lire des histoires à mon enfant

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "lire des histoires à mon enfant"

Transcription

1 trois [ ]

2 2 OBJECTIFS Découvrir des moyens d animation et des conditions favorables à la lecture d un conte et définir son propre style. Faire appel à la littérature pour enfants. ; J i ANNEXES Première activité Annexe.1 > LES CONDITIONS IDÉALES POUR LIRE UNE HISTOIRE Annexe.2 > SUGGESTIONS DE LIVRES MATÉRIEL NÉCESSAIRE Deuxième activité Choix d une histoire susceptible d intéresser les parents. Variété de livres pour les enfants de 0 à 5 ans que les parents peuvent consulter sur place ou emprunter. t LIENS C ENTRE LES ATELIERS Première activité Atelier 2 : L HÉRITAGE PARENTAL et la deuxième activité : Lire et écrire, un héritage à transmettre NOTES PÉDAGOGIQUES Ces notes sont proposées dans le but de faciliter l animation de cet atelier. Elles indiquent à la personne responsable de l animation les sections et les pages à consulter dans le cadre de référence de MIJOTE-MOI UNE HISTOIRE et favorisent chez les parents l intégration de la démarche d appropriation de l écrit. Dans cet atelier, le développement de la compétence parentale en lien avec l appropriation de l écrit et l éveil à la lecture et à l écriture est abordé sous l angle interpersonnel familial (section 2 de la page 15 du cadre de référence). Valeurs - Habiletés - Connaissances : deuxième partie, page 2 du cadre de référence Lire une histoire à son enfant de façon spontanée, détendue et animée éveille son intérêt et suscite chez lui le goût de. L enfant comprend que l on peut avoir du plaisir à ou que l on peut pour le plaisir, tout en apprenant. Quelques exemples peuvent s appliquer au thème de l atelier et peuvent être utiles pour aider les parents à stimuler l éveil à la lecture et à l écriture chez leur enfant. Modèle - Interaction - Exploration : page 2, section du cadre de référence Le parent agit comme MODÈLE en démontrant de l intérêt pour différentes formes d écrit ainsi que du plaisir à. Le parent est en INTERACTION avec son enfant lorsqu il lui lit un conte de façon animée. Le parent favorise l EXPLORATION chez son enfant en laissant des livres à sa portée. MIJOTE-MOI UNE HISTOIRE... A TELIER

3 SUGGÉRÉE Le temps suggéré sert à guider la personne chargée de l animation dans le déroulement de chaque étape de l atelier et peut varier en fonction du nombre de parents et de la dynamique du groupe. k RETOUR Demander aux parents de parler du réinvestissement réalisé pendant la semaine : choix d une activité d éveil à la lecture et à l écriture nouvelle pour l enfant. Leur demander aussi s ils ont utilisé les suggestions de l annexe 2.6 MES BELLES LECTURES : POUR PARLER, LIRE ET ÉCRIRE. Pistes de réflexion : poser l une ou l autre des questions qui suivent tout en s assurant de poser un minimum de deux questions par sous-thème. Déroulement de l activité Dans quel contexte ou à quel moment avez-vous fait l activité avec votre enfant? De quelle façon l activité s est-elle déroulée? (Exemples de réponses : comme prévu, partiellement) Qu est-ce qui a été facile? Qu est-ce qui a été difficile? Quelles solutions avez-vous trouvées? Réactions de l enfant Quelle a été la réaction de l enfant par rapport à l activité? (Exemples de réponses : étonnement, attention, joie) Comment a-t-il manifesté sa joie ou son contentement? Quel effet cette activité a-t-elle eu sur votre enfant? (Exemples de réponse : demande de répéter l activité ou une activité similaire) Réactions du parent Qu avez-vous ressenti après avoir réalisé l activité avec votre enfant, à la maison? (Exemples de réponses : joie, fierté) Que changeriez-vous? Féliciter les parents et les encourager à poursuivre dans la même voie et à diversifier les activités d éveil à la lecture et à l écriture. De 15 à 20 minutes.

4 PREMIÈRE ACTIVITÉ Se faire raconter une histoire e DESCRIPTION L activité consiste à écouter une histoire et, par la suite, à échanger sur l animation de l histoire et le contexte de lecture. De 70 à 80 minutes. Bien que les parents se regroupent en équipes pour déterminer les conditions idéales pour une histoire, c est individuellement qu ils doivent le faire. Les regroupements ont pour objet de permettre des échanges et de favoriser l'entraide. o AMORCE DÉROULEMENT Rappeler aux parents que lors de l atelier précédent L HÉRITAGE PARENTAL, on leur a demandé si leur père, leur mère ou d autres personnes leur lisaient dans leur enfance. Poursuivre avec les questions suivantes : Aimiez-vous qu on vous lise? Quels souvenirs en avez-vous gardé? Qu est-ce vous en avez retenu? Lisez-vous à votre enfant? De quelle façon procédez-vous? Quel ton prenez-vous pour? Dans quelle atmosphère lisez-vous? Posez-vous des questions à votre enfant? Lire une histoire aux parents. Faire deux lectures de cette histoire : d abord une première lecture, en s en tenant au texte, sans faire d animation; puis une deuxième lecture en utilisant différents moyens d animation. Suggestions d animation : Utiliser différentes intonations et expressions faciales. Faire des gestes. Ménager des pauses. Jouer sur la disposition des meubles et sur l éclairage pour modifier l atmosphère. Questionner les parents sur la provenance de l histoire, sur l époque à laquelle elle se passe, sur son déroulement, les personnages, l action, etc., afin de les inciter à participer activement à la lecture. MIJOTE-MOI UNE HISTOIRE... A TELIER

