Différences entre Homme et singes?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Différences entre Homme et singes?"

Transcription

1 Différences entre Homme et singes?

2 Différences entre Homme et singes?

3 Apparition de l œil?

4 Apparition du vol?

5 Apparition des hémoglobines?

6 Molécule d hémoglobine HEME Chaîne polypeptidique de type 2 Chaîne polypeptidique de type 1 Chaîne polypeptidique de type 1 Chaîne polypeptidique de type 2

7 Molécule d hémoglobine HEME Chaîne polypeptidique de type 2 Chaîne polypeptidique de type 1 Chaîne polypeptidique de type 1 Chaîne polypeptidique de type 2 Evolution de la synthèse des différentes globines chez l Homme

8

9 Famille des gènes bêta Famille des gènes alpha Évolution probable des globines humaines (construction effectuée avec le logiciel phylogène)

10 Organisation en clusters des gènes globines chez l Homme

11 Évolution probable des gènes de globines humaines

12 Évolution probable des gènes de globines humaines Gènes homologues = gènes ayant un ancêtre commun Gènes orthologues = gènes homologues dans différents organismes Gènes paralogues = gènes homologues dans le même organisme (gènes dupliqués)

13 Les familles de gènes Importance, origine et évolution Billiard Sylvain 2006 (cours IUP génomique 3ème année + M2R)

14 C est quoi? Les familles de gènes Importance, origine et évolution Billiard Sylvain 2006 (cours IUP génomique 3ème année + M2R)

15 C est quoi? Les familles de gènes Importance, origine et évolution Sont-elles nombreuses? Billiard Sylvain 2006 (cours IUP génomique 3ème année + M2R)

16 C est quoi? Les familles de gènes Importance, origine et évolution Sont-elles nombreuses? D où viennentelles? Billiard Sylvain 2006 (cours IUP génomique 3ème année + M2R)

17 C est quoi? Les familles de gènes Importance, origine et évolution Sont-elles nombreuses? D où viennentelles? Que deviennentelles? Billiard Sylvain 2006 (cours IUP génomique 3ème année + M2R)

18 Les familles de gènes Importance, origine et évolution 1. Définitions, importance et organisation des familles de gènes 2. Création et évolution de support de l information génétique 3. Évolution des familles de gènes 4. Acquisition de nouvelles fonctions et complexité des organismes

19 Les familles de gènes Importance, origine et évolution 1. Définitions, importance et organisation des familles de gènes 2. Création et évolution de support de l information génétique 3. Évolution des familles de gènes 4. Acquisition de nouvelles fonctions et complexité des organismes

20 Organization of the human genome.

21 Clustering in the human genome.

22 Quelques définitions Ressemblance de séquences Familles de gènes si > 50% de similitude entre séquences Gènes identiques Cluster ARN ribosomal type 5S (2000 gènes sur chromosome 1) Gènes fonctionnellement identiques Histones Gènes fonctionnellement similaires Globines Gènes fonctionnellement apparentés Récepteurs nucléaires des hormones stéroïdes

23 Importance des familles de gènes (Betran et Long 2002) Espèces Part relative des gènes faisant partie d une famille Nombre de familles de protéines Levure C. Elegans 48? Arabidopsis 60? D. melanogaster H. sapiens

24 Importance des familles de gènes chez les vertébrés

25 Organisation des familles de gènes Clusters Dispersés Et toute la gamme de variation entre clusters et dispersés

26 Chromosomal distribution of the human histone gene family.

27 The organization of HOX gene clusters in mammals and Amphioxus

28 Examples of human clustered gene families.

29 Les familles de gènes Importance, origine et évolution 1. Définitions, importance et organisation des familles de gènes 2. Création et évolution de support de l information génétique 3. Évolution des familles de gènes 4. Acquisition de nouvelles fonctions et complexité des organismes

30 Mécanismes de création de support d informations génétiques Transposition Surtout éléments mobiles Scission de gènes Mosaïque Duplication totale ou partielle Taux de duplication

31 Différents mécanismes de duplication partielle

32 Espèces Taux de duplication Taux de duplication (par gène par millions d années) Demi-vie (millions d années) C. elegans Levure Homme

33 Mécanismes de création de support d informations génétiques Transposition Surtout éléments mobiles Scission de gènes Mosaïque Duplication totale ou partielle Duplication mécanisme principal pour constitution des familles de gènes Le génome des eucaryotes semblent être un terrain de test pour nouveaux gènes

34 Les familles de gènes Importance, origine et évolution 1. Définitions, importance et organisation des familles de gènes 2. Création et évolution de support de l information génétique 3. Évolution des familles de gènes 4. Acquisition de nouvelles fonctions et complexité des organismes

35 Devenir des duplications?

36 Les familles de gènes Importance, origine et évolution 1. Définitions, importance et organisation des familles de gènes 2. Création et évolution de support de l information génétique 3. Évolution des familles de gènes Mutation et divergence 4. Acquisition de nouvelles fonctions et complexité des organismes

37 Divergence par mutation

38 Les familles de gènes Importance, origine et évolution 1. Définitions, importance et organisation des familles de gènes 2. Création et évolution de support de l information génétique 3. Évolution des familles de gènes Mutation et divergence Perte de fonction = pseudogènes 4. Acquisition de nouvelles fonctions et complexité des organismes

39 Perte de fonction et formation de pseudogènes

40 Clustered gene families often contain nonprocessed pseudogenes and truncated genes or gene fragments

41 Examples of human clustered gene families.

42 Wang et al. 2006

43 Wang et al Perte de fonction peut-être adaptative! (septicémie)

44 Les familles de gènes Importance, origine et évolution 1. Définitions, importance et organisation des familles de gènes 2. Création et évolution de support de l information génétique 3. Évolution des familles de gènes Mutation et divergence Sélection stabilisante (ou conservatrice) 4. Acquisition de nouvelles fonctions et complexité des organismes

