LES ENJEUX DU POUVOIR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES ENJEUX DU POUVOIR"

Transcription

1 LES ENJEUX DU POUVOIR Thème HDA : Arts, Etat et pouvoir (mise en scène du pouvoir = propagande ; thème du héros) Thème Histoire : Féodaux, souverains, premiers Etats Sous-thème : l organisation féodale et la répartition du pouvoir au sein de l aristocratie (hiérarchisation, clientélisme, assurer la paix ) Œuvres : Tapisserie de Bayeux, Complainte du Captif de Richard Cœur de Lion, œuvres cinématographiques autour de Robin des Bois. HISTOIRE Démarche sur l ensemble de la séquence «Féodaux, souverains, premiers Etats». Cette séquence d Histoire comprend deux principales parties : I. L organisation féodale II. L émergence de l Etat La séance d HDA constitue la première de ces parties. *Dans l introduction de la séquence, on a montré, à l aide de deux cartes, que les royaumes de France et d Angleterre étaient divisés en grands fiefs (principautés territoriales an France, earldoms en Angleterre) avec, à leur tête, de grands seigneurs comme Guillaume duc de Normandie et Harold earl de Wessex. La problématique générale s articule autour de l évolution du pouvoir dans les royaumes au Moyen-Age. *L ensemble de la 1 ère partie sur l organisation féodale s appuie sur l exemple des relations entre le roi d Angleterre Edouard Ier, le duc de Normandie Guillaume le Conquérant et l earl de Wessex Harold Godwinson. La problématique est la suivante : quelles relations les seigneurs entretiennent-ils entre eux afin de maintenir ou d accroitre leur pouvoir? * Une première sous partie sur les liens familiaux permet de poser le contexte de la Tapisserie de Bayeux. Elle s appuie sur un arbre généalogique simplifié. On constate les liens de famille qu entretiennent entre eux les 3 protagonistes. Cela permet d aborder la notion de parentèle. On précise également qu Edouard n a pas de fils et que Guillaume et Harold sont des successeurs potentiels. *La deuxième sous partie sur les autres liens repose sur l étude d extraits de la Tapisserie de Bayeux. Cette partie est une analyse d œuvre qui suit une démarche précise : présentation de l œuvre (cartel), ce que je voix, ce que cela signifie (à l aide d un document supplémentaire), ce que je ressens. A l aide des informations trouvées, les élèves peuvent expliquer la Complainte de Richard Cœur de Lion et les films autour de Robin des Bois. Etapes de la séance HDA autour de la Tapisserie de Bayeux 1 ère étape : travail préparatoire : les élèves doivent faire des recherches autour de la Tapisserie et remplir ainsi le «cartel» de l œuvre. 2 ème étape : étude de quelques extraits

2 - Les élèves étudient l œuvre du point de vue formel (technique, composition, traitement, objets). Il s agit de faire comprendre à l élève que l on a toujours des choses à dire sur une œuvre même si l «on y connait rien». Ensuite, il s agit d apprendre à regarder et organiser un discours. -On croise les extraits avec un autre type de document (texte) pour expliquer. Il s agit de faire comprendre à l élève la différence entre l observation et l explication. Il s agit aussi de dégager les enjeux du pouvoir : transmission du pouvoir, guerre, serment -les élèves rédigent un bilan sur les liens entre Guillaume et Harold. 3 ème étape : étude de la fonction de l œuvre -A quoi sert une œuvre d art? Ici, lien avec les enjeux du pouvoir puisqu il s agit d une œuvre de «propagande» commandée par l évêque de Bayeux et frère de Guillaume le Conquérant, Odon. 4 ème étape : ouverture sur d autres œuvres comme la complainte.

3 1. L organisation féodale INTRODUCTION Nous avons déjà vu, qu à partir du Xe siècle, apparaît la seigneurie et la domination du seigneur sur les terres et les hommes qui l entourent. Intéressons-nous maintenant à ces hommes qui détiennent le pouvoir et ce que signifie pour eux ce pouvoir. Avoir le pouvoir nécessite de l acquérir, le conserver puis le transmettre. Ces actions s effectuent dans un contexte de tensions où chaque seigneur essaie de maintenir ou d accroître son pouvoir et donc de dominer les autres. -> Quelles relations les seigneurs entretiennent-il ensemble afin de maintenir ou d accroître leur pouvoir? Exemple de la Tapisserie de Bayeux. 1. Les liens familiaux 2. La Tapisserie de Bayeux Travail préparatoire des élèves (à la maison): Les élèves doivent faire des recherches autour de la Tapisserie et remplir ainsi le «cartel» de l œuvre : Titre, date de création, auteur, dimension, lieux de conservation aujourd hui, thème développé. Travail en classe : -Chaque élève choisit un extrait à observer (composition, le traitement, les objets/personnages). -Ces extraits sont ensuite éclairés par le texte de la Tapisserie, puis par des sources de Guillaume de Poitiers. L élève remplit la partie «ce que cela signifie». -Questions de synthèse pour que les élèves comprennent l ensemble des extraits. A l aide de questions, on dégage les idées principales : promesse de fidélité, trahison au serment, guerre pour se venger 1.Pourquoi Guillaume revendique-t-il le trône d Angleterre? Edouard en avait fait la promesse à Guillaume, son petit-cousin normand. 2. Que promet Harold à Guillaume en jurant sur des reliques? Il promet de lui être fidèle et de le servir. 3.Pour quelle raison Guillaume décide-t-il de se rendre en Angleterre? Harold l a trahit car il s empare de la couronne d Angleterre. 4. Que se passe-t-il alors entre Harold et Guillaume? une guerre (Bataille d Hastings) et la mort d Harold. 5. Quelles sont les conséquences de cette rencontre? Guillaume devient roi d Angleterre. -Rédaction du Bilan : Quelles relations Guillaume et Harold entretiennent-il? On peut faire une partie sur les liens pacifiques (liens familiaux, serment) et une autre sur les liens belliqueux (trahison, guerre). On peut faire travailler les élèves sur la rédaction d enchaînement d actions avec des indicateurs de temps et de conséquences.