5 PREMIÈRE ACTIVITÉ Se faire raconter une histoire (suite) t TÂCHE En groupe Demander aux parents d exprimer leurs réactions par rapport aux deux lectures. Leur demander aussi de nommer les techniques d animation utilisées lors de la lecture. Noter les techniques au tableau et compléter si nécessaire. Individuellement Distribuer l annexe.1 LES CONDITIONS IDÉALES POUR LIRE UNE HISTOIRE. Chaque parent détermine les conditions favorables à la lecture d une histoire à son enfant. Bien que ces conditions puissent être propres à chaque famille et à chaque enfant, préciser que les parents peuvent se regrouper afin de s entraider pour mieux réussir cette tâche. Fournir aux parents quelques exemples Le lieu : la chambre, le salon, la cuisine, le balcon. Le moment : le jour, le soir, la fin de semaine. Le contexte ou l atmosphère : après une activité physique intense, après une période d activité en solitaire, après le bain, avant de s endormir, dans un moment où je suis seul avec mon enfant. L approche ou la manière d aborder l enfant : asseoir l enfant sur soi et tenir le livre ensemble, s asseoir à côté de lui, lui demander de tourner les pages, lui poser des questions, répondre à ses questions, en variant l intonation et les expressions faciales ou en faisant des gestes, porter un vêtement spécial (par exemple, un chapeau), ajouter une musique de relaxation. Chaque parent détermine son approche en choisissant les moyens qu il se sent à l aise d utiliser et aussi en fonction de l âge et de la personnalité de son enfant. N MISE EN COMMUN Chaque parent fait part au groupe des conditions choisies. Chaque parent peut ajouter des idées nouvelles sur son document. E P AUSE Terminer en félicitant chaque parent pour son effort, si minime soit-il. De 15 à 20 minutes.

6 t A TELIER DEUXIÈME ACTIVITÉ Choisir une histoire pour son enfant e DESCRIPTION L activité consiste à présenter aux parents un éventail de livres pour enfants. Les parents en choisissent un, adapté à leur enfant. C NOTES PÉDAGOGIQUES Exposer les livres pour enfants et prévoir un moment de consultation pour les parents. Utiliser l annexe.2 afin de préparer l inventaire nécessaire. De 50 à 60 minutes. o AMORCE DÉROULEMENT Demander aux parents de se rappeler un livre qui les marqués dans leur enfance. Inscrire la liste au tableau. Chaque parent explique en quoi ce livre l a passionné, à l époque. Inviter les parents à consulter les livres pour enfants. Chaque parent choisit un livre qu il aimerait à son enfant; ce choix doit être fait en fonction de l âge, du caractère et des goûts de l enfant. TÂCHE En équipes de deux Les parents se regroupent en dyades. Une personne joue le rôle du parent, l autre joue le rôle de l enfant. Le parent utilise les techniques d animation qu il a préalablement choisies (voir première activité) et lit le conte à la personne qui joue le rôle de l enfant. Puis, on inverse les rôles, l enfant devenant le parent et vice versa. N MISE EN COMMUN Chaque parent explique au groupe les raisons qui ont motivé son choix de livre et parle du jeu de rôles qui a servi à expérimenter l animation du conte. ^ CAHIER À ANNEAUX Demander aux parents de conserver les annexes dans leur cahier à anneaux pour l évaluation prévue à l atelier 16. MIJOTE-MOI UNE HISTOIRE... A TELIER

7 DEUXIÈME ACTIVITÉ Choisir une histoire pour son enfant (suite) À la maison 8 RÉINVESTISSEMENT Pour les tout-petits et pour les plus âgés Chaque parent s engage à faire une expérience de lecture avec son enfant au cours de la semaine et à mettre en place les conditions qu il a privilégiées. g POUR LE PROCHAIN ATELIER Les parents se rendront à la bibliothèque; leur remettre les documents nécessaires à leur inscription et leur demander de les apporter à l atelier.

les sorties en famille

les sorties en famille A TELIER [ quatorze] ; A TELIER 2 OBJECTIFS Organiser des sorties familiales. Amorcer la première étape du processus de rédaction d une histoire destinée à son enfant. ANNEXES Première activité Annexe.1

Plus en détail

les repas en famille A TELIER treize [ ]

les repas en famille A TELIER treize [ ] A TELIER treize [ ] 2 OBJECTIFS Faire des repas un moment privilégié pour communiquer. Planifier un repas spécial pour son enfant. Confectionner une carte de menu pour son enfant. ANNEXES ; J i Première

Plus en détail

les dessins de mon enfant A TELIER

les dessins de mon enfant A TELIER A TELIER [ sept] ; A TELIER 2 OBJECTIFS Valoriser le dessin comme outil d expression de soi. Connaître l évolution du dessin chez l enfant. Déterminer des moyens pour favoriser le dessin chez son enfant.

Plus en détail

A TELIER. mon réseau d entraide et de soutien

A TELIER. mon réseau d entraide et de soutien [ quinze] ; A TELIER 2 OBJETIFS Décrire son réseau social et en évaluer les forces et les limites. Nommer les ressources de son quartier et en évaluer les forces et les limites. Faire connaître les ressources

Plus en détail

OBSERVATION DU LANGAGE ENTRE 2 ET 3 ANS

OBSERVATION DU LANGAGE ENTRE 2 ET 3 ANS OBSERVATION DU LANGAGE ENTRE 2 ET 3 ANS Pour développer ses capacités langagières l enfant doit, dès son plus jeune âge, bénéficier d interactions de qualité, fréquentes et régulières. Tous les enfants

Plus en détail

Activités d interaction verbale

Activités d interaction verbale Activités d interaction verbale La conversation Description La conversation est un court échange spontané où l élève partage des idées et exprime ouvertement ses sentiments. La conversation peut se faire

Plus en détail

Cercle de lecture. Quoi?

