LIVRE VERT SUR LA MOBILITE DES JEUNES APPRENANTS DANS L UNION EUROPENNE CONTRIBUTION DE LA REGION PAYS DE LA LOIRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LIVRE VERT SUR LA MOBILITE DES JEUNES APPRENANTS DANS L UNION EUROPENNE CONTRIBUTION DE LA REGION PAYS DE LA LOIRE"

Transcription

1 LIVRE VERT SUR LA MOBILITE DES JEUNES APPRENANTS DANS L UNION EUROPENNE CONTRIBUTION DE LA REGION PAYS DE LA LOIRE Cette contribution a été réalisée après consultation des acteurs du territoire des Pays de la Loire, en particulier les Centres de Formation d Apprentis et les universités. 1. Préparer une période de mobilité 1.1. Information et orientation Comment améliorer la disponibilité d'informations et de conseils en matière de mobilité? A l occasion des forums d informations dans les universités, celles-ci pourraient inviter leurs partenaires internationaux pour présentation des offres de formation à l étranger Sensibilisation et motivation Comment mieux sensibiliser les jeunes aux avantages de la mobilité et les inciter à en tirer parti? Comment faut-il procéder pour garantir un effet maximal? Il importe de commencer dès l école primaire à éduquer à la citoyenneté européenne et à permettre l apprentissage des langues. Des périodes de mobilité créditée dans les cursus devraient être obligatoires. Les autres moyens de sensibilisations consisteraient à : - évaluer les apports concrets de la mobilité pour les jeunes - stimuler la curiosité sur «l ailleurs et l autre» - promouvoir la mobilité virtuelle - multiplier les occasions de «chocs culturels» Quels sont, à votre sens, les principaux obstacles qui freinent la motivation des jeunes à séjourner à l'étranger? La méconnaissance des modes de vie en Europe, la faible attractivité des cours de langue ou la faiblesse du niveau de langue sont des obstacles. Le coût (voyage, séjour) constitue également un frein Langues et culture Quels sont les meilleurs moyens pour surmonter les obstacles linguistiques et culturels à la mobilité? Les moyens utiles envisageables sont : - l organisation en amont de rencontres européennes, de séjours linguistiques de courte durée sur des thèmes spécifiques tels que le sport, la cuisine, la musique, la géographie. - L offre de cours de langues et de conférences sur la culture 1.4. Aspects juridiques Quels sont les principaux obstacles juridiques à la mobilité que vous avez rencontrés? Pouvez-vous donner des exemples de bonnes pratiques pour surmonter les obstacles juridiques à la mobilité? Au plan juridique, il est important de bien informer les étudiants sur les différents types d assurance.

2 Des difficultés sont rencontrées en matière de reconnaissance des diplômes obtenus à l étranger ou obtenus dans le cadre de doubles diplômes par le ministère de l Enseignement Supérieur en France Portabilité des aides et prêts Quels types d'obstacles avez-vous rencontrés concernant la portabilité des aides et des prêts et l'accès aux prestations? Il manque un interlocuteur unique qui coordonnerait le montage des dossiers La mobilité depuis et vers l'union Que reste-t-il à faire pour favoriser la mobilité vers et depuis l'union? Comment faut-il procéder? La signature d accords bilatéraux entre établissements pour «sécuriser» les mobilités auprès des étudiants devrait être encouragée, le montant des bourses ERASMUS devrait être augmenté. Pour la mobilité vers la France, le développement de formations en langues étrangères (anglais, espagnol..) avec une concentration sur des cours FLE (Français Langue étrangère) pour la vie courante de l étudiant serait bénéfique. Les mesures suivantes favoriseraient également la mobilité : - diversifier les modes de financement des projets de mobilité - identifier les objectifs de mobilité recherchés : séjour découverte, mobilités culturelles ou citoyennes (ex : émergence d une identité européenne), expériences pré-professionnelles, - élargir la gamme des soutiens publics au-delà de la mobilité de formation à différentes formules de mobilité (voyages culturels, séjours linguistiques, ). Préparation de la période de mobilité et assurance de la qualité Quelles mesures permettraient de garantir la qualité de la période de mobilité? Les partenariats institutionnels entre plusieurs régions ont l avantage de permettre un accompagnement de manière pérenne entre les structures d accueil et d envoi et d aider à la mise en place d actions de préparation des périodes de mobilité. A titre d exemple, la Région Pays de la Loire a depuis 1992 un accord de coopération avec le Land allemand du Schleswig- Holstein. Depuis 2002, un programme de stages pour apprentis dans le secteur de la restauration s est développé entre les 2 régions. Dans ce cadre, les actions de préparation à la mobilité ont été expérimentées avec des résultats positifs, telles que : - La préparation du métier : les organismes de formation d accueil mettent en place des modules, à savoir une description précise des tâches que le stagiaire devra réaliser. Cette modularisation a pour finalité la certification par un diplôme ou un titre homologué par l Etat et garantit une certaine qualité de formation - La connaissance de l entreprise d accueil : les organismes d accueil font l objet de fiches d identité transmises aux jeunes sous forme de répertoire des entreprises. Ces fiches exposent les caractéristiques de l entreprise, les attentes de celles-ci aux jeunes, et celles des organismes de formation aux entreprises pour l accueil des jeunes. - La préparation linguistique : optimisation de la préparation linguistique avant l échange par l édition d un glossaire de 50 pages environ sur le secteur de l hôtellerie-restauration Au niveau des universités : -Une intégration pédagogique du semestre d étude à l étranger dans un programme de l établissement français (Exemple : master co-construit en co-diplomation avec une université européenne) ; - la définition des objectifs d apprentissage (validation des choix de cours avant le départ, validation de la mission de stage avant le départ ) ; - un contact avec les étudiants pendant le séjour ; - un bilan de séjour sous forme de rapport, partages de l expérience avec les futurs étudiants en mobilité.

