ÉPIDÉMIOLOGIE DENTAIRE. MDD Dentisterie communautaire et Épidémiologie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ÉPIDÉMIOLOGIE DENTAIRE. MDD-20072 Dentisterie communautaire et Épidémiologie"

Transcription

1 ÉPIDÉMIOLOGIE DENTAIRE MDD Dentisterie communautaire et Épidémiologie

2 Épidémiologie : TERMINOLOGIE Discipline qui étudie les différents facteurs intervenant dans l apparition des maladies ainsi que leur fréquence, leur mode de distribution, leur évolution et la mise en œuvre des moyens nécessaires à leur prévention. Prévalence : Mesure la présence de la maladie sur une population donnée. Incidence : Mesure l apparition de nouveaux cas de la maladie pour une période donnée chez une population donnée.

3 Indices en épidémiologie dentaire Valeurs numériques standardisées Reproductibles Mesure la distribution selon, âge, sexe, d autres facteurs d intérêt (ex. faces dentaires) Permet de suivre l évolution dans le temps Comparables internationalement Permet de mesurer les besoins Permet de mesurer l efficacité d un programme, d un traitement.

4 Indices en épidémiologie dentaire Carie : CAO Indemnité Indice SiC Pério: Débris G-V CPITN Fluorose: TSIF Autres: Malocclusion / nombre de dents en occlusion Nombre de dents fonctionnelles / qualité de vie Édentation complète

5 CAOD ou CAOF C = A = O = Carie Absente (pour cause de carie) Obturée (pour cause de carie) CAOD = 28 dents CAOF = 128 faces 12 x 4 = 48 (incisives et canines) 16 x 5 = 80 (prémolaires et molaires) N.B. Les 3 e molaires sont toujours exclues

6

7 CAOD ou CAOF Limites: examen clinique visuel sans radiographie Sous-estime toujours la carie clinique Importance de reproductibilité (normalisation ou calibrage) implique sacrifice de précision Dans le doute l examinateur choisit la catégorie la plus basse (donc sans carie)

8 CAOD ou CAOF CAOD = DMFT CAOF = DMFS Decayed, Missing, Filled Teeth or Surfaces

9 INDICE CAO En dentition primaire caod (ceod) : 20 dents caof (ceof) : 88 faces a et e = extraite pour cause de carie Utile jusqu à 5-6 ans En dentition mixte - Utilisation concomitante des deux indices : CAO et cao - Difficulté d établir correctement le a et e - Utile jusqu à ans

10 CAOD OU CAOF Possibilité de décomposer d l indicel CD AD OD CF AF OF Taux de traitement = OD/CAOD Taux de «mortalité» dentaire = AD/CAOD Taux de carie non- traitée = CD/CAOD Carie de racine ( notion de surface à risque)

11 Indemnité à la carie Proportion d individus d sans carie Indice plus positif Mesure de l état de santé plutôt que maladie Proportion (%) des personnes sans carie ni obturation par rapport à l ensemble des individus d un groupe Mesure intéressante étant donné la polarisation de la carie

12 1990

13

14 1990

15 1990

16 INDICE SiC (Significant caries index) SiC : CAOD moyen du tiers de la population la plus affectée Polarisation de la carie Diminution marquée des indices CAO Avantages : Atteinte plus réaliste des objectifs Évaluation plus précise des programmes destinés aux clientèles à risque OMS, objectif d ici Abaisser l indice SiC à 3 chez les enfants de 12 ans - Au Québec, en , le SiC chez les enfants de 12 ans était de 4,9

17 1996

18 1996

19 1996

20 1996

21 1996

22 TOOTH SURFACE INDEX OF FLUOROSIS TSIF SIMPLIFIÉ Mesure de la fluorose dentaire Codification de 0 à 8

23 TSIF simplifié (suite) Codes utilisés : 0 = Aucune évidence de fluorose. 1 = Fluorose évidente mais se limitant à des taches blanchâtres qui couvrent moins que 1/3 d une des faces labiales. 2 = Fluorose où les taches blanchâtres couvrent plus de 1/3 mais moins que 2/3 d une des faces labiales. 3 = Fluorose où les taches blanchâtres couvrent 2/3 ou plus d une des faces labiales.

24 TSIF simplifié (suite) Codes utilisés : 4 = Fluorose où une face labiale présente soit des taches allant d un brun clair à un brun très foncé, soit des puits bruns plus ou moins profonds, incrustés dans l émail, isolés ou contigus. 8 = Aucune dent permanente n est présente sur le segment antérieur ou bien toutes les faces labiales possèdent des restaurations ou des bagues orthodontiques ou bien la dent n est pas complètement éruptée ce qui fait qu aucune face n est découverte.

25 TSIF simplifié

26 1990 Fluorose dentaire: % d individus atteints selon les études

27 COMMUNITY PARODONTAL INDEX OF TREATEMENT NEEDS (CPITN) Utilisation d une sonde standardisée (OMS) Enregistre la condition pour chaque sextant C est la condition la plus élevée qui détermine le statut du sextant C est la condition la plus élevée qui détermine le statut du patient Difficulté de mesurer la reproductibilité Résultats valables au niveau populationnel seulement, inutile du point de vue clinique

28 CPITN Code (Saignement, Tartre, Poche) 0 = Gencive saine 1 = Saignement au sondage 2 = Présence de tartre mais pas de poche (< 4mm) (bande noire visible) 3 = Poche de 4 à 6 mm (rebord gingival dans bande noire) 4 = Poche de 6 mm et + (bande noire non-visible) 9 = Ne peut être examiné pour des raisons médicales, saignement abondant ou autre. Dents indexées : &

29

30 ORAL HYGIENE INDEX BY SURFACES (OHIS) OU Indice de débrisd bris : Greene & Vermillion Cet indice nécessite l examen des six faces suivantes : 16B 21B 26B 36L 41B 46L Points Critères 0 Pas de débris, pas de taches extrinsèques 1 Débris ou taches extrinsèques ne couvrant pas plus que le tiers de la face examinée. 2 Débris, taches extrinsèques couvrant plus du tiers, mais ne dépassant pas le 2/3 de la face de la dent. 3 Débris recouvrant plus des 2/3 de la face de la dent. Si la dent est absente, on la remplace par la dent suivante. Si la dent suivante est absente, on inscrit le code 9.

