MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES"

Transcription

1 ODELISTION DES CTIONS ECNIQUES I. CTION ECNIQUE. Définition : On appelle action mécanique tout phénomène susceptible de déplacer ou de déformer un solide. Principe des actions réciproques : Toute action mécanique implique l existence simultanée d une action réciproque opposée. Dans l exemple, la main exerce une action sur le chariot et le chariot exerce une action sur la main. II. ORCE. On appelle une force une action mécanique exercée entre 2 particules. En pratique, une action mécanique peut être représentée par une force si elle s exerce sur une petite surface. Une force est caractérisé par : Elle est modélisable par un vecteur. Exemple : Son point d application Sa direction Son sens Sa valeur (sa norme) 1/24

2 III. OENT D UNE ORCE. Exemple : On exerce sur une clef une action mécanique équivalente à une force, appliquée au point, représenté par le vecteur ( m c) Cette force va faire tourner la vis et la serrer. On dit que la force exercée au point crée un moment par rapport au point B. Ce moment dépend : de la norme de la force de la distance B (appelée «bras de levier») On parle parfois (à tord) d un «couple», dans le cas d une clef, on parle de «couple de serrage». Ce moment : S exerce sur un axe (dans l exemple : l axe de rotation de la vis). un sens (serrage ou desserrage) une valeur, donnée par se norme 2/24

3 Représentation d un moment : Dans l espace Dans le plan oment d une force par rapport à un point. On appelle moment par rapport au point B de la force appliquée en le vecteur d origine B tel que : ( B) Ce moment s exprime en Newton mètre (N.m) Remarques : B 1. Si le point d application de de la force se déplace sur le support Δ de celle-ci, le moment ne change pas. 3/24

4 2. Le vecteur moment est perpendiculaire au plan définit par : Le vecteur force Le point B (point de calcul du moment). 3. La norme du moment vaut : C'est-à-dire : ( B). B.sin. B' oment orce*" Bras de levier" Cette relation très pratique et très souvent utilisée. 4. Son sens est tel que le trièdre B,, ( B) est direct. C est la règle du «tir bouchon», le vecteur moment va dans le même sens qu un tire bouchon sur lequel on exerce la force. 5. Le moment est nul : si la force est nulle si son support Δ passe par le point B. oment d une force par rapport à un axe. On appelle moment d une force par rapport à un axe ( O, i ) la composante suivant i du moment de par rapport à un point quelconque de l axe ( O, i ). Pour faire simple : on calcule le moment par rapport à un point de l axe, puis on projette ou on lit la coordonnée qui se trouve sur l axe en question. Exemple 1 : Pédalier L action du pied sur la pédale est représenté en par une force /24

5 Objectif : Calculer le moment par rapport à l axe (, x) position représentée avec,1,5,2 crée par la force dans la (en mètre). Première méthode : Utilisation du produit vectoriel oment au point de la force appliquée en : ( ) oment par rapport à l axe ),1,5 1 1,5, , (, x : (, x) 1,5. x Deuxième méthode : Utilisation de la notion «oment = orce * Bras de levier». On cherche le moment par rapport à l axe (, x) créé par la force. On représente ce qui se passe sur le plan perpendiculaire à l axe (, x) z y (, x) (, x) (, x) On décompose la force z On utilise : «oment = orce * Bras de levier». y. (, x) (, x) (, x) ( z * ' y * ''). x z y 5/24

6 (, x) ( 1*,5 5*,2). x 1,5. x La force exerce un moment de 1,5 N. m autour de l axe de rotation du pédalier Exemple 2 : Pédalier dans une autre position,1 Le pédalier se trouve maintenant à la position,18, force exercée,1 5 1 Question : Calculer le moment par rapport à l axe (, x) nouvelle position. crée par la force dans la Première méthode : Utilisation du produit vectoriel oment au point de la force appliquée en : ( ) oment par rapport à l axe ),1 1,8 5 48,2, , (, x : (, x) 48,2. x Deuxième méthode : Utilisation de la notion «oment = orce * Bras de levier». Schéma : 6/24

7 (, x) I. ODELISTION D UNE CTION ECNIQUE QUELCONQUE. Rappel : Une force seule représente une action mécanique particulière, équivalente à une action «ponctuelle». Une action mécanique quelconque est en fait le résultat d une infinité de forces s exerçant sur une surface (actions de contact) ou un volume (action à distance). Une action mécanique quelconque peut être représentée en un point à condition d utiliser deux vecteurs : Un vecteur force : Un vecteur moment : La résultante des forces constituant l action mécanique. Le moment résultant en ce point des forces Exemple 1 : ction de la main sur un tournevis 7/24

8 Rm t : Effort «d appui» () mt : Effort «en rotation» Exemple 2 : ction de la main sur une clef à bougie Seul le moment subsiste car les deux forces s annulent. Exemple 3 : ction d une courroie sur une poulie Rm t mt : orce due à la tension de la courroie () : Effort d entrainement en rotation de la courroie 8/24

9 Exemple 4 : ction du vent sur une hélice d éolienne Rv h : Effort de «poussée» du vent mt () Effort d entrainement en rotation : Exemple 5 : Exemple 6 : ction de la pesanteur sur un solide ction de la «poussée d rchimède» G : centre de gravité Le moment est nul en G. P : centre de poussée Le moment est nul en P. 9/24

10 . TORSEUR D CTION ECNIQUE. On peut représenter une action mécanique en un point par 2 vecteurs : C est ce que l on appelle le torseur d action mécanique. ( ) ( 1 2 Torseur représentant l action de 1 (solide, liquide ou gaz) sur un solide 2. ) une force un moment. : ( ) : oment du torseur, vecteur dépendant du point d application. Résultante du torseur, vecteur indépendant du point d application. utre notation : 1 2 ( ) X Y Z L N dans ( x, y, z ) 1. CHNGEENT DE POINT D UN TORSEUR Pour exprimer le moment et donc le torseur en un autre point, on utilise la relation : ( B 2 B) ( ) 1 ( B) B 2. SOE DE 2 TORSEURS Torseur représentant l action de 1 et de 2 sur un solide Torseur représentant les actions de 1 et 2 sur le solide 3. Les torseurs doivent être exprimés au même point. 1/24

11 3. TORSEURS PRTICULIERS Torseur GLISSEUR (ou glisseur) Un glisseur est un torseur dont le moment est nul en au moins un point. ( ) 1 2 Le moment sera nul en tout point du support de la résultante. Pour simplifier, on appelle souvent un glisseur une force (qu on peut faire glisser le long de son support). Torseur COUPLE (ou couple) Un couple est un torseur dont la résultante est nulle. ( ) 1 2 ( ) La somme des résultantes est nulle, mais pas le moment qu elles créent en un point. Ce torseur a les mêmes éléments de réduction en tout point. 4. ODELISTION DE L CTION DE L PESNTEUR Il s agit d un ensemble de forces s exerçant à distance sur chaque particule d un solide. Elle est équivalente à une force verticale appliquée au centre de gravité G. P m. g. z P : poids en Newton (N) m : masse en Kilogramme (Kg) g : accélération de la pesanteur (m/s 2 ) 11/24

