Memento SQL. Memento SQL. Jérôme DESMOULINS 18 septembre Jérôme DESMOULINS Page 1 / 8

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Memento SQL. Memento SQL. Jérôme DESMOULINS 18 septembre Jérôme DESMOULINS Page 1 / 8"

Transcription

1 Memento SQL Jérôme DESMOULINS 18 septembre 2007 Jérôme DESMOULINS Page 1 / 8

2 Table des matières Commandes simples...3 UPDATE...3 WHERE... 3 SELECT...3 INSERT... 3 DELETE... 3 Jointure...4 Union - R1 U R2...4 Différence - R1 / R2...4 Requète imbriquées... 4 Requête imbriquées - IN / NOT IN... 4 Requêtes imbriquées - ALL...4 Requête imbriquées - ANY...4 Requête imbriquées - EXISTS...5 Prédicats... 5 Prédicat BETWEEN... 5 Prédicat LIKE... 5 Prédicat IS NULL... 5 Clauses...5 Clause GROUP BY... 5 Clause HAVING...5 Clause ORDER BY... 6 Clause DISTINCT... 6 Fonctions agrégats... 6 Agrégat - COUNT... 6 Agrégat - SUM...6 Agrégat - MIN... 6 Agrégat - MAX...7 Agrégat - AVG...7 Commandes spécifiques... 7 Oracle...7 Obtenir des informations...7 Définition d'une table... 7 Tables importantes... 7 Liste des tables... 7 Liste des objets... 8 Liste des privilèges...8 Jérôme DESMOULINS Page 2 / 8

3 Commandes simples UPDATE UPDATE table_name SET col_name='xxx' WHERE condition; WHERE WHERE col_name1 = 'xxx' AND col_name2 = 'xxx'; WHERE col_name1 = 'xxx' OR col_name2 = 'xxx'; SELECT SELECT [DISTINCT ALL] * FROM table_name [ WHERE condition ] [ GROUP BY expr [, expr]... ] [ HAVING condition ] [ {UNION UNION ALL INTERSECT MINUS} SELECT command ] [ ORDER BY {expr position} [ASC DESC] [, {expr position} [ASC DESC]]...] [ FOR UPDATE OF column ]; INSERT La commande INSERT permet d'insérer une ligne dans une table en spécifiant les valeurs à insérer. INSERT INTO table_name(nom_col1, nom_col2,...) VALUES (val1, val2...); La liste des noms de colonne est optionnelle. Si elle est omise, la liste des colonnes sera par défaut la liste de l'ensemble des colonnes de la table dans l'ordre de la création de la table. Si une liste de colonnes est spécifiée, les colonnes ne figurant pas dans la liste auront la valeur NULL. INSERT INTO nom_table (nom_col1, nom_col2,...) SELECT... Il est possible d'insérer dans une table des lignes provenant d'une autre table. Le SELECT peut contenir n'importe quelle clause sauf un ORDER BY qui impliquerait un classement des lignes contraire à l'esprit du relationnel. DELETE Supprime un ou plusieurs éléments dans une relation. Jérôme DESMOULINS Page 3 / 8

4 DELETE [ <element > ] FROM < nom_de_relation > [WHERE... ] Jointure SELECT * FROM table_name1, tablename2 WHERE table_name1.id = table_name2.id; Union - R1 U R2 SELECT * FROM t1 UNION SELECT * FROM t2; Différence - R1 / R2 SELECT * FROM R1 WHERE not exists (SELECT * FROM R2 WHERE R2.C = R1.A and R2.D = R1.B ) Requète imbriquées Requête imbriquées - IN / NOT IN SELECT col_name FROM table_name WHERE col_name IN ('XXX1', 'XXX2'); Requêtes imbriquées - ALL Compare chacune des valeurs de l'ensemble à une valeur particulière et retourne "VRAI" si la comparaison est évaluée pour chacun des éléments. Les comparateurs sont: <, <=, >, >=, =,!= SELECT Nom FROM PERSONNEL WHERE Salaire => ALL (SELECT Salaire FROM PERSONNEL ); Requête imbriquées - ANY Compare chacune des valeurs de l'ensemble à une valeur particulière et retourne "VRAI" si la comparaison est évaluée à "VRAI" pour au moins un des éléments. Les comparateurs sont: <, <=, >, >=, =,!= SELECT Nom FROM PERSONNEL WHERE Nom = ANY (SELECT Nom FROM ABONNE ); Jérôme DESMOULINS Page 4 / 8

5 Requête imbriquées - EXISTS Retourne "VRAI" si une requête imbriquée retourne au moins une ligne. SELECT NumAbo FROM ABONNE WHERE NOT EXISTS (PRET); Prédicats Prédicat BETWEEN Teste l'appartenance d'une valeur à un intervalle. Ex : Nom et prénom des salairés qui gagne entre et f. SELECT Nom, Prenom FROM PERSONNEL WHERE Salaire BETWEEN and 12000; Prédicat LIKE Permet de faire une recherche approximative. Ex : Nom des abonnés qui habitent en Isère. SELECT Nom FROM ABONNE WHERE CodeP LIKE '38---' OR Ville LIKE '%ISERE%' Prédicat IS NULL Permet de tester si un champ a été affecté. Ex : Liste des abonnés qui n'ont pas le téléphone (ou qui sont sur liste rouge). SELECT Nom FROM ABONNE WHERE Telephone IS NULL Clauses Clause GROUP BY Application de fonction agégats à des collections d'enregistrements reliées sémentiquement. Ex : Nombre d'abonné dans chaque ville. SELECT Ville, count(*) FROM ABONNE GROUP BY Ville Clause HAVING Cette clause ne s'emploie qu'avec un "GROUP BY". Exprime une condition sur le groupe d'enregistrement associé à chaque valeur du groupage. Ex : Nombre de prets effectués avant le 22 mai par abonné. Jérôme DESMOULINS Page 5 / 8

