INSTALLATION ELECTRIQUE D UN PAVILLON

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INSTALLATION ELECTRIQUE D UN PAVILLON"

Transcription

1 THEME 2 INSTALLATION ELECTRIQUE D UN PAVILLON REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Thème N 2 Lycée Risle-Seine BEP les métiers de l électrotechnique. Prénom :. Gr :..

2 THEME 2 Partie A INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE SALLE DE SEJOUR ET D UN COULOIR D UN PAVILLON (CELLULE 3D) REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle-Seine BEP les métiers de l électrotechnique Thème N 2 Partie A. Prénom :. Gr :..

3 REALISATION D UNE SALLE DE SEJOUR ET D UN COULOIR (CELLULE). SMEL 1 Nom de l élève : Thème Date : Durée :. N 2 - A. A. Nicolosi C. Foliot 8h00 FICHE D EVALUATION DE LA REALISATION (Partie A) Capacités S INFORMER Tâches A réaliser par l élève Utiliser les schémas, descriptifs et devis concernant le travail à réaliser Respecter les procédures des tâches de la réalisation Respecter les consignes de sécurité. Conditions de Réalisation Ressources, matériels, documents Schéma architectural, schéma unifilaire, liste du matériel, schéma multifilaire. Critères De qualité, d évaluation La documentation technique est correctement interprétée. Compétences Evaluation Points C1.1 4 Dossier technique. Les procédures sont respectées. C1.2 2 Le plan de sécurité et de protection de la santé et de l environnement (PPSPS). Les consignes de sécurité et les procédures sont respectées. C1.3 4 note EXECUTER Préparer et vérifier le matériel nécessaire à l exécution du chantier. Organiser le chantier. Poser les conduits. Poser les conducteurs Respecter les normes concernant le choix des conducteurs et câbles. Positionner et fixer les éléments constitutifs de l installation. Liste du matériel. Scie, couteau d électricien. Couronnes de fils, pince coupante. Normes. Mètre à ruban, tournevis adaptés, niveau, notices techniques. La vérification des matériels est effectuée et le chantier est correctement organisé. Respect des conditions de pose. Etanchéité correcte. Respect du nombre de conducteurs (pourcentage de remplissage). Respect des longueurs Respect des sections. Respect des couleurs. Respect du type de conducteur. Les cotations sont respectées. Très bonne tenue. Assemblage correct. C C C Raccorder l installation. Pince coupante, pince à dénuder, tournevis adaptés, tournevis électrique à limiteur de couple, dénude câble, notices. Fils correctement dénudés. Serrage correct. Respect du «mou». Fils correctement rangés. 2 fils maxi par bornes. C MISE EN SERVICE Repérer les éléments. Dossier technique. Les composants sont identifiés. C2.6 4 Effectuer les contrôles de continuité et d isolement hors tension. Effectuer les tests de tension. Vérifier la conformité des résultats des mesures obtenues. Appareils de mesure, fiches de tests et d essai. Appareils de mesure, fiches de tests et d essai, EPI. Calibres des appareils corrects. Procédures de mesure correctes. Calibres des appareils corrects. Procédures de mesure correctes. Les résultats corroborent les prévisions théoriques. Les résultats obtenus sont corrects. C C JUSFIFIER COMMUNIQUER Choisir les éléments constitutifs de l installation. Argumenter le devis de l installation. Signaler les difficultés rencontrées. Informer de la qualité et de la conformité du travail fini. Démontrer la conformité fonctionnelle de la réalisation. Le dossier technique, schéma architectural, catalogues constructeurs, logiciels de recherche. Le dossier technique, les normes, les règlements, les caractéristiques des matériels et des appareillages, les plans, les schémas, les notices de réglage. Le compte rendu fait apparaître un choix de matériel adapté et justifié. L argumentation est justifiée : - l installation est conforme au désir du client. - Les solutions technologiques sont adaptées. Les difficultés sont clairement exprimées. Le rapport de fin de chantier est exact et complet. Le compte rendu atteste du bon fonctionnement et de la conformité de l installation. C3.1 5 C3.2 5 C4.2 3 C4.3 3 C4.4 3 Observations de l équipe pédagogique : Notation : / 100 / 20

4 Partie A N 1 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE SALLE DE SEJOUR ET D UN COULOIR D UN PAVILLON. I.) CAHIER DES CHARGES DU POSTE CELLULE. On demande de procéder à la réalisation de la salle de séjour et d un couloir du pavillon de Mr Bernard. L installation devra être conforme aux normes et décrets en vigueur applicables aux travaux considérés (NF C ). Les recommandations PROMOTELEC devront être respectées (voir livret «Locaux d habitation»). Rappel : PROMOTELEC est une association loi 1901 pour la promotion et la qualité des installations électriques. Elle est constituée de représentants : des utilisateurs, des installateurs électriciens, des constructeurs de matériels électriques et du distributeur d énergie (EDF). Le rôle de PROMOTELEC est de : - Décerner les labels de qualité suivants :. Confort électrique pour les installations dans les logements neufs.. Confort sécurité pour les logements rénovés.. Confort électrique. - Assurer une assistance technique et d informer les professionnels. - Sensibiliser le grand public aux risques électriques. On donne le descriptif suivant : Salle : 1 point lumineux central commandé par télérupteur depuis 2 endroits. 2 prises de courant 16 A, 2P+T. Couloir : 1 point lumineux en applique commandé en minuterie avec effet depuis 2 endroits.

5 Partie A N 2 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE SALLE DE SEJOUR ET D UN COULOIR D UN PAVILLON. PLAN DU PAVILLON.

6 Partie A N 3 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE SALLE DE SEJOUR ET D UN COULOIR D UN PAVILLON. Alimentation et protection : Les conduits utilisés devront être non propagateurs de flamme de type ICTA. Les conducteurs devront être rigides, de couleurs et de sections normalisées. Chaque circuit doit être protégé, contre les sur-intensités, par un dispositif disjoncteur modulaire normalisé. La protection des personnes sera assurée par un dispositif différentiel de sensibilité 30 ma. L alimentation générale est en monophasé 230 V + Terre. Nous vous invitons à consulter votre livre Nathan «Technologie d électrotechnique habitat tertiaire» chapitre 10 concernant les montages télérupteur et minuterie, ainsi que le guide «Schneider Electric Norme NF C » concernant les locaux domestiques.

7 Partie A N 4 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE SALLE DE SEJOUR ET D UN COULOIR D UN PAVILLON. II.) SCHEMA ARCHITECTURAL DE L INSTALLATION. On donne le schéma architectural représenté ci-dessous en fonction du côté de cellule attribué pour la réalisation de l installation.

8 Partie A N 5 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE SALLE DE SEJOUR ET D UN COULOIR D UN PAVILLON.

9 Partie A N 6 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE SALLE DE SEJOUR ET D UN COULOIR D UN PAVILLON. III.) SCHEMA UNIFILAIRE EN 3D DES PIECES. On demande d implanter l appareillage et de tracer le schéma unifilaire sur la perspective des 2 chambres et du couloir représentée ci-dessous.

10 Partie A N 7 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE SALLE DE SEJOUR ET D UN COULOIR D UN PAVILLON. IV.) SCHEMA DEVELOPPE DU SEJOUR ET DU COULOIR. Complétez le schéma développé de la salle de séjour et du couloir.

11 Partie A N 8 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE SALLE DE SEJOUR ET D UN COULOIR D UN PAVILLON. V.) NOMENCLATURE. Repère Désignation Fonction F1 Interrupteur différentiel 30mA Protège l ensemble de l installation contre les défauts d isolement. F2 Disjoncteur 16A Protége la minuterie parties commande et puissance. F3 Disjoncteur 1A Protège le circuit de commande du télérupteur. F4 Disjoncteur 16A Protège le circuit d éclairage du montage télérupteur. F5 Disjoncteur 16A Protège le circuit prises de courant. S1à S4 Bouton-poussoir Commande L1 Lampe en plafonnier Eclairage du séjour. L2 Lampe en applique Eclairage du couloir PC1 et PC2 Prise 2P+T 16A Prises de la salle de séjour. VI.) DEVIS DE L INSTALLATION. Faites le devis de l installation électrique de Mr BERNARD. Pour remplir ce tableau, vous utiliserez un catalogue constructeur Legrand. Désignation Référence Constructeur Quantité Prix Unitaire HT Prix Total HT Total HT Taux de la TVA :..% TVA Total TTC

12 Partie A N 9 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE SALLE DE SEJOUR ET D UN COULOIR D UN PAVILLON. VII.) REALISATION. A l aide du matériel mis à votre disposition, réalisez l installation électrique de la salle, du salon et du couloir en respectant le PPSPS (Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé et de l environnement). Pour réaliser cette installation électrique, on utilise comme support pour l appareillage et les canalisations : les murs, les planchers et les plafonds. La réalisation de cette installation est effectuée pendant la construction donc elle sera encastrée. Il existe un certain nombre de règles à respecter concernant les canalisations, les câbles et les cloisons. Je vous invite donc à lire dans votre livre «Technologie d électrotechnique habitat et tertiaire» les chapitres 6 et 7. On donne le schéma d implantation du tableau de répartition de la cellule de l installation «Salle de séjour et couloir». Le temps alloué pour réaliser ce chantier par groupe de 3 élèves est d un maximum de 8h00 avec l évaluation et le démontage compris.