Cercle de lecture. Quoi? Quoi? Cercle de lecture Les cercles de lecture sont de petits groupes de discussion entre pairs dont les membres ont choisi de lire le même texte [ ] les membres prennent des notes en prévision de la discussion,

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE UNITÉ 1 : COMPRENDRE POUR APPRENDRE BLOCS 1 et 2

PLANIFICATION STRATÉGIQUE UNITÉ 1 : COMPRENDRE POUR APPRENDRE BLOCS 1 et 2 Durée : 8 à 10 jours Matériel Mise en situation : La mouche, L école, En vacances, Les directives, une série d activités de résolution de problèmes relativement faciles Raisonner sa lecture : Tableau synthèse

Plus en détail

Un pas à faire ensemble vers la maternelle

Un pas à faire ensemble vers la maternelle Un pas à faire ensemble vers la maternelle Je développe des attitudes de base chez mon enfant J améliore l attention et la capacité d écoute de mon enfant. En étant attentif à mon enfant lorsqu il me parle

Plus en détail

Passe-Partout Rencontres-parents Ateliers-enfants. Une clé pour la réussite

Passe-Partout Rencontres-parents Ateliers-enfants. Une clé pour la réussite Passe-Partout 2015-2016 Rencontres-parents Ateliers-enfants Une clé pour la réussite Nous sommes heureux de vous accueillir, vous et votre enfant, au programme Passe- Partout. Au fil de ses trente années

Plus en détail

UNE APPROCHE ÉQUILIBRÉE DE LA LITTÉRATIE pour mieux enseigner à lire, à écrire, à écouter et à parler

UNE APPROCHE ÉQUILIBRÉE DE LA LITTÉRATIE pour mieux enseigner à lire, à écrire, à écouter et à parler UNE APPROCHE ÉQUILIBRÉE DE LA LITTÉRATIE pour mieux enseigner à lire, à écrire, à écouter et à parler Photos : Gouvernement du Yukon Dans le présent document, on entend par littératie «la capacité d utiliser

Plus en détail

Penser autrement l aménagement de l espace et du temps au cycle 2

Penser autrement l aménagement de l espace et du temps au cycle 2 Penser autrement l aménagement de l espace et du temps au cycle 2 Un état des lieux Le changement Besoin d innover pour mieux grandir Cela passe par une remise en question de ses pratiques, par un autre

Plus en détail

Styles d apprentissage

Styles d apprentissage Réponds aux questions suivantes en indiquant ce que tu fais le plus souvent. Tes réponses vont t aider à comprendre de quelle façon tu apprends le mieux. La façon que tu apprends le mieux est ton style

Plus en détail

Conception d une activité d enseignement Le mois de l alimentation Nos collations spéciales

Conception d une activité d enseignement Le mois de l alimentation Nos collations spéciales 1 Conception d une activité d enseignement Le mois de l alimentation Nos collations spéciales Date : 19, 20 et 21 mars 2013 Domaine de développement au préscolaire : langagier Cycle : préscolaire Durée

Plus en détail

Attitudes facilitant l apprentissage chez l enfant

Attitudes facilitant l apprentissage chez l enfant Attitudes facilitant l apprentissage chez l enfant Suggestions pour aider votre enfant à développer les attitudes de base favorisant l apprentissage Habituez votre jeune enfant à ce que les consignes

Plus en détail

RACONTE-MOI TON HISTOIRE

RACONTE-MOI TON HISTOIRE DURÉE : 5 MINUTES PAR ÉLÈVE Cette situation de dialogue authentique permet à l élève d apprendre à mieux connaître les membres de son groupe et surtout d accueillir la diversité culturelle. PRINCIPES DE

Plus en détail

L'organisation matérielle d'une classe maternelle Entrevue avec Christiane Bourdages Simpson GUIDE D ANIMATION ACCOMPAGNANT LA VIDÉOCASSETTE

L'organisation matérielle d'une classe maternelle Entrevue avec Christiane Bourdages Simpson GUIDE D ANIMATION ACCOMPAGNANT LA VIDÉOCASSETTE L'organisation matérielle d'une classe maternelle Entrevue avec Christiane Bourdages Simpson GUIDE D ANIMATION 9 ACCOMPAGNANT LA VIDÉOCASSETTE TABLE DES MATIÈRES 1. Contexte de réalisation...4 2. Présentation

Plus en détail

Orientations éducatives et programme d activités du Service de Garde «Le nid douillet»

Orientations éducatives et programme d activités du Service de Garde «Le nid douillet» Orientations éducatives et programme d activités du Service de Garde «Le nid douillet» 2014-2019 Table des matières Nos orientations éducatives. P. 2 Le respect et l harmonie P. 3 L effort et la persévérance..

Plus en détail

Carrefour pédagogique CLSH de Lannilis Travaux des années 2004, 2005 et 2006.

Carrefour pédagogique CLSH de Lannilis Travaux des années 2004, 2005 et 2006. Carrefour pédagogique CLSH de Lannilis Travaux des années 2004, 2005 et 2006. L accueil Travaux du 14 mai 2005. Démarche : Décrire l organisation de l accueil au niveau de l enfant, des parents et de l

Plus en détail

Nicole André/ CPC Brest Iroise 28/11/2012

Nicole André/ CPC Brest Iroise 28/11/2012 Littérature à l'école maternelle Nicole André/ CPC Brest Iroise 28/11/2012 Littérature à l'école maternelle 1. L entrée dans la culture avant l apprentissage de la lecture. 2. L organisation des apprentissages.

Plus en détail

FRANÇAIS LANGUE D ENSEIGNEMENT

FRANÇAIS LANGUE D ENSEIGNEMENT FRANÇAIS LANGUE D ENSEIGNEMENT Compréhension en lecture et production écrite Dominante narrative DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN Mise à jour Septembre 2000 FRANÇAIS LANGUE D ENSEIGNEMENT Compréhension en

Plus en détail

Projet éducatif Révision du projet éducatif et plan de réussite ORIENTATIONS OBJECTIFS MOYENS

Projet éducatif Révision du projet éducatif et plan de réussite ORIENTATIONS OBJECTIFS MOYENS Révision du projet éducatif et plan de réussite 2011-2016 ORIENTATIONS OBJECTIFS MOYENS 1. L école Larocque choisit des moyens d enseignement afin que chaque élève puisse apprendre et se dépasser tout

Plus en détail

MON CŒUR OUTILS D ANIMATION DÉMARCHE DURÉE : 30 MINUTES

MON CŒUR OUTILS D ANIMATION DÉMARCHE DURÉE : 30 MINUTES DURÉE : 30 MINUTES Cette activité collaborative permet à l élève de développer son vocabulaire de base en trouvant des expressions figurées qui contiennent le mot cœur et qui correspondent aux images.

