Les consultations de pathologies professionnelles et de l environnement d Ile-de-France. Les. chiffres. clés

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les consultations de pathologies professionnelles et de l environnement d Ile-de-France. Les. chiffres. clés"

Transcription

1 de pathologies Les chiffres clés

2 L activité des consultations de pathologies Il existe 6 consultations de pathologies en Ile-de- France situées dans les hôpitaux Cochin, Hôtel- Dieu, Raymond-Poincaré, Fernand-Widal, Avicenne et au centre hospitalier intercommunal de Créteil. Trois missions Ces consultations ont pour mission d aider les médecins : au diagnostic des maladies d origine professionnelle ou environnementale (56 % des demandes), à l indemnisation des pathologies et à la détermination de l aptitude, à l orientation et au reclassement professionnel des salariés. La consultation de l Hôtel-Dieu est spécialisée dans l exploration des troubles du sommeil. Toutes les autres prennent en charge tous les types de pathologies liées au travail ou à l environnement. Les correspondants de ces consultations sont en majorité des médecins du travail, mais aussi des médecins hospitaliers et médecins traitants. Des équipes pluridisciplinaires Ces consultations proposent les services d équipes pluridisciplinaires réunissant : des médecins spécialistes des pathologies et de l environnement et des pathologies systémiques les plus fréquentes en milieu de travail (allergologues, dermatologues, pneumologues, rhumatologues, psychiatres, spécialistes du sommeil) des psychologues, des infirmières spécialisées des assistantes sociales. Des plateaux techniques Elles disposent toutes d un important plateau technique qui leur permet d obtenir tous les examens complémentaires utiles à l exploration des diverses pathologies pour lesquelles leur avis est requis. Consultations conventionnées avec la CRAMIF et l ANSES L activité des consultations franciliennes fait l objet de conventions de collaboration avec le service de prévention des risques professionnels de la Caisse régionale d assurance maladie (CRAMIF) et avec l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail (ANSES). 15% 15% 5% Médecin du travail Médecin hospitalier Médecin traitant ou spécialiste Patient lui-même Autres origines Les correspondants de ces consultations 5% (n = consultations) 60%

3 EN PRATIQUE, où sont les consultations? 75 Groupe hospitalier Cochin- Broca-Hôtel-Dieu Site : Hôpital Cochin Service de pathologies et environnementales Pr Dominique Choudat chef de service 27, rue du Fbg St-Jacques Paris Tél Hôpitaux universitaires St Louis-Lariboisière- Fernand Widal Site : Hôpital Fernand-Widal Consultation maladies environnementales Dr Robert Garnier chef de service 200, rue du Fbg St-Denis Paris Tél en Ile-de-France Hôtel-Dieu Consultation de pathologie professionnelle travail et sommeil Centre du sommeil et de la vigilance Pr Damien Léger 1, place du Parvis de Notre-Dame Paris Tél Hôpitaux universitaires de Paris Ile-de-France Ouest Site : Hôpital Raymond- Poincaré Unité fonctionnelle pathologies, de santé au travail et d insertion Pr Alexis Descatha 104, bd Raymond Poincaré Garches Tél Hôpitaux universitaires Paris-Seine-Saint-Denis Site : Hôpital Avicenne Unité fonctionnelle de Pathologies Professionnelles et Environnementales Pr François Guillon 125, rue de Stalingrad Bobigny Tél Centre hospitalier intercommunal de Créteil Unité fonctionnelle de pathologie professionnelle Toutes les pathologies Pr Jean-Claude Pairon et de l environnement 40, avenue de Verdun peuvent être prises Créteil en charge dans ces Tél consultations qui regroupent des équipes pluridisciplinaires composées de médecins spécialistes (allergologues, dermatologues, pneumologues, rhumatologues, psychiatres, spécialistes du sommeil), de psychologues, d infirmières spécialisées, d assistantes sociales. des hôpitaux Cochin, Hôtel-Dieu, Raymond- Poincaré, Fernand-Widal et le centre hospitalier intercommunal de Créteil constituent, en association avec le service central de médecine du travail de l AP-HP, la Fédération interhospitalière d activités médicales associées (FIAMA) Santé-Travail-Environnement.

4 Les chiffres clés Pathologies les plus fréquentes Les pathologies observées entre 2001 et 2012 sont principalement pulmonaires (asthmes professionnels, plaques pleurales liées à l amiante), des troubles mentaux et du comportement (troubles de l adaptation, épisodes dépressifs et autres troubles anxieux), des manifestations cutanées, rhumatologiques et tumorales. Le secteur professionnel des patients Les secteurs professionnels les plus représentés sont ceux des industries manufacturières, de la santé et de l action sociale, du commerce, de la réparation automobile et d articles domestiques, de l immobilier et des services aux entreprises (dont les activités de nettoyage représentent plus du quart), de la construction et de divers autres services collectifs et sociaux. Maladie de l appareil respiratoire Troubles mentaux et du comportement Maladies de la peau et du tissu cellulaire sous-cutané Maladies du système ostéo-articulaire, des muscles et du tissu conjonctif Tumeurs Maladies du système nerveux Maladies de l oreille Non renseigné Autres pathologies Recherche Huit programmes de recherche sont actuellement menés en partenariat avec d autres équipes régionales ou nationales. Les principaux thèmes concernent les maladies liées à l amiante, les cancers professionnels, les asthmes professionnels, les bronchopneumopathies chroniques obstructives, l imputabilité à des expositions ou environnementales, les risques en milieu de soins, le travail de nuit, somnolence et conduite. Nuisances impliquées Les risques chimiques, physiques ou des facteurs psycho-sociaux sont des motifs importants de consultation. Les principaux types de nuisances chimiques impliqués sont les solvants, les poussières minérales dont les fibres d amiante, et les produits d entretien. Les mouvements répétitifs, le port de charges, les postures et le bruit constituent l essentiel des risques physiques ou biomécaniques à l origine d une consultation. Les maladies reconnues par la sécurité sociale peuvent donner lieu à des indemnisations, notamment les pathologies dues à l amiante, les asthmes professionnels, les troubles musculosquelettiques, les dermites eczématiformes... 7% Les pathologies les plus fréquentes 2% 2% 7% 4% 12% 16% 25% 25%

5 6 consultations de pathologies 6 plateaux techniques 6 équipes plurisciplinaires 8 programmes de recherche consultations qui ont concerné patients, de 2001 à 2012 par les 5 consultations réunies au sein de la FIAMA certificats médicaux initiaux pour la reconnaissance d une maladie professionnelle ont été établis en 12 ans d activité 56 % des demandes concernent l aide au diagnostic de maladies d origine professionnelle 18 % des demandes de consultation sont liées à l exposition à des poussières minérales (amiante, silice, etc.) Les facteurs psychosociaux représentent 16 % des nuisances retenues Les mouvements répétitifs, postures et ports de charges représentent 15 % des nuisances retenues Janvier 2014 AP-HP Département de la communication interne - Création Studionysos - Crédits photos : AP-HP François Marin - Patricia Simon - Francisco Batista

SOCIETE MEDICALE DES HOPITAUX DE PARIS Association reconnue d utilité publique - FMC n 11752573775

SOCIETE MEDICALE DES HOPITAUX DE PARIS Association reconnue d utilité publique - FMC n 11752573775 SOCIETE MEDICALE DES HOPITAUX DE PARIS Association reconnue d utilité publique - FMC n 11752573775 Hôpital Cochin - Service Médecine Interne du Pr Le Jeunne 27, rue du Faubourg Saint Jacques - 75014 PARIS

Plus en détail

LES MALADIES PROFESSIONNELLES BILAN 2004

LES MALADIES PROFESSIONNELLES BILAN 2004 Septembre 25 Direction régionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle Provence-Alpes-Côte d Azur DRTEFP LES MALADIES PROFESSIONNELLES BILAN 24 ANALYSE DES DECLARATIONS DE PROVENCE-ALPES

Plus en détail

DIU Infirmier(e)s de Santé au Travail en Ile de France

DIU Infirmier(e)s de Santé au Travail en Ile de France DIU Infirmier(e)s de Santé au Travail en Ile de France Universités : Denis Diderot René Descartes Versailles Saint Quentin en Yvelines Paris Est Créteil Val de Marne Paris Nord Bobigny Année Universitaire

Plus en détail

Adresses utiles en santé au travail et prévention des risques psychosociaux en Ile de France

Adresses utiles en santé au travail et prévention des risques psychosociaux en Ile de France Adresses utiles en santé au travail et prévention des risques psychosociaux en Ile de France Direction Régionale des Entreprises de la Concurrence, de la Consommation du Travail et de l Emploi DIRECCTE

Plus en détail

5. 6 ème Journée des Infirmières. Sfax, 2 Mars 2002 Les agents de santé et la surcharge mentale due au travail Marouen- Jamoussi S.

5. 6 ème Journée des Infirmières. Sfax, 2 Mars 2002 Les agents de santé et la surcharge mentale due au travail Marouen- Jamoussi S. ENSEIGNEMENTS POST-UNIVERSITAIRES & CONFERENCES (72) I- CINQUANTE QUATRE (54) CONFERENCES OU EPU ONT ETE PRESENTES EN INSTANCE INTERNATIONALE ET/OU NATIONALE ET DIXHUIT (18) COURS DE COLLEGES OU EPU SOIT

Plus en détail

Date de la dernière année disponible au moment du traitement des données 44

Date de la dernière année disponible au moment du traitement des données 44 ORST Charentes - Baromètre régional Santé au travail 14. Synthèse Cette analyse, à visée descriptive, met en évidence la diversité dans le recueil comme dans l exploitation des données des accidents du

Plus en détail

LES PETITS-DÉJEUNERS PRESSE DE L ORS PACA

LES PETITS-DÉJEUNERS PRESSE DE L ORS PACA LES PETITS-DÉJEUNERS PRESSE DE L ORS PACA Maladies respiratoires chroniques en milieu de travail : quels enjeux, quelles actions? Le vendredi 22 avril 2011 à 9h30 à l Observatoire régional de la santé

Plus en détail

ES MALADIES PROFESSIONNELLES BILAN 2003

ES MALADIES PROFESSIONNELLES BILAN 2003 sept. 4 Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Provence-Alpes-Côte d'azur DRTEFP L ES MALADIES PROFESSIONNELLES BILAN 23 ANALYSE DES DECLARATIONS TRANSMISES A L'INSPECTION

Plus en détail

Le vieillissement professionnel

Le vieillissement professionnel Le vieillissement professionnel L Assurance Maladie L Assurance Risques Professionnels Orientations nationales la la Relation Relation Employeurs Employeurs Selon la définition de l O.M.S: «le vieillissement

Plus en détail

Vous suspectez une exposition à

Vous suspectez une exposition à Vous suspectez une exposition à L amiante Un autre cancérogène professionnel Les démarches conseillées Si vous suspectez une exposition à l amiante Déclaration au FIVA dans tous les cas Déclaration en

Plus en détail

DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE (DIU) DE TOXICOLOGIE MÉDICALE

DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE (DIU) DE TOXICOLOGIE MÉDICALE UNIVERSITÉ PARIS EST - CRÉTEIL (UPEC) UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES-FACULTÉ DE MÉDECINE COCHIN UNIVERSITÉ PARIS DIDEROT SITE VILLEMIN DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE (DIU) DE TOXICOLOGIE MÉDICALE ANNÉE UNIVERSITAIRE

Plus en détail

PROGRAMME DES FORMATIONS 2013

PROGRAMME DES FORMATIONS 2013 L évaluation des pratiques professionnelles : un plus pour la santé au travail PROGRAMME DES FORMATIONS 2013 EP PLUS organisme agréé 2009 n 100 491 Déclaration d activité 11 94 07857 9494 La loi HPST a

Plus en détail

DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE (DIU) DE TOXICOLOGIE MÉDICALE

DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE (DIU) DE TOXICOLOGIE MÉDICALE UNIVERSITÉ PARIS EST - CRÉTEIL (UPEC) UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES-FACULTÉ DE MÉDECINE COCHIN UNIVERSITÉ PARIS DIDEROT SITE VILLEMIN DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE (DIU) DE TOXICOLOGIE MÉDICALE ANNÉE UNIVERSITAIRE

Plus en détail

SURVEILLANCE DES TRAVAILLEURS ET RETOUR EN EMPLOI. Retour sur la pratique de la consultation de pathologie professionnelle

SURVEILLANCE DES TRAVAILLEURS ET RETOUR EN EMPLOI. Retour sur la pratique de la consultation de pathologie professionnelle SURVEILLANCE DES TRAVAILLEURS ET RETOUR EN EMPLOI Retour sur la pratique de la consultation de pathologie professionnelle Nathalie Gréard Psychologue en Santé au Travail CHU Bordeaux LA CONSULTATION DE

Plus en détail

Réseau National de Vigilance et de Prévention des Pathologies Professionnelles. (13 avril 2010) Caroline de Clavière

Réseau National de Vigilance et de Prévention des Pathologies Professionnelles. (13 avril 2010) Caroline de Clavière RNV3P Réseau National de Vigilance et de Prévention des Pathologies Professionnelles RNV3P (13 avril 2010) Caroline de Clavière RNV3P Un réseau : national original pérenne d experts pour la surveillance

Plus en détail

POINT SANTE AU TRAVAIL DES PERSONNELS MEDICAUX A l AP-HP (à partir du Bilan du Service Central de Santé au Travail 2013)

POINT SANTE AU TRAVAIL DES PERSONNELS MEDICAUX A l AP-HP (à partir du Bilan du Service Central de Santé au Travail 2013) POINT SANTE AU TRAVAIL DES PERSONNELS MEDICAUX A l AP-HP (à partir du Bilan du Service Central de Santé au Travail 2013) Docteur Fabienne LECIEUX Médecin Coordonnateur CME du 09 septembre 2014 L AP-HP

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Décembre 2011 Accidents du travail et maladies professionnelles : chiffres de la sinistralité 2010

DOSSIER DE PRESSE Décembre 2011 Accidents du travail et maladies professionnelles : chiffres de la sinistralité 2010 DOSSIER DE PRESSE Décembre 2011 Accidents du travail et maladies professionnelles : chiffres de la sinistralité 2010 Contact presse : L Assurance Maladie Risques Professionnels Planchard Marie-Eva marie-eva.planchard@cnamts.fr

Plus en détail

Réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles. Rapport scientifique

Réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles. Rapport scientifique Réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles Rapport scientifique Septembre 2011 Édition scientifique Réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles

Plus en détail

Prévention des Risques Professionnels

Prévention des Risques Professionnels Prévention des Risques Professionnels Risques PsychoSociaux (RPS) - Troubles Musculo Squelettiques (TMS) Amélie DARCY Pôle Psychologie du Travail Sylviane POTIER Manager de la Prévention des risques professionnels

Plus en détail

LA MALADIE PROFESSIONNELLE

LA MALADIE PROFESSIONNELLE LA MALADIE PROFESSIONNELLE Une maladie est dite "professionnelle" si elle est la conséquence directe de l'exposition d'un travailleur à un risque physique, chimique, biologique, ou résulte des conditions

Plus en détail

MALADIE DE WILLIS-EKBOM

MALADIE DE WILLIS-EKBOM Dr Imad GHORAYEB Dr Sarah HARTLEY Dr Christelle MONACA Dr Toni QUERA SALVA Dr Sylvie ROYANT PAROLA Dr Marie Françoise VECCHIERINI Et avec la participation du Dr PLANQUE MALADIE DE WILLIS-EKBOM (Syndrome

Plus en détail

Le nouveau tableau 57 des maladies professionnelles: affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail (paragraphe A)

Le nouveau tableau 57 des maladies professionnelles: affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail (paragraphe A) Le nouveau tableau 57 des maladies professionnelles: affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail (paragraphe A) Alexis Descatha 1 Yves Roquelaure 2 1. UVSQ, U1018

Plus en détail

Complémentaire retraite, prévoyance et santé des professionnels de la coiffure. Coiffure et. santé

Complémentaire retraite, prévoyance et santé des professionnels de la coiffure. Coiffure et. santé Complémentaire retraite, prévoyance et santé des professionnels de la coiffure Coiffure et santé Pour vous informer de façon claire et pratique, 9 fiches vous sont proposées : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Sommaire

Plus en détail

Législation française relative aux maladies professionnelles et leur prise en charge par la Société

Législation française relative aux maladies professionnelles et leur prise en charge par la Société Législation française relative aux maladies professionnelles et leur prise en charge par la Société JC PAIRON Service de pneumologie et pathologie professionnelle, CHI Créteil, France INSERM U955, Faculté

Plus en détail

GUIDE EXPOSITION ENVIRONNEMENTALE À L AMIANTE

GUIDE EXPOSITION ENVIRONNEMENTALE À L AMIANTE GUIDE EXPOSITION ENVIRONNEMENTALE À L AMIANTE Guide de prise en charge et suivi de personnes ayant été scolarisées à proximité du «Comptoir des Minéraux et Matières Premières» à Aulnay-Sous-Bois (Seine-Saint-Denis)

Plus en détail

Santé Travail Lille 2014

Santé Travail Lille 2014 Santé Travail Lille 2014 Premier carrefour d échanges entre les professionnels de santé au travail et le monde des entreprises Du 3 au 6 juin 2014 Lille Grand Palais Lille Grand Palais -1 Bd des Cités

Plus en détail

Suivi médical des salariés. Prévention des risques professionnels. Ateliers de sensibilisation. Interventions en entreprises. Actions "sur mesure"

Suivi médical des salariés. Prévention des risques professionnels. Ateliers de sensibilisation. Interventions en entreprises. Actions sur mesure Suivi médical des salariés Prévention des risques professionnels Ateliers de sensibilisation Interventions en entreprises Actions "sur mesure" 1 Qui sommes-nous? La mission principale de notre association

Plus en détail

LES SYNDROMES D EHLERS-DANLOS LES CENTRES DE REFERENCES

LES SYNDROMES D EHLERS-DANLOS LES CENTRES DE REFERENCES LES SYNDROMES D EHLERS-DANLOS LES CENTRES DE REFERENCES Louvrier Loriane 30/01/15 Centres de référence des maladies rares #1/2 131 centres de références 40 millions d Assure un rôle : - D expertise - De

Plus en détail

Liste des centres du sommeil homologués par la Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil

Liste des centres du sommeil homologués par la Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil Liste des centres du sommeil homologués par la Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil Cette liste n est pas exhaustive. Le classement est effectué par ordre alphabétique de région (Alsace,

Plus en détail

Cancers de la peau INFORMATION &PRÉVENTION. Comment les repérer, les déclarer, les faire reconnaître, les faire indemniser PROFESSIONNELS DE SANTÉ

Cancers de la peau INFORMATION &PRÉVENTION. Comment les repérer, les déclarer, les faire reconnaître, les faire indemniser PROFESSIONNELS DE SANTÉ PROFESSIONNELS DE SANTÉ INFORMATION &PRÉVENTION CANCERS D ORIGINE PROFESSIONNELLE Cancers de la peau P U B L I C S P R O F E S S I O N N E L S Comment les repérer, les déclarer, les faire reconnaître,

Plus en détail

Centre Intégré Nord Francilien de prise en charge de l obésité de l adulte et de l enfant. La filière médicale. Pr Paul Valensi

Centre Intégré Nord Francilien de prise en charge de l obésité de l adulte et de l enfant. La filière médicale. Pr Paul Valensi Centre Intégré Nord Francilien de prise en charge de l obésité de l adulte et de l enfant La filière médicale Pr Paul Valensi Prévalence de l obésité par région et son évolution depuis 1997 ObEpi Relation

Plus en détail

La santé environnementale observée : quelques caractéristiques en Lorraine

La santé environnementale observée : quelques caractéristiques en Lorraine La santé environnementale observée : quelques caractéristiques en Lorraine 1 Introduction : estimations OMS 24% de la charge mondiale de morbidité et 23% des décès peuvent être attribués à des facteurs

Plus en détail

Education à la santé et prévention

Education à la santé et prévention Education à la santé et prévention www.ffaair.org www.chepe.fr 148, bld Yves Farge - 69190 Saint-Fons Tél.: (33) 4 78 70 92 86 - Fax: (33) 4 78 70 92 35 e-mail : chepe@chepe.fr 2013 - CHEPE / Carole production

Plus en détail

vous informer Le suivi médical de vos salariés : un atout pour la bonne santé de votre entreprise Employeurs agricoles www.msa.fr

vous informer Le suivi médical de vos salariés : un atout pour la bonne santé de votre entreprise Employeurs agricoles www.msa.fr vous informer Le suivi médical de vos salariés : un atout pour la bonne santé de votre entreprise Employeurs agricoles www.msa.fr Les différentes visites médicales prévues pour vos salariés Tout au long

Plus en détail

FICHE DE POSTE «INFIRMIERE INFIRMIER DE SANTE AU TRAVAIL»

FICHE DE POSTE «INFIRMIERE INFIRMIER DE SANTE AU TRAVAIL» FICHE DE POSTE «INFIRMIERE INFIRMIER DE SANTE AU TRAVAIL» Service de santé au travail INTER-ENTREPRISES - Rouen Rédactrices : Stéphanie BREAVOINE et Sandra CASTILLO Infirmières de santé au travail Fiche

Plus en détail

PROFIL DE POSTE. Titre de la fonction: médecin du travail.grade :. Temps de travail : temps plein

PROFIL DE POSTE. Titre de la fonction: médecin du travail.grade :. Temps de travail : temps plein Page 1 / 6 Etabli par Françoise CORRE Médecin du travail Date : 10/06/2011. 1. Identification du poste Soins Administratif Technique Hôtelier Service de Santé au travail Retour au département du Personnel

Plus en détail

Coiffeur. Les métiers toxiques pour la reproduction :

Coiffeur. Les métiers toxiques pour la reproduction : COIFFEUR Coiffeur Asthme, allergies respiratoires ou cutanées voire cancers et troubles de la reproduction imputables à la manipulation des produits chimiques, troubles musculo-squelettiques, stress dû

Plus en détail

SAMEDI. octobre 13h30-17h30

SAMEDI. octobre 13h30-17h30 SAMEDI 13 octobre 13h30-17h30 Voir le cancer Amphithéâtre de l ASIEM 6, rue Albert de Lapparent - 75007 Paris /manifestation/voirlecancer communication@canceropole-idf.fr Fédérer la recherche francilienne

Plus en détail

- Intervenant- Dr FAUQUEMBERGUE Médecin du Travail

- Intervenant- Dr FAUQUEMBERGUE Médecin du Travail - Intervenant- Dr FAUQUEMBERGUE Médecin du Travail PLAN Réforme au 1 er Juillet 2012 Les missions du service de santé au travail Les missions du médecin du travail Les missions de l IPRP (Intervenant en

Plus en détail

faits marquants et chiffres clés >> 2010

faits marquants et chiffres clés >> 2010 faits marquants et chiffres clés >> 2010 >> 1 Les comptes de l Assurance Maladie - Risques Professionnels Les recettes et les dépenses en 2010 L évolution des comptes Les cotisations des entreprises La

Plus en détail

Apport des données EVREST dans l évaluation de la pénibilité des métiers du BTP touchant l épaule et le rachis

Apport des données EVREST dans l évaluation de la pénibilité des métiers du BTP touchant l épaule et le rachis Apport des données EVREST dans l évaluation de la pénibilité des métiers du BTP touchant l épaule et le rachis L.FAUQUEMBERGUE(1), G. ARASZKIEWIRZ (1), C.DEGRASSAT(2) A.LEROYER(3), S.VOLKOFF(4) et les

Plus en détail

Bilan JOURNEE DU SOMMEIL LYON 2015 «Sommeil et nutrition» http://journeesommeil.fr

Bilan JOURNEE DU SOMMEIL LYON 2015 «Sommeil et nutrition» http://journeesommeil.fr Bilan JOURNEE DU SOMMEIL LYON 2015 «Sommeil et nutrition» http://journeesommeil.fr Comité d organisation : Bruno CLAUSTRAT (PROSOM) Claude GRONFIER(INSERM) Benjamin PUTOIS (PROSOM) Ecole Rockefeller Grange-Blanche

Plus en détail

Démarche de prévention des TMS et outils pour l action

Démarche de prévention des TMS et outils pour l action Démarche de prévention des TMS et outils pour l action Ce document a pour objet de présenter de manière synthétique la démarche de prévention des TMS du membre supérieur avec des outils opérationnels permettant

Plus en détail

EQUIPE MOBILE PSYCHIATRIE ET PRECARITE

EQUIPE MOBILE PSYCHIATRIE ET PRECARITE EQUIPE MOBILE PSYCHIATRIE ET PRECARITE Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Dr Michot Cécile ( psychiatre CHU Nîmes ) Création d équipes mobiles spécialisées en psychiatrie (novembre

Plus en détail

Cancers ORL (NEZ ET SINUS DE LA FACE, LARYNX)

Cancers ORL (NEZ ET SINUS DE LA FACE, LARYNX) PROFESSIONNELS DE SANTÉ INFORMATION &PRÉVENTION CANCERS D ORIGINE PROFESSIONNELLE Cancers ORL (NEZ ET SINUS DE LA FACE, LARYNX) P U B L I C S P R O F E S S I O N N E L S Comment les repérer, les déclarer,

Plus en détail

PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ. Contexte et application pratique

PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ. Contexte et application pratique PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ Contexte et application pratique Définition La pénibilité au travail se caractérise par : une exposition à un ou plusieurs facteurs de risques professionnels susceptibles de

Plus en détail

galités s sociales de cancer chez les travailleurs

galités s sociales de cancer chez les travailleurs Inégalit galités s sociales de cancer chez les travailleurs Annie Thébaud baud-mony INSERM/GISCOP93, Université Paris13 Rencontres francophones internationales sur les inégalit galités s sociales et de

Plus en détail

Douleurs. et Troubles Musculo-Squelettiques du membre supérieur liés au travail, parlez-en INFORMER

Douleurs. et Troubles Musculo-Squelettiques du membre supérieur liés au travail, parlez-en INFORMER Douleurs et Troubles Musculo-Squelettiques du membre supérieur liés au travail, parlez-en INFORMER Douleurs et Troubles Musculodu membre supérieur Qu est ce que les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS)?

Plus en détail

Rhinite allergique professionnelle

Rhinite allergique professionnelle Rhinite allergique professionnelle Définitions Rhinite provoquée par des allergènes présents sur le lieu de travail Maladie inflammatoire de la muqueuse nasale, médiée par des IgE et induite par des agents

Plus en détail

SANTE AU TRAVAIL. Incapacité MODE D EMPLOI. 1 salarié sur 25 est victime d un accident du travail ou d une maladie professionnelle.

SANTE AU TRAVAIL. Incapacité MODE D EMPLOI. 1 salarié sur 25 est victime d un accident du travail ou d une maladie professionnelle. SANTE AU TRAVAIL Consolidation Incapacité CRP 1 salarié sur 25 est victime d un accident du travail ou d une maladie professionnelle. Dans 1 cas sur 10, la victime perd une partie de ses capacités fonctionnelles

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

Tout savoir sur votre suivi médical au travail

Tout savoir sur votre suivi médical au travail vous informer Tout savoir sur votre suivi médical au travail Salariés agricoles www.msa.fr Bénéficiez d un suivi médical adapté Tout au long de votre vie professionnelle, la MSA prend soin de votre santé

Plus en détail

Guide de prévention des risques professionnels dans les métiers de la Propreté D. BEAUMONT (CRAMIF), C.CAIL (CMIE), M TRIMBACH (ACMS)

Guide de prévention des risques professionnels dans les métiers de la Propreté D. BEAUMONT (CRAMIF), C.CAIL (CMIE), M TRIMBACH (ACMS) Guide de prévention des risques professionnels dans les métiers de la Propreté D. BEAUMONT (CRAMIF), C.CAIL (CMIE), M TRIMBACH (ACMS) CISME 23 et 24 octobre 2012 Pourquoi ce guide? Des métiers en plein

Plus en détail

ANNEXE A L ARRETE DSP N 2014/004

ANNEXE A L ARRETE DSP N 2014/004 ANNEXE A L ARRETE DSP N 2014/004 Liste des centres de vaccination désignés pour effectuer la vaccination anti-amarile et délivrer les certificats internationaux de vaccination contre la fièvre jaune Mise

Plus en détail

COLLOQUE DE MONCTON 2011

COLLOQUE DE MONCTON 2011 8355 boul. Saint-Laurent, Montréal QC H2P 2Z6 Téléphone : 514 388-2228 ou 1 800 387-2228 Internet / Courriel : medecinsfrancophones.ca COLLOQUE DE MONCTON 2011 Médecins francophones du Canada vous invite

Plus en détail

Des psys à l hôpital général

Des psys à l hôpital général Des psys à l hôpital général Dr Fabrice BOYER psychiatre Praticien Hospitalier Unité de Psychiatrie d Urgence et de Liaison (UPUL) Hôpital Saint Joseph Saint Luc Parcours personnel - Ancien interne des

Plus en détail

Entretiens Santé Travail Infirmiers

Entretiens Santé Travail Infirmiers Entretiens Santé Travail Infirmiers GIT Saint Malo 26 mars 2014 Code du Travail Code de la Santé Publique? Les ESTI, et? Véronique COMBE Cadre de Santé AP-HP Service Central de Santé au Travail DIU Infirmier(e)s

Plus en détail

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Filières et réseaux de gériatrie Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Population âgée en forte augmentation Augmentation de l espérance de vie à

Plus en détail

LOMBALGIES CHRONIQUES & MALADIES PROFESSIONNELLES

LOMBALGIES CHRONIQUES & MALADIES PROFESSIONNELLES LOMBALGIES CHRONIQUES & MALADIES PROFESSIONNELLES CODE DE LA SÉCURITÉ SOCIALE : «Toute personne salariée ou travaillant à quelque titre ou en quelque lieu que ce soit, pour un ou plusieurs employeurs ou

Plus en détail

ANNEXE A L ARRETE DSP N 2014/004

ANNEXE A L ARRETE DSP N 2014/004 ANNEXE A L ARRETE DSP N 2014/004 Liste des centres de vaccination désignés pour effectuer la vaccination anti-amarile et délivrer les certificats internationaux de vaccination contre la fièvre jaune Mise

Plus en détail

DIPLOME D'ETUDES SPECIALISEES MEDECINE DU TRAVAIL

DIPLOME D'ETUDES SPECIALISEES MEDECINE DU TRAVAIL DIPLOME D'ETUDES SPECIALISEES DE MEDECINE DU TRAVAIL Document d'information sur la Médecine du Travail et son enseignement dans le troisième cycle des Etudes Médicales en Ile de France ANNEE UNIVERSITAIRE

Plus en détail

DIPLOME D'ETUDES SPECIALISEES MEDECINE DU TRAVAIL

DIPLOME D'ETUDES SPECIALISEES MEDECINE DU TRAVAIL DIPLOME D'ETUDES SPECIALISEES DE MEDECINE DU TRAVAIL Document d'information sur la Médecine du Travail et son enseignement dans le troisième cycle des Etudes Médicales en Ile de France ANNEE UNIVERSITAIRE

Plus en détail

Fiche de Prévention des Expositions à certaines facteurs de risques professionnels (F.P.E)

Fiche de Prévention des Expositions à certaines facteurs de risques professionnels (F.P.E) Fiche de Prévention des Expositions à certaines facteurs de risques professionnels (F.P.E) Dr Didier PROD HOMME, Médecin en Santé au Travail Hélène GUILLUY, Infirmière en Santé au Travail Rouen-Dieppe

Plus en détail

Education à la santé et prévention

Education à la santé et prévention Education à la santé et prévention Le Groupe LOURMEL soutient la FFAAIR Depuis sa création en 1953, notre groupe assure la protection sociale du secteur des industries graphiques. En complément de nos

Plus en détail

Ergonomie et Prévention des risques professionnels

Ergonomie et Prévention des risques professionnels Ergonomie et Prévention des risques professionnels Catalogue des formations AVISErgonomique Laurent AVISSE Laurent AVISSE Ergonome Consultant 29, Rue de Montbazon 37 300 JOUE-LES-TOURS Tél : 06 09 44 30

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION

STATUTS DE L ASSOCIATION STATUTS DE L ASSOCIATION «Association de prise en charge de pathologies du sommeil et de la vigilance, Réseau Hypnos» Article1 : Forme Il est fondé entre les soussignés, membres fondateurs et toutes les

Plus en détail

pourlasanté environnementale

pourlasanté environnementale pourlasanté 3 Modules QUALITÉ DE L AIR INTÉRIEUR QUALITÉ DE L AIR EXTÉRIEUR QUALITÉ DE L EAU pourlasanté Pour renforcer les connaissances des professionnels et leur permettre de devenir des intervenants

Plus en détail

on ue mati tin For Con

on ue mati tin For Con Formation Continue L Institut universitaire romand de Santé au Travail (IST) est un institut de recherche affilié aux Universités de Lausanne et de Genève. Pluridisciplinaire, il mène des projets de recherche

Plus en détail

prévention réduction des risques ist.univ-paris-est.fr

prévention réduction des risques ist.univ-paris-est.fr prévention CONDITIONS de TRAVAIL réduction des risques ist.univ-paris-est.fr Missions de l institut Face à l augmentation des maladies professionnelles reconnues au cours des dernières décennies en France,

Plus en détail

Le Rôle du Médecin du Travail

Le Rôle du Médecin du Travail Journées d Éd Études Santé & Travail 23 et 24 mai 2006 Le Rôle du Médecin du Travail Système de Prévention des Risques Professionnels Médecine du travail Pluridisciplinarité Deux Droits Fondamentaux Santé

Plus en détail

Prévenir les Troubles Musculo Squelettiques

Prévenir les Troubles Musculo Squelettiques Prévenir les Troubles Musculo Squelettiques De la théorie à la pratique, l action de la CRAMIF Dominique Beaumont- Arnaud Asselin CRAMIF 18 octobre 2008 SFMW 1 CRAMIF Prévention des Risques Professionnels

Plus en détail

Nouvelles recommandations concernant le suivi des salariés français exposés à l amiante (HAS 2010)

Nouvelles recommandations concernant le suivi des salariés français exposés à l amiante (HAS 2010) Nouvelles recommandations concernant le suivi des salariés français exposés à l amiante (HAS 2010) J.D. Dewitte, B. Loddé Université de Bretagne Occidentale Jeune Equipe «Ethique, Professionnalisme et

Plus en détail

agir à vos côtés Prestations individualisées aux entreprises

agir à vos côtés Prestations individualisées aux entreprises Prestations individualisées aux entreprises Vous adhérez à l AHI 33 une association d employeurs de la Gironde L AHI 33 est une association régie par la loi du 1 er juillet 1901. Elle a été constituée

Plus en détail

Souffrance et travail Prévention des RPS. Quels acteurs? Quelles ressources?

Souffrance et travail Prévention des RPS. Quels acteurs? Quelles ressources? Souffrance et travail Prévention des RPS Quels acteurs? Quelles ressources? CAPRPS FNP 19 juin 2015 1 Réglementation exigeante et orientations affirmées des politiques publiques L4121 Code du travail :

Plus en détail

Réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles. Rapport d activité 2006

Réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles. Rapport d activité 2006 Réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles Rapport d activité 2006 Octobre 2007 Réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles (RNV3P)

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Prévention des risques professionnels

DOSSIER DE PRESSE Prévention des risques professionnels DOSSIER DE PRESSE Prévention des risques professionnels Les statistiques de la CAFAT pour l année 27 portant sur l évolution des accidents du travail (AT) permettent de dégager les constats suivants :

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF PROGRAMMES VSP / PSE CAP Légende : Couleur bleue : contenus similaires Couleur rouge: Nouveautés Couleur verte : supprimé?

TABLEAU COMPARATIF PROGRAMMES VSP / PSE CAP Légende : Couleur bleue : contenus similaires Couleur rouge: Nouveautés Couleur verte : supprimé? TABLEAU COMPARATIF PROGRAMMES VSP / PSE CAP Légende : Couleur bleue : contenus similaires Couleur rouge: Nouveautés Couleur verte : supprimé? PROGRAMME VSP Programme 2002 S organise en 5 modules de formation

Plus en détail

La BPCO en milieu professionnel Quelques clés pour agir

La BPCO en milieu professionnel Quelques clés pour agir Société Française de Médecine du travail La BPCO en milieu professionnel Quelques clés pour agir Ce qu est la BPCO Une maladie chronique inflammatoire des bronches due au tabac mais aussi à certaines expositions

Plus en détail

CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES

CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES I. LES CENTRES MEDICO- PSYCHOLOGIQUES (CMP) CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES Ces centres ont été créés avec trois objectifs fondamentaux pour la psychiatrie communautaire : Promotion

Plus en détail

Baclofène données du SNIIRAM Point de vue de la CNAMTS

Baclofène données du SNIIRAM Point de vue de la CNAMTS Baclofène données du SNIIRAM Point de vue de la CNAMTS Alain Weill 1, Christophe Chaignot 1, Philippe Ricordeau 1, François Alla 2, Hubert Allemand 2 1. Caisse nationale de l assurance maladie Direction

Plus en détail

MAISONS DES ADOLESCENTS : PROGRAMME 2005-2009. Région Ile de France Département : Seine Saint Denis

MAISONS DES ADOLESCENTS : PROGRAMME 2005-2009. Région Ile de France Département : Seine Saint Denis MAISONS DES ADOLESCENTS : PROGRAMME 2005-2009 Région Ile de France Département : Seine Saint Denis La maison des adolescents: Date d'ouverture : septembre 2004 Nom : CASITA Centre d Accueil, de Soins,

Plus en détail

S P I M. S a nt é P ub l i q ue & Informatique Médicale. ÉDUCATION À L AUTOMESURE TENSIONNELLE : Évaluation d outils éducatifs

S P I M. S a nt é P ub l i q ue & Informatique Médicale. ÉDUCATION À L AUTOMESURE TENSIONNELLE : Évaluation d outils éducatifs UNIVERSITE PARIS 6 Faculté de Médecine Broussais-Hôtel-Dieu Pompidou S P I M ASSISTANCE PUBLIQUE Hôpital Européen Georges S a nt é P ub l i q ue & Informatique Médicale Pr Joël Ménard Pr Patrice Degoulet

Plus en détail

A.R. 7.10.2011 En vigueur 1.1.2012 M.B. 7.11.2011

A.R. 7.10.2011 En vigueur 1.1.2012 M.B. 7.11.2011 A.R. 7.10.2011 En vigueur 1.1.2012 M.B. 7.11.2011 Modifier Insérer Enlever Article 23 - REGLES D'APPLICATION : PHYSIOTHERAPIE 5. Le remboursement des prestations 558810-558821, 558014-558025 et 558832-558843

Plus en détail

Service Externe de Prévention et de Protection. GUERET François. Votre Partenaire Professionnel en Prévention ARISTA

Service Externe de Prévention et de Protection. GUERET François. Votre Partenaire Professionnel en Prévention ARISTA Service Externe de Prévention et de Protection GUERET François Introduction Pourquoi utiliser des F.M.A.? Auparavant, utilisation d asbeste en raison de qualités : Résistance aux hautes T et agents chimiques.