3 Enfin, l établissement, la normalisation et la diffusion d un modèle standard à minima de convention de stage type (entreprise/établissement/jeune) pour les étudiants effectuant un séjour professionnalisant dans le cadre de leur formation amélioreraient la qualité de la période de mobilité Inclure les groupes défavorisés Quelles sont les principales difficultés rencontrées par les groupes défavorisés en matière de mobilité à des fins d'apprentissage? Les principales difficultés sont : L impossibilité d accueillir, en retour, un jeune dans les familles ; la faible connaissance linguistique des jeunes ; les difficultés financières. Le désir de mobilité n est pas spontané, il faut susciter l envie de mobilité par les moyens suivants - mobiliser les établissements de formation, sensibiliser formateurs et enseignants. - lever les réticences des jeunes et des familles - la mobilité à «portée de main», simplicité d accès grâce et via les établissements de formation 2. Pendant et après le séjour 2.1. Tutorat et intégration dans le milieu d accueil Pouvez-vous fournir des exemples concrets de bonnes pratiques dans ce domaine? L université de Nantes, grâce à un soutien financier de la région des Pays de la Loire, propose une initiation linguistique et culturelle à un certain nombre de langues MODIMES (moins dites, moins enseignées). L étudiant peut suivre 48h de préparation en Norvégien, turc, polonais dispensées par des tuteurs étudiants originaires de ces pays étudiant à l université de Nantes. L étudiant nantais peut ainsi diversifier sa mobilité vers ces pays souvent moins «attractifs» en Europe en raison des difficultés linguistiques ou du décalage culturel. L expérience est très concluante et nous amène à reproduire le dispositif. Par ailleurs, pour les étudiants entrants, des cours de français langue étrangère sont dispensés à l IRFFLE (Institut de Recherche et de Formation en Français Langue Etrangère) : cours intensifs pour les étudiants débutants et cours du soir gratuits pour tous les étudiants Erasmus en soutien de leurs cours dans les UFR de l Université. L université de Nantes a mis un place un système de «guichet unique» pour tous les étudiants étrangers entrant, à la Maison des Echanges Internationaux et de la Francophonie (Pôle International de l Université de Nantes). L étudiant y trouve un premier contact d un tuteur (ancien étudiant étranger lui-même) qui le guide dans ses démarches administratives, de scolarité et pratiques. Des visites de campus sont également organisées dans ce cadre là. Par ailleurs, l Université de Nantes soutient l association des étudiants étrangers de l Université de Nantes, Autour du Monde dont les locaux se trouvent au Pôle International. Cette association forte de 400 membres prépare des soirées d accueil, de parrainages, d intégration des étudiants étrangers en les mettant en contact avec les étudiants de l Université de Nantes tout au long de l année à travers des visites, cafés polyglottes, soirées internationales 2.2. Reconnaissance et validation La validation et la reconnaissance des apprentissages formels et non formels restent-elles, selon votre expérience, des obstacles majeurs à la mobilité? Oui, tout engagement dans un service civil européen devrait être reconnu par des crédits dans le cursus de l étudiant ou du jeune professionnel. 3. Un nouveau partenariat pour la mobilité 3.1. Mobiliser les acteurs et les ressources

4 Quels sont les moyens de mieux mobiliser l'ensemble des acteurs et des ressources au niveau national, régional et local en faveur de la mobilité des jeunes? Pouvez-vous fournir des exemples de partenariats territoriaux réussis? La Région Pays de la Loire a conclu un partenariat très réussi dans le domaine de la mobilité des jeunes travailleurs. Elle a conclu une convention avec la CRCI (Chambre Régionale de Commerce et d Industrie) afin d inciter les entreprises des Pays de la Loire à recruter de jeunes Volontaires Internationaux en Entreprises (VIE) pour des expériences en Europe et à l international. La Région confie les crédits à la CRCI qui ensuite contractualise avec Ubi France pour le recrutement des jeunes. Le dispositif VIE de la Région Pays de la Loire permet de financer la totalité des indemnités du volontaire pendant 12 mois Ce partenariat est particulièrement réussi. Son effet de levier pour les PME est illustré par l évolution du nombre de VIE : - en 2004, 17 VIE ligériens étaient en poste à l étranger, - en 2009, ils sont 140 œuvrant pour le compte des entreprises régionales. Le nombre d entreprises ayant recours aux VIE place les Pays de la Loire au 3 ème rang du palmarès des régions (après Ile-de- France et Rhône-Alpes). 70% des missions financées sur 1 an sont reconduites 1 an sans l aide régionale, ce qui est un indicateur de l intérêt du dispositif VIE une fois que l entreprise l a testé. Concernant les missions terminées (statistiques sur environ 120 contrats) : 50% ont conduit à l embauche du jeune VIE par l entreprise 15% ont fait l objet d une offre d embauche déclinée par le jeune 20% ont permis l embauche du jeune par une autre entreprise 30% sans suite immédiate pour le jeune VIE Si le dispositif est sans conteste un tremplin pour l emploi des jeunes, les VIE sont bien souvent des personnes très formées avec expérience, qui auraient donc pour la plupart réussi à s insérer professionnellement. Pouvez-vous fournir des exemples intéressants et des idées novatrices concernant le financement de la mobilité des jeunes? La Région des Pays de la Loire et l ambassade de France en Inde co-financent un programme de tuteurs de FLE (Français Langue Etrangère) en Inde dans lequel, en plus des cours de langues, les jeunes tuteurs font la promotion des établissements ligériens auprès des universités indiennes. La ville de Nantes finance un programme «jeune ambassadeur» permettant à un étudiant de représenter cette ville auprès des jeunes dans les villes jumelées avec Nantes en Europe et dans le reste du monde. La Région Pays de la Loire a développé une politique de bourses de mobilité. (Cf fiche programme Envoléo ci jointe et fiche programme bourse d accueil des étudiants étrangers préparant un double diplôme en région des Pays de la Loire) Un engagement plus actif du monde de l'entreprise Comment inciter les entreprises à s'engager davantage dans la mobilité des jeunes? Les moyens pourraient être : - octroyer un label de partenaire privilégié aux entreprises qui accueillent chaque année des stagiaires. - pour les jeunes qui ont la possibilité de prolonger leur période de mobilité par un contrat de travail, assurer à l entreprise que le centre de formation peut servir de référence et intervenir à tout moment afin de faciliter son séjour et résoudre tout problème éventuel.