12 2 Sous forme de torseur : P ( ) G 1 G 5. ODELISTION DE L CTION D UN LUIDE Exemple : ction d un fluide de pression uniforme sur un piston de vérin ou de pompe. L action du fluide est modélisable : fluide paroi R f p p* S R f p par un glisseur (une force) de direction perpendiculaire à la paroi s appliquant au centre de la surface. C " orce pression * Surface" /24

13 6. ODELISTION D UNE CTION DISTNCE. Exemple de l action de la pesanteur sur un solide homogène. Soit un solide S, de volume, placé dans le champ de pesanteur tel que g : ccélération de la pesanteur. g g. z a) odèle local. u point, la pesanteur exerce sur le volume élémentaire dv une force élémentaire : d. g. dv. z : masse volumique du matériau (Kg/m 3 ). Pour un matériau homogène, cte u point, l action élémentaire est modélisée par un torseur glisseur : d d d ( ) d On peut exprimer ce torseur au point : d ( ) d ( ) d d d d d ( ) d d b) odèle global. poids S d ( ). g. dv. z. g. z. dv. g. z. vec : inalement : m. masse en Kg m. g. z 13/24

14 ( ) d ( ) d. g. dv. z. g. Remarque : inalement : ( G) poids S Remarque 1. Soit G le centre de gravité de (S), on a S G. dm. dv z dm.dv si cte G. dv, alors. ( G) G ( ) ( G) m. g. z G Remarque 2. Pour trouver le centre de gravité G, on a. dv G G ( cte ( GO O ). dv OG. dv O. dv, ) 1 OG dv O. dv OG inalement : O. dv 7. ODELISTION D UNE CTION DE CONTCT. (sans frottement). a) odèle local. d p. ds. n d ( ) d ( ) d d d p : pression de contact (densité surfacique de force). ds : surface élémentaire. n : normale à la surface. b) odèle global. S d ( ) d ( ) S 14/24

15 15/24 I. CTION ECNIQUE TRNSISSIBLE PR LES LIISONS PRITES Remarque : on va étudier quelques liaisons puis fournir un tableau récapitulatif. Liaison pivot glissant : Schématisation dans le plan et dans l espace : Torseur cinématique : y y z z y y x x v v v v 2 /1) ( (2 /1) /1 2 Remarque : Les composantes non nulles du torseur cinématique indiquent les mobilités. Torseur d action mécanique transmissible entre les 2 solides par la liaison pivot glissant : N Z L X N Z Y L X ) ( 2 1 Liaison pivot : Torseur cinématique : y 2 /1) ( (2 /1) /1 2

16 Torseur d action mécanique transmissible entre les 2 solides par la liaison pivot : 1 2 ( ) X Y Z L N X Y Z L N Liaison glissière : 2 /1 Torseur cinématique : (2 /1) ( 2 /1) y Torseur d action mécanique transmissible entre les 2 solides par la liaison pivot : 1 2 ( ) X Y Z L N X Z L N Liaison hélicoïdale : 2 /1 y v y quand on tourne d un tour, on avance du pas p v y p y 2.. v y mm/s, p en mm 2 1 vec X Y Z p Y 2.. L N y en rad/s 16/24

17 17/24 II. ODELISTION DES LIISONS DNS LE PLN Lorsque le problème est plan, on s intéresse aux composantes de la résultante dans le plan et à la composante du moment perpendiculaire au plan. Exemples dans le plan ),, ( y x O Liaison glissière Torseur statique : N Z Y L X R ) ( 1 2 N Y _ 1 2 Liaison pivot Torseur statique : Y X _ 1 2 On peut assimiler ce torseur à un glisseur car le moment est nul (la composante du moment qui nous intéresse) Liaison ponctuelle (sans frottement) Torseur statique : Y _ 1 2 On peut assimiler ce torseur à un glisseur

18 PRINCIPE ONDENTL DE L STTIQUE But : On cherche à définir et à calculer les actions mécaniques appliquées sur un système matériel. I. DEINITIONS. Exemple : La figure représente le schéma cinématique d une ponceuse électro-portative. Elle est animée par un moteur électrique dont le rotor entraîne en rotation l arbre (2). La rotation continue du moteur est transformée en rotation alternative de faible débattement du solide (4). Système isolé (ou ensemble isolé) : On isole un système en définissant les éléments qui le composent. Dans l exemple : On peut isoler l ensemble formé par les solides 2, 3 et 4. Efforts extérieurs : Ce sont les efforts exercés sur le système isolé par son environnement. Dans l exemple : action de la pesanteur (négligé), action du bâti 1 sur 2 (pivot au point K), action du bâti 1 sur 4 (pivot au point C) action du moteur sur le solide 2, action de la pièce à poncer sur le solide 4. Efforts intérieurs : Ce sont les efforts exercés entre les éléments du système isolé. Dans l exemple : ction de 2 sur 3, action de 3 sur 4. 18/24

19 Remarque : Le graphe de structure permet de visualiser les efforts. Ce graphe est aussi appelé le graphe des actions mécaniques. II. PRINCIPE ONDENTL DE L STTIQUE (PS). Si un ensemble de solide (E) est en équilibre dans un référentiel galiléen, alors le torseur de la somme des efforts extérieurs exercés sur (E) est nul. E E ( ) S1 S2 S2 S1 Remarque : (actions réciproques) III. STTIQUE GRPHIQUE PLNE. La statique graphique était très utilisée avant que n apparaissent les moyens de calcul modernes. Elle reste cependant un outil pédagogique très important car elle permet de visualiser les problèmes. Remarques : La statique graphique permet de résoudre uniquement des problèmes plans. On manipule uniquement des glisseurs (torseur glisseur) Rappel : Un glisseur (torseur glisseur) est torseur pour lequel il existe un point ou le moment est nul. Exemples de glisseurs : ction de la pesanteur (moment nul au centre de gravité du solide). ction ponctuelle (moment nul au point de contact). Cas particuliers d équilibre. 19/24

20 1. Solide soumis à l action de 2 glisseurs (2 forces). Exemple : Equilibre d un vérin de la plateforme 6 axes Remarque 1 : On néglige la pesanteur. Remarque 2 : Ces 2 actions sont des forces (glisseurs) B ( ) On applique le PS dans le plan : Equation des résultantes : les 2 forces sont opposées Equation des moments : ( ) B B B sur B (idem pour ) B Conclusion : Si un solide (ou ensemble de solide) est en équilibre soumis à l action de 2 forces, ces 2 forces sont égales et directement opposées. 2. Solide soumis à l action de 3 glisseurs (3 forces). Exemple : Equilibre d un vérin de la plateforme 6 axes Remarque : On ne néglige plus la pesanteur. B G ( ) B ( ) G ( ) On montre ainsi que les trois supports sont coplanaires et concourants ou parallèles. La somme vectorielle des forces est nulle. Conclusion : Si un solide (ou ensemble de solide) est en équilibre soumis à l action de 3 forces, ces 3 forces sont coplanaires, courantes en un point unique ou parallèles. Remarque : connaissant les 3 points d application, 2 directions et une norme, on peut tout déterminer. 2/24