31 Indice de débrisd : Greene & Vermillion

32 Moyenne 9 Moyenne 11 Moyenne 13 Moyenne 15 Moyenne 17 Moyenne 7 2,50 2,00 1,50 1,00 0,50 0,00 Indice de débris Greene et Vermillon Garçons Filles

33 1995

Indices en épidémiologie dentaire

Indices en épidémiologie dentaire Indices en épidémiologie dentaire 1. OBJECTIFS DE LA PRISE DES INDICES Lorsqu on veut évaluer l état de santé buccodentaire d une population, d un groupe d individus ou même d individus, il est indispensable

Plus en détail

Le contexte de la profession en santé dentaire publique...5

Le contexte de la profession en santé dentaire publique...5 Table des matières Introduction...1 Module 1 Le contexte de la profession en santé dentaire publique...5 Chapitre 1..Historique de la profession d hygiéniste dentaire en santé dentaire publique au Québec...7

Plus en détail

DENTURE ET DENTITIONS.

DENTURE ET DENTITIONS. DENTURE ET DENTITIONS. Deux termes souvent confondus. 1. Définitions a. Dentition Terme dynamique Ensemble des phénotypes de développement des arcades (origine, minéralisation, croissance, éruption ) Développement

Plus en détail

Deux études cliniques

Deux études cliniques Etat bucco-dentaire des patients en psychiatrie Motivation des patients à l hygiène bucco-dentaire: Deux études cliniques Valérie BERTAUD GOUNOT MCU PH UFR Odontologie Dr en Chirurgie Dentaire, CH Guillaume

Plus en détail

Même si l on observe une diminution généralisée de la. Les caries dentaires chez les Québécois âgés de 35 à 44 ans

Même si l on observe une diminution généralisée de la. Les caries dentaires chez les Québécois âgés de 35 à 44 ans S U J E T S P R O F E S S I O N N E L S Les caries dentaires chez les Québécois âgés de 35 à 44 ans Jean-Marc Brodeur, DDS, PhD Martin Payette, DDS Mike Benigeri, CD, M.Sc. Pierre F. Gagnon, DDS, M.Sc.

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE DES PATHOLOGIES BUCCO- DENTAIRES DES ENFANTS DE 6 ANS ET DE 12 ANS EN CORSE

EPIDEMIOLOGIE DES PATHOLOGIES BUCCO- DENTAIRES DES ENFANTS DE 6 ANS ET DE 12 ANS EN CORSE EPIDEMIOLOGIE DES PATHOLOGIES BUCCO- DENTAIRES DES ENFANTS DE 6 ANS ET DE 12 ANS EN CORSE Dans le cadre d un programme d observation du vivant en Corse (Bioscope Corse-Méditerranée), l INSERM a mené, en

Plus en détail

LA SANTÉ BUCCO-DENTAIRE CHEZ LES JEUNES

LA SANTÉ BUCCO-DENTAIRE CHEZ LES JEUNES é LA SANTÉ BUCCO-DENTAIRE CHEZ LES JEUNES EN PROVINCE DE LUXEMBOURG RÉSULTATS DE L ENQUÊTE JEUNES 2010-2012 UNE PUBLICATION DE L OBSERVATOIRE DE LA SANTÉ DE LA PROVINCE DE LUXEMBOURG EN COLLABORATION AVEC

Plus en détail

Enquête du module sur la santé buccodentaire Élaboration et mise en œuvre d une enquête sur la santé buccodentaire

Enquête du module sur la santé buccodentaire Élaboration et mise en œuvre d une enquête sur la santé buccodentaire Enquête du module sur la santé buccodentaire Élaboration et mise en œuvre d une enquête sur la santé buccodentaire Aperçu Étapes pratiques dont on doit tenir compte : Organisation et planification de l

Plus en détail

Assurances de Personnes

Assurances de Personnes Assurances de Personnes Les principaux traitements dentaires U.E.S. Capgemini Sommaire Le schéma dentaire Les actes dentaires 2 Les soins dentaires 1. Les soins conservateurs (exemple) 2. Les inlays-onlays

Plus en détail

Agénésie et prothèse implanto-portée

Agénésie et prothèse implanto-portée Agénésie et prothèse implanto-portée Dr Thierry ROUACH Lʼagénésie dentaire est une pathologie plus ou moins handicapante en fonction du nombre et de la position des dents absentes. Certaines agénésie sont

Plus en détail

Journée OSCOUR 16 décembre 2008

Journée OSCOUR 16 décembre 2008 Journée OSCOUR 16 décembre 2008 Depuis les évènements de l été 2003 les Services d Accueil des urgences sont devenus de véritables observatoires de santé. Le développement des systèmes d informations favorise

Plus en détail

Une enquête épidémiologique sur la santé bucco-dentaire des jeunes scolarisés en Hainaut

Une enquête épidémiologique sur la santé bucco-dentaire des jeunes scolarisés en Hainaut GÉNÉRATION SOURIRE Une enquête épidémiologique sur la santé bucco-dentaire des jeunes scolarisés en Hainaut Pour 60 % des jeunes Hainuyers interrogés, la qualité de leur sourire est importante et pour