45 Maintien de la séquence et de la fonction par sélection

46 Molécule de parathion (insecticide)

47

48 Génomes possibles des moustiques résistants

49 Redondance et robustesse P1 P1 Gène E Mutation délétère Gène E P2 P2 Sans redondance => pas robuste (phénotype modifié) Gène Gène E P1 P2 Mutation délétère Gène Gène E E P1 P2 Avec redondance => robuste (phénotype non modifié)

50 Maintien de fonction par sous-fonctionnalisation automatique Otto 2003, Adams et al. 2003

51 Les familles de gènes Importance, origine et évolution 1. Définitions, importance et organisation des familles de gènes 2. Création et évolution de support de l information génétique 3. Évolution des familles de gènes Mutation et divergence Sélection stabilisante (ou conservatrice) Sélection diversifiante 4. Acquisition de nouvelles fonctions et complexité des organismes

52 Sélection de la diversité de séquences par sélection

53 Avantages de la diversification des duplications (Center) Structure of a typical immunoglobulin (antibody) protein. (Bottom) Rearrangement of the light chain genes during B lymphocyte differentiation. (Top) Rearrangement of the heavy chain genes.

54

55 Opsin genes cluster Avantages de la diversification des duplications

56 Human opsin et opsin-like proteins ROUGE VERT PEROPSINE BLUE RHODOPSIN

57 Coûts de la redondance Taille génome et taille des cellules Génome gourmand en espace, énergie et nutriments

58 Coûts de la redondance Taille génome et taille des cellules Dépend de l écologie des espèces Parasites intra- < extra- cellulaires Ex. : Plasmodium falciparum, 25Mb Groupe le plus proche = grégarines x

59 Coûts de la redondance Taille génome et taille des cellules (endoparasite) Vitesse multiplication cellules? Origines de réplication pas forcément plus lent

60 Coûts de la redondance Taille génome et taille des cellules (endoparasite) Vitesse multiplication cellules? Coûts directs => surproduction d une protéine Ex: Résistance aux insecticides chez moustique Coûts indirects Reconnaissance du soi lorsque trop divers «imbalance» (déséquilibre dans les concentrations des enzymes => enzyme produite non utile => enzyme trop produite qui agit ailleurs => etc.

61 Les familles de gènes Importance, origine et évolution 1. Définitions, importance et organisation des familles de gènes 2. Création et évolution de support de l information génétique 3. Évolution des familles de gènes 4. Acquisition de nouvelles fonctions et complexité des organismes

62 Apparition de nouvelles fonctions

63 Exemple de création de nouvelle fonction par duplication (Ceci est une morue de l antarctique)

64 Exemple de création de nouvelle fonction par transposition

65 Feuilles Symbiose Bactéries (intestins) Insectes - fruits

66 Feuilles Symbiose Bactéries (intestins) Insectes - fruits

67 RNASE1B peut digérer ARN bactérie en milieu acide (intestins) MAIS RNASE1B a perdu fonction RNASE1 (digestion ARN double brin) Evolution rapide Pas évolution

68 La glycolyse réseau complexe

69

70 Les familles de gènes Importance, origine et évolution 1. Définitions, importance et organisation des familles de gènes 2. Création et évolution de support de l information génétique 3. Évolution des familles de gènes 4. Acquisition de nouvelles fonctions et complexité des organismes Conclusions

71 Les différentes évolutions possibles de gènes dupliqués

72 Apparition de l œil? Apparition d un organe de détection des rayons lumineux et évolution vers l œil?

73 Apparition et étapes de l évolution de la vision et de l oeil

74 Apparition du vol? Apparition d un organe et évolution vers le vol?

75 Apparition et étapes de l évolution du vol

76 Différences entre Homme et singes? 7 retrogenes fonctionnels chez Homme et autres primates : Expression dans les testicules chez Homme Dans autres tissus chez primates

A- Exploiter des animations pour repérer une mutation et étudier son mécanisme de réparation.

A- Exploiter des animations pour repérer une mutation et étudier son mécanisme de réparation. THEME 1A : Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique Chapitre 2 : Variabilité Génétique et Mutation de l ADN TP-3-: Réparation de l ADN, mutations et polyallélisme Les mutations de l ADN

Plus en détail

L'apport de l'étude des génomes : les innovations génétiques.

L'apport de l'étude des génomes : les innovations génétiques. Introduction : L'apport de l'étude des génomes : les innovations génétiques. Au sein du vivant, les espèces se différencient les unes des autres par l existence de gènes différents. Au sein d une espèce,

Plus en détail

CHAPITRE 3 LA SYNTHESE DES PROTEINES

CHAPITRE 3 LA SYNTHESE DES PROTEINES CHAITRE 3 LA SYNTHESE DES ROTEINES On sait qu un gène détient dans sa séquence nucléotidique, l information permettant la synthèse d un polypeptide. Ce dernier caractérisé par sa séquence d acides aminés

Plus en détail

Recherche de parenté entre les vertébrés

Recherche de parenté entre les vertébrés 1 CHAPITRE A Recherche de parenté entre les vertébrés 2 Chapitre A : Recherche de parentés entre les êtres vivants Tous les êtres vivants présentent des structures cellulaires et un fonctionnement commun

Plus en détail

Structure des génomes bactériens / systèmes de mutagénèse / génomique comparative

Structure des génomes bactériens / systèmes de mutagénèse / génomique comparative Master 1 Bactério 10/01/09 8h30-10h30 RT : Stéphanie Ripert-Bernusset RL: Benjamin de Sainte Marie Structure des génomes bactériens / systèmes de mutagénèse / génomique comparative PLAN DU COURS : I- GENOME

Plus en détail

Dans chaque cellule: -génome nucléaire -génome mitochondrial (-génome chloroplastique)

Dans chaque cellule: -génome nucléaire -génome mitochondrial (-génome chloroplastique) 6- Structure et organisation des génomes 6-1 Génomes eucaryotes Dans chaque cellule: -génome nucléaire -génome mitochondrial (-génome chloroplastique) 6-1-1 Génomes nucléaires 6-1-1-1 Nombre d exemplaires

