CHAPITRE III : Synthèse Protéique. ADN ARN Protéines

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHAPITRE III : Synthèse Protéique. ADN ARN Protéines"

Transcription

1 CHAPITRE III : Synthèse Protéique Introduction : L information contenue dans l ADN, c'est-à-dire le matériel génétique, se présente sous forme de séquences nucléotidiques précises, alignées sur les brins d ADN. La nature du flux d information dans les cellules fut d abord décrite par Francis Crick comme le dogme central de la biologie moléculaire : L information passe dans un sens du gène (ADN) à une copie d ARN du gène et cette copie contrôle l assemblage progressif d une chaine d acides aminés en protéine ADN ARN Protéines Mais comment s opère le lien entre cette information et les caractères d un organisme donné? C est en dictant la synthèse de certaines protéines que l ADN d un organisme produit des caractères spécifiques. Donc, les protéines représentent le lien entre le génotype et le phénotype. Le processus par lequel l ADN régit la synthèse des protéines, l expression génique, comporte deux étapes appelées : la Transcription et la Traduction Le premier mécanisme, transcrit l information contenue dans l ADN (le gène) en une séquence d ARN contenant l information correspondante. Le second mécanisme, traduit l information contenue dans l ARN en une séquence d acides aminés spécifiques d un polypeptide donné. 1- La transcription chez les eucaryotes : Synthèse d ARN à partir d ADN C est la synthèse d ARN sous la direction d ADN. L information est transposée d une molécule à l autre. La formation d un ARN spécifique sous le contrôle d un ADN spécifique, nécessite une enzyme, l ARN polymérase II. Elle nécessite aussi des ribonucléotides triphosphate appropriés (ATP, GTP, CTP et UTP), une matrice d ADN et l ion Mg2+. 1

2 Rq : Dans une région donnée de l ADN, telle qu un gène, seul un des brins «le brin matrice» est transcrit, il est appelé brin antisens ou brin non codant ; l autre brin complémentaire reste non transcrit, il est appelé brin sens ou brin codant. L ARNm n est pas le seul ARN synthétisé lors de la transcription. Le même processus est responsable de la synthèse de l ARNt (de transfert) et l ARNr (ribosomique) qui constitue une fraction essentielle du ribosome. Ils sont transcrits mais non traduits Donc, l énoncé un gène une enzyme ou un gêne un polypeptide n est pas tout à fait exact. Chez les eucaryotes, il existe 3 sortes d ARN polymérases : Pol I. Synthétise les ARNr sauf 5S. Dans le nucléole. Pol II. Synthétise les précurseurs d ARNm. Dans le noyau. Pol III. Synthétise les ARNt et autres petits ARN nucléaires (snrna), et ARNr 5S. Dans le noyau Chez les procaryotes, il existe une seule ARN polymérase On distingue trois étapes lors de la transcription : a- L initiation : L initiation de la transcription par l ARN polymérase II, débute par la fixation sur le promoteur (séquences particulières : boite TATA) de plusieurs facteurs généraux de transcription, appelés : TFIIA, TFIIB, TFIID, TFIIE, TFIIF, TFIIH et TFIIJ, en plus de l enzyme elle-même La fixation du facteur TFIID sur la boite TATA est la première étape de la constitution du complexe d initiation de la transcription. TFIIH possède une activité hélicase qui lui permet d ouvrir la double hélice d ADN au point d initiation de la transcription (+1). - La transcription commence au site +1, à environ 25 à 30 nucléotides de la boite TATA 2

3 Figure 1 : formation du complexe d initiation de transcription Figure 2 : Structure Promoteur chez les Eucaryotes Figure 3 : Structure Promoteur bactérien 3

4 +1 TFIID, TFIIB Figure 4 : Initiation de la transcription (Eucaryotes) Un promoteur, étant une séquence spécifique d ADN indiquant à l ARN poly où commencer, et quel est le brin d ADN à lire. Une partie de chaque promoteur correspond au site d initiation (+1), où commence la transcription. L ARN polymérase lit le brin d ADN matrice et se déplace dans la direction 3' 5' et synthétise le transcrit d ARN dans la direction 5' 3'. b) L élongation «les ARN poly allongent le transcrit» : Comme les ADN poly, les ARN poly ajoutent de nouveaux nucléotides à l extrémité 3' (OH) de la chaîne d ARN croissante, c'est-à-dire que le nouvel ARN s allonge de son extrémité 5' (P) vers son extrémité 3'. Chaque nucléotide triphosphate est sélectionné en fonction de sa complémentarité 4

5 avec la base du brin ADN matriciel. L ARN polymérase construit un ARN hybridé avec le brin antisens de l ADN dont la séquence primaire est la copie du brin sens mais composée de ribonucléotides à la place de désoxyribonucléotides et d Uracile à la place de la thymine La transcription utilise, comme dans la réplication, l énergie libérée à la fois par le retrait et par la rupture du groupement pyrophosphate de chaque nucléotide ajouté. ARN polymérase peut ajouter à peu prés 50 nucléotides / sec Un gène peut être transcrit simultanément par plusieurs ARN polymérases Brin(Matrice) Figure 5: Elongation c) La Terminaison «la transcription s achève à des séquences de bases particulières» : Vers la fin du gène, les facteurs liés à l ARN poly II reconnaissent sur le brin matrice, une séquence 3 TTATTT 5 (premier signal) suivie dans la plupart des gènes d un autre signal 3 ATACAAAC 5 qui libèrent l ARN poly II. La transcription s arrête peu après le premier signal. L ARN poly II se détache, libère le transcrit primaire et la double hélice se referme. Chaque molécule d ARN est libérée de la matrice d ADN sous forme d une molécule libre, simple brin, longue de à nucléotides. 5

6 . Les mécanismes de terminaison sont complexes et divers. a. Pour certains gènes, le transcrit nouvellement formé se détache simplement de la matrice d ADN et de l ARN polymérase. b. Pour d autres gènes, il faut une autre protéine pour détacher le transcrit. Les ARN synthétisés par l ARN polymérase II, sont appelés Pré-ARNm ou transcrits primaires. Modification de l ARN apres avoir été transcrit : Dans le noyau de la cellule eucaryote, des enzymes apportent des modifications (maturation) spécifiques à l ARN pré-messager avant que l information génétique soit envoyée vers le cytoplasme a) Coiffe 7-méthylguanosine triphosphate (Me-G-ppp-5 ) Les ARNm sont exposés à des ribonucléases dans le cytoplasme. Leur hydrolyse libère des nucléotides qui seront utilisés pour la synthèse de nouveaux ARN. Chaque extrémité du pré-arnm subit une transformation. L extrémité 5 crée en premier au cours de la transcription est recouverte d une coiffe, coiffe 5, constituée d un nucléotide de Guanine méthylée (-CH3) après la transcription des 20 à 40 premiers nucléotides La coiffe (cap) des ARNm protège les ARNm d éxonucléases et permet la liaison de l extrémité 5 au niveau des ribosomes. La coiffe Me-G-ppp-5 est caractéristique de tous les ARNm. Les ARNm des procaryotes sont directement traduits sans modifications. b) Queue poly(a) Aussitôt que le transcrit primaire libéré, une endonucléase clive la fin du transcrit 10 à 15 nucléotides environ, après une séquence (AAUAAA) appelée boite polya considérée comme un signal. Après le clivage, une polya-polymérase incorpore un grand nombre de ribonucléotides, tous à Adénine,(polyA) à l extrémité 3 du transcrit. Le transcrit primaire se trouve allongé d une queue polya de plus de 50 à 250 nucléotides. Cette queue est indispensable à la maturation et à l activité de l ARNm qui la porte. Elle facilite leur transport vers le 6