Plus en détail

S O M M A I R E D U R A P P O R T D E S R É S U L T A T S du MODULE sur la SANTÉ BUCCODENTAIRE de L ENQUÊTE CANADIENNE SUR LES MESURES DE LA SANTÉ

S O M M A I R E D U R A P P O R T D E S R É S U L T A T S du MODULE sur la SANTÉ BUCCODENTAIRE de L ENQUÊTE CANADIENNE SUR LES MESURES DE LA SANTÉ S O M M A I R E D U R A P P O R T D E S R É S U L T A T S du MODULE sur la SANTÉ BUCCODENTAIRE de L ENQUÊTE CANADIENNE SUR LES MESURES DE LA SANTÉ 2007-2009 Santé Canada est le ministère fédéral qui aide

Plus en détail

DENTISTERIE COMMUNAUTAIRE Dr LEMDAOUI.M.C Maître de conférence A Epidémiologie et Médecine Préventive

DENTISTERIE COMMUNAUTAIRE Dr LEMDAOUI.M.C Maître de conférence A Epidémiologie et Médecine Préventive DENTISTERIE COMMUNAUTAIRE Dr LEMDAOUI.M.C Maître de conférence A Epidémiologie et Médecine Préventive Depuis toujours, la pratique de la dentisterie traitement des maladies dentaires. Développement concept

Plus en détail

La santé buccodentaire en Estrie

La santé buccodentaire en Estrie Numéro 11, mai 2014 La santé buccodentaire en Estrie LA CARIE DENTAIRE La carie dentaire est d'abord et avant tout une maladie infectieuse chronique, localisée, progressive, transmissible et plus souvent

Plus en détail

Stratégies de prévention de la carie dentaire

Stratégies de prévention de la carie dentaire RECOMMANDATIONS EN SANTÉ PUBLIQUE Stratégies de prévention de la carie dentaire Synthèse et Recommandations Mars 2010 1 Les recommandations et synthèse de cette évaluation sont téléchargeables sur www.has-sante.fr

Plus en détail

Depuis le début de l utilisation des appareils fixés, l ancrage dentaire

Depuis le début de l utilisation des appareils fixés, l ancrage dentaire 10 - CAS DE TRANSPOSITION DENTAIRE DDr Étienne LABASSY Depuis le début de l utilisation des appareils fixés, l ancrage dentaire a toujours été crucial. Classiquement on évoque les principes d ancrage différentiel

Plus en détail

Quelle transformation de l état dentaire et quels principaux actes réalisés? OBJECTIFS ET MÉTHODES

Quelle transformation de l état dentaire et quels principaux actes réalisés? OBJECTIFS ET MÉTHODES OBJECTIFS ET MÉTHODES L évaluation de l action a pour objectif de mesurer l efficacité de la campagne en termes de santé, l intérêt financier à engager une telle action, d appréhender le degré de compréhension

Plus en détail

Projet de Mémoire de Master

Projet de Mémoire de Master Projet de Mémoire de Master Université de Pierre et Marie Curie Paris VI Master de Sciences et Technologies Mention Santé Publique et Management de la Santé Spécialité Epidémiologie Année 2005 2006 Titre

Plus en détail

LE POINT SUR LES DONNÉES ACTUELLEMENT DISPONIBLES EN ÉPIDÉMIOLOGIE DE LA CARIE CHEZ LES ENFANTS BELGES

LE POINT SUR LES DONNÉES ACTUELLEMENT DISPONIBLES EN ÉPIDÉMIOLOGIE DE LA CARIE CHEZ LES ENFANTS BELGES LE POINT SUR LES DONNÉES ACTUELLEMENT DISPONIBLES EN ÉPIDÉMIOLOGIE DE LA CARIE CHEZ LES ENFANTS BELGES J. LARDINOIS (1), A. GUÉDERS (2), S. GEERTS (3) RÉSUMÉ : Le nombre limité de données épidémiologiques

Plus en détail

SOLIDAIRE CÔTÉ social.

SOLIDAIRE CÔTÉ social. L e s G U I d e s P R É V e n t I O n PERFORMANTE CÔTÉ santé SOLIDAIRE CÔTÉ social. Il est actuellement admis que seules 3 % des personnes âgées conservent une denture saine. Il s agit d un véritable constat

Plus en détail

Contenu. Soins des dents

Contenu. Soins des dents Contenu Soins des dents 134 Comment le professionnel procède-t-il pour se faire rembourser des soins dentaires? 137 Pourquoi le professionnel/fournisseur demande-t-il à votre client de payer pour son service?

Plus en détail

SANTÉ BUCCO-DENTAIRE

SANTÉ BUCCO-DENTAIRE ENQUÊTE JEUNES 21-212 Santé bucco-dentaire SANTÉ BUCCO-DENTAIRE CHEZ LES JEUNES EN PROVINCE DE LUXEMBOURG UNE PUBLICATION DE L OBSERVATOIRE DE LA SANTÉ DE LA PROVINCE DE LUXEMBOURG EN COLLABORATION AVEC

Plus en détail

La prise en charge précoce de. l adulte infecté par le VIH : de «Cotrimo CI» à «Temprano»

La prise en charge précoce de. l adulte infecté par le VIH : de «Cotrimo CI» à «Temprano» Ministère de l Enseignement Supérieur Et de la Recherche Scientifique Lésions bucco dentaires et qualité de vie chez La prise en charge précoce de les enfants infectés par le VIH en Afrique de l Ouest

Plus en détail

Prévention bucco-dentaire Évaluation médicale du dispositif conventionnel dans la région des Pays de la Loire

Prévention bucco-dentaire Évaluation médicale du dispositif conventionnel dans la région des Pays de la Loire Étude originale Prévention bucco-dentaire Évaluation médicale du dispositif conventionnel dans la région des Pays de la Loire Preventive dental check-up in teenagers living in Pays de la Loire region Gonzalez

Plus en détail

Remplacement d une incisive latérale supérieure dans un espace réduit

Remplacement d une incisive latérale supérieure dans un espace réduit XX cas complexes en implantologie 11 Remplacement d une incisive latérale supérieure dans un espace réduit Philippe Russe, Patrick Missika 84 1. Vue initiale Présentation La patiente est une jeune fille

Plus en détail

Dents de sagesse : quand les enlever?