Plus en détail

Atelier d écriture de chansons et réalisation d un album musical

Atelier d écriture de chansons et réalisation d un album musical ECRIRE EN MUSIQUE! Atelier d écriture de chansons et réalisation d un album musical Ce document est le résultat d une action menée par le pôle local d animation de l Ile de Cayenne dans le cadre Programme

Plus en détail

Le franco fil GUIDE PÉDAGOGIQUE. La famille. Fulvia Russo Disponible également sur

Le franco fil GUIDE PÉDAGOGIQUE. La famille. Fulvia Russo Disponible également sur Le franco fil GUIDE PÉDAGOGIQUE La famille Fulvia Russo Disponible également sur http://http://lefrancofil-magazine.weebly.com/ GUIDE PEDAGOGIQUE LA FAMILLE 1. Titre de la séquence & Informations pratiques

Plus en détail

Séquence jeu d imitation MACLO restaurant

Séquence jeu d imitation MACLO restaurant Séquence jeu d imitation MACLO restaurant Objectifs de la séquence: Lge oral : Améliorer les compétences langagières des élèves en situation dans la mise en place d un coin jeu d imitation : «le restaurant».

Plus en détail

Le livret de Noa. De 3 à 5 ans. Un album adapté. «Pour Noa, il est l heure de dormir» Un thème proche de la vie de votre enfant.

Le livret de Noa. De 3 à 5 ans. Un album adapté. «Pour Noa, il est l heure de dormir» Un thème proche de la vie de votre enfant. Le livret de Noa «Pour Noa, il est l heure de dormir» De 3 à 5 ans Un album adapté Un thème proche de la vie de votre enfant. Un texte court, avec des phrases et des mots simples. Un personnage auquel

Plus en détail

Pyramide inversée. * Il est important d'aborder les concepts du «magasinage d ami(e)s» avant de faire cet exercice avec les élèves.

Pyramide inversée. * Il est important d'aborder les concepts du «magasinage d ami(e)s» avant de faire cet exercice avec les élèves. LE CLIMAT ACTUALISANT / LA COMMUNICATION ORALE INTENTIONS Pyramide inversée Faire vivre une expérience d'apprentissage ludique. Développer le vocabulaire de base (dire). Développer l écoute active. Développer

Plus en détail

FASCICULE POUR SOUTENIR VOTRE ENFANT DANS SA DÉMARCHE DE PROJETS

FASCICULE POUR SOUTENIR VOTRE ENFANT DANS SA DÉMARCHE DE PROJETS FASCICULE POUR SOUTENIR VOTRE ENFANT DANS SA DÉMARCHE DE PROJETS Pour favoriser le dynamisme de la coéducation entre l enfant, les parents et l école Préambule " ( )Le projet éducatif continuera de s enrichir,

Plus en détail

poutine du monde d Andrée Poulin

poutine du monde d Andrée Poulin ATELIER LITTÉRAIRE 6 e année D après le roman La plus grosse poutine du monde d Andrée Poulin Guide de l enseignant 2015 Atelier littéraire La plus grosse poutine du monde, Commission scolaire des Navigateurs

Plus en détail

LE LIVRE ET L ENFANT

LE LIVRE ET L ENFANT LE LIVRE ET L ENFANT L idée de lire des livres aux bébés a été lancée en France, au début des années 80, par la psychiatre Marie Bonnafé. Avec son équipe elle s est notamment inspirée de recherches selon

Plus en détail

LES JEUX. Une grande diversité, Les jeux sensori-moteurs permettent aux jeunes enfants de

LES JEUX. Une grande diversité, Les jeux sensori-moteurs permettent aux jeunes enfants de Une grande diversité, A travers les âges LES JEUX Lorsque l on choisit un jeu, on veut souvent, nous parents, aller à l essentiel et ne pas se décourager devant une lecture compliquée de 10 pages d une

Plus en détail

Pyramide image. * Il est important d'aborder les concepts du «magasinage d amis» avant de faire cet exercice avec les élèves.

Pyramide image. * Il est important d'aborder les concepts du «magasinage d amis» avant de faire cet exercice avec les élèves. LA COMMUNICATION ORALE Pyramide image INTENTIONS Faire vivre une expérience d'apprentissage ludique. Développer l écoute active. Développer le vocabulaire de base (dire). Développer la communication spontanée.

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE DE VERN D ANJOU

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE DE VERN D ANJOU PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE DE VERN D ANJOU PRESENTATION L accueil périscolaire relève de la gestion communale. Il accueille les enfants de 3 à 12 ans. La capacité d accueil est de 62 enfants.

Plus en détail

Tâche disciplinaire Mathématique 3 e cycle. Je partage, je donne. Guide

Tâche disciplinaire Mathématique 3 e cycle. Je partage, je donne. Guide Tâche disciplinaire Mathématique 3 e cycle Je partage, je donne Guide Information générale Titre Je partage, je donne Question de départ Comment puis-je faire un geste concret pour aider quelqu un de façon

Plus en détail

[MATERIEL POUR LA CLASSE DE FRANÇAIS]

[MATERIEL POUR LA CLASSE DE FRANÇAIS] ÉCRIRE UNE CARTE POUR LA FETE DES MERES [MATERIEL POUR LA CLASSE DE FRANÇAIS] Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne. Cette publication (communication) n engage que son auteur

Plus en détail

LE TRAVAIL INDIVIDUALISE sur le temps des ateliers

LE TRAVAIL INDIVIDUALISE sur le temps des ateliers LE TRAVAIL INDIVIDUALISE sur le temps des ateliers Les enjeux sont : INDIVIDUALISATION, AUTONOMIE ET COOPERATION Ce fonctionnement permet aux enfants de : développer l envie d apprendre et de découvrir

Plus en détail

Le roman photo ANNEXES

Le roman photo ANNEXES Le roman photo ANNEXES CSA, Service des ressources éducatives au préscolaire et au primaire 1 * Source d inspiration : Le récit en cinq temps et le schéma utilisé en français. Roman photo- Annexes ANNEXE

Plus en détail

Il était une fois Des histoires pour les petits

Il était une fois Des histoires pour les petits Il était une fois Des histoires pour les petits Objectifs : Raconter au quotidien ou dans des moments formels avec ou sans support pour le tout-petit. Et faire de ces moments un temps de plaisir et d échange.

