plus en détail

DOSSIER D'ACTIVITES SUR LE PHP N 03 Créer une base de données MySQL avec PHPMyAdmin

DOSSIER D'ACTIVITES SUR LE PHP N 03 Créer une base de données MySQL avec PHPMyAdmin DOSSIER D'ACTIVITES SUR LE PHP N 03 Créer une base de données MySQL avec PHPMyAdmin Objectifs : Apprendre à l apprenant à lancer un serveur local «Apache» Apprendre à l'apprenant à lancer un serveur MySQL

Plus en détail

Bases de données. Jean-Yves Antoine. VALORIA - Université François Rabelais Jean-Yves.Antoine@univ-tours.fr. L3 S&T mention Informatique

Bases de données. Jean-Yves Antoine. VALORIA - Université François Rabelais Jean-Yves.Antoine@univ-tours.fr. L3 S&T mention Informatique Bases de données Jean-Yves Antoine VALORIA - Université François Rabelais Jean-Yves.Antoine@univ-tours.fr L3 S&T mention Informatique Bases de Données IUP Vannes, UBS J.Y. Antoine 1 Bases de données SGBD

Plus en détail

Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD

Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD 1 SQL : Introduction SQL : Structured Query Langage langage de gestion de bases de donn ees relationnelles pour Définir les données (LDD) interroger

Plus en détail

Modification des données stockées dans une base. LIF4 - Initiation aux Bases de données : SQL - 3. Exemple. Insertion. Insertion utilisant une requête

Modification des données stockées dans une base. LIF4 - Initiation aux Bases de données : SQL - 3. Exemple. Insertion. Insertion utilisant une requête Modification des données stockées dans une base LIF4 - Initiation aux Bases de données : SQL - 3 E.Coquery emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr http ://liris.cnrs.fr/ ecoquery La modification s effectue par

Plus en détail

Instructions SQL. Première partie : Langage de description et de gestion des données

Instructions SQL. Première partie : Langage de description et de gestion des données Instructions SQL Première partie : Langage de description et de gestion des données Quelques instructions et leur syntaxe 1. Introduction Trois principales catégories d instructions. Instructions de création

Plus en détail

Étape préalable à la création

Étape préalable à la création Base - Le gestionnaire de bases de données de OpenOffice.org 3 Étape préalable à la création Dans une base de données OpenOffice.org Base, les données sont stockées dans les tables. Une table est un ensemble

Plus en détail

Les instructions du DDL

Les instructions du DDL Les instructions du DDL Mots clés : CREATE TABLE, ALTER TABLE, Contrainte d'intégrités, CONSTRAINT, PRIMARY KEY, FOREIGN KEY, REFERENCES, UNIQUE, CHECK, NULL Etablir le schéma entités relations attributs

Plus en détail

11. MySQL. Cours Web. MySQL. 11. MySQL. 11. MySQL. Structured Query Language. Lionel Seinturier. Université Pierre & Marie Curie

11. MySQL. Cours Web. MySQL. 11. MySQL. 11. MySQL. Structured Query Language. Lionel Seinturier. Université Pierre & Marie Curie Cours Web Lionel Seinturier Université Pierre & Marie Curie Lionel.Seinturier@lip6.fr Structured Query Language Langage de manipulation des données stockées dans une base de données interrogation/insertion/modification/suppression

Plus en détail

TP SQL Server2005 Procédures stockées et déclencheurs

TP SQL Server2005 Procédures stockées et déclencheurs 1 TP SQL Server2005 Procédures stockées et déclencheurs Objectifs: - création et test de procédures stockées, - création et test de déclencheurs sur votre base de données Gescom. Condition de réalisation

Plus en détail

Access et Org.Base : mêmes objectifs? Description du thème : Création de grilles d écran pour une école de conduite.