Dents de sagesse : quand les enlever? 45èmes Journées de Formation Médicale M Continue Jeudi 13 septembre 2007 Dents de sagesse : quand les enlever? Florent Sury Service de Chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie Pr D.Goga,, Dr B. Hüttenberger

Plus en détail

dmt Etat dentaire et renoncement aux soins Méthode Influence des facteurs socio-économiques et professionnels études et enquêtes

dmt Etat dentaire et renoncement aux soins Méthode Influence des facteurs socio-économiques et professionnels études et enquêtes dmt 88 études et enquêtes TF 109 Etat dentaire et renoncement aux soins Influence des facteurs socio-économiques et professionnels Les données épidémiologiques sur l état de santé buccodentaire des populations

Plus en détail

Avis de la Direction de santé publique concernant la Fluoration de l eau potable à la Ville de Québec

Avis de la Direction de santé publique concernant la Fluoration de l eau potable à la Ville de Québec Avis de la Direction de santé publique concernant la Fluoration de l eau potable à la Ville de Québec La Direction régionale de santé publique de la Capitale nationale (DSP) considère que la fluoration

Plus en détail

Situation Agent Schéma posologique*

Situation Agent Schéma posologique* Le besoin d une antibioprophylaxie pour la prévention d une endocardite infectieuse et d une infection hématogène à la suite d une arthroplastie doit être envisagé sur une base individuelle et en collaboration

Plus en détail

ETUDE SANTE BUCCO- DENTAIRE

ETUDE SANTE BUCCO- DENTAIRE ETUDE SANTE BUCCO- DENTAIRE M.A. COSTA 1, M. GIRARD 2, M. HUMEL 3, DR S. MICHLOVSKY 4 1 LABORATOIRE - HYGIÈNE 2 DRD, 3 DIÉTÉTIQUE, 4 STOMATOLOGIE POURQUOI? SANTÉ MENTALE NUTRITION HYGIÈNE CORPORELLE OBJECTIFS

Plus en détail

LA DENTITION BASSOM.FRANCOISE.ACADEMIE.DE.LILLE

LA DENTITION BASSOM.FRANCOISE.ACADEMIE.DE.LILLE LA DENTITION Objectifs BAC PRO + Certification BEP Etre capable d annoter le schéma d une dent Etre capable d indiquer l ordre chronologique d apparition des dents (dentition temporaire, dentition définitive)

Plus en détail

Livret d information aux patients La Chirurgie Orthognatique

Livret d information aux patients La Chirurgie Orthognatique Livret d information aux patients La Chirurgie Orthognatique 2 Sommaire Dans ce livret d information à destination des patients, vous pourrez trouver les réponses aux questions que vous vous posez à propos

Plus en détail

Les tarifs des prestations dentaires étaient déjà indexés linéairement de 1,577% le 1er janvier 2012.

Les tarifs des prestations dentaires étaient déjà indexés linéairement de 1,577% le 1er janvier 2012. I.N.A.M.I. Institut National d'assurance Maladie-Invalidité Soins de Santé Circulaire OA n 2012/168 du 26 avril 2012 3910/1091 En vigueur à partir du 1 mai 2012 Tarifs; soins dentaires;. Les tarifs des

Plus en détail

Rapport sur la santé dentaire crie en Eeyou Istchee (Nord du Québec)

Rapport sur la santé dentaire crie en Eeyou Istchee (Nord du Québec) Rapport sur la santé dentaire crie en Eeyou Istchee (Nord du Québec) Rapport sur la santé dentaire crie en Eeyou Istchee (Nord du Québec) Novembre 2001 Services sociaux de la Baie James, Direction de

Plus en détail

PLAN D ACTION DE SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE 2005 2015. Bilan régional des activités 2012 2013

PLAN D ACTION DE SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE 2005 2015. Bilan régional des activités 2012 2013 PLAN D ACTION DE SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE 2005 2015 Bilan régional des activités 2012 2013 PLAN D ACTION DE SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE 2005 2015 Bilan régional des activités 2012 2013 est une production

Plus en détail

Utilisation de la diode laser (810 nm) en orthodontie

Utilisation de la diode laser (810 nm) en orthodontie Utilisation de la diode (810 nm) en orthodontie Auteurs_Dr Deepak Rai & Dr Gurkeerat Singh, Inde CAS 1 Fig. 1_Patient présentant un large diastème médian avec un frein épais. Fig. 2_Traitement orthodontique

Plus en détail

REFERENTIEL D AUTO EVALUATION DES PRATIQUES EN ODONTOLOGIE

REFERENTIEL D AUTO EVALUATION DES PRATIQUES EN ODONTOLOGIE REFERENTIEL D AUTO EVALUATION DES PRATIQUES EN ODONTOLOGIE Dépistage orthodontique en denture temporaire et/ou en denture mixte, des anomalies fonctionnelles dentaires et occlusales Décembre 2004 I. PROMOTEURS

Plus en détail

DATE : 24 septembre 2013 CONTEXTE ET QUESTIONS DE POLITIQUE

DATE : 24 septembre 2013 CONTEXTE ET QUESTIONS DE POLITIQUE TITRE : Le polissage et le nettoyage dentaire pour la santé buccodentaire : examen de l efficacité clinique, de la rentabilité et des lignes directrices DATE : 24 septembre 2013 CONTEXTE ET QUESTIONS DE

Plus en détail

La garantie de résultats fiables lors du diagnostic des caries.