6 SELECT NumAbo, count(*) FROM PRET GROUP BY NumAbo HAVING DatePret <= '22/05/00' Clause ORDER BY Permet l'ordonnancement du résultat avant l'affichage. Ex : Liste des salaires annuels classés par ordre décroissant. SELECT Salaire * 12 FROM PERSONNEL ORDER BY Salaire Clause DISTINCT Elimine les doublons avant d'utiliser une fonction agrégat. Ex : Liste de toutes les villes où habite au moins un abonné. SELECT DISTINCT Ville FROM ABONNE Fonctions agrégats Ces fonctions ne peuvent être utilisées que dans une clause SELECT ou dans une clause HAVING. On peut préfixer expr par les mots clés [DISTINCT ALL]. Agrégat - COUNT Dénombre les lignes sélectionnées. COUNT ( expr ) Ex : Nombre de salariés. SELECT COUNT( * ) FROM PERSONNEL Agrégat - SUM Additionne les valeurs de type numérique. SUM ( expr ) Ex : Somme des salaires des employé dont le prénom est "Pierre". SELECT SUM( Salaire ) FROM PERSONNEL WHERE Prenom='Pierre' Agrégat - MIN Retourne la valeur minimale d'une colonne de type caractère ou numérique. MIN ( expr ) Jérôme DESMOULINS Page 6 / 8

7 Ex : Abonné le plus ancien (plus petit numéro d'abonné). SELECT MIN( NumAbo ) FROM ABONNE Agrégat - MAX Retourne la valeur maximale d'une colonne de type caractère ou numérique. MAX ( expr ) Ex : Plus gros salaire parmis les employés Grenoblois. SELECT MAX( Salaire ) FROM PERSONNEL WHERE Adresse LIKE '%Grenoble%' Agrégat - AVG Calcule la moyenne d'une colonne de type numérique. AVG ( expr ) Ex : Moyenne des salaires des bibliothécaires. SELECT AVG( Salaire ) FROM PERSONNEL WHERE Fonction='Bibliothécaire' Commandes spécifiques Oracle Obtenir des informations Définition d'une table Obtenir la définition d'une table: desc ma_table; Tables importantes Liste des tables Liste de toutes les tables: Jérôme DESMOULINS Page 7 / 8

8 select * from all_tables; Liste de toutes les tables de l'utilisateur avec lequel on est connecté: select * from user_tables; alternative: select * from cat; Liste des objets Liste de tous les objets: select * from all_objects; Liste de tous les objets de l'utilisateur avec lequel on est connecté: select * from user_objects; alternative: select * from obj; Liste des privilèges Obtenir les privilèges système de l'utilisateur: select * from user_sys_privs; Obtenir les privilèges sur tous les objets accessibles: select * from user_tab_privs; Jérôme DESMOULINS Page 8 / 8

Les Bases de données. Définition Composants de la base Communication avec la base Approche relationnelle

Les Bases de données. Définition Composants de la base Communication avec la base Approche relationnelle Les Bases de données Définition Composants de la base Communication avec la base Approche relationnelle Définition Une base de données est un ensemble de fichiers partagés par des utilisateurs et exploité

Plus en détail

I) Bases de données et tables :

I) Bases de données et tables : I) Bases de données et tables : Un S.G.B.D. est un outil pour organiser, stocker, modifier, calculer et extraire des infos. Une B.D.R. peut être considérée comme un ensemble de tables à 2 dimensions. Exemple

Plus en détail

Cours n 5 SQL : Langage de manipulation des données (LMD) - Suite

Cours n 5 SQL : Langage de manipulation des données (LMD) - Suite Cours n 5 SQL : Langage de manipulation des données (LMD) - Suite Chantal Reynaud Université Paris X - Nanterre UFR SEGMI - IUP MIAGE Cours de Systèmes de Gestion de Données - Licence MIAGE 2003/2004 1

Plus en détail

Langage de Requête. Langage de Définition de Données (LDD) Langage de Manipulation de Données (LMD) Niveaux :

Langage de Requête. Langage de Définition de Données (LDD) Langage de Manipulation de Données (LMD) Niveaux : Langage de Requête Langage de Définition de Données (LDD) Langage de Manipulation de Données (LMD) Niveaux : formels : algèbre relationnelle, calcul relationnel de tuples, calcul relationnel de domaines,

Plus en détail

5. Concepts pour la manipulation des données Implémentation en SQL

5. Concepts pour la manipulation des données Implémentation en SQL 5. Concepts pour la manipulation des données Implémentation en SQL 5.1. OPERATEURS DE L ALGEBRE RELATIONNEL ALGEBRE RELATIONNELLE = { opérateurs sur les relations donnant en résultat des relations } Opérateurs

Plus en détail

Le langage SQL (Structured Query Language)

Le langage SQL (Structured Query Language) Le langage SQL (Structured Query Language) SQL (Structured Query Language, en français «langage structuré de requête ou d interrogation» ou «langage de requête structurée» ) est un langage informatique

Plus en détail

1. LE SQL 2. L ALGEBRE RELATIONNEL ET LE SQL

1. LE SQL 2. L ALGEBRE RELATIONNEL ET LE SQL COMPRENDRE LE SQL 1. LE SQL Le SQL (Structured Query Language) est un langage d'interrogation de bases de données. Très répandu, permettant la manipulation (de façon simple) des bases de données relationnelles.