Access et Org.Base : mêmes objectifs? Description du thème : Création de grilles d écran pour une école de conduite. Access et Org.Base : mêmes objectifs? Description du thème : Création de grilles d écran pour une école de conduite. Mots-clés : Niveau : Bases de données relationnelles, Open Office, champs, relations,

Plus en détail

Base de donnée relationnelle. Exemple de table: Film. Exemple de table: Acteur. Exemple de table: Role. Contenu de la table Role

Base de donnée relationnelle. Exemple de table: Film. Exemple de table: Acteur. Exemple de table: Role. Contenu de la table Role IFT7 Programmation Serveur Web avec PHP Introduction à MySQL Base de donnée relationnelle Une base de données relationnelle est composée de plusieurs tables possédant des relations logiques (théorie des

Plus en détail

Configuration du mode d'authentification Windows. Pour vérifier que SQL Server utilise l'authentification Windows

Configuration du mode d'authentification Windows. Pour vérifier que SQL Server utilise l'authentification Windows Configuration du mode d'authentification Windows Dans cet exercice, vous allez vérifier que SQL Server est configuré pour utiliser l'authentification Windows afin d'autoriser l'accès à SQL Server par le

Plus en détail

Microsoft OSQL OSQL ou l'outil de base pour gérer SQL Server

Microsoft OSQL OSQL ou l'outil de base pour gérer SQL Server Microsoft OSQL OSQL ou l'outil de base pour gérer SQL Server Suite à mon précédent article concernant MSDE, je me suis rendu compte à partir des commentaires que de nombreux utilisateurs avaient des problèmes

Plus en détail

Formateur : Caroline CHAILLET Cours 4740A - Implémentation d'une base de données Microsoft SQL Server 2005 1/134

Formateur : Caroline CHAILLET Cours 4740A - Implémentation d'une base de données Microsoft SQL Server 2005 1/134 COURS 4740A - IMPLEMENTATION D UNE BASE DE DONNEES SQL SERVER 2005 1/134 MODULE 1 : CREATION DE BASES DE DONNEES ET DE FICHIERS DE BASES DE DONNEES Leçon 1 : Création de bases de données 1. Eléments à

Plus en détail

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT Nom Prénom Promotion Date Buhl Damien Année 1 Groupe 2 21 Janvier 2007 CER Prosit n 22 Mots-Clés : - Requête/Langage SQL Le langage SQL (Structured Query Language) est un langage de requêtes, il permet

Plus en détail

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 SQL Sommaire : COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE MANIPULATION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE CONTROLE TRANSACTIONNEL... 2 COMMANDES DE REQUETE DE DONNEES... 2 COMMANDES

Plus en détail

DB Main Bien débuter.

DB Main Bien débuter. DB Main Bien débuter. Downloader depuis http://www.info.fundp.ac.be/~dbm/ L élaboration d une base de données se fait en 4 étapes : 1. L analyse conceptionnelle 2. Le MCD modèle conceptuel de données.

Plus en détail

SQL : création et mises-à-jour de schémas et de données

SQL : création et mises-à-jour de schémas et de données SQL : création et mises-à-jour de schémas et de données Commandes de définition de données (DDL) Commandes de mise-à-jour de données (DML) Vues SQL-MAJ, vues-1 / 33 Exemple Définition de la relation

Plus en détail

Introduction aux Systemes d Information et aux Bases de Données

Introduction aux Systemes d Information et aux Bases de Données Introduction aux Systemes d Information et aux Bases de Données L2 Informatique Serenella Cerrito Département d Informatique Évry 2014-2015 Quels valeurs peut prendre un attribut? Ici, les types les plus

Plus en détail

Chapitre V. Les bases de données relationnelles en pratique : Mise en oeuvre et utilisation

Chapitre V. Les bases de données relationnelles en pratique : Mise en oeuvre et utilisation Chapitre V Les bases de données relationnelles en pratique : Mise en oeuvre et utilisation 175 Mise en oeuvre et utilisation d une base de données : points principaux Organisation d un système de gestion

Plus en détail

ORACLE SQL LDD. Langage de définition de données

ORACLE SQL LDD. Langage de définition de données ORACLE SQL LDD Langage de définition de données Le langage SQL (Structured Query Language) SQL a été normalisé par l ANSI puis par l ISO depuis 1986 sous ses différents aspects : LDD : définition des données