La garantie de résultats fiables lors du diagnostic des caries. La garantie de résultats fiables lors du diagnostic des caries. Existe désormais avec écran! Dépistage des caries : le dernier cri. Des résultats fiables dans tous les domaines d application. Trois procédés

Plus en détail

soins dentaires CCAM Base du remboursement

soins dentaires CCAM Base du remboursement soins dentaires CCAM Base du remboursement Consultation C 23,00 Radiographie panoramique HBQK002 21,28 Détartrage et polissage des dents HBJD001 28,92 Inlay/onlay sur 1 face Inlay/onlay sur 2 faces Inlay/onlay

Plus en détail

Aperçu des recommandations concernant le service dentaire scolaire avant sa communalisation

Aperçu des recommandations concernant le service dentaire scolaire avant sa communalisation Aperçu des recommandations concernant le service dentaire scolaire avant sa communalisation Les conditions-cadres régissant le service dentaire scolaire avant sa communalisation (le 1 er janvier 2002),

Plus en détail

S T N E D S E D S IN O S

S T N E D S E D S IN O S Soins des DENTS Contenu Soins des dents 134 Comment le professionnel procède-t-il pour se faire rembourser des soins dentaires? 137 Pourquoi le professionnel/fournisseur demande-t-il à votre client de

Plus en détail

Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés

Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés Auteur_ Dr David S. Frey, États-Unis Fig. 1a Fig. 1b _La méthode traditionnelle pour corriger un sourire gingival avec

Plus en détail

Denta Plus. L assurance soins dentaires de la Mutualité Libérale. Hospitaal-Plus. Hôpital Plus

Denta Plus. L assurance soins dentaires de la Mutualité Libérale. Hospitaal-Plus. Hôpital Plus L assurance soins dentaires de la Mutualité Libérale Hospitaal-Plus Hôpital Plus 2 , allez chez le dentiste avec le sourire Il est important que vous ayez des dents belles et saines tout au long de votre

Plus en détail

Université Saint Joseph Faculté de Médecine Dentaire Epreuves de sélection CES/Master Spécialisation Année universitaire 2015-2016

Université Saint Joseph Faculté de Médecine Dentaire Epreuves de sélection CES/Master Spécialisation Année universitaire 2015-2016 Université Saint Joseph Faculté de Médecine Dentaire Epreuves de sélection CES/Master Spécialisation Année universitaire 2015-2016 Orthodontie Ma. 07/07/2015 Je. 09/07/2015 Ve. 10/07/2015 Sa. 11/07/2015

Plus en détail

À L A D I S P O S I T I O N D E S M E M B R E S D E S Y N D I C A T S A F F I L I É S À L A C E N T R A L E D E S S Y N D I C A T S D U Q U É B E C

À L A D I S P O S I T I O N D E S M E M B R E S D E S Y N D I C A T S A F F I L I É S À L A C E N T R A L E D E S S Y N D I C A T S D U Q U É B E C R É G I M E C O M P L É M E N T A I R E 1 D E S O I N S D E N T A I R E S J À L A D I S P O S I T I O N D E S M E M B R E S D E S Y N D I C A T S A F F I L I É S À L A C E N T R A L E D E S S Y N D I C

Plus en détail

Etude d opinion sur le bien-être du patient âgé Présentation du 23 Novembre

Etude d opinion sur le bien-être du patient âgé Présentation du 23 Novembre Etude d opinion sur le bien-être du patient âgé Présentation du 23 Novembre Version n 1 Date : 7 Novembre 2011 De: Nadia AUZANNEAU et Stéphanie CHARDRON A: Patrick HESCOT et Joël TROUILLET OpinionWay,

Plus en détail

Un beau sourire n a pas d âge!

Un beau sourire n a pas d âge! Un beau sourire n a pas d âge! Un beau sourire n a pas d âge! Êtes-vous de ceux qui pensent qu à un certain âge, il n est plus nécessaire de prendre soin de ses dents? Si c est le cas, sachez que les soins

Plus en détail

Document du 11 février 2014. Contacts : Dr. Sophie Dartevelle, Présidente de l UFSBD. sophiedartevelle@ufsbd.fr / 0144907280

Document du 11 février 2014. Contacts : Dr. Sophie Dartevelle, Présidente de l UFSBD. sophiedartevelle@ufsbd.fr / 0144907280 Document du 11 février 2014. Contribution de l Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire à la réflexion préparatoire au projet de loi d adaptation de la société au vieillissement Contacts : Dr. Sophie

Plus en détail

Etude «santé bucco-dentaire»

Etude «santé bucco-dentaire» Etude «santé bucco-dentaire» M.A. Costa 1, M. GIRARD 2, M. HUMEL 3, Dr S. MICHLOVSKY 4 1 Laboratoire hygiène, 2 D.R.D, 3 Diététique, 4 Stomatologie Pourquoi? Santé mentale Nutrition Hygiène corporelle

Plus en détail

La science derrière Sonicare AirFloss

La science derrière Sonicare AirFloss La science derrière Sonicare AirFloss Table des matières Enlèvement de la plaque 1 Réduction de la gingivite et élimination de la plaque 2-4 Maintien de saines habitudes de brossage 5 Sécurité 6 Préférence

Plus en détail

Le point sur la nomenclature en 2008

Le point sur la nomenclature en 2008 .. Modification de la nomenclature : Le point sur la nomenclature en 2008 Curetage péri-apical avec ou sans résection apicale : Par décision du 13 décembre 2007 de l UNCAM relative à la liste des actes

Plus en détail

SANTE ET HYGIENE BUCCO-DENTAIRES AU CAMEROUN: ETUDE PRELIMINAIRE POUR LA MISE EN PLACE D UN PROGRAMME DE PREVENTION CHEZ DES ECOLIERS

SANTE ET HYGIENE BUCCO-DENTAIRES AU CAMEROUN: ETUDE PRELIMINAIRE POUR LA MISE EN PLACE D UN PROGRAMME DE PREVENTION CHEZ DES ECOLIERS UNIVERSITE DE GENEVE FACULTE DE MEDECINE Section de Médecine dentaire Département de Prévention et Pathologie buccale Division de Stomatologie et Chirurgie orale Institut de Médecine Sociale et Préventive

Plus en détail

COMMENT UTILISER LE FILS DENTAIRE?

