des terres le prix L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2012 LA SYNTHÈSE juin 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "des terres le prix L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2012 LA SYNTHÈSE juin 2013"

Transcription

1 le prix LA SYNTHÈSE juin 2013 des terres L essentiel des marchés fonciers ruraux en

2 Connaître les dynamiques des marchés fonciers ruraux pour mieux agir Pourquoi une étude des marchés fonciers ruraux *? Outre leurs missions d intérêt général, pour l agriculture, le développement local et l environnement et les paysages, les Safer sont appelées, depuis la loi n du 9 juillet 1999 d orientation agricole, à assurer également la transparence du marché foncier. Chaque année, elles produisent une analyse des marchés fonciers ruraux. Comment? Quoi? Les notaires, par obligation légale et réglementaire, informent les Safer des projets de vente qu ils traitent. Depuis plus de 40 ans, les Safer analysent les données qui leur sont transmises. L étude est éditée dans le magazine Le prix des terres (ex Espace Rural). Connaître le prix des biens agricoles et ruraux, savoir ce qui se vend, par qui, à qui, pour quels usages, quelles surfaces, quels types de biens (forêts, vignes, terres et prés, bâti agricole ou rural ) permet de suivre les évolutions du marché, les flux et les dynamiques territoriales en jeu. Une connaissance unique du marché foncier En 2013, le groupe Safer se mobilise pour mettre en œuvre une stratégie qui a pour objectif de mieux valoriser cette connaissance unique du marché foncier rural, périurbain compris. C est la raison de cette édition de synthèse destinée aux décideurs et acteurs du territoire. A un moment où la question foncière se pose de façon cruciale, il est important de disposer de données qui peuvent aider à la mise en place de politiques d aménagement de territoires adaptées. * L étude Le prix des terres est réalisée avec le concours des Safer, de Terres d Europe-Scafr, bureau d études du groupe Safer, du service de la statistique et de la prospective du Ministère en charge de l agriculture et du service communication de la FNSafer. 2

3 Les tendances observées des marchés fonciers ruraux 2012 Volume et prix Rechute quasi générale des marchés fonciers ruraux, en particulier sur les marchés des maisons à la campagne, de l urbanisation, des forêts de grande taille Maintien du prix de la terre agricole > Exceptions : - Hausse des prix de quelques grands vignobles AOP - Vigueur du marché des petits lots boisés Les marchés fonciers ruraux comprennent : - le marché des terrains à destination agricole - le marché des forêts et des landes, friches et étangs - le marché des maisons à la campagne - le marché des espaces résidentiels et de loisirs (non bâtis) - le marché destiné à l urbanisation (terrains constructibles, équipements collectifs, infrastructures ) Evolution structurelle Pour la deuxième année consécutive, les surfaces vendues libres sont inférieures aux surfaces vendues louées Les exploitations agricoles s agrandissent ou sont reprises de plus en plus par le recours aux locations et aux cessions de parts de sociétés plutôt que par l achat de terres libres > Impact : de moins en moins de visibilité sur la restructuration des exploitations agricoles Pression foncière urbaine En recul Néanmoins toujours à un niveau significatif Indice de perturbation du marché foncier agricole en baisse : Moyenne nationale : 169 Moyenne nationale : 100 Non significatif Moins de 25 De 25 à 50 De 50 à 75 De 75 à De 100 à 150 De 150 à 200 De 200 à 500 De 500 à Plus de = perturbation moyenne nationale en

4 Forte demande en alimentation et cultures énergétiques Demande croissante mondiale en produits de luxe Un contexte «à double impact» impact positif impact negatif Crise économique nationale et européenne Réforme de la PAC Conditions d accès aux crédits durcies Dans ce climat de crise et d incertitudes, on observe une prudence de la part des agriculteurs et le retrait des non-agriculteurs. 4

5 Les marchés bien portants } Prix des vignes AOP : /ha (+ 13,5 %) } Sous l impulsion du Champagne (+ 21,5 %) et de quelques grands crus Les grands crus à prix d or } Et du Cognac : + 10 % pour la deuxième année consécutive Les petites parcelles forestières (1 à 10 ha) à la hausse } Depuis 2007, le nombre de ventes et les surfaces sont en augmentation de + 18 % } Principales causes : le besoin en bois énergie et la valeur refuge de la forêt } Le prix des terrains à bâtir de moins de 1 ha acquis par des particuliers est à la hausse : + 13,1 % par déplacement du marché vers les zones périurbaines et des lots plus petits Sur le marché de l urbanisation Les grandes cultures soutenues La bonne tenue des cours des céréales entraîne : } Moins de surfaces libérées } Un abandon de l élevage au profit des grandes cultures } La production par certains éleveurs de leur alimentation animale } Prix des terres de grandes cultures en hausse : + 3,2 % en euros courants ; Prix moyen : /ha Le marché des terres louées résiste } Prix moyen : /ha, + 2,5 % } Les fermiers en place poursuivent leurs acquisitions. Avec l amélioration de leurs revenus, ils consolident leur assise foncière 5

6 Les marchés malmenés Rechute quasi générale des marchés fonciers ruraux } Nombre de transactions : - 4 % } Surface : - 5 % } Valeur : - 9 % Le marché des vins courants atone } Moindre demande } Revenus en baisse } Mais maintien dans les zones à dynamiques locales Le marché des terres agricoles stagne Si les agriculteurs et non-agriculteurs sont en retrait, les acquisitions des personnes morales agricoles, GFA, SCI agricoles progressent surtout sur les biens libres bâtis. } Faible progression du prix : + 1,1 % } Prix moyen des terres et prés libres : /ha } /ha en zone d élevage (+ 0,1 %) 6