Plus en détail

2. Duplication de gènes et évolution des familles de gènes. 2.1. Evolution de familles de gènes 2.2. Evolution concertée de familles de gènes

2. Duplication de gènes et évolution des familles de gènes. 2.1. Evolution de familles de gènes 2.2. Evolution concertée de familles de gènes 2. Duplication de gènes et évolution des familles de gènes 2.1. Evolution de familles de gènes 2.2. Evolution concertée de familles de gènes 2. 2. Duplication de gènes et et évolution des familles de gènes

Plus en détail

THÈME 3 : DU GÉNOTYPE AU PHÉNOTYPE. CHAPITRE 1 : la relation entre ADN et protéines

THÈME 3 : DU GÉNOTYPE AU PHÉNOTYPE. CHAPITRE 1 : la relation entre ADN et protéines THÈME 3 : DU GÉNOTYPE AU PHÉNOTYPE CHAPITRE 1 : la relation entre ADN et protéines Les caractères d un individu dépendent de plusieurs facteurs : certains dépendent des caractères présents dans la famille

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Avant-propos 11. Remerciements 13. Chapitre 1 - Les molécules organiques 15

TABLE DES MATIÈRES. Avant-propos 11. Remerciements 13. Chapitre 1 - Les molécules organiques 15 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos 11 Remerciements 13 Chapitre 1 - Les molécules organiques 15 I. Les glucides 15 1. Les oses ou monosaccarides 15 2. Les diholosides ou disaccharides 15 3. Les polyholosides

Plus en détail

Chapitre 1 La révolution des sciences de la vie par la génétique

Chapitre 1 La révolution des sciences de la vie par la génétique Chapitre 1 La révolution des sciences de la vie par la génétique Variation génétique de la couleur des grains de maïs. Chaque grain représente un individu de constitution génétique distincte. La sélection

Plus en détail

PHENOTYPE - GENOTYPE Le phénotype d un individu : - peut être observé uniquement à l échelle moléculaire et à l échelle cellulaire PROTEINES ENZYMES

PHENOTYPE - GENOTYPE Le phénotype d un individu : - peut être observé uniquement à l échelle moléculaire et à l échelle cellulaire PROTEINES ENZYMES REVISIONS DE 1 S. Vous devez indiquer pour chaque proposition si celle-ci est vraie (V) ou fausse (F) en cochant la case correspondante ; une abstention ou une réponse trop peu lisible seront considérées

Plus en détail

Chapitre 1 : le brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique

Chapitre 1 : le brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique Objectif : les anomalies et la diversité - B2I, tache complexe Observation : la méiose produit des gamètes génétiquement différents qui parfois comportent des anomalies qui peuvent empêcher l embryon de

Plus en détail

Famille multigénique des gènes des pigments rétiniens : origine scénario possible -

Famille multigénique des gènes des pigments rétiniens : origine scénario possible - Famille multigénique : duplication, transposition et mutation M M M M M M M Gène Gène 1 issu du gène Gène 2 issu du gène M= mutation ponctuelle = création d une copie accidentelle d un gène sur le même

Plus en détail

Chapitre 7 : diversification des êtres vivants et évolution de la biodiversité

Chapitre 7 : diversification des êtres vivants et évolution de la biodiversité Chapitre 7 : diversification des êtres vivants et évolution de la biodiversité Au sein d une espèce, la diversité entre les individus a pour origine les mutations, sources de création de nouveaux allèles,

Plus en détail

Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition

Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition Acide aminé (AA) Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition Isabelle Quinkal INRIA Rhône-Alpes Septembre 2003 Petite molécule dont l enchaînement compose les protéines - on dit qu

Plus en détail

La réplication de l ADN:

La réplication de l ADN: Lors de chaque division cellulaire la totalité de l'adn doit être dupliquée. La duplication d'une molécule d'adn parent en deux molécules d'adn fille est appelée réplication. 1. ADN à répliquer 2. Séparation

Plus en détail

Les outils du génie génétique.

Les outils du génie génétique. Les outils du génie génétique. I\ Les enzymes. On va se servir des enzymes pour couper, coller et synthétiser des acides nucléiques. A\ Les polymérases. Toutes les polymérases agissent de 5 vers 3. En

Plus en détail

Chapitre 14: La génétique

Chapitre 14: La génétique Chapitre 14: La génétique A) Les gènes et les protéines, ça te gêne? 1) a) Quel est l élément de base des vivants? Les cellules b) Qu a-t-elle en son centre? Un noyau c) Qu y retrouve-t-on sous forme de

Plus en détail

1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16.

1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 1. Indiquer ce qu est un gène. 2. Décrire la structure de la molécule d ADN. 3. Indiquer ce que sont les allèles d un gène. 4. Indiquer ce qu est le génotype. 5. Indiquer ce qu est le phénotype. 6. Citer

Plus en détail

Chapitre 2. Les mutations, source de variabilité génétique

Chapitre 2. Les mutations, source de variabilité génétique Chapitre 2 Les mutations, source de variabilité génétique Les allèles sont dus à des modifications delaséquencedesgènes:lesmutations. Quelle est l origine de ces mutations? I. Les mutations sont des modifications

Plus en détail

TP 10 : Diversification des êtres vivants

TP 10 : Diversification des êtres vivants TP 10 : Diversification des êtres vivants I. Une diversification du vivant par une diversification des génomes A) Les hybridations suivies de polyploïdisation Activité 1 Doc 1a p 36 Paspalum quadrifarium

Plus en détail

De la 1 e S à la T le S : l essentiel à retenir

De la 1 e S à la T le S : l essentiel à retenir De la 1 e S à la T le S : l essentiel à retenir Fiche 2/3 : Génétique Cycle de vie et divisions cellulaires Cycle de vie de l humain Chaque humain est issu de la fusion de 2.. : c est la.. Nos chromosomes

Plus en détail

Chapitre 2 - VARIABILITÉ GÉNÉTIQUE ET MUTATION DE L ADN

Chapitre 2 - VARIABILITÉ GÉNÉTIQUE ET MUTATION DE L ADN Chapitre 2 - VARIABILITÉ GÉNÉTIQUE ET MUTATION DE L ADN Les organismes ne peuvent survivre que si leur ADN est soigneusement répliqué et protégé des altérations chimiques et physiques qui pourraient changer

Plus en détail

IMMUNOLOGIE. La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T. Informations scientifiques

IMMUNOLOGIE. La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T. Informations scientifiques IMMUNOLOGIE La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T Informations scientifiques L infection par le VIH entraîne des réactions immunitaires de l organisme qui se traduisent par la production

Plus en détail

Licence-Master Bioinformatique Contrôle continu 06/03/06. Correction

Licence-Master Bioinformatique Contrôle continu 06/03/06. Correction Licence-Master Bioinformatique Contrôle continu 06/03/06 Correction -«Vraies» questions de cours -«fausses» questions de cours: questions pour voir si pouviez imaginer une réponse crédible qui n était

Plus en détail

Chapitre 2 La diversification du vivant

Chapitre 2 La diversification du vivant Chapitre 2 La diversification du vivant 1 Introduction Méiose et fécondation : sources de diversité Mutations germinales : processus fondamental de diversification génétique, générateur de biodiversité

Plus en détail

Cahier de texte de la classe 1 ère 3 - SVT

Cahier de texte de la classe 1 ère 3 - SVT Cahier de texte de la classe 1 ère 3 - SVT DATE SEQUENCE jeudi 8 : revoir la fiche méthodologique «utiliser le microscope optique» (disponible sur le site du lycée) Jeudi 8 1 er contact avec les élèves.

Plus en détail

Cahier de texte de la classe 1 ère 4 - SVT

Cahier de texte de la classe 1 ère 4 - SVT Cahier de texte de la classe 1 ère 4 - SVT DATE SEQUENCE lundi 12 : revoir la fiche méthodologique «utiliser le microscope optique» (disponible sur le site du lycée) Lundi 12 1 er contact avec les élèves.

Plus en détail

Virus: Virus: Diversité génétique. Diversité génétique et variation antigénique. Virus: Conséquences épidémiologiques et thérapeutiques

Virus: Virus: Diversité génétique. Diversité génétique et variation antigénique. Virus: Conséquences épidémiologiques et thérapeutiques Virus: Diversité génétique et variation antigénique Conséquences épidémiologiques et thérapeutiques M. Segondy Virus: Diversité génétique Virus: Génome + Capside ± Enveloppe 1 Virus: Diversité génétique

Plus en détail

Capacités et attitudes Activités Compétences Tâche complexe Extraire et organiser des Informations

Capacités et attitudes Activités Compétences Tâche complexe Extraire et organiser des Informations Constat : la méiose produit des gamètes génétiquement différents qui parfois comportent des anomalies qui peuvent empêcher l embryon de se développer ou de se développer normalement et entraîner alors

Plus en détail

Chapitre 7 Organisation et évolution des génomes

Chapitre 7 Organisation et évolution des génomes Chapitre 7 Organisation et évolution des génomes Enseignant : Benoit Nabholz benoit.nabholz@univ-montp2.fr Année 2014-15 I. Architecture des génomes I.1 Le génomes des métazoaires I.2 Le génomes des Eubactéries

Plus en détail

BL01 : Environnement agro-industriel et cancer

BL01 : Environnement agro-industriel et cancer Note : ce document n est qu une prise de note rédigée pendant le cours de BL01. Il ne peut donc se substituer au cours d autant plus qu il est souvent incomplet (la 2 ème heure était souvent celle de la

Plus en détail

Chapitre 2. La synthèse protéique : la relation entre le génotype et le phénotype.

Chapitre 2. La synthèse protéique : la relation entre le génotype et le phénotype. Chapitre 2. La synthèse protéique : la relation entre le génotype et le phénotype. Les maladies génétiques comme la drépanocytose ou l'albinisme sont liées à des modifications du génotype des individus

Plus en détail

LES FAMILLES MULTIGÉNIQUES : L'EXEMPLE DES CHAÎNES DE L'HÉMOGLOBINE

LES FAMILLES MULTIGÉNIQUES : L'EXEMPLE DES CHAÎNES DE L'HÉMOGLOBINE Fiche sujet-élève Les similitudes entre gènes sont interprétées comme le résultat d une ou plusieurs duplications d un gène ancestral. Des molécules homologues appartiennent à la même famille multigénique

Plus en détail

4. Duplication de gènes et évolution des familles de gènes

4. Duplication de gènes et évolution des familles de gènes 4. Duplication de gènes et évolution des familles de gènes 4.1. Duplication et réassortiment de segments de gènes 4.2. Evolution de familles de gènes 4.3. Evolution concertée de familles de gènes 4. 4.

Plus en détail

LA SYNTHÈSE DES PROTÉINES

LA SYNTHÈSE DES PROTÉINES LA SYNTHÈSE DES PROTÉINES La transcription Information : dans le noyau (sous forme d'adn) Synthèse des protéines : dans le cytoplasme (au niveau des ribosomes du reticulum endoplasmique) L'ADN ne sort

Plus en détail

Les propriétés physicochimiques de l ADN Structure des génomes La chromatine

Les propriétés physicochimiques de l ADN Structure des génomes La chromatine Cours de Biologie Moléculaire L2S3 Structure de l ADN Organisation des génomes 2ème cours (1h30) Les propriétés physicochimiques de l ADN Structure des génomes La chromatine L ADN est chargé négativement

Plus en détail

3. Biotechnologie de l ADN

3. Biotechnologie de l ADN 3. Biotechnologie de l ADN 3.1. Technologie de l ADN recombinant 3.1.1. Isolation d ADN et d ARN 3.1.2. Fragmentation de l ADN (les Endonucléases) 3.1.3. Analyse d ADN sur d agarose et d acrylamide 3.1.4.

Plus en détail

La photoperception chez les plantes et son rôle dans le développement. Se dit d'un corps dont les propriétés varient suivant la direction

La photoperception chez les plantes et son rôle dans le développement. Se dit d'un corps dont les propriétés varient suivant la direction Anisotrope : Se dit d'un corps dont les propriétés varient suivant la direction Tropisme : réaction d'orientation des organes d'une plante à une anisotropie de milieu. Exemples : la lumière, la gravité,

Plus en détail

PAES 2010-2011 STAGE DE PRÉ RENTRÉE UE 2

PAES 2010-2011 STAGE DE PRÉ RENTRÉE UE 2 PAES 2010-2011 STAGE DE PRÉ RENTRÉE UE 2 Introduction Théorie cellulaire : toute cellule est issue d une cellule L information génétique est transmise aux 2 cellules filles à chaque division Le génome

Plus en détail

Série : STL Spécialité biotechnologies SESSION 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

Série : STL Spécialité biotechnologies SESSION 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNLGIQUE Série : STL Spécialité biotechnologies SESSIN 2014 CBSV : sous épreuve coefficient 4 Biotechnologies : sous épreuve coefficient 4 Durée totale de l épreuve: 4 heures Les sujets

Plus en détail

Réplication de l'adn

Réplication de l'adn 1) réplication chez les procaryotes : Réplication de l'adn - Synthèse de la nouvelle chaîne dans le sens 5'-3' : La synthèse de la nouvelle chaîne d'adn est réalisée par une ADN polymérase, qui ajoute

Plus en détail

Université du Québec à Montréal

Université du Québec à Montréal RECUEIL D EXERCICES DE BICHIMIE 6. Les acides nucléiques 6.2. Réplication, transcription et traduction P P P CH 2 H N H N N NH NH 2 Université du Québec à Montréal 6.2. Réplication, transcription et traduction

Plus en détail

Structure de l'adn & Polymorphisme

Structure de l'adn & Polymorphisme UNIVERSITE D ALGER Faculté de Médecine et de Médecine Dentaire ZIANIA (Château Neuf) Structure de l'adn & Polymorphisme COURS DE GENETIQUE -2014-2015- L ADN : l acide désoxyribonucléique L ADN est: Un

Plus en détail

Comparaison et alignement de séquences 2

Comparaison et alignement de séquences 2 Comparaison et alignement de séquences 2 LV348 -BI Sophie Pasek sophie.pasek@upmc.fr Comment comparer une séquence contre une banque? Comparaison séquence/banque Pourquoi? : Réunir un échantillon taxonomique

Plus en détail

les protéines et le fonctionnement des cellules

les protéines et le fonctionnement des cellules les protéines et le fonctionnement des cellules marcel.dellanoce@free.fr 1 / 9 marcel.dellanoce@free.fr les protéines et le fonctionnement des cellules 1 assurer la structure et l'organisation des tissus

Plus en détail

Information Génétique et hérédité 1- Réplication, mitose, méiose

Information Génétique et hérédité 1- Réplication, mitose, méiose Information Génétique et hérédité 1- Réplication, mitose, méiose REPLICATION DE L ADN et CYCLE CELLULAIRE quantité d'adn 4C 2C G 1 S G 2 M G 1 5 12 15 16 duplication de l'adn mitose temps heures CYCLE

Plus en détail

THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE. Chapitre 1 : De l oeil au cerveau

THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE. Chapitre 1 : De l oeil au cerveau THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE Chapitre 1 : De l oeil au cerveau Introduction. I- L ORGANISATION DE L OEIL HUMAIN( TP1) 1) les milieux transparents de l oeil traversés par la lumière : Cornée Humeur

Plus en détail

POLY-PREPAS AMIENS M.LAIGNIER

POLY-PREPAS AMIENS M.LAIGNIER CHAPITRE B Les Innovations Génétiques La molécule d ADN, constituant l essentiel des chromosomes, est le support de l information génétique. L ADN détermine, en relation avec l environnement, le phénotype

Plus en détail

Atelier N 7 «Génomique et évolution» Bernard DUJON Professeur à l Institut Pasteur et à Paris VI Philippe LOPEZ Maître de conférences à Paris VI

Atelier N 7 «Génomique et évolution» Bernard DUJON Professeur à l Institut Pasteur et à Paris VI Philippe LOPEZ Maître de conférences à Paris VI Atelier N 7 «Génomique et évolution» Bernard DUJON Professeur à l Institut Pasteur et à Paris VI Philippe LOPEZ Maître de conférences à Paris VI Les deux diaporamas seront en ligne sur le site de l INRP,

Plus en détail

TP 5 Enquête sur les maladies héréditaires - III

TP 5 Enquête sur les maladies héréditaires - III TP 5 Enquête sur les maladies héréditaires - III Anémie Falciforme [Sickle-Cell Anemia] Partie 1 Qu est-ce que l anémie falciforme? L'anémie falciforme (sickle cell anemia) est une maladie génétique qui

Plus en détail

Titre de la leçon? Les mutations

Titre de la leçon? Les mutations Titre de la leçon? Les mutations I. La drépanocytose Globules rouges d un sujet normal Globules rouges d un sujet atteint de drépanocytose Circulation des globules rouges dans les capillaires (sujet atteint

Plus en détail

Sommaire. A) Méthode de contrôle manuel des résultats produits par GLADX

Sommaire. A) Méthode de contrôle manuel des résultats produits par GLADX Sommaire Définitions et abréviations Résumé Introduction I. Matériel II. Méthode A) Méthode de contrôle manuel des résultats produits par GLADX B) Comparaison des résultats de l outil GLADX avec les résultats

Plus en détail

Eléments primordiaux de biologie moléculaire

Eléments primordiaux de biologie moléculaire Eléments primordiaux de biologie moléculaire Pourquoi s intéresser au matériel génétique? Base de l information génétique Tissu Cellule Noyau Organisme entier Lieu où est localisé l ADN Mol d ADN qui est

Plus en détail

De la biologie molécualire à la génomique

De la biologie molécualire à la génomique De la biologie molécualire à la génomique Pierre Neuvial École Nationale de la Statistique et de l Administration Économique Méthodes statistiques pour la biologie Plan du cours 1 Introduction à la biologie

Plus en détail

Acides Nucléiques. ADN et ARN Unités de base : les nucléotides donc les nucléotides = monomères ADN et ARN = polynucléotides = polymères

Acides Nucléiques. ADN et ARN Unités de base : les nucléotides donc les nucléotides = monomères ADN et ARN = polynucléotides = polymères Acides Nucléiques ADN et ARN Unités de base : les nucléotides donc les nucléotides = monomères ADN et ARN = polynucléotides = polymères Structure d un nucléotide Tous composés d une base azotée, d un sucre

Plus en détail

Différenciation lymphocytaire T & B. Différenciation lymphocytaire T & B. Théorie de la sélection clonale (1) Différenciation lymphocytaire T & B

Différenciation lymphocytaire T & B. Différenciation lymphocytaire T & B. Théorie de la sélection clonale (1) Différenciation lymphocytaire T & B DES de Biologie Médicale Enseignement d Immunologie Différenciation lymphocytaire T & B CM5.1 Différenciation lymphocytaire T & B Adrien Six (adrien.six@upmc.fr) Phnom Penh Université Pierre et Marie Curie

Plus en détail

Chapitre 2: Les mécanismes de

Chapitre 2: Les mécanismes de Chapitre 2: Les mécanismes de l immunité I-Les anticorps: agents du maintien de l intégrité du milieu extracellulaire 1- La réaction antigène- anticorps et l élimination du complexe immun Les anticorps:

Plus en détail

LES MARQUEURS MOLECULAIRES

LES MARQUEURS MOLECULAIRES LES MARQUEURS MOLECULAIRES Il y a différents types de marqueurs : o Les caractères phénotypiques : limités, observations sur l arbre entier et sur différentes années o Les marqueurs biochimiques o Les

Plus en détail

Figure 3-4 Fonction du nucléole dans la synthèse des ribosomes.

Figure 3-4 Fonction du nucléole dans la synthèse des ribosomes. III.1.6 Le Nucléole Ce sont des structures fibrillaires sphériques denses du noyau interphasique et prophasique des organismes supérieurs. Les nucléoles qui sont le site de formation des ribosomes fixent

Plus en détail

Atelier 5/11/2013. Structure de la chromatine et marques épigénétiques

Atelier 5/11/2013. Structure de la chromatine et marques épigénétiques Atelier 5/11/2013 Structure de la chromatine et marques épigénétiques La chromatine ADN ADN + Histones = Nucleosome ADN + Protéines + ARNs = Chromatine Niveau extrême de condensation = Chromosome métaphasique

Plus en détail

Chapitre 10 L isolement et la manipulation de gènes. Injection d ADN étranger dans une cellule animale

Chapitre 10 L isolement et la manipulation de gènes. Injection d ADN étranger dans une cellule animale Chapitre 10 L isolement et la manipulation de gènes Injection d ADN étranger dans une cellule animale Comment amplifier un gène d intérêt? Amplification in vivo à l aide du clonage d ADN L ensemble formé

Plus en détail

Professeur Joël LUNARDI

Professeur Joël LUNARDI Biochimie - Biologie moléculaire Chapitre 3 : La réplication du matériel génétique Professeur Joël LUNARDI MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Chapitre

Plus en détail

Tutoriel pour les enseignants de lycée. Rappel du contenu des programmes au lycée en classe de seconde

Tutoriel pour les enseignants de lycée. Rappel du contenu des programmes au lycée en classe de seconde Tutoriel pour les enseignants de lycée Ce document sert à l enseignant pour préparer différentes séquences pédagogiques afin d aborder : les questions de la génétique, des maladies génétiques, et les métiers

Plus en détail

ORGANISATION DU GÉNOME 4ème séance 2016

ORGANISATION DU GÉNOME 4ème séance 2016 ORGANISATION DU GÉNOME 4ème séance 2016 Un Génome est l ensemble de l information héréditaire d un organisme, présente en totalité dans chaque cellule. Caractéristiques des génomes procaryotes: Chromosome

Plus en détail

1. L ADN et l information génétique. l ADN l information génétique est contenue dans l ADN. traduction. comment fait-on une protéine?

1. L ADN et l information génétique. l ADN l information génétique est contenue dans l ADN. traduction. comment fait-on une protéine? 1. L ADN et l information génétique l ADN l information génétique est contenue dans l ADN (ADN) (ARN) 1 2 A G T C U comment fait-on une protéine? traduction l information génétique est organisée par triplets

Plus en détail

AP SVT. Exercice 1. Exercice 2. Exercice 3.

AP SVT. Exercice 1. Exercice 2. Exercice 3. Exercice 1. AP SVT On cherche à comprendre le mode de transmission de deux caractères chez la Drosophile, organisme diploïde. Effectuez une analyse génétique pour expliquer les résultats des croisements

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. Série S ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. Série S ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 202 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série S ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ Corrigé et barème indicatifs 2VTSCOMEAG - cor / 2VTSCSMEAG - cor Plan/ forme

Plus en détail

Biologie Moléculaire et Organismes Modèles

Biologie Moléculaire et Organismes Modèles Biologie Moléculaire et Organismes Modèles Sami Khuri Department of Computer Science San José State University khuri@cs.sjsu.edu Plan du Cours Biologie Moléculaire et Organismes Modèles Qu est-ce que la

Plus en détail

Tumeurs du sein triple négatif: Biologie moléculaire et projets de recherche

Tumeurs du sein triple négatif: Biologie moléculaire et projets de recherche 64 ème réunion du GERM Tumeurs du sein triple négatif: Biologie moléculaire et projets de recherche Tumeurs du sein triple négatif (TN) 12-17% des cancers du sein Contexte familial porteuses des mutations

Plus en détail

PARTIE 2 STABILITE ET VARIABILITE DES GENOMES ET EVOLUTION. (6 semaines) Chapitre 1 :

PARTIE 2 STABILITE ET VARIABILITE DES GENOMES ET EVOLUTION. (6 semaines) Chapitre 1 : PARTIE 2 STABILITE ET VARIABILITE DES GENOMES ET EVOLUTION (6 semaines) Chapitre 1 : INNOVATIONS GENETIQUES (ETUDE DES GENOMES) ET EVOLUTION DES ESPECES Introduction : Une espèce est caractérisée par un

Plus en détail

Technologie de l ADN recombinant. Complément de cours sur: «Les Méthodes d Etude de la Cellule»

Technologie de l ADN recombinant. Complément de cours sur: «Les Méthodes d Etude de la Cellule» Technologie de l ADN recombinant Complément de cours sur: «Les Méthodes d Etude de la Cellule» 1 Les techniques de l ADN Recombinant But: isoler des fragments d ADN de génomes complexes et les recombiner

Plus en détail

Mutation, Evolution et Sélection. Par Miroslav Radman. Texte de la 427 e Conférence de l Université de Tous les Savoirs donnée le 6 juillet 2002

Mutation, Evolution et Sélection. Par Miroslav Radman. Texte de la 427 e Conférence de l Université de Tous les Savoirs donnée le 6 juillet 2002 Mutation, Evolution et Sélection. Par Miroslav Radman Texte de la 427 e Conférence de l Université de Tous les Savoirs donnée le 6 juillet 2002 De nouvelles perspectives d application pour les sciences

Plus en détail

TD Bioinformatique : Sequence Alignment. Pourquoi faire une recherche par similarité?

TD Bioinformatique : Sequence Alignment. Pourquoi faire une recherche par similarité? TD Bioinformatique : Sequence lignment Pourquoi faire une recherche par similarité? - Savoir si ma séquence ressemble à d'autres déjà connues. - Trouver toutes les séquences d'une même famille. - Rechercher

Plus en détail

Comparaison et alignement. de séquences 2 LV348 -BI. sophie.pasek@upmc.fr. Sophie Pasek

Comparaison et alignement. de séquences 2 LV348 -BI. sophie.pasek@upmc.fr. Sophie Pasek Comparaison et alignement de séquences 2 LV348 -BI Sophie Pasek sophie.pasek@upmc.fr Comment comparer une séquence contre une banque? Comparaison séquence/banque Pourquoi? : Réunir un échantillon taxonomique

Plus en détail

Les microarrays: technologie pour interroger le génome

Les microarrays: technologie pour interroger le génome Les microarrays: technologie pour interroger le génome Patrick DESCOMBES patrick.descombes@frontiers-in-genetics.org Plate forme génomique NCCR Frontiers in Genetics Université de Genève http://genomics.frontiers-in-genetics.org

Plus en détail

1. PRINCIPES DE BASE DE LA BIOLOGIE MOLECULAIRE

1. PRINCIPES DE BASE DE LA BIOLOGIE MOLECULAIRE Liste d articles pour exercices EPSC à télécharger! BiolMol 2-1 1. PRINCIPES DE BASE DE LA BIOLOGIE MOLECULAIRE 1.1. Les acides nucléiques 1.1.1. Structure et expression des acides nucléiques 1.1.2. Réplication

Plus en détail

Bioinformatique dans l IUP

Bioinformatique dans l IUP Bioinformatique dans l IUP Intervenants Equipe Bioinfo (Laboratoire d Informatique Fondamentale de Lille) Cours : Jean-Stéphane Varré (jean-stephane.varre@lifl.fr) TD sur machine : Jean-Stéphane Varré,

Plus en détail

Chapitre 1. La cellule : unité morphologique et fonctionnelle

Chapitre 1. La cellule : unité morphologique et fonctionnelle Chapitre 1. La cellule : unité morphologique et fonctionnelle 1. Historique de la biologie : Les premières cellules eucaryotes sont apparues il y a 3 milliards d années. Les premiers Homo Sapiens apparaissent

Plus en détail

BO spécial n 1 du 4 février 2010 BO spécial n 9 du 30 septembre 2010. Laurence Comte Conseillère pédagogique AEFE

BO spécial n 1 du 4 février 2010 BO spécial n 9 du 30 septembre 2010. Laurence Comte Conseillère pédagogique AEFE BO spécial n 1 du 4 février 2010 BO spécial n 9 du 30 septembre 2010 Laurence Comte Conseillère pédagogique AEFE 1 1 CONTEXTE Horaires: 1 ère ES et L : 1h30 //1 ère S : 3h Permettre les réorientations

Plus en détail

Biologie Moléculaire et Organismes Modèles

Biologie Moléculaire et Organismes Modèles Biologie Moléculaire et Organismes Modèles Sami Khuri Department of Computer Science San José State University khuri@cs.sjsu.edu Usine de Protéines Les protéines sont responsables de la plupart des fonctions

Plus en détail

Exercice 1. Tableau 2 Espèces Cebus Homme Chimpanzé Macaque Cebus Homme Chimpanzé 0 13 Macaque 0

Exercice 1. Tableau 2 Espèces Cebus Homme Chimpanzé Macaque Cebus Homme Chimpanzé 0 13 Macaque 0 Exercice 1 On peut établir des relations de parenté en comparant l enchaînement des acides aminés constituant une protéine (séquence de la protéine). Le document ci-dessous correspond à un arbre de parenté

Plus en détail

Cours 5. Transmission et remaniement de l information génétique. http://rna.igmors.u-psud.fr/gautheret/cours/

Cours 5. Transmission et remaniement de l information génétique. http://rna.igmors.u-psud.fr/gautheret/cours/ Cours 5 Transmission et remaniement de l information génétique http://rna.igmors.u-psud.fr/gautheret/cours/ 1 Plan Rappels sur la réplication de l ADN Le cycle cellulaire et ses contrôles La mitose Recombinaisons

Plus en détail

Utilisation des diagrammes de Voronoï et des algorithmes génétiques pour l'étude des complexes protéine-protéine.

Utilisation des diagrammes de Voronoï et des algorithmes génétiques pour l'étude des complexes protéine-protéine. Utilisation des diagrammes de Voronoï et des algorithmes génétiques pour l'étude des complexes protéine-protéine. Anne Poupon Biologie et Bioinformatique des Systèmes de Signalisation INRA - Nouzilly France

Plus en détail

CHAPITRE III: Le Clonage

CHAPITRE III: Le Clonage BIOLOGIE MOLECULAIRE CHAPITRE III: Le Clonage I) Définition: Cloner un fragment d'adn consiste à: isoler physiquement ce fragment. en augmenter le nombre de copie (cf: amplification) II) Principe: Le clonage

Plus en détail

POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA

POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA Amplification spécifique Détection spécifique Clonage dans des vecteurs Amplification in vitro PCR Hybridation moléculaire - hôte cellulaire

Plus en détail

Réplication de l ADN

Réplication de l ADN Réplication de l ADN Réplication de l ADN: expériences historiques I] Expérience de Meselson et Stahl Replication de l ADN est semie-conservative Expérience de Meselson et Stahl :1958 -Cultive E.Coli sur

Plus en détail

Cours de Biologie Cellulaire L1 2006/2007

Cours de Biologie Cellulaire L1 2006/2007 Cours de Biologie Cellulaire L1 2006/2007 Qu est ce que la biologie cellulaire? La biologie cellulaire étudie les cellules et leurs organites, les processus vitaux qui s'y déroulent ainsi que les mécanismes

Plus en détail

Est à l origine de. Chap.1. Chap. 2. Ainsi avec les connaissances acquises à ce jour :

Est à l origine de. Chap.1. Chap. 2. Ainsi avec les connaissances acquises à ce jour : introduction En première S, nous avons montré que des mutations (spontanées ou liées à l environnement) pouvaient être à l origine de nouveaux allèles et donc en partie expliquer une diversité des êtres

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série S Durée de l'épreuve : 3h30 Coefficient : 6 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L'usage de la calculatrice n'est pas autorisé. Dès que le

Plus en détail

Chapitre II L immunité adaptative

Chapitre II L immunité adaptative Chapitre II L immunité adaptative 1 -I -La réponse adaptative humorale 1) Exemple du virus de la grippe 2 2) Les caractéristiques de cette réponse 3 Conclusion L immunité adaptative n est pas immédiate

Plus en détail

SBI3U Épreuve Génétique Nom:

SBI3U Épreuve Génétique Nom: SBI3U Épreuve Génétique Nom: PARTIE A (15) (Connaissances et compréhension) Inscrire la bonne réponse sur la carte SCANTRON 1. Une femme porteuse du gène d hémophilie et un homme hémophile sont croisés.

Plus en détail

CHAPITRE 4 - LA COMPLEXITÉ DES RELATIONS ENRE GÈNES, PHÉNOTYPES ET ENVIRONNEMENT

CHAPITRE 4 - LA COMPLEXITÉ DES RELATIONS ENRE GÈNES, PHÉNOTYPES ET ENVIRONNEMENT CHAPITRE 4 - LA COMPLEXITÉ DES RELATIONS ENRE GÈNES, PHÉNOTYPES ET ENVIRONNEMENT Introduction Tous les individus de la même espèce possèdent le même patrimoine génétique, cependant chaque individu est

Plus en détail

LES CONSTITUANTS MOLÉCULAIRES DU VIVANT

LES CONSTITUANTS MOLÉCULAIRES DU VIVANT Préparation à l Agrégation Interne Paris VI 2009-2010 Séances des 19 et 23 septembre LES CONSTITUANTS MOLÉCULAIRES DU VIVANT Les mots clés : Lipide, glucide, protide, acide nucléique, monomère, polymère,

Plus en détail

THEME 1 A EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE

THEME 1 A EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE THEME 1 A EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE CHAPITRE 3 L EXPRESSION DU PATRIMOINE GENETIQUE I. LA RELATION GENES-PROTEINES Les protéines interviennent dans le fonctionnement d

Plus en détail

Généralités sur les virus Structure, Réplication, Évolution

Généralités sur les virus Structure, Réplication, Évolution Généralités sur les virus Structure, Réplication, Évolution Les virus sont des microorganismes de très petite taille, 20 à 300 nanomètres, 100 fois plus petit qu une bactérie, non visibles en microscopie

Plus en détail

ENS de Lyon. Epreuve de Biologie-Biochimie

ENS de Lyon. Epreuve de Biologie-Biochimie Session 2014 Filière : 2 ème concours ENS de Lyon Epreuve de Biologie-Biochimie Durée : 3 heures Ce livret comprend 12 pages numérotées de 1 à 12 Cette épreuve comporte 2 parties dont les thématiques sont

Plus en détail

Ressources. Production attendue

Ressources. Production attendue Thème du programme : la tectonique des plaques histoire d un modèle Etape 1 : Concevoir une stratégie pour résoudre une situation problème proposer une démarche d investigation Contre arguments de la théorie

Plus en détail

leur solubilité dans des solutions salines leur forme leur fonction biologique leur mobilité électrophorétique ou leur coefficient de sédimentation

leur solubilité dans des solutions salines leur forme leur fonction biologique leur mobilité électrophorétique ou leur coefficient de sédimentation Les protéines peuvent être classées sur la base de: leur solubilité dans des solutions salines leur forme leur fonction biologique leur mobilité électrophorétique ou leur coefficient de sédimentation leur

Plus en détail