COMMENT UTILISER LE FILS DENTAIRE? QU EST-CE QU UN BROSSAGE MINUTIEUX Un brossage minutieux matin et soir vous protège efficacement contre les caries et les maladies parodontales. Dans tous les cas, c est l action mécanique de la brosse

Plus en détail

Cavité buccale et système dentaire

Cavité buccale et système dentaire Cavité buccale et système dentaire I. Introduction La cavité buccale forme la 1 ère cavité du tube digestif. Les dents ont un rôle : Fonctionnel : mastication, déglutition, phonation Esthétique : expression

Plus en détail

comité d éthique de santé publique Avis sur l étude clinique sur l état de santé buccodentaire des élèves québécois du primaire

comité d éthique de santé publique Avis sur l étude clinique sur l état de santé buccodentaire des élèves québécois du primaire comité d éthique de santé publique Avis sur l étude clinique sur l état de santé buccodentaire des élèves québécois du primaire AUTEUR Comité d éthique de santé publique RÉDACTEURS Michel Désy France Filiatrault

Plus en détail

TABLEAU DES CODES DE PROCÉDÉS SOINS DENTAIRES

TABLEAU DES CODES DE PROCÉDÉS SOINS DENTAIRES Catégorie «A» - de base remboursables à 100% (re : article 26A) 1. Diagnostic Examen complet Examen de rappel ou périodique Examen d urgence Examen d un aspect particulier Examen parodontal complet Examen

Plus en détail

Press Abutment Solutions

Press Abutment Solutions Press Abutment Solutions Efficacité et esthétique all ceramic all you need Plus d options pour la céramique pressée... Les céramiques pressées sont depuis longtemps synonymes de précision d ajustage, de

Plus en détail

Des prothèses sur implants qui vous vont comme un gant

Des prothèses sur implants qui vous vont comme un gant Entretien avec Henk van Dijk, prothésiste dentaire, Groningue, Pays-Bas Le prothésiste dentaire Henk van Dijk nous parle de la personnalisation des prothèses dentaires sur implants Des prothèses sur implants

Plus en détail

Prévention bucco-dentaire. Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge!

Prévention bucco-dentaire. Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge! Prévention bucco-dentaire Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge! Mise à jour mai 2010 CCAS - Prévention bucco-dentaire - Par le Docteur Dominique Mané-Valette, chirurgien-dentiste

Plus en détail

LA BONNE PROPHYLAXIE DES DENTS SAINES, UNE VIE DURANT

LA BONNE PROPHYLAXIE DES DENTS SAINES, UNE VIE DURANT CHEF DE FILE EN BROSSESÀ DENTS CHEF DE FILE EN BROSSETTES INTERDENTAIRES CHEF DE FILE EN ÉDUCATION LA BONNE PROPHYLAXIE DES DENTS SAINES, UNE VIE DURANT Un savoir qui motive Un savoir-faire qui assure

Plus en détail

STRATÉGIE DE DIAGNOSTIC PRÉCOCE DU MÉLANOME RECOMMANDATION EN SANTÉ PUBLIQUE

STRATÉGIE DE DIAGNOSTIC PRÉCOCE DU MÉLANOME RECOMMANDATION EN SANTÉ PUBLIQUE STRATÉGIE DE DIAGNOSTIC PRÉCOCE DU MÉLANOME RECOMMANDATION EN SANTÉ PUBLIQUE Service évaluation médico-économique et santé publique Octobre 2006 SYNTHÈSE ET PERSPECTIVES État de la question Le mélanome

Plus en détail

PLAN D ACTION DE SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE 2005 2015. Bilan régional des activités 2013 2014

PLAN D ACTION DE SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE 2005 2015. Bilan régional des activités 2013 2014 PLAN D ACTION DE SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE 2005 2015 Bilan régional des activités 2013 2014 PLAN D ACTION DE SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE 2005 2015 Bilan régional des activités 2013 2014 est une production

Plus en détail

DENTS ET SINUS MAXILLAIRE

DENTS ET SINUS MAXILLAIRE DENTS ET SINUS MAXILLAIRE Introduction Il existe des pathologies sinusiennes d'origine dentaire et inversement. Les sinus n'existent pas chez l'enfant, ils ne se pneumatisent qu à partir du moment où les

Plus en détail

La CCAM pour l activité bucco-dentaire. Cahier d exercices. au quotidien, quelques exemples

La CCAM pour l activité bucco-dentaire. Cahier d exercices. au quotidien, quelques exemples La CCAM pour l activité bucco-dentaire Cahier d exercices au quotidien, quelques exemples Obturation 3 faces sur 46 NGAP Cavité composée, traitement global intéressant trois faces et plus SC 17 CCAM HBMD038

Plus en détail

Liste nationale des codes de service de l ACHD

Liste nationale des codes de service de l ACHD Liste nationale des codes de service de l ACHD Préparée et publiée par L Association canadienne des hygiénistes dentaires Première édition 1998 Révisée 2012 La présente liste est destinée à l usage exclusif

Plus en détail

Un mainteneur d espace est traditionnellement. Du maintien à la gestion de l espace. Odontologie pédiatrique. gestion de l espace.