7 Le marché des forêts s assagit : le prix des forêts est guidé par le prix du bois et le prix des terres agricoles Prix du bois : }2009 : - 23 % }entre 2009 et 2011 : + 27 % }2012 : - 8 % } Surfaces totales échangées : - 4 % - Forêts de plus de 100 ha : - 7 % - Forêts de 50 à 100 ha : - 20 % } Prix/ha : - 1,5 % pour la première fois depuis 2000 Prix moyen des forêts : /ha Régions de forte baisse : Ouest : - 6 %, Massif Central : - 5 % Valeur totale du marché : - 14,1 % } Marché resserré excepté celui des petites parcelles forestières Les forêts = valeur refuge et fiscale Les marchés ruraux non agricoles en rechute } Terrains à urbaniser - Contraction globale - Nombre de transactions : - 3,3 % - Surface : - 9,1 % - Valeur : - 6 % - Les promoteurs se retirent, les particuliers restent, en raison, sans doute, d un besoin de logement. Les collectivités freinent et achètent de plus petites surfaces. } Maisons à la campagne (ancien corps de ferme ou bâti vendu avec terrain agricole) - Chute du nombre de transactions : - 13 % - Prix de la maison : ; - 3,5 % L effet de la réforme fiscale des plus-values Nombre de transactions gonflées fin 2011 et début 2012 sur les marchés à fortes plus-values : } Urbanisation } Maisons à la campagne } Forêt 7

8 Pour en savoir plus le prix édition mai 2013 des terres a n a lys e d e s m a r c h e s f o n c i e r s r u r a u x Aménagez votre territoire avec Le magazine Le prix des terres - Analyse des Vigifoncier.fr marchés fonciers ruraux 2012, édition de mai 2013, Un outil cartographique en ligne unique pour : à commander sur le site : connaître en temps réel les projets de vente sur votre territoire : Le site permet aussi de connaître, gratuitement, les prix > être informé des biens agricoles et ruraux mis en vente, connaître leur nature, les localiser sur une carte en regard de vos documents d urbanisme, vous porter candidat, anticiper vos projets d aménagement moyens des biens et leurs évolutions au niveau des régions agricoles depuis 1997 et d accéder aux prix des biens vendus au niveau des cantons, et ce depuis 40 ans, à travers disposer d indicateurs fonciers : des listes payantes. > mesurer l évolution de l urbanisation, la consommation de vos espaces naturels, agricoles et forestiers, visualiser les zones de pression foncière, l ensemble des ventes réalisées, définir votre politique d aménagement Contactez votresafer Safer La carte des en consultant les coordonnées régionales Plus de réactivité, d anticipation dans vos projets d aménagement et départementales sur rubrique Contactez votre Safer Rendez-vous sur Vigifoncier.fr 62 Flandres-Artois Pour vous abonner, Maine Océan 972 Martinique Pour les collectivités territoriales, les Guadeloupe Haute- Picardie Normandie 60 Champagne Ardenne Basse-Normandie Lorraine Ile-de-France 22 Alsace Bretagne contactez votre Safer : Centre Bourgogne 25 services de l Etat, acteurs Franche-Comté Poitou01 74 Charentes Marche Limousin Rhône-Alpes Auvergne Aquitaine Atlantique GaronnePérigord Gascogne 64 LanguedocHaut-Languedoc 11 Roussillon Vigifoncier.fr, un service AveyronLot-Tarn 81 de la gestion de l eau : de l aménagement, de l urbanisme et 06 d information en ligne pour connaître Provence-Alpes13 Côte d'azur 83 les projets de vente sur votre territoire 2B Corse 974 Réunion Les Safer et disposer d indicateurs 2A des dynamiques foncières. au cœur de l aménagement des territoires 8

des terres le prix L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2012 LA SYNTHÈSE juin 2013

des terres le prix L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2012 LA SYNTHÈSE juin 2013 le prix LA SYNTHÈSE juin 2013 des terres L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2012 1 Connaître les dynamiques des marchés fonciers ruraux pour mieux agir Pourquoi une étude des marchés fonciers ruraux

Plus en détail

Les marchés fonciers ruraux en Nord-Pas-de-Calais

Les marchés fonciers ruraux en Nord-Pas-de-Calais Les marchés fonciers ruraux en Nord-Pas-de-Calais > Atelier des méthodologies du foncier Lille, vendredi 13 mai 211 Région Nord-Pas de Calais Safer Flandres-Artois Terres d Europe-Scafr Les marchés fonciers

Plus en détail

renforcé en 2012, pour les territoires Les Safer et les Régions, les Départements et les Communes :

renforcé en 2012, pour les territoires Les Safer et les Régions, les Départements et les Communes : Agir Rapport d Activité 2012 des SAFER, opérateurs fonciers de l espace rural et périurbain pour les territoires Les Safer et les Régions, les Départements et les Communes : un partenariat renforcé en

Plus en détail

mai 2017 S Y N T H È S E L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2016

mai 2017 S Y N T H È S E L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2016 mai 2017 SYNTHÈSE L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2016 Connaître les dynamiques des marchés fonciers ruraux pour ménager les territoires Pourquoi une étude des marchés fonciers ruraux? Les Safer

Plus en détail

Site 1 : commune de Merville Document de travail

Site 1 : commune de Merville Document de travail Site 1 : commune de Merville Document de travail Sommaire A retenir... 2 1. Périmètre d étude... 3 2. L occupation du sol du territoire de Merville... 4 2.1. L occupation du sol entre 28 et 212... 4 2.2.

Plus en détail

L indicateur, outil de connaissance du marché des forêts

L indicateur, outil de connaissance du marché des forêts L indicateur, outil de connaissance du marché des forêts L indicateur, outil de connaissance du marché des forêts Sommaire L Indicateur du marché des forêts en France L Indicateur 2016 L Indicateur du

Plus en détail

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui?

