LES CONTRACEPTIFS ORAUX COMBINÉS. Mode d utilisation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES CONTRACEPTIFS ORAUX COMBINÉS. Mode d utilisation"

Transcription

1 LES CONTRACEPTIFS ORAUX COMBINÉS Mode d utilisation Institut national de santé publique du Québec 2012 CONTENU Mode d utilisation Avantages et inconvénients Risques pour la santé 2 1

2 MODE D UTILISATION Prendre une pilule par jour pour 21 jours, suivi d une période d arrêt ou de prise de placebos pour 7 jours. Recommencer le cycle, même si les menstruations ne sont pas terminées. Si la pilule est commencée dans les 5 premiers jours du cycle (jours 1 à 5), l efficacité sera immédiate. Si la pilule est commencée un autre jour, utiliser une protection supplémentaire pour 7 jours. 3 COMMENT DÉBUTER LES COC? Trois façons de débuter les COC : 1. Début 1er jour 2. Début dimanche 3. Quick start Efficacité immédiate si début dans les 5 premiers jours du cycle Si début > 5 jours après 1er jour des menstruations contraception supplémentaire x 7 jours 7 jours consécutifs de COC sont nécessaires pour bloquer l axe hypophyso-gonadique * 4 * Hoogland HJ et al. contraception, Endrikat J et al. Gynecol Endocrinol,

3 QUICK START Débuter la méthode contraceptive hormonale au moment de la consultation (avec un échantillon du produit) Test de grossesse si aménorrhée > 4 semaines COU si relation sexuelle non protégée dans les 5 derniers jours Efficacité contraceptive après 7 jours; donc contraception supplémentaire x 7 premiers jours d utilisation Test de grossesse si PAS de menstruation normale à la fin de la première boîte Avantages : pas d attente pour débuter la contraception, counseling plus facile, amélioration de l observance à court terme, pas d augmentation des effets secondaires 5 CONTRACEPTION EN CONTINU Est-ce normal ou souhaitable d être menstruée à tous les 28 jours? Pas nécessairement. Le cycle menstruel naturel peut varier de 21 à 35 jours. Pendant longtemps, les femmes, étant enceintes fréquemment et n avaient que très peu de cycles menstruels dans leur vie. Quelle est la fréquence des menstruations la plus acceptable lors de l utilisation de la contraception hormonale? Il n y a pas de fréquence recommandée. C est selon la tolérance de chacune. Lors de l utilisation continue, faut-il arrêter tous les trois mois pour «faire sortir le méchant»? Il n y a pas de «méchant à sortir». Sous contraceptifs hormonaux, l endomètre se développe beaucoup moins. Il y a donc beaucoup moins de flux menstruel. Les infirmières sont-elles autorisées à recommander l utilisation en continu de contraceptifs hormonaux pris de façon cyclique? Les seuls contraceptifs hormonaux à utilisation dite étendue actuellement sur le marché sont le Seasonale (84 comprimés actifs, 7 comprimés placebos) et le Seasonique (84 comprimés actifs, 7 comprimés contenant une faible dose d EE). Les autres contraceptifs oraux combinés peuvent aussi être utilisés de façon continue sur l avis du médecin ou selon la décision personnelle de la femme informée par une infirmière. 6 3

4 CONTRACEPTION EN CONTINU La contraception en continu peut être utilisée par toutes les femmes qui le désirent. Les COC monophasiques et multiphasiques peuvent être utilisés en continu aussi bien les uns que les autres. Prendre 21 comprimés actifs, puis débuter une nouvelle boîte de 21 autres comprimés actifs sans faire la période sans hormone. Poursuivre pendant la période souhaitée. Cesser d utiliser pendant 4 à 7 jours, si nécessaire (saignements irréguliers), mais seulement après que 21 comprimés actifs de file soient pris. 7 Consensus canadien sur la contraception en continu. J Obstet Gynaecol Can 2007;29(Suppl 2):S1-32. CONTRACEPTION EN CONTINU Avantages : réduit les symptômes liés à la période menstruelle, améliore la qualité de vie, facilite l observance, moins de jours de saignement. Inconvénients : mêmes effets secondaires que l utilisation cyclique, saignements inattendus, délai pour la reconnaissance d une grossesse. Sécurité : les études actuelles n ont pas montré de différence entre la prise en cyclique et en continu. Pratique adoptée par de nombreuses femmes, depuis le début des années Consensus canadien sur la contraception en continu. J Obstet Gynaecol Can 2007;29(Suppl 2):S

5 MODE D UTILISATION 9 Utilisation après l accouchement ou la césarienne Pas d allaitement : début six semaines après l accouchement ou la césarienne. Entre 3 et 6 semaines post-partum, une femme sans facteur de risque (tel que 35 ans, thrombo-embolie antérieure, thrombophilie, transfusion lors de l accouchement, indice de masse corporelle 30, hémorragie post-partum, césarienne, pré-éclampsie, tabagisme) peut être référée à son médecin de famille ou une IPS pour une ordonnance individuelle de contraception hormonale combinée. Avec allaitement : début six semaines après l accouchement ou la césarienne. Entre 4 et 6 semaines post-partum, une femme sans facteur de risque (tel que 35 ans, thrombo-embolie antérieure, thrombophilie, transfusion lors de l accouchement, indice de masse corporelle 30, hémorragie post-partum, césarienne, pré-éclampsie, tabagisme) peut être référée à son médecin de famille ou une IPS pour une ordonnance individuelle de contraception hormonale combinée. Les contraceptifs oraux peuvent réduire la quantité de lait maternel. On conseille aux mères de surveiller leur production de lait ainsi que la croissance du bébé et sa satisfaction au sein. Centers for Disease Control. Medical Eligibility Criteria for Contraceptive Use, PROGRAMME HUMANITAIRE D ACCÈS AUX CONTRACEPTIFS Mis en place par la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC) pour pallier la réduction des échantillons. Il permet aux femmes de recevoir des contraceptifs (qui ne sont pas des échantillons) pour une période de 6 mois. La réduction des échantillons a été demandée par la SOGC pour éviter le gaspillage (utilisation par les familles des professionnels de la santé, beaucoup d échantillons non utilisés et périmés, trafic d échantillons, etc.). L argent non dépensé pour la production d échantillons est remis à la SOGC par les compagnies pharmaceutiques afin de financer le programme de sensibilisation à la contraception et, entre autres, le site web : 10 5

6 AVANTAGES Méthode contraceptive très efficace et facilement réversible Facile d utilisation Pas de retard dans le retour à la fertilité Ne modifie pas le déroulement des relations sexuelles Plusieurs avantages non contraceptifs 11 AVANTAGES NON CONTRACEPTIFS Sur le plan menstruel : régularisation du cycle flux menstruel et risque d anémie dysménorrhée syndrome prémenstruel saignements dysfonctionnels symptômes périménopausiques d hypoestrogénisme (ex. bouffées de chaleur) myomes utérins grossesses ectopiques endométriose 12 Black A. et al, JOGC

7 AVANTAGES NON CONTRACEPTIFS kystes ovariens infections pelviennes affections bénignes du sein acné et hirsutisme cancer de l endomètre cancer de l ovaire cancer colorectal?? épisodes douloureux liés à l anémie falciforme 13 INCONVÉNIENTS On doit prendre une pilule par la bouche à chaque jour Ne protège pas contre les ITSS Interaction médicamenteuse possible Entraîne de faibles risques pour la santé Effets secondaires 14 7

8 RISQUE DE TEV (thromboembolie veineuse) Ce risque est très faible < 40 ans (< 10 pour femmes) et avec l âge. Risque x de 3 à 4 fois avec COC; risque x de 5 à 11 fois si thrombophilie. EURAS : pas de différence entre tous les contraceptifs hormonaux combinés (CHC : COC, timbre, anneau). Risque x de 40 à 80 fois durant la grossesse et le post-partum. Niveau de risque des CHC 15 Black A. et al. JOGC, Dinger JC, Heinemann LAJ, Jühl-Habich D. contraception, Farley TMM, collins J, Schlesselman JJ. contraception, The ESHRE Capri Workshop Group. Human Reproduction Update, Lidegaard O. et al. contraception IMPACT DE L ÂGE ET DE L OBÉSITÉ SUR LE RISQUE DE TEV DURANT L UTILISATION DES COC BMI = Indice de masse corporelle VTE = Thromboembolie veineuse 16 Dinger JC et al., BMC Med Res Methodol,

9 AUTRES RISQUES Ces risques sont très faibles < 40 ans (< 1 pour ) et avec l âge. Infarctus du myocarde : risque x 1,1 fois avec COC; risque s élève rapidement chez utilisatrices de plus de 35 ans qui fument. Accident cérébrovasculaire : risque x < 2 fois avec COC; risque x de 4 à 6 fois chez migraineuses avec aura; risque x 3 fois chez femmes avec HTA; risque x 3 fois chez fumeuses; risques multipliés quand plusieurs facteurs sont présents. Chez les femmes de 35 ans et plus, le tabagisme augmente le risque de ces pathologies. 17 Farley TMM, collins J, Schlesselman JJ. contraception, Hankey GJ. J Cardiovasc Risk, Black A. et al, JOGC, Chan WS et al. Arch Intern Med, The ESHRE Capri Workshop Group. Human Reproduction Update, FACTEURS DE RISQUE DE CANCER DU SEIN 200 COC 18 Cancer du sein: risque x de 1 à 1,24 fois avec COC. Chez les femmes qui ont une histoire familiale de cancer du sein, l utilisation de COC n augmente pas davantage leur risque de base. Reid RL. Hormonal Contraception and Breast Cancer: Keeping Perspective. J Obstet Gynaecol Can,

ANNEAU CONTRACEPTIF. Mode d utilisation

ANNEAU CONTRACEPTIF. Mode d utilisation ANNEAU CONTRACEPTIF Mode d utilisation Institut national de santé publique du Québec 2012 CONTENU Mode d utilisation Avantages et inconvénients 2 1 ANNEAU NUVARING 4 mm 54 mm 3 MODE D UTILISATION Utiliser

Plus en détail

Faut il banir les contraceptifs estroprogestatifs de 3 et 4 èmes génération?

Faut il banir les contraceptifs estroprogestatifs de 3 et 4 èmes génération? Faut il banir les contraceptifs estroprogestatifs de 3 et 4 èmes génération? Christian Jamin www.gynecole.com Christian Jamin Paris Liens d intérêt sur ce thème 2010-2014 Consultant ou membre d'un Comité

Plus en détail

INJECTION CONTRACEPTIVE. Gestion des effets secondaires

INJECTION CONTRACEPTIVE. Gestion des effets secondaires INJECTION CONTRACEPTIVE Gestion des effets secondaires Institut national de santé publique du Québec 2012 CONTENU Effets secondaires Signes de danger 2 1 EFFETS SECONDAIRES DU DEPO-PROVERA Perturbation

Plus en détail

MOYEN CONTRACEPTIF NON HORMONAL EFFICACE JUSQU À 10 ANS FIABLE À 99,2 % 1

MOYEN CONTRACEPTIF NON HORMONAL EFFICACE JUSQU À 10 ANS FIABLE À 99,2 % 1 MOYEN CONTRACEPTIF NON HORMONAL EFFICACE JUSQU À 10 ANS FIABLE À 99,2 % 1 Souhaitez-vous une méthode contraceptive sans tracas qui est totalement sans hormones? INFORMATION À L INTENTION DE LA PATIENTE

Plus en détail

Choix de Contraceptifs. Stephanie Palerme, MD, FRCSC Département d Obstétrique et Gynécologie Journées Montfort Vendredi le 21 Avril, 2017

Choix de Contraceptifs. Stephanie Palerme, MD, FRCSC Département d Obstétrique et Gynécologie Journées Montfort Vendredi le 21 Avril, 2017 Choix de Contraceptifs Stephanie Palerme, MD, FRCSC Département d Obstétrique et Gynécologie Journées Montfort Vendredi le 21 Avril, 2017 Divulgation Relations avec des intérêts commerciaux : aucun Objectifs:

Plus en détail

Administrer la pilule contraceptive d urgence Plan B. Hôpital de jour

Administrer la pilule contraceptive d urgence Plan B. Hôpital de jour ORDONNANCE COLLECTIVE Initier des thérapies médicamenteuses : Administrer la pilule contraceptive d urgence Plan B No A.8 Milieu (x) visé(s) FEJ SÀD Centre de jour Hôpital de jour SC Serv.sp. GMF Installation(s):

Plus en détail

CONTRE-INDICATIONS À LA CONTRACEPTION HORMONALE ET AU STÉRILET!

CONTRE-INDICATIONS À LA CONTRACEPTION HORMONALE ET AU STÉRILET! CONTRE-INDICATIONS À LA CONTRACEPTION HORMONALE ET AU STÉRILET! INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE 2012 1 OBJECTIFS 2 Comprendre et intégrer les contre-indications liées aux: contraceptifs oraux combinés

Plus en détail

En 2017 continuons-nous la contraception de la même façon? Marie-Claude Tanguay, MD, FRCSC 29 septembre 2017

En 2017 continuons-nous la contraception de la même façon? Marie-Claude Tanguay, MD, FRCSC 29 septembre 2017 En 2017 continuons-nous la contraception de la même façon? Marie-Claude Tanguay, MD, FRCSC 29 septembre 2017 Objectifs Présenter les objectifs clés du traitement et certains facteurs à prendre en considération

Plus en détail

La contraception en péri ménopause

La contraception en péri ménopause La contraception en péri ménopause Dr F.Madaci, Dr Boudjellil, Dr Bounegar, Pr M.Derguini Service gynéco obstétrique Hôpital Bachir Mentouri Kouba 9ème congrès SAEREM 4ème congrès FAFEM 7-8 Mai 2011 ALGER

Plus en détail

Choisir une méthode de contraception qui vous convient. w w w. m a s e x u a l i t e. c a

Choisir une méthode de contraception qui vous convient. w w w. m a s e x u a l i t e. c a Choisir une méthode de contraception qui vous convient w w w. Les grossesses imprévues Les grossesses imprévues et les diverses méthodes contraceptives Les données correspondent aux grossesses imprévues

Plus en détail

LES CONTRACEPTIFS ORAUX COMBINÉS. Gestion des oublis

LES CONTRACEPTIFS ORAUX COMBINÉS. Gestion des oublis LES CONTRACEPTIFS ORAUX COMBINÉS Gestion des oublis Institut national de santé publique du Québec 2012 CONTENU Gestion des oublis de comprimés 2 1 ACTIVITÉ HORMONALE ET FOLLICULAIRE DURANT LES 7 JOURS

Plus en détail

Protocole de contraception du Québec : soutien à la prescription infirmière

Protocole de contraception du Québec : soutien à la prescription infirmière Protocole de contraception du Québec : soutien à la prescription infirmière PROBLÈME Barbara Harvey, inf., M. Sc. inf. Conseillère à la qualité de la pratique Direction, Développement et soutien professionnel

Plus en détail

Stérilets Effets secondaires"

Stérilets Effets secondaires Stérilets Effets secondaires" INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE 2012 1 Contenu Effets secondaires" Signes de danger" 1 Effets secondaires du stérilet au cuivre Augmentation possible des saignements jusqu

Plus en détail

La suppression des menstruations ou la médicalisation des femmes dans les «règles» de l art

La suppression des menstruations ou la médicalisation des femmes dans les «règles» de l art La suppression des menstruations ou la médicalisation des femmes dans les «règles» de l art Présentation aux JASP 2007 Nathalie Parent, coordonnatrice Fédération du Québec pour le planning des naissances

Plus en détail

La contraception. El kerroumi, M. Ghazli. C. H. Ibn rochd, Casablanca. Mercredi 16 juin 2010

La contraception. El kerroumi, M. Ghazli. C. H. Ibn rochd, Casablanca. Mercredi 16 juin 2010 La contraception N. Mt Matar, M. Ennachit, FMik F.Mikou, M. El kerroumi, M. Ghazli. Service de Gynéco-Obstétrique B C. H. Ibn rochd, Casablanca. Mercredi 16 juin 2010 Pre-test Une femme de 28 ans, 4 enfants

Plus en détail

Médicaments de la contraception

Médicaments de la contraception Médicaments de la contraception IFSI 3 mars 2016 Ivan Berlin Département de Pharmacologie Hôpital Pitié-Salpêtrière-Université P. et M. Curie, Faculté de médecine - INSERM U1178 Code de lecture A savoir

Plus en détail

Contraception en pré et péri-ménopause : quelles sont les options et quand cesser?

Contraception en pré et péri-ménopause : quelles sont les options et quand cesser? Contraception en pré et péri-ménopause : quelles sont les options et quand cesser? Édith Guilbert, MD., M.Sc Professeure adjointe de clinique, Département d obstétrique et de gynécologie Université Laval

Plus en détail

Prescrire une contraception en Docteur Christian Jamin Paris

Prescrire une contraception en Docteur Christian Jamin Paris Prescrire une contraception en 2017 Docteur Christian Jamin Paris www.gynecole.com Liens d intérêt sur ce thème 2012-2016 Crédit de recherche ou support financier (honoraires pour action de formation)

Plus en détail

Generated by Foxit PDF Creator Foxit Software For evaluation only. Aménorrhée

Generated by Foxit PDF Creator Foxit Software  For evaluation only. Aménorrhée Aménorrhée 1 - Définition L'aménorrhée est l absence de menstruations chez une femme en âge de procréer (de se reproduire). Le mot «aménorrhée»provient du grec : a : sans ; mên : mois ; et rhein : couler.

Plus en détail

Ordonnance collective

Ordonnance collective NUMÉRO: GMF-OCM-02 514-765-3600, fax : 514-765-96255 Ordonnance collective OBJET Initier la contraception orale d urgence RÉFÉRENCES À UN PROTOCOLE TITRE DU PROTOCOLE ÉMETTEUR Direction des soins infirmiers

Plus en détail

Guide d information sur les contraceptifs oraux combinés (COC) offerts en format de 21 ou 28 jours

Guide d information sur les contraceptifs oraux combinés (COC) offerts en format de 21 ou 28 jours Guide d information sur les contraceptifs oraux combinés (COC) offerts en format de 21 ou 28 jours TEVA Canada Innovation Les COC sont des pilules contraceptives qui contiennent un œstrogène et un progestatif

Plus en détail

Formulaire d évaluation de l infirmière pour initier la contraception hormonale ou le stérilet MISE À JOUR - NOVEMBRE 2012

Formulaire d évaluation de l infirmière pour initier la contraception hormonale ou le stérilet MISE À JOUR - NOVEMBRE 2012 2012 Formulaire d évaluation de l infirmière pour initier la contraception hormonale ou le stérilet MISE À JOUR - NOVEMBRE 2012 1 Coordination des travaux Suzanne Durand Directrice Direction, Développement

Plus en détail

De nouveaux critères pour les patientes avec facteurs de risque?

De nouveaux critères pour les patientes avec facteurs de risque? De nouveaux critères pour les patientes avec facteurs de risque? Journée de la contraception, Maternité du CHUV, 22.09.2011 1 Recommandations Selon les critères de recevabilité médicale pour l adoption

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 10 juillet MELODIA, comprimé pelliculé, plaquette de 24 comprimés jaunes et 4 comprimés blancs (boîtes de 1 et 3)

AVIS DE LA COMMISSION. 10 juillet MELODIA, comprimé pelliculé, plaquette de 24 comprimés jaunes et 4 comprimés blancs (boîtes de 1 et 3) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 10 juillet 2002 MELODIA, comprimé pelliculé, plaquette de 24 comprimés jaunes et 4 comprimés blancs (boîtes de 1 et 3) Laboratoire

Plus en détail

FIBRISTAL MD POUR LA PRISE EN CHARGE MÉDICALE DES FIBROMES UTÉRINS

FIBRISTAL MD POUR LA PRISE EN CHARGE MÉDICALE DES FIBROMES UTÉRINS DURÉE D UTILISATION PROLONGÉE POUR LA PRISE EN CHARGE MÉDICALE DES FIBROMES UTÉRINS est indiqué pour le intermittent des signes et symptômes modérés à graves de fibromes utérins chez les femmes adultes

Plus en détail

FORMULAIRE d évaluation de l infirmière pour initier la contraception hormonale

FORMULAIRE d évaluation de l infirmière pour initier la contraception hormonale FORMULAIRE d évaluation de l infirmière pour initier la contraception hormonale 2009 Mise à jour Août 2009 Coordination des travaux Suzanne Durand Directrice Direction du développement et du soutien professionnel,

Plus en détail

CONTRACEPTION POST-IVG. Dr S. FRANTZ-BLANCPAIN DU DE LA REGULATION DES NAISSANCES ET SUIVI DE LA FEMME

CONTRACEPTION POST-IVG. Dr S. FRANTZ-BLANCPAIN DU DE LA REGULATION DES NAISSANCES ET SUIVI DE LA FEMME CONTRACEPTION POST-IVG Dr S. FRANTZ-BLANCPAIN DU DE LA REGULATION DES NAISSANCES ET SUIVI DE LA FEMME 2012-2013 INTRODUCTION Les études montrent que la proportion de femmes n ayant pas de contraception

Plus en détail

LOI 41 : CONTRACEPTION HORMONALE ET DROIT DE PRESCRIRE

LOI 41 : CONTRACEPTION HORMONALE ET DROIT DE PRESCRIRE LOI 41 : CONTRACEPTION HORMONALE ET DROIT DE PRESCRIRE Réponses à vos questions CONFÉRENCIER Conférencier : Dr JOCELYN BÉRUBÉ, M.D., M.Sc. Directeur, Clinique de planning des naissances Rimouski MODÉRATEURS

Plus en détail

Le stérilet peut être posé chez une femme n ayant pas eu d enfants? La pilule est, en pratique, plus efficace que le stérilet? La pilule oestroprogest

Le stérilet peut être posé chez une femme n ayant pas eu d enfants? La pilule est, en pratique, plus efficace que le stérilet? La pilule oestroprogest Quel choix? Le stérilet peut être posé chez une femme n ayant pas eu d enfants? La pilule est, en pratique, plus efficace que le stérilet? La pilule oestroprogestative peut protéger de certains cancers?

Plus en détail

La contraception et l allaitement

La contraception et l allaitement La contraception et l allaitement > Groupe de travail Allaitement Maternel Le Réseau Sécurité Naissance - Na tre Ensemble est le réseau des maternités et des professionnels de la périnatalité de la région

Plus en détail

Table des matières. Obstétrique. Liste des collaborateurs... Abréviations... XIII. 1 Début et surveillance de grossesse... 3

Table des matières. Obstétrique. Liste des collaborateurs... Abréviations... XIII. 1 Début et surveillance de grossesse... 3 Table des matières Liste des collaborateurs................................ Abréviations......................................... XIII V I Obstétrique 1 Début et surveillance de grossesse......................

Plus en détail

Utilisation des contraceptifs oraux contenant de la drospirénone et risque de thromboembolie veineuse ACTES DU CONSENSUS DU 9 JUIN 2011

Utilisation des contraceptifs oraux contenant de la drospirénone et risque de thromboembolie veineuse ACTES DU CONSENSUS DU 9 JUIN 2011 Utilisation des contraceptifs oraux contenant de la drospirénone et risque de thromboembolie veineuse ACTES DU CONSENSUS DU 9 JUIN 2011 INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC Utilisation des contraceptifs

Plus en détail

DIU chez la nullipare

DIU chez la nullipare DIU chez la nullipare Lorraine MAITROT-MANTELET Geneviève PLU-BUREAU Unité de Gynécologie Médicale Hôpital Port-Royal, Paris Tous droits réservés - L. Maitrot-Mantelet, G. Plu-Bureau JNMG 30 septembre

Plus en détail

FORMULAIRE d évaluation de l infirmière. pour initier la contraception hormonale

FORMULAIRE d évaluation de l infirmière. pour initier la contraception hormonale FORMULAIRE d évaluation de l infirmière pour initier la contraception hormonale Coordination des travaux Suzanne Durand Directrice Direction du développement et du soutien professionnel, OIIQ Groupe de

Plus en détail

CONTRACEPTION POST-IVG. Dr S. FRANTZ-BLANCPAIN DU DE LA REGULATION DES NAISSANCES ET SUIVI DE LA FEMME

CONTRACEPTION POST-IVG. Dr S. FRANTZ-BLANCPAIN DU DE LA REGULATION DES NAISSANCES ET SUIVI DE LA FEMME CONTRACEPTION POST-IVG Dr S. FRANTZ-BLANCPAIN DU DE LA REGULATION DES NAISSANCES ET SUIVI DE LA FEMME 2016-2017 INTRODUCTION Les études montrent que la proportion de femmes n ayant pas de contraception

Plus en détail

Périménopause et contraception. La patiente. Peut-on considérer que la patiente est ménopausée? Définitions 06/07/2016

Périménopause et contraception. La patiente. Peut-on considérer que la patiente est ménopausée? Définitions 06/07/2016 Périménopause et contraception Femme de 47 ans, aménorrhée depuis plus d un an sous DIU La patiente Elle souhaite le retrait du DIU. Le généraliste refuse le retrait ainsi qu un dosage hormonal demandé

Plus en détail

UE - GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE. Laëticia CAMPIN - Ludovic LETICH. VG, la référence pour le nouveau concours! Editions Vernazobres-Grego

UE - GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE. Laëticia CAMPIN - Ludovic LETICH. VG, la référence pour le nouveau concours! Editions Vernazobres-Grego VG, la référence pour le nouveau concours! UE - Derniers tours unités d enseignement médical Collection dirigée par L. LE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE Laëticia CAMPIN - Ludovic LETICH Editions Vernazobres-Grego

Plus en détail

Contraception. Qu est-ce que la contraception? Pourquoi recourir à la contraception?

Contraception. Qu est-ce que la contraception? Pourquoi recourir à la contraception? Qu est-ce que la contraception? La contraception, aussi appelée contrôle ou planification des naissances, regroupe les moyens qui préviennent la grossesse. Ces moyens peuvent être classés en différentes

Plus en détail

Fiche mémo Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire

Fiche mémo Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire Fiche mémo Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire Juillet 2013 Cette fiche mémo fait partie d un ensemble de fiches mémo concernant la et complète plusieurs documents sur ce thème produits

Plus en détail

Contraception du post partum

Contraception du post partum Contraception du post partum Dr Amel Benmahmoud MSD France Le post partum: c est quoi? La période du post-partum s'étend de la fin de l'accouchement jusqu'au retour de couches, c est-à-dire les premières

Plus en détail

Le préservatif Masculin. La planification familiale

Le préservatif Masculin. La planification familiale La planification familiale Le préservatif Masculin QU EST CE QU ON ENTEND PAR LA PF? La planification familiale permet aux individus et aux couples: De prévoir le nombre d'enfants désirés; Le préservatif

Plus en détail

MÉNOPAUSE TRAITEMENTS ET SURVEILLANCE. Mai 2016 Hà Nội Dr Charlotte PAUL Gynécologie Médicale

MÉNOPAUSE TRAITEMENTS ET SURVEILLANCE. Mai 2016 Hà Nội Dr Charlotte PAUL Gynécologie Médicale MÉNOPAUSE TRAITEMENTS ET SURVEILLANCE Mai 2016 Hà Nội Dr Charlotte PAUL Gynécologie Médicale Définitions OMS 1996 Ménopause : arrêt définitif des menstruations Aménorrhée persistante 12 mois faisant suite

Plus en détail

CARACTERISTIQUES PERSONNELLES ET ANTECEDENTS GENESIQUES...

CARACTERISTIQUES PERSONNELLES ET ANTECEDENTS GENESIQUES... Table des matières Méthodes mécaniques PERSONNELLES ET ANTECEDENTS GENESIQUES... 1 Grossesse... 1 Age... 1 Parité... 1 Post-partum... 1 Post-abortum... 1 Antécédents de grossesse extra-utérine... 2 Antécédents

Plus en détail

Proportion des femmes de 15 à 49 ans utilisatrices de contraception hormonale combinée qui fument la cigarette (EQSP)

Proportion des femmes de 15 à 49 ans utilisatrices de contraception hormonale combinée qui fument la cigarette (EQSP) Proportion des femmes de 15 à 49 ans utilisatrices de contraception hormonale combinée qui fument la cigarette (EQSP) (N de ligne du PCS : 213) (N de fiche EQSP 2008 : 10.2) Définition Proportion des femmes

Plus en détail

La Périménopause. Dr Briole-Ancel et Dr Girard-Arrivé

La Périménopause. Dr Briole-Ancel et Dr Girard-Arrivé La Périménopause Dr Briole-Ancel et Dr Girard-Arrivé LE VIEILLISSEMENT OVARIEN: 4 phases BAISSE DE LA FÉCONDITÉ (infra-clinique) LA PÉRIMÉNOPAUSE PRÉCOCE (cycles réguliers, symptômes d insuffisance lutéale)

Plus en détail

CONTRACEPTION. Dr S. FRANTZ-BLANCPAIN DU DE LA REGULATION DES NAISSANCES ET SUIVI DE LA FEMME

CONTRACEPTION. Dr S. FRANTZ-BLANCPAIN DU DE LA REGULATION DES NAISSANCES ET SUIVI DE LA FEMME CONTRACEPTION POST-IVG Dr S. FRANTZ-BLANCPAIN DU DE LA REGULATION DES NAISSANCES ET SUIVI DE LA FEMME 2014-2015 2015 INTRODUCTION Les études montrent que la proportion de femmes n ayant pas de contraception

Plus en détail

CARACTERISTIQUES PERSONNELLES ET ANTECEDENTS GENESIQUES...

CARACTERISTIQUES PERSONNELLES ET ANTECEDENTS GENESIQUES... Table des matières Méthodes naturelles CARACTERISTIQUES PERSONNELLES ET ANTECEDENTS GENESIQUES... 2 Grossesse... 2 Période de la vie... 2 Allaitement au sein... 2 Post-partum... 2 Post-abortum... 2 INFECTIONS

Plus en détail

Fiche mémo Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire

Fiche mémo Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire Fiche mémo Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire Juillet 2013 Cette fiche mémo fait partie d un ensemble de fiches mémo concernant la et complète plusieurs documents sur ce thème produits

Plus en détail

La pilule du lendemain actuelle!

La pilule du lendemain actuelle! La pilule du lendemain actuelle! CONTENU 1 Qu est ce que la contraception d urgence?...3 2 Quand est-il nécessaire d utiliser une contraception d urgence?...5 3 Comment agit ellaone?...6 4 Comment et quand

Plus en détail

La contraception : Renseignements

La contraception : Renseignements La contraception : Renseignements v 2016.1 Les méthodes très efficaces. Longue durée d action 0,8 % de grossesse par an 1 grossesse tous les 125 ans 22 % d abandon à la fin de l année Le DIU au cuivre

Plus en détail

Risques thromboemboliques veineux et artériels chez les femmes sous contraceptifs oraux combinés : une étude de cohorte de l Assurance Maladie

Risques thromboemboliques veineux et artériels chez les femmes sous contraceptifs oraux combinés : une étude de cohorte de l Assurance Maladie SÉCURITÉ SOCIALE Communiqué de presse Risques thromboemboliques veineux et artériels chez les femmes sous contraceptifs oraux combinés : une étude de cohorte de l Assurance Maladie La France se caractérise

Plus en détail

Merck: étude sur le VPH (colposcopie)

Merck: étude sur le VPH (colposcopie) Symposium francophone de médecine 25 octobre 2013 Palais des congrès Montréal Marie Josée Dupuis md, frsc (s) CHUM Université de Montréal Merck: étude sur le VPH (colposcopie) Être gynécologue Préciser

Plus en détail

3 ANS APRES LA CRISE DES PILULES DE 3 ème GENERATION, OU EN EST-ON DU RISQUE CARDIO-VASCULAIRE

3 ANS APRES LA CRISE DES PILULES DE 3 ème GENERATION, OU EN EST-ON DU RISQUE CARDIO-VASCULAIRE 3 ANS APRES LA CRISE DES PILULES DE 3 ème GENERATION, OU EN EST-ON DU RISQUE CARDIO-VASCULAIRE MEDIATISER LE RISQUE LIE AU TABAC CHEZ LA FEMME POUR MIEUX L AIDER A S ARRETER DE FUMER Docteur Jean PERRIOT

Plus en détail

LA CONTRACEPTION CHEZ LES ADOS. MONS 2015 Dr DEHON.S CHU Marie curie

LA CONTRACEPTION CHEZ LES ADOS. MONS 2015 Dr DEHON.S CHU Marie curie LA CONTRACEPTION CHEZ LES ADOS MONS 2015 Dr DEHON.S CHU Marie curie Particularité de la prescription et conseil chez l adolescente L ado sera reçue de préférence sans les parents (si pas prévoir temps

Plus en détail

DIPLÔME D'ÉTUDES SPECIALISÉES DE GYNECOLOGIE MEDICALE. 1. Organisation générale

DIPLÔME D'ÉTUDES SPECIALISÉES DE GYNECOLOGIE MEDICALE. 1. Organisation générale 1.1. Objectifs généraux de la formation Former un spécialiste en gynécologie médicale DIPLÔME D'ÉTUDES SPECIALISÉES DE GYNECOLOGIE MEDICALE 1. Organisation générale 1.2. Durée totale du DES 8 semestres

Plus en détail

Comment gérer les oublis de contraceptifs hormonaux?

Comment gérer les oublis de contraceptifs hormonaux? Comment gérer les oublis de contraceptifs hormonaux? La gestion des oublis ou retards dans la prise de contraceptifs hormonaux (CH) a récemment fait l objet de nouvelles recommandations 1. En effet, les

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE PROFESSIONNEL(S) VISÉ(S) : Infirmières de la direction Famille-Enfance-Jeunesse et des Services santé généraux ambulatoires du CSSS de Laval ayant reçu la formation. Pharmaciens communautaires exerçant

Plus en détail

Contraception hormonale et voyage

Contraception hormonale et voyage Contraception hormonale et voyage Geneviève PLU-BUREAU Brigitte Raccah-Tebeka Unité de Gynécologie Médicale Hôpital Port-Royal, Paris Maternité Hôpital Robert Debré, Paris Tous droits réservés - G. Plu-Bureau,

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS PRATIQUES

ÉTUDE DE CAS PRATIQUES ÉTUDE DE CAS PRATIQUES Institut national de santé publique! 2012! CONSIGNES DE L EXERCICE Dans le cadre de l ordonnance collective, il est essentiel de maîtriser la liste des contreindications pour chaque

Plus en détail

CONTRACEPTION. Dr S. FRANTZ DU DE LA REGULATION DES NAISSANCES ET SUIVI DE LA FEMME

CONTRACEPTION. Dr S. FRANTZ DU DE LA REGULATION DES NAISSANCES ET SUIVI DE LA FEMME CONTRACEPTION POST-IVG Dr S. FRANTZ DU DE LA REGULATION DES NAISSANCES ET SUIVI DE LA FEMME 2015-2016 2016 INTRODUCTION Les études montrent que la proportion de femmes n ayant pas de contraception avant

Plus en détail

La contraception d'urgence : La prévention d'une grossesse après une relation sexuelle

La contraception d'urgence : La prévention d'une grossesse après une relation sexuelle La contraception d'urgence : La prévention d'une grossesse après une relation sexuelle Tu peux devenir enceinte après avoir eu une seule relation sexuelle non protégée! La pilule contraceptive d urgence

Plus en détail

Recycler le cycle : l utilisation prolongée et continue. des contraceptifs hormonaux combinés

Recycler le cycle : l utilisation prolongée et continue. des contraceptifs hormonaux combinés F o r m a t i o n c o n t i n u e UN PROGRAMME NATIONAL DE FORMATION CONTINUE DESTINÉ AUX ASSISTANTS TECHNIQUES EN PHARMACIE 1 UFC GRATUITE OBTENEZ INSTANTANÉMENT VOS RÉSULTATS AU WWW.MONPORTAILPHARMACIE.CA

Plus en détail

ETUDE DE L EFFICACITE ET DE LA TOLERANCE DU KETOPROFENE DANS LES DYSMENORRHEES

ETUDE DE L EFFICACITE ET DE LA TOLERANCE DU KETOPROFENE DANS LES DYSMENORRHEES ETUDE DE L EFFICACITE ET DE LA TOLERANCE DU KETOPROFENE DANS LES DYSMENORRHEES BOHOUSSOU K.M.*, BOKOSSA M.E., TAKPA L., KOUAKOU C., KESSE M. INTRODUCTION La dysménorrhée désigne tous les phénomènes douloureux

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE. Contraception hormonale et de stérilet à l intention d une infirmière et du pharmacien

ORDONNANCE COLLECTIVE. Contraception hormonale et de stérilet à l intention d une infirmière et du pharmacien Centre de santé et de services sociaux de Rivière-du-Loup ORDONNANCE COLLECTIVE Contraception hormonale et de stérilet à l intention d une infirmière et du pharmacien DESCRIPTION : Initier la contraception

Plus en détail

Diane 35 : un an après, quelles leçons retenir?

Diane 35 : un an après, quelles leçons retenir? Diane 35 : un an après, quelles leçons retenir? Jacqueline Conard Hématologie Biologique, Hôtel-Dieu Médecine Vasculaire, hôpital Saint Joseph, Paris Diane 35 1987 : AMM en France Traitement de l acné.

Plus en détail

Facteurs de risque, diagnostic et traitement de la thrombose veineuse pendant la grossesse

Facteurs de risque, diagnostic et traitement de la thrombose veineuse pendant la grossesse Facteurs de risque, diagnostic et traitement de la thrombose veineuse pendant la grossesse J.C. WAUTRECHT Département de Pathologie Vasculaire, Hôpital ERASME Université Libre de Bruxelles JIFA, Paris,

Plus en détail

L épilepsie, la grossesse et l allaitement

L épilepsie, la grossesse et l allaitement L épilepsie, la grossesse et l allaitement Qu est-ce que l épilepsie? L épilepsie est une maladie qui touche environ 1 personne sur 150 à 200, soit plus de 60.000 personnes en Belgique. Il existe de nombreux

Plus en détail

STERILITE, PMA et VIOLENCES SEXUELLES. D r Violaine GUERIN

STERILITE, PMA et VIOLENCES SEXUELLES. D r Violaine GUERIN 09.01.2017 STERILITE, PMA et VIOLENCES SEXUELLES D r Violaine GUERIN PLAN Sexualité et Violences Sexuelles Fécondité et Violences Sexuelles Per et post-partum Pathologies de la grossesse Violences conjugales

Plus en détail

Vendredi 27 janvier 2017

Vendredi 27 janvier 2017 Les OPTIMISATIONS deviennent Vendredi 27 janvier 2017 CENTRE DES CONGRÈS D AIX-EN-PROVENCE TRAITEMENT MEDICAL DES FIBROMES AIX EN PROVENCE LE 27 JANVIER 2017 Docteur Francoise COUX AIX EN PROVENCE LE MYOME

Plus en détail

CFAP de GUILHERAND-GRANGES 60 rue de Narvik GUILHERAND-GRANGES. Thème : La GYNECOLOGIE 1) OBJECTIF DE LA FORMATION : La problématique :

CFAP de GUILHERAND-GRANGES 60 rue de Narvik GUILHERAND-GRANGES. Thème : La GYNECOLOGIE 1) OBJECTIF DE LA FORMATION : La problématique : CFAP de GUILHERAND-GRANGES 60 rue de Narvik 07500 GUILHERAND-GRANGES Thème : La GYNECOLOGIE 1) OBJECTIF DE LA FORMATION : La problématique : La révolution de la gynécologie médicale des trente dernières

Plus en détail

Nexplanon Gérer les effets indésirables

Nexplanon Gérer les effets indésirables Conflits d intérêts sur ce thème 2010 à 2015 Nexplanon Gérer les effets indésirables T. Linet - 2 décembre 2015 Crédit de recherche ou support financier (honoraires pour action de formation) d'un laboratoire

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Initier la contraception hormonale ou la contraception par stérilet. PROFESSIONNELS VISÉS TYPE D ORDONNANCE Infirmières Pharmaciens communautaires Ordonnance visant à

Plus en détail

Initier la contraception hormonale ou la contraception par stérilet

Initier la contraception hormonale ou la contraception par stérilet OC No. 2016-09 ORDONNANCE COLLECTIVE Initier la contraception hormonale ou la contraception par stérilet Référence à un protocole : NON Date de mise en vigueur : Février 2016 Date révision : de Date de

Plus en détail

Jérémy Boujenah Centre hospitalier Princesse Grace, Monaco

Jérémy Boujenah Centre hospitalier Princesse Grace, Monaco Jérémy Boujenah Centre hospitalier Princesse Grace, Monaco Utilisation du DIU en France Mode de contraception choisi dans 22% des cas * * * * Moreau, Fecond group et al. Contraception 2014 Utilisation

Plus en détail

DISPOSITIF INTRA UTERIN. TD UE Hormonologie-Reproduction L3 médecine, L2 maïeutique

DISPOSITIF INTRA UTERIN. TD UE Hormonologie-Reproduction L3 médecine, L2 maïeutique DISPOSITIF INTRA UTERIN TD UE Hormonologie-Reproduction L3 médecine, L2 maïeutique 2016 2017 2 dispositifs DIU au cuivre DIU Hormonal Mode d action DIU au cuivre Altération de la fonction et de la viabilité

Plus en détail

GENESIS. Quel est l impact de la polémique sur la pilule chez les médecins et les femmes? Les résultats de l enquête FLASH TIME

GENESIS. Quel est l impact de la polémique sur la pilule chez les médecins et les femmes? Les résultats de l enquête FLASH TIME GENESIS Quel est l impact de la polémique sur la pilule chez les médecins et les femmes? Les résultats de l enquête FLASH TIME L année 2013 a été marquée en France par une intense polémique sur les pilules.

Plus en détail

Les ménometrorragies en péri ménopause Place du SIU au LNG. Dr F.MADACI Pr M.DERGUINI Hôpital Kouba SAERM 2010 Alger

Les ménometrorragies en péri ménopause Place du SIU au LNG. Dr F.MADACI Pr M.DERGUINI Hôpital Kouba SAERM 2010 Alger Les ménometrorragies en péri ménopause Place du SIU au LNG Dr F.MADACI Pr M.DERGUINI Hôpital Kouba SAERM 2010 Alger Péri ménopause Péri ménopause : 2 à 8 ans avant la ménopause et 1 an après les dernières

Plus en détail

La pilule contraceptive

La pilule contraceptive La pilule contraceptive La pilule est la méthode contraceptive la plus fréquemment utilisée par les femmes en Belgique. Il s agit d un médicament contenant des hormones (œstrogènes et progestatifs) qui

Plus en détail

Protocole de contraception du Québec

Protocole de contraception du Québec Protocole de contraception du Québec Protocole de contraception du Québec Direction du développement des individus et des communautés Janvier 2016 RÉDACTION ET RECHERCHE Édith Guilbert M.D., M. Sc., FCMFC,

Plus en détail

La pilule du lendemain actuelle!

La pilule du lendemain actuelle! La pilule du lendemain actuelle! CONTENU 1 Qu est ce que la contraception d urgence?...3 2 Quand est-il nécessaire d utiliser ellaone?...5 3 Comment agit ellaone?...6 4 Comment et quand prendre ellaone?...10

Plus en détail

Le cycle menstruel du normal au pathologique. III Actions du moniteur

Le cycle menstruel du normal au pathologique. III Actions du moniteur Le cycle menstruel du normal au pathologique III Actions du moniteur Deux situations Difficulté à concevoir Isolée ou avec troubles du cycle Primaire ou secondaire Pas de souhait de concevoir, mais troubles

Plus en détail

serving women since 1901

serving women since 1901 serving women since 1901 2 Que sont les fibromes? Les fibromes sont des tumeurs bénignes qui se développent dans la couche musculaire de l utérus aussi appelée myomètre. Le terme tumeur est souvent utilisé,

Plus en détail

Direction de santé publique et des soins de santé primaires

Direction de santé publique et des soins de santé primaires Direction de santé publique et des soins de santé primaires Présentation Table des matières Le lait maternel est le meilleur aliment pour le nouveau-né et l allaitement au sein est la meilleure façon de

Plus en détail

Etude EMPOWER - Questionnaire de Base -

Etude EMPOWER - Questionnaire de Base - Etude EMPOWER - Questionnaire de Base - Si vous avez des questions, merci d appeler le numéro suivant ( ) 8 / / Code Pays Numéro Médecin Numéro Patient - A remplir par le médecin- 1 Nom du (des) médicament(s)

Plus en détail

Renouvellement de la Prescription d une Contraception Orale par l IDE

Renouvellement de la Prescription d une Contraception Orale par l IDE Renouvellement de la Prescription d une Contraception Orale par l IDE (Fiche Support de la Consultation) Article L.4311-1 du Code de la Santé Publique (Extrait) L'infirmière ou l'infirmier est autorisé

Plus en détail

Chap 8 Décider d'avoir un enfant ou pas

Chap 8 Décider d'avoir un enfant ou pas Chap 8 Décider d'avoir un enfant ou pas I) la contraception permet de choisir quand avoir un enfant. Activité 1 : cartable SVT. La contraception est un ensemble de moyens permettant de choisir ou de retarder

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE DÉPANNAGE DE CONTRACEPTION HORMONALE OC-M-E3 Référence à un(e) : Méthode de soins Règle de soins Titre : Médication visée par l ordonnance collective : Toute contraception hormonale

Plus en détail

Contraception hormonale et risque vasculaire: la polémique 3G 4G

Contraception hormonale et risque vasculaire: la polémique 3G 4G Contraception hormonale et risque vasculaire: la polémique 3G 4G Z.SADI Clinique de gynécologie obstétrique CHU Mustapha Alger 12 ème congrès national SAERM Alger 23-24 mai 2014 Contraception hormonale

Plus en détail

MÉTHODE SYMPTOTHERMIQUE en préménopause. Suzanne Parenteau, M.D., Fabián A. Ballesteros, M.D. Seréna Québec

MÉTHODE SYMPTOTHERMIQUE en préménopause. Suzanne Parenteau, M.D., Fabián A. Ballesteros, M.D. Seréna Québec MÉTHODE SYMPTOTHERMIQUE en préménopause Suzanne Parenteau, M.D., Fabián A. Ballesteros, M.D. Seréna Québec 2016-01 Méthode symptothermique en préménopause Définitions PLAN Ménopause Préménopause Périménopause

Plus en détail

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Prévention gynécologique ans

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Prévention gynécologique ans CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES Prévention gynécologique 24-50 ans Mise à jour janvier 2016 Adoptez le réflexe prévention : même quand tout va bien, une consultation dédiée, avec un éventuel

Plus en détail

Initier la contraception hormonale ou le stérilet

Initier la contraception hormonale ou le stérilet OC 2011-11-17-010 Page 1 de 25 RÉFÉRENCE À UN PROTOCOLE ET FORMULAIRE Oui Non PROFESSIONNELS VISÉS PAR L ORDONNANCE ET SECTEURS D ACTIVITÉ Les infirmières du programme Famille-Enfance-Jeunesse qui ont

Plus en détail

GROSSESSE DIAGNOSTIC DE LA TVP ET DE L EP

GROSSESSE DIAGNOSTIC DE LA TVP ET DE L EP GROSSESSE DIAGNOSTIC DE LA TVP ET DE L EP OBJECTIF Proposer une méthode diagnostique pour l évaluation des femmes enceintes qui font l objet d une suspicion clinique de thrombose veineuse profonde (TVP)

Plus en détail

SUITES DE COUCHES NORMALES ET PATHOLOGIQUES. SF: H.Messerer CHU Ibn Rochd, service de Gynécologie Obstérique Annaba

SUITES DE COUCHES NORMALES ET PATHOLOGIQUES. SF: H.Messerer CHU Ibn Rochd, service de Gynécologie Obstérique Annaba SUITES DE COUCHES NORMALES ET PATHOLOGIQUES SF: H.Messerer CHU Ibn Rochd, service de Gynécologie Obstérique Annaba I-INTRODUCTION: o Les suites de couches est la période qui s etend de l accouchement jusqu

Plus en détail

MÉNOPAUSE TRAITEMENTS ET SURVEILLANCE

MÉNOPAUSE TRAITEMENTS ET SURVEILLANCE MÉNOPAUSE TRAITEMENTS ET SURVEILLANCE Juin 2017 Dr Charlotte PAUL Gynécologie Médicale Epidémiologie En France : 11 millions de femmes sont ménopausées 430 000 nouvelles femmes ménopausée par an Trois

Plus en détail

Compression médicale et femme enceinte

Compression médicale et femme enceinte Compression médicale et femme enceinte SYMPOSIUM SIGVARIS RISQUE VEINEUX THROMBO-EMBOLIQUE PENDANT LA GROSSESSE ET LE POST- PARTUM EPIDEMIOLOGIE ANALYSE DU RISQUE Dr Michèle CAZAUBON Angéiologue Secrétaire

Plus en détail

Qui est concerné par la contraception?

Qui est concerné par la contraception? LA CONTRACEPTION Qui est concerné par la contraception? Les filles Les garçons La contraception c est L ensemble de méthodes pour vivre une sexualité sans grossesse possible Le contrat entre 2 personnes

Plus en détail

CONTRACEPTION ORALE ET RISQUE VASCULAIRE EXTRAIT DU RAPPORT DE L ACADEMIE NATIONALE DE MEDECINE

CONTRACEPTION ORALE ET RISQUE VASCULAIRE EXTRAIT DU RAPPORT DE L ACADEMIE NATIONALE DE MEDECINE CONTRACEPTION ORALE ET RISQUE VASCULAIRE EXTRAIT DU RAPPORT DE L ACADEMIE NATIONALE DE MEDECINE Nous présentons ci-dessous un extrait du rapport de l Académie nationale de médecine (26 Février 2013) rédigé

Plus en détail