Un mainteneur d espace est traditionnellement. Du maintien à la gestion de l espace. Odontologie pédiatrique. gestion de l espace. Odontologie pédiatrique gestion de l espace formation Du maintien à la gestion de l espace Amir CHAFAIE Un mainteneur d espace est un dispositif, souvent prothétique, permettant la conservation de l espace

Plus en détail

Stratégies de prévention de la carie dentaire

Stratégies de prévention de la carie dentaire q RECOMMANDATIONS EN SANTE PUBLIQUE Stratégies de prévention de la carie dentaire ARGUMENTAIRE Mars 2010 1 Les recommandations et synthèse de cette évaluation sont téléchargeables sur www.has-sante.fr

Plus en détail

Agénésie des latérales et canines incluses Mise en place chirurgico-orthodontique

Agénésie des latérales et canines incluses Mise en place chirurgico-orthodontique formation Orthodontie Agénésie des latérales et canines incluses Mise en place chirurgico-orthodontique Alireza Seyed Movaghar, Benoît Brochery, Réza Movaghar L inclusion et l agénésie de dents permanentes

Plus en détail

Dossier Administratif du Patient

Dossier Administratif du Patient Handident Franche-Comté CHBM - service ORL (Docteur LEGER) Cadre réservé Handident FC N adhérent au réseau Handident FC 2, rue du Docteur Flamand 25209 MONTBELIARD Cedex Dossier Administratif du Patient

Plus en détail

Diagnostic et traitement de la carie

Diagnostic et traitement de la carie CABINET Forum Med Suisse N o 8 20 février 2002 166 Diagnostic et traitement de la carie A. Lussi a, M. Schaffner b a Klinik für Zahnerhaltung, Kinderund Präventivzahnmedizin, Universität Bern b Privatpraktiker,

Plus en détail

Programme de santé de l enfant

Programme de santé de l enfant Programme de santé de l enfant Document d orientation sur la santé bucco-dentaire Ce document est rédigé en appui au programme de santé de l enfant, exigences 2, 3, 10, 12 et 13 des Normes de santé publique

Plus en détail

Règlement sur le Service dentaire scolaire

Règlement sur le Service dentaire scolaire Règlement sur le Service dentaire scolaire du 15 mai 2003 RDCo 430.42 Le Conseil de ville de Bienne, se fondant sur l'article 40, chiffre 2, lettre b du Règlement de la Ville de Bienne du 9 juin 1996 1,

Plus en détail

Pose mini-invasive d implants en oxyde de zirconium Étude clinique avec des exemples de cas

Pose mini-invasive d implants en oxyde de zirconium Étude clinique avec des exemples de cas ISO 9001 et 13485 Certification SWISS MADE La technique mini-invasive (sans lambeau) de pose d implants endo-osseux 1,2,3,4,5,6,7,8 est de plus en plus courante. Ses avantages sont indéniables: du fait

Plus en détail

Position de l ADC sur L utilisation des fluorures pour la prévention des caries

Position de l ADC sur L utilisation des fluorures pour la prévention des caries L utilisation des fluorures pour la prévention des caries Introduction L Association dentaire canadienne appuie l utilisation judicieuse des fluorures en dentisterie comme l une des mesures préventives

Plus en détail

LES DENT DE L ENFANCE A L ADOLESCENCE

LES DENT DE L ENFANCE A L ADOLESCENCE LES DENT DE L ENFANCE A L ADOLESCENCE - Les dents de lait et leur remplacement - Les visites chez le dentiste - Scellement des sillons dentaires : protéger des caries - Pourquoi soigner les dents de lait

Plus en détail

Prévention de la carie dentaire chez les enfants avant 3 ans Mai 2006

Prévention de la carie dentaire chez les enfants avant 3 ans Mai 2006 Prévention de la carie dentaire chez les enfants avant 3 ans Mai 2006 Dossier petit enfant - Direction Générale de la Santé - Marysette Folliguet - version 24 Mai 1 Remerciements Sont remerciés pour la

Plus en détail

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi.

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Brochure Patients Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

Bizarre, vous avez dit bizarre?

Bizarre, vous avez dit bizarre? GABA_InvitationSFOP_nuancier_13.qxd:Mise en page 1 29/01/09 15:19 Page 1 ANOMALIES DE STRUCTURE DES DENTS TEMPORAIRES Bizarre, vous avez dit bizarre? Docteur Dominique DESPREZ-DROZ Université Henri Poincaré,

Plus en détail

Le monde du vivant : les dents

Le monde du vivant : les dents SEANCE 6 Evaluation SEANCE 5 L hygiène dentaire Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com SEANCE 4 Le différent rôle des dents SEANCE 3 Nos dents sontelles identiques? EANCE 2 Combien avonsnous

Plus en détail

VOLET I GUIDE D ÉTUDE DES CANDIDATS SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE

VOLET I GUIDE D ÉTUDE DES CANDIDATS SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE VOLET I GUIDE D ÉTUDE DES CANDIDATS SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE Introduction L objectif de ce guide est de fournir au candidat une compréhension du format utilisé pour le volet I de l Examen National des Spécialités

Plus en détail

Service Consommateurs Colgate 92270 Bois Colombes. www.colgate.fr

Service Consommateurs Colgate 92270 Bois Colombes. www.colgate.fr Service Consommateurs Colgate 92270 Bois Colombes www.colgate.fr Mon carnet de santé dentaire Prendre soin de ses dents, c est préserver son capital dentaire le plus longtemps possible : nos dents sont

Plus en détail

Chapitre 3 : Anatomie dentaire. Professeur Muriel BRIX Professeur Jacques LEBEAU

Chapitre 3 : Anatomie dentaire. Professeur Muriel BRIX Professeur Jacques LEBEAU UE Odontologie Chapitre 3 : Anatomie dentaire Professeur Muriel BRIX Professeur Jacques LEBEAU Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Plan A- L organe

Plus en détail

PLAN. 1. Description d une dent 2. Nombre de dents 3. Sortes de dents 4. Les caries 5. L hygiène dentaire 6. Lexique 7. Questionnaire 8.