Plus en détail

MOTS-CLES COMMENTAIRES EXEMPLES

MOTS-CLES COMMENTAIRES EXEMPLES Aide mémoire SQL MOTS-CLES COMMENTAIRES EXEMPLES SELECT Opérateur de projection, permettant de choisir les attributs à afficher Suivi de noms d'attributs ou de * (indiquant tous les attributs) FROM WHERE

Plus en détail

SQL Requêtes avancées : imbrication de requêtes, agrégats. Opérateurs ensemblistes A.D., S.B., F.C. Janvier-Février 2016

SQL Requêtes avancées : imbrication de requêtes, agrégats. Opérateurs ensemblistes A.D., S.B., F.C. Janvier-Février 2016 SQL Requêtes avancées : imbrication de requêtes, agrégats BD4 A.D., S.B., F.C. Licence MIASHS, Master ISIFAR, Paris-Diderot Janvier-Février 2016 BD4 (Licence MIASHS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) SQL 1/45

Plus en détail

Chapitre IV: Langage SQL (Suite)

Chapitre IV: Langage SQL (Suite) Chapitre IV: Langage SQL (Suite) LES REQUETES SQL B/ Recherche et Affichage des données : (BD : Gest_Formation) L utilisation la plus courante de SQL consiste à lire des données issues de la base de données.

Plus en détail

Introduction à SQL. Alain BUI. Professeur Département de Mathématiques et Informatique

Introduction à SQL. Alain BUI. Professeur Département de Mathématiques et Informatique Bases de Données Introduction à SQL Alain BUI Professeur Département de Mathématiques et Informatique alain.bui@univ-reims.fr 1 Langage SQL Structered Query Langage Standard, langage relationnel incontournable

Plus en détail

SQL Structured Query Language Langage manipulation données. INT Management

SQL Structured Query Language Langage manipulation données. INT Management SQL Structured Query Language Langage manipulation données INT Management 165 Plan du document Introduction slide 167 BD Exemple : les vins slide 170 Manipulation des données Recherche slide 172 Mises

Plus en détail

Cours 7 : Requêtes d'agrégation en SQL UFR 919 Licence 2 e année

Cours 7 : Requêtes d'agrégation en SQL UFR 919 Licence 2 e année Agrégations Introduction aux Bases de données Cours 7 : Requêtes d'agrégation en SQL UFR 919 Licence e année 1 u Jusqu à présent on a vu des requêtes comme suite d opérations tuple à tuple u Les fonctions

Plus en détail

Système d'information de Gestion ACCÈS À UNE BASE DE DONNÉES...2

Système d'information de Gestion ACCÈS À UNE BASE DE DONNÉES...2 Table des matières ACCÈS À UNE BASE DE DONNÉES...2 LE LANGAGE SQL... 2 INTERROGATION DES DONNÉES... 2 Le modèle relationnel utilisé...3 Requêtes de base...4 Sélection (Restriction)...4 La jointure...8

Plus en détail

UFR de Mathématiques et Informatique

UFR de Mathématiques et Informatique UFR de Mathématiques et Informatique Licence professionnelle "Les métiers de l'internet" Réf. Regles_MCD_MPD.doc Module BD1 (Partiel et examen) Date dernière version : Avril 2002 Diffusion : apprenants

Plus en détail

Rappels SQL. table est le nom de la nouvelle table. Elle est définie sur les attributs et n-uplet résultat de la requête select.

Rappels SQL. table est le nom de la nouvelle table. Elle est définie sur les attributs et n-uplet résultat de la requête select. Rappels SQL 1 Définition des données 1.1 Création d'une table CREATE TABLE table ( col1 type1, col2 type2, ) table est le nom donné à la nouvelle table. col1, col2, sont les noms des colonnes. type1, type2,

Plus en détail

11) SELECT DISTINCT Np FROM PUF, F, U WHERE PUF.Nf=F.Nf AND PUF.Nu=U.Nu AND

11) SELECT DISTINCT Np FROM PUF, F, U WHERE PUF.Nf=F.Nf AND PUF.Nu=U.Nu AND Université de Bouira Module : BDA Faculté des sciences Département Informatique. Licence L3 Option ISIL Série d exercices sur le langage SQL Solutions ----------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Plan. Bases de données. Cours 1 : Généralités & rappels. But du cours. Organisation du cours. Polytech Paris-Sud. Apprentis 4 ème année

Plan. Bases de données. Cours 1 : Généralités & rappels. But du cours. Organisation du cours. Polytech Paris-Sud. Apprentis 4 ème année Plan Bases de données Polytech Paris-Sud Apprentis 4 ème année Cours 1 : Généralités & rappels 1.1 Avant-propos 1.2 Algèbre relationnelle kn@lri.fr http://www.lri.fr/~kn 2/18 But du cours Organisation

Plus en détail

11. MySQL. Cours Web. MySQL. 11. MySQL. 11. MySQL. Structured Query Language. Lionel Seinturier. Université Pierre & Marie Curie

11. MySQL. Cours Web. MySQL. 11. MySQL. 11. MySQL. Structured Query Language. Lionel Seinturier. Université Pierre & Marie Curie Cours Web Lionel Seinturier Université Pierre & Marie Curie Lionel.Seinturier@lip6.fr Structured Query Language Langage de manipulation des données stockées dans une base de données interrogation/insertion/modification/suppression

Plus en détail

Le langage SQL (deuxième partie) c Olivier Caron

Le langage SQL (deuxième partie) c Olivier Caron Le langage SQL (deuxième partie) 1 Les requêtes de consultation Représente la majorité des requêtes 1 Les requêtes de consultation Représente la majorité des requêtes Encapsule complètement l algèbre relationnel

Plus en détail

Les requêtes de consultation. Ex. bibliothèque état de la base. Ex. bibliothèque état de la base. Consultation simple d'une table

Les requêtes de consultation. Ex. bibliothèque état de la base. Ex. bibliothèque état de la base. Consultation simple d'une table Les requêtes de consultation Représente la ma jorité des requêtes SQL (Deuxième partie) Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Encapsule complètement l'algèbre relationnel Une

Plus en détail

1/39. I Langage d interrogation et modification des données (DML) I Langage de définition du schéma (DDL)