4 Bilan des élèves : Le roi d Angleterre Edouard, l Earl anglais Harold et le Duc de Normandie Guillaume sont liés par des les liens familiaux mais aussi par des promesses : Edouard promet sa succession à Guillaume avant sa mort, Harold jure fidélité et allégeance à Guillaume, Edouard lègue don royaume à Harold au moment de sa mort. En acceptant la couronne d Angleterre, Harold trahit Guillaume qui décide alors de se venger en envahissant l Angleterre. Lors de la Bataille d Hastings en octobre 1066, Harold est tué et Guillaume s empare du trône d Angleterre. -trace écrite de généralisation Hommage, serment de fidélité et allégeance, félonie, vassal, suzerain, système féodal, fief Guillaume devient donc le roi d Angleterre, mais en tant que Duc de Normandie, il est le vassal du roi de France. A la tête de cette organisation se trouve le roi, suzerain suprême car sacré. Le suzerain peut vouloir montrer son pouvoir : ici, tapisserie qui devait exposée dans la cathédrale de Bayeux pour expliquer et montrer la légitimité du pouvoir de Guillaume en Angleterre. Transition ou lien avec la complainte du Captif : Harold prisonnier du comte de Ponthieu : ses vassaux pourraient lui venir en aide. Complainte + carte du Royaume de France à cette époque: Richard Cœur de Lion, roi d Angleterre (arrière-arrière petit-fils de Guillaume), est fait prisonnier par l empereur Henri IV en 1192, en revenant de croisade. Il attend donc de ses propres vassaux (anglais, normands, gascons ) qu ils l aident en payant sa rançon. Mais ceux-ci ne remplissent pas leurs obligations envers leur suzerain qui se sent alors trahis. De plus, il est le vassal de Philippe Auguste, le roi de France. Il aimerait bénéficier également de son aide. C est difficilement que la mère de Richard réussit à réunir la somme demandée.

5 Analyse d une œuvre picturale: la Tapisserie de Bayeux LE CARTEL Titre :. Date : Auteur : Matériaux, technique :.. Dimension :.. Lieu de conservation aujourd hui :. Thème : CE QUE JE VOIS -objets et personnages : position des personnages et objets les uns par rapport aux autres :. -cadrage :.. -couleurs :. -comment l auteur arrive-t-il à rendre la réalité (mouvement, relief, expression ):.... CE QUE CELA SIGNIFIE -explication de la scène à l aide des autres documents :.. -fonction de l œuvre :... CE QUE JE RESSENS Quelques questions de synthèse : 1. Pourquoi Guillaume revendique-t-il le trône d Angleterre? 2. Que promet Harold à Guillaume en jurant sur des reliques? 3. Pourquoi Guillaume décide de se rendre en Angleterre? 4. Que se passe-t-il entre Guillaume à Harold? 5. Quelles sont les conséquences de cette rencontre?

6 Analyse d une œuvre picturale: la Tapisserie de Bayeux LE CARTEL Titre : Tapisserie de Bayeux Date : réalisée entre 1066 et 1077 Auteur : atelier anglais Matériaux, technique : fils de laine brodés sur une toile de lin (matériaux modestes) Dimension : 72m de long sur 50cm de large Lieu de conservation aujourd hui : musée de la Tapisserie, Bayeux (Calvados) Thème : la conquête de l Angleterre par Guillaume de Normandie, de 1064 à 1066 CE QUE JE VOIS -objets et personnages : dépend de la scène (cf analyse de chaque extrait) -position des personnages et objets les uns par rapport aux autres : principe d une frise chronologique qui se lit de la gauche vers la droite. Les personnages et actions sont alignés. Parfois, les personnages peuvent être superposés pour rendre la profondeur. -cadrage : on voit les personnages en entier. -couleurs : 8 couleurs de laine (vert, brun, jaune ) -comment l auteur arrive-t-il à rendre la réalité (mouvement, relief, expression ): la couleur est utilisée pour rendre le relief même si elle ne correspond pas à la réalité (cf jambes des chevaux. L accent est mis sur l expression des sentiments et des mouvements (différentes allures de chevaux pour rendre la vitesse). CE QUE CELA SIGNIFIE -explication de la scène à l aide des autres documents : cf analyse de chaque extrait -fonction de l œuvre : œuvre commandée par l évêque Odon, frère de Guillaume. Même si la Tapisserie se veut objective en n accablant jamais Harold, il faut voir un sens morale à l œuvre : Guillaume gagne car il est dans son droit et Harold meurt parce qu il a trahit son serment. Cette tapisserie était exposée et était donc vue par de nombreux hommes. CE QUE JE RESSENS Il me semble toujours important de laisser les élèves s exprimer librement sur ce que leur inspire une œuvre. Il faut les encourager, ici, à expliquer pourquoi ils aiment ou n aiment pas.