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Bref ducéreq n 347 juin 2016 Le supplément numérique Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Données complémentaires Mélanie Vignale > Données complémentaires anciennes

Plus en détail

LE PRIX. LA SYNTHÈSE mai 2014. des terres. L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2013

LE PRIX. LA SYNTHÈSE mai 2014. des terres. L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2013 LE PRIX LA SYNTHÈSE mai 2014 des terres L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2013 Les grandes tendances des marchés fonciers ruraux Un marché agricole en mutation : les principales causes un espace

Plus en détail

Données et études de suivi des espaces agricoles

Données et études de suivi des espaces agricoles Données et études de suivi des espaces agricoles Expérience des Safer Sociétés d aménagement foncier et d établissement rural Robert Levesque, directeur de Terres d Europe-Scafr Gabrielle Barraqué, ingénieur

Plus en détail

Les marchés fonciers ruraux en Nord Pas de Calais en 2011 > Atelier des méthodologies du foncier Jeudi 20 juin 2013

Les marchés fonciers ruraux en Nord Pas de Calais en 2011 > Atelier des méthodologies du foncier Jeudi 20 juin 2013 Les marchés fonciers ruraux en Nord Pas de Calais en 2011 > Atelier des méthodologies du foncier Jeudi 20 juin 2013 Région Nord Pas de Calais Safer Flandres Artois Terres d Europe Scafr Déroulement de

Plus en détail

LE MARCHÉ FONCIER RURAL

LE MARCHÉ FONCIER RURAL LE MARCHÉ FONCIER RURAL 2015 : les chifres clés... Nombre de ventes 2 192 en hausse de + 10 % par rapport à 2014 Surface mise sur le marché 6 655 ha en hausse de + 1 % par rapport à 2014 Valeur totale

Plus en détail

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui?

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Bref ducéreq n 347 juin 2016 Le supplément numérique Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Données complémentaires Mélanie Vignale > Données complémentaires anciennes

Plus en détail

Enquête BMO - Pôle emploi 2014 Secteur : Hébergement et restauration / Par Régions

Enquête BMO - Pôle emploi 2014 Secteur : Hébergement et restauration / Par Régions TOUS METIERS CONFONDUS HEBERGEMENT - RESTAURATION Nombre de projets : 225 934 Part de projets difficiles : 37.9 % Part de saisonniers : 61.6 % Alsace 3837 40.4 % 41.1 % Aquitaine 16463 38.5 % 64.2 % Auvergne

Plus en détail

Country overview of the land market, European frames Aperçu des marchés fonciers européens,

Country overview of the land market, European frames Aperçu des marchés fonciers européens, Country overview of the land market, European frames Aperçu des marchés fonciers européens, Mr. Robert LEVESQUE Directeur - SCAFR/ Terres d Europe (France). Des écarts de prix toujours aussi importants

Plus en détail

EDITO... 3 INTRODUCTION... 5

EDITO... 3 INTRODUCTION... 5 TABLE DES MATIERES EDITO... 3 INTRODUCTION... 5 I. Méthodologie... 13 I.1. Périmètre de l Observatoire... 13 I.2. Démarche de recensement... 14 I.3. La Base de données... 14 I.4. Règles retenues pour estimer

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 Les chiffres clés Nombre d'actions de formation financées 43 624 54 963 62 657 Progression par rapport à l'année 2009 26,0% 43,6% Nombre de stagiaires financés 37 805 43

Plus en détail

Analyses et Perspectives

Analyses et Perspectives Analyses et Perspectives Économie Agricole Mars 2015 N 1503 Cartographie des nouvelles régions françaises L'Assemblée Nationale a adopté le 25 novembre 2014, en seconde lecture, la nouvelle carte des régions.

Plus en détail

TERRITOIRES DE SANTE ET CONFERENCES DE TERRITOIRES

TERRITOIRES DE SANTE ET CONFERENCES DE TERRITOIRES TERRITOIRES DE SANTE ET CONFERENCES DE TERRITOIRES Régions Avis des C.R.S.A. Arrêtés définissant les Alsace Résumé de la réunion plénière de Arrêté du 07.10.10 Dossiers : la C.R.S.A. du 14.09.10 De nouveaux

Plus en détail

Activité des abattoirs de volailles et de lagomorphes en Comité de pilotage de l Observatoire National des abattoirs du 10 avril 2013

Activité des abattoirs de volailles et de lagomorphes en Comité de pilotage de l Observatoire National des abattoirs du 10 avril 2013 Activité des abattoirs de volailles et de lagomorphes en 2012 Comité de pilotage de l Observatoire National des abattoirs du 10 avril 2013 Activité des abattoirs de volailles et de lagomorphes en 2012

Plus en détail

Site 2 : commune d Arleux Document de travail

Site 2 : commune d Arleux Document de travail Site : commune d Arleux Document de travail Sommaire A retenir... 1. Périmètre d étude... 3. L occupation du sol du territoire d Arleux....1. L occupation du sol entre et 1..... Caractéristiques des parcelles

Plus en détail

Répertoire ( / /72)

Répertoire ( / /72) Commerce et Artisanat ; Direction du commerce intérieur ; Sousdirection de l'équipement commercial ; Bureau circuits de distribution, études, plan (1975-1976) - Bureau circuits de distribution (1977-1983)

Plus en détail

Présentation de la fiscalité directe locale des régions en 2008

Présentation de la fiscalité directe locale des régions en 2008 Présentation de la fiscalité directe locale des régions en 2008 I Données générales Le produit de la fiscalité directe locale perçu au profit des 26 régions est en hausse de 5% sur 2008 par rapport à 2007.

Plus en détail

TROUVER BALISE PRES DE CHEZ VOUS

TROUVER BALISE PRES DE CHEZ VOUS TROUVER BALISE PRES DE CHEZ VOUS AQUITAINE POITOU CHARENTES LIMOUSIN 33 BGE Sud Ouest 05 56 87 23 75 bge33@creer.fr www.creer.fr 40 BGE Landes 05 58 06 10 40 contact@tgc40.fr www.bgetecgecoop.com 16, 17,

Plus en détail

Site 5 : 15 communes de la CC du Pays solesmois Document de travail

Site 5 : 15 communes de la CC du Pays solesmois Document de travail Site 5 : 15 communes de la CC du Pays solesmois Document de travail Sommaire A retenir... 2 1. Périmètre d étude... 3 2. L occupation du sol du territoire des 15 communes de la CC du Pays solesmois...