1/39. I Langage d interrogation et modification des données (DML) I Langage de définition du schéma (DDL) Introduction 1/39 2/39 Introduction Anne-Cécile Caron Licence MIAGE - BDD 2015-2016 A partir de l algèbre relationnelle s est construit un langage informatique permettant d interroger les données : SQL

Plus en détail

TP 3: L'ORDRE SELECT

TP 3: L'ORDRE SELECT TP 3: L'ORDRE SELECT OBJECTIFS : Apprendre la recherche, restriction et tri des données avec la requête SELECT. Partie I : SELECT basique - La commande SELECT permet la recherche d information dans une

Plus en détail

Informatique en CPGE (2015-2016) Le langage SQL

Informatique en CPGE (2015-2016) Le langage SQL Informatique en CPGE (2015-2016) Le langage SQL S. B. Lycée des EK 30 mai 2016 Le SQL (Structured Query Language = langage de requêtes structuré) est un langage informatique de dialogue avec une base de

Plus en détail

Le langage SQL pour Oracle - par1e 2 : SQL comme langage de requêtes

Le langage SQL pour Oracle - par1e 2 : SQL comme langage de requêtes Le langage SQL pour Oracle - par1e 2 : SQL comme langage de requêtes Exemple jouet Dans la suite, on considère la base composée des tables suivantes : CLIENT(numCl,nomCl,télCl) COMMANDE(numCmde,dateCmde,numCl))

Plus en détail

Formation à l utilisation des Systèmes de Gestion de Bases de Données Relationnelles. organisée avec la collaboration du

Formation à l utilisation des Systèmes de Gestion de Bases de Données Relationnelles. organisée avec la collaboration du Proyecto FAO COPEMED Universidad de Alicante Ramón y Cajal, 4 03001 - Alicante, España GCP/REM/057/SPA Web : www.fao.org/fi/copemed Tel : +34 96 514 59 79 Fax : +34 96 514 59 78 Email : copemed@ua.es Formation

Plus en détail

Lif10 Fondements des bases de données TP1 Langages de définition et de manipulation de données

Lif10 Fondements des bases de données TP1 Langages de définition et de manipulation de données Lif10 Fondements des bases de données TP1 Langages de définition et de manipulation de données Licence informatique Automne 2016 2017 http://liris.cnrs.fr/~mplantev/doku/doku.php?id=lif10_2016a Résumé

Plus en détail

2A-SI 4 - Bases de Données 4.5 - Langage SQL

2A-SI 4 - Bases de Données 4.5 - Langage SQL 2A-SI 4 - Bases de Données 4.5 - Langage SQL Stéphane Vialle Bases de Données Langage SQL Facettes de SQL et introduction aux exemples Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle Avec

Plus en détail

B - Premier noyau de SQL. Chapitre B. Premier noyau de SQL. B.1 Historique et objectifs. Fonctionnement de SQL. Chapitre B : Premier noyau de SQL 1

B - Premier noyau de SQL. Chapitre B. Premier noyau de SQL. B.1 Historique et objectifs. Fonctionnement de SQL. Chapitre B : Premier noyau de SQL 1 B - Premier noyau de SQL Chapitre B Premier noyau de SQL B.1 Historique et objectifs B.2 Démarches de présentation B.3 Introduction aux requêtes B.4 Introduction à la manipulation B.5 Conclusion The limits

Plus en détail

Modélisation et base de données VII) SQL

Modélisation et base de données VII) SQL Modélisation et base de données VII) SQL Jérôme Fortin Polytech Montpellier Université de Montpellier 2015-2016 Modélisation BD 1 / 20 Structured Query Language (SQL) le language SQL sert à manipuler les

Plus en détail

MEMO Je pars de zéro en SQL. AAT's Creations et Formations 1

MEMO Je pars de zéro en SQL. AAT's Creations et Formations  1 MEMO Je pars de zéro en SQL AAT's Creations et Formations www.aat-s.com 1 SOMMAIRE Jour 1 Jour 2 1) SQL c est quoi? a) Généralités b) SQL et les normes c) Les types de données 2) Les opérations a) Insertion

Plus en détail

Memo : Fonctions SQL

Memo : Fonctions SQL Bases de Données Avancées Module A IUT Lumière, License CE-STAT 2006-2007 Pierre Parrend Memo : Fonctions SQL I. Sélectionner des données Sélectionner toutes les colonnes de la table Séléctionner seulement

Plus en détail

SQL Requêtes avancées : imbrication de requêtes, agrégats

SQL Requêtes avancées : imbrication de requêtes, agrégats SQL Requêtes avancées : imbrication de requêtes, agrégats BD4 SB FC N GdR Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot Février 2015 BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) SQL 1/45 Février 2015

Plus en détail

SQL86 (standard ANSI en 86 puis ISO en 87) : la base puis SQL89 ou SQL1 : lʼintégrité:

SQL86 (standard ANSI en 86 puis ISO en 87) : la base puis SQL89 ou SQL1 : lʼintégrité: 4 Introduction au langage SQL (2) : requêtes Requêtes mono-tables Requêtes multi-tables Bernard ESPINASSE Professeur à Aix-Marseille Université (AMU) Ecole Polytechnique Universitaire de Marseille (PEIP1)

Plus en détail

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 SQL Sommaire : COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE MANIPULATION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE CONTROLE TRANSACTIONNEL... 2 COMMANDES DE REQUETE DE DONNEES... 2 COMMANDES

Plus en détail

Base de donnes Cinéma

Base de donnes Cinéma Le langage SQL 1 Base de donnes Cinéma Considérons les tables suivantes : Film(Titre, Réalisateur, Acteur) Programme(NomCiné, Titre, Horaire) Film contient des infos sur tous les films et Programme concerne