7 cytoplasme, inhibe leur dégradation et facilite leur attache aux ribosomes. Les séquences 5 UTR et 3 UTR (Un Translated Region) aux extrémités de ARNm correspondent aux régions non traduites, elles ont une fonction dans la liaison aux ribosomes ; 5 UTR 3 UTR Figure 6 : Modification post-transcriptionnelle c) Excision et Epissage L étape suivante de la maturation de l ARN est l élimination d une grande partie de la molécule d ARN nouvellement synthétisée. Cela se fait grâce à un processus d excision et d épissage du pré-arnm. La plupart des gènes d eucaryotes et leurs transcrits d ARN ont des séquences codantes (exons) et des séquences non codantes (introns) Figure 7 : ADN : Introns et Exons Le Splicéosome (en anglais, splicing) : est un complexe dynamique de particules ribonucléoprotéiques (composées d'arnsn et de protéines) et localisé dans le noyau des cellules. Son rôle est de s'associer à l'arn pré-messager et d'en assurer la maturation, avant son exportation dans le cytoplasme, pour être traduit en protéines. Les différentes particules du 7

8 splicéosome sont aussi appelées snrnp, pour small nuclear RiboNucleoProteins. Le splicéosome majeur se compose de 5 snrnps : snrnp U1, U2, la di-snrnp U4/U6 et la snrnp U5. Ces particules sont formées d'un petit ARN (snrna) auquel s'associent des protéines Pratiquement tous les introns commence par GU et se terminent par AG (voir figure cidessous), extrémités ou le spliceosome va se fixer. 2- La traduction : Figure 8 : Excision et Epissage Au cours du processus de la traduction, la cellule construit une protéine à partir des instructions contenues dans le message génétique. Celui-ci consiste en une série de codons alignés sur l ARNm, et il est interprété par un autre type d ARN, appelé ARNt qui a pour rôle d acheminer vers le ribosome, les acides aminés qui se trouvent dans le cytosol. Les ARNt ne sont pas tous identiques. Chacun traduit un certain codon d ARNm en acide aminé particulier. Lorsque l ARNt atteint le ribosome, il porte un AA donné a l une de ses extrémités (3 ) dont la séquence terminale est toujours CCA et, à l autre extrémité 5, se trouve un triplet de nucléotides appelé anticodon qui se lie au codon complémentaire de l ARNm. Au moment du contact, l ARNt et l ARNm sont antiparallèles anticodon-codon 8

9 Chaque ARNt possède un seul anticodon, lui permettant de s unir à un codon particulier grâce à l appariement de bases complémentaires qui rend la traduction si spécifique La structure tridimensionnelle des ARNt leur permet de se fixer spécifiquement aux sites de liaison sur les ribosomes. La structure des molécules d ARNt est clairement liée à leurs fonctions : ils transportent des acides aminés, s associent aux molécules d ARNm et interagissent avec les ribosomes Les étapes de la traduction : Figure 9 : Structure de l ARNt a- L initiation : Elle commence par la formation d un complexe constitué d un ARNt portant le premier acide aminé et une petite sous unité ribosomique, les deux sont liés au point d initiation sur la chaîne d ARNm. L anticodon d un ARNt chargé en méthionine se lie au site approprié de l ARNm par appariement des bases complémentaires avec l AUG, le codon d initiation. Après cette liaison, la grande sous-unité du ribosome se joint au complexe. Rq : Le ribosome a trois sites de liaison pour l ARNt : 9

10 Le site A (aminoacyl) : qui fixe une molécule d ARNt portant un prochain acide aminé qu il faut ajouter à la chaine polypeptidique. Le site P (peptidyl) : qui retient une molécule d ARNt portant la chaîne polypeptidique en cours de synthèse. La première molécule d ARNt chargée, portant la méthionine, se lie au site P du ribosome Le site E (Exit) : site de sortie, l ARNt libéré se détache du ribosome par le site E Rq : Un groupe de protéines appelées facteur d initiation, contribuent à diriger le processus, en utilisant le GTP comme apport énergétique. b- L élongation «Le polypeptide s allonge à partir de l extrémité N- terminale» Au cours de l élongation, les acides aminés sont ajoutés un à un, à la suite l un de l autre. Le ribosome et l ARNm bougent en sens inverse l un par rapport à l autre et, codon par codon. Un ARNt chargé entre dans le site A ouvert. La grande sous-unité catalyse la formation d une liaison peptidique entre l acide aminé présent sur le site P et celui du site A de sorte que le premier acide aminé soit l extrémité N- terminale de la nouvelle protéine, tandis que le second reste attaché à son ARNt par son groupement carboxylique (-COOH). Après avoir libéré son acide aminé, le premier ARNt se dissocie du complexe, retournant vers le cytosol pour se charger d un autre acide aminé identique. Le second ARNt, portant alors un dipeptide, se dirige vers le site P du ribosome qui se déplace d un autre codon le long de l ARNm. L énergie nécessaire à ce mouvement provient de l hydrolyse d une autre molécule de GTP c- La terminaison : Quand un codon stop (UAA, UAG, UGA) entre dans le site A, la traduction s achève. 10

11 Aucun ARNt ne possède d anticodon correspondant à ces codons qui servent de signal de fin de traduction. Une protéine appelée facteur de terminaison, «facteur de relargage» reconnaît ces séquences, se lie directement au codon de terminaison du site A et ajoute une molécule d eau au lieu d un acide aminé à la chaine polypeptidique enfin terminée. L ARNt est relargué, puis le ribosome est déstabilisé et se sépare en sous-unité, libérant l ARNm Note : un seul ribosome peut synthétiser un polypeptide de taille moyenne en moins d une minute. Cependant, un même ARNm sert en général à synthétiser simultanément un grand nombre de copies d un polypeptide donné. Cela est possible parce-que plusieurs ribosomes (polyribosomes ou polysomes) traduisent le message en même temps. Grace à eux, une cellule à la capacité de synthétiser de nombreuses copies d un polypeptide rapidement. Pendant sa synthèse, la chaine polypeptidique s enroule et se replie spontanément en formant une protéine fonctionnelle dotée d une conformation spécifique. Donc elle devient une molécule tridimensionnelle possédant une structure secondaire et tertiaire. C est le gène qui détermine la structure primaire. La protéine doit parfois passer par des modifications post-traductionnelles avant de pouvoir remplir sa fonction dans la cellule : certains acides aminés sont modifiés chimiquement par l ajout de glucides ou de lipides, de groupements phosphates ou d autres substances, des enzymes peuvent détacher un ou plusieurs acides aminés de l extrémité amine de la chaine polypeptidique, dans certains cas une chaine polypeptidique est découpée en plusieurs morceaux par voie enzymatique ; exemple : l insuline est d abord synthétisée sous forme d une chaine polypeptidique, toutefois, elle ne devient active que lorsqu une enzyme enlève un segment situé au centre de la chaine. 11

