«Les alternatives aux pesticides: Comment choisir?» Jean-Nicolas Arnould Facilitateur «zéro pesticide» Pôle Wallon de Gestion Différenciée

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Les alternatives aux pesticides: Comment choisir?» Jean-Nicolas Arnould Facilitateur «zéro pesticide» Pôle Wallon de Gestion Différenciée"

Transcription

1 «Les alternatives aux pesticides: Comment choisir?» Jean-Nicolas Arnould Facilitateur «zéro pesticide» Pôle Wallon de Gestion Différenciée

2 Qui sommes nous? Le Pôle wallon de gestion différenciée est une ASBL subventionnée par la Région Wallonne pour développer la gestion différenciée en Wallonie. Le service que nous proposons est gratuit et s adresse essentiellement aux professionnels de la gestion des espaces verts, en particulier les services communaux.

3

4 Les alternatives aux pesticides Qu entend-t-on par désherbage alternatif? Les différentes méthodes de désherbage (avantages et inconvénients) Faire le bon choix du matériel Les alternatives en matière de prévention Conception raisonnée Gestion extensive des espaces verts

5 Les alternatives aux pesticides: Comment choisir?

6 Qu entend-t-on par désherbage alternatif? C est éliminer les «plantes indésirables» par une action non chimique Différentes alternatives s offrent à vous: Désherbage manuel Désherbage mécanique Désherbage thermique

7 Qu entend-t-on par désherbage alternatif? 1. Le désherbage manuel

8 Qu entend-t-on par désherbage alternatif? 1. Le désherbage manuel Inconvénients prend du temps (=> inadapté aux grandes surfaces) peut être contraignant physiquement tâche souvent mal considérée Avantages 100% écologique très efficace, permet souvent d éliminer la plantes jusqu aux racines ne nécessite pas d investir dans des machines coûteuses et favorise l emploi

9 Qu entend-t-on par désherbage alternatif? 2. Le désherbage mécanique Le principe: Arracher les plantes à l aide d une machine Herses, griffes, couteaux, grilles, enfouisseuse/rabot de piste => Pour sols meubles Brosses => Pour sols stabilisés

10 Qu entend-t-on par désherbage alternatif? 2. Le désherbage mécanique : brosses

11 Qu entend-t-on par désherbage alternatif? 2. Le désherbage mécanique : brosses

12 Qu entend-t-on par désherbage alternatif? 2. Le désherbage mécanique : brosses

13 Qu entend-t-on par désherbage alternatif? 2. Le désherbage mécanique : brosses

14 Qu entend-t-on par désherbage alternatif? 2. Le désherbage mécanique : brosses

15 Qu entend-t-on par désherbage alternatif? 2. Le désherbage mécanique : brosses Différents types de brosses selon le revêtement

16 2. Le désherbage mécanique : brosses Indiqué pour Qu entend-t-on par désherbage alternatif?

17 2. Le désherbage mécanique : brosses Indiqué pour Qu entend-t-on par désherbage alternatif?

18 Qu entend-t-on par désherbage alternatif? 2. Le désherbage mécanique : brosses Inconvénients peut abîmer le revêtement peut libérer des particules métalliques dans l environnement effet seulement en surface peuvent entraîner des projections de cailloux Avantages repousse les dépôts organiques => nettoyage et effet préventif

19 Qu entend-t-on par désherbage alternatif? 2. Le désherbage mécanique : rabot de piste, herse

20 Qu entend-t-on par désherbage alternatif? 2. Le désherbage mécanique : Stabnet

21 Qu entend-t-on par désherbage alternatif? 2. Le désherbage mécanique : rabot de piste, herse Inconvénients nécessite un revêtement meuble (gravier, sable, dolomie ) les plantes arrachées restent sur place ou doivent être ramassées Avantages extrait la plupart du temps la plante du sol avec la racine

22 Qu entend-t-on par désherbage alternatif? 2. Le désherbage mécanique : Et pourquoi pas? Un sarcleur à roue

23 Qu entend-t-on par désherbage alternatif? 2. Le désherbage mécanique : Et pourquoi pas? Hyppotraction

24 3. Le désherbage thermique Le principe: Qu entend-t-on par désherbage alternatif? Action thermique: Cuire les plantes avec le l eau chaude (+mousse), de la vapeur, de l air chaud ou une flamme

25 Qu entend-t-on par désherbage alternatif? 3. Le désherbage thermique : flamme directe Caisson (effet infrarouge) Brûleur (flamme nue) énergie : gaz différentes dimensions de caissons, existe avec bonbonne portable sur le dos A partir de 150 (en général +/- 700 )

26 Qu entend-t-on par désherbage alternatif? 3. Le désherbage thermique : flamme directe Inconvénients consommation d énergie élevée => bilan écologique et économique peu favorable effet seulement en surface risques d incendie pas facile à utiliser (gaspillages fréquents) Avantages équipement simple, peu coûteux technique assez polyvalente

27 Qu entend-t-on par désherbage alternatif? 3. Le désherbage thermique : infrarouge Existe en petit format portatif 800 à 5000 HTVA Consommation de gaz moins élevée Risque d incendie modéré Retour d expérience : Dison préfère la brosse

28 Qu entend-t-on par désherbage alternatif? 3. Le désherbage thermique : air chaud > HTVA Risque d incendie modéré Retour d expérience : Huy (plutôt satisfaits mais l utilisent peu)

29 Qu entend-t-on par désherbage alternatif? 3. Le désherbage thermique : eau chaude > HTVA selon taille Différentes tailles de réservoir Pas de risque d incendie Consommation très élevée!

30 Qu entend-t-on par désherbage alternatif? 3. Le désherbage thermique : eau chaude Inconvénients l eau peut par la suite favoriser la germination consommation de carburant importante Avantages la plupart des machines fonctionnent avec de l eau de pluie ou de rivière moins dangereux que la flamme directe

31 Qu entend-t-on par désherbage alternatif? 3. Le désherbage thermique : vapeur >6.000 HTVA selon taille Différentes tailles de réservoir Pas de risque d incendie

32 Qu entend-t-on par désherbage alternatif? 3. Le désherbage thermique : eau chaude + mousse Amidon de maïs et extrait de coco a +/ La mousse augmente l effet de la chaleur => seulement 3-4 passages par an nécessaires «On voit où on est déjà passé»

33 Qu entend-t-on par désherbage alternatif? 3. Le désherbage thermique : eau chaude + mousse Inconvénients prix d achat consommation de carburant importante (la mousse peut surprendre les passants) Avantages la plupart des machines fonctionnent avec de l eau de pluie ou de rivière moins dangereux que la flamme directe plus efficace que la plupart des méthodes thermiques (3-4 passages/an)

34 Faire le bon choix Conseils pour un achat malin Voir fonctionner plusieurs machines : venir à des démos, faire venir des fournisseurs Faire tester les machines par les ouvriers Demander les retours d expérience d autres communes : utiliser la plateforme Réfléchir à ce qu il VOUS faut! => faire un plan de désherbage il est parfois possible d avoir une aide financière (mais attention aux achats précipités et non réfléchis!!