5 3.3. Réseaux et jumelages virtuels Comment utiliser au mieux les TIC afin d'offrir des possibilités de mobilité virtuelle utiles pour enrichir la mobilité «physique»? Le principe du jumelage virtuel peut-il être utilisé dans d'autres domaines d'apprentissage comme le bénévolat ou la formation professionnelle? Il conviendrait de promouvoir la mobilité virtuelle (mise en réseau des établissements, création de forums, visioclasses, correspondants électroniques, ) Accroître l'engagement des «multiplicateurs» Y a-t-il lieu d'accorder davantage de soutien et de place aux possibilités de mobilité des «multiplicateurs» (enseignants, formateurs, travailleurs socio-éducatifs, etc.) dans le cadre des programmes européens? Quels sont, selon vous, les principaux obstacles à un engagement accru des enseignants et des formateurs en faveur de la mobilité? Les obstacles sont : le manque de moyens humains et financiers, les lacunes linguistiques chez les enseignants nonlinguistes, le manque de reconnaissance de la mobilité dans l avancement de carrière notamment Objectifs en matière de mobilité Les objectifs vous paraissent-ils constituer des outils utiles pour définir une stratégie en matière de mobilité et, si oui, à quel niveau doivent-ils être définis (européen, national, institutionnel, sectoriel, etc.)? Les objectifs doivent être définis au niveau : - institutionnel (université, rectorat), - puis régional (soutien mobilité entrante et sortante, et liens avec les entreprises pour les VIE) - et national (reconnaissance des crédits européens, reconnaissance des diplômes en co-habilitation avec d autres universités européennes, valorisation de l apprentissage des langues à l école.)

Contribution des Jeunes Européens-France au livre vert sur la promotion de la mobilité des jeunes à des fins d apprentissage

Contribution des Jeunes Européens-France au livre vert sur la promotion de la mobilité des jeunes à des fins d apprentissage Contribution des Jeunes Européens-France au livre vert sur la promotion de la mobilité des jeunes à des fins d apprentissage La contribution apportée par les Jeunes Européens-France se base : - D une part

Plus en détail

Contribution du Président de la Région Bretagne au livre vert sur la mobilité de la Commission européenne (novembre 2009)

Contribution du Président de la Région Bretagne au livre vert sur la mobilité de la Commission européenne (novembre 2009) Contribution du Président de la Région Bretagne au livre vert sur la mobilité de la Commission européenne (novembre 2009) Objectifs inscrits dans le livre vert 1) Préparer une période de mobilité Remarques

Plus en détail

Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014. Se saisir des outils formation

Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014. Se saisir des outils formation Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014 Se saisir des outils formation Sylvie Bocquet Chef de service Animation Territoriale» Direction de la Formation Permanente

Plus en détail

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC o CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA CREATION D UN CENTRE D'EXCELLENCE FRANCO xxxxxxxxxxxx DE FORMATION AUX METIERS DE XXXXXXXXXX LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC A) MISSION

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

STAGE à L'ETRANGER. FAQ de la STS CI du lycée Alain Borne -Montélimar

STAGE à L'ETRANGER. FAQ de la STS CI du lycée Alain Borne -Montélimar STAGE à L'ETRANGER FAQ de la STS CI du lycée Alain Borne -Montélimar Où partir? Choisir le pays : Dans une entreprise située À L'ÉTRANGER soit dans un pays de l'union Européenne soit dans un pays Hors

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR LA MOBILITE

PLAN D ACTION POUR LA MOBILITE PLAN D ACTION POUR LA MOBILITE La mobilité constitue une des priorités de l Europe que nous construisons : - elle contribue, pour toute personne en mobilité, à un sentiment d appartenance à l Europe, à

Plus en détail

Guide pour la rédaction du compte-rendu des activités au titre du Service Civique

Guide pour la rédaction du compte-rendu des activités au titre du Service Civique Guide pour la rédaction du compte-rendu des activités au titre du Service Civique A l attention des organismes agréés au titre de l engagement de Service Civique ayant recruté des volontaires avant le

Plus en détail

Formation professionnelle: réflexions de base

Formation professionnelle: réflexions de base Formation professionnelle: réflexions de base Édition 2015 PAGE 2 DOCUMENT DE POSITION La formation professionnelle est une clé essentielle du développement qualitatif de l accueil extrafamilial. En sa