7 Documents : Message d Harold à Guillaume juste avant la bataille d Hastings, d après Guillaume de Poitiers. «Tu es venu dans mon pays, poussé par je ne sais quelle audace ou témérité. Je me souviens, cependant, que le roi Edouard t a d abord désigné comme héritier du royaume d Angleterre et que je fus moi-même envoyé en Normandie par le roi pour confirmer l ordre de succession. Mais je sais aussi que le royaume d Angleterre me revient en droit, car le roi me l a légitimement légué en mourant. Or, depuis l époque où le bienheureux Augustin est venu sur ces côtes, les Anglais ont pour coutume reconnue de considérer comme inviolable un héritage légué sur un lit de mort. C est pourquoi je t enjoins de quitter avec les tiens ce pays qui m appartient en toute justice. Sinon, tu romprais l amitié et les pactes que j ai conclus avec toi en Normandie. Je t en laisse l entière responsabilité.» Extrait 1 : «Le roi Edouard» On voit le roi Edouard assis sur son trône dans son château de Westminster. Sa barbe montre qu il est déjà âgé. La scène se situe vers 1064 : il reçoit l earl de Wessex, Harold et lui donne l ordre de se rendre en Normandie pour confirmer au duc Guillaume la promesse que le roi lui a faite de le désigner comme successeur sur le trône d Angleterre après sa mort. Extrait 2 : «Où Harold prêta serment au duc Guillaume» On voit Guillaume assis sur son trône et faisant un geste à Harold. Celui-ci prête serment d allégeance et fidélité sur deux reliquaires en forme d édifices (église?) Extrait 3 : «Ici le roi Edouard dans son lit parle à ses fidèles. Et ici il est mort». En haut, on peut voir Edouard à l agonie, soutenu par un serviteur. A ses pieds, se trouve sa femme Edith, et au premier plan Harold. En dessous, la couronne a disparu : le roi est mort et deux servitudes procèdent à la toilette mortuaire. On rapporte que juste avant de mourir, Edouard avait chargé Harold de veiller sur son épouse et l ensemble du royaume. Extrait intéressant pour la juxtaposition dans une même scène de deux moments différents. Attention portée aux expressions et attitudes des personnages (comme Edith) Extrait 4 : «Ici ils donnèrent à Harold la couronne royale. Ici trône Harold, roi des Anglais». 2 hommes offrent la couronne d Angleterre à Harold qui semble dubitatif. Finalement, on voit Harold sur le trône avec les insignes du pouvoir : couronne, sceptre et globe. Sur la gauche se tient l archevêque qui le couronne sous le nom de Harold II. Extrait 5 : «et allèrent au combat contre le roi Harold». On voit la cavalerie normande aller au combat sur le champ de bataille du «Pommier gris». Guillaume est en tête (reconnaissable au sceptre). Ses cavaliers le suivent. L auteur essaie de rendre le changement d allure des chevaux qui passent du pas au galop en même temps que les cavaliers abaissent leur lance. On peut remarquer l utilisation de couleurs différentes pour les jambes des chevaux afin de rendre la profondeur. Extrait 6 : «Ici le roi Harold est tué» Harold tué par un cavalier normand. Sa hache lui tombe des mains. La hache est encore en l air, ce qui suggère l immédiateté de la mort.

8

9 Doc.1. Arbre généalogique montrant les liens familiaux entre le roi d Angleterre Edouard, Le duc de Normandie Guillaume et le Earl Harold. Richard Ier Richard II Emma Godwin Mort en 1053 Robert Ier Edouard Ier Edith Harold Mort en 1066 Guillaume II le Conquérant Doc. 2. Les Royaumes de France et d Angleterre aux Xème et XIème siècles

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Objectifs Découvrir les conséquences de la rivalité opposant le Roi de France au plus puissant de ces

Plus en détail

Le jeu de la Tapisserie de Bayeux Notice de jeu

Le jeu de la Tapisserie de Bayeux Notice de jeu RÈGLES DU JEU DE LA TAPISSERIE DE BAYEUX 2 joueurs minimum - 1 dé - autant de pions que de joueurs Chaque joueur lance le dé chacun son tour. But : Tu vas suivre l histoire racontée par la Tapisserie de

Plus en détail

Histoire Le Moyen-âge La société féodale

Histoire Le Moyen-âge La société féodale Histoire Le Moyen-âge Objectif(s) : - Connaître les 3 ordres de la société médiévale - Découvrir le cadre et le mode de vie des seigneurs au Moyen Age : Seigneurs / vassaux / chevaliers Histoire racontée

Plus en détail

LA NAISSANCE DE LA FRANCE

LA NAISSANCE DE LA FRANCE (Ne pas inscrire le titre en début de séance) Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Découvrir que la France est un vieil État, né de l Empire de Charlemagne Objectifs Découvrir la

Plus en détail

La tapisserie de Bayeux Tapisserie, XIe siècle; 70 x 0,50 m MOYEN- AGE

La tapisserie de Bayeux Tapisserie, XIe siècle; 70 x 0,50 m MOYEN- AGE La tapisserie de Bayeux Tapisserie, XIe siècle; 70 x 0,50 m MOYEN- AGE à Faire en amont les séances sur «le système féodal», «les chevaliers», «la vie des seigneurs et des paysans» et «Guillaume le Conquérant»

Plus en détail

Cette histoire raconte la conquête de l Angleterre par les Normands de Guillaume.

Cette histoire raconte la conquête de l Angleterre par les Normands de Guillaume. Après le repas, nous sommes allés visiter le musée de Bayeux. Quand nous sommes rentrés, les personnes du musée nous ont donné des audio guides. Pour pouvoir profiter de l histoire sans être entassés devant

Plus en détail

LA MONARCHIE ABSOLUE DE DROIT DIVIN. UNE INVENTION DE LOUIS XIV?