12 2- Le code génétique : On peut considérer l information génétique transcrite dans une molécule d ARNm comme une série de mots composés de trois lettres. Chaque séquence de trois nucléotides le long de la chaîne code un acide aminé particulier. Le mot à trois lettres est un codon. Ce codon est complémentaire de son codon correspondant dans la molécule d ADN à partir de laquelle il a été transcrit. Les combinaisons de ces quatre lettres (bases) dans des codons à trois lettres donnent 64(4 3 ) codons différents qui ne déterminent que 20 acides aminés. AUG qui code la méthionine est le codon de départ et le signal de l initiation pour la traduction. Les 3 codons : UAA / UAG / UGA sont des codons stop, ou terminaison de la chaîne. Rq : Quand le mécanisme de la traduction atteint l un de ces codons, la traduction s interrompt et un polypeptide est libéré du complexe de traduction. On dit que le code est dégénéré ou redondant, c'est-à-dire qu un acide aminé peut être représenté par plusieurs codons ; mais cette dégénérescence n existe par pour tous les acides aminés, par ex : la méthionine et le tryptophane sont représentés par un seul codon tandis que la leucine est représentée par six codons différents En d autres termes, un acide aminé peut être codé par plus d un codon, mais un codon ne peut coder qu un seul acide aminé. Rq : Les codons du brin d ADN transcrit pour synthétiser les ARNm sont complémentaires et antiparallèles aux codons représentés dans le tableau du code génétique. 12

13 Ex : AAA dans le brin matrice d ADN correspond à la phénylalanine qui est codée par le codon UUU de l ARNm. Le code génétique est non ambigu, et est universel mais pas à 100% car il existe des différences chez les mitochondries et les chloroplastes. 13

14 Expression génique chez les procaryotes Les procaryotes ont une seule enzyme ARN polymérase. Elle est constituée de quatre sousunités : deux chaines alpha, une chaine beta et une chaine beta. Lorsqu elle participe à la transcription, il y a addition d une autre sous-unité sigma. Etape 1 : Initiation Il y a trois sites de l ADN : promoteur en amont, site d initiation ou unité de transcription et site de terminaison en aval. La première base transcrite est désignée comme +1, et cette numérotation se poursuit en aval jusqu'à la dernière base transcrite. Toutes les bases situées en amont du site de départ reçoivent des valeurs négatives -1. Sur le promoteur, deux séquences de six bases sont communes aux promoteurs bactériens : l une est située 35 nucléotides en amont du site d initiation (-35) et l autre se trouve à 10 nucléotides de ce site (-10). C est sigma qui reconnait la séquence -35 du promoteur et positionne l ARN pol au site de départ correct pour transcrire dans la bonne direction. L ARN pol commence à dérouler l hélice ADN au site -10. Etape 2 : Elongation La transcription débute un ribonucléotide triphosphate. La chaine s allonge dans le sens 5 vers 3 par l addition de ribonucléotides. La région contenant ARN pol, l ADN modèle et ARN en croissance est appelée «bulle de transcription. 14

15 Etape 3 : Terminaison L extrémité de l unité de transcription bactérienne est marquée par des séquences de terminaison. Le transcrit d ARN de cette région peut former une structure bicaténaire dans une région riche en GC, une épingle à cheveux suivie d au moins quatre ribonucléotides U. la formation de l épingle à cheveux arrête ARN pol en la plaçant sur la série des quatre uraciles. La transcription chez les procaryotes est couplée à la traduction. L ARNm produit commence à être traduit avant la fin de la transcription. Des que l extrémité 5 est disponible, des ribosomes s y fixent pour entamer la traduction (identique à celle des eucaryotes). 15

16 Une autre différence entre l expression génique des procaryotes et des eucaryotes provient du fait que les ARNm des procaryotes renferment plusieurs gènes. Les gènes procaryotes sont souvent organisés groupés pour ceux qui codent des fonctions apparentés. Ce groupements de gènes fonctionnellement apparentés est un opéron. Un opéron est une unité de transcription unique codant plusieurs enzymes nécessaires à une voie biochimique (nous y reviendrons dans le chapitre opéron lactose). 16

EXPRESSION DU PATRIMOINE GENETIQUE : LA TRANSCRIPTION DE L ADN

EXPRESSION DU PATRIMOINE GENETIQUE : LA TRANSCRIPTION DE L ADN EXPRESSION DU PATRIMOINE GENETIQUE : LA TRANSCRIPTION DE L ADN INTRODUCTION - DÉFINITION Rappel : définition moléculaire du gène 5 A B C 3 ARNm ARNr ARNt Protéine fonctionnelle Flux de l information génétique

Plus en détail

Biologie cellulaire. Cours 8 : Synthèse des protéines

Biologie cellulaire. Cours 8 : Synthèse des protéines Département des Troncs Communs Sciences de la Nature Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie Université Abderrahmane Mira de Bejaia Biologie cellulaire Cours 8 : Synthèse des protéines Année universitaire

Plus en détail

Cours de Biologie moléculaire de Licence professionnelle 2011

Cours de Biologie moléculaire de Licence professionnelle 2011 Cours de Biologie moléculaire de Licence professionnelle 2011 Sommaire 1. Introduction 2.1. La structure de l ADN 2.2. La structure de l ARN 2.3. Du gène à la protéine 2.3.1. La réplication 2.3.2. La transcription

Plus en détail

FONCTIONS DES GENES, TRANSCRIPTION ET TRADUCTION

FONCTIONS DES GENES, TRANSCRIPTION ET TRADUCTION FONCTIONS DES GENES, TRANSCRIPTION ET TRADUCTION I. Transcription et propriétés de l ARN La transcription est la synthèse d un ARN à partir d un ADN double brin. La transcription est catalysée par une

Plus en détail

Du gène à la protéine Campbell, 4 ème édition, chapitre 17. Automne 2013, 101-NYA-05

Du gène à la protéine Campbell, 4 ème édition, chapitre 17. Automne 2013, 101-NYA-05 Du gène à la protéine Campbell, 4 ème édition, chapitre 17 Automne 2013, 101-NYA-05 1 Objectif général à l issue de ce cours Schématiser les principales étapes de la synthèse des protéines en identifiant

Plus en détail

COURS N 8 DE BIOLOGIE CELLULAIRE : LA TRANSCRIPTION

COURS N 8 DE BIOLOGIE CELLULAIRE : LA TRANSCRIPTION COURS N 8 DE BIOLOGIE CELLULAIRE : LA TRANSCRIPTION

Plus en détail

Structure du gène Eucaryote, du gène Procaryote la Transcription, le Code génétique et la Traduction

Structure du gène Eucaryote, du gène Procaryote la Transcription, le Code génétique et la Traduction UNIVERSITE D ALGER Faculté de Médecine et de Médecine Dentaire ZIANIA (Château Neuf) Structure du gène Eucaryote, du gène Procaryote la Transcription, le Code génétique et la Traduction COURS DE GENETIQUE

Plus en détail

08/05/2016. La TRANSCRIPTION. Eucaryotes. La synthèse des protéines. Procaryotes. La TRANSCRIPTION. cours_bm_2015_transcription_pr_makrelouf 1

08/05/2016. La TRANSCRIPTION. Eucaryotes. La synthèse des protéines. Procaryotes. La TRANSCRIPTION. cours_bm_2015_transcription_pr_makrelouf 1 La TRANSCRIPTION La synthèse des protéines Eucaryotes Procaryotes La TRANSCRIPTION cours_bm_2015_transcription_pr_makrelouf 1 MÉCANISME GÉNÉRAL DE LA TRANSCRIPTION La transcription est une biosynthèse

Plus en détail

Thème 1A-Expression, stabilité et variation du programme génétique

Thème 1A-Expression, stabilité et variation du programme génétique Extrait du bulletin officiel : Thème 1. La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant Thème 1 - A Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique Ce thème s appuie sur les connaissances

Plus en détail

MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE L EXPRESSION DES GÉNES : LA TRADUCTION OU BIOSYNTHÈSE DES PROTÉINES

MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE L EXPRESSION DES GÉNES : LA TRADUCTION OU BIOSYNTHÈSE DES PROTÉINES MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE L EXPRESSION DES GÉNES : LA TRADUCTION OU BIOSYNTHÈSE DES PROTÉINES Le sens de lecture L ARN polymérase lit le brin matrice dans la direction 3 vers 5 de façon à synthétiser

Plus en détail

Biologie Moléculaire

Biologie Moléculaire Biologie Moléculaire Sommaire Des liaisons chimiques à la structure des acides nucléiques La Transcription Maturation du transcrit La Traduction La Réplication Les Télomères 1 Des liaisons chimiques à

Plus en détail

La traduction. Synthèse des protéines: La machinerie. Composition des ribosomes procaryotes Protéines ribosomales ARNs ribosomiques.

La traduction. Synthèse des protéines: La machinerie. Composition des ribosomes procaryotes Protéines ribosomales ARNs ribosomiques. La traduction 1 triplet de nucléotide sur l ARN m (codon) 1 acide aminé Synthèse des protéines: La machinerie Le mécanisme et les éléments : polypeptide ribosome acide aminé Composition des ribosomes procaryotes

Plus en détail

Du gène à la Protéine. Réplication Transcription Traduction

Du gène à la Protéine. Réplication Transcription Traduction Du gène à la Protéine Réplication Transcription Traduction Transfert bidirectionnel de «messages»; de protéines,etc.. Membrane Nucléaire ADN Information Information Réplication Dogme de la biologie moléculaire

Plus en détail

LA TRANSCRIPTION. II / MECANISME GENERAL DE LA TRANSCRIPTION :(schéma 1)

LA TRANSCRIPTION. II / MECANISME GENERAL DE LA TRANSCRIPTION :(schéma 1) FACULTE DE MEDECINE D ALGER MODULE DE GENETIQUE Dr BOUDIAF R. I / DEFINITION / GENERALITES : LA TRANSCRIPTION La transcription est la synthèse enzymatique de tous les ARNS à partir d un ADN matrice. Celle-ci

Plus en détail

TD N 3 : BIOSYNTHESE DES PROTEINES CHEZ LES EUCARYOTES:

TD N 3 : BIOSYNTHESE DES PROTEINES CHEZ LES EUCARYOTES: 1 TD N 3 : BISYNTESE DES PRTEINES CEZ LES EUCARYTES: 1. Introduction - Avant que commence la synthèse des protéines par les ribosomes, il s effectue dans le noyau une transcription de l information portée

Plus en détail

LA TRADUCTION. Le code génétique correspond à l enchainement ordonné de trois bases nucléotidiques (triplets) permettant de définir un acide aminé.

LA TRADUCTION. Le code génétique correspond à l enchainement ordonné de trois bases nucléotidiques (triplets) permettant de définir un acide aminé. Faculté de médecine d Alger Module de génétique. Dr Boudiaf Benaferi R. LA TRADUCTION I /CODE GENETIQUE : a/ définition : Le code génétique correspond à l enchainement ordonné de trois bases nucléotidiques

Plus en détail

GENETIQUE MOLECULAIRE. Traduction de l ADN. Chargée du module: A.Tiar Faculté de Médecine d Annaba

GENETIQUE MOLECULAIRE. Traduction de l ADN. Chargée du module: A.Tiar Faculté de Médecine d Annaba GENETIQUE MOLECULAIRE Traduction de l ADN Chargée du module: A.Tiar Faculté de Médecine d Annaba 2008-2009 Introduction La traduction est le passage de séquences de nucléotides à des séquences d acides

Plus en détail

Cours Biologie cellulaire ULBI 101 _ L1-S1

Cours Biologie cellulaire ULBI 101 _ L1-S1 Cours Biologie cellulaire ULBI 101 _ L1-S1 RMI_Partie 2-2 Le Noyau et la Transcription 5- Définition des organites et des fonctions associées 5.1 Noyau : ADN et information génétique - Généralités - Structure

Plus en détail

Cours 3 : Bases de la génétique, transcription, synthèse des protéines, structures des protéines, enzymes

Cours 3 : Bases de la génétique, transcription, synthèse des protéines, structures des protéines, enzymes Cours 3 : Bases de la génétique, transcription, synthèse des protéines, structures des protéines, enzymes Partie 1 : Bases de la génétique, transcription, synthèse des protéines I) Les gènes contrôlent

Plus en détail

Cours de Biologie Moléculaire SVI- S5 ( )

Cours de Biologie Moléculaire SVI- S5 ( ) Cours de Biologie Moléculaire SVI- S5 (2014-15) Le dogme centrale de la Biologie Moléculaire Représente le mécanisme d expression de l information génétique (Francis Crick (fin des années 50) et Nature

Plus en détail

STRUCTURE ET FONCTION DES GÈNES ET DES CHROMOSOMES

STRUCTURE ET FONCTION DES GÈNES ET DES CHROMOSOMES Faculté de Médecine de Sousse Tunisie Année Universitaire 209-2010 Deuxième Année Médecine Support pédagogique illustré relatif au cours: STRUCTURE ET FONCTION DES GÈNES ET DES CHROMOSOMES Pr. Ag. ELGHEZAL

Plus en détail

Chapitre 3 : L expression du patrimoine génétique

Chapitre 3 : L expression du patrimoine génétique Chapitre 3 : L expression du patrimoine génétique L ADN est une molécule informative, elle détient l ensemble des informations nécessaires au fonctionnement cellulaire. Chez les organismes eucaryotes l

Plus en détail

MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE L EXPRESSION DES GÉNES : LA TRANSCRIPTION DU DNA

MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE L EXPRESSION DES GÉNES : LA TRANSCRIPTION DU DNA MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE L EXPRESSION DES GÉNES : LA TRANSCRIPTION DU DNA I- INTRODUCTION - DÉFINITION Rappel : définition moléculaire du gène Expression moléculaire du gène Clase II A B C Transcription

Plus en détail

Tut Rentrée Cours 2. Le tutorat est gratuit. Toute reproduction ou vente est interdite

Tut Rentrée Cours 2. Le tutorat est gratuit. Toute reproduction ou vente est interdite Tut Rentrée 2016 1 Cours 2 2 Synthèse des protéines o Code génétique o Traduction d un ARNm o Mutations Régulation de l expression d un gène o Généralités o Régulation des gènes procaryotes o Régulation

Plus en détail

Chapitre 3 : L expression de l information génétique. Activité 1 : Les deux étapes de l expression de l information génétique

Chapitre 3 : L expression de l information génétique. Activité 1 : Les deux étapes de l expression de l information génétique Connaissances L'ADN contient des unités d'information appelées gènes. Le génome est l ensemble du matériel génétique d un organisme. Chez les eucaryotes, la transcription a lieu dans le noyau, la traduction

Plus en détail

Stage de Pré-Rentrée de Biochimie. Chapitre 3 : Biologie Moléculaire. Correction des exercices

Stage de Pré-Rentrée de Biochimie. Chapitre 3 : Biologie Moléculaire. Correction des exercices Stage de Pré-Rentrée de Biochimie Chapitre 3 : Biologie Moléculaire Correction des exercices 3 septembre 2013 1 Question 1 Parmi les séquences suivantes, laquelle s hybride parfaitement avec ce fragment?

Plus en détail

Chapitre 3 : La cellule bactérienne, génétique et synthèse protéique

Chapitre 3 : La cellule bactérienne, génétique et synthèse protéique Chapitre 3 : La cellule bactérienne, génétique et synthèse protéique Attention, ce cours suppose la connaissance de notions de base en génétique, notamment les notions de transcription, traduction ainsi

Plus en détail

LA TRANSCRIPTION I. RAPPEL SUR LA STRUCTURE DE L ARN.

LA TRANSCRIPTION I. RAPPEL SUR LA STRUCTURE DE L ARN. LA TRANSCRIPTION La transcription est un processus biologique qui permet la synthèse d un ARN (Acide RiboNucléique) à partir d une matrice d ADN (Acide DésoxyRibonucléique). Ce processus correspond à une

Plus en détail

Chapitre III : Mécanismes moléculaires de l expression de l information génétique

Chapitre III : Mécanismes moléculaires de l expression de l information génétique Chapitre III : Mécanismes moléculaires de l expression de l information génétique Test de Brachet sur des cellules de racine d Oignon (M.O.) Le vert de méthyle colore en vert l ADN, la pyronine colore

Plus en détail

TRANSCRIPTION. Comment les gènes sont copiés en transcrits : ARN Comment les ARN sont utilisés comme modèles pour produire les protéines.

TRANSCRIPTION. Comment les gènes sont copiés en transcrits : ARN Comment les ARN sont utilisés comme modèles pour produire les protéines. TRANSCRIPTION Comment les gènes sont copiés en transcrits : ARN Comment les ARN sont utilisés comme modèles pour produire les protéines. I) Comparaison procaryotes et eucaryotes. A) Vue générale Procaryotes

Plus en détail

Chap 8 : De l ADN à la protéine

Chap 8 : De l ADN à la protéine Chap 8 : De l ADN à la protéine Transcription et Traduction animation I/ Transcription On appelle transcription le processus permettant le passage de l ADN à l ARN (copie ADN en ARN). Au sens large, ce

Plus en détail

CHAPITRE 3 : L'EXPRESSION DU PATRIMOINE GÉNÉTIQUE

CHAPITRE 3 : L'EXPRESSION DU PATRIMOINE GÉNÉTIQUE CHAPITRE 3 : L'EXPRESSION DU PATRIMOINE GÉNÉTIQUE LES PROTÉINES SONT LE RÉSULTAT DE L'EXPRESSION DES GÈNES On observe de nombreuses différences entre ces deux gènes; 1061 nucléotides pour l'allèle du groupe

Plus en détail

Variabilité et régulation de l expression génique

Variabilité et régulation de l expression génique BIOLOGIE CELLULAIRE - Stage de Pré-Rentrée UE1 - - 2010/2011 - Variabilité et régulation de l expression génique Objectifs Comprendre la séquence des différentes étapes menant du gène à la protéine Comprendre

Plus en détail

FLUX D INFORMATION GÉNÉTIQUE

FLUX D INFORMATION GÉNÉTIQUE FLUX D INFORMATION GÉNÉTIQUE 3 TRADUCTION C est le mécanisme par lequel le flux d information va passer de la forme acide nucléique (alphabet à 4 lettres) à la forme protéine (alphabet à 20 lettres) selon

Plus en détail

TD3: support du cours/td

TD3: support du cours/td TD3: support du cours/td Auteur: P RAG D BRUANT Livres de complément: -Maillet (Biologie cellulaire) Masson -Alberts (la cellule) Médecine-science Flammarion -Koolman (Atlas de poche de biochimie) Médecinescience

Plus en détail

Cours Biologie cellulaire

Cours Biologie cellulaire Cours Biologie cellulaire GLBE102_ L1-S1 Le Noyau et la Transcription Généralités Un organite interphasique (disparaît en fin de prophase) Contient l ADN de la cellule = génome (sauf ADN mito. et chloroplastique)

Plus en détail

Bases moléculaires de l hérédité et du gène à la protéine Phage injecte matériel génétique (ADN ou protéines) dans E.coli. Protéines marquées

Bases moléculaires de l hérédité et du gène à la protéine Phage injecte matériel génétique (ADN ou protéines) dans E.coli. Protéines marquées Bases moléculaires de l hérédité et du gène à la protéine Phage injecte matériel génétique (ADN ou protéines) dans E.coli Phage injecte matériel génétique (ADN ou protéines) dans E.coli Phage injecte matériel

Plus en détail

MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE L EXPRESSION DES GÉNES : LA TRADUCTION OU BIOSYNTHÈSE DES PROTÉINES

MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE L EXPRESSION DES GÉNES : LA TRADUCTION OU BIOSYNTHÈSE DES PROTÉINES MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE L EXPRESSION DES GÉNES : LA TRADUCTION OU BIOSYNTHÈSE DES PROTÉINES I-Introduction - définition gène 5 A B C 3 transcription Traduction mrna AA1-AA2-AA3 AAn Protéines fonctionnelles

Plus en détail

TRANSFERT DE L'INFORMATION GENETIQUE

TRANSFERT DE L'INFORMATION GENETIQUE TRASFERT DE L'IFRMATI GEETIQUE 1. LA TRASCRITI Gène codant pour les AR (exemple d un ARr) début de transcription unité de transcription AD intercalaire 5' 3' région codante espace non codant Gène codant

Plus en détail

TUTORAT UE Séance n 10 Semaine du 24/11/2014 Transcription, traduction Pr Maudelonde et Cornillot

TUTORAT UE Séance n 10 Semaine du 24/11/2014 Transcription, traduction Pr Maudelonde et Cornillot TUTORAT UE1 2014-2015 Séance n 10 Semaine du 24/11/2014 Transcription, traduction Pr Maudelonde et Cornillot Séance préparée par Maxime MAUREY, Benjamin HAYOUN (TSN) QCM n 1 : A propos de la transcription,

Plus en détail

Partie 2: Expression génétique. Traduction

Partie 2: Expression génétique. Traduction Faculté des Sciences - Rabat Laboratoire de Microbiologie et Biologie Moléculaire -------------------------------------- Université Mohamed V - Agdal Faculté des Sciences B.P. 1014 - Rabat - MAROC Filière

Plus en détail

Indications de correction exercices du chapitre 7

Indications de correction exercices du chapitre 7 RI 2 RÉIVSIR Indications de correction exercices du chapitre ➊ a) L R messager est : l acide désoxyribonucléique messager l acide ribonucléique messager une molécule constituée de deux brins de nucléotides

Plus en détail

support pédagogique Expression Génétique chez les Eucaryotes SVI- S5

support pédagogique Expression Génétique chez les Eucaryotes SVI- S5 UNIVERSITE SIDI MOHAMED BEN ABDELLAH FACULTÉ DES SCIENCES DHAR EL MAHRAZ DÉPARTEMENT DES SCIENCES DE LA VIE UNITÉ GÉNÉTIQUE /MICROBIOLOGIE support pédagogique Expression Génétique chez les Eucaryotes SVI-

Plus en détail

III/De la structure à la fonction.. Le B.A.-ba Principes généraux la réplication/la transcription/la traduction

III/De la structure à la fonction.. Le B.A.-ba Principes généraux la réplication/la transcription/la traduction III/De la structure à la fonction.. Le B.A.-ba Principes généraux la réplication/la transcription/la traduction Attention! Seuls les concepts généraux seront explicités en cours Mais vous pouvez approfondir

Plus en détail

Stage de Pré-Rentrée de Biochimie. Chapitre 3 : Biologie Moléculaire. Cours

Stage de Pré-Rentrée de Biochimie. Chapitre 3 : Biologie Moléculaire. Cours Stage de Pré-Rentrée de Biochimie Chapitre 3 : Biologie Moléculaire Cours 30 août 2013 1 Les acides nucléiques Il existe plusieurs types d'acides nucléiques, mais essentiellement deux vont nous intéresser,

Plus en détail

L3-BH01 Cours n 12 Traduction (1)

L3-BH01 Cours n 12 Traduction (1) L3-BH01 Cours n 12 Traduction (1) Ce cours est présent sur le web à l adresse suivante : http://www.univ-orleans.fr/sciences/biochimie/l/ressources.htm 1 Plan Introduction I- Code génétique : comment l

Plus en détail

Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique Expression du patrimoine génétique

Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique Expression du patrimoine génétique Thème I A Chapitre 3 Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique Expression du patrimoine génétique Introduction : - gène = portion d ADN = information détermination des caractères [phénotype]

Plus en détail

Toutes les caractéristiques d'un organisme vivant sont déterminées par le type de protéines que fabrique cet être vivant. Ce qui différencie un être

Toutes les caractéristiques d'un organisme vivant sont déterminées par le type de protéines que fabrique cet être vivant. Ce qui différencie un être 2 L ADN ET LES PROTÉINES : GÉNÉRALITÉS Toutes les caractéristiques d'un organisme vivant sont déterminées par le type de protéines que fabrique cet être vivant. Ce qui différencie un être vivant d'un autre,

Plus en détail

Chapitre VI : LE NOYAU

Chapitre VI : LE NOYAU Chapitre VI : LE NOYAU Le noyau est le plus gros organite cellulaire. Il a une forme sphérique ou ovale et entouré par une enveloppe membranaire qui le sépare du cytoplasme. Sa position dans la cellule

Plus en détail

LA TERRE DANS L UNIVERS, la vie et l évolution du vivant

LA TERRE DANS L UNIVERS, la vie et l évolution du vivant Thème 1 A Chapitre LA TERRE DANS L UNIVERS, la vie et l évolution du vivant (5 semaines) EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE Introduction : Les cellules de l'organisme, à l'exception

Plus en détail

Fiche d exercices 8 : Patrimoine génétique

Fiche d exercices 8 : Patrimoine génétique Fiche d exercices 8 : Patrimoine génétique Exercice 1 Patrimoine génétique 1/9 2/9 Exercice 3 I-Restitution de connaissances 1- La séquence d un polypeptide a) est déterminée par la séquence des nucléotides

Plus en détail

IV Expression des gènes : transcription et traduction

IV Expression des gènes : transcription et traduction IV Expression des gènes : transcription et traduction La transcription et la traduction ont lieu dans des compartiments séparés chez les eucaryotes Procaryote 1/ Définition d un gène Gène : segment d ADN

Plus en détail

La traduction. E. Grelier Lycée J. Mo oulin

La traduction. E. Grelier Lycée J. Mo oulin La traduction I. Le code génétique II. Eléments intervenants dans la traduction III. Mécanismes de la traduction IV. Modifications post-traductionnelles V. Adressage des protéines 1 2oulin E. Grelier Lycée

Plus en détail

Le noyau. Pr Edith CHEVRET Année

Le noyau. Pr Edith CHEVRET Année Le noyau Pr Edith CHEVRET Année 2016-2017 Plan Le noyau Image : Laboratoire de pathologie comparée, Saint Christol-lez-Alès Marc Ravallec / CNRS-INRA- Université Montpellier 2 2 Plan I. Définition II.

Plus en détail

A FAUX c est le produit de la chaleur de combustion biologique et du coefficient d utilisation digestive de l aliment

A FAUX c est le produit de la chaleur de combustion biologique et du coefficient d utilisation digestive de l aliment 1) Quelles sont les 2 propositions exactes? A) La valeur énergétique d un aliment est le rapport entre la chaleur de combustion biologique et le coefficient d utilisation digestive de cet aliment. B) Le

Plus en détail

Brin transcrit : chaine de l ADN qui, par complémentarité des nucléotides, sert de modèle pour la synthèse de l ARN messager

Brin transcrit : chaine de l ADN qui, par complémentarité des nucléotides, sert de modèle pour la synthèse de l ARN messager Fin du cours chap 5 La transcription : de l ADN à l ARN : Par définition, le brin transcrit est le brin d ADN complémentaire de l ARN : c est le brin qui sert à la synthèse de l ARN, donc ici le brin2.

Plus en détail

A T C G A T C G CORRECTION TD Ecole Manip RADIO (Montpellier) Base. Sucre 3. Base Purine Base Pyrimidine. G= Guanine C= Cytosine

A T C G A T C G CORRECTION TD Ecole Manip RADIO (Montpellier) Base. Sucre 3. Base Purine Base Pyrimidine. G= Guanine C= Cytosine CORRECTION TD 2 2011-2012 Question N1. Concernant la structure de l'adn (double brin) qu'elles sont la ou les réponses exactes? A) Dans un ADN, le rapport : nombre de A /nombre de G est égal à 1. B) Plus

Plus en détail

UE2.2S1 LMD infirmier. Bases moléculaires de l organisation du génome. Dr F. Maupas-Schwalm Toulouse-Rangueil Septembre 2012

UE2.2S1 LMD infirmier. Bases moléculaires de l organisation du génome. Dr F. Maupas-Schwalm Toulouse-Rangueil Septembre 2012 UE2.2S1 LMD infirmier Bases moléculaires de l organisation du génome. Dr F. Maupas-Schwalm Toulouse-Rangueil Septembre 2012 Plan du cours I. Bases moléculaires de l organisation du génome. A. otions générales

Plus en détail

ADN. Night tutorat UE 1

ADN. Night tutorat UE 1 ADN Night tutorat UE 1 L ADN est une molécule allongée qui peut être linéaire ou circulaire, elle subit également différent degrés de compaction. Chez les procaryotes: molécule généralement circulaire

Plus en détail

Cours de physiologie Cellulaire LES RIBOSOMES

Cours de physiologie Cellulaire LES RIBOSOMES 1 LES RIBOSOMES I. Introduction Seul le microscope électronique permet d observer ces organites décrits pour la première fois par Palade en 1953. Présents dans toutes les cellules, les ribosomes sont situés

Plus en détail

Université du Québec à Montréal

Université du Québec à Montréal RECUEIL D EXERCICES DE BICHIMIE 6. Les acides nucléiques 6.2. Réplication, transcription et traduction P P P CH 2 H N H N N NH NH 2 Université du Québec à Montréal 6.2. Réplication, transcription et traduction

Plus en détail

Transfert de l'information génétique

Transfert de l'information génétique Transfert de l'information génétique ADN TRANSCRIPTIN ARN ARN REPLICATIN TRADUCTIN PRTEINES MDIFICATINS PST TRADUCTINNELLES PRTEINES ACTIVES Réplication de l ADN Biosynthèse d une double chaîne d'adn identique

Plus en détail

LA TRADUCTION Synthèse des protéines

LA TRADUCTION Synthèse des protéines LA TRADUCTION Synthèse des protéines Généralités : 1) le ribosome Une grande sous unité établit la liaison peptidique Constitué par les ARN 5s 5.8s et 28s. - Site A : Attachement binding site sur ce site

Plus en détail

CHAPITRE 3 LA SYNTHESE DES PROTEINES

CHAPITRE 3 LA SYNTHESE DES PROTEINES CHAITRE 3 LA SYNTHESE DES ROTEINES On sait qu un gène détient dans sa séquence nucléotidique, l information permettant la synthèse d un polypeptide. Ce dernier caractérisé par sa séquence d acides aminés

Plus en détail

REGULATION DE L EXPRESSION DES GENES

REGULATION DE L EXPRESSION DES GENES REGULATION DE L EXPRESSION DES GENES 1. Circuits fondamentaux de contrôle Ce sont des circuits de contrôle permettant d ajuster les synthèses protéiques en fonction des besoins. Pour cela, les cellules

Plus en détail

L expression génétique REVUE

L expression génétique REVUE L expression génétique REVUE 1. Donne trois différences entre l ADN et l ARN. L Adn est le matériel génétique qui contrôle la synthèse des protéines, alors que l ARN aide l Adn et participe à la synthèse

Plus en détail

Traduction des ARNm : synthèse protéique

Traduction des ARNm : synthèse protéique Traduction des ARNm : synthèse protéique Traduction Notions générales. Traduction : synthèse d une protéine donnée à partir d un ARNm spécifique. Synthèse protéique localisée dans le cytoplasme (et la

Plus en détail

LES BASES MOLÉCULAIRES DE L HÉRÉDITÉ Archibald Garrod Reginald Punnett and William Bateson 1907

LES BASES MOLÉCULAIRES DE L HÉRÉDITÉ Archibald Garrod Reginald Punnett and William Bateson 1907 ADN : matériel génétique LES BASES MOLÉCULAIRES DE L HÉRÉDITÉ 1909 Archibald Garrod Reginald Punnett and William Bateson 1907 Du gène à la protéine Les protéines représentent le lien entre le génotype

Plus en détail

Biologie Moléculaire et Organismes Modèles

Biologie Moléculaire et Organismes Modèles Biologie Moléculaire et Organismes Modèles Sami Khuri Department of Computer Science San José State University khuri@cs.sjsu.edu Plan du Cours Biologie Moléculaire et Organismes Modèles Qu est-ce que la

Plus en détail

Partie 2: Expression génétique

Partie 2: Expression génétique belkadibouchra@yahoo.fr Faculté des Sciences - Rabat Laboratoire de Microbiologie et Biologie Moléculaire -------------------------------------- Université Mohamed V - Agdal Faculté des Sciences B.P. 1014

Plus en détail

L élongation : Addition d acides aminés à l extrémité C terminale < < 3 facteurs d élongation : EF Tu, EF G, EF Ts

L élongation : Addition d acides aminés à l extrémité C terminale < < 3 facteurs d élongation : EF Tu, EF G, EF Ts L élongation : Addition d acides aminés à l extrémité C terminale 3 facteurs d élongation : EF Tu, EF G, EF Ts < < EF Tu (elongation factor thermo unstable) EF G (elongation factor G) EF Ts (elongation

Plus en détail

Filière SVI - S6 Module de Génétique et Biologie Moléculaire M21 Elément 2: Biologie Moléculaire l -Pr. Abdelkarim FILALI-MALTOUF

Filière SVI - S6 Module de Génétique et Biologie Moléculaire M21 Elément 2: Biologie Moléculaire l -Pr. Abdelkarim FILALI-MALTOUF Laboratoire de Microbiologie et Biologie Moléculaire Faculté des Sciences - Rabat Filière SVI - S6 Module de Génétique et Biologie Moléculaire M21 Elément 2: Biologie Moléculaire l -Pr. Abdelkarim FILALI-MALTOUF

Plus en détail

Corrigé série N 2. Exercice 1 QCS (V/F)

Corrigé série N 2. Exercice 1 QCS (V/F) Exercice 1 Corrigé série N 2 QCS (V/F) V1-Les acides nucléiques sont des polymères de nucléotides F2-Un nucléotide est un enchaînement base glucide F3-Les bases azotées sont toutes complémentaires F4-Les

Plus en détail

La transcription de l'adn

La transcription de l'adn Tutorat Santé Lyon Sud UE1 La transcription de l'adn Cours du Professeur P. COHEN L ensemble des cours du Professeur P. COHEN fait habituellement l objet de 7 QCMs au concours. Le présent support de cours

Plus en détail

L EPISSAGE. I- Introduction

L EPISSAGE. I- Introduction L EPISSAGE I- Introduction Lors de la transcription des gènes codant les protéines par l ARN polymérase II, il y a synthèse d un ARN prémessager qui contient l ensemble nucléotidique du gène comprise entre

Plus en détail

BIOCHIMIE ET BIOLOGIE MOLECULAIRE Biochimie des acides nucléiques et de l information génétique (Professeur Joël Lunardi - PCEM )

BIOCHIMIE ET BIOLOGIE MOLECULAIRE Biochimie des acides nucléiques et de l information génétique (Professeur Joël Lunardi - PCEM ) BIOCHIMIE ET BIOLOGIE MOLECULAIRE Biochimie des acides nucléiques et de l information génétique (Professeur Joël Lunardi - PCEM1 2006-2007) CHAPITRE 1. INTRODUCTION CHAPITRE 2. LES ACIDES NUCLEIQUES I.

Plus en détail

LA TRADUCTION 1. 2 e position. Tyr Tyr STOP STOP His His Gln Gln Asn Asn Lys Lys Asp Asp Glu Glu Tableau 1 : Le code génétique.

LA TRADUCTION 1. 2 e position. Tyr Tyr STOP STOP His His Gln Gln Asn Asn Lys Lys Asp Asp Glu Glu Tableau 1 : Le code génétique. L TRDTION 1 La traduction est le mécanisme qui permet de passer de l alphabet nucléique (, T,, ) à l alphabet protéique que constituent les acides aminés. est un processus qui fait intervenir plus d une

Plus en détail

UE1 Atomes, Biomolécules, Génome PACES 2011-2012

UE1 Atomes, Biomolécules, Génome PACES 2011-2012 UE1 Atomes, Biomolécules, Génome Traduction et régulation (1) PACES 2011-2012 Sandrine Dabernat Code génétique et traduction 1- Les ARN de transfert 2- Les ARN ribosomaux et ribosomes 3- Le code génétique

Plus en détail

Consultations Martinique / Guyane. Activité LABORATOIRE. Dr Odile Béra, CHU de Fort-de-France. Unité Oncogénétique

Consultations Martinique / Guyane. Activité LABORATOIRE. Dr Odile Béra, CHU de Fort-de-France. Unité Oncogénétique Dr Odile Béra, CHU de Fort-de-France Unité Oncogénétique Unité Génétique moléculaire des cancers Consultations Martinique / Guyane Prédisposition génétique cancers SEIN/OVAIRES COLON (Sd de Lynch & PAF)

Plus en détail

Chapitre 6: Maturation des ARN

Chapitre 6: Maturation des ARN Chapitre 6: Maturation des ARN Boucles formées par hybridation d un ARN messager eucaryote avec l ADN génomique Etapes nécessaires pour produire un ARN messager mature Les deux étapes de la réaction catalytique

Plus en détail

LA TRADUCTION (2) III. LES MECANISMES DE LA TRADUCTION.

LA TRADUCTION (2) III. LES MECANISMES DE LA TRADUCTION. LA TRADUCTION (2) Maintenant que les molécules intervenant dans la traduction ont été présentées, nous pouvons étudier plus en détail les interactions de ces différents composants les uns avec les autres

Plus en détail

Eléments primordiaux de biologie moléculaire

Eléments primordiaux de biologie moléculaire Eléments primordiaux de biologie moléculaire Pourquoi s intéresser au matériel génétique? Base de l information génétique Tissu Cellule Noyau Organisme entier Lieu où est localisé l ADN Mol d ADN qui est

Plus en détail

Partie IC - Le métabolisme cellulaire. Chapitre 2 Les biosynthèses au sein de la cellule

Partie IC - Le métabolisme cellulaire. Chapitre 2 Les biosynthèses au sein de la cellule Partie IC - Le métabolisme cellulaire Chapitre 2 Les biosynthèses au sein de la cellule 1 Biosynthèses - introduction Les biosynthèses nécessitent... de la matière première de l énergie des instructions

Plus en détail

Partie IC - Le métabolisme cellulaire. Chapitre 2 Les biosynthèses au sein de la cellule

Partie IC - Le métabolisme cellulaire. Chapitre 2 Les biosynthèses au sein de la cellule Partie IC - Le métabolisme cellulaire Chapitre 2 Les biosynthèses au sein de la cellule 1 Biosynthèses - introduction Les biosynthèses nécessitent... de la matière première de l énergie des instructions

Plus en détail

La transcription. La transcription se fait avant l'interphase, on ne peut pas transcrire en même temps que la réplication de l'adn.

La transcription. La transcription se fait avant l'interphase, on ne peut pas transcrire en même temps que la réplication de l'adn. 5/03/13 La transcription I Principe généraux de la transcription La transcription est la 1 ère étape de l'expression génique. Toutes les cellules d'un organisme ont le même génome. Les transcrits produiront

Plus en détail

Chapitre 2. La synthèse protéique : la relation entre le génotype et le phénotype.

Chapitre 2. La synthèse protéique : la relation entre le génotype et le phénotype. Chapitre 2. La synthèse protéique : la relation entre le génotype et le phénotype. Les maladies génétiques comme la drépanocytose ou l'albinisme sont liées à des modifications du génotype des individus

Plus en détail

Bio-informatique et bio-analyse :

Bio-informatique et bio-analyse : Fiche 1 Bio-informatique et bio-analyse : Jean-Loup Risler La «bio-informatique». J entends ce mot depuis bien longtemps, mais je ne sais toujours pas ce qu il veut dire Je me souviens d une rencontre

Plus en détail

Travaux dirigés de Biologie Moléculaire 8 semaine 10

Travaux dirigés de Biologie Moléculaire 8 semaine 10 Travaux dirigés de Biologie Moléculaire 8 semaine 10 Exercice 23 : Question 1 Gène Sous-unité Poids Fonction Rpo A 2 α 40 kda chacune Assemblage de l enzyme Reconnaissance du promoteur Rpo B β 155 Centre

Plus en détail

5-1. Introduction 5-2. L appareil de traduction et son fonctionnement - Les ribosomes - Les ARNt - Les ARNt Synthétases

5-1. Introduction 5-2. L appareil de traduction et son fonctionnement - Les ribosomes - Les ARNt - Les ARNt Synthétases 5 - la traduction 5-1. Introduction 5-2. L appareil de traduction et son fonctionnement - Les ribosomes - Les ARNt - Les ARNt Synthétases 5-3. Les étapes de la synthèse protéiques -Initiation - Élongation

Plus en détail

Séance TUTORAT 3 24/11/2016

Séance TUTORAT 3 24/11/2016 Séance TUTORAT 3 24/11/2016 Programme M. Heydel Transcription Traduction Techniques exploration ADN M. Masson. TRANSCRIPTION en 5 et 3, régions UTR untraslated region = régions transcrites mais non traduites

Plus en détail

Transfert de l'information génétiqueg

Transfert de l'information génétiqueg Transfert de l'information génétiqueg ADN RETRO TRANSCRIPTION TRANSCRIPTION REPLICATION ARN ARN REPLICATION TRADUCTION PROTEINES MODIFICATIONS POST TRADUCTIONNELLES PROTEINES ACTIVES Données généralesg

Plus en détail

De l ADN aux protéines

De l ADN aux protéines Biochimie - Biologie moléculaire De l DN aux protéines Julien FRÉ Institut de Formation en Soins Infirmiers 1 ère nnée nnée universitaire 2014-2015 Introduction DN réplication transcription traduction

Plus en détail

Microbiologie BIOL La génétique microbienne: les mécanismes de la variation génétique

Microbiologie BIOL La génétique microbienne: les mécanismes de la variation génétique Microbiologie BIOL 3253 La génétique microbienne: les mécanismes de la variation génétique Reproduction sexuée et asexuée Contrairement aux organismes eucaryotes, les procaryotes n effectuent pas de reproduction

Plus en détail

C'est la conversion d'arnm en protéine, selon le code génétique. Seule la séquence ORF ( Open Reading Frame ) de l'arn est traduite.

C'est la conversion d'arnm en protéine, selon le code génétique. Seule la séquence ORF ( Open Reading Frame ) de l'arn est traduite. I_ Le langage génétique La traduction A. Structure des ARm C'est la conversion d'arm en protéine, selon le code génétique. Seule la séquence ORF ( Open Reading Frame ) de l'ar est traduite. L'AR sera traduit

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE BADJI MOKHTAR-ANNABA FACULTE DE MEDECINE Département de médecine 1 ère Année

Plus en détail

Procaryotes RÉGULATION DE L EXPRESSION GÉNÉTIQUE. 1. L opéron lactose

Procaryotes RÉGULATION DE L EXPRESSION GÉNÉTIQUE. 1. L opéron lactose Procaryotes RÉGULATION DE L EXPRESSION GÉNÉTIQUE 1. L opéron lactose STRUCTURE DU LACTOSE liaison β-galactosidique β-galactosidase galactose lactose glucose CROISSANCE BACTÉRIENNE EN PRÉSENCE DE GLUCOSE

Plus en détail

PLAN INTRODUCTION RÉGULATION CHEZ LES PROCARYOTES RÉGULATION CHEZ LES EUCARYOTES. 1ère année Module: Génétique

PLAN INTRODUCTION RÉGULATION CHEZ LES PROCARYOTES RÉGULATION CHEZ LES EUCARYOTES. 1ère année Module: Génétique 1ère année Module: Génétique Your Logo Dr H. BOULENOUAR Année Universitaire : 2016/2017 PLAN INTRODUCTION RÉGULATION CHEZ LES PROCARYOTES RÉGULATION CHEZ LES EUCARYOTES 1 INTRODUCTION Les cellules peuvent

Plus en détail

Séance 5. Les Acides Nucléiques. 3. Conservation de l information génétique: Réplication semi-conservative de l ADN

Séance 5. Les Acides Nucléiques. 3. Conservation de l information génétique: Réplication semi-conservative de l ADN UNIVERSITE MOHAMMED V-AGDAL FACULTE DES SCIENCES Les Acides Nucléiques DEPARTEMENT DE BIOLOGIE Filière Sciences de la Vie (SVI) Module de Biochimie (M 11) Élément : Biochimie structurale - Semestre 3-2005-2006

Plus en détail

AVL Liban 2011 Biologie Moléculaire et Organismes Modèles

AVL Liban 2011 Biologie Moléculaire et Organismes Modèles AVL Liban 2011 Biologie Moléculaire et Organismes Modèles Sami Khuri Department of omputer Science San José State University San José, alifornia, USA sami.khuri@sjsu.edu www.cs.sjsu.edu/faculty/khuri Plan

Plus en détail

Cours Biologie cellulaire ULBI 101 _ L1-S1

Cours Biologie cellulaire ULBI 101 _ L1-S1 Cours Biologie cellulaire ULBI 101 _ L1-S1 RMI_Partie 2-1 Le Noyau et la Transcription 5- Définition des organites et des fonctions associées 5.1 Noyau : ADN et information génétique - Généralités - Structure

Plus en détail