Plus en détail

QUAI D ORSAY - ENTREPRISES PROGRAMME DE BOURSES COFINANCEES CGGVERITAS / MAEE 2011-2012 APPEL A CANDIDATURES

QUAI D ORSAY - ENTREPRISES PROGRAMME DE BOURSES COFINANCEES CGGVERITAS / MAEE 2011-2012 APPEL A CANDIDATURES APPEL A CANDIDATURES A lire attentivement avant de remplir le dossier de candidature à une bourse cofinancée CGGVeritas / MAEE Le ministère français des Affaires étrangères et européennes (MAEE) et CGGVeritas

Plus en détail

ERASMUS+ 2014-2020. ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation. 12 février 2015 UM5 Rabat

ERASMUS+ 2014-2020. ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation. 12 février 2015 UM5 Rabat ERASMUS+ 2014-2020 ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation 12 février 2015 UM5 Rabat INTRODUCTION Le programme Erasmus + soutient les EES afin de réaliser des projets

Plus en détail

d été 2014 Parcours diplômant DAMOCE Modules à la carte du Centre de langue française de la CCI Paris Île-de-France Du 30 juin au 18 juillet 2014

d été 2014 Parcours diplômant DAMOCE Modules à la carte du Centre de langue française de la CCI Paris Île-de-France Du 30 juin au 18 juillet 2014 Université d été 2014 du Centre de langue française de la CCI Paris Île-de-France Paris Du 30 juin au 18 juillet 2014 Professionnels du français langue étrangère - Enseignants - Managers ou futurs managers

Plus en détail

Le Conseil Régional de Lorraine

Le Conseil Régional de Lorraine Le Conseil Régional AUX PETITS SOINS Lycéens Apprentis Étudiants Toutes les aides prescrites pour la Rentrée 2013! édito Le Conseil Régional aux petits soins... Une Lorraine qui soigne sa jeunesse Lycéens,

Plus en détail

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification formation qualification motivation emploi Devenez Technicien conseil en prestations familiales La Caisse d'allocations familiales de Paris vous propose une formation une qualification un emploi La Caf

Plus en détail

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS becret OGER INTERNATIONAL [Sélectionnez la date] Service Ressources Humaines OGER INTERNATIONAL Avril 2012 PREAMBULE Constatant que le taux d emploi des 55-64

Plus en détail

SCIENCES ET TECHNOLOGIES

SCIENCES ET TECHNOLOGIES UNIVERSITÉ DE BRETAGNE SUD SERVICE DES AFFAIRES INTERNATIONALES DEMANDES D ADMISSION PRÉALABLE BP 92116-56 321 LORIENT Cédex France Tel : +33 2 97 87 66 70 Site : www.univ-ubs.fr PHOTO D IDENTITÉ DOSSIER

Plus en détail

MOBILITE INTERNATIONALE

MOBILITE INTERNATIONALE MOBILITE INTERNATIONALE 1. ORGANIGRAMME Anne France Malvache (Directrice de l ISTC) : anne france.malvache@istc.fr Olivier Garnier (Directeur des études et Relations Internationales) : olivier.garnier@istc.fr

Plus en détail

MASTER 2 ème Année 2014-2015

MASTER 2 ème Année 2014-2015 DOSSIER DE CANDIDATURE MASTER 2 ème Année 2014-2015 ETUDIANT FRANÇAIS RESSORTISSANT DE L UNION EUROPEENNE, TITULAIRE D UN DIPLOME FRANÇAIS OU EQUIVALENT MASTER : Droit Economie Gestion Mention : Gouvernance

Plus en détail

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique APPEL D OFFRES N 01/2015/IE Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique ACCORD CADRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) ARTICLE 1 OBJET DE L ACCORD CADRE Le présent accord-cadre

Plus en détail

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique APPEL D OFFRES N 01/2015/IE Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique ACCORD CADRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) ARTICLE 1 OBJET DE L ACCORD CADRE Le présent accord-cadre

Plus en détail

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES.

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. I. Stages de M1. A. Calendrier et description. Le stage se décompose en deux parties,

Plus en détail

Règlement des départs en semestre d études à l étranger. avec validation d expériences

Règlement des départs en semestre d études à l étranger. avec validation d expériences Règlement des départs en semestre d études à l étranger avec validation d expériences Qui peut partir et à quel niveau? En TC4, si l étudiant a validé au minimum 18 UV à l issue du TC03. En GX1, si l étudiant

Plus en détail

PROGRAMME EIFFEL VADE-MECUM 2015

PROGRAMME EIFFEL VADE-MECUM 2015 PROGRAMME EIFFEL VADE-MECUM 2015 Le programme de bourses Eiffel comporte deux volets : - un volet master qui permet de financer une formation diplômante de niveau master de 12 à 36 mois ; - un volet doctorat

Plus en détail

ENTREPRISES, REJOIGNEZ L INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE. Ecole reconnue par l Etat

ENTREPRISES, REJOIGNEZ L INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE. Ecole reconnue par l Etat Ecole Supérieure de Commerce et de Marketing ENTREPRISES, REJOIGNEZ L INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE Ecole reconnue par l Etat Choisissez l ISTEC L ISTEC en chiffres 930 étudiants 50 ans d expérience 3 000

