Ateliers en pensée politique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ateliers en pensée politique"

Transcription

1 Ateliers en pensée politique Mai 2016

2 Penser en politique Toutes les formes de la démocratie sont-elles équivalentes? Comment devons-nous interpréter et réagir face à la montée du fanatisme? Quels devraient être les critères au coeur de la notion de citoyenneté? De tels problèmes guettent tous ceux qui, au Canada, choisissent de s engager dans la vie politique et civique contemporaine. Si certains programmes universitaires en sciences sociales effleurent ces questions, ils le font du point de vue des structures politiques ou institutionnelles déjà en place. L approche que nous proposons cherche à penser ces questions différemment. Les dilemmes politiques et éthiques découlent, de manière plus fondamentale, d une série de présuppositions et d interprétations propres à chaque culture et époque. Une économie libérale, par exemple, n est pas seulement la conséquence de politiques particulières adoptées par un gouvernement limité. Le but qu est la croissance économique est le résultat d une vision bien précise du monde. Celle-ci perçoit à la fois la nature et les humains comme des ressources. Votre talent pour trouver de nouvelles solutions concrètes aux problèmes politiques courants sera rendu beaucoup plus efficace après avoir développé une capacité à repérer, comprendre et interpréter les paradigmes qui structurent le politique. L éventail de nos options a une histoire qui mérite d être étudiée afin de pouvoir générer des solutions originales qui s appliqueront à des situations contemporaines. C est précisément selon cette perspective que le Collège universitaire dominicain, en partenariat avec le Collège néo-classique à Montréal, vous offre l opportunité d explorer plusieurs questions politiques au coeur de l actualité. Par l entremise d ateliers d une durée d une journée, nous vous aiderons à développer des manières de penser qui permettent d identifier différents cadres interprétatifs et de saisir leur évolution, dans le but de répondre à des problèmes concrets. Quand: Mai 2016 Où:,, Ottawa (ON) Qui: Jeunes professionnel(le)s, de la fin vingtaine à la fin trentaine, engagé(e)s dans la vie publique en travaillant soit pour des partis politiques, des organisations gouvernementales, ONG ou en tant que bénévoles dans différentes communautés. Approche: Session d une journée, le samedi, sur un thème particulier. La lecture de textes politiques accompagnée de discussions structurent la session. Atmosphère non partisane: La diversité des points de vue et des affiliations politiques est encouragée. Avantages: Développer ou parfaire des compétence à identifier des cadres interprétatifs du politique Réseautage avec les participants et quelques politiciens qui se joindront à nous pour les sessions Développer des aptitudes d un leadership qui met l emphase sur la pensée critique et créative Le formateur Maxime Allard, Dominicain, enseigne, conseille et est reconnu comme un mentor par ses étudiants depuis plus de deux décennies au Canada, en Afrique (Rwanda, Burundi et Afrique du Sud) et en France. Il enseigne la philosophie tout en présidant à la destinée du Collège Universitaire Dominicain (CUD). Il est aussi co-fondateur du Collège Néo-Classique qui habilite des jeunes intéressés à la politique et à l engagement social à réfléchir aux rouages du pouvoir et aux défis socio-politiques. Il y insiste sur l importance de la rhétorique pour participer aux débats publics.

3 Horaire Visages anciens et actuels de la démocratie La «démocratie» a connu bien des définitions et des réalisations au fil des siècles. Il fut un temps où elle était le régime qu il fallait à tout prix éviter et combattre tant théoriquement que dans la pratique. Elle est devenue désormais le seul régime politique accepté, valorisé dans bien des milieux. Pourtant les raisons avancées pour la défendre ou pour s en défendre peuvent encore retenir l attention et soutenir une critique. Car, ces raisons souvent très rhétoriques mettent de l avant des conceptions du politique et de l humain qui méritent d être scrutées. Cette édition du Collège néoclassique propose un parcours de ces visages et un regard critique des discours et pratiques actuels à la lumière de cette histoire. 14 mai, 9h30 à 16h30 Rhétorique Édition Spéciale : Voltaire sur le «fanatisme» On entend parler de «fanatiques», depuis quelque temps, en lien avec le terrorisme, avec les religions. Même les sports ont leurs «fans», diminutif de fanatique! Cela signale souvent un engagement radical en faveur d une cause, d un groupe, d un programme. On y entendra souvent aussi l idée d une suspension du jugement et de la rationalité! Ce cours entend travailler la notion de fanatisme à partir d une de ses élaborations influente au XVIIIe siècle par Voltaire. Il s agira de voir si ses intuitions et options peuvent encore servir à comprendre ce qui se passe de nos jours et qui nous incite à parler de «fanatisme». Nous soulignerons la rhétorique à l œuvre dans les textes que signe Voltaire. 21 mai, 9h30 à 16h30 Qu est-ce qu un citoyen? De Hérouxville à Bouchard-Taylor en passant par l immigration, cette question d actualité est en fait une vieille question grecque qui est demeurée incontournable à travers les âges. Pour mieux la saisir, revoyons les postulats de base. Dans le sillage de Platon, avec les questions des dettes et des devoirs du citoyens. En écho à Aristote, revoyons les questions suivantes : Vient-on au monde citoyen ou est-ce que l on devient, et si on le devient, qui en décide? Et comment? Dans quelles conditions? Et une fois que l on est citoyen, l est-on pour toujours... ou est-ce une condition que l on peut perdre? À la fin de la journée, les participants auront une meilleure compréhension des enjeux de la citoyenneté ici aujourd hui et de la complexité des transformations historiques de l idée même de citoyenneté. Ils parviendront à décortiquer les discussions actuelles sur la citoyenneté en démêlant les divers fils qui la composent. 28 mai, 9h30 à 16h30