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs

Commercialisation des logements neufs COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 642 Mai 2015 Commercialisation des logements neufs Résultats au premier trimestre 2015 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Au cours du premier

Plus en détail

Dans cette enquête complémentaire : intégration d un volet spécifique au développement durable

Dans cette enquête complémentaire : intégration d un volet spécifique au développement durable Le contexte Dans la cadre de la refonte BMO 2010, une enquête complémentaire a été mise en place pour préciser certaines questions de BMO «exhaustif» (difficultés de recrutement, prospective ) Dans cette

Plus en détail

Le parc locatif social au 1 er janvier 2009

Le parc locatif social au 1 er janvier 2009 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 111 Mars 2010 Le parc locatif social au 1 er janvier 2009 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Au 1 er janvier 2009, il y avait 4 450 000

Plus en détail

en euros par habitant en 2003 Recettes dont : fiscales Régions totales directes indirectes

en euros par habitant en 2003 Recettes dont : fiscales Régions totales directes indirectes 1 - Recettes fiscales directes et indirectes (hors compensations de l'état) niveau et évolution en millions d'euros Recettes fiscales dont : dont : Régions propres directes (produit 3 taxes) indirectes

Plus en détail

Agriculture, agroalimentaire et forêt :

Agriculture, agroalimentaire et forêt : Agriculture, agroalimentaire et forêt : La nouvelle région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, De la diversité Vers la complémentarité Direction régionale de l Alimentation, de l Agriculture et de la

Plus en détail

Le Marché Immobilier Rural en 2011 Mai 2012

Le Marché Immobilier Rural en 2011 Mai 2012 Le Marché Immobilier Rural en 2011 Mai 2012 Terres d Europe-Scafr FNSafer 91, rue du Fbg St-Honoré 75008 PARIS Tél. : 01 44 69 86 00 Sommaire Edito : L exploitation agricole familiale menacée?... 3 Les

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 521 Mai 2014 Commercialisation des logements neufs Résultats au premier trimestre 2014 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Au premier trimestre

Plus en détail

en euros par habitant Recettes fiscales directes : article 77 Recettes fiscales indirectes : article 75 Recettes dont : fiscales

en euros par habitant Recettes fiscales directes : article 77 Recettes fiscales indirectes : article 75 Recettes dont : fiscales 1 - Recettes fiscales directes et indirectes, compensations de l'état comprises: niveau et évolution en millions d'euros Recettes fiscales dont : dont : Régions totales directes indirectes millions 2001/2000

Plus en détail

Le bilan économique 2014 en Midi-Pyrénées

Le bilan économique 2014 en Midi-Pyrénées Le bilan économique 2014 en Midi-Pyrénées Conférence de presse Bertrand BALLET Chef de la division Conjoncture Insee Midi-Pyrénées 29 mai 2015 Une e-publication réalisée en collaboration avec les principaux

Plus en détail

Le prêt à taux zéro En Pays-de-la-Loire

Le prêt à taux zéro En Pays-de-la-Loire service connaissance des territoires et évaluation Novembre 2015 Le prêt à taux zéro En Pays-de-la-Loire 2 ème trimestre 2015 : Une augmentation des prêts tirée par le neuf Au 2 ème trimestre 2015, 1 149

Plus en détail

Le parc locatif des bailleurs sociaux au 1 er janvier 2011

Le parc locatif des bailleurs sociaux au 1 er janvier 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 271 Décembre 2011 Le parc locatif des bailleurs sociaux au 1 er janvier 2011 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Au 1 er janvier 2011 le

Plus en détail

Impact économique de l informatique, Empreinte de Microsoft, impact économique du piratage

Impact économique de l informatique, Empreinte de Microsoft, impact économique du piratage Impact économique de l informatique, Empreinte de Microsoft, impact économique du piratage www.idc.com Une étude IDC réalisée pour le compte de Microsoft Copyright 2008 IDC. Reproduction is forbidden unless

Plus en détail

Chiffres et statistiques :

Chiffres et statistiques : DREAL Nord Pas-de-Calais Service Connaissance Division Stratégie des Études et Statistiques Chiffres et statistiques : Décembre La commercialisation des logements neufs en Nord Pas-de-Calais au trimestre

Plus en détail

JOURNEE DU FONCIER. 10 Novembre 2011

JOURNEE DU FONCIER. 10 Novembre 2011 JOURNEE DU FONCIER 10 Novembre 2011 I ETAT DES LIEUX II EXEMPLES D INTERVENTION 2 TERRITOIRE NORD PAS DE CALAIS 1 246 000 ha Marché rural annuel : 10 000 ha 15% 20% ZONE D INTERVENTION SAFER 85 % du territoire

Plus en détail

Le prêt à taux zéro. En Pays-de-la-Loire. Forte hausse des prêts accordés au 3 ème trimestre 2015 par rapport au 3 ème trimestre 2014.

Le prêt à taux zéro. En Pays-de-la-Loire. Forte hausse des prêts accordés au 3 ème trimestre 2015 par rapport au 3 ème trimestre 2014. Le prêt à taux zéro service connaissance des territoires et évaluation En Pays-de-la-Loire 3 ème trimestre 2015 : l augmentation du nombre de prêts se poursuit Mars 2016 Au 3 ème trimestre 2015, 1 290

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATIONS SOCIO-ECONOMIQUES DES PROFESSIONNELS DU VEGETAL

LA LETTRE D INFORMATIONS SOCIO-ECONOMIQUES DES PROFESSIONNELS DU VEGETAL EN QUETE DE vert NUMERO 27-2011 LA LETTRE D INFORMATIONS SOCIO-ECONOMIQUES DES PROFESSIONNELS DU VEGETAL PRODUCTION 2 MILLIARDS D EUROS DE FLEURS ET PLANTES EN 2010 EDITO D après le compte prévisionnel

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Arrêté du 21 mars 2017 indiquant certains montants et plafonds par mesure et par région de

Plus en détail

La nouvelle région Nord-Pas-de-Calais - Picardie

La nouvelle région Nord-Pas-de-Calais - Picardie La nouvelle région Nord-Pas-de-Calais - Picardie Présentation Insee à l occasion de l assemblée générale de l Union Régionale pour l Habitat de Picardie à Fresnes-les-Montauban Patrick LE SCOUËZEC Chef

Plus en détail

du 06/07/2010 au CHSCT 14 juin 2012 MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALE

du 06/07/2010 au CHSCT 14 juin 2012 MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALE BILAN DES CLACT du 06/07/2010 au 05/07/2011 CHSCT 14 juin 2012 MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALE Rappel du contexte Instruction DGOS/RH3 2010 248 du 6 juillet 2010 relative à la mise en œuvre des CLACT au

Plus en détail

Spéciale «éco-prêts à taux zéro»

Spéciale «éco-prêts à taux zéro» Spéciale «éco-prêts à taux zéro» & 1 er trimestre 2016 En, 2 396 éco-prêts à taux zéro (contre 2 682 en 2014) ont bénéficié à des travaux de réhabilitation de systèmes d Assainissement Non Collectif par

Plus en détail

LA CONJONCTURE DES MARCHÉS FONCIERS RURAUX EN NORD-PAS-DE-CALAIS EN Synthèse

LA CONJONCTURE DES MARCHÉS FONCIERS RURAUX EN NORD-PAS-DE-CALAIS EN Synthèse LA CONJONCTURE DES MARCHÉS FONCIERS RURAUX EN NORD-PAS-DE-CALAIS EN 2010 Synthèse Sommaire La conjoncture des marchés fonciers ruraux en Nord-Pas-de-Calais...1 Résumé... 3 I Évolution des marchés ruraux

Plus en détail

CONJONCTURE DE LA FILIÈRE CONSTRUCTION L ESSENTIEL DE LA CONJONCTURE NATIONALE ET INTERRÉGIONALE

CONJONCTURE DE LA FILIÈRE CONSTRUCTION L ESSENTIEL DE LA CONJONCTURE NATIONALE ET INTERRÉGIONALE CONJONCTURE DE LA FILIÈRE CONSTRUCTION L ESSENTIEL DE LA CONJONCTURE NATIONALE ET INTERRÉGIONALE Retrouvez l ensemble des informations conjoncturelles de la filière Construction sur notre site internet

Plus en détail

LA FILIERE FORESTIERE EN AQUITAINE

LA FILIERE FORESTIERE EN AQUITAINE LA FILIERE FORESTIERE EN AQUITAINE 1 La forêt française 2 Les forêts en Aquitaine 2.1 Une forêt gérée durablement car protégée 2.2 Une forêt gérée durablement car cultivée 2.3 Une forêt gérée durablement

Plus en détail

Observatoire des viandes bio Données 2013 OVINS BIO Commission BIO d INTERBEV. Conférence 1 er octobre 2014, Sommet de l Elevage

Observatoire des viandes bio Données 2013 OVINS BIO Commission BIO d INTERBEV. Conférence 1 er octobre 2014, Sommet de l Elevage Observatoire des viandes bio Données 2013 OVINS BIO Commission BIO d INTERBEV Conférence 1 er octobre 2014, Sommet de l Elevage Édition 23 09 2014 1 Les ovins allaitants bio au national, nombre d exploitations

Plus en détail

Pour un aménagement de votre territoire cohérent, durable et concerté

Pour un aménagement de votre territoire cohérent, durable et concerté Élus locaux Pour un aménagement de votre territoire cohérent, durable et concerté La Safer vous accompagne dans la mise en œuvre de vos projets Constat Besoins alimentaires et énergétiques croissants Altération

Plus en détail

Une approche de la précarité énergétique des ménages. Insee Centre - Val de Loire

Une approche de la précarité énergétique des ménages. Insee Centre - Val de Loire Une approche de la précarité énergétique des ménages Insee Centre - Val de Loire 22 avril 2014 Contexte général - 2007 : RAPPEL (Réseau d Acteurs Précarité-Energie-Logement) mobilise pour la prise en compte

Plus en détail

Centre-Val de Loire. Analyses et résultats. Forte hausse des prix dans le Loir-et-Cher. Valeur vénale des terres agricoles et viticoles en 2015

Centre-Val de Loire. Analyses et résultats. Forte hausse des prix dans le Loir-et-Cher. Valeur vénale des terres agricoles et viticoles en 2015 Analyses et résultats Centre-Val de Loire La statistique agricole N 2016-AR19 Août 2016 Valeur vénale des terres agricoles et viticoles en 2015 Forte hausse des prix dans le Loir-et-Cher Le prix des terres

Plus en détail

Chiffres clés Rapport statistique Nutrition animale

Chiffres clés Rapport statistique Nutrition animale Chiffres clés 2011 Rapport statistique Nutrition animale Novembre 2011 Chiffres clés de la Nutrition animale La nutrition animale en France en 2010 21,4 MT d aliments composés produits par 198 entreprises

Plus en détail

L'ACTIVITÉ DU BÂTIMENT

L'ACTIVITÉ DU BÂTIMENT CORSE L'ACTIVITÉ DU BÂTIMENT PREMIÈRES PRÉVISIONS 2016 & BILAN 2015 édition n 02 - juin 2016 PREMIÈRES PRÉVISIONS D ACTIVITÉ 2016 EN CORSE -0,9% -2,6% +1,7% +3,5% -8,8% EVOLUTION DU CA BÂTIMENT 2016 (1)

Plus en détail

L Urssaf, observatoire économique reconnu. Le bilan annuel de l emploi salarié du secteur privé en 2014

L Urssaf, observatoire économique reconnu. Le bilan annuel de l emploi salarié du secteur privé en 2014 Le bilan annuel de l emploi salarié du secteur privé en 2014 1 L observatoire économique Grâce aux données issues des cotisants et de leur situation de paiement, le réseau des Urssaf produit et publie

Plus en détail

Répartition des émissions de PTZ par type d'opération et catégorie de commune

Répartition des émissions de PTZ par type d'opération et catégorie de commune Répartition des émissions de par type d'opération et catégorie de commune Couronne périurbaine Commune multipolarisée Individuel Neuf 14 478 66.3% 22.8% 20 455 87.1% 32.2% 6 772 86.8% 10.7% 21 755 84.5%