35 Faire le bon choix Et pourquoi pas Louer une ou plusieurs machines pour se faire une idée, ou pour éviter d en acheter? Sous-traiter tout ou une partie du désherbage? Mutualiser des machines?

36 Faire le bon choix Choisir les méthodes (manuelle, mécanique, thermique) Ne cherchez pas LA solution miracle, ELLE N EXISTE PAS! Remarque: combiner deux méthodes à un même endroit améliore le résultat!

37 Faire le bon choix Une des solutions ne serait-elle pas de: - Réduire les surfaces à désherber? - Adapter une certaine tolérance acceptable à cette végétation spontanée? -.

38 Les alternatives en matière de prévention

39 Les alternatives en matière de prévention Paillage lin pin noisettes

40 Les alternatives en matière de prévention Paillage Feuilles mortes puzzolane ardoises Déchets de taille

41 Les alternatives en matière de prévention Paillage Bruxelles, massif paillé de feuilles mortes Namur, chemin dans cimetière en écorce de pin Chaudfontaine, chemin en différents paillages Burdinne, pleine de jeu 41

42 Les alternatives en matière de prévention Bâches géotextile

43 Les alternatives en matière de prévention Plantes couvre-sols

44 Les alternatives en matière de prévention Plantes couvre-sols

45 Les alternatives en matière de prévention Plantes couvre-sols

46 Les alternatives en matière de prévention Plantes couvre-sols

47 Les alternatives en matière de prévention Semis d un mélange de pelouse fleurie

48 Les alternatives en matière de prévention Engazonnement (semis de mélange de graminées adapté)

49 Les alternatives en matière de prévention Enherbement (spontané) Huy: sentier enherbé Strasbourg: réduction de la largeur du chemin

50 Semis d un mélange pré fleuri Prévenir le désherbage

51 Prévenir le désherbage Et pourquoi pas accepter un peu de «mauvaises herbes»? Vidéos «0 pesticide à Orléans»: «0 pesticide à Boigny :

52 Les alternatives en matière de prévention Conception raisonnée: - Pensez-y dès la conception ou le réaménagement d un espace!! - Tenez en compte dans la planification du désherbage à long terme!

53 Les alternatives en matière de prévention Revêtement stabilisé perméable anti-herbe permeo

54 Les alternatives en matière de prévention Revêtement intégrant la végétation Dalles alvéolées

55 Les alternatives en matière de prévention Gestion extensive des espaces verts:

56 La gestion extensive des EV Parterre d annuelles: Quelles alternatives moins coûteuses en temps et en argent? Parterres de plantes vivaces et/ou indigènes

57 La gestion extensive des EV Parterre d annuelles: Quelles alternatives moins coûteuses en temps et en argent? Parterres de plantes vivaces et/ou indigènes

58 La gestion extensive des EV Parterre d annuelles: Quelles alternatives moins coûteuses en temps et en argent? Tournai Ou pré fleuri Nivelles, trottoir centre-ville

59 La gestion extensive des EV Pelouses: Quelles alternatives moins coûteuses en temps et en argent? Manage Bruxelles Tonte différenciée Bruxelles

60 La gestion extensive des EV Pelouses: Quelles alternatives moins coûteuses en temps et en argent? Lasne Ou pâturage extensif

61 La gestion extensive des EV Pelouses: Quelles alternatives moins coûteuses en temps et en argent? Fauchage tardif

62 La gestion extensive des EV Haies monospécifiques: Quelles alternatives moins coûteuses en temps et en argent? Haies «libres»

63 Merci pour votre attention!

Objectif «Zéro phyto» sur voirie

Objectif «Zéro phyto» sur voirie Objectif «Zéro phyto» sur voirie Actions préventives Fiche technique 3 Février 2012 De nombreuses collectivités ont recours aux herbicides en quantité importante pour désherber la voirie. Ces surfaces

Plus en détail

Qu est-ce que la GD?

Qu est-ce que la GD? Qu est-ce que la GD? Gestion différenciée = Varier l intensité de gestion des espaces au sein d une zone (commne, un parc, un zoning) + Réduire l impact environnemental de la gestion des EV + Réduire les

Plus en détail

Tendre vers le zéro phyto

Tendre vers le zéro phyto ANALYSER EXPERTISER DIAGNOSTIQUER EXPERIMENTER FORMER PREVENIR SURVEILLER CONSEILLER LUTTER ANALYSER EXPERTISER DIAGNOSTIQUER EXPERIMENTER FORMER PREVENIR SURVEILLER CONSEILLER LUTTER Tendre vers le zéro

Plus en détail

Colloque inter-régional La gestion durable de l espace public Pont-à-Mousson le 25 septembre 2014

Colloque inter-régional La gestion durable de l espace public Pont-à-Mousson le 25 septembre 2014 Colloque inter-régional La gestion durable de l espace public Pont-à-Mousson le 25 septembre 2014 Fegersheim Vers une gestion différenciée et raisonnée de ses espaces verts La Commune de Fegersheim-Ohnheim

Plus en détail

L entretien des Cimetières

L entretien des Cimetières L entretien des Cimetières Jusqu au XVIIe siècle : lieux multifonctionnels XVIIIe siècle: externalisation des cimetières XXe siècle: standardisation des sépultures, minéralisation des cimetières. Présence

Plus en détail

Des solutions pour réduire les phytosanitaires

Des solutions pour réduire les phytosanitaires Des solutions pour réduire les phytosanitaires Une autre approche de la GESTION des ESPACES PUBLICS Mettre en œuvre des TECHNIQUES ALTERNATIVES Pourquoi je désherbe? Y-a-t-il nécessité? Si oui comment

Plus en détail

Gestion différenciée des espaces verts Désherbage alternatif. dans la commune de Raeren

Gestion différenciée des espaces verts Désherbage alternatif. dans la commune de Raeren Gestion différenciée des espaces verts Désherbage alternatif dans la commune de Raeren Désherbage alternatif Printemps 2014: Décision du collège communal de renoncer à l utilisation de pesticides dans