21 Exemple : Pince de robot On veut déterminer la pression nécessaire afin d exercer sur la pièce à serrer en I une force verticale (représentée par 2 mm). On isole (4) : Solide soumis à l action de 2 forces Ces 2 forces sont égales et directement opposées. 45 est sur la droite (DC). On isole (5) : Solide soumis à l action de 3 forces, en I, B et C. On connaît 2 directions (celles de 45 et P5 ) et une norme P5. Les 3 forces sont courantes en un point unique. On en déduit la direction de 35 On construit le triangle des forces. On en déduit la norme de 35 /24

22 Démarche pour terminer la résolution du problème : On isole (2), solide soumis à l action de 2 forces, ces 2 forces sont égales et directement opposées. On isole (3), solide soumis à l action de 3 forces, en E, B et H, on connaît 2 directions et une norme, on peut tout déterminer. On isole (1), l équation des résultantes sur l axe x donne l effort à exercer par la pression. 22/24

23 LES LOIS DE COULOB Soit deux solides S1 et S2 en contact sur une surface S. odèle local : Pour chaque point de la surface (S), on définit une surface élémentaire ds. L action mécanique élémentaire de S1 sur S2 s exerçant sur ds au point a pour expression : d d 1 2 f ( ). ds. u f ( ) : répartition surfacique d effort (N/m 2 ). Soit π le plan tangent commum à S1 et S2 au point. d dn dt dn. n dt. t dn : effort normal, perpendiculaire au plan π dt : effort tangentiel, appartenant au plan π Problème posé : Quel est la répartition entre dt et dn? Lois de Coulomb. On distingue deux cas : vitesse de glissement nulle ou non nulle. Premier cas : vitesse de glissement nulle. Rappels : d d d dn dt dn. n dt On a dt f. dn f : coefficient d adhérence. f tan : angle d adhérence. d est dans le cône d adhérence : 23/24

24 Deuxième cas : vitesse de glissement non nulle. On a dt f. dn f : coefficient de frottement. f tan : angle de frottement. d est sur le cône de frottement. dt est opposé à la vitesse de glissement. Les coefficients de frottement et d adhérence sont déterminés expérimentalement. Ils dépendent de nombreux paramètres tels que : les matériaux en présence; les états de surface des différentes pièces; la présence d autres corps (eau, huile, ); la température au niveau des surfaces en contact qui peut favoriser des microsoudures ou la rupture du film d huile si le contact est lubrifié; la vitesse de glissement Dans le tableau suivant, des valeurs de coefficients de frottement et d adhérence sont proposées pour différents couples de matériaux : atériaux en présence Coefficient d adhérence f Coefficient de frottement f cier/acier,15 à,25,1 à,2 cier/fonte, à,2,8 à,15 cier/bronze,15 à,2, à,2 cier/pte,8 à,15,2 à,8 cier/ferrodo,3 à,4,25 à,35 Pneumatique/route,6 à 1,2,3 à,6 24/24

Introduction : La statique, à quoi ça sert? 1/ Qu est ce qu une action mécanique? 2/ Représentation d une action mécanique :

Introduction : La statique, à quoi ça sert? 1/ Qu est ce qu une action mécanique? 2/ Représentation d une action mécanique : Introduction : La statique, à quoi ça sert? La statique à pour objectif l étude de l équilibre des corps. Le but final est de déterminer les efforts agissant sur un système et de définir les efforts pouvant

Plus en détail

Statique. Modélisation des actions mécaniques

Statique. Modélisation des actions mécaniques écanique Statique Statique S Objectifs : - odéliser mathématiquement une action mécanique ; - Calculer un moment ; - Décrire une action mécanique par un torseur en un point ; - Déterminer l action mécanique

Plus en détail

- 1 - PCSI-MPSI. 2ème Période. Modélisation cinématique des mécanismes. Statique du solide. D.Feautrier

- 1 - PCSI-MPSI. 2ème Période. Modélisation cinématique des mécanismes. Statique du solide. D.Feautrier - 1 - PCSI-MPSI 2ème Période Modélisation cinématique des mécanismes Statique du solide D.Feautrier - 2 - Méthode d analyse d un mécanisme Partie 1 Méthode d analyse d un mécanisme 1.1 Modélisation des

Plus en détail

MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES

MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES MDELISATIN DES ACTINS MECANIQUES 1. INTRDUCTIN La modélisation des actions mécaniques est à la base de toute étude statique, dnamique ou de résistance des matériau. Son but est de fournir une représentation

Plus en détail

Statique. Il existe plusieurs types d actions mécaniques : - Les actions mécaniques de contact (ou de liaison) - Les actions mécaniques à distance

Statique. Il existe plusieurs types d actions mécaniques : - Les actions mécaniques de contact (ou de liaison) - Les actions mécaniques à distance Statique 1. Définition : La statique est la partie de la mécanique ou l on étudie le comportement des systèmes à l équilibre. On cherche les actions mécaniques (forces, couples ) qui permettent à un système

Plus en détail

MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES

MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES ODELISIO DES LIISOS E DES CIOS ECIQUES ODELISIO DES CIOS ECIQUES écanique éférence au programme S..I éférence au module - odélisation des liaisons et des actions mécaniques. - odélisations des actions

Plus en détail

Ch. V DYNAMIQUE DU SOLIDE

Ch. V DYNAMIQUE DU SOLIDE Ch. V DYNAMQUE DU SOLDE Dynamique : Etude d un mouvement en tenant compte des causes qui le produisent.. Actions mécaniques Action mécanique : toute cause (force, moment) capable de provoquer le mouvement

Plus en détail

Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable. Mécanique

Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable. Mécanique ciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable écanique Terminale TID atériau et tructures : Dimensionnement COU pliquer des éléments d une modélisation proposée relative au comportement

Plus en détail

Mécanique MPSI PCSI : synthèse

Mécanique MPSI PCSI : synthèse Objectifs de cette synthèse : Restructurer les connaissances acquises, Remémorer les méthodes classiques, Redéfinir les outils nécessaires au cours de dynamique. Remarque : ceci n est pas un cours! Il

Plus en détail

Mécanique des solides

Mécanique des solides Mécanique des solides Equilibre d un solide soumis à 2 forces Auteur : Mme RASOLOARIMANA Vololoniarivo, professeur de sciences physiques au collège RASALAMA- Antananarivo Remarque : les lettres en caractère

Plus en détail

Statique des solides

Statique des solides Cours 06 - Statique des solides Page 1/10 Statique des solides 1) BJECTIFS.... 3 2) SCHÉMA D ARCHITECTURE ET GRAPHE DE STRUCTURE.... 3 21) DIFFÉRENCE ENTRE SCHÉMA CINÉMATIQUE ET SCHÉMA D ARCHITECTURE....3