Plus en détail

Enseignement des habiletés sociales au primaire. Habileté 37 : Demander une permission. Par Chantal Thivierge

Enseignement des habiletés sociales au primaire. Habileté 37 : Demander une permission. Par Chantal Thivierge Enseignement des habiletés sociales au primaire Groupe 4 : Solutions de rechange à l agression Habileté 37 : Demander une permission Par Chantal Thivierge Fiche de planification Habileté sociale : DEMANDER

Plus en détail

Atelier maternelle «Bouger, ça sert à quoi?»

Atelier maternelle «Bouger, ça sert à quoi?» Atelier maternelle «Bouger, ça sert à quoi?» Introduction Pistes de réflexion (travail de groupe) Mutualisations (un jeu de classe qui fonctionne bien, une activité, une programmation, une expérience ).

Plus en détail

Programme éducatif. Garderie École Marie-Clarac

Programme éducatif. Garderie École Marie-Clarac Programme éducatif Garderie École Marie-Clarac 1 PROGRAMME ÉDUCATIF 1.1 Orientations générales de l établissement Permettre aux enfants de 3-4 ans de vivre dans un milieu chaleureux et stimulant afin qu

Plus en détail

Ma palette de couleurs

Ma palette de couleurs LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE / LE CLIMAT ACTUALISANT / LA COMMUNICATION ORALE / LA RESPONSABILISATION DE L ÉLÈVE Ma palette de couleurs INTENTIONS Susciter une prise de conscience au niveau de son estime

Plus en détail

Programme de recherche transdisciplinaire du PP Planification pour l école Guy-Drummond

Programme de recherche transdisciplinaire du PP Planification pour l école Guy-Drummond Maternelle 5 et 6 ans 1 re année 6 et 7 ans 2 e année 7 et 8 ans 3 e année 8 et 9 ans 4 e année 9 et 10 ans 5 e année 10 et 11 ans 6 e année 11 et 12 ans QUI NOUS SOMMES Les portes de mon corps Les êtres

Plus en détail

La Ribambelle. Un projet de découverte, de partage et de sensibilisation du livre à l école enfantine

La Ribambelle. Un projet de découverte, de partage et de sensibilisation du livre à l école enfantine La Ribambelle Un projet de découverte, de partage et de sensibilisation du livre à l école enfantine Préambule La Ribambelle arrive dans la classe. Les livres sortent des sacs à dos Et s installent confortablement

Plus en détail

MA PLANETE JE LA RESPECTE

MA PLANETE JE LA RESPECTE MA PLANETE JE LA RESPECTE UN COMPORTEMENT AU IMAGIER QUOTIDIEN Introduire une thématique par l utilisation de photos. Favoriser l expression de chaque enfant à partir de photos. Identifier les représentations

Plus en détail

PLAN DE LEÇON. Introduction. Révision (Établir le niveau de la classe) Remarques

PLAN DE LEÇON. Introduction. Révision (Établir le niveau de la classe) Remarques Exemple d un plan de leçon Page 1 sur 6 PLAN DE LEÇON Instructeur : Lt Cathy Couture Date : 23 juillet 02 OCOM : 409.01 Titre : Les 6 principes d instruction Matériel : flip Sharp préparé avec les points

Plus en détail

APPRENDRE UNE LECON. L élève sera amené à prendre conscience de sa manière d apprendre des leçons et à choisir des stratégies afin de l améliorer.

APPRENDRE UNE LECON. L élève sera amené à prendre conscience de sa manière d apprendre des leçons et à choisir des stratégies afin de l améliorer. 1. Objectif du thème APPRENDRE UNE LECON L élève sera amené à prendre conscience de sa manière d apprendre des leçons et à choisir des stratégies afin de l améliorer. 2. Quelques fondements théoriques

Plus en détail

Le processus d analyse critique de la 1 re à la 8 e année

Le processus d analyse critique de la 1 re à la 8 e année Le processus d analyse critique de la 1 re à la 8 e année Présentation Qu'est-ce que l analyse critique en éducation artistique? L analyse critique en éducation artistique est l observation, l écoute et

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE MICRO CRECHE LES MINI POUCES

PROJET PEDAGOGIQUE MICRO CRECHE LES MINI POUCES PROJET PEDAGOGIQUE MICRO CRECHE LES MINI POUCES Novembre 2016 1 PREAMBULE : La structure est ouverte depuis mars 2011. Le projet pédagogique est écrit en lien avec les besoins repérés pour les parents

Plus en détail

Fiche de préparation Jeu d imitation : le restaurant

Fiche de préparation Jeu d imitation : le restaurant 1 Fiche de préparation Jeu d imitation : le restaurant Objectifs du module : L oral : Améliorer les compétences langagières des élèves en situation dans la mise en place d un coin jeu d imitation : «le

Plus en détail

X X X X X X X X X X X X X X

X X X X X X X X X X X X X X Grille d observation sur ma pratique professionnelle Pratique 1 Accueille les élèves 2 Fait une mise en situation de la matière (élément déclencheur, lien avec la matière précédente) 3 Donne un aperçu

Plus en détail

PRIMAIRE. 3e cycle, 6e année. Planification des activités. Vie affective et amoureuse

PRIMAIRE. 3e cycle, 6e année. Planification des activités. Vie affective et amoureuse DES OUTILS DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION EN MATIÈRE DE SEXUALITÉ JEUNESSE SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION EN FRANÇAIS Vie affective et amoureuse Planification des activités PRIMAIRE 3e cycle,

Plus en détail

Maintenir et valoriser l indépendance

Maintenir et valoriser l indépendance Maintenir et valoriser l indépendance Bouge, le 21 novembre 2012 Animation : Jean-Claude Simon c est une organisation de La ligue Alzheimer a.s.b.l. Objectifs de cet atelier de réflexion Aborder les modalités

Plus en détail

J accompagne mon enfant

J accompagne mon enfant z J accompagne mon enfant Guide à l intention des parents École secondaire du Versant Concentration Santé globale - Plein air 3 2016-2017 CONCENTRATION SANTÉ GLOBALE - PLEIN AIR Le Programme Santé globale