Plus en détail

LES EGCiales 2011 CONCOURS NATIONAL DE NEGOCIATION COMMERCIALE A L ESC SAINT-ETIENNE DOSSIER DE PRESSE

LES EGCiales 2011 CONCOURS NATIONAL DE NEGOCIATION COMMERCIALE A L ESC SAINT-ETIENNE DOSSIER DE PRESSE LES EGCiales 2011 CONCOURS NATIONAL DE NEGOCIATION COMMERCIALE A L ESC SAINT-ETIENNE DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE Communiqué de presse Fiche technique du concours Présentation du réseau EGC Les partenaires

Plus en détail

La Région Centre accompagne les jeunes en Europe. Parcours d Europe. www.regioncentre.fr

La Région Centre accompagne les jeunes en Europe. Parcours d Europe. www.regioncentre.fr Parcours d EUROPE 2013-2014 La Région Centre accompagne les jeunes en Europe Parcours d Europe www.regioncentre.fr www.regioncentre.fr Parcours d EUROPE 2013-2014 De plus en plus de jeunes, lycéen(ne)s,

Plus en détail

Modèle STAGE 1. GROUPE CIBLE

Modèle STAGE 1. GROUPE CIBLE Modèle STAGE 1. GROUPE CIBLE Tout apprenti intéressé en formation initiale en école (FIE, par ex. écoles des métiers) Tout apprenti intéressé en formation professionnelle initiale, dont l entreprise formatrice

Plus en détail

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion Prix de l inclusion 2014 1ère édition Prix de l inclusion p.2 Sommaire Communiqué presse p.3 Le projet p.4 Les partenaires p.6 Porteur du projet p.7 Communiqué Le Prix de l inclusion souhaite encourager,

Plus en détail

VADEMECUM Masters internationaux Projets Masters conjoints Erasmus +

VADEMECUM Masters internationaux Projets Masters conjoints Erasmus + Dernière mise à jour : 09/12/14 Caroline Chu- DDR/Relations internationales VADEMECUM Masters internationaux Projets Masters conjoints Erasmus + Cette note s adresse aux enseignants de l EHESS qui souhaiteraient

Plus en détail

IPRO : UNE APPLICATION POUR L EMPLOI

IPRO : UNE APPLICATION POUR L EMPLOI IPRO : UNE APPLICATION POUR L EMPLOI 2 ème Conférence algéro-française de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Marseille 18-19 octobre 2011 CONTEXTE Septembre 2008, création du Bureau d Aide à l

Plus en détail

Fiche action 1. Information des jeunes sur les métiers de la mutualité

Fiche action 1. Information des jeunes sur les métiers de la mutualité Fiche action 1 Titre de l action: Information des jeunes sur les métiers de la mutualité - Faire connaître et promouvoir les métiers de la mutualité - Répondre aux besoins d embauche futurs - Améliorer

Plus en détail

LICENCE LETTRES PARCOURS LETTRES MODERNES APPLIQUEES

LICENCE LETTRES PARCOURS LETTRES MODERNES APPLIQUEES LICENCE LETTRES PARCOURS LETTRES MODERNES APPLIQUEES Plus d'infos Crédits ECTS : 180 / Durée : 3 ans / Niveau d'étude : BAC +3 Nature de la formation : Diplôme Stage : Facultatif unimes Composante Langues,

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

et vous Brochure d information à l usage des nouveaux bénéficiaires du RSA

et vous Brochure d information à l usage des nouveaux bénéficiaires du RSA et vous Brochure d information à l usage des nouveaux bénéficiaires du RSA Le revenu de solidarité active est une mission majeure du Conseil général des Hauts-de-Seine Le RSA? Le RSA a été créé pour vous

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE 2012-2013

DOSSIER DE CANDIDATURE 2012-2013 DOSSIER DE CANDIDATURE 2012-2013 PHOTO Pour étudiant français et ressortissant de l Union européenne MASTER : Droit et Économie Mention : Juriste d entreprise Commerce et Finance OU Relations de Travail

Plus en détail

Admission de stagiaires internationaux

Admission de stagiaires internationaux Admission de stagiaires internationaux Dossier de candidature à l Institut national du patrimoine Département des restaurateurs Nom Prénom Spécialité demandée Dates souhaitées du stage Université d origine

Plus en détail

Description Master General Management

Description Master General Management Description Master General Management L intérêt de ce master, qui s appuie sur un partenariat entre d un côté l école d ingénieur Polytech Annecy Chambéry et de l autre l Institut de Management de l Université

Plus en détail

Newsletter Animation de la Vie Sociale N 7 - Mai 2014

Newsletter Animation de la Vie Sociale N 7 - Mai 2014 6-5 JUIN - mars 2013 7 - Mai 2014 Titre 1 - Accès aux droits Expérimentation d'une labellisation de Relais Caf La Convention d Objectifs de Gestion 2013-2017 fixe comme au objectif aux CAF d améliorer

Plus en détail

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch Le projet QualiCarte a été initié par la Conférence suisse de la formation professionnelle en collaboration avec des organisations suisses du monde du travail, et plus particulièrement l Union suisse des

Plus en détail

Le guide RI 2015-2016. Partir à l étranger. M1 MEEF 1 er degré

Le guide RI 2015-2016. Partir à l étranger. M1 MEEF 1 er degré Le guide RI Partir à l étranger M1 MEEF 1 er degré ESPE Centre Val de Loire - 72, rue du Faubourg de Bourgogne - 45044 Orléans Cedex 1 Tél. : 02 38 49 26 00 / Fax : 02 38 49 26 53 www.univ-orleans.fr/espe