Plus en détail

Corrigé de l'atelier pratique du module 3 : Récupération d'urgence

Corrigé de l'atelier pratique du module 3 : Récupération d'urgence Corrigé de l'atelier pratique du module 3 : Récupération d'urgence Table des matières Atelier pratique 3 : Récupération d'urgence 1 Exercice 1 : Implémentation d'une stratégie de sauvegarde 1 Exercice

Plus en détail

TP3 : Ajout d'un modèle. Ajouter des Classes de modèle. 1- L approche Code First

TP3 : Ajout d'un modèle. Ajouter des Classes de modèle. 1- L approche Code First TP3 : Ajout d'un modèle 1- L approche Code First Dans cette section, vous ajouterez quelques classes pour gérer les films dans une base de données. Ces classes vont constituer la partie «modèle» de l'application

Plus en détail

SQL Server 2008 R2 Best practices. Copyright WaveSoft [2013] n Azur 0810 001 274

SQL Server 2008 R2 Best practices. Copyright WaveSoft [2013] n Azur 0810 001 274 SQL Server 2008 R2 Best practices Copyright WaveSoft [2013] n Azur 0810 001 274 PLAN - Les éditions de SQL Server 2008 - Installation de SQL Server - Gestion de la mémoire et des processeurs - Les plans

Plus en détail

Modélisation et Gestion des bases de données avec mysql workbench

Modélisation et Gestion des bases de données avec mysql workbench Modélisation et Gestion des bases de données avec mysql workbench par novembre 2011 Table des matières 1 Installation 3 1.1 Ecran de chargement 3 1.2 Page d accueil 3 2 Réalisation d une base de données

Plus en détail

Corrigé de l'atelier pratique du module 5 : Analyse de SQL Server

Corrigé de l'atelier pratique du module 5 : Analyse de SQL Server Corrigé de l'atelier pratique du module 5 : Analyse de SQL Server Table des matières Atelier pratique 5 : Analyse de SQL Server 1 Exercice 1 : Analyse des performances SQL Server 1 Exercice 2 : Suivi de

Plus en détail

Corrigé de l'atelier pratique du module 4 : Gestion de la sécurité

Corrigé de l'atelier pratique du module 4 : Gestion de la sécurité Corrigé de l'atelier pratique du module 4 : Gestion de la sécurité Table des matières Atelier pratique 4 : Gestion de la sécurité 1 Exercice 1 : Création de connexions et affectation des autorisations

Plus en détail

DATE 06/10/2014. Page 2. Mise à jour du BP 2015 06/10/2014 THEME MISE A JOUR DU BP 2015

DATE 06/10/2014. Page 2. Mise à jour du BP 2015 06/10/2014 THEME MISE A JOUR DU BP 2015 Mise à jour du BP 2015 06/10/2014 2 THEME MISE A JOUR DU BP 2015 DATE 06/10/2014 3 Sommaire 1 INFORMATION IMPORTANTE... 4 2 QUE FAUT-IL TELECHARGER?... 4 3 MISE A JOUR COTE DSI... 4 3.1 IMPORT DE LA CCNT32...

Plus en détail

Cours 3 Le langage SQL

Cours 3 Le langage SQL DUT SRC IUT de Marne-la-Vallée 05/02/2014 M2203 Bases de données Cours 3 Le langage SQL Philippe Gambette Sources Cours de Tony Grandame à l'iut de Marne-la-Vallée en 2010-2011 Cours de Mathieu Mangeot,

Plus en détail

Design et création d une base de données

Design et création d une base de données Design et création d une base de données Version 1.0 Z Grégory CASANOVA 2 Design et création d une base de données [03/07/09] Sommaire 1 Introduction... 3 2 Pré-requis... 4 3 Design et création de bases

Plus en détail

Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données

Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données Objets d une base de données Dans un schéma Tables, vues Index, clusters, séquences, synonymes Packages, procédures, fonctions, déclencheurs

Plus en détail

1ère année LMD informatique/mathématique, UHL Batna. Module Bureautique. TD n 2 Windows XP

1ère année LMD informatique/mathématique, UHL Batna. Module Bureautique. TD n 2 Windows XP 1 TD n 2 Windows XP 1. Définition Windows est le système d'exploitation fourni par la compagnie Microsoft. Windows XP est un système multiutilisateur et multitâche qui fonctionne sur les micro-ordinateurs

Plus en détail

TP n o 14 : Bases de données, première partie

TP n o 14 : Bases de données, première partie TP n o 14 : Bases de données, première partie I Introduction Dans ce TP nous allons effectuer des opérations élementaires sur une base de données ne comportant qu une seule table. Lors de la prochaine

Plus en détail

II. EXCEL/QUERY ET SQL

II. EXCEL/QUERY ET SQL I. AU TRAVAIL, SQL! 1. Qu est-ce que SQL?... 19 2. SQL est un indépendant... 19 3. Comment est structuré le SQL?... 20 4. Base, table et champ... 21 5. Quelle est la syntaxe générale des instructions SQL?...

Plus en détail

Mode Opératoire Ciel Gestion commerciale V 12 et s (2006)

Mode Opératoire Ciel Gestion commerciale V 12 et s (2006) 1/6 09/05/2006-18:44:31 Mode Opératoire Ciel Gestion commerciale V 12 et s (2006) C. Terrier Reproduction autorisée pour des formateurs dans un cadre pédagogique et non commercial après autorisation de

Plus en détail

Description de l Automate de Transfert

Description de l Automate de Transfert Description de l Automate de Transfert Généralités... 2 Paramétrage général... 3 Définition des tâches... 4 L activité en cours... 6 Mise en route... 7 Pilotage par SQL... 8 Serveur DDE (Echange dynamique

Plus en détail

Olivier Mondet http://unidentified-one.net

Olivier Mondet http://unidentified-one.net T-GSI Ch.4 Le Langage SQL LDD, LCD Cet exercice guidé reprend le plan suivis lors de l intervention de formation faite pour l académie de Versailles. L objectif principal visait en la présentation du langage

Plus en détail

Vulnérabilités logicielles Injection SQL

Vulnérabilités logicielles Injection SQL MGR850 Hiver 2014 Vulnérabilités logicielles Injection SQL Hakima Ould-Slimane Chargée de cours École de technologie supérieure (ÉTS) Département de génie électrique 1 Plan SQL Injection SQL Injections

Plus en détail

Introduction au bases de données Access

Introduction au bases de données Access Introduction au bases de données Access Marielle Delhom Tr1 2006-2007 Plan I - Prise en main d'access II - Les tables III - Les requêtes IV - Les formulaires V - Les états Marielle Delhom Tr2 2006-2007

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE MINIMAL DU LANGAGE SQL DE MYSQL

AIDE-MÉMOIRE MINIMAL DU LANGAGE SQL DE MYSQL AIDE-MÉMOIRE MINIMAL DU LANGAGE SQL DE MYSQL Michel Cartereau, 10 avril 2013 Ce document présente l'essentiel à connaître afin d'utiliser le langage SQL (structured query language) au sein du système de

Plus en détail

Objectifs du TP : Initiation à Access

Objectifs du TP : Initiation à Access Objectifs du TP : Initiation à Access I. Introduction Microsoft Access fait partie de l ensemble Microsoft Office. C est un SGBDR (système de gestion de bases de données relationnelles) présentant une

Plus en détail

Tutorial sur SQL Server 2000

Tutorial sur SQL Server 2000 Tutorial sur SQL Server 2000 Système d'exploitation est 2000 pro et Serveur 2000 Sommaire 1 - Installation... 2 2 - Mise à jour... 5 3 - Présentation... 7 3-1 - Service Manager (Démarrer/Programmes/Microsoft

Plus en détail

Découverte de l ordinateur. Explorer l ordinateur et gérer ses fichiers

Découverte de l ordinateur. Explorer l ordinateur et gérer ses fichiers Découverte de l ordinateur Explorer l ordinateur et gérer ses fichiers SOMMAIRE I L ORDINATEUR ET L EXPLORATEUR... 3 1.1 : PRESENTATION ET GENERALITES... 3 1.2 : CONNAÎTRE LES PROPRIETES D UN ELEMENT...