Plus en détail

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT Nom Prénom Promotion Date Buhl Damien Année 1 Groupe 2 21 Janvier 2007 CER Prosit n 22 Mots-Clés : - Requête/Langage SQL Le langage SQL (Structured Query Language) est un langage de requêtes, il permet

Plus en détail

Le modèle relationnel (partie II)

Le modèle relationnel (partie II) Le modèle relationnel (partie II) Olivier Caron Polytech Lille Avenue Paul Langevin Cité Scientifique Lille 1 59655 Villeneuve d Ascq cedex http://ocaron.plil.fr Olivier.Caron@polytech-lille.fr Olivier

Plus en détail

Requêtes SQL. L'opérateur *

Requêtes SQL. L'opérateur * Requêtes SQL L'ordre ''SELECT'' L'ordre SELECT est la commande de base du SQL. Elle sert à extraire des données d'une base ou à calculer de nouvelles données à partir de données existantes. Syntaxe générale

Plus en détail

Le Langage SQL appliqué à Access

Le Langage SQL appliqué à Access Le Langage SQL appliqué à Access par Alexandre le Grand Date de publication : Dernière mise à jour : Découvrez la syntaxe SQL d'access. Au sommaire : définition et manipulation des données 1 - Les requêtes...3

Plus en détail

LE LANGAGE DE REQUETES SQL. Origines et Evolutions SQL1 86: la base SQL1 89: l'intégrité SQL2 92: la nouvelle norme SQL3 98: les évolutions objets

LE LANGAGE DE REQUETES SQL. Origines et Evolutions SQL1 86: la base SQL1 89: l'intégrité SQL2 92: la nouvelle norme SQL3 98: les évolutions objets LE LANGAGE DE REQUETES SQL Origines et Evolutions SQL1 86: la base SQL1 89: l'intégrité SQL2 92: la nouvelle norme SQL3 98: les évolutions objets Gardarin 2001 1. Origines et Evolutions SQL est dérivé

Plus en détail

Introduction au langage SQL

Introduction au langage SQL Introduction au langage SQL Les bases de données relationnelles Le langage SQL est un langage universel destiné à travailler sur des bases de données relationnelles. Nous considérerons ici qu'une base

Plus en détail

Algèbre : suite et fin suivi du Chapitre 6

Algèbre : suite et fin suivi du Chapitre 6 Algèbre : suite et fin suivi du Chapitre 6 http://www.lri.fr/~cohen/bd/bd.html Requêtes avancées en algèbre relationnelle (1/3) Q1 : Quelles sont les tailles de disques durs qui sont utilisées par au moins

Plus en détail

Fonction NVL. Vous pouvez substituer la valeur nulle par une autre valeur avec la fonction NVL( )

Fonction NVL. Vous pouvez substituer la valeur nulle par une autre valeur avec la fonction NVL( ) Fonction NVL Vous pouvez substituer la valeur nulle par une autre valeur avec la fonction NVL( ) Afficher zéro à la place des valeurs vides dans la colonne mgr de la table EMP Même type Fonction DECODE

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données Relationnelles SQL - 1

Introduction aux Bases de Données Relationnelles SQL - 1 Pratique d un SGBD : PostgreSQL Objectifs des bases de données Où en sommes nous? SQL Structured Query Language Modèle relationnel Algèbre relationnelle SQL Conception et rétro-conception Protection de

Plus en détail

Le LANGAGE DE MANIPULATION DE DONNEES SQL. (ORACLE / MySQL)

Le LANGAGE DE MANIPULATION DE DONNEES SQL. (ORACLE / MySQL) Le LANGAGE DE MANIPULATION DE DONNEES SQL 1. Commandes de Manipulations (ORACLE / MySQL) Il y a les commandes de modification des données (INSERT, UPDATE et DELETE) et la commande SELECT d'interrogation

Plus en détail

Informatique Initiation aux requêtes SQL. Sommaire

Informatique Initiation aux requêtes SQL. Sommaire cterrier.com 1/14 04/03/2008 Informatique Initiation aux requêtes SQL Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs

Plus en détail

Accéder aux données de Gaia DR1

Accéder aux données de Gaia DR1 Accéder aux données de Gaia DR1 I-Chun Shih et Nicolas Leclerc Vendredi 16 septembre 2016 Qu est ce que ADQL? Qu est ce que ADQL? Astronomical Data Query Language IVOA (International Virtual Observatory

Plus en détail

Rudiments SQL pour Oracle BDA_RCS

Rudiments SQL pour Oracle BDA_RCS Rudiments SQL pour Oracle BDA_RCS 08-11-2014 1 La base de données Gestion des commandes 08-11-2014 2 Les noms de colonnes sont volontairement simplifiés 3 Ajout de nouvelles colonnes dans des tables qui

Plus en détail

SQL (Deuxième partie) Walter RUDAMETKIN

SQL (Deuxième partie) Walter RUDAMETKIN SQL (Deuxième partie) Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Les requêtes de consultation Représente la majorité des requêtes Encapsule complètement l'algèbre relationnel Une

Plus en détail

Language SQL- Select

Language SQL- Select Language SQL- Select SQL Script - Select Reference: W3School - http://www.w3schools.com/sql/default.asp SQL SELECT Script L'instruction SELECT permet de sélectionner les données à partir d'une base de

Plus en détail

Requêtes SQL. Exercices corrigés. Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr

Requêtes SQL. Exercices corrigés. Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr Requêtes SQL Exercices corrigés Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr LACL, bâtiment P2 du CMC, bureau 223 Université de Paris XII Val-de-Marne 61 avenue du Général de Gaulle 94010 Créteil cedex Exercice

Plus en détail

SQL. CREATE TABLE article ( ref VARCHAR(10) constraint pk_article primary key, nom VARCHAR(30) NOT NULL, prix DECIMAL(9,2), datemaj DATE)

SQL. CREATE TABLE article ( ref VARCHAR(10) constraint pk_article primary key, nom VARCHAR(30) NOT NULL, prix DECIMAL(9,2), datemaj DATE) SQL SQL signfie Structured Query Language est un langage complet de gestion de bases de données relationnelles. C'est à la fois : _ Un langage d'interrogation de la base (ordre SELECT) _ Un langage de

Plus en détail

Bases de Données. SQL: Définition

Bases de Données. SQL: Définition Université Mohammed V- Agdal Ecole Mohammadia d'ingénieurs Rabat Bases de Données Mr N.EL FADDOULI 2014-2015 SQL: Définition Structured Query Langage(SQL): - Langage g de base dans les SGBD - Langage de

Plus en détail

Table des matières Un peu d histoire... 9 Le choix du Système de Gestion de Base de Données Requêtes : interrogations simples...