PLAN. 1. Description d une dent 2. Nombre de dents 3. Sortes de dents 4. Les caries 5. L hygiène dentaire 6. Lexique 7. Questionnaire 8. LES DENTS PLAN 1. Description d une dent 2. Nombre de dents 3. Sortes de dents 4. Les caries 5. L hygiène dentaire 6. Lexique 7. Questionnaire 8. Bibliographie Voici tous les secrets pour garder de belles

Plus en détail

Règlement d application de la Clinique dentaire scolaire

Règlement d application de la Clinique dentaire scolaire Règlement d application de la Clinique dentaire scolaire Edition du 1 er septembre 2014 TABLE DES MATIÈRES Article 1. Relations avec le Conseil communal...1 Article 2. Dépistage...1 Article 3. Soins préventifs

Plus en détail

RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC

RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC TABLE DES MATIÈRES ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE

Plus en détail

Journée e de Prévention du Risque Infectieux en FAM, MAS, IME. Bron Jeudi 2 octobre 2014 Dr Eric-Nicolas BORY CH Le Vinatier - SOHDEV

Journée e de Prévention du Risque Infectieux en FAM, MAS, IME. Bron Jeudi 2 octobre 2014 Dr Eric-Nicolas BORY CH Le Vinatier - SOHDEV Journée e de Prévention du Risque Infectieux en FAM, MAS, IME Bron Jeudi 2 octobre 2014 Dr Eric-Nicolas BORY CH Le Vinatier - SOHDEV Les principales pathologies orales liées à la présence de la plaque

Plus en détail

Information pour le patient

Information pour le patient Information pour le patient Plus de qualité de vie avec des implants dentaires SWISS PRECISION AND INNOVATION. 1 Table des matières Quelle est l importance des dents pour notre qualité de vie? 4 Qu est-ce

Plus en détail

Concours d Internat et de Résidanat

Concours d Internat et de Résidanat Concours d Internat et de Résidanat Ce programme a pour but d aider à la préparation des concours d internat et de résidanat. Il ne constitue en aucun cas un répertoire de «questions d examen» mais une

Plus en détail

Gestion du secteur maxillaire antérieur par prothèse implanto et dento-portée

Gestion du secteur maxillaire antérieur par prothèse implanto et dento-portée Gestion du secteur maxillaire antérieur par prothèse implanto et dento-portée Dr Thierry ROUACH D.U d Implantologie Chirurgicale et Prothétique Paris 7 Attaché, service de Prothèse, Université Paris 5

Plus en détail

Recommandation. de la Direction de santé publique. Améliorer la santé buccodentaire à Gatineau. Mars 2010

Recommandation. de la Direction de santé publique. Améliorer la santé buccodentaire à Gatineau. Mars 2010 Recommandation de la Direction de santé publique de l Outaouais Améliorer la santé buccodentaire à Gatineau Mars 2010 Agence de la santé et des services sociaux de l Outaouais Direction de santé publique

Plus en détail

Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes

Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes élaboré pour le SDI par Graziella Secci hygiéniste dentaire g_secci@bluewin.ch SDI 2006 / 2007; Ed. n 1 La cavité buccale - Anatomie

Plus en détail

Mordre la vie à pleine dents

Mordre la vie à pleine dents Mordre la vie à pleine dents INTERVENTIONS BUCCO-DENTAIRES Le programme ADOS Le programme de prévention bucco-dentaire du Conseil général du Val de Marne a été étendu aux 12-18 ans en 2003. Différentes

Plus en détail

Operating MANUEL D UTILISATION

Operating MANUEL D UTILISATION PERIOTEST M Operating MANUEL D UTILISATION Manual Mode d emploi du PERIOTEST M Le Periotest M est un appareil de mesure destiné à être utilisé au cours de pratiques dentaires suivantes : Evaluation de

Plus en détail

La santé jusqu au bout

La santé jusqu au bout La santé jusqu au bout des dents 3 min. CAHiEr santé n 12 observatoire de la santé UnE réalisation de L observatoire de LA santé de LA ProvinCE de LUXEmboUrg Préface La santé bucco-dentaire fait partie

Plus en détail

Carnet de suivi bucco-dentaire

Carnet de suivi bucco-dentaire Carnet de suivi bucco-dentaire Les dents sont des organes vivants, destinés à nous accompagner tout au long de notre vie. Ce document a été réalisé par la Mutualité Fonction Publique et la Confédération

Plus en détail

Module 3 : 035 DÉVELOPPEMENT BUCCODENTAIRE ET ANOMALIES

Module 3 : 035 DÉVELOPPEMENT BUCCODENTAIRE ET ANOMALIES Module 3 : 035 DÉVELOPPEMENT BUCCODENTAIRE ET ANOMALIES Validé par le Dr Gamby Dents de lait comme vues sur une radio de face 55 54 53 52 51 61 62 63 64 65 85 84 83 82 81 71 72 73 74 75 Dents dé nitives

Plus en détail

LA CARIE DE LA PETITE ENFANCE JASP 2005 Dr Roger Bélanger Dre Suzanne Hébert DRSP Québec Déroulement de la présentation Définition Carie de la petite enfance sévère Connaissances actuelles Recommandations

Plus en détail

Une raison de plus pour sourire

Une raison de plus pour sourire Une raison de plus pour sourire Dentimut First & Dentimut Plus Des couvertures soins dentaires adaptées à vos besoins! AFIN DE PERMETTRE À CHACUN DE BÉNÉFICIER DE SOINS DENTAIRES DE QUALITÉ, LA MUTUALITÉ

Plus en détail