Plus en détail

OBTENIR UN DOUBLE DIPLÔME À L EISTI

OBTENIR UN DOUBLE DIPLÔME À L EISTI école d ingénieurs Mathématiques - Informatique Cergy-Pau www.eisti.fr OBTENIR UN DOUBLE DIPLÔME À L EISTI Mathématiques - Nouvelles Technologies Systèmes d Information - Finance Innovation - Management

Plus en détail

GOUVERNANCE PROPOSITIONS DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LES RELATIONS INTERNATIONALES POUR UNE IDENTITE INTERNATIONALE FORTE A L UNIVERSITE DE LIMOGES

GOUVERNANCE PROPOSITIONS DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LES RELATIONS INTERNATIONALES POUR UNE IDENTITE INTERNATIONALE FORTE A L UNIVERSITE DE LIMOGES PROPOSITIONS DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LES RELATIONS INTERNATIONALES POUR UNE IDENTITE INTERNATIONALE FORTE A L UNIVERSITE DE LIMOGES Le domaine des relations internationales doit être un élément fort du

Plus en détail

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN POLITIQUE : 5-12 Services éducatifs Entrée en vigueur : 19 avril 2011 (CC110419-10) TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

Plus en détail

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Démarche de valorisation du stage dans l élaboration du projet de l étudiant Définition : C est une démarche complémentaire du suivi de stage existant

Plus en détail

Erasmus pour tous. Qu est-ce qu Erasmus pour tous?

Erasmus pour tous. Qu est-ce qu Erasmus pour tous? Erasmus pour tous Qu est-ce qu Erasmus pour tous? Erasmus pour tous est le nouveau programme pour l éducation, la formation, la jeunesse et le sport proposé par la Commission européenne. Ce programme,

Plus en détail

Présentation du cursus Animateur de Cluster et de réseaux territoriaux Etat du 14 avril 2013

Présentation du cursus Animateur de Cluster et de réseaux territoriaux Etat du 14 avril 2013 MASTER ANIMATEUR DE CLUSTER ET DE RESEAUX TERRITORIAUX PRESENTATION DU DIPLOME FRANCO-ALLEMAND 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION ET COMPETENCES A ACQUERIR: Former des animateurs de cluster et de réseaux territoriaux

Plus en détail

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque PROFESSIONNALISATION, UN ENJEUX NATIONAL, UNE «PRIORITÉ» POUR LES CCI Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque année plus de 160 000 jeunes quittant le système scolaire

Plus en détail

Faites voir du pays à vos études

Faites voir du pays à vos études MOBILITÉ Présentation générale Faculté des sciences Faites voir du pays à vos études Bureau de la mobilité 13.10.2015 Présentation téléchargeable sur : www.unine.ch/mobilite -> documents des présentations

Plus en détail

AQUITAINE CAP MOBILITÉ PARTIR À L ÉTRANGER 16 SOLUTIONS POUR LA MOBILITÉ DES JEUNES 2015

AQUITAINE CAP MOBILITÉ PARTIR À L ÉTRANGER 16 SOLUTIONS POUR LA MOBILITÉ DES JEUNES 2015 AQUITAINE CAP MOBILITÉ PARTIR À L ÉTRANGER 16 SOLUTIONS POUR LA MOBILITÉ DES JEUNES 2015 POUR LA MOBILITÉ INTERNATIONALE DES JEUNES Vivre une expérience à l étranger représente un formidable atout tant

Plus en détail

Conseiller en insertion professionnelle

Conseiller en insertion professionnelle Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 05/01/2016. Fiche formation Conseiller en insertion professionnelle - N : 0076831 - Mise à jour : 07/12/2015 Conseiller en insertion

Plus en détail

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires)

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) Mission Jeunesse FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) La Ville d Angers effectue un travail d aide aux projets des jeunes par l intermédiaire de la mission jeunesse. Cette mission

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Conseil et développement agricole de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

PLATEFORME AQUITAINE CAP MOBILITE PLATEFORME AQUITAINE CAP MOBILITE : FORMATION DES REFERENTS

PLATEFORME AQUITAINE CAP MOBILITE PLATEFORME AQUITAINE CAP MOBILITE : FORMATION DES REFERENTS PLATEFORME AQUITAINE CAP MOBILITE PLATEFORME AQUITAINE CAP MOBILITE PRÉSENTATION : Groupement Solidaire INSUP et organismes spécialisés dans les programmes internationaux ACTIONS : Développer la mobilité

Plus en détail

Cursus scolaire avant le départ

Cursus scolaire avant le départ Depuis sa création en aout 2007, 326 participants sont partis dans le cadre du programme GO CAMPUS. CALVIN-THOMAS a effectué une enquête auprès des participants partis depuis au moins un an. Voici un compte-rendu

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Génie logiciel, système d'information de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Université de La Rochelle

Université de La Rochelle Université de La Rochelle Arts, Lettres, Langues MASTER Langues étrangères appliquées Langues, culture, affaires internationales - Amériques Objectifs de la formation Connaissances dispensées Le parcours

Plus en détail

Conseil d Administration

Conseil d Administration Conseil d Administration - Séance du 11 mars 2014 - Point n 5 de l ordre du jour Relations internationales - Déclaration de politique internationale Présidence Déclaration de politique internationale Mars

Plus en détail

Article 2 : Engagements réciproques Les États partenaires s engagent à 1) ENCOURAGER LE PLURILINGUISME AU SEIN DE LEUR FONCTION PUBLIQUE

Article 2 : Engagements réciproques Les États partenaires s engagent à 1) ENCOURAGER LE PLURILINGUISME AU SEIN DE LEUR FONCTION PUBLIQUE MÉMORANDUM DE PARTENARIAT RELATIF À L INITIATIVE FRANCOPHONE NATIONALE (2015-2018) DANS LE CADRE DU PROGRAMME «LE FRANÇAIS DANS LES RELATIONS INTERNATIONALES» L Organisation internationale de la Francophonie