Table des matières Un peu d histoire... 9 Le choix du Système de Gestion de Base de Données Requêtes : interrogations simples... 1 Un peu d histoire... 9 1.1 SQL - Origines 10 1.2 La normalisation 10 1.3 Le marché 11 1.4 NoSQL (Not Only SQL) 12 1.5 Les bases de données orientées objets 12 2 Le choix du Système de Gestion de Base

Plus en détail

Université Paris 13 TP Base de données Année 2008-2009 Institut Galilée feuille 2 : requêtes SQL INFO1

Université Paris 13 TP Base de données Année 2008-2009 Institut Galilée feuille 2 : requêtes SQL INFO1 Université Paris 13 TP Base de données Année 2008-2009 Institut Galilée feuille 2 : requêtes SQL INFO1 Exercice 1 : requêtes simples Pour traiter de la vente par correspondance on considère la modélisation

Plus en détail

Le Langage SQL. - les instructions de LCD (Langage de Contrôle de Données ) permettant la gestion des autorisations d'accès aux données de la base.

Le Langage SQL. - les instructions de LCD (Langage de Contrôle de Données ) permettant la gestion des autorisations d'accès aux données de la base. Le Langage SQL 1 - Introduction Conçu dans les années 70 par IBM, le langage S.Q.L. (Structured Query Language) fut choisi par le comité ANSI comme standard d'interrogation de bases de données relationnelles.

Plus en détail

Le langage de requêtes

Le langage de requêtes 1. La base de données...2 2. L algèbre relationnelle...3 2.1. La projection... 3 2.2. La sélection (ou restriction)... 3 2.3. La jointure... 4 2.4. L union... 4 2.5. L intersection... 5 2.6. La différence...

Plus en détail

INSIA QCM PISCINE : Base de données SQL Une demi-heure

INSIA QCM PISCINE : Base de données SQL Une demi-heure INSIA QCM PISCIN Base de données SQL Une demi-heure Chaque question vaut 1 point. Attention :les réponses fausses comptent en point négatif! Il faut donc mieux éviter de choisir au hasard! Une réponse

Plus en détail

Base de données sql Langage de manipulation de données. Lycée J. Feyder. Chapitre 4.3. Langage sql. Langage de manipulation de données

Base de données sql Langage de manipulation de données. Lycée J. Feyder. Chapitre 4.3. Langage sql. Langage de manipulation de données Langage Langage de manipulation de données Sources : Manuel Fontaine Picard Réseau CERTA Page 1 / 6 La manipulation des données se fera à partir du modèle relationnel ci-dessous. EMPLOYE (mat, nom, fonction,

Plus en détail

U.E. BDW1 Bases de Données et programmation WEB. Partie "Requêtes SQL"

U.E. BDW1 Bases de Données et programmation WEB. Partie Requêtes SQL Année 2016-17 Responsable : Nicolas Lumineau U.E. BDW1 Bases de Données et programmation WEB Partie "Requêtes SQL" Rappel sur l interrogation en SQL Pourquoi? Comment? Page 2 Eléments de base Page 2 Alias

Plus en détail

SQL. LIF4 - Initiation aux Bases de données : SQL - 1. Exemple. Interrogation simple. mot clé DISTINCT. Exemple 2

SQL. LIF4 - Initiation aux Bases de données : SQL - 1. Exemple. Interrogation simple. mot clé DISTINCT. Exemple 2 SQL LIF4 - Initiation aux Bases de données : SQL - 1 E.Coquery emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr http ://liris.cnrs.fr/ ecoquery Un langage concret interagir avec le modèle relationnel : Un langage de manipulation

Plus en détail

SQL. «Structured Query Language» Le Langage de Définition et d Interrogation des Bases de Données Relationnelles

SQL. «Structured Query Language» Le Langage de Définition et d Interrogation des Bases de Données Relationnelles SQL «Structured Query Language» Le Langage de Définition et d Interrogation des Bases de Données Relationnelles Bases de Données Relationnelles Le Langage de Définition et d Interrogation des Bases de

Plus en détail

LDD LID LMD LCD ISET SFAX. Borchani Anis 1. Introduction. Introduction. Introduction. Chapitre 5. Langage SQL

LDD LID LMD LCD ISET SFAX. Borchani Anis 1. Introduction. Introduction. Introduction. Chapitre 5. Langage SQL Chapitre 5 Langage SQL AU: 2016-2017 Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Sfax Contenu LDD LMD LCD LID select Update create Insert alter Drop 82 Introduction SQL (Structured Query Language)

Plus en détail

Langage SQL : créer et interroger une base

Langage SQL : créer et interroger une base Langage SQL : créer et interroger une base Dans ce chapitre, nous revenons sur les principales requêtes de création de table et d accès aux données. Nous verrons aussi quelques fonctions d agrégation (MAX,

Plus en détail

Correction de l exercice complémentaire

Correction de l exercice complémentaire MySQL_PHP_EXO_Reponse 1 Correction de l exercice complémentaire 1- Les entités 2- Les clés 3- Les requêtes 1 Les entités AVION ={av, type, capacite } PILOTE = {pl, nom, adresse, sal} VOL ={vol, vpl, vav,