Plus en détail

Santé ; Direction générale de la santé ; Sous-direction de la veille sanitaire ; Bureau eau, thermalisme ( )

Santé ; Direction générale de la santé ; Sous-direction de la veille sanitaire ; Bureau eau, thermalisme ( ) Santé ; Direction générale de la santé ; Sous-direction de la veille sanitaire ; Bureau eau, thermalisme (1981-1982) Répertoire (19840473/1-19840473/11) Archives nationales (France) Pierrefitte-sur-Seine

Plus en détail

SERVICE STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION. Repères & Analyses. région Centre

SERVICE STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION. Repères & Analyses. région Centre Septembre 2010 SERVICE STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION Repères & Analyses région Centre L emploi salarié en région Centre 2 ème trimestre 2010 Informations complémentaires Pour davantage d informations,

Plus en détail

PROTECTION DES CAPTAGES PAR DECLARATION D'UTILITE PUBLIQUE

PROTECTION DES CAPTAGES PAR DECLARATION D'UTILITE PUBLIQUE PROTECTION DES CAPTAGES PAR DECLARATION D'UTILITE PUBLIQUE Bilan national Nombre de captages Débit des captages (m3/j) protégé protégé 33 825 19 126 56,5 % 18 664 009 12 321 128 66,0 % Proportion de captages

Plus en détail

MeilleursAgents est une marque de Falguière Conseil SAS au capital de , R.C.S. Paris, 8 rue du Sentier, Paris Garantie

MeilleursAgents est une marque de Falguière Conseil SAS au capital de , R.C.S. Paris, 8 rue du Sentier, Paris Garantie MeilleursAgents est une marque de Falguière Conseil SAS au capital de 131 826,27 503 068 306 R.C.S. Paris, 8 rue du Sentier, 75002 Paris Garantie Financière de 110 000 : AXA France IARD SA 26, rue Drouot

Plus en détail

Nbre % MOSELLE , , , , , , , , , , ,21

Nbre % MOSELLE , , , , , , , , , , ,21 ALSACE-LORRAINE INSCRITS VOTANTS EXPRIMÉS CGT CFDT FO MOSELLE 1989 1858 524 28,2 497 94,8 120 24,1 249 50,1 128 5,8 1995 1726 461 26,71 427 92,62 84 19,67 137 32,08 77 18,03 129 30,21 MEUSE 1989 545 208

Plus en détail

SUIVI D ACTIVITE ACTIVITE 2015 Logement Hébergement Synthèse totale

SUIVI D ACTIVITE ACTIVITE 2015 Logement Hébergement Synthèse totale Activité 215 Source : InfoDALo (restitution TS1, données du 18 février 216) SUIVI D ACTIVITE ACTIVITE 215 Logement Hébergement Synthèse totale "logement" "logement" prises Dont nombre de logement et urgents)

Plus en détail

Les Français et la biodiversité. Module Opinion de l'epiq

Les Français et la biodiversité. Module Opinion de l'epiq Les Français et la biodiversité Module Opinion de l'epiq Sommaire 1. La préservation de la biodiversité : un combat important pour les Français 2. Une actualité connue et dont l impact est bien identifié

Plus en détail

IMMATRICULATIONS TRACTEURS STANDARDS Toutes marques par département

IMMATRICULATIONS TRACTEURS STANDARDS Toutes marques par département Region ALSACE- CHAMPAGNE- ARDENNE- LORRAINE AQUITAINE- LIMOUSIN- POITOU- CHARENTES AUVERGNE- RHONE-ALPES IMMATRICULATIONS TRACTEURS STANDARDS Toutes marques par département Octobre Octobre 2015 Cumul Janvier

Plus en détail

Site 4 : 4 communes du PNR Scarpe-Escaut Document de travail

Site 4 : 4 communes du PNR Scarpe-Escaut Document de travail Site 4 : 4 communes du PNR Scarpe-Escaut Document de travail Sommaire A retenir... 2 1. Périmètre d étude... 3 2. L occupation du sol du territoire des 4 communes du PNR Scarpe-Escaut... 4 2.1. L occupation

Plus en détail

Forte hétérogénéité des prix des terrains à bâtir

Forte hétérogénéité des prix des terrains à bâtir Analyses n 11 Janvier 2017 Forte hétérogénéité des prix des terrains à bâtir En 2015, en Nouvelle-Aquitaine, 8 217 particuliers ont acheté un terrain pour faire construire une maison individuelle. Le prix

Plus en détail

Suivi de la Demande Touristique

Suivi de la Demande Touristique Suivi de la Demande Touristique Année 2013 Synthèse Aquitaine 1 Sommaire 1 Le marché touristique Français 3 2 L Aquitaine : les principaux enseignements 4 3 Synthèse 4 Tableaux de résultats 1.Profil sociodémographique

Plus en détail

Bilan statistique des EPCI à fiscalité propre au 1 er janvier 2014

Bilan statistique des EPCI à fiscalité propre au 1 er janvier 2014 Bilan statistique des EPCI à fiscalité propre au 1 er janvier 2014 SOMMAIRE 1 Evolution des EPCI à fiscalité propre depuis 2002 2 Répartition des groupements par nombre de communes regroupées 3 Répartition

Plus en détail

Résultats dans les exploitations du Réseau R

Résultats dans les exploitations du Réseau R Optimiser ses pratiques pour s adapter à la conjoncture en production équine 4 ème journée du Réseau Économique de la Filière Équine - 19 janvier 211 Résultats 27-29 29 dans les exploitations du Réseau

Plus en détail

Gironde.

Gironde. 2010 Gironde Votre service départemental 16 avenue de Chavailles 33525 Bruges Cédex Tél. : 05 56 69 29 99 Fax : 05 56 39 59 84 www.saferaa.fr www.proprietes-rurales.com Un marché foncier en légère hausse

Plus en détail

Répertoire ( / /85)

Répertoire ( / /85) Agriculture ; Direction générale de l'enseignement et de la recherche ; Service enseignement ; Sous-direction de l'enseignement technique ; Bureau examens, concours (1970-1984) Répertoire (19860147/1-19860147/85)

Plus en détail

AOÛT Mises en vente, ventes. Source : SOeS, ECLN. Cumul sur quatre. trimestres. 2015T3 à

AOÛT Mises en vente, ventes. Source : SOeS, ECLN. Cumul sur quatre. trimestres. 2015T3 à D A Essentiel T A L A B Commercialisation des logements neufs Résultats au deuxième trimestre 216 AOÛT 216 Au deuxième trimestre 216, 33 1 logements neufs ont été réservés, soit 18,7 % de plus qu au deuxième

Plus en détail

Comptes administratifs des départements

Comptes administratifs des départements Comptes administratifs des départements Répertoire numérique détaillé du versement 20080577 établi par François Danhiez pour le Département des études et des statistiques locales Première édition électronique

Plus en détail

Les vins de Champagne chez les cavistes : Référencements et prix en 2013

Les vins de Champagne chez les cavistes : Référencements et prix en 2013 Les vins de Champagne chez les cavistes : Référencements et prix en 2013 Méthodologie : réactualisation des fichiers par veille en ligne et enquêtes téléphoniques : 3 035 réponses exploitables, relevées

Plus en détail

Porter à connaissance foncier du Psader

Porter à connaissance foncier du Psader Porter à connaissance foncier du Psader Réunion de restitution 30 septembre 2013 Service Départemental de la Drôme 85 rue de la forêt BP 150 26 905 VALENCE Cedex 09 04 75 41 51 33 direction@safer26.com

Plus en détail

Enquête CET. Présentation

Enquête CET. Présentation Enquête CET Présentation Les décrets n 2008-454 et 2008-455 du 14 mai 2008 ont prévu la possibilité d'indemniser les jours épargnés au 31 décembre 2007 sur un CET. Le décre n 2008-456 du 14 mai 2008 a

Plus en détail

Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction. GIE Réseau des CERC

Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction. GIE Réseau des CERC Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction Comparaisons inter-régionales Premiers éléments du bilan 2014 et rétrospective des trois dernières années Février 2015 Conjoncture de la filière

Plus en détail

TAUX DE CHOMAGE LOCALISE PAR DEPARTEMENT ET ZONE D EMPLOI Situation au 1 er trimestre 2015

TAUX DE CHOMAGE LOCALISE PAR DEPARTEMENT ET ZONE D EMPLOI Situation au 1 er trimestre 2015 TAUX DE CHOMAGE LOCALISE PAR DEPARTEMENT ET ZONE D EMPLOI Situation au 1 er trimestre 2015 En Lorraine, le taux de chômage au 1 er trimestre 2015 s établit à 10,5 %, en baisse de 0,2 point par rapport

Plus en détail

Appartements : le niveau des réservations toujours à la hausse

Appartements : le niveau des réservations toujours à la hausse COMMISSARIAT GENERAL AU DEVELOPPEMENT DURABLE n 768 Mai 2016 Commercialisation des logements neufs Résultats au premier trimestre 2016 Au premier trimestre 2016, 28 600 logements neufs ont été réservés,

Plus en détail

Statistiques trimestrielles PTZ

Statistiques trimestrielles PTZ RÉPARTITIONS RÉGIONALE ET DÉPARTEMENTALE - EFFECTIFS Sous Région Neuf quotité de HLM travaux tranche 1 tranche 2 tranche 3 individuel collectif 1-2 3 ou plus Ardennes 43 21 22 0 10 4 29 43 0 18 25 Aube

Plus en détail

Taux d occupation moyen de la saison d été (mois de mai à septembre) 20,0 1 étoile 2 étoiles 3 étoiles 4 étoiles total

Taux d occupation moyen de la saison d été (mois de mai à septembre) 20,0 1 étoile 2 étoiles 3 étoiles 4 étoiles total Direction du Tourisme Saison d été 2008 Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques Hôtellerie de plein air Résultats définitifs - Décembre 2008 Une bonne saison

Plus en détail

L emploi des seniors. En Franche-Comté. DRTEFP de Franche-Comté

L emploi des seniors. En Franche-Comté. DRTEFP de Franche-Comté L emploi des seniors En Franche-Comté 1 35 % de la population franc-comtoise a 50 ans et plus Répartition de la population totale en Franche-Comté 900000 Evolution de la population totale de Franche-Comté

Plus en détail

ÉTUDE : OÙ LES FRANÇAIS ONT-ILS DÉMÉNAGÉ EN 2016?

ÉTUDE : OÙ LES FRANÇAIS ONT-ILS DÉMÉNAGÉ EN 2016? ÉTUDE : OÙ LES FRANÇAIS ONT-ILS DÉMÉNAGÉ EN 2016? 0 SOMMAIRE 1. MÉTHODOLOGIE... 2 2. CLASSEMENT DES RÉGIONS DE FRANCE PAR LEUR TAUX ENTRANT... 3 2.1. NOUVEAU DÉCOUPAGE ADMINISTRATIF... 3 2.2. ANCIEN DÉCOUPAGE

Plus en détail

Entreprises et emploi en Pays de la Loire

Entreprises et emploi en Pays de la Loire Juin 215 Service "Études, Statistiques, Évaluation" (ESE) Entreprises et emploi en Pays de la Loire Principaux indicateurs de conjoncture 4e trimestre 214 BAROMÈTRE REGIONAL (évolutions sur un an) Emploi

Plus en détail

1.4. L'activité et l'emploi. La santé observée dans les régions de France

1.4. L'activité et l'emploi. La santé observée dans les régions de France L'activité et l'emploi 1.4 Le contexte En 1993, la France compte 25 millions de personnes exerçant une activité professionnelle ou à la recherche d un emploi. Depuis 1975, leur nombre a augmenté de près

Plus en détail

1 ER BAROMÈTRE EXPLORE DU LOGEMENT COLLECTIF. 24/06/ ème Speed Dating du Logement ARKEA

1 ER BAROMÈTRE EXPLORE DU LOGEMENT COLLECTIF. 24/06/ ème Speed Dating du Logement ARKEA 1 ER BAROMÈTRE EXPLORE DU LOGEMENT COLLECTIF Produire et diffuser de l information BtoB à haute valeur ajoutée par la surveillance des marchés, des acteurset des territoires Création 1997 Couverture nationale

Plus en détail

Répertoire ( / /87)

Répertoire ( / /87) Agriculture ; Direction générale de l'enseignement et de la recherche ; Service enseignement ; Sous-direction de l'enseignement technique ; Bureau examens, concours (1970-1987) Répertoire (19900558/1-19900558/87)

Plus en détail

Le prix des terrains à bâtir en Poitou-Charentes en 2012

Le prix des terrains à bâtir en Poitou-Charentes en 2012 DREAL Poitou-Charentes Chiffres et statistiques n 2014-06 Juin 2014 Le prix des terrains à bâtir en Poitou-Charentes en 2012 MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Caractéristiques et spécificités des personnels territoriaux au 31/12/2012 par type d employeurs et par région

Caractéristiques et spécificités des personnels territoriaux au 31/12/2012 par type d employeurs et par région Observatoire de la FPT Mai 2015 Caractéristiques et spécificités des personnels territoriaux au 31/12/2012 par type d employeurs et par région Au 31 décembre 2012, 1 842 300 agents travaillent au sein

Plus en détail

Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire (DEO)?

Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire (DEO)? Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire (DEO)? Rapport d étude 2013 Baromètre DEO 2013 TNS Sofres 1 Sommaire 1 Contexte 2 Synthèse 3 Rappel des questions clés 4 Résultats 4.1 Mesurer la

Plus en détail

Méthodologie de classification des zones de mise en œuvre des mesures destinées à favoriser une meilleure répartition des orthophonistes libéraux

Méthodologie de classification des zones de mise en œuvre des mesures destinées à favoriser une meilleure répartition des orthophonistes libéraux Méthodologie de classification des zones de mise en œuvre des mesures destinées à favoriser une meilleure répartition des orthophonistes libéraux Notice explicative La notice ci-après détermine la méthodologie

Plus en détail

HAUSSE DES PRIX DE L ANCIEN TOUJOURS PLUS RAPIDE RENFORCEMENT DE LA HAUSSE DES PRIX DU NEUF

HAUSSE DES PRIX DE L ANCIEN TOUJOURS PLUS RAPIDE RENFORCEMENT DE LA HAUSSE DES PRIX DU NEUF HAUSSE DES PRIX DE L ANCIEN TOUJOURS PLUS RAPIDE Les prix des logements anciens augmentent de plus en plus rapidement. En juillet, les prix signés étaient en progression de 4.5 % sur un an, contre + 1.6

Plus en détail

Juillet 2016 N 1607 L actualité en chiffres Juillet 2012 Hausse du revenu agricole en 2015 dans un contexte sectoriel agité (crise de l élevage)

Juillet 2016 N 1607 L actualité en chiffres Juillet 2012 Hausse du revenu agricole en 2015 dans un contexte sectoriel agité (crise de l élevage) Analyses et FOCUS Perspectives Les comptes Economie de l Agriculture Agricole Juillet 16 N 17 L actualité en chiffres Juillet 12 Hausse du revenu agricole en 15 dans un contexte sectoriel agité (crise

Plus en détail

LA CLIENTÈLE AMÉRICAINE EN 2012

LA CLIENTÈLE AMÉRICAINE EN 2012 LA CLIENTÈLE AMÉRICAINE EN 2012 (Sources : INSEE - DGCIS, enquête de fréquentation hôtellerie ; Gîtes de France, services de réservation départementaux) La fréquentation américaine dans les hébergements

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 17 au 21 février 2014 n 150 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 17 au 21 février 2014 n 150 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 17 au 21 février 214 n 15 SOMMAIRE FRANCE 1. Financement des grandes entreprises en février 214 : amélioration de la situation de trésorerie d exploitation 2. Créations d entreprise

Plus en détail

La construction neuve de logements en Nouvelle-Aquitaine en 2016

La construction neuve de logements en Nouvelle-Aquitaine en 2016 Analyses n 14 Mai 2017 La construction neuve de en Nouvelle-Aquitaine en 2016 Après quatre années de repli, reprise amorcée des mises en chantier de La construction neuve de Les autorisations en progression

Plus en détail

LA CLIENTÈLE AMÉRICAINE EN 2013

LA CLIENTÈLE AMÉRICAINE EN 2013 LA CLIENTÈLE AMÉRICAINE EN 2013 (Sources : INSEE - DGE, Enquête de Fréquentation Hôtelière ; Gîtes de France, centrales départementales de réservation) P.1 La fréquentation américaine dans les hébergements

Plus en détail

Remboursement d'une fraction de la TIPP sur le gazole utilisé par les exploitants de transport public en commun de voyageurs

Remboursement d'une fraction de la TIPP sur le gazole utilisé par les exploitants de transport public en commun de voyageurs Bulletin officiel des douanes Remboursement d une fraction de la TIPP sur le gazole utilisé par les véhicules routiers de 7, 5 tonnes et plus, destinés au transport de marchandises. Remboursement d'une

Plus en détail

D A T A L A B. Tableau de bord : solaire photovoltaïque Deuxième trimestre 2016 AOÛT 2016

D A T A L A B. Tableau de bord : solaire photovoltaïque Deuxième trimestre 2016 AOÛT 2016 D A Essentiel T A L A B Tableau de bord : solaire photovoltaïque Deuxième trimestre 216 AOÛT 216 La puissance du parc solaire photovoltaïque français s élève à 6 911 MW fin juin 216. Celle des installations

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Décret n o 2016-498 du 22 avril 2016 modifiant le décret n o 2015-871 du 16 juillet 2015 relatif

Plus en détail

Objet : Classement des départements et des ligues par taux de pénétration Saison

Objet : Classement des départements et des ligues par taux de pénétration Saison NOTE Objet : Classement des départements et des ligues par taux de pénétration Saison 2015-2016 Secteur Licences, 19 janvier 2017 Liste de diffusion : Conseil d Administration, ligues, comités, siège,

Plus en détail