13 Partie A N 10 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE SALLE DE SEJOUR ET D UN COULOIR D UN PAVILLON. VIII.) MISE EN SERVICE DE L INSTALLATION. Avant la mise en service, effectuez les tests suivants : - Vérification des liaisons équipotentielles à l aide d un Ohmmètre. - Vérification d absence de court-circuit à l aide d un Ohmmètre en aval de F1 (disjoncteur différentiel) après action sur les différents boutons poussoirs. - Contrôle d isolement à l aide d un Mégohmmètre entre les conducteurs actifs et la terre. Procédez aux tests hors tension et complétez le tableau ci-dessous : TESTS APPAREILS BORNES VALEURS ATTENDUES Ohmmètre Entre les terres et les masses 0 Ω Liaisons équipotentielles Ohmmètre Circuit d utilisation Minuterie avec effet éclairage couloir. (Entre 4 et Neutre) L2 = 0 L2 = 1 Infini 65 Ω VALEURS MESUREES Absence de Court-circuit Contrôle d isolement (disjoncteurs fermés) Mégohmmètre Circuit commande Minuterie avec effet éclairage couloir (Entre B et Phase) S3 = 0 où S4 = 0 S3 = 1 où S4 = 1 L1 = 0 Infini 0 Ω Circuit d utilisation Infini Télérupteur éclairage salle de séjour L1 = 1 65 Ω Circuit commande Télérupteur éclairage séjour circuit prises de courant (mettre 1 lampe test) Entre phase et terre Entre neutre et terre S1 = 0 Où S2 = 0 S1 = 1 Où S2 = 1 PC1 = 0 PC2 = 0 PC1 = 1 PC2 = 0 PC1 = 0 PC2 = 1 Infini 1800 Ω Infini 65 Ω 65 Ω Infini Infini

14 Partie A N 11 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE SALLE DE SEJOUR ET D UN COULOIR D UN PAVILLON. Procédez aux tests sous tension en respectant les règles de sécurité en vigueur. Pour cela l élève devra obligatoirement porter les EPI (Equipement de Protection Individuelle). Complétez le tableau ci-dessous : Effectuez les mesures de tension en : Valeur attendue Valeur mesurée Le résultat est-il Correct? (Oui/Non) Amont de F1 230 V Aval de F1 230 V Aval de F2 230 V Aval de F3 230 V Aval de F4 230 V Aval de F5 230 V Complétez la table de fonctionnement représentée ci-dessous : ACTION CONSTATATIONS Actionnez S1 Actionnez S2 Actionnez S2 Actionnez S1 Actionnez S3 Attendez Actionnez S4 Attendez Actionnez S4 Actionnez S3 avant l extinction de L2 Mettez M1 en marche forcée Actionnez T1 sur 1 Actionnez T1 sur 0 Vérifier PC1 Vérifier PC2 Actionnez S1 et S3, vérifiez PC1 et déclenchez F1 Enclenchez F1, actionnez S3 déclenchez F4 Vérifiez PC1 et déclenchez F5 Testez la protection différentielle de F1 Actionnez S1 et déclenchez F3 Enclenchez F3, actionnez S1 déclenchez F2

15 Partie A N 12 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE SALLE DE SEJOUR ET D UN COULOIR D UN PAVILLON. IV.) CONCLUSION. Les circuits fonctionnent-ils correctement? OUI NON L installation est-elle recevable par le client? OUI NON Avez-vous rencontrés des difficultés? OUI NON Si oui, Lesquelles?.... L installation est-elle conforme au cahier des charges? OUI NON

16

17 THEME 2 Partie B INSTALLATION ELECTRIQUE D UN GARAGE DANS UN PAVILLON (POSTE INITIATION 1) REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle-Seine BEP les métiers de l électrotechnique Thème N 2 Partie B. Prénom :. Gr :..

18 REALISATION DE L INSTALLATION ELECTRIQUE D UN GARAGE SMEL 1 Nom de l élève : Thème Date : Durée :. N 2 - B. A. Nicolosi C. Foliot 8h00 FICHE D EVALUATION DE LA REALISATION (Partie B) Capacités S INFORMER Tâches A réaliser par l élève Utiliser les schémas, descriptifs et devis concernant le travail à réaliser Respecter les procédures des tâches de la réalisation Respecter les consignes de sécurité. Conditions de Réalisation Ressources, matériels, documents Schéma architectural, schéma unifilaire, liste du matériel, schéma multifilaire. Critères De qualité, d évaluation La documentation technique est correctement interprétée. Compétences Evaluation Points C1.1 4 Dossier technique. Les procédures sont respectées. C1.2 2 Le plan de sécurité et de protection de la santé et de l environnement (PPSPS). Les consignes de sécurité et les procédures sont respectées. C1.3 4 note EXECUTER Préparer et vérifier le matériel nécessaire à l exécution du chantier. Organiser le chantier. Poser les conduits. Poser les conducteurs Respecter les normes concernant le choix des conducteurs et câbles. Positionner et fixer les éléments constitutifs de l installation. Liste du matériel. Scie, couteau d électricien. Couronnes de fils, pince coupante. Normes. Mètre à ruban, tournevis adaptés, niveau, notices techniques. La vérification des matériels est effectuée et le chantier est correctement organisé. Respect des conditions de pose. Etanchéité correcte. Respect du nombre de conducteurs (pourcentage de remplissage). Respect des longueurs Respect des sections. Respect des couleurs. Respect du type de conducteur. Les cotations sont respectées. Très bonne tenue. Assemblage correct. C C C Raccorder l installation. Pince coupante, pince à dénuder, tournevis adaptés, tournevis électrique à limiteur de couple, dénude câble, notices. Fils correctement dénudés. Serrage correct. Respect du «mou». Fils correctement rangés. 2 fils maxi par bornes. C MISE EN SERVICE Repérer les éléments. Dossier technique. Les composants sont identifiés. C2.6 4 Effectuer les contrôles de continuité et d isolement hors tension. Effectuer les tests de tension. Vérifier la conformité des résultats des mesures obtenues. Appareils de mesure, fiches de tests et d essai. Appareils de mesure, fiches de tests et d essai, EPI. Calibres des appareils corrects. Procédures de mesure correctes. Calibres des appareils corrects. Procédures de mesure correctes. Les résultats corroborent les prévisions théoriques. Les résultats obtenus sont corrects. C C JUSFIFIER COMMUNIQUER Choisir les éléments constitutifs de l installation. Argumenter le devis de l installation. Signaler les difficultés rencontrées. Informer de la qualité et de la conformité du travail fini. Démontrer la conformité fonctionnelle de la réalisation. Le dossier technique, schéma architectural, catalogues constructeurs, logiciels de recherche. Le dossier technique, les normes, les règlements, les caractéristiques des matériels et des appareillages, les plans, les schémas, les notices de réglage. Le compte rendu fait apparaître un choix de matériel adapté et justifié. L argumentation est justifiée : - l installation est conforme au désir du client. - Les solutions technologiques sont adaptées. Les difficultés sont clairement exprimées. Le rapport de fin de chantier est exact et complet. Le compte rendu atteste du bon fonctionnement et de la conformité de l installation. C3.1 5 C3.2 5 C4.2 3 C4.3 3 C4.4 3 Observations de l équipe pédagogique : Notation : / 100 / 20

19 Partie B INSTALLATION ELECTRIQUE DU GARAGE D UN PAVILLON N 1 I.) CAHIER DES CHARGES DU POSTE D INITIATION 1. On demande de procéder à la réalisation de la partie électrique du garage du pavillon de Mr Bernard. L installation devra être conforme aux normes et décrets en vigueur applicables aux travaux considérés (NF C ). On donne le descriptif suivant : Garage : 1 point central en plafonnier commandé en simple allumage. 1 prise de courant 16 A, 2P+T. 1 chauffe-eau. Alimentation et protection : Les conduits utilisés devront être non propagateurs de la flamme de type IRL de diamètre 20 mm. Le montage sera de type apparent. L interrupteur et la prise de courant devront être étanches. Les luminaires en applique devront être étanche avec un indice de protection de IP55. Les conducteurs devront être rigides, de couleurs et de sections normalisées. Chaque circuit doit être protégé, contre les surintensités, par un dispositif disjoncteur modulaire normalisé. La protection des personnes sera assurée par un dispositif différentiel de sensibilité 30 ma. L alimentation générale est en monophasé 230 V + Terre.

20 Partie B INSTALLATION ELECTRIQUE DU GARAGE D UN PAVILLON N 2 II.) SCHEMA ARCHITECTURAL DU GARAGE. On donne le schéma architectural du garage. III.) SCHEMA UNIFILAIRE DU GARAGE. Complétez le schéma unifilaire de l installation électrique du garage.

21 Partie B INSTALLATION ELECTRIQUE DU GARAGE D UN PAVILLON N 3 VI.) SCHEMA DEVELOPPE DU GARAGE. Recherchez le schéma développé de l installation électrique du garage.

22 Partie B INSTALLATION ELECTRIQUE DU GARAGE D UN PAVILLON N 4 V.) SCHEMA UNIFILAIRE DE REPARTITION. Complétez le schéma unifilaire de répartition des circuits ci-dessous. Pour cela, tracez les lignes et les appareillages nécessaires puis indiquez sous chaque ligne le type de circuit en précisant les pièces de l habitation concernées. Arrivée EDF Wh

23 Partie B INSTALLATION ELECTRIQUE DU GARAGE D UN PAVILLON N 5 VI.) LISTE DU MATERIEL POUR LE GARAGE. Faites la liste du matériel à implanter dans le tableau de répartition, puis choisir le tableau de répartition adéquat. Pour remplir ce tableau, vous utiliserez les catalogues constructeurs Legrand, Schneider, Moeller, Hager, Désignation Référence Constructeur Quantité Prix Unitaire HT Prix Total HT Total HT Taux de la TVA :..% TVA Total TTC HT : Hors Taxes. TTC : Toutes Taxes Comprises.

24 Partie B INSTALLATION ELECTRIQUE DU GARAGE D UN PAVILLON N 6 VII.) RECAPITULATIF CIRCUITS : Complétez le tableau récapitulatif ci-dessous : Circuit Nombre Nombre de protection Calibre (A) Eclairage Prises de courant Chauffe eau commande Chauffe eau puissance VIII) REALISATION. On donne le schéma d implantation du tableau de répartition.

25 Partie B INSTALLATION ELECTRIQUE DU GARAGE D UN PAVILLON N 7 Et on donne le schéma d implantation de l installation «Garage» pour le poste d initiation. BD Q1 H1 Compteur et disjoncteur Tableau de répartition X BD1 L1 300 C.E 200 I1 PC 150 X: Cette côte dépend du type de tableau déjà implanté donc à définir en fonction du poste C.E: Chauffe-eau simulé par une lampe. A l aide du matériel mis à votre disposition et des schémas de câblage, réalisez l installation électrique du tableau de répartition de l installation en respectant le PPSPS. Le temps alloué pour réaliser ce travail est d un maximum de 8h00 avec l évaluation et le démontage compris.

26 Partie B INSTALLATION ELECTRIQUE DU GARAGE D UN PAVILLON N 8 L installation est à réalisée en apparent. Pour cela on utilisera des Tubes IRL de diamètre 20 mm et de l appareillage de type Plexo. IX.) MISE EN SERVICE DE L INSTALLATION «GARAGE». Avant la mise en service, effectuez les tests suivants : - Vérification des liaisons équipotentielles à l aide d un Ohmmètre. - Vérification d absence de court-circuit à l aide d un Ohmmètre en aval de F1 (Interrupteur différentiel) après action sur les différents composants de l installation. - Contrôle d isolement à l aide d un Mégohmmètre entre les conducteurs actifs et la terre. Procédez aux tests hors tension et complétez le tableau ci-dessous : TESTS APPAREILS BORNES VALEURS ATTENDUES Liaisons Ohmmètre Entre les terres 0 Ω équipotentielles et les masses. Entre phase I1=0 infini et neutre de l éclairage (avec lampe I1=1 60 Ω L1) Absence de Court-circuit Contrôle d isolement Ohmmètre Mégohmmètre Entre phase et neutre des prises de courant (avec lampe test) L=0 Infini L=1 60 Ω Circuit de commande du Auto et C1-C2 3 KΩ Chauffe-eau Aval de shunté 0 Infini F4-1A. 1 Infini Circuit de puissance du chauffe-eau Aval de F5-20A. Entre phase et terre Entre neutre et terre 0 Infini 1 60 Ω Infini Infini VALEURS MESUREES

27 Partie B INSTALLATION ELECTRIQUE DU GARAGE D UN PAVILLON N 9 Procédez aux tests sous tension en respectant les règles de sécurité en vigueur. Pour cela l élève devra obligatoirement porter les EPI (Equipement de Protection Individuelle). Complétez le tableau ci-dessous : Effectuez les mesures de tension en : Aval de F1 Aval de F2 Aval de F3 Aval de F4 Aval de F5 Valeur attendue Valeur mesurée Le résultat est-il Correct? (Oui/Non) 230 V 230 V 230 V 230 V 230 V X.) CONCLUSION. Les circuits fonctionnent-ils correctement? OUI NON Avez-vous rencontrés des difficultés? OUI NON Si oui, Lesquelles?.... L installation est-elle conforme au cahier des charges? OUI NON L installation est-elle recevable par le client? OUI NON

28 THEME 2 Partie C INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE CAGE D ESCALIER (POSTE D INITIATION 2) REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle-Seine BEP les métiers de l électrotechnique Thème N 2 Partie C. Prénom :. Gr :..

29 REALISATION DE L INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE CAGE D ESCALIER SMEL 1 Nom de l élève : Thème Date : Durée :. N 2 - C. A. Nicolosi C. Foliot 8h00 FICHE D EVALUATION DE LA REALISATION (Partie C) Capacités S INFORME R EXECUTER Tâches A réaliser par l élève Utiliser les schémas, descriptifs et devis concernant le travail à réaliser Respecter les procédures des tâches de la réalisation Respecter les consignes de sécurité. Préparer et vérifier le matériel nécessaire à l exécution du chantier. Organiser le chantier. Poser les conduits. Poser les conducteurs Respecter les normes concernant le choix des conducteurs et câbles. Positionner et fixer les éléments constitutifs de l installation. Conditions de Réalisation Ressources, matériels, documents Schéma architectural, schéma unifilaire, liste du matériel, schéma multifilaire. Critères De qualité, d évaluation La documentation technique est correctement interprétée. Compétences Evaluation Points C1.1 4 Dossier technique. Les procédures sont respectées. C1.2 2 Le plan de sécurité et de protection de la santé et de l environnement (PPSPS). Liste du matériel. Scie, couteau d électricien. Couronnes de fils, pince coupante. Normes. Mètre à ruban, tournevis adaptés, niveau, notices techniques. Les consignes de sécurité et les procédures sont respectées. La vérification des matériels est effectuée et le chantier est correctement organisé. Respect des conditions de pose. Etanchéité correcte. Respect du nombre de conducteurs (pourcentage de remplissage). Respect des longueurs Respect des sections. Respect des couleurs. Respect du type de conducteur. Les cotations sont respectées. Très bonne tenue. Assemblage correct. C1.3 4 C2.1 5 C2.2 C note Raccorder l installation. Pince coupante, pince à dénuder, tournevis adaptés, tournevis électrique à limiteur de couple, dénude câble, notices. Fils correctement dénudés. Serrage correct. Respect du «mou». Fils correctement rangés. 2 fils maxi par bornes. C MISE EN SERVICE Repérer les éléments. Dossier technique. Les composants sont identifiés. C2.6 4 Effectuer les contrôles de continuité et d isolement hors tension. Effectuer les tests de tension. Vérifier la conformité des résultats des mesures obtenues. Appareils de mesure, fiches de tests et d essai. Appareils de mesure, fiches de tests et d essai, EPI. Calibres des appareils corrects. Procédures de mesure correctes. Calibres des appareils corrects. Procédures de mesure correctes. Les résultats corroborent les prévisions théoriques. Les résultats obtenus sont corrects. C C JUSFIFIER COMMUNIQUER Choisir les éléments constitutifs de l installation. Argumenter le devis de l installation. Signaler les difficultés rencontrées. Informer de la qualité et de la conformité du travail fini. Démontrer la conformité fonctionnelle de la réalisation. Le dossier technique, schéma architectural, catalogues constructeurs, logiciels de recherche. Le dossier technique, les normes, les règlements, les caractéristiques des matériels et des appareillages, les plans, les schémas, les notices de réglage. Le compte rendu fait apparaître un choix de matériel adapté et justifié. L argumentation est justifiée : - l installation est conforme au désir du client. - Les solutions technologiques sont adaptées. Les difficultés sont clairement exprimées. Le rapport de fin de chantier est exact et complet. Le compte rendu atteste du bon fonctionnement et de la conformité de l installation. C3.1 5 C3.2 5 C4.2 3 C4.3 3 C4.4 3 Observations de l équipe pédagogique : Notation : / 100 / 20

30 Partie C INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MINUTERIE AVEC PREAVIS D EXTINCTION DANS UNE CAGE D ESCALIER. N 1 I.) CAHIER DES CHARGES DU POSTE D INITIATION 2. On demande de procéder à la réalisation de l installation électrique de l éclairage d une cage d escalier. L installation devra être conforme aux normes et décrets en vigueur applicables aux travaux considérés (NF C ). On donne le descriptif suivant : - deux points lumineux (L1 en plafonnier et L2 en applique) commandés par minuterie avec préavis d extinction depuis 4 endroits différents. Alimentation et protection : Les conduits utilisés devront être non propagateurs de flamme de type ICTA (I : isolant, C : cintrable, T : transversalement élastique, A : annelé). Les conducteurs devront être rigides, de couleurs et de sections normalisées. Chaque circuit doit être protégé, contre les sur-intensités, par un dispositif disjoncteur modulaire normalisé. La protection des personnes sera assurée par un dispositif différentiel de sensibilité 30 ma. L alimentation générale est en monophasé 230 V + Terre. Nous vous invitons à consulter votre livre «Technologie d électrotechnique habitat tertiaire» chapitre 10 concernant les montages télérupteur et minuterie ainsi que les notices techniques concernant la minuterie et le préavis d extinction.

31 Partie C INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MINUTERIE AVEC PREAVIS D EXTINCTION DANS UNE CAGE D ESCALIER. II.) SCHEMA ARCHITECTURAL DE L INSTALLATION. N 2 BD Q1 H1 Wh F0 t L2 L1 S1 S2

32 Partie C INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MINUTERIE AVEC PREAVIS D EXTINCTION DANS UNE CAGE D ESCALIER. III.) SCHEMAS D IMPLANTATION. N 3 On donne le schéma d implantation suivant : L installation est à réaliser en encastré à l aide de conduit ICTA de diamètre 20 mm et l appareillage utilisé sera dans la gamme MOSAÏC de chez LEGRAND. BD Q1 H1 Wh F0 F1 F2 F3 L L1 S S2

33 Partie C INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MINUTERIE AVEC PREAVIS D EXTINCTION DANS UNE CAGE D ESCALIER. IV.) SCHEMA DEVELOPPE DE LA CAGE D ESCALIER. N 4 Représentez le schéma développé de l installation «Cage d escalier». Montage lumière Minuterie avec préavis d extinction. Recherchez les symboles dans la liste qui vous a été distribuée en début d année.

34 Partie C INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MINUTERIE AVEC PREAVIS D EXTINCTION DANS UNE CAGE D ESCALIER. V.) LISTE DU MATERIEL «CAGE D ESCALIER». N 5 Faites la liste du matériel de la cage d escalier. Pour remplir ce tableau, vous utiliserez les catalogues constructeurs de votre choix. Désignation Référence Constructeur Quantité Prix Unitaire HT Prix Total HT Total HT Taux de la TVA :..% TVA Total TTC

35 Partie C INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MINUTERIE AVEC PREAVIS D EXTINCTION DANS UNE CAGE D ESCALIER. VI.) REALISATION. N 6 A l aide du matériel mis à votre disposition, réalisez l installation électrique du couloir en respectant le PPSPS (Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé et de l environnement). La réalisation de cette installation est effectuée pendant la construction donc elle sera encastrée. Les trous servant à recevoir les boîtes d encastrement sont à réaliser à la scie cloche. Il existe un certain nombre de règles à respecter concernant les canalisations, les câbles et les cloisons. Je vous invite donc à lire dans votre livre «Technologie d électrotechnique habitat et tertiaire» les chapitres 6 et 7. On donne le schéma d implantation du tableau ci-dessous : Le temps alloué pour réaliser ce travail est d un maximum de 8h00 avec l évaluation et le démontage compris.

36 Partie C INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MINUTERIE AVEC PREAVIS D EXTINCTION DANS UNE CAGE D ESCALIER. VII.) MISE EN SERVICE DE L INSTALLATION. N 7 Avant la mise en service, effectuez les tests suivants : - Vérification des liaisons équipotentielles à l aide d un Ohmmètre. - Vérification d absence de court-circuit à l aide d un Ohmmètre en aval de F1 (disjoncteur différentiel) après action sur les différents boutons poussoirs. - Contrôle d isolement à l aide d un Mégohmmètre entre les conducteurs actifs et la terre. Procédez aux tests hors tension et complétez le tableau ci-dessous : TESTS APPAREILS BORNES VALEURS ATTENDUES Ohmmètre Entre les terres et les masses 0 Ω Liaisons équipotentielles Absence de Court-circuit Contrôle d isolement (disjoncteurs fermés) Ohmmètre Mégohmmètre Circuit d utilisation Minuterie avec préavis d extinction test entre 4 et N Circuit commande Minuterie avec préavis d extinction test entre B et L Entre phase et terre Entre neutre et terre L2 = 0 L2 = 1 S1 = 0 où S2 = 0 S1 = 1 où S2 = 1 Infini 40 Ω Infini 0 Ω Infini Infini VALEURS MESUREES

37 Partie C INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MINUTERIE AVEC PREAVIS D EXTINCTION DANS UNE CAGE D ESCALIER. N 8 Procédez aux tests sous tension en respectant les règles de sécurité en vigueur. Pour cela l élève devra obligatoirement porter les EPI (Equipement de Protection Individuelle). Complétez le tableau ci-dessous : Effectuez les mesures de tension en : Amont de F1 Aval de F1 Aval de F2 Valeur attendue Valeur mesurée Le résultat est-il Correct? (Oui/Non) 230 V 230 V 230 V En respectant les normes de sécurité, essayez votre réalisation et complétez les tables de fonctionnement représentées ci-dessous : Coupe circuit ouvert Action sur S1 Action sur S2 Action sur S1 Action sur S2 Action sur S1 Minuterie en marche forcée Coupe circuit fermé Le préavis fonctionne t-il? Etat de L1 Etat de L2 S1 l éclairage est éteint notez L=0 S1 l éclairage est allumé notez L=1 Si l éclairage augmente notez Si l éclairage est stable notez Si l éclairage diminue notez VIII.) CONCLUSION. Les circuits fonctionnent-ils correctement? OUI NON L installation est-elle recevable par le client? OUI NON Notez vos remarques ci-dessous :

38 Partie C INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MINUTERIE AVEC PREAVIS D EXTINCTION DANS UNE CAGE D ESCALIER. N 9

39 THEME 2 Partie D INSTALLATION ELECTRIQUE D UN PAVILLON FILS VOLANTS DAO - TECHNOLOGIE REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle-Seine BEP les métiers de l électrotechnique Thème N 2 Partie D. Prénom :. Gr :..

40 REALISATION EN FILS VOLANTS DAO SIMULATION TECHNOLOGIE PAVILLON A. Nicolosi C. Foliot SMEL 1 Nom de l élève :. Thème N 2 - D Date :. FICHE D EVALUATION DE LA REALISATION (Partie D) Durée : 8h00 Capacités Tâches A réaliser par l élève Conditions de Réalisation Ressources, matériels, documents Critères De qualité, d évaluation Compétences Evaluation Points note S INFORMER EXECUTER MISE EN SERVICE Décoder des informations relatives à la technologie sur l éclairage Réaliser le schéma développé de l installation de la réalisation en cellule avec un logiciel informatique adapté (Easy-schem). Réaliser à l aide d un logiciel de simulation électrique les montages télérupteur et minuterie. Raccorder électriquement les différents composants permettant de réaliser le montage 1 Raccorder électriquement les différents composants permettant de réaliser le montage 2 Raccorder électriquement les différents composants permettant de réaliser le montage 3 Raccorder électriquement les différents composants permettant de réaliser le montage 4 Mettre en forme et Placer les tubes IRL de l ouvrage. Réaliser les opérations mécaniques. Positionner et Fixer les éléments constitutifs de l équipement. Vérifier la conformité des résultats de la mise en service du montage 1. Vérifier la conformité des résultats de la mise en service du montage 2. Vérifier la conformité des résultats de la mise en service du montage 3. Vérifier la conformité des résultats de la mise en service du montage 4. Dossier technique thème 1, livre «Technologie d électrotechnique habitat et tertiaire». Un ordinateur et un logiciel de schéma. Un ordinateur et le logiciel Schémaplic. Des cordons normalisés, les différents modules Legrand, les schémas développés des différents montages à réaliser. Des cordons normalisés, les différents modules Legrand, les schémas développés des différents montages à réaliser. Des cordons normalisés, les différents modules Legrand, les schémas développés des différents montages à réaliser. Des cordons normalisés, les différents modules Legrand, les schémas développés des différents montages à réaliser. Tubes IRL, lyres, vis à bois, panneau de bois et plan d implantation. Visseuse, tournevis. Les appareillages. les schémas développés. Les réponses sont correctes. Les symboles utilisés sont normalisés. Les différents éléments sont repérés. Les couleurs des conducteurs sont respectées. Le fonctionnement est correct. Le cartouche est complété. Les montages fonctionnent correctement. Les montages sont correctement raccordés. Les montages sont correctement raccordés. Les montages sont correctement raccordés. Les montages sont correctement raccordés. Les contraintes techniques et dimensionnelles sont respectées. La réalisation est conforme au dessin technique. L installation est conforme aux normes et aux règlements. Les fonctionnements sont corrects. C C C C C C2.2 8,5 C2.3 3 C2.4 8,5 C2.10 les schémas développés. Les fonctionnements sont corrects. C les schémas développés. Les fonctionnements sont corrects. C les schémas développés. Les fonctionnements sont corrects. C JUSFIFIER Choisir un tube fluorescent en fonction des paramètres mis à votre disposition. Dossier technique thème 1, livre «Technologie d électrotechnique habitat et tertiaire». Les réponses sont correctes. C3.1 5 Observations de l équipe pédagogique : Notation : / 100 / 20

41 Partie D INSTALLATION ELECTRIQUE D UN PAVILLON Technologies Schémas DAO Simulation Fils volants Sécurité. N 1 L éclairage est une manière de répandre de la lumière à l aide d une source lumineuse. En effet, pour que l œil perçoive son environnement, il faut que les objets qui le constituent soient lumineux. Nous distinguerons deux sortes d éclairages : - l éclairage naturel, - l éclairage artificiel. L éclairage artificiel installé par l électricien doit : - permettre une bonne vision des objets (éclairement) ; - restituer les couleurs réelles (rendu des couleurs) ; - éviter la fatigue des yeux (éblouissement). Ces trois conditions permettent de définir un éclairage confortable. Nous vous invitons à consulter votre livre «Technologie d électrotechnique habitat tertiaire» aux chapitres suivants : les sources lumineuses, les appareils d éclairage, les unités photométriques, projet d éclairage I.) TECHNOLOGIE SUR L ECLAIRAGE. Travail à faire à la maison. Quelle est la plage de longueur d onde de la lumière à laquelle l œil est le plus sensible?

42 Partie D INSTALLATION ELECTRIQUE D UN PAVILLON Technologies Schémas DAO Simulation Fils volants Sécurité. N 2 La table de la salle à manger de Mr Bernard mesure 2,50 m par 1,20 m. Calculez la valeur du flux lumineux théorique que doit avoir la source destinée à éclairer la table. Mr Bernard est horloger. Pour connaître l Eclairement approprié, consultez le tableau des» Eclairements recommandés en fonction de la destination des locaux» de votre livre. E=F/S Complétez les valeurs manquantes du tableau ci-dessous. Rappel : fe=f/p Type de lampe Puissance en W Flux lumineux en lm Tension en V Efficacité lumineuse en lm/w Lampe à incandescence Tube fluorescent Lampe à halogène Lampe à vapeur de sodium Lampe à vapeur de mercure Lampe à iodure métallique

43 Partie D INSTALLATION ELECTRIQUE D UN PAVILLON Technologies Schémas DAO Simulation Fils volants Sécurité. N 3 Replacez les noms suivants sur le représentation ci-dessous : ampoule ; arrivée de courant ; atmosphère gazeuse ; culot B22 ; culot E27 ; ergot ; filament ; pied ; pincement ; support de filament. Vous devez choisir un tube fluorescent de longueur 1,2 m, de diamètre 26 mm pour éclairer un atelier nécessitant un excellent coefficient d efficacité lumineuse (fe=f/p). Faites votre choix dans le tableau «Caractéristiques des tubes fluorescents» de la marques Mazda de votre livre. Justifiez votre réponse.

44 Partie D INSTALLATION ELECTRIQUE D UN PAVILLON Technologies Schémas DAO Simulation Fils volants Sécurité. N 4 Classez les lampes à décharges ci-dessous en fonction de leur coefficient d efficacité lumineuse en commençant par le plus faible. Posez les calculs. Type de lampe P(W) U(V) I(A) θ(k) φ(lm) Fe(lm/W) Classement Iodure métallique , poudrée Iodure métallique claire Vapeur de sodium , poudrée Vapeur de sodium , claire Vapeur de mercure poudrée , On désire faire une compétition nocturne de handball sur le plateau sportif extérieur du lycée Risle-Seine. Quel éclairement conseilleriez-vous pour l éclairage du terrain? Pour justifier votre réponse consulter, le tableau correspondant figurant dans votre livre. On relève un éclairement de 120 lux dans une salle de classe éclairée avec des tubes fluorescents. Est-ce suffisant? Pourquoi? Justifier votre réponse. Aidez-vous du tableau «Eclairements recommandés en fonction des locaux» Pour éclairer une vitrine de magasin on désire utiliser une lampe halogène à faisceau dirigé. La lampe est placée à 4 m de la surface à éclairer, indiquez pour une lampe de 100 W, tension 230 V, le diamètre de la surface éclairée pour des angles de 10 et 30, ainsi que l éclairement moyen obtenu. La documentation page 147 de votre livre permet de définir la surface éclairée.

45 Partie D INSTALLATION ELECTRIQUE D UN PAVILLON Technologies Schémas DAO Simulation Fils volants Sécurité. N 5 II) REALISATION DE SCHEMAS SUR PC. A l aide du logiciel Easy-schem, réalisez le schéma développé de l installation de la salle de séjour et du couloir. III.) FILS VOLANTS. Réalisez à l aide du matériel didactique mis à votre disposition les différents montages suivants : - Montage 1 : Montage télérupteur faisant fonctionner 2 lampes à partir de 3 points de commande. - Montage 2 : Montage minuterie avec effet faisant fonctionner 2 lampes à partir de 2 points de commande. - Montage 3 : Montage minuterie avec préavis d extinction faisant fonctionner une lampe à partir de 2 points de commande. - Montage 4 : Montage Chauffe-eau avec contacteur heures creuses heures pleines. Mais avant, dessinez les différents montages ci-dessous : Montage 1 : Télérupteur

46 Partie D INSTALLATION ELECTRIQUE D UN PAVILLON Technologies Schémas DAO Simulation Fils volants Sécurité. N 6 Montage 2 : Minuterie avec effet Montage 3 : Minuterie avec préavis d extinction

47 Partie D INSTALLATION ELECTRIQUE D UN PAVILLON Technologies Schémas DAO Simulation Fils volants Sécurité. N 7 Montage 4 : Chauffe-eau Le chauffe-eau sera simulé par l intermédiaire d une lampe. IV.) SIMULATION DE MONTAGE. Réalisez les exercices du logiciel Schémaplic sur les montages suivants : - montage télérupteur ; - montage minuterie avec effet.

48 Partie D INSTALLATION ELECTRIQUE D UN PAVILLON Technologies Schémas DAO Simulation Fils volants Sécurité. N 8 V.) TRACAGE ET IMPLANTATION D APPAREILLAGES. A l aide du plan d implantation donné ci-dessous, effectuez le traçage et l implantation du matériel. Les côtes devront être respectées et l appareillage solidement fixé. X Y BD Grille L Tube IRL panneau de bois 210 I1 X : Cotation donnée par le professeur Y : Cotation donnée par le professeur Le temps alloué pour réaliser ce travail est d un maximum de 8h00.

49 THEME 2 INSTALLATION ELECTRIQUE D UN PAVILLON DOCUMENTS RESSOURCES REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle-Seine BEP les métiers de l électrotechnique Thème N 2 Ressources. Prénom :. Gr :..

50 DOCUMENTS RESSOURCES N 1 Symboles pour schémas développé et multifilaire: Relais heures creuses Télérupteur Unipolaire Minuterie

51 DOCUMENTS RESSOURCES N 2

52 DOCUMENTS RESSOURCES N 3

THEME 1 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAISON INDIVIDUELLE. REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine

THEME 1 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAISON INDIVIDUELLE. REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine THEME 1 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAISON INDIVIDUELLE REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine Seconde BEP Métiers de Thème N 1 l Electrotechnique Nom :. Prénom

Plus en détail

THEME 3 INSTALLATION ELECTRIQUE D UN APPARTEMENT DE TYPE F2

THEME 3 INSTALLATION ELECTRIQUE D UN APPARTEMENT DE TYPE F2 THEME 3 INSTALLATION ELECTRIQUE D UN APPARTEMENT DE TYPE F2 - Partie A : Salle de bain (chauffage) et couloir. - Partie B : Installation d une VMC pour WC et salle de bain - Partie C : Installation de

Plus en détail

THEME 4 INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA MAIRIE D AIZIER. REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine

THEME 4 INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA MAIRIE D AIZIER. REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine THEME 4 INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA MAIRIE D AIZIER REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine Seconde BEP Métiers de Thème N 4 l Electrotechnique. Prénom :. Gr

Plus en détail

Pavillon Uranus 1. Réalisation des circuits d'éclairage de la chambre 1 et de l'escalier et du circuit du chauffe-eau CAHIER DES CHARGES

Pavillon Uranus 1. Réalisation des circuits d'éclairage de la chambre 1 et de l'escalier et du circuit du chauffe-eau CAHIER DES CHARGES CAHIER DES CHARGES T.P. habitat n 1 p1/9 Mr CLYAN vous confie une partie de la réalisation de l installation électrique de sa maison. Lot «chambre 1, escaliers,» Pose, montage et raccordements dans les

Plus en détail

THEME 7 INSTALLATION ELECTRIQUE D UN HALL D IMMEUBLE.

THEME 7 INSTALLATION ELECTRIQUE D UN HALL D IMMEUBLE. THEME 7 INSTALLATION ELECTRIQUE D UN HALL D IMMEUBLE. OPERATIONS DE MAINTENANCE SUITE A UNE DEFAILLANCE REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine Seconde BEP Métiers

Plus en détail

Câblage habitat. Garage. Mise en situation

Câblage habitat. Garage. Mise en situation NOM : Prénom : Date : Câblage habitat Pavillon Garage Mise en situation Installation électrique du garage (IRL) Lors de la construction d un pavillon, on vous demande de réaliser l installation électrique

Plus en détail

APPARTEMENT DE TYPE F2

APPARTEMENT DE TYPE F2 SÉRIE N 3 : LE SÉJOUR, LA CUISINE, LE HALL Page 1 sur 22 2 nde B.E.P ELECTROTECHNIQUE APPARTEMENT DE TYPE F2 SÉRIE N 3 : Équipement d une cuisine, d un séjour et du hall SOMMAIRE : Élève n 1 : Page 5 à

Plus en détail

CFA Lycée Gustave EIFFEL LA CAGE D'ESCALIER. Niveau de Maîtrise

CFA Lycée Gustave EIFFEL LA CAGE D'ESCALIER. Niveau de Maîtrise S3.1 LA CAGE D'ESCALIER Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3 page 1 / 20 FICHE CONTRAT Capacités Prénom : THEME : INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTS ELECTRIQUES Fonctions Organisation Réalisation

Plus en détail

NOM : Groupe : Prénom : Câblage HABITAT. Objectif général du T. P. Réaliser en encastré l installation électrique d une chambre.

NOM : Groupe : Prénom : Câblage HABITAT. Objectif général du T. P. Réaliser en encastré l installation électrique d une chambre. NOM : Prénom : Groupe : Câblage HABITAT TP n 2 : Câblage Chambre Objectif général du T. P Réaliser en encastré l installation électrique d une chambre Bac Pro ELEEC 1 - Cahier des charges : Lors de la

Plus en détail

Structure d une installation électrique

Structure d une installation électrique Savoir visé : S3 : Installations et équipements électriques. S6 : Representation graphique et modélisation. Mise en situation : Mr et Mme Dupond ont fait appel à votre entreprise pour rédiger les schémas

Plus en détail

CORRECTION SCHEMA D ECLAIRAGE CAP PROELEC (CJ)

CORRECTION SCHEMA D ECLAIRAGE CAP PROELEC (CJ) Il est possible de faire dessiner par 3 élèves différents un circuit simple: une lampe, un interrupteur, des fils, une pile. Au vue des différences entre les schémas, il est nécessaire d avoir un langage

Plus en détail

L électricité d une habitation

L électricité d une habitation Maison : http://www.ttechno.fr/capet/appeda VUE 3D de la maison http://www.lyceejoliotcurie77.fr/ 1 Sommaire automatique http://www.lyceejoliotcurie77.fr/ 2 Le tableau électrique : Les règles s appliquant

Plus en détail

LES DIFFERENTS SCHEMAS ELECTRIQUES EN DOMESTIQUE

LES DIFFERENTS SCHEMAS ELECTRIQUES EN DOMESTIQUE LES DIFFERETS SCHEMAS ELECTRIQUES E DOMESTIQUE OBJECTIF DU COURS Connaître les différents schémas électriques d une installation à usage domestique. Simple allumage.. But Il permet d allumer ou d éteindre

Plus en détail

Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques

Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Fax : 01 43 42 20 41

Plus en détail

BREVET D ETUDE PROFESSIONNEL

BREVET D ETUDE PROFESSIONNEL BREVET D ETUDE PROFESSIONNEL Electro Installateur Epreuve EP2 : REALISATION page 1/8 Dossier commun 1 ère situation d évaluation avril-mai 2003 session 2004 SOMMAIRE 1 Dossier commun pages 1 à 8 Mise en

Plus en détail

INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAINS DE M. PICARD

INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAINS DE M. PICARD UIMBERTEAU UIMBERTEAU TRAVAUX PRATIQUES 2 ISTALLATIO ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAIS DE M. PICARD ELECTROTECHIQUE Seconde B.E.P. métiers de l'electrotechnique ELECTROTECHIQUE HABITAT Ver. : 1.02 UIMBERTEAU

Plus en détail

CFA Lycée Gustave EIFFEL S3.1-LES WC. Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3. 26/07/13 page 1 / 10

CFA Lycée Gustave EIFFEL S3.1-LES WC. Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3. 26/07/13 page 1 / 10 S3.1 LES WC Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3 26/07/13 page 1 / 10 FICHE CONTRAT TD LES WC THEME : INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTS ELECTRIQUES Nom : Prénom : Salle : Capacités Fonctions

Plus en détail

Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques

Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Fax : 01 43 42 20 41

Plus en détail

Cours commerciaux et industriels de la ville de Wavre EICW 4EELE-1. Schémas électriques. Schémas électriques résidentiels.

Cours commerciaux et industriels de la ville de Wavre EICW 4EELE-1. Schémas électriques. Schémas électriques résidentiels. Cours commerciaux et industriels de la ville de Wavre EICW 4EELE-1 Schémas électriques Schémas électriques résidentiels Exercices Gérard Barmarin 2014-2015 Exercice 0.0 Prenez une feuille de papier et

Plus en détail

Modifier l installation électrique dans un garage

Modifier l installation électrique dans un garage NOM : Date et Heure : Prénom : Câblage HABITAT TP n 1 bis : Câblage Garage Objectif général du T. P Modifier l installation électrique dans un garage Temps du TP : 4h 2de BAC PRO ELEEC 1 - Cahier des charges

Plus en détail

Le pavillon. 2.1 Désignation des conduits. Canalisations et conduits. 1. Qu est-ce qu une canalisation

Le pavillon. 2.1 Désignation des conduits. Canalisations et conduits. 1. Qu est-ce qu une canalisation PAGE 1 DE 6 Objectif: Exploiter les documents techniques. Identifier le type de conduit et de canalisation à utiliser pour une installation ou un équipement. Savoir technologique visé : S3-3 Canalisations

Plus en détail

CAP PRÉPARATION ET RÉALISATION D OUVRAGES ÉLECTRIQUES SESSION 2012 ÉPREUVE EP1 COMMUNICATION TECHNIQUE DOSSIER CORRIGÉ

CAP PRÉPARATION ET RÉALISATION D OUVRAGES ÉLECTRIQUES SESSION 2012 ÉPREUVE EP1 COMMUNICATION TECHNIQUE DOSSIER CORRIGÉ CAP PRÉPARATION ET RÉALISATION D OUVRAGES ÉLECTRIQUES SESSION 0 ÉPREUVE EP COMMUNICATION TECHNIQUE DOSSIER CORRIGÉ Tous les documents sont à rendre en fin d épreuve. Le dossier sujet est le dossier-réponse.

Plus en détail

ORGANISATION MODULAIRE C.A.P. PROELEC

ORGANISATION MODULAIRE C.A.P. PROELEC ORGANISATION MODULAIRE C.A.P. PROELEC Rapport réalisé avec le soutien du fonds social européen (FSE) DAFCO Formation continue Académie de Reims 2010 ORGANISATION MATÉRIELLE Mesureurs : - voltmètre, - pince

Plus en détail

S3.1 LA CUISINE. CFA Lycée Gustave EIFFEL S3.1 LA CUISINE RNCAP13-S3-1-CUISINE-APP. Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3

S3.1 LA CUISINE. CFA Lycée Gustave EIFFEL S3.1 LA CUISINE RNCAP13-S3-1-CUISINE-APP. Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3 S3.1 LA CUISINE Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3 27/07/13 page 1 / 11 FICHE CONTRAT TD LA CUISINE THEME : INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTS ELECTRIQUES Nom : Prénom : Capacités Fonctions

Plus en détail

FICHE PRATIQUE / JE PRÉPARE Disponible sur www.legrand.be. et les circuits d éclairage

FICHE PRATIQUE / JE PRÉPARE Disponible sur www.legrand.be. et les circuits d éclairage Le R.G.I.E. et les circuits d éclairage L éclairage de votre logement est le premier élément de votre installation électrique n Les circuits Un circuit d éclairage est câblé en fils de 1,5 mm 2 et protégé

Plus en détail

Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques

Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques Société Nationale des Meilleurs Ouvriers de France Organisatrice du Concours National «Un des meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél : 01 43 42 33 02 Mail : secretariat@mof.fr

Plus en détail

Les schémas électriques normalisés

Les schémas électriques normalisés On distingue 4 types de schémas I)- Schéma développé : Les schémas électriques normalisés C'est le schéma qui permet de comprendre facilement le fonctionnement d'une installation électrique. Il ne tient

Plus en détail

Enseignement professionnel. 2 ème degré. Electricité. Institut Saint-Joseph (Ecole Technique)

Enseignement professionnel. 2 ème degré. Electricité. Institut Saint-Joseph (Ecole Technique) Enseignement professionnel 2 ème degré Electricité Institut Saint-Joseph (Ecole Technique) Deuxième degré professionnel Electricité Grille Horaire ELEC 3 4 A. FORMATION OBLIGATOIRE Religion 2 Français

Plus en détail

Règles de réalisation des installations électriques

Règles de réalisation des installations électriques Page : 1 sur 6 électriques 1. Montage apparent Ce mode de pose est souvent utilisé lorsque l installation est faite après la construction ou dans le cas d une rénovation de l installation. Il permet un

Plus en détail

ETUDE DES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES D UNE MAISON TYPE 3 ET D UN STUDIO TYPE CHAMBRE

ETUDE DES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES D UNE MAISON TYPE 3 ET D UN STUDIO TYPE CHAMBRE OBJECTIFS DU TRAVAIL DIRIGÉ ETUDE DES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES D UNE MAISON TYPE 3 ET D UN STUDIO TYPE CHAMBRE Être capable, pour l'installation électrique d'une maison type 3 : - de choisir la section

Plus en détail

INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAINS DE M. PICARD

INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAINS DE M. PICARD UIMBERTEAU UIMBERTEAU TRAVAUX PRATIQUES ISTALLATIO ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAIS DE M. PICARD ELECTROTECHIQUE Seconde B.E.P. métiers de l'electrotechnique ELECTROTECHIQUE HABITAT Ver. : 1.0 UIMBERTEAU

Plus en détail

METHODES DE TESTS KNX et DALI (Guide pour l électricien sur site)

METHODES DE TESTS KNX et DALI (Guide pour l électricien sur site) METHODES DE TESTS KNX et DALI (Guide pour l électricien sur site) - KNX - DALI - Raccordements Route de Thonon 114 CH- 1222 Vésenaz Tél. : + 41 (0)22 752 66 60 Fax : +41 (0)22 752 66 61 E- mail : info@speec.ch

Plus en détail

CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION

CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION La liaison entre le coffret d extérieur (en limite de propriété, accessible depuis le domaine public) et le panneau de contrôle situé dans la gaine technique de logement

Plus en détail

1 ère S.E.N. : AVM TRAVAIL A FAIRE

1 ère S.E.N. : AVM TRAVAIL A FAIRE type de la séance : T.D. série : alimentation en énergie électrique 1 ère S.E.N. : AVM L installation électrique Date : Durée : 0 h 55 Objectif : ce travail doit vous permettre de mettre en œuvre, partiellement,

Plus en détail

1. L'alimentation électrique

1. L'alimentation électrique PAGE DE SOUS / Objectif Décoder la documentation technique normative et réglementaire (NF - C 5-00) pour réaliser la répartition des circuits dans un logement.. L'alimentation électrique L'alimentation

Plus en détail

Réussir votre installation électrique

Réussir votre installation électrique Réussir votre installation électrique en toute sécurité DES BOS COSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! Les précautions Pour installer votre tableau électrique en toute sécurité : Coupez le courant avant toute intervention

Plus en détail

OBJECTIFS DU TP SOMMAIRE

OBJECTIFS DU TP SOMMAIRE NOM : T BEP ELEC NOTE : /0 OBJECTIFS DU TP - Réaliser l'étude d'un équipement d'un moteur asynchrone triphasé destiné à un tour électrique - Décoder le fonctionnement du système - Réaliser le câblage électrique

Plus en détail

*Raccordement correct nécessaire pour une de commutation de passage zéro

*Raccordement correct nécessaire pour une de commutation de passage zéro 2 2 310 317 02 LUNA LUNA 109 109 0 100, 109 0 200 110 0 100, 110 0 200 F Notice de montage et d utilisation Interrupteur crépusculaire Test 2 2000 LUNA 109 I:2-35 II : 35-200 III : 200-1000 min max IV:1-5klx

Plus en détail

DOSSIER D'APPEL A PROJET

DOSSIER D'APPEL A PROJET DOSSIER D'APPEL A PROJET LYCEE PAUL GUERIN NIORT (79) Lycée Paul Guérin 19 rue des fiefs BP 19113 79061 NIORT Cedex 05 49 34 22 22 Page 1/25 CHAPITRE 1 : Fiches d'identité... 3 CHAPITRE 2 : Description

Plus en détail

BREVET PROFESSIONNEL INSTALLATIONS et ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES

BREVET PROFESSIONNEL INSTALLATIONS et ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES Identification de l académie Identification de l établissement de formation BREVET PROFESSIONNEL INSTALLATIONS et ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES Session. DOSSIER D ÉVALUATION ÉPREUVE E2 DANS LE CADRE DU C.C.F

Plus en détail

3.1 Dossier Pédagogique (CAP Installation en Equipements Electriques) Système Didactique & >> NRgest <<

3.1 Dossier Pédagogique (CAP Installation en Equipements Electriques) Système Didactique & >> NRgest << L ycee & hager 3. Dossier pédagogique 3.1. CAP Installation en Equipements Electriques Réservé à l usage interne du lycée E. CUVELETTE et de la société HAGER SYSTEMES SAS Reproduction même partielle interdite

Plus en détail

S3.2 GESTION DE L ENERGIE

S3.2 GESTION DE L ENERGIE S3.2 GESTION DE L ENERGIE LE CUMULUS 1) Prix de l énergie 2) Le contacteur Heures Creuses 3) Gestion de l énergie par Contacteur Heures Creuses 4) A retenir Savoir S1.4 S3.1 S3.2 S6.1 Niveau de Maîtrise

Plus en détail

BAC PROFESSIONNEL «ELEEC» Electrotechnique-Energie-Equipements Communicants TD N 1. Gilles LEROY LPO G BAUMONT Saint Dié Des Vosges

BAC PROFESSIONNEL «ELEEC» Electrotechnique-Energie-Equipements Communicants TD N 1. Gilles LEROY LPO G BAUMONT Saint Dié Des Vosges BAC PROFESSIONNEL «ELEEC» Electrotechnique-Energie-Equipements Communicants TD N 1 Gilles LEROY LPO G BAUMONT Saint Dié Des Vosges - FICHE CONTRAT - BAC PRO ELEEC Titre : Repère : TH3 TD N 1 Niveau : SECONDE

Plus en détail

S5.1 LE RISQUE ELECTRIQUE. La Norme NF C 15-100. Étude de documents

S5.1 LE RISQUE ELECTRIQUE. La Norme NF C 15-100. Étude de documents S5.1 LE RISQUE ELECTRIQUE La Norme NF C 15-100 Étude de documents Savoir S5.1 S5.2 S3.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 3 3 4 3 02/11/10 page 1 / 9 FICHE CONTRAT COURS NFC 15-100 ETUDE DE DOCUMENTS THEME : SECURITE

Plus en détail

L installation électrique

L installation électrique L installation électrique comme un pro! Thierry GALLAUZIAUX & David FEDULLO Troisième édition 2009 55 87,5 120 150 165 1 2 Sommaire Révisez vos connaissances Guide UTE C 90-483 Câblage résidentiel des

Plus en détail

Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva

Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva Rédigé par : MD/JFR Le 24/05/2013 Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva Versions : Nom Version Date Modifications MD V1.3

Plus en détail

Nom, Prénom Numéro du candidat Date ... ...