Plus en détail

pour les parcs et jardins

pour les parcs et jardins Objectif pour les parcs et jardins La Ville d Angers compte 550 hectares d espaces verts urbains et 43 parcs majeurs. Pour parvenir à l objectif «zéro pesticide», les jardiniers utilisent des méthodes

Plus en détail

Problèmes et solutions autour du désherbage des communes

Problèmes et solutions autour du désherbage des communes Problèmes et solutions autour du désherbage des communes Problématique des zones urbanisées : un espace de vie Un espace sans exigences de rendement Mais une pression forte de la part des différents acteurs

Plus en détail

Court-Saint-Etienne. en zéro pesticide. 28 Avril 2015 Anouck Lambin

Court-Saint-Etienne. en zéro pesticide. 28 Avril 2015 Anouck Lambin Court-Saint-Etienne en zéro pesticide 28 Avril 2015 Anouck Lambin Court-Saint-Etienne Commune semi-rurale de 2.664 ha Plus de10.000 habitants 11111 11111 1 Objectif «Zéro pesticide» Gestion Différenciée

Plus en détail

Journée de sensibilisation Ecophyto et Collectivités en Loir-et-Cher

Journée de sensibilisation Ecophyto et Collectivités en Loir-et-Cher Journée de sensibilisation Ecophyto et Collectivités en Loir-et-Cher 15 octobre 2015 programme Présentation du cadre réglementaire par la DRAAF méthodes alternative : curative, préventive et de bio contrôle

Plus en détail

»Apprenons à gérer nos villes et villages

»Apprenons à gérer nos villes et villages Journée espaces publics:»apprenons à gérer nos villes et villages autrement». Saint Valéry sur Somme le 16 Mars 2017 Retour d expérience de la commune de Mons-Boubert Situation géographique Mons Boubert

Plus en détail

Les herbicides et l espace public

Les herbicides et l espace public Les herbicides et l espace public Plan de désherbage communal Projet soutenu par le Ministre wallon de l environnement Que dit la législation en Région Wallonne? L'emploi des herbicides est interdit: sur

Plus en détail

Les techniques alternatives de désherbage Enjeux Leviers Perspectives

Les techniques alternatives de désherbage Enjeux Leviers Perspectives Dijon 20 octobre 2010 Les techniques alternatives de désherbage Enjeux Leviers Perspectives Caroline Gutleben chargée de mission Plante & Cité Enjeux pour les collectivités territoriales Problématiques

Plus en détail

PLAN DE DESHERBAGE DE LA COMMUNE de DAMPARIS

PLAN DE DESHERBAGE DE LA COMMUNE de DAMPARIS PLAN DE DESHERBAGE DE LA COMMUNE de DAMPARIS Réunion de rendu du diagnostic et du plan d actions 22 novembre 2016 1. Contexte Rappel de la règlementation: Règlementation stricte concernant les produits

Plus en détail

La mousse chaude. Les techniques de désherbage alternatif. 1. Caractéristiques. 2. Avantages. 3. Inconvénients. 4. Exemples d application

La mousse chaude. Les techniques de désherbage alternatif. 1. Caractéristiques. 2. Avantages. 3. Inconvénients. 4. Exemples d application Les techniques de désherbage alternatif La mousse chaude La technique à la mousse chaude fonctionne avec de l eau chaude et de la mousse organique biodégradable (coco et amidon de maïs pour Elmotherm et

Plus en détail

L usage des pesticides et les méthodes alternatives dans les espaces publics

L usage des pesticides et les méthodes alternatives dans les espaces publics Journée de rencontre 14 décembre 2011 Immeuble Consulaire Tulle L usage des pesticides et les méthodes alternatives dans les espaces publics Partenaires financiers : n o i t a t n Prése Centre de Gestion

Plus en détail

Se prévenir des adventices

Se prévenir des adventices Se prévenir des adventices OBJECTIF Connaître les techniques permettant de prévenir le développement d adventices. La démarche Dans une optique de limiter au maximum la lutte curative contre les adventices,

Plus en détail

La réduction de l utilisation des pesticides à HEILIGENSTEIN. La première libellule attribuée à HEILIGENSTEIN

La réduction de l utilisation des pesticides à HEILIGENSTEIN. La première libellule attribuée à HEILIGENSTEIN La première libellule attribuée à HEILIGENSTEIN L historique de la démarche Depuis plusieurs années déjà la Commune de Heiligenstein était sollicitée pour entrer dans la démarche «zéro pesticide» - Mais

Plus en détail

Plan d Amélioration des Pratiques Phytosanitaires et Horticoles Conques-sur-Orbiel. Réunion de démarrage 20 avril 2017

Plan d Amélioration des Pratiques Phytosanitaires et Horticoles Conques-sur-Orbiel. Réunion de démarrage 20 avril 2017 Plan d Amélioration des Pratiques Phytosanitaires et Horticoles Conques-sur-Orbiel Réunion de démarrage 20 avril 2017 SCE et équipe projet SCE Equipe Chef de projet : Audrey LEMAIRE Lisa SERVANT Chargée

Plus en détail

Abandon du désherbage chimique : Expérience de Meylan (38) 16 décembre 2010

Abandon du désherbage chimique : Expérience de Meylan (38) 16 décembre 2010 Abandon du désherbage chimique : Expérience de Meylan (38) 16 décembre 2010 Les espaces publics de Meylan Espaces verts : environ 80 ha dont 8 ha environ à désherber Voiries : 112 km de voiries à désherber,

Plus en détail

Le désherbage alternatif

Le désherbage alternatif Le désherbage alternatif Exposé du 13 juin 2013 sur les techniques alternatives de désherbage Présentation par Monsieur Annibale Moscariello, Echevin des Travaux et de l Environnement à la commune d Anderlues

Plus en détail

Accompagner les collectivités dans une meilleure gestion des espaces communaux

Accompagner les collectivités dans une meilleure gestion des espaces communaux Accompagner les collectivités dans une meilleure gestion des espaces communaux Alice Patissier, Syndicat Mixte des Rivières du Beaujolais (SMRB) Lionel Revollat, Maison Familiale et Rurale de l Ouest Lyonnais

Plus en détail

UNE COMMUNE SANS PHYTO MAIS PAS SANS DIFFICULTÉ!