Plus en détail

POULIE A EMBRAYAGE CENTRIFUGE

POULIE A EMBRAYAGE CENTRIFUGE .MISE EN SITUATION POULIE A EMBRAYAGE CENTRIFUGE Une installation de manutention est constituée d une bande transporteuse d un réducteur, un système pouliescourroie et un moteur asynchrone. Bande transporteuse

Plus en détail

TD 28 - PFS Résolution graphique Page 1/8. Avec A1 S

TD 28 - PFS Résolution graphique Page 1/8. Avec A1 S TD 28 - PFS Résolution graphique Page 1/8 Exercice 1 : 3 GLISSEURS PARALLÈLES. Soit un solide S en équilibre sous l action de 3 glisseurs A1 S, B2 S et C3 S passant respectivement par A, B et C. y x A

Plus en détail

Actions Mécaniques AM1. Modélisation des actions mécaniques Modélisation des forces

Actions Mécaniques AM1. Modélisation des actions mécaniques Modélisation des forces Modélisation des actions mécaniques Modélisation des forces 1 Définition On appelle force, l'interaction mécanique d attraction ou de répulsion qui s'exerce entre deux corps (pas obligatoirement en contact).

Plus en détail

G.P. DNS03 Septembre 2011

G.P. DNS03 Septembre 2011 DNS Sujet Secousses en mécanique...1 I.Première modélisation...2 II.Une modélisation plus réaliste...2 A.Phase de non glissement...2 B.Phase de glissement...3 Tunnel terrestre...4 I.Étude préliminaire...4

Plus en détail

Formulaire de Mécanique appliquée

Formulaire de Mécanique appliquée Formulaire de Mécanique appliquée Ce formulaire est un document de travail. Il ne peut en aucun cas remplacer le cours de mécanique. Tout le référentiel de mécanique ne s y trouve pas. (mécanique graphique,

Plus en détail

Mouvement d un solide en rotation autour d un axe fixe

Mouvement d un solide en rotation autour d un axe fixe Mouvement d un solide en rotation autour d un axe fixe II. Moment cinétique scalaire d un solide en rotation autour d un axe fixe 1. Moment cinétique d un point matériel par rapport à un point On appelle

Plus en détail

Principe fondamental de la dynamique 1

Principe fondamental de la dynamique 1 Principe Fondamental de la Dynamique Principe fondamental de la dynamique 1 UN PEU D Au XVIIe siècle, Galilée énonce un principe simple: Tour corps possède une certaine inertie qui l oblige à conserver

Plus en détail

FORCES ET EFFETS DES FORCES I- INTERACTIONS MÉCANIQUES ET ACTIONS MÉCANIQUES

FORCES ET EFFETS DES FORCES I- INTERACTIONS MÉCANIQUES ET ACTIONS MÉCANIQUES Dans ce chapitre, nous allons étudier quelques exemples de forces ainsi que leurs effets produits sur un système. FORCES ET EFFETS DES FORCES I- INTERACTIONS MÉCANIQUES ET ACTIONS MÉCANIQUES Avant de faire

Plus en détail

MΔ(F ) = F d CHAPITRE 7 : «FORCES, COUPLES, MOMENTS, TRAVAUX ET ENERGIES DANS LE TRANSPORT»

MΔ(F ) = F d CHAPITRE 7 : «FORCES, COUPLES, MOMENTS, TRAVAUX ET ENERGIES DANS LE TRANSPORT» CHAPITRE 7 : «FORCES, COUPLES, MOMENTS, TRAVAUX ET ENERGIES DANS LE TRANSPORT» Introduction : Ce chapitre a pour but de relier les concepts de forces et couples de forces (causes des mouvements) appliquées

Plus en détail

Théorie des mécanismes : exercices.

Théorie des mécanismes : exercices. Théorie des mécanismes : exercices. III. Bielle manivelle. I. Liaison en parallèle. Un préhenseur tridigital (pince 3 doigts) contient une liaison réalisée par 3 liaisons pivot glissant en parallèle. Déterminer

Plus en détail

IV CINEMATIQUE DU SOLIDE

IV CINEMATIQUE DU SOLIDE IV CINEMATIQUE DU OLIDE La cinématique du solide concerne l étude du mouvement des solides supposés indéformables. Elle tient une place importante dans les applications quotidiennes de la mécanique. 1.

Plus en détail

Chapitre 10 : Mouvement de chute verticale d un solide

Chapitre 10 : Mouvement de chute verticale d un solide (1) (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) Chapitre 10 : Mouvement de chute verticale d un solide Connaissances et savoir-faire exigibles : Définir un champ de pesanteur uniforme. Connaître les caractéristiques

Plus en détail

STATIQUE VIII) Cas de l'adhérence et des frottements

STATIQUE VIII) Cas de l'adhérence et des frottements Présentation : STATIQUE Lorsque nous partons en vacances de neige, nous apprécions de pouvoir bénéficier de l'adhérence pour gravir (en voiture) la pente nous menant aux stations. Si cette adhérence n

Plus en détail

Laboratoire de Sciences Industrielles pour l Ingénieur

Laboratoire de Sciences Industrielles pour l Ingénieur Laboratoire de Sciences Industrielles pour l Ingénieur S4 - Comportements des systèmes S412 - actions mécaniques TD FROTTEMENT - ADHERENCE - LOIS DE COULOMB Exercice N 1 - FREIN A DISQUE Pour ralentir

Plus en détail

TD 4 - CI-3 : PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFOR-

TD 4 - CI-3 : PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFOR- TD 4 - CI-3 : PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFOR- MANCES DYNAMIQUES ET ÉNERGÉTIQUES DES SYSTÈMES. Exercice 1 : Dispositif de mesure d un moment d inertie Un solide (S 2 ) de révolution d axe (G, z 0 ) roule

Plus en détail

DYNAMIQUE. Devoir 1- Etude du système de freinage d un véhicule avec ABS adapté du sujet CCP de 1998

DYNAMIQUE. Devoir 1- Etude du système de freinage d un véhicule avec ABS adapté du sujet CCP de 1998 DYNAMIQUE Le sujet est composé de deux parties : la première partie est constituée de la partie étude mécanique du sujet CCP MP 1998 sur le système de freinage par ABS ( à traiter en 1h15 maxi). La seconde

Plus en détail

Tronc commun scientifique Mahdade Allal année scolaire Énergie cinétique et travail : activités

Tronc commun scientifique Mahdade Allal année scolaire Énergie cinétique et travail : activités Énergie cinétique et travail : activités Application 1 a. Calculer l énergie cinétique : d une voiture de masse 1, 0tonnes roulant à 90km/h d un camion de masse 30tonnes roulant à 90km/h b. Calculer la

Plus en détail

Chapitre 6 : Application des lois de Newton et des lois de Kepler (p. 155)

Chapitre 6 : Application des lois de Newton et des lois de Kepler (p. 155) PARTIE 2 - COMPRENDRE : LOIS ET MODÈLES Chapitre 6 : Application des lois de Newton et des lois de Kepler (p. 155) Compétences exigibles : Connaître et exploiter les trois lois de Newton ; les mettre en

Plus en détail

Modélisation cinématique des mécanismes

Modélisation cinématique des mécanismes Modélisation cinématique des mécanismes 1- Définitions 1.1- Solide On appelle un solide une pièce indéformable. Une pièce est indéformable si et seulement si toutes les distances entre deux points quelconques

Plus en détail

Chap.1 Cinématique du point matériel

Chap.1 Cinématique du point matériel Chap.1 Cinématique du point matériel 1. Point matériel et relativité du mouvement 1.1. Notion de point matériel 1.2. Relativité du mouvement - Notion de référentiel 1.3. Trajectoire dans un référentiel

Plus en détail

Statique graphique. 5 - Principe fondamentale de la statique. ETT Terminale

Statique graphique. 5 - Principe fondamentale de la statique. ETT Terminale 5 - Principe fondamentale de la statique 5.1 Introduction On peut constater qu un solide sans mouvement voit son poids compensé par une résultante qui lui est directement opposée. Avec la relation vectorielle

Plus en détail

INGÉNIERIE SYSTÈME ET MODÉLISATION CINÉMATIQUE - CINÉTIQUE

INGÉNIERIE SYSTÈME ET MODÉLISATION CINÉMATIQUE - CINÉTIQUE INGÉNIERIE SYSTÈME ET MODÉLISATION CINÉMATIQUE - CINÉTIQUE devoir 1- Antenne de Liaison par satellite adapté à partir du concours MT98 Corrigé page 10 A. Description A.1. Fonction globale Le système étudié

Plus en détail

BANQUE D EPREUVES DUT-BTS - SESSION EPREUVE DE MECANIQUE CALCULATRICE INTERDITE. DUREE : 2h30

BANQUE D EPREUVES DUT-BTS - SESSION EPREUVE DE MECANIQUE CALCULATRICE INTERDITE. DUREE : 2h30 BANQUE D EPREUVES DUT-BTS - SESSION 1999 - EPREUVE DE MECANIQUE CODE EPREUVE : BE-MECA CALCULATRICE INTERDITE DUREE : h0 QUESTION 1 Les constructeurs de roulements proposent des séries spéciales, avec

Plus en détail

CHAÎNES DE SOLIDES T X R X. 1- Rappel sur les liaisons élémentaires. CPGE Brizeux / PSI Chaînes de solide. Solide indéformable :

CHAÎNES DE SOLIDES T X R X. 1- Rappel sur les liaisons élémentaires. CPGE Brizeux / PSI Chaînes de solide. Solide indéformable : Chaînes de solide CHAÎNES DE SOLIDES Les mécanismes sont constitués de nombreuses pièces, certaines restant en permanence liées à d autres au cours du fonctionnement du mécanisme. Ces groupes de pièces

Plus en détail

SCIENCES DE L INGENIEUR

SCIENCES DE L INGENIEUR SCIENCES DE L INGENIEUR Modéliser et représenter le réel Statique Fiche cours FC.05b 1) Introduction : Certains cas particuliers de statique peuvent se résoudre à l'aide de constructions graphiques. Il

Plus en détail

Notions sur la théorie des mécanismes

Notions sur la théorie des mécanismes Notions sur la théorie des mécanismes Ce document vient en complément du polycop de TI du S3 1. Introduction Lors de la conception d une machine, il est nécessaire de s assurer que chaque mécanisme envisagé

Plus en détail

Les torseurs. 1 Définition. 2 Notation. 3 Opérations sur les torseurs. Lycée Leconte de Lisle

Les torseurs. 1 Définition. 2 Notation. 3 Opérations sur les torseurs. Lycée Leconte de Lisle Lcée Leconte de Lisle Les torseurs Définition n considère un champ de vecteurs, noté, qui à tout point associe le vecteur. Les propositions suivantes sont alors équivalentes : Le champ de vecteurs est

Plus en détail

LIAISONS 2 : ETUDE DES CHAINES DE SOLIDES ETUDE DU CONTACT ENTRE 2 SOLIDES

LIAISONS 2 : ETUDE DES CHAINES DE SOLIDES ETUDE DU CONTACT ENTRE 2 SOLIDES LIAISONS : ETUDE DES CHAINES DE SOLIDES ETUDE DU CONTACT ENTRE SOLIDES ETUDE DES CHAINES DE SOLIDES.. Les différentes chaines de solides. Selon la forme du graphe de structure d'un mécanisme, on parle

Plus en détail

Principe fondamental de la Statique 1

Principe fondamental de la Statique 1 Principe Fondamental de la Statique Principe fondamental de la Statique 1 REVENONS AU PB Résultante mécanique = Résultante dynamique Moment mécanique = Moment dynamique On peut aussi écrire en utilisant

Plus en détail

2 BILAN DE MATIÈRE ET ÉNERGIE. On s intéresse à ce qui circule à travers une portion bien définie par les sections S1 et S2 du tuyau. 2.

2 BILAN DE MATIÈRE ET ÉNERGIE. On s intéresse à ce qui circule à travers une portion bien définie par les sections S1 et S2 du tuyau. 2. 2 BILAN DE MATIÈRE ET ÉNERGIE 2.1 Introduction 2.1.1 Définition d un système On s intéresse à ce qui circule à travers une portion bien définie par les sections et du tuyau. v 2 L étude d un phénomène

Plus en détail

TD DE MECANIQUE MISE EN SITUATION.

TD DE MECANIQUE MISE EN SITUATION. TD DE MECANIQUE MISE EN SITUATION. Le lève-personne ORIOR permet de transférer en toute sécurité dans le cadre d un usage domestique une personne à mobilité réduite d un support à un autre, d un lit à

Plus en détail

1. Cinématique des mécanismes : généralités

1. Cinématique des mécanismes : généralités TRNSMISSION DES MOUEMENTS - INEMTIQUE DES MENISMES I5 E5, E7 Niv. Tax. : Réf. Savoir : ompétence(s) accessible(s) : ssocier à chaque liaison les paramètres géométriques et les grandeurs de vitesse qui

Plus en détail

ÉTUDE STATIQUE DU TIRE BOUCHON

ÉTUDE STATIQUE DU TIRE BOUCHON ÉTUDE STATIQUE D UN TIRE BOUCHON Année Universitaire 2009-2010 OBJECTIF Le fichier TIRE BOUCHON.pdf donne la démarche de résolution du problème. La figure est donné sur ce document. On donne ci-après quelques

Plus en détail

1 Définitions : Dynamique de translation : Dynamique de rotation :

1 Définitions : Dynamique de translation : Dynamique de rotation : M 2 Dynamique Bac pro - Faire l inventaire des forces agissant sur un système - Appliquer la relation fondamentale de la dynamique à un solide en translation, à un solide en rotation. - Calculer un moment

Plus en détail

PLAN DE LECON DYNAMIQUE

PLAN DE LECON DYNAMIQUE PLAN DE LECON DYNAMIQUE Objectifs spécifiques : A la fin de la séance l étudiant doit être capable de : Déterminer le torseur Dynamique d un solide en mouvement par rapport à un repère. Appliquer le principe

Plus en détail

Jour n o 1. 1) Contact de deux solides. 2) Lois phénoménologiques de Coulomb relatives au frottement de glissement. (MP) x G

Jour n o 1. 1) Contact de deux solides. 2) Lois phénoménologiques de Coulomb relatives au frottement de glissement. (MP) x G Jour n o 1 Question de cours 1 1) Contact de deux solides. 2) Lois phénoménologiques de Coulomb relatives au frottement de glissement. (MP) Exercice 1 Un pavé mobile, de longueur L, sedéplace sur le sol

Plus en détail

SCIENCES DE L INGENIEUR

SCIENCES DE L INGENIEUR SCIENCES DE L INENIEUR Modéliser et représenter le réel Dnamique Fiche cours FC.0 ) Introduction : La dnamique est la partie de la mécanique qui traite des mouvements en relation avec les forces qui les

Plus en détail

Documents de Physique-Chimie M. MORIN

Documents de Physique-Chimie M. MORIN 1 Afin de décrire le mouvement d un solide, il faut : Thème : Lois et modèles Partie : Temps, mouvement et évolution. Cours 16 : Cinématique - Mouvement d un point au cours du temps. Comment décrire le

Plus en détail

Chap.2 Dynamique des fluides visqueux Equations locales

Chap.2 Dynamique des fluides visqueux Equations locales Chap.2 Dynamique des fluides visqueux Equations locales 1. Préalable mathématique : laplaciens 1.1. Laplacien d un champ scalaire 1.2. Laplacien d un champ vectoriel 2. Forces exercées sur une particule

Plus en détail

Biomécanique. Chapitre 1. Vecteurs et système de vecteurs

Biomécanique. Chapitre 1. Vecteurs et système de vecteurs Biomécanique Chapitre 1 Vecteurs et système de vecteurs 1 Repère 1. Définition Un repère est défini par la donnée d'un point O, son origine et de trois axes (x, y, z). Si ces trois axes sont perpendiculaires,

Plus en détail

OUVRE BARRIERE SINUSMATIC

OUVRE BARRIERE SINUSMATIC L.P.T.I. Saint Joseph La Joliverie OUVRE BARRIERE SINUSMATIC Présentation du mécanisme Le mécanisme étudié est un système d ouverture et fermeture de barrières légères. Ce type de mécanisme peut par exemple

Plus en détail

Etude de l équilibre du vantail

Etude de l équilibre du vantail Nom : Prénom : Etude de l équilibre du vantail Classe : Date : Voici le système étudié, lorsqu on le regarde au dessus : Voici le schéma cinématique retenu : Description fonctionnelle : Un pilier 1, supporte

Plus en détail

Cours ; Applications

Cours ; Applications FONCTION Exemple 5 : MONTE CHARGE La figure ci-dessous représente un monte charge qui permet de soulever des charges à l aide des deux vérins V1 et V2. Les articulations O, A, B, C, D, E, F, H, I et J

Plus en détail

DM vacances d hiver. EXO 1 : Les liaisons mécaniques. EXO 2 : Mégane Renault M A. T R X 0 0 Y Ty RY T R X TX 0

DM vacances d hiver. EXO 1 : Les liaisons mécaniques. EXO 2 : Mégane Renault M A. T R X 0 0 Y Ty RY T R X TX 0 EO 1 : Les liaisons mécaniques T R Ty R Z Ry et Ty sont liés M ( 2) : F 1 F1 2 : Nom : Schéma cinématique en perspective et en deux vues planes des liaisons F : 1 2 Z M ( F 1 2) : T R T Z EO 2 : Mégane

Plus en détail

1) Citez le noms des pièces (2), (4), (5), (8), (20), (24), (28) et (34)? Quelle est l utilité de (28)?... [2]

1) Citez le noms des pièces (2), (4), (5), (8), (20), (24), (28) et (34)? Quelle est l utilité de (28)?... [2] L3 Ing. Méca. - Technologie Responsable : L. Blanchard 2 nde Session 2008-2009 Durée : 2h00 Sujet de 11 pages Documents interdits Calculatrice autorisée Un embrayage pneumatique multidisque Warner P130

Plus en détail

Exercice 1 : Mouvement d'un palet

Exercice 1 : Mouvement d'un palet DM - Sciences Physiques Temps estimé 1,5h Pour le Lundi 6 avril 010 Exercice 1 : Mouvement d'un palet Les figures 1, et 4 ne sont pas à l échelle. La figure 3 est à l échelle 1. Intensité du champ de pesanteur

Plus en détail

Principe Fondamental de la Statique et applications

Principe Fondamental de la Statique et applications rincipe Fondamental de la Statique et applications - solement d un système matériel On appelle Système atériel une quantité de matière dont la masse reste constante pendant qu on l étudie. Un système matériel

Plus en détail

Lycée Viette TSI 1. DS h 50. Problème 01 Trajectoire d une particule

Lycée Viette TSI 1. DS h 50. Problème 01 Trajectoire d une particule DS 03 02 12 2011 1 h 50 Problème 01 Trajectoire d une particule On considère un point matériel en mouvement dans un référentiel. L équation en polaire de la trajectoire en polaire s écrit : =.. avec =.,

Plus en détail

APPLICATION DES LOIS DE NEWTON

APPLICATION DES LOIS DE NEWTON APPLICATION DES LOIS DE NEWTON Objectifs : - Mettre en œuvre une démarche expérimentale pour étudier un mouvement. - Modéliser/retrouver l équation horaire paramétrique et l équation de la trajectoire

Plus en détail

CENTRE D USINAGE 5 AXES A GRANDE VITESSE.

CENTRE D USINAGE 5 AXES A GRANDE VITESSE. Le candidat est invité à formuler toute hypothèse qui lui semblerait nécessaire pour pouvoir répondre aux questions posées. Sauf indication, vous réponderez sur feuille de copie. Tous les résultats seront

Plus en détail

ETUDE D UN DISPOSITIF DE SERRAGE

ETUDE D UN DISPOSITIF DE SERRAGE TP N 1 ETUDE D UN DISPOSITIF DE SERRAGE Classe :.. Groupe:. Nom Prénom N ISETKR ISET de Kairouan 1 ARFAOUI & CHERMITI ETUDE D UN DISPOSITIF DE SERRAGE Niveau : Profil : Durée : L2/S2 Génie Mécanique (CFM

Plus en détail

Kaplas : des chutes édifiantes

Kaplas : des chutes édifiantes Kaplas : des chutes édifiantes Auteurs : COUZIER Juliette - GOURRIN Arthur COUSTURIAN Louis Encadrés par : Monsieur Ducassou et Monsieur Torrens Lycée Bertran de Born, Périgueux ANNEXES 1. COEFFICIENT

Plus en détail

Modélisation des liaisons mécaniques Performances énergétiques des liaisons mécaniques. I. Introduction. Le contact étroit : ponctuel ou linéique

Modélisation des liaisons mécaniques Performances énergétiques des liaisons mécaniques. I. Introduction. Le contact étroit : ponctuel ou linéique 2 Année PT S.I.I. CI 2 : Analyse et conception des mécanismes Fiche de TD Page 1 sur 10 I. Introduction Dans tous les mécanismes, la transmission des efforts en fonctionnement se fait par l intermédiaire

Plus en détail

LE TRAVAIL : UN MODE DE TRANSFERT D ÉNERGIE

LE TRAVAIL : UN MODE DE TRANSFERT D ÉNERGIE LE TRAVAIL : UN MODE DE TRANSFERT D ÉNERGIE Commençons ce chapitre par étudier la relation qu il y a entre le travail des forces extérieures qui s exercent sur un solide et une forme d énergie : l énergie

Plus en détail

A. Présentation Générale

A. Présentation Générale 1 Devoir 1- Changeur d outil adapté du concours mines X-ENS 98 Corrigé page 10 A. Présentation Générale FIGURE DS.1: Changeur d outil autour de la broche Un centre d usinage permet la production industrielle

Plus en détail

CHAINES DE SOLIDES T X R X

CHAINES DE SOLIDES T X R X CHAINES DE SOLIDES Les mécanismes sont constitués de nombreuses pièces, certaines restant en permanence liées à d autres au cours du fonctionnement du mécanisme. Les liaisons mécaniques permettent la mobilité

Plus en détail

MODÉLISATION CINÉMATIQUE - RAPPELS

MODÉLISATION CINÉMATIQUE - RAPPELS MODÉLISATION CINÉMATIQUE - RAPPELS devoir 1- Simulateur de vol adapté à partir de - icna 2012 - PSI Corrigé page 11 A. Présentation et problématique A.1. Intérêt et principe de fonctionnement des simulateurs

Plus en détail

Cinématique du solide indéformable

Cinématique du solide indéformable Cours 3 - Cinématique du solide indéformable Page 1/13 Cinématique du solide indéformable 1) OJECTIF.... 3 2) RÉFÉRENTIEL (ESPACE-TEMPS).... 3 21) NOTION DE RÉFÉRENCE SPATIALE.... 3 22) NOTION DE RÉFÉRENCE

Plus en détail

TD De Mécanique Générale TRAVAUX DIRIGÉS DE MÉCANIQUE GÉNÉRALE

TD De Mécanique Générale TRAVAUX DIRIGÉS DE MÉCANIQUE GÉNÉRALE INSTITUT SUPERIEUR DES ETUDES TECHNOLOGIQUES DE NABEUL DEPARTEMENT DE GENIE MECANIQUE TRAVAUX DIRIGÉS DE MÉCANIQUE GÉNÉRALE Niveau : L/S EXERCICE (Corrigé) : On défini par : R (O x y z) Un repère de référence

Plus en détail

TD cinématique du solide : Position d un solide

TD cinématique du solide : Position d un solide TD cinématique du solide : Position d un solide Exercice 1 : Robot manipulateur 2 axes. Le robot manipulateur représenté ci-dessous possède deux degrés de liberté : Une rotation du corps (2) par rapport

Plus en détail

Cette manipulation doit être effectuée 3 fois afin de minimiser certaines erreurs expérimentales.

Cette manipulation doit être effectuée 3 fois afin de minimiser certaines erreurs expérimentales. TP - N : LA LOI DE NEWTON But de l expérience : - Vérifier le principe fondamental de la dynamique pour un mouvement de translation uniformément accéléré. - Déterminer expérimentalement la valeur de g.

Plus en détail

Dans un référentiel choisi, un solide est en mouvement de translation s il conserve la même orientation au cours du mouvement.

Dans un référentiel choisi, un solide est en mouvement de translation s il conserve la même orientation au cours du mouvement. NOM : Prénom : M6. Rotation d un solide On limitera notre étude à la rotation autour d un axe fixe. L étude du mouvement d un solide, lorsqu il n est plus ponctuel, ne peut plus se limiter à l application

Plus en détail

S.I.I. Calcul vectoriel Annexe Calcul vectoriel

S.I.I. Calcul vectoriel Annexe Calcul vectoriel Calcul vectoriel Contenu I Vers l espace euclidien... 2 I.1 Notions de groupe... 2 I.2 Espace vectoriel... 2 I.3 Espace affine... 2 II Les Produits de l espace euclidien... 3 II.1 Le produit scalaire...

Plus en détail

Deuxième loi de Newton

Deuxième loi de Newton Deuxième loi de Newton Durée de chute Une petite bille est lâchée sans vitesse initiale d une terrasse surélevée de 3,2m au-dessus du sol. On néglige les frottements s exerçant sur cette bille au cours

Plus en détail

Le solide au repos Équilibre du solide

Le solide au repos Équilibre du solide MÉCANQUE chapitre 2 Le solide au repos Équilibre du solide La statique est l étude des interactions agissant sur un système au repos, c est-à-dire qui n est animé d aucun mouvement dans le réérentiel de

Plus en détail

TP N 2 : ETUDE STATIQUE DE L OUVRE-PORTAIL T SI DURÉE : 2H00

TP N 2 : ETUDE STATIQUE DE L OUVRE-PORTAIL T SI DURÉE : 2H00 T P DE TECHNOLOGIE TP N 2 : ETUDE STATIQUE DE L OUVRE-PORTAIL T SI DURÉE : 2H00 OBJECTIF DE L' ÉTUDE Déterminer le seuil de réglage théorique de la pression de tarage des limiteurs de pression. Régler

Plus en détail

MOUVEMENTS PLANS DANS UN CHAMP DE PESANTEUR OU ELECTROSTATIQUE UNIFORME

MOUVEMENTS PLANS DANS UN CHAMP DE PESANTEUR OU ELECTROSTATIQUE UNIFORME , Chapitre 6 Terminale S MOUVEMENTS PLANS DANS UN CHAMP DE PESANTEUR OU ELECTROSTATIQUE UNIFORME I - MOUVEMENTS DANS UN CHAMP DE PESANTEUR UNIFORME Considérons un solide S soumis à une impulsion initiale,

Plus en détail

La valeur positive extrême (ou maximale) prise par l abscisse angulaire est appelée amplitude de l oscillation.

La valeur positive extrême (ou maximale) prise par l abscisse angulaire est appelée amplitude de l oscillation. Terminale S Chapitre 12 Les systèmes mécaniques oscillants. Lycée J-B Schwilgué - SELESTAT I. Exemples de systèmes oscillants. 1. L oscillateur. On appelle oscillateur (ou système oscillant) un système

Plus en détail

TP 28.1 Cric hydraulique Corrigé

TP 28.1 Cric hydraulique Corrigé TP 28.1 Cric hydraulique (St Cyr 1994) Corrigé Page 1/8 TP 28.1 Cric hydraulique Corrigé 1) Objectifs du TP et sommaire. 2) Fonctionnement du bloc hydraulique. Question 1 : A partir du plan d ensemble

Plus en détail

Un toboggan de plage (5,5 points)

Un toboggan de plage (5,5 points) Un toboggan de plage (5,5 points) L'usage des calculatrices est autorisé. Ce sujet ne nécessite pas de feuille de papier millimétré. Un enfant glisse le long d'un toboggan de plage dans le référentiel

Plus en détail

Cours n 14 : Champ électrique

Cours n 14 : Champ électrique Cours n 14 : Champ électrique 1) Charge électrique 1.1) Définition et porteurs de charge La matière est formée de corpuscules dont certains ont la propriété de s attirer ou de se repousser mutuellement.

Plus en détail

TD ELECTROTECHNIQUE 1 ère année Module MC2-2. V. Chollet - TD-Trotech07-28/08/2006 page 1

TD ELECTROTECHNIQUE 1 ère année Module MC2-2. V. Chollet - TD-Trotech07-28/08/2006 page 1 TD ELECTROTECHNIQUE 1 ère année Module MC2-2 V. Chollet - TD-Trotech07-28/08/2006 page 1 IUT BELFORT MONTBELIARD Dpt Mesures Physiques TD ELECTROTECHNIQUE n 1 Avec l aide du cours, faire une fiche faisant

Plus en détail

Corrigés des exercices

Corrigés des exercices Il est intéressant d insister sur la définition du vecteur accélération pour enlever l idée qu un système accélère uniquement lors de variations de la valeur de son vecteur vitesse 4 Comment énoncer la

Plus en détail

Mécanique des fluides en 20 fiches

Mécanique des fluides en 20 fiches Mécanique des fluides en 20 fiches Pascal Bigot Professeur en BTS au lycée Marie Curie (Nogent-sur-Oise) Richard Mauduit Professeur en BTS au lycée Robert Schuman (Le Havre) Eric Wenner Professeur en

Plus en détail

CHAMPS DES VECTEURS VITESSE D UN SOLIDE

CHAMPS DES VECTEURS VITESSE D UN SOLIDE PCSI/MPSI CHAMPS DES VECTEURS VITESSE D UN SOLIDE 1 Point lié à un solide En cinématique du solide indéformable, on s intéresse au mouvement des solides et donc des points qui les constituent. On dit qu

Plus en détail

Corrigé Exercice 1 : EXTRACTEUR DE ROULEMENTS.

Corrigé Exercice 1 : EXTRACTEUR DE ROULEMENTS. T 29 corrigé - Arc-boutement age /8 orrigé Exercice : EXTRATEUR E ROULEMENTS. Hypothèse : On suppose la branche 2 en équilibre. Question : Si cette hypothèse est vérifiée, que dire de la direction de l

Plus en détail

Statique des fluides. 1 Propriétés des fluides. 1.1 Hypothèse du milieu continu. 1.2 Masse volumique. 1.3 Pression

Statique des fluides. 1 Propriétés des fluides. 1.1 Hypothèse du milieu continu. 1.2 Masse volumique. 1.3 Pression 5 Statique des fluides Nous allons commencer à nous intéresser à des systèmes un peu plus compliqués, les fluides. Ce sont des milieux déformables, par exemple des liquides ou des gaz, et leurs propriétés

Plus en détail

La mécanique de Newton

La mécanique de Newton I. Comment décrire le mouvement d un solide? La mécanique de Newton Afin de décrire le mouvement d un solide, il faut : - choisir un système. - choisir un repère d espace et de temps (référentiel). - effectuer

Plus en détail

CPGE TSI - Sciences de l Ingénieur. Énergétique

CPGE TSI - Sciences de l Ingénieur. Énergétique CPGE TSI - Sciences de l Ingénieur TSI2 Énergétique TD Réf. Programme: S4123 - Solide indéformable, approche énergétique Compétences visées: A5-05, B2-11, C2-17, C2-19, C2-20, C2-21 v1.1 Lycée Richelieu

Plus en détail

Transmissions de puissance

Transmissions de puissance Transmissions de puissance - Transmission de puissance par lien souple (Courroie et chaines).- Vocabulaire d pm et d pr : Diamètres primitifs a : Entraxe : Brin tendu : Brin mou α m et α r : Angles d enroulement

Plus en détail

Maintenance. Mécanique automobile. Horaire : 5 heures / semaine. Les bases du dessin industriel

Maintenance. Mécanique automobile. Horaire : 5 heures / semaine. Les bases du dessin industriel PROGRAMME DE DESS IIN IINDUSTR IIEL Spécialité : Maintenance Mécanique automobile Horaire : 5 heures / semaine Première année Les bases du dessin industriel But du dessin Matériel de dessin Présentation

Plus en détail

Mécanique Chapitre 1 : Cinématique du point matériel

Mécanique Chapitre 1 : Cinématique du point matériel Lycée François Arago Perpignan M.P.S.I. 2012-2013 Mécanique Chapitre 1 : Cinématique du point matériel On se place dans le cadre de la mécanique classique (newtonienne) qui convient très bien pour expliquer

Plus en détail

LA RESISTANCE DES MATERIAUX GENERALITES

LA RESISTANCE DES MATERIAUX GENERALITES 2 eme Année LMD RDM 1 Université Badji-Mokhtar LA RESISTANCE DES MATERIAUX GENERALITES I. Introduction: La résistance des matériaux, en abrégé RDM, est une discipline particulière de la mécanique des milieux

Plus en détail

3. Le vecteur somme vectorielle des forces et colinéaire au vecteur variation de vitesse.

3. Le vecteur somme vectorielle des forces et colinéaire au vecteur variation de vitesse. Exercice 1 : Approche de la seconde loi de Newton On enregistre, à intervalles de temps réguliers τ = 20 ms, les positions successives da centre d'un palet autoporteur sur une table horizontale. L'enregistrement

Plus en détail

Chap.1 Conversion de puissance : Machine à courant continu

Chap.1 Conversion de puissance : Machine à courant continu Chap.1 Conversion de puissance : Machine à courant continu 1. Principe de la conversion électromécanique de puissance 1.1. Porteurs de charge d un circuit mobile dans un champ magnétique : bilan de puissance

Plus en détail

GRUE PORTUAIRE Résumé de correction Présentation

GRUE PORTUAIRE Résumé de correction Présentation Date : Nom Prénom : GRUE PORTUAIRE Résumé de correction Présentation La plupart des grues portuaires poursuivent le même but : limiter et éviter le levage des charges L'objectif, une fois la charge sortie

Plus en détail

Mécanique fondamentale

Mécanique fondamentale Chapitre 1 Mécanique fondamentale CURS Ce cours a pour objet de donner aux étudiants en PAES les outils indispensables àlaréussite de leurs concours. Nous avons donc privilégié systématiquement l aspect

Plus en détail

APPROCHE DESCRIPTIVE DU FONCTIONNEMENT

APPROCHE DESCRIPTIVE DU FONCTIONNEMENT Chapitre M2 APPROCHE DESCRIPTIVE DU FONCTIONNEMENT D UN VÉHICULE À ROUES PROGRAMME OFFICIEL : Notions et contenus Mouvement rectiligne uniforme d un véhicule à roues dans un référentiel galiléen en l absence

Plus en détail