Plus en détail

MySQL: la commande SELECT

MySQL: la commande SELECT Savoir interroger sa base L'écriture de requêtes est tout un art dès lors que la complexité d'une base de données devient plus ou moins grande. Les mauvais temps de réponses de beaucoup de sites proviennent

Plus en détail

2 - Instruction SELECT

2 - Instruction SELECT Master CCI 2007/08 BD : TP MySQL 2 - Instruction SELECT 1 Cours L'instruction select est utilisee pour obtenir des informations venant d'une ou plusieurs tables. La syntaxe complete de cette instruction

Plus en détail

Langage d interrogation des Données LID Opérateurs ensemblistes et sousinterrogation

Langage d interrogation des Données LID Opérateurs ensemblistes et sousinterrogation Année universitaire 2016/2017 LFIG 2 Langage d interrogation des Données LID Opérateurs ensemblistes et sousinterrogation Fahmi Ben Rejab 1 Les opérateurs ensemblistes Les opérateurs ensemblistes permettent

Plus en détail

FICHE REVISION BDD. CONTRAINT C1 FOREIGN KEY (colonne1, colonne2, ), REFERENCES Nom_de_la_table_etrangere(colonne1,colonne2, )

FICHE REVISION BDD. CONTRAINT C1 FOREIGN KEY (colonne1, colonne2, ), REFERENCES Nom_de_la_table_etrangere(colonne1,colonne2, ) FICHE REVISION BDD CREATE TABLE EMPLOYE ( id_e INT NOT NULL, nom CHAR(30), ATTENTION AUX ',' date_naissance DATE, age INT, CHECK (age

Plus en détail

LE LANGAGE DE REQUETES SQL 89

LE LANGAGE DE REQUETES SQL 89 LE LANGAGE DE REQUETES SQL 89 Origines et Evolutions SQL1 86: la base SQL1 89: l'intégrité Jim Melton (Oracle) Editeur de la norme SQL 1 1. Origines et Evolutions SQL est dérivé de l'algèbre relationnelle

Plus en détail

Introduction aux bases de données

Introduction aux bases de données Introduction aux bases de données Cours 3. : Le langage SQL Vincent Martin email : vincent.martin@univ-tln.fr page personnelle : http://lsis.univ-tln.fr/~martin/ Master 1. LLC Université du Sud Toulon

Plus en détail

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C)

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C) Web dynamique Techniques, outils, applications (Partie C) Nadir Boussoukaia - 2006 1 SOMMAIRE 1. MySQL et PHP (20 min) 2. SQL (petits rappels) (20 min) 2 MySQL et PHP Synthèse 3 MySQL et PHP SGBD MySQL

Plus en détail

Cours 7: DML. Exploitation des données

Cours 7: DML. Exploitation des données Cours 7: DML Exploitation des données Manipulation de données Data Manipulation Language (DML Langage de Manipulation de Données) est une partie importante de SQL. Lorsque vous souhaitez ajouter, mettre

Plus en détail

Cours n 4 Le langage de manipulation des données (LMD)

Cours n 4 Le langage de manipulation des données (LMD) Cours n 4 Le langage de manipulation des données (LMD) Chantal Reynaud Université Paris X - Nanterre UFR SEGMI - Licence MIAGE Cours de Systèmes de Gestion de Données - IUP MIAGE 2003/2004 1 Plan I. Introduction

Plus en détail

Secteur Tertiaire Informatique Filière étude - développement. Accueil. Apprentissage. Période en entreprise. Evaluation.

Secteur Tertiaire Informatique Filière étude - développement. Accueil. Apprentissage. Période en entreprise. Evaluation. Secteur Tertiaire Informatique Filière étude - développement Activité «Développer la persistance des données» PL / SQL: Mise à jour des données Accueil Apprentissage Période en entreprise Evaluation Code

Plus en détail

4. Concepts pour la manipulation des données Implémentation en SQL

4. Concepts pour la manipulation des données Implémentation en SQL 4. Concepts pour la manipulation des données Implémentation en SQL 4.1. OPERATEURS DE L ALGEBRE RELATIONNEL ALGEBRE RELATIONNELLE = { opérateurs sur les relations donnant en résultat des relations } Opérateurs

Plus en détail

Cours Bases de données

Cours Bases de données Cours Bases de données 3 année (MISI) Antoine Cornuéjols Langage de manipulation des données 1. La partie LMD de SQL 1.1. Les requêtes de base 1.2. Insertions, suppressions, mises à jour 1.3. Autres fonctionnalités

Plus en détail

Bases de données Cours I

Bases de données Cours I Cours I 2013/2014 Bases de données Architecture clients-serveur Architecture trois tiers Système de gestion de bases de données Rappel du vocabulaire des BDD Algèbre relationnelle Commandes SQL de manipulation

Plus en détail

Exercices d optimisation de requêtes SQL

Exercices d optimisation de requêtes SQL Exercices d optimisation de requêtes SQL Question 1 Il est toujours mieux de sélectionner les attributs spécifiques que l on veut au niveau de la requête SQL. Vous voulez alors afficher seulement le nom

Plus en détail

SQL DML Insert, Update, Delete, Truncate et les transactions Insérer des lignes, modifier des valeurs de colonnes et supprimer des lignes

SQL DML Insert, Update, Delete, Truncate et les transactions Insérer des lignes, modifier des valeurs de colonnes et supprimer des lignes Insérer des lignes, modifier des valeurs de colonnes et supprimer des lignes Les ordres de création de lignes, de mise à jour des valeurs de colonnes et de suppression de lignes interviennent au niveau

Plus en détail

TP-1 Création et manipulation de bases de données Cas Emploi

TP-1 Création et manipulation de bases de données Cas Emploi EFREI L3/L 3/L3Alternance Année : 2009/2010 TP-1 de Bases de Données Oracle A. Lahlou lahloukarim@free.fr TP-1 Création et manipulation de bases de données Cas Emploi Objectif : * Révisions et approfondissements