UNE COMMUNE SANS PHYTO MAIS PAS SANS DIFFICULTÉ! UNE COMMUNE SANS PHYTO MAIS PAS SANS DIFFICULTÉ! Cécile BOGEY Sylvain HANNIQUET Mairie de La Tronche 05 novembre 2013 Plan de la présentation - La Tronche : un cadre de vie varié - 2005 l arrêt total des

Plus en détail

Segré, Ville Nature! Etat des lieux du patrimoine vert. Gestion différenciée et techniques alternatives. Nature en ville

Segré, Ville Nature! Etat des lieux du patrimoine vert. Gestion différenciée et techniques alternatives. Nature en ville Segré, Ville Nature! Etat des lieux du patrimoine vert Gestion différenciée et techniques alternatives Nature en ville Etat des lieux Le patrimoine vert de Segré, espaces verts et naturels représente environ

Plus en détail

Photo : Ville d Angers, DPJP

Photo : Ville d Angers, DPJP Photo : Ville d Angers, DPJP Photo : Ville d Angers, DPJP Présentation de Plante & Cité Enjeux pour les collectivités territoriales État des lieux du «zéro phyto» en France Contexte réglementaire Les leviers

Plus en détail

COURT-SAINT-ETIENNE. De la vapeur d eau à. Le zéro phyto? Pas si DOUR que ça! p.8. Un genre nouveau de revêtement... p.11. p.9.

COURT-SAINT-ETIENNE. De la vapeur d eau à. Le zéro phyto? Pas si DOUR que ça! p.8. Un genre nouveau de revêtement... p.11. p.9. avril - juin 2015 Trimestriel - avril - mai - juin 2015 - Bureau de dépôt : 5000 Namur - N d agrement : P917211 De la vapeur d eau à COURT-SAINT-ETIENNE p.9 Un genre nouveau de revêtement... p.11 Le zéro

Plus en détail

LES COMMUNES DE GRAND POITIERS PRÉSENTENT. Objectif. zéro pesticide! Apprenons ensemble. à ne plus utiliser les pesticides

LES COMMUNES DE GRAND POITIERS PRÉSENTENT. Objectif. zéro pesticide! Apprenons ensemble. à ne plus utiliser les pesticides LES COMMUNES DE GRAND POITIERS PRÉSENTENT Objectif zéro pesticide! Apprenons ensemble à ne plus utiliser les pesticides Objectif zéro pesticide! Dans le cadre de son Agenda 21 et conformément à la législation,

Plus en détail

Cahier des charges. Étape 1 : Inventaire des pratiques d entretien et des zones entretenues

Cahier des charges. Étape 1 : Inventaire des pratiques d entretien et des zones entretenues Cahier des charges maj juillet 2015 Ce cahier des charges s adresse au prestataire ou à la personne chargée de la réalisation du PDC en interne (partiellement ou en totalité). I OBJECTIFS Le PLAN DE DÉSHERBAGE

Plus en détail

La problématique : Une conception d espaces verts qui ne prend pas en compte l entretien ultérieur génère une explosion des tâches d entretien

La problématique : Une conception d espaces verts qui ne prend pas en compte l entretien ultérieur génère une explosion des tâches d entretien La problématique : Une conception d espaces verts qui ne prend pas en compte l entretien ultérieur génère une explosion des tâches d entretien Objectifs de l anticipation : Limiter les temps de travaux

Plus en détail

«Club Commune nature» 26 mai 2015 Groupe 3 Sites à problèmes : nouvelles conceptions / fleurissement

«Club Commune nature» 26 mai 2015 Groupe 3 Sites à problèmes : nouvelles conceptions / fleurissement «Club Commune nature» 26 mai 2015 Groupe 3 Sites à problèmes : nouvelles conceptions / fleurissement La journée du 26 mai 2015 Dans le cadre de la démarche «zéro pesticide», les communes distinguées «3

Plus en détail

APERÇU DÉSHERBAGE 2014

APERÇU DÉSHERBAGE 2014 APERÇU DÉSHERBAGE 2014 nv AG-TEC sa Rue Grand Champ 12 B-5380 Fernelmont +32 (0)81 25 09 09 nilfisk@ag-tec.be - 1- Aperçu des techniques et machines de désherbage de la gamme AG-TEC Balayage préventif

Plus en détail

DEMARCHE ZERO PHYTO. Historique et prospectives

DEMARCHE ZERO PHYTO. Historique et prospectives DEMARCHE ZERO PHYTO Historique et prospectives La démarche du «non-phyto» a été engagée en 2008 L équipe municipale s est engagée dans une campagne de développement durable C est donc tout naturellement

Plus en détail

CHARTE 0 HERBICIDE. Château de Campagne 17/09/2015 Manuel Pereira

CHARTE 0 HERBICIDE. Château de Campagne 17/09/2015 Manuel Pereira CHARTE 0 HERBICIDE Château de Campagne 17/09/2015 Manuel Pereira Pourquoi une Charte «0 Herbicide»? Rappel du contexte La France : 1 er consommateur Européen de pesticides (85000 tonnes en 2008) source

Plus en détail

LE CERTIPHYTO. Mairie de VERSAILLES - Monsieur Thierry PETIT Présentation de la Direction des Espaces Verts Le zéro-phyto à Versailles

LE CERTIPHYTO. Mairie de VERSAILLES - Monsieur Thierry PETIT Présentation de la Direction des Espaces Verts Le zéro-phyto à Versailles LE CERTIPHYTO Matinée d informations sur le certiphyto organisée par la Délégation Grande Couronne du CNFPT A Montigny le Bretonneux (78) Le mercredi 5 Février 2014 Mairie de VERSAILLES - Monsieur Thierry

Plus en détail

CIMETIERES DE GRENOBLE : VERS LE 0 DESHERBANTS CHIMIQUES

CIMETIERES DE GRENOBLE : VERS LE 0 DESHERBANTS CHIMIQUES CIMETIERES DE GRENOBLE : VERS LE 0 DESHERBANTS CHIMIQUES Ville de Grenoble Service espaces verts David Geoffroy 05/11/13 Fredon Réduire l utilisation des pesticides en zones non agricoles 05 novembre Les

Plus en détail

Pourquoi et comment se passer du désherbage chimique?

Pourquoi et comment se passer du désherbage chimique? Le Plan ECOPHYTO II: Former les professionnels du paysage et des espaces verts en région Hauts-de-France Pourquoi et comment se passer du désherbage chimique? Tilloy-les-Mofflaines 15 septembre 2016 Généralités

Plus en détail

Entretenir les espaces publics sans pesticides, c est possible!