Plus en détail

Diplôme Inter-Universitaire

Diplôme Inter-Universitaire Diplôme Inter-Universitaire Intitulé : "Mémoire normale et pathologies de la mémoire" Equipe organisatrice : Responsables scientifiques : Nancy : Pr BARROCHE Pr PAILLE Pr TROGNON Strasbourg : Pr M. BERTHEL

Plus en détail

"A.R. 22.06.2004 en vigueur : 01/08/2004" «Article 23.» "A.R. 22.06.2004 + A.R. 27.09.2009 E.V. 01.12.2009"

A.R. 22.06.2004 en vigueur : 01/08/2004 «Article 23.» A.R. 22.06.2004 + A.R. 27.09.2009 E.V. 01.12.2009 "A.R. 22.06.2004 en vigueur : 01/08/2004" «Article 23.» «1er. Les prestations de l'article 22, I, ne peuvent pas être cumulées le même jour avec les prestations de l'article 22, II. Par jour, une seule

Plus en détail

Les Grands enjeux de santé publique : 1. Enjeux de la Politique de Santé a. Les droits des personnes malades

Les Grands enjeux de santé publique : 1. Enjeux de la Politique de Santé a. Les droits des personnes malades Définitions : 1. OMS en 1988 définit la Santé Publique : Un concept social et politique qui vise une amélioration de la santé, une plus grande longévité et un accroissement de la qualité de la vie de toutes

Plus en détail

N 2091 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE RÉSOLUTION

N 2091 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE RÉSOLUTION N 2091 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 9 février 2005. PROPOSITION DE RÉSOLUTION tendant à la création d une

Plus en détail

Claudie Lebaupain Mireille Loizeau. 31èmes Journées Nationales de santé au travail BTP Versailles / 25-27 mai 2011 1

Claudie Lebaupain Mireille Loizeau. 31èmes Journées Nationales de santé au travail BTP Versailles / 25-27 mai 2011 1 Observatoire des pathologies professionnelles à l'apst BTP Région parisienne p Claudie Lebaupain Mireille Loizeau 31èmes Journées Nationales de santé au travail BTP Versailles / 25-27 mai 2011 1 Le RNV3P

Plus en détail

Liège, le 3 août 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015-115

Liège, le 3 août 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015-115 Centre Hospitalier Universitaire de Liège Domaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestion des Ressources Humaines Service Recrutement Liège, le 3 août 2015

Plus en détail

AMIANTE. - à propos d un cas clinique (dans le cadre de l évaluation des pratiques professionnelles)

AMIANTE. - à propos d un cas clinique (dans le cadre de l évaluation des pratiques professionnelles) AMIANTE - à propos d un cas clinique (dans le cadre de l évaluation des pratiques professionnelles) - le point sur les réglementations et recommandations amiante Dr POMMIER de SANTI (Pneumologue) Julien

Plus en détail

«Le Chemin d Éole», une Maison d accueil spécialisée dotée d une unité dédiée aux patients souffrant de la Chorée de Huntington

«Le Chemin d Éole», une Maison d accueil spécialisée dotée d une unité dédiée aux patients souffrant de la Chorée de Huntington «Le Chemin d Éole», une Maison d accueil spécialisée dotée d une unité dédiée aux patients souffrant de la Chorée de Huntington Géré par l institut Camille Miret (association d intérêt général à but non

Plus en détail

L approche clinique en Médecine Générale. Cours de Séméiologie 2008

L approche clinique en Médecine Générale. Cours de Séméiologie 2008 DCEM 1 Enseignement de la séméiologie 1. Place de la séméiologie dans la démarche médicale : du symptôme au diagnostic de maladie. La CIM-10 et la DSM-IV 2. Spécificité de la : de la demande du patient,

Plus en détail

LISTE DES ÉQUIPEMENTS PRIORITAIRES

LISTE DES ÉQUIPEMENTS PRIORITAIRES LISTE DES ÉQUIPEMENTS PRIORITAIRES N fiche Segmentation Équipements Exigences Carsat PRÉVENTION DU RISQUE CHIMIQUE 1 VL Carrosserie et PL 2 VL Mécanique et PL Système de lavage pour pistolets à peinture

Plus en détail

Fiche Action 6.A.4. Conseil Médical en Environnement Intérieur

Fiche Action 6.A.4. Conseil Médical en Environnement Intérieur Fiche Action 6.A.4 Conseil Médical en Environnement Intérieur Objectif général 4 : améliorer la qualité de l habitat Objectif spécifique 4.2 : Mieux prendre en compte la qualité de l air intérieur Axe

Plus en détail

SSE RE ER DE P Jeudi 2 avril 2015

SSE RE ER DE P Jeudi 2 avril 2015 Jeudi 2 avril 2015 d 1 SOMMAIRE Présentation de la journée Les thèmes de l édition 2015 : - l amiante - les risques professionnels dans le bâtiment Comment se déroule une session? Le site internet Les

Plus en détail

Transports sanitaires

Transports sanitaires Observatoire régional de la santé des Pays de la Loire Juillet 2015 www.santepaysdelaloire.com La santé observée dans les Pays de la Loire Transports sanitaires L'essentiel En 2014, 5,6 millions de patients

Plus en détail

une nouvelle obligation pour l'employeur

une nouvelle obligation pour l'employeur Fiches individuelles de prévention des expositions à la pénibilité : une nouvelle obligation pour l'employeur Tous les employeurs doivent désormais remplir des fiches individuelles deprévention des expositions

Plus en détail

Le bilan des avancées thérapeutiques 2005

Le bilan des avancées thérapeutiques 2005 Le bilan des avancées thérapeutiques 2005 Dr Chrystel Jouan-Flahault Directeur Médical, Leem Un état des lieux à partir de données objectives Les médicaments retenus sont ceux qui ont justifié l attribution

Plus en détail

Titres des spécialités FMH. Pneumologie. Annexe au présent document Heures hebdomadaires de formation structurée reconnues dans votre service

Titres des spécialités FMH. Pneumologie. Annexe au présent document Heures hebdomadaires de formation structurée reconnues dans votre service Service : Pneumologie Titres des spécialités FMH Pneumologie Catégories A Autres reconnaissances 1 an, médecine interne Visite d accréditation le : Concept de formation postgraduée FMH (objectifs de votre

Plus en détail