Plus en détail

Français. Écrire des textes variés. Guide. Primaire 1 er cycle

Français. Écrire des textes variés. Guide. Primaire 1 er cycle Français Primaire 1 er cycle Ma fiche personnelle Guide Écrire des textes variés R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX MA FICHE PERSONNELLE MISE À JOUR Adaptation par Ginette Létourneau, consultante, en collaboration

Plus en détail

Le levier 1. (6 e -1) Discipline (s) ou domaine (s) de développement : Science et technologie. Date : 16 mars Cycle : 2e

Le levier 1. (6 e -1) Discipline (s) ou domaine (s) de développement : Science et technologie. Date : 16 mars Cycle : 2e Le levier 1 (6 e -1) Discipline (s) ou domaine (s) de développement : Science et technologie Date : 16 mars 2010 Cycle : 2e Degré : 3 e et 4 e année Durée prévue : ± 120 minutes Durée réelle : Description

Plus en détail

QUE FAIT MON ENFANT A L ECOLE?

QUE FAIT MON ENFANT A L ECOLE? Maternelle de Longueville Impasse des grands jardins 77650 Longueville QUE FAIT MON ENFANT A L ECOLE? Nom et prénom de l enfant : Date de naissance : Ce livret a pour but de vous aider à suivre l évolution

Plus en détail

Mon groupe de musique

Mon groupe de musique Tâche disciplinaire Mathématique 3 e cycle Mon groupe de musique Guide Information générale Titre Mon groupe de musique Question de départ Qu est-ce qu un profit? Cycle Troisième cycle du primaire Durée

Plus en détail

Paroles et musique : Dany Brillant / Dany Brillant Warner Music

Paroles et musique : Dany Brillant / Dany Brillant Warner Music Dany Brillant : Léah Paroles et musique : Dany Brillant / Dany Brillant Warner Music Thèmes L amour d un père pour sa fille. Objectifs Objectifs communicatifs : Parler de son enfance. Raconter un souvenir.

Plus en détail

L apprentissage par le jeu dans une culture d enquête à la maternelle et au jardin d enfants

L apprentissage par le jeu dans une culture d enquête à la maternelle et au jardin d enfants Numéro 17 (révisé), octobre 2017 L apprentissage par le jeu dans une culture d enquête à la maternelle et au jardin d enfants La question «En tant que leader pédagogique, comment puis-je appuyer la mise

Plus en détail

FRANÇAIS LANGUE D ENSEIGNEMENT

FRANÇAIS LANGUE D ENSEIGNEMENT FRANÇAIS LANGUE D ENSEIGNEMENT Compréhension en lecture et production orale Dominante narrative DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN Mise à jour Septembre 2000 FRANÇAIS LANGUE D ENSEIGNEMENT Compréhension en

Plus en détail

Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO

Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO Titre de la tâche : Mesurer la motivation Nom de la personne apprenante : Date de début : Date de fin : Réussite : Oui Non Voie : Emploi Formation en apprentissage

Plus en détail

CHANSONS ET COMPTINES

CHANSONS ET COMPTINES Raconter des histoires pour préparer l enfant à lire et à écrire guide d animation 2012 CHANSONS ET COMPTINES Éveil à la Lecture et l Écriture Verdun Cette trousse est destinée à toute personne qui souhaite

Plus en détail

Le sommeil ASSOCIATION LIRE ET ECRIRE SUISSE ROMANDE SCENARIO PEDAGOGIQUE

Le sommeil ASSOCIATION LIRE ET ECRIRE SUISSE ROMANDE SCENARIO PEDAGOGIQUE ASSOCIATION LIRE ET ECRIRE SUISSE ROMANDE SCENARIO PEDAGOGIQUE Formatrices ayant contribué à la production de ce document : Catherine Roz, Madeleine Stanescu, Ariane Dreyer Mis en page par Céline Monney

Plus en détail

PRIMAIRE. 3 e cycle, 6 e année. Planification des activités. Vie affective et amoureuse

PRIMAIRE. 3 e cycle, 6 e année. Planification des activités. Vie affective et amoureuse DES OUTILS DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION EN MATIÈRE DE SEXUALITÉ JEUNESSE SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION EN FRANÇAIS Vie affective et amoureuse Planification des activités PRIMAIRE 3 e cycle,

Plus en détail

LA SUPERVISION. 1. Définition : 2. Buts :

LA SUPERVISION. 1. Définition : 2. Buts : LA SUPERVISION 1. Définition : La supervision clinique utilise l observation et la réflexivité pour offrir à l étudiant une guidance et une aide régulière (au jour le jour). C est une manière de fournir

Plus en détail

Titre : Sidi et le lion. Une légende marocaine. Fiche pédagogique Magazine hors-série Explomonde Octobre 2017

Titre : Sidi et le lion. Une légende marocaine. Fiche pédagogique Magazine hors-série Explomonde Octobre 2017 Rubrique : Il était une fois Page : 23, 24, 25, 32, 33, 34 Titre : Sidi et le lion. Une légende marocaine. Fiche pédagogique Magazine hors-série Explomonde Octobre 2017 Inspiration Maroc! COMPÉTENCES Français

Plus en détail

Un projet à vivre avec les parents et les enfants de la maternelle 4 ans

Un projet à vivre avec les parents et les enfants de la maternelle 4 ans Un projet à vivre avec les parents et les enfants de la maternelle 4 ans Personne-ressource : Lynda Bisson Personne-ressource régionale pour les élèves ayant des difficultés d apprentissage (Outaouais)

Plus en détail

Programme de recherche transdisciplinaire du PP Planification pour l école Guy-Drummond

Programme de recherche transdisciplinaire du PP Planification pour l école Guy-Drummond Maternelle 5 et 6 ans 1 re année 6 et 7 ans 2 e année 7 et 8 ans 3 e année 8 et 9 ans 4 e année 9 et 10 ans 5 e année 10 et 11 ans 6 e année 11 et 12 ans QUI NOUS SOMMES Les portes de mon corps découvrent

Plus en détail

Rituel Journée des enseignant(e)s

Rituel Journée des enseignant(e)s LA COMMUNICATION ORALE Mise en contexte Rituel Journée des enseignant(e)s Le 5 octobre annonce la journée mondiale des enseignantes et des enseignants. C est un moment dans l année où l on remercie toutes

Plus en détail

Formation. «Faire rimer épanouissement personnel et efficacité collective» CATALOGUE DES FORMATIONS

Formation. «Faire rimer épanouissement personnel et efficacité collective» CATALOGUE DES FORMATIONS Formation «Faire rimer épanouissement personnel et efficacité collective» CATALOGUE DES FORMATIONS PREAMBULE AYOA conçoit et réalise des formations sur mesure en développement personnel, communication

Plus en détail

Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas

Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas Comment enseigner la physique et la technologie à l école primaire? Les sciences cherchent à

Plus en détail

La différenciation. N y a-t-il pas de contradiction insurmontable entre le défi de l inclusion et les contraintes de l école publique luxembourgeoise?

La différenciation. N y a-t-il pas de contradiction insurmontable entre le défi de l inclusion et les contraintes de l école publique luxembourgeoise? La différenciation EIS SCHOUL relève le défi de la mise en œuvre une pédagogie inclusive. Ceci implique une gestion quotidienne d une grande diversité d enfants apprenant et vivant ensemble pendant les

Plus en détail

MÉMO EXPRESS. DATE : Vendredi le 27 juillet 2007

MÉMO EXPRESS. DATE : Vendredi le 27 juillet 2007 MÉMO EXPRESS DATE : Vendredi le 27 juillet 2007 Accueillir la petite enfance La mise à jour du programme éducatif Accueillir la petite enfance est maintenant disponible sur le site du Ministère de la Famille

Plus en détail

PROJET DE CREATION D UNE OPTION DANSE AU LYCEE ROSA LUXEMBURG CANET

PROJET DE CREATION D UNE OPTION DANSE AU LYCEE ROSA LUXEMBURG CANET BERNAZZANI Chloé Professeur d EPS Lycée Rosa Luxemburg Canet en Roussillon PROJET DE CREATION D UNE OPTION DANSE AU LYCEE ROSA LUXEMBURG CANET 1- Constat et Motivations Constat : L option EPS danse en

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE MICRO CRECHE PAPILLONS ET COCCINELLES

PROJET PEDAGOGIQUE MICRO CRECHE PAPILLONS ET COCCINELLES PROJET PEDAGOGIQUE MICRO CRECHE PAPILLONS ET COCCINELLES Précieux Novembre 2016 PREAMBULE : La structure est ouverte depuis mars 2011. Le projet pédagogique est écrit en lien avec les besoins repérés pour

Plus en détail

Présenté par Sakay Ottawa le 4 décembre 2015 dans le cadre du Colloque en Éducation

Présenté par Sakay Ottawa le 4 décembre 2015 dans le cadre du Colloque en Éducation Présenté par Sakay Ottawa le 4 décembre 2015 dans le cadre du Colloque en Éducation POURQUOI MON ENGAGEMENT EST-IL IMPORTANT? QUEL EST MON RÔLE DE PARENT? COMMENT M Y PRENDRE POUR GUIDER, SOUTENIR ET ENCOURAGER

Plus en détail

Pourquoi fêtons-nous Pâques?

Pourquoi fêtons-nous Pâques? ER Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante Pourquoi fêtons-nous Pâques? Tâche d évaluation sommative Enseignement religieux 4 e année Introduction Tâche d évaluation sommative en enseignement

Plus en détail

COIN-COIN OUTILS D ANIMATION DÉMARCHE DURÉE : 15 MINUTES

COIN-COIN OUTILS D ANIMATION DÉMARCHE DURÉE : 15 MINUTES DURÉE : 15 MINUTES Cette activité amène l élève à mieux se connaître et à connaître davantage les autres élèves de son groupe grâce à des discussions sur divers sujets pouvant inclure des référents culturels

Plus en détail

France Capuano Université du Québec à Montréal

France Capuano Université du Québec à Montréal France Capuano Université du Québec à Montréal CLSC St-Michel, 6 avril 2011 0-1 an : Former un lien d attachement avec une personne significative 1-2 ½ ans: Se détacher (séparation) Exploration 2 ½-5 ans:

Plus en détail

Sieurmon à Verslen. Situation d apprentissage 1 er cycle. Production du Service des ressources éducatives au préscolaire et au primaire

Sieurmon à Verslen. Situation d apprentissage 1 er cycle. Production du Service des ressources éducatives au préscolaire et au primaire Service des ressources éducatives Sieurmon à Verslen Situation d apprentissage 1 er cycle Production du Service des ressources éducatives au préscolaire et au primaire Maude Dion : spécialiste en art dramatique

Plus en détail

Le projet pédagogique de Couffé

Le projet pédagogique de Couffé Le projet pédagogique de Couffé 2017-2018 Les Temps d Activités Municipaux : T.A.M. I. Les objectifs de la pause méridienne 1. La pause méridienne 2. Les objectifs de la pause méridienne II. III. IV. Le

Plus en détail

RALLYE DES CŒURS OUTILS D ANIMATION DÉMARCHE DURÉE : 30 MINUTES

RALLYE DES CŒURS OUTILS D ANIMATION DÉMARCHE DURÉE : 30 MINUTES DURÉE : 30 MINUTES Cette activité collaborative permet à l élève de développer son vocabulaire de base en trouvant des expressions qui contiennent le mot cœur et qui correspondent aux images. Elle favorise

Plus en détail

PRODUIRE DE L ECRIT EN MATERNELLE

PRODUIRE DE L ECRIT EN MATERNELLE PRODUIRE DE L ECRIT EN MATERNELLE France Barbot - CPC - Evreux III - Avril 2015 LES NOUVEAUX PROGRAMMES Ecouter de l écrit et comprendre Découvrir la fonction de l écrit Commencer à produire des écrits

Plus en détail

Situation d apprentissage et d évaluation Histoire et éducation à la citoyenneté et coopération. Cahier de l enseignant

Situation d apprentissage et d évaluation Histoire et éducation à la citoyenneté et coopération. Cahier de l enseignant Situation d apprentissage et d évaluation Histoire et éducation à la citoyenneté et coopération Cahier de l enseignant Réalisation : Monique Samson, enseignante, Gerttey Tremblay, animatrice, Line Thériault,

Plus en détail

.CRECHE «LES P TITS BONNETS».