Entretenir les espaces publics sans pesticides, c est possible! Entretenir les espaces publics sans pesticides, c est possible! anticiper... De nombreuses espèces de plantes vivaces et d arbustes ont un pouvoir couvrant intéressant. Il faut tenir compte de leur vitesse

Plus en détail

La vapeur d eau. Les techniques de désherbage alternatif : 1. Caractéristiques. 2. Avantages. 3. Inconvénients. 4. Exemples d application

La vapeur d eau. Les techniques de désherbage alternatif : 1. Caractéristiques. 2. Avantages. 3. Inconvénients. 4. Exemples d application Les techniques de désherbage alternatif : La vapeur d eau La technique à la vapeur d eau consiste à transformer l eau en vapeur à l aide d une lance reliée à une cuve d eau. La vapeur d eau chaude provoque

Plus en détail

La gestion différenciée. et la gestion des déchets

La gestion différenciée. et la gestion des déchets La gestion différenciée et la gestion des déchets Qu est-ce que la GD? Gestion différenciée = Une intensité de gestion propres à chaque espace vert + Une gestion plus écologique des EV + Une réponse au

Plus en détail

Gestion Différenciée des espaces verts du Sicoval

Gestion Différenciée des espaces verts du Sicoval Gestion Différenciée des espaces verts du Sicoval Le Sicoval 36 communes 60% réservés aux espaces naturels et agricoles 70 000 habitants Plus 1000 entreprises 25 000 emplois Plus 30 années d histoire et

Plus en détail

Journée «Zéro Phyto» Plan de réduction de l application des produits phytopharmaceutiques

Journée «Zéro Phyto» Plan de réduction de l application des produits phytopharmaceutiques Journée «Zéro Phyto» Plan de réduction de l application des produits phytopharmaceutiques Gwenaël DELAITE Conseiller à l UVCW Ath, le 9 mai 2014 Qu est-ce qu un produit phytopharmaceutique? = produit d

Plus en détail

PROJET «ZERO PESTICIDE», Accompagnement vers une réduction des pesticides (d usage non agricole) dans les communes du Parc national des Pyrénées

PROJET «ZERO PESTICIDE», Accompagnement vers une réduction des pesticides (d usage non agricole) dans les communes du Parc national des Pyrénées PROJET «ZERO PESTICIDE», Accompagnement vers une réduction des pesticides (d usage non agricole) dans les communes du Parc national des Pyrénées Études et accompagnements réalisés par : Etude financée

Plus en détail

MAINVILLIERS (28) VILLE FLEURIE 3 FLEURS

MAINVILLIERS (28) VILLE FLEURIE 3 FLEURS MAINVILLIERS (28) VILLE FLEURIE 3 FLEURS Mainvilliers, située dans le département de l'eure-et-loir, dans la région Centre-Val de Loire, fait partie de l agglomération «Chartres Métropole» qui comprend

Plus en détail

PAPPH de La Bruguière :

PAPPH de La Bruguière : PAPPH de La Bruguière : Validation de la 1 ère phase de l étude 2016 FÉDÉRATION DÉPARTEMENTALE DES CIVAM DU GARD 1 Ordre du jour Rappel de la règlementation Avancement de l étude Présentation du diagnostic

Plus en détail

Communes étudiées Autres collectivités Acteurs impliqués autres que collectivités Françaises Belges. CG (Conseil Général) Creuse.

Communes étudiées Autres collectivités Acteurs impliqués autres que collectivités Françaises Belges. CG (Conseil Général) Creuse. Lorsqu on parle de gestion différenciée aux communes, l une des premières préoccupations est le désherbage : comment effectivement maintenir l état de propreté de la commune en utilisant moins ou même

Plus en détail

La gestion BRAIVES différenciée à Braives : CIMETIERES SANS PESTICIDE Cimetière sans pesticide

La gestion BRAIVES différenciée à Braives : CIMETIERES SANS PESTICIDE Cimetière sans pesticide La gestion BRAIVES différenciée : à Braives : CIMETIERES SANS PESTICIDE Cimetière sans pesticide formation UVCW-Cimetières sans pesticide-30 avril 2015 Cimetières sans pesticide 1. Présentation de la Commune

Plus en détail

: SOLUTIONSS TECHNIQUES FICHE BANDES

: SOLUTIONSS TECHNIQUES FICHE BANDES THÈME : SOLUTIONSS TECHNIQUES FICHE TECHNIQUE ANDES " ECHNIQUE N 26 - "BANDES Sous-thème : Toutes surfaces Auteur : Région Poitou - Charentes Les bandes fleuries sont des aménagements de mélanges fleuris

Plus en détail

pesticide dans nos villes et villages

pesticide dans nos villes et villages Opération Zéro Z pesticide dans nos villes et villages La part des collectivités s dans l utilisation l des pesticides en France Des pesticides dans notre environnement Des dégâts collatéraux dans la nature

Plus en détail

ZERO PHYTO NOUS Y SOMMES!

ZERO PHYTO NOUS Y SOMMES! ZERO PHYTO NOUS Y SOMMES! Dernièrement, vous avez certainement pu observer que les espaces verts qui décorent vos quartiers ont quelque peu changé d aspect. Peut-être avez vous remarqué la présence d herbes

Plus en détail

Comment construire son plan de désherbage? Contrat Territorial Vrille Nohain Mazou

Comment construire son plan de désherbage? Contrat Territorial Vrille Nohain Mazou Comment construire son plan de désherbage? Contrat Territorial Vrille Nohain Mazou 27 avril 2017 Suilly-la-Tour Rappel du contexte : le Contrat Territorial Vrille Nohain Mazou Programme d actions sur 5

Plus en détail

Plan de désherbage de La Bernerie en Retz

Plan de désherbage de La Bernerie en Retz Plan de désherbage de La Bernerie en Retz Réunion de restitution Le Contexte Une dégradation généralisée des eaux par les produits phytosanitaires: 91% des eaux superficielles i 55% des eaux souterraines

Plus en détail

DEMONSTRATION DE MATERIELS ALTERNATIFS AU DESHERBAGE

DEMONSTRATION DE MATERIELS ALTERNATIFS AU DESHERBAGE DEMONSTRATION DE MATERIELS ALTERNATIFS AU DESHERBAGE CHIMIQUE DANS LES COMMUNES DU BASSIN VERSANT DE LA COISE COMPTE RENDU DE PECHE AUX CAS PRATIQUES MERCREDI 11 JUIN 2014 SAINT SYMPHORIEN SUR COISE (69)

Plus en détail

Protéger les ressources en eau

Protéger les ressources en eau Protéger les ressources en eau Lutter contre les pollutions liées aux usages non agricoles des pesticides Illustration : Guide pratique «Du Naturel dans nos jardins» du CD 40 Encourager les pratiques de

Plus en détail

PRATIQUES DE DESHERBAGE CIMETIERES DE GRENOBLE

PRATIQUES DE DESHERBAGE CIMETIERES DE GRENOBLE PRATIQUES DE DESHERBAGE CIMETIERES DE GRENOBLE Service espaces verts Grenoble David Geoffroy, jacques Ginet Unité prospective et développement local 21novembre Etat des lieux en 2009 : le service et les

Plus en détail

ETAT DES LIEUX. Toutes les zones en gravier, stabilisé (devant stade, avenue 1er RFM,etc) Zones concernées

ETAT DES LIEUX. Toutes les zones en gravier, stabilisé (devant stade, avenue 1er RFM,etc) Zones concernées Plan de désherbage - Commune de TREVOUX- Mars 2012 - ETAT DES LIEUX Zones concernées Toutes les zones en gravier, stabilisé (devant stade, avenue 1er RFM,etc) Pratiques actuelles Désherbage manuel ou vapeur

Plus en détail

Bilan de l opération Objectif zéro pesticide

Bilan de l opération Objectif zéro pesticide Bilan de l opération Objectif zéro pesticide Illustration : Dominique Charron Le toit à vaches pour Loiret Nature Environnement Blois COPIL du 06/12/12 1 Les communes engagées Blois 2009-2011 Marchenoir

Plus en détail

Plan de désherbage communal OBJECTIF: ZÉRO PESTICIDE

Plan de désherbage communal OBJECTIF: ZÉRO PESTICIDE Plan de désherbage communal OBJECTIF: ZÉRO PESTICIDE Pourquoi le zéro pesticide? Avec près de 95 000 tonnes utilisées en 2000, la France est le troisième plus gros consommateur au monde, derrière les Etats

Plus en détail

Objectif. zéro pesticide. Entretenons différemment l espace public! Notre ville à tous

Objectif. zéro pesticide. Entretenons différemment l espace public! Notre ville à tous La Ville agit pour la santé publique Objectif zéro pesticide Entretenons différemment l espace public! Notre ville à tous Gérer autrement l espace public La Ville de Caen intensifie son engagement en faveur

Plus en détail

Utilisation raisonnée des produits phytosanitaires

Utilisation raisonnée des produits phytosanitaires Utilisation raisonnée des produits phytosanitaires Diagnostic des espaces communaux de CHALUS III. Zones d intervention prioritaires A. Les rues : - Risque de pollution pour le milieu aquatique : ELEVE

Plus en détail

Obiectif ««Zéro phyto»» sur voirie

Obiectif ««Zéro phyto»» sur voirie SEINEaMARNET LE DEPARTEMTNI II / Obiectif ««Zéro phyto»» sur voirie Actions préventives I Fiche technique 3 De nombreuses collectivités ont recours aux herbicides en quantité importante pour désherber

Plus en détail

Gestion sans produit phytopharmaceutique pour plus de biodiversité

Gestion sans produit phytopharmaceutique pour plus de biodiversité Gestion sans produit phytopharmaceutique pour plus de biodiversité Cellule plantations, monuments & fontaines Direction Gestion et Entretien des Voiries Eric Flamée 09 mars 2016 14 mars 2016 www.sprb.irisnet.be/mobilite

Plus en détail

COMPAraison des MEthodes de Désherbage en Zones Non Agricoles DE DESHERBAGE ET MATERIELS UTILISES

COMPAraison des MEthodes de Désherbage en Zones Non Agricoles DE DESHERBAGE ET MATERIELS UTILISES COMPAraison des MEthodes de Désherbage en Zones Non Agricoles ACTION 1 - PROTOCOLE 1 EVALUATION EXPERIMENTALE DES METHODES DE DESHERBAGE PRESENTATION DES EXPERIMENTATIONS ET MATERIELS UTILISES Ce document

Plus en détail

Concevoir et entretenir un jardin selon des méthodes écologiques. Un jardin sous le signe de la biodiversité

Concevoir et entretenir un jardin selon des méthodes écologiques. Un jardin sous le signe de la biodiversité Concevoir et entretenir un jardin selon des méthodes écologiques Un jardin sous le signe de la biodiversité Biodiversité C'est la diversité des êtres vivants - signe de stabilité des milieux - épuration

Plus en détail

L eau chaude. Les techniques de désherbage alternatif : 1. Caractéristiques. 2. Avantages. 3. Inconvénients. 4. Exemples d application

L eau chaude. Les techniques de désherbage alternatif : 1. Caractéristiques. 2. Avantages. 3. Inconvénients. 4. Exemples d application Les techniques de désherbage alternatif : L eau chaude La technique à l eau chaude consiste à appliquer sur les "mauvaises herbes" de l eau proche de 90 C, ce qui provoque l éclatement des cellules des

Plus en détail

GENERALITES. Collectivité : Personne auditée : Prénom : Fonction : Adresse Code postal : Tel : Fax : Mail : SUPPORT D ENQUÊTE SAFEGE - 1 -

GENERALITES. Collectivité : Personne auditée : Prénom : Fonction : Adresse Code postal : Tel : Fax : Mail : SUPPORT D ENQUÊTE SAFEGE - 1 - Enquête sur les pratiques d utilisation des produits phytosanitaires dans le cadre de l étude des Bassins d Alimentation des Captages (BAC) d eau potable de Radicatel et d Yport SUPPORT D ENQUÊTE GENERALITES

Plus en détail

La ville de Saint Jean de Thouars a mis en place un enherbement semé de son terrain stabilisé composé de

La ville de Saint Jean de Thouars a mis en place un enherbement semé de son terrain stabilisé composé de THEME : SOLUTIONS TECHNIQUES FICHE PRATIQUE N 38 - "TERRAINS STABILISES" Sous-thème : Terrains de sports et loisirs Auteurs : Région Poitou-Charentes / FREDON Poitou-Charentes Les terrains stabilisés peuvent

Plus en détail

CCTP - ANNEXE I Descriptif des opérations d entretien des espaces verts et de fleurissement Lot 1 : Entretien des espaces verts

CCTP - ANNEXE I Descriptif des opérations d entretien des espaces verts et de fleurissement Lot 1 : Entretien des espaces verts CCTP Annexe I - Page 1 sur 5 CCTP - ANNEXE I Descriptif des opérations d entretien des espaces verts et de fleurissement Lot 1 : Entretien des espaces verts 1 Equipements sportifs et de loisirs 1 : Terrain

Plus en détail

Annexe 1 : Grille d évaluation

Annexe 1 : Grille d évaluation Cimetière Nature Annexe : Grille d évaluation - Pour obtenir le label niveau, les critères de niveau doivent être remplis ainsi que critères BONUS à choisir en fonction des potentialités et contraintes

Plus en détail

OBJECTIF "Zéro Phyto " 3 ème rencontres naturalistes audoises 2015

OBJECTIF Zéro Phyto  3 ème rencontres naturalistes audoises 2015 OBJECTIF "Zéro Phyto " 3 ème rencontres naturalistes audoises 2015 RAPPEL REGLEMENTAIRE Arrêté du 12 septembre 2006 interdiction de traiter chimiquement à moins de 5 m de tout point d'eau 5 m Arrêté du

Plus en détail

20/09/2013 LES CIMETIERES LES CIMETIERES LES CIMETIERES

20/09/2013 LES CIMETIERES LES CIMETIERES LES CIMETIERES 11 octobre 2013 L entretien des cimetières Stratégies visant à limiter le recours aux produits phytosanitaires Benoit DUPUY HISTORIQUE Avant les années 1970, pas d utilisation de produits chimiques Cimetière

Plus en détail

MIEUX INTÉGRER LA FLORE SPONTANÉE EN VILLE

MIEUX INTÉGRER LA FLORE SPONTANÉE EN VILLE Cliquez et modifiez le titre MIEUX INTÉGRER LA FLORE SPONTANÉE EN VILLE Pour une approche écologique du désherbage Conférence Paysalia 1 er décembre 2015 Versailles Développer une approche transversale

Plus en détail

Des mesures Prime-Vert pour améliorer le portrait agroenvironnemental de votre entreprise

Des mesures Prime-Vert pour améliorer le portrait agroenvironnemental de votre entreprise Des mesures Prime-Vert pour améliorer le portrait agroenvironnemental de votre entreprise Sara Villeneuve, agr., M. Sc. Benoît Poiraudeau, tech. MAPAQ Saguenay Lac-Saint-Jean 9 mars 2017 Plan de présentation

Plus en détail

Comment réduire l usage des pesticides sur sa commune? «Les rendez-vous de l UR» Retours d Expériences

Comment réduire l usage des pesticides sur sa commune? «Les rendez-vous de l UR» Retours d Expériences Comment réduire l usage des pesticides sur sa commune? «Les rendez-vous de l UR» Retours d Expériences Lundi 21 octobre 2013 De 9h30 à 16h30 Amphithéâtre Lycée Colbert de Torcy Sablé-sur-Sarthe (72) Quatre

Plus en détail

Intervenants : Lionel GAY, directeur des services techniques et Danièle SEZNEC, responsable du service espace verts.

Intervenants : Lionel GAY, directeur des services techniques et Danièle SEZNEC, responsable du service espace verts. COMPTE RENDU VISITE COMMUNES EN ZERO PHYTO : CROZON LANDERNEAU MERCREDI 25 MARS 2015 RESEAU D ECHANGE INTER-COLLECTIVITES Nombre de participants (liste complète en annexe) : CROZON : 17 participants (5

Plus en détail

L agroforesterie en Wallonie B. Bonnes pratiques. B5. Paillage

L agroforesterie en Wallonie B. Bonnes pratiques. B5. Paillage L agroforesterie en Wallonie B. Bonnes pratiques. Lutte préventive contre la concurrence de la végétation : paillages individuels ou en bande, bandes enherbées Toute installation d arbres en prairie ou

Plus en détail

Opération «Zéro phyto»

Opération «Zéro phyto» j e u d i 7 a v r i l 2 0 1 1 dossier de presse Opération «Zéro phyto» par Paul SALEN, 1 er vice-président du Conseil général de la Loire Le Conseil général en route vers le «Zéro phyto» : 2 Dans le cadre

Plus en détail

Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages

Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages Eau Biodiversité Santé L expérience de la ville de Pérols Adrien Sivieude, adjoint au Maire de Pérols Didier Borie, responsable du service espaces verts

Plus en détail

RÉDUCTION DE L UTILISATION

RÉDUCTION DE L UTILISATION RÉDUCTION DE L UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES Suivi et bilan des pratiques de désherbage Restitution du 7 juillet 2014, Le Sel de Bretagne SOMMAIRE 1. Le Bassin versant du Semnon : quelques éléments

Plus en détail

Le désherbage non-chimique Christel Termol - Février 2007

Le désherbage non-chimique Christel Termol - Février 2007 Le désherbage non-chimique Christel Termol - Février 2007 Sur base du Guide de bonnes pratiques de désherbage- Espaces verts et Voiries Publié avec l accord du Comité régional Phyto Objectifs Lors du choix

Plus en détail

DÉSHERBAGE PHYSIQUE TECHNIQUE FICHE. de plein champ et sous serres, canne à sucre, cultures fruitières pérennes, bananier, racines et tubercules.

DÉSHERBAGE PHYSIQUE TECHNIQUE FICHE. de plein champ et sous serres, canne à sucre, cultures fruitières pérennes, bananier, racines et tubercules. FICHE TECHNIQUE n 04 DÉSHERBAGE PHYSIQUE XXDÉFINITION ET RÔLE DANS LA RÉDUC TION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES : les techniques de désherbage physique regroupent les désherbages mécaniques, thermique et

Plus en détail

Appel d offre Formateurs pour une offre de formation en gestion différenciée

Appel d offre Formateurs pour une offre de formation en gestion différenciée Appel d offre Formateurs pour une offre de formation en gestion différenciée Le Pôle Wallon de Gestion Différenciée (Pôle GD) est une asbl soutenue par la Région wallonne afin de développer et promouvoir

Plus en détail

... utilise le paillage

... utilise le paillage ... utilise le paillage Une technique aux nombreux avantages! Garde l humidité du sol et limite l arrosage Limite les herbes non désirées et facilite leur retrait Protège des gelées Alimente le sol Peut

Plus en détail

Opération. «Vers l abandon progressif des produits phytosanitaires dans le département de l Indre»

Opération. «Vers l abandon progressif des produits phytosanitaires dans le département de l Indre» Opération «Vers l abandon progressif des produits phytosanitaires dans le département de l Indre» Vos contacts : Mélanie Couret Chargée de mission Développement Durable CPIE Brenne-Berry 35 rue Hersent

Plus en détail

PLAN DE DESHERBAGE DE LA COMMUNE DE SALINS LES BAINS. 13 janvier 2016

PLAN DE DESHERBAGE DE LA COMMUNE DE SALINS LES BAINS. 13 janvier 2016 PLAN DE DESHERBAGE DE LA COMMUNE DE SALINS LES BAINS 13 janvier 2016 1. Contexte Une démarche en plusieurs étapes: Etude des pratiques actuelles, recensement et caractérisation des surfaces désherbées

Plus en détail

Gestion des pieds d arbres et espaces perméables

Gestion des pieds d arbres et espaces perméables Gestion des pieds d arbres et espaces perméables Chilvert (86) 1er mars 2016 - Lionel Revollat Espace Part Ages Soucieu-en-Jarrest À Paris Source : L. Revollat Introduction Pieds d arbres : Petits espaces

Plus en détail

Mise en place d un plan de désherbage. Commune de Bourgtheroulde-Infreville

Mise en place d un plan de désherbage. Commune de Bourgtheroulde-Infreville Mise en place d un plan de désherbage Commune de Bourgtheroulde-Infreville Contacts : M. Philippe SOMVILLE Conseiller municipal de Bourgtheroulde Responsable du conseil du développement durable M. Vincent

Plus en détail

Valorisation des déchets verts - Le guide pratique. Recyclez la matière organique de votre jardin dans votre jardin!

Valorisation des déchets verts - Le guide pratique. Recyclez la matière organique de votre jardin dans votre jardin! Valorisation des déchets verts - Le guide pratique Recyclez la matière organique de votre jardin dans votre jardin! Les différentes utilisations du broyat Paillage Compostage Autres (litières, allées,

Plus en détail

Fleurissement et paysage à Perros-Guirec

Fleurissement et paysage à Perros-Guirec Fleurissement et paysage à Perros-Guirec PERROS-GUIREC, au cœur de la Côte de Granit rose Perros-Guirec offre un site naturel protégé d une exceptionnelle beauté, paysage insolite et grandiose où terre

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES MARCHES PUBLICS DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (C.C.T.P) MAIRIE DE LEUCATE Service des Marchés Publics 34 rue Docteur Sidras 11370 LEUCATE du 09-01-2012 Objet du marché : ENTRETIEN

Plus en détail

Tendre vers le «Zéro Phyto», c est quoi?

Tendre vers le «Zéro Phyto», c est quoi? Tendre vers le «Zéro Phyto», c est quoi? Contact presse Corine BUSSON-BENHAMMOU Responsable des relations presse Ville d Angers/Angers Loire Métropole CS 80011-49020 ANGERS Cedex 02 02 41 05 40 33 02 41

Plus en détail

DE LA GESTION GUIDE D I F F É R E N C I É E D E S E S P A C E S VERTS DIFFERENCIEE ÉDITION

DE LA GESTION GUIDE D I F F É R E N C I É E D E S E S P A C E S VERTS DIFFERENCIEE ÉDITION GUIDE DE LA GESTION DIFFERENCIEE ÉDITION GESTION D I F F É R E N C I É E D E S E S P A C E S VERTS 2017 REPÈRES L ÉDITO T «CHACUN EST RESPONSABLE DE LA PLANÈTE ET DOIT LA PROTÉGER À SON ÉCHELLE» endre

Plus en détail

PRAIRIE FLEURIE VEGETALISATION

PRAIRIE FLEURIE VEGETALISATION É c o l o g i e u r b a i n e Réduction des produits phytopharmaceutiques : Techniques de lutte biologique Solutions de biocontrôle [ PRAIRIE FLEURIE VEGETALISATION ] Ecologie Urbaine Repositionner la

Plus en détail

L écojardinage sur la ville Nanterre

L écojardinage sur la ville Nanterre L écojardinage sur la ville Nanterre de Le principe de l écojardinage L écojardinage permet de gérer au mieux le patrimoine espaces verts et naturel de la ville en adaptant la gestion des espaces verts

Plus en détail

LA HAUTE-MEUSE... transparente

LA HAUTE-MEUSE... transparente Bureau de dépôt 5000 NAMUR 1 Agrément P 910 160 LA HAUTE-MEUSE... transparente Bulletin trimestriel d information n 88 Juin 2017 Sommaire Bilan Journées Wallonnes de l Eau Synthèse Les communes en route

Plus en détail

Le désherbage écophile. DÉSHERBEURS THERMIQUES PORTABLES

Le désherbage écophile. DÉSHERBEURS THERMIQUES PORTABLES Le désherbage écophile. DÉSHERBEURS THERMIQUES PORTABLES écophile & efficace Châssis à dos 105 pour une bouteille de gaz liquide 5 kg (T 105 R) Châssis à dos 111 pour une bouteille de gaz liquide 11 kg

Plus en détail

Institut Technique de la Betterave. Quelles alternatives au tout chimique?

Institut Technique de la Betterave. Quelles alternatives au tout chimique? Institut Technique de la Betterave Quelles alternatives au tout chimique? 1 Contexte L ITB a mis au point des techniques de désherbage efficaces pour lutter contre les adventices depuis plus de 20 ans.

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT DES COLLECTIVITÉS VERS LE «ZÉRO PHYTO» EN SEINE-ET-MARNE

L ACCOMPAGNEMENT DES COLLECTIVITÉS VERS LE «ZÉRO PHYTO» EN SEINE-ET-MARNE Département de Seine-et-Marne L ACCOMPAGNEMENT DES COLLECTIVITÉS VERS LE «ZÉRO PHYTO» EN SEINE-ET-MARNE Laurence VIÉ Chargée de mission actions préventives Service de l eau potable et des actions préventives

Plus en détail

Pour une gestion de l espace public, plus respectueuse du citoyen et de l environnement

Pour une gestion de l espace public, plus respectueuse du citoyen et de l environnement Pour une gestion de l espace public, plus respectueuse du citoyen et de l environnement La gestion différenciée c est : La GD c est " Ramener la nature en ville et dans les quartiers, participer à son

Plus en détail

VERS UNE GESTION DES ESPACES COMMUNAUX PLUS RESPECTUEUSE DE LA QUALITÉ DE L EAU

VERS UNE GESTION DES ESPACES COMMUNAUX PLUS RESPECTUEUSE DE LA QUALITÉ DE L EAU Colloque du 3 octobre 2013 VERS UNE GESTION DES ESPACES COMMUNAUX PLUS RESPECTUEUSE DE LA QUALITÉ DE L EAU TABLE RONDE La gestion des espaces à contraintes Animée par : Jacques PLACE Sous Directeur de

Plus en détail