LA MONARCHIE ABSOLUE DE DROIT DIVIN. UNE INVENTION DE LOUIS XIV? LA MONARCHIE ABSOLUE DE DROIT DIVIN. UNE INVENTION DE LOUIS XIV? Cette question s inscrit dans la problématique plus large de «la naissance et le développement du royaume de France» et de l affermissement

Plus en détail

LE MOYEN AGE. Fiche «Le moyen-âge, la société féodale» Fiche «Les redevances dues au seigneur»

LE MOYEN AGE. Fiche «Le moyen-âge, la société féodale» Fiche «Les redevances dues au seigneur» Cycle 3 LE MOYEN AGE 1) Relation entre seigneurs et paysans 2) Rôle de l église 3) 987 : Hugues Capet roi de France 4) Saint Louis 1) Relation entre seigneurs et paysans Fiche «Le moyen-âge, la société

Plus en détail

Charlemagne. Il y a eu de nombreuses invasions par les barbares. La vie était alors très dangereuse car il y avait de nombreux combats.

Charlemagne. Il y a eu de nombreuses invasions par les barbares. La vie était alors très dangereuse car il y avait de nombreux combats. Charlemagne Il y a eu de nombreuses invasions par les barbares. La vie était alors très dangereuse car il y avait de nombreux combats. Ensuite, il y a eu Clovis qui est devenu roi des Francs. Quand il

Plus en détail

Proposer quelques pistes pour entendre les appels à la réconciliation que propose le texte. Et nous?

Proposer quelques pistes pour entendre les appels à la réconciliation que propose le texte. Et nous? Célébration du Pardon 2 e - 3 e années ACCUEIL Chaque enfant reçoit le texte de St Paul. Et le lit en silence. On leur donne également à chacun un caillou en carton Questions : - Sommes nous d accord avec

Plus en détail

La fin au Moyen-âge CM1. 1 La construction du pouvoir royal Matériel : Document d appui Questions Leçon et / ou leçon à trous

La fin au Moyen-âge CM1. 1 La construction du pouvoir royal Matériel : Document d appui Questions Leçon et / ou leçon à trous CM1 Objectifs notionnels : o -Comprendre l importance de la dynastie des Capétiens et la manière dont s est instauré le principe d hérédité de la couronne de France o -Situer les moments importants de

Plus en détail

La guerre de Cent ans Fiche enseignant

La guerre de Cent ans Fiche enseignant La guerre de Cent ans Fiche enseignant 1) Quelles sont les causes de la guerre de cent ans? Liens personnages : Questions : Pourquoi la guerre de Cent ans a-t-elle eu lieu? o Le roi d Angleterre et le

Plus en détail

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer Guide du parent accompagnateur Préparation à la Confirmation Guide d animation Partie III : Annoncer 2 Partie III : Annoncer (Parents/jeunes à la maison) Semaine #9 : (à la maison) Nous faisons un retour

Plus en détail

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV I.COMPRÉHESION ORALE A) Écoutez ce premier dialogue trois fois et répondez aux questions. Répondez V pour Vrais ou F pour Faux. 1. Ils sont arrivés pour le déjeuner. V F 2.

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite AVANT LA LECTURE 1- SURVOLER LA PAGE COUVERTURE Lire le titre, puis amener l enfant à observer la page couverture tout en l invitant à faire des

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Louise, elle est folle

Louise, elle est folle Leslie Kaplan Louise, elle est folle suivi de Renversement contre une civilisation du cliché la ligne Copi-Buñuel-Beckett P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e pour Élise et Fred tu m as trahie

Plus en détail

Le texte précise bien que c est la terre qui fait pousser «automatiquement» la plante. Le semeur ne doit plus se mêler de la croissance.

Le texte précise bien que c est la terre qui fait pousser «automatiquement» la plante. Le semeur ne doit plus se mêler de la croissance. Mc 4.26-32 Espérer, c est s oublier Jésus a souvent donné la simplicité des enfants comme modèle de réception de sa Parole ; nous allons suivre leur exemple. Merci les enfants. Les deux histoires que nous

Plus en détail

le temps de la féodalité

le temps de la féodalité Présentation de la vidéo... 2 Générique... 2 description... 2 principaux thèmes abordés 3 Contenus... 4 niveaux, disciplines, compétences... 4 textes de référence... 6 notions... 6 vocabulaire... 6 repères

Plus en détail

QUATRE CAS DE BLOCAGES ET CONFLITS LORS D ENTRETIENS PROFESSIONNELS JEU DE ROLE

QUATRE CAS DE BLOCAGES ET CONFLITS LORS D ENTRETIENS PROFESSIONNELS JEU DE ROLE http://mastermop.unblog.fr http://sciencespomanagement.unblog.fr Auteur : Lionel Honoré Professeur des Universités en Management Institut d Etupes Politiques de Rennes lionel.honore@sciencespo-rennes.fr

Plus en détail

Mais un jour, un chevalier arriva au château Il voulait apporter un écu pour l armurerie. On aurait dit qu il voulait s en débarrasser.

Mais un jour, un chevalier arriva au château Il voulait apporter un écu pour l armurerie. On aurait dit qu il voulait s en débarrasser. NAO et l écu magique Nao est un dieu. Il habite sur une colline et peut se métamorphoser en toutes sortes d animaux pour ne pas se faire repérer. Cette colline est invisible aux yeux des hommes. Il est

Plus en détail

La célèbre Tapisserie de Bayeux trouve une fin plausible: Les dernières scènes brodées à Aurigny obtiennent l approbation officielle

La célèbre Tapisserie de Bayeux trouve une fin plausible: Les dernières scènes brodées à Aurigny obtiennent l approbation officielle La célèbre Tapisserie de Bayeux trouve une fin plausible: Les dernières scènes brodées à Aurigny obtiennent l approbation officielle Peu de gens savait que la Tapisserie de Bayeux était incomplète. La

Plus en détail

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi!

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi! 1 Lecture : Ephésiens 4 : 17-32 N attristez pas le St Esprit. Bonjour Cher Saint Esprit J ai décidé de prendre ma plus belle plume, plus exactement le clavier de mon ordinateur, pour t écrire une lettre,

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

Prière des enfants pour la sainte communion

Prière des enfants pour la sainte communion Prière des enfants pour la sainte communion Remarques préalables : ne sous-estimons pas les enfants ; sachons que la grâce du saint baptême les habite. Nous proposons toutefois quelques prières pour eux.

Plus en détail

ANNEE DE LA MISERICORDE

ANNEE DE LA MISERICORDE Le logo du Jubilé Le logo et la devise, les deux, ensemble, offrent une heureuse synthèse de l Année jubilaire. Dans la devise Misericordiosi come il Padre (tirée de l Évangile de Luc, 6,36) on propose

Plus en détail

LA GARE DE METZ ET SON ARCHITECTURE

LA GARE DE METZ ET SON ARCHITECTURE Espace Education Art et Culture, 19, rue du Cambout, 57000 METZ, P.W. 2011 03 87 36 01 88 www.espace-eac.fr contact@espace-eac.fr LA GARE DE METZ ET SON ARCHITECTURE Inaugurée en 1908, œuvre de l architecte

Plus en détail

Introduction. 1. Les racines du droit français

Introduction. 1. Les racines du droit français Introduction historique au droit (Vème XVème siècle) Introduction 1. Les racines du droit français A. L apport de Rome 1. L Empire Romain, modèle du pouvoir a. Le concept d État : la res publica b. Une

Plus en détail

Journal de fabrication de la plus haute tour

Journal de fabrication de la plus haute tour Journal de fabrication de la plus haute tour Classe de CE2-CM1 et classe annexée de l INJS Ecole du Château Cognin Nos essais à la carte Tour des ponts On n arrive pas à la faire tenir, car ça penche d

Plus en détail

Olaf était face à l océan.

Olaf était face à l océan. Olaf était face à l océan. Rêvasser, c était tellement plus amusant qu apprendre à déchiffrer les runes. Cette écriture bizarre ne lui servirait pas à grand-chose quand il prendrait la mer. Trouver son

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

BAYEUX ET HONFLEUR. Mardi 22 et Mercredi 23 Septembre 2015

BAYEUX ET HONFLEUR. Mardi 22 et Mercredi 23 Septembre 2015 BAYEUX ET HONFLEUR Mardi 22 et Mercredi 23 Septembre 2015 - Mardi 22 septembre - 7h00 départ en car des Mureaux pour Bayeux - 10h30 visite du Musée de la Tapisserie de Bayeux La Tapisserie de Bayeux est

Plus en détail

1 Les centres: centres d intelligence pour nous relier au monde extérieur:

1 Les centres: centres d intelligence pour nous relier au monde extérieur: Généralités Le mot "Ennéagramme" vient de deux mots grecs signifiant neuf (ennea) et points (grammos). En effet, l'ennéagramme est à l'origine un symbole, constitué de neuf points également répartis sur

Plus en détail

Certaines personnes disent que je suis un garçon précoce. Surtout parce qu elles croient que je suis trop petit pour savoir les mots difficiles.

Certaines personnes disent que je suis un garçon précoce. Surtout parce qu elles croient que je suis trop petit pour savoir les mots difficiles. UN Certaines personnes disent que je suis un garçon précoce. Surtout parce qu elles croient que je suis trop petit pour savoir les mots difficiles. Mais j en sais plusieurs, par exemple : sordide, néfaste,

Plus en détail

«Formation Management»

«Formation Management» «Formation Management» n Les fondements du management n Donner du sens n Bâtir la confiance n Prendre en compte les besoins individuels n Entretenir la motivation n Le management situationnel n Le management

Plus en détail

Napoléon. Grâce à ces différentes victoires, il devient général.

Napoléon. Grâce à ces différentes victoires, il devient général. Napoléon Lorsque la Révolution éclate en 1789, le lieutenant Napoléon Bonaparte a 19 ans. Il est déjà soldat dans l armée et participe aux batailles entre les français qui sont pour la révolution et ceux

Plus en détail

Le langage d amour : réalité ou illusion?

Le langage d amour : réalité ou illusion? Le langage d amour : réalité ou illusion? Meghan Hansen 1120008 20.4680/3-001 Littérature du XVIIe siècle : l âge baroque Professeur S. Viselli Le langage qu utilise les personnages dans L Illusion Comique

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

Études sociales M-3. Guide de mise en œuvre. Francophone

Études sociales M-3. Guide de mise en œuvre. Francophone Études sociales M-3 Guide de mise en œuvre Francophone Version provisoire 2005 Remarque. Dans cette publication, les termes de genre masculin utilisés pour désigner des personnes englobent à la fois les

Plus en détail

Jubilé de la Miséricorde

Jubilé de la Miséricorde Pardonne Partage Aime Jubilé de la Miséricorde Découvre l année de la miséricorde en t amusant C est quoi un Jubilé? Qu est-ce que la miséricorde? 1 A tes crayons! 2 Qu est-ce qu un jubilé? Un jubilé est

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77. Service diocésain de la Catéchèse 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.fr A tes crayons! 7 Allez dans la Mission du Christ Porte la Paix

Plus en détail

La Famille Tenenbaum

La Famille Tenenbaum La Famille Tenenbaum Dans la déjà riche carrière de Wes Anderson, «La Famille Tenenbaum» semble le film qui met en scène les thèmes récurrents et les obsessions de son auteur, à savoir la famille et les

Plus en détail

CARNET-UN PAS DE PLUS!

CARNET-UN PAS DE PLUS! MODULE 2 - Instrument pour faire vivre une expérience de foi aux enfants L'Avent, temps de préparation à Noël Cheminement de foi pour les enfants du cycle PRIMAIRE : 1 re à la 3 e année CARNET-UN PAS DE

Plus en détail

Dimanche de la Fête des pères

Dimanche de la Fête des pères Diocèse de Rimouski Dimanche de la Fête des pères 17 juin 2007 ---------------------------------------------------------------------------------------------------- Les Services diocésains de la Formation

Plus en détail

Origines de la Common Law

Origines de la Common Law Origines de la Common Law I. Origines du droit anglais 1. La common law est considérée comme le système juridique propre à l Angleterre : a. parce que ses origines remontent à des temps très anciens (les

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012. TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre

Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012. TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012 TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre En partant de Sibérie, j avais considéré mon journal fini.

Plus en détail

Peindre une nature morte

Peindre une nature morte Peindre une nature morte Introduction Bonjour mon nom est Nathalie Mantha, je travaille pour le Musée des beaux-arts du Canada, aujourd hui nous allons nous pencher sur les techniques acryliques. Nous

Plus en détail

Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde

Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde du lundi 11 au dimanche 17 février 2013 n 221 > vers le 1er dimanche de Carême Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde vers Dimanche n 221 www.versdimanche.com page 1/21 Évangile

Plus en détail

NOTRE MÈRE LA GUERRE. Les sources écrites

NOTRE MÈRE LA GUERRE. Les sources écrites NOTRE MÈRE LA GUERRE Les sources écrites Une nouvelle vision historique de la Grande Guerre Depuis 40 ans, de nombreux historiens ont donné une nouvelle vision de la Première Guerre mondiale se focalisant

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

Mettre en place une démarche pluridisciplinaire au cycle 3 à partir de la Tapisserie de Bayeux

Mettre en place une démarche pluridisciplinaire au cycle 3 à partir de la Tapisserie de Bayeux Mettre en place une démarche pluridisciplinaire au cycle 3 à partir de la Tapisserie de Bayeux Amandine Gauthier To cite this version: Amandine Gauthier. Mettre en place une démarche pluridisciplinaire

Plus en détail

Opinions, faits, sentiments

Opinions, faits, sentiments Opinions, faits, sentiments Les messages que nous recevons, de proches, d adultes, de la télévision, des livres, des journaux sont composés d un ensemble de faits, d opinions et de sentiments. Il n est

Plus en détail

MARC WILLEMART 1927 2O11

MARC WILLEMART 1927 2O11 MARC WILLEMART 1927 2O11 Je dois à présent apprendre à vivre dans le temps du souvenir après avoir vécu, pendant près de cinquante ans, dans celui des souvenirs que Marc et moi avons accumulés. Nous avons

Plus en détail

Ordinaire 24 (A) : 11 septembre 2011. 24 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : 11 septembre 2011. Titre : Le Pardon à tout prix!

Ordinaire 24 (A) : 11 septembre 2011. 24 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : 11 septembre 2011. Titre : Le Pardon à tout prix! Ordinaire 24 (A) : 11 septembre 2011 24 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : 11 septembre 2011 Titre : Le Pardon à tout prix! Référence Biblique : 1 ère Lecture : Ben Sirac le Sage (Si 27,30-28,7) 27

Plus en détail

Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche

Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche LEÇON Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche Lis «Cela va trop loin!». Dessine un signal routier. Ajoute ton verset à mémoriser et place-le en évidence. Commence

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

MODULE 5 5 ASTUCES _

MODULE 5 5 ASTUCES _ MODULE 5 5 ASTUCES Préambule Ce document reprend un ensemble d astuces que j ai développé au cours de ma pratique photographique. Ces astuces concernent de nombreux aspects allant de la gestion de la lumière

Plus en détail

( ) et maintenant priorité au direct en Grande-Bretagne le couple est arrivé

( ) et maintenant priorité au direct en Grande-Bretagne le couple est arrivé Us ( ) et maintenant priorité au direct en Grande-Bretagne le couple est arrivé il y a un peu plus d une heure maintenant à l aéroport d Heathrow en Grande- Bretagne vous le voyez ils ont été accueillis

Plus en détail

Les légendes françaises : La princesse Énimie

Les légendes françaises : La princesse Énimie Les légendes françaises : La princesse Énimie Littérature Le concept Cinq légendes traditionnelles à se faire conter Merlin, la fée Mélusine, Tristan et Iseult, le chevalier Bayard, la princesse Énimie

Plus en détail

Affirmations de Louise HAY

Affirmations de Louise HAY Affirmations de Louise HAY C est par des affirmations positives quotidiennes que nous pouvons parvenir à transformer notre vie. Et pour cela, il est bon de répéter le plus souvent possible ces affirmations

Plus en détail

Le souffle des origines (Genèse 1, 1-5)

Le souffle des origines (Genèse 1, 1-5) Le vent souffle où il veut, et toi tu entends sa voix. Mais tu ne sais pas d où il vient et tu ne sais pas où il va? A l écoute de cette voix qui parle en moi, la chance m est donnée de découvrir la trace

Plus en détail

Groupes de parole sur l argent (GPA) :

Groupes de parole sur l argent (GPA) : Jean Beaujouan jean.beaujouan@free.fr Tel : 01 42 23 18 58 Groupes de parole sur l argent (GPA) : les enseignements d une expérience 1. Présentation Définition : dans un groupe de parole sur l argent (GPA),

Plus en détail

DIMANCHE 9 DÉCEMBRE 2012

DIMANCHE 9 DÉCEMBRE 2012 DIMANCHE 9 DÉCEMBRE 2012 2 ème DIMANCHE DE L AVENT (C) PREMIÈRE LECTURE Lecture du livre de Baruc Jérusalem, quitte ta robe de tristesse et de misère, et revêts la parure de la gloire de Dieu pour toujours,

Plus en détail

CARNET DE LECTURE NOM :

CARNET DE LECTURE NOM : CARNET DE LECTURE NOM : MES RÉACTIONS ÉCRITES THÈMES POUR LES RÉACTIONS ÉCRITES Textes littéraires Le livre Que pensez-vous de la page couverture du livre? Que pensez-vous du titre que l auteur a choisi?