.CRECHE «LES P TITS BONNETS». Structure Municipale Multi-Accueil «Les P tits Bonnets» 73210 PLAGNE-CENTRE.CRECHE «LES P TITS BONNETS». PROJET EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE Accueillir et non garder Le but de l équipe de la crèche est de garantir

Plus en détail

PROJET EDUCATIF du Multi - accueil LOU P TIOUS. 157 rue des moineaux REIGNIER- ESERY

PROJET EDUCATIF du Multi - accueil LOU P TIOUS. 157 rue des moineaux REIGNIER- ESERY PROJET EDUCATIF du Multi - accueil LOU P TIOUS 157 rue des moineaux 74930 REIGNIER- ESERY octobre 2008 1 Le Multi- accueil municipal LOU P T IOUS lieu de vie collectif, accueille des enfants de 10 semaines

Plus en détail

Connaissance de soi. Activités en ligne et les deux tâches de consolidation

Connaissance de soi. Activités en ligne et les deux tâches de consolidation Connaissance de soi Description Pour réussir sur le marché du travail, il est important de bien connaître ses qualités et ses défis, ses buts, ses intérêts, ses capacités ainsi que sa personnalité. Un

Plus en détail

Musique 3 e cycle - primaire PRODUCTION DU SERVICE DES RESSOURCES ÉDUCATIVES AU PRÉSCOLAIRE ET AU PRIMAIRE

Musique 3 e cycle - primaire PRODUCTION DU SERVICE DES RESSOURCES ÉDUCATIVES AU PRÉSCOLAIRE ET AU PRIMAIRE La machine à vapeur Musique 3 e cycle - primaire PRODUCTION DU SERVICE DES RESSOURCES ÉDUCATIVES AU PRÉSCOLAIRE ET AU PRIMAIRE Louise Thomas et Maria Velluet, enseignante(s) Alexandra Boulianne et Guylaine

Plus en détail

BLOC NOTIONNEL- LE TEXTE NARRATIF

BLOC NOTIONNEL- LE TEXTE NARRATIF BLOC NOTIONNEL- LE TEXTE NARRATIF Les séquences textuelles dominantes Les textes littéraires sont majoritairement de types narratif et dramatique (dialogal). Ils peuvent aussi inclure des séquences textuelles

Plus en détail

Andrea MULLER Hugues DENISOT https://www.youtube.com/watch?v=-99psxop2vi

Andrea MULLER Hugues DENISOT https://www.youtube.com/watch?v=-99psxop2vi Sensibilisation à la francophonie et au français Titre du document Auteurs Lien internet vers le support Support/Durée Sensibilisation à la francophonie et au français Andrea MULLER Hugues DENISOT https://www.youtube.com/watch?v=-99psxop2vi

Plus en détail

Informations, formations, rencontres

Informations, formations, rencontres Les fédérations chorales vous apportent leur appui : Informations, formations, rencontres Les fédérations À Cœur Joie et Multiphonie regroupent un grand nombre de chorales aux caractéristiques quelquefois

Plus en détail

Observations en classe

Observations en classe Durée Environ 60 minutes Regroupements Travail individuel; groupes de deux; petits groupes de quatre participants Ressources requises Feuille de conseils pour l observation en classe (gabarit 1) Feuille

Plus en détail

Jeux - Exercices de manipulation - avec un outil (1-3)

Jeux - Exercices de manipulation - avec un outil (1-3) Jeux - Exercices de manipulation - avec un outil (1-3) PROGRAMME D ÉTUDES - ÉDUCATION PHYSIQUE - PRIMAIRE ET ÉLÉMENTAIRE 87 1 ère année 2 e année 3 e année 1. Lancer une variété d objets à 1. Lancer une

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE I OBJECTIF EDUCATIF

PROJET PEDAGOGIQUE I OBJECTIF EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE I OBJECTIF EDUCATIF 1 DEVELOPPEMENT DE LA PERSONNALITE : comment permettre le développement de la personnalité de l enfant au centre? A) EN INSTAURANT UN CLIMAT DE CONFIANCE ET DE SECURITE

Plus en détail

Pour une transition réussie vers l école

Pour une transition réussie vers l école Pour une transition réussie vers l école Renseignements à l intention des parents Ministère de l Éducation et Développement de la petite enfance du Nouveau-Brunswick Pour une transition réussie vers l

Plus en détail

L instructeur. pour la préparation et l enseignement d une matière théorique, pour la préparation et l enseignement d une technique.

L instructeur. pour la préparation et l enseignement d une matière théorique, pour la préparation et l enseignement d une technique. VERS LES SOMMETS Périodique mensuel des Compagnons de l Immaculée Conception NOVEMBRE 2014 28 ème ANNEE N 4 L instructeur METHODE DE FORMATION DES MONITEURS (suite) Notes sur la méthode Dans ces notes,

Plus en détail

PENSER, LIRE, ECRIRE, PARLER : ÇA S APPREND!

PENSER, LIRE, ECRIRE, PARLER : ÇA S APPREND! PENSER, LIRE, ECRIRE, PARLER : ÇA S APPREND! 1) Présentation du dispositif «Compétences clés» Les objectifs de la formation Les conditions d accès Volume horaire minimum Volume horaire maximum Volume horaire

Plus en détail

Le plan d ensemble met en évidence le cadre de l action. Les personnages sont noyés dans le décor.

Le plan d ensemble met en évidence le cadre de l action. Les personnages sont noyés dans le décor. 1 Les plans 2 Les angles ou points de vue ANNEXE En Bande dessinée, comme au cinéma, le choix DES PLANS donne une de l atmosphère que l on veut créer pendant que l on raconte l histoire. Habituellement

Plus en détail