Plus en détail

Dossier d inscription Cycle MASTER Année universitaire 2015-2016 Pour étudiants français et étrangers MASTER SCIENCES ET TECHNOLOGIES

Dossier d inscription Cycle MASTER Année universitaire 2015-2016 Pour étudiants français et étrangers MASTER SCIENCES ET TECHNOLOGIES Nom : Prénom : UNIVERSITE DE BRETAGNE-SUD Faculté des Sciences et Sciences de l Ingénieur Campus de Tohannic Rue Yves Mainguy BP 573 56000 Vannes Cedex 02.97.01.72.37 Fax 02.97.01.72.00 Dossier d inscription

Plus en détail

Règlement des stages Février 2015

Règlement des stages Février 2015 Règlement des stages Février 2015 Article 1.- Valorisation du stage 1.1. Les étudiants inscrits dans le bloc 2 du master en droit à la Faculté de droit et de criminologie de l ULB ont la possibilité d

Plus en détail

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 RECRUTER un collaborateur handicapé Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Les aides de l Agefiph dont vous pouvez bénéficier Les clés pour

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE MASTERES SPECIALISES 2009-2010

DOSSIER DE CANDIDATURE MASTERES SPECIALISES 2009-2010 Mastères Spécialisés DOSSIER DE CANDIDATURE MASTERES SPECIALISES 2009-2010 Mademoiselle Madame Monsieur Nom : Prénom(s) : Date de naissance : / /19 Lieu de naissance : Nationalité : Photo d'identité obligatoire

Plus en détail

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais Offres et besoins de formations : les Vers une définition concertée des enjeux de développement des formations professionnelles en région Nord-pas de Calais Région Nord-Pas de Calais Mission d Appui aux

Plus en détail

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé :

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : J atteste sur l honneur ne pas avoir déposé de demande de valorisation des acquis de l expérience personnelle et professionnelle relative au

Plus en détail

A. Une entrée par objectif

A. Une entrée par objectif Aide à la navigation dans le site A. Une entrée par objectif Le site de la cartographie vous propose de chercher une formation selon l objectif de la personne. Vous avez le choix entre 4 possibilités :

Plus en détail

Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises

Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises du développement urbain Août-Septembre 2015 I. Brève

Plus en détail

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier Spécialité professionnelle Définition de la discipline L objet de la formation en droit immobilier est de permettre aux étudiants d en

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

L Apprentissage à Sciences Po

L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po g Une filière en développement Depuis 2006, Sciences Po développe activement ses formations en apprentissage. Sept masters proposent aujourd

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

PARTIR A L ETRANGER POUR LES 14-30 ANS

PARTIR A L ETRANGER POUR LES 14-30 ANS PA R T I R A L E T R A N G E R POUR LES 14-30 ANS De plus en plus valorisée sur le marché du travail, une expérience à l étranger permet surtout de s enrichir personnellement. L idée de partir peut être

Plus en détail

FORMATIONS DE PROFESSIONNELS

FORMATIONS DE PROFESSIONNELS FORMATIONS DE PROFESSIONNELS Se former pour mieux accompagner les jeunes Agrément organisme de formation professionnelle continue n 24450089245 Organisme de formation agréé, le CRIJ assure depuis 20 ans

Plus en détail

Termes de référence stage

Termes de référence stage Termes de référence stage Soutien à la création de modules d animation pour les jeunes (Volet Interculturalité) Intitulé du stage Secteur d activité Nom de l association Représentant légal Référent pour

Plus en détail

1 / 12. Stage de S2. Julien Forest Responsable des stages de 1A stages1a2a@ensiie.fr

1 / 12. Stage de S2. Julien Forest Responsable des stages de 1A stages1a2a@ensiie.fr 1 / 12 Stage de S2 Julien Forest Responsable des stages de 1A stages1a2a@ensiie.fr 2 / 12 Rapidement... Stages d au moins 8 semaines entre le 01 juin et le 11 septembre. Attention aux rattrapages (15/06-19/06)

Plus en détail

Système européen de transfert et d accumulation de crédits (ECTS)

Système européen de transfert et d accumulation de crédits (ECTS) Système européen de transfert et d accumulation de crédits (ECTS) Caractéristiques essentielles Commission européenne Europe Direct est un service destiné à vous aider à trouver des réponses aux questions

Plus en détail

Club FACE Sénior FACE Lille métropole

Club FACE Sénior FACE Lille métropole Club FACE Sénior FACE Lille métropole 17 mai 2013 Objectifs : Présenter FACE Lille métropole Présenter le Club FACE Sénior, ses objectifs, ses valeurs ajoutées, les engagements demandés et les résultats

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues étrangères appliquées de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Livret du Stagiaire en Informatique

Livret du Stagiaire en Informatique Université François-Rabelais de Tours Campus de Blois UFR Sciences et Techniques Département Informatique Livret du Stagiaire en Informatique Licence 3ème année Master 2ème année Année 2006-2007 Responsable

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Appel à projets 2013

Appel à projets 2013 IdEx Bordeaux Université de Bordeaux Campus d excellence Appel à projets 2013 Axe 2. Innover en matière de formation Objectif 2.1 Développer et promouvoir, sur la base de l excellence de la recherche scientifique

Plus en détail

NOM :... PRENOM :... Date de naissance : JJ/MM/AAAA :.../.../... Nationalité :..