Plus en détail

Base de données : Principe Structured Query Language. Base de données. Simon JAILLET. 09 Janvier 2010

Base de données : Principe Structured Query Language. Base de données. Simon JAILLET. 09 Janvier 2010 : Principe 09 Janvier 2010 : Principe 1 : Principe 2 : Principe Définition Une base de données est un ensemble structuré de données persistantes accessibles aisément par plusieurs programmes qui les utilisent

Plus en détail

Requêtes SQL par l exemple

Requêtes SQL par l exemple Requêtes SQL par l exemple Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr LACL, bâtiment P2 du CMC, bureau 223 Université de Paris XII Val-de-Marne 61 avenue du Général de Gaulle 94010 Créteil cedex Généralités

Plus en détail

SQL Historique

SQL Historique SQL Historique 1950-1960: gestion par simple fichier texte 1960: COBOL (début de notion de base de données) 1968: premier produit de sgbdr structuré (IBM -> IDMS) 1970-74: élaboration de l'outil d'analyse

Plus en détail

PRESENTATION. Document1 Serge GUERINET Page 1

PRESENTATION. Document1 Serge GUERINET Page 1 PRESENTATION Les domaines couverts par la série STG sont tous des pourvoyeurs ou exploitants des bases de données. Que l'on gère la relation aux clients, le suivi de l'activité financière, la comptabilité

Plus en détail

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Plan Généralités Langage de Définition des (LDD) Langage de Manipulation

Plus en détail

SQL : Origines et Evolutions

SQL : Origines et Evolutions SQL : Origines et Evolutions SQL est dérivé de l'algèbre relationnelle et de SEQUEL Il a été intégré à SQL/DS, DB2, puis ORACLE, INGRES, Il existe trois versions normalisées, du simple au complexe : SQL1

Plus en détail

SQL et Bases de données relationnelles. November 26, 2013

SQL et Bases de données relationnelles. November 26, 2013 November 26, 2013 SQL : En tant que langage d interrogation En tant que langage de mise à jour En tant que langage de définition de données Langages de requête Langages qui permettent d interroger la BD

Plus en détail

CRÉATION DE REQUÊTE EN SQL DANS ACCESS

CRÉATION DE REQUÊTE EN SQL DANS ACCESS CRÉATION DE REQUÊTE EN SQL DANS ACCESS Le SQL Structured Query Language, Langage de Requêtes Structuré est un langage permettant d extraire des informations d une base de données en fonction de critères.

Plus en détail

Mapinfo et les requêtes SQL

Mapinfo et les requêtes SQL 31 janvier 2007 Master I Géo-Environnement INTRODUCTION Introduction - Généralités SQL (Structured Query Language) est un LDD (Language de Définition de Données) Créer / modifier / supprimer tables LMD

Plus en détail

Chapitre 4 : Le langage SQL

Chapitre 4 : Le langage SQL Chapitre 4 : Le langage SQL Table des matières I) Introduction...2 II) Rappel...2 III) Gestion de la base de données...2 1) Création de la base de données...2 2) Modification de la base de données...2

Plus en détail

SQL Historique 1982 1986 1992

SQL Historique 1982 1986 1992 SQL Historique 1950-1960: gestion par simple fichier texte 1960: COBOL (début de notion de base de données) 1968: premier produit de sgbdr structuré (IBM -> IDMS) 1970-74: élaboration de l'outil d'analyse

Plus en détail

L2 sciences et technologies, mention informatique SQL

L2 sciences et technologies, mention informatique SQL Bases de données L2 sciences et technologies, mention informatique SQL ou : le côté obscure de la jolie théorie films titre réalisateur année starwars lucas 1977 nikita besson 1990 locataires ki-duk 2005

Plus en détail

LES REQUÊTES EN LANGAGE S.Q.L.

LES REQUÊTES EN LANGAGE S.Q.L. LES REQUÊTES EN LANGAGE S.Q.L. Une base de données contient un nombre important d informations. Ces informations sont organisées, mais pour être effectivement exploitables, il faut pouvoir sélectionner,

Plus en détail

Oracle Database 11g : Introduction à SQL Release /b

Oracle Database 11g : Introduction à SQL Release /b Oracle University Appelez-nous: +33 (0) 1 57 60 20 81 Oracle Database 11g : Introduction à SQL Release /b Durée: 5 Jours Description Ce cours présente les concepts élémentaires relatifs aux bases de données

Plus en détail

BDD4 : Langage SQL. 1 Introduction. 2 Bloc de qualication. Langage SQL Cours - Bases de données 4

BDD4 : Langage SQL. 1 Introduction. 2 Bloc de qualication. Langage SQL Cours - Bases de données 4 BDD4 : Langage SQL 1 Introduction Conjointement à la dénition des bases de données relationnelles, un langage spécique permettant à l'utilisateur d'eecteur des requêtes sur une base a été développé. Ce

Plus en détail

Plan. Structure d une BD relationnelle. Algèbre relationnelle. Calcul relationnel

Plan. Structure d une BD relationnelle. Algèbre relationnelle. Calcul relationnel Plan Structure d une BD relationnelle Algèbre relationnelle Calcul relationnel 1 Structure d une BD relationnelle Les données sont structurées en tables (relations) Etant donnés les ensembles A 1,... A

Plus en détail

Oracle Database 10g: Les fondamentaux du langage SQL I

Oracle Database 10g: Les fondamentaux du langage SQL I Oracle University Appelez-nous: +33 (0) 1 57 60 20 81 Oracle Database 10g: Les fondamentaux du langage SQL I Durée: 3 Jours Description Ce cours offre aux étudiants une introduction à la technologie de

Plus en détail