Nom, Prénom Numéro du candidat Date ... ... Série 2007 Examen de fin d apprentissage Monteur électricien / Monteuse électricienne Connaissances professionnelles écrites Dessin d installation avec schéma de principe Nom, Prénom Numéro du candidat

Plus en détail

Ce document n est pas contractuel. CATU décline toute responsabilité au sujet du contenu de ce guide, ainsi que des erreurs ou omissions de quelque

Ce document n est pas contractuel. CATU décline toute responsabilité au sujet du contenu de ce guide, ainsi que des erreurs ou omissions de quelque Ce document n est pas contractuel. CATU décline toute responsabilité au sujet du contenu de ce guide, ainsi que des erreurs ou omissions de quelque nature qu elles soient, qui pourraient se trouver dans

Plus en détail

Eclairage public maintenance et normalisations. Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions

Eclairage public maintenance et normalisations. Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions 1 AFE Eclairage public maintenance et normalisations Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions 1. Liste des normes et des guides EP La norme NF C 17-200

Plus en détail

MAISON BBC TP VMC DOUBLE FLUX. Durée : 4heures Travaux Pratiques sur la VMC Double Flux Classe de terminale Page : 1/20

MAISON BBC TP VMC DOUBLE FLUX. Durée : 4heures Travaux Pratiques sur la VMC Double Flux Classe de terminale Page : 1/20 MAISON BBC TP VMC DOUBLE FLUX sur la VMC Double Flux Classe de terminale Page : 1/20 Fonction du métier Tâches mises en œuvre Compétences terminales F2 Réalisation F3 Mise en service T2-1 Câbler et raccorder

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS N 2 p1/5 INSTALLATION ÉLECTRIQUE DE LA SALLE DE BAINS DE M. PICARD HABITAT 2ELEEC RÉSIDENCE "LE CARRÉ CAMÉLIA" P.L.

TRAVAUX DIRIGÉS N 2 p1/5 INSTALLATION ÉLECTRIQUE DE LA SALLE DE BAINS DE M. PICARD HABITAT 2ELEEC RÉSIDENCE LE CARRÉ CAMÉLIA P.L. TRAVAUX DIRIGÉS N 2 p1/5 HABITAT TRAVAUX DIRIGÉS N 2 p2/5 Introduction : Cette séquence va vous amener à choisir l'équipement électrique de la salle de bains de l'appartement n 913 de M. PICARD dans la

Plus en détail

LES PLANS EN ELECTRICITE. Le plan architectural

LES PLANS EN ELECTRICITE. Le plan architectural LES PLANS EN ELECTRICITE Le plan architectural Mentions légales Les notions techniques et informations en électricité de cet ouvrage appartiennent exclusivement au site internet www.installation renovation

Plus en détail

INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE Page 1

INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE Page 1 INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE Une installation électrique est constituée par l ensemble des circuits qui sont associés en vue de l utilisation de l énergie électrique. L installation électrique d

Plus en détail

LE DOSSIER DE L INSTALLATION ELECTRIQUE

LE DOSSIER DE L INSTALLATION ELECTRIQUE LE DOSSIER DE L INSTALLATION ELECTRIQUE (Voir article 270-271-272-275) Un dossier est l'ensemble des documents se rapportant à une même installation. Le dossier doit être établi en double exemplaire au

Plus en détail

TP N 7 «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND»

TP N 7 «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND» Lycée des Métiers «Louise Michel» Rue Villebois Mareuil 16700 RUFFEC T BACPRO ELEEC «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND» NOM :.... Prénom :... Page 1 / 11 L ALARME INTRUSION

Plus en détail

MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement.

MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement. MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement. 1.1. Vérifications à effectuer avant toute mise en service La mise en service est une opération obligatoire imposée

Plus en détail

FICHE DE SEQUENCE CONTROLE D ACCES VIDEO / 2 MONITEURS

FICHE DE SEQUENCE CONTROLE D ACCES VIDEO / 2 MONITEURS FICHE DE SEQUENCE Repère :Vidéo Kit 2 CONTROLE D ACCES VIDEO / 2 MONITEURS Système : PORTIER VIDEO Lieu d activité : Atelier OBJECTIF : Etudier la documentation du constructeur, câbler un contrôle d accès

Plus en détail

Réussir la pose de vos circuits électriques

Réussir la pose de vos circuits électriques Réussir la pose de vos circuits électriques en toute sécurité DES BONS CONSEILS OUR FAIRE SOI-MÊ ME! 1 2 Les précautions our installer votre circuit électrique en toute sécurité : Couper le courant avant

Plus en détail

LOT N 5 ELECTRICITE COURANTS FORTS et COURANTS FAI BLES DESIGNATION U Qté UNITAIRE HT TOTAL HT 1 DEPOSE 1-TOTAL DEPOSE H.T.

LOT N 5 ELECTRICITE COURANTS FORTS et COURANTS FAI BLES DESIGNATION U Qté UNITAIRE HT TOTAL HT 1 DEPOSE 1-TOTAL DEPOSE H.T. 1 DEPOSE Neutralisation et dépose de l'installation électrique existante Ens 1 1-TOTAL DEPOSE H.T. 2 INSTALLATION DE CHANTIER mise en place d'un branchement provisoire 400V 3P+N+T nécessaire pour l'ensemble

Plus en détail

A Généralités. Courant continu. Courant alternatif. Courant alternatif monophasé 1. Courant alternatif triphasé 3. B Appareillages électriques

A Généralités. Courant continu. Courant alternatif. Courant alternatif monophasé 1. Courant alternatif triphasé 3. B Appareillages électriques A Généralités Courant continu Courant alternatif Courant alternatif monophasé 1 Courant alternatif triphasé 3 B Appareillages électriques Représentation générale d'un tableau, d'un coffret de répartition

Plus en détail

CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques

CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques mi ni s t èr e Éducati on nat i on al e REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques SERVICE DES FORMATIONS SOUS DIRECTION DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

Plus en détail

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr Comité Français des Olympiades des Métiers - WorldSkills France 7 Rue d Argout 75002 Paris LES OLYMPIADES DES METIERS Guide de préparation paration Métier n 18 : INSTALLATION ELECTRIQUE Cofom : e-mail

Plus en détail

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : /105. Lieu d activité : Atelier. Système : HOTEL VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: VOUS DEVEZ FAIRE: CRITERES D EVALUATION:

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : /105. Lieu d activité : Atelier. Système : HOTEL VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: VOUS DEVEZ FAIRE: CRITERES D EVALUATION: FICHE DE SEQUENCE Repère : Tableau distribution TP2 Système : HOTEL TABLEAU DE DISTRIBUTION D UN HOTEL TP2 Lieu d activité : Atelier» OBJECTIF : Compléter un schéma unifilaire et un schéma multifilaire.

Plus en détail

CAP PRÉPARATION ET RÉALISATION D OUVRAGES ÉLECTRIQUES SESSION 2015 ÉPREUVE EP1 COMMUNICATION TECHNIQUE DOSSIER TECHNIQUE

CAP PRÉPARATION ET RÉALISATION D OUVRAGES ÉLECTRIQUES SESSION 2015 ÉPREUVE EP1 COMMUNICATION TECHNIQUE DOSSIER TECHNIQUE CAP PRÉPARATION ET RÉALISATION D OUVRAGES ÉLECTRIQUES SESSION 2015 ÉPREUVE EP1 COMMUNICATION TECHNIQUE DOSSIER TECHNIQUE Tous les documents sont à rendre en fin d épreuve. Le dossier sujet est le dossier-réponse.

Plus en détail

LEXIQUE ECLAIRAGE Les termes à connaître :

LEXIQUE ECLAIRAGE Les termes à connaître : LEXIQUE ECLAIRAGE Les termes à connaître : Abat-jour Accessoire en forme de cône décoratif qui habille généralement les lampes à poser et lampadaires (sert à la fois d habillage, de réflecteur et de paralume

Plus en détail

Appréciation du correcteur. Il est interdit aux candidats de signer leur composition ou d'y mettre un signe quelconque pouvant indiquer sa provenance.

Appréciation du correcteur. Il est interdit aux candidats de signer leur composition ou d'y mettre un signe quelconque pouvant indiquer sa provenance. DANS CE CADRE Académie : Session : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e) le : N du

Plus en détail

CCPQ ÉLECTRICIEN MONTEUR ÉLECTRICIENNE MONTEUSE PROFIL DE QUALIFICATION ÉLECTRICITÉ ÉLECTRONIQUE 1/9

CCPQ ÉLECTRICIEN MONTEUR ÉLECTRICIENNE MONTEUSE PROFIL DE QUALIFICATION ÉLECTRICITÉ ÉLECTRONIQUE 1/9 CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55 33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be INDUSTRIE ÉLECTRICITÉ ÉLECTRONIQUE ÉLECTRICIEN MONTEUR ÉLECTRICIENNE MONTEUSE

Plus en détail

TP Numéro 1. AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures

TP Numéro 1. AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures TP Numéro 1 AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures On considère dans ce sujet un dispositif de remplissage de bacs. Le dispositif concerné est représenté sur la figure ci-dessous,

Plus en détail

une installation électrique

une installation électrique E.03 ELECTRICITÉ Je réalise une installation électrique en toute sécurité AVEC LES COSEILS Rénovation de votre installation é pour une maison plus confortable e La rénovation de votre habitation pour optimiser

Plus en détail

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : /120. Lieu d activité : Atelier. Système : HOTEL VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: VOUS DEVEZ FAIRE: CRITERES D EVALUATION:

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : /120. Lieu d activité : Atelier. Système : HOTEL VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: VOUS DEVEZ FAIRE: CRITERES D EVALUATION: FICHE DE SEQUENCE Repère : Tableau distribution TP1 Système : HOTEL TABLEAU DE DISTRIBUTION D UN HOTEL TP1 Lieu d activité : Atelier» OBJECTIF : Etudier les différents symboles : interrupteur, disjoncteur,

Plus en détail

Second concours de câblage BAC PRO ELEEC. Sujet : la maison intelligente. Sujet réalisé par J.P Benoit, J Frustec et A Pasquier 1/36

Second concours de câblage BAC PRO ELEEC. Sujet : la maison intelligente. Sujet réalisé par J.P Benoit, J Frustec et A Pasquier 1/36 Second concours de câblage BAC PRO ELEEC Sujet : la maison intelligente Sujet réalisé par J.P Benoit, J Frustec et A Pasquier 1/36 PREAMBULE Les produits de la gamme In One By Legrand permettent de choisir

Plus en détail

AMENAGEMENT DU BATIMENT H1 - LE M.I.N AVIGNON

AMENAGEMENT DU BATIMENT H1 - LE M.I.N AVIGNON AMENAGEMENT DU BATIMENT H1 - LE M.I.N AVIGNON MAITRE D'OUVRAGE SMINA 135 avenue Pierre SEMARD 84000 AVIGNON Lot n 14 ELECTRICITE DPGF MAITRE D'OEUVRE : Monsieur J. F. QUELDERIE 5 rue Nicolas Lescuyer 84000