Plus en détail

Enseigner la technologie. à l'école maternelle

Enseigner la technologie. à l'école maternelle Enseigner la technologie à l'école maternelle Laure Lutz Docteur en didactique de la technologie Bernard Hostein Professeur d'université Éliane Lécuyer Professeur des écoles Conseillère pédagogique SERVICES

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Sommaire : FICHES ENSEIGNANT (7)

Sommaire : FICHES ENSEIGNANT (7) Sommaire : FICHES ENSEIGNANT (7) Sommaire Page 1 Préambule Page 2 Objectifs généraux et spécifiques Page 3 Le prétexte Page 4 Les lieux Page 5 Le déroulement des activités Page 6 Le plan d écriture Page

Plus en détail

Difficultés d écoute et de communication

Difficultés d écoute et de communication 1 CHAPITRE 1 Difficultés d écoute et de communication Dans le monde entier il y a beaucoup d enfants qui sont soit sourds soit incapables d entendre très bien. Les parents peuvent ne pas savoir ce qui

Plus en détail

Ce totem est le point de départ du jeu.

Ce totem est le point de départ du jeu. Ce totem est le point de départ du jeu. Demande ton livret de jeu au stand de l Unicef puis pars à la découverte de 5 enfants du monde. Comme toi, ils ont des droits, mais ces derniers ne sont pas toujours

Plus en détail

La Sainte Trinité Evangile : Saint Jean 16 12 15

La Sainte Trinité Evangile : Saint Jean 16 12 15 N 21 26 mai 2013 La Sainte Trinité Evangile : Saint Jean 16 12 15 - Qui pourrait prétendre étreindre dans son étroit cerveau les richesses des Connaissances humaines? Je ne sais le tout de rien Je ne sais

Plus en détail

«Laisse partir mon peuple» - le rêve de la libération. Appelé pour conduire à la liberté Exode 2 : 11 à 4 : 17, Moïse, sa fuite et sa vocation

«Laisse partir mon peuple» - le rêve de la libération. Appelé pour conduire à la liberté Exode 2 : 11 à 4 : 17, Moïse, sa fuite et sa vocation «Laisse partir mon peuple» - le rêve de la libération Appelé pour conduire à la liberté Exode 2 : 11 à 4 : 17, Moïse, sa fuite et sa vocation Narration en cercle, animée au moyen d objets symboliques Matériel

Plus en détail

Comment discuter de la mort

Comment discuter de la mort Chapitre 3 Comment discuter de la mort 1. Le questionnement de l enfant 2. Jusqu où aller dans la discussion? 3. La transmission par les parents de leur savoir et de leur expérience 4. Les questions majeures

Plus en détail

HISTOIRE LOUIS XIV ET LA MONARCHIE ABSOLUE

HISTOIRE LOUIS XIV ET LA MONARCHIE ABSOLUE HISTOIRE LOUIS XIV ET LA MONARCHIE ABSOLUE CYCLE 3 NIVEAU : CM1 PERIODE : selon programmation de cycle DOMAINE D APPRENTISSAGE : histoire OBJECTIFS : Situer le siècle de Louis XIV dans le temps à partir

Plus en détail

Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE

Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE Le langage à l école maternelle et son développement doivent être envisagés sous trois

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Ces scénarios sociaux ont été préparés depuis l automne 2008 par Jézabel Parent du Cégep Saint-Hyacinthe, Lyne Picard, du CRDI Normand-Laramée,

Plus en détail

Documentation et photothèque Base de donnée de photographies de jardins historiques

Documentation et photothèque Base de donnée de photographies de jardins historiques Documentation et photothèque Base de donnée de photographies de jardins historiques - 1 - Introduction Le but de ce dossier est de présenter la structure d une base de données permettant à une agence photographique

Plus en détail

CARTES POSTALES FRANÇAISES : SÉQUENCE PÉDAGOGIQUE PREMIER DEGRÉ

CARTES POSTALES FRANÇAISES : SÉQUENCE PÉDAGOGIQUE PREMIER DEGRÉ CARTES POSTALES FRANÇAISES : SÉQUENCE PÉDAGOGIQUE PREMIER DEGRÉ Objectif général Dégager la notion de propagande à travers l étude de cartes postales. Objectifs spécifiques Lire des cartes postales, les

Plus en détail

Fiche méthode Collège : Comment apprendre une leçon?

Fiche méthode Collège : Comment apprendre une leçon? Fiche méthode Collège : Comment apprendre une leçon? P. Casanova "Mieux vaut tête bien faite que tête bien pleine." (Montaigne) 1. Je me connais bien De quel profil es-tu? (dis-moi qui tu es je te dirai

Plus en détail

Une histoire de Letizia Lambert

Une histoire de Letizia Lambert Une histoire de Letizia Lambert Voix off : Aujourd hui c est dimanche. Bonne nouvelle, c est le jour du cinéma. Voix off : Gabriel aime ce moment car... Voix off :...c est très ennuyeux l hôpital. Voix

Plus en détail

Accueillir le psaume. Méditation sur le psaume 44

Accueillir le psaume. Méditation sur le psaume 44 Accueillir le psaume Ce psaume est un psaume royal, de louange. Il décrit à la fois l intronisation d un roi et son mariage. Il chante l amour humain dans toute sa force et sa beauté. Le lire plusieurs

Plus en détail

CONCOURS DE BRODERIE AU POINT DE BAYEUX :

CONCOURS DE BRODERIE AU POINT DE BAYEUX : CONCOURS DE BRODERIE AU POINT DE BAYEUX : A l occasion des journées du patrimoine, septembre 2010 et 2011, et pour l anniversaire de la Normandie, l atelier d artisan d art Bayeux Broderie, organise en

Plus en détail

Raphaël Arnáiz, en religion frère Marie-Raphaël, est né le

Raphaël Arnáiz, en religion frère Marie-Raphaël, est né le Bienheureux Raphaël Arnáiz Barón (1911-1938) Raphaël Arnáiz, en religion frère Marie-Raphaël, est né le 9 avril 1911 à Burgos en Espagne, premier de quatre enfants d une famille aisée, catholique pratiquante.

Plus en détail

Histoire de l Adolescence ( 1850 1914 ), Agnès Thiercé, Histoire de l éducation, Belin, 1999

Histoire de l Adolescence ( 1850 1914 ), Agnès Thiercé, Histoire de l éducation, Belin, 1999 Histoire de l Adolescence ( 1850 1914 ), Agnès Thiercé, Histoire de l éducation, Belin, 1999 Flore Berlingen Sciences Po, Conférence d Histoire Si son domaine de prédilection est l adolescence, ce n est

Plus en détail

Carnet de route (Troisième escale) En chemin, le pardon. Initiation au premier Pardon et à l Eucharistie. Cahier des parents

Carnet de route (Troisième escale) En chemin, le pardon. Initiation au premier Pardon et à l Eucharistie. Cahier des parents Carnet de route (Troisième escale) En chemin, le pardon Initiation au premier Pardon et à l Eucharistie Cahier des parents 2 Je te raconte la Bible, Itinéraire : Troisième escale (Parents/enfants à la

Plus en détail

Méthode du commentaire de document en Histoire

Méthode du commentaire de document en Histoire Méthode du commentaire de document en Histoire I. Qu est-ce qu un commentaire de document? En quelques mots, le commentaire de texte est un exercice de critique historique, fondé sur la démarche analytique.

Plus en détail

Dirigeant et dérangeant

Dirigeant et dérangeant Les Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens 31 es Assises nationales Lille, les 11, 12 et 13 mars 2016 Dirigeant et dérangeant L audace d entreprendre en chrétien www.lesedc.org Dirigeant et dérangeant Le

Plus en détail

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans été 1914 Nancy et la Lorraine dans la guerre exposition 15/02-21/09/2014 au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans 1 3 2 4 5 6 7 9 8 1870-1914 : une guerre attendue? Août 1914 : partis pour un été

Plus en détail

Histoire. Chapitre n. Les rois et les seigneurs

Histoire. Chapitre n. Les rois et les seigneurs Histoire Chapitre n. Les rois et les seigneurs I) La féodalité Problématiques : Quels sont les liens qui unissent le seigneur à ses vassaux? Quel est le pouvoir des seigneurs aux XIe et XIIe siècles? A/

Plus en détail

Du même auteur aux éditions THEÂTRALES

Du même auteur aux éditions THEÂTRALES APRÈS LA PLUIE Du même auteur aux éditions THEÂTRALES caresses, 1992 traduction Jean-Jacques Préau LIt nuptial, 1992 traduction Rosine Gars SERgI belbel APRÈS LA PLUIE traduit du catalan par Jean-Jacques

Plus en détail

Otto DIX, Les joueurs de Skat 1920 - Huile et collage sur toile 117 cm x 97 cm 1/5

Otto DIX, Les joueurs de Skat 1920 - Huile et collage sur toile 117 cm x 97 cm 1/5 Otto DIX, Les joueurs de Skat 1920 - Huile et collage sur toile 117 cm x 97 cm 1/5 HISTOIRE DES ARTS - 3e LES JOUEURS DE SKAT 1 : IDENTIFICATION : Artiste : Otto DIX (Allemagne, 1891-1969) Titre : Les

Plus en détail

IV. Le fidèle gagnait son salut par des actions exceptionnelles

IV. Le fidèle gagnait son salut par des actions exceptionnelles IV. Le fidèle gagnait son salut par des actions exceptionnelles 1) Le pèlerinage Pèlerins en voyage, Jean de Mandeville, Livre des merveilles, vers 1410-1412 Pèlerins au Saint-Sépulcre, Guillaume de Boldensele,

Plus en détail

AN-ANG, EN-ENG, IN-ING, ONG

AN-ANG, EN-ENG, IN-ING, ONG Séance 1 LES SONS ET LES TONS DU CHINOIS Je vais travailler sur les finales AN-ANG, EN-ENG, IN-ING et ONG. Si tu as déjà travaillé le cours de niveau 1, cette révision te sera utile et importante. AN-ANG,

Plus en détail

Ambassade de France en Irak Bureau de Erbil - Hawler

Ambassade de France en Irak Bureau de Erbil - Hawler Ambassade de France en Irak Bureau de Erbil - Hawler Allocution prononcée le dimanche 1 er juin 2008 par Son Excellence Monsieur Bernard Kouchner, Ministre des Affaires étrangères et européennes, lors

Plus en détail