Symptômes cliniques frustes. Évolution lente et insidieuse. Abcès ossifluant ou froid évocateur quand il existe. Selon la localisation: Ostéomyélite

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Symptômes cliniques frustes. Évolution lente et insidieuse. Abcès ossifluant ou froid évocateur quand il existe. Selon la localisation: Ostéomyélite"

Transcription

1 LA TUBERCULOSE OSTEO- ARTICULAIRE EXTRARACHIDIENNE: ASPECT EN IMAGERIE S. Semlali, L. Benaissa, A. El Kharras, A. Darbi, A.Hanine, S. Chaouir, M. Mahi, S. Akjouj

2 Objectifs Savoir suspecter une atteinte tuberculeuse ostéo-articulaire devant des signes radiologiques. Décrire les différents signes sémiologiques selon la localisation d une tuberculose ostéo-articulaire. Rechercher les complications de ces lésions.

3 Généralités Tuberculose extra-vertébrale vertébrale: la moitié des localisations osseuses Atteinte variable selon la localisation, prédominante au niveau des membres. Souvent secondaire à une dissémination hématogène (foyer primitif pulmonaire+++) même en l absence d un foyer évident Diagnostic difficile si elle est isolée.

4 Manifestations cliniques Symptômes cliniques frustes. Évolution lente et insidieuse. Abcès ossifluant ou froid évocateur quand il existe. Selon la localisation: Ostéomyélite Ostéo-arthrite

5 Plus fréquente au niveau des membres inférieurs. Tableaux radiologiques variables selon: La topographie dans l os Le mode évolutif L IRM LIRM est lexamen l examen de choix pour un bilan lésionnel précis et une approche diagnostique pour tout type de lésion.

6 Ostéomyélite tuberculeuse Géodes multiples entourées par une réaction d ostéosclérose. Lacune centrale avec séquestre. Épaississement des parties molles adjacentes Parfois lésion atypique pouvant simuler une tumeur osseuse: ostéolyse rompant la corticale. L atteinte centrale et l ostéite corticale sont plus rares et moins spécifiques.

7 Spina ventosa - Atteinte diaphysaire des os longs des mains et des pieds. - Lacune centrale qui élargit l os et le souffle. - Hyperostose périostée lamellaire.

8 - Rare Trochantérite tuberculeuse - Contours irréguliers avec ostéolyse: pouvant simuler une tumeur. - IRM: bilan lésionnel et diagnostic des lésions osseuses

9 Trochantérite tuberculeuse - En IRM la lésion osseuse est en hyposignal T1 (flèche blanche) et hypersignal T2 - les collection liquidiennes des parties molles adjacents se rehaussant en périphérie (têtes de flèches).

10 Tuberculose sternale - Rarement isolée, par contiguïté - Le diagnostic se fait par biopsie de la lésion Ostéolyse rompant la corticale. Fracture pathologique Masse hypodense pré-sternale (flèche). Fistule +/-

11 Ostéo-arthrite tuberculeuse Grosses articulations ++ Mode d évolution lent et destructeur. Atteinte synoviale en premier lieu. A la phase d état: géodes sous-chondrales en «miroir», sans condensation périphérique. Parfois séquestre au sein de la lyse osseuse. Pincement articulaire et ankylose tardive.

12 Tuberculose du genou Tumeur blanche du genou Lacune métaphysaire cernée d un liseré d ostéocondensation +/- séquestre. IRM: la lésion est en hypersignal T2

13 La carie sèche: Tuberculose de l épaule Géode de la tête humérale, avec surface irrégulière. Pincement articulaire. TDM et IRM: bilan lésionnel Diagnostic différentiel: omarthrose

14 Ostéo-arthrite tuberculeuse de l épaule forme fulminante: forme particulière de la carie sèche avec destruction de l extrémité supérieure de l humérus, ascension du moignon huméral et lyse de la cavité cotyloïde (flèches). e

15 Tuberculose de la hanche Coxalgie Importantes lésions osseuses, combinant ostéolyse et ostéocondensation. Abcès ossifluants péri-lésionnels et à distance (flèches) TDM et surtout IRM

16 Tuberculose sacro-iliaque Unilatérale Destructrice Abcès des psoas en regard.

17 Sacro-iliite tuberculeuse avec à lla phase h séquellaire é ll i une destruction des berges articulaires, esquilles osseuses intra-articulaires.

18 IRM sacro-iliaque permet un bilan lésionnel, avec la mise en évidence de collections profondes périarticulaires. L Abcès tuberculeux de la SI gauche se rehausse intensément après injection de gadolinium.

19 Tuberculose claviculaire et chondro-costale: rare. Atteinte de l extrémité interne de la clavicule et des premières articulations chondro-costales gauches. Lésion hypodense pré et rétrosternale: processus inflammatoire péri-articulaire (tête de flèche) avec abcès antérieur (flèches)

20 Tuberculose du carpe Atteinte des extrémités: plus rare que celle les grosses articulations. i L atteinte peut être diffuse et intéresser les petits os du carpe (ou du tarse). Aspect déminéralisé avec aspect mité et pincement articulaire diffus.

21 Conclusion Topographie et atteinte variables. Bilan dimagerie d imagerie varie selon la localisation et le stade évolutif: TDM et surtout IRM Aspects typiques: ostéolyse avec séquestre osseux et ostéocondensation périphérique. Abcès froids adjacents. Aspect atypique: Ostéolyse destructrice simulant une tumeur osseuse. Localisation rare ou moins évidente (sternale, extrémités). La biopsie scano-guidée permet de confirmer le diagnostic et contribue au diagnostic des formes atypiques

Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé

Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) R Bazeli, F Thévenin, G Lenczner, E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé Spondylarthrite ankylosante

Plus en détail

- Ostéolyse mitée du cotyle avec réaction périostée - Volumineuse masse des parties molles en regard - Nodule pulmonaire sous pleural - Respect de l

- Ostéolyse mitée du cotyle avec réaction périostée - Volumineuse masse des parties molles en regard - Nodule pulmonaire sous pleural - Respect de l Jeune homme 17 ans,douleurs de la hanche gauche, d'allure inflammatoire, évoluant depuis plusieurs mois Quels sont les éléments sémiologiques significatifs à retenir sur les examens pratiqués Meyer JB