Plus en détail

L électricité à la maison

L électricité à la maison 1 Table des matière D où vient notre électricité 3 Tableau de raccordement 5 Compteur électrique 5 Tableau de distribution 6 Disjoncteur 7 Disjoncteur Differentiel 8 Fil de terre 8 Les conducteurs 9 Le

Plus en détail

TP N 7 «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND»

TP N 7 «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND» Lycée des Métiers «Louise Michel» Rue Villebois Mareuil 16700 RUFFEC T BACPRO ELEEC «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND» NOM :.... Prénom :... Page 1 / 11 L ALARME INTRUSION

Plus en détail

4 Exemples de mise en œuvre

4 Exemples de mise en œuvre EDF Exemples de mise en œuvre 5 exemples de composition d'une gaine technique logement. Concevoir une GTL Solution encastrée Solution en saillie Tous les tableaux sont installés sur une goulotte. Solution

Plus en détail

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE Nom.. Prénom.. Monte charge de cuisine Réalisation /0 Mise en service /0 Dépannage /0 PRESENTATION DU MONTE CHARGE M ~ S0 (Atu) S (appel pour monter) S (descente) H (descendez les déchets S.V.P.!) Sh Salle

Plus en détail

Multifonction 1 NO Montage sur rail 35 mm (EN 60715)

Multifonction 1 NO Montage sur rail 35 mm (EN 60715) Caractéristiques 14.01 14.71 Gamme de minuteries cage d'escalier Largeur un module 17.5 mm lage de temps de 30s à 20min Commutation zéro crossing réavis d'extinction (modèle 14.01) révue pour installations

Plus en détail

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 R Présentation Tableau de type 4 secteur 1 boucle Réf. : 405 61 Tableau de type 4 secteur 2 boucles Réf. : 405 62 Contenu de

Plus en détail

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 R Présentation Tableau de type 4 secteur 1 boucle Réf. : 405 61 Tableau de type 4 secteur 2 boucles Réf. : 405 62 Contenu de

Plus en détail

DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS 2014 18 ÉLECTRICITÉ

DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS 2014 18 ÉLECTRICITÉ DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS 2014 18 ÉLECTRICITÉ 1. DESCRIPTION DU CONCOURS 1.1. But de l épreuve Évaluer les aptitudes et les compétences des concurrents et des concurrentes reliées à l installation

Plus en détail

6 fonctions 1 NO Montage sur rail 35 mm (EN 60715) 1000 1000 CFL W 600 600 LED 230 V W 1000 (10/10) 1000 (10/10) AgSnO 2 AgSnO 2

6 fonctions 1 NO Montage sur rail 35 mm (EN 60715) 1000 1000 CFL W 600 600 LED 230 V W 1000 (10/10) 1000 (10/10) AgSnO 2 AgSnO 2 Série - Minuteries cage d escalier 16 A SERIE Caractéristiques.01.71 Gamme de minuteries cage d'escalier Largeur un module 17.5 mm lage de temps de 30s à 20min Commutation zéro crossing réavis d'extinction

Plus en détail

MARCHE DE TRAVAUX A BONS DE COMMANDE sur bordereaux de prix unitaires

MARCHE DE TRAVAUX A BONS DE COMMANDE sur bordereaux de prix unitaires MARCHE DE TRAVAUX A BONS DE COMMANDE sur bordereaux de prix unitaires CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) LOT 13 - ELECTRICITE Marché à bon de Travaux «LOT 13 - Electricité» Page 1 Sommaire

Plus en détail

ELECTRICIEN INSTALLATEUR - MONTEUR

ELECTRICIEN INSTALLATEUR - MONTEUR MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION ELECTRICIEN INSTALLATEUR

Plus en détail

Prénom :. Classe : 4QEM1. Cours : TPEM. EXAMEN DE NOEL PREMIERE PARTIE THEORIE

Prénom :. Classe : 4QEM1. Cours : TPEM. EXAMEN DE NOEL PREMIERE PARTIE THEORIE EX1 ITL ATH Nom :. Date : le / / Prénom :. Classe : 4QEM1. Cours : TPEM. EXAMEN DE NOEL PREMIERE PARTIE THEORIE REPONDEZ AUX QUESTIONS SUR FEUILLES DE L ECOLE. 1. De combien d appareil est constitué le

Plus en détail

DOSSIER DE MISE EN SERVICE

DOSSIER DE MISE EN SERVICE SESSION 2013 DOSSIER DE MISE EN SERVICE N du candidat :.. Pôle administratif et logistique Famille Mary SOMMAIRE I) Les entreprises partenaires DMS2 II) Organisation de l épreuve DMS3 III) Conformité de

Plus en détail

22 Rue du commandeur 75014 Paris Tel : 0156801200 Fax : 01 40 47 03 09 SARL au capital de 45 000 RCS PARIS 452 057 078 APE 8559A Numéro déclaration d

22 Rue du commandeur 75014 Paris Tel : 0156801200 Fax : 01 40 47 03 09 SARL au capital de 45 000 RCS PARIS 452 057 078 APE 8559A Numéro déclaration d 22 Rue du commandeur 75014 Paris Tel : 0156801200 Fax : 01 40 47 03 09 SARL au capital de 45 000 RCS PARIS 452 057 078 APE 8559A Numéro déclaration d activité: 11753847975 Sommaire Les objectifs de la

Plus en détail

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens Automate d'éclairage de cage d'escaliers rail DIN N de commande : 0821 00 Module à impulsion N de commande : 0336 00 Manuel d utilisation 1 Consignes de sécurité L'intégration et le montage d'appareillages

Plus en détail

CORRECTION ACTIVITÉ 1

CORRECTION ACTIVITÉ 1 CORRECTION ACTIVITÉ 1 Éclairage du couloir d'une habitation. Conversion d énergie Activité : Étude des différentes lampes existantes Problème posé : Comment optimiser la du système d éclairage du couloir

Plus en détail

14.01 14.71. 6 fonctions 1 NO Montage sur rail 35 mm (EN 60715) 16/30 (120 A - 5 ms) 16/30 (120 A - 5 ms) Tension nom./tension max.

14.01 14.71. 6 fonctions 1 NO Montage sur rail 35 mm (EN 60715) 16/30 (120 A - 5 ms) 16/30 (120 A - 5 ms) Tension nom./tension max. Série 14 - Minuteries cage d escalier 16 A SERE 14 Caractéristiques 14.01 14.71 Gamme de minuteries cage d'escalier Largeur un module 17.5 mm lage de temps de 30s à 20min Commutation zéro crossing réavis

Plus en détail

Bac Pro ELEEC 3 ans 1- INTRODUCTION

Bac Pro ELEEC 3 ans 1- INTRODUCTION Bac Pro ELEEC 3 ans 1- INTRODUCTION 1-1 Exploitation du tableau récapitulatif Il a été délibérément choisi par le groupe de pilotage d avoir une approche par les activités professionnelles (RAP). Le travail

Plus en détail

ORGANISATION. 1)Organisation Horaire: 1h30 groupe de 12 ----8 Cours (Schéma, technologie) Lancement TP. 1h classe de 24 ----8 Electrotechnique

ORGANISATION. 1)Organisation Horaire: 1h30 groupe de 12 ----8 Cours (Schéma, technologie) Lancement TP. 1h classe de 24 ----8 Electrotechnique ORGANISATION 1)Organisation Horaire: 1h30 groupe de 12 ----8 Cours (, technologie) Lancement TP 1h30 groupe de 12 ----8 Cours (, technologie) Lancement TP 1h classe de 24 ----8 Electrotechnique 1h classe

Plus en détail

STAGE : MONTEUR-CABLEUR EN ELECTRICITE DU BATIMENT

STAGE : MONTEUR-CABLEUR EN ELECTRICITE DU BATIMENT MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION STAGE

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 5 ELECTRICITE ECONOMISTE:

Plus en détail

Ces cadres normatifs visent les applications d éclairage extérieur suivantes :

Ces cadres normatifs visent les applications d éclairage extérieur suivantes : Ce condensé explicatif permet de mettre en exergue les notions normatives principales liées aux installations neuves et en rénovation d éclairage extérieur. Le cadre normatif NF C 17-200 de juin 2007 en

Plus en détail

Installation électrique du logement

Installation électrique du logement FICHE TECHNIQUE Installation électrique du logement 2 CONNAÎTRE > Courant électrique > Fourniture du courant, abonnement > Eléments constitutifs d une installation électrique d habitation > Compteur de

Plus en détail

Le guide de l électricien

Le guide de l électricien Jacques HOLVECK Le guide de l électricien Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11575-X Sommaire Introduction........................................................1 1. Conception et structure d'une installation...................

Plus en détail

Réussir votre circuit électrique apparent Moulure Plinthe Goulotte

Réussir votre circuit électrique apparent Moulure Plinthe Goulotte Réussir votre circuit électrique apparent Moulure Plinthe Goulotte DES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! Les précautions Pour installer votre tableau électrique en toute sécurité : Couper le courant avant

Plus en détail

INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Construire Aménager Décorer Jardiner CONSEIL. Castorama

INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Construire Aménager Décorer Jardiner CONSEIL. Castorama 80.04 INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE CONSEIL Castorama Memo page 2&3 L alimentation electrique page 4&5 Emplacement et branchement pages 6 Fixation et entretien pages 7 page 1/7 MEMO Ce mémo vous permet

Plus en détail

LES PLANS EN ELECTRICITE. Le plan unifilaire

LES PLANS EN ELECTRICITE. Le plan unifilaire LES PLANS EN ELECTRICITE Le plan unifilaire Mentions légales Les notions techniques et informations en électricité de cet ouvrage appartiennent exclusivement au site internet www.installation renovation

Plus en détail

Problématique. Mise en situation

Problématique. Mise en situation NOM :.. Prénom : Classe :. Savoirs technologiques associés : S4.8 : Automatismes du bâtiment Compétence(s) : C1-3 Décoder les documents relatifs à tout ou partie d un ouvrage. Non Acquis Acquis C5.2 :

Plus en détail