4 Inscription Profil des participants Les éléments suivants permettent de tracer le portrait type des participants : typiquement âgé entre 25 et 45 ans; dont le parcours démontre un intérêt marqué pour la res publica; fortement impliqué dans son milieu, qu il soit académique, politique, social, économique, syndical ou culturel; reconnu par ses pairs pour sa vision et son innovation dans son secteur d activité; se démarquant par sa grande curiosité et son désir d accomplissement. Le participant type est un jeune professionnel dont le temps est compté, mais qui se démarque par son désir d approfondir sa capacité d analyse sur les enjeux qui influencent la société d aujourd hui. Comment s inscrire Les participants peuvent s inscrire aux ateliers de leur choix en visitant le et payer les frais d inscription sur place en personne. Frais d inscription et modalités de paiement Les frais d inscription sont de 85$ pour chaque atelier. Pour 10 $, les participants peuvent se procurer un repas. Ils peuvent aussi apporter leur propre repas. Les participants peuvent payer les frais d inscription sur place en personne par chèque payable au ou en espèces. Ils ont dit... «... l une de ces trop rares occasions de réfléchir rigoureusement aux questions éthiques et politiques. Un essentiel pour tout professionnel» Jean-Frédéric Légaré-Tremblay, journaliste, Le Devoir et l Actualité «La formule idéale pour parfaire ma culture générale...mes capacités d analyse se sont renforcées, particulièrement en situation d entrevues» Émilie Perreault, animatrice et chroniqueuse, 98,5 FM et ARTV «Le Collège néo m a donné les outils pour mettre en perspective les enjeux rencontrés dans ma pratique professionnelle» Philippe Giguère, avocat et analyste des politiques

5

Saguenay - Lac-Saint-Jean ANNÉE SCOLAIRE 2011-2012

Saguenay - Lac-Saint-Jean ANNÉE SCOLAIRE 2011-2012 Saguenay - Lac-Saint-Jean ANNÉE SCOLAIRE 2011-2012 Préparé par le comité régional du développement de Jeunes Entreprises - Jean-Michel Gobeil, agent de sensibilisation à l entrepreneuriat jeunesse - Chrystelle

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

Médias et francophonie État des lieux

Médias et francophonie État des lieux Médias et francophonie État des lieux Le monde des médias ne change pas. Il a déjà changé! De toutes les industries culturelles, celles des médias est peut-être celle qui connaît les plus grands bouleversements.

Plus en détail

Feuille de route d apprentissage et de perfectionnement à l intention des employés

Feuille de route d apprentissage et de perfectionnement à l intention des employés Feuille de route d apprentissage et de perfectionnement à l intention des employés Feuille de route d apprentissage et de perfectionnement à l intention des employés Vous voulez prendre votre carrière

Plus en détail

Développement du leadership pour le dirigeant éclairé

Développement du leadership pour le dirigeant éclairé Développement du leadership pour le dirigeant éclairé Le globe terrestre et la feuille d érable illustrent la vision d expansion à l échelle internationale de TEC, ancrée dans notre patrimoine canadien.

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Cours Démocratie et droit de vote SCH-1101-1. Programme d études Vie sociale et politique

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Cours Démocratie et droit de vote SCH-1101-1. Programme d études Vie sociale et politique DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Cours Démocratie et droit de vote SCH-1101-1 Programme d études Vie sociale et politique Novembre 2008 Éléments de la définition du domaine d évaluation La définition

Plus en détail

Les promesses politiques de l Internet : une utopie participative?

Les promesses politiques de l Internet : une utopie participative? Les promesses politiques de l Internet : une utopie participative? Tom Bakker, titulaire d un doctorat Ecole d Amsterdam de recherche en communication Université d Amsterdam Amsterdam, Pays-Bas T.P.Bakker@uva.nl

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT DES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES ET DES TERRITOIRES

MASTER 1 MANAGEMENT DES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES ET DES TERRITOIRES MASTER 1 MANAGEMENT DES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES ET DES TERRITOIRES Libellé de l UE (Unité d enseignement) et de l EC (Elément constitutif) SEMESTRE 1 S1 : UE OBLIGATOIRES Management public et stratégie

Plus en détail

37.0% 35.0% 30.0% 12.0% 10.0% 10.0% 10.1% 4.0% 6.0% 6.8%

37.0% 35.0% 30.0% 12.0% 10.0% 10.0% 10.1% 4.0% 6.0% 6.8% Intentions de vote Le 21 mars 2011 Conservateurs 39, Libéraux 28 MÉTHODOLOGIE Dans le cadre d un sondage téléphonique par échantillons aléatoires réalisé du 12 mars au 15 mars, la firme Nanos Research

Plus en détail

Optez pour un recrutement stratégique!

Optez pour un recrutement stratégique! Le mercredi 8 avril 2015 Hilton Bonaventure 900, rue de la Gauchetière Ouest, Montréal PORTAILRH.ORG/RDV LE RENDEZ-VOUS ANNUEL DES SPÉCIALISTES DU RECRUTEMENT Optez pour un recrutement stratégique! Le

Plus en détail

réseautage team buildin sport coopération res détermination résea

réseautage team buildin sport coopération res détermination résea réseautage team buildin sport coopération res détermination réseaut team building respect coopération sport dé respect détermination réseautage team buil sport coopération ré détermination coopé réseautage

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

LE GRAND LIVRE DU COACHING

LE GRAND LIVRE DU COACHING Sous la direction de Frank Bournois, Thierry Chavel et Alain Filleron LE GRAND LIVRE DU COACHING Préface de Raymond Domenech, 2008 ISBN : 978-2-212-54052-9 Faire école sans être une École Au terme de cet

Plus en détail

La recherche d emploi et de stage à l international

La recherche d emploi et de stage à l international La recherche d emploi et de stage à l international HEC Montréal 1 Recherche d emploi à l international Travailler à l international ou travailler aux affaires internationales? Rôle du Aptitudes et habiletés

Plus en détail

ANMO/EUROPE : FORMATION EN GESTION POUR LES SECTEURS CULTUREL ET CREATIF 2014/2015 Appel à candidatures

ANMO/EUROPE : FORMATION EN GESTION POUR LES SECTEURS CULTUREL ET CREATIF 2014/2015 Appel à candidatures ANMO/EUROPE : FORMATION EN GESTION POUR LES SECTEURS CULTUREL ET CREATIF 2014/2015 Appel à candidatures La formation ANMO/Europe en gestion pour le secteur culturel et créatif est une formation s appuyant

Plus en détail

Guide du/de la candidat/e pour l élaboration du dossier ciblé

Guide du/de la candidat/e pour l élaboration du dossier ciblé Guide du/de la candidat/e pour l élaboration du dossier ciblé en vue de l obtention du titre de "Conseiller ère diplômé e en orientation professionnelle, universitaire et de carrière" par la validation

Plus en détail

2 Développement international Desjardins 1970-2010

2 Développement international Desjardins 1970-2010 Introduction 2 Développement international Desjardins 1970-2010 Le développement durable, la microfinance ou encore la responsabilité sociale des organisations sont, de nos jours, des sujets qui suscitent

Plus en détail

Automne 2015. La référence du secteur en développement des compétences

Automne 2015. La référence du secteur en développement des compétences Automne 2015 La référence du secteur en développement des compétences Répertoire des formations Spécialement conçues pour l industrie de la chimie, de la pétrochimie, du raffinage et du gaz Découvrez les

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS ET SÉMINAIRES

ENSEIGNEMENTS ET SÉMINAIRES CHAIRE ESSEC-AVENTIS ÉTHIQUE & BIOTECHNOLOGIES Dans un marché comme celui du médicament où les clients sont d abord des patients, les biotechnologies sont appelées à répondre à un double défi, à la fois

Plus en détail

À PROPOS DU PRIX ZAYED DE L ÉNERGIE DU FUTUR

À PROPOS DU PRIX ZAYED DE L ÉNERGIE DU FUTUR À PROPOS DU PRIX ZAYED DE L ÉNERGIE DU FUTUR Photo by: Ryan Carter, Philip Cheung / Crown Prince Court - Abu Dhabi Le Prix Zayed de l énergie du futur, lancé en 2008 et géré par Masdar, représente la vision

Plus en détail

POUR UNE PLEINE PARTICIPATION DES COMMUNAUTÉS NOIRES À LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE

POUR UNE PLEINE PARTICIPATION DES COMMUNAUTÉS NOIRES À LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE VIvRe ensemble BULLETIN DE LIAISON EN PASTORALE INTERCULTURELLE CENTRE JUSTICE ET FOI VOLUME 13, N 46 Hiver 2006 POUR UNE PLEINE PARTICIPATION DES COMMUNAUTÉS NOIRES À LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE par Jean-Claude

Plus en détail

Académie du Personal Branding Mercredi 4 juin 2014. Réussir sa carrière grâce au Personal Branding

Académie du Personal Branding Mercredi 4 juin 2014. Réussir sa carrière grâce au Personal Branding Réussir sa carrière grâce au Personal Branding Par Olivier Zara Consultant en management et médias sociaux Olivier Zara Consultant en management & médias sociaux Intelligence collective comme outil de

Plus en détail

I. PRESENTATION DE LA CHAIRE

I. PRESENTATION DE LA CHAIRE PANEL 6 LES CENTRES ET ECOLES DE FORMATION EN ADMINISTRATION ELECTORALE DANS L ESPACE FRANCOPHONE LA CHAIRE UNESCO DES DROITS DE LA PERSONNE ET DE LA DEMOCRATIE UNIVERSITE D ABOMEY-CALAVI (BENIN) PAR NOEL

Plus en détail

Option Internationale du Baccalauréat (OIB), France Version britannique

Option Internationale du Baccalauréat (OIB), France Version britannique Option Internationale du Baccalauréat (OIB), France Version britannique Qu est ce que l OIB (version britannique)? La version britannique de l OIB fait partie intégrante d un examen franco-britannique

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

Formation continue Cournoyer, Essopos et Lachance

Formation continue Cournoyer, Essopos et Lachance Formation continue Cournoyer, Essopos et Lachance Offre de formation continue par tutorat en ligne destinée aux professionnels de l orientation et du développement de carrière Un groupe composé de deux

Plus en détail

Le cadre général des activités économiques et sociales. Cap Prépa MÉTHODOLOGIE DE CULTURE GÉNÉRALE ÉCRIT ET ORAL. Prépas ECS et ECE.

Le cadre général des activités économiques et sociales. Cap Prépa MÉTHODOLOGIE DE CULTURE GÉNÉRALE ÉCRIT ET ORAL. Prépas ECS et ECE. 1 Le cadre général des activités économiques et sociales Cap Prépa MÉTHODOLOGIE DE CULTURE GÉNÉRALE ÉCRIT ET ORAL Prépas ECS et ECE Denis La Balme Avant-propos De la joie de passer un concours Un concours

Plus en détail

LE TABLEAU SYNTHÈSE DES BOURSES UNIVERSITAIRES 2015-2016

LE TABLEAU SYNTHÈSE DES BOURSES UNIVERSITAIRES 2015-2016 BISHOP S Bourses d admission automatiques CÉGEP ÉTUDIANTS DU BI Cote R 28 à 31 = 6 000 $ renouvelable 2000$/année 28 à 29 = 1 000 $ renouvelable Cote R 32+ = 9 000 $ renouvelable 3000$/année 30 à 35 =

Plus en détail

CFC 450 PROGRAMME DES CADRES DIRIGEANTS SYLLABUS

CFC 450 PROGRAMME DES CADRES DIRIGEANTS SYLLABUS CFC 450 PROGRAMME DES CADRES DIRIGEANTS SYLLABUS AVANT-PROPOS 1. Le Programme des cadres dirigeants (PCD) est un programme de séminaire en résidence de quatre jours et demi à l intention des officiers

Plus en détail

INFO-STAGE À L INTENTION DES ORGANISATIONS 2015-2016

INFO-STAGE À L INTENTION DES ORGANISATIONS 2015-2016 Département de communication Faculté des arts et des sciences INFO-STAGE À L INTENTION DES ORGANISATIONS 2015-2016 Le Département de communication de l Université de Montréal offre un programme de stages

Plus en détail

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Descriptif de la Bourse: Ce programme autrefois appelé «Fulbright

Plus en détail

ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ

ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ INSTITUT DE MANAGEMENT PUBLIC ET GOUVERNANCE TERRITORIALE 21 RUE GASTON DE SAPORTA 13100 AIX EN PROVENCE DIPLOME UNIVERSITAIRE (DU) ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ OBJECTIFS Faire comprendre

Plus en détail

Projet pilote : Création d un tableau de bord 0-5 ans pour Municipalité amie des enfants (MAE)

Projet pilote : Création d un tableau de bord 0-5 ans pour Municipalité amie des enfants (MAE) Projet pilote : Création d un tableau de bord 0-5 ans pour Municipalité amie des enfants (MAE) Réflexion sur les enjeux municipaux et pistes d action en lien avec le dossier de la petite enfance André

Plus en détail

Cordialement, 2 P age

Cordialement, 2 P age Les archives au Canada : vision et domaines prioritaires pour 2015-2025 Consultation de la communauté En janvier 2014, la communauté des archives a organisé le Sommet sur les archives au Canada : Vers

Plus en détail

GEP 360 Recherche terrain sur les sites de pouvoir (3 crédits) Été 2013

GEP 360 Recherche terrain sur les sites de pouvoir (3 crédits) Été 2013 ÉCOLE DE POLITIQUE APPLIQUÉE Faculté des lettres et sciences humaines GEP 360 Recherche terrain sur les sites de pouvoir (3 crédits) Été 2013 Coordonnées du chargé de cours Adresses courriel : Hugo Séguin

Plus en détail

expertise professionnelle CGA

expertise professionnelle CGA Microprogramme en expertise professionnelle CGA Diplôme d études supérieures spécialisées Affaires électroniques Communication marketing Comptabilité publique Fiscalité Gestion Gestion d organismes culturels

Plus en détail

Réunion du Conseil au niveau des ministres Paris, 25-26 mai 2011. Cadre pour une stratégie de l OCDE pour le développement

Réunion du Conseil au niveau des ministres Paris, 25-26 mai 2011. Cadre pour une stratégie de l OCDE pour le développement Réunion du Conseil au niveau des ministres Paris, 25-26 mai 2011 Cadre pour une stratégie de l OCDE pour le développement 1. La présente note d orientation a pour objet d exposer l approche plus vaste

Plus en détail

DOCTOR OF PUBLIC ADMINISTRATION

DOCTOR OF PUBLIC ADMINISTRATION DOCTOR OF PUBLIC ADMINISTRATION (BAC+6, +7, +8 480 ECTS) IEAM PARIS - Institut des Études d'administration et de Management de Paris & SCIENCES PO AIX - Institut d Etudes Politiques d Aix-en-Provence ou

Plus en détail

Première réunion. 21 février 2006 LA PREMIERE REUNION DU COMITE REGIONAL DE PLANIFICATION DU NECEMA

Première réunion. 21 février 2006 LA PREMIERE REUNION DU COMITE REGIONAL DE PLANIFICATION DU NECEMA Première réunion 21 février 2006 LA PREMIERE REUNION DU COMITE REGIONAL DE PLANIFICATION DU NECEMA Description: Ce document constitue les termes de référence du réseau régional pour la conformité et lʹapplication

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION AU PSC1

DOSSIER D INSCRIPTION AU PSC1 1 Contact : Caroline BURNEL Route de la vallée 14510 HOULGATE 06.78.01.21.16-02.31.15.69.19 contact@craf2s.fr www.craf2s.fr NOM : - PRENOM : - DOSSIER D INSCRIPTION AU Du Lundi 14 au Mardi 15 Mai 2012

Plus en détail

Spécificités du cours

Spécificités du cours Spécificités du cours Période 7: 18 juin 10 juillet 2012 Cours en anglais de 3 crédits Les participants voyagent à l étranger pour une période d environ 2 semaines Groupe d étudiants du MBA et de la M.Sc.

Plus en détail

Management Responsabilité

Management Responsabilité L évaluation professionnelle : un enjeu pour l évolution du management hospitalier Identifier la problématique de l évaluation professionnelle Utiliser l entretien annuel d activité comme levier de changement

Plus en détail

Séminaire 2014-2015. Poièsis & oikonomia

Séminaire 2014-2015. Poièsis & oikonomia Séminaire 2014-2015. Poièsis & oikonomia IX. Séminaire : la relation «Nous espérons que notre formule désintéressement plus admiration vous séduira» Marcel Broodthaers, Département des Aigles, lettre du

Plus en détail

CABINET COMPTABLE ET DE GESTION

CABINET COMPTABLE ET DE GESTION CABINET COMPTABLE ET DE GESTION Audit Appui - Evaluation en microfinance, - Etude renforcement sectorielle des - Appuis capacités, et Conseils audit, - appuis Ingénierie aux projets/programme informatique

Plus en détail

Appel de mises en candidature et d inscriptions

Appel de mises en candidature et d inscriptions www.csae.com Prix Leadership 2013 Appel de mises en candidature et d inscriptions Prix Pinnacle Prix Griner Prix de membre honoraire à vie Prix Donna Mary Shaw Prix «Les associations, sources d un Canada

Plus en détail

CHARTE DES UNIVERSITÉS EUROPÉENNES POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE

CHARTE DES UNIVERSITÉS EUROPÉENNES POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE CHARTE DES UNIVERSITÉS EUROPÉENNES POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE European University Association Association Européenne de l'université Copyright 2008 par l Association Européenne de l Université

Plus en détail

Colloque «Ensemble pour le bien-être de tous» Evaluations et perspectives du Plan de Cohésion Sociale en Wallonie Namur 14 mars 2013

Colloque «Ensemble pour le bien-être de tous» Evaluations et perspectives du Plan de Cohésion Sociale en Wallonie Namur 14 mars 2013 Colloque «Ensemble pour le bien-être de tous» Evaluations et perspectives du Plan de Cohésion Sociale en Wallonie Namur 14 mars 2013 La cohésion sociale et la coresponsabilité Samuel Thirion Division Recherche

Plus en détail

Consolidation de fondamentaux

Consolidation de fondamentaux Consolidation de fondamentaux Point de vue communicationnel sur le réel Consolidation - Stéphanie MARTY - 2009/2010 1 Question 31 31. Que signifie «avoir un point de vue communicationnel sur le réel»?

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

RENSEIGNEMENTS PERSONNELS FORMULAIRE DE RENOUVELLEMENT 2015-2016 BOURSES D ÉTUDES MAÎTRISE ET DOCTORAT POUR ÉTUDIANTS À TEMPS PLEIN Prière de lire les directives aux pages 4 et 5. www.fondationarbour.ca RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

Plus en détail

MASTER EN COMMUNICATION POLITIQUE ET AFFAIRES INTERNATIONALES

MASTER EN COMMUNICATION POLITIQUE ET AFFAIRES INTERNATIONALES MASTER EN COMMUNICATION POLITIQUE ET La European Communication School ECS - a été agréée par les autorités européennes comme école supérieure ayant satisfait aux exigences du «Processus» dit de Bologne

Plus en détail

La validation des acquis de l expérience (VAE) bénévole. et les associations

La validation des acquis de l expérience (VAE) bénévole. et les associations fonda 18, rue de Varenne 75007 Paris tel : 01 45 49 06 58 fax : 01 42 84 04 84 fonda@wanadoo.fr www.fonda.asso.fr La validation des acquis de l expérience (VAE) bénévole et les associations Présentation

Plus en détail

Le CONSEIL en action TM

Le CONSEIL en action TM Le CONSEIL en action TM Biographie Lisane Dostie, LL.B., Médiateur Acc., ASC, Adm.A. Lisane est Présidente d ISALégal, un cabinet spécialisé en Gouvernance, Stratégies de carrière et Formation. Après avoir

Plus en détail

L ENTREPRISE FACE A SA RESPONSABILITE FORMATIVE APRES LA REFORME DE LA FORMATION :

L ENTREPRISE FACE A SA RESPONSABILITE FORMATIVE APRES LA REFORME DE LA FORMATION : CHRONIQUE 88. L ENTREPRISE FACE A SA RESPONSABILITE FORMATIVE APRES LA REFORME DE LA FORMATION : Bonne foi contractuelle, Co-investissement, fin de la logique fiscale «d imputabilité», pilotage stratégique,

Plus en détail

Processus de promotion candidature au niveau de juge international

Processus de promotion candidature au niveau de juge international Processus de promotion candidature au niveau de juge international Renseignements généraux Le présent document donne un aperçu du processus de demande pour la candidature à l ISU en vue de la promotion

Plus en détail

CODE DE DEONTOLOGIE INTERIEUR. exercice du service relations externes. relations verticales. relations internes. valeurs de base

CODE DE DEONTOLOGIE INTERIEUR. exercice du service relations externes. relations verticales. relations internes. valeurs de base CODE DE DEONTOLOGIE exercice du service relations externes relations internes relations verticales valeurs de base SERVICE PUBLIC FEDERAL INTERIEUR Au cours des dernières années, la société a fortement

Plus en détail

L autorité dans l entreprise et les fictions managériales

L autorité dans l entreprise et les fictions managériales Collège des Bernardins, Séminaire sur l autorité Département Sociétés humaines et responsabilités éducatives Séance du 15 Mai 2012 Intervenant et compte rendu : Malik Bozzo-Rey L autorité dans l entreprise

Plus en détail

CENTRE SCOLAIRE SAINT-FRANÇOIS-XAVIER. Bienvenue. Rue de Rome, 18 4800 Verviers 087.393939 - SFXun.secondaire@edpnet.be

CENTRE SCOLAIRE SAINT-FRANÇOIS-XAVIER. Bienvenue. Rue de Rome, 18 4800 Verviers 087.393939 - SFXun.secondaire@edpnet.be CENTRE SCOLAIRE SAINT-FRANÇOIS-XAVIER Bienvenue Rue de Rome, 18 4800 Verviers 087.393939 - SFXun.secondaire@edpnet.be UNE ECOLE VERTE AU CŒUR DE LA VILLE Située rue de Rome, au cœur de la ville de Verviers,

Plus en détail

Horaire et programmation préliminaire

Horaire et programmation préliminaire Hôtel Le Victorin - Victoriaville 2-3 décembre 2014 Horaire et programmation préliminaire Mardi 2 décembre 2014 7h30 à 9h00 9h00 à 9h30 9h30 à 9h45 Accueil des participants Formulaire de demande d adhésion

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LA LIBERALISATION

SEMINAIRE SUR LA LIBERALISATION SEMINAIRE SUR LA LIBERALISATION DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DAKAR, 11, 12 ET 13 AOUT RESOLUTION FINALE Séminaire de Dakar 11, 12 et 13 Août 2009 Page 1 Edito : La libéralisation de l enseignement supérieur,

Plus en détail

LA VERITABLE EGALITE EST-ELLE SOUHAITABLE?

LA VERITABLE EGALITE EST-ELLE SOUHAITABLE? LA VERITABLE EGALITE EST-ELLE SOUHAITABLE? Vincent Aubert, chercheur-associé à Etopia Décembre 2008 www.etopia.be 111111 Page 1 sur 5 La véritable égalité est-elle souhaitable? La façon dont la question

Plus en détail

La mobilité. Une évidence. Journée internationale, IFSI Virginie Olivier

La mobilité. Une évidence. Journée internationale, IFSI Virginie Olivier La mobilité Une évidence. 1 Le cursus en soins infirmiers en Belgique Les 2 filières L enseignement supérieur en Belgique Les challenges pour le futur Présentation de la Haute Ecole Namur-Liège-Luxembourg

Plus en détail

Assessment & development center

Assessment & development center LEROY Consultants Assessment & development center Apporter une appréciation objective sur les potentiels et les développer Un lieu une démarche Le capital humain est reconnu comme un enjeu stratégique

Plus en détail

LES ARGUS 2012 du Nouveau Centre

LES ARGUS 2012 du Nouveau Centre LES ARGUS 2012 du Nouveau Centre N 31 15 juin 2012 Le décret sur la rémunération des dirigeants Quelle réduction des inégalités? Le mercredi 13 juin 2012, en Conseil des ministres, le ministre de l'economie,

Plus en détail

Catalogue. Nos formations mandataires. Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation Rue des Deux Églises, 45-1000 Bruxelles www.cpcp.

Catalogue. Nos formations mandataires. Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation Rue des Deux Églises, 45-1000 Bruxelles www.cpcp. Catalogue Nos formations mandataires Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation Rue des Deux Églises, 45-1000 Bruxelles www.cpcp.be Comment participer à nos formations? Deux possibilités

Plus en détail

American Bar Association Rule of Law African Centre for Justice

American Bar Association Rule of Law African Centre for Justice American Bar Association Rule of Law African Centre for Justice TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN FORMATEUR INTERNATIONAL FORMATION AU PROFIT DES MAGISTRATS ET AVOCATS EN AFRIQUE CENTRALE SUR

Plus en détail

Les fonds de l Ambassadeur d Auto- assistance Ambassade des Etats Unis Brazzaville

Les fonds de l Ambassadeur d Auto- assistance Ambassade des Etats Unis Brazzaville Les fonds de l Ambassadeur d Auto- assistance Ambassade des Etats Unis Brazzaville Un partenariat pour la promotion du développement au Congo 1 I. INTRODUCTION L ambassade des Etats-Unis d Amérique octroie

Plus en détail

ISAS BC 9001 : UN STANDARD UNIVERSEL DE QUALITÉ DU MANAGEMENT POUR LES DIFFUSEURS

ISAS BC 9001 : UN STANDARD UNIVERSEL DE QUALITÉ DU MANAGEMENT POUR LES DIFFUSEURS ISAS BC 9001 : UN STANDARD UNIVERSEL DE QUALITÉ DU MANAGEMENT POUR LES DIFFUSEURS Rapport présenté par Louis BALME Vice-Président de ISAS, Professeur à l Ecole polytechnique de Grenoble Le rôle essentiel

Plus en détail

Camps d été 2012 1 20/02/2012

Camps d été 2012 1 20/02/2012 Camps d été 2012 1 Introduction Descriptions des cours Tableau sommaire Documentations et délais 2 Instruction générale (CIG) Introduit à la vie de camp et expose au divers champs d intérêt du programme.

Plus en détail

Aix-Médiation-Juxta-IHEMN

Aix-Médiation-Juxta-IHEMN Aix-Médiation-Juxta-IHEMN Hôtel de Maliverny, 33 rue Emeric David, 13100 Aix en-provence Tel et Fax : 04 42 96 49 17 Mobile : 06 15 13 83 18 Mail : aixmediation@wanadoo.fr - Site : www.aixmediation.org

Plus en détail

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Éléments principaux de Passeport pour ma réussite Passeport pour ma réussite

Plus en détail

Le rétablissement de la pleine citoyenneté par la recherche-action participative

Le rétablissement de la pleine citoyenneté par la recherche-action participative Le rétablissement de la pleine citoyenneté par la recherche-action participative BULLETINS DU PIRAP Volume 1, numéro 11 : Février 2013 Programme d'aide et d'accompagnement social : Le PIRAP comme PAAS-

Plus en détail

Intervention de M. de Lamotte, président de la section sur l école et son interdépendance avec le marché

Intervention de M. de Lamotte, président de la section sur l école et son interdépendance avec le marché XXIII ème Assemblée régionale Europe Erevan, Arménie 3 au 7 mai 2010 Intervention de M. de Lamotte, président de la section sur l école et son interdépendance avec le marché Section Belgique/Communauté

Plus en détail

Avis de la Fédération des commissions scolaires du Québec

Avis de la Fédération des commissions scolaires du Québec Avis de la Fédération des commissions scolaires du Québec dans le cadre de la consultation de la Commission des relations avec le citoyen sur le deuxième plan d action gouvernemental pour l égalité entre

Plus en détail

Si vous êtes une organisation, s il vous plaît partager ce document avec la personne responsable des médias sociaux ainsi qu avec d autres groupes.

Si vous êtes une organisation, s il vous plaît partager ce document avec la personne responsable des médias sociaux ainsi qu avec d autres groupes. BOÎTE D OUTILS POUR LES MÉDIAS SOCIAUX Si vous êtes une organisation, s il vous plaît partager ce document avec la personne responsable des médias sociaux ainsi qu avec d autres groupes. DANS CETTE BOÎTE

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement enracinées dans le contexte

Plus en détail

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques En 2013, le Conseil des arts du Canada a publié le Document d'information : Révision des programmes de subventions de fonctionnement

Plus en détail

Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail

Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail Supérieur hiérarchique : Type d emploi Emplacement : Clôture de l affichage : Directrice, Initiatives de prévention et de promotion Permanent, temps

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT RELARIVE A LA MISE EN ŒUVRE

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT RELARIVE A LA MISE EN ŒUVRE ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT RELARIVE A LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE NATIONALE DU SPORT ET DE LA JEUNESSE 1 CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT

Plus en détail

L économie sociale: un levier de développement durable en Chaudière-Appalaches

L économie sociale: un levier de développement durable en Chaudière-Appalaches L économie sociale: un levier de développement durable en Chaudière-Appalaches CAHIER DU PARTICIPANT VENDREDI, 23 NOVEMBRE 2012 CLUB DE GOLF DE MONTMAGNY Une réalisation de TABLE DES MATIÈRES Mot du président

Plus en détail

Situation de l activité entrepreneuriale au Québec : les résultats du Global Entrepreneurship Monitor (GEM) de 2013. Éditorial

Situation de l activité entrepreneuriale au Québec : les résultats du Global Entrepreneurship Monitor (GEM) de 2013. Éditorial VOLUME 14 NUMÉRO 2Mai 2014 Éditorial Situation de l activité entrepreneuriale au Québec : les résultats du Global Entrepreneurship Monitor (GEM) de 2013 Le Global Entrepreneurship Monitor, communément

Plus en détail

So m m a i r e. L AREQ au service des personnes retraitées 3. Un peu d histoire 3. Une mission engagée 4. Les services de l Association 4

So m m a i r e. L AREQ au service des personnes retraitées 3. Un peu d histoire 3. Une mission engagée 4. Les services de l Association 4 Profil de l Association So m m a i r e L AREQ au service des personnes retraitées 3 Un peu d histoire 3 Une mission engagée 4 Les services de l Association 4 Neuf orientations stratégiques 4 Le Conseil

Plus en détail

L équipe d ISF Qu est-ce qui nous rend uniques?

L équipe d ISF Qu est-ce qui nous rend uniques? Gestionnaire de l implication et du recrutement de talent pour le portefeuille africain : Nous cherchons un leader stratégique, passionné par la découverte et le développement d individus talentueux et

Plus en détail

Tendances salariales et d embauche en technologies de l'information (TI)

Tendances salariales et d embauche en technologies de l'information (TI) Tendances salariales et d embauche en technologies de l'information (TI) Perspectives 2014 -Canada 2013 Robert Half Technology. Employeur offrant l équité en matière d emploi. La discussion d aujourd hui

Plus en détail

Membre. www.eve grenoble.org

Membre. www.eve grenoble.org Demo-TIC est une communauté d'usagers et de producteurs dans le domaine des T.I.C. (Technologies de l'information et de la Communication). Ses activités sont dédiées aux particuliers, aux associations,

Plus en détail

Le M.B.A. professionnel

Le M.B.A. professionnel Le M.B.A. professionnel Un M.B.A. à temps partiel pour les professionnels qui travaillent un programme unique Le nouveau M.B.A. professionnel de la Faculté de gestion Desautels de l Université McGill est

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES SUPÉRIEURES EN ARTS VISUELS YVONNE L. BOMBARDIER

BOURSES D ÉTUDES SUPÉRIEURES EN ARTS VISUELS YVONNE L. BOMBARDIER BOURSES D ÉTUDES SUPÉRIEURES EN ARTS VISUELS YVONNE L. BOMBARDIER Initiative née d une volonté commune du service des activités philanthropiques et du Centre culturel Yvonne L. Bombardier, la nouvelle

Plus en détail

ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET GESTION DES RESSOURCES NATURELLES AU TOGO : PARTAGE DES CONNAISSANCES ET DES EXPERIENCES

ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET GESTION DES RESSOURCES NATURELLES AU TOGO : PARTAGE DES CONNAISSANCES ET DES EXPERIENCES Programme A -TERMES DE REFERENCE- ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET GESTION DES RESSOURCES NATURELLES AU TOGO : PARTAGE DES CONNAISSANCES ET DES EXPERIENCES I. CONTEXTE Le Togo possède une variété

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE AU CONCOURS D ENTRÉE 2015

DOSSIER DE CANDIDATURE AU CONCOURS D ENTRÉE 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE AU CONCOURS D ENTRÉE 2015 IDENTIFICATION - SITUATION PERSONNELLE PROFESSION : Faisant Fonction : OUI NON DEPUIS LE : CYCLE PREPARATOIRE 2014/2015 IFCS TOULOUSE : OUI NON Mr Mme Mlle

Plus en détail

notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC

notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC Faites partie de la plus grande campagne de sensibilisation du public aux bienfaits des sciences de la vie L innovation en santé : des

Plus en détail

microprogramme en expertise Professionnelle cga diplôme d études supérieures spécialisées 2010 2011 maîtrise ès sciences en commerce électronique

microprogramme en expertise Professionnelle cga diplôme d études supérieures spécialisées 2010 2011 maîtrise ès sciences en commerce électronique microprogramme en expertise Professionnelle cga diplôme d études supérieures spécialisées Affaires électroniques Communication marketing Comptabilité publique Fiscalité Gestion Gestion d organismes culturels

Plus en détail

Message du président de la Table de l éducation de Lanaudière

Message du président de la Table de l éducation de Lanaudière Mise à jour Septembre 2011 Message du président de la Table de l éducation de Lanaudière Une première dans Lanaudière! Les commissions scolaires des Affluents et des Samares, le Cégep régional de Lanaudière

Plus en détail

INTERVENTION AU COLLOQUE PRINTEMPS DE LA RECHERCHE A NANTES, 16 MAI 2013

INTERVENTION AU COLLOQUE PRINTEMPS DE LA RECHERCHE A NANTES, 16 MAI 2013 INTERVENTION AU COLLOQUE PRINTEMPS DE LA RECHERCHE A NANTES, 16 MAI 2013 Bonjour, je m appelle Gavin Killip, chercheur de l universite d Oxford. C est un grand honneur de faire cette intervention pour

Plus en détail

Votre entreprise Le titre du poste que vous recherchez Le nom du candidat Exemple : Note concernant la candidate Tremblay (exemple)

Votre entreprise Le titre du poste que vous recherchez Le nom du candidat Exemple : Note concernant la candidate Tremblay (exemple) Votre spécialiste en acquisition de talents Symbiose Ressources humaines 514-448-5630 info@symbioserh.net Tabledesmatières NoteconcernantlacandidateTremblay(exemple)...1 Résumédelacandidature(exemple)...2

Plus en détail

Engagée à l égard d une gestion de patrimoine responsable depuis 1849

Engagée à l égard d une gestion de patrimoine responsable depuis 1849 Engagée à l égard d une gestion de patrimoine responsable depuis 1849 Nos convictions nous ont permis de traverser le temps Depuis le tout début, nos fondateurs croient que les questions touchant les finances

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Med S.K. Kaggwa C/O P.O Box 4929, Kampala, Uganda +256772422116 mskaggwa@yahoo.com mskaggwa@uhrc.ug PROFIL

CURRICULUM VITAE. Med S.K. Kaggwa C/O P.O Box 4929, Kampala, Uganda +256772422116 mskaggwa@yahoo.com mskaggwa@uhrc.ug PROFIL CURRICULUM VITAE Med S.K. Kaggwa C/O P.O Box 4929, Kampala, Uganda +256772422116 mskaggwa@yahoo.com mskaggwa@uhrc.ug PROFIL AVOCAT, LIBERAL, QUI SAIT PRENDRE DES DECISIONS, CONSCIENCIEUX ET POLITICIEN

Plus en détail

Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives

Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives Strasbourg, 15 mars 2011 Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives organisé conjointement par le Conseil de l Europe et le Ministère

Plus en détail

La mutation d un quartier; la Cité de l Acadie

La mutation d un quartier; la Cité de l Acadie Partenariat de recherche sur les quartiers en transition www.quartiersentransition.ca La mutation d un quartier; la Cité de l Acadie avril 2015 Chercheur principal (avec adresse courriel) Annick Germain

Plus en détail

Améliorez l expérience client et augmentez vos ventes grâce au marchandisage

Améliorez l expérience client et augmentez vos ventes grâce au marchandisage detailquebec.com Vol 10 No 1 - PRINTEMPS 2013 AVANT APRÈS Un exemple du savoir-faire des formateurs de Détail Québec, Agence Shop. Améliorez l expérience client et augmentez vos ventes grâce au marchandisage

Plus en détail

Observatoire des Fonctions Publiques Africaines (OFPA)

Observatoire des Fonctions Publiques Africaines (OFPA) Observatoire des Fonctions Publiques Africaines (OFPA) PLACE ET RÔLE DE L ADMINISTRATION - DE LA FONCTION PUBLIQUE - DANS LA MISE EN ŒUVRE DES MISSIONS DE L ETAT ET DE LA VISION NATIONALE DE DEVELOPPEMENT

Plus en détail

SCIENCES DE L ÉDUCATION

SCIENCES DE L ÉDUCATION UniDistance 1 Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire SCIENCES DE L ÉDUCATION En collaboration avec L Université de Bourgogne à Dijon Centre de Formation Ouverte et A Distance CFOAD UniDistance

Plus en détail