Plus en détail

INFECTIONS OSTEO-ARTICULAIRES. Dr Nfally BADJI Assistant Chef de Clinique

INFECTIONS OSTEO-ARTICULAIRES. Dr Nfally BADJI Assistant Chef de Clinique INFECTIONS OSTEO-ARTICULAIRES Dr Nfally BADJI Assistant Chef de Clinique Objectifs Définir l arthrite, l osteo-arthrite, l osteomyelite, l osteite et la spondylodiscite. Donner l intérêt de l imagerie

Plus en détail

Semiologie Osseuse. Elisabeth Dion Louis Mourier Faculté Bichat Lariboisière St Louis

Semiologie Osseuse. Elisabeth Dion Louis Mourier Faculté Bichat Lariboisière St Louis Semiologie Osseuse Elisabeth Dion Louis Mourier Faculté Bichat Lariboisière St Louis Radio standards Os Articulations Rachis Densitométrie Scintigraphie Échographie Scanner - Pet Scann IRM Opacification

Plus en détail

APPORT DE L IRM DANS LE DIAGNOSTIC DES SPONDYLODISCITES INFECTIEUSES (à propos de 27 cas)

APPORT DE L IRM DANS LE DIAGNOSTIC DES SPONDYLODISCITES INFECTIEUSES (à propos de 27 cas) APPORT DE L IRM DANS LE DIAGNOSTIC DES SPONDYLODISCITES INFECTIEUSES (à propos de 27 cas) D DAKOUANE, M EL MOULATTAF, H KAMRANI, I EL IDRISSI, N IDRISSI EL GUANNOUNI, M OUALI IDRISSI, H JALAL, O ESSADKI,

Plus en détail

Saïd AKJOUJ*, Belkacem CHAGAR**, Mohamed MAHI*, Siham SEMLALI*,

Saïd AKJOUJ*, Belkacem CHAGAR**, Mohamed MAHI*, Siham SEMLALI*, JFR 09 Apport de l imagerie dans les tumeurs glomiques des doigts. À propos de 15 cas Saïd AKJOUJ*, Belkacem CHAGAR**, Mohamed MAHI*, Siham SEMLALI*, Touria AMIL*, Ahmed HANINE*, Souâd CHAOUIR*, Amina

Plus en détail

LES ASPECTS RADIOLOGIQUES DE LA TUBERCULOSE OSTEOARTICULAIRE

LES ASPECTS RADIOLOGIQUES DE LA TUBERCULOSE OSTEOARTICULAIRE LES ASPECTS RADIOLOGIQUES DE LA TUBERCULOSE OSTEOARTICULAIRE S. Lezar, N. Moubachir, A. Siwane, A. Adil, M. Moujtahid, R. Kadiri Service Central de Radiologie CHU Ibn Rochd Casablanca. Maroc SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

Tumeurs osseuses en radiographie standard

Tumeurs osseuses en radiographie standard Tumeurs osseuses en radiographie standard Ernestho-ghoud IM, Rakotonirainy OH USFR RHUMATOLOGIE «Après-midi Rhumato», juillet 2014 Objectif Faire la différence entre une tumeur osseuse maligne et une tumeur

Plus en détail

SCINTIGRAPHIE OSSEUSE ET RHUMATOLOGIE. Docteur Antoine MONET Jeudi 8 octobre 2009

SCINTIGRAPHIE OSSEUSE ET RHUMATOLOGIE. Docteur Antoine MONET Jeudi 8 octobre 2009 SCINTIGRAPHIE OSSEUSE ET RHUMATOLOGIE Docteur Antoine MONET Jeudi 8 octobre 2009 Maladie de PAGET Fractures ostéoporotiques Rhumatismes inflammatoires Spondylodiscite Fibromyalgies MALADIE DE PAGET Augmentation

Plus en détail

MAL DE POTT Diagnostic et prise en charge

MAL DE POTT Diagnostic et prise en charge Percival Pott 1779-1783 MAL DE POTT Diagnostic et prise en charge Cours Collège 10 Avril 2013 Votre conduite? Mr H S, âgé de 20 ans consulte pour une AEG : anorexie et amaigrissement (6 mois) Température

Plus en détail

TROISIEME PRIX LEO PHARMA Sotest 2008

TROISIEME PRIX LEO PHARMA Sotest 2008 TROISIEME PRIX LEO PHARMA Sotest 2008 MA Nadil*, Y Bouras*, M Fadili*, M Ouarab*, C Schwartz** *Service de Traumato-Orthopédie, Chu Ibn Rochd de Casablanca, Maroc **Service d orthopédie, Hôpital Louis

Plus en détail

DIAGNOSTIC D'UNE HANCHE DOULOUREUSE

DIAGNOSTIC D'UNE HANCHE DOULOUREUSE Il est en règle facile parce qu il s agit le plus souvent d une coxarthrose que l on reconnaît sur la radio simple. Il faut néanmoins savoir qu une douleur de hanche ne correspond pas toujours à une atteinte

Plus en détail

APPORT DE L IMAGERIE DANS LA TROCHANTÉRITE TUBERCULEUSE. D. LAOUDIYI, A. SKALLI, N. CHIKHAOUI CHU Ibn Rochd - Casablanca - Maroc

APPORT DE L IMAGERIE DANS LA TROCHANTÉRITE TUBERCULEUSE. D. LAOUDIYI, A. SKALLI, N. CHIKHAOUI CHU Ibn Rochd - Casablanca - Maroc APPORT DE L IMAGERIE DANS LA TROCHANTÉRITE TUBERCULEUSE D. LAOUDIYI, A. SKALLI, N. CHIKHAOUI CHU Ibn Rochd - Casablanca - Maroc INTRODUCTION La trochantérite tuberculeuse est une localisation rare de la

Plus en détail

Embolie pulmonaire. Dg positif. Image/Défect endoluminal/intravasculaire Unilatéral/bilatéral Épanchement pleural.

Embolie pulmonaire. Dg positif. Image/Défect endoluminal/intravasculaire Unilatéral/bilatéral Épanchement pleural. Embolie pulmonaire Dg positif Image/Défect endoluminal/intravasculaire Unilatéral/bilatéral Épanchement pleural Signes cardiaques droits: Signes de gravité - Dilatation de l artère pulmonaire - Dilatation

Plus en détail

La Hanche de l enfant et de l adolescent

La Hanche de l enfant et de l adolescent La Hanche de l enfant et de l adolescent Cafcim 29 Septembre 2012 Sébastien Brunot, Hervé Laumonier, Hervé Bouin Imagerie médicale, Clinique du Tondu Ostéomyélite Ostéochondrite Epiphysiolyse Rhume de

Plus en détail

PLACE DE L IMAGERIE DANS LE DIAGNOSTIC DE L INFECTION OSSEUSE CHEZ L ADULTE

PLACE DE L IMAGERIE DANS LE DIAGNOSTIC DE L INFECTION OSSEUSE CHEZ L ADULTE PLACE DE L IMAGERIE DANS LE DIAGNOSTIC DE L INFECTION OSSEUSE CHEZ L ADULTE Jean-Luc Drapé Service de Radiologie B INTRODUCTION IMAGERIE ADAPTÉE CHEZ L ADULTE Stade évolutif Localisation Ostéite d inoculation

Plus en détail

l agrandissement! Lésion expansive ostéoformatrice développée en regard de la diaphyse du 5 ème métatarsien droit

l agrandissement! Lésion expansive ostéoformatrice développée en regard de la diaphyse du 5 ème métatarsien droit Patient de 39 ans, tuméfaction de la face plantaire du pied droit apparue quelques mois plus tôt Quels sont les principaux éléments sémiologiques à retenir sur les clichés standards Lésion expansive ostéoformatrice

Plus en détail

Les tumeurs osseuses chez l enfant.

Les tumeurs osseuses chez l enfant. Les tumeurs osseuses chez l enfant. I. Introduction Une tumeur est caractérisée par une prolifération anormale d une lignée cellulaire pathologique. Les tumeurs osseuses primitives sont séparées en deux

Plus en détail

Imagerie du pied diabétique

Imagerie du pied diabétique Imagerie du pied diabétique J El Azizi El Alaoui, A El Kharras, M Mahi, S Chaouir Service d Imagerie Médicale, Hôpital d Instruction Militaire Mohammed V. Rabat-Maroc Introduction Le pied diabétique est

Plus en détail

N 92. Rachialgie [N 92] 1

N 92. Rachialgie [N 92] 1 N 92. Rachialgie Figure 2. Radio rachis lombaire de profil et IRM coupe axiale T2. Arthrose inter-apophysaire postérieure avec hyperlordose et antélisthésis. Condensation des massifs articulaires, et à

Plus en détail

LA SPONDYLARTHRITE ANKYLOSANTE Rhumatisme inflammatoire chronique du bassin et de la colonne vertébrale ème rhumatisme inflammatoire chronique après la Polyarthrite Rhumatoïde et le Rhumatisme Psoriasique

Plus en détail

IMAGERIE CELLULAIRE PAR IRM DE LA SYNOVITE INFECTIEUSE

IMAGERIE CELLULAIRE PAR IRM DE LA SYNOVITE INFECTIEUSE Les Hôpitaux Universitaires de STRASBOURG IMAGERIE CELLULAIRE PAR IRM DE LA SYNOVITE INFECTIEUSE G BIERRY, F JEHL, A NEUVILLE, P ROBERT, S KREMER, A GANGI, JL DIETEMANN Services de Radiologie, de Bactériologie,

Plus en détail

QUAND LES CLICHÉS RADIOGRAPHIQUES «NOUS PARLENT»

QUAND LES CLICHÉS RADIOGRAPHIQUES «NOUS PARLENT» QUAND LES CLICHÉS RADIOGRAPHIQUES «NOUS PARLENT» D R R A L A N D I S O N S T É P H A N E L A R H U M AT O L O G I E A U Q U O T I D I E N 2 0 N O V E M B R E 2 0 1 3 INTRODUCTION Radiographie standard

Plus en détail

cas clinique n 3 et 4

cas clinique n 3 et 4 cas clinique cas clinique n 3 et 4 Cas n 3. Bilan d une lombalgie L5 très invalidante. Une IRM est réalisée dans le bilan.interpréter la coupe réalisée en séquence pondérée T2.??? Cas n 4. Bilan d une

Plus en détail

SEMIOLOGIE OSSEUSE. CCO imagerie Mardi 9 avril Pr Dion. SÉMIOLOGIE OSSEUSE ( pages) 1

SEMIOLOGIE OSSEUSE. CCO imagerie Mardi 9 avril Pr Dion. SÉMIOLOGIE OSSEUSE ( pages) 1 CCO imagerie Mardi 9 avril Pr Dion SEMIOLOGIE OSSEUSE Commentaires : https://docs.google.com/file/d/0b1v4ahwus3nnshjetw1mltuyee0/edit ED9 de loco La fin est baclée +++ par la prof.pour le grand III, il

Plus en détail

L atteinte des sacro-iliaques en rhumatologie

L atteinte des sacro-iliaques en rhumatologie ARTICLE ORIGINAL L atteinte des sacro-iliaques en rhumatologie N. AKASBI, FZ. EL OUAZZANI, N. KADI, S. MANSOURI, L. TAHIRI, T. HARZY Service de rhumatologie, CHU Hassan II, FES Résumé: Introduction : la

Plus en détail

Dr Jean-Baptiste Pialat. Pavillon B Radiologie Hôpital Edouard Herriot 5, place d Arsonval Lyon cedex 03

Dr Jean-Baptiste Pialat. Pavillon B Radiologie Hôpital Edouard Herriot 5, place d Arsonval Lyon cedex 03 Dr Jean-Baptiste Pialat Pavillon B Radiologie Hôpital Edouard Herriot 5, place d Arsonval 69437 Lyon cedex 03 Jean-baptiste.pialat@chu-lyon.fr Examen radiologique LECTURE Signes radiologiques ANALYSE Signes

Plus en détail

Sites métastatiques inhabituels chez l'enfant

Sites métastatiques inhabituels chez l'enfant Sites métastatiques m inhabituels chez l'enfant S. EL MOUHADI, R. DAFIRI Service de redio-pédiatrie, diatrie, hôpital d enfants, CHU IBN SINA, RABAT, MAROC Introduction Les cancers de l enfant l sont des

Plus en détail

Le rachis inflammatoire. Claire Fournier, FCornelis, F Petitpierre, O Hauger Service d imagerie CHU Bordeaux

Le rachis inflammatoire. Claire Fournier, FCornelis, F Petitpierre, O Hauger Service d imagerie CHU Bordeaux Le rachis inflammatoire Claire Fournier, FCornelis, F Petitpierre, O Hauger Service d imagerie CHU Bordeaux Spondylo-arthrites SAPHO Quelques diagnostics différentiels Les spondyloarthrites Terminologie

Plus en détail

SEMIOLOGIE OSTEO-ARTICULAIRE DCEM 1 SEPTEMBRE 2008

SEMIOLOGIE OSTEO-ARTICULAIRE DCEM 1 SEPTEMBRE 2008 SEMIOLOGIE OSTEO-ARTICULAIRE DCEM 1 SEPTEMBRE 2008 Méthodes d imagerie Radiographies standards TDM Arthro-scanner IRM Arthro-IRM Echographie Scintigraphie Méthodes d imagerie Radiographies standards TDM

Plus en détail

SEMIOLOGIE CLINIQUE ET RADIOLOGIQUE DE LA HANCHE DOULOUREUSE DE L ADULTEL

SEMIOLOGIE CLINIQUE ET RADIOLOGIQUE DE LA HANCHE DOULOUREUSE DE L ADULTEL SEMIOLOGIE CLINIQUE ET RADIOLOGIQUE DE LA HANCHE DOULOUREUSE DE L ADULTEL CD-ROM D ENSEIGNEMENTD S.Mezghani, M. Mezghani, W.Tagougui, S. Baklouti, M.H. Elleuch, J.Mnif OBJECTIF Création d un d outil interactif

Plus en détail

Imagerie médicale. Pathologie Rachis

Imagerie médicale. Pathologie Rachis Imagerie médicale Pathologie Rachis Rachis Rachis cervical 7 vertèbres Rachis thoracique 12 vertèbres Rachis lombaire 5 vertèbres Sacrum / Coccyx I- Rappels Vertèbre anatomiques type 1 Pédicule 2 Processus

Plus en détail

Les IOA «médicales» Spondylodiscite, tuberculose, brucellose

Les IOA «médicales» Spondylodiscite, tuberculose, brucellose Les IOA «médicales» Spondylodiscite, tuberculose, brucellose Pr. Tristan Ferry tristan.ferry@univ-lyon1.fr Service de Maladies Infectieuses et Tropicales Hôpital de la Croix-Rousse, Hospices Civils de

Plus en détail

Pathologie sterno costo claviculaire Démarche d imagerie

Pathologie sterno costo claviculaire Démarche d imagerie Pathologie sterno costo claviculaire Démarche d imagerie Parier j. Radier c Maussins Nollet Anatomie ligament sterno-claviculaire antérieur et postérieur Ligament costo-claviculaire ligament inter-claviculaire

Plus en détail

Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble

Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Conduite à tenir devant une épaule douloureuse (306a) Professeur Philippe GAUDIN, Docteur Laurence PITTET-BARBIER Juillet 2003 (Mise à jour juillet 2005) Pré-Requis : Anatomie fonctionnelle de l épaule

Plus en détail

Dr Jean-Baptiste Pialat. Pavillon B Radiologie Hôpital Edouard Herriot 5, place d Arsonval Lyon cedex 03

Dr Jean-Baptiste Pialat. Pavillon B Radiologie Hôpital Edouard Herriot 5, place d Arsonval Lyon cedex 03 Dr Jean-Baptiste Pialat Pavillon B Radiologie Hôpital Edouard Herriot 5, place d Arsonval 69437 Lyon cedex 03 Jean-baptiste.pialat@chu-lyon.fr Examen radiologique ANAMNESE Clinique Biologie Imagerie LECTURE

Plus en détail

APPORT DE L IRM DANS LE DIAGNOSTIC DES OSTEONECROSES EPIPHYSAIRES DE L ADULTE ( A PROPOS DE 30 CAS )

APPORT DE L IRM DANS LE DIAGNOSTIC DES OSTEONECROSES EPIPHYSAIRES DE L ADULTE ( A PROPOS DE 30 CAS ) APPORT DE L IRM DANS LE DIAGNOSTIC DES OSTEONECROSES EPIPHYSAIRES DE L ADULTE ( A PROPOS DE 30 CAS ) H. Mrabti fassi, N.Bnouachir,H.Enneddam, M. Ouali Idrissi, N. Cherif El guanouni,s.alj, O.Essadki, A.

Plus en détail

-os difficilement analysable à ce format d'image S. Aptel IHN

-os difficilement analysable à ce format d'image S. Aptel IHN homme 24 ans, toxicomane IV, VHC + Se présente au SAU pour douleur et œdème de l'avant-bras gauche d'aggravation progressive Un bilan d'imagerie est pratiqué quel(s) élément(s) sémiologique(s) peut-on

Plus en détail

Le médiastin est classiquement divisé en 3 compartiments. 1: Médiastin antérieur 2: Médiastin moyen 3: Médiastin postérieur

Le médiastin est classiquement divisé en 3 compartiments. 1: Médiastin antérieur 2: Médiastin moyen 3: Médiastin postérieur LE MEDIASTIN: DU PLUS SIMPLE AU PLUS COMPLIQUE D.Ducreux, A Ocelli, S Stolear, E Giordana, L Mondot, B Padovani CHU Nice, Hôpital Pasteur Le médiastin est classiquement divisé en 3 compartiments 1: Médiastin

Plus en détail

Appareil respiratoire Conduite a tenir devant un nodule pulmonaire CONDUITE A TENIR DEVANT UN NODULE PULMONAIRE

Appareil respiratoire Conduite a tenir devant un nodule pulmonaire CONDUITE A TENIR DEVANT UN NODULE PULMONAIRE Appareil respiratoire Conduite a tenir devant un nodule pulmonaire 21/10/2013 LEONART Valérie L3 F. BARLESI 6 pages CONDUITE A TENIR DEVANT UN NODULE PULMONAIRE Plan A. Définition et Physiopathologie I.

Plus en détail

JFR 2006 PAPILLOME INVERSÉ EVALUATION PAR LA TDM ET L IRM. Service d Imagerie Médicale- EPS Charles Nicolle Tunis -Tunisie

JFR 2006 PAPILLOME INVERSÉ EVALUATION PAR LA TDM ET L IRM. Service d Imagerie Médicale- EPS Charles Nicolle Tunis -Tunisie PAPILLOME INVERSÉ EVALUATION PAR LA TDM ET L IRM Service d Imagerie Médicale- EPS Charles Nicolle Tunis -Tunisie INTRODUCTION Tumeur naso sinusienne rare : 0,5 à 4% de l ensemble des tumeurs naso sinusiennes

Plus en détail

Aspects radiologiques des manifestations osseuses des hémopathies malignes

Aspects radiologiques des manifestations osseuses des hémopathies malignes Aspects radiologiques des manifestations osseuses des hémopathies malignes R. Andaloussi, S. Salam, S. Lamsak, L. Ouzidane Service de Radiologie, Hôpital d enfantsd CHU Ibn Rochd, Casablanca Introduction

Plus en détail

Les boiteries chez l enfant

Les boiteries chez l enfant Les boiteries chez l enfant Motif de consultation ++ Causes multiples, Pronostic ++ Pr B. YOUSRI Boiterie Esquive Equilibration Aigue Chronique ATCD Infection Tumeur Dystrophie Traumatisme Infection /

Plus en détail

Sommaire Discospondylite. diagnostic, attitude thérapeutique et suivi

Sommaire Discospondylite. diagnostic, attitude thérapeutique et suivi Sommaire 092. Discospondylite diagnostic, attitude thérapeutique et suivi Spondylodiscite à pyogènes Clichés standards - Souvent normaux le premier mois puis : - Pincement discal - Déminéralisation de

Plus en détail

Peut-on reconnaître une tumeur de bas-grade en imagerie conventionnelle? S. Foscolo, L. Taillandier, E. Schmitt, A.S. Rivierre, S. Bracard, CHU NANCY

Peut-on reconnaître une tumeur de bas-grade en imagerie conventionnelle? S. Foscolo, L. Taillandier, E. Schmitt, A.S. Rivierre, S. Bracard, CHU NANCY Peut-on reconnaître une tumeur de bas-grade en imagerie conventionnelle? S. Foscolo, L. Taillandier, E. Schmitt, A.S. Rivierre, S. Bracard, CHU NANCY A quoi sert l imagerie conventionnelle dans le diagnostic

Plus en détail

IMAGERIE DES TUMEURS OSSEUSES MALIGNES (TOM) Dr Géraud AKPO Ancien Interne des Hôpitaux Radiologie

IMAGERIE DES TUMEURS OSSEUSES MALIGNES (TOM) Dr Géraud AKPO Ancien Interne des Hôpitaux Radiologie IMAGERIE DES TUMEURS OSSEUSES MALIGNES (TOM) Dr Géraud AKPO Ancien Interne des Hôpitaux Radiologie OBJECTIFS Décrire les criteres de sémiologie elementaire des TOM Citer les différentes techniques d imagerie

Plus en détail

DEMARCHE DIAGNOSTIQUE DEVANT UNE BOITERIE CHEZ L ENFANT W.HIZEM-HARZALLAH HARZALLAH (1), R SALEM (1), MA JELLALI (1), A ZRIG (1), M MAATOUK (2), N JAZAERLI (3), C HAFSA (1), M GOLLI(1) (1)Monastir -Tunisie

Plus en détail

PATHOLOGIE ORTHOPÉDIQUE PÉDIATRIQUE

PATHOLOGIE ORTHOPÉDIQUE PÉDIATRIQUE PATHOLOGIE ORTHOPÉDIQUE PÉDIATRIQUE Sont abordées les pathologies : - observées chez le nouveau-né - les plus fréquentes à l'âge de la marche - infectieuses bactériennes - traumatiques - tumorales - 3

Plus en détail

Boiterie et trouble de la démarche chez l enfant

Boiterie et trouble de la démarche chez l enfant 40 Item 299 Boiterie et trouble de la démarche chez l enfant ENC Insérer les T1 Objectifs pédagogiques Devant une boiterie ou un trouble de la démarche chez l enfant, argumenter les principales hypothèses

Plus en détail

IRM DE LA MOELLE OSSEUSE. Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux

IRM DE LA MOELLE OSSEUSE. Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux IRM DE LA MOELLE OSSEUSE Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux OBJECTIFS Décrire la composition et la distribution normale des différentes moelles osseuses en fonction de l âge Connaître le signal

Plus en détail

UNIVERSITE DE TUNIS EL MANAR FACULTE DE MEDECINE DE TUNIS ANNEE UNIVERSITAIRE 2006/2007 THESE. Pour le diplôme d état de DOCTORAT EN MEDECINE

UNIVERSITE DE TUNIS EL MANAR FACULTE DE MEDECINE DE TUNIS ANNEE UNIVERSITAIRE 2006/2007 THESE. Pour le diplôme d état de DOCTORAT EN MEDECINE UNIVERSITE DE TUNIS EL MANAR FACULTE DE MEDECINE DE TUNIS ANNEE UNIVERSITAIRE 2006/2007 THESE Pour le diplôme d état de DOCTORAT EN MEDECINE Présentée et soutenue publiquement le /02/2007 Par LAHMAR lilia

Plus en détail

Imagerie des hématomes survenus sous anticoagulants

Imagerie des hématomes survenus sous anticoagulants Imagerie des hématomes survenus sous anticoagulants S. Ennouchi, A. Henon, A. Belkacem, L. Monnier-Cholley, JM. Tubiana, L. Arrivé Service de Radiologie - Hôpital Saint-Antoine Introduction Les complications

Plus en détail

225. Arthropathie microcristalline

225. Arthropathie microcristalline Sommaire 225. Arthropathie microcristalline diagnostic, attitude thérapeutique et suivi Maladie à pyrophosphates de calcium dihydratés (PPCD) Chondrocalcinose - cartilages hyalins : fin liseré calcique

Plus en détail

Tumeurs osseuses secondaires (154e) Professeur Jean-Philippe Vuillez Octobre 2003

Tumeurs osseuses secondaires (154e) Professeur Jean-Philippe Vuillez Octobre 2003 Pré-Requis : Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Tumeurs osseuses secondaires (154e) Professeur Jean-Philippe Vuillez Octobre 2003 Physiologie et histologie osseuses Cancérologie fondamentale

Plus en détail

IMAGERIE RADIOLOGIQUE ET SCANNER DANS LA PUBALGIE B. ROGER, Z. VUCKOVIC.

IMAGERIE RADIOLOGIQUE ET SCANNER DANS LA PUBALGIE B. ROGER, Z. VUCKOVIC. IMAGERIE RADIOLOGIQUE ET SCANNER DANS LA PUBALGIE B. ROGER, Z. VUCKOVIC. SUPPORT DE CE TRAVAIL. ETUDE PROSPECTIVE PROTOCOLÉE: RX, US, TDM, IRM. 2IEME SEMESTRE 2011 : 48 PATIENTS. ETUDE PROSPECTIVE NON

Plus en détail

Echographie de l épaule

Echographie de l épaule Echographie de l épaule GH JL Brasseur Pitié-Salpêtrière Journées de Bichat; l épaule du sportif Paris 12 Mars 2015 But d une imagerie de l épaule Prévalence +++ des images anormales asymptomatiques rupture

Plus en détail

Imagerie et diagnostic différentiel de l algodystrophie du pied et de la cheville

Imagerie et diagnostic différentiel de l algodystrophie du pied et de la cheville Imagerie et diagnostic différentiel de l algodystrophie du pied et de la cheville JB Pialat Jean-baptiste.pialat@chu-lyon.fr Radiologie, Hôpital E Herriot, Hospices Civils de Lyon Décembre 2014 Plan Peut-on

Plus en détail

Tumeurs osseuses du bassin

Tumeurs osseuses du bassin Tumeurs osseuses du bassin CAFCIM 2012 La hanche et son environnement Eric Pelé (1), Poussange N (2), Moinard M (1), Huot P (1), Silvestre A (1), Moreau Durieux MH (1), Pesquer L (1), Meyer P (1), Hauger

Plus en détail

Boiterie chez l enfant

Boiterie chez l enfant DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de Septembre 2010 - PARIS Boiterie chez l enfant F FITOUSSI BOITERIE BOITERIE : Modification récente r de la démarche d liée à un phénom nomène ne douloureux IMPOTENCE:

Plus en détail

LES CAPSULITES RETRACTILES DE l EPAULE Dr. Derdabi Sara DEFINITION La capsulite rétractile (capsulose rétractile ou capsulite adhésive) limitation de toutes les amplitudes passives, sans s arthropathie

Plus en détail

Conduite à tenir devant un kyste poplité

Conduite à tenir devant un kyste poplité Conduite à tenir devant un kyste poplité Emmanuel Hoppé Service de rhumatologie Journée de FMC du 30.01.2014 Kyste de Baker (XIXè ) Kyste de nature synoviale liquide synovial + synoviocytes Mécanisme Hernie

Plus en détail

Section D : Système musculosquelettique

Section D : Système musculosquelettique D D01. Ostéomyélite RX Indiqué [C] d La radiographie est indiquée pour l examen initial. 0 L est une excellente modalité d imagerie pour évaluer l ostéomyélite et les anomalies connexes des tissus mous,

Plus en détail

Tumeurs du foie. Item 151. GRANDVALLET Céline DCEM3

Tumeurs du foie. Item 151. GRANDVALLET Céline DCEM3 Tumeurs du foie Item 151 GRANDVALLET Céline DCEM3 - Le foie peut être le siège de différentes tumeurs : bénignes ou malignes. - Les différents examens d imagerie sont des outils performants qui nous permettent

Plus en détail

METASTASES OSSEUSES : DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS. Oncologie Médicale M Centre Jean Perrin

METASTASES OSSEUSES : DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS. Oncologie Médicale M Centre Jean Perrin METASTASES OSSEUSES : DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS Dr Marie-Ange Mouret-Reynier Oncologie Médicale M Centre Jean Perrin QU EST CE QU UNE UNE METASTASE OSSEUSE? Foyer tumoral dans les structures osseuses Multiplication

Plus en détail

Infections osseuses et articulaires de l enfant

Infections osseuses et articulaires de l enfant DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de Septembre 2010 - PARIS Infections osseuses et articulaires de l enfant F FITOUSSI DEFINITION / PATHOGENIE Infection osseuse ou articulaire secondaire à la dissémination

Plus en détail

OSTÉOMYÉLITE AIGUE HÉMATOGÈNE CHEZ L ENFANT

OSTÉOMYÉLITE AIGUE HÉMATOGÈNE CHEZ L ENFANT OSTÉOMYÉLITE AIGUE HÉMATOGÈNE CHEZ L ENFANT introduction Infection osseuse par voie hématogène par un germe pathogène(staphylocoque doré) Urgence orthopédique médico-chirurgicale: urgence diagnostique

Plus en détail

SEMIOLOGIE RADIOLOGIQUE OSTEO-ARTICULAIRE. Pr Sokhna BA

SEMIOLOGIE RADIOLOGIQUE OSTEO-ARTICULAIRE. Pr Sokhna BA SEMIOLOGIE RADIOLOGIQUE OSTEO-ARTICULAIRE Pr Sokhna BA OBJECTIFS Donner 3 étiologies d ostéopénie Citer 7 caractères descriptifs d une lacune osseuse Citer 4 types d apposition périostée Savoir distinguer

Plus en détail

PLAN INTRODUCTION L ÉCHOGRAPHIE COMME OUTIL DIAGNOSTIC: ÉPAULE ET HANCHE. Introduction. Avantages et limites de l échographie Démonstration sujet sain

PLAN INTRODUCTION L ÉCHOGRAPHIE COMME OUTIL DIAGNOSTIC: ÉPAULE ET HANCHE. Introduction. Avantages et limites de l échographie Démonstration sujet sain L ÉCHOGRAPHIE COMME OUTIL DIAGNOSTIC: ÉPAULE ET HANCHE Martin Lamontagne, physiatre CHUM, HÔPITAL NOTRE-DAME et CLINIQUE DE PHYSIATRIE ET MÉDECINE DU SPORT DE MONTRÉAL Introduction PLAN Avantages et limites

Plus en détail

Item 106 : Tuberculose

Item 106 : Tuberculose Item 106 : Tuberculose Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Définition...1 2 Epidémiologie, physiopathologie... 2 3 Quand faut-il évoquer le diagnostic?...3 3. 1 Arguments cliniques...1

Plus en détail

décrivez les principaux éléments sémiologiques observés sur les clichés standards

décrivez les principaux éléments sémiologiques observés sur les clichés standards Femme, 59 ans ATCD : fracture fémorale droite à l âge de 12 ans, ostéosynthésée par broche. Ablation du matériel d ostéosynthèse à 1 an. Douleurs progressives du genou et de l extrémité distale de la cuisse

Plus en détail

IMAGERIE OSTEO ARTICULAIRE

IMAGERIE OSTEO ARTICULAIRE DR A. ACHEUK-YOUCEF IMAGERIE MEDICALE CHUC IMAGERIE OSTEO ARTICULAIRE I-INTRODUCTION - Malgré les progrès des techniques d imagerie et en particulier de la TDM et de l IRM, la première approche diagnostique

Plus en détail

Myélites au cours de vascularites: aspects neuroradiologiques

Myélites au cours de vascularites: aspects neuroradiologiques Myélites au cours de vascularites: aspects neuroradiologiques Zaghouani.H, Braham.R Service d imagerie médicale CHU Fattouma Bourguiba Monastir-Tunisie Pr. Hulusi Behçet en 1937 INTRODUCTION *La myélite

Plus en détail

ATLAS D IMAGERIE DES TUMEURS MALIGNES MAXILLO-FACIALES. S. Semlali, I. Skiker, K. El Khatib, A. Rzin, M. Benameur, A. El Kharras, M. Jidal.

ATLAS D IMAGERIE DES TUMEURS MALIGNES MAXILLO-FACIALES. S. Semlali, I. Skiker, K. El Khatib, A. Rzin, M. Benameur, A. El Kharras, M. Jidal. ATLAS D IMAGERIE DES TUMEURS MALIGNES MAXILLO-FACIALES S. Semlali, I. Skiker, K. El Khatib, A. Rzin, M. Benameur, A. El Kharras, M. Jidal. Introduction Les tumeurs malignes du massif facial:

Plus en détail

Item 106. Tuberculose. Insérer les T1. Objectifs pédagogiques

Item 106. Tuberculose. Insérer les T1. Objectifs pédagogiques 13 Item 106 Tuberculose Insérer les T1 Objectifs pédagogiques ENC Diagnostiquer une tuberculose thoracique et connaître les localisations extrathoraciques. Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier

Plus en détail

TUMEURS DES OS PRIMITIVES ET SECONDAIRES

TUMEURS DES OS PRIMITIVES ET SECONDAIRES TUMEURS DES OS PRIMITIVES ET SECONDAIRES Question Dr Charles- Henri FLOUZAT- LACHANIETTE Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique Hôpital Henri Mondor APHP - Créteil 1. TUMEURS OSSEUSES PRIMITIVES

Plus en détail

Sommaire Tuberculose

Sommaire Tuberculose Sommaire 106. Tuberculose Diagnostiquer une tuberculose thoracique et connaître les localisations extra-thoraciques, argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. Tuberculose pulmonaire

Plus en détail

L IMAGERIE EN PATHOLOGIE OSTÉO-ARTICULAIRE

L IMAGERIE EN PATHOLOGIE OSTÉO-ARTICULAIRE L IMAGERIE EN PATHOLOGIE OSTÉO-ARTICULAIRE I- Radiographies standard I.1- Généralités I.2- Anomalie de densité I.3- Calcifications I.4- Anomalies de structure Plan de cours II- Arthrographie III- Tomodensitométrie

Plus en détail

Arthrite rhumatoïde de l'articulation glénohumérale

Arthrite rhumatoïde de l'articulation glénohumérale CHPITRE 88 rthrite rhumatoïde de l'articulation glénohumérale DÉFINITION rthrite inflammatoire symétrique caractérisée par une synovite, un pincement articulaire, des épanchements, des érosions osseuses

Plus en détail

Imagerie RM dans l exploration des infections ostéo articulaire : Intérets, indications, aspects

Imagerie RM dans l exploration des infections ostéo articulaire : Intérets, indications, aspects Imagerie RM dans l exploration des infections ostéo articulaire : Intérets, indications, aspects OBJECTIFS Connaître les différents types d infections ostéo articulaires : cellulite, bursite, teno-synovite,

Plus en détail

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques Introduction Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche Caractère inadapté de la hanche aux fonctions vitales et cérébrales? = prévalence de la coxarthrose 1.3% à 80 ans incidence 80/100 000 par an

Plus en détail

INFECTIONS OSTEO-ARTICULAIRES SUR MATERIEL D OSTEOSYNTHESE ET SUR PROTHESE. L Imagerie Médicale : Sa place et ses contraintes

INFECTIONS OSTEO-ARTICULAIRES SUR MATERIEL D OSTEOSYNTHESE ET SUR PROTHESE. L Imagerie Médicale : Sa place et ses contraintes INFECTIONS OSTEO-ARTICULAIRES SUR MATERIEL D OSTEOSYNTHESE ET SUR PROTHESE L Imagerie Médicale : Sa place et ses contraintes Docteur P. CHASTANET Service de Radiologie Ostéo-Articulaire - Hôpital Roger

Plus en détail

L ALGODYSTROPHIE. Item 221. I Laffont, E Galano, C Hérisson, J Pélissier. Fédération de MPR Montpellier-Nîmes

L ALGODYSTROPHIE. Item 221. I Laffont, E Galano, C Hérisson, J Pélissier. Fédération de MPR Montpellier-Nîmes L ALGODYSTROPHIE Item 221 Fédération de MPR Montpellier-Nîmes Algodystrophie ou «Syndrome Douloureux Régional Complexe» Syndrome douloureux articulaire et péri-articulaire, Caractérisé par des modifications

Plus en détail

Aspect radiologique des arthropathies destructrices de l adulte

Aspect radiologique des arthropathies destructrices de l adulte Aspect radiologique des arthropathies destructrices de l adulte A ROCHE, D DA INES, S LEMAIRE, S NASSER, S SIADOUX, A LHOSTE, JL MICHEL SERVICE DE RADIOLOGIE A CHU GABRIEL MONTPIED CLERMONT-FERRAND - FRANCE

Plus en détail

Criteres d une tumeur aggressive rapidement evolutive

Criteres d une tumeur aggressive rapidement evolutive Criteres d une tumeur aggressive rapidement evolutive Une ostéolyse type Ic, II, III dans la classification de Lodwick Une réaction périostée plurilamellaire, spiculée ou discontinue avec triangle de Codman

Plus en détail

1 - SEMIOLOGIE OSSEUSE

1 - SEMIOLOGIE OSSEUSE GENERALITES 1 - SEMIOLOGIE OSSEUSE FORMATION OSSEUSE Elle est le fait des ostéoblastes et de la minéralisation de l ostéoide. Ce processus s accompagne d une augmentation des phosphatases alcalines plasmatiques.

Plus en détail

Elaboration de Recommandations. l utilisation des biothérapies dans

Elaboration de Recommandations. l utilisation des biothérapies dans Elaboration de Recommandations pour la Pratique Clinique pour l utilisation des biothérapies dans les spondylarthropathies T. Pham, F. Guillemin, P. Claudepierre, M. Luc, C. Miceli, M. de Bandt, M. Breban,

Plus en détail

Présentation de cas clinique. Agapitou Eleni 16.03.2012

Présentation de cas clinique. Agapitou Eleni 16.03.2012 Présentation de cas clinique Agapitou Eleni 16.03.2012 Anamnèse Patiente de 87 ans, résidente en EMS. Anamnèse actuelle: Depuis 3 semaines: - BEG. -Douleurs abdominales diffuses. -Pas d état fébrile, elle

Plus en détail

Sémiologie radiologique de base. Appareil locomoteur

Sémiologie radiologique de base. Appareil locomoteur Sémiologie radiologique de base Appareil locomoteur L articulation : Il faut Regarder l épaisseur de l interligne articulaire : intégrité du cartilage Observer l os sous-chondral : condensation, flou Regarder

Plus en détail

SEMEIOLOGIE DE BASE DES ARTHROPATHIES

SEMEIOLOGIE DE BASE DES ARTHROPATHIES SEMEIOLOGIE DE BASE DES ARTHROPATHIES T. Kirchgesner, V. Perlepe, S. Acid, J. Malghem, F. Lecouvet, B. Vande Berg Unité d imagerie ostéo-articulaire des Cliniques universitaires Saint-Luc, Bruxelles DES

Plus en détail

Atteintes osseuses dans la maladie de von recklinghausen

Atteintes osseuses dans la maladie de von recklinghausen Atteintes osseuses dans la maladie de von recklinghausen A propos de 30 cas S. Lezar, A. Sif, N. Elghazouli, R. Kadiri SCR - CHU Ibn Rochd Casablanca-Maroc INTRODUCTION La maladie de Von Recklinghausen

Plus en détail

obs. N Chjkhaoui, N. Touil CHU Ibn Rochd Casablanca

obs. N Chjkhaoui, N. Touil CHU Ibn Rochd Casablanca Patient de 45 ans, sans antécédents. 4 semaines avant son admission, on note un traumatisme léger négligé à point d impact sur la hanche gauche ayant occasionné une impotence fonctionnelle. La radiographie

Plus en détail

NODULE DU SEIN EN PÉDIATRIE : DU BÉNIN AU MALIN. S.Bellasri, N.Allali, R.Dafiri. Service de Radiologie pédiatrique, Rabat.

NODULE DU SEIN EN PÉDIATRIE : DU BÉNIN AU MALIN. S.Bellasri, N.Allali, R.Dafiri. Service de Radiologie pédiatrique, Rabat. NODULE DU SEIN EN PÉDIATRIE : DU BÉNIN AU MALIN. S.Bellasri, N.Allali, R.Dafiri. Service de Radiologie pédiatrique, Rabat. Introduction Le nodule du sein chez l enfant et l adolescente est une situation

Plus en détail

Item 299 : Boiterie et trouble de la démarche chez l'enfant

Item 299 : Boiterie et trouble de la démarche chez l'enfant Item 299 : Boiterie et trouble de la démarche chez l'enfant COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3

Plus en détail

INFECTIONS OSTÉO-ARTICULAIRES

INFECTIONS OSTÉO-ARTICULAIRES 1 INFECTIONS OSTÉO-ARTICULAIRES 2 LES OSTÉOMYÉLITES Les ostéomyélites aiguës frappent surtout les enfants et se développent le plus souvent près du genou. Elles sont 2 fois plus fréquentes que les arthrites.

Plus en détail

ABCES ET EMPYEMES INTRACRANIENS

ABCES ET EMPYEMES INTRACRANIENS ABCES ET EMPYEMES INTRACRANIENS Définition Abcès du cerveau : collection suppurée développée au sein du parenchyme cérébral Empyème intracrânien : collection suppurée développée dans l espace sous-dural

Plus en détail

Conduite à tenir devant un genou douloureux non traumatique (306c) Professeur Philippe GAUDIN Juillet 2005

Conduite à tenir devant un genou douloureux non traumatique (306c) Professeur Philippe GAUDIN Juillet 2005 Conduite à tenir devant un genou douloureux non traumatique (306c) Professeur Philippe GAUDIN Juillet 2005 Pré-requis : Examen clinique du genou Sémiologie radiologique de base Analyse cytologique et biochimique

Plus en détail

Les infections ostéo-articulaires. L ostéomyélite aiguë L arthrite aiguë L ostéite chronique

Les infections ostéo-articulaires. L ostéomyélite aiguë L arthrite aiguë L ostéite chronique Les infections ostéo-articulaires L ostéomyélite aiguë L arthrite aiguë L ostéite chronique 1/ Ostéomyélite aiguë L ostéomyélite aiguë hématogène frappe surtout les enfants et se développe le plus souvent

Plus en détail

enfant 11 ans douleur de la jambe gauche remontant à une année sans notion de traumatisme ou de contexte infectieux avril 2016

enfant 11 ans douleur de la jambe gauche remontant à une année sans notion de traumatisme ou de contexte infectieux avril 2016 avril 2016 enfant 11 ans douleur de la jambe gauche remontant à une année sans notion de traumatisme ou de contexte infectieux biopsie en faveur d'un hémangiome sclérosant puis douleur récente de la jambe

Plus en détail

enfant 11 ans douleur de la jambe gauche remontant à une année sans notion de traumatisme ou de contexte infectieux avril 2016

enfant 11 ans douleur de la jambe gauche remontant à une année sans notion de traumatisme ou de contexte infectieux avril 2016 avril 2016 enfant 11 ans douleur de la jambe gauche remontant à une année sans notion de traumatisme ou de contexte infectieux biopsie en faveur d'un hémangiome sclérosant puis douleur récente de la jambe

Plus en détail

Chirurgie de la paroi thoracique Chirurgie des tumeurs médiastinales Pr. Marco Alifano

Chirurgie de la paroi thoracique Chirurgie des tumeurs médiastinales Pr. Marco Alifano Chirurgie de la paroi thoracique Chirurgie des tumeurs médiastinales Pr. Marco Alifano Hôpitaux Universitaires Paris Centre Traumatisme Deformités de la paroi thoracique antérieure 1. Pectus excavatum

Plus en détail