Plus en détail

Corrigé de l'atelier pratique du module 7 : Automatisation des tâches d'administration

Corrigé de l'atelier pratique du module 7 : Automatisation des tâches d'administration Corrigé de l'atelier pratique du module 7 : Automatisation des tâches d'administration Table des matières Atelier pratique 7 : Automatisation des tâches d'administration 1 Exercice 1 : Configuration de

Plus en détail

Introduction. Catalogues multiples

Introduction. Catalogues multiples 1 Quick Start Maintenance Photo Supreme Introduction Photo Supreme est un logiciel dit de «Gestion de documents numériques». Photo Supreme vous permet de gérer vos photos. Il peut classer les fichiers

Plus en détail

Sauvegarde automatique des données de l ordinateur. Manuel d utilisation

Sauvegarde automatique des données de l ordinateur. Manuel d utilisation Sauvegarde automatique des données de l ordinateur Manuel d utilisation Sommaire 1- Présentation de la Sauvegarde automatique des données... 3 2- Interface de l'application Sauvegarde automatique des données...

Plus en détail

CREER ET FORMATER UNE PARTITION DE DISQUE DUR 1 QUE SONT LES PARTITIONS ET LES LECTEURS LOGIQUES? 6

CREER ET FORMATER UNE PARTITION DE DISQUE DUR 1 QUE SONT LES PARTITIONS ET LES LECTEURS LOGIQUES? 6 Table des matières. CREER ET FORMATER UNE PARTITION DE DISQUE DUR 1 QUE SONT LES PARTITIONS ET LES LECTEURS LOGIQUES? 6 QUE SONT LES DISQUES DE BASE ET LES DISQUES DYNAMIQUES? 6 FORMATAGE DES DISQUES ET

Plus en détail

Guide SQL Server 2008 pour HYSAS

Guide SQL Server 2008 pour HYSAS Guide SQL Server 2008 pour HYSAS Sommaire 1- Lancement de l exécutable 3 2- Paramétrage pour des postes clients 11 3- Paramétrage Windows 13 4- Création de l installation avec Visor 24 1- Lancement de

Plus en détail

1. Introduction... 2. 2. Avantages, fonctionnalités, limitations et configuration requise... 2. Avantages... 2

1. Introduction... 2. 2. Avantages, fonctionnalités, limitations et configuration requise... 2. Avantages... 2 Guide de démarrage rapide : moteur Zip Sommaire 1. Introduction... 2 2. Avantages, fonctionnalités, limitations et configuration requise... 2 Avantages... 2 Fonctionnalités spécifiques au moteur Zip de

Plus en détail

1 Partie A : administration d une base de donnée à travers PhpMyAdmin

1 Partie A : administration d une base de donnée à travers PhpMyAdmin Ce TP se compose en 2 sections : une section de prise en main (sur ordinateur) et une section d exercice (sur papier) concernant l algèbre relationnelle. 1 Partie A : administration d une base de donnée

Plus en détail

Sauvegarde d une base de données

Sauvegarde d une base de données Sauvegarde d une base de données Version 1.0 Grégory CASANOVA 2 Sauvegarde d une base de données Sommaire 1 Introduction... 3 2 Différents types de sauvegarde... 4 2.1 Sauvegarde complète de base de données...

Plus en détail

Modbus 06/05/2013. Version 1.3

Modbus 06/05/2013. Version 1.3 06/05/2013 Version 1.3 Le protocole Modbus TCP, mode «Maître» Table des matières 1 Pré-requis... 3 2 Connecteur Modbus... 3 2.1 Ajout d un connecteur Modbus TCP... 3 2.2 Configuration d un connecteur Modbus

Plus en détail

Procédure d installation :

Procédure d installation : Procédure d installation : 1 / Pré-requis : Vous pouvez télécharger le fichier d installation sur le site Internet de Microsoft à l adresse suivante : http://www.microsoft.com/downloads/details.aspx?familyid=01af61e6-2f63-4291-bcad-

Plus en détail

Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion

Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion III.1- Définition de schémas Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion RAPPELS Contraintes d intégrité sous Oracle Notion de vue Typage des attributs Contrainte d intégrité Intra-relation

Plus en détail

Importer des données

Importer des données 2 Importer des données Saisir et gérer ses données dans Excel est simple et pratique mais, un jour ou l autre, vous aurez besoin de récupérer des données depuis des systèmes divers : fichier exporté depuis

Plus en détail

Les bases de données (suite) Support de cours Pascal Ballet

Les bases de données (suite) Support de cours Pascal Ballet Les bases de données (suite) Support de cours Pascal Ballet La saisie et l'impression des données Les formulaires de saisie Les formulaires de saisie jouent deux rôles importants : - la mise en forme des

Plus en détail

IMPLANTATION D UNE BASE DE DONNEES SOUS MS-ACCESS 97

IMPLANTATION D UNE BASE DE DONNEES SOUS MS-ACCESS 97 Stage STT050 - Novembre 2000 Page 1 IMPLANTATION D UNE BASE DE DONNEES SOUS MS-ACCESS 97 GENERALITES SUR MS-ACCESS Fonctionnalités de MS-ACCESS Access 97 est un produit Microsoft de type SGBDR (Système

Plus en détail

Corrigé de l'atelier pratique du module 1 : Installation et configuration de SQL Server 2005

Corrigé de l'atelier pratique du module 1 : Installation et configuration de SQL Server 2005 Corrigé de l'atelier pratique du module 1 : Installation et configuration de SQL Server 2005 Table des matières Atelier pratique 1 : Installation et configuration de SQL Server 2005 1 Exercice 1 : Réalisation

Plus en détail

Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL

Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL ENT - Clé sql2009 BD - Mírian Halfeld-Ferrari p. 1 Insertion dans une relation Pour insérer un tuple dans une relation: insert into Sailors

Plus en détail

Cours: Administration d'une Base de Données

Cours: Administration d'une Base de Données Bases de Données Avancées Module A IUT Lumière, License CE-STAT 2006-2007 Pierre Parrend Cours: Administration d'une Base de Données Table of Contents Principes...1 Structure d'un Base de Données...1 Architecture...1

Plus en détail

PHP 5. La base de données MySql. A. Belaïd 1

PHP 5. La base de données MySql. A. Belaïd 1 PHP 5 La base de données MySql A. Belaïd 1 Base de données C est quoi une base de données? Une base de données contient une ou plusieurs tables, chaque table ayant un ou plusieurs enregistrements Exemple

Plus en détail

Chapitre 4 La base de données

Chapitre 4 La base de données Chapitre 4 La base de données La Base de données INTRODUCTION 4 La Base de données INTRODUCTION Vectorworks permet de lier les objets du dessin à des formats de base de données (BDD), c'est-à-dire d'associer

Plus en détail

Création d un formulaire pour ajouter des données

Création d un formulaire pour ajouter des données Création d un formulaire pour ajouter des données 1) créer un document et l enregistrer (vérifier que vous êtes bien en PHP) 2) Créer la connexion à la base de données (voir cours sur connexion bdd) 3)

Plus en détail

Plan de la scéance. Modélisation et conception de bases de données. Que doit-on concevoir? L3Pro SCT Bases de données et programmation

Plan de la scéance. Modélisation et conception de bases de données. Que doit-on concevoir? L3Pro SCT Bases de données et programmation Modélisation et conception de bases de données L3Pro SCT Bases de données et programmation Mathieu Sassolas IUT de Sénart Fontainebleau Département Informatique Année 2015-2016 Plan de la séance 3 2 /

Plus en détail

Correction TP3 SGBDR

Correction TP3 SGBDR BTS-DSI Correction TP3 SGBDR lycée lissane eddine ibn el khatib laayoune use master; CREATE DATABASE BD_Recettes ON ( NAME = 'BD_Recettes_Data', FILENAME = 'F:\Documents and Settings\Administrateur\Bureau\2014\bts2\sql\tds

Plus en détail

Initiation à L Informatique. - Cours sur Windows - La notion du SE

Initiation à L Informatique. - Cours sur Windows - La notion du SE Initiation à L Informatique - Cours sur Windows - 1 Le système d'exploitation est un ensemble d'outils logiciels permettant à l'ordinateur de gérer : - la communication entre les différents composants

Plus en détail

DÉMARRAGE RAPIDE. Présentation et installation de NetStorage

DÉMARRAGE RAPIDE. Présentation et installation de NetStorage Novell NetStorage www.novell.com DÉMARRAGE RAPIDE Présentation et installation de NetStorage Novell NetStorage est une fonction de NetWare 6 qui permet d'accéder facilement, via Internet, au système de

Plus en détail

KWISATZ MODULE PRESTASHOP

KWISATZ MODULE PRESTASHOP Table des matières -1) KWISATZ - :...2-1.1) Introduction :...2-1.2) Description :...3-1.2.1) Schéma :...3-1.3) Mise en place :...4-1.3.1) PRESTASHOP :...4-1.3.1.1) Les Web Services :...4-1.3.2) KWISATZ

Plus en détail

UNIVERSITE DE CONSTANTINE 1 FACULTE DES SIENCES DE LA TECHNOLOGIE DEPARTEMENT D ELECTRONIQUE 3 ème année LMD ELECTRONIQUE MEDICALE

UNIVERSITE DE CONSTANTINE 1 FACULTE DES SIENCES DE LA TECHNOLOGIE DEPARTEMENT D ELECTRONIQUE 3 ème année LMD ELECTRONIQUE MEDICALE UNIVERSITE DE CONSTANTINE 1 FACULTE DES SIENCES DE LA TECHNOLOGIE DEPARTEMENT D ELECTRONIQUE 3 ème année LMD ELECTRONIQUE MEDICALE TP N 1 : Initiation à L Access I. Introduction Microsoft Access fait partie

Plus en détail

A - Modifier la structure d une table

A - Modifier la structure d une table Fiche ressource n 2 Structure d une table fiche ressource A - Modifier la structure d une table Dans la fenêtre Base de données, cliquer sur la table puis sur le bouton Modifier. Microsoft Access ouvre

Plus en détail

LANDPARK ACTIVE DIRECTORY OPEN/LDAP

LANDPARK ACTIVE DIRECTORY OPEN/LDAP LANDPARK ACTIVE DIRECTORY OPEN/LDAP Solutions complètes d'inventaire, de gestion de parc et de helpdesk ITIL Avril 2014 LANDPARK ACTIVE DIRECTORY /OPENLDAP INDISPENSABLE POUR INTÉGRER AUTOMATIQUEMENT TOUS

Plus en détail

Mise en route. Nero BackItUp. Ahead Software AG

Mise en route. Nero BackItUp. Ahead Software AG Mise en route Nero BackItUp Ahead Software AG Informations relatives au copyright et aux marques Le manuel utilisateur Nero BackItUp et tout son contenu sont protégés par un copyright et sont la propriété

Plus en détail

Setting Up PC MACLAN File Server

Setting Up PC MACLAN File Server Setting Up PC MACLAN File Server Setting Up PC MACLAN File Server Ce chapitre explique comment paramètrer le Serveur de fichiers PC MACLAN, une fois la procédure d installation terminée. Les sujets sont

Plus en détail

AOLbox. Partage de disque dur Guide d utilisation. Partage de disque dur Guide d utilisation 1

AOLbox. Partage de disque dur Guide d utilisation. Partage de disque dur Guide d utilisation 1 AOLbox Partage de disque dur Guide d utilisation Partage de disque dur Guide d utilisation 1 Sommaire 1. L AOLbox et le partage de disque dur... 3 1.1 Le partage de disque dur sans l AOLbox... 3 1.1.1

Plus en détail

7 VOS ADRESSES. Afin de faciliter la saisie des envois, ChronoShip OnLine vous permet de gérer votre carnet d adresses.

7 VOS ADRESSES. Afin de faciliter la saisie des envois, ChronoShip OnLine vous permet de gérer votre carnet d adresses. VOS ADRESSES 7 VOS ADRESSES Afin de faciliter la saisie des envois, ChronoShip OnLine vous permet de gérer votre carnet d adresses. Diverses options permettent d enrichir ce carnet d adresses : la saisie

Plus en détail

SQL Server 2012 - SQL, Transact SQL Conception et réalisation d'une base de données

SQL Server 2012 - SQL, Transact SQL Conception et réalisation d'une base de données Le modèle relationnel 1. Introduction 9 2. Rappels sur le stockage des données 9 2.1 Les différentes catégories de données 10 2.1.1 Les données de base 10 2.1.2 Les données de mouvement 10 2.1.3 Les données

Plus en détail

mk:@msitstore:c:\program%20files\microsoft%20office%202000\office\1036\acmain9.chm::/htm...

mk:@msitstore:c:\program%20files\microsoft%20office%202000\office\1036\acmain9.chm::/htm... Spécifications de Microsoft Access Spécifications de Microsoft Access Que voulez-vous faire? Obtenir des informations sur les spécifications générales relatives aux bases de données Microsoft Access Obtenir

Plus en détail

Club informatique Mont-Bruno Windows : la gestion des dossiers et des fichiers Version Windows 7 Les initialisations

Club informatique Mont-Bruno Windows : la gestion des dossiers et des fichiers Version Windows 7 Les initialisations Club informatique Mont-Bruno Windows : la gestion des dossiers et des fichiers Document rédigé par Michel Gagné pour des séances de mars et avril 2013 Réédité pour des séances de mars 2014 Version Windows

Plus en détail

WINSTOCK. Winstock «PRISE EN MAIN RAPIDE»

WINSTOCK. Winstock «PRISE EN MAIN RAPIDE» WINSTOCK Winstock «PRISE EN MAIN RAPIDE» I - Le programme est multi - dossiers, la première opération est de créer votre propre dossier par l option Nouveau du menu Dossiers, saisissez un code de 5 caractères

Plus en détail

Axe Informatique. Changement des taux de TVA au 1 er Janvier 2014. Experts Solutions SAGE depuis 25 ans

Axe Informatique. Changement des taux de TVA au 1 er Janvier 2014. Experts Solutions SAGE depuis 25 ans Changement des taux de TVA au 1 er Janvier 2014 Axe Informatique Experts Solutions SAGE depuis 25 ans Installation Paramétrage Développement Formation Support Téléphonique Maintenance Changement des taux

Plus en détail

Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL

Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL Qu est ce qu une base de données? Introduction Une base de données est un ensemble d au moins un tableau contenant des données. Exemple : une base

Plus en détail

Programmer avec Xcas : version 0.8.6 et 0.9

Programmer avec Xcas : version 0.8.6 et 0.9 Programmer avec Xcas : version 0.8.6 et 0.9 I. L environnement de travail de Xcas Xcas permet d écrire des programmes, comme n importe quel langage de programmation. C est un langage fonctionnel. L argument

Plus en détail

Migration de la base de données et récupération après un crash

Migration de la base de données et récupération après un crash Migration de la base de données et récupération après un crash MDaemon est une marque déposée de Alt-N Technologies. Archive Server for MDaemon est développé par la société Achab. Page 1/12 Sommaire Différents

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DE PROXEDI VERSION WINDOWS

MISE EN ŒUVRE DE PROXEDI VERSION WINDOWS MISE EN ŒUVRE DE PROXEDI VERSION WINDOWS CONFIGURATION REQUISE Pentium II minimum OS : Windows 98 SE, 2000, XP RAM : 128 Mo minimum Ecran : 17 pouces XVGA, milliers de couleurs, affichage 1024x768 Polices

Plus en détail

Sauvegarde de bases de données. Pour désactiver les options des base de données

Sauvegarde de bases de données. Pour désactiver les options des base de données Sauvegarde de bases de données Dans cet exercice, vous allez effectuer plusieurs sauvegardes complètes de bases de données à l'aide de SQL Server Enterprise Manager et d'instructions Transact-SQL. Pour

Plus en détail

Manuel d installation. Version 1.1 11/07/2013

Manuel d installation. Version 1.1 11/07/2013 Manuel d installation Version 1.1 11/07/2013 Table des matières I. Description de la solution... 3 II. Installation... 3 a. Prérequis... 3 b. Installation de la base de données... 3 c. Mettre à jour les

Plus en détail