NOM :... PRENOM :... Date de naissance : JJ/MM/AAAA :.../.../... Nationalité :.. ANNEXE 4 RAPPORT DÉTAILLÉ PRÉSENTÉ PAR L ÉTUDIANT À L ÉTABLISSEMENT 2009-2010 Stage en entreprise Erasmus Remarque à l attention de l étudiant : le présent rapport destiné à relater votre expérience fournira

Plus en détail

LICENCE. S.U.I.O. - UNIVERSITE DU MAINE - Le Mans - Laval. Mention : ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE DOMAINE ECONOMIE, GESTION

LICENCE. S.U.I.O. - UNIVERSITE DU MAINE - Le Mans - Laval. Mention : ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE DOMAINE ECONOMIE, GESTION DOMAINE ECONOMIE, GESTION Faculté de Droit, des Sciences Economiques et de Gestion Avenue O. Messiaen 72085 Le Mans cedex 9 Tél 02 43 83 31 22 (et 31 14) scol-ecodroit@univ-lemans.fr Fax : 02 43 83 31

Plus en détail

Manager une équipe au quotidien Des outils opérationnels pour une collaboration efficace

Manager une équipe au quotidien Des outils opérationnels pour une collaboration efficace Manager une équipe au quotidien Des outils opérationnels pour une collaboration efficace Chefs d entreprise ayant pris leur fonction de manager en autodidacte Toutes personnes ayant à organiser le travail

Plus en détail

Le programme de formations et de stages en commerce international de l AWEx

Le programme de formations et de stages en commerce international de l AWEx Le programme de formations et de stages en commerce international de l AWEx Nicolas RAVENEL Coach Explort UCL 26 février 2015 L AWEx Agence Wallonne à l Exportation et aux Investissements étrangers L AWEX:

Plus en détail

CHARTE RELATIVE AUX DIPLÔMES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL ET AUX FORMATIONS DÉLOCALISÉES

CHARTE RELATIVE AUX DIPLÔMES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL ET AUX FORMATIONS DÉLOCALISÉES CHARTE RELATIVE AUX DIPLÔMES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL ET AUX FORMATIONS DÉLOCALISÉES L Université de Reims Champagne-Ardenne, Soucieuse d accompagner l internationalisation grandissante de l enseignement

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail

LICENCE ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE

LICENCE ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE LICENCE ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE Plus d'infos Crédits ECTS : 180 / Durée : 3 ans / Niveau d'étude : BAC +3 Nature de la formation : Diplôme Stage : Obligatoire (1) Composante Droit - Economie

Plus en détail

UNIVERSITE DE STRASBOURG INSTITUT D ETUDES POLITIQUES

UNIVERSITE DE STRASBOURG INSTITUT D ETUDES POLITIQUES UNIVERSITE DE STRASBOURG INSTITUT D ETUDES POLITIQUES Master «DROIT» Mention «Droit de l Union européenne» Spécialité «Droit de l économie et de la régulation en Europe» Adopté à l unanimité par le Conseil

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Enseignement de la langue des signes française en milieu scolaire de l Université Paris 8 - Vincennes Saint-Denis

Plus en détail

CONSEIL RH ET INGENIERIE DE FORMATION

CONSEIL RH ET INGENIERIE DE FORMATION 2012 CONSEIL RH ET INGENIERIE DE FORMATION A propos d Emerging 2 Des passerelles entre l enseignement et l entrée dans l entreprise Emerging, société de conseil RH et d ingénierie en formation est spécialisée

Plus en détail

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier Spécialité professionnelle Carte d identité de la formation Diplôme Master 2 Mention Droit public science politique Spécialité Droit de

Plus en détail

Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Enseignement primaire. Vous souhaitez enseigner à des élèves de 4 à 12 ans?

Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Enseignement primaire. Vous souhaitez enseigner à des élèves de 4 à 12 ans? Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Enseignement primaire Vous souhaitez enseigner à des élèves de 4 à 12 ans? La HEP Vaud vous prépare au Bachelor of Arts et Diplôme d enseignement pour

Plus en détail

LICENCE MENTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE

LICENCE MENTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE LICENCE MENTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Mention : Administration Economique et Sociale

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE COORDINATION DE PROJETS DE DEVELOPPEMENT SOCIAL ET CULTUREL EN MILIEU URBAIN

LICENCE PROFESSIONNELLE COORDINATION DE PROJETS DE DEVELOPPEMENT SOCIAL ET CULTUREL EN MILIEU URBAIN LICENCE PROFESSIONNELLE COORDINATION DE PROJETS DE DEVELOPPEMENT SOCIAL ET CULTUREL EN MILIEU URBAIN Présentation La licence professionnelle Coordination de projets de développement social et culturel

Plus en détail

JEUNES EN FORMATION PROFESSIONNELLE? Feu vert pour l Europe!

JEUNES EN FORMATION PROFESSIONNELLE? Feu vert pour l Europe! JEUNES EN FORMATION PROFESSIONNELLE? Feu vert pour l Europe! ERASMUS+ C EST AUSSI POUR VOUS! w Vous êtes jeune, en formation professionnelle initiale? Mettez toutes les chances de votre côté pour trouver

Plus en détail

www.cg71.fr GUIDE DU TUTEUR

www.cg71.fr GUIDE DU TUTEUR www.cg71.fr GUIDE DU TUTEUR AVANT-PROPOS Ce guide s adresse particulièrement au tuteur d un agent recruté en contrat unique d insertion